1 / 14. Mes 100 premiers jours 2. L engagement 4. Une course difficile 11. Le nouveau cdt br Maurizio Dattrino tire un premier bilan

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 / 14. Mes 100 premiers jours 2. L engagement 4. Une course difficile 11. Le nouveau cdt br Maurizio Dattrino tire un premier bilan"

Transcription

1 1 / 14 Mes 100 premiers jours 2 Le nouveau cdt br Maurizio Dattrino tire un premier bilan L engagement hommes, dont des militaires du bat inf mont 17, pour assurer la sécurtié du WEF Une course difficile 11 La Patrouille des Glaciers vue par le cdt de la cp inf mont 29/3

2 Editorial Mes 100 premiers jours... Cent jours se sont écoulés depuis mon entrée en fonction. Je n ai pas vu le temps passer depuis que j ai pris, avec honneur et beaucoup de plaisir, le commandement de la brigade du Gothard. Il est maintenant temps de dresser un premier bilan intermédiaire. Vous avez un commandant satisfait. Satisfait, tout d abord avec son bilan personnel dans un nouveau domaine d activité, mais surtout parce qu il a pris le commandement d une Grande Unité avec un bon niveau de formation et un degré de préparation élevé. Pendant les exercices et mes visites à la troupe durant les premiers mois de l année, j ai été en mesure de voir de mes propres yeux le niveau de formation des soldats et des cadres. Ce dernier est généralement bon. Certains lecteurs penseront peut-être de ces constats: «Voilà c est typiquement le genre de commentaires d un chef militaire; cette idée que le niveau est toujours bon. Mais je sais comment j ai travaillé durant le dernier CR. Les cadres et nous n étions pas si bons» Nous sommes une armée de milice. C est ce que nous voulons. Nous l avons clairement fait comprendre le 22 septembre 2013 dans les urnes. Notre armée a besoin d une certaine période d adaptation et de «remilitarisation» jusqu à ce qu elle soit à cent pour cent prête. Ce n est pas possible autrement, que cela nous plaise ou non. Cette période d ajustement dépend de la motivation du citoyen-soldat. Cela peut durer plus ou moins longtemps. C est pourquoi, je peux affirmer (et j en suis convaincu à cent pour cent), qu après une période nécessaire d «ajustement», de formation et de répétitions sur le terrain, nous serons en mesure de réussir nos missions en temps opportun, conformément aux procédures et aux manipulations correctes. Nous poursuivons maintenant sur de bonnes bases le parcours déjà commencé et continuerons selon le principe «faire d abord le nécessaire, mettre ensuite en œuvre ce qui est possible et enfin, être même capable de l impossible.» Diverses missions de nos corps de troupes ont déjà marqué la première moitié de l année : le bat inf mont 17 a été subordonné en début d année par la rég ter 3 pour son engagement au WEF. Le bat inf mont 29 a terminé son CR en Valais où il a soutenu la Patrouille des Glaciers (PDG). Le bat aide cdmt 9 a fait son service au Tessin et s est entraîné, pendant l exercice de formation militaire MAGADINO, en vue de l exercice ZEPHYR Le bat inf mont 7 a terminé son CR à Walenstadt et a bénéficié de l excellente infrastructure du Centre d instruction au combat Est. Enfin, le bat inf mont 30, après des années d absence, a pu exécuté un CR annuel au Tessin. Le bat inf mont 48 s est entraîné à un nouvel exercice avec le simulateur de l ELTAM à Thoune, tandis que l EM de br inf mont 9 a commencé la planification détaillée de l exercice ZEPHYR Je vous rappelle que l année prochaine, la br inf mont 9 s exercera à un exercice de troupe complet, ordonné par le cdt rempl FT, le div Lier. De plus, l EM de la brigade soutiendra les autorités civiles avec le bat inf mont 30, le bat aide cdmt 9 et le bat expl 5, emprunté à la br inf 5. Les autres corps de troupes de la brigade feront leur service durant la seconde moitié de l année. Le bat inf mont 48 et le gr art 49 reçoivent tous mes vœux pour un CR passionnant et réussi. Mes remerciements vont à tous les soldats, sous-officiers et officiers de la br inf mont 9 pour le travail déjà accompli et celui à venir. Au niveau de l Armée, la planification du programme Développement de l armée (DEVA) sera débattu lors de la session d été de notre Parlement. Je vous en rendrai compte dans le prochain numéro de armee.ch. Je vous souhaite à tous une bonne lecture et un agréable été. Bild: zvg Brigadier Maurizio Dattrino commandant de la brigade d infanterie de montagne 9 2 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

3 Sommaire Photo de couverture Tireurs d élite du bat inf mont 17 en engagement durant le WEF 2014 à Davos (GR). Sommaire 4 Bat inf mont 17 Les bernois de l Oberland ont été engagés pour la première fois au WEF de Davos (GR). 8 Bat aide cdmt 9 Les militaires du bat aide cdmt 9 ont marché sur la Piazza Grande de Locarno (TI), pour le plus grand plaisir de la population locale. 11 Bat inf mont 29 La Patrouille des Glaciers est l une des plus difficiles épreuves de ski-alpinisme d Europe. Le cap Franz Imesch l a terminée pour la 5 e fois. 14 Gr art 49 A Bière (VD), les tessinois n ont pas seulement combattu des adversaires imaginaires, mais aussi des problèmes techniques et un froid glacial. 4 Dans le mille A l écart du WEF, le bat inf mont 17 s est aussi entraîné sur la place de tir. 16 Plan des services 12 A fonds les gaz! Le cap Franz Imesch, au départ de la Patrouille des Glaciers pour la cinquième fois. Afin de renforcer notre équipe de communication de la brigade infanterie de montagne 9, nous cherchons: Traducteur DE IT L italien est-elle votre langue maternelle? Vous avez une expérience professionnelle dans les milieux de la communication, des médias ou du journalisme? Dans notre petite équipe, vous avez la possibilité d effectuer votre service militaire dans le domaine de la communication. Pour plus d informations ou pour une candidature, contactez maj Stefan Lehmann à l adresse suivante: Impressum armée.ch, le magazine des militaires de la brigade d infanterie de montagne 9, paraît deux fois par année. Editeur: Chef de l Armée et commandant de la brigade d infanterie de montagne 9 Adresse de la rédaction: cdmt br inf mont 9, case postale 2018, 6501 Bellinzona Rédaction: Cellule communication br inf mont 9: maj Stefan Lehmann, chef comm; sdt Thomas Oswald, sdt Gregorio Schira Photographe: Sdt Marco Cortesi Traduction: plt Gilles de Diesbach, sdt Johann Roduit Mise en page et production: sdt Fabio Henggeler Impression: Fratelli Roda SA, 6807 Taverne Changements d adresse: Tous les incorporés annoncent par écrit au chef de section de leur lieu de domicile. ISSN: Copyright: DDPS, domaine Défense Internet: armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 3

4 Le bat inf mont 17 en cours de répétition Un premier engagement de grande ampleur au WEF Les Bernois de l Oberland ont achevé cette année leur premier engagement de grande ampleur dans les montagnes des Grisons, lors du World Economic Forum (WEF) à Davos (GR). Juste après, le bat inf mont 17 s est engagé pour une mission supplémentaire, et imprévue. Cap Martin Zaugg Cette année, le bat inf mont 17 a assisté pour la première fois les autorités civiles du canton des Grisons lors du WEF à Davos (GR). En 2004, le bataillon avait été convoqué seulement en tant qu unité de réserve. Sous le commandement du lt col Michael Graf, le corps de troupe de l Oberland bernois s est avéré être un partenaire fiable, coopératif et flexible. Dans le cadre du WEF, le bat inf mont 17 a assisté le canton des Grisons dans ses besoins sécuritaires. Le bataillon a été renforcé par la compagnie de milice conducteur de chien 14. Cette année, 2500 invités ont participé à cet événement d envergure mondiale. Pour assurer leur protection, 3000 soldats et policiers de plusieurs cantons ont été engagés. On oublie facilement que lors de la première édition du WEF en 1971, il n y avait que 400 invités et un seul agent de police, engagé pour le contrôle d accès. Un CR pas ordinaire Pour la majorité du bataillon de l Oberland bernois, le service de cette année a commencé avec la prise de drapeau à Thusis (GR). Le cdt de bat, le lt col Michael Graf, a souligné que le bat inf mont 17 ne fera pas un CR ordinaire cette année, mais qu il participera à un engagement de grande ampleur. «Les missions des soldats du bataillon auront un impact plus grand», a insisté Graf. Les autorités du canton des Grisons étaient convaincues que chaque mission pouvait être pleinement et correctement remplie. «Que ce soit dans des conditions hivernales, ou si la mission n est pas très exigeante», a déclaré le commandant d unité. La première semaine a été marquée par l instruction axée sur l engagement (IAE). Tous les membres du bat inf mont 17 ont suivi un programme de formation sur mesure 4 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

5 Un poste nuptial du bat inf mont 17 dans la région de Davos (GR). Photos: Marco Cortesi armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 5

6 Berger belge de la cp conducteur de chien 14 durant la remise du drapeau sur la Kornplatz à Coire (GR). pour leur tâche au WEF, afin que leur mission puisse commencer dès le vendredi de la première semaine. Plus de solde pour les chiens Après la prise des emplacements assignés par les compagnies, les militaires ont travaillé jour et nuit dans le froid et la neige, tout en bravant le vent. La coopération avec la compagnie conducteur de chien 14 fut vraiment impressionnante. Le service de patrouille au poste d observation, la protection d un objet ou d un secteur de sécurité est assuré par une équipe composée d un maître-chien et d un chien de la cp conducteur de chien 14 ainsi qu un fusilier du bat inf mont 17. Le fait qu un chien reçoive trois francs de solde par jour de plus que les soldats n a pas semé de discorde. En visite le mardi de la deuxième semaine du CR, le cdt C Dominique Andrey a été impressionné par la performance du bat inf mont 17 dans un engagement d une telle envergure. L aumônier militaire, le cap Stefan Staub, a lui aussi été profondément impressionné par l engagement et la motivation du bataillon. Il a visité les troupes pendant la nuit, dans les différents emplacements affectés. Culte dans une église particulière Le dimanche de la deuxième semaine du CR a été consacré aux autorités civiles du canton des Grisons. Le samedi d avant, un culte œcuménique a été célébré dans l église de Saint-Martin à Zillis (GR), église connue pour son plafond en bois de style romane, construite près de deux cent ans avant le serment du Grütli. La journée portes ouvertes sur la place d arme de Coire (GR) a eu lieu le mardi de la dernière semaine. De nombreux invités civils et militaires ont été convaincus du travail diversifié, compétant et engagé du bat inf mont 17. Après la remise du drapeau sur la Kornplatz de Coire (GR), le bat inf mont 17 est parti pour son deuxième engagement d envergure : la REDIMA. Ce fut également un succès. Dans les montagnes des Grisons, tous les membres du bat inf mont 17, satisfaits du travail accompli, étaient heureux de rentrer à la maison. 6 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

7 Chien et maître-chien de la cp conducteur de chien 14 en engagement durant la journée portes ouvertes. Tireur d élite camouflé. Très impressionné: le cdt FT, cdt C Dominique Andrey, lors d une visite de la troupe. Poste dans la neige: chambre à coucher et cuisine l une à côté de l autre. De retour aux Grisons pour la course de ski Le bat inf mont 17 a rapidement mis en place 900 filets à St-Moritz (GR). Fin Janvier 2014, le bat inf mont 17 a été rappelé pour la Coupe du Monde de ski aux Grisons. Annulées à Garmisch, les épreuves «homme» de la Coupe du Monde ont donc eu lieu à St-Moritz (GR). En deux semaines, le bataillon a dû tout préparer pour la descente et le slalom géant des hommes. Plus de 90 membres de l armée ont aidé le comité d organisation pour gérer les infrastructures de la course et le contrôle de la circulation. Un engagement accompli en étroite collaboration avec la protection civile, en vertu du règlement concernant l appui aux autorités civiles avec des moyens militaires (OACM), pour de grands événements civils d importance nationale et internationale. Fondamentalement, l appui à la police cantonale des Grisons pour une Coupe du monde n a rien à voir avec celle du WEF. C était une mission supplémentaire, et imprévue. En très peu de temps, le bat inf mont 17 a réuni 9 Saurer, 10DM, un 6DM et une remorque 85. Les véhicules et les conducteurs ont ainsi pu être engagés à temps, afin notamment de transporter 900 filets et des matelas de protection supplémentaires de Lauterbrunnen (BE) à St-Moritz (GR). Le matériel a été livré dans la zone d arrivée à Salastrains (GR), puis immédiatement mis en place pour son transport par hélicoptère. Le travail a été achevé à temps, malgré des ressources limitées et un calendrier serré. armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 7

8 Le bat aide cdmt 9 en cours de répétition «N ayons pas peur» «L armée n a pas besoin de se cacher», explique le commandant du bataillon d aide au commandement 9, le lieutenant-colonel EMG Daniele Meyerhofer. Lors du cours de répétition, son bataillon s est donc mis en scène sur une place particulière: au milieu de la Piazza Grande de Locarno TI. Sdt Gregorio Schira En ce jour froid et humide, personne ne sortirait de chez soi. Et pourtant, dès l aube, sur la Piazza Grande de Locarno TI se retrouvent plusieurs personnes. Pour la ville, située sur les rives du lac Majeur, ce n est pas un jour ordinaire: l armée occupe cette place historique. Postes mobiles de commandement, véhicules blindés, énormes antennes. Le bat aide cdmt 9 organise la journée portes ouvertes. Il y montre ses activités, ses moyens et ses compétences militaires. Le bataillon est littéralement au sein de la population, au cœur de l un des centres urbains les plus importants au Tessin. L image d une armée poussiéreuse «L image de l armée était assez poussiéreuse ces dernières années», explique le lt col EMG Daniele Meyerhofer, cdt du bat aide cdmt 9, à armee.ch. «Jusqu à peu, l armée avait tendance à se cacher et à être loin de la population. L armée semblait sur la défensive. Elle avait peur de montrer son travail. Aujourd hui, cela a changé. Au niveau politique, la population s est décidée d avoir une armée plus forte. Nous sommes prêts à nous montrer. Nous avons toujours été à l écoute du temps et nous ne devons certainement pas avoir peur ou encore moins nous excuser de ce que nous faisons», explique Meyerhofer. Dans ce sens et malgré la météo défavorable, les militaires du bat aide cdmt 9 se réjouissent d accueillir de nombreux visiteurs. Un sourire amical, quelques plaisanteries et beaucoup d engagement, voilà quelques ingrédients pour montrer fièrement ses compétences. La journée portes ouvertes s est tenue lors de la fin du Cr, qui a eu lieu du 10 au 28 février 2014, dans la région des trois vallées du Sopraceneri. Ce fut un cours particulièrement important pour le lt col EMG Meyerhofer. Tout d abord, parce que c était son dernier cours en tant que cdt du bataillon. Ensuite, parce qu après des années investies dans la formation de ses troupes, il a pu essayer le système de conduite et d information des Forces Terrestres (SCI FT) sur le terrain difficile et montagneux, qu est celui du Tessin. Bilan positif avant le départ «Je suis satisfait du CR de cette année», explique le lt col EMG Daniele Meyerhofer. «Parce que maintenant, nous avons pu mettre en place sur un terrain favorable à la brigade, les mesures apprises à Frauenfeld l année passée (introduction au nouveau système informatique). Et nous avons constaté que ce système fonctionne. Pendant la première semaine, nous nous sommes exercés au niveau de la troupe, tandis qu en deuxième semaine, nous l avons fait au niveau compagnie et bataillon. En fait, nous avons pu mettre en pratique les enseignements acquis en Au cours de la dernière semaine, nous avons mis l accent principal sur la journée portes ouvertes, qui fut l occasion de nous présenter au public et de montrer notre engagement.» Photos: Marco Cortesi Fier défilé devant les visiteurs: les membres du bat aide cdmt 9 défilent sur la Piazza Grande à Locarno (TI). La visite du cdt br, le br Maurizio Dattrino, fut également un événement important du CR, car il a pu voir de ses propres yeux le travail du bat aide cdmt 9. Il en a été satisfait. Le cdt de bat, Daniele Meyerhofer explique: «Le brigadier nous a montré divers points où nous pouvons nous améliorer. Nous avons eu l occasion d apprendre beaucoup à tous les niveaux. La collaboration avec l EM de la brigade, en particulier avec le commandant, fut très constructive.» Lors de la journée portes ouvertes, d autres unités de l armée suisse se sont également jointes au bat aide cdmt 9. «Pendant le cours de répétition, nous avons pu travailler avec les subordonnés nécessaires», a expliqué Meyerhofer. «Nous pourrions également travailler avec ces subordonnés en tant que partenaires dans d autres engagements.» Les habitants de Locarno TI ont ainsi rencontré des soldats en service long de la compagnie de disponibilité aide au cdmt 104, une section de militaires, également en service long, de la compagnie de disponibilité de l infanterie 142 et une section de poste de commandement mobile du bat aide cdmt 20. Comme mentionné: au cours de l année 2014, le lt col EMG Daniele Meyerhofer transmettra le commandement du bataillon. Par conséquent, le moment est venu pour lui de faire le bilan: «Mon parcours avec ce bataillon a été extrêmement excitant, très positif et 8 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

9 Char RAP avec une antenne. Br Maurizio Dattrino félicite le cdt du bat aide cdmt 9, le lt col EMG Daniele Meyerhofer. somme toute couronné de succès. Nous avons commencé en 2012 avec un bataillon qui n était pas encore formé au système de commandement et de contrôle de l information de l armée (SCI). Le bataillon fonctionnait bien, mais il a dû lutter avec la perte de ses compagnies de télématique. En 2013, nous avons déjà travaillé avec le nouveau système mis en place à Frauenfeld TG. En 2014, nous l avons utilisé pour la première fois dans notre région, avec les subordonnés nécessaires. Et nous avons vu que cela fonctionne. Le bilan est donc pour moi très positif.» armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 9

10 Interview Le prix de l innovation au bat aide cdmt 9 «Typique de l armée de milice!» Durant de l exercice «MAGADINO», le colonel Dominik Brasser, en tant qu invité avec les militaires en service long de la brigade d aide au commandement 41, était responsable du réseau intégré de télécommunications militaires (court RITM). Après l exercice, il a donné au S6, chef d aide au commandement du bataillon d aide au commandement 9, le prix inattendu de l Innovation. Armee.ch l a interrogé: d exploration, qui a été mis en place et est, maintenant, utilisé par toute la br aide cdmt 41. Beaucoup d autres bonnes solutions ont ainsi émergé. Après chaque utilisation et chaque exercice, les innovations sont collectées et l amélioration la plus efficace est honorée par le prix de l Innovation. Quelle a été l exceptionnelle performance du cap Maddalena? En collaboration avec les militaires en service long d aide cdmt, j ai suivi d autres bat aide cdmt. Le bat aide cdmt 9 s est particulièrement illustré dans deux importantes disciplines. Les réseaux de transmission ont été exécutés depuis le poste d engagement du cap Maddalena (contrôles de liaisons, recherche d erreur, etc.). La conduite de l EM de bat dans le poste d engagement était clairement visible et valait le détour. Malheureusement, j ai souvent constaté que les réseaux radio n étaient que faiblement ou même pas installés. Le poste d engagement est très souvent considéré seulement comme un «centre de réparation», alors qu en réalité, il devrait être le poste de conduite de l EM de bat. Pour la première fois, j ai vu en tant qu invité dans le bat aide cdmt 9, un poste d engagement véritablement exploité en tant que poste de conduite pour l EM de bat. Le chef information a même présenté les «risques d aide cdmt» dans le poste d engagement. La conduite solide de l EM de bat était visible dans tout le réseau et même très efficace. Ceci était nouveau pour moi. Le bat aide cdmt 9 a été honoré pour son leadership et son ingéniosité technique. Maj Stefan Lehmann Le cap Maddalena, S6 du bat aide cdmt 9, a reçu un prix dans le domaine de «l Innovation», lors du dernier CR. En quoi consiste ce prix et comment l obtient-on? En principe, le prix de l Innovation a été créé pour les responsables de l aide au commandement. L idée était de continuellement améliorer les processus de travail, ce qui est réussi. Les participants ont ainsi pu développer de précieux outils dans la recherche d erreurs. Des moyens simples ont été mis en place pour systématiquement détecter les erreurs sur les SE-235, SE-240 et le RITM. A quoi est-ce que cela ressemble véritablement? Dans le domaine du poste d engagement, son panneau était composé de nombreux modèles de formulaires. Notamment le formulaire Photo: Marco Cortesi En dehors de la conduite, qu est-ce qui vous a impressionné? On a aussi eu des problèmes avec les réseaux radio, mais le bat aide cdmt 9 a résolu les siens! J ai connu des bat aide cdmt, dont le détachement de commandement n avait pas de contact radio. J ai également apprécié le fait que deux soldats, amateurs d ondes courtes, faisaient leur service dans le bat aide cdmt 9. Ces précieux collaborateurs étaient engagés exactement au bon endroit: comme remplaçants du S6 dans le quartier général. Ils ont été en mesure d apporter leur expérience radio: typique d une armée de milice! Durant le grand contrôle de liaison sur tous les réseaux, j ai pu finalement constater la grande discipline radio de la troupe tessinoise. Pourquoi leur avez-vous donné un prix? La qualité de ces performances était nouvelle pour moi. J ai donc spontanément décidé d honorer le cap Maddalena par le prix de l Innovation d aide cdmt pour l ensemble du travail de trm accompli. Ce prix a en fait la forme d une pointe de javelot obsidienne fixée à une planche de bois. Etait-ce votre premier engagement militaire au Tessin? Non. J ai d autant plus apprécié le succès du bat aide cdmt 9, parce que je me sens militairement tessinois. Comme cdt cp et cdt bat, j ai même pu effectuer cinq CR à la conduite de la guerre électronique au Tessin. J ai toujours été fier d être engagé dans des régions à la topographie difficile en Suisse. Les divers CR, où nous avons formé des centaines de fusiliers tessinois en spécialistes de la guerre électronique, sont inoubliables. Même notre devise a été formulée en italien: «Eleviamo il nostro sguardo sulle montagne» («Nous élevons nos yeux vers les montagnes»). Ma satisfaction est donc double, en tant qu invité, de constater le haut niveau dans le domaine des trm du bat aide cdmt 9. Toutes mes félicitations vont au Tessin! 10 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

11 Le bat inf mont 29 en cours de répétition La Patrouille des Glaciers vue de l intérieur Le bataillon d infanterie de montagne 29 a été engagée cette année en faveur de la Patrouille des Glaciers. Sa mission: répondre aux besoins d une des plus grandes manifestation de ski-alpinisme d Europe. Photos: Matthias Ebener Photos: Philipp Schmidli Départ vers les postes sur les «Hauts» pour vivre une aventure humaine et sportive inoubliable. Plt Gilles de Diesbach Son cri retentit dans toute l aire d arrivée de Verbier (VS). Un moyen de lâcher un tropplein d émotions, et d abnégation aussi. Le cap Franz Imesch, cdt de la cp 29/3 est exténué, mais comblé. Il vient de passer 15 heures dans les Alpes valaisannes, sur le grand et terrible parcours de la Patrouille des Glaciers, entre Zermatt (VS) et Verbier (VS). Le voilà qui enjambe une des barrières de sécurité qui délimite la petite place où terminent les patrouilleurs. Il plonge dans les bras de sa sœur et de ses parents qui l attendaient, presque anxieux, depuis un petit moment déjà. «Quand il fait quelque chose, il le fait avec le cœur», explique son père, Leander Imesch. Ses yeux brillent de fierté. Lui n a jamais fait la patrouille, alors que son fils vient de la terminer pour la 5 e fois. Une épreuve militaire Si l effort durant la course fut particulièrement éprouvant pour Franz Imesch, il l a également été durant son cours de répétition. Le capitaine, surnommé «Kadi», dont la compagnie était initialement basée à Stalden, avait pour principale mission de répondre aux besoins humain et matériel de l EM de la PDG. La difficulté était donc de garder perpé- tuellement une vue d ensemble sur son effectif. Ses hommes étaient par exemple engagés sur de nombreux postes dans tout le Valais, que ce soit en haute-montagne ou sur les bases de départ et d arrivée de la course, à Zermatt, Arolla ou Verbier. Pour le lt col EMG Elmar Ebener, qui accomplissait cette année son dernier CR à la tête du bat inf mont 29, la tâche fut particulièrement difficile. «Les cdts de cp ont accompli cette année un travail incroyable.» La mission du bataillon était d appuyer l organisation de la 19 e édition de la PDG. Dans ce cadre, il fallait assurer les besoins en logistique, mettre à disposition le personnel armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 11

12 nécessaire, assurer l exploitation des postes et enfin, se tenir prêt à renforcer la centrale de transport de la PDG. «Nous avons travaillé en flux tendu.» Le cdt regrette un certain manque de coordination entre l EM de la PDG et celui de son bataillon. Il souligne un problème de synchronisation, voire de rythme. «Ce CR est incomparable avec un CR normal», dit-il. Il aurait souhaité de la part des officiers de l EM de la PDG plus de précision et d anticipation, tout en étant conscient que le gigantisme d une telle manifestation demande irrémédiablement beaucoup de flexibilité. La troupe veille à ce que tout soit en ordre en backoffice, ici à Verbier. Une ambiance unique A l EM du bat, les visages sont effectivement fatigués. «Nous avons toujours trouvé des solutions, mais le chemin pour y arriver fut Terminer une PDG est un moment d émotions intense que de nombreux patrouilleurs partagent en famille. Le cap Franz Imesch, cdt de la cp 29/3, en mode patrouilleur, juste avant le départ de la grande PDG. 12 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

13 parfois vraiment sinueux», affirme le cdt de bat Elmar Ebener. Mais pas au point de gâcher l ambiance, car tout le monde s accorde à dire que la PDG est un événement unique. On ne la surnomme pas «la course de ski-alpinisme de tous les superlatifs» pour rien! En tout, ce sont 1500 militaires, soit 3 bataillons à avoir été engagés pour son organisation, dont les 740 hommes du bat inf mont 29. Une centaine d entre eux ont occupé les postes dits sur les «Hauts.» Ils ont ravitaillé les 1700 patrouilles qui ont pris le départ, que ce soit sur le grand parcours de 53 km ou le plus court, les 26 km qui relient Arolla à Verbier. Le cap Franz Imesch explique l incroyable ambiance qui régnait au somment des cols, et notamment à la Rosablanche: «Quand j y suis arrivé, mes hommes m encourageaient avec des mégaphones.» A tous les postes qu il a traversé, ils étaient là pour le soutenir. Comme son père, le cdt de cp ne peut empêcher ses yeux de briller. «Au premier check-point, à Zermatt Stafel, ils avaient même fait un bonhomme de neige avec sur lui l inscription Go Kadi.» Des cinq courses que Franz Imesch affiche à son palmarès, celle-ci restera certainement ancrée dans sa mémoire. C est la seule qu il a effectuée alors que sa propre cp était engagée. Un nouveau départ Si le bat inf mont 29 a su remplir ses missions, comme l ont salué l EM de la PDG et les patrouilleurs eux-mêmes, c est justement à son esprit de corps qu il le doit. Un CR où l instruction militaire passe au second plan était pourtant une première pour le lt col EMG Elmar Ebener, «et une dernière», précise-t-il. A la fin de l année, il transmettra le commandement du bat inf mont 29 au maj EMG Marc Bonjour. Dans son discours d adieu, le cdt de bat exprimait sa satisfaction à sa troupe: «Je suis fier de votre prestation. Vous avez servi le bataillon avec honneur.» Un compliment que lui ont renvoyé ses soldats lors de la cérémonie de remise du drapeau à Blatten (VS), où plutôt qu en colonnes par quatre, c est en formant un «Danke» à échelle humaine (voir photo) qu ils ont, à leur manière, fait leur adieu à leur commandant. Une manière originale de remercier le cdt de bat, le lt col EMG Elmar Ebener, lors de la cérémonie de remise du drapeau, à Blatten (VS). armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 13

14 Le gr art 49 en cours de répétition Entre feu et glace Pour la dernière fois sous le commandement du lieutenant-colonel Michele Paganini, le groupe d artillerie 49 s est à nouveau retrouvé à Bière, le 18 novembre Dans le cadre de l exercice de groupe ORBE 49, les techniques de tirs et de combat, tandards de l artillerie, ont été entraînés. Photos: Andrea Pandiscia Les ob bl du gr art 49 ont démontré leur capacité de tir à Bière (VD). Cap Davide Saccomani Pour les soldats du gr art 49, le trajet du Tessin jusqu à Bière (VD) semble d année en année toujours autant interminable. La fierté d être le dernier groupe d artillerie de langue italienne de l armée suisse se mêle au mal du pays, aux problèmes professionnels, au plaisir de revoir ses camarades aussi, et à bien plus encore. Cependant, il n y a pas de temps à perdre. S entraîner, s entraîner, s entraîner Après les premiers jours du CR, consacrés à l instruction de base et à la prise de véhicules, d ailleurs pas vraiment en bon état, le gel s est invité en deuxième semaine. Des rafales de vent gelées fouettaient la plaine de Bière et glaçaient les flaques d eau éparpillées le long de la piste de char. Heureusement que le programme de la journée était là pour remonter le moral de la troupe: un jour entier d exercices de tir. La bttr 49/1, la plus rapide à arriver sur la zone de tir et à s annoncer prête à tirer, a ouvert la danse. Cependant, peu après, les premiers problèmes techniques se sont manifestés. Pour remplacer les obusiers blindés en échec, la bttr 49/3, partie avec un léger retard, est alors intervenue. Elle a su être ponctuelle pour commencer le premier exercice de tir de ce CR A la fin de la journée, peu de coups ont été tirés, mais le potentiel était pleinement là. Ne restait plus qu à s entraîner, s entraîner, s entraîner. ORBE 49 L objectif principal de l exercice de groupe ORBE 49, qui a commencé le 2 décembre, était clair: s opposer à des adversaires hypothétiques, venus du nord-ouest avec plusieurs brigades mécanisées et accompagnés d un soutien aérien. But ultime: rendre inoffensifs les ennemis et les empêcher de se réorganiser. Après une première journée marquée par les préparatifs et les mouvements de secteurs, l exercice a augmenté en intensité dès la première nuit. Une fois de plus, c est dans le froid que se sont déplacés les véhicules à chenilles vers Bière (VD), tous prêts à ouvrir le feu. A nouveau, des problèmes techniques ont entravé le groupe, en particulier la bttr 49/1, confirmant que le statut des véhicules établi au début du CR était juste. Mais grâce à la réaction rapide de la bttr log, le groupe a pu retrouver ses moyens dans l après-midi et ainsi verser une pluie de grenades sur l adversaire. Double prise de congé Le remise du drapeau a pris un double sens par rapport aux changements qui auront lieu à la tête du gr art 49: elle fut tout d abord la conclusion officielle de ce CR, et aussi, le dernier adieu du commandant à toute sa troupe. Comme pour souligner l importance de ces événements, le remise 14 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

15 du drapeau a eu lieu durant la journée dédiée à Sainte-Barbe, la patronne des artilleurs. Accompagnée par la musique des soldats de la fanfare du reg ter 1, dans le cadre pittoresque de l Esplanade de Montbenon à Lausanne (VD), la cérémonie a eu lieu sous les yeux curieux des civils. Après la prière, une vieille pièce d artillerie a tiré deux coups. Dans son discours, le lt col Paganini a annoncé l évaluation d ORBE 49 - dont le résultat était bon et a ensuite pris congé de la troupe qui l a suivi au cours des trois dernières années. Après encore trois coups de canon, la bannière a quitté les rangs afin d être conservée pour le prochain CR, cette fois sous le commandement du major EMG Manuel Rigozzi. Dans l ensemble, donc, l objectif est atteint. L engagement d une vieille pièce d artillerie lors de la remise du drapeau. Découvrez la 49 Le 28 novembre, ce n est pas seulement une délégation officielle du Tessin qui est venue jusqu à Bière pour la journée portes ouvertes, mais aussi des classes d école. Bruyants, colorés et agités, environ 150 élèves des écoles primaires de la région de Bière sont arrivés en fin de matinée à la «Panzerhalle». Accompagnés de leurs enseignantes, ils ont commencé par déjeuner dans le pavillon. Un vrai repas militaire: pâtes avec sauce à la viande, tout ça dans la gamelle. Après quelques rafraîchissements, requinqués, les élèves sont allés découvrir les moyens de l artillerie. Un premier passage par les soldats sanitaires, qui ont vérifié la santé des enfants, un par un, sur une civière dans leur ambulance. Puis, les élèves ont découvert les armes, les véhicules et les systèmes d artillerie. Comme bouquet final, le programme de la journée proposait une visite de la piste des chars. Comme d autres visiteurs, les enfants ont pu voir les bttr 49/1 et bttr 49/2 tirer, mais bien évidemment, à condition seulement d avoir reçu les bouchons à oreilles de la part des soldats positionnés à l entrée de la piste des chars. Die Abt 49 ist die einzige verbleibende italienischsprachige Artillerieabteilung der Armee. Déplacement d un ob bl sur la route. armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 15

16 Agenda Plan des services Bat fant mont 30 CQ/CR EM br inf mont 9 Cours EM II Geb Inf Bat 48 CQ/CR Geb Inf Bat 17 ELTAM Gr art 49 ( ) CQ/CR Bttr art 49/1 CQ/CR EM br inf mont 9 Cours EM III Officiers br inf mont 9 Rapport de brigade Tessin Andermatt Suisse orientale Thun Bière/Simplon Bière/Simplon Tenero Zoug 16 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

Engagement «Enduro 2014»

Engagement «Enduro 2014» Engagement «Enduro 2014» Le service de l aide à la conduite AIC a prêté main forte à l académie de police de Savatan du dimanche 28 septembre au vendredi 3 octobre 2014 pour animer la régie mise en place

Plus en détail

Modèle commercial 2015 de la FOAP DCA 33 Annexe 1 à l ordre de la FOAP DCA 33 de 2015

Modèle commercial 2015 de la FOAP DCA 33 Annexe 1 à l ordre de la FOAP DCA 33 de 2015 Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Armée suisse Forces aériennes Formation d application de la défense contre avions 33 Marcel Amstutz 30.09.2014 Modèle

Plus en détail

Les possibilités de carrière des cadres militaires

Les possibilités de carrière des cadres militaires Les possibilités de carrière des cadres militaires Modèles d instruction Service d avancement en un seul bloc Le modèle d instruction actuel offre aux jeunes militaires la possibilité de devenir sous-officiers

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Nathalie Crouzet sans taboo Réussir sa compta avec Ciel Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Avant-propos La comptabilité est pour certains une véritable bête noire, qu il est soit disant difficile,

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 1 2 3 4 5 6 7 8 Engagement & mission I Processus de sélection & profil exigé I Instruction I Vie quotidienne au travail I Contact Le détachement

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Utiliser les outils de gestion du temps 1

Utiliser les outils de gestion du temps 1 Utiliser les outils de gestion du temps 1 «À force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse», Lucius Sénèque Un horaire de travail hebdomadaire vous permettra de trouver le temps d étude nécessaire

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration Notes d allocution Paul Cantor Président du Conseil d administration Assemblée publique annuelle Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Le 10 décembre 2009 Salle Sussex Centre

Plus en détail

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE))

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) Notes pour l allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l université du Québec, lors de la collation des grades de l ÉCole

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Aide-mémoire 17. Formation professionnelle initiale et service militaire

Aide-mémoire 17. Formation professionnelle initiale et service militaire Aide-mémoire 17 Formation professionnelle initiale et service militaire Les apprenti-e-s terminent leur formation professionnelle initiale la plupart du temps à l âge de 19 ou 20 ans. Les citoyens suisses

Plus en détail

Souvenirs et devoir de mémoire

Souvenirs et devoir de mémoire Souvenirs et devoir de mémoire Je suis doublement incité à raconter mes souvenirs, d abord à la demande des parents de certains évadés, et ensuite à la demande d un officier supérieur, à qui j avais montré

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

Journal de fabrication de la plus haute tour

Journal de fabrication de la plus haute tour Journal de fabrication de la plus haute tour Classe de CE2-CM1 et classe annexée de l INJS Ecole du Château Cognin Nos essais à la carte Tour des ponts On n arrive pas à la faire tenir, car ça penche d

Plus en détail

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire ASSEMBLÉE PERMANENTE DES CHAMBRES DE MÉTIERS - GUILDE EUROPÉENNE DU RAID - PROGRAMME COSAME Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo Mission de compagnonnage artisanal vannerie «Il faut continuer le

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs GUIDE ADMINISTRATIF QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs - Guide administratif Vous

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE Capitaine de vaisseau Ndome Faye, Conseiller Militaire à la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations unies à New York Dans certains

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Sport militaire volontaire dans l armée

Sport militaire volontaire dans l armée Sport militaire volontaire dans l armée Informations 2013/14 1 Exposé Sport militaire volontaire Introduction Buts Aperçu général des possibilités du sport volontaire Programme 2013 / 2014 Divers/Questions

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

Accédez à votre Génie Personnel

Accédez à votre Génie Personnel Une formation unique en Neuro-Sémantique 3 jours pour apprendre à Dépasser vos limites actuelles Atteindre le sommet de votre efficacité personnelle Utiliser vos émotions au service de votre réussite «La

Plus en détail

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Période couverte : Du 1 er juin 2013 au 31 décembre 2014 Juin 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Université d Aix-Marseille 2015 2016 Licence CUPGE COMPTE-RENDU DU SYSTÈME D INTERROGATIONS ORALES EN CUPGE ORGANISÉ EN 2015-2016.

Université d Aix-Marseille 2015 2016 Licence CUPGE COMPTE-RENDU DU SYSTÈME D INTERROGATIONS ORALES EN CUPGE ORGANISÉ EN 2015-2016. Université d Aix-Marseille 2015 2016 Licence CUPGE COMPTE-RENDU DU SYSTÈME D INTERROGATIONS ORALES EN CUPGE ORGANISÉ EN 2015-2016. PIERRE ARNOUX Comme les deux années précédentes, un système d interrogations

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse

Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Berne, le 9 janvier 2012 Ce que la Banque nationale suisse (BNS) a pu accomplir depuis ma nomination

Plus en détail

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008 Paysage Martin Cas d entrepreneuriat Desjardins Place à la jeunesse 2008 PAYSAGE MARTIN : NICHOLAS MARTIN UN EMPLOI D ÉTÉ LUI DONNE LE GOÛT DE SE LANCER EN AFFAIRES Alors qu il n avait que quatorze ans,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

Mot du directeur général

Mot du directeur général Mot du directeur général Bonjour chères officielles et chers officiels, Tout d abord je vous remercie de m offrir un espace dans votre bulletin et j en profite pour vous mentionner que je suis bien heureux

Plus en détail

NEXTEEM. Préparation à l Entretien Client. Phase I - L avant entretien :

NEXTEEM. Préparation à l Entretien Client. Phase I - L avant entretien : NEXTEEM Préparation à l Entretien Client!! L entretien client est un exercice qui rappelle clairement que NOTRE métier, que VOTRE métier est un métier de services. Vous avez donc cette responsabilité,

Plus en détail

Mode d emploi du site Showbook

Mode d emploi du site Showbook Mode d emploi du site Showbook Showbook.fr Version 0.4.7 Bêta 1 Table des matières Présentation... 4 Inscription sur Showbook... 4 Première utilisation... 5 Statuts des membres... 5 Le menu principal...

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

Rapport annuel 2013 FORMATION EN DEUX PHASES

Rapport annuel 2013 FORMATION EN DEUX PHASES Rapport annuel 213 FORMATION EN DEUX PHASES La formation en deux phases en 213 Bilan intermédiaire Le bpa a remis son rapport sur la formation en deux phases avec les résultats de son évaluation au printemps

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE

PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE Formulaire des gestionnaires Janvier 2013 Guide du participant Page 1 Page 2 Rédaction d une évaluation du rendement Table des matières Introduction... 5

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Rapport de stage ANEMF

Rapport de stage ANEMF Rapport de stage ANEMF Introduction A l issue de ma 6ème année de médecine, j ai décidé de voir comment se passait la médecine ailleurs. Restait à choisir quelle destination, bien sur il était plus facile

Plus en détail

Les activités rythmiques (1-6)

Les activités rythmiques (1-6) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 123 1 ère année 2e année 3e année 1. Exécuter des habiletés motrices au son de la musique. (RAG 1) 1. Exécuter des habiletés motrices au

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC Horodateur Note générale relative à l'enseignement de Pierre Vélon Supports de cours et travaux dirigés Correction des exercices et des projets personnels Disponibilité de Pierre Vélon en dehors des heures

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS Distribution MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS METTRE LES RUPTURES SOUS CONTRÔLE Introduction Tout distributeur veut que tous les produits soient bien présents dans ses rayons.

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Cultiver l esprit d équipe

Cultiver l esprit d équipe Cultiver l esprit d équipe Les objectifs : Promouvoir une prise de conscience de la nécessité de travailler en équipe et de cultiver les liens entre les personnes pour consolider l esprit d équipe Fournir

Plus en détail

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs?

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Problème No 1 : Votre enfant ne fait pas de son mieux Les enfants qui manquent de motivation ne fournissent qu un minimum d

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE Travail remis à JEAN-CLAUDE LESSARD Dans le cadre du cours FPM1550-33 Sensibilisation à la réalité

Plus en détail

1 ère PATROUILLE des JEUNES (PdJ)

1 ère PATROUILLE des JEUNES (PdJ) 1 ère PATROUILLE des JEUNES (PdJ) 1 er mai 2014 TABLE DES MATIERES Présentation générale de la PdJ Règlement et parcours Interventions du commandant de la PDG et du président de l ASPDG Questions INTERVENTION

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

2015 : PARTOUT. POUR TOUS. PLAN STRATÉGIQUE QUINQUENNAL DE CBC/RADIO-CANADA

2015 : PARTOUT. POUR TOUS. PLAN STRATÉGIQUE QUINQUENNAL DE CBC/RADIO-CANADA 2015 : PARTOUT. POUR TOUS. PLAN STRATÉGIQUE QUINQUENNAL DE CBC/RADIO-CANADA La radiodiffusion publique dans un monde en évolution CBC/Radio-Canada dessert le deuxième plus grand pays du monde et l un de

Plus en détail

Atelier régional pour l Afrique de l Ouest sur l intégration de la nutrition dans le PDDAA

Atelier régional pour l Afrique de l Ouest sur l intégration de la nutrition dans le PDDAA Atelier régional pour l Afrique de l Ouest sur l intégration de la nutrition dans le PDDAA Discours d ouverture de Monsieur Khadim GUEYE, Ministre de l Agriculture du Sénégal Dakar, le 09 Novembre 2011

Plus en détail