Affiliation de la sage femme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Affiliation de la sage femme"

Transcription

1 2014 Affiliation de la sage femme EFFET DE L AFFILIATION Premier jour du trimestre civil qui suit le début d activité dans : le régime de base des libéraux, le régime complémentaire, le régime invalidité décès. Premier jour du trimestre civil qui suit la fin du premier mois d exercice sous convention dans le régime des prestations complémentaires de vieillesse. CARCDSF Affiliation de la sage femme février 2014

2 RÉGIME DE BASE DES LIBÉRAUX Principe du calcul des cotisations Pour les adhérents en début d activité, les cotisations appelées lors d une année N sont calculées à titre provisionnel sur les revenus de l année N 2 ou sur des bases forfaitaires et régularisées l année N+2 lorsque les revenus de l année N sont connus. Les adhérents en début d activité ont la possibilité de demander que le calcul de leurs cotisations s effectue sur la base des revenus estimés de l année N et non sur des bases forfaitaires. Lors de la régularisation, des cotisations provisionnelles, s il s avère que les revenus définitifs sont supérieurs aux revenus estimés, une majoration fixée au maximum à 10 % sera appliquée sur la différence entre les cotisations provisionnelles effectivement versées et les cotisations qui auraient dû être versées si le calcul avait été effectué sur la base des revenus définitifs. Les adhérents qui souhaitent que les cotisations soient calculées sur les revenus estimés de l année 2013 doivent en faire la demande dans les 60 jours qui suivent la réception de l appel de cotisations. Les cotisations calculées sur les revenus estimés font l objet d une régularisation systématique, y compris après cessation définitive de l activité. Le montant de la cotisation annuelle globale ne peut être inférieur à un seuil minimal correspondant à une cotisation calculée sur la base de 5,25 % de la valeur du plafond en vigueur au 1 er janvier de l année considérée ( en 2014), soit une cotisation minimale de 199 en Cotisation en début d activité Première année civile d activité en ,19 fois la valeur du plafond de la sécurité sociale en vigueur au 1 er janvier de l année considérée, soit une assiette forfaitaire de en 2014 (1) et une cotisation de 721. Deuxième année civile d activité en ,27 fois la valeur du plafond de la sécurité sociale en vigueur au 1 er janvier de l année considérée, soit une assiette forfaitaire de en 2014 (2) et une cotisation de (1) = 0,19 x (valeur du plafond de la sécurité sociale en première année d activité en 2014). (2) = 0,27 x En cas de reprise d activité intervenant l année de la cessation ou l année civile suivante, le calcul des cotisations s'effectue sur la base des revenus professionnels de l'avant dernière année et non sur la base des assiettes forfaitaires. Différés de paiement en début d activité Sur demande de l'adhérent, aucune cotisation n'est appelée pendant les 12 premiers mois d'exercice libéral. Les cotisations provisionnelles ayant fait l'objet d'un report ne sont pas recouvrables à l'issue de la période de 12 mois, seules les cotisations définitives le sont. La durée du report est donc égale au maximum à 24 mois. L'adhérent peut également demander à bénéficier d'un étalement du paiement des cotisations définitives sur une durée maximum de 5 ans sans majoration de retard. Cette disposition qui concerne les personnes qui débutent l'exercice libéral ne peut toutefois être appliquée plus d'une fois tous les cinq ans au titre d'un début ou d'une reprise d'activité. Cotisations à partir de la troisième année d activité Cotisation tranche 1 : 10,10 % des revenus professionnels libéraux non salariés dans la limite de 0,85 fois la valeur du plafond de la sécurité sociale, soit une cotisation maximale de donnant droit à 450 points. Cotisation tranche 2 : 1,87 % des revenus professionnels libéraux non salariés compris au delà de 0,85 fois la valeur du plafond de la sécurité sociale et 5 plafonds, soit une cotisation maximale de donnant droit à 100 points. Pour chaque tranche, le nombre de points attribué est calculé au prorata de la cotisation versée.

3 Valeurs de références à connaitre Plafond de la sécurité sociale ,85 % du plafond de la sécurité sociale plafonds de la sécurité sociale Smic horaire en vigueur au 1 er janvier ,53 Assiette de calcul de la cotisation minimale ,10 % x (cotisation minimale) 199 Le montant de la cotisation minimale pour les adhérents dont la durée d affiliation est au moins égale à 90 jours, est fixé à 5,25 % du montant du plafond en vigueur au 1 er janvier de l année considérée, soit une cotisation égale à 199. RÉGIME COMPLÉMENTAIRE Cotisation annuelle obligatoire qui comprend : Une cotisation forfaitaire de en 2014 portant attribution de 6 points (valeur du point de la cotisation forfaitaire fixée à 407. Une cotisation proportionnelle calculée par application d un taux de 10,30 % sur les revenus professionnels non salariés non agricoles de l'avant dernière année compris entre 0,85 et 5 fois la valeur du plafond de la sécurité sociale en vigueur au 1 er janvier de l année considérée (soit entre et en 2014). Le nombre de points supplémentaires acquis en contrepartie du versement de la cotisation proportionnelle est obtenu en divisant le montant de cette cotisation par le coût d'acquisition du point de retraite attribué au titre de la cotisation forfaitaire. Dispense de cotisation en début d exercice Seule la cotisation forfaitaire est due en première et deuxième années d activité. Sur demande de l adhérent, elle peut faire l objet d une dispense pendant les deux premières années d exercice, sans attribution de points, mais elle peut être rachetée entre la sixième et la quinzième année d exercice. Le prix du rachat en cours d exercice correspond au prix du point de cotisation de l année où intervient le rachat, soit 407 pour Le paiement peut être effectué au maximum en trois versements. RÉGIME PRESTATIONS COMPLÉMENTAIRE DE VIELLESSE Cotisation annuelle obligatoire qui comprend : Une cotisation forfaitaire égale à 245. La part réglée par l adhérent au titre des deux cotisations du régime des prestations complémentaires de vieillesse ne représente que 1/3 de la cotisation forfaitaire, le complément étant réglé par les organismes sociaux. Dispense de cotisation Une dispense peut être accordée lorsque les revenus professionnels de l'année N 2 sont inférieurs à 12 fois la valeur de la cotisation, soit La demande doit être accompagnée de la photocopie de la déclaration d impôt n 2035 pour l année N 2. Cette dispense entraîne l annulation des droits pour l année et les points cotisés ne sont pas rachetables.

4 RÉGIME DE PRÉVOYANCE : INVALIDITÉ DÉCÈS INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Indemnités journalières En cas d'arrêt de travail, pour accident ou maladie, à partir du 91 ème jour, sous réserve d'en faire la déclaration avant la fin du troisième mois qui suit l arrêt de travail et d'être à jour de toutes les cotisations ou après expiration de ce délai, à partir du 31 ème jour suivant la date à laquelle est intervenu le règlement des cotisations encore dues. Pension d invalidité Une pension d invalidité est accordée aux adhérents atteints d une invalidité totale, permanente et définitive, interdisant toute activité professionnelle quelconque, même occasionnelle ou bénévole. Capital décès En cas de décès, vos ayants droits bénéficient d un capital décès. Différentes classes Le régime comporte 3 classes de cotisation, désignées par les lettres A, B et C correspondants à trois niveaux de prestations. Lors de l affiliation, l adhérent est inscrit d office dans la classe minimale dite «classe A» et verse la cotisation correspondante. La possibilité de cotiser pour une classe supérieure ne peut prendre effet, au plus tôt, qu au 1 er janvier de la 2 ème année civile qui suit la date d effet de l affiliation. Tout changement d option en augmentation doit être notifié à la Caisse par lettre recommandée avec avis de réception avant le 1 er juillet de l année en cours, pour prendre effet au 1 er janvier de l année civile suivante. Aucun changement d option pour une classe supérieure n est admis postérieurement au 1 er juillet de l année du cinquantesixième anniversaire. Cotisations et prestations pour 2014 Prestations Cotisation annuelle Allocation Pension d invalidité Capital décès journalière (montant annuel) Classe A minimale obligatoire Classe B facultative Classe C facultative PRESTATIONS Âge de départ en retraite La retraite peut être demandée dès l âge minimal d ouverture des droits à retraite et ce, quel que soit le régime. Toutefois, les conditions pour obtenir la liquidation d une pension pleine et entière (c est à dire 100 % des droits acquis) varient selon les régimes. Dans le régime de base des libéraux et le régime des prestations complémentaires de vieillesse, la pension est liquidée à taux plein dès l âge minimal légal d ouverture des droits si l adhérent justifie d un certain nombre de trimestres validés tous régimes de base confondus, en fonction de sa date de naissance. Dans le régime complémentaire, il faut attendre l âge du taux plein pour bénéficier de la liquidation des droits en totalité. Quels que soient les régimes, la liquidation d une retraite pleine et entière est acquise dès l âge minimal légal d ouverture des droits pour certaines catégories d assurés : inaptes, invalides, internés ou déportés, anciens prisonniers de guerre, ou anciens combattants sous conditions.

5 Régime de base des libéraux et régime complémentaire Date de naissance Avant le 1 er juillet 1951 Du 1 er juillet au 30 décembre 1951 Du 1 er janvier 1952 Du 1 er janvier 1953 Du 1 er janvier 1954 Du 1 er janvier 1955 Du 1 er janvier 1956 Âge du taux plein dans le régime de base 65 ans 65 ans et 4 mois 65 ans et 9 mois 66 ans et 2 mois 66 ans et 7 mois 67 ans 67 ans Régime des prestations complémentaires de vieillesse Date de naissance Âge du taux plein dans le régime de base Avant le 1 er juillet ans 1 er janvier ans et 6 mois 1 er janvier ans 1 er janvier ans et 6 mois 1 er janvier ans Montant de la pension Le montant de la pension est égal au produit du nombre de points acquis, multiplié par la valeur du point auquel s'applique un taux de liquidation, dont le calcul varie selon les régimes : Dans le régime de base des libéraux, le taux de liquidation est déterminé en fonction du nombre de trimestres validés tous régimes de base obligatoires confondus. Lorsque l adhérent ne remplit pas les conditions exigées de durée d assurance pour le taux plein, la pension fait l objet d un abattement à raison de 1,25 % par trimestre manquant. Dans le régime complémentaire, le taux de liquidation dépend du nombre de trimestres qui sépare l âge de départ en retraite de l âge du taux plein. Pour les adhérents qui souhaitent partir en retraite avant l âge du taux plein, le coefficient de minoration est : Fixé à 5 % par année d anticipation entre l âge de départ en retraite et l âge de 65 ans, pour les adhérents nés avant le 1 er juillet Fonction du nombre de trimestres manquants et de la génération à laquelle appartient l adhérent, pour les générations nées entre le 1 er juillet 1951 et le 31 décembre Fixé à 1,50 % par trimestre manquant entre l âge de départ en retraite et l âge du taux plein pour les générations nées à partir du 1 er janvier Dans le régime des prestations complémentaires de vieillesse, les adhérents qui souhaitent partir en retraite avant l âge du taux plein, se voient appliquer un coefficient de minoration de 1,25 % par trimestre manquant entre l âge de départ en retraite et l âge du taux plein, dans la limite de 20 trimestres.

6 Départ en retraite dès l âge minimal sans abattement dans le régime de base des libéraux Date de naissance Âge minimal de départ en retraite Nombre de trimestres exigés Du 1 er janvier 1951 au 30 juin ans 163 Du 1 er juillet 1951 au 31 décembre ans et 4 mois ans et 9 mois ans et 2 mois ans et 7 mois 165 Du 1 er janvier 1955 au 31 décembre ans 166 Du 1 er janvier 1958 au 31 décembre ans 167 Du 1 er janvier 1961 au 31 décembre ans 168 Du 1 er janvier 1964 au 31 décembre ans 169 Du 1 er janvier 1967 au 31 décembre ans 170 Du 1 er janvier 1970 au 31 décembre ans 171 À partir du 1 er janvier ans 172 Droits contributifs acquis en contrepartie des cotisations maximales Régime de base des libéraux Régime À partir de la première année d activité En contrepartie de la cotisation forfaitaire : Première année d activité : 100,6 points et 3 trimestres (1). Deuxième année d activité : 143 points et 4 trimestres (1). Valeur du point 0,5620 (2) Régime complémentaire Cotisation forfaitaire : 6 points 24,34 Régime prestations complémentaire de vieillesse Cotisation forfaitaire : 18 points 6,10 (1) Valeur du 1 janvier au 31 mars er (2) Règle d attribution des trimestres : autant de trimestres que l assiette de cotisation contient l équivalent de 200 heures SMIC (soit en 2014), dans la limite de 4 trimestres maximum par an. Régime À partir de la troisième année d activité Valeur du point Cotisation proportionnelle maximale : Tranche 1 : 450 points et 4 trimestres. Régime de base des libéraux Points Tranche 2 : 100 points. Cotisation minimale calculée sur 5,25 fois la valeur du plafond de la sécurité sociale (PSS): 27,9 points 0,5620 (2) Trimestres Cotisation proportionnelle maximale : 4 trimestres par an. Cotisation minimale calculée sur 5,25% du PSS : 1 trimestre (1). Régime complémentaire Cotisation forfaitaire : 6 points. Cotisation proportionnelle maximale : 39,43 points. Prix du point de la cotisation : ,34 Régime prestations complémentaire de vieillesse Cotisation forfaitaire : 18 points. 6,10

Affiliation du chirurgien dentiste

Affiliation du chirurgien dentiste 2014 Affiliation du chirurgien dentiste EFFET DE L AFFILIATION Premier jour du trimestre civil qui suit le début d activité dans : le régime de base des libéraux, le régime complémentaire, le régime invalidité

Plus en détail

2016 Affiliation de la sage-femme CAISSE AUTONOME DE RETRAITE DES CHIRURGIENS-DENTISTES ET DES SAGES-FEMMES 50 AVENUE HOCHE PARIS CEDEX 08

2016 Affiliation de la sage-femme CAISSE AUTONOME DE RETRAITE DES CHIRURGIENS-DENTISTES ET DES SAGES-FEMMES 50 AVENUE HOCHE PARIS CEDEX 08 2016 Affiliation de la sage-femme CAISSE AUTONOME DE RETRAITE DES CHIRURGIENS-DENTISTES ET DES SAGES-FEMMES 50 AVENUE HOCHE - 75381 PARIS CEDEX 08 page 2 Notice d information I Janvier 2016 Effet de l

Plus en détail

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2012 Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations en première et deuxième année d activité Lorsque vous débutez votre

Plus en détail

2015 Affiliation du chirurgien-dentiste

2015 Affiliation du chirurgien-dentiste 2015 Affiliation du chirurgien-dentiste CAISSE AUTONOME DE RETRAITE DES CHIRURGIENS-DENTISTES ET DES SAGES-FEMMES 50 AVENUE HOCHE - 75381 PARIS CEDEX 08 Notice d information page 2 Effet de l affiliation

Plus en détail

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Mémento des sages-femmes Cotisations 2014 Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 dispenses et Réductions de cotisations [non rachetables] p. 11 Dispenses [rachetables] p. 12 Exonérations de cotisations

Plus en détail

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes Ca i s s e Au t o n o m e d e Retraite d e s Chirurgiens Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations Mémento des sages-femmes La sage-femme Vous débutez votre activité [1 ère et 2 ème années] Lorsque vous

Plus en détail

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2013 Mémento des sages-femmes Début d activité page 2 En cours d activité page 5 Réductions de cotisations page 11

Plus en détail

Mémento. Cumul emploi retraite p.12. en cours d activité p.5. exonérations, dispenses et réductions non rachetables p.10. PRESTATIONS p.

Mémento. Cumul emploi retraite p.12. en cours d activité p.5. exonérations, dispenses et réductions non rachetables p.10. PRESTATIONS p. Mémento des sages-femmes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes 50 avenue Hoche 75381 PARIS Cedex 08 Tél : 01 40 55 42 42 www.carcdsf.fr s 2017 En début d activité p.2

Plus en détail

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations 2016 Début d activité /page 2 En cours d activité /page 5 Dispenses et réductions de /page 10 cotisations [non rachetables] Dispenses [rachetables] /page 11

Plus en détail

CARPIMKO. 6, place Charles de Gaulle SAINT QUENTIN- YVELINES Tél:

CARPIMKO. 6, place Charles de Gaulle SAINT QUENTIN- YVELINES Tél: CARPIMKO 6, place Charles de Gaulle 78882 SAINT QUENTIN- YVELINES Tél: 01.30.48.10.00 CAISSE AUTONOME de RETRAITE et de PREVOYANCE des INFIRMIERS, MASSEURS KINESITHERAPEUTES, ORTHOPHONISTES-ORTHOPTISTES

Plus en détail

Mémento. modalités de calcul des cotisations p.3. PRESTATIONS DU RÉGIME INVALIDITÉ-DÉCÈS p.8. Choix des cotisations p.2

Mémento. modalités de calcul des cotisations p.3. PRESTATIONS DU RÉGIME INVALIDITÉ-DÉCÈS p.8. Choix des cotisations p.2 Mémento des conjoints s Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes 50 avenue Hoche 75381 PARIS Cedex 08 Tél : 01 40 55 42 42 www.carcdsf.fr Cotisations 2017 Choix des cotisations

Plus en détail

Cotisations. Mémento des conjoints collaborateurs

Cotisations. Mémento des conjoints collaborateurs Mémento des conjoints s Choix des cotisations p. 2 Modalités de calcul des cotisations p. 3 Modalités de demande de l option choisie p. 4 Prévoyance p. 8 2015 Cotisations Caisse Autonome de Retraite des

Plus en détail

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles La retraite des non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire La retraite des non-salariés agricoles Les conditions La retraite forfaitaire (RF)

Plus en détail

Cotisations. Mémento des conjoints collaborateurs. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes

Cotisations. Mémento des conjoints collaborateurs. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Mémento des conjoints s Cotisations 2014 choix des cotisations p. 2 modalités de calcul des cotisations p. 3 modalités de demande de l option choisie p. 4 la prévoyance p. 8 Caisse Autonome de Retraite

Plus en détail

Cotisations. Mémento des conjoints collaborateurs. Caisse Autonome de Retraite

Cotisations. Mémento des conjoints collaborateurs. Caisse Autonome de Retraite Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2013 Mémento des conoints s Choix des cotisations page 2 Modalités de calcul des cotisations page 3 Modalités de demande

Plus en détail

OUVERTURE DES DROITS ET PRESTATIONS EN 2006

OUVERTURE DES DROITS ET PRESTATIONS EN 2006 CARCD 3V COTIS PRESTA 12-05 9/01/06 14:05 Page 1 OUVERTURE DES DROITS ET PRESTATIONS EN 2006 AGE DE DEPART À LA RETRAITE L ouverture des droits à retraite est possible dès 60 ans, mais avec des conditions

Plus en détail

TITRE II RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

TITRE II RÉGIME COMPLÉMENTAIRE ARTICLE 27 Les allocataires s'engagent à fournir un certificat de vie chaque fois que la demande leur en sera faite, sous peine de voir suspendre le service des allocations jusqu'à réception par la Caisse

Plus en détail

TITRE III REGIME INVALIDITE DECES

TITRE III REGIME INVALIDITE DECES TITRE III REGIME INVALIDITE DECES ARTICLE PREMIER Conformément à l article L.644-2 du Code de la Sécurité Sociale, il est institué un régime d assurance invaliditédécès, fonctionnant à titre obligatoire

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des retraités - 11 septembre 2014

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des retraités - 11 septembre 2014 Réunion préparatoire à l assemblée générale des délégués Collège des retraités Directeur de la CARMF 11 septembre 2014 Réunion préparatoire à l assemblée générale des délégués Collège des retraités Évolution

Plus en détail

Perspectives des régimes de retraite. Dr. Philippe Koskas. Le régime de base. Le régime de base 1

Perspectives des régimes de retraite. Dr. Philippe Koskas. Le régime de base. Le régime de base 1 Perspectives des régimes de retraite Le régime de base Dr. Philippe Koskas Le régime de base 1 Cotisation et retraite moyenne Cotisation moyenne 2015 Retraite moyenne Régimes Secteur 1 Secteur 2 Base mars

Plus en détail

RETRAITE. Mini-guide. Organiser son départ Avec acquéreur Sans acquéreur Cumul emploi-retraite (CER) Cotisations du CER

RETRAITE. Mini-guide. Organiser son départ Avec acquéreur Sans acquéreur Cumul emploi-retraite (CER) Cotisations du CER Mini-guide RETRAITE 2015 Quand partir? Les 3 régimes Âge(s) de la retraite Partir à 60-62 ans Partir à 65-67 ans Organiser son départ Avec acquéreur Sans acquéreur Cumul emploi-retraite (CER) Cotisations

Plus en détail

Perspectives des régimes de retraite

Perspectives des régimes de retraite Perspectives des régimes de retraite Le régime complémentaire Dr. Gérard Maudrux Le régime complémentaire 1 Fonctionnement Un régime réellement géré par la CARMF Le Conseil d administration Propose le

Plus en détail

Retraite de base de la Sécurité Sociale

Retraite de base de la Sécurité Sociale Retraite Etudes & Optimisation Retraite de base de la Sécurité Sociale A Comment la pension de retraite est-elle calculée? Le montant de la pension de retraite dépend de la durée d assurance (nombre d'années

Plus en détail

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE 1 LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE des O. P. A. Régime actuel : 1,24% Qui est concerné? En complément de leur régime de retraite complémentaire obligatoire par répartition, l ensemble

Plus en détail

2 - Les modifications de l'âge légal de la retraite et de l'âge d'obtention du taux plein

2 - Les modifications de l'âge légal de la retraite et de l'âge d'obtention du taux plein Circulaire 2011-61 du 11 août 2011 Impacts sur les modalités d'application du cumul emploi-retraite total Circulaire 2011/61 du 11 août 2011 Caisse nationale d'assurance vieillesse Direction Juridique

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire Entrée en vigueur le 1 er juillet 2014 Addendum à effet du 1 er janvier

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE FORMULAIRE DE DEMANDE DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE Date d' effet des droits : RENSEIGNEMENTS VOUS CONCERNANT : Numéro d'affiliation CIPAV : C I N de Sécurité sociale : Nom de famille : Nom de naissance :

Plus en détail

Retraite Complémentaire des Salariés

Retraite Complémentaire des Salariés Retraite Etudes & Optimisation L ARRCO (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) et l AGIRC (Association générale des institutions de retraite des cadres) sont des fédérations

Plus en détail

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION Pensions de vieillesse Montants au 1er janvier 2017 Circulaire interministérielle n DSS/SD3A/2015/299 du 1er octobre 2015 ; circulaires CNAV n 2015-48 du 19 octobre 2015, n 2015-64 du 18 décembre 2015

Plus en détail

LA RÉFORME DES RETRAITES LOI N DU 09 NOVEMBRE 2010 PORTANT RÉFORME DES RETRAITES CAVAMAC IMPACTS POUR LES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE

LA RÉFORME DES RETRAITES LOI N DU 09 NOVEMBRE 2010 PORTANT RÉFORME DES RETRAITES CAVAMAC IMPACTS POUR LES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE LA RÉFORME DES RETRAITES LOI N 2010-1330 DU 09 NOVEMBRE 2010 PORTANT RÉFORME DES RETRAITES CAVAMAC IMPACTS POUR LES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE Sommaire 1. L ÂGE DE LA RETRAITE P. 3 2. LA DURÉE D ASSURANCE*

Plus en détail

DIFFÉRÉ ET RÉDUCTIONS DES COTISATIONS DE RETRAITE Régime de base

DIFFÉRÉ ET RÉDUCTIONS DES COTISATIONS DE RETRAITE Régime de base DIFFÉRÉ ET RÉDUCTIONS DES COTISATIONS DE RETRAITE Régime de base Les dispenses de cotisation de début d exercice sont supprimées. Les cotisations des 1 ère et 2 ème années d activité sont obligatoires.

Plus en détail

COTISATIONS. RCV Dans la limite de ,1 % - ID (invalidité décès) Cotisation forfaitaire 652 -

COTISATIONS. RCV Dans la limite de ,1 % - ID (invalidité décès) Cotisation forfaitaire 652 - COTISATIONS Taux et montants Régimes Année 2008 Médecins Caisses Maladie RB Tranche 1 : jusqu à 28 285 (0,85 PSS*) Tranche 2 : de 28 285 à 166 380 (de 0,85 PSS à 5 PSS) 8,6 % 1,6 % - RCV Dans la limite

Plus en détail

REGIME COMPLEMENTAIRE 1

REGIME COMPLEMENTAIRE 1 REGIME COMPLEMENTAIRE 1 Décret n 2008-1423 du 19 décembre 2008 fixant les modalités d'intégration des sages-femmes aux régimes relevant de la section professionnelle mentionnée au 4 de l'article R. 641-1

Plus en détail

Les fonctionnaires des fonctions publiques de

Les fonctionnaires des fonctions publiques de Selon mon statut Les fonctionnaires des fonctions publiques de l État territoriale er DE QUOI EST-ELLE COMPOSÉE? La retraite des fonctionnaires est retraite additionnelle. À QUEL ÂGE POURRAI-JE PRENDRE

Plus en détail

Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale

Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale Siège National : 1041, Avenue de Draguignan ZI Toulon Est 83130 La Garde Adresse postale : BP 368 - TOULON CEDEX 9 SAFPT NATIONAL : 1041, Avenue de

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Février 2016 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2016 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2016 : 38 616 par an (PASS annuel) et 3218 par mois (PASS

Plus en détail

Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA).

Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA). Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA). Il ne faut pas les confondre avec les points de retraite complémentaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1637 du 26 décembre 2014 relatif au calcul des cotisations et contributions sociales des travailleurs

Plus en détail

Les bénéficiaires d un minimum de pension

Les bénéficiaires d un minimum de pension Les bénéficiaires d un minimum de pension En 2015, 18 % des pensions liquidées sont portées au minimum contributif au régime général, soit 7 points de moins qu en 2014. Cette baisse s explique par le durcissement

Plus en détail

COT TNS Version

COT TNS Version COT TNS Version 8.7.0.0 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Sommaire 1- Calcul de la cotisation provisionnelle... 2 2- Modulation du taux des allocations

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX UTILITAIRES SOCIAUX COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL LIEN DE SUBORDINATION

LES FONDAMENTAUX UTILITAIRES SOCIAUX COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL LIEN DE SUBORDINATION COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA).

Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA). Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA). Il ne faut pas les confondre avec les points de retraite complémentaire

Plus en détail

PENSION D INVALIDITE

PENSION D INVALIDITE Fiche n 6 PENSION D INVALIDITE 04/08/17 La pension d'invalidité est un revenu de remplacement. Il vise à compenser une perte de salaire résultant de la perte de capacité de travail ou de gains, due à la

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance salarié avec plusieurs employeurs (MA) Valable à partir du 0.0.07 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Outre les dispositions ci-après,

Plus en détail

Les retraites des salariés agricoles

Les retraites des salariés agricoles Les retraites des salariés agricoles www.msa33.fr 1 19 février 2008 Sommaire Portail info retraite 3 Relevé de carrière 5 Cotisations arriérées 6 Les rachats 7 La demande de retraite 9 Le salaire annuel

Plus en détail

Pour les conducteurs nés à compter du 1 er juillet 1956

Pour les conducteurs nés à compter du 1 er juillet 1956 DE NAISSANCE 1/07/54 1/12/54 Pour les conducteurs nés entre le 1 er juillet 1954 et le 30 juin 1956 Le départ en CFA passe en principe à 57 ans. Maintien des allocations du CFA au-delà du 60 e anniversaire

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Bien préparer Votre retraite en

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Bien préparer Votre retraite en Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Bien préparer Votre retraite en 2013 SOMMAIRE quelles sont les conditions de départ à la retraite? p. 3 RÉCAPITULATIF

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION 1 CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Mme Colas 1 er octobre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de

Plus en détail

CUMUL EMPLOI RETRAITE. Dr Henri Romeu

CUMUL EMPLOI RETRAITE. Dr Henri Romeu CUMUL EMPLOI RETRAITE Dr Henri Romeu Médecins en cumul retraite / activité libérale Médecins en cumul retraite / activité libérale Conditions de cumul à la liquidation Les retraités au titre de l inaptitude

Plus en détail

Perspectives des régimes de retraite

Perspectives des régimes de retraite Perspectives des régimes de retraite Dr. Olivier Petit Le régime ASV : - historique, - allocations, - réversion, - réforme. Le régime ASV 1 1962 Le régime ASV 2 1972 COTISATION = 60 % de 90 C ACQUISITION

Plus en détail

PENSION D INVALIDITE

PENSION D INVALIDITE Fiche n 6 PENSION D INVALIDITE 01/04/16 La pension d'invalidité est un revenu de remplacement. Il vise à compenser une perte de salaire résultant de la perte de capacité de travail ou de gains, due à la

Plus en détail

publiée au journal décrets compter de , rue Paradis Marseille

publiée au journal décrets compter de , rue Paradis Marseille Loi portant réforme des retraites La loi garantissantt l avenir et la justice officiel du 21 janvier 2014. du système des retraites a été publiée au journal Nous vous présentons les principales mesures.

Plus en détail

12 février 2015 Réunion information

12 février 2015 Réunion information 12 février 2015 Réunion information Mai 2014 Nous connaître L A C A R S A T Nous connaître Caisse d Assurance Retraite et de la Santé Au Travail La CARSAT est un organisme de sécurité sociale à compétence

Plus en détail

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur [profil employeur]

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur  [profil employeur] La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes Plus d informations sur www.cnracl.fr [profil employeur] 14 septembre 2012 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page 10 Le calcul

Plus en détail

Pour vous aider dans vos démarches et répondre à vos questions : - 04/2007. Ce document n'est pas contractuel

Pour vous aider dans vos démarches et répondre à vos questions :  - 04/2007. Ce document n'est pas contractuel Pour vous aider dans vos démarches et répondre à vos questions : www.retraite.cnav.fr - 04/2007. Ce document n'est pas contractuel Qu est-ce que le minimum contributif? Si votre retraite est calculée au

Plus en détail

LE CONJOINT COLLABORATEUR

LE CONJOINT COLLABORATEUR LE CONJOINT COLLABORATEUR FICHE SYNTHETIQUE Vous retrouverez au sein de cette fiche synthétique les dispositions régissant le statut de conjoint collaborateur depuis la loi n 2005-882 du 2 août 2005, ses

Plus en détail

Les bénéficiaires du minimum contributif ou garanti

Les bénéficiaires du minimum contributif ou garanti Les bénéficiaires du minimum contributif ou garanti En raison des nouvelles règles d écrêtement (total ou partiel) du minimum contributif entrées en vigueur le 1 er janvier 2012, la part des pensions liquidées

Plus en détail

Statut social du dirigeant d entreprise

Statut social du dirigeant d entreprise Statut social du dirigeant d entreprise Vous envisagez de créer une entreprise, et vous vous interrogez sur le statut social du dirigeant. A travers ce guide, vous pourrez aborder cette question importante,

Plus en détail

Comprendre l acquisition des droits a la retraite

Comprendre l acquisition des droits a la retraite Comprendre l acquisition des droits a la retraite Il est bien complexe pour le salarié d une entreprise de maîtriser ce qu il acquiert comme droits à sa future retraite dans le cadre de son travail. Force

Plus en détail

La retraite anticipée pour raisons de santé

La retraite anticipée pour raisons de santé vous guider La retraite anticipée pour raisons de santé n Pénibilité, handicap et inaptitude www.msa.fr Connaître les différents dispositifs de retraite anticipée pour raisons de santé La MSA est à vos

Plus en détail

Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Ministère des Affaires sociales et de la Santé Page 1 sur 5 Ministère des Affaires sociales et de la Santé Pension d invalidité publié le : 05.11.15 - mise à jour : 21.04.16 Handicap et dépendance Les salariés qui, à la suite d un accident ou d une

Plus en détail

Le 26 juin 2014, le Conseil d administration a fixé les conditions dans lesquelles le dispositif s applique pour les pensionnés nés en 1954.

Le 26 juin 2014, le Conseil d administration a fixé les conditions dans lesquelles le dispositif s applique pour les pensionnés nés en 1954. Pensionnés nés en 1954 (2 ème versement) L Aide Temporaire Exceptionnelle (ATE), mise en place en 2012 par le Conseil d Administration, constitue un des volets de l action sociale de la CRPN. L ATE permet

Plus en détail

COMPRENDRE LA RETRAITE - LA RETRAITE DE BASE

COMPRENDRE LA RETRAITE - LA RETRAITE DE BASE COMPRENDRE LA RETRAITE - LA RETRAITE DE BASE 1- LA RETRAITE DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL Le régime général de la Sécurité sociale est le régime de base obligatoire de tous les salariés du privé et contractuels

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

Réunion délégués FO Crédit Agricole

Réunion délégués FO Crédit Agricole Réunion délégués FO Crédit Agricole 26 septembre 2012 Quelques notions sur la retraite de base Retraite anticipée des salariés handicapés Retraite anticipée pour carrière longue : les nouvelles règles

Plus en détail

COTISATIONS 2008 MODALITÉS

COTISATIONS 2008 MODALITÉS COTISATIONS 2008 MODALITÉS CALCUL DES COTISATIONS Les cotisations de l année N calculées sur les revenus de l année N-2 ou sur des bases forfaitaires pour les adhérents en début d activité, sont appelées

Plus en détail

Le RSI Régime Social des Indépendants

Le RSI Régime Social des Indépendants Le RSI Régime Social des Indépendants Les artisans, commerçants et industriels, ainsi que les professions libérales, relèvent du régime social des Travailleurs Non Salariés «TNS». Depuis le 1 er janvier

Plus en détail

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du 18.11.99 TITRE I : PRINCIPES GENERAUX Article 1 : Objet et date de mise en oeuvre Le régime de maintien de droits a pour objet de

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 29/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE Référence de classement : 1. 010.04; 1.010.10;

Plus en détail

Age de départ à la retraite

Age de départ à la retraite Réforme des retraites : ce qu il faut savoir Sources : Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 20/02/2014 Dernière mise à jour de la fiche : 20/02/2014 Loi n

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Production agricole ANNEXE AUX CONDITIONS GÉNÉRALES

RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Production agricole ANNEXE AUX CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE PRÉVOYANCE Production agricole Régime conventionnel national de frais de prévoyance des salariés non cadre en agriculture www.groupama.fr ANNEXE AUX CONDITIONS GÉNÉRALES ANNEXE AUX CONDITIONS

Plus en détail

Réunion d information affiliés

Réunion d information affiliés Réunion d information affiliés La Retraite en France La retraite en France Non salariés Régime de Base Régimes Complémentaires Salariés Régime Général ou Régime Agricole Régimes Complémentaires Régimes

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités M me Vergnon 16 septembre 2016 Votre caisse de retraite Effectifs au 1 er juillet 2016 2 Collèges Affiliés

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le statut de votre conjoint Édition 2011 3 Sommaire Un statut obligatoire Si votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale. 03 Un statut obligatoire 04

Plus en détail

La réforme des retraites Plus d informations sur profil employeur

La réforme des retraites Plus d informations sur  profil employeur La réforme des retraites 2010 Plus d informations sur www.cnracl.fr, profil employeur 1 er février 2011 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page 10 Le calcul de la pension page

Plus en détail

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Annexe 1 Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Sommaire 1. Âge de la retraite 1.1 Âge de la retraite 1.2 Liquidation anticipée de la retraite 2. Ouverture du droit à retraite complémentaire

Plus en détail

AVENANT N 56 DU 16 DÉCEMBRE 2015

AVENANT N 56 DU 16 DÉCEMBRE 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 56 DU

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3037 Convention collective nationale IDCC : 1921. PERSONNEL DES HUISSIERS DE JUSTICE AVENANT N O 26 DU

Plus en détail

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010.

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010. Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Décrets du 31 décembre 2010 (décrets d application) --- Sommaire SOMMAIRE Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres

Plus en détail

AVENANT N 4 DU 9 JUIN 2016

AVENANT N 4 DU 9 JUIN 2016 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PRÉVOYANCE DES SALARIÉS NON CADRES DES COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne)

Plus en détail

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués 1 Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre Votre caisse de retraite 2 Effectifs au 1 er janvier Votre caisse de retraite

Plus en détail

MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance

MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance Votre retraite et votre prévoyance Édition 2017 Vous exercez une profession libérale relevant du régime de la micro-entreprise, la Cipav est votre caisse de retraite

Plus en détail

La prévoyance des travailleurs non salariés : incapacité, invalidité, décès

La prévoyance des travailleurs non salariés : incapacité, invalidité, décès incapacités, décès 1/5 La prévoyance des travailleurs non salariés : incapacité, invalidité, décès C EST QUOI? Comme pour la maladie ou la vieillesse, le régime de prévoyance des travailleurs non salariés

Plus en détail

Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise?

Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise? Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise? Que ce soit dans le cadre d un départ volontaire à la retraite du salarié ou d une mise à la retraite à l initiative

Plus en détail

N 2009 / /04/2009

N 2009 / /04/2009 N 2009 / 024 09/04/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l'animation du réseau (DIRRCA) - Direction Retraite / Pôle Réglementation - Contact : M. MIGUEL L. PERIE discar.jadin@le-rsi.fr

Plus en détail

Le RSI Régime Social des Indépendants

Le RSI Régime Social des Indépendants Le RSI Régime Social des Indépendants Les artisans, commerçants et industriels, ainsi que les professions libérales, relèvent du régime social des Travailleurs Non Salariés «TNS». Depuis le 1 er janvier

Plus en détail

N 2014 / /02/2014

N 2014 / /02/2014 N 2014 / 002 20/02/2014 Origine : Direction de la Réglementation et des Affaires Juridiques Contact : Département Affiliation/Cotisations A : Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables

Plus en détail

La retraite anticipée pour raisons de santé

La retraite anticipée pour raisons de santé vous guider La retraite anticipée pour raisons de santé n Pénibilité, handicap, inaptitude et incapacité www.msa.fr Connaître les différents dispositifs de retraite anticipée pour raisons de santé La

Plus en détail

Les retraites du régime des salariés agricoles

Les retraites du régime des salariés agricoles Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL janvier 2014 Les retraites du régime des salariés agricoles Eléments démographiques et financiers de l ensemble des

Plus en détail

TITRE I : PRINCIPES GENERAUX

TITRE I : PRINCIPES GENERAUX REGLEMENT DU REGIME DE MAINTIEN DE DROITS ARRETE AU 31 DECEMBRE 1999 ====================================================================================== TITRE I : PRINCIPES GENERAUX Article 1 : Objet

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION (1 re édition en préparation)

Plus en détail