SCOR-R. Réception et traitement des messages d ARL pour les échanges d ordonnances scannées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCOR-R. Réception et traitement des messages d ARL pour les échanges d ordonnances scannées"

Transcription

1 Page 1 Réception et Traitement des Accusés de Réception Logique SEH (ARL) pour les échanges d'ordonnances scannées selon L Option «SCOR R» Dans le cadre du Projet SCOR et de son cahier des charges OCT SCOR version 2.10 de février 2013, Résopharma a fait le choix de se positionner en tant que simple «dépositaire» des ARL, c est-à-dire de ne prendre en charge que la fonction de réception des Accusés de Réception Logiques (ARL) et leur mise à disposition dans les BAL applicatives des PS. Résopharma ne prendra pas en charge la fonction de routage des pièces justificatives émises par le PS vers le PAIR, ni les messages de service transmis par le PAIR. L option Scor-R a pour finalité d offrir aux pharmaciens abonnés, un suivi et un rapprochement complet entre FSE, RSP et ARL Pièces Justificatives. Le PS pourra visualiser le suivi et les rapprochements de l option Scor-R sur son compte en ligne RESOFLUX et pourra bénéficier quotidiennement d un «flash suivi» dans l édition papier de l ART Résopharma. Aussi, ce document à destination des éditeurs de logiciels, énonce les spécificités de paramétrage nécessaire pour que Résopharma reçoive les retours ARL-PJ ainsi que les modalités habituelles de mise à disposition dans les bals applicatives des PS. Le PS qui choisit l option, proposée par Résopharma, devra désigner Résopharma comme destinataires des messages SMTP émanant du PAIR relatifs aux ARL SCOR. La détermination du destinataire des ARL SCOR est effectuée en renseignant dans les flux de lots de pièces justificatives, l adresse de l OCT. Ce dernier, à réception des retours, les mettra à disposition dans les bals applicatives habituelles des abonnés de Résopharma au même titre que les ART et le RPH..

2 Page 2 1 Cinématique du flux dans le cadre d un OCT dépositaire Le Poste de Travail du PS transmet ses lots SCOR directement au PAIR. Les messages de service rejet ou de chiffrement (nouveau certificat) sont transmis directement au PS L OCT réceptionne les ARL SEH directement du PAIR L OCT transmet les ARL au PS 2 Paramétrage de l adresse SMTP de l OCT dépositaire des ARL SCOR Pour que Résopharma reçoivent du PAIR les messages ARL, l éditeur doit paramétrer au niveau de l entité «télécommunication» l adresse de messagerie de Résopharma Descriptif du paramétrage de l entité «télécommunication» Valeurs des champs de l entité «Emetteur» sont à renseigner suivant le tableau cidessous : Libelle de l entité Renseigné avec Type Télécom «EM» Numéro Télécom Adresse SMTP du destinataire des ARL. Cette adresse doit contenir l adresse de l OCT L adresse doit être précédée du préfixe «PRT» Adresse Résopharma : «PRT : IMPORTANT : En cas de choix de l option Scor-R par le PS, nous conseillons de ne paramétrer qu une seule adresse de destinataire des ARL, celle de Résopharma. 2.2 Cas particulier : Paramétrage de l entité «télécommunication» en cas d utilisation de la Version antérieure 2.00 du PDT-CDC-002 de Novembre 2011 Dans le cas de l utilisation de la version 2.00, il convient de renseigner les valeurs suivant le tableau ci-dessous : Libelle de l entité Renseigné avec Type Télécom «EM» Numéro Télécom Adresse . Référence de télécommunication du correspondant Adresse Résopharma :

3 Page Réception des messages du PAIR par l OCT Le message ARL à traiter, s identifie par le champ Content-Description contenant : - «ARL/SEH» ou «ARLTEST/ SEH». Le PAIR détermine le ou les destinataires des ARL en fonction des adresses contenues dans le champ «Numéro Télécom» de l entité «Télécommunication»: L OCT doit : Décompresser la pièce jointe du message ARL Identifier le choix du PS concernant la retransmission de l ARL au PS Si l OCT doit retransmettre l ARL au PS, l OCT doit o o o compresser la pièce jointe retransmettre le message ARL au PS en reconstituant l entête du message SMTP à destination du PS. La retransmission par Résopharma s effectue par une mise à disposition du message dans la Bal applicative habituelle du PS abonné 4 - Transmission des messages ARL au professionnel de Santé Suivant l option choisie par le PS du destinataire des ARL, la réception des ARL peut être réalisée soit directement par le PS, soit via un Organisme Concentrateur Technique (dépositaire d ARL). Pour une gestion correcte des retours sur le poste de travail du PS, Résopharma retransmet l ARL au PS uniquement si le champ «Numéro Télécom» de l entité «Télécommunication» comporte l adresse de l OCT seule, à l exclusion de toute autre. Le message contenant des ARL SCOR à envoyer à destination du professionnel de santé contient une pièce jointe compressée. La compression est réalisée sur la totalité de la pièce jointe. Les fichiers sont compressés dans une archive ZIP dont les spécifications sont fournies par PKWARE : Résopharma retransmet le message ARL reçu du PAIR en modifiant uniquement le champ destinataire "To" pour renseigner l adresse du PS. Les autres champs de l entête SMTP seront identiques au message reçu Descriptif des messages SMTP indiquant un ARL Les règles suivantes s appliquent à ces messages SMTP : un message contient un seul fichier comprenant un ARL qui lui-même peut contenir plusieurs ARL de niveau document ; le champ expéditeur («From») contient l adresse de l AMO émettrice du message SMTP ; le champ destinataire («To») contient l adresse du partenaire réseau destinataire du message SMTP ; l adresse du partenaire réseau destinataire d un message est identique à l adresse contenue dans le champ expéditeur du message initialement transmis par ce partenaire réseau ;

4 Page 4 le champ relatif à l identifiant original («in-reply-to»), s il est renseigné, contient la valeur du champ sujet («subject») du message SMTP initialement émis par partenaire réseau. (un message SMTP contenant des ARL ne se rapporte qu à un seul message SMTP contenant un lot de justificatifs) ; le champ relatif au sujet du message SMTP («Subject») contient la référence «SO/exercice/compostage» où le champ exercice est identique à celui contenu dans le message correspondant, initialement transmis par l établissement de santé ; le champ relatif au type du contenu («Content-Type») contient le type et le sous-type de l objet transporté ; la valeur de ce champ est «Application/EDI-consent» ; le champ relatif à la description du contenu («Content-Description») contient la nature et la norme de l objet transporté ; la valeur de ce champ est «ARL/ SEH» ou «ARLTEST/ SEH» Structure du message SMTP Les messages SMTP transmis au professionnel de santé respectent les formats SMTP et MIME. Deux types de structure peuvent être utilisés : la structure «multipart» et la structure «single part».

5 Page 5 Message SMTP multipart EN-TETES Dates Date O Date : Champs expéditeur Champs destinataire(s) Adresse de l expéditeur du message Adresse du destinataire du message O From : adresse émetteur de l AMO O To : adresse destinataire du partenaire réseau Champ référence Identifiant du message initial O In-reply-to Champ subject initial Autres champs Identifiant du message O Message ID Objet du message O Subject : SO/exercice/compostage Champs de contenu Version de MIME utilisée O Mime-Version : version version = 1.0 LIGNE VIDE Type du contenu O Content-Type : multipart/mixed ;boundary=délimiteur O BODY PART Préambule Préambule F TEXTE QUELCONQUE Délimiteur Délimiteur O --DELIMITEUR [En-têtes] Type de contenu O Content-Type : Type/Sous-type ;paramètre Type = Application Sous-type = EDI-consent Encodage du contenu O Content-Transfer- Encoding : Encodage Encodage = BASE64 Description du contenu O Content-Description : nature/norme nature = ARL norme = SEH Ligne vide O Body part Contenu du message O FICHIER Délimiteur final Délimiteur final O --DELIMITEUR-- Epilogue Epilogue F TEXTE QUELCONQUE

6 Message SMTP single part Page 6 EN-TETES Dates Date O Date : Champs expéditeur Champs destinataire(s) Adresse de l expéditeur du message Adresse du destinataire du message O From : adresse émetteur de l AMO O To : adresse destinataire du partenaire réseau Champ référence Identifiant du message initial O In-reply-to Champ subject initial Autres champs Identifiant du message O Message ID Objet du message O Subject : FH/exercice/compostage Champs de contenu Version de MIME utilisée O Mime-Version : version version = 1.0 Type du contenu O Content-Type : Type/Sous-type ;paramètre Type = Application Sous-type = EDI-consent Encodage du contenu O Content-Transfer- Encoding : Encodage Encodage = BASE64 Description du contenu O Content-Description : nature/norme nature = ARL LIGNE VIDE BODY PART Body part Contenu du message O FICHIER O norme = SEH

7 Page Liste des codes ARL générés par les organismes d Assurances Maladies Obligatoire Niveau de l ARL Niveau de contrôle Code ARL Description de l erreur Entête SEH Nom du fichier entête 5130 Structure du nom physique de l entête SEH nonconforme ème sous-champ du nom physique de l entête SEH incorrect ème sous-champ du nom physique de l entête SEH incorrect ème sous-champ du nom physique de l entête SEH incorrect Entité «Entête» 5140 Incohérence de l index du lot SCANORDO Structure des données 5100 Entité «Emetteur de justificatifs» Structure de données de l entête SEH incorrecte 5110 Incohérence du numéro d émetteur 5111 Message SMTP réel avec un lot SCANORDO de test 5112 Incohérence du code régime Cohérence fichier entête, index, fichier PDF de justificatif 5113 Code spécialité PS non connu ou non autorisé du système 5120 La somme des liens de document indiqués dans l entête est erronée 5121 Document référencé dans l entête non présent dans le lot SCANORDO 5123 Incohérence du champ identification lot SCANORDO 5124 Document présent dans le lot de justificatifs mais non référencé dans l entête SEH. Entité «Lien Interne» ou «Lien Externe» 5125 Doublon dans l identifiant des documents de l entête SEH 5122 Fichier index ou fichier PJ de type PDF manquant 5126 Lien interne ou lien externe absent 5170 Structure de l identifiant du lien interne ou externe non-conforme ème sous-champ du nom physique de l identifiant du lien interne ou externe incorrect 5172 Nature du lien absente 5173 Identifiant d un lien manquant Entité «Agrément du logiciel SCOR» 5150 Logiciel SCOR non valide

8 Page 8 Dossier rejeté 5999 Dossier rejeté Index de justificatifs Chiffrement 5230 Certificat révoqué 5231 Fichier non chiffré 5232 Certificat inapproprié 5233 Certificat inconnu 5234 Certificat périmé Nom du fichier physique 5240 Syntaxe du nom physique de l index de justificatifs est incorrecte er sous-champ nom physique de l index incorrect ème sous-champ nom physique de l index non conforme ème sous-champ nom physique de l index incohérent Référencement dans l entête SEH 5253 Incohérence identifiant des dossiers Structure des données 5270 Structure de données de l index incorrecte Entité «Organisme destinataire» 5260 Incohérence du code régime Fichier PDF de justificatif Chiffrement 5330 Certificat révoqué 5331 Fichier non chiffré 5332 Certificat inapproprié 5333 Certificat inconnu 5334 Certificat périmé Nom du fichier physique 5340 Syntaxe du nom physique d une pièce justificative est incorrecte er sous-champ du nom physique d une pièce justificative est incorrect ième sous-champ du nom physique d une pièce justificative incorrect 5352 Incohérence du 2 ième sous-champ du nom physique d une pièce justificative avec le numéro d ordre du dossier Taille physique 5370 Taille du fichier physique d une pièce justificative incorrecte Option de numérisation 5380 Option de numérisation non conforme

9 Page 9 Le libellé de l erreur tel que défini dans le tableau ci-dessus est suivi d un libellé complémentaire délimité par le caractère «#». Ce dernier apporte, par exemple, des informations sur la valeur d une donnée reçue erronée, le message de rejet du Parser XML. 5 Rapprochement avec les FSE transmises. Au vue des ARL SEH reçus, Résopharma effectuera un rapprochement automatique avec les FSE envoyées par le professionnel de santé. Résopharma pourra ainsi alerter le pharmacien en cas de manquement d ARL ou en cas d ARL rejet. Toutes les informations de rapprochement, ou de rejets, seront d une part consultables dans son espace abonné de consultation des flux, et d autre part indiqués dans ses accusés de retours texte. Le pharmacien pourra également demander une remise à disposition d un ARL archivé par Résopharma.

Transport des flux de facturation par messagerie SMTP et chiffrement de transport

Transport des flux de facturation par messagerie SMTP et chiffrement de transport Projets Etablissements Spécifications techniques Transport des flux de facturation par messagerie SMTP et chiffrement de Version 1.31 Date 06/12/2013 Référence Information Etat ETS-DT-001 LIBRE REFERENCE

Plus en détail

83 - CAHIER DES CHARGES OPERATEUR DE TIERS PAYANT - FACTURATION EFI TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE

83 - CAHIER DES CHARGES OPERATEUR DE TIERS PAYANT - FACTURATION EFI TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE 83 - CAHIER DES CHARGES OPERATEUR DE TIERS PAYANT - FACTURATION EFI TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE Association Santé-Pharma 42, rue de Clichy - 75436 Paris cedex 09 Standard 01 44 53 14 73 - Fax 01 42 81

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Rencontre Editeurs de solutions informatiques à destination du secteur public local 16 mars 2015 Ordre du jour 1. Présentation d ensemble du projet CPP

Plus en détail

E-REMISE : MANUEL D UTILISATION

E-REMISE : MANUEL D UTILISATION E-REMISE : MNUEL D UTILISTION COMMENT LNCER E-REMISE Envoi Réception de fichiers Transférer des fichiers d ordres Récupération des fichiers restitués par la Banque (Relevés, R, etc ) Saisie Enregistrer

Plus en détail

Ministère des affaires sociales. Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant

Ministère des affaires sociales. Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant Ministère des affaires sociales Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant Spécifications fonctionnelles détaillées Date : 14/04/2014 Version : V0.2.1 Classification

Plus en détail

Dossier des Interfaces

Dossier des Interfaces Système national d enregistrement de la demande de logement social Dossier des Interfaces Cahier des charges pour les Interfaces dédiées aux pièces justificatives Organismes / Centre serveur Document PROJET

Plus en détail

82 -FRONTAL DE FLUX : PRESENTATION GENERALE TIERS PAYANT OPTIQUE

82 -FRONTAL DE FLUX : PRESENTATION GENERALE TIERS PAYANT OPTIQUE 82 -FRONTAL DE FLUX : PRESENTATION GENERALE TIERS PAYANT OPTIQUE G.I.E. SINTIA 42 rue de Clichy - 75009 Paris Standard 01 45 96 12 12 - Fax 01 45 96 11 58 http://www.sintia.fr OBJET Objectif résumé du

Plus en détail

Solutions web : instructions aux développeurs

Solutions web : instructions aux développeurs Solutions web : instructions aux développeurs INFORMATIONS GÉNÉRALES L inscription aux services en ligne permet d utiliser le système de transmission des informations de paiement par Internet (TIP-I) de

Plus en détail

RESOPHARMA NORMES - M -BIO 615M - BIO RM

RESOPHARMA NORMES - M -BIO 615M - BIO RM RESOPHARMA Normes d échanges d informations entre la Mutuelle et les Concentrateurs Techniques NORMES - M -BIO 615M - BIO RM RESOPHARMA 1, rue de la Torpédo 93285 ST DENIS CEDEX Internet : www.resopharma.fr

Plus en détail

TIERS PAYANT ETENDU SANTE-PHARMA NOTE TECHNIQUE - N 08

TIERS PAYANT ETENDU SANTE-PHARMA NOTE TECHNIQUE - N 08 SANTE-PHARMA NOTE TECHNIQUE - N 08 Destinataires : Les correspondants Documentation déclarés. Madame, Monsieur, Paris, le 28 février 2005 Nous vous communiquons le bilan des démarrages pharmacies en SP

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DES REGLES EXPERIMENTALES BRETAGNE

GUIDE DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DES REGLES EXPERIMENTALES BRETAGNE GUIDE DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DES REGLES EXPERIMENTALES BRETAGNE Version applicable du 1 er novembre 2014 au 31 mars 2015 1 SOMMAIRE I. PREAMBULE... 4 1. OBJET ET CHAMPS D APPLICATION... 4 2. VUE

Plus en détail

La messagerie électronique

La messagerie électronique Formation La messagerie électronique Outlook 2010 Laurent ROBIN 1 Paramétrer la boîte à lettres électronique (Outlook express) Création du compte - Lancer le client de messagerie Outlook 2010. - Cliquer

Plus en détail

DESCRIPTION DU SERVICE

DESCRIPTION DU SERVICE ANNEXE 1 : DESCRIPTION DU SERVICE INTRODUCTION : Le portail jedeclare.com, créé par la profession des experts comptables, permet aux cabinets, aux OGA et aux entreprises de remplir leurs obligations de

Plus en détail

Guide Utilisateur ACQUIT : Anomalies issues du Guichet XML

Guide Utilisateur ACQUIT : Anomalies issues du Guichet XML Guide Utilisateur ACQUIT : Anomalies issues du Guichet XML Rappel du processus : Lorsque l ordonnateur adresse à la DGFiP un flux PES V2 pour intégration dans l application Hélios, le point d accès à Hélios

Plus en détail

DOTELEC Courrier WEB

DOTELEC Courrier WEB DOTELEC Courrier WEB Modification de la Version 8.20-03/2015 Gestion de favoris pour les contacts. Ajout d'une recherche dans l'entête des colonnes des listes de courriers. Evolution dans la modification

Plus en détail

DOCUMENTATION DES ECHANGES EDI SOUS. Pixi

DOCUMENTATION DES ECHANGES EDI SOUS. Pixi DOCUMENTATION DES ECHANGES EDI SOUS Pixi SOMMAIRE Intégration... 4 Accès au module... 4 Présentation du module... 5 Colonne No INSEE... 5 Colonne Raison sociale / Nom... 5 Colonne Siren... 5 Colonne Nic...

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015 Allianz Courtage Sommaire 1. La Déclaration Sociale Nominative (DSN) : présentation 2. Les pré requis à mettre en place par l entreprise pour télétransmettre

Plus en détail

Le courrier électronique. F. Nolot

Le courrier électronique. F. Nolot Le courrier électronique F. Nolot 1 Le courrier électronique Une des applications les plus importantes dans Internet Particularité du courrier électronique Un destinataire (ou l'expéditeur) n'est pas toujours

Plus en détail

Mut Santé. Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais

Mut Santé. Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais Mut Santé Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais Préambule Les organismes d assurance maladie complémentaire (dont la liste est jointe en annexe A), ont

Plus en détail

Sommaire. Cegedim Logiciels Médicaux Guide d utilisation de SMM 2/40

Sommaire. Cegedim Logiciels Médicaux Guide d utilisation de SMM 2/40 Secure Médical Mail Guide d utilisation Sommaire Sommaire... 2 Glossaire Technique... 3 Messagerie Sécurisée... 4 Quels sont les plus d une messagerie homologuée GIP-CPS?... 5 Pré-requis techniques...

Plus en détail

RESOPHARMA NORMES - M 615M - OPT RM - OPT

RESOPHARMA NORMES - M 615M - OPT RM - OPT RESOPHARMA Normes d échanges d informations entre la Mutuelle et les Concentrateurs Techniques NORMES - M 615M - OPT RM - OPT RESOPHARMA 1, rue de la Torpédo 93285 ST DENIS CEDEX Internet : www.resopharma.fr

Plus en détail

Manuel d'utilisation d'apimail V3

Manuel d'utilisation d'apimail V3 Manuel d'utilisation d'apimail V3 I Préambule Page 3 II Présentation Page 4 III Mise en route Configuration Page 5 Messagerie Serveur smtp Serveur pop Compte pop Mot de passe Adresse mail Laisser les messages

Plus en détail

Guide utilisateur FaxToMail et MailToFax - Unifax

Guide utilisateur FaxToMail et MailToFax - Unifax Guide utilisateur FaxToMail et MailToFax - Unifax SOMMAIRE 1 Réception de fax par email... 3 Exemple de mail reçu... 3 2 Emission de fax par email... 3 Principe... 3 Etape 1 : Préparation de l e-mail...

Plus en détail

MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail

MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail SOMMAIRE 1- Télédéclaration manuelle : Exemple avec Outlook Express 2 A - Charger le programme : 2 B Préparer le message d envoi : 3 C - Insérer en pièce

Plus en détail

Gestion des factures

Gestion des factures Gestion des factures : En tant que MJPM vous recevez de très nombreuses factures à payer pour vos majeurs. Table des matières : Gestion des factures : Afin de faciliter votre gestion, nous vous proposons

Plus en détail

INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DU DEPARTEMENT DU VAL DE MARNE

INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DU DEPARTEMENT DU VAL DE MARNE PROTOCOLE LOCAL D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DU DEPARTEMENT DU VAL DE MARNE Vu le code de la sécurité sociale, notamment

Plus en détail

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8 Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant : le cédérom sur lequel

Plus en détail

Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE

Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE 3 rue des Préaux 91640 VAUGRIGNEUSE Tél : 01 69 94 10 96 10 avenue de Camberwell - 92330 SCEAUX Editeur de logigiels médicaux www.affid.com

Plus en détail

Cahier des charges Remontée des ventes

Cahier des charges Remontée des ventes DIFFUSEURS INFOS SERVICES Cahier des charges Remontée des ventes VERSION DU 09/06/00 - Préambule - Règles techniques 3 - Règles de gestion 4 - Indice de fiabilité des remontées des ventes 5 - Remontée

Plus en détail

Mode opératoire Tiers payant

Mode opératoire Tiers payant Depuis le 1 er juillet 2008, les prestations de soins de santé maladie et maternité relevant de la Caisse d Assurance Maladie des Industries Électriques et Gazières (Camieg) sont traitées par la CPAM des

Plus en détail

Date : 16 novembre 2011 Version : 1. 2 Nombre de pages : 13

Date : 16 novembre 2011 Version : 1. 2 Nombre de pages : 13 Politique de Signature EDF Commerce Division Entreprises et Collectivités Locales Pour la dématérialisation fiscale XML des Entreprises et Collectivités Locales Date : 16 novembre 2011 Version : 1. 2 Nombre

Plus en détail

Site Internet CPO. Mode d'emploi

Site Internet CPO. Mode d'emploi Site Internet CPO Mode d'emploi Mode d emploi - Site Internet CPO TABLE DES MATIERES... ERREUR! SIGNET NON DEFINI. GENERALITES... 3 REGLES DE NAVIGATION... 3 ACCES AU MODULE SITE CPO... 4 DESCRIPTION DU

Plus en détail

SERVEUR DE MESSAGERIE

SERVEUR DE MESSAGERIE SERVEUR DE MESSAGERIE Le service messagerie SENDMAIL s'appuie sur le service DNS. En particulier la configuration des serveurs est précisée dans les champs MX des fichiers du DNS. Nous nous intéressons

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «Expert en automobile indépendant» (convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par M. Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet

Plus en détail

Service de Messagerie Evoluée. Option Fax to Mail. Guide Administrateur

Service de Messagerie Evoluée. Option Fax to Mail. Guide Administrateur Service de Messagerie Evoluée Option Fax to Mail Guide Administrateur Novembre 2006 Fax to Mail Guide Administrateur Client 1 1. COMMENT ACCEDER AU BACK OFFICE... 3 2. LE SERVICE FAX TO MAIL... 3 3. AFFECTATION

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Groupe de travail AIFE/SNP # 1 Thème : «Les principales fonctionnalités de la solution Etat et les contrôles de données associés» rdre du jour 2 1. Contexte

Plus en détail

10 - CAHIER DES CHARGES AMC TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE

10 - CAHIER DES CHARGES AMC TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE Attention : nos coordonnées ont changé. Association Santé-Pharma CETIP-CEGEDIM - 137, rue d Aguesseau 92641 Boulogne Billancourt Cedex Tél : 01 49 09 29 46 - Fax : 01 49 09

Plus en détail

ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS FAX ET SMS PAR EMAIL!

ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS FAX ET SMS PAR EMAIL! FaxBox Corporate ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS FAX ET SMS PAR EMAIL! Sommaire 1 INTRODUCTION... 2 2 ENVOYER UN FAX PAR E-MAIL... 3 3 ENVOYER UN FAX A PARTIR DE L IMPRIMANTE FAXBOX... 6 4 ENVOYER UN FAX A PARTIR

Plus en détail

Manuel utilisateur e-remises

Manuel utilisateur e-remises Manuel utilisateur e-remises Volet Gestion des Mandats et Prélèvements SEPA Version V.3 Présentation générale Sommaire site e-remises Volet Gestion des mandats et prélèvements SEPA Mode opératoire pour

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine

Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine Réf. CPSURE/LL/DOC01 Version : 0.5 Date : 27/05/2008 Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine SOMMAIRE I. VUE GENERALE DE LA MESSAGERIE... 2 II. DESCRIPTION

Plus en détail

SYSTEME D'ECHANGES APPLICATIFS EDI AVEC LA DOUANE MAREVA SPÉCIFICATIONS POUR LES PARTENAIRES

SYSTEME D'ECHANGES APPLICATIFS EDI AVEC LA DOUANE MAREVA SPÉCIFICATIONS POUR LES PARTENAIRES SYSTEME D'ECHANGES APPLICATIFS EDI AVEC LA DOUANE MAREVA SPÉCIFICATIONS POUR LES PARTENAIRES VERSION 1.10 20 FÉVRIER 2006 DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS BUREAU C2 ARCHITECTURE TECHNIQUE

Plus en détail

GESTION ET SUIVI DES TACHES

GESTION ET SUIVI DES TACHES GESTION ET SUIVI DES TACHES Cette option doit vous permettre de mettre en place au sein de votre centre de formation un suivi des tâches administratives. Vous pouvez pour cela découper l activité administrative

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE

CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE ANNEXE 4 : CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE V7.0 () BOUYGUES TELECOM Société anonyme au capital de 616 661 789.28, immatriculée au RCS Nanterre sous le n 397 480

Plus en détail

SYMBIAN Manuel MB-RECORD

SYMBIAN Manuel MB-RECORD SYMBIAN Manuel MB-RECORD Préalable Après votre achat, vous recevrez un email contenant 3 informations importantes : Le Code d enregistrement, le code d identification et le mot de passe. Vous devrez télécharger

Plus en détail

Documentation QmailAdmin

Documentation QmailAdmin Documentation QmailAdmin QmailAdmin est l interface web que nous vous proposons qui vous permet d administrer vos comptes mails. Il vous permet notamment d ajouter ou de supprimer ou modifier vos comptes

Plus en détail

Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal

Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal transports et de prise de rendez vous Date du fichier 10/03/2008 Nom du fichier Environnement de gestion ordre de transport.doc Version

Plus en détail

L envoi d un formulaire par courriel. Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248

L envoi d un formulaire par courriel. Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248 L envoi d un formulaire par courriel Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248 Chapitre 9 L envoi d un formulaire par courriel L envoi par courriel d informations

Plus en détail

Installation Hprim net avec Gynélog :

Installation Hprim net avec Gynélog : Installation Hprim net avec Gynélog : Les résultats de Laboratoires peuvent être transmis par le biais du protocole HprimNet. Son mode de fonctionnement s apparente au principe des messageries sécurisées

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b e X la Facture électronique SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 : qu est-ce que c est? 8 Définition... 8 Modes d échange... 8 Etape

Plus en détail

La gestion des complémentaires et le cahier des charges 1.40

La gestion des complémentaires et le cahier des charges 1.40 La gestion des complémentaires et le cahier des charges 1.40 Préambule : Le tiers payant n est pas obligatoire, ni sur la part complémentaire! Excepté pour les bénéficiaires de la CMU. Il est toujours

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b X la Facture électronique mes premiers pas 2 e SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 La facture électronique : qu est-ce que c est?

Plus en détail

SÉCURITÉ Numérique Avantage

SÉCURITÉ Numérique Avantage Foire Aux Questions Ne vous posez plus de questions, nous répondons à celles-ci Prix Partage Thales Coût Valeur légale Durée Document SÉCURITÉ Numérique Avantage Conservation Papier Stockage Collaborateurs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE Emetteur : CETIP Rédacteur : CETIP Référence : Version : 1.0 Etat : Validé Date : 25 juillet 2014 Page: 2/9 SOMMAIRE 1 Objet du document... 4 2 Périmètre... 5 3 Principe général de la solution... 5 4 Chargement

Plus en détail

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes Annexe 2 : sécurisation des échanges Page 2 / 7 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. PRINCIPES...3 3. SÉCURISATION DES DÉPÔTS DE FICHIERS SUR LES

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2005,

Groupe Eyrolles, 2005, Groupe Eyrolles, 2005, Table des matières AVANT-PROPOS...................................................... XVIII CD-Rom Mozilla Thunderbird sur le CD-Rom offert avec cet ouvrage XIX 1. INSTALLATION ET

Plus en détail

Comment télédéclarer votre liasse fiscale? Salvia États Réglementaires v14.0

Comment télédéclarer votre liasse fiscale? Salvia États Réglementaires v14.0 Pour les professionnels de l habitat social Comment télédéclarer votre liasse fiscale? Salvia États Réglementaires v14.0 Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 35 rue de la Gare 75019 Paris www.salviadeveloppement.fr

Plus en détail

Guide de configuration et d administration. Version 8

Guide de configuration et d administration. Version 8 C ONNEXION SMS/VOICE Guide de configuration et d administration Version 8 Prologue - www.prologue.fr Tél : 01 69 29 39 39 Email Support Technique : support@prologue.fr Fax : 01 69 29 90 43 SOMMAIRE COPYRIGHT...

Plus en détail

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS TABLES DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 1.1 LES PROCESSUS DE LA GESTION DES COURRIERS 3 1.2 COURRIERS ARRIVES 3 1.3 COURRIERS DEPART 3 1.4 COURRIERS INTERNE

Plus en détail

FEBELAUTO Système EMS (End-of-life Vehicles Monitoring system)

FEBELAUTO Système EMS (End-of-life Vehicles Monitoring system) FEBELAUTO Système EMS (End-of-life Vehicles Monitoring system) Manuel d utilisation et de procédure Table des matières INTRODUCTION... 4 1. CONFIGURATION MATERIELLE MINIMALE... 5 2. CONNEXION AU SERVEUR

Plus en détail

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa e)services - Guide de l utilisateur e)carpa 2 Sommaire 1 Introduction 3 2 - Accès au site e)carpa 4 2.1 Identification et authentification 4 2.2 Consultation du site e)carpa 6 2.3 Mode de navigation sur

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DES OUTILS AUTONOMES : L OUTIL DE GESTION DE PARAPHEUR

MANUEL D UTILISATION DES OUTILS AUTONOMES : L OUTIL DE GESTION DE PARAPHEUR MANUEL D UTILISATION DES OUTILS AUTONOMES : L OUTIL DE GESTION DE PARAPHEUR Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com. Ce

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS FAX ET SMS PAR EMAIL

GUIDE UTILISATEUR ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS FAX ET SMS PAR EMAIL GUIDE UTILISATEUR ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS FAX ET SMS PAR EMAIL 1 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 3 2 ENVOYER UN FAX PAR E-MAIL... 4 3 ENVOYER UN FAX A PARTIR DE L IMPRIMANTE FAXBOX... 7 4 ENVOYER UN FAX A PARTIR

Plus en détail

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Présentation technique et informatique de nos services et descriptif des formats de fichiers Prérequis

Plus en détail

FAXBOX. Manuel Utilisateur

FAXBOX. Manuel Utilisateur FAXBOX Manuel Utilisateur Client de messagerie Outlook Version 3.5.2 Table des matières A PROPOS DE CETTE DOCUMENTATION...4 INFORMATIONS SPECIFIQUES A VOTRE SOCIETE...5 DEPUIS LE CLIENT DE MESSAGERIE...6

Plus en détail

3. Guide Technique Type de l «utilisateur»

3. Guide Technique Type de l «utilisateur» 3. Guide Technique Type de l «utilisateur» Sommaire 1. Préambule.......................... page 25 2. Champ d application................... page 25 3. Procédures de sécurité................. page 25 3.1

Plus en détail

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Nathalie Crouzet sans taboo Réussir sa compta avec Ciel Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Table des matières AVANT DE COMMENCER... 1 Le rôle de la comptabilité 1 La comptabilité : outil de

Plus en détail

CONTRAT D INTERCHANGE EDI

CONTRAT D INTERCHANGE EDI CLUB INFORMATIQUE DES GRANDES ENTREPRISES FRANCAISES 21, avenue de Messine - 75008 PARIS Tél. : 01 56 59 70 00 - Fax : 01 56 59 70 01 http://www.cigref.fr cigref@cigref.fr CONTRAT D INTERCHANGE EDI Janvier

Plus en détail

Les services proposés par Internet : Le courrier électronique

Les services proposés par Internet : Le courrier électronique Les services proposés par Internet : Le courrier électronique PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Copyright mai 03 - SCFC - Université Stendhal - Grenoble 3 1 Le courrier électronique

Plus en détail

Le SERVEUR de LISTE SYMPA

Le SERVEUR de LISTE SYMPA Le SERVEUR de LISTE SYMPA Cette documentation est un condensé de l aide accessible via l interface du serveur SYMPA (bouton «aide»). Elle en reprend les grande lignes, et les principales fonctionnalité

Plus en détail

PROCEDURE POUR LA REMISE DES OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE

PROCEDURE POUR LA REMISE DES OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE 1% artistique du collège Rosa Parks ANNEXE 1 PROCEDURE POUR LA REMISE DES OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE SE PREPARER A L AVANCE Nécessité de certificat numérique Configuration à l avance du poste de travail

Plus en détail

Utilisation du logiciel MAIL sur les e-mac de direction

Utilisation du logiciel MAIL sur les e-mac de direction 1 Ce didacticiel peut vous servir pour : - Vérifier la présence de votre boîte aux lettres institutionnelle ( I ) - La recréer en cas de besoin (avec les paramètres que peut vous communiquer la CDTI 04.91.99.66.22)

Plus en détail

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions. ERP reflex-erp.com

Plus en détail

FAXBOX. Manuel Utilisateur

FAXBOX. Manuel Utilisateur FAXBOX Manuel Utilisateur Client de messagerie Lotus Notes Version 3.5.2 Table des matières A PROPOS DE CETTE DOCUMENTATION...4 INFORMATIONS SPECIFIQUES A VOTRE SOCIETE...5 DEPUIS LE CLIENT DE MESSAGERIE...6

Plus en détail

F.N.M.F. Direction des Systèmes d'information CAHIER DES ANNEXES. des normes RM-TPG et RM-EH

F.N.M.F. Direction des Systèmes d'information CAHIER DES ANNEXES. des normes RM-TPG et RM-EH F.N.M.F. Direction des Systèmes d'information CAHIER DES ANNEXES des normes RM-TPG et RM-EH Version Décembre 2013 Modifications apportées avec la version 12/2013 Mise a jour sur ANNEXE 105 : Identification

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-06 DU 4 FEVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE

DELIBERATION N 2014-06 DU 4 FEVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DELIBERATION N 2014-06 DU 4 FEVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

«Une alternative. Le service Résobank c est aussi : L essentiel au quotidien. - Avec les bordereaux papiers journaliers

«Une alternative. Le service Résobank c est aussi : L essentiel au quotidien. - Avec les bordereaux papiers journaliers service de Rapprochement Bancaire «Une alternative au pointage manuel de vos règlements» Destiné à faciliter le rapprochement bancaire entre : - Les Virements reçus en banque émanant de l assurance maladie.

Plus en détail

La messagerie électronique avec La Poste

La messagerie électronique avec La Poste La messagerie électronique avec La Poste En novembre 2000, le ministère de l Education Nationale a conclu avec La Poste un accord pour la mise à disposition des enseignants et élèves d un service de courrier

Plus en détail

Centre de rattachement dont vous dépendez

Centre de rattachement dont vous dépendez Procédure Sesam Vitale Masseurs-kinésithérapeutes Centre de rattachement dont vous dépendez Votre centre de rattachement Caisse Primaire d'assurance Maladie de l Aube Pôle Prestations - Flux externes 113

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DES DEPARTEMENTS

PROTOCOLE D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DES DEPARTEMENTS Version signature 14.04.2011 PROTOCOLE D ACCORD DE DEMATERIALISATION DES ORDONNANCES SUR cd-rom DISPOSITIF INTERMEDIAIRE D EXPERIMENTATION SUR L ENSEMBLE DES DEPARTEMENTS Vu le code de la sécurité sociale,

Plus en détail

Procédure d utilisation de la fonction TELETRANSMISSION

Procédure d utilisation de la fonction TELETRANSMISSION Procédure d utilisation de la fonction TELETRANSMISSION I.Qu est-ce que la Télétransmission?... 1 II.Paramétrages préalables... 2 1. Saisie des Grands Régimes... 2 2. Codes Télétransmission... 4 3. Paramétrage

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS SMS PAR EMAIL

GUIDE UTILISATEUR ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS SMS PAR EMAIL GUIDE UTILISATEUR ENVOYEZ ET RECEVEZ VOS SMS PAR EMAIL 1 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 3 2 ENVOYER UN SMS PAR EMAIL... 4 3 ENVOYER UN SMS VIA LE CLIENT DEDIE ESMSBOX... 6 4 ENVOYER UN SMS MAILING PAR EMAIL...

Plus en détail

PROTOCOLE CADRE NATIONAL VACCINATION ANTI-GRIPPALE CAMPAGNE 2009/2010

PROTOCOLE CADRE NATIONAL VACCINATION ANTI-GRIPPALE CAMPAGNE 2009/2010 PROTOCOLE CADRE NATIONAL VACCINATION ANTI-GRIPPALE CAMPAGNE 2009/2010 Entre D une part, L Union des Syndicats de Pharmaciens d Officine Dont le siège est établi au 43, Rue de Provence, 75009 Paris Représentée

Plus en détail

SIGNATURE D UN MAIL SIGNER UN MAIL

SIGNATURE D UN MAIL SIGNER UN MAIL SIGNATURE D UN MAIL SIGNER UN MAIL PARAMETRAGE DE VOTRE MESSAGERIE OUTLOOK COMMENT SIGNER UN MAIL? RECEVOIR UN MAIL SIGNE LE MAIL CHIFFRE Les écrans de ce guide sont faits à partir de la version OUTLOOK

Plus en détail

Guide d implémentation. Gestion des paiements par identifiant

Guide d implémentation. Gestion des paiements par identifiant Guide d implémentation - Echange de fichiers - Gestion des paiements par identifiant Version 1.5 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom

Plus en détail

Projet d Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires

Projet d Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Projet d Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Cet accord local vaut adhésion des signataires aux dispositions de la convention cadre

Plus en détail

Acrobat XI pour PC/Mac (version Pro) Pour qui, pourquoi et comment fabriquer un PDF?

Acrobat XI pour PC/Mac (version Pro) Pour qui, pourquoi et comment fabriquer un PDF? SCÉNARIOS Questions et scénarios de travail avec le format PDF 1 Quelle est l'utilité du format PDF? 1 Quelles sources pour quels fichiers PDF? 2 Comment utiliser le contenu de mes fichiers PDF? 3 Que

Plus en détail

Echanges d'informations entre Le Laboratoire d Analyses de Biologie Médicale et l Organisme Concentrateur Technique Résopharma

Echanges d'informations entre Le Laboratoire d Analyses de Biologie Médicale et l Organisme Concentrateur Technique Résopharma Echanges d'informations entre Le Laboratoire d Analyses de Biologie Médicale et l Organisme Concentrateur Technique Résopharma B2 - R - BIO LES SPECIFICITES DE L'ECHANGE EN MODE IRIS B2 Référence : B2R

Plus en détail

RTE FAX - Guide Utilisateur. Sommaire Introduction...2 Recevoir un fax..2 Envoyer un fax...3 Fax Mailing...5 Intranet & Suivi...7 Administration...

RTE FAX - Guide Utilisateur. Sommaire Introduction...2 Recevoir un fax..2 Envoyer un fax...3 Fax Mailing...5 Intranet & Suivi...7 Administration... RTE FAX - Guide Utilisateur Sommaire Introduction....2 Recevoir un fax..2 Envoyer un fax....3 Fax Mailing...5 Intranet & Suivi...7 Administration...8 INTRODUCTION RTE FAX est une solution qui permet d

Plus en détail

Guide Utilisateur. RTE COM On Demand for Xerox, Vos FAX et SMS par Internet

Guide Utilisateur. RTE COM On Demand for Xerox, Vos FAX et SMS par Internet Guide Utilisateur Sommaire Chapitre : Module FAX / émission.. Chapitre : Module FAX / réception..4 Chapitre : Module SMS..5 Chapitre 4 : Paramétrages..6 Chapitre 5 : Extranet & Suivi.7 RTE COM On Demand

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE LA CLÉ REAL ET DES CERTIFICATS ASSOCIÉS

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE LA CLÉ REAL ET DES CERTIFICATS ASSOCIÉS CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE LA CLÉ REAL ET DES CERTIFICATS ASSOCIÉS 1 PRÉAMBULE ET OBJET Le Conseil Supérieur du Notariat (CSN) propose aux notaires et à leurs collaborateurs, une Clé Real dans

Plus en détail

Notice d'installation et de configuration d'apimail V3

Notice d'installation et de configuration d'apimail V3 Notice d'installation et de configuration d'apimail V3 SOMMAIRE I Préambule Page 3 II Installation Page 4 III Configuration Page 8 Document APICEM 2 I Préambule Ce document est une aide à l'installation

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL

Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL Sommaire : ENVOYER UN OU PLUSIEURS FAX... p.2 Un fax simple Fax multiples ENVOYER UN OU PLUSIEURS SMS.. p.4 Un SMS simple Sms

Plus en détail

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Cet accord local vaut adhésion des signataires aux dispositions de la convention cadre nationale

Plus en détail

Liste des messages d erreur et d alerte Télé procédure EDI TVA

Liste des messages d erreur et d alerte Télé procédure EDI TVA Liste des messages d erreur et d alerte Télé procédure EDI TVA Codes messages d alertes Code erreur 900 Code Alerte 900 : Référence obligation fiscale déclarée inconnue Codes messages anomalies génériques

Plus en détail

Les nouveaux horizons de jedeclare.com: de la collecte des relevés bancaires à celle des factures dématérialisées

Les nouveaux horizons de jedeclare.com: de la collecte des relevés bancaires à celle des factures dématérialisées Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France Les nouveaux horizons de jedeclare.com: de la collecte des relevés bancaires à celle des factures dématérialisées Intervenants

Plus en détail

FAXBOX. Manuel Utilisateur

FAXBOX. Manuel Utilisateur FAXBOX Manuel Utilisateur Client de messagerie SMTP Version 3.5.2 Table des matières A PROPOS DE CETTE DOCUMENTATION...4 INFORMATIONS SPECIFIQUES A VOTRE SOCIETE...5 DEPUIS LE CLIENT DE MESSAGERIE...6

Plus en détail

SOCIETE INTERBANCAIRE DE TELECOMPENSATION «SIBTEL» GUIDE D'UTILISATION DE LA VERSION 24 HEURES DU SYSTEME NATIONAL DE TELECOMPENSATION

SOCIETE INTERBANCAIRE DE TELECOMPENSATION «SIBTEL» GUIDE D'UTILISATION DE LA VERSION 24 HEURES DU SYSTEME NATIONAL DE TELECOMPENSATION SOCIETE INTERBANCAIRE DE TELECOMPENSATION «SIBTEL» GUIDE D'UTILISATION DE LA VERSION 24 HEURES DU SYSTEME NATIONAL DE TELECOMPENSATION Version : 2.0.0 168 pages Mars 2010 PLAN DU DOCUMENT 1 DESCRIPTION

Plus en détail