Des stratégies pour la formation des caristes. Waguih Geadah, ASFETM Denis Lincourt, Préventex Serge Simoneau, ASP Métal Électrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des stratégies pour la formation des caristes. Waguih Geadah, ASFETM Denis Lincourt, Préventex Serge Simoneau, ASP Métal Électrique"

Transcription

1 Des stratégies pour la formation des caristes Waguih Geadah, ASFETM Denis Lincourt, Préventex Serge Simoneau, ASP Métal Électrique

2 Qu est ce qu un chariot élévateur? Le chariot élévateur n est pas un véhicule de transport, c'est un «appareil de levage». Cet équipement de manutention sert à: soulever et empiler (gerber); transporter sur de courtes distances; descendre et déposer (dégerber) des charges.

3 Est-ce un chariot élévateur?

4 Est-ce un chariot élévateur?

5 Est-ce un chariot élévateur?

6 Est-ce un chariot élévateur?

7 Article du RSST Un chariot élévateur doit être utilisé uniquement par un cariste ayant reçu : 1 une formation qui porte notamment sur : a) les notions de base relatives aux chariots Caractéristiques du chariot élévateurs; Différences avec automobile b) le milieu de travail et ses incidences sur la conduite d un chariot élévateur; Lecture de la plaque signalétique c) la conduite d un chariot élévateur; Inspection et entretien d) les règles et mesures de sécurité; Virages et freinage Visibilité 2 une formation pratique, effectuée sous la supervision d un instructeur, qui Capacité porte sur de les charge Centre de gravité activités liées au chariot élévateur, tels que Principes le de stabilité démarrage, le déplacement et l arrêt, la manutention de charges et toute autre manœuvre Ravitaillement nécessaire à la conduite d un chariot élévateur. Dispositifs de protection (Selon ANSI/ITSDF B56.1)

8 Article du RSST Un chariot élévateur doit être utilisé uniquement par un cariste ayant reçu : 1 une formation qui porte notamment sur : a) les notions de base relatives aux chariots élévateurs; Effet de l'état du sol b) le milieu de travail et ses incidences sur la conduite d un chariot élévateur; Pentes avec et sans charge c) la conduite d un chariot élévateur; Rampes de chargement d) les règles et mesures de sécurité; Remorques 2 une formation pratique, effectuée sous la supervision d un instructeur, qui porte sur Ravitaillement les activités liées au chariot élévateur, tels que le Allées étroites démarrage, le déplacement et l arrêt, la manutention de charges et toute autre manœuvre Monte-charge nécessaire à la conduite d un chariot élévateur. Quai de chargement ((Selon ANSI/ITSDF B56.1)

9 Article du RSST Un chariot élévateur doit être utilisé uniquement par un cariste ayant reçu : 1 une formation qui porte notamment sur : a) les notions de base relatives aux chariots élévateurs; b) le milieu de travail et ses incidences sur la conduite d un chariot élévateur; c) la conduite d un chariot élévateur; d) les règles et mesures de sécurité; 2 une formation pratique, effectuée sous la Inspection et procédure de retrait supervision d un instructeur, qui porte sur les Les manoeuvres avec les charges activités liées au chariot élévateur, tels que le démarrage, le déplacement et l arrêt, la Les déplacements et les virages manutention de charges et toute autre manœuvre nécessaire à la conduite d un chariot élévateur. Stationnement et arrêt ((Selon ANSI/ITSDF B56.1)

10 Article du RSST Un chariot élévateur doit être utilisé uniquement par un cariste ayant reçu : 1 une formation qui porte notamment sur : a) les notions de base relatives aux chariots élévateurs; b) le milieu de travail et ses incidences sur la conduite d un chariot élévateur; c) la conduite d un chariot élévateur; d) les règles et mesures de sécurité; 2 une formation pratique, effectuée sous la supervision d un instructeur, Formation théoriquequi porte sur les activités liées au chariot élévateur, tels que le démarrage, le Formation dedéplacement formateurset l arrêt, la manutention de charges et toute autre manœuvre nécessaire à la conduite d un chariot élévateur. Formation autonome

11 Article du RSST Un chariot élévateur doit être utilisé uniquement par un cariste ayant reçu : 1 une formation qui porte notamment sur : a) les notions de base relatives aux chariots élévateurs; b) le milieu de travail et ses incidences sur la conduite d un chariot élévateur; c) la conduite d un chariot élévateur; d) les règles et mesures de sécurité; 2 une formation pratique, effectuée sous la supervision d un instructeur, qui porte sur les activités liées au chariot élévateur, tels que le démarrage, le déplacement et l arrêt, la manutention de charges et toute autre manœuvre nécessaire à la conduite d un chariot élévateur.

12 Les enjeux de la formation des caristes Formation théorique de 4 heures Apprentissages requis Novices Expérimentés Connaissances Oui Oui Habiletés Oui Non Habitudes À acquérir À changer? Tiré de Élaborer un programme de formation pratique à l'intention des caristes, ASP Métal Électrique, 2007 Formation initiale Pratique supervisée Perfectionnement Observations critiques

13 Offres de formation de Préventex Permettre aux employeurs de se conformer à la réglementation en vigueur (RSST)

14 Besoins de formation d un cariste Notions théoriques Observation critique (cariste d expérience) Pratique en deux volets (apprenti cariste) Acclimatation (une journée) Formation à la tâche (plusieurs journées) * Chacune des ASP dispose d un modèle de formation adaptée aux particularités de son secteur

15 Offre de service Volet théorique Votre ASP ou un organisme crédible Formateur en entreprise dûment formé à cette fin Formation multimédia (mode autonome) avec suivi Volet pratique Instructeur dûment formé et reconnu par le milieu Certaines entreprises disposent d un formateur qui peut offrir la théorie et la pratique

16 FORMATIONS OFFERTES PAR PRÉVENTEX Formation à l intention des caristes Formation théorique (apprentis et caristes d expérience) Observation critique (caristes d expérience) Transfert de connaissances Formation de formateur Formation d instructeur Apprentissage autonome (notions théoriques) Capsule de formation multimédia

17 FORMATION THÉORIQUE Durée : 4 heures Clientèle : apprenti cariste et cariste d expérience Contenu : conforme au RSST Référence : norme ASME B56.1 Présentation magistrale et échanges Support multimédia Questionnaire synthèse Pour consolider les apprentissages Pour valider l intégration des connaissances Offerte dans nos locaux ou en entreprise

18 FORMATION THÉORIQUE Contenu Glossaire Introduction Typologie et accessoires Capacité et stabilité Inspection avant utilisation Système d alimentation Circulation sécuritaire Manœuvres particulières Gerbage / Dégerbage Cohabitation chariots / piétons

19 OBSERVATION CRITIQUE Clientèle : cariste d expérience Selon les tâches et l environnement de travail Évaluation de l application des notions théoriques Observation des habitudes et comportements Renforcement et correctifs Réalisée seul ou en petit groupe

20 FORMATEUR DE CARISTE Rôle du formateur Dispenser les formations théorique et pratique Préalables Maîtriser la conduite d un chariot élévateur Durée : 2 journées Comprend Contenu tiré de la formation des inspecteurs Contenu de la formation instructeur

21 FORMATEUR DE CARISTE Critères de sélection Avoir suivi une formation théorique sur la conduite préventive des chariots élévateurs Posséder une expérience de conduite dans l entreprise Être crédibles auprès des pairs Démontrer une habileté à communiquer Respecter les règles et les pratiques sécuritaires de l entreprise Comprendre les spécifications des véhicules et des équipements utilisés dans l entreprise

22 INSTRUCTEUR DE CARISTE Rôle : dispenser les éléments de la formation pratique et effectuer le suivi Durée : 7 heures Objectif : habiliter l apprenant à transférer les habilités pratiques Familiarisation avec le chariot et l environnement Formation à la tâche Observation critique des caristes d expérience

23 INSTRUCTEUR DE CARISTE Critères de sélection Avoir suivi une formation théorique sur la conduite préventive des chariots élévateurs Posséder une expérience de conduite dans l entreprise Être crédibles auprès des pairs Démontrer une habileté à communiquer Respecter les règles et les pratiques sécuritaires de l entreprise Comprendre les spécifications des véhicules et des équipements utilisés dans l entreprise

24 APPRENTISSAGE AUTONOME Contenu théorique diffusé via un produit multimédia découpé en 10 unités d apprentissage Contenu conforme à la règlementation Clientèle Individus Entreprises sans formateur théorique disposant d un programme de formation structuré avec mouvement de personnel fréquent

25 APPRENTISSAGE AUTONOME Connaissances de l apprenant validées via un questionnaire qui devrait être corrigé par un instructeur Suivi et renforcement effectués par l instructeur lors du volet pratique

26 Services de l ASFETM Formation théorique (4h) Formation théorique et observation pratique individuelle (4h plus 30 à 60 min) Formation d'un formateur (14h) pour la théorie et l'observation Formation d'un «instructeur» pour l'observation Formation de rappel (2h)

27 Services de l ASFETM Cours en établissement Théorie et observation la même journée Théorie et observation des journées séparées Cours à nos bureaux Théorie Observation en établissement

28 Que faire avec les «verts»? 4.19 Formation des caristes Les personnes qui n'ont pas reçu la formation de conducteurs de chariot de manutention motorisé peuvent conduire un chariot aux fins de formation seulement et uniquement sous la surveillance directe de l'instructeur. La formation doit se donner loin des autres chariots, des obstacles et des piétons. Extrait de Norme de sécurité concernant les chariots élévateurs à petite levée et à grande levée ANSI/ITSDF B

29 CONCLUSION Communiquer avec votre ASP Modèles adaptés selon les secteurs d activités Quelques ASP offrent des services hors secteur

ÉLABORER UN PROGRAMME DE FORMATION PRATIQUE À L INTENTION DES CARISTES

ÉLABORER UN PROGRAMME DE FORMATION PRATIQUE À L INTENTION DES CARISTES ÉLABORER UN PROGRAMME DE FORMATION PRATIQUE À L INTENTION DES CARISTES LE CARISTE ET LA PRÉVENTION DES ACCIDENTS 1 2 3 4 CHAPITRES ÉLABORER UN PROGRAMME DE FORMATION PRATIQUE À L INTENTION DES CARISTES

Plus en détail

Julie Baron, agente de communication Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE)

Julie Baron, agente de communication Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE) Responsables: Pierre Bouliane, chargé de projet Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE) Denis Lincourt, chargé de projet Préventex, Association paritaire du textile Julie Baron, agente de

Plus en détail

PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS

PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS 1. OBJET Cette procédure définit les pratiques encadrant l utilisation de nacelles élévatrices automotrices à bras articulé, de nacelles élévatrices automotrices

Plus en détail

Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole

Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole Fiche technique Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole Le levage d équipements roulants, du rez-de-chaussée aux étages supérieurs d un bâtiment avicole, que ce soit des

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 12 mai 2014 relatif au livret d apprentissage des catégories A1, A2 et A du permis de conduire NOR : INTS1409938A Publics

Plus en détail

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable entreposage Le chariot élévateur à poste de conduite élevable Un chariot élévateur différent des autres TABLE DES MATIÈRES 1. Un chariot élévateur qui élève le cariste...p. 5 1.1 Une organisation du travail

Plus en détail

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Chariots élévateurs

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Chariots élévateurs Identification de l équipement: Date: Chariots élévateurs 3 Éléments du chariot 1 Mât d élévation 2 Vérin 3 Fourches 4 Tablier du porte-fourches 5 Roues motrices 6 Roues de direction 7 Châssis 8 Frein

Plus en détail

Programme pré-chien guide Entraînement en orientation mobilité Par Hélène Guérette Spécialiste en orientation mobilité

Programme pré-chien guide Entraînement en orientation mobilité Par Hélène Guérette Spécialiste en orientation mobilité Programme pré-chien guide Entraînement en orientation mobilité Par Hélène Guérette Spécialiste en orientation mobilité Ce programme a été développé conjointement avec l Institut Nazareth et Louis Braille

Plus en détail

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST La charge, on la partage! Colloque sur la manutention St-Hyacinthe 10 novembre 2010 Prix_Innovation.wmv Mot de la CSST Gabrielle Landry, Directrice Direction de la Prévention-Inspection Secteur des établissements,

Plus en détail

À chacun sa voie 2 e édition

À chacun sa voie 2 e édition entreposage À chacun sa voie 2 e édition Chariots élévateurs et piétons. TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...p. 5 Introduction...p. 6 1. Le heurt d un piéton par un chariot élévateur : une cause d accident

Plus en détail

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE BIENTÔT CONDUCTEUR D UNE MOTO 25 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2 e trimestre 2015 ISBN 978-2-550-72882-5 (Imprimé) ISBN 978-2-550-72883-2 (PDF) 2015, Société de l assurance

Plus en détail

Chariot élévateur : prière de ne pas renverser. entreposage

Chariot élévateur : prière de ne pas renverser. entreposage Chariot élévateur : prière de ne pas renverser entreposage Avis de non-responsabilité VIA PRÉVENTION ne donne aucune garantie relative à l exactitude, la fiabilité ou le caractère exhaustif de l information

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4160782 RAP0793572

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4160782 RAP0793572 RAPPORT D ENQUÊTE EN003930 Accident mortel survenu à un travailleur le 14 décembre 2011 à l'entreprise Triwest Trading (Canada) ltd située au 90, rue de Rotterdam à Saint-Augustin-de-Desmaures Direction

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Règles pour l application du dispositif de formation. Société de l assurance automobile du Québec

Règles pour l application du dispositif de formation. Société de l assurance automobile du Québec Règles pour l application du dispositif de formation Société de l assurance automobile du Québec 11 novembre 2013 Introduction Ce document propose quelques règles pour encadrer l application du dispositif

Plus en détail

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Catalogue 2015 Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Edito 2015 C est la rentrée! Période d effervescence s il en est,

Plus en détail

CONDUITE DEFENSIVE. «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P»

CONDUITE DEFENSIVE. «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P» FORMATIONS EXPLORATION & PRODUCTION / 201 3 CONDUITE DEFENSIVE «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P» FORMATIONS EXPLORATION & PRODUCTION / 2013 CONDUITE

Plus en détail

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs Droits et obligations des travailleurs et des employeurs La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) vise à assurer des conditions de santé et de sécurité minimales dans les entreprises québécoises.

Plus en détail

plus de maîtrise pour plus de plaisir de conduire.

plus de maîtrise pour plus de plaisir de conduire. BMW Driver Training www.bmw.be Le plaisir de conduire plus de maîtrise pour plus de plaisir de conduire. BMW Driver Training. des stages de conduite pour rendre toutes les routes plus sûres. Pour BMW,

Plus en détail

Corso Pilota Ferrari

Corso Pilota Ferrari 1. Maranello Experience 2. 3. Corse Clienti 4. Motor Show & Classic Events 5. World of Ferrari Le plaisir qui naît du contrôle Tous les secrets pour obtenir le maximum du plaisir et de l adrénaline en

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

La réforme du permis

La réforme du permis La réforme du permis A la demande du Président de la République, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR), réuni par le Premier Ministre, avait lancé, le 13 janvier 2009, le grand chantier

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

Utilisation des chariots automoteurs de manutention à conducteur porté

Utilisation des chariots automoteurs de manutention à conducteur porté La Sécurité sociale au service de la prévention RECOMMANDATION R 389 Utilisation des chariots automoteurs de manutention à conducteur porté Recommandation adoptée par le CTN des industries des transports

Plus en détail

Présentation. Procédure

Présentation. Procédure CAP Agent d'entreposage et de Messagerie Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1 :... / Période 2 :... / Présentation Les élèves handicapés scolarisés dans un dispositif ULIS

Plus en détail

CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE»

CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE» SESSION 2006 CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE» NOTE D ORGANISATION À L ATTENTION DES Chefs d Établissement et Chefs de Centre d Examen, Chefs de Travaux et Coordonnateurs Tertiaires, Enseignants

Plus en détail

7. Ponts élévateurs. 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.

7. Ponts élévateurs. 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu. 7. Ponts élévateurs Version: 10/2012 Texte original en langue allemande 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.lu Association

Plus en détail

Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue

Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue L AFT IFTIM Formation Continue deviendra AFTRAL (Apprendre et se Former en

Plus en détail

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011 J. 11 1203 MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 septembre 2011 Question 1 Dans le cadre de l apprentissage

Plus en détail

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies Conférencier : Luc Constant Conseiller en relation avec les employeurs CSST Investir en gestion de la santé et la sécurité au travail, est-ce rentable? Val-d Or, le 29 octobre Forum 2014 sur la santé et

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Brevet pour l exercice de la profession d enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R.) LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Le permis voiture. L âge minimal requis pour passer l examen du permis de conduire est :

Le permis voiture. L âge minimal requis pour passer l examen du permis de conduire est : Le permis voiture Notre établissement vous propose de vous former à la conduite, de vous préparer à l examen du permis de conduire, mais également de vous amener à devenir un conducteur responsable, prudent

Plus en détail

Formations et Services spécialisées en Ressources Humaines et Santé et Sécurité au Travail.

Formations et Services spécialisées en Ressources Humaines et Santé et Sécurité au Travail. Formations et Services spécialisées en Ressources Humaines et Santé et Sécurité au Travail. (incluant les nouvelles réformes) * Formations - 2015 * Formations et services spécialisés en gestion des ressources

Plus en détail

FORMATION CONTINUE EN TRANSPORT ET LOGISTIQUE

FORMATION CONTINUE EN TRANSPORT ET LOGISTIQUE proposent FORMATION CONTINUE EN TRANSPORT ET LOGISTIQUE AvenirFormation Rue de l Avenir 33 2800 Delémont T 032 420 77 15 F 032 420 77 19 info@avenirformation.ch CATALOGUE DES COURS DISPONIBLES TRANSPORT

Plus en détail

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto.

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. DU GRANIER Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. - Centre Commercial Richelieu 73490 La Ravoire - ZA Plan Cumin, 660rue de la Jacquère 73800 Les Marches Tél: 04 79 72 55 12 Siret

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009

GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009 GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009 1. L ACCOMPAGNATEUR 1.1 Réussite de l examen théorique. Délai de 3 ans. Date de la demande. Date de délivrance 1.2 Un permis de conduire provisoire B avec

Plus en détail

INFIRMIÈRE / INFIRMIER

INFIRMIÈRE / INFIRMIER Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE / INFIRMIER SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ QUART DE TRAVAIL : JOUR SOIR

Plus en détail

FORMATION ET APTITUDES DES PERSONNELS METTANT EN ŒUVRE DES PONTS ROULANTS, PORTIQUES ET SEMI-PORTIQUES À COMMANDE AU SOL

FORMATION ET APTITUDES DES PERSONNELS METTANT EN ŒUVRE DES PONTS ROULANTS, PORTIQUES ET SEMI-PORTIQUES À COMMANDE AU SOL Prévention et Gestion des Risques Professionnels Sécurité Sociale Caisse régionale d assurance maladie Alsace-Moselle FORMATION ET APTITUDES DES PERSONNELS METTANT EN ŒUVRE DES PONTS ROULANTS, PORTIQUES

Plus en détail

Allier sécurité et chariots élévateurs, c est possible!

Allier sécurité et chariots élévateurs, c est possible! REVUE DE GESTION DE LA SANTÉ-SÉCURITÉ VOL. 24, N O 4 NOVEMBRE 2008 Allier sécurité et chariots élévateurs, c est possible! N o de convention 40063479 de la Poste-publications La revue Convergence est publiée

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Liste des outils de formation adaptés au secteur de la transformation alimentaire

Liste des outils de formation adaptés au secteur de la transformation alimentaire Mot du CSMOTA L intensification de la concurrence, les exigences de plus en plus élevées des consommateurs et les changements constants de la technologie exigent que vous puissiez compter sur une main-d

Plus en détail

GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE

GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE / Hygiène et sécurité NORMES D EXPLOITATION Réf. : Aperam Safety ST 007 Grues et équipements de levage Publication : 15.05.2012 Version : v0 Rév. : AM Safety 007 v2 10.11.2010 GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 2 DE LA CLASSE 1, 2 OU 3... 8

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 2 DE LA CLASSE 1, 2 OU 3... 8 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION............................. 2 1. LES CLASSES DE PERMIS ET LES MENTIONS...... 3 2. LES EXIGENCES DE BASE...................... 5 3. LE PERMIS D APPRENTI CONDUCTEUR..........

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3

LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3 Des compétences professionnelles partagées en santé mentale et en relations humaines: la personne au premier plan LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3 LES

Plus en détail

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES Dispositif innovant de formation et d acquisition de compétences RH au service de votre Entreprise! Notre organisme de formation propose depuis 2009,

Plus en détail

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable entreposage Le chariot élévateur à poste de conduite élevable Un chariot élévateur pas comme les autres 2 e édition Avis de non-responsabilité VIA PRÉVENTION ne donne aucune garantie relative à l exactitude,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 181 27 août 2012. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 181 27 août 2012. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2685 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 181 27 août 2012 S o m m a i r e EXAMINATEURS CHARGÉS DE LA RÉCEPTION

Plus en détail

Pour ne rien oublier concernant la sécurité des chariots élévateurs

Pour ne rien oublier concernant la sécurité des chariots élévateurs Pour ne rien oublier concernant la sécurité des chariots élévateurs Ce document est réalisé par la Direction générale de la prévention-inspection et du partenariat en collaboration avec la Direction des

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

SECURITE : FORMATION A LA CONDUITE DE VEHICULES ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL MOBILES

SECURITE : FORMATION A LA CONDUITE DE VEHICULES ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL MOBILES Circulaire n 4452 du 11/06/2013 SECURITE : FORMATION A LA CONDUITE DE VEHICULES ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL MOBILES Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre confessionnel

Plus en détail

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Table des matières Introduction p.3 Mise en contexte Objectifs Barème d allocation des UFC Guide de pointage des activités professionnelles p.5 Activités

Plus en détail

Driving Down Costs* - Gerbage et stockage

Driving Down Costs* - Gerbage et stockage * Réduire les coûts Driving Down Costs* - Gerbage et stockage www.bt-forklifts.fr www.toyota-forklifts.fr stronger together* Réduire les coûts de gerbage et de stockage Les activités de stockage et les

Plus en détail

NPP16-20N2, NPV20-25NH, NPV20ND, NPR20N, NPS20N

NPP16-20N2, NPV20-25NH, NPV20ND, NPR20N, NPS20N NPP16-20N2, NPV20-25NH, NPV20ND, NPR20N, NPS20N Transpalettes Electriques 1.6-2.5 tonnes PLUS DE POLYVALENCE DANS VOTRE ENTREPOT Si vous recherchez efficacité et rapidité pour vos transports horizontaux

Plus en détail

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Fiche outil n 2 LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Le Code de la route fixe les dispositions relatives à la conduite des différents véhicules automobiles ou ensemble de véhicules pour tous les conducteurs.

Plus en détail

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Commission de la santé et de la sécurité du travail Madame, Monsieur, Nous vous remercions d accueillir un de nos stagiaires en stage dans votre entreprise. Le rôle des entreprises est primordial dans la formation des futurs travailleurs. Elles participent

Plus en détail

reco Limites pratiques permettant de diminuer les risques dus aux manutentions manuelles de produits ou colis palettisés au-delà de 1,80 m

reco Limites pratiques permettant de diminuer les risques dus aux manutentions manuelles de produits ou colis palettisés au-delà de 1,80 m reco du comité Technique National des Services, Commerces et Industries de l Alimentation Limites pratiques permettant de diminuer les risques dus aux manutentions manuelles de produits ou colis palettisés

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

CACES R 386 Plateforme Élévatrice Mobile de Personne

CACES R 386 Plateforme Élévatrice Mobile de Personne Logo de l organisme de Formation Intitulé CACES R 386 Plateforme Élévatrice Mobile de Personne Public - Toute personne appelée à manipuler une PEMP Pré-requis - Avoir plus de 18 ans - Être médicalement

Plus en détail

Le CACES en 20 questions

Le CACES en 20 questions Le CACES en 20 questions Fiche 08J Page 1 / 9 Q1 : le CACES, qu est ce? Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité Le CACES en 20 questions Il a été créé par qui? La CNAMTS 1 a élaboré des «recommandations»

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CAUS PR Formation initiale Ponts Roulants à commande au sol / Catégories 1 et 2

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CAUS PR Formation initiale Ponts Roulants à commande au sol / Catégories 1 et 2 CAUS PR Formation initiale Ponts Roulants à commande au sol / Catégories 1 et 2 Formation inter entreprises (Dates : nous consulter) La commande des Ponts Roulants doit être confiée à des utilisateurs

Plus en détail

La conduite accompagnée

La conduite accompagnée La conduite accompagnée L âge minimal requis pour s inscrire en conduite accompagnée est 16 ans révolu. POUR ACCEDER A LA FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE VOUS DEVEZ ETRE DETENTEUR de L A.S.S.R.2 ou de L

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS

FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS Chez les jeunes de 15 à 24 ans, 54 % des accidents du travail surviennent dans les six premiers mois de l emploi. Pour tous

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

VÉHICULES ET CONDUITE

VÉHICULES ET CONDUITE Hygiène et sécurité NORME D EXPLOITATION Réf. : Aperam Safety ST 006 Véhicules et conduite Publication : 15.05.2012 Version : v0 Rév. : AM Safety ST 006 - v4.2 - Rév. : 02-11-2010 VÉHICULES ET CONDUITE

Plus en détail

Recommandation régionale

Recommandation régionale Recommandation régionale Formation et aptitude des personnes mettant en œuvre des ponts roulants, portiques et semi-portiques à commande au sol Comité technique régional de la métallurgie (CTR01) SOMMAIRE

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Installateur de systèmes solaires photovoltaïques Profil de compétences

Installateur de systèmes solaires photovoltaïques Profil de compétences Installateur de systèmes solaires photovoltaïques Profil de compétences Copyright 2009 Conseil sectoriel de l électricité Mise en circulation. Utilisation commerciale interdites. Ce projet a été financé

Plus en détail

Pack d information courtier en formation

Pack d information courtier en formation Pack d information courtier en formation 1 EFFICOURS GLOBAL Réseau de courtier en formation Le réseau EFFICOURS vous permet de développer votre activité de conseiller en formation indépendant. Tel un franchisé,

Plus en détail

TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES

TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES CARAXO marque de votre empreinte la Fonction Formation www.caraxo.fr 1 DOCUMENT UTILE TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES Définition Les formations obligatoires représentent l ensemble des actions de formation

Plus en détail

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs Version 5.6 Sofis 2015 www.sofis.fr N Azur 0 811 09 27 37 Sommaire Thèmes de formation 3 Secourisme 3 Incendie 7 Ergonomie 9 Management santé et sécurité

Plus en détail

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Contexte Le bilan des réalisations à l égard des personnes handicapées présente les engagements de la Société de l assurance automobile du

Plus en détail

E-learning Apave : gagnez en efficacité

E-learning Apave : gagnez en efficacité E-learning Apave : gagnez en efficacité Des solutions qui s'adaptent à vos besoins Apave formation vous propose des formations à distance, tutorées et suivies si nécessaire de phases présentielles (blended

Plus en détail

LES TRANSPALETTES ET TRANSPALETTES GERBEURS A CONDUCTEUR ACCOMPAGNANT

LES TRANSPALETTES ET TRANSPALETTES GERBEURS A CONDUCTEUR ACCOMPAGNANT N ewsletter N 24 mai 2010 Tous les éléments cités sur cette lettre d informations sont donnés à titre indicatif. Ils ne constituent en aucune façon une reproduction exhaustive ou littérale des prescriptions

Plus en détail

FORMATION FRANCE 2015

FORMATION FRANCE 2015 FORMATION FRANCE 2015 2015 : BienvenueàLYON MDT 178 MDT 248 IgoT 130 Igo50 GMK Coordonnées Centre De Formation Crane Group CE NTRE DE FORMATION MANITOWOC CRANE GROUP LYON Parc d Activité des Portes du

Plus en détail

Important. Obtenir un permis, c est sérieux!

Important. Obtenir un permis, c est sérieux! Édition 2007 Important Pour bien vous préparer et réussir vos examens de conduite théorique et pratique voici ce que la Société de l assurance automobile du Québec vous recommande : étudiez les manuels

Plus en détail

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION POLITIQUE Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF Cette politique a pour objectifs de : définir les différents types de permis et les conditions générales d obtention et

Plus en détail

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Mercredi 13 mai 2015 Question 1 A Tout dépassement est interdit aux traversées de voies ferrées non munies de barrières ou de demi-barrières.

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Consignes pour le permis de conduire

Consignes pour le permis de conduire www.marius-formation.com Consignes pour le permis de conduire Instructions à titre indicatif fixant les modalités d'évaluation de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B

Plus en détail

Quelques exemples d utilisation de documents pédagogique multimédia pris en formation de formateurs à la méthodologie documentaire.

Quelques exemples d utilisation de documents pédagogique multimédia pris en formation de formateurs à la méthodologie documentaire. Quelques exemples d utilisation de documents pédagogique multimédia pris en formation de formateurs à la méthodologie documentaire. Jean-Noël Gérard BU Lettres, SCD Nancy II Jean-noel.Gerard@bu.univ-nancy2.fr

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Baccalauréat professionnel «Conduite et gestion de l'entreprise hippique» Module : MP3 : Gestion de

Plus en détail

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS Adapter son véhicule, c est possible Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéde

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

CONTENTIEUX ADMINISTRATIF

CONTENTIEUX ADMINISTRATIF TECHNIQUES JURIDIQUES CONTENTIEUX ADMINISTRATIF Dates : 21 22 septembre 2015 Lieu : AMIENS Xavier FURON, responsable des affaires juridiques et règlementaires de l Université de Lille 1. Etre en capacité

Plus en détail

1 Commencer dans TalentLink Sélectionnez Formation dans le menu déroulant pour consulter vos assignations et vos ressources d apprentissage.

1 Commencer dans TalentLink Sélectionnez Formation dans le menu déroulant pour consulter vos assignations et vos ressources d apprentissage. Apprentissage : Introduction à l intention des employés Le système TalentLink > Apprentissage vous permet de participer à des activités de formation. Ici, vous pouvez vous assigner des cours (activités)

Plus en détail

Référentiel CAP Agent d Entreposage et de Messagerie

Référentiel CAP Agent d Entreposage et de Messagerie Référentiel CAP Agent d Entreposage et de Messagerie MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction

Plus en détail

3, Promenade des quais 46130 BRETENOUX 05 65 10 97 55 09 70 32 15 56 dossantosformation@orange.fr

3, Promenade des quais 46130 BRETENOUX 05 65 10 97 55 09 70 32 15 56 dossantosformation@orange.fr 3, Promenade des quais 46130 BRETENOUX 05 65 10 97 55 09 70 32 15 56 dossantosformation@orange.fr Qui sommes nous? Organisme de formation depuis 2004, DOS SANTOS FORMATION d abord spécialiste dans la conduite

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté Évaluation et prévention des principaux risques lors de l'utilisation

Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté Évaluation et prévention des principaux risques lors de l'utilisation Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté Évaluation et prévention des principaux risques lors de l'utilisation L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la

Plus en détail

Électromécanique de systèmes automatisés

Électromécanique de systèmes automatisés Électromécanique de systèmes automatisés Formation professionnelle www.cfplevis.qc.ca Élève d un jour Inscription en ligne www.formationprofessionnelle.org Électromécanique de systèmes automatisés (5281)

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail