HOUDA FERAOUN A ANNONCÉ. Lancement des travaux de réalisation de câbles sous-marins en novembre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HOUDA FERAOUN A ANNONCÉ. Lancement des travaux de réalisation de câbles sous-marins en novembre"

Transcription

1 HOUDA FERAOUN A ANNONCÉ Lancement des travaux de réalisation de câbles sous-marins en novembre (P4) LE MAGHREB Le Quotidien de l Économie 61 E ANNIVERSAIRE DU DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE DE LIBÉRATION NATIONALE Une cérémonie sera organisée ce dimanche au Palais du Peuple (P3) COOPÉRATION ALGÉRO-FRANÇAISE Les opérateurs économiques algériens de France invités à investir en Algérie (Lire en Page 4) Mardi à Paris, le ministre de l'industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a demandé aux entrepreneurs et chefs d'entreprise algériens installés en France d'oser et d'aller "audelà de leurs rêves" en matière d'investissement. ALGÉRIE-FRANCE une 3ème rencontre de maires et présidents de collectivités territoriales prochainement (P3) POUR BOOSTER LES RELATIONS BILATÉRALES ENTRE LES DEUX PAYS Le SG du ministère fédéral autrichien des AE à Alger (P5) EDITION N 5051 JEUDI 29 OCTOBRE PRIX : 10 DA - ETRANGER : 0,8 EURO - SITE INTERNET :

2 2- LE MAGHREB 29 Octobre 2015 TÉLÉGRAMME TURQUIE L'attentat suicide qui a fait 102 morts à Ankara commandité par l'ei L'ATTENTAT SUICIDE qui a fait 102 morts et plus de 500 blessés le 10 octobre lors d'une marche pour la paix devant la gare d'ankara a été commandité par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), a confirmé, hier, le procureur chargé de l'enquête. "Il a été déterminé que ce groupe (à l'origine de l'attaque) a planifié des attentats en Turquie après avoir reçu des instructions directes de l'organisation terroriste Daech (acronyme arabe de l'ei) ensyrie", a indiqué le bureau du procureur d'ankara dans une déclaration publiée sur son site internet. Peu de temps après l'attentat, le Premier ministre islamo-conservateur Ahmet Davutoglu avait présenté l'ei comme le "suspect numéro 1" de l'attaque d'ankara, sans toutefois exclure formellement la responsabilité des rebelles kurdes ou de l'extrême gauche. Ce groupe jihadiste avait pour intention de "repousser les élections législatives du 1er novembre en généralisant les attaques", a ajouté le procureur. Le 10 octobre, deux kamikazes se sont fait exploser au milieu d'une foule de militants de gauche et de la cause kurde venus manifester contre la reprise des affrontements entre les forces de sécurité turques et les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Quatre suspects liés à une cellule jihadiste turque ont été inculpés et écroués la semaine dernière. Selon le procureur d'ankara, l'un des deux kamikazes a été formellement identifié comme Yunus Emre Alagöz, frère de l'auteur présumé d'un précédent attentat attribué aux jihadistes qui a fait 34 morts en juillet à Suruç (sud). F1 Lewis Hamilton triple champion du monde DANS LE MATCH au couteau entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, l'anglais a, comme en 2014, encore battu l'allemand: il est désormais triple champion du monde alors que son ex-ami d'enfance a subi dimanche à Austin un nouveau KO. Ce GP des USA a de nouveau illustré l'ascendant psychologique pris par Hamilton sur Rosberg: pour la troisième course de suite, le fils de Keke Rosberg s'est élancé en pole position; comme au Japon et en Russie, c'est l'antillais d'origine qui a franchi la ligne d'arrivée en vainqueur. Comme à Suzuka, dès le premier virage, Hamilton est passé en force, à l'intérieur, et Rosberg a perdu les pédales, perdant plusieurs places. Il a ensuite critiqué la manoeuvre "très limite et trop agressive" d'hamilton au premier virage, dont l'écurie allemande a prévu de parler lundi, à tête reposée, lors d'un "debriefing" à huis clos avec ses deux pilotes. Après ce énième incident entre les deux pilotes dont les relations épicées flirtent régulièrement avec la rupture, le Team principal de l'écurie Mercedes-AMG Toto Wolff a dit lundi vouloir "calmer le jeu". Plus grave pour Rosberg, au 48e des 56 tours, pressé par Hamilton en pneus plus frais, il a eu un moment d'absence: "Je ne sais pas ce qui s'est passé, cela ne m'était jamais arrivé avant". Une mauvaise trajectoire et Hamilton est passé, filant vers sa 10e victoire de 2015 et un titre de champion du monde. Piètre consolation, même s'il avait remporté l'épreuve texane, le vice-champion du monde 2014 n'aurait fait que retarder le sacre annoncé de son coéquipier anglais, plus fort que jamais: 14 podiums en 16 courses, dont 10 fois sur la plus haute marche, et 11 pole positions! Dans le même temps, Rosberg s'est contenté de miettes: 12 podiums mais trois victoires seulement (Espagne, Monaco, Autriche), et quatre "poles", au lieu de 11 l'an dernier. Il a entretenu le suspense jusqu'à cet été, puis il a craqué à l'automne, pas aidé non plus par deux problèmes mécaniques en quatre courses (Monza, Sotchi). ETATS-UNIS Une stagiaire de l'ambassade de France écartée après des propos antisémites LA JEUNE FEMME koweïtienne, élève à Sciences-Po Paris, a également été suspendue à titre conservatoire de cette école... Une stagiaire koweïtienne des services culturels de l'ambassade de France aux Etats- Unis a été écartée après avoir publié des propos antisémites sur sa page Facebook. Elle a également été suspendue à titre conservatoire par Sciences Po Paris, dont elle était élève, a indiqué à l'afp un porte-parole de l'établissement. Les messages de cette jeune femme, dont la date de publication n'est pas connue, ont été repérés par un collectif baptisé "The Inglourious Basterds", qui se revendique sioniste, puis publiés sur leur site. "Vous n'êtes à votre place nulle part dans ce monde - c'est pour ça que vous êtes des raclures, des rats et que vous êtes l'objet de discrimination où que vous soyez", avait-elle notamment écrit lors d'un échange sur une page Facebook, selon Inglourious Basterds. Son interlocuteur l'ayant taxée de racisme, elle avait répondu: "d'abord, espèce de rat dispersé, je ne suis pas une immigrée venue de France. Je viens du Koweït et mon pays peut vous acheter, vous et vos parents, et vous mettre dans des fours". La page Facebook a été fermée depuis et n'était pas accessible mardi. Informée de la publication sur le site d'inglourious Basterds, sa responsable a convoqué la stagiaire, en poste à New York, pour vérifier l'exactitude des faits rapportés, a indiqué à l'afp l'ambassade de France. La stagiaire a confirmé avoir écrit certains des commentaires, mais pas tous, affirmant notamment ne pas être à l'origine du passage sur les "fours". Elle a également indiqué avoir présenté ses excuses à l'internaute avec lequel elle avait échangé avant que les Inglourious Basterds n'alertent sur ces propos. JEUX VIDÉO Une première pour Nintendo en cinq ans NINTENDO a annoncé, hier, un bénéfice d'exploitation inférieur aux attentes au deuxième trimestre mais a par ailleurs réalisé son premier résultat d'exploitation semestriel positif en cinq ans. Le groupe japonais a également maintenu ses objectifs annuels, à l'appui de solides ventes de sa console 2DS et de sa future entrée sur le segment des jeux pour smartphones. Le bénéfice d'exploitation est ressorti à 7,8 milliards de yens (58,5 millions d'euros) sur le deuxième trimestre clos au 30 septembre contre 9,3 milliards un an auparavant. Les analystes interrogés par Reuters projetaient un résultat d'exploitation inchangé. Ce sont les premiers résultats publiés sous la houlette du nouveau directeur général Tatsumi Kimishima, qui a succédé à Satoru Iwata, décédé cette année d'un cancer quelques mois après avoir annoncé un retournement stratégique caractérisé par l'arrivée de Nintendo dans les jeux mobiles. Sur une période de six mois au 30 septembre, Nintendo dégage un bénéfice d'exploitation de 8,98 milliards de yens contre une perte de 215 millions un an auparavant et il projette sur l'exercice , clos le 31 mars prochain, un résultat d'exploitation doublé à 50 milliards de yens. Le bénéfice net semestriel est en recul de 19,8% à 11,47 milliards de yens, tandis que le chiffre d'affaires progresse au contraire de 19,1% à 204,18 milliards de yens. Nintendo projette un bénéfice net annuel en baisse de 16,4% à 35 milliards de yens et un C.A. en hausse de 3,7% à 570 milliards. ANIMAUX La moitié des lions d'afrique menacée de disparition d'ici 20 ans ILS SONT aujourd'hui, et pourraient n'être guère plus de en Près de la moitié des lions qui peuplent encore le continent africain pourrait disparaître d'ici 20 ans, selon une étude publiée par le magazine Proceedings of the National Academy of Sciences. Menée sur 20 ans auprès de 47 populations différentes de lions, l'étude tire la sonnette d'alarme, car le nombre de lions décline partout, sauf dans une poignée de pays au sud du continent (Botswana, Namibie, Afrique du Sud et Zimbabwe). Les chercheurs estiment qu'ils étaient dix fois plus nombreux, environ , au milieu du XXe siècle. "Aujourd'hui, le lion ne survit que sur 25% de son aire de répartition historique", déplore le docteur Philipp Henschel, co-auteur du rapport et membre de l'ong américaine de protection des félins Panthera. La situation la plus critique concerne l'afrique de l'ouest et centrale. Les chercheurs, se basant sur l'évolution des populations de grands félins depuis 1990, estiment que la moitié des lions pourrait disparaître d'ici 20 ans. Dans cette région, ne subsistent plus que deux grandes populations de félins : une de 350 individus dans le Complexe W-Arly-Pendjari, à la frontière entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger, et l'autre de 250 dans le Complexe de la Bénoué, au Cameroun.

3 NATION LE MAGHREB du 29 Octobre COOPÉRATION ALGÉRO-FRANÇAISE Une 3ème rencontre de maires et présidents de collectivités territoriales prochainement Les Journées algéro-fraçaises de coopération territoriale pour le développement économique et environnemental qui ont été organisées, mardi et mercredi au Palais du Luxembourg (Sénat) à Paris, ont permis aux responsables algériens et français d'explorer les perspectives d'une coopération territoriale et surtout de préparer une 3 e rencontres de maires et présidents de collectivités territoriales ". E n effet, et suite à la réussite des 1ères Journées algéro-françaises de coopération territoriale pour la jeunesse, qui se sont tenues à Béjaïa, du 10 au 13 septembre 2015, ces 2èmes Journées d'hier et avant-hier ont été consacrées au développement local. Nous aurons ainsi préparé, au mieux, sur ces deux solides piliers (jeunesse et développement), les 3èmes +Rencontres algéro-françaises de maires et présidents de Al'occasion de l'ouverture, ce mercredi, du 20ème Salon International du livre (Sila), l'émission L'Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio algérienne accueillait le commissaire adjoint de cette manifestation, Mohamed Iguerb venu notamment s'exprimer sur l'avenir de l'édition littéraire en Algérie. M. Iguerb considère que contrairement à ce qui est couramment affirmé, le secteur du livre " est en plein essor ". Il en veut pour preuve le rythme grandissant de création de maisons d'édition (290 à ce jour). A propos de la diminution drastique des lecteurs d'ouvrages littéraires, il estime que celle-ci n'est en rien due à la cherté de ces derniers, mais davantage à la raréfaction de " l'acte d'achat ". Il assure que le même phénomène est observé dans des pays autrement plus collectivités territoriales+ qui se dérouleront à Alger fin mars - début avril de l'année prochaine", ont indiqué les organisateurs. Là, il est important de rappeler que la 1ères rencontre est tenues à Alger en octobre 1999 et les 2èmes Rencontres à Paris en octobre Il es utile également de rappeler que les politiques publiques locales en faveur des jeunes ont été au centre d'une rencontre algérofrancçaise, qui se sont déroulés à Bejaia, en présence de quelques 160 participants des deux pays, issus de leurs mouvements associatifs, d'élus locaux respectifs, de représentants institutionnels et d'universitaires. Ont participé également à cette rencontre, de nombreux invités en provenance du bassin méditerranéen, notamment de Tunisie, Maroc, Liban, Jordanie, et d'egypte, conviés pour faire part de leurs expérience, échanger et réfléchir en commun sur les politiques de la jeunesse à mettre en oeuvre. "L'objectif étant de sortir au terme de 4 jours de débats, avec des recommandations pratiques et une feuille de route destinées à aider les acteurs locaux a mettre en place une politique jeunesse qui s'intègre dans un projet global de territoire", a souligné Mouloud Salhi, président de l'association Etoile Culturelle d'akbou, initiatrice de l'événement, en collaboration avec Cités unies de France, un réseau de collectivités territoriales Françaises, engagé en coopération internationale. Pour ce faire, les participants ont donc été conviés à travailler en ateliers thématiques, à animer une foire aux démarches et s'imprégner des lieux de vie de certaines associations locales grâce à des visites guidées. "L'ambition étant de créer une dynamique et renforcer entre les deux pays la coopération décentralisée à travers la co-construction d'un programme d'action Algéro-Français sur les questions liées à la jeunesse", soulignera Mouloud Salhi. Les deuxièmes journées ont donc été organisées mardi et mercredi dernier par Cités Unies France, en partenariat avec la Mission pour la coopération industrielle et technologique franco-algérienne, le ministère français des Affaires étrangères et du Développement International et le ministère algérien de l'intérieur et des Collectivités locales, ces deux journées regroupent des responsables algériens et français activant dans les collectivités locales. Elles visent à étudier la façon de mobiliser tous les acteurs des territoires, les pouvoirs publics, mais aussi tous ceux qui concourent dans les universités, les entreprises, les associations au développement local, économique et environnemental. Elles permettront aux participants des deux pays de voir comment les collectivités algériennes et françaises peuvent travailler ensemble pour accroître leurs chances de réussites communes dans ces domaines, un "enjeu de taille", estiment les organisateurs, face à la crise économique et sociale que connaissent les deux rives de la Méditerranée. Lors de la journée de mardi, le ministre de l'industrie et des Mines, LE COMMISSAIRE ADJOINT DU SILA, MOHAMED IGUERB : Le secteur du livre est en plein essor développés que l'algérie, " où, dit-il, l'édition papier est de plus en plus concurrencée par les supports multimédias ". Pour les encourager à s'investir dans la création de librairies, il annonce que des facilités de crédits seront accordées à de jeunes entrepreneurs par le biais de l'ansej et de la CNAC en particulier. Revenant au salon du livre, dont il précise au passage qu'il est considéré comme la plus importante manifestation littéraire en Afrique et dans le monde arabe, M. Iguerb signale qu'environ ouvrages y seront exposés. Des livres interdits à y être présentés à ce salon, le commissaire adjoint du Sila affirme qu'il ne s'agit en rien d'une mesure de censure, s'agissant là, selon lui, de publication qui par leurs " dérives " portent notamment atteinte aux " constantes nationales ". R.M. 61 e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale, une cérémonie sera organisée ce dimanche au Palais du peuple Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, organisera, ce dimanche au Palais du Peuple à Alger une réception à l'occasion de la commémoration du 61e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale. La cérémonie se déroulera en présence des membres du gouvernement, des représentants de partis politiques et des médias. Plusieurs personnalités du corps diplomatiques accréditées à Alger et des représentants d'organisations régionales et internationales prendront également part à cette cérémonie. M.B. Abdesselam Bouchouareb est intervenu, dans une brève allocution, pour évoquer "la nouvelle ambition industrielle" de l'algérie qui doit se comprendre comme un "processus continu" entre les structures centrales de l'etat, les acteurs économiques et les territoires. "Cela signifie, a-t-il dit, une concertation permanente de ces trois acteurs essentiels de la stratégie industrielle", soulignant que la déclinaison, au niveau régional, de la stratégie industrielle est un "élément fondamental". Au programme de la 2e journée, hier au moment où on mettait sous presse, le numérique, "vecteur de développement", sera un sujet clé dans la mesure où la révolution technologique, liée au numérique, favorise aujourd'hui le développement des services urbains et de nombreuses innovations. Un autre thème sera abordé sur les services urbains qui sont "indispensables" pour "permettre le développement urbain durable, autorisant les populations à vivre dans des conditions humaines satisfaisantes et démocratiques". Ce volet concerne l'urbanisme, les eaux, les déchets, la mobilité, l'énergie, les constructions de bâtiment et d'infrastructures, le paysage urbain et la biodiversité. Saïd B. LA CONJONCTURE de Nabil Benbachir Une région puissante plutôt qu'un pays puissant TOUT SE PASSE comme si des pays maghrébins ne pensent pas que leur avenir est fatalement lié à celui du Maghreb, tout comme également ces pays ne pensent pas que seul leur rapprochement, à défaut de leur union, pourra les mettre à l'abri de toute menace extérieure, économique ou sous forme militaire tel le terrorisme qui tend à se consolider par l'union de tous les mouvements terroristes qui activent au grand jour ou qui attendent l'opportunité de le faire en toute solidarité. Quand bien même que chacun de ces pays estime(peut-être à tort) qu'il n'y a pas d'intérêts vitaux pouvant être en péril dans cette région, dans leur région, ils devraient saisir le message qui leur est envoyé par la création d'une Qaida maghrébine qui tend d'abord à monter en puissance et à se donner les moyens de sa politique terroriste à mettre en œuvre dans leur région. Une menace plus grande encore se profile à l'horizon avec la création de Daesh et son activisme en Libye, en Syrie et en Irak. C'est une politique que les chefs de la Qaida estiment gagnante à terme, même à long terme et même à très long terme. Dans chacun des pays du Maghreb, les manœuvres interarmes ne sont pas effectuées par désignation d'un ennemi connu, identifié, mais imaginé. Quant aux manœuvres conjointes, elles nous sont étrangères, sauf si l'otan décidait du contraire, dans le cadre du dialogue méditerranéen. Chacun de ces pays a son ennemi qui n'est pas trop loin géographiquement. Ennemi stratégique juste pour mobiliser les populations et construire ainsi un espace de défense contre toute menace, y compris celle portée par la concurrence économique, ou plutôt commerciale? Comme menace en provenance de l'extérieur, pour le moment, les populations pensent plutôt que s'il y a une menace extérieure, celleci ne pourrait être que militaire et pas économique. Depuis que dans tous les discours il y a exclusivement la dimension militaire qui est conjurée et pas la dimension économique, la notion de péril extérieur est liée à une éventuelle agression. Quel pays arabe a-t-il la conviction que cela ne concerne que les autres pays arabes, tel l'irak, et pas eux? A ce titre, l'algérie, quant à elle, ne dimensionne pas le format de son armée dans l'objectif de satisfaire des visées annexionnistes, mais seulement dans celui de préserver son intégrité territoriale et la souveraineté de la décision nationale. Mais, il va de soi que l'algérie a le droit de sécuriser ses frontières. Quels seraient les éléments de sa dissuasion.et les moyens de renforcer celleci? Pourquoi faudrait-il croire qu'à chaque fois que l'on parle de dissuasion, les pensées vont à des réactions militaires et pas économiques? Les pays arabes avaient bien utilisé l'arme du pétrole, tandis qu'il est arrivé à des pays occidentaux de prôner le boycott économique, le boycott commercial. Pas de politique extérieure axée sur la recherche de l'exercice de l'hégémonie régionale, mais, il est bien évident qu'elle doit se considérer intéressée par ce qui se passe dans son environnement international, et, à plus forte raison, à ses propres frontières. Il n'est point besoin d'être une grande puissance financière, ou militaire pour avoir une crédibilité sur la scène internationale, ou réussir sa politique de présence diplomatique. La politique extérieure algérienne a montré par sa constance qu'elle est fondée sur la sécurité collective, la solidarité opérationnelle face aux menaces et qu'il faudrait organiser une parade concertée contre un phénomène pour lequel il n'était pas prévu qu'il atteindrait une dimension internationale. Mais, que peut faire un seul pays sans engagement de toute la région? Là il y a problème. Ce ne sont pas fatalement les Etats qui peuvent imposer facilement leurs visions, mais les ensembles régionaux, les ensembles en phase de construction d'une politique de défense intégrée, de sécurité intégrée, de politiques extérieures étatiques convergentes, et de solidarité en matière d'économie et de commerce généralement selon le principe " gagnant-gagnant ". Là également, se pose un problème. Quel ensemble régional serait-il disponible à se donner une consistance et évoluer comme entité? Sans doute que si les appartenances à la langue, à la religion sont les facteurs qui désignent l'espace géographique d'arrimage, le monde arabe ou le sous-espace du Maghreb sont tout désignés. Cela fait depuis longtemps que l'uma et le monde arabe avaient commencé sur le plan des discours à dire qu'ils emprunteront le chemin de leur élévation au rang d'entité soudée, mais ni demain, ni après-demain ne seront la veille de leur aboutissement. En matière de géographie, l'algérie est gâtée, car elle appartient à plusieurs espaces qu'il est difficile de départager si elle cherche à promouvoir ses intérêts. Un atout ou une dispersion que cette possibilité d'avoir à choisir l'espace géopolitique qui convient le mieux à ses intérêts. N.B

4 4 - LE MAGHREB du 29 Octobre 2015 NATION SELON BOUDIAF Une stratégie qui vise à relancer la recherche scientifique dans les CHU LORS d'une visite de travail et d'inspection à des polycliniques dans les communes suivantes : El-Mouradia et El- Madania, et à l'hôpital Drid Hocine (Alger), le ministre de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a estimé mardi à Alger que le transfert de spécialités médicales vers les polycliniques de proximité rendra progressivement aux centres hospitalo-universitaires (CHU) leur vocation scientifique. "La stratégie adoptée par le ministère de la Santé vise à relancer la recherche scientifique dans les CHU en transférant progressivement leurs spécialités médicales vers les polycliniques", a souligné le ministre. Le ministre a indiqué que le malade se dirige "généralement" vers les hôpitaux pour les soins alors que les polycliniques de proximité disposent des mêmes services requis dont les différentes spéciali tés. Il a ajouté que les établissements de santé de proximité offrent presque toutes les prestations assurées par les hôpitaux. Poursuivant "il est nécessaire, pour les patients de se soigner au niveau de ces établissements de proximité pour soulager les hôpitaux et leur rendre leur mission de formation et de recherche". M. Boudiaf a donné à cette occasion des instructions aux équipes médicales exerçant au niveau des polycliniques Mustapha Nekache et Tahar Medahdah à El-Madania pour doter ces établissements des spécialités nécessaires en vue de convaincre les malades. Concernant le fonctionnement des pharmacies des hôpitaux, le ministre a indiqué qu'un système informatique a été mis en place à cet effet mais "n'est pas encore utilisé comme il se doit", a-t-il dit. Ajoutant dans le même contexte que la gestion des pharmacies des hôpitaux "sera unifiée en adoptant une stratégie organisée en matière de stockage et de distribution pour éviter la péremption des médicaments". Le ministre, a par ailleurs, rappelé la création de quelque 85 postes de pharmaciens ont en 2015 au niveau national, soit 2 à 3 pharmaciens par wilaya. A l'hôpital Drid Hocine, M. Boudiaf a donné des instructions pour la construction d'un nouveau pavillon après la fermeture d'un pavillon qui menace ruine. A.H. COOPÉRATION ALGÉRO-FRANÇAISE Les opérateurs économiques algériens de France invités à investir en Algérie Mardi à Paris, le ministre de l'industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a demandé aux entrepreneurs et chefs d'entreprise algériens installés en France d'oser et d'aller "au-delà de leurs rêves" en matière d'investissement. Lors d'une rencontre tenue au siège de l'ambassade d'algérie à Paris, le ministre s'est adressé aux membres de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie de France (CACI- France), "Je vous demande d'oser et d'aller aussi loin que vous pouvez imaginer", a-t-il dit. D'après ce qu'il leur a indiqué, les portes du ministère de l'industrie et des Mines seront "grandes ouvertes", à ces entrepreneurs et chefs d'entreprise algériens, en les assurant du soutien de son département ministériel et de celui du Commerce. "Je connais vos potentialités et je vous annonce que je serais heureux de vous voir porter des projets de partenariat avec les entreprises françaises", a-t-il soutenu lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur, Amar Bendjama. Se basant sur les dispositions du nouveau code des investissements, le ministre a affirmé aux opérateurs économiques résidant en France que ce texte leur donne des moyens qu'ils n'avaient pas auparavant, leur soulignant que toutes les réformes, mises en œuvre par le gouvernement algérien, "sont pour vous des instruments pour vous battre ici en France, en Algérie et, bien sûr, vous serez les bienvenus dans votre pays". "Nous avons lancé d'autres réformes, a-til précisé, qui vont vous permettre d'opérer en Algérie ou en France, ce qui n'était pas possible par le passé". Le ministre a affirmé, dans ce contexte, que le gouvernement algérien a fait de l'amélioration du climat des affaires une "action permanente" et qu'il ne s'agit plus "désormais" de satisfaire les besoins des uns et des autres, mais par contre "il faudra avoir une vision, une stratégie et les partager". "La vision, aujourd'hui, est que notre pays a besoin de la ressource humaine et chacun d'entre vous, là où il active, peut constituer un vecteur pour aider à faire des raccourcis afin d'atteindre les objectifs fixés en matière de développement économique", a-t-il ajouté. L'ALGÉRIE DISPOSE D'UNE "FENÊTRE DE TIR" Pour les 4 ou 5 années à venir, l'algérie dispose d'une "fenêtre de tir", c'est ce qu'a rassuré, Bouchouareb, et ce en évoquant l'impact de la dégradation du prix du baril de pétrole sur l'économie algérienne, afin de "ramener notre économie actuelle vers une économie universelle", soulignant cependant que quel que soit le prix du baril, "nous ne serons pas à l'abri, tant que nous ne sommes pas dans les conditions de créer de la ressource, de la richesse forte et cumulative pour financer notre économie". "Le rendez-vous pour nous, c'est dans 4 ans (2020). Le défi de l'algérie aujourd'hui, c'est d'être prête à cette échéance, non seulement à l'intérieur de ses frontières, mais au-delà, notamment avec le démantèlement tarifaire", a- t-il expliqué, ajoutant que "nous devons renforcer tous nos moyens, nos atouts pour que nous puissions nous en sortir". Dans ce contexte, le ministre a renouvelé le soutien du gouvernement aux opérateurs économiques de France, leur demandant d'être les "meilleurs" messagers et ambassadeurs de l'algérie auprès des entreprises de France, pays, a-t-il dit, "avec lequel nous avons l'ambition de renforcer notre coopération économique, telle que souhaitée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son homologue, François Hollande". TALAI ÉVOQUE AVEC COLLOMB LES MOYENS DE RENFORCER LA COOPÉRATION D'autre part, cette fois ci à Alger et toujours concernant la coopération algérofrançaise, un communiqué du ministère des Transports, a indiqué, que le ministre des Transports, Boudjemaa Talai a examiné mardi avec le sénateur et maire de Lyon, Gérard Collomb les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine des transports. M. Talai a évoqué avec le responsable français, accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires, les moyens de renforcer la coopération et l'investissement entre les deux pays dans le domaine des transports et la formation de cadres du secteur par l'université de Lyon, a ajouté la même source. Le responsable français s'est dit, à cette occasion, intéressé par l'établissement de partenariats avec les opérateurs économiques algériens. Les deux parties se sont félicitées des relations "étroites" liant les deux pays, des relations à saisir pour renforcer les échanges économiques, conclut le communiqué. Khadidja M. HOUDA FERAOUN ANNONCE Lancement des travaux de réalisation de câbles sous-marins en novembre IMANE Houda Feraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, a annoncée hier à Alger que les travaux de réalisation de câbles en fibre optique sous-marins Oran- Valence et Alger-Valence (Espagne) seront lancés au courant du mois de novembre prochain. Précisant, lors d'une conférence de presse qu'elle a animée au siège de son ministère, que le projet de réalisation d'un câble sous-marin Oran-Valence (initié en 2009) avec une extension Alger-Valence, d'une longueur de près de 550 km, sera lancé au cours du mois de novembre prochain. La ministre a ajouté que le coût global de ce projet, dont les travaux s'étaleront sur 14 mois, est estimé à 36 millions d'euros (26 millions pour le projet Oran-Valence et 10 millions pour celui d'alger-valence). Des "difficultés administratives", c'est se qu'a rencontrées le lancement de ce projet, initié en 2009, selon l'explication de la ministre, lors de sa réponse sur une question qui concerne l'annonce du lancement du projet Oran-Valence au moment où une coupure d'un câble sous-marin Annaba-Marseille avait affecté le trafic internet national. Elle a précisé, en outre, que le volet financier du projet avait été ficelé la semaine dernière pour le démarrage "effectif" des travaux. AUGMENTATION À 10 GO DE LA BANDE PASSANTE ALGÉRO-TUNISIENNE A cette occasion, Mme Feraoun a indiqué que l'algérie et la Tunisie sont convenues d'augmenter les capacités du câble de fibre optique reliant les deux pays de 150 Mégats octets à 10 Gigats octets qui sont "évolutifs". Ce renforcement de la bande passante permettra aux deux pays de "parer" à d'éventuels accidents pouvant survenir sur les câbles sous-marins, a-t-elle souligné, qualifiant cette ligne de "soupape de secours" pour les deux pays. L'Algérie dispose actuellement de deux câbles sous-marins en fibre optique Alger- Palma de 80 Go et Annaba-Marseille de 425 Go. Rappelons que le trafic internet en Algérie avait été perturbé entre jeudi et mardi derniers, suite à une coupure du câble en fibre optique Annaba-Marseille, privant ainsi l'entreprise Algérie Télécom de 80% de ses capacités en bande passante internationale et affectant le trafic internet au niveau national. Morad N.

5 NATION LE MAGHREB du 29 Octobre UNION NATIONALE DES PERSONNELS DE L'EDUCATION Nécessité d'instaurer un climat de dialogue entre l'administration et les syndicats LE PRÉSIDENT de l'union nationale des personnels de l'education et de la formation (UNPEF), Sadek Dziri a souligné avant-hier à Boumerdes la nécessité d'instaurer un climat de "dialogue et de confiance entre l'administration et les syndicats en vue de trouver des solutions efficaces aux problèmes du secteur". Dans une allocution lors des travaux de la 5e conférence de l'unpef, M. Dziri a insisté sur l'importance d'une "coopération sérieuse avec les partenaires sociaux pour une prise en charge réelle des préoccupations socioprofessionnelles" des fonctionnaires du secteur, affirmant la nécessité d'adopter le projet de la charte d'éthique et de stabilité du système éducatif proposée par le ministère de l'education nationale aux partenaires sociaux. Il a appelé, par ailleurs, à "relever le défi pour un enseignement de qualité pour tous dans le cadre d'une école maîtrisant les nouvelles technologies, ouverte à la modernisation et fidèle à nos valeurs, nos constantes et notre identité nationale". La ministre de l'education nationale, Nouria Benghebrit a, de son côté, estimé dans un message adressé aux conférenciers que "le projet de la charte d'éthique et de stabilité du système éducatif constituait le meilleur moyen d'appui au partenariat entre l'administration et le partenaire social pour une prise en charge réelle des préoccupations des fonctionnaires et des travailleurs de l'education". La ministre a indiqué dans ce cadre que le projet de la charte de l'éthique "sera débattu et enrichi par les différents syndicats pour parvenir à une mouture finale avant la mi-novembre prochain". Mme Benghebrit a rappelé la "place importance" qu'occupe l'unpef mettant en avant la nécessité de "renforcer la relation entre l'administration et le syndicat en instaurant un climat de confiance et de respect mutuels". La ministre a appelé les syndicats à "respecter les principes de l'action syndicale saine" en poursuivant les efforts consentis dans un cadre de "transparence" pour une prise en charge réelle des préoccupations des fonctionnaires de l'education d'autant que les syndicats constituent une "force de proposition pour résoudre les problèmes du secteur". Les participants à la 5éme conférence de l'unpef procéderont lors des travaux de cette rencontre à laquelle prennent part 500 délégués des différentes wilayas, à l'adoption du règlement intérieur et du statut de l'union et à l'élection du nouveau président et des membres du bureau national. Lamia D. POUR BOOSTER LES RELATIONS BILATÉRALES ENTRE LES DEUX PAYS Le SG du ministère fédéral autrichien des AE à Alger Hier l'algérie à célébré le 53eme anniversaire de recouvrement de la souveraineté nationale sur la radio et la télévision. En effet le 28 octobre 1962, l'emblème national a été hissé sur la façade du siège de la télévision et de la radio à Alger. Cette action marque le recouvrement de la souveraineté nationale sur l'audiovisuel en Algérie. Le pays, désormais libre, s'apprêtait à célébrer le premier anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération nationale. L'équipe de "la Voix de l'algérie combattante", conduite par le journaliste et militant, feu Aïssa Messaoudi, venait de relever et de réussir un défi de taille, en assurant la continuité de la diffusion des programmes de la radio et de la télévision, suite au départ collectif du personnel français. A l'occasion de 53eme anniversaire de recouvrement de la souveraineté nationale sur la radio et la télévision, une cérémonie commémorative a été présidée hier à Alger par le ministre de la Communication, Hamid Grine. Après le Plusieurs accords ont été signés entre l'algérie et l'autriche, notamment le mémorandum d'entente dans le domaine agricole qui a été parafé en En effet les relations économiques entre l'algérie et l'autriche sont anciennes, elles datent des années 70. Afin de Zoomé sur 50ans de partenariat et des possibilités qui s'offrent pour le développement de cette coopération, le secrétaire général du ministère fédéral autrichien des Affaires étrangères, Michael Linhart, effectuera une visite de travail en Algérie les 28 et 29 octobre 2015, indique hier un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Michael Linhart a été reçu par le ministre d'etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, et aura des entretiens avec son homologue, Abdelhamid Senouci Bereksi, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, note la même source. Cette visite du haut responsable autrichien "répond à la volonté commune des deux pays de consolider le dialogue politique bilatéral et de prospecter les opportunités devant favoriser la promotion de la coopération dans tous les domaines". Le diplomate autrichien "échangera, par ailleurs, avec ses interlocuteurs sur un large éventail de questions d'actualité régionale et internationale d'intérêt commun", relève la même source. L'ÉCONOMIE ALGÉRIEN S'ALLONGE SUR LES INVESTISSEMENT AUTRICHIENS Dans le même contexte, plusieurs délégations autrichienne multi-sectoriel a effectué ses dernière ânées des visite de travail, notamment dans les volets de la formation, du développement de la filière lait et de la modernisation des bâtiments d'élevage. Ainsi, des investisseurs autrichiens, intéressés par l'investissement dans le secteur agricole en Algérie, comptent établir des partenariats avec des professionnels algériens du secteur. En sus de la signature d'un mémorandum d'entente entre l'algérie et l'autriche en 2012, les deux pays sont déjà liés par des accords de coopération dans le secteur agricole. L'Autriche fournit, en effet, des machines agricoles, des génisses pleines, domaine dans lequel l'algérie est le 3e partenaire de l'autriche qui développe des services d'insémination artificielle du cheptel bovin en Algérie. Cette coopération répond aux objectifs du mémorandum d'entente signé entre le ministère de l'agriculture et du Développement rural algérien et le ministère fédéral autrichien de l'agriculture, de l'environnement, des Eaux et des Forêts, en outre un groupe de travail sectoriel mixte a été installé fin 2012 à Alger, ce groupe devrai examiner la coopération bilatérale et les modalités de son développement, notamment dans le domaine de l'élevage bovin et la nutrition animale. D'autre par, les ministres de l'agriculture des deux pays ont signé, en mois d'aout 2012, un accord portant sur la coopération en matière d'élevage (nutrition et santé animales), de reboisement et de gestion de parcs nationaux algériens. La visite de secrétaire général du ministère fédéral autrichien des Affaires étrangères, dépôt des gerbes de fleurs au niveau des deux entreprises et la récitation de la Fatiha du Coran, le ministre de la Communication, qui était accompagné des responsables de ces deux institutions, a rendu un vibrant hommage à des journalistes et des travailleurs qui partent à la retraite, lors de cérémonies conviviales. "Nous avons rendu hommage à des journalistes méritants qui partent à la retraite, qui ont fait ce qu'ils devaient faire avec courage et engagement mais aussi avec une notion à laquelle je tiens beaucoup, à savoir, l'exemplarité", a déclaré M. Grine à l'aps à l'issue de la cérémonie. Il a ajouté que dans "les deux institutions chacun doit avoir conscience d'être un guide de l'opinion et que la radio et la télévision publiques constituent des références en matière d'éthique et de déontologie". Rendant hommage aux martyrs de la profession, morts dans l'accomplissement de leurs missions, M. Grine a "remercié tous les travailleurs qui portent encore le flambeau Michael Linhart a pour objectif de renforcé les relations bilatérale entre les deux pays et la coopération dans plusieurs autres secteurs, dont ceux de la santé, l'environnement, l'énergie solaire où l'autriche est pionnière. En autre une douzaine d'entreprises autrichiennes sont présentes ici en Algérie, elles sont chargées de réaliser de grands projets dans les secteurs des infrastructures et de l'environnement. Dans le domaine de l'environnement, plusieurs stations d'épuration ont été construites et sont encore gérées par des sociétés autrichiennes de renom telles que "VA Tech Wabag", qui s'occupe de la gestion de la plus grande station d'épuration des eaux usées en Algérie à El Kerma près d'oran. L'entreprise s'occupe aussi de la formation du personnel et garantit ainsi un transfert de savoir-faire. De son côté, la société Strabag qui a réalisé la station d'épuration par lagunage aéré à Ouargla et les ouvrages du transfert Chott Aïn Beida vers la Sebkha de Sefioune, a pris en charge la partie génie civil du métro d'alger pour la ligne 1 Haï El Badr-Grande- Poste et les tronçons Haï El Badr-El Harrach et Haï El Badr-Aïn Naâdja (achevée). Hamza B. CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE Recouvrement de la souveraineté nationale sur la radio et la télévision d'une radio et une télévision libres, indépendantes et engagées pour une Algérie meilleure". Pour sa part le directeur général de l'entv, Toufik Khelladi, a mis l'accent sur la formation dans les métiers de la télévision. "Avec l'ouverture du paysage audiovisuel, il s'agit de développer un cap stratégique qui va positionner le service public de l'audiovisuel comme étant le coeur de l'information", a-t-il souligné en marge de la cérémonie. Selon lui, ces objectifs sont tributaires d'un travail sur trois niveaux: le lancement d'un processus de formation dans l'ensemble des métiers qui font la chaîne de l'audiovisuel, l'élévation collective du niveau de compétence et le défi du numérique avec le passage à la haute définition (HD) et l'ultra HD. L'autre aspect évoqué par M. Khelladi, a trait à la réorganisation interne allant dans le sens, entre autres, de "la refonte des statuts, l'adaptation des cahiers des charges et l'autonomisation des chaînes selon leur identité respective". S.H.

6 6 - LE MAGHREB du 29 Octobre 2015 RÉGIONS WILAYA D'ALGER Démantèlement d'un réseau spécialisé dans l'importation de pièces détaché contrefaites Un réseau spécialisé dans l'importation de pièces détachées automobiles a été démantelé ces derniers jours par la police du port d'alger, indique mardi la cellule de communication de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Le réseau, composé de 15 individus, s'est spécialisé dans l'importation et la commercialisation de pièces détachées automobiles contrefaites, indique la même source selon laquelle la marchandise de contrebande a été introduite au port d'alger dans deux containers. L'enquête menée dans cette affaire a conduit les enquêteurs de la police du port d'alger à Ain M'lila, destination finale de cette marchandise, qui a été introduite sur le territoire national avec de faux documents pour les deux containers, qui ont été entreposés dans un garage à Ain M'lila, dans la wilaya d'oum El Bouaghi. Les enquêteurs du port d'alger ont arrêté les membres de ce réseau et saisi la marchandise, qui allait être mise sur le circuit commercial, précise-t-on. Toutes les personnes arrêtées dans cette affaire ont été présentées aux juridictions compétentes pour faux et usage de faux, falsification de documents officiels, constitution de bande criminelle notamment. Ouahab D. BISKRA La fête de la datte aura lieu les 14 et 15 novembre prochains La traditionnelle fête de la datte sera organisée à Biskra les 14 et 15 novembre prochains, a indiqué, mercredi, le wali, Mohamed Hamidou. La manifestation destinée à la promotion de la filière phoenicicole réunira 12 wilayas productrices de dattes, a déclaré M. Hamidou dans une déclaration à l'aps en marge d'une visite d'inspection dans la commune de Tolga, célèbre pour sa production de la variété de dattes Deglet Nour. Biskra avec un patrimoine de 4,5 millions palmiers-dattiers en production récolte annuellement quatre (4) millions de quintaux de dattes, soit près de 40 pour cent de la production nationale totale, a souligné le chef de l'exécutif local, affirmant que l'objectif est de "doubler cette production en s'appuyant sur la volonté des producteurs et l'accompagnement assuré par les pouvoirs publics". Le wali a fait état à ce propos, lors d'une rencontre avec les représentants de la société civile, d'une série de mesures portant, en particulier, sur l'encouragement du logement rural, l'ouverture de pistes agricoles et l'extension de l'électrification à l'usage de l'agriculture. R.R. RADIO ORAN Les ondes de la proximité Les personnels de Radio Oran ont célébrés mercredi le 53ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale sur la radio et la télévision, un certain 28 octobre 1962, avec cette volonté affichée tant par son responsable que par l'ensemble de son staff de renforcer l'information de proximité. L e 28 octobre est une date historique. Les hommes et les femmes, qui ont relevé le défi de prendre en main la radio et la télévision après le départ des Français, "nous ont donné la meilleure leçon que, parfois, il faut prendre son destin en main et qu'il ne faut pas vivre dans l'assistanat", souligne Abderrahmane Chikhaoui, Directeur de Radio Oran, dans un entretien à l'aps. Ce dernier a ajouté que "nos prédécesseurs ont donné la meilleure leçon à ces nouvelles générations et leur proposent un nouveau défi, celui de faire mieux, de s'améliorer et être compétitifs et avoir sa place dans le monde des médias". Pour lui, il ne s'agit pas de se souvenir, mais d'aller de l'avant et de tirer les leçons. C'est également un moment où on doit faire les bilans. "Avec l'avènement du pluralisme et de la démocratisation du pays, l'etat a mis en place une nouvelle stratégie de communication radiophonique par la création de radios de proximité", a indiqué le Directeur de la radio Oran. "Les pouvoirs publics voulaient se rapprocher du citoyen et de le doter d'informations dont il avait besoin dans son environnement immédiat", a expliqué le responsable, rappelant que la radio Algérienne a lancé depuis 1991 son plan de diversification de ses programmes et de redéploiement géographiques et ce, grâce au réseau de ses radios locales et thématiques, ce qui lui permet en 2012 de totaliser 55 chaînes radiophoniques, dont 48 radios locales. C'est le 26 janvier 1995 que fut créée la radio locale d'oran et on est passé à la diffusion locale, avec des grilles de programmes locales. "L'auditeur, quand il écoute radio Oran, s'identifie à elle, parce qu'on lui propose des programmes qui le concernent de près. On lui parle de son quartier, de sa ville, de ce qui se passe dans son environnement immédiat. Il se reconnait, donc, dans cette radio. Radio Oran a une force de pénétration chez la population", explique son premier responsable. Quant aux défis actuels, M. Chikhaoui souligne que la radio, en général, connait une évolution d'ordre technique importante. "Nous sommes une radio qui fonctionne avec des moyens techniques modernes, en système de réseau, la qualité du son est meilleure. Les moyens seront encore meilleurs avec le nouveau siège en cours de finition", ajoute M.Chikhaoui, indiquant que "ce siège sera un outil de travail, dans le sens où il nous permettra de diversifier nos activités et d'améliorer nos performances. A ce moment là, radio Oran proposera des programmes de meilleure qualité à ses auditeurs". LE DÉFI DE LA FORMATION Le Directeur de radio Oran estime que le principal défi est celui de la formation continue et de qualité du personnel. "Nous, en tant que service public, nous devons faire face à la concurrence future des radios privées. Nous devons d'abord avoir des produits compétitifs de qualité. Il faut avoir un personnel qualifié et bien formé. C'est la formation qui va nous préparer au défi de la concurrence. Nous devons être aussi à la hauteur de tout ce que les nouvelles technologies proposent et diversifier nos plateformes de diffusion : smart phones, tablettes. Nous devons être présents partout, là où l'auditeur n'aura à fournir de gros efforts pour nous avoir", a- t-il soutenu. Dans ce cadre, M. Chikhaoui estime que la radio doit être au diapason de ce qui se passe dans le monde des médias. ½ Il faut être à la page et connaitre tout se qui se passe et accéder à toutes les nouvelles technologies qui sont l'outil de base de sa réussite", soutient-il. Djaâfar Aït Habbouche, journaliste à radio Oran, 25 ans d'expérience, estime, pour sa part, que se souvenir de ce que les anciens ont réalisé et la sauvegarde de leur héritage est un devoir. "C'est un symbole qu'il faut sauvegarder. La radio n'est pas venue du néant. C'est grâce à ses hommes qui ont déployé le drapeau national sur le siège de la radio et de la télévision, un certain 28 octobre 1962, qui a permis de recouvrir la souveraineté de la radio et de la télévision dans un pays indépendant", souligne-t-il. Pour Wahiba, également journaliste à la même radio, 28 ans d'expérience, souligne que sa génération a récolté les fruits des graines semées par ses prédécesseurs. "La leçon qu'on peut tirer est qu'à partir de presque on a réalisé de grandes choses. Aujourd'hui, nous essayons d'être à l'écoute de nos concitoyens, de leurs problèmes et préoccupations. Les gens attendent nos bulletins d'information et c'est une grande satisfaction pour nous", estime-t-elle. Houari B République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l'habitat, de l'urbanisme et de la Ville Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya de Tébessa Numéro fiscal : N /OPGI/2015 Avis d'attribution provisoire "Avis d'appel d'offre national ouvert n 17/OPGI/2015" Conformément aux dispositions de l'article 114 et 125 du décret présidentiel n 10/236 du 07 octobre 2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics l'office de promotion et de gestion immobilière de wilaya de Tébessa déclare l'avis d'attribution provisoire de l'avis d'appel d'offres national ouvert n /OPGI/2015 paru aux quotidiens nationaux le 04/05/2015 Echourouke suivant le tableau ci-dessous : Projets ETP Montant de l'offre après vérification 18D/100/3000 logts LPL à Bir Mokadem (Pr 3000 logts RHP Tr 2010) RAR 30/3000 logts sociaux LPL à Boulhef dyr tranche 2010 Ramdani Hocine Numéro fiscal Berbiche Lakhdar Numéro fiscal Logts : DA après vérification Logts : DA après vérification Montant définitif de l'offre Délai d'exécution Evaluation technique OBS Logts : DA après vérification Logts : DA après vérification Les soumissionnaires ont un délai de trois (03) jours à partir du premier jour de la parution du présent avis pour prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières. Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir du premier jour de la parution du présent avis pour formuler l'éventuels recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Tébessa. Le directeur général Oran : Couverture nuageuse partielle-28 Min-17 -Hum:56% Alger : Couverture nuageuse partielle-max-27 Min-13 -Hum:61% Annaba : Couverture nuageuse partielle -Max-24 Min-13 -Hum:62% 18 mois 24 mois après réduction points 36 points Offre qualifiée techniquement Offre qualifiée techniquement LE MAGHREB du 29 Octobre 2015 ANEP N

7 ÉNERGIE LE MAGHREB du 29 Octobre NOUVELLE-CALÉDONIE La production de nickel est encourageante Le président de la filiale de Vale en Nouvelle-Calédonie a annoncé mercredi des chiffres de production de nickel encourageants pour 2015 mais des pertes financières "colossales", en raison de la dégringolade des cours. En phase de montée en production, l'usine du géant brésilien dans le sud de l'archipel devrait produire autour de tonnes de nickel en 2015, soit une hausse de 50% par rapport à "Depuis août, on a atteint un rythme de croisière. Nous avons produit tonnes au troisième trimestre C'est une montée en production maitrisée et raisonnée", a déclaré Antonin Beurrier, patron de Vale-NC. L'unité qui exploite le richissime plateau de Goro n'a toutefois pas atteint son objectif de tonnes fixé en début d'année. L'industriel mise sur un volume de tonnes l'an prochain, "soit 79% de la capacité nominale". Les résultats sont en revanche mauvais au niveau financier, avec des pertes d'exploitation chiffrées pour 2015 entre "300 et 350 millions de dollars US", alors que le Brésilien a déjà injecté plus de 7,5 milliards de dollars dans son usine calédonienne. L'effondrement des prix du nickel autour de dollars la tonne actuellement, soit une érosion de 43% en un an, est le principal responsable. "On va accélérer nos économies et réduire de 20% l'ensemble de nos coûts", a déclaré M Beurrier, qui a déjà entrepris une vaste révision des contrats de sous-traitance. Contrairement à ce qu'avait affirmé mardi le président du gouvernement de Nouvelle- Calédonie, il a par ailleurs "fermement, catégoriquement et explicitement" démenti que Vale "cherche un repreneur" pour son usine de Goro. "Je ne peux pas croire qu'une rumeur soit reprise par le président du gouvernement", a déclaré Antonin Beurrier, déplorant le peu de soutien des autorités locales en cette période de crise. Le dirigeant de Vale-NC a vertement mis en cause "l'asphyxie administrative" et "les délais d'obtention de permis" démesurément longs des services de la province sud, compétente en matière de minière. "On invente des règles sans base légale, je n'ai jamais vu ça alors que Vale fait preuve d'un engagement permanent en Nouvelle-Calédonie", a-t-il déclaré, agacé. Initialement programmée en novembre, une évaluation du projet aura lieu en janvier par l'état-major de Vale, à Rio de Janeiro. S.S. ÉNERGIE RENOUVELABLES L'allemand Linde augmente ses bénéfices L e fabricant allemand de gaz industriels Linde a fait état mercredi d'une hausse de ses bénéfices au troisième trimestre, grâce notamment aux bonnes performances de sa division gaz qui ont compensé la faiblesse de l'activité dans sa branche ingénierie. De juillet à septembre, Linde a enregistré un bénéfice net (part du groupe) de 281 millions d'euros contre 194 millions un an plus tôt, soit une hausse de près de 45%, a-t-il annoncé dans un communiqué. Ce résultat était légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers FactSet, qui tablaient en moyenne sur 300 millions d'euros. Nous voyons une croissance continue dans notre division de gaz, qui est de loin notre principale ligne d'activité. L'évolution de l'activité aux Etats-Unis est particulièrement encourageante, s'est félicité dans ce communiqué le président-directeur général du groupe, Wolfgang Büchele. Dans cette division, chiffre d'affaires et bénéfice d'exploitation ont respectivement augmenté sur un an de 9,5% et de 10,4%, grâce notamment au dynamisme de l'activité aux Etats-Unis. La branche de gaz a notamment permis de compenser la faiblesse de l'autre grande division de Linde, celle de construction d'usine, qui a souffert au troisième trimestre des faibles prix du pétrole et d'une morosité persistante qui restreint les investissements mondiaux, a-t-il souligné. Sur cette période, le chiffre d'affaires du groupe a progressé au total d'un peu plus de 3%, atteignant 4,5 milliards d'euros contre 4,3 milliards à la même période en 2014, tandis que le bénéfice d'exploitation (Ebit) a grimpé de 55% à 508 millions d'euros. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint 13,6 milliards d'euros et l'ebit 1,5 milliard. Fort de ces résultats, Linde, grand concurrent du français Air Liquide, a maintenu sa prévision d'atteindre un chiffre d'affaires compris entre 17,9 et 18,5 milliards d'euros en 2015 ainsi qu'un bénéfice d'exploitation hors éléments exceptionnels et amortissements entre 4,1 et 4,3 milliards d'euros. En outre, les coûts liés à sa restructuration actuelle, qui ont totalisé au troisième trimestre 192 millions d'euros, ne devraient pas augmenter sur les trois derniers mois de l'exercice. Siham L. MAUVAISE IDÉE SELON WISE PARIS Le nucléaire pour lutter contre le changement climatique T out part d'un constat simple. Avec plus de 80% de la fourniture d'énergie dans le monde issue des énergies fossiles, la diminution du recours à cette filière est impérative. Cependant, le passage aux énergies non carbonées repose sur les énergies renouvelables, mais également sur le nucléaire. A l'approche de la COP21 qui devra trouver les solutions d'une transition énergétique réussie, c'est ce que le cabinet Wise Paris, spécialisé dans les informations et les études sur l'énergie, pointe du doigt dans un rapport rendu public commandé par plusieurs ONG. Dans un rapport remis ce 27 octobre, le cabinet Wise Paris, qui fournit des informations et des études sur l'énergie, explique que le nucléaire n'aidera pas à lutter contre le changement climatique. "Les risques spécifiques au nucléaire n'ont fait que grandir avec son déploiement", explique le rapport. "Quelle que soit l'évaluation de leur gravité, ces risques augmenteraient inévitablement en cas de développement supplémentaire et d'expansion à de nouveaux pays". Wise Paris rappelle alors le risque d'accident nucléaire "réévalué et croissant" ainsi que le problème de l'accumulation des déchets "dont les plus radioactifs ne font l'objet d'aucune solution définitive de gestion". Face à ces risques, le cabinet insiste sur la faible efficacité du nucléaire sur la baisse des émissions de carbone. Premièrement, le nucléaire ne supprime pas le rejet de particules bien qu'il les diminue fortement. "Le nucléaire produit indirectement des gaz à effet de serre équivalent à plusieurs dizaines de grammes de CO2 par kwh". Deuxièmement, le rapport souligne que "le nucléaire n'est pas de nature à ramener les émissions de gaz à effet de serre à un niveau soutenable". Après les risques et la faible efficacité, la troisième partie du rapport s'attaque au frein, constitué par le nucléaire, pour trouver des solutions plus performantes. Wise Paris indique que le recours au nucléaire doit venir en complément d'autres options. Dès lors, la question est de savoir comment combiner les différentes solutions à la lutte contre le réchauffement climatique. "Le nucléaire ne peut aspirer qu'à un rôle mineur" dans le changement climatique pointe Wise Paris. Son coût, sa lenteur et son manque d'efficacité font du nucléaire une solution moins intéressante que le développement des énergies renouvelables. Le rapport conclut même qu'en formant un frein à des solutions alternatives, "le maintien du nucléaire existant apparaît comme contre-productif". D.L. FRANCE Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 0,18% en novembre Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie (ex-gdf Suez) à quelque 6,6 millions de consommateurs en France, baisseront de 0,18% en moyenne le 1er novembre, a annoncé mercredi la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Cette baisse est de 0,1% pour les consommateurs qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson et ceux qui en font un double usage cuissonchauffage. Elle est de 0,2% pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour se chauffer, a détaillé la CRE. Il s'agit du deuxième mois consécutif de baisse après un recul de 1,4% en octobre. Les tarifs avaient avant cela augmenté de 0,5% en septembre. Depuis le 1er janvier, les tarifs réglementés ont en moyenne baissé de 8%, rappelle la CRE. Les tarifs réglementés du gaz consistent en un prix de détail, qui n'inclut pas encore les diverses taxes, mais comprend les coûts d'approvisionnement d'engie. Ils sont révisés mensuellement. Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les consommateurs français ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents. Les tarifs réglementés pour les professionnels et les copropriétés sont, eux, en train d'être supprimés, et à partir du 1er janvier 2016, tous les clients non résidentiels dont la consommation excède 30 MWh par an et les immeubles d'habitation consommant plus de 150 MWh par an devront avoir souscrit à une offre de marché. M.L. CANADA Shell renonce à un gisement de sables bitumineux Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a renoncé à exploiter un gisement de sables bitumineux au Canada et va enregistrer en conséquence une charge de 2 milliards de dollars dans ses comptes du troisième trimestre. Le groupe a annoncé qu'il n'allait pas poursuivre la construction d'une exploitation thermique in situ de pétrole lourd, un projet situé à Carmon Creek dans l'alberta (ouest) et qui devait produire barils par jour. "Après avoir passé en revue les options de construction potentielles, les coûts mis à jour et les priorités capitalistiques de l'entreprise, Shell considère que ce projet n'entre pas dans le cadre de notre portefeuille actuellement", a expliqué la major pétrolière dans un communiqué publié mardi soir. "Cette décision reflète les incertitudes actuelles, dont le manque d'infrastructures pour déplacer le pétrole brut canadien vers les marchés mondiaux des matières premières", a souligné Shell. Le groupe a ajouté qu'il allait intégrer dans ses résultats du troisième trimestre, qui seront publiés jeudi, une charge de deux milliards de dollars pour prendre en compte les dépréciations, ruptures de contrats, frais de licenciement et de restructuration liés à l'arrêt du projet Carmon Creek, qui appartient à 100% à Shell. "Nous modifions l'équilibre de notre portefeuille en passant en revue nos options de production à long terme dans le monde entier, en gérant nos moyens et notre exposition aux prix plus bas du pétrole. Ceci impose des choix difficiles à Shell", a déclaré le directeur général du groupe, Ben van Beurden. L'industrie du pétrole souffre de l'évolution des cours du baril de pétrole qui sont passés des alentours de 100 dollars il y a 18 mois à moins de 50 dollars à l'heure actuelle. Les grandes compagnies pétrolières réduisent l'ampleur de certains projets, en suppriment d'autres et cèdent des activités pour faire face à ces vents contraires. L'autre géant britannique du pétrole, BP, a ainsi annoncé mardi qu'il n'allait investir que 19 milliards de dollars cette année, alors qu'il prévoyait encore l'année dernière des investissements de 24 à 26 milliards de dollars en Farida L.

8 La Bourse suisse a ouvert sur une note un peu plus ferme mercredi et elle n'a pas encore trouvé de direction claire. Les investisseurs sont dans l'attente de la fin de la réunion de deux jours du Comité monétaire FOMC de la Réserve fédérale américaine (Fed). D'ici là, le négoce devrait être calme, même si la nervosité tend à augmenter. S elon toute probabilité, la Fed ne devrait pas toucher à son taux directeur. On attend plutôt des indications pour savoir si cette hausse pourrait encore intervenir cette année. Par ailleurs, la Banque du Japon tiendra une séance vendredi et elle pourrait se trouver pour assouplir encore sa politique monétaire très accommodante, d'autant que les récentes données macroéconomiques se sont révélées décevantes au Japon, que la Banque centrale européenne (BCE) a laissé entrevoir un prochain assouplissement et que la Banque centrale de Chine a abaissé son taux directeur vendredi. A 09h30, le SMI gagnait 0,28% à 8872,79 points, le SLI 0,24% à 1325,69 points et le SPI 0,25% à 9067,65 points. Sur les trente blue chips, 25 montaient et cinq reculaient. Le front des nouvelles d'entreprise était calme. Le plus gros perdant était UBS (-1,5%), après que JPMorgan a abaissé sa recommandation à "neutral" de "overweight" et retiré le titre de sa "Focus List Europe". UBS a progressé ces cinq dernières années et réalisé des bénéfices, mais les attentes du marché pour 2016 et 2017 sont irréalistes. Par ailleurs, l'administrateur Jes Staley quitte sa fonction avec effet immédiat: il a été nommé patron de la britannique Barclays. Dans le sillage d'ubs, Credit Suisse et Julius Bär lâchaient chacune 0,1%. Parmi les gros perdants, on relevait notamment Swatch (-0,9%) après une rétrogradation à "neutral" par Exane BNP. Ce dernier et Goldman Sachs ont relevé l'objectif de cours de Richemont (+0,7%). A la veille de ses résultats sur les neuf premiers mois, Sika cédait 0,4%. SGS (-0,2%) entame jeudi deux journées des investisseurs qui auront lieu en Amérique du Sud et durant lesquelles l'entreprise présentera un nouveau programme stratégique. Dans le camp des poids lourds défensifs, Novartis abandonnait 0,1% après un repli de 1,6% la veille dans le sillage de chiffres décevants. Ce mercredi, Bernstein, Kepler Cheuvreux, Société Générale, Barclays et Deutsche Bank ont abaissé l'objectif de cours. Roche gagnait 1,0% et Nestlé 0,5%. Geberit (-0,1% à 315,80 CHF) avait perdu 4,5% mardi dans le sillage de ses chiffres. Berenberg a abaissé l'objectif de cours de 10 CHF à 290 CHF et a confirmé "hold". Les résultats de Sanitec, racheté l'hiver dernier, ont particulièrement déçu, ainsi que les prévisions, plus prudentes Ṡur le marché élargi, Tecan FINANCES (+1,0%) a annoncé le rachat de Sias, société qui sera intégrée dans la division Partnering Business et contribuera de manière positive au bénéfice d'ici Vontobel (+0,7%) a enregistré une augmentation de l'afflux d'argent frais de près de 1 mrd CHF au 3e trimestre. Sur l'ensemble de l'année, la banque table sur un résultat supérieur à celui de La Banque cantonale de Glaris (-1,8%) a aussi publié des chiffres, pour les neuf premiers mois Le produit d'exploitation et le bénéfice brut ont augmenté et l'institut prévoit une nette augmentation du bénéfice sur l'ensemble de l'année. Ypsomed (+3,9%) a publié ses chiffres semestriels. Les ventes ont augmenté de 6% d'avril à septembre et la marge opérationnelle a nettement dépassé les attentes. Face à ces bonnes performances, Ypsomed a relevé ses prévisions pour l'exercice 2015/16. TOKYO, LE NIKKEI FINIT SUR UN GAIN DE 0,67% L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,67% mercredi, les investisseurs ne s'attachant pas outre mesure aux incertitudes avant des décisions de politique monétaire aux Etats-Unis puis au Japon. A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 125,98 points à ,02 points. Il avait reflué mardi après deux journées positives. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a lui aussi terminé dans le vert, avec un gain de 0,26% (+4,08 points) à 1.547,19 points. La séance a été faiblement active, avec seulement 1,7 milliard de titres échangés sur le premier marché. Quelques paris en amont du pic d'annonces des résultats d'entreprises ont largement permis de compenser l'attentisme avant les annonces de la Réserve fédérale américaine (Fed) plus tard ce mercredi et de la Banque du Japon (BoJ) vendredi. La banque centrale américaine conclut mercredi une réunion de politique monétaire de deux jours, qui, sauf coup de théâtre, ne devrait pas déboucher sur une hausse des taux d'intérêt directeurs. Quant à la BoJ, elle va selon la presse différer son estimation de date à laquelle devrait être atteint son objectif d'inflation de 2%, mais les journaux se risquent peu à des paris sur l'éventualité de nouvelles mesures monétaires pour donner un coup de pouce supplémentaire à l'activité au Japon. Les économistes sont également très partagés. En attendant, sur le volet des changes, le dollar valait autour de 120,45 yens, en retrait par rapport à son cours de mardi à la fermeture, de même que l'euro qui est passé sous les 133 yens, à 132,85 yens. Ces mouvements seraient pourtant plutôt de nature à décourager les achats. Parmi les 225 composantes du Nikkei, 119 ont augmenté, 93 baissé et 13 stagné. CANON SANCTIONNÉ, MITSUBISHI MOTORS OVATIONNÉ L'action du groupe de photo et bureautique Canon a signé la quatrième plus mauvaise performance de la journée en cédant 3,24% à yens, au lendemain de l'annonce de résultats peu glorieux. Canon a de nouveau dégradé ses prévisions annuelles, après une chute de 19% de son bénéfice net à l'issue des neuf premiers mois de son exercice Dans le même domaine de la bureautique, Konica Minolta a été le troisième plus sanctionné du jour (-3,25% à yens) et dans le secteur de la photo Nikon a perdu 2,06% à yens. Alors que s'est ouvert mercredi le salon de l'automobile Tokyo Motor Show, les actions des géants nationaux ont terminé dans le vert: Toyota a gagné 0,37% à yens, Nissan 1,57% à 1.262,50 yens et Honda 0,27% à yens. Mitsubishi Motors a de son côté réalisé la plus belle performance du jour (+6,63% à yens). Le groupe avait maintenu mardi ses prévisions annuelles, à la grande surprise du marché qui craignait une révision négative. Dans le domaine des composants électroniques, Tokyo Electron a pris 6,58% à yens, le fournisseur de galettes de silicium Sumco 3,60% à yens et le spécialiste des robots Fanuc a gagné 4,69% à yens après avoir relevé ses estimations de résultats annuels. Du côté des titres traditionnellement surveillés, Sharp a décliné de 2,17% à 135 yens, Panasonic a lâché 1,92% à yens, mais Sony a pris 0,32% à yens. Enfin, parmi les entreprises LE MAGHREB du 29 Octobre BOURSE INTERNATIONALE Zurich légèrement plus ferme, dans l'attente de la Fed Cotation hebdomadaire des billets de banque du 26 Octobre 2015 BILLETS DE BANQUE ACHAT VENTE US DOLLAR EURO POUND STERLING JAPAN YEN SWISS FRANC CANADIAN DOLLAR DANISH KRONE SWEDISH KRONA NORWEGIAN KRONE ARAB EMIRAT DIRHAM SAUDI RIYAL KUWAIT DINAR TUNISIAN DINAR MAROCCAN DIRHAM 1 USD 1 EUR 1 GBP 100 JPY 100 CHF 1 CAD 100 DKK 100 SEK 100 NOK 1 AED 1 SAR 1 KWD 1 TND 1 MAD qui ont publié leurs comptes mercredi après la fermeture du marché, la compagnie aérienne ANA Holdings a pris 1,67% à 366,30 yens, Hitachi a perdu 0,58% à 714,80 yens, Nintendo a cédé 0,97% à yens et Fujifilm Holdings s'est élevé de 1,12% à yens. PARIS REGAGNE DU TERRAIN AVANT LA FED (+0,54%) La Bourse de Paris regagnait un peu de terrain (+0,54%) mercredi matin après un début de semaine en baisse, toujours prudente avant de connaître les conclusions d'une réunion de la Fed en fin de journée. Hier, l'indice CAC 40 prenait 26,04 points à 4.873,11 points. La veille, le marché Parisien avait nettement reculé de 1,02%. "Les initiatives seront sans doute limitées avant le FOMC (Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine, ndlr) ce soir", anticipent les stratégistes du courtier Aurel BGC. Le marché qui a beaucoup progressé en fin de semaine dernière, conforté par le soutien assuré de la Banque centrale européenne (BCE), était sur la défensive depuis le début de la semaine à l'approche de cette échéance. Aucune conférence de presse de la présidente de l'institution monétaire Janet Yellen n'étant prévue après la réunion, les investisseurs devront se contenter d'un communiqué. Le choix des mots employés "dans le communiqué de la Fed, attendu à 19H00, sera essentiel pour juger si une hausse des taux reste possible cette année", poursuit Aurel BGC. Les investisseurs redoutent cette échéance qui marquerait un tournant dans la politique ultra-accommodante de la Fed. En dehors de ce rendez-vous, dont les conclusions ne tomberont qu'après la clôture des places boursières européennes, les investisseurs auront peu de choses à se mettre sous la dent si ce n'est le Baromètre GfK du moral des consommateurs en Allemagne pour le mois d'octobre. Il s'est replié pour le troisième mois d'affilée et devrait continuer à se dégrader en novembre, sur fond d'inquiétudes concernant l'afflux de migrants en Allemagne. En France, l'indicateur mesurant le moral des ménages s'est légèrement dégradé en octobre, tandis que les mises en chantier de logements neufs semblent amorcer un redressement. De leur côté les permis de construire accordés pour des logements neufs ont progressé. Les publications trimestrielles continueront par ailleurs d'animer la cote. Séance de cotation des valeurs mobilières du 10 Août 2015 Alliance Assurance 570,00 Capitalisation boursière EGH El Aurassi 440,00 Saidal 565, ,00 Séance de cotation des valeurs du Trésor Indice boursier théorique SPA Dahli 100,00 Rendement maximum 4,79 Rendement minimum 0,00 NCA-Rouiba 380, ,918

9 10 - LE MAGHREB du 29 Octobre 2015 AGRICULTURE FABRICANTS DE PESTICIDES EN FRANCE Ils se sentent "stigmatisés" par le nouveau plan de Stéphane Le Foll Après l'échec du premier plan antipesticides lancé en 2008 à l'issue du Grenelle de l'environnement, le gouvernement socialiste tente à son tour de livrer bataille avec un nouveau programme. VIANDE OVINE La Chine et l'arabie saoudite bousculent le marché Le fort accroissement des importations chinoises de viande ovine au cours des dernières années fait le bonheur de l'australie et de la Nouvelle-Zélande. L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis constituent également des cibles privilégiées par les exportateurs. L'essor de la consommation en Asie, au Proche et au Moyen-Orient ainsi que la baisse de la demande en Europe modifient le paysage de marché de la viande ovine. Entre 2009 et 2014, les importations chinoises ont été multipliées par 3,5. Bien qu'étant le premier producteur mondial de viande ovine - avec 2 millions de tonnes équivalent carcasse (tec) par an - la Chine a significativement accru ses achats au cours des dernières années. "L'augmentation des revenus, l'occidentalisation des modes de consommation et la généralisation de la consommation de viande sont des facteurs explicatifs de la hausse de cette demande", indique l'établissement français des produits de l'agriculture et de la mer, France AgriMer. L'Australie, deuxième producteur mondial de viande ovine avec tonnes d'agneaux abattus en 2014, la Nouvelle-Zélande, troisième producteur mondial avec tonnes d'agneaux abattus en 2014, ainsi que l'uruguay sont les trois seuls Etats à disposer de certificats pour pouvoir directement exporter leur viande en Chine continentale - les autres exportateurs transitent par Hong Kong, à l'instar de l'union européenne. L'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui commercialisent en-dehors de leurs frontières plus de 60% de leur production, sont étroitement liés au marché chinois. Ils y exportent respectivement 13% et un tiers de leur production. L'ARABIE SAOUDITE ET LES EMIRATS ARABES UNIS, DES MARCHÉS-CIBLES EN CROISSANCE La Chine n'est pas le seul pays à susciter l'engouement des exportateurs de viande ovine. L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis sont désormais les quatrième et cinquième importateurs mondiaux de viande ovine derrière la Chine, l'union européenne et les Etats- Unis. De nouveaux acteurs se positionnent sur ces marchés, tels le Pakistan et l'inde, dont les exportations, inférieures à 5000 tonnes équivalent carcasse (tec) au début des années 2000, ont en 2014 atteint et tec. Les exportations éthiopiennes ont pour leur part doublé entre 2009 et 2014, à tec. Ahmad B. Son nom, Ecophyto 2. Annoncé en début d'année, il a été enrichi par contributions reçues à l'occasion d'une consultation publique, et présenté lundi 26 octobre par le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll. Mais aux yeux des fabricants de produits phytosanitaires, rien n'a changé. Interrogée par L'Usine Nouvelle, Eugénia Pommaret, la directrice de l'union des industries de la protection des plantes (UIPP), ne cache pas sa "déception car ce plan va à contrecourant de ce que nous avons proposé avec la filière agricole" et a des objectifs trop quantitatifs, accuse-t-elle. Le plan vise à diminuer le recours aux pesticides de 50% d'ici 2025, grâce à une trentaine de mesures "trop punitives" selon l'industrie. Le nouveau plan repousse de sept ans de plus, soit une vision pour 2025, l'objectif de diminution de l'usage des pesticides de 50% par rapport à son niveau de Il préconise trajectoire en deux temps : une réduction de 25% d'ici à 2020 via "l'optimisation des systèmes de production" une de 25% supplémentaires à l'horizon 2025 "grâce à des mutations plus profondes". Alors que plusieurs études mettent en cause les effets sur la santé de substances actives présentes dans certains pesticides, le ministre veut miser sur le biocontrôle. Cette méthode naturelle de protection des plantes, en plein essor, a été développée par des PME innovantes et constitue désormais un axe de diversification pour les géants des pesticides (voir notre enquête). "La moitié des produits de biocontrôle sur le marché proviennent des adhérents de l'uipp, estime Eugénia Pommaret. Mais on ne peut pas faire croire qu'il y a une voie positive à engager et une voie négative à condamner! C'est la combinaison des produits, avec une utilisation raisonnée, qui doit être encouragée." Selon elle, de l'innovation est encore possible dans la formulation des molécules de synthèse, y compris pour aller vers des produits plus sûrs pour les agriculteurs et les riverains L'innovation autour des machines agricoles est également encouragée par Ecophyto 2. Comme le déploiement de services cartographiques par drones et GPS, ou l'utilisation de pulvérisateurs de précision dernier cri permettant de réaliser jusqu'à "30% d'économies de produits phytosanitaires",selon Stéphane Le Foll. Une préconisation partagée par l'industrie, qui dit soutenir le développement d'outils d'aide à la décision. Mais l'industrie coince sur la principale mesure contraignante du plan : la mise en place de certificats d'économie de produits phytopharmaceutiques, sur le modèle des certificats d'économie d'énergie. Les distributeurs de pesticides pourraient payer des pénalités s'ils ne parviennent pas à générer suffisamment d'économies globales par le biais de leurs actions. Une mesure "punitive", présentant un"risque de distorsion pour la France par rapport aux autres pays européens", accuse la directrice de l'uipp. Si l'utilisation de pesticides a continué de grimper dans l'agriculture française, avec une moyenne de 5% par an entre 2009 et 2013, "c'est que ces produits sont utiles", affirme-t-elle. Insistant sur le risque de résurgence de certaines maladies, dangereuses sur le plan sanitaire. Des arguments qu'elle compte bien présenter lors d'une nouvelle discussion sur le plan, organisée la semaine prochaine par le gouvernement avec les différentes parties prenantes. Il lui faudra néanmoins se battre contre les ONG et une ministre de l'ecologie qui ne cache pas son hostilité envers les pesticides. Ségolène Royal entend les interdire prochainement pour les collectivités et les particuliers. G.F. MARCHÉ DU SUCRE Vers un déficit en A ttendue depuis plusieurs mois, l'hypothèse d'un déficit d'offre sur le marché du sucre lors de la campagne semble se confirmer. Il serait compris entre 2,5 et 4,8 millions de tonnes. " pourrait être l'année où la longue tendance à la baisse des prix du sucre enregistrée depuis 2011 se renverse", lance la banque néerlandaise Rabobank. En termes d'approvisionnement, "le déficit mondial, prévu depuis plusieurs mois pour la campagne , devient plus tangible", complète la banque allemande Commerzbank. Signe des tensions sur le marché, le prix de la livre a bondi de 37,5% entre le 14 août et le 14 octobre sur l'intercontinental Exchange, à 14,09 centimes de dollars US Ṗlusieurs établissements s'accordent sur l'éventualité d'approvisionnements inférieurs à la demande lors de la campagne qui s'ouvre cet automne. Le scénario ne s'était jamais produit au cours des six dernières années. Rabobank table sur un déficit de 4,8 millions de tonnes (Mt), qui succèderait à un excédent de 3,7 Mt lors de la campagne L'Organisation internationale du sucre (ISO) est pour sa part plus optimiste, en prévoyant un déficit de 2,5 millions de tonne. Commerzbank indique pour sa part que certains analystes envisagent l'hypothèse d'un déficit de 4 Mt. Pour la campagne , l'iso anticipe une aggravation de celui-ci, à 6,2 Mt. Ces différentes hypothèses, qui devront être affinées selon l'impact du phénomène climatique El Niño, ont été élaborées sur la base d'une réduction de la superficie des surfaces cultivées et de conditions climatiques défavorables au Brésil et en Inde, respectivement premiers et deuxièmes producteurs mondiaux de sucre. Au Brésil, l'augmentation de la taxe fédérale sur l'essence favorise la consommation d'éthanol, au détriment de l'usage du sucre à titre alimentaire. "Comme les usines brésiliennes peuvent produire soit du sucre ou soit de l'éthanol à partir de la canne à sucre, elles font varier leur production en fonction du niveau de leurs prix respectifs. Si les prix du sucre sont élevés et ceux de l'éthanol sont faibles, le bénéfice par tonne de canne est plus élevé pour le sucre que pour l'éthanol", expliquait en avril 2013 à L'Usine Nouvelle Andy Duff, analyste chez Rabobank. De plus, le volume de canne à sucre transformé par les usines du Centre-sud du Brésil, la principale région productrice du pays, a perdu 10,7% lors des deux premières semaines du mois d'octobre, par rapport à la même période de l'année précédente, en raison, de pluies trop abondantes. L'Association indienne des raffineries de sucre prévoit une baisse de 5% de la production du pays entre les campagnes et , en raison d'un manque de précipitations lors des dernières moussons. Fin août, le niveau de pluie était inférieur de 6% à 20% par rapport à la normale saisonnière selon les Etats. L'Inde tente par ailleurs de réduire le niveau de ses stocks en imposant des quotas minimum d'exportation au cours de la campagne L'Union européenne, qui représente la moitié de la production mondiale de sucre de betterave, se prépare quant à elle à la fin des quotas sucriers en ,4 Mt de sucre ont été produites lors de la campagne , un niveau record, au-delà des quantitées autorisées. Selon la Commission européenne, la production chuterait de 20% lors de la campagne , à 15,6 Mt. La superficie ensemencée de betteraves perdrait environ 14%, notamment "en raison d'arrangements sur les volumes de betteraves entre les producteurs et les transformateurs", explique Rabobank. Dans ce contexte tendu, Commerzbank envisage un prix du sucre brut de 13,5 centimes de dollars US la livre pour le quatrième trimestre 2015, et une nouvelle remontée des prix en Lakhdar L.

10 AFRIQUE LE MAGHREB du 29 Octobre EGYPTE Second tour de législatives jouées d'avance Les Egyptiens ont voté mardi pour le second tour de législatives jouées d'avance, en l'absence d'opposition, en faveur du président Abdel Fattah al- Sissi, qui a destitué son prédécesseur islamiste il y a deux ans. L es bureaux de vote ont commencé à fermer à 21H00 (19H00 GMT), a annoncé la télévision d'etat. Ils doivent rouvrir mercredi à 09H00, dernier jour de ce second tour qui ne concerne que la moitié des 27 provinces du pays. Les électeurs semblaient peu nombreux mardi. Le premier tour de ce scrutin très complexe, uninominal et de liste qui s'étale sur un mois et demi, n'avait déjà guère suscité d'enthousiasme les 18 et 19 octobre: seuls 26,5% des inscrits avaient voté. Le Premier ministre Chérif Ismaïl a appelé mardi tout le peuple égyptien à participer en masse à cette importante (élection) pour choisir ses représentants, en soulignant qu'il revenait au citoyen de déterminer le taux de participation. L'autre moitié des provinces votera en deux tours à partir du 22 et 23 novembre et le scrutin s'achèvera avec le second tour les 1er et 2 décembre. Quelques bureaux de vote visités par l'afp au centre du Caire étaient quasiment vides, à l'image d'une classe d'école primaire dans le quartier de Dokki où seuls deux hommes votaient une heure après l'ouverture des bureaux. Moins de 20 électeurs les avaient précédés, selon un assesseur. Cette quasi-indifférence contraste avec les législatives de 2011, les premières libres et démocratiques, qui avaient suscité, quelques mois seulement après la révolte populaire qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir, un véritable enthousiasme avec une participation de 62% au premier tour. Le Parlement élu en 2011 était dominé par la confrérie des Frères musulmans, principale force d'opposition sous les 30 ans de pouvoir de Moubarak, mais il avait été dissous quelques mois après, sur ordre de la Cour suprême. Le président Mohamed Morsi issu de leurs rangs et élu en juin 2012, avait été destitué et arrêté le 3 juillet 2013 sur ordre du général Sissi, alors chef de la toute puissante armée. Il a été élu à son tour chef de l'etat en mai 2014 après avoir éliminé toute opposition de la scène politique, religieuse comme laïque et libérale. Depuis la destitution de M. Morsi, plus de manifestants réclamant son retour ont été tués et plus de Frères musulmans et sympathisants emprisonnés. Des centaines, dont M. Morsi, ont été condamnés à mort dans des procès de masse expéditifs vivement dénoncés par l'onu. De même, les manifestations des jeunes libéraux et laïcs qui avaient mené la révolte contre Moubarak ont été sévèrement réprimées et leurs leaders emprisonnés. Selon les experts, outre les opposants au régime, bon nombre d'électeurs ne se déplacent pas pour voter car ils s'en remettent entièrement au président Sissi, célébré par une majorité de l'opinion et la quasi-totalité des médias comme le sauveur de l'egypte. Il gouverne par décrets depuis qu'il a pris le pouvoir et ses partisans considèrent qu'un Parlement est superflu, les députés étant davantage attachés à leurs propres intérêts qu'à celui d'un pays en grande difficulté économique et gangréné par la corruption. Les gens n'ont aucune foi dans les députés et il faut restaurer cette foi, plaidait mardi Abdel Rahman Souweid, un ingénieur de soixante ans qui déposait son bulletin dans l'urne à l'école primaire de Dokki. Seuls quatre candidats ont été élus dès le premier tour les 18 et 19 octobre, les autres s'affrontant à nouveau mardi et mercredi au second tour dans 14 des 27 provinces du pays. En tout état de cause, les listes et les candidats individuels inscrits ont quasiment tous manifesté leur soutien au gouvernement de M. Sissi. CÔTE D'IVOIRE Ouattara réélu dès le 1 er tour avec 83,66% des voix Le président de la Côte d'ivoire, Alassane Ouattara, a été réélu dès le 1er tour de l'élection présidentielle du 25 octobre pour un nouveau mandat de 5 ans, a annoncé mercredi la Commission électorale indépendante (CEI). Le président sortant a récolté 83,66% des voix. Alassane Ouattara a obtenu plus de 2,1 millions de voix lors du scrutin organisé dimanche a précisé Youssouf Bakayoko, président de la CEI. Il a précisé que la participation avait été de 54,63%, alors qu'une partie de l'opposition avait appelé au boycott. Ces résultats doivent être transmis au Conseil Constitutionnel. Donné grandissime favori, M. Ouattara, qui s'appuyait sur un bon bilan économique, devance Pascal Affi N'Guessan, le représentant du Front Populaire Ivoirien (FPI) fondé par l'exprésident Laurent Gbagbo, qui obtient RDC Violents affrontements entre l'armée et des rebelles ougandais De violents combats aux armes lourdes opposent depuis mardi matin l'armée rd-congolaise aux rebelles ougandais ADF/Nalu, dans deux villages au nord de la ville de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Selon des sources locales, les rebelles ougandais de l'adf/nalu ont attaqué simultanément plusieurs positions de l'armée pour tenter de reprendre le contrôle de leurs anciens bastions. Le lieutenant-colonel Mac Azukayi, porte-parole intérimaire des opérations militaire SOKOLA 1 de l'armée à Beni, a affirmé que, c'est depuis lundi soir qu'un mouvement suspect des rebelles ougandais a été observé dans le village de Chuchubo, suivi de leurs attaques ce matin. "Les ADF ont lancé l'attaque simultanément sur les deux villages de Makembi et Jerico, voilà ce qui a poussé les FARDC (armée gouvernementale) à intervenir pour repousser ces rebelles", ajoute le porte-parole. Selon la même source, cette offensive des ADF/NALU a comme objectif de récupérer les villages de Nadwi, Makembi et Chuchubo, leurs anciens bastions aujourd'hui sous contrôle des FARDC. Jusqu'à mardi aprèsmidi les combats continuent entre les FARDC et les ADF/NALU, aucun bilan n'est encore révélé par les autorités militaires. 9,29% des suffrages. Une partie du FPI avait appelé au boycott au nom de la fidélité à M. Gbagbo, grand absent du scrutin qui attend son jugement pour crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale dans une cellule aux Pays- Bas. Le taux de participation (54,63%, 3'330'000 votants sur une liste électorale de 6'301'000) était un des principaux enjeux de cette élection alors que trois candidats et une partie de l'opposition avaient appelé au boycott, qualifiant le scrutin de "mascarade électorale". De son côté, le camp Ouattara, confiant dans sa victoire pour un nouveau mandat de cinq ans, avait identifié la participation comme déterminante pour la crédibilité de l'élection. Une présidentielle apaisée et crédible dans ce pays, premier producteur mondial de cacao et poids lourd économique d'afrique de l'ouest, était jugée fondamentale pour tourner définitivement la page des violences meurtrières qui avaient suivi la victoire en 2010 de Ouattara sur son prédécesseur Gbagbo. En 2010, son refus de reconnaître la victoire de M. Ouattara avait plongé le pays dans cinq mois de conflit. Une période qui s'était soldée par la mort de 3000 personnes, épilogue sanglant d'une décennie de crise politico-militaire. Environ 6,3 millions d'ivoiriens sur les 23 millions d'habitants étaient appelés à voter. Quelque 34'000 soldats, dont 6000 Casques bleus, ont été déployés pour assurer la sécurité du scrutin. NIGER Prorogation de l'état d'urgence à Diffa Le gouvernement nigérien, réuni lundi en conseil des ministres, a décidé de la prorogation de l'état d'urgence dans la région de Diffa, dans l'extrême-est du Niger, proche du Nigeria, suite à la persistance des attaques du groupe terroriste Boko Haram dans cette région. Parallèlement, le gouvernement a pris un autre décret mettant fin à la mise en garde proclamée le 4 septembre 2015 dans cette même région, pour raison d'insécurité. Il est à rappeler que l'état d'urgence avait été initialement instauré le 10 février dernier dans la région de Diffa pour une durée de 15 jours. Après l'expiration de sa durée réglementaire, le Parlement a adopté une loi en vue de sa prorogation à chaque fois de besoin, conformément à la Constitution nigérienne. Pendant sa durée, le ministre nigérien de l'intérieur, "pour l'ensemble du territoire où est institué l'état d'urgence", et le gouverneur de la région de Diffa, sont autorisés à ordonner des perquisitions à domicile "de jour et de nuit". Ces mesures interviennent alors que se sont multipliés des attentatssuicides ces derniers temps dans cette région frontalière du Nigeria. Depuis le 6 février dernier, les localités de Bosso et Diffa, toutes frontalières du Nigeria, subissent des attaques à répétition du groupe islamiste Boko Haram, qui ont coûté la vie à des centaines de civils et de militaires nigériens. En outre, plus d'un millier de combattants de Boko Haram ont été éliminés, et autant d'éléments de la secte également arrêtés. CONGO Les premières tendances sont pour le "oui" Les premières tendances qui se dégagent à l'issue du scrutin référendaire de dimanche, sont pour le "oui", a révélé lundi à Brazzaville le ministre congolais de la Communication, Thierry Lézin Moungalla. "Des quelques résultats provisoires en ma possession, la tendance qui se dégage est pour le oui", a déclaré le ministre Moungalla, au cours d'une conférence de presse. Dans la partie nord du pays, "c'est un phénomène quasi plébiscitaire, en faveur du oui, avec des proportions de presque 100 % ", a-t-il souligné, citant l'exemple du district de Souanké dans le Département de la Sangha (nordouest du Congo) où sur inscrits, votants, le "oui" l'emporte avec "A Ouesso 1, sur inscrits, votants, il y a pour le oui et 67 pour le non", a-t-il ajouté. Selon lui, dans la capitale économique, Pointe-Noire, dans l'arrondissement de Ngoyo 1, sur inscrits, votants, électeurs ont voté "oui" et 4840 "non". Sur le taux de participation à ce référendum, le ministre Moungalla a affirmé que "nous n'avons pas une globalisation des résultats qui permettrait d'avancer un taux de participation ou d'abstention". "Plus de 5000 bureaux de vote ont été ouverts à travers le pays ; ce référendum est une victoire du peuple congolais qui s'est prononcé sur le projet de la nouvelle Constitution, une des plus inclusive dans l'histoire du Congo", a-t-il conclu, relevant que les résultats seront publiés mercredi soir prochain par la Commission nationale d'organisation des élections (CONEL).

11 14 - LE MAGHREB du 29 Octobre 2015 MAGHREB MAROC La dette publique et extérieure sont soutenables En raison de ses profils budgétaire et extérieur, les notes "BBB-/A- 3" pour la dette à long et court terme du Maroc sont confirmées par l'agence S&P. Ces notes sont attribuées à la dette souveraine du Maroc en devises et en monnaie locale, en raison de la croissance réelle du Maroc qui progressera à 4,6 % en 2015, concomitamment à une production agricole robuste. Une croissance qui, soutenue par une hausse de la production manufacturière et de services, atteindrait environ 5 % d'ici à 2018, selon S&P. Entre autres bons points, grâce aux réformes des finances publiques et à l'amélioration du solde extérieur, la poursuite du resserrement des déficits extérieur et budgétaire et un probable recul, au cours des prochaines années, de la dette publique intérieure et extérieure. Néanmoins, l'agence de notation s'attend à ce que l'activité économique reste vulnérable à la volatilité au sein du secteur agricole, et aux fluctuations de la demande extérieure, notamment dans le tourisme. Quant à la perspective stable, elle se fonde sur la poursuite des réformes des finances publiques, tandis que les déficits budgétaire et courant se réduiront encore dans les années à venir, alors que la croissance économique s'améliorera, croit savoir S&P. Des notes du Maroc, soutenues par la stabilité politique et sociale du pays qui a démontré une résilience, lors des grands bouleversements sociaux et politiques, survenus dans le contexte régional du Printemps arabe. En outre, le pays se positionne relativement bien sur la base d'une comparaison internationale en termes de gouvernance et de qualité institutionnelle. La Banque mondiale le classe par exemple au 53e percentile mondial pour l'efficacité des pouvoirs publics, au 49e pour l'état de droit, au 50e pour la qualité réglementaire et au 32e pour la stabilité politique et l'absence de violence. Par ailleurs, le Maroc a réussi ces dernières années à attirer des constructeurs automobiles français, notamment Renault en 2007 et PSA Peugeot en juin 2015, ce qui lui a permis de développer son secteur automobile émergent. A notre avis, le pays continuera à attirer les investissements directs étrangers et son environnement des affaires devrait rester globalement favorable. Le Maroc se classe à la 71ème position parmi 189 pays dans l'enquête Doing Business de la Banque mondiale sur la facilité de faire des affaires. De nouveaux secteurs, tels que l'automobile, l'aéronautique et l'électronique devraient continuer à se développer de manière soutenue dans le cadre de la nouvelle politique industrielle du pays qui bénéficie d'un soutien politique fort. Top Ten du classement des 200 premières banques africaines Le groupe Attijariwafa bank a réussi à décrocher une place au Top Ten du classement des 200 premières banques africaines, en termes de total bilan, en occupant la 7ème position avec 44,3 milliards de dollars, indique le Groupe bancaire. le groupe Attijariwafa bank est classé 6ème, en termes du produit net bancaire (PNB), avec un PNB de 2,1 milliards de dollars, indique un communiqué du Groupe Attijariwafa bank parvenu lundi à lamap. La Tunisie est déçue quant à l'échec de la communauté internationale à honorer ses promesses pour soutenir l'économie tunisienne, s'est exprimé mardi le ministre tunisien des Finances Slim Chaker dans le cadre d'une rencontre médiatique internationale sur l'investissement au Moyen-Orient. Le ministre tunisien des Finances a invité la communauté internationale, notamment les grandes puissances G8 à "financer un programme de sauvetage économique de 25 milliards de dollars américains (USD), étalé sur cinq ans, dédié au développement de l'infrastructure, la consolidation de la paix civile, le renforcement de TUNISIE Le G8 invité à financé un programme de sauvetage économique la sécurité et le recouvrement du déficit budgétaire". "L'orage pourrait se transformer en une tornade" si la communauté internationale ne venait pas en aide à la Tunisie, a alarmé M. Chaker tout en mettant en garde contre d'éventuelles menaces et difficultés qui pourraient peser lourd sur l'économie du pays. D'après le ministre tunisien, son pays aura besoin, en 2016, d'un financement étranger de l'ordre de 3,6 milliards de dinars tunisiens (1,8 milliard USD). Le déficit budgétaire de la Tunisie devrait être atténué pour passer de 4,4% prévus en 2015 à 3,9% l'année prochaine. Il a également fait savoir que la Tunisie entamera fin 2015 et début 2016 des concertations avec le Fonds monétaire international (FMI) pour conclure un nouveau programme d'aide à la Tunisie portant sur une enveloppe d'environ 2 milliards USD. "Mon message à la communauté internationale est un message d'abattement, du fait que les promesses faites pour supporter économiquement la Tunisie n'ont pas été encore tenues", a conclu le ministre tunisien des Finances. L'ARP n'a pas l'intention d'interdire à la société civile l'accès à ses travaux L e président de l'assemblée des représentants du peuple (ARP) Mohamed Ennaceur a déclaré à l'adresse des organisations de la société civile que l'assemblée n'a pas l'intention de leur interdire l'accès à ses travaux. " Il n'est pas question de revenir sur le principe de transparence et de l'ouverture Appel à réviser la TVA sur la vente des médicaments Le Secrétaire Général du Syndicat des pharmaciens d'officine de Tunisie (SPOT), Rached Gara Ali a appelé, mardi, à réviser la disposition du projet de loi de finances de 2016 relative à l'instauration de la TVA sur la vente des médicaments au niveau du gros et du détail. Contacté par l'agence TAP, GARA Ali a souligné que cette disposition ne fera que diminuer la marge de vente des pharmaciens qui, selon lui, a été réduite, pour la première fois, en Cette deuxième perte, a-t-il dit, aura des répercussions sur les pharmacies, particulièrement, celles qui ont un faible chiffre d'affaires. Gara Ali a, par ailleurs, indiqué que depuis ces cinq dernières années, la Tunisie n'a pas connu une pénurie au niveau de la distribution des médicaments, et ce, grâce à la loi réglementant le stock de réserve des médicaments. Un hélicoptère libyen transportant des responsables militaires fidèles au gouvernement autoproclamé qui siège à Tripoli a été abattu mardi à l'ouest de la capitale, où 13 corps ont été repêchés, a-t-on appris auprès des autorités et de sources proches des services de sécurité. L'appareil, qui regagnait la du parlement aux organisations de la société civile ", a assuré mardi Mohamed Ennaceur dans une déclaration à la presse. Plusieurs organisations tunisiennes ont dénoncé, lundi, dans une déclaration commune, les tentatives de violation du droit d'accès à l'information, suite à la présentation d'un projet d'organisation d'accès de la société civile aux travaux de l'arp. Ce projet d'organisation implique l'interdiction à la société civile de suivre les travaux de l'arp et " favorise l'opacité sur ses délibérations ", ont déploré ces organisations. Prix du fondateur de l'international Crisis Group L' International Crisis Group (ICG) a attribué au président Béji Caïd Essebsi et au président du Mouvement Ennahdha, Rached ghannouchi le prix du Fondateur de l'icg pour les pionniers en matière de construction de la paix. La cérémonie de remise du prix a eu lieu, mardi soir, à New-York, en présence de l'ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed Ounis, en tant que représentant du président Caïd Essebsi et du président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi. Attribué aussi à cinq autres personnalités, ce prix vient récompenser Caïd Essebsi et Ghannouchi pour " leur engagement indéfectible en faveur du pluralisme, de l'inclusion et du consensus pendant la transition démocratique en Tunisie ", selon un communiqué posté, le 23 avril 2015, par l'international Crisis Group. Créée en 1995, l'icg est une organisation non- gouvernementale qui a pour mission de prévenir et de régler les conflits meurtriers dans le monde. LIBYE Un hélicoptère abattu près de Tripoli ville, a été touché par un tir de DCA et s'est abîmé en mer au large d'al Maïa, a précisé un porte-parole de ce "gouvernement de salut national" formé par les islamistes de l'aube libyenne. Les corps de 13 des 19 personnes qui se trouvaient à bord ont donc été récupérés, selon des sources proches des services de sécurité. Parmi eux figurent ceux de trois colonels qui appartenaient à l'état-major de Tripoli. D'intenses combats ont éclaté immédiatement après entre miliciens de Zaouïa, favorables au gouvernement de salut national, et de Wachafana, auxquels le tir de DCA a été imputé. Aucune revendication n'a été formulée. Quatre ans après le renversement de Mouammar Kadhafi, les milices qui l'ont chassé du pouvoir continuent à se le disputer. L'exécutif et le parlement reconnus internationalement ont été contraints de s'exiler à Tobrouk, dans l'est, lorsque Tripoli est tombé aux mains de l'aube libyenne, en août 2014.

12 18 - LE MAGHREB du 29 Octobre 2015 INTERNATIONAL LUXEMBOURG Le chiffre d'affaires d'altice en baisse de 2,9%, objectifs confirmés Le groupe de médias et télécoms Altice, propriété de l'homme d'affaires Patrick Drahi, a annoncé mercredi avoir réalisé un chiffre d'affaires de 3,84 milliards d'euros au troisième trimestre, en baisse de 2,9%, principalement sous l'effet du recul des ventes de l'opérateur Numéricable-SFR. Altice a cependant vu son excédent brut d'exploitation (Ebidta) ajusté progresser de 13% sur la période, à 1,53 milliard d'euros, et a confirmé ses objectifs pour l'exercice en cours, avec un Ebidta ajusté attendu à 1,92 milliard d'euros. "Le troisième trimestre a été de nouveau solide pour le groupe alors que nous poursuivons notre stratégie basée sur la convergence fixe et mobile et l'amélioration des pratiques et de l'efficacité sur l'ensemble de nos opérations", a déclaré le directeur général du groupe, Dexter Goei, dans un communiqué. Baisse du chiffre d'affaires de Portugal Telecom Dans le détail, l'opérateur portugais Portugal Telecom a vu son chiffre d'affaires baisser de 9,4% au troisième trimestre, à 579 millions d'euros, mais avec un Ebidta en hausse de 11,5% grâce notamment aux économies déjà réalisées, a précisé sa maison-mère. En République Dominicaine enfin, Altice a vu son chiffre d'affaires progresser de 20% (+6,7% à taux de change constant), à 175 millions d'euros sur le trimestre, avec une hausse de l'ebidta de 14% (+1,9% à taux de change constant). Le groupe n'intègre pas encore dans ses résultats ses récentes acquisitions américaines, Suddenlink et Cablevision. "Après une période d'activité importante en termes d'acquisition, nous nous focalisons désormais sur la mise en place de nos plans opérationnels et l'intégration de nos nouvelles sociétés aux Etats- Unis", a détaillé M. Goei. Altice a dernièrement conclu le rachat du câbloopérateur américain Cablevision pour un montant total 17,8 milliards de dollars dont 14,5 milliards de dollars de dette assumée par Cablevision. Le groupe européen a annoncé mardi revendre 30% de l'opérateur américain aux fonds BC Partners et Canada Pension Plan Investment Board "pour environ un milliard de dollars". FRANCE Le chômage a baissé de 0,7 % au mois de septembre Le chômage a connu en septembre sa plus forte baisse depuis fin Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A (sans aucune activité) est en baisse de 0,7 %. La ministre du Travail, Myriam El Khomri, salue ces chiffres. L e chômage a connu en septembre sa plus forte baisse depuis la crise, fin Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A (sans aucune activité) est en baisse de 0,7 % en France métropolitaine, soit de moins en un mois, 0,6 % en incluant l'outre-mer. La ministre du Travail, Myriam El Khomri, s'est réjouie dans un communiqué que, "pour la première fois depuis début 2011, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a reculé sur Les mises en chantier de logements neufs semblent amorcer un redressement en France, en n'affichant plus qu'un léger recul de 0,7% à de juillet à septembre sur un an, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Logement. De leur côté les permis de construire accordés ITALIE Hausse de la confiance des entreprises et des consommateurs en octobre L' indice composite mesurant la confiance des entreprises italiennes du secteur manufacturier, de la construction, des services et du commerce a progressé en octobre à 107,5 points (contre 106,1 points en septembre), a annoncé mercredi l'institut national de la statistique (Istat). La confiance des consommateurs, dont l'indice, à des fins de meilleure lecture des indicateurs, est désormais publié en même temps que celui des entreprises par l'istat, s'est elle aussi améliorée, passant de 113 points en septembre à 116,9 points en octobre. Les économistes de la banque Intesa Sanpaolo s'attendaient à une quatre mois". Pôle emploi recense demandeurs d'emploi en moins qu'en mai. Selon la ministre, cela "concrétise l'amélioration progressive de la conjoncture économique observée ces derniers mois". pour des logements neufs ont progressé en revanche de 2,3% à sur les mêmes trois mois, une croissance identique à celle affichée fin août. Par type de construction, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en baisse de 2,7% à unités, toujours sur les trois mois écoulés. Celles des logements en résidence (pour séniors, étudiants ou dédiés au tourisme), un segment de niche qui fluctue davantage, ont bondi de 34,2% à CHÔMAGE EN HAUSSE DE 3,1% SUR UN AN En revanche, en intégrant les catégories A, B, C, le chômage reste stable avec personnes sans emploi. En un an, le chômage reste néanmoins en hausse de 3,1 %. La baisse du nombre de chômeurs sans aucune activité est forte chez les moins de 25 ans, à - 2,6 % sur septembre, ce qui ramène leur nombre total quasiment au niveau d'août "La tendance est claire : il s'agit du quatrième mois consécutif de baisse, ce qui porte à le recul du nombre de jeunes inscrits depuis fin mai", a déclaré Myriam El Khomri. "Cela prouve l'efficacité de nos dispositifs en faveur de l'emploi des jeunes". S'il reflue également en septembre chez les ans (- 0,5 %), le nombre de demandeurs de catégorie A continue de progresser chez les 50 ans de plus (+ 0,1 %) pour atteindre un nouveau record. Le nombre de chômeurs inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi, considérés comme chômeurs de longue durée, augmente encore, de 1,0% sur un mois et de 10,4% sur un an. Leur part dans le nombre total de chômeurs progresse elle aussi, à 44,8 % (+ 0,4 point sur le mois, + 1,9 point sur un an). Le nombre d'offres d'emploi collectées par Pôle Emploi en métropole est en hausse de 5,7% sur un mois. Les mises en chantier de logements en recul de 0,7% légère correction de l'indicateur après une forte hausse en septembre, qui l'avait propulsé au plus haut depuis 13 ans. Côté entreprises, tous les secteurs affichent une embellie à l'exception de celui de la construction, qui recule de 123,3 à 119,8 points. Celui du secteur manufacturier en revanche a progressé de 104,4 à 105,9 points, celui des services progresse de 112,2 à 113,1 points. Celui du commerce de détail voit son indice s'établir à 116,6 contre 109,2 points. Côté confiance des consommateurs, toutes les composantes sont en progression, plus marquée pour la partie économique que pour la partie personnelle. unités. Sur la période de douze mois achevée fin septembre, les mises en chantier demeurent en recul de 1,2% à Quant aux permis de construire, ils sont eux aussi restés dans le rouge sur les 12 mois écoulés, avec une baisse de 4,2%, à Le ministère du Logement a dévoilé fin février une nouvelle méthode pour évaluer les logements mis en chantier, qu'il estime plus fiable. Celle-ci a conduit à comptabiliser plusieurs dizaines de milliers de logements supplémentaires par an, ces dernières années. Désormais, le nombre des logements mis en chantier est estimé à l'aide d'un modèle statistique censé délivrer une information en temps réel de la conjoncture et fournir des résultats plus fidèles à la réalité du terrain. Les données collectées sont complétées par des enquêtes annuelles et croisées avec d'autres paramètres (stock de logements invendus des promoteurs, taux d'intérêt, moral des ménages). BELGIQUE UCB relève ses prévisions de ventes 2015 L e groupe pharmaceutique belge UCB a relevé mercredi ses prévisions de chiffre d'affaires et de résultats pour l'année 2015 notamment "grâce aux effets de change favorables et la diminution des coûts de commercialisation". Désormais, le groupe attend un chiffre d'affaires d'environ 3,75 mrd EUR pour l'ensemble de l'année. En juillet, il avait déjà relevé ses prévisions de ventes et tablait alors sur une fourchette oscillant entre 3,65 et 3,75 mrd EUR. Il a également rehaussé ses prévisions de résultats (ce qu'il n'avait pas fait en juillet): il pense désormais atteindre un résultat d'exploitation (Ebitda) récurrent de 800 mio EUR, "grâce à une plus grande efficacité au sein de l'organisation". En juillet, il misait sur une fourchette comprise entre 710 et 740 mio. Côté chiffres d'affaires lors des neufs premiers mois, il est en hausse de 19%, grâce aux médicaments phares une fois de plus (+41% pour le Cimzia, le Vimpat et le Neupro). Cimzia est un médicament contre la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde, qui est désormais indiqué pour le traitement de nouvelles inflammations liées à l'arthrite, tandis que Vimpat traite l'épilepsie et le patch Neupro la maladie de Parkinson.

13 INTERNATIONAL LE MAGHREB du 29 Octobre MIGRANTS L'UE sous pression, plus de personnes ont traversé la Méditerranée en 2015 La crise migratoire qui a vu migrants et réfugiés arriver en Europe via la Méditerranée depuis janvier va s'aggraver, a prévenu mardi le président du Conseil européen Donald Tusk, mettant à l'épreuve la coopération, déjà délicate, entre les pays de l'ue. S igne de cette préoccupation, le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont mis la question migratoire au programme d'un entretien bilatéral, également consacré à la Syrie, mardi à Paris. Les deux dirigeants "ont exactement les mêmes positions sur la question des réfugiés, sur ce qui doit être fait sur le plan politique et sur les moyens nécessaires pour les pays en première ligne", a-t-on indiqué dans l'entourage de François Hollande. Cette année, migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée, selon les dernières données du Haut-commissariat de l'onu pour les réfugiés (HCR): personnes ont rejoint lagrèce et l'italie. En Grèce, les Syriens représentent 64% des arrivées. Et "la situation va encore se détériorer", a averti Donald Tusk lors d'un débat devant le Parlement européen de Strasbourg, évoquant "la nouvelle vague de L es médias chinois ont dénoncé mercredi, mais avec retenue, les Etats- Unis après l'envoi par Washington la veille d'un navire de guerre près d'îlots disputés en mer de Chine méridionale, alors que de nombreux internautes appelaient à une réponse plus musclée de Pékin. Cette zone du Pacifique est devenue le théâtre d'un bras de fer croissant entre les deux plus grandes puissantes militaires et économiques de la planète, qui entendent y asseoir leur influence régionale. Les Etats-Unis ont envoyé mardi leur navire lance-missiles USS Lassen croiser à moins de 12 milles d'îlots artificiels que réfugiés venant d'alep et des régions des bombardements russes en Syrie", qui ont provoqué le déplacement "de plus de " personnes. La crise migratoire pourrait "provoquer un séisme dans le paysage politique européen" en remettant en cause le principe de libre circulation, a-t-il lancé. Même les relations traditionnellement sans nuage entre Autriche et Bavière voisine s'en ressentent: le dirigeant du puissant Etat régional allemand, Horst Seehofer, a accusé les autorités autrichiennes d'envoyer des milliers de réfugiés vers l'allemagne sans avertir au préalable sa région. La police autrichienne a rejeté ces accusations, estimant que c'est la Bavière qui filtre de manière excessive les entrées. Au début de la route migratoire, en Grèce, "le nombre des arrivées continue d'être élevé", "malgré la détérioration des conditions météorologiques", observe l'organisation internationale pour les migrations (OIM). Depuis le début du mois d'octobre, ils sont plus de à être arrivés sur les îles grecques depuis la Turquie, dont sur l'île de Lesbos. En Italie, migrants sont arrivés en octobre, contre plus de pour la même période l'an dernier. Selon l'oim, les Syriens ne passent plus par l'italie pour rejoindre l'europe, mais par la Turquie et la Grèce. Pékin a construit sur des récifs en mer de Chine méridionale, une zone également revendiquée par les pays voisins, dont les Philippines --alliées de Washington. La marine américaine compte y envoyer d'autres navires de guerre, a affirmé à l'afp l'un de ses responsables mardi soir. "Nous le ferons à nouveau. Nous naviguons dans les eaux internationales quand et où nous le décidons", a-t-il averti. Avant même les man?uvres américaines de mardi, la Chine avait averti à plusieurs reprises qu'elle prendrait des mesures fermes contre tout pays qui violerait sa souveraineté territoriale. Mais lorsque le navire américain, dont la venue avait été anticipée de longue date, est finalement arrivé, la Chine s'est contentée de le suivre puis de lui lancer un avertissement. Selon une formule éprouvée, les autorités chinoises se sont contentées de convoquer, pour le sermonner, l'ambassadeur des Etats-Unis, de dénoncer les man?uvres américaines et de formuler des menaces floues, assurant qu'elles "répondr (aient) de façon résolue". Les commentaires dans les médias d'etat sont restés relativement mesurés, et appelaient la Chine à garder la tête froide. Même le Global Times, connu pour son ton nationaliste, a appelé à la retenue. "Le PAS À LA HAUTEUR Ces hommes, femmes et enfants poursuivent ensuite leur périple vers le nord de l'ue le long de la route des Balkans de l'ouest, où Macédoine, Serbie, Croatie, Slovénie, Autriche peinent à organiser leur passage dans de bonnes conditions. Migrants: l'ue sous pression, plus de personnes ont traversé la Méditerranée en 2015"Nous devons faire mieux parce que nous risquons de ne pas être à la hauteur", a insisté le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors du débat devant le Parlement européen, soulignant la lenteur de la mise en oeuvre du plan de répartition de l'accueil de réfugiés dans l'ue. Il a fait miroiter une certaine clémence de Bruxelles, en cas de dérapage budgétaire, aux pays devant faire un effort financier "extraordinaire". Des bus et des trains circulent jour et nuit à travers les Balkans pour acheminer les migrants d'une frontière à l'autre où de longues heures d'attente dans le froid sont nécessaires avant d'être enregistré et de pouvoir continuer le voyage. Un record journalier de personnes étaient entrées en Croatie samedi; elles ont été environ lundi. La Slovénie a vu transiter plus de personnes depuis que la Hongrie a fermé une seconde frontière, avec la Croatie, il y a dix jours, et quelque migrants étaient pris en charge dans les structures d'accueil du petit pays mardi. Le ministre slovène des Affaires étrangères Karl Erjavec a prévenu que "si la situation empire et si le plan d'action de Bruxelles n'est pas mis en oeuvre, la Slovénie a plusieurs scénarios prêts", dont "l'installation d'une clôture gardée". Le plan adopté lors du mini-sommet européen de dimanche prévoit la création de places d'hébergement en Grèce et dans les Balkans ainsi qu'une meilleure coordination entre les pays situés sur la route des Balkans. En l'état, Slovénie et Croatie semblent communiquer davantage: pour la première fois, un train devait transférer mardi un groupe de migrants entre les deux pays où cheminaient depuis des jours sur les routes de campagne et dans les champs de longues colonnes de candidats à l'asile, encadrés par les forces de l'ordre. En Suède, l'un des pays d'europe qui attire le plus de réfugiés et qui prévoit entre et demandes d'asile cette année, des migrants refusent depuis deux jours de descendre d'un bus de l'agence des migrations au motif que la localité qui les accueille est trop isolée et qu'il y fait très froid, certains exigeant même de retourner en Allemagne. Mustapha S. Pentagone est clairement en train de provoquer la Chine", a estimé le quotidien. "Si nous nous montrons humiliés et protestons avec colère, alors les Etats-Unis auront atteint leur objectif, qui est de nous contrarier", avertit le journal. Mais un certain nombre d'internautes exigeaient une réponse plus ferme, au vu du statut de la Chine, qui se présente comme une puissance mondiale. "La Chine peut-elle se contenter de déblatérer?", s'interroge un internaute, avant de proposer une mesure radicale: "Détruisons tout navire de guerre américain qui approche!" Le budget militaire de la ONU Ban Ki-moon condamne les frappes aériennes sur un hôpital au Yémen Le secrétaire général de l'onu Ban Ki-moon a condamné mardi les frappes aériennes de la coalition menée par l'arabie saoudite qui ont détruit un hôpital de Médecins sans frontières (MSF) à Saada, dans le nord du Yémen. Ban Ki-moon "condamne les frappes aériennes de la coalition menée par l'arabie saoudite qui ont touché l'hôpital Hayadeen Medical, géré par Médecins sans frontières" lundi, selon un communiqué de son porte-parole. Plusieurs personnes ont été blessées et les installations ont été détruites par le raid, a souligné le secrétaire général, qui a demandé une enquête, rappelant que les hôpitaux et le personnel soignant sont protégés par les lois internationales. Des employés et des patients se trouvaient dans l'hôpital lors des frappes, a précisé MSF sur son compte Twitter. "Le personnel a juste eu le temps de s'échapper en courant avant qu'un autre missile ne touche la maternité", a précisé l'organisation sur ce réseau social avec une photo montrant des décombres. Interrogée au téléphone par l'afp, une porte-parole de MSF, Malak Shaher, a déclaré qu'il n'y avait "pas de victimes". En Afghanistan, au moins 30 personnes avaient été tuées début octobre dans un bombardement américain d'un hôpital de MSF à Kunduz. "Le secrétaire général appelle toutes les parties engagées dans le conflit au Yémen à cesser immédiatement toutes leurs opérations, y compris les frappes aériennes", a ajouté le porte-parole de l'onu. Une coalition arabe dirigée par l'arabie saoudite mène depuis mars des raids aériens intensifs contre les rebelles chiites Houthis qui contrôlent la capitale yéménite Sanaa et le nord du Yémen. Saada est le fief des Houthis. La guerre au Yémen a fait quelque morts et plus de blessés, selon des estimations de l'onu. Islam T. ILOTS DISPUTÉS EN MER DE CHINE Pékin entre colère et retenue après les manoeuvres d'un navire américain Chine est en hausse régulière depuis plusieurs années. Les Américains "sont à notre porte. Les dénoncer à nouveau est vain", a estimé un autre internaute, reflétant la tonalité générale des milliers de messages postés sur le réseau social Sina Weibo. Un important défilé militaire a été organisé début septembre à Pékin pour célébrer les 70 ans de la défaite du Japon, exposant notamment des missiles capables d'atteindre des navires de guerre. Un étalage de puissance qui a amplifié les attentes d'une partie de l'opinion chinoise, prompte à s'enflammer sur des thèmes nationalistes. S.S.

14 20 - LE MAGHREB du 29 Octobre 2015 SPORTS ENCADREMENT SPORTIF Redéploiement équitable du personnel en fonction des besoins des fédérations Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali a annoncé mardi à Alger, un redéploiement équitable du personnel et encadrement en fonction des besoins et attentes des fédérations sportives. C ette annonce a été faite lors d'une réunion avec les présidents des Fédérations algériennes de Sports Scolaires et de Sports Universitaires, consacrée à la présentation des bilans et grandes lignes de leur programme ainsi que le développement des deux instances sportives et leurs contraintes et propositions. Le ministre a tenu à encourager, selon un communiqué du MJS, ces deux fédérations et leurs exprimer sa disponibilité à les accompagner dans la généralisation de la pratique sportive. Saluant l'apport des ministères de l'education nationale et de l'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique à la réussite des missions de ces deux fédérations, le ministre a souligné, à cette occasion, sa disponibilité à travailler au renforcement de l'action intersectorielle indispensable pour l'élargissement de la pratique sportive en milieux scolaire, universitaire et de formation. Il a également invité les deux fédérations dont la mission reste importante, voire vitale dans l'encadrement et la promotion de la jeunesse, à travailler de concert à la détection, prospection et suivi des talents sportifs en collaboration avec l'ensemble des fédérations, précise la même source. LIGUE 1/10E JOURNÉE (MATCHS AVANCÉS) Le DRBT s'offre l'es Sétif (1-0), l'usmb et le MOB dos à dos Le DRB Tadjenanet s'est imposé mardi à domicile face à l'es Sétif (1-0) en match avancé de la 10e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, alors que l'usm Blida et le MO Béjaia se sont séparés sur un score de parité (0-0). Le DRBT, le nouveau promu qui est en train de forcer l'admiration, a inscrit l'unique but de la partie par Daouadji Bouras Abdellah (6'). Sans le soutien de leur public, huis clos oblige, les joueurs de l'entraîneur Lyamine Bougherara ont su préserver leur maigre avantage jusqu'au sifflet final. Grâce à cette précieuse victoire, le DRBT consolide sa deuxième place au classement (19 pts) et revient du coup à trois longueurs du leader, l'usm Alger, dont le match en déplacement face à la JS Saoura a été reporté au 24 novembre, en raison de l'engagement des Usmistes en finale de la Ligue des champions d'afrique face aux Congolais de TP Mazembe. Dans l'autre match avancé, le MO Béjaia a réussi une belle opération en allant tenir en échec les Blidéens (0-0), un point décroché après la victoire acquise à la maison face à l'asm Oran (2-0). Pour la formation blidéenne, il s'agit du cinquième match nul depuis le début de la saison. Ces deux rencontres ont été avancées pour permettre à l'ess et au MOB de disputer la Super Coupe d'algérie, dimanche 1er novembre au stade Chahid-Hamlaoui de Constantine (16h00). PSG Ibrahimovic a 8 mois pour choisir sa destination C haque semaine, les rumeurs s'enchainent sur l'avenir d'ibrahimovic. La MLS a de l'avance, mais le joueur veut prendre son temps. Ibrahimovic est un sujet inépuisable. D'autant plus maintenant que la star suédoise est en fin de contrat à la fin de la saison. Les spéculations sur son avenir ne font alors que s'accentuer sans que l'entourage de l'intéressé ne donne vraiment d'axe à suivre. "Tout est possible" : c'est le maître-mot de Mino Raiola, agent de l'attaquant qui l'a répété samedi à la radio italienne Deejay et en début de semaine à L'Equipe. Ce qui nous a été confirmé pour une source proche du joueur : "Il y a des discussions, rien n'est acté." Lundi, le site mexicain Futbol Total faisait état de discussions entre les représentants d'ibrahimovic et le club américain de Tigres. Une information vite démentie par l'entourage du joueur sur notre site. Mardi, c'est L'Equipe qui rapporte que le Suédois se verrait bien rejoindre la MLS et plus précisément Miami. Le projet du nouveau club floridien porté par David Beckham est ambitieux et a besoin d'une figure de proue pour se lancer pleinement. Des Etats-Unis, l'arrivée de Zlatan Ibrahimovic l'été prochain est attendue mais la piste Miami semble la plus compliquée. "Le principal problème est que la franchise de Miami n'existe pas encore, affirme Jon Arnold de Goal USA. Ils ont d'énormes problèmes pour trouver un stade." Pour qu'un club rentre dans la ligue américaine, la MLS requiert en effet d'avoir un stade de places entièrement dédié au football. Aucun n'est libre actuellement à Miami. "En étant très optimiste, on peut imaginer que le club puisse débuter le championnat en 2017, poursuit Jon Arnold. Mais ce serait très surprenant." En MLS, la règle est claire : premier arrivé, premier servi. Si un club se déclare intéressé par un joueur, il a la priorité sur les autres. C'est ainsi que Didier Drogba a atterri à Montreal plutôt qu'à Chicago. Reste à savoir si la Ligue va considérer que Miami est déjà une franchise MLS. Autrement, les deux équipes de New- York ou celle de Los Angeles pourraient vite s'engouffrer dans la brèche. Tout est possible. JUVENTUS Deschamps : "Pogba a besoin de tranquillité" Le sélectionneur de l'équipe de France estime que Paul Pogba doit encore travailler dans de nombreux domaines tout en restant concentré même s'il manque de tranquillité. Didier Deschamps a fait le tour de la presse ce mardi. Il a notamment accordé un entretien à Tuttosport dans lequel il évoque les prestations de Paul Pogba. Depuis le début de saison, le milieu de terrain de la Juventus n'est pas au mieux. Ses prestations sont mitigées. L'occasion pour le sélectionneur de lui glisser quelques conseils. "Paul (Pogba) a besoin de tranquilité. Il doit être traité comme une personne et non comme un personnage, au-delà de sa crête et de sa coupe de cheveux. Par contre, il doit travailler sur les phases défensives même si ça ne lui plait pas", a confié Deschamps. L'ancien joueur de la Vieille Dame a également évoqué un éventuel retour à la Juve : "Est-ce que j'y retournerai un jour? On ne sait jamais. En 2006, j'ai fait l'erreur de partir." "UNE STAR? C'EST VOUS QUI LE TRAITEZ AINSI" Sur le numéro 10 pris par Pogba en club et son statut de star, Deschamps reste moins affirmatif. "Une star? C'est vous qui le traitez ainsi. C'est un grand joueur, il est jeune et en dehors des terrains il plait beaucoup aux gens, aux adolescents pour sa façon de s'habiller, son look, ses cheveux... tout ça fait qu'on parle de lui, en bien ou en mal. (...) Le numéro 10? Il était libre et je ne sais pas qui a pris cette décision. L'important est que Paul ne change pas sa manière de jouer." Contre le Portugal, en amical avec l'équipe de France, le sélectionneur des Bleus a aligné Pogba en faux meneur de jeu. Un poste où il n'a pas vraiment convaincu. "Il ne jouait pas non plus derrière les attaquants. Au début j'ai eu peur qu'il se positionne trop haut sur le terrain et finalement il a joué comme milieu de terrain. Dans ce match, il n'a pas fait ce que j'attendais de lui et ce qui était nécessaire pour l'équipe. Je sais qu'il n'est pas un numéro 10, c'est un milieu de terrain et même si je lui laisse de la liberté offensivement, il doit participer aux tâches défensives, même si cela ne lui plait pas. C'est pour le bien de l'équipe qu'il doit le faire", a ajouté Deschamps dans les colonnes du quotidien italien. "JE NE SAIS PAS QUAND POGBA QUITTERA LA JUVE" Depuis plusieurs mois, l'avenir du Français est sur toutes les lèvres. L'option d'un accord pour un futur transfert au FC Barcelone a fait le tour des médias l'été dernier. Mais 'DD' préfère ne pas commenter les rumeurs et attendre que l'ancien mancunien fasse officiellement son choix : "Vous lui faites changer d'équipe tous les jours dans la presse. Il devait partir l'été dernier selon vous et il est resté. J'ai même lu que j'en étais le responsable. Ce fut un choix personnel de Paul. C'est probable qu'il quitte la Juve un jour mais je ne sais pas quand." L'avenir de Deschamps n'est pas non plus fixé. S'il est sous contrat jusqu'en 2018 et ira au moins jusqu'à l'euro 2016, il n'est pas fermé à l'idée d'entraîner à nouveau un club dans les années à venir. Passé par l'om, il ne se voit pas entraîner le PSG et prend l'exemple de Carlo Ancelotti pour argumenter son point de vue, tout en mettant un bémol. "Ancelotti a déclaré qu'il ne pourait jamais entraîner l'inter? La réponse de base est qu'un entraîneur peut entraîner n'importe quelle équipe. Après, s'il est vraiment identifié à une équipe... En France, j'ai été joueur et entraîneur de Marseille, cela veut dire que je ne pourrai jamais entraîner le PSG? Potentiellement, c'est vrai, mais il y a toujours beaucoup d'éléments à prendre en compte", a finalement conclu celui qui a notamment mené l'as Monaco en finale de la Ligue des champions.

15 1100 LE CHIFFRE DU JOUR LE MAGHREB Plus de étudiants ont rejoint mardi les bancs des uiversités, dans le cadre de l'université de formation continue (UFC), répartis sur 53 centres à travers le pays, a indiqué, mardi à Tlemcen, le directeur de l'ufc, Dr Houd Aouissa Djamel. Le Quotidien de l Économie CRISE EN SYRIE Rencontre entre Moscou et le trio Washington-Ryad- Ankara aujourd'hui à Vienne Les chefs de la diplomatie de la Russie, des États-Unis, de l'arabie saoudite et de la Turquie vont discuter aujourd hui soir à Vienne du conflit syrien, a annoncé mercredi une source diplomatique russe. "I l y aura une rencontre quadripartite entre la Russie, les États- Unis, l?arabie Saoudite et la Turquie ce soir à Vienne au niveau des chefs de la diplomatie", a indiqué cette source à Moscou. Le Russe Sergueï Lavrov, l'américain John Kerry, le Saoudien Adel al-jubeir et le Turc Feridun Sinirlioglu pourraient être rejoints vendredi par leurs homologues iranien, égyptien, irakien et libanais, "invités par les États-Unis, si ces pays répondent présents", a ajouté cette source. Une première rencontre quadripartite s'était déroulée vendredi dernier dans un palace viennois pour évoquer les perspectives de règlement de la guerre civile syrienne. Le secrétaire d'état américain John Kerry avait alors déclaré espérer qu'une nouvelle réunion internationale se tienne mais dans un format "plus large". Un des principaux enjeux de cette rencontre réside dans la participation de l'iran, alliée du régime du président syrien Bachar al- Assad. M. Kerry avait alors précisé qu'il n'était pas question, en l'état, que l'iran participe à ce rendez-vous diplomatique. Mais mardi, le département d'état avait infléchi sa position et annoncé que Téhéran pourrait prendre part aux pourparlers. "Nous nous attendons à ce que l'iran soit invité à participer", avait indiqué le porte-parole du département d'état, John Kirby, évoquant un scénario qui représenterait un tournant diplomatique majeur face à une guerre qui a fait plus de morts et des millions de déplacés depuis Les responsables américains n'ont pas précisé qui transmettrait l'invitation à Téhéran, ni s'ils s'attendaient à ce que la République islamique l'accepte. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait lui souligné vendredi la nécessité d'élargir le format de la réunion à d'autres pays et évoqué les membres permanents du Conseil de sécurité de l'onu, les acteurs régionaux comme l'égypte, l'iran, le Qatar ainsi que la Jordanie et les Émirats arabes unis. L'IRAN ENVISAGE DE PARTICIPER AUX DISCUSSIONS L'Iran a été officiellement invité à participer aux discussions programmées vendredi à Vienne sur le dossier syrien et examine la possibilité d'y participer, a confirmé mercredi le ministère iranien des Affaires étrangères. "Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et son homologue russe Sergueï Lavrov ont discuté de la Syrie et du sommet à venir à Vienne au téléphone hier et aujourd'hui (...) La participation de l'iran est en discussion", a déclaré la porte-parole du ministère, Marzieh Afkham, citée par l'agence de presse Fars. L'intégration de l'iran dans ce processus diplomatique auquel participent notamment les Etats-Unis et la Russie avait été révélée dès mardi par le porte-parole du département américain d'etat, John Kirby. "L'Iran sera prié d'y participer. Il appartient maintenant aux dirigeants iraniens d'en décider", avait-il dit. La république islamique est le principal allié régional du régime de Bachar al Assad, également soutenu par Moscou. Au total, une dizaine de participants sont attendus vendredi à Vienne pour des discussions qui viseront, selon Kirby, à définir le "cadre multilatéral nécessaire à une transition fructueuse en Syrie qui permette la formation d'un exécutif dont Bachar al Assad ne serait pas le chef". Une réunion préparatoire se tiendra dès jeudi dans la capitale autrichienne entre les ministres des Affaires étrangères de la Russie, des Etats-Unis, de l'arabie saoudite et de la Turquie, a indiqué une source du ministère russe citée par l'agence de presse russe Interfax. "Un dialogue est en cours. Nous appelons à l'élargissement de ce dialogue", a déclaré de son côté le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, interrogé par la presse sur la possible présence des Iraniens à Vienne. Si Téhéran participe aux discussions, ce sera une première dans un cadre multilatéral depuis le début de la crise syrienne, il y a quatre ans. La venue de l'iran a semble-t-il fait l'objet d'un débat avec l'arabie saoudite, sa virulente rivale, indique-t-on de source diplomatique occidentale. Elle a par ailleurs été critiquée par le vice-président de la Coalition nationale syrienne (CNS), qui regroupe plusieurs mouvements de l'opposition à Assad. "La présence de l'iran va compliquer les discussions de Vienne parce qu'il s'y présentera avec un projet visant à préserver Assad", a déclaré Hicham Marwa tard mardi soir sur la chaîne de télévision Al Arabia. Agence/M.B. MOTEURS TRUQUÉS Volkswagen accuse sa 1ère perte trimestrielle depuis 15 ans Enlisé dans le scandale des moteurs truqués, Volkswagen est passé dans le rouge au troisième trimestre pour accuser sa première perte trimestrielle en 15 ans, mais compte toujours vendre autant de voitures en 2015 que l'an dernier. Le géant automobile avait avoué en septembre avoir installé sur les moteurs diesel de 11 millions de véhicules dans le monde un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution. Un séisme pour le groupe, qui s'est toutefois efforcé de rester optimiste mercredi. "Nous allons tout mettre en oeuvre pour regagner la confiance perdue", a déclaré dans un communiqué Matthias Müller, le nouveau patron du mastodonte aux douze marques (des citadines Seat aux voitures de sport Porsche, en passant par les camions MAN et Scania). Volkswagen a accusé une perte nette de 1,67 milliard d'euros entre juillet et septembre, son premier trimestre dans le rouge en 15 ans. Un trou pleinement dû aux 6,7 milliards d'euros de provisions mises de côté par le groupe pour faire face au scandale. Ces résultats sont toutefois moins sombres que prévu. Les analystes interrogés par le fournisseur de services Factset misaient sur une perte nette de 2,11 milliards. La perte d'exploitation de Volkswagen, à 3,48 milliards, est globalement conforme aux attentes. Conséquence directe, le constructeur de Wolfsburg (nord) a revu ses ambitions à la baisse pour l'année Il vise désormais un résultat d'exploitation "nettement inférieur à celui de 2014". Le scandale grève la rentabilité du géant automobile, mais celui-ci reste confiant sur ses ventes de véhicules, qu'il attend toujours "stables" en 2015 par rapport à l'an dernier. Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe est d'ailleurs meilleur que prévu par les analystes, en hausse de 5,3% à 51,49 milliards, soutenu par une bonne performance de la marque clé Volkswagen. Ces chiffres "montrent la force intrinsèque du groupe Volkswagen d'un côté, tandis que de l'autre côté l'impact initial de la situation actuelle devient clair", a tenté de se réjouir M. Müller, successeur de l'ex-patron démissionnaire Martin Winterkorn. "Coût final?" Autre gage d'optimisme, Volkswagen vise toujours un chiffre d'affaires 2015 jusqu'à 4% plus élevé que l'an dernier et maintient un objectif de marge opérationnelle entre 5,5 et 6%. Cette prévision "risque d'être optimiste", a critiqué Harald Hendrickse, analyste à Morgan Stanley. "Quel sera le coût final" du scandale?, s'interroge-t-il, déplorant que le groupe de Wolfsburg (nord) n'offre "aucune nouveauté sur le sujet. Volkswagen doit gérer le rappel de 8,5 millions de voitures en Europe et aux Etats- Unis après ses aveux du mois dernier. Une opération difficile, qui va lui coûter des milliards et alimente les spéculations. "A l'heure actuelle, nous estimons le coût total du scandale, incluant les amendes, les rappels et les dédommagements, à au moins 30 milliards d'euros", estime Frank Schwope, analyste chez NordLB. Les résultats du groupe étaient en tout cas bien accueillis à la Bourse de Francfort. Hier, le titre était en tête de l'indice vedette Dax avec un gain de 3,38% à 108,70 euros, après une pointe à plus de 4% dans la matinée. M. Müller, qui évite soigneusement la presse depuis sa nomination, il devra répondre à de nombreuses questions: progrès de l'enquête interne au sein du groupe, stratégie à long termes et surtout futurs coûts pour le constructeur. Autant d'inconnues qui inquiètent bien au-delà de l'entreprise, qui est repassée derrière le champion mondial Toyota en termes de ventes sur les neuf premiers mois de l'année. Volkswagen reste le premier employeur privé d'allemagne, et sa crise a jeté l'opprobre sur la qualité des produits allemands, d'habitude plébiscités à l'étranger. Au point que le ministère de l'economie Sigmar Gabriel a demandé aux chambres de commerce allemandes à l'étranger d'oeuvrer pour protéger la marque "Made in Germany", selon l'agence DPA. Islam R. Post scriptum Austérité Par B. Chellali LA RECHERCHE de solutions urgentes et garanties pour parer à la crise financière, comme souligné par le président Bouteflika lors du récent Conseil des ministres, doit en toute logique se distinguer par une nouvelle ère d'austérité et de réformes afin d'éviter que le pays connaisse une récession comme le laisse entendre nombre d'économistes et pour contrer le choc pétrolier. La comparaison et le lien entre différentes réformes permet de fait d'identifier leur raison d'être, leur impact immédiat sur la situation socioéconomique, du recul des importations, ainsi que leur mécanisme exécutoire. C'est que les mesures conjoncturelles prises par le gouvernement sont impérativement appelées à montrer leur efficacité et leur influence sur cette crise et pour maintenir une croissance durable apte à financer les besoins pour le développement et ce, en parallèle avec une meilleure gouvernance économique fonctionnelle. On ne saurait considérer cette phase comme étant simplement un passage à un nouveau système de production ou à davantage d'investissements elle a une signification fonctionnelle et organisationnelle capitale et assez prudente en ce qui concerne des pratiques économiques globales qui tiennent compte des besoins de gouvernance en de pareille situation tout en remplissant une fonction réelle qui répond et évite de recourir à des emprunts étrangers. Avoir ses propres sources de financement est moins onéreux que de contracter de lourds prêts. Contribuer à l'objectif global de recomposition de l'économie nationale sans le recours à la dette extérieure, c'est tout simplement faire preuve de prudence pour préserver l'essentiel qui est l'indépendance de la décision économique du pays. L'indépendance financière du pays, la préservation de la crédibilité et de la solvabilité de l'etat demeurent des impératifs majeurs dans la conduite de la politique économique actuelle. Dans ce cadre, une organisation précise des conditions de recours à l'apport extérieur en technologie et en services devra se faire autour des axes suivants : veiller à limiter l'apport extérieur aux seuls programmes ou parties de programmes, ne pouvant être pris en charge effectivement par les capacités nationales ; étudier toutes possibilités de participation des moyens ou produits nationaux dans la conception et la mise en œuvre de ces programmes, organiser, d'une manière systématique, l'accumulation et l'acquisition du savoir-faire, à l'occasion de l'intervention des capacités étrangères ; définir et mettre en œuvre des programmes précis en vue du remplacement progressif de l'apport extérieur par des moyens nationaux à tous les niveaux concernés. Enfin, l'indépendance financière du pays signifie également que le recours aux financements extérieurs, nécessaires au développement, soit, en permanence, suivi et contrôlé de sorte que l'endettement extérieur demeure maîtrisé qu'il reste à tout moment compatible avec les exigences du développement économique et social, et qu'il ne soit, en aucune manière, un obstacle à l'indépendance économique du pays. Mais faut-il, encore plus de sacrifices afin de limiter les risques globaux et aller aussi vers la mobilisation de l'épargne pour financer l'effort de cette recomposition économique mais aussi,avoir une politique budgétaire plus stricte. L'impératif fait que l'austérité doit s'appliquer à l'ensemble des actions de l'etat, des collectivités et des entreprises. Mener une lutte contre le gaspillage sous toutes ses formes, aussi bien au niveau des administrations, qu'au niveau de l'ensemble des organismes économiques, sociaux et culturels. Cela implique tout simplement que l'austérité doit s'appliquer équitablement à tous les citoyens et qu'elle vise à éliminer, en premier lieu, ce qui porte la marque d'une consommation superflue afin de privilégier les produits de large consommation. B.C.

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Inviter au plus vite tous les acteurs de la création, de l'édition, de la diffusion et de la lecture à des «États généraux du livre et de la lecture».

Inviter au plus vite tous les acteurs de la création, de l'édition, de la diffusion et de la lecture à des «États généraux du livre et de la lecture». Eléments pour une politique en faveur du livre et de la lecture Par Aurélie Filippetti, députée de Moselle, responsable du pôle Culture, audiovisuel, médias dans l équipe de campagne de François Hollande.

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Qui fait un discours?

1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Qui fait un discours? Fait du jour : Bonne entente entre Washington et Paris Exercices 1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous Qui fait un discours? Qui reçoit-il? François Hollande François

Plus en détail

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION- DISCIPLINE -TRAVAIL MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET ~-'-\:.-?:> \~ DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ~ ~,.;'~ ~"1...; c.,' -..~ L'. UNIVERSITE DE COCODY PROGRAMME

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Rencontre avec Philippe Courard. Secrétaire d'etat à la Politique scientifique

Rencontre avec Philippe Courard. Secrétaire d'etat à la Politique scientifique Rencontre avec Philippe Courard Secrétaire d'etat à la Politique scientifique Il y a presque un an, Philippe Courard devenait Secrétaire d'etat à la Politique scientifique. Le moment idéal pour Science

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d'état N 274664 Publié au recueil Lebon Section du Contentieux M. Genevois, président M. Olivier Japiot, rapporteur M. Vallée, commissaire du gouvernement Lecture du mardi 18 juillet 2006 REPUBLIQUE

Plus en détail

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 Le Premier Ministre du Japon, S.E.M. Shinzo ABE, a effectué une visite en République

Plus en détail

Journal officiel n L 082 du 22/03/2001 p. 0016-0020

Journal officiel n L 082 du 22/03/2001 p. 0016-0020 Directive 2001/23/CE du Conseil du 12 mars 2001 concernant le rapprochement des législations des États membres relatives au maintien des droits des travailleurs en cas de transfert d'entreprises, d'établissements

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

Réponse de l EBG à la consultation publique concernant le Plan France numérique 2020.

Réponse de l EBG à la consultation publique concernant le Plan France numérique 2020. Réponse de l EBG à la consultation publique concernant le Plan France numérique 2020. Ce document est une réponse à la consultation publique dans le cadre du plan France numérique 2020. Nous avons participé

Plus en détail

CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Introduction

CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Introduction CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Vème Session du Conseil de la Présidence de l'uma Nouakchott, 11 novembre 1992 Traduction non officielle Introduction

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIERE D'AIDES D'ETAT Tableau de correspondance entre l'ancienne et la nouvelle numérotation des articles suite à l'entrée

Plus en détail

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE TD 01 GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE I/ LA GESTION BUDGETAIRE EST UN OUTIL DE PREVISION : Pour souligner l'importance de la gestion budgétaire et de la gestion prévisionnelle d une façon plus large,

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation des amendements à l article 1 er et à l article 18 de l accord portant création de la Banque

Plus en détail

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. 14 ème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. (Kinshasa, 12-14 octobre 2012) Point 7 à l ordre du jour sur le thème : «L Afrique dans la francophonie

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole.

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed

Plus en détail

Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique

Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique Objet Contenu Calendrier 1. Stratégie culturelle et Europe 2020 Élaborer une stratégie européenne pour la culture à l ère

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS ACDIC Aujourd hui & demain A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS D. QUATRE THEMES D ACTIONS PRIORITAIRES E. NOS AMBITIONS

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

SafeNet La protection

SafeNet La protection SafeNet La protection des données La conception à l'action, SafeNet protège intelligemment les informations pendant tout leur cycle de vie Les informations peuvent faire progresser votre activité, mais

Plus en détail

Section 1 Les moyens financiers et matériels

Section 1 Les moyens financiers et matériels Section 1 Les moyens financiers et matériels 1/ L indemnité parlementaire : Les parlementaires Tunisiens bénéficient durant l exercice de leur mandat des émoluments suivants qui sont fixés par des décrets

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

La création de l'aps. Mahieddine Sadek Moussaoui & Serge Michel avec les responsables de l agence CTK (Prague 1961)

La création de l'aps. Mahieddine Sadek Moussaoui & Serge Michel avec les responsables de l agence CTK (Prague 1961) La création de l'aps Née a Tunis le 1er décembre 1961, avec comme principale mission, la diffusion des communiqués sur la lutte armée pour la libération nationale, l'histoire de la fondation de l'aps est

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC Rabat, le 4 avril 2013 Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Programme des Nations Unies pour le développement LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Les élections

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs,

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Je suis ravi d' être ici ce soir pour le lancement officiel du programme Horizon 2020 en France. Avec près de 80 milliards d'euros

Plus en détail

ACCORD DE PLACE SUR LA MÉDIATION DU CRÉDIT AUX ENTREPRISES

ACCORD DE PLACE SUR LA MÉDIATION DU CRÉDIT AUX ENTREPRISES avril 2011 ACCORD DE PLACE SUR LA MÉDIATION DU CRÉDIT AUX ENTREPRISES Entre: - L'Etat, représenté par Madame Christine LAGARDE, ministre de l'economie, des Finances et de l'industrie et par Monsieur Frédéric

Plus en détail

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE DOCUMENT DE TRAVAIL

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE DOCUMENT DE TRAVAIL ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE Commission du développement économique, des finances et du commerce 17.05.2013 DOCUMENT DE TRAVAIL sur la coopération sud-sud et la coopération triangulaire: opportunités

Plus en détail

Décisions et conclusions de la 33e réunion du Comité des assurances

Décisions et conclusions de la 33e réunion du Comité des assurances MARKT/2521/03 FR Orig. EN 14 juillet 2003 Décisions et conclusions de la 33e réunion du Comité des assurances Bruxelles, le 2 juillet 2003 Commission européenne, B-1049 Bruxelles / Europese Commissie,

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Rabat Jeudi 4 avril 2013 LE PRESIDENT : «Ce voyage et cette visite arrivent au terme de tous leurs moments

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5 Les hommes et les femmes de Bessé sont des experts ultra-spécialisés dans la gestion des risques et des assurances des entreprises. Plus que simples courtiers, leur métier est centré sur le conseil sur-mesure

Plus en détail

1. En ces premiers jours de printemps, je suis très heureux de vous accueillir, avec ce "clin d'œil" au futur.

1. En ces premiers jours de printemps, je suis très heureux de vous accueillir, avec ce clin d'œil au futur. PRESENTATION DES PERFORMANCES ANNUELLES DU GROUPE BMCE BANK RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LA PRESSE AUDITORIUM, LUNDI 23 MARS 2015 Allocution du Président Othman BENJELLOUN Merci "NAO de la BMCE Bank".

Plus en détail

Compte- rendu des activités 2013 du Réseau Climat & Développement

Compte- rendu des activités 2013 du Réseau Climat & Développement Compte- rendu des activités 2013 du Réseau Climat & Développement Consolider le tissu associatif pour mieux influencer et accompagner l'intégration de la contrainte environnementale, énergétique et climatique

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Les Régions se mobilisent sur la route de la Conférence Paris climat 2015

Les Régions se mobilisent sur la route de la Conférence Paris climat 2015 Les Régions se mobilisent sur la route de la Conférence Paris climat 2015 Le dernier Rapport du GIEC nous alerte plus que jamais sur l évolution du climat et ses nombreux impacts (sécheresses, inondations,

Plus en détail

COMMUNIQUE. Réunion du Conseil des ministres franco-allemand à Berlin

COMMUNIQUE. Réunion du Conseil des ministres franco-allemand à Berlin PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Berlin, le 31 mars 2015 COMMUNIQUE Réunion du Conseil des ministres franco-allemand à Berlin La Chancelière fédérale Angela Merkel, le Président de la République

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le développement durable relève aujourd'hui du droit public : Traité d'amsterdam pour l Europe, et pour la France, LOADDT, Loi d'orientation

Plus en détail

Lignes directrices pour les partenariats entre le CICR et l'économie privée

Lignes directrices pour les partenariats entre le CICR et l'économie privée 1/5 Lignes directrices pour les partenariats entre le CICR et l'économie privée I. Objectif Ces lignes directrices visent à établir un cadre transparent régissant les relations entre les entreprises et

Plus en détail

Création d'enercoop en Rhône-Alpes

Création d'enercoop en Rhône-Alpes Création d'enercoop en Rhône-Alpes Présentation et plan d avancement Mai 2009 Le Projet Créer une coopérative régionale ayant, entre autres activités, la commercialisation, en exclusivité, de l'offre Enercoop

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Variation totale en %

Variation totale en % jeudi 16 février 2012 Kingfisher annonce un chiffre d'affaires en progression de 2,2 % au quatrième trimestre, en hausse de 4,0 % à taux de change constants (+ 0,9 % à surface comparable). Le groupe prévoit

Plus en détail

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998)

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) Comme indiqué plus haut, l'ordonnance de 1828 avait organisé l'administration centrale

Plus en détail

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Strasbourg, le 27.10.2015 COM(2015) 610 final ANNEX 1 ANNEXE à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES

Plus en détail

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 19 novembre 2014 Conclusions du Conseil concernant le sixième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: investissement

Plus en détail

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements Dahir n 1-09-22 du 22 safar 1430 portant promulgat ion de la loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements. B.O. n 5714 du 5 mars 2009 Vu la Constitution, notamment

Plus en détail

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012 Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012 Référence : B.O n 5958-5 chaabane 1432 (7-7-2011) Arrêté de la ministre de la santé n 1363-11 du 12 joumada II 1432 (16 mai 2011)

Plus en détail

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d'un crédit urgent d'engagement de 1.504.500 francs pour le renouvellement

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Monsieur le président de l Association des diplômés, Monsieur le président du Club Finance, banque et assurance, Mesdames et messieurs,

Monsieur le président de l Association des diplômés, Monsieur le président du Club Finance, banque et assurance, Mesdames et messieurs, Intervention d Alain Lambert, Ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire Groupe professionnel ESSEC Finance Banque et Assurance mardi 13 mai 2003 Monsieur le président de l Association des diplômés,

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax

Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax 1 C'est une visite à dominance économique que la Chambre de Commerce et d'industrie de Sfax vient d'effectuer au Mali et au Burkina Faso à la tête d'une importante

Plus en détail

PNPMS Ministère de la Santé. Plan 2009-2011. Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009

PNPMS Ministère de la Santé. Plan 2009-2011. Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009 PNPMS Ministère de la Santé Plan 2009-2011 Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009 Le document reprend les éléments essentiels produits lors de l'atelier qui s'est tenu

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile SPEECH/12/329 Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile Conférence sur les paiements

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

COMITÉ : ECO SOC. ISSUE : Jusqu'où la société peut-elle accepter le remboursement des traitements médicaux coûteux?

COMITÉ : ECO SOC. ISSUE : Jusqu'où la société peut-elle accepter le remboursement des traitements médicaux coûteux? COMITÉ : ECO SOC ISSUE : Jusqu'où la société peut-elle accepter le remboursement des traitements médicaux coûteux? Membres de l Etat Major : Hira Yassine ; Cantor Brian François Hollande : «Nous pouvons

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1 PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1. LE RENFORCEMENT DE LA COMPLEMENTARITE DES ACTIVITES AGRICOLES ET D'ELEVAGE, UN LEVIER VITAL POUR

Plus en détail

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63;

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63; Annexe 2 241 Annexe 2 Accord de coopération entre l'etat fédéral, les Communautés et les Régions relatif à la continuité de la politique en matière de pauvreté L'accord de coopération entre l'etat fédéral,

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

RGD du 12 mars 2012 (Mém. n 45 du 15 mars 2012, p.449)

RGD du 12 mars 2012 (Mém. n 45 du 15 mars 2012, p.449) Infrastructures critiques européennes Règlement grand-ducal du 12 mars 2012 portant application de la directive 2008/114/CE du Conseil du 8 décembre 2008 concernant le recensement et la désignation des

Plus en détail

PRÉPARATION DU PROJET DE PROGRAMME ET DE BUDGET POUR 2012-2013 (36 C/5) PRÉSENTATION

PRÉPARATION DU PROJET DE PROGRAMME ET DE BUDGET POUR 2012-2013 (36 C/5) PRÉSENTATION 35 C 35 C/7 27 août 2009 Original anglais Point 3.3 de l ordre du jour provisoire PRÉPARATION DU PROJET DE PROGRAMME ET DE BUDGET POUR 2012-2013 (36 C/5) Source : Résolution 29 C/87. PRÉSENTATION Antécédents

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

Perspectives. Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud. Ediab Ali. que monétaire

Perspectives. Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud. Ediab Ali. que monétaire ARTICLE & ETUDE Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud Ediab Ali Le concept de la politi- Économiste que monétaire La politique monétaire est une des plus importants piliers

Plus en détail

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE FORUM RHONE-ALPES / AFRIQUE 6 ème Edition «La maîtrise de l Eau et de l Energie constitue le préalable de tout développement économique et social durable» ENERGIE - EAU EN AFRIQUE Financements -Technologies-

Plus en détail

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Open IT For Development Résumé - Page 1 / 6 ASSOCIATION OPEN IT FOR DEVELOPMENT RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Document: Résumé plan d'affaires, du 2012-05-24 Entreprise: Siège: Activités: Rédaction: Relecture:

Plus en détail

Forum Algérien pour la Citoyenneté et la Modernité Communication de M. BENNINI MOHAMED DIRECTEUR général d'algex (ex.promex)

Forum Algérien pour la Citoyenneté et la Modernité Communication de M. BENNINI MOHAMED DIRECTEUR général d'algex (ex.promex) Forum Algérien pour la Citoyenneté et la Modernité Communication de M. BENNINI MOHAMED DIRECTEUR général d'algex (ex.promex) A L G E X : LA PROMOTION DES EXPORTATIONS HORS HYDROCARBURES L accélération

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO Mars 2014 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

L'Assemblée et le Sénat ont adopté : Le Président de la République promulgue La loi dont la teneur suit :

L'Assemblée et le Sénat ont adopté : Le Président de la République promulgue La loi dont la teneur suit : Loi relative au régime juridique particulier des associations de LOI n 2000-043 du 26 juillet 2000 relative au régime juridique particulier des associations de. In JO 30 Octobre 2000 N 985 L'Assemblée

Plus en détail

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE Le processus de convertibilité du dinar pour les transactions extérieures courantes a été complété en 1997, parallèlement à la libéralisation

Plus en détail

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Mr Abdeljalil ZERHOUNI SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DU MAROC SUR LA COMMUNICATION DES ASSEMBLÉES PARLEMENTAIRES

Plus en détail

TABLE RONDE N 4 : ACCELERER LE RETOUR DE LA CROISSANCE PAR L INVESTISSEMENT

TABLE RONDE N 4 : ACCELERER LE RETOUR DE LA CROISSANCE PAR L INVESTISSEMENT Juillet 2014 TABLE RONDE N 4 : ACCELERER LE RETOUR DE LA CROISSANCE PAR L INVESTISSEMENT La table ronde n 4 présidée par Arnaud MONTEBOURG travaillera sur les moyens d accélérer le retour de croissance

Plus en détail