L esprit de vin. Mythologie, transformation et aberration de l image corporelle dans Fellini Satyricon et La grande bouffe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L esprit de vin. Mythologie, transformation et aberration de l image corporelle dans Fellini Satyricon et La grande bouffe"

Transcription

1 CHAPITRE II. LES CORPS DU VIN L esprit de vin. Mythologie, transformation et aberration de l image corporelle dans Fellini Satyricon et La grande bouffe Raul Grisolia * Université de Rome («La Sapienza») Dans les films Fellini Satyricon de Federico Fellini (969) et La grande abbuffata de Marco Ferreri (973), le vin apparaît toujours en connexion avec l acte de la nutrition. À travers un parcours élaboré sur réflexions, aphorismes et paradoxes, on discute de la relation entre la nourriture et l image du corps au cinéma, selon trois dynamiques : la mythologie, les transformations et les aberrations. «Eheu, inquit, ergo diutius vivit vinum quam homuncio. Quare tangomenas faciamus. Vita vinum est.» Petron., Satyr., XXXIV Dans les films Fellini Satyricon de Federico Fellini et La grande bouffe 3 de Marco Ferreri, le vin apparaît toujours lié à l acte de nutrition. À travers * 3 «Hélas, dit-il, le vin vit plus longuement que le pauvre petit homme. Faisons donc la fête. La vie est le vin! Fellini Satyricon, mise en scène : Federico Fellini ; scénario : F. Fellini, Bernardino Zapponi (d après Petronio Arbitro) ; images : Giuseppe Rotunno ; montage : Ruggero Mastroianni, musique : Nino Rota ; interprètes : Salvo Randone, Capucine, Alain Cuny, Lucia Bosè ; production : Pea (Roma) & Les productions des artistes associés (Paris). Couleurs. 38 min La grande abbuffata, mise en scène : Marco Ferreri ; scénario : Rafael Azcona, Marco Ferreri ; images : Mario Vulpiani ; montage : Amadeo Salfa, Claudine Merlin, Gina Pignier ; musique : Philippe Sarde ; interprètes : Marcello Mastroianni, Philippe Noiret, Michel Piccoli, Ugo Tognazzi, Andrea Ferréol ; production : Mara Films (Paris) & Capitolina prod. (Rome). Couleurs. 35 min

2 MEI, nº 3 («Le corps, le vin et l image»), 005 un parcours élaboré à partir de réflexions, d aphorismes et de paradoxes, nous nous proposons de discuter de la relation entre la nourriture et l image du corps au cinéma. Mythologie «Dans sa maison [celle de Trimalchion], la nourriture est la seule chose sérieuse : tout le reste est superflu, une farce», F. Fellini Fellini considère le monde du Satyricon sans l intérêt du philologue. Il déclare : «si le film a une raison d être, elle se situe ici, sous le signe de l éloignement». Néanmoins, c est justement par cet éloignement qu il tente d atteindre le noyau profond de l ouvrage qui inspire le film. L Antiquité fellinienne se manifeste alors comme pure condensation mythologique. L ambiance originelle du récit celle de l Empire à l époque de Néron fusionne avec la sensibilité moderne de Fellini. Trimalchion est l inspirateur d une liturgie paradoxale où la nourriture et le corps déploient le rite dionysiaque de l excès, le spectacle de la richesse et du sexe. Le glissement onirique entre présent et passé produit un mythe syncrétique autour du corporel comme seul et unique chemin pour retrouver une condition existentielle pré-moderne. Le corps et la nourriture réclament leur place : l excès de Trimalchion contre la consommation de notre époque. L ambiance sombre, la dégradation et la mort, évoquées par Pétrone, reviennent dans le film avec un élément nouveau : une sorte de nostalgie du corps, une nostalgie pour un abandon aux émotions corporelles dont les contemporains semblent avoir perdu le secret. Trahison et fidélité Fellini partage lui aussi l attitude de Pétrone, toute pétrie de sarcasme et de fascination, pour le monde du Satyricon. Lui aussi, comme Pétrone, «dissout l obscénité de la matière dans le jeu supérieur de l intellect» 3. Le Satyricon de Fellini est lui aussi le fruit d une opération intellectuelle, dans laquelle le corps, le vin, la chair sont les éléments stylisés d une représentation symbolique. 3 «[In casa sua [di Trimalcione], il cibo è la sola cosa seria : tutto il resto è contorno, burla]» : Alberto Moravia, Intervista a Federico Fellini, «Vogue», in Federico Fellini, Fellini Satyricon, par Dario Zanelli, Bologna, Cappelli, 969, p. 70. «[se il film ha una ragion d essere, è qui, sotto il segno dell estraneità]» : Federico Fellini au cours d une discussion avec Luca Canali, Santo Mazarino, Bernardino Zapponi, Gabriele Baldini, Peter Nichols, Ma com era il peccato pagano? in Fellini Satyricon, op.cit., p. 5. «[dissolve l oscenità della materia nel superiore giuoco dell intelletto]» : Luca Canali, Castità di Petronio, in Fellini Satyricon, op.cit., p

3 L esprit de vin R. Grisolia «Mis à part la nourriture, tout est épiphénomène», Michel (La grande bouffe) Pour Marco Ferreri, comme pour Federico Fellini, toute vérité est dans la nourriture et dans la boisson (ce que dit, d ailleurs, le sens commun : in vino veritas). Néanmoins Ferreri met en scène la mythologie corporelle de la modernité : un mythe négatif, où le corps, le sexe, la nourriture ne sont plus la manifestation des pulsions élémentaires de ce qui est humain, mais leur négation. Le monde classique, et plus généralement l Antiquité, apparaissent sous forme de réminiscences, de citations : «actor incombit probatio» (Philippe) ; «vanitas vanitatis» (Michel) ; «Qu est-ce qu il faut faire pour s amuser? Jouer de la flûte de Pan?» (Michel). Mais ces réminiscences flottent dans un monde qui n est plus capable de les intégrer, elles surgissent dans les dialogues comme références culturelles, comme habitudes sociales, vanitas vanitatis. Les bourgeois de La grande bouffe veulent en revenir à l authenticité du phénomène : à la nourriture, au sexe ; mais leur jeu les mène infailliblement à l unique issue possible : la mort. Seule la femme possède encore la clé pour revenir à une sorte de vitalisme pré-bourgeois, pré-culturel. Mythologie de la nourriture, mythologie de la femme, surtout mythologie corporelle de la négation. Hyperbole / redondance / répétition forcée sont les dimensions du monde de Marco Ferreri. Si pour Fellini la bouffe est un jeu théâtral, pour Ferreri c est un jeu mortel. Un point les réunit : les corps de leurs personnages sont toujours en quête de l esprit de vin, qui peut les sauver ou les perdre. Transformations «Une matrone est immobile dans l eau d une piscine déserte : grosse, solennelle, elle regarde tout autour avec des yeux sévères» (extrait du scénario de Fellini Satyricon) Fellini a une véritable passion pour les visages, où il recherche les traces d un ancêtre animal : batracien, porc, rat, minotaure. Les traits sont soulignés par le maquillage : les sourcils, la bouche, le nez. La nourriture et le vin ne font qu amplifier ce qui existe dans la définition visuelle des personnages. Les postures, les visages, la couleur de la peau sont encore une fois le résultat syncrétique d une contamination entre la peinture romaine et les dessins humoristiques de Fellini. Federico Fellini, Bernardino Zapponi, Fellini Satyricon, Scénario, in Fellini Satyricon, p. 50. «Il s agit d un film dans lequel l aspect figuratif est essentiel [È un film in cui l aspetto figurativo è fondamentale]», déclare Fellini, en parlant du Satyricon : Manlio Calcogni, Intervista a Federico Fellini, «La fiera Letteraria», 968, in Fellini Satyricon, op. cit., p.. 7

4 MEI, nº 3 («Le corps, le vin et l image»), 005 Les corps, et surtout les corps féminins, sont excessifs par leur structure et par leur nature : les seins, les lèvres, les yeux, les jambes. Ils sont déjà hors normes, difformes : la nourriture ne peut pas les modifier, puisqu ils ont déjà fait l objet d une transformation, qui les a figés dans une image stylisée et atemporelle. La vie est le vin, et les corps ne font que montrer ce qu ils sont Les corps de Ferreri, par contre, parcourent une parabole. Ils se présentent, au début du film, comme usés et encroûtés par la quotidienneté. Quand la bouffe et le sexe s installent comme unique raison de vie, ils se transforment en purs et hyperboliques consommateurs. La viande amenée par les bouchers et exposée dans le jardin de la maison de Philippe ouvre et clôture l histoire. Plus les personnages s enfoncent dans le labyrinthe de la chair, plus leurs corps deviennent des organismes désordonnés. Ils ne contrôlent plus leurs fonctions vitales. Les ventres se gonflent, les visages se déforment. Les actes de manger, de faire l amour, n ont rien à voir avec ceux de Gargantua et de Pantagruel. Ils retiennent et amplifient la pulsion de mort qui anime les personnages. Seul le corps de la femme n est pas contaminé par le vide. Divina mater, son corps absorbe et purifie la corruption qui l entoure. Il traverse l image d une diapo, la lumière de Rembrandt, une sculpture de Michel- Ange, une photo porno, sans perdre son identité et sa pureté. La femme seule garde le secret d une mystérieuse énergie corporelle. Tendre et indifférente, elle accompagne les hommes vers la mort. Aberrations «Amenez-moi le vin avec lequel je veux que l on me lave les os» (Trimalchion, Fellini Satyricon) La bouffe remplit le corps, le vin adoucit son sort Dans Fellini Satyricon tout est rite, tout est théâtre, l image du corps n échappe jamais à la scène. La bouffe et le vin sont sur le plateau. L aberration des corps n est pas physique, mais relationnelle, puisque tout acte vital des personnages n est fait que pour être vu. L espace de la salle où se déroule le dîner de Trimalchion est structuré comme un théâtre où les invités sont à la fois les spectateurs et les acteurs du spectacle. Quand la caméra cadre les figurants, certains d entre eux lancent un regard fugitif vers l objectif, l effet d éloignement recherché par la mise en scène se déclenche instantanément. L ostentation visuelle des corps devient alors une aberration : les cheveux, les mains, les yeux des personnages perdent leur consistance char- 7

5 L esprit de vin R. Grisolia nelle pour ressembler plutôt aux figures des mosaïques, aux sculptures en carton-pâte qui les entourent. Les personnages sont de chair-carton. Trimalchion, Eumolpe en ont conscience, mais ils continuent à jouer leur rôle avec cynisme et ironie. Les corps suivent leur cours. La nourriture, le sexe, la satisfaction des besoins primaires et secondaires les trompent et, en même temps, les aident à poursuivre leur chemin. La bouffe tue le corps, le vin adoucit sa mort Pour les corps de La grande bouffe, l aberration est une condition existentielle, qui domine les individus et la société. Les personnages sont le produit d un collage stratifié de fragments disparates, qui se superposent et s entrelacent de manière chaotique. Les corps pulvérisés par les conventions sociales manifestent leur perte de sens, un sens qu ils essaient de retrouver dans la répétition obsessive de la nutrition. L aberration consiste à vouloir ramener les corps à la jouissance des besoins primaires par un acte de volonté : cet acte contamine toute tentative de parcourir un chemin de libération dans lequel la mort puisse être le passage pour la rédemption. Les corps quittent leur forme multidimensionnelle pour être réduits à une seule dimension, que les personnages croient pouvoir contrôler. À la fin de La grande bouffe, quand André assiste au suicide alimentaire de Philippe, des morceaux de viande restent accrochés aux arbres du jardin. Variation moderne du chant de Pier delle Vigne dans la Divine comédie, le corps de Philippe gît en face de sa matière mortelle. L âme immortelle, pour sa part, est absente. L aberration du corps domine le monde. 73

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

prémice(s) ak entrepôt 89 bd E.Prigent 22000 Saint-Brieuc - tél: 06 81 10 78 96 - email : administration@akentrepot.fr

prémice(s) ak entrepôt 89 bd E.Prigent 22000 Saint-Brieuc - tél: 06 81 10 78 96 - email : administration@akentrepot.fr prémice(s) ak entrepôt 89 bd E.Prigent 22000 Saint-Brieuc - tél: 06 81 10 78 96 - email : administration@akentrepot.fr Le spectacle «Un jour une femme inconnue sema un œuf dans un champ» «prémice(s)» est

Plus en détail

La chanson du hérisson Philippe Châtel

La chanson du hérisson Philippe Châtel La chanson du hérisson Philippe Châtel 1 - Analyse de la chanson Présentation du morceau Ce morceau est extrait de la Comédie Musicale «Emilie Jolie» de 1979 Comédie musicale dont l auteur est Philippe

Plus en détail

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Domaine : découvrir le monde Discipline : Le monde du vivant Niveau : CP Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Références au programme : Faire prendre conscience à

Plus en détail

A la sortie du théâtre l expression que l on retrouve le plus souvent dans la bouche des spectateurs : «bluffant»

A la sortie du théâtre l expression que l on retrouve le plus souvent dans la bouche des spectateurs : «bluffant» INTUITION un spectacle de mentalisme Laurent Tesla est un des mentalistes les plus bluffant de France. Son spectacle est construit autour d un fil rouge : comment il est devenu mentaliste. Une question

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

à Propos Semaine Saint et Pâques Lundi Saint De l'évangile de Jean Du livre des Proverbes Du Dialogue, de Catherine de Sienne (1347-1380) Lundi saint

à Propos Semaine Saint et Pâques Lundi Saint De l'évangile de Jean Du livre des Proverbes Du Dialogue, de Catherine de Sienne (1347-1380) Lundi saint à Propos Semaine Saint et Pâques Lundi Saint De l'évangile de Jean Or Marie avait pris une (Jean livre de 12, parfum 13) très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pie Du livre des

Plus en détail

Production de spectacles vivants

Production de spectacles vivants Production de spectacles vivants ACTIVITÉS ET PRODUCTIONS ARTISTIQUES LES SPECTACLES Ils sont basés sur le même concept : associer les images aux sons, le tout en direct laissant une grande part à l improvisation

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE INTERET PEDAGOGIQUE «Bien à vous» est une lecture-spectacle de lettres écrites par des femmes durant la guerre

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

L APPROCHE «DES VERTS PATURAGES» SUR LES TCA Anorexie, boulimie, compulsions alimentaires www.lesvertspaturages.com

L APPROCHE «DES VERTS PATURAGES» SUR LES TCA Anorexie, boulimie, compulsions alimentaires www.lesvertspaturages.com L APPROCHE «DES VERTS PATURAGES» SUR LES TCA Anorexie, boulimie, compulsions alimentaires www.lesvertspaturages.com Il existe beaucoup d écrits, beaucoup de théorisation, d angles d approche sur les troubles

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales Le Tableau, JF Des références picturales Analyse, citations et commentaires issus du dossier du Centre culturel Les Grignoux, complétés par quelques autres propositions d œuvres. «Le tableau renvoie de

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

PARCOURS JEU PINACOTHÈQUE DE PARIS

PARCOURS JEU PINACOTHÈQUE DE PARIS PARCOURS JEU PINACOTHÈQUE DE PARIS Bonjour, Je m appelle Pinacoto. Je vais t accompagner pendant ta visite à la Pinacothèque de Paris afin que tu fasses connaissance avec la plus grande et puissante reine

Plus en détail

Distinguer trois domaines...

Distinguer trois domaines... Remarque préliminaire : Les éléments qu'il est possible de prendre en compte dans l'analyse de l'image sont multiples et extrêmement variés. La liste proposée ici est là à titre indicatif, un peu comme

Plus en détail

Ciné-goûters : programme de courts-métrages d Amérique latine

Ciné-goûters : programme de courts-métrages d Amérique latine Le festival Cinélatino met en place une programmation destinée aux enfants de 6 à 12 ans pour partir à la découverte d un cinéma venu d ailleurs. Cette année, autour du thème «à la ville, à la campagne»,

Plus en détail

Séquence 3 (6 séances)

Séquence 3 (6 séances) ARTS VISUELS Pré requis Dispositif pédagogique des séances Séquence 3 (6 séances) CYCLE 3 CM2 Socle commun : - Exprimer ses émotions et préférences face à une œuvre d art, en utilisant ses connaissances.

Plus en détail

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15 Les Minuits Théâtre des Minuits 153, la Grande rue 45390 La Neuville-sur-Essonne +33(0)2 38 39 18 11 lesminuits@theatredesminuits.com Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776

Plus en détail

Spectacle pour acteurs et marionnettes. Mise en scène collective. 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes

Spectacle pour acteurs et marionnettes. Mise en scène collective. 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes Spectacle pour acteurs et marionnettes Mise en scène collective Administration Contact Théâtre des 4 Vents Philip Ségura 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes Tél : 04 94 84 78 86 e-mail

Plus en détail

Exercice sur un poème de Baudelaire

Exercice sur un poème de Baudelaire EXERCICE PRÉPARATION SUR UN POÈME À L ÉPREUVE DE BAUDELAIRE DE FRANÇAIS 1 Clarté de l expression Exercice sur un poème de Baudelaire Titre : Le Spleen de Paris Auteur : Charles Baudelaire, écrivain français,

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

Atelier de Création et Mise en scène de Marionnettes

Atelier de Création et Mise en scène de Marionnettes Atelier de Création et Mise en scène de Marionnettes Le développement de ce programme a pour but de créer un spectacle de marionnettes, à partir de notre imagination. Nous passerons de l imaginaire au

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

École polyvalente Saint-Jérôme

École polyvalente Saint-Jérôme École polyvalente aint-jérôme GUIDE DE CHIX DE CUR Année scolaire 2015-2016 1 er cycle du secondaire econdaire 2 général econdaire 2 général - programme régional soccer ervice de l organisation scolaire

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail

La Caravane Des Pionniers Caravelles

La Caravane Des Pionniers Caravelles La Caravane Des Pionniers Caravelles Une dynamique principale : l itinérance Les 14-17 ans ont besoin de sortir de chez eux pour découvrir le monde qu ils ne connaissent pas. Leur itinérance est initiation,

Plus en détail

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous!

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Parisafari Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Magali Truel pour les textes et le chant des animaux Francesco Acerbis pour le

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Atelier d initiation au maquillage et développement de la créativité

Atelier d initiation au maquillage et développement de la créativité Atelier d initiation au maquillage et développement de la créativité Professionnelle depuis 10 ans, je souhaite partager mon savoir-faire de maquilleuse et aider au développement créatif des enfants. Après

Plus en détail

Programme Détaillé. Cycle de 9 mois : Artiste maquilleur. Contenu : Cours théoriques

Programme Détaillé. Cycle de 9 mois : Artiste maquilleur. Contenu : Cours théoriques Programme Détaillé Cycle de 9 mois : Artiste maquilleur Contenu : Cours théoriques Art et culture Histoire de la beauté Histoire du costume Masques et parures Arts ethniques Étude des tendances et des

Plus en détail

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques,

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, LES EUROPEENS ET LA CULTURE EN TEMPS DE CRISE Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, les Européens ont-ils le temps, l argent, voire tout

Plus en détail

EDITO. Je vous souhaite une bonne visite.

EDITO. Je vous souhaite une bonne visite. 1 EDITO Cette exposition consacrée à l artiste Elise Patte nous convie à un nouveau voyage, à l exploration de nouveaux territoires. Plasticienne touche-à-tout, Elise Patte, styliste-modéliste de formation,

Plus en détail

Tu veux mon portrait?

Tu veux mon portrait? Tu veux mon portrait? Objectifs : - Faire découvrir ce qu est un portrait et l intérêt de ce genre artistique. - Faire repérer différentes modes de représentations : plus ou moins réalistes, angles de

Plus en détail

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA»

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» Conférences philosophiques mensuelles sur les relations entre l Être Humain et son corps ECOLE DE MASSORELAXATION TEL : 05.61.32.77.42-06.63.06.38.90 93 RUE SAINT-

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

Service Culture - Ville de Niort. Parcours Pilori - Saison 2011-2012. Du 5 au 23 juin 2012. Dossier pédagogique

Service Culture - Ville de Niort. Parcours Pilori - Saison 2011-2012. Du 5 au 23 juin 2012. Dossier pédagogique Service Culture - Ville de Niort Parcours Pilori - Saison 2011-2012 Fanny Alloing, Métamorphoses Du 5 au 23 juin 2012 Dossier pédagogique Référent Pilori - David Audouit (05 49 78 75 35) Suivi du Parcours

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : Naissance du collage Pablo Picasso, Nature morte à la chaise cannée, 1912 Max Ernst, Le Rossignol chinois,

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant.

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant. Luxe L amour se fiche du luxe. Quand on aime, on vit d amour et d eau fraîche. C est mon cas. Je n ai pas besoin qu il vienne me chercher avec une voiture décapotable au bureau, ni qu il m offre une bague

Plus en détail

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE 27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE [Ce support est destiné à être utilisé par une famille au cours du bref itinéraire d entrée à la Porte Sainte. Selon la

Plus en détail

Les 214 clés / radicaux du chinois mandarin

Les 214 clés / radicaux du chinois mandarin Les 214 clés / radicaux du chinois mandarin AVEC 1 TRAIT 一 yï un 丨 gùn ligne / baton 丶 zhŭ / diăn 丿 piě 乙 yĭ 亅 jué point oblique à gauche faucille crochet AVEC 2 TRAITS 二 èr deux 亠 tóu couvercle 人 亻 rén

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires Compte rendu du groupe de travail n 5 «Les projets artistiques et culturels dans le cadre des jumelages de villes» Date : 18.10.2014 Durée : 11h 12h30 Lieu : Kolping-Akademie Würzburg Evénement : réunion

Plus en détail

La foi est inutile. L audace, le courage de tenter l expérience, voilà ce qu il faut. Le tantrisme est pure science. Vous pouvez vous transformer et

La foi est inutile. L audace, le courage de tenter l expérience, voilà ce qu il faut. Le tantrisme est pure science. Vous pouvez vous transformer et LE LIVRE DES SECRETS de Bhagwan Shree Rakneesh (Osho) Anciens textes sacrés de l Inde : Vigyana Bhairava Tantra (112 méthodes de transformation de l énergie sexuelle vers des états de conscience et des

Plus en détail

II. LES CAH. Magie (s) et Culture(s)

II. LES CAH. Magie (s) et Culture(s) II. LES CAH Magie (s) et Culture(s) 32 CHARLES MALAMOUD Alimentation, pollution et pureté dans l Inde ancienne Un mythe de l Inde ancienne explique que, dans les temps originaires, les dieux ou les démons

Plus en détail

Grammaire : le verbe et son sujet FGVS

Grammaire : le verbe et son sujet FGVS Grammaire : le verbe et son sujet FGVS progression 1. trouver le verbe qui convient ds liste 2. remplacer un v par un autre ds liste 3. repérer v d action dans ph simples, même sujet : que fait Paul? 4.

Plus en détail

ASJ. Les différents types de. Introduction : SOMMAIRE (Version informatique : cliquez sur le nom du projet pour y accéder)

ASJ. Les différents types de. Introduction : SOMMAIRE (Version informatique : cliquez sur le nom du projet pour y accéder) Les différents types de PROJETS d ACTIVITES Accueils Collectifs de Mineurs Introduction : Pour abordera la mise en place d un projet, nous vous proposons, avant d utiliser le PS(i)ALACRE la méthode suivante

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS

BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS LIVRET JEU POUR ENFANTS Exposition du 17 janvier au 24 mars 2013 «Au pays du jamais-jamais» Anne Brégeaut Bienvenue à toi jeune visiteur! Tu as pris place à bord du vol 2413

Plus en détail

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline N 327 TITRE DE L ACTIVITÉ : Le futur bébé dans le ventre maternel DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Sciences expérimentales : le fonctionnement du corps humain - Maîtrise de la langue

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

THEATRE FORUM L EFFILOCHE

THEATRE FORUM L EFFILOCHE THEATRE FORUM L EFFILOCHE Une action de théâtre forum, en février 2013, lors des Journées de la prévention du suicide Rapport sur l activité DU THEATRE FORUM POUR PREVENIR LE SUICIDE DES JEUNES AVEC LA

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE PLAISIRS, DÉPLAISIRS, LE BESTIAIRE AMOUREUX D ANNETTE MESSAGER L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE Scénario et réalisation : Heinz Peter Schwerfel Coproduction : Centre Pompidou, WDR Artcore Film, Centre Pompidou,

Plus en détail

PASCALE KAPARIS ENTRETIEN AVEC SYLVAIN MASSCHELIER

PASCALE KAPARIS ENTRETIEN AVEC SYLVAIN MASSCHELIER PASCALE KAPARIS ENTRETIEN AVEC SYLVAIN MASSCHELIER LILLE, TRI POSTAL, JANVIER 2008 SM : IL Y A CE PLAN DANS LE FILM ET CE ZOOM SUR UNE PHOTO EN NOIR ET BLANC, UN PORTRAIT DE JEUNE FEMME, ET EN LE REGARDANT

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

6à partir. Un film d Anders Morgenthaler produit par Copenhagen Bombay - Animation - 75 min - 2009

6à partir. Un film d Anders Morgenthaler produit par Copenhagen Bombay - Animation - 75 min - 2009 6à partir de ans Un film d Anders Morgenthaler produit par Copenhagen Bombay - Animation - 75 min - 2009 Distribution : Cinéma Public Films Programmation : Jérémy Bois - jeremy.cpf@orange.fr Presse : Émilie

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille»

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vestiges de JV9 : Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vers 600 avant J-C, des Grecs d Asie Mineure, actuellement

Plus en détail

DOCUMENT PEDAGOGIQUE

DOCUMENT PEDAGOGIQUE Musée national Marc Chagall Avenue Docteur Ménard 06000 Nice www.musee-chagall.fr Direction du développement culturel Service des visites-conférences Dossier suivi par : Cédric Scherer Tel.04 93 53 87

Plus en détail

Les légendes françaises : La princesse Énimie

Les légendes françaises : La princesse Énimie Les légendes françaises : La princesse Énimie Littérature Le concept Cinq légendes traditionnelles à se faire conter Merlin, la fée Mélusine, Tristan et Iseult, le chevalier Bayard, la princesse Énimie

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

petites comédies rurales

petites comédies rurales petites comédies rurales Du même auteur aux éditions theâtrales de la paille pour memoire, 1985 le lit, 1985 plage de la liberation, 1988 terres promises, 1989 la chute de l ange rebelle, 1990 suzanne,

Plus en détail

Figure de style : la comparaison

Figure de style : la comparaison 1. Paul discutait toujours comme une pie. 2. Son visage était rouge comme une tomate. 3. Les arbres en fleurs étaient pareils à d immenses bouquets. 4. Les melons me paraissent moins mûrs que les pêches.

Plus en détail

Les formes bien loin d'être inertes véhiculent un sens qui finit par être assimilé au point de changer complètement le rapport au monde.

Les formes bien loin d'être inertes véhiculent un sens qui finit par être assimilé au point de changer complètement le rapport au monde. Les formes bien loin d'être inertes véhiculent un sens qui finit par être assimilé au point de changer complètement le rapport au monde. Il y a donc dans ces formes que séparent l'espace et le temps des

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

Séminaire audiovisuel 26/10-05/11

Séminaire audiovisuel 26/10-05/11 Séminaire audiovisuel 26/10-05/11 Synopsis Musique douce mélangée à des bruits : toux, mouchage ; en journée, dans un appartement sobre et classe. Des mouchoirs usés sont disposés un peu partout; pour

Plus en détail

Gilberto Güiza Rojas

Gilberto Güiza Rojas La représentation du travail et le (jeu de) rôle du travailleur Gilberto Güiza Rojas Présentation de portfolio artistique Le quotidien comme succession de fragments liés par le tissu de l individu Ma

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Romain Di Vora Classe de NRC 1 Rappel : Expression (3 points) Utilisez le correcteur orthographique!! Note : 13/20 Aspects bibliographiques (1 point) Titre : Le magasin des suicides

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

C est quoi les T.C.A??

C est quoi les T.C.A?? C est quoi les T.C.A?? Par T.C.A : Trouble du Comportement Alimentaire ou Trouble de la Conduite Alimentaire, on désigne l Anorexie, la Boulimie et l Hyperphagie. Ils parlent d une histoire difficile avec

Plus en détail

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments Mon cirque Théâtre des Tarabates Marionnettes, musique et boniments DOSSIER PÉDAGOGIQUE ÉDITO Pourquoi un dossier pédagogique? C'est un outil que nous mettons à votre disposition pour vous donner les éléments

Plus en détail

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

EVALUATION CE2 MARIGOT 2012-2013. Le panda est un grand ours bicolore noir et blanc qui vit dans les montagnes de Chine.

EVALUATION CE2 MARIGOT 2012-2013. Le panda est un grand ours bicolore noir et blanc qui vit dans les montagnes de Chine. FRANCAIS Exercice 1 Lecture Nom : Prénom : Le panda Le panda est un grand ours bicolore noir et blanc qui vit dans les montagnes de Chine. ou grimpe rapidement à un arbre. Le jeune panda est très souple.

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde La fresque qui introduit l exposition est extrait de l Ascension du Haut Mal et présente la famille et son lien culturel aux histoire, contes

Plus en détail

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA Analyse du paysage 1. Etat du paysage 2. Analyse du noyau urbain : croissance 3. Analyse du noyau urbain : trames, morphologie, voiries 4. Typologie de l habitat Université de Liège - LEMA Typologie de

Plus en détail

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance Ermes Ronchi Le petit livre de l Espérance ais l espérance, dit Dieu, voilà ce qui m étonne «MMoi-même. Ça c est étonnant. Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu ils croient que demain

Plus en détail

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Trouver sa mission dans la vie sous l inspiration de l Esprit saint Catéchèse 1 1 Les talents et les dons de l Esprit se découvrent souvent dans ce qui passionne les jeunes Accueil et chant Tu seras lumière

Plus en détail