Découverte de la cryptographie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Découverte de la cryptographie"

Transcription

1 Maxime Arthaud et Korantin Auguste net7 Jeudi 14 novembre 2013

2 Syllabus Introduction 1 Introduction 2

3 La cryptographie, Qu est-ce que c est? Chiffrement ou signature de messages par des clés

4 La cryptographie, Qu est-ce que c est? Chiffrement ou signature de messages par des clés et chiffrement asymétrique

5 Le chiffrement symétrique Utilisation d une même clé pour chiffrer et déchiffrer

6 Le chiffrement symétrique Utilisation d une même clé pour chiffrer et déchiffrer Les premiers : Chiffre de César, XOR

7 Le chiffrement symétrique Utilisation d une même clé pour chiffrer et déchiffrer Les premiers : Chiffre de César, XOR Les récents : DES, AES

8 Le chiffrement symétrique Utilisation d une même clé pour chiffrer et déchiffrer Les premiers : Chiffre de César, XOR Les récents : DES, AES Utilisation : Truecrypt, dm-crypt

9 Le chiffrement symétrique Utilisation d une même clé pour chiffrer et déchiffrer Les premiers : Chiffre de César, XOR Les récents : DES, AES Utilisation : Truecrypt, dm-crypt Gros problème : on doit s échanger la clé

10 Le chiffrement asymétrique Une clé pour chiffrer, une autre pour déchiffrer

11 Le chiffrement asymétrique Une clé pour chiffrer, une autre pour déchiffrer Utilisation : chiffrement ou signature de message

12 Le chiffrement asymétrique Une clé pour chiffrer, une autre pour déchiffrer Utilisation : chiffrement ou signature de message Exemple :, Courbe elliptique

13 Le chiffrement asymétrique Une clé pour chiffrer, une autre pour déchiffrer Utilisation : chiffrement ou signature de message Exemple :, Courbe elliptique Utilisation : https, ssh, PGP

14 Le chiffrement asymétrique Une clé pour chiffrer, une autre pour déchiffrer Utilisation : chiffrement ou signature de message Exemple :, Courbe elliptique Utilisation : https, ssh, PGP Point fort : impossible d obtenir la clé privée à partir de la clé publique

15 Un algorithme de chiffrement asymétrique : Génération de 2 nombres entiers p et q (très grand) Clé privée : (p,q) Clé publique : N = p q Chiffrement : m e mod n Déchiffrement : c d mod n

16 Un algorithme de chiffrement asymétrique : Génération de 2 nombres entiers p et q (très grand) Clé privée : (p,q) Clé publique : N = p q Chiffrement : m e mod n Déchiffrement : c d mod n À partir de p q, il est très difficile de trouver p et q.

17 Qu est-ce que le hachage? Fonction qui calcule une empreinte des données initiales

18 Qu est-ce que le hachage? Fonction qui calcule une empreinte des données initiales But : moins de collisions possible

19 Qu est-ce que le hachage? Fonction qui calcule une empreinte des données initiales But : moins de collisions possible Exemple : SHA-256, SHA-512, MD5

20 Qu est-ce que le hachage? Fonction qui calcule une empreinte des données initiales But : moins de collisions possible Exemple : SHA-256, SHA-512, MD5 Utilisation : stockage de mots de passe en base de donnée

21 Qu est-ce que le hachage? Fonction qui calcule une empreinte des données initiales But : moins de collisions possible Exemple : SHA-256, SHA-512, MD5 Utilisation : stockage de mots de passe en base de donnée

22 Les certificats = Carte d identité numérique

23 Les certificats = Carte d identité numérique Des autorités de certification (clé privée/publique) créent les certificats

24 Les certificats = Carte d identité numérique Des autorités de certification (clé privée/publique) créent les certificats = Données + Données chiffrées avec clé privée de l autorité

25 Les certificats = Carte d identité numérique Des autorités de certification (clé privée/publique) créent les certificats = Données + Données chiffrées avec clé privée de l autorité

26 Syllabus 1 Introduction 2

27 : GNU Privacy Guard Outil open-source de chiffrement.

28 La base On génère son couple de clé publique/privé : gpg gen-key On conserve précieusement sa clé privée. On divulgue au monde entier sa clé publique! Pour communiquer On récupère la clé publique du destinataire On chiffre notre message avec sa clé publique, et on publie le message chiffré : gpg -e fichier Seul le destinataire pourra le déchiffrer avec sa clé privée : gpg -d fichier.gpg

29 Les réseaux de confiance Problème comment être sûr qu on a bien la clé publique de la personne? Solution les réseaux de confiance gpg verify et gpg import

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009 Security Party Marc SCHAEFER 22 octobre 2009 Résumé L utilisation d outils cryptographiques est essentielle aujourd hui : que ce soit pour chiffrer ou identifier l émetteur d un message électronique ou

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

Chiffrement et signature électronique

Chiffrement et signature électronique Chiffrement et signature électronique (basée sur le standard X509) Frédéric KASMIRCZAK 1 Sommaire I. La cryptologie base de la signature électronique... 3 1. Les systèmes symétriques à l origine de la

Plus en détail

Chapitre II. Introduction à la cryptographie

Chapitre II. Introduction à la cryptographie Chapitre II Introduction à la cryptographie PLAN 1. Terminologie 2. Chiffrement symétrique 3. Chiffrement asymétrique 4. Fonction de hachage 5. Signature numérique 6. Scellement 7. Echange de clés 8. Principe

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

Formation Générale en Cryptographie p. 1

Formation Générale en Cryptographie p. 1 Formation Générale en Cryptographie p. 1 Formation Générale en Cryptographie Robert Rolland rolland@iml.univ-mrs.fr C.N.R.S., Institut de Mathématiques de Luminy F13288 Marseille cedex 9, France Formation

Plus en détail

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux Chapitre 7 Sécurité des réseaux Services, attaques et mécanismes cryptographiques Hdhili M.H Cours Administration et sécurité des réseaux 1 Partie 1: Introduction à la sécurité des réseaux Hdhili M.H Cours

Plus en détail

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Technologies de l Internet Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Cryptage avec clé secrète même clé I think it is good that books still exist, but they do make

Plus en détail

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Cryptographie Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Plan du cours Différents types de cryptographie Cryptographie à clé publique Motivation Applications, caractéristiques Exemples: ElGamal, RSA Faiblesses,

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

Problèmes arithmétiques issus de la cryptographie reposant sur les réseaux

Problèmes arithmétiques issus de la cryptographie reposant sur les réseaux Problèmes arithmétiques issus de la cryptographie reposant sur les réseaux Damien Stehlé LIP CNRS/ENSL/INRIA/UCBL/U. Lyon Perpignan, Février 2011 Damien Stehlé Problèmes arithmétiques issus de la cryptographie

Plus en détail

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet -

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Marc Tremsal Alexandre Languillat Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFI-REPONSE... 4 CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE...

Plus en détail

Serveur mail sécurisé

Serveur mail sécurisé Serveur mail sécurisé CROUVEZIER - FOLTZ - HENRIOT - VOISINET IUT Charlemagne Nancy Sommaire Introduction Serveur mail Chiffrement Mise en place Solutions alternatives Conclusion 2 Sécuriser ses mails?

Plus en détail

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP A. Guermouche A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 1 Plan 1. Certificats X509 2. Clés PGP A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 2 Plan Certificats X509 1.

Plus en détail

Signature Électronique

Signature Électronique Jean-Philippe Gaulier, jp@gaulier.info Pascal Bernard, pascal.a.bernard@free.fr 9 octobre 2006 1 Qu est ce que la signature électronique? 2 le courrier électronique Les paquets logiciels 3 4 GPG S/MIME

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Nicole Dausque CNRS/UREC CNRS/UREC IN2P3 Cargèse 23-27/07/2001 http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/certificats.kezako.pdf http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/pc.cnrs.pdf

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

Sécurité et Temps dans les Systèmes Répartis

Sécurité et Temps dans les Systèmes Répartis Sécurité et Temps dans les Systèmes Répartis I TERMINOLOGIE ET LIMITES IMPOSÉES 1.1 Définitions 1.2 Le droit 1.3 La sécurité 1.4 Le temps 1.5 Sécurisation de l ordre causal 2 LES PROTOCOLES DE CRYPTOGRAPHIE

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Authentification et échange de clé E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr L authentification symétrique I. AUTHENTIFICATION I.1. L AUTHENTIFICATION

Plus en détail

TP : Cryptographie. Important : Un rapport doit être rendu au plus tard 10 jours après le TP.

TP : Cryptographie. Important : Un rapport doit être rendu au plus tard 10 jours après le TP. TP : Cryptographie Important : Un rapport doit être rendu au plus tard 10 jours après le TP. Objectif : Comprendre le mécanisme de chiffrement des mots de passe sous Linux Mise en œuvre d un algorithme

Plus en détail

Applications de cryptographie: GPG + Certificats

Applications de cryptographie: GPG + Certificats Concepteur original : P. Mathieu Applications de cryptographie: GPG + Certificats I. GPG Créer une biclé GPG (couple clé publique/privée) en choisissant l'option par défaut de taille 1024 bits et en prenant

Plus en détail

Cryptographie Échanges de données sécurisés

Cryptographie Échanges de données sécurisés Cryptographie Échanges de données sécurisés Différents niveaux d'intégration dans l'organisation du réseau TCP/IP Au niveau 3 (couche réseau chargée de l'envoi des datagrammes IP) : IPSec Au niveau 4 (couche

Plus en détail

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Date : 2010-09-08 Référence 20100906-CSPN-CibleSécurité-V1.1.doc VALIDITE DU DOCUMENT Identification Client Projet Fournisseur

Plus en détail

TP : RSA et certificats avec openssl

TP : RSA et certificats avec openssl USTL - Licence et Master Informatique 2006-2007 Principes et Algorithmes de Cryptographie 1 Présentation de openssl 1.1 Protocole SSL TP : RSA et certificats avec openssl Le protocole SSL (Secure Socket

Plus en détail

PGP créé par Ph. Zimmermann Aujourd hui : PGP (Pretty Good Privacy) : commercial GPG (GnuPG) : version libre (licence GPL)

PGP créé par Ph. Zimmermann Aujourd hui : PGP (Pretty Good Privacy) : commercial GPG (GnuPG) : version libre (licence GPL) PGP créé par Ph. Zimmermann Aujourd hui : PGP (Pretty Good Privacy) : commercial GPG (GnuPG) : version libre (licence GPL) PGP/GPG Combine techniques symétriques et asymétriques Permet de chiffrer et signer

Plus en détail

Livre blanc. Sécuriser les échanges

Livre blanc. Sécuriser les échanges Livre blanc d information Sécuriser les échanges par emails Octobre 2013 www.bssi.fr @BSSI_Conseil «Sécuriser les échanges d information par emails» Par David Isal Consultant en Sécurité des Systèmes d

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Signature, identi cation.

CHAPITRE 6 : Signature, identi cation. CHAPITRE 6 : Signature, identi cation. La cryptographie ne se limite plus à l art de chi rer des messages, on va considérer dans ce chapitre de nouvelles tâches qu il est possible de réaliser. La signature

Plus en détail

Applications de la cryptographie à clé publique

Applications de la cryptographie à clé publique pplications de la cryptographie à clé publique Crypter un message M revient à appliquer à celui-ci une fonction bijective f de sorte de former le message chiffré M = f ( M ). Déchiffrer ce dernier consiste

Plus en détail

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs Sécurité des réseaux informatiques 1 Plan Les principes de l'authentification de message Les fonctions de hachage sécurisées SHA-1

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement Introduction à la cryptographie et Application à la sécurité informatique Toulouse, 22 & 23 septembre 2014 Je me présente... Jean-Baptiste ANGELELLI Ingénieur (École Centrale

Plus en détail

CIBLE DE SECURITE CSPN COFFRE-FORT DES JEUX EN LIGNE

CIBLE DE SECURITE CSPN COFFRE-FORT DES JEUX EN LIGNE CIBLE DE SECURITE CSPN COFFRE-FORT DES JEUX EN LIGNE Sommaire 1. Identification du produit... 2 2. Argumentaire (description) du produit... 3 a. Description générale du produit... 3 b. Description de la

Plus en détail

Cryptographie > 5/11/2008. Henri-François CHADEISSON [SCIA] EPITA 2009. Mots clés:. - 9 décembre 2008 -

Cryptographie > 5/11/2008. Henri-François CHADEISSON <henrifrancois.chadeisson@gmail.com> [SCIA] EPITA 2009. Mots clés:. - 9 décembre 2008 - Cryptographie > 5/11/2008 Henri-François CHADEISSON [SCIA] EPITA 2009 Mots clés:. - 9 décembre 2008 - Table des matières 1 Introduction 2 2 Cryptographie sans secret

Plus en détail

Aristote Groupe PIN. Utilisations pratiques de la cryptographie. Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009

Aristote Groupe PIN. Utilisations pratiques de la cryptographie. Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009 Aristote Groupe PIN Utilisations pratiques de la cryptographie Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009 Objectifs Décrire les techniques de cryptographie les plus courantes Et les applications qui les utilisent

Plus en détail

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES L article 34 de la loi «Informatique et Libertés» impose à un responsable de traitement de prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité des données dont il est responsable, en fonction

Plus en détail

Sécurité des systèmes d'information

Sécurité des systèmes d'information Module 312 Sécurité des systèmes d'information Encryptage Substitution, Transposition DES RSA Produits courants Méthodes spécifiques aux documents multimédias Bibliographie Gérard-Michel Cochard cochard@u-picardie.fr

Plus en détail

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire.

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire. de 21 mars 2012 () 21 mars 2012 1 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars 2012 2 / 6 1 de 2 3 4 5 () 21 mars 2012 3 / 6 1 2 de 3 4 5 () 21 mars 2012 4 / 6 1 2 de 3 4 de 5 () 21 mars 2012 5 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars

Plus en détail

Cryptographie quantique. Mercredi 15 mars 2006

Cryptographie quantique. Mercredi 15 mars 2006 Cryptographie quantique Mercredi 15 mars 2006 Plan Préambule Principe d incertitude d Heisenberg Polarisation de photons Cryptographie quantique Caractéristiques Usages Limitations 2 Préambule La présentation

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail

Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB

Journées MATHRICE Dijon-Besançon DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011 1/23 Projet MySafeKey Authentification par clé USB Sommaire 2/23 Introduction Authentification au Système d'information Problématiques des mots

Plus en détail

Cible de Sécurité CSPN. Produit TrueCrypt version 7.1a. Catégorie Stockage Sécurisé

Cible de Sécurité CSPN. Produit TrueCrypt version 7.1a. Catégorie Stockage Sécurisé Cible de Sécurité CSPN Produit TrueCrypt version 7.1a Catégorie Stockage Sécurisé Date : le 15/01/2013 Page 1 sur 18 Siège : 4 bis Allée du Bâtiment 35000 Rennes France www.amossys.fr SIRET : 493 348 890

Plus en détail

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 PLAN Introduction Notions de sécurité Types d attaques Les solutions standards Les solutions temporaires La solution

Plus en détail

Le manuel de GNU Privacy Guard

Le manuel de GNU Privacy Guard Le manuel de GNU Privacy Guard Le manuel de GNU Privacy Guard Copyright 1999 The Free Software Foundation Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU

Plus en détail

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment?

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? Jean-Luc Archimbaud To cite this version: Jean-Luc Archimbaud. Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment?. 29 pages. 2000. HAL Id:

Plus en détail

Sur l algorithme RSA

Sur l algorithme RSA Sur l algorithme RSA Le RSA a été inventé par Rivest, Shamir et Adleman en 1978. C est l exemple le plus courant de cryptographie asymétrique, toujours considéré comme sûr, avec la technologie actuelle,

Plus en détail

Certificats (électroniques) Pourquoi? Comment?

Certificats (électroniques) Pourquoi? Comment? Certificats (électroniques) Pourquoi? Comment? Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC [jla] 22 décembre 2000 (V3) Ce document est disponible en ligne (avec une version peut-être plus récente) : http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/certificats.kezako.pdf

Plus en détail

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2.

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2. DTIC@Alg 2012 16 et 17 mai 2012, CERIST, Alger, Algérie Aspects techniques et juridiques de la signature électronique et de la certification électronique Mohammed Ouamrane, Idir Rassoul Laboratoire de

Plus en détail

Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel

Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel Guillaume Rigal OSSIR - 11 février 2002 1 Plan de la Présentation Messagerie : constat et risques encourus La Solution ConfiMail Les

Plus en détail

Initiation au cryptage et à la signature électronique

Initiation au cryptage et à la signature électronique Bertrand Lemaire http://www.bertrandlemaire.com Initiation au cryptage et à la signature électronique Note : Ce document a été écrit par Bertrand Lemaire pour son propre site mais il peut être réutilisé

Plus en détail

EXPERTISE DEMATERIALISEE!

EXPERTISE DEMATERIALISEE! Dominique LENCOU, ancien président du Conseil national des compagnies d experts de justice devait présenter l état du déploiement des outils de dématérialisation développés conjointement par la Chancellerie

Plus en détail

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés Claude Gross CNRS/UREC 1 Confiance et Internet Comment établir une relation de confiance indispensable à la réalisation de transaction à distance entre

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Signature électronique. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Signature électronique. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Signature électronique E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr I. SIGNATURE ÉLECTRONIQUE I.1. GÉNÉRALITÉS Organisation de la section «GÉNÉRALITÉS»

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2009-2010 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Polycopiés de cours autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La

Plus en détail

Informatique. Les réponses doivent être données en cochant les cases sur la dernière feuille du sujet, intitulée feuille de réponse

Informatique. Les réponses doivent être données en cochant les cases sur la dernière feuille du sujet, intitulée feuille de réponse Questions - Révision- - 1 er Semestre Informatique Durée de l examen : 1h pour 40 questions. Aucun document n est autorisé. L usage d appareils électroniques est interdit. Les questions faisant apparaître

Plus en détail

quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs

quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs Marine MINIER Laboratoire CITI INSA de Lyon Journées EmSoC 2007 1 Introduction Réseaux sans fil multi-sauts utilisés en général pour monitorer

Plus en détail

Sécurité des systèmes informatiques utilisation de la cryptographie

Sécurité des systèmes informatiques utilisation de la cryptographie Année 2008-2009 Sécurité des systèmes informatiques utilisation de la cryptographie Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 1 Services de sécurité

Plus en détail

Courriel sécurisé. Extension Enigmail pour Thunderbird

Courriel sécurisé. Extension Enigmail pour Thunderbird Courriel sécurisé Extension Enigmail pour Thunderbird Auteur : Le Centre de Ressources et d'innovation Pédagogiques (CRIP) de l'université de Limoges (http://crip.unilim.fr). Date : Mai 2006. Licence Publié

Plus en détail

«La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques»

«La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques» Séminaire «Journées d Informatique Pratique JIP 2005» Département Informatique, ISET Rades 31 Mars, 1et 2 Avril 2005 «La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques» Présenté par: Mme Lamia

Plus en détail

Guide d utilisation des principales fonctions d Entrust Entelligence Security Provider

Guide d utilisation des principales fonctions d Entrust Entelligence Security Provider du ministère de la Justice Mise en garde Selon l environnement technologique utilisé, le fonctionnement du logiciel peut différer de celui décrit dans ce document. Il est donc fortement recommandé de vérifier

Plus en détail

De la cryptographie. Tanguy Ortolo 13 juin 2012

De la cryptographie. Tanguy Ortolo 13 juin 2012 De la cryptographie Tanguy Ortolo 13 juin 2012 Licence Ce document est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons paternité partage des conditions initiales à l'identique 3.0. 1

Plus en détail

Arithmétique et Cryptographie, Partie II Applications cryptographiques des pairings

Arithmétique et Cryptographie, Partie II Applications cryptographiques des pairings Arithmétique et Cryptographie, Partie II Applications cryptographiques des pairings A. Bonnecaze Institut de Mathématiques de Luminy (IML) Oujda, Mai 2009 A. Bonnecaze (IML) Arithmétique et Cryptographie,

Plus en détail

Communiquer SÉCURITÉ. en toute. Dwayne Bragonier, CA, CA TI

Communiquer SÉCURITÉ. en toute. Dwayne Bragonier, CA, CA TI Communiquer en toute SÉCURITÉ Dwayne Bragonier, CA, CA TI Vraie demande, publiée sur le forum de soutien technique du service de messagerie Gmail de Google : «À l aide! Un courriel confidentiel qui m était

Plus en détail

Fonction de hachage et signatures électroniques

Fonction de hachage et signatures électroniques Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Manuel de KGpg. Jean-Baptiste Mardelle Rolf Eike Beer Traduction française : Damien Raude-Morvan Traduction française : Xavier Besnard

Manuel de KGpg. Jean-Baptiste Mardelle Rolf Eike Beer Traduction française : Damien Raude-Morvan Traduction française : Xavier Besnard Jean-Baptiste Mardelle Rolf Eike Beer Traduction française : Damien Raude-Morvan Traduction française : Xavier Besnard 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Premiers pas 6 3 Utilisation de KGpg 8 3.1

Plus en détail

Panorama de la cryptographie des courbes elliptiques

Panorama de la cryptographie des courbes elliptiques Panorama de la cryptographie des courbes elliptiques Damien Robert 09/02/2012 (Conseil régional de Lorraine) La cryptographie, qu est-ce que c est? Définition La cryptographie est la science des messages

Plus en détail

Cryptographie GHADA ESSAIED (RT 4) IMEN SOUILEM (RT 4) KHADIGA GRIRA (RT 4) LINDA RAHMOUNI (RT 4) OUSSAMA HAMMAMI (RT 3) KARIM BELHAJ SLIMEN (GL 4)

Cryptographie GHADA ESSAIED (RT 4) IMEN SOUILEM (RT 4) KHADIGA GRIRA (RT 4) LINDA RAHMOUNI (RT 4) OUSSAMA HAMMAMI (RT 3) KARIM BELHAJ SLIMEN (GL 4) Cryptographie GHADA ESSAIED (RT 4) IMEN SOUILEM (RT 4) KHADIGA GRIRA (RT 4) LINDA RAHMOUNI (RT 4) OUSSAMA HAMMAMI (RT 3) KARIM BELHAJ SLIMEN (GL 4) Table des matières 1. Présentation de l atelier... 3

Plus en détail

Réseaux Privés Virtuels

Réseaux Privés Virtuels Réseaux Privés Virtuels Introduction Théorie Standards VPN basés sur des standards VPN non standards Nouvelles technologies, WiFi, MPLS Gestion d'un VPN, Gestion d'une PKI Introduction Organisation du

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Les Fonctions de Hachage Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury :.10 minutes Entretien avec le jury :..10 minutes GUIDE

Plus en détail

CH.5 SYSTÈMES À CLÉ PUBLIQUE

CH.5 SYSTÈMES À CLÉ PUBLIQUE CH.5 SYSTÈMES À CLÉ PUBLIQUE 5.1 Les clés publiques : RSA 5.2 Les clés publiques : le sac à dos 5.3 Les clés publiques : le logarithme discret 5.4 L'authentification et la signature électronique 5.5 Les

Plus en détail

TP : RSA et certicats avec openssl

TP : RSA et certicats avec openssl Univ. Lille 1 - Master Info 2013-2014 Principes et Algorithmes de Cryptographie TP : RSA et certicats avec openssl 1 Presentation de openssl 1.1 Protocole SSL Le protocole SSL (Secure Socket Layer) a été

Plus en détail

ÙË ÜÛ ÓÛÍËÎÛÍ ÐÑËÎ ÌÎß ÌÛÎ ÔÛÍ Î ÍÏËÛÍ ÍËÎ ÔÛÍ Ô ÞÛÎÌWÍ ÛÌ Ôß Ê Û ÐÎ ÊWÛ W ¼ ± ² î ð ï î

ÙË ÜÛ ÓÛÍËÎÛÍ ÐÑËÎ ÌÎß ÌÛÎ ÔÛÍ Î ÍÏËÛÍ ÍËÎ ÔÛÍ Ô ÞÛÎÌWÍ ÛÌ Ôß Ê Û ÐÎ ÊWÛ W ¼ ± ² î ð ï î ÙË ÜÛ ÓÛÍËÎÛÍ ÐÑËÎ ÌÎß ÌÛÎ ÔÛÍ Î ÍÏËÛÍ ÍËÎ ÔÛÍ Ô ÞÛÎÌWÍ ÛÌ Ôß Ê Û ÐÎ ÊWÛ W ¼ ± ² î ð ï î Sommaire AVANT PROPOS... 4 1. AGIR SUR LES ELEMENTS A PROTEGER... 5 1.1. Minimiser les DCP... 5 1.2. Gérer les durées

Plus en détail

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur TP Cryptographie Utiliser la machine virtuelle : devil crypto.tar.bz2!! Utiliser l'annexe en fin de TP. Le serveur devil sera considéré comme le serveur web, de plus il met à disposition: Le login administrateur

Plus en détail

Chiffrement et authentification

Chiffrement et authentification Chiffrement et authentification Certificats et architecture PKI Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012 2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Chiffrement et authentification 1 / 38

Plus en détail

L identité numérique. Risques, protection

L identité numérique. Risques, protection L identité numérique Risques, protection Plan Communication sur l Internet Identités Traces Protection des informations Communication numérique Messages Chaque caractère d un message «texte» est codé sur

Plus en détail

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Sécurité Informatique Yves Deswarte deswarte@laas.fr LAAS-CNRS Toulouse (France) (en séjour sabbatique à Microsoft Research, Cambridge, UK) Page 1 Sommaire Définitions - principes - propriétés de sécurité

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

Fonctions de Hachage et Signatures Electroniques

Fonctions de Hachage et Signatures Electroniques Université du Luxembourg - Laboratoire LACS, LUXEMBOURG CNRS/INPG/INRIA/UJF - Laboratoire LIG-IMAG Sebastien.Varrette@imag.fr http://www-id.imag.fr/~svarrett/ Cours Cryptographie & Securité Réseau Master

Plus en détail

Crypt ographie. Les risques réseau. Les risques réseau. Les risques réseau. Sniffing. Attaque passive. Spoofing ou masquarade.

Crypt ographie. Les risques réseau. Les risques réseau. Les risques réseau. Sniffing. Attaque passive. Spoofing ou masquarade. Crypt ographie Les risques réseau Spoofing ou masquarade Se faire passer pour quelqu'un d'autre Possible dès qu'il y a une association effectuée dynamiquement : adresse physique-ip adresse IP-nom redirection

Plus en détail

Signatures électroniques dans les applications INTERNET

Signatures électroniques dans les applications INTERNET ECOLE ROYALE MILITAIRE 156 e Promotion Polytechnique Lieutenant-Général Baron de GREEF Année académique 2005 2006 3 ème épreuve Signatures électroniques dans les applications INTERNET Par le Sous-lieutenant

Plus en détail

Utiliser les certificats numériques avec Linux Création, configuration des services, accès SSH

Utiliser les certificats numériques avec Linux Création, configuration des services, accès SSH Utiliser les certificats numériques avec Linux Création, configuration des services, accès SSH Copyright (c) 2011 2012 Éric Quinton. Permission est accordée de copier, distribuer et/ou modifier ce document

Plus en détail

Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité

Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité Septembre 2014 Chiffrement : Confidentialité des données Malgré les déclarations de Google et autres acteurs du Net sur les questions

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information (ANSSI) Secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) Référentiel Général de Sécurité version 2.0 Annexe

Plus en détail

Signature des messages, un outil contre le spam?

Signature des messages, un outil contre le spam? Signature des messages, un outil contre le spam? OSSIR groupe SUR 12/10/2004 François MORRIS : Francois.Morris@lmcp.jussieu.fr Constat Les spammeurs agissent masqués Adresses usurpées Adresses sans rapport

Plus en détail

Les fonctions de hachage, un domaine à la mode

Les fonctions de hachage, un domaine à la mode Les fonctions de hachage, un domaine à la mode JSSI 2009 Thomas Peyrin (Ingenico) 17 mars 2009 - Paris Outline Qu est-ce qu une fonction de hachage Comment construire une fonction de hachage? Les attaques

Plus en détail

Fiche descriptive de module

Fiche descriptive de module Fiche descriptive de module ST216 310 310 Prérequis Processus PEC associés spécifiques Conditions de réussite Contenu du module Date entrée en vigueur : 27.08.2012 ST200 Enseignements et exercices théoriques,

Plus en détail

Glob@lCerts. Communication à l intention des services informatiques dans le secteur des soins de santé. Description du marché:

Glob@lCerts. Communication à l intention des services informatiques dans le secteur des soins de santé. Description du marché: Glob@lCerts Description du marché: Communication à l intention des services informatiques dans le secteur des soins de santé HIPAA : normes en matière de protection de la vie privée et de transactions

Plus en détail

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif C TLS Objectif Cette annexe présente les notions de cryptage asymétrique, de certificats et de signatures électroniques, et décrit brièvement les protocoles SSL (Secure Sockets Layer) et TLS (Transport

Plus en détail

INF 4420: Sécurité Informatique Cryptographie II

INF 4420: Sécurité Informatique Cryptographie II : Cryptographie II José M. Fernandez M-3106 340-4711 poste 5433 Aperçu Crypto II Types de chiffrement Par bloc vs. par flux Symétrique vs. asymétrique Algorithmes symétriques modernes DES AES Masque jetable

Plus en détail

Using SEND Signature Algorithm Agility and Multiple-Key CGA to Secure Proxy Neighbor Discovery and Anycast Addressing

Using SEND Signature Algorithm Agility and Multiple-Key CGA to Secure Proxy Neighbor Discovery and Anycast Addressing Using SEND Signature Algorithm Agility and Multiple-Key CGA to Secure Proxy Neighbor Discovery and Anycast Addressing Tony Cheneau & Maryline Laurent présenté par Kheira Bekara Télécom SudParis - Département

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Signature numérique

Guide de l utilisateur. Signature numérique Guide de l utilisateur Signature numérique ENTRUST ESP 9..2 Version du document : 2.2 Date de publication : Janvier 2014 Ce guide est la propriété exclusive de Notarius Inc. Toute reproduction, impression

Plus en détail

Cryptographie et Stockage (EFS)

Cryptographie et Stockage (EFS) Cryptographie et Stockage (EFS) Nawfel LAHRICHI Christophe GROSMAIRE EPITA - Promotion 2003 12 mai 2002 Résumé Le sujet portant sur la cryptologie et le stockage, et au vu du fait que nos connassances

Plus en détail