Avancer ensemble! Handicap. Dossier page 24 >>> Mensuel municipal d informations locales N 45 septembre Journée internationale de la paix

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avancer ensemble! Handicap. Dossier page 24 >>> Mensuel municipal d informations locales N 45 septembre 2008. Journée internationale de la paix"

Transcription

1 Mensuel municipal d informations locales N 45 septembre 2008 ı JOURNAL ı VILLE DE VITRY-SUR-SEINE ÉDITIONı I Événement I PAGE 4 I Journée internationale de la paix Dimanche 21 septembre Vitry honorera particulièrement son titre de ville messagère de la paix lors d une journée festive I Actu I PAGE 16 I Le Forum de l ESV Le 13 septembre l Entente sportive de Vitry vous invite à venir découvrir plus d une quarantaine de disciplines Francine Lafosse L infirmière en boubou I portrait I PAGE 20 I Handicap Avancer ensemble! Dossier page 24 >>>

2 ı l actu ı 2008 N 45 Septembre ıleısommaireı 24 LE DOSSIER P. 24 À 31 Handicap L accès à une citoyenneté pleine et entière pour les personnes handicapées est l une des préoccupations de la municipalité qui y travaille à l échelle de la commune depuis de nombreuses années. L ÉVÉNEMENT > 4,5. Journée internationale de la paix. ITINÉRAIRE > 21. La Société d histoire de Vitry. 21 ZOOM > 7. Le service municipal de l Architecture. L ACTU > 9 À 17. La commission des menus Un nouveau cours de danse africaine Maraina, un opéra en ouverture de la saison théâtrale à Jean-Vilar Les dix ans du département de chimie de l IUT de Créteil-Vitry Une exposition des élèves de CM1 de Henri-Wallon De nouveaux lampadaires à énergie éolienne dans la ville Aménagement du parking public paysager au Clos-Langlois Le Forum de l ESV La fête des retours des séjours d été. 14 de soirée Mon panier maraîcher. BONS PLANS > 18. Valérie Brocantine Rafraîchisseurs MON ŒIL > 22,23. CHRONIQUES > 28, 29. L esprit du jumelage La princesse malgache Déviations urbaines Ambiance au centre de loisirs Henri-Wallon. AU CONSEIL > 34 À 37. Les chantiers de l Anru à Balzac Financements européens pour Seine-Amont. INDISPENSABLES > 39. État civil, noces d or. PETITES ANNONCES > PORTRAIT > 20. Francine Lafosse : infirmière en boubou. >>> PHOTO DE COUVERTURE : CYRIL ANANIGUIAN ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 1 ı

3

4 ı ÉDITORIAL DU MAIRE ı Une rentrée d espoir et de mobilisation citoyenne En espérant que chacun et chacune ait pu profiter au mieux de la période des vacances, j espère que cette rentrée se passe dans de bonnes conditions malgré un contexte social et économique de récession qui impose bien des restrictions et des difficultés à bon nombre d entre vous. La municipalité a mis quant à elle à profit l été pour réaliser de nombreux travaux utiles notamment dans les écoles et améliorer ainsi l accueil des enfants de notre ville. La rentrée scolaire reste aussi marquée par notre volonté de contribuer à la gratuité et à la qualité de l école, aux conditions d enseignement les meilleures possibles, aux solidarités pour toutes et tous à chaque âge de la vie. Malgré les efforts importants que nous faisons à Vitry en ce domaine, je reste soucieux des conséquences qu engendre la politique du gouvernement actuel avec son cortège de reculs des droits sociaux, de transferts de charges sur les collectivités locales et de diminution de leurs ressources. Ne baissons pas pour autant les bras, sachons nous rassembler face aux difficultés et contraindre au recul un gouvernement sourd aux besoins et aux attentes du plus grand nombre. Portons l espoir d un changement nécessaire de cap, pour mieux vivre ensemble dans notre ville et dans notre pays. JE RESTE SOUCIEUX DES CONSÉQUENCES QU ENGENDRE LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT ACTUEL. I ALAIN AUDOUBERT I MAIRE DE VITRY-SUR-SEINE I Lors de la réception organisée pour les enseignants en fin d année scolaire, le 24 juin 2 Accueil des enfants sahraouis en séjour dans notre pays, à l hôtel de ville, le 1 er août. 3 Lors de la cérémonie commémorative, au monument aux morts, dans le cadre des cérémonies anniversaires de la Libération, le 24 août. ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 3 ı

5 ı l événement ı I 21 septembre I JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA PAIX I La paix, une urgence planétaire Dimanche 21 septembre, journée internationale de la Paix, Vitry honorera particulièrement son titre de ville messagère de la paix. I Salle Bourneville I Expositions et ventes d œuvres d art Dans la salle Bourneville le photographe Michel Aguilera donnera à voir une nouvelle installation de ses photos Vêtements d Hiroshima réalisées au Musée mémorial du Japon, portraits de vêtements abandonnés dans des décharges, restes calcinés d habits portés par les victimes d Hiroshima. Également une exposition-vente de reproductions d œuvres artistiques contemporaines, lithographies, estampes, cartes postales de la galerie l Art et la Paix du Mouvement de la paix. ANJA Désuet d agir pour la paix, encore et toujours? Non, comme le montrent les derniers événements dans le Caucase, avec comme un retour à un climat de guerre froide, ou comme en Irak et en Afghanistan, où chaque jour apporte la preuve que la guerre n a rien réglé, que la violence appelle la violence. La paix n est-elle pas indispensable au développement durable de notre planète? Alain Audoubert, le maire de Vitry, porte fort cette exigence de paix depuis de nombreuses années. En mars il demandait au président de la République d arrêter tout essai nucléaire, de suspendre le programme de missiles M51 et de prendre des initiatives pour que s engage un processus international de désarmement nucléaire. Renforcer les idéaux de paix Plus d un millier de Vitriots ont signé la carte-pétition, Les villes ne sont pas des cibles au cours des Fêtes du lilas, adressée au président de la République. Je vous demande de protéger les villes, les hommes, les femmes, les enfants qui les peuplent, premières victimes des bombes. [ ] La France doit peser auprès des autres puissances. Nous pouvons aboutir à l abolition de l arme nucléaire dans tous les pays d ici 2020, garantir ainsi la protection des civils et créer les conditions d une paix durable dans le monde, stipule cette carte. La ville de Vitry, adhérente à Mayors for Peace (réseau des villes pour la paix présidé par le maire d Hiroshima), entend accentuer encore ses actions pour une culture de paix au travers d échanges entre les cultures et les peuples, d actions solidaires, en défendant les valeurs de solidarité. C est donc tout naturellement que le 21 septembre elle célèbre cette journée internationale de la Paix en invitant les Vitriots à un moment de fête conviviale et d actions pour promouvoir et développer une culture de paix. C est en 2001 que l assemblée générale de l Onu déclarait cette journée du 21 septembre journée internationale de la Paix. Depuis, chaque 21 septembre Une journée conviviale pour renforcer les idéaux de paix. I Mille grues au parc du Cote ı page 4 ı ı vitry le mensuel ı N 45 SEPTEMBRE 2008 ı

6 QuestionsRéponses Sonia Guénine, adjointe au maire chargée de la Solidarité et culture de paix au I est une journée consacrée au renforcement des idéaux de paix au sein des nations et des peuples. Cette année, cette journée tombe un dimanche, ce qui nous permet de lui donner un caractère plus conviviale et festif en l organisant au parc du Coteau, remarque Jean-Pierre Lemesle, animateur de cette journée. Un oiseau porte-bonheur De 12 heures à 19 heures la ville vous invite à passer un moment agréable en famille. Vous pourrez vous restaurer, vous informer, discuter, écouter de la musique, danser, signer la carte-pétition Les villes ne sont pas des cibles, participer à un atelier d origami pour construire une petite grue, oiseau symbole de paix et porte-bonheur au Japon. Depuis des siècles, dans ce pays, ce grand oiseau migrateur du nord, appelé tanchô, a conservé une auréole mythique. La légende dit que cet animal est capable de vivre mille ans. On raconte aussi que celui qui plie mille grues d origami verra son vœu exaucé et guérira. Sadako Sasaki, une petite fille âgée de deux ans au moment de l explosion de la bombe atomique d Hiroshima, survécu miraculeusement, mais tomba gravement malade dix ans après l explosion. Pour trouver en elle la force de lutter contre la maladie, Sadako se mit à plier de petits oiseaux de papier avec une volonté acharnée. Aidée de sa famille et de ses amis elle en avait plié 642 lorsque la vie l abandonna. Pour honorer sa mémoire, ses camarades de classe continuèrent ses pliages d espoir et fabriquèrent les 358 grues de papier qui manquaient. Depuis, les grues de Sadako sont aussi devenues symbole d espoir et de paix. L artiste plasticien Sacha animera les pelouses du parc de ces grues géantes. Mais au fait, combien en a-t-il réalisé? De nombreuses associations (le Mouvement pour la paix, vivre ensemble, Vitry-Tombola, etc.) feront vivre le village de la paix. En fin d après-midi l orchestre La bande à Mimile vous fera guincher. À 16 heures une rencontre débat à ne pas manquer autour du thème Nos villes ne sont pas des cibles, en présence de diverses personnalités I SUZANNE THIRY I MICHEL AUMERCIER Vitry souhaite développer davantage ses actions pour une culture de paix? Vitry est très réactive sur cette question. Elle participe depuis plus de quinze ans à des actions de codéveloppement au Mali, au Liban. Nous souhaitons également accroître nos échanges avec nos villes jumelles, notamment dans le domaine de la culture, du sport, de la formation, des savoir-faire. Chaque année nous accueillons de jeunes Sahraouis, mais peu ici connaissent les combats de cette république en exil. Développer des journées comme celle du 21 septembre, pour parler de la paix, mieux comprendre ce qui se passe, est important. Pourquoi? En travaillant pour une culture de paix, Vitry développe une autre conception des rapports entre les hommes, substituant à la logique de la concurrence une logique de solidarité et de coopération. Je souhaite que de très nombreux Vitriots participent à cette journée que nous avons voulue festive et familiale, très significative de notre engagement pour un monde meilleur. ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 5 ı

7

8 ı z ı o o ı m ı Ils veillent sur chaque école, chaque gymnase Parfois, ils assistent même à la naissance des bâtiments. Eux, ce sont les hommes du service Architecture municipal. Les hommes de l ombre Des chantiers écolos Plus qu une mode, c est désormais l un des fils rouges sur les chantiers. Sur les constructions récentes, le service Architecture effectue un gros travail de sélection des matériaux : fini le béton, le centre de loisirs Henri-Vallon est en briques creuses! Quant à l école Louise-Michel, elle sert de laboratoire pour tester les dernières techniques : cuivre, toitures végétalisées, membranes photovoltaïques, géothermie Jusqu au sol où l on privilégie le lino, à base de lin! Le service profite aussi des rénovations pour mettre les bâtiments en conformité sur le plan énergétique. Les nouvelles chaudières offrent un meilleur rendement, certains immeubles se font raccorder au chauffage urbain, les fenêtres isolent mieux Planète oblige, le développement durable sera l une des priorités du prochain mandat. Pour rencontrer les membres du service Architecture, mieux vaut se rendre directement sur les chantiers. Je ne passe que 25 % de mon temps dans un bureau, confirme Didier Schneider. Ce contrôleur de travaux gère en ce moment quatre chantiers, soit autant de visites quotidiennes pour vérifier que tout va bien et faire le lien avec les prestataires. Par exemple, je signale si quelqu un oublie de poncer une porte. Il faut avoir l œil, et ne pas hésiter à dire les choses. Dans le service, on m appelle le râleur. Sur les grands chantiers la ville fait appel à des entreprises privées pour le gros œuvre, mais beaucoup de projets sont confiés aux architectes maison. Il y a quelques années tous les grands équipements étaient réalisés par des architectes extérieurs, mais la qualité de nos prestations nous a permis de récupérer plusieurs opérations à gros budget, comme la nouvelle crèche Rouget-de-Lisle ou encore le chantier de la maternelle Louise-Michel, sourit Christophe Vandon, responsable du service. Mais à côté de ces nouvelles constructions, le patrimoine existant doit aussi se faire bichonner. L un des bureaux d études s occupe ainsi de gérer le gros entretien et les rénovations : depuis la mise aux normes de sécurité incendie jusqu à la réfection des toitures, cette branche du service gère la vie invisible des écoles, bibliothèques, relais-mairie, etc. C est aussi là qu on centralise la gestion de l eau, de l électricité ou encore du chauffage. Le service paie les consommations et veille sur la qualité des installations. Si la consommation d eau passe brusquement à quatre mille mètres cubes dans une école, on suppose qu il y a une fuite quelque part, et nous intervenons, précise Christophe Vandon. CYRIL ANANIGUIAN Dans l ombre, le service gère aussi une armée de maçons, plombiers, menuisiers, électriciens chargés de soigner les petits bobos des bâtiments. Depuis les toilettes qui fuient jusqu aux vitres cassées, en passant par les chambres froides dans les cantines, ces agents veillent sur cent quarante bâtiments communaux! Depuis trois ans, ils mènent également des visites préventives du patrimoine bâti, qui permettent de repérer les problèmes éventuels : plutôt que d attendre la chute d un carreau, les menuisiers changeront par exemple le mastic d une fenêtre abîmée I ÉLÉONORE DUPLAY I La qualité des prestations des architectes municipaux leur permet de travailler sur des opérations à gros budget. ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 7 ı

9

10 Restauration ı l actu ı Nathalie Besche, parent d élève La commission des menus permet, entre autres, aux parents de transmettre les points de vue de leurs enfants sur la nourriture à la cantine. I Commission I MENUS I Parents, à table! Chaque mois la commission des menus se réunit pour améliorer les repas des enfants à la cantine. Plus de parents d élèves sont invités à participer. Le Sidoresto, Syndicat intercommunal de la restauration Vitry- Gentilly, réunit une fois par mois la commission des menus composée de parents d élèves, mais aussi de professionnels de l école qui déjeunent à la cantine avec les enfants (directeurs, enseignants, animateurs des centres de loisirs, Atsem). Créée voilà plusieurs années pour centraliser les remarques et les réclamations, cette commission se distingue du comité des usagers par le fait qu elle se concentre sur les repas et non sur l ensemble de la pause de midi. Chacun est invité à exprimer son avis et d éventuelles réclamations. Ensuite, la diététicienne du Sidoresto, Céline Boireau, présente les menus du mois suivant. Il ne s agit pas de refaire les menus, précise-t-elle. Je les établis en fonction de critères nutritionnels, mais aussi de contraintes budgétaires et techniques. Ce que j accorde sans problème, ce sont les équivalences nutritionnelles (sauf surcoût) : remplacer du maquereau par de la sardine, ou une pomme par une poire Pour les autres demandes, j en parle avec la directrice. Je note aussi les propositions de nouvelles recettes! Basées sur la confiance réciproque et la reconnaissance de la place de chacun, ces réunions permettent d être à l écoute du ressenti des enfants transmis par les adultes. Et elles atteignent leur objectif, puisque des améliorations sont apportées chaque mois. I CAROLE TESTA I Prochaine réunion : lundi 8 septembre à 19 h au self communal Anton-Makarenko (porte vitrée à gauche de l escalier du self). Inscription : I Proposez vos recettes! I Vous êtes membre de la commission des menus depuis deux ans, pourquoi? C est important que les parents s investissent pour améliorer les repas des enfants à la cantine. Nous sommes seulement deux ou trois parents participant régulièrement pour l ensemble de la ville, c est peu, alors que c est un échange important. Les parents peuvent faire état des problèmes rencontrés dans les différentes écoles. Sur quelles décisions intervenez-vous? Par exemple, la réchauffe des plats ou la composition des menus : si le même plat est programmé à deux semaines d intervalle, si deux agrumes sont proposés en entrée et en dessert Autre exemple, nous avons remarqué que les enfants en maternelle n aimaient pas les yaourts aux fruits en morceaux, alors, désormais, la cantine n en sert plus. Nous avons aussi eu une discussion sur l usage du sel et du poivre : aujourd hui, les plats sont moins salés, mais les enfants peuvent en ajouter sur demande. Nous donnons aussi des idées pour le menu de Noël et de fin d année. ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 9 ı

11 Culture I JOURNÉE DU PATRIMOINE I Buster Keaton au Mac/Val Quand le cinéma muet rencontre les musiques actuelles, ils choisissent le Musée d art contemporain du Val-de-Marne. Dimanche 21 septembre, dans le cadre des journées du patrimoine, y seront projetés deux films de Buster Keaton des années vingt mis en musique par la fanfare ska tzigane funk Les fils de Teuhpu. One Week (22 minutes, 1920) raconte les péripéties d un jeune couple qui reçoit pour cadeau de noces un terrain et une maison démontable avec des plans de construction falsifiés. Sherlock Junior (44 minutes, 1924) met en scène un projectionniste de cinéma qui rêve de devenir détective. I EXPOSITION I Le collectif 6Bis Depuis le 31 août et jusqu au 15 septembre le collectif vitriot du 6Bis, qui regroupe des artistes de disciplines et d horizons divers, s expose à la Galerie municipale. Les œuvres présentées (vidéos, photographies, toiles, sculptures, installations) reflètent la richesse de ces pluralités qui s associent dans des formes de travail collectif foisonnantes. À ne pas manquer! Exposition In and Out à la Galerie municipale, 59, avenue Guy-Môquet, de 14 h à 19 h (vernissage le 4 septembre à partir de 18 h 30). Pour en savoir plus sur l association : ı l actu ı I Faso Muzik I COURS DE DANSE I Un nouveau pas dans l Afrique Après les cours de musique, l association Faso Muzik invite à la découverte de la danse africaine. Chaque lundi soir, à partir de la rentrée, l association Faso Muzik propose un cours de danse. Sous la houlette de Moïse Korouma, danseur et musicien professionnel au riche parcours, les élèves seront notamment initiés à des chorégraphies typiques de l Afrique de l ouest. Le tout rythmé par le djembéfola (maître djembé) Fatogoma Keita. Cette nouvelle proposition de I Chaque geste a une signification. I DR l association vitriote s ajoute aux cours de djembé et percussions déjà dispensés depuis Surtout, elle s inscrit dans une véritable démarche culturelle. Nous voulons enseigner en étant vrais. Nous ne sommes pas là que pour permettre à nos élèves à se défouler, souligne Moïse Korouma. Quand nous transmettons un art, comme la danse ou la musique, nous partageons également l histoire qui le compose. La danse, par exemple, retranscrit la vie quotidienne des gens. Chaque geste a une signification. Alors que les arts africains se popularisent depuis quelques années, l association tient ainsi à ce que les cours proposés (djembé et danse) conservent leur dimension authentique. La musique africaine est souvent connue selon des clichés, regrette Fatogoma Keita. Sa finesse et sa subtilité sont ignorées. Le djembé est un instrument qui servait à l origine à envoyer des messages. Chaque djembé, quel que soit le pays, a son langage. Une langue qu il faut apprendre à parler. I STÉPHANE LAFORGE I Alexandra Keita au ou Les cours auront lieu salle Pierre-Paris, 117, rue Léon- Geffroy, aux Ardoines, le lundi soir de 20 h à 22 h ı page 10 ı ı vitry le mensuel ı N 45 SEPTEMBRE 2008 ı

12 Maraina, théâtre chanté, donne à imaginer ce qu on vécu les premiers habitants de l île de la Réunion. I Théâtre Jean-Vilar I OPÉRA DE L OCÉAN INDIEN I Lyrisme créole Du 3 au 5 octobre le théâtre Jean-Vilar ouvre sa saison avec l opéra créolomalgache Maraina relatant l aventure des premiers Réunionnais. Un spectacle lyrique qui vous transportera de la scène à l océan Indien sur l île de la Réunion : un Français et un Malgache se déchirent pour l amour de la belle Marie-Maraina, une prisonnière se transforme en oiseau mythique Voron Amboa, des dissidents sont réduits en esclavage Avec cet opéra de l océan Indien, le créateur du livret et metteur en scène Emmanuel Genvrin explore le mythe des premiers habitants français et malgaches de l île de la Réunion, au XVII e siècle. Le compositeur et chef d orchestre Jean-Luc Trulès, un des pères de la musique réunionnaise contemporaine, a mêlé dans une harmonie envoûtante musique lyrique classique et mélopée malgache. Dans une atmosphère évoquant un paradis perdu, le déchaînement des passions fait écho à l histoire d une communauté. Créé à la Réunion en 2005, l opéra a été présenté à Madagascar en 2007, en hommage aux lieux qui l ont inspiré, et a connu un énorme succès populaire. Pour cette tournée en France, ce spectacle du théâtre Vollard est coproduit par le théâtre Jean-Vilar (qui donne la toute première représentation dans la région) et Arcadi (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France). Aux chanteurs lyriques de la Réunion, Madagascar, Tahiti, la Martinique et la Guadeloupe, s ajoutent des choristes franciliens et vingt et un musiciens de l orchestre de l opéra de Massy, soit au total une soixantaine d artistes issus de cultures et de régions du monde différentes. Le résultat sur scène : un superbe métissage des cultures et des voix au service d un souffle lyrique à vous donner le frisson. I CAROLE TESTA I Vendredi 3, samedi 4 à 21 h, dimanche 5 octobre à 16 h, au théâtre Jean-Vilar Réservation : DR I JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE I Artdustriel, la centrale Ils se sont rencontrés autour d un bac à sable d une école de Vitry, il y a une dizaine d années. Serge Bacheré, enseignant à Joliot-Curie, et Georges Grosz, consultant en informatique, partagent une même passion, la photo, notamment celle des paysages industriels et urbains. Comme pour beaucoup de Vitriots, la présence physique des deux cheminées de la centrale EDF fait partie de notre quotidien, soulignent-ils. Partis à la découverte de ce bâtiment qu ils qualifient d impressionnant et graphique, ils proposent un voyage étonnant au travers d une vingtaine de photos, abstraites et figuratives, du détail au plan général. Du 15 au 27 septembre sur la mezzanine de l hôtel de ville. Visite guidée dans les coulisses de la centrale en présence des photographes samedi 20 (rendez-vous à 10 h sur le parvis de l hôtel de ville). Réservation Toujours dans le cadre des journées européennes du Patrimoine, le service municipal de la Culture vous propose un parcours commenté des œuvres d art du centre-ville le samedi 20 septembre à 15 h (rendez-vous sur le parvis de l hôtel de ville). ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 11 ı

13 Enseignement ı l actu ı I CARTE SCOLAIRE I Rentrée 2008 La rentrée 2008 qui s annonce verra les ouvertures et fermetures de classes suivre globalement la courbe des effectifs. Les fermetures prévues concernent les écoles maternelle Anatole-France 1 et élémentaire Denis- Diderot ; les ouvertures, la maternelle Victor-Hugo 1 et les élémentaires Anton- Makarenko B et Montesquieu. Sur constat de rentrée, on risque une fermeture en élémentaire à Jules-Verne et une ouverture pourrait avoir lieu à Marcel-Cachin. Mais la plus grosse inquiétude concerne la suppression des heures du samedi matin pour tous les élèves afin de les redéployer en dehors du temps scolaire en aide aux enfants les plus en difficulté. Nous sommes confrontés à un véritable casse-tête pour l application pratique de cette mesure, avec la crainte de densifier la journée d école des enfants qui se fatiguent déjà le plus, s inquiète Agnès Celeyrette, directrice de l école primaire Makarenko B. D autant que les dispositifs prévus ne coïncident pas avec le soutien scolaire du soir et l accompagnement éducatif déjà en place, et que l organisation préconisée par l Éducation nationale ne sera dévoilée qu au 1 er octobre! Plus de précisions sur le premier constat de rentrée dans le Vitry hebdo du mercredi 3 septembre. SÉBASTIEN CHAMBERT I IUT Créteil-Vitry I 10 ANS DU DÉPARTEMENT DE CHIMIE I La chimie en fête Le département de chimie de l IUT de Créteil-Vitry vient tout juste de fêter ses dix ans. Dernier né des établissements en France, il n a cessé de se développer et forme à présent plus de quatrevingts étudiants par an à différents métiers. Lorsque l on pense chimie, les premiers mots qui nous viennent en tête sont le plus souvent : industrie pharmaceutique, détergents, cosmétiques ou même parfums. En réalité, la chimie est présente un peu partout, jusque dans l industrie agroalimentaire, l automobile et la cuisine. D où la présence d Hervé This, le physico-chimiste spécialiste de gastronomie moléculaire, pour les dix ans du département de chimie de l IUT de Créteil-Vitry au domaine Chérioux. Si, en France, on compte dix-neuf établissements de ce type, seuls deux sont présents dans la région parisienne. L ouverture de ce département, il y a dix ans, répondait à un réel besoin, explique Marie- Anne Besson, chef du département chimie. Et en orientant les enseignements sur l analyse et la formulation, on a voulu une adaptation aux demandes locales. Ainsi, chaque année, à la sortie de l IUT, plusieurs étudiants travaillent dans des entreprises de la région dont L Oréal ou Sanofi-Aventis. Mais les champs d application des enseignements reçus étant très vastes, certains se dirigent aussi vers la métallurgie ou l environnement à l instar de Raphaël Richard. Sorti de l IUT il y a huit ans, il travaille à présent chez Veolia, mais en Angleterre. La formation française est très appréciée là-bas, explique-t-il. De vingthuit étudiants en 1998, le département en accueille à présent quatre-vingts chaque année. Et à la rentrée 2008, une nouvelle licence professionnelle, Industries chimiques et pharmaceutiques, ouvrira ses portes. I PAULINE RENAUD I I Un enseignement porteur. I En dix ans le département de chimie de l IUT de Créteil-Vitry, au domaine Chérioux, s est beaucoup développé. JULIEN PAISLEY ı page 12 ı ı vitry le mensuel ı N 45 SEPTEMBRE 2008 ı

14 Les enfants ont appris à réfléchir avant les prises de vue, à étudier les lignes et à mieux se connaître, tout en travaillant. I Henri-Wallon I EXPOSITION I Tu veux ma photo? Aux Rencontres internationales de la photographie d Arles cet été, le travail réalisé sur le portrait et la photo de classe par les élèves de CM1 de Henri-Wallon s exposera à la bibliothèque Nelson-Mandela du 8 au 20 septembre. La photographie, ce n est pas seulement s amuser, c est du travail! Inscrits par leur enseignant, Nicolas Broux, à la cinquième édition de l opération nationale Des clics et des classes l année dernière, les élèves de CM1 B de Henri-Wallon se sont associés à l artiste Carole Fékété et au Centre photographique d Îlede-France (CPIF) pour revisiter le thème de l immuable photo de classe. Je souhaitais réaliser des prises de vue individuelles et rassembler les portraits dans une même image, précise Carole Fékété. Cette démarche permet de représenter chaque enfant avec précision en faisant apparaître la diversité des physionomies, puis de les réunir grâce à un montage. Destinée à sensibiliser les jeunes sur leur rapport aux images, cette initiative mêle production d artiste et travaux d élèves sur le thème : du portrait à la photo de classe. Par groupe de trois, les enfants sont aussi passés derrière l objectif pour se photographier et ont été initiés à la lecture des images. Nous sommes allés développer nos photos au CPIF où nous avons visité deux expositions, racontent les artistes en herbe. Nous avons appris à réfléchir avant les prises de vue, en faisant attention à l emplacement, aux couleurs, aux lignes et à la lumière. L ensemble des travaux présenté cet été aux Rencontres internationales d Arles sera exposé du 8 au 20 septembre dans le hall de la bibliothèque municipale de Vitry. Nous espérons que nos parents ne seront pas les seuls à se déplacer, confient les enfants. Et que notre exposition plaira aux gens, qu ils prendront le temps de la regarder. I MARJORIE ANDRÈS I Vernissage le lundi 8 à 18 h I Savoir appréhender l image. I DR I LOUISE-MICHEL, HENRI-WALLON I Une nouvelle liaison Deux écoles d un même secteur qui ne sont pas proches l une de l autre. Des enfants d une même famille qui fréquentent l école maternelle Louise- Michel et l école primaire Henri-Wallon. Une course contre la montre peu pratique, surtout le matin, soulignent certains parents. La municipalité, à leur écoute, a décidé de mettre en place un nouveau service, gratuit et expérimental, dès la rentrée de septembre : un transfert en autocar sera organisé tous les matins de l école Louise- Michel à l école Henri- Wallon. L accueil du matin, organisé à partir de 7 heures, prendra en charge les frères et sœurs des enfants qui fréquentent l école maternelle Louise-Michel. Ils seront ensuite véhiculés pour l heure de la rentrée à l école élémentaire Henri-Wallon, explique Dominique Montet, la responsable de ce secteur. Vous souhaitez utiliser ce nouveau service, renseignez-vous auprès du service des Centres de loisirs maternels. Contact : ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 13 ı

15 Environnement ı l actu ı I EMA I Sente piétonne Une sente piétonne a été créée entre les rues Camille-Groult et des Granges, entre le bâtiment des Écoles municipales artistiques et celui des impôts, permettant entre autres d accéder au parc Daniel-Fery. Cet aménagement allie des matériaux de qualité et des techniques respectueuses de l environnement. Ainsi, les enrobés utilisés ont été produits à partir d un liant végétal, préféré au bitume classique. L éclairage sera adapté en fonction des heures de la nuit. Des plantations sont prévus à l automne. I CENTRALE THERMIQUE I Travaux de maintenance Samedi 26 juillet la centrale thermique EDF de Vitry s est arrêtée pour neuf semaines afin de réaliser des travaux de maintenance sur les deux unités de production pour un total de onze millions d euros. Sur l unité 3 ces travaux consistent à remplacer les tuyaux d acier spéciaux soumis à de fortes pressions et de hautes températures. Sur l unité 4, dont les tuyaux ont été remplacés en 2006, il s agit de rénover les vingt-quatre brûleurs de la chaudière et d effectuer une visite générale des ventilateurs de tirage. L objectif est de permettre un fonctionnement à cent pour cent de son potentiel jusqu en DR I Éclairage public I ÉOLIENNES I Le vent nous éclaire Développement durable oblige, la municipalité teste un tout nouveau système pour l éclairage de la voie publique : les lampadaires à énergie éolienne et solaire. Bijou de haute technologie, ce dispositif révolutionnaire a d abord une visée écologique. Le principe est simple : en haut, dans la vasque, une turbine prend le vent de tous côtés (ce qui lui confère une grande efficacité) et s associe avec un panneau photovoltaïque pour restituer l énergie dans les batteries en bas. François Besse, commercial dans l entreprise Windela qui a déposé le brevet, ne tarit évidemment pas d éloges sur ce procédé révolutionnaire : Plus cher à l achat ( pour l achat et la pose de quatre lampadaires, NDLR), mais vite rentabilisé, il permet de réaliser une grosse économie d électricité. Question écologie, cette économie, évaluée à 12,7 gigawatt/heure, permettra de diminuer de 1,145 tonne le gaz carbonique CO2 envoyé dans l atmosphère. Au fait, une éolienne, c est bruyant, non? Juste un bruissement de feuilles entendu à deux mètres, précise-t-il. Constituée d électrodes d iode électroluminescentes leds, la lanterne éclaire sans chauffer. Elle est plus durable, plus fiable et plus économe que les lanternes classiques, déclare Yolande Philibert, chef du service municipal de la Voirie. Il y a juste un bémol concernant la batterie : il faut la changer tous les cinq ans et la recycler. L intérêt de ce système est que la batterie se recharge en permanence. Quatre lampadaires seront donc installés au carrefour Colonel-Fabien, Lemerle- Vetter, Paul-Armangot et voie des Monis, sur le quai Jules- Guesde, et en deux points qui restent à déterminer sur la nationale 305 aux abords d un abribus en site propre et dans un parc. I CAROLE TESTA I De nouveaux lampadaires autoalimentés vont être installés à Vitry. ı page 14 ı ı vitry le mensuel ı N 45 SEPTEMBRE 2008 ı

16 Le parking offre le même nombre de places que précédemment dont une réservée aux personnes handicapées. I Clos-Langlois I PARKING PUBLIC I Un nouveau parking paysager Au croisement des rues Édouard-Til et Lucien-Français, l aménagement du parking Clos-Langlois, débuté au mois d avril et achevé au mois de juillet, améliore l offre publique de stationnement du secteur. Inscrit dans le cadre de la gestion urbaine de proximité pour un montant global s élevant à , les travaux de requalification du parking public Clos-Langlois achevés au mois de juillet ont permis d améliorer le fonctionnement du stationnement, d accompagner la résidentialisation du grand ensemble Ouest réalisé par l OPHLM et d identifier les différents espaces et leur usage. Le secteur concentre de nombreuses administrations et nécessite du stationnement de surface, précise Hacène Aïchoune, responsable du secteur circulation, transport, déplacement au service Voirie. Le parking offre donc le même nombre de places qu auparavant, trente-six dont une réservée aux personnes handicapées, avec une réorganisation du stationnement. En outre, des places supplémentaires sur la chaussée à l extérieur du parking ont été libérées. Eclairé et bénéficiant d un aménagement paysager qualitatif et pérenne, le périmètre du projet comprend un accès piéton au parc des Lilas à travers le parc des Blondeaux, qui débouche directement sur le parking et rejoint la rue Édouard-Til. L ensemble OPHLM une fois clos disposera d un portail piéton permettant aux résidents d accéder au parking. Les travaux ont également comporté le renouvellement des réseaux d assainissement, la mise en place d une noue pour récupérer les eaux pluviales et la rénovation de l escalier en granit. Les plantations d arbres et d arbustes seront réalisées à l automne, une période propice à la reprise des végétaux dans de bonnes conditions. I MARJORIE ANDRÈS I I Avec un accès piéton vers le parc départemental des Lilas. I I DÉPART DU CONSUL D ALGÉRIE I Au revoir et merci Appelé à d autres fonctions au ministère des Affaires étrangères, Rachid Hadbi, consul d Algérie à Vitry depuis 2004, a quitté ses fonctions le 1 er juillet. Durant ses quatre années de présence dans notre ville, il a régulièrement participé aux événements locaux, a facilité le voyage de jeunes Vitriots en Algérie ou de délégations d élus en République sahraouie, et a participé à la vie culturelle et sociale de la commune en apportant avec discrétion un soutien logistique attentif à ses actions ou à celles de son secteur associatif. Pour lui rendre hommage, Alain Audoubert, le maire de Vitry, à l initiative de son adjointe, Sonia Guénine, a organisé une réception dans les salons de l hôtel de ville, le 26 juin, en présence de nombreux élus vitriots, de Jacques Perreux, vice-président du conseil général, de représentants des services de l État et de présidents d associations algériennes œuvrant dans la ville. Lyès Nait-Tighilt a pris sa succession le 21 juillet. ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 15 ı

17 Sports I RER C I Usagers en colère De nombreux usagers de la ligne C du RER ont manifesté leur mécontentement sur les difficultés quotidiennes qu ils rencontrent dans leur déplacement sur cette ligne. À l initiative de Vitriots du quartier de la Gare et du Port-àl Anglais plus de quatre cents signatures ont été recueillies et près de cent quarante messages écrits. Deux rendez-vous ont été demandés, l un avec le directeur de la ligne C, l autre avec le président du conseil régional. Contact wanadoo.fr ı l actu ı I Entente sportive de Vitry I FORUM DES SPORTS I 22, v là du sport! Le 13 septembre, ceux qui souhaitent pratiquer une activité physique ou sportive sont invités par l ESV à venir découvrir plus d une quarantaine de disciplines et, dans la foulée, à s inscrire. I CHARTE QUALITÉ I Un label pour Anaïd Lors de la cérémonie de remise de Charte par le président de la Chambre de métiers et de l artisanat du Val-de-Marne le 1 er juillet dans les locaux de la Chambre de métiers et de l artisanat à Créteil, le salon de coiffure Anaïd de Vitry a obtenu son premier label Qualité en présence d Évelyne Rabardel, conseillère générale, et d acteurs économiques du Val-de-Marne. Félicitations. MICHEL AUMERCIER Plus d une quarantaine de disciplines! Des classiques comme la natation ou le foot, mais aussi des moins courues comme la voile, le baby escrime, l arbalète ou la sophrologie, des nouveautés aussi avec la création d une section de capoeïra : l Entente sportive de Vitry (ESV), forte de ses sept mille cinq cents adhérents, est le plus grand club sportif associatif du Val-de-Marne. Pour démarrer la saison en beauté, elle organise son 22 e Forum, une journée de découverte de l ensemble de ses activités physiques et sportives avec la possibilité de s inscrire sur place (se munir de deux photos d identité, d un certificat médical et d un moyen de paiement, chèque ou espèces). Chacun peut trouver chaussure à son pied, du tout-petit avec les sections bébé (gym, eau, escrime, multisport) jusqu au vétéran, en passant par les compétiteurs. Deux autres clubs seront également présents Quatre plus (escalade) et OK Vitry (hockey sur glace). Avec près de cinq mille visiteurs, ce forum est pour nous un moment essentiel, précise Laurence Salles, membre du collectif d organisation. Certaines sections sont prises d assaut, comme la natation pour les enfants, le foot et la section multisport enfantine. Cette journée est pour nous un moment privilégié d échanges, de conseils avec ceux qui souhaitent pratiquer. Dans cette optique, la Caisse d allocations familiales tient un stand d information sur les aides financières possibles, le centre municipal de santé sur sport et santé, le service municipal Handicap sur ses activités et la journée du 27 septembre (voir notre dossier pages 24 à 31). Pour les inscriptions non faites au moment du Forum ou à compléter, l ESV tient une permanence du mardi 16 au vendredi 19 septembre, de 14 h à 18 h, à son siège (entrée 26, avenue du Général-Leclerc). I SUZANNE THIRY I Forum des sports, samedi 13 septembre, de 9 h à 17 h, palais des sports Maurice-Thorez, 2, avenue Henri-Barbusse Plus de quarante disciplines sportives proposées par l ESV lors de son forum annuel. ı page 16 ı ı vitry le mensuel ı N 45 SEPTEMBRE 2008 ı

18 En bref Les parents accueillent leurs enfants de retour d un séjour. I Séjours d été I FÊTE DES RETOURS I Les vacances, ça se partage! Que d émotions, de rires et d embrassades lors de cette journée que la ville organise tous les ans au retour des vacances. Toutes les personnes parties avec la ville durant l été, en centres de vacances, en miniséjours des centres de loisirs ou de quartier, dans le cadre de séjours préadolescents, jeunes, I RENTRÉE SCOLAIRE I Droit aux études L équipe de SOS Rentrée du SMJ, en partenariat avec le conseil général, se mobilise pour aider les jeunes sans affectation, du collège aux études supérieures. Les permanences restent ouvertes pour tous ceux qui se retrouvent dans cette situation après avoir déposé une demande au rectorat ou à l inspection académique. Tous sont invités à se retrouver à l assemblée plénière qui se tiendra le 3 septembre à 18 heures à l hôtel du département de Créteil linguistiques, familles ou retraités, sont invitées à venir partager leurs souvenirs de vacances en présence des directeurs des structures et de l association VVL. Et cette fête a été préparée bien en amont, pendant les séjours, sous forme de reportage photos, vidéos C est une soirée très sympa, souligne Dominique (salle des fêtes, 5 e étage) pour trouver des solutions I POSTE DU MOULIN-VERT I Réouverture Le bureau de poste du Moulin-Vert, rue Gérard- Philipe, après sept semaines de travaux rouvre ses portes le 2 septembre. Les travaux ont consisté en l aménagement de deux guichets qui devrait garantie un meilleur accueil du public, un espace libre-service (affranchissement, borne Money, photocopieuse), un espace bancaire avec Montet, la responsable du secteur. C est un moment de retrouvailles, mais aussi de partage avec les amis, la famille. Une occasion aussi pour les autres de découvrir et de se faire une idée sur les séjours proposés par la ville. Dimanche 7 septembre, de 14 h à 18 h, au parc du Coteau, côté salle Bourneville un distributeur de billet. Les horaires ont été légèrement modifiés : du lundi au vendredi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h, le samedi de 9 h à 12 h 30. I MANOUCHIAN I Plus d espaces pour le centre Le centre de quartier primaire Manouchian s agrandit de 150m 2. La ville a loué des locaux inoccupés de la Semise attenants au centre pour y aménager une salle de jeux et d évolution. Ainsi, dès la rentrée, vingt enfants de plus pourront être accueillis. SÉBASTIEN CHAMBERT Humeur JO un nouveau regard Vers 2050, les médecins en conviennent, l être humain aura atteint la limite physiologique de ses capacités de performance sportive. Plus aucun record ne pourra être battu et les autorités compétentes s interrogent déjà sur le devenir des Jeux Olympiques. Comment trouver une motivation, un challenge qui vaille de se dépasser, de se surpasser? Et si nous inventions de nouveaux records à battre dans de nouvelles disciplines? Les États-Unis médaille d or du développement durable et du contrôle de la pollution ; La Chine médaille d or du respect des droits de l Homme ; Israël et la Palestine médaille d or ex-aeco de la tolérance et de la paix... D autres disciplines pourraient aussi être mises à l honneur : la solidarité, le partage des richesses. Et il resterait tant et tant à faire avant que l homme n atteigne la limite infinie du cœur. I EVELINE VIMBERT I ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 17 ı

19 ı Bons Plans ı NEUF ET OCCASION I Valérie Brocantine GLAÇONS I CYRIL ANANIGUIAN ANJA Dans le quartier du Fort, avenue de la République, se trouve une petite boutique qui pourrait s apparenter à la caverne d Ali Baba : Valérie Brocantine. Valérie Brocantine 5, avenue de la République (réouverture jeudi 4 septembre) du mardi au samedi de 10 h 30 à 12 h 15 et de 14 h 30 à 19 h (18 h le samedi) Rafraîchisseur de soirée Fabricant et vendeur de glaçons, Cap Glaçons offre aux particuliers et aux professionnels un panel de produits livrés 7j/7, 24h/24, avec un délai de livraison de deux heures, sur Paris et la banlieue. Pour toutes vos réceptions, Cap Glaçons est là pour vous rafraîchir. Cap Glaçons 32 rue Berthie Albrecht Ouvert toute l année du lundi au samedi de 9 h 30 à 16 h et le dimanche toute la journée Ouverte depuis le mois de mars, Valérie Brocantine est une boutique peu ordinaire. À côté de la vaisselle, couverts et autres casseroles, on y trouve des objets de décoration (bibelots, vases, tableaux ), parfois du petit électroménager, du petit mobilier, des vêtements de fille (huit à douze ans), des robes pour les personnes âgées, des livres, des bandes dessinées À partir de la rentrée, des DVD et cassettes vidéo. Tout cela à des prix très intéressants. Précisons que ces objets sont vendus sans garantie et ne peuvent être échangés ni remboursés. Cette drôle de petite boutique cohabite avec une autre entreprise qui constitue l activité principale de M me Lemaire, sa gérante : AGTB, rénovation d intérieur (peinture, papier peint, rénovation de salle de bain, pose de parquet, carrelage ). Un lieu original à découvrir. Depuis un an et demi, le fournisseur numéro un de glaçons des soirées branchées parisiennes est installé à Vitry près de la gare des Ardoines. Pour des tarifs défiant toute concurrence, Cap Glaçons propose aux particuliers comme aux professionnels des sacs de glaçons de vingt kilos, de quoi rafraîchir les boissons d une cinquantaine d invités, mais aussi des plaquettes de glace carbonique pour un effet fumée esthétique et de la glace pilée. Bientôt, un service de sculpture sur glace proposera des pièces originales d artiste, de quoi faire sensation à vos soirées. Côté qualité, l eau est contrôlée tous les six mois par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales, le laboratoire départemental des eaux et le laboratoire Crecep. Vente sur place ou commande par téléphone, par fax ou en ligne sur le site. LÉGUMES BIO I Mon panier maraîcher Avec l association Planète lilas, cultivez collectivement et biologiquement une parcelle de terre du parc départemental des Lilas et repartez, deux fois par semaine, avec un panier maraîcher garni de bons légumes. Association Planète lilas 78, rue Lemerle-Vetter planete-lilas.ouvaton.org Mercredi et samedi de 15 h à 18 h à proximité des deux cabanes en bois sur les champs situés rue Lemerle-Vetter. Sur la terre d accueil et de tradition maraîchère du parc départemental des Lilas, l association Planète lilas propose à ses adhérents une activité centrée sur la culture biologique d un jardin collectif. L appui de plusieurs partenaires institutionnels et associatifs a déjà permis à l association de réintroduire sur un hectare une activité maraîchère respectueuse de l environnement et, depuis le mois de mars, d employer un jardinier salarié. Le projet espère combiner écologie urbaine, culture biologique, économie sociale et solidaire et éducation au développement. Pour l heure, il propose de partager un savoirfaire agricole dans une convivialité citoyenne, avec le plaisir de déguster des légumes du jardin partagé. Retrouvez l association tous les mercredis et samedis de 15 h à 18 h, pour repartir avec un panier garni de haricots, courgettes... ı page 18 ı ı vitry le mensuel ı N 45 SEPTEMBRE 2008 ı

20

21 ıportrait ı FRATERNELLE Au Mali, je me trouve dans mon élément. La simplicité des habitants de Tombola m apporte ce que nous avons perdu avec la modernité. Avec amour et détermination cette infirmière retraitée Vitriote, qui compte à son actif seize missions humanitaires au Mali au sein de l association Vitry-Tombola, reste très motivée. L infirmière en boubou Au local de l association elle range des objets d artisanat du Mali tout en écoutant de la musique de làbas. Là-bas, cette terre aride d Afrique de l Ouest, où les gens lui offrent la vie dans sa pureté. Petite fille dans la maison familiale à Vitry, Francine a grandi dans un esprit de partage et de solidarité. Ma tante m a appris à donner, ma grandmère était aide-soignante à Bicêtre Alors, le métier d infirmière s est imposé naturellement. Tout comme le désir de partir en mission humanitaire à l étranger. Mais elle s est mariée et n est pas partie. Enfin, en 1991, dans la même semaine, deux contacts la Vis-à-vis de la population malienne, je ne serai jamais démotivée! ı page 20 ı conduisent à l association Vitry- Tombola. Premier départ l année suivante pour une mission d étude sur les parasites. Devant cette population qui n avait jamais eu accès aux soins, avec une mortalité infantile terrible, je me sentais très utile. Ce premier voyage a été une révélation, avoue-t-elle. Je me trouvais dans mon élément. Leur pureté, leur simplicité m apportent ce que nous avons perdu avec la modernité. Et d évoquer la poésie du lieu : Quoi de plus beau que ces kilomètres en pirogue vers un autre village, le clapotis de l eau, le chant des enfants sur la rive Un paradis perdu? Non, c est l enfer, il faut se battre sans cesse pour l eau, pour la survie. En 1993 le village a connu une épidémie de méningite. Le chef du village a perdu ses sept enfants, raconte Francine Lafosse. Quand on vous annonce cela, ou vous prenez la fuite, ou vous foncez. Moi, je ne pouvais pas rester insensible alors que ces gens portent une telle gentillesse, une telle joie de vivre. Et puis notre équipe est solide. Alors, j ai foncé. Depuis 2005 elle suit une mission ophtalmologique et vend des lunettes de vue à bas prix. Refuser l assistanat ne l empêche pas de se fâcher quand des personnes repartent sans soins, faute d argent. L association a construit un centre de santé, ce n est pas pour que les pauvres continuent à mourir devant la porte! En France, elle crée aussi des animations pour les personnes âgées à l hôpital Charles-Foix, tout en restant présente auprès de ses enfants et petits-enfants. Sans ma famille, j irai vivre au Mali, confie-t-elle. I CAROLE TESTA I ı vitry le mensuel ı N 45 SEPTEMBRE 2008 ı SÉBASTIEN CHAMBERT

22 ı I t i n é r a i r e ı Après vingt-quatre ans d existence, la Société d histoire de Vitry entre dans une nouvelle phase, pleine de doutes. 1 Toute une histoire de Vitry L histoire d une association, c est toujours celle d une ville et de ses habitants en filigrane. Autant dire qu un lien intrinsèque existe entre Vitry et sa Société d histoire. Mais aujourd hui, à peine après un quart de siècle d existence, celle-ci est menacée. André Carville, son président, souhaite en effet passer la main. Mais difficile de trouver quelqu un pour lui succéder. Si des jeunes souhaitent s y impliquer, je pense que la Société d histoire de Vitry a encore de beaux jours devant elle. La moyenne d âge aujourd hui est d environ quatre-vingt-un ans, si la relève tarde à se manifester, l association risque de disparaître déclarait-il il y a quelques semaines. Avec l éventuelle disparition de cette association, c est une partie de l histoire de Vitry qui risque de rester au fond des cartons voire d être oubliée. Car depuis 1984, tels des archéologues, les membres de la Société d histoire ont assemblé les morceaux du puzzle. Au final, une fresque qui débute dès l époque gauloise et s étend jusqu à nos jours. Nous ne privilégions aucune période de l histoire vitriote, explique Émile Maginot, vice-président de la société. Nos brochures et nos expositions peuvent aussi bien concerner l église Saint-Germain, aussi vieille que Notre-Dame de Paris, que la construction de la dalle Robespierre. Il s agit en effet de relater tous les événements qui ont, d une manière ou d une autre, transformé la commune. Un travail qui exige passion et patience pour jouer les rats de bibliothèque. Le fruit de ce travail est ensuite envoyé à tous les adhérents sous forme La société d histoire reconstitue une fresque qui débute dès l époque gauloise et s étend jusqu à nos jours. de bulletin trimestriel ou présenté lors de différents événements. Se plonger dans l histoire de Vitry, c est ainsi découvrir qu il existait, il y a un peu moins d un siècle, un château. Alors situé près de l actuel parc Joliot-Curie, il fut détruit en Cela s est joué à trois cents voix près. On avait demandé par référendum aux habitants s il voulait conserver ce château datant du XVII e siècle. Ils ont opté pour la destruction! se désole Émile Maginot. Mais parler de l histoire de Vitry ne signifie pas regretter le passé. Au contraire, explorer l histoire permet souvent de mieux comprendre le présent. Pourquoi les Fêtes du lilas s appelle-t-elle ainsi? Y avaitil des Anglais au Port-àl Anglais? Le Moulin de Saquet était-il vraiment un moulin? Autant de questions auxquelles la Société d histoire s est attachée à répondre. Mais beaucoup restent encore en suspens. Pour celle ou celui qui prendra la relève, la source de l histoire de Vitry est loin d être tarie. Je conseillerais à mon successeur de ne pas tirer un trait sur ce qui a été fait et surtout d avoir des idées nouvelles. Le développement de l informatique aujourd hui permet de faire des diaporamas, et nous avons constaté que c est ce qui attire le plus le public, insistait André Carville. En effet, beaucoup de Vitriots se passionnent pour l histoire de leur commune. D où le paradoxe au vue des difficultés pour trouver un successeur. Alors, à qui le tour? I PAULINE RENAUD I ARCHIVES MUNICIPALES (2 À 5) 6 1 La Société d histoire de Vitry projette un diaporama sur l évolution du centre-ville au cours du XX e siècle. 2 Le pont de chemin de fer. 3 Inondations de 1910, l arrivée des sinistrés à l église. 4 Vitry-port. 5 Autrefois avenue du Cheminde-Fer et rue du Chevaleret 6 aujourd hui avenue Paul-Vaillant-Couturier et rue Gabriel-Péri. ı SEPTEMBRE 2008 N 45 ı vitry le mensuel ı ı page 21 ı

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS / AIDES-SOIGNANTS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN ID456 1/16 Version 26 Août 2015

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir!

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! DOSSIER DE PRESSE Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! 11 novembre 1934 11 novembre 2014 80 ans

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Novembre 2015. Tél. 01 64 90 70 26 - www.briis.fr AGENDA NOVEMBRE

Novembre 2015. Tél. 01 64 90 70 26 - www.briis.fr AGENDA NOVEMBRE Novembre 2015 Tél. 01 64 90 70 26 - www.briis.fr AGENDA NOVEMBRE MOIS Samedi 31 octobre, à 17 h Diffusion de la finale de la Coupe du Monde de rugby Vendredi 6 novembre, à 15 h Thé dansant Samedi 7 novembre,

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Emmaus Porto - PORTUGAL

Emmaus Porto - PORTUGAL Emmaus Porto - PORTUGAL Type de structure : communauté Nombre de personnes : 10-11 personnes accueillies, une vingtaine de bénévoles Année de création du groupe : 1990 Responsables : Serafim (animateur

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Les Logements bleus Des logements adaptés au vieillissement La plupart des personnes âgées souhaitent vieillir

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement.

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement. Le mardi 3 juillet 2012, le Premier Ministre de la France a parlé aux Députés. Le Premier Ministre est le chef du Gouvernement de la France. Il y a plusieurs Ministres dans le Gouvernement. Le Premier

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription 1.1.Conditions d accès L accueil périscolaire de Saint-Hilaire est géré par Familles Rurales Association du «TREFLE». Il accueille

Plus en détail

Jamboree Scout Mondial 2015

Jamboree Scout Mondial 2015 Jamboree Scout Mondial 2015 Tous les 4 ans a lieu le rassemblement mondial du Scoutisme, c est le plus grand événement régulièrement organisé par le mouvement scout, le Jamboree Scout Mondial. Le précédent

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes

Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes REGLEMENT DE L EXPOSITION REGLEMENT DE L EXPOSITION Article 1 : Participation La participation est soumise

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement?

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement? Une année à l UQTR 1. Pourriezvous vous présenter rapidement? Allo J Je m appelle Emilie et j ai 23 an. Après un bac ES option allemand renforcé (oui, oui), je décide de débuter une licence en Langues

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage!

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! !!!! Dossier de Presse Mars 2012 Avril 2012 Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! RIQUE ainsi que le jeu vous emmène en voyage! qui se tient du lundi 26 Mars au samedi 30 Juin 2012. texte peuvent ê

Plus en détail

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles 7 8 Condition d accès Montage Ouverture - Démontage Planning Horaires exposants En dehors des horaires indiqués, le travail dans le pavillon est interdit pour des raisons de sécurité. Dates de MONTAGE

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport A 10 minutes du centre ville de Toulouse A 10 minutes du centre ville de Toulouse Radisson BLU Hôtel Découvrez un lieu contemporain

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail

Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail Energie (axe prioritaire à long terme) Evaluer la consommation de fioul et d électricité de l établissement

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

DROUOT FORMATION PROGRAMME 2013 I 2014

DROUOT FORMATION PROGRAMME 2013 I 2014 DROUOT FORMATION PROGRAMME 2013 I 2014 Drouot Formation est une école qui s adresse aux personnes souhaitant travailler dans le marché de l art. De nombreux cycles courts sont par ailleurs proposés et

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

Projet de reprise de l offre de restauration au MAC/VAL

Projet de reprise de l offre de restauration au MAC/VAL Projet de reprise de l offre de restauration au MAC/VAL L équipement Le projet Le MAC/VAL, musée d art contemporain du département du Val de Marne, labellisé Musée de France, a ouvert ses portes en novembre

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE 17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE Samedi 23 février 2013 10h00 à 12h30 Accueil et remise des dossards

Plus en détail

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais SOMMAIRE La scénographie page 3 Concept général Concept secondaire Les espaces page 4 Le parcours La signalétique L installation page 5 Les supports et matériaux

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail

1 er temps L animateur(trice) propose aux jeunes de faire le test puis l équipe compare les résultats, sont-ils d accord, pas d accord, pourquoi?

1 er temps L animateur(trice) propose aux jeunes de faire le test puis l équipe compare les résultats, sont-ils d accord, pas d accord, pourquoi? 1 er temps L animateur(trice) propose aux jeunes de faire le test puis l équipe compare les résultats, sont-ils d accord, pas d accord, pourquoi? «Quel héros solidaire es-tu?» Test sur mon type d engagement

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS RÈGLEMENT INTÉRIEUR Rentrée scolaire 2015/2016 I - INSCRIPTION DES ENFANTS a) Age d admission La garderie périscolaire reçoit les enfants inscrits dans les écoles

Plus en détail

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise Un lieu original pour votre séminaire d entreprise QUI SOMMES-NOUS? 2 Mon Atelier En Ville, un concept d ateliers urbains à louer à l heure pour créer, customiser ou réparer Aujourd hui, dans les villes,

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE ANNEE 2013/2014 Œ Anglais Œ Arts Plastiques Œ Danse Œ Echecs Œ Natation Œ Théâtre ASSOCIATION SPORTIVE ET CULTURELLE 16, rue Basfroi 75011 PARIS : 06.09.41.90.64 :

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Donnez du sens à vos réunions

Donnez du sens à vos réunions Donnez du sens à vos réunions Patrick Machuron Directeur d Epicurem, J ai créé EPICUREM pour apporter de la valeur ajoutée aux réunions professionnelles. Grâce à la mise en place d équipements et de prestations

Plus en détail

Un parfum de Provence dans la Vallée du Grésivaudan!

Un parfum de Provence dans la Vallée du Grésivaudan! Visite du bien : 249821 Localisation : Saint Vincent de Mercuze Ville proche : Le Touvet Autoroute : 3 Km Aéroport : 72 Km Un parfum de Provence dans la Vallée du Grésivaudan! En position dominante sans

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

RENTREE 2014 : Rythmes scolaires Mode d emploi juin 2014 réalisation de la commune de Mareauaux Prés -rédacteur en chef : le Maire B. HAUCHECORNE Rappel de la mise en place des rythmes scolaires Un projet

Plus en détail

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère Madame, Monsieur, L animation en direction de la jeunesse est maintenant bien installée dans notre village. Le poste d animateur a été

Plus en détail

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans.

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Montréal CANADA Fiche Technique 2013 Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Date des sessions : tous les lundi, toute l année. Montréal Montréal, plus grande ville francophone

Plus en détail