Maîtrise de l énergie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maîtrise de l énergie"

Transcription

1 Maîtrise de l énergie «Comment agir en tant qu Artisan?» Toutes les bonnes raisons pour agir Maîtriser ma consommation d énergie....et réduire mes dépenses Les incitations financières M informer, me former et me faire connaître

2 Toutes les bonnes raisons pour agir Les grands enjeux Entre 1973 et 2001, les consommations d énergie primaire du monde et de la France ont augmenté respectivement de 65% et de 50%. A ce rythme, les besoins planétaires seront multipliés par 2,4 d ici 2050! Or, nous en constatons aujourd hui les évidentes limites : instabilité du prix du baril de pétrole, stocks limités des réserves d énergie fossile : pétrole, gaz, charbon Une incontournable nécessité AGIR Nous avons les moyens d agir en 3 temps : Supprimer les gaspillages coûteux et être plus sobre dans notre recours à l énergie chaque jour, Rechercher l efficacité énergétique et lutter contre les déperditions thermiques, et enfin avoir recours aux énergies renouvelables. Et, plus grave encore, toutes les consommations d hydrocarbures dans les activités humaines (transports, chauffage des bâtiments, industrie) produisent du dioxyde de carbone (ou CO2), principal gaz à effet de serre. Ce gaz est donc le premier responsable du dérèglement climatique. Devant ce problème environnemental majeur, de nombreux acteurs ont pris conscience qu il faut agir dès maintenant. Diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre (GES), voire par 7 si l on prend en compte l augmentation de la démographie d ici 2050 est un immense défi à relever. Quelques témoignages de vos collègues artisans J ai équipé mon garage d une nouvelle cabine de peinture à séchage infrarouges électriques. Elle consomme 80 à 90% d énergie en moins que l ancienne! Je vais l amortir en moins de 3 ans. C est dire! Je suis charcutier. J ai fait installer un ballon d eau chaude de 300 litres tout à fait original : l eau est chauffée par les calories récupérées sur les condenseurs de mes groupes frigorifiques qui sont tous dans la même pièce. Cette installation a été amortie en 3 ans! En plus, elle me permet de prolonger la durée de vie des compresseurs qui dégagent beaucoup moins de chaleur. Pour mon enseigne extérieure, j ai baissé par 4 ma consommation électrique en remplaçant mon projecteur halogène par un projecteur à iodure métallique. La durée de vie de ma lampe est également multipliée par 5! 2

3 Maîtriser ma consommation d énergie... et réduire mes dépenses Les coûts énergétiques dans les entreprises artisanales sont très variables. En fonction de l activité, ils peuvent représenter de 0,5 à 4 % du chiffre d affaires. Dans les années à venir, ces coûts vont augmenter, notamment du fait de l épuisement des ressources pétrolifères. Maîtriser ces dépenses passent par la réduction de la consommation d énergie. Voici les pistes d actions principales : 1. Réduire les dépenses d énergie communes à toutes les activités : isolation, économies d eau, traitement de l eau calcaire, prévention des fuites d air comprimé, éclairage, etc 2. Entretenir votre matériel 3. Choisir des énergies renouvelables, une fois l enveloppe de votre bâtiment correctement isolée 4. Adapter votre conduite sur la route et optimiser vos déplacements Il existe également des pistes d actions spécifiques à certaines activités, notamment les métiers du bois, métiers de bouche, les garagistes... Réaliser des économies d énergie est la voie essentielle Dans l artisanat, les consommations d énergie sont très variables. Elles peuvent varier de 5 à 70 MWh (500 à 7000 litres de fioul) par an et par actif en fonction de l activité et peuvent concerner diverses applications telles que la production-fabrication, le chauffage, la production d eau chaude, la ventilation, le froid, l éclairage et les transports. Air comprimé Il est important de chasser les fuites d air comprimé car cela peut représenter 1 HT par jour et par mm² de fuite. Étiquettes énergie Chauffage L isolation de vos locaux peut permettre d obtenir jusqu à 70 % d économie d énergie (Cf schéma page cicontre indiquant les déperditions d énergie d un bâtiment) L installation d une régulation de chauffage peut amener jusqu à 20 % d économie d énergie. De plus, passer de 20 à 19 en température ambiante, c est 7 % d économie d énergie. L isolation des installations de chauffage (tuyauteries, chaudières...) représente 3 à 6% d économie d énergie. Le contrôle de combustion sur les fumées des chaudières, c est 8 à 12 % d économie d énergie. 1. Réduire les dépenses d énergie communes à toutes les activités Traitement de l eau calcaire La protection contre le tartre d appareils utilisant de l eau chaude peut permettre d économiser de l énergie. En effet, 3 mm de tartre sur une résistance électrique, c est 30 % d énergie en plus pour chauffer la même quantité d eau. Pour les appareils domestiques tels que les lave-linges, sèche-linges, réfrigérateurscongélateurs, fours de cuisson, climatiseurs et lampes, il est recommandé de choisir des équipements avec des performances énergétiques de niveau A+, A ou éventuellement B. Climatisation La climatisation n est pas recommandée car elle a un impact important sur l effet de serre. La vraie question à se poser est «Est-elle réellement nécessaire? Est-il possible de réduire autrement les apports de chaleur par ventilation, réduction de l éclairage...?» Si aucune alternative n est possible, il convient de porter une grande attention à son réglage et de choisir un climatiseur performant. 3

4 Maîtriser ma consommation d énergie... et réduire mes dépenses Éclairage de vos locaux Ce poste peut représenter jusqu à 50 % de la consommation d électricité d un commerce. De nombreuses solutions existent, qui permettent de réduire cette consommation : les lampes basse consommation consomme 4 fois moins d énergie que des lampes à incandescence ou halogènes, Les LED, pour des performances actuellement comparables à celles des lampes basse consommation, ont une durée de vie extrêmement longue (50000 heures), l utilisation de ballasts électroniques sur les éclairages fluorescents équivaut à 22 % d économie d énergie, un détecteur de présence représente 20 % d économie en plus, Des spots à iodure métallique en remplacement de spots halogènes peuvent générer jusqu à 80 % de gain!! 2- Entretenir votre matériel L entretien et la maintenance des matériels consommateurs d énergie peut permettre d éviter des dérèglements intempestifs qui pourraient entraîner des surconsommations d énergie. 3- Choisir des énergies renouvelables, une fois l enveloppe de votre bâtiment correctement isolée En ce qui concerne le chauffage de votre bâtiment (local commercial, atelier, laboratoire.), la priorité est à l isolation. En second lieu, il convient d avoir recours aux énergies renouvelables : le bois-énergie, le solaire ou la géothermie. Vos collègues installateurs sont à votre disposition afin de vous apporter des conseils adaptés à vos besoins (Cf page ci-contre). 4- Adapter votre conduite sur la route Isolation d autres processus thermiques L isolation (tuyauteries, parois, couvercles, etc.) d autres processus thermiques tels que marmites et fours de cuisson, fours à pain, installations de séchage de produits de finition, chauffages de bains de traitements de surfaces et production d eau chaude, c est d emblée 3 à 10 % d économies d énergie pour un coût souvent très modeste. Démarrage en douceur Un moteur ne fonctionne bien que s il est chaud. Veillez à commencer à rouler à vitesse modérée. Sinon, la surconsommation en ville peut atteindre 45% sur le premier kilomètre et 25% sur le second. Conduite souple et fluide Conduire sur autoroute à une vitesse de 120km/h au lieu de 130 km/h permet de réduire sa consommation de plus d un litre au 100 km. De même, ne pas pousser le régime moteur peut faire économiser jusqu à 20% de carburant! Production de froid Il est possible d utiliser des détendeurs électriques en remplacement des détendeurs thermostatiques classiques sur les groupes frigorifiques à compression électrique. Cela peut permettre d économiser 20 % d énergie. Pressings, métiers du bois, métiers de bouche, garages et imprimeries, des voies complémentaires d économies d énergie spécifiques à votre activité existent. Retrouvez-les pages 6 et 7. 4

5 Maîtriser ma consommation d énergie... et réduire mes dépenses Qui peut m aider à maîtriser ma consommation d énergie? Une politique de maîtrise de l énergie sur un territoire doit s appuyer sur le réseau des artisans prescripteurs/installateurs. Ils sont à la fois des relais d information et de conseil. Ce sont eux qui mettent en application les choix énergétiques de leurs clients et en assurent l entretien. Électriciens Plombiers Chauffagistes Maçons Plâtriers Couvreurs Menuisiers Frigoristes Climaticiens Prestations d installation et / ou d entretien de matériels énergétiques Délesteurs de puissance électrique pour les clients qui se chauffent à l électricité Condensateurs de compensation pour les clients qui paient de l énergie électrique réactive Variateurs électroniques de vitesse sur les moteurs électriques Moteurs hauts rendements Fuites d air comprimé Éclairage Autres installations électriques (chauffage, production d eau chaude, ventilation, etc.) Traitement de l eau calcaire Chauffages et autres processus thermiques (fours à pain, cabines de peinture, bains chauffés, etc.) Installations de production de chaleur Isolation thermique Régulation de chauffage Contrôles de combustion Énergies renouvelables (solaire, bois) Production d eau chaude Isolation performante des parois pleines des bâtiments Vitrages à isolation thermique renforcée Triple vitrage Chambres froides Installations de froid industriel Entretien et réglage des climatiseurs Pour les clients qui font appel à un artisan du bâtiment installateur de matériels énergétiques, il est important de regarder en priorité si l entreprise possède une appellation Qualité ou une qualification : Installations solaire thermique Installations thermiques bois Installations photovoltaïques QUALI PAC Qualification pompes à chaleur PMG Professionnels Maintenance Gaz QUALIFELEC Qualification électricité QUALIBAT Qualification métier et technique du bâtiment QUALIGAZ Qualification contrôles des installations gaz QUALICLIMATFROID Qualification climatisation - froid QUALISAV Qualification service après vente QUALIFIOUL Qualification fioul domestique QUALI EAU Qualification qualité sanitaire des réseaux intérieurs d eau potable Retrouvez vos collègues installateurs sur le site de l annuaire des artisans de Bourgogne 5

6 Maîtriser ma consommation d énergie... et réduire mes dépenses Voies d économie d énergie spécifiques à quelques activités Les Chambres de Métiers et de l Artisanat de la Région Bourgogne sont partenaires du Centre National d Innovation pour le Développement durable et l Environnement dans les Petites entreprises (CNIDEP). Le CNIDEP a conçu une série de fiches techniques à votre intention disponibles sur son site Internet à l adresse suivante : Les Chambres de Métiers et de l Artisanat de Bourgogne proposent ci-dessous quelques recommandations. Activités Solutions techniques Économies d énergies Pressings Machine de nettoyage à sec de dernière génération en remplacement d une ancienne machine. Permet d éviter une surconsommation d énergie électrique pour l extraction du perchloroéthylène à l extérieur des locaux. Investissement [Amortissement] 20 à 25 k [2 à 3 ans] (1) Récupération d eau chaude sur la distillation en continu du nettoyage à sec pour les besoins courants et les lave-linges. Jusqu à 5% d économie sur la consommation globale de l entreprise 0.5 à 1k [< 6 mois] (2) Métiers du bois Chaudière bois énergie à haut rendement (label Flamme Verte) pour le chauffage des ateliers ou le séchage du bois. Bois énergie gratuit et issu des déchets bois de production non traité Variable selon les besoins Variation électronique de vitesse sur les moteurs de l aspiration des particules de bois. Jusqu à 50% d économie d énergie électrique sur l aspiration des particules de bois. 120 à 240 moteur [3 à 5 ans] kw électrique Scierie Variation électronique de vitesse sur les moteurs de certaines machines (scies de tête, déligneuses, broyeurs et compresseurs à vis) voire utilisation de moteurs hauts rendements. De 20% à 50% d économie d énergie électrique par machine selon le cas. 120 à 240 kw électrique moteur [3 à 10 ans] selon les cas Variation électronique de vitesse sur les moteurs de la ventilation des sécheurs à bois. Jusqu à 50%, voire 70% d économie d énergie électrique sur la ventilation des séchoirs à bois. 120 à 240 moteur [2 à 3 ans] kw électrique 6

7 Maîtriser ma consommation d énergie... et réduire mes dépenses Métiers de bouche Activités Solutions techniques Économies d énergies Économiseurs sur les plaques de cuisson à feu vif fonctionnant au gaz. Maximum 20% d économie d énergie gaz sur la cuisson à feu vif. Investissement [Amortissement] 10 à 15 [< 1 an] pièce Protections nocturnes sur les meubles de vente réfrigérés > Plaques de polystyrène découpées aux dimensions des meubles. Maximum 15% d économie d énergie électrique sur la production de froid des meubles de vente réfrigérés fonctionnant la nuit. 2 à 3 mètre [1 à 2 ans] Carrosseries Automobiles Séchage UV (instantané) des apprêts sur les aires de préparation avec emploi d apprêts spécifiques UV. Maximum 98% d économie d énergie électrique par rapport à un séchage infrarouge traditionnel. 2 à 3 fois plus cher que le séchage infrarouge Cabine de peinture fermée à séchage infrarouge gaz catalytique. Maximum 75% d économie d énergie gaz sur le chauffage de la cabine de peinture par rapport à une technologie traditionnelle à veine d air. 2 à 3 k plus cher qu une cabine de peinture veine d air [4 à 5 ans] Ventilateurs à réaction pour les cabines de peinture et les aires de préparation. Maximum 25% d économie d énergie électrique pour la ventilation des cabines de peinture et les aires de préparation par rapport à des ventilateurs à action. Technologie de ventilation intégrée aux équipements Arts graphiques Récupération de chaleur sur les compresseurs en offset feuille pour chauffer les ateliers en hiver. Maximum 200 à 250 d économie d énergie de propane ou d électricité. 2 à 3 k [8 à 10 ans] (3) Récupération de chaleur sur le refroidissement du séchage infrarouge, en bout de ligne, en offset feuille pour chauffer les ateliers en hiver. Maximum 1 à 2 % d économie sur la consommation énergétique globale de l entreprise. 1 à 2 k [8 à 10 ans] (4) Données mises à disposition par le CNIDEP (1) Notamment grâce aux économies de produits, d eau, d énergie et de gestion de boues. (2) Notamment grâce aux économies d eau. (3) Ateliers se chauffant uniquement au propane ou a l électricité. (4) Pour de l offset 4 ou 5 ou couleurs (séchage infrarouge en bout de ligne de 16 à 20 kw) 7

8 Les incitations financières Pour les entreprises artisanales Programme Énergie Climat Bourguignon - PECB Une dynamique partagée pour faire progresser l environnement dans l entreprise. Parce que les entreprises jouent un rôle essentiel dans la préservation des ressources naturelles et que l environnement devient un facteur de performance pour l entreprise. L ADEME et le conseil régional de Bourgogne aux côtés de l État ont décidé de mettre en commun leurs moyens et d unir leurs efforts autour d un programme commun, Programme Énergie Climat Bourgogne sur la période pour accompagner les entreprises autour de 5 thématiques : la maîtrise des consommations énergétiques, l utilisation des énergies renouvelables, le développement de la qualité environnementale du bâtiment, la maîtrise des émissions générées (air, eau, déchets) par l activité économique, l environnement dans les décisions de management. L ensemble de ce programme s articule autour des règlements d intervention disponibles sur le site «www.jentreprendsenbourgogne» dans la rubrique «Je manage l environnement en Bourgogne». Incitations fiscales Les entreprises artisanales peuvent également bénéficier d incitations fiscales en faveur de la maîtrise de l énergie, notamment l amortissement comptable exceptionnel sur 12 mois pour : - Les matériels destinés à économiser de l énergie (article 02 de l Annexe IV du code général des impôts) ; - Les véhicules neufs à mono ou bicarburation fonctionnant à l électricité ou au gaz (GPL-GNV). Pour en savoir plus et vous aider au montage du dossier de demande d aide, contactez un conseiller de votre Chambre de Métiers et de l'artisanat Pour connaître toutes les aides aux entreprises et les conditions d intervention : ADEME : Administration fiscale : Portail du Conseil régional de Bourgogne : Pour les particuliers Crédit d impôt - Le crédit d impôt pour les travaux en faveur du développement durable dans la résidence principale est prorogé jusqu au 31 décembre 2012, il est désormais étendu aux propriétaires bailleurs sous certaines conditions. A noter que les chaudières basse température et les pompes à chaleur air/air sont désormais exclues de ce régime. - Un nouveau crédit gratuit (éco-ptz) est créé pour financer les travaux visant à améliorer la performance énergétique d un logement ancien occupé à titre de résidence principale. Accessible sans conditions de ressources, il est plafonné à 300 / m², dans la limite globale de Prêt à taux zéro : Les acquéreurs d un logement neuf présentant des normes de performance énergétique supérieures au minimum légal pourront bénéficier du prêt à taux zéro pour un montant maximal qui sera alors majoré de euros. - Intérêts d emprunt pour la résidence principale : L avantage fiscal consenti pour l achat de sa résidence principale à crédit est bonifié pour les acquéreurs d un logement plus économe en énergie. Le taux de ce crédit d impôt sera de 40 % du montant des intérêts payés pendant sept ans en cas d acquisition d un logement neuf présentant une performance énergétique supérieure à des normes réglementaires. TVA à 5,5% La TVA réduite à 5,5 % pour les travaux d amélioration des logements est reconduite jusqu en

9 M informer, me former Pour les entreprises artisanales De nouveaux marchés pour développer son activité, des formations pour acquérir un savoir faire Les organisations professionnelles et les Chambres de Métiers et de l Artisanat proposent des stages aux chefs d entreprises, aux salariés et aux conjoints non salariés dans les domaines de la gestion, de l informatique, de l écoconstruction : Maison ossature bois, Énergie solaire, Énergie photovoltaïque, Se chauffer avec la biomasse, Isolants naturels... Une question spécifique sur l efficacité énergétique? => contactez le chargé de mission développement durable bâtiment de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Bourgogne Tél Courriel Pour en savoir plus, => contactez le service Formation de votre Chambre de Métiers et de l'artisanat ou de votre organisation professionnelle. Pour les particuliers Un service d'information et de conseil, indépendant et gratuit à la disposition du public Dans chaque Espace Info Énergie, des spécialistes informent et conseillent sur toutes les questions relatives à l'efficacité énergétique et au recours aux énergies renouvelables : quels sont les gestes simples à effectuer, quel type d'équipement choisir, quelles sont les aides accordées et les déductions fiscales Des brochures et des guides pratiques sont également mis à disposition. Une charte signée entre l'ademe et la structure d'accueil de l'espace Info Énergie garantit la gratuité, la neutralité et l'indépendance des services proposés. Pour des études approfondies, les conseillers orienteront les personnes vers les organismes, bureaux d'études ou entreprises compétentes. Pour en savoir plus, adressez-vous aux Espaces Info Énergie : Bourgogne Énergies Renouvelables à Dijon Tél Parc Naturel Régional du Morvan à St-Brisson Tél Agence Départementale d'information sur le Logement à Auxerre Tél CAUE 71 à Montceau-les-Mines Tél CAUE 71 à Chalon-sur-Saône Tél ADEME Tél (prix d un appel local) 9

10 Me faire connaître Pour valoriser le secteur de l artisanat, les Chambres de Métiers et de l Artisanat de Bourgogne ont créé l annuaire officiel des entreprises artisanales de Bourgogne et des éco-guides pour les entreprises intervenant dans le domaine de l écoconstruction. L annuaire officiel des artisans de Bourgogne inscrits au Répertoire des Métiers Les Chambres de Métiers et de l'artisanat de Bourgogne ont créé l annuaire des entreprises bourguignonnes. Les clients potentiels peuvent facilement trouver les coordonnées d une entreprise en effectuant une recherche par nom, métier, lieu ou mots-clés. Les informations diffusées sont directement extraites du Répertoire des Métiers, le répertoire officiel des entreprises artisanales. Toutes les entreprises artisanales figurent gratuitement sur ce support. Sont identifiés les installateurs de systèmes solaires thermiques, de systèmes photovoltaïques et de chaudières bois énergie ayant l appellation qualité : QualiSol, QualiPv ou QualiBois. Cet annuaire Internet permet aussi de valoriser son savoir-faire par la création de son propre mini-site Internet de façon simple et pour un coût modique (contacter M. MENDOZA à la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat). Des Eco-guides Dans le cadre des actions en faveur du développement durable, des chambres départementales de métiers et de l'artisanat de Bourgogne ont réalisé des guides sur l écoconstruction. Sous la forme d un petit livret, le document présente les différentes énergies renouvelables qui peuvent être utilisées dans l habitat résidentiel. Dans ces guides, on retrouve également les artisans qui proposent des prestations dans le domaine du solaire, du chauffage bois, du photovoltaïque, de la construction ossature bois... Les guides «Eco-construction» sont diffusés gratuitement lors de manifestations auxquelles prennent part les Chambres de Métiers et de l'artisanat. 10

11 Me faire connaître Des outils de communication à disposition des artisans pour sensibiliser les clients Panneaux disponibles en prêt gratuitement sur demande Les Chambres de Métiers et de l Artisanat départementales de Bourgogne ont créé des panneaux d exposition, sources d information pour vos clients : - Principe du fonctionnement du chauffe-eau solaire et combiné - Principe d'une chaudière à bois individuelle automatique - Principe d'une production d'électricité solaire - Principe de la géothermie horizontale - Principe du puits canadien - Performance énergétique des bâtiment - Économie d'énergie Ces panneaux sont utilisés pour mener des actions de communication et de sensibilisation auprès du grand public lors de foires, de salons de l habitat ou d expositions. Ces outils sont également mis gratuitement à disposition des artisans bourguignons qui participent à des manifestations ou font des portes ouvertes dans ce domaine. Les panneaux proposés sont de deux dimensions : panneaux de 0,7 m x 1 m ou kakémonos (panneaux souples enroulables) de 0,7 x 1,95 m. Ils se transportent facilement. Pour s assurer de la disponibilité, il convient de prendre contact au préalable avec votre Chambre de Métiers et de l Artisanat départementale. Plaquettes / Brochures / Guides L Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie - ADEME - dispose de visuels ou brochures sur les thématiques de l environnement : déchets, énergie, air... Depuis l année 2000, l'ademe, l'état et le Conseil régional de Bourgogne dans le cadre du PECB encouragent les installations solaires thermiques par des incitations financières spécifiques. Un ensemble de fiches pratiques sur les aides sont à votre disposition. Pour en savoir plus, Conseillers de votre Chambre de Métiers et de l'artisanat ADEME Bourgogne : 11

12 Document réalisé dans le cadre du Programme Énergie Climat Bourgogne (PECB) et avec le soutien technique du CNIDEP Coordination Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Bourgogne 46, Boulevard de la Marne DIJON Tél. : Vos contacts Chambre de Métiers et de l'artisanat de la Côte d Or 65-69, rue Daubenton - BP DIJON Cedex Tél. : Chambre de Métiers et de l'artisanat de la Nièvre 18, rue Albert I er NEVERS Tél. : Chambre de Métiers et de l'artisanat de la Saône-et-Loire 185, avenue Boucicaut - BP CHALON-SUR-SÂONE Tél. : Chambre de Métiers et de l'artisanat de l'yonne 56-58, rue du Moulin du Président - BP AUXERRE Cedex Tél. : Document réalisé avec le concours de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat du Centre et du CNIDEP Crédit photos : Chambre de Métiers et de l'artisanat de la Gironde Ce guide est imprimé sur du papier certifié FSC (Forest Stewardship Council) issu de forêts gérées durablement et à 60% recyclé. L imprimeur est titulaire de la marque nationale Imprim Vert qui garantit la bonne gestion des déchets dangereux, la sécurisation des stockages de liquides dangereux et la non utilisation de produits toxiques dans son imprimerie.

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Bouchers-Charcutiers Traiteurs Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Boulangers Pâtissiers Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts de l énergie

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Paris, le 5 janvier 2005 Annoncées dans le Plan Climat en juillet 2004, les mesures fiscales en faveur des énergies

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales

Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales NOTE DE VEILLE TECHNIQUE N 05 2007 SERVICE ENVIRONNEMENT Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales Rédacteur :Sylvain AVRIL Approbateur : D. GOUTTEBEL Date : 03/09/07 SOURCE D INFORMATION

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Coiffeurs CMA33-Droits réservés Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés Arts graphiques I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés A. Les procédés de fabrication Les professionnels ont au choix les trois procédés de fabrication suivants : - Film flasheuse press offset

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006!

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006! Économies d énergie et énergies renouvelables Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Le crédit d impôt? Il est fait pour moi! Illustrations : Claire Laffargue Les nouvelles dispositions

Plus en détail

Choisir un professionnel qualifié RGE

Choisir un professionnel qualifié RGE L habitat Choisir un professionnel qualifié RGE COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : septembre 2014 RGE, un signe pour identifier DES PROFESSIONNELS COMPÉTENTS Vous voulez faire

Plus en détail

I. Etapes du service et procédés utilisés

I. Etapes du service et procédés utilisés I. Etapes du service et procédés utilisés Réception des vêtements Détachage des vêtements Nettoyage à sec des vêtements Lavage des vêtements Essorage des vêtements Séchage des vêtements Repassage des vêtements

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo Chaudière fioul À CONDENSATION EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Alezio POMPE À CHALEUR AIR / EAU EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Solneo solution combinée condensation gaz et solaire

Solneo solution combinée condensation gaz et solaire solai re bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Solneo solution combinée condensation gaz et solaire EASYLIFE Combiner les énergies en toute simplicité >> Une solution gain de place >> 50% d'ecs

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation Eco-conception by CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation SOLAIRE BOIS POMPES

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011 Sensibilisation comportementale Réunion d information Le 30 avril 2011 Espace Info Energie Informer et conseiller Les semaines paires à Pontivy, - 1 rue Henri Dunant de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi

Plus en détail

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés Mécanique Générale Les activités de la Mécanique Générale utilisent une quantité d'énergie non négligeable qui représente en moyenne 1,2 % du chiffre d'affaires. C'est aussi 22 000 kwh ou 1 200 HT par

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAI R E BOIS POMPE S À CHALE U R Kaliko CON DE NSATION F IOU L/GAZ CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >>

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

en LORRAINE projet de rénovation L Espace INFOÉNERGIE Ouest 54 Eric DROUILLY Conseiller Info Energie

en LORRAINE projet de rénovation L Espace INFOÉNERGIE Ouest 54 Eric DROUILLY Conseiller Info Energie en LORRAINE Réussir et Financer son projet de rénovation L Espace INFOÉNERGIE Ouest 54 Eric DROUILLY Conseiller Info Energie en LORRAINE Les Enjeux de l'énergie Les Enjeux de l'énergie Mini Intro On consomme

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2014 Le DPE, QUELS OBJECTIFS? Le diagnostic de performance

Plus en détail

Des pistes pour une maison. + éc n me

Des pistes pour une maison. + éc n me Des pistes pour une maison + éc n me Dans le cadre de l Agenda 21, la ville de Marcoussis souhaite développer et rénover le parc de logements vers un habitat plus durable et moins énergivore. Protection

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Vivadens CHAUDIÈRE MURALE GAZ

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42 Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire La maîtrise des coûts énergétiques Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu par EDEL : Un accompagnement dans la démarche

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

Wingo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Wingo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> solai re bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo C h a u d i è r e f i o u l À C O N d e N S A T i o N EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Vivadens EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Vivadens EASYLIFE Chaudière murale gaz à Condensation Vivadens EASYLIFE Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : novembre 2013 Être bien informés pour économiser l énergie

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Wingo CHAUDIÈRE FIOUL À CONDENSATION

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature :

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature : DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières àdisposition des ménages 20 millions de logements devront être rénovés d ici à2050 sur les 31 millions existants. Magazine des

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.bis.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : 08 06 2142 / 1 Valable jusqu au : 26/08/2018 Année de construction :

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 01130021 / 1 Valable jusqu au : 07/01/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : à partir de 2000 Surface habitable : 173 m²* Adresse

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL 12 Lot le Vignaud 1 30980 LANGLADE Tel/Fax : 04 66 01 18 19 Mobile : 06 84 66 90 70 Email : g-diatic@orange.fr D P E DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

>> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances >> Grande simplicité d utilisation

>> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances >> Grande simplicité d utilisation SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Naneo CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION EASYLIFE L essentiel de la condensation >> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE ISO 9001:2008 la solution électrique maîtrisée Industrie Compensation d énergie réactive Suppression des pénalités sur le réactif. Optimisation en fonction

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Twineo CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION EASYLIFE La condensation pour tous >> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) N : 1725791/E301 Valable jusqu au : 19/01/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : à partir de 2000 surface habitable : 45,5

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION

La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION www.domibio.com Mail : contact@domibio.com Tél. : 0805 140 150 Appel gratuit depuis un poste

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE Chaudière fioul à condensation Wingo EASYLIFE La condensation fi oul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées Bilan des émissions de gaz à effet de serre Septembre 213 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Sommaire

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : RA5504 Bâtiment C Valable jusqu au : 14/02/2022 Type de bâtiment : immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 2045,70 m² (info propriétaire) N Lot : Bâtiment C Adresse

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Hybris Power Chaudière murale gaz à écogénération ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

L Espace Info Energie 72

L Espace Info Energie 72 L Espace Info Energie 72 Un dispositif national... LE SERVICE ESPACE INFO ENERGIE La mission première des conseillers INFO ENERGIE est de proposer aux particuliers, petites entreprises et petites collectivités

Plus en détail