Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales"

Transcription

1 NOTE DE VEILLE TECHNIQUE N SERVICE ENVIRONNEMENT Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales Rédacteur :Sylvain AVRIL Approbateur : D. GOUTTEBEL Date : 03/09/07 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille technique s appuie sur une formation du CNIDEP, «Maîtrise de l énergie dans l Artisanat» suivie par l ingénieur environnement de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne et sur un CD-ROM «Maîtrise de l énergie dans l artisanat et les très petites entreprises» réalisé par un groupe de travail de l APCM. PREAMBULE Cette note de veille technique concerne toutes les entreprises artisanales. SOMMAIRE 1) Les enjeux énergétiques dans les TPE... p 2 2) Les enjeux économiques dans les TPE... p 2 3) Les enjeux environnementaux dans les TPE... p 2 4) La maîtrise de l énergie en 14 points... p 3-9 p. 1/9

2 1) LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES DANS LES TPE Les TPE (Très Petites Entreprises) ont un rôle renouvelé et toujours plus important à jouer dans la nouvelle donne énergétique du marché en pleine et constante évolution. Cette évolution prend appui sur : - les objectifs du Protocole de Kyoto et les multiples enjeux liés au réchauffement climatique planétaire, - l ouverture progressive des marchés de l électricité et du gaz naturel dans tous les Pays membres de l Union Européenne qui veut assurer un marché où la concurrence soit libre et la compétitivité de l Europe plus forte, - la stratégie énergétique européenne récemment annoncée dans le Livre Vert pour une énergie sûre, compétitive et durable qui permette de faire face à l augmentation constante du prix des énergies fossiles, - le rôle renouvelé des collectivités territoriales dans la mise en place de la stratégie énergétique nationale explicitée dans le Plan Climat et encadrée par la Loi fixant les orientations de la politique énergétique. De nouvelles opportunités pour les TPE du secteur du bâtiment De nouveaux enjeux pour les TPE consommatrices 2) LES ENJEUX ÉCONOMIQUES DANS LES TPE Les professionnels artisans ont dans de nombreux secteurs de nouveaux marchés sur lesquels se positionner. Leur rôle est important pour : L aide au choix des équipements énergétiques et des matériaux, L installation qualifiée des équipements énergétiques, L entretien des équipements énergétiques et des bâtiments. La maîtrise de l énergie permet également de faire la chasse aux gaspillages. Parfois, des gestes simples et faciles à mettre en place permettent de réduire les dépenses de productionfabrication, de chauffage, d éclairage et ainsi de diminuer les factures énergétiques. 3) LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DANS LES TPE L activité humaine intense modifie les équilibres naturels et engendre des dérèglements de notre planète. Il est urgent de réagir afin de ralentir cette évolution et rétablir de nouveaux équilibres durables. Chacun à son échelle doit participer à l effort de protection de l environnement. Cette mobilisation concerne les particuliers, les institutions et les entreprises de toutes tailles. Maîtriser l énergie fait partie de cette mobilisation afin de continuer à se développer sans compromettre les capacités de nos générations prochaines à pouvoir répondre à tous leurs besoins. p. 2/9

3 4) LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE EN 14 POINTS 1 Les choix des sources d énergie Vous devez choisir correctement vos sources d'énergie en fonction de leur nature et de leurs caractéristiques afin qu'elles soient adaptées à vos besoins. 2 Les études tarifaires Il est important de faire vérifier vos contrats d'abonnement en matière d'électricité et/ou de gaz naturel par vos fournisseurs d énergie. Si vous utilisez du chauffage électrique, l installation d un délesteur électrique sur votre installation permet de réduire vos consommations. Si vous avez souscrit un tarif vert et si vous payez de l'énergie réactive, vous pouvez supprimer ce coût en faisant installer des condensateurs sur votre installation électrique. 3 Le traitement de l eau calcaire 3 mm de tartre sur une résistance électrique, c est 30 % d énergie en plus pour chauffer la même quantité d eau. La protection contre le tartre au moyen de systèmes d adoucissement de l eau permet d économiser de l énergie. p. 3/9

4 4 Le lavage Les bonnes pratiques d'économie pour vos lave-vaisselle, lave-linge et sèche-linge sont un bon entretien, et le choix de matériel économe en énergie (classe A sur l étiquette énergie). 5 Les machines de production Raisonner globalement en termes d'investissement et de fonctionnement pour vos machines de production permet d économiser énergie et argent. 1 mm2 de fuite d air comprimé peut représenter 10 kwh ou1 HT par jour. L entretien régulier de vos compresseurs ainsi que la chasse d'éventuelles fuites sur vos réseaux d'air comprimé vous verra faire de bonnes économies. L utilisation des moteurs haut rendement peut réduire les consommations d'énergie sur certaines de vos machines de production. La Variation Electronique de Vitesse est une autre solution de réduction des consommations d'énergie pour ces mêmes machines. De bonnes pratiques d'économie pour vos processus thermiques existent : - L isolation des parois des processus thermiques : jusqu'à 30 % d économies, - La régulation thermostatique des processus thermiques : jusqu'à 20 % d économies, - Le contrôle de combustion des processus thermiques : jusqu'à 10 % d économies. 6 Le chauffage L isolation des locaux (parois pleines et vitrées) peut permettre d obtenir jusqu à 30 % d économie d énergie. p. 4/9

5 L installation d une régulation de chauffage peut permettre d obtenir jusqu à 20 % d économie d énergie. De plus, 1 C de moins sur le thermostat de la température ambiante, c est 7 % d économie d énergie. L isolation des installations thermiques de chauffage, c est 3 à 6 % d économie d énergie. Le contrôle de combustion sur les fumées des chaudières, c est 8 à 12 % d économie d énergie. L installation d une ventilation dans les salles d eau afin d extraire l humidité améliore le confort et la santé des usagers. Source ADEME 7 La production d eau chaude Afin d améliorer le fonctionnement de votre installation de production d eau chaude et ainsi faire des économies, il suffit que vous respectiez les points suivants : - Placez le ballon d eau chaude à la verticale plutôt qu à l horizontale, - Isolez le ballon d eau chaude et les canalisations, - Evitez des points de puisage trop éloignés, - Réglez une température d eau chaude à 55 C, - Choisissez une résistance stéatite en mode électrique pour protéger le ballon contre le tartre. Lorsque l'eau Chaude Sanitaire est produite à l'électricité dans un ballon d'accumulation, il est économiquement très intéressant de souscrire un tarif heures creuses (coût de l électricité 38% moins élevée qu en heure pleine). 8 La ventilation La ventilation est une obligation dans les entreprises. Elle permet de protéger les salariés voire certains matériels contre l humidité, la chaleur et certains polluants atmosphériques tels que poussières, COV, aérosols et gaz. Dans certaines applications de ventilation, vous pouvez choisir une technologie de ventilation à réaction au lieu d'une technologie de ventilation à action. Cela représente une économie d'énergie d'environ 25 % p. 5/9

6 La conception des réseaux de ventilation est très importante en matière de consommations d'énergie, les captages devant être au plus proche des sources d émission. Il est également possible de réduire les consommations d'énergie en mettant en oeuvre un recyclage partiel de l'air chaud extrait en hiver de vos ateliers de production. Vos installations de ventilation doivent être entretenues régulièrement (nettoyage des filtres et élimination des filtres usagés comme déchet toxique). Les contrôles nécessaires sur vos installations de ventilation doivent être effectués : Tous les ans : Débit global minimal d'air neuf Débit global d'air extrait Etat des composants de l'installation de ventilation Etat des systèmes de traitement d'air Contrôle des valeurs de référence aux points de captage* Si recyclage, des contrôles supplémentaires doivent être effectués deux fois par an : Concentration dans l'air recyclé Dispositif de surveillance du système d'épuration 9 La production de froid Il existe la possibilité d utiliser des détendeurs électriques en remplacement des détendeurs thermostatiques classiques sur les groupes frigorifiques à compression électrique. Cela peut permettre d économiser 20 % d énergie. Une maintenance annuelle des matériels frigorifiques permet d augmenter leur longévité. La maintenance sur les groupes frigorifiques peut aussi vous permettre d'économiser de l'énergie en respectant les points suivants : - Limitez l'épaisseur de givre sur les évaporateurs, notamment par du dégivrage automatique par résistance électrique, - Limitez l'encrassement (poussière) sur les grilles des condenseurs par un nettoyage périodique avec de l air comprimé, - Limitez les fuites de fluide frigorigène sur les circuits frigorifiques par un contrôle annuel d'étanchéité. p. 6/9

7 10 Les machines frigorifiques Afin de limiter les apports de chaleur aux chambres froides et ainsi économiser de l'énergie, il suffit que vous respectiez les points suivants : - Vérifiez l'isolation thermique des parois (murs, sol et plafond), - Faites entretenir les groupes frigorifiques par un artisan frigoriste qualifié, - Evitez d'avoir des stocks de denrées alimentaires trop importants à l'intérieur, - Evitez de placer des denrées alimentaires chaudes à l'intérieur, - Limitez les durées d'ouverture des portes, - Limitez les durées de présence du personnel à l'intérieur, - Préférez de l'éclairage fluorescent, - Limitez les durées d'éclairage, notamment avec des interrupteurs automatiquement déclenchés par l'ouverture des portes. Il existe quatre voies d économie pour vos appareils frigorifiques commerciaux : - Entretenez vos réfrigérateurs et congélateurs : Dégivrage une à deux fois par an, Vérification de l étanchéité du joint de porte, Nettoyage de la grille condenseur (derrière l'appareil), - Déplacez les sources chaudes à proximité, - Evitez de mettre des plats chauds à l'intérieur, - Choisissez des réfrigérateurs congélateurs domestiques avec des étiquettes «Energie» de classe A lors de leur achat en magasin. Si vous laissez branchés vos meubles de vente réfrigérés la nuit, il est important de mettre une protection nocturne pour économiser de l'énergie 11 La climatisation Il existe la possibilité d utiliser des climatisations de type «INVERTER» qui peuvent permettre d économiser 40 % d énergie par rapport à des climatisations classiques (froid ou réversible) grâce à une asservissement optimisé de la vitesse de rotation du compresseur de leur groupe frigorifique en fonction des besoins. Les points essentiels à retenir pour réguler une climatisation sont les suivants : p. 7/9

8 - Température optimale de C ou de 4 à 5 C inférieure à la température extérieure lorsque cette dernière est très élevée, - Possibilité de réguler la climatisation et le chauffage à partir d'un même programmateur (thermostat plus élaboré). Afin d améliorer le fonctionnement de votre installation de climatisation et ainsi faire des économies et limiter la pollution atmosphérique, il suffit que vous respectiez les points suivants : - Diminuez les apports de chaleur dans les locaux à rafraîchir (protections solaires, isolations thermiques, lampes et appareils dégageant moins de chaleur, etc.). - Choisissez une climatisation contenant des HFC comme fluide frigorigène, - Faites entretenir régulièrement votre installation de climatisation par un frigoriste agréé et reconnu, notamment s'il est nécessaire d'effectuer un contrôle d'étanchéité sur le circuit frigorifique de la climatisation (charge en fluide frigorigène > 2 kg), - Choisissez des climatiseurs domestiques avec des étiquettes "Energie" de classe A. 12 L éclairage Il existe plusieurs voies d économie d énergie pour votre éclairage : - Choisissez l éclairage naturel avant tout, - Fermez les interrupteurs en quittant les pièces, - Choisissez des va-et-vient ou détecteurs de présence pour vos couloirs et escaliers, - Adaptez vos puissances à vos besoins d éclairement, - Choisissez l'éclairage fluorescent pour de longues durées d éclairement, - Remplacez vos éclairages incandescents par des éclairages fluo-compacts (5 fois moins d énergie et durée de vie 8 fois supérieure), - Faites installer des ballasts électroniques sur les tubes fluorescents (1 ballast pour deux tubes) soit 22 % d économies d énergie, 50 % de durée de vie en plus et lumière visuelle plus stable, - Dépoussiérez vos éclairages une fois par an, - Choisissez vos ampoules et lampes avec des étiquettes "Energie" de classe A. 13 Les véhicules et la bureautique Afin d améliorer le fonctionnement de vos véhicules et ainsi faire des économies et réduire la pollution atmosphérique, il suffit que vous respectiez les points suivants : - Faites un entretien courant (vidanges, filtres, bougies, pneus, climatisation), - Surveillez les niveaux des fluides (huile - liquides de refroidissement et de freins), - Surveillez la pression des pneus, - Respectez les limitations de vitesse, - Ayez une conduite souple (10 à 15 % d économies de carburant), - Faites le contrôle anti-pollution des gaz d échappement. Pour éviter des surconsommations inutiles en bureautique, il suffit que vous respectiez les deux points suivants : - Eteignez les appareils qui sont rarement utilisés, - Mettez en veille ceux qui sont couramment utilisés. p. 8/9

9 14 Les contacts et incitations financières - Tout d'abord, des artisans du bâtiment (qualifiés) peuvent vous accompagner dans votre démarche de choix, d'installation et d'entretien pour la plupart de vos équipements énergétiques - L Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (www.ademe.fr), délégation Auvergne peut éventuellement soutenir vos projets en matière d étude et d investissement dans le domaine de la maîtrise de l énergie et des énergies renouvelables, - Le service prévention de votre Caisse Régionale d Assurance Maladie peut éventuellement vous accompagner dans vos projets liés à la sécurité des salariés (chauffage, ventilation, éclairage...), - D'autres organismes comme le Conseil Régional d Auvergne, le Conseil Général de votre département et la Collectivité territoriale sur laquelle vous êtes implantés mettent parfois en place un dispositif de soutien aux investissements environnement et énergie. Pour avoir plus de renseignements sur les aides possibles, contactez votre Chambre de Métiers et de l'artisanat. Vous pouvez bénéficier d incitations fiscales en faveur de la maîtrise de l'énergie, notamment l'amortissement comptable exceptionnel sur 12 mois pour : - les matériels destinés à économiser de l'énergie (article 02 de l'annexe IV du code général des impôts), - les véhicules neufs mono ou bi-carburation fonctionnant à l'électricité ou au gaz (GPL-GNV). p. 9/9

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés Mécanique Générale Les activités de la Mécanique Générale utilisent une quantité d'énergie non négligeable qui représente en moyenne 1,2 % du chiffre d'affaires. C'est aussi 22 000 kwh ou 1 200 HT par

Plus en détail

Matériel et fluides frigorigènes

Matériel et fluides frigorigènes Réfrigération, congélation La production de froid est un poste à ne pas négliger pour les entreprises : il peut représenter des investissements et des coûts de fonctionnement non négligeables. Outre la

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Boulangers Pâtissiers Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts de l énergie

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Bouchers-Charcutiers Traiteurs Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

COMMENT ECONOMISER DE

COMMENT ECONOMISER DE COMMENT ECONOMISER DE L ENERGIE EN CUISINE CE QUE LES RESTAURATEURS DOIVENT SAVOIR RESTAURATEURS : Les astuces pour consommer moins d énergie Depuis plusieurs dizaines d années, le monde a pris conscience

Plus en détail

Workshop Energie (13 mai 2009)

Workshop Energie (13 mai 2009) Workshop Energie (13 mai 2009) Atelier B Réduire ses consommations, quelques actions concrètes Olivier CAPPELLIN & David LE FORT Conseillers en énergie Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation Sommaire Introduction Confort dans L isolation thermique Pourquoi bien isoler son habitation?? s?? financières Confort Thermique Protection environnement «Plus de confort et d'espace» Les parois non isolées,

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Bouchers Charcutiers Traiteurs

Bouchers Charcutiers Traiteurs Bouchers Charcutiers Traiteurs I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés Réception matières premières Chambre froide positive / réfrigérateur Tour réfrigérée Chambre froide négative/congélateur

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz

02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz 02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz Ce guide, conçu par l Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation

Plus en détail

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible.

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. lavage clim Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité économie confort Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. froid veille éclairage +3 10 En 10 ans

Plus en détail

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LES BALAIS ESSUIE-VITRES LA BATTERIE LA CONTREFAÇON L ÉCHAPPEMENT L ÉCLAIRAGE LE FILTRE À PARTICULES LE FREINAGE LA GAMME PEUGEOT DE PIÈCES D ORIGINE LES LUBRIFIANTS

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur NUOS & NUOS SPLIT NOUVEAU. Economie et écologie Confort Performance Simplicité d installation

Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur NUOS & NUOS SPLIT NOUVEAU. Economie et écologie Confort Performance Simplicité d installation Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur UOS & UOS SPLIT OUVEAU Economie et écologie Confort Performance Simplicité d installation 2 UOS, une eau chaude écologique et économique Sortie

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales De façon générale, tous secteurs d activités confondus, l air comprimé représente en moyenne 10 à 15 % de la facture

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.bis.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : 08 06 2142 / 1 Valable jusqu au : 26/08/2018 Année de construction :

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Une forme durable de chauffage domestique

Une forme durable de chauffage domestique Une forme durable de chauffage domestique Ingénieur Geert Matthys VCB (Confédération flamande de la Construction) 1. Réduire la demande (économie d énergie) 2. Utiliser des sources d énergie durables 3.

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE Un réfrigérateur plein de givre consomme-t-il plus? Vous mettez votre portable à charger. Une fois la batterie pleine, continue-til à utiliser du courant si vous le laissez branché? Si vous laissez le

Plus en détail

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Les objectifs d'apprentissage : Être familiarisés avec les différents types de systèmes de chauffage à l électricité, Comprendre le fonctionnement

Plus en détail

Pompe à chaleur bi-blocs Hydroclim Split

Pompe à chaleur bi-blocs Hydroclim Split Pompe à chaleur bi-blocs Hydroclim Split Économie, confort, technologie la bonne température chez vous toute l'année! plaquette-hydroclim-split 11/10/10 16:11 Page 2 Hydroclim Split, est un nouveau système

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO.

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. 02 Les ressources en énergie se réduisent, les couts énergétiques augmentent. Pour ces raisons, l Energie est une valeur importante dans nos sociétés.

Plus en détail

AQUANEXT & AQUANEXT SPLIT. > Simplicité d installation > Performance > Economie et écologie > Confort

AQUANEXT & AQUANEXT SPLIT. > Simplicité d installation > Performance > Economie et écologie > Confort Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur AQUANEXT & NOUVEAU NOUVEAU AQUANEXT SPLIT > Simplicité d installation > Performance > Economie et écologie > Confort ÉDITION 09/2011 Sortie d air

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Plafonds & Murs Chauffants Rafraîchissants

Plafonds & Murs Chauffants Rafraîchissants Plafonds & Murs Chauffants Rafraîchissants VOTRE SOLUTION BASSE CONSOMMATION POUR UN CONFORT IDÉAL TOUTE L ANNÉE Le bien-être avec la plus compétitive des innovations L EFFICACITÉ ET LE CONFORT SANS ÉGAL

Plus en détail

ODYSSÉE 2 CRÉDIT D IMPÔT * 26%

ODYSSÉE 2 CRÉDIT D IMPÔT * 26% ODYSSÉE 2 Chauffe-eau thermodynamique sur air non chauffé Naturellement plus performant Grand confort eau chaude Haut rendement Économies d énergie et respect de l environnement Souplesse d installation

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LES PERFORMANCES DE TANÉO C EST L ASSURANCE : > DE 75 % D ÉNERGIE GRATUITE > D UN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

ACTIONS CONCRÈTES D'UTILISATION RATIONNELLE DE L'ENERGIE

ACTIONS CONCRÈTES D'UTILISATION RATIONNELLE DE L'ENERGIE ACTIONS CONCRÈTES D'UTILISATION RATIONNELLE DE L'ENERGIE Dernière révision du document : août 215 Via les tableaux suivants, consacrés aux différents postes énergivores (excepté le transport), vous trouverez

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE DE VOS MEUBLES FRIGORIFIQUES?

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE DE VOS MEUBLES FRIGORIFIQUES? COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE DE VOS MEUBLES FRIGORIFIQUES? Dans un magasin d alimentation générale, la production de froid liée aux meubles frigorifiques de vente est le poste de dépenses

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

LES DEGIVRAGES 1) Généralites: chauffage par l'intérieur des tubes, chauffage par l'extérieur des tubes,

LES DEGIVRAGES 1) Généralites: chauffage par l'intérieur des tubes, chauffage par l'extérieur des tubes, LES DEGIVRAGES 1) Généralites: Lorsque, dans les évaporateurs refroidisseurs d'air, la température de la batterie est inférieure à 0 C, du givre se dépose sur les tubes. Le givre réduit l'intensité des

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Et si vous. preniez l air... pour chauffer l eau? NOUVEAU ENCORE + PERFORMANT COP=3,7 CRÉDIT D IMPOT -40%

Et si vous. preniez l air... pour chauffer l eau? NOUVEAU ENCORE + PERFORMANT COP=3,7 CRÉDIT D IMPOT -40% Et si vous preniez l air... pour chauffer l eau? NOUVEAU ENCORE + PERFORMANT COP=3,7 CRÉDIT D IMPOT -40% Thermor, l expert en solutions d eau chaude pour votre confort Plus de 75 ans d expérience et de

Plus en détail

L énergie dans les industries agro-alimentaires. Recensement des bonnes pratiques et pistes d actions pour maîtriser vos consommations

L énergie dans les industries agro-alimentaires. Recensement des bonnes pratiques et pistes d actions pour maîtriser vos consommations L énergie dans les industries agro-alimentaires Recensement des bonnes pratiques et pistes d actions pour maîtriser vos consommations Tableau de bord énergétique - Systèmes de comptage La mise en place

Plus en détail

I. Etapes du service et procédés utilisés

I. Etapes du service et procédés utilisés I. Etapes du service et procédés utilisés Réception des vêtements Détachage des vêtements Nettoyage à sec des vêtements Lavage des vêtements Essorage des vêtements Séchage des vêtements Repassage des vêtements

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique Technicien : Michel Le Dû Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas Certification Numéro du certificat : N 1725858 Date de validité : 17 octobre 2012

Plus en détail

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche,

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, Préférez les douches plutôt que s bains Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, 3 x = 1x c est seulement 30 à 40 litres, soit 5 fois plus économique qu un bain! 3 E/mois* * Selon le CSTB, le

Plus en détail

Infos pratiques Choisir sa solution de production

Infos pratiques Choisir sa solution de production Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois LE GUIDE DU CHAUFFAGE GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois Deuxième édition 2011 2009, 2011 pour la présente édition, Groupe Eyrolles, ISBN : 978-2-212-13242-7 SOMMAIRE Z SOMMAIRE AVANT-PROPOS 5 ÉLÉMENTS DE

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Bac. Pro. SEN Épreuve E2 Session Septembre 2015. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES ÉPREUVE E2

Bac. Pro. SEN Épreuve E2 Session Septembre 2015. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES ÉPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES ÉPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention du candidat : ce dossier ne sera pas à rendre

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet :

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : www.becsa.fr La consommation électrique Le cycle frigorifique

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Précy. Géothermie. Aérothermie. Système de POMPES à CHALEUR ASSOCIÉES À UN PILOTE HYDRO-ÉLECTRONIQUE GIAPAK AQUAPAK. Pilotes hydro-électroniques

Précy. Géothermie. Aérothermie. Système de POMPES à CHALEUR ASSOCIÉES À UN PILOTE HYDRO-ÉLECTRONIQUE GIAPAK AQUAPAK. Pilotes hydro-électroniques Précy Système de POMPES à CHALEUR ASSOCIÉES À UN PILOTE HYDRO-ÉLECTRONIQUE Précy Aérothermie Précy Géothermie GIAPAK AQUAPAK Pilotes hydro-électroniques Pompe à chaleur air/eau de 6 à 17 kw Pompe à chaleur

Plus en détail

Les pompes à chaleur. Vous souhaitez : Il existe assurément une solution Pompe à Chaleur SET FREE pour votre projet!

Les pompes à chaleur. Vous souhaitez : Il existe assurément une solution Pompe à Chaleur SET FREE pour votre projet! Les pompes à chaleur sont-elles adaptées à mes besoins? Vous souhaitez : Trouver une solution sur-mesure Chauffer ou rafraîchir en fonction des saisons, chauffer et rafraîchir en fonction de l orientation

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Équilibrage hydraulique automatique des systèmes de chauffage et de refroidissement

Équilibrage hydraulique automatique des systèmes de chauffage et de refroidissement Équilibrage hydraulique automatique des systèmes de chauffage et de refroidissement Débit adapté grâce à la régulation électronique par pièce Dr. Christoph Kummerer, Gauting D'après les estimations, seules

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire à chaleur AIR/EAU bi-bloc - inverter crédit d impôt éligilible aux crédits d impôts dédié au développement durable et aux économies d énergie. Nouvelle

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Pré-refroidisseur de lait 30/03/2015 AGRI-TH-104 Système de récupération

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Agricole Pré-refroidisseur de lait AGRI-TH-108 Agricole

Plus en détail

Annexe 1. Classes de propreté

Annexe 1. Classes de propreté Annexes Sommaire Annexe 1. Classes de propreté... 3 Annexe 2. Propositions du parking... 4 Annexe 3. Maintenance... 6 Annexe 4. Résumé de l ancien guide maintenance... 9 Annexe 5. Préparation des documents

Plus en détail

GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE. Les pompes à chaleur, le principe

GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE. Les pompes à chaleur, le principe GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE Les pompes à chaleur, le principe Les deux technologies de pompes à chaleur : aérothermie et géothermie Comment fonctionne une pompe à chaleur? LES

Plus en détail

LE GUIDE CLIMATISATION

LE GUIDE CLIMATISATION LE GUIDE CLIMATISATION MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX ENTRETENIR CRÉATIVE TECHNOLOGIE MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX ENTRETENIR LA CLIMATISATION EST UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE VOTRE CONFORT MAIS AUSSI DE VOTRE SÉCURITÉ.

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FACILE

N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FACILE Document professionnel ODYSSÉE split CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE SPLIT sur air extérieur L INNOVATION grandeur nature haut RENDEMENT grand confort ecs fonctionnement silencieux odyssée split : l innovation

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAI R E BOIS POMPE S À CHALE U R Kaliko CON DE NSATION F IOU L/GAZ CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >>

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a) bureaux, services administratifs, enseignement Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Prévention des intoxications Entretien des chaudières

Prévention des intoxications Entretien des chaudières Journée Information «Monoxyde de Carbone» 18 juin 2012 Clermont-Ferrand Prévention des intoxications Entretien des chaudières Textes réglementaires et pratiques des professionnels Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS?

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? Rémy KERVADEC, ETHIS Ingénierie PEUT-ON PARLER RAISONNABLEMENT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE S'AGISSANT DE PISCINES? La piscine est un bâtiment très énergivore

Plus en détail

Déshumidification de l air

Déshumidification de l air Déshumidification de l air Gérard Chassériaux Institut National d Horticulture - Angers INH De la science du végétal à la culture du paysage Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Espace Info Energie de la CoVe eie.carpentras@aere-asso.com 0490362509 Avec le soutien de : Isolation par l'intérieur des murs extérieurs Isolation

Plus en détail

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013)

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) 1987 : Protocole de Montréal : suppression des fluides détruisant la couche d ozone. 1991 : Arrêté Royal du 7 mars 1991 : CFC ne peuvent

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme L efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour réduire les GES à la ferme Introduction Potentiel de réduction de GES en milieu agricole par: Efficacité énergétique (EE) : consommation d énergie

Plus en détail