1 / 14. Mes 100 premiers jours 2. L engagement 4. Une course difficile 11. Le nouveau cdt br Maurizio Dattrino tire un premier bilan

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 / 14. Mes 100 premiers jours 2. L engagement 4. Une course difficile 11. Le nouveau cdt br Maurizio Dattrino tire un premier bilan"

Transcription

1 1 / 14 Mes 100 premiers jours 2 Le nouveau cdt br Maurizio Dattrino tire un premier bilan L engagement hommes, dont des militaires du bat inf mont 17, pour assurer la sécurtié du WEF Une course difficile 11 La Patrouille des Glaciers vue par le cdt de la cp inf mont 29/3

2 Editorial Mes 100 premiers jours... Cent jours se sont écoulés depuis mon entrée en fonction. Je n ai pas vu le temps passer depuis que j ai pris, avec honneur et beaucoup de plaisir, le commandement de la brigade du Gothard. Il est maintenant temps de dresser un premier bilan intermédiaire. Vous avez un commandant satisfait. Satisfait, tout d abord avec son bilan personnel dans un nouveau domaine d activité, mais surtout parce qu il a pris le commandement d une Grande Unité avec un bon niveau de formation et un degré de préparation élevé. Pendant les exercices et mes visites à la troupe durant les premiers mois de l année, j ai été en mesure de voir de mes propres yeux le niveau de formation des soldats et des cadres. Ce dernier est généralement bon. Certains lecteurs penseront peut-être de ces constats: «Voilà c est typiquement le genre de commentaires d un chef militaire; cette idée que le niveau est toujours bon. Mais je sais comment j ai travaillé durant le dernier CR. Les cadres et nous n étions pas si bons» Nous sommes une armée de milice. C est ce que nous voulons. Nous l avons clairement fait comprendre le 22 septembre 2013 dans les urnes. Notre armée a besoin d une certaine période d adaptation et de «remilitarisation» jusqu à ce qu elle soit à cent pour cent prête. Ce n est pas possible autrement, que cela nous plaise ou non. Cette période d ajustement dépend de la motivation du citoyen-soldat. Cela peut durer plus ou moins longtemps. C est pourquoi, je peux affirmer (et j en suis convaincu à cent pour cent), qu après une période nécessaire d «ajustement», de formation et de répétitions sur le terrain, nous serons en mesure de réussir nos missions en temps opportun, conformément aux procédures et aux manipulations correctes. Nous poursuivons maintenant sur de bonnes bases le parcours déjà commencé et continuerons selon le principe «faire d abord le nécessaire, mettre ensuite en œuvre ce qui est possible et enfin, être même capable de l impossible.» Diverses missions de nos corps de troupes ont déjà marqué la première moitié de l année : le bat inf mont 17 a été subordonné en début d année par la rég ter 3 pour son engagement au WEF. Le bat inf mont 29 a terminé son CR en Valais où il a soutenu la Patrouille des Glaciers (PDG). Le bat aide cdmt 9 a fait son service au Tessin et s est entraîné, pendant l exercice de formation militaire MAGADINO, en vue de l exercice ZEPHYR Le bat inf mont 7 a terminé son CR à Walenstadt et a bénéficié de l excellente infrastructure du Centre d instruction au combat Est. Enfin, le bat inf mont 30, après des années d absence, a pu exécuté un CR annuel au Tessin. Le bat inf mont 48 s est entraîné à un nouvel exercice avec le simulateur de l ELTAM à Thoune, tandis que l EM de br inf mont 9 a commencé la planification détaillée de l exercice ZEPHYR Je vous rappelle que l année prochaine, la br inf mont 9 s exercera à un exercice de troupe complet, ordonné par le cdt rempl FT, le div Lier. De plus, l EM de la brigade soutiendra les autorités civiles avec le bat inf mont 30, le bat aide cdmt 9 et le bat expl 5, emprunté à la br inf 5. Les autres corps de troupes de la brigade feront leur service durant la seconde moitié de l année. Le bat inf mont 48 et le gr art 49 reçoivent tous mes vœux pour un CR passionnant et réussi. Mes remerciements vont à tous les soldats, sous-officiers et officiers de la br inf mont 9 pour le travail déjà accompli et celui à venir. Au niveau de l Armée, la planification du programme Développement de l armée (DEVA) sera débattu lors de la session d été de notre Parlement. Je vous en rendrai compte dans le prochain numéro de armee.ch. Je vous souhaite à tous une bonne lecture et un agréable été. Bild: zvg Brigadier Maurizio Dattrino commandant de la brigade d infanterie de montagne 9 2 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

3 Sommaire Photo de couverture Tireurs d élite du bat inf mont 17 en engagement durant le WEF 2014 à Davos (GR). Sommaire 4 Bat inf mont 17 Les bernois de l Oberland ont été engagés pour la première fois au WEF de Davos (GR). 8 Bat aide cdmt 9 Les militaires du bat aide cdmt 9 ont marché sur la Piazza Grande de Locarno (TI), pour le plus grand plaisir de la population locale. 11 Bat inf mont 29 La Patrouille des Glaciers est l une des plus difficiles épreuves de ski-alpinisme d Europe. Le cap Franz Imesch l a terminée pour la 5 e fois. 14 Gr art 49 A Bière (VD), les tessinois n ont pas seulement combattu des adversaires imaginaires, mais aussi des problèmes techniques et un froid glacial. 4 Dans le mille A l écart du WEF, le bat inf mont 17 s est aussi entraîné sur la place de tir. 16 Plan des services 12 A fonds les gaz! Le cap Franz Imesch, au départ de la Patrouille des Glaciers pour la cinquième fois. Afin de renforcer notre équipe de communication de la brigade infanterie de montagne 9, nous cherchons: Traducteur DE IT L italien est-elle votre langue maternelle? Vous avez une expérience professionnelle dans les milieux de la communication, des médias ou du journalisme? Dans notre petite équipe, vous avez la possibilité d effectuer votre service militaire dans le domaine de la communication. Pour plus d informations ou pour une candidature, contactez maj Stefan Lehmann à l adresse suivante: Impressum armée.ch, le magazine des militaires de la brigade d infanterie de montagne 9, paraît deux fois par année. Editeur: Chef de l Armée et commandant de la brigade d infanterie de montagne 9 Adresse de la rédaction: cdmt br inf mont 9, case postale 2018, 6501 Bellinzona Rédaction: Cellule communication br inf mont 9: maj Stefan Lehmann, chef comm; sdt Thomas Oswald, sdt Gregorio Schira Photographe: Sdt Marco Cortesi Traduction: plt Gilles de Diesbach, sdt Johann Roduit Mise en page et production: sdt Fabio Henggeler Impression: Fratelli Roda SA, 6807 Taverne Changements d adresse: Tous les incorporés annoncent par écrit au chef de section de leur lieu de domicile. ISSN: Copyright: DDPS, domaine Défense Internet: armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 3

4 Le bat inf mont 17 en cours de répétition Un premier engagement de grande ampleur au WEF Les Bernois de l Oberland ont achevé cette année leur premier engagement de grande ampleur dans les montagnes des Grisons, lors du World Economic Forum (WEF) à Davos (GR). Juste après, le bat inf mont 17 s est engagé pour une mission supplémentaire, et imprévue. Cap Martin Zaugg Cette année, le bat inf mont 17 a assisté pour la première fois les autorités civiles du canton des Grisons lors du WEF à Davos (GR). En 2004, le bataillon avait été convoqué seulement en tant qu unité de réserve. Sous le commandement du lt col Michael Graf, le corps de troupe de l Oberland bernois s est avéré être un partenaire fiable, coopératif et flexible. Dans le cadre du WEF, le bat inf mont 17 a assisté le canton des Grisons dans ses besoins sécuritaires. Le bataillon a été renforcé par la compagnie de milice conducteur de chien 14. Cette année, 2500 invités ont participé à cet événement d envergure mondiale. Pour assurer leur protection, 3000 soldats et policiers de plusieurs cantons ont été engagés. On oublie facilement que lors de la première édition du WEF en 1971, il n y avait que 400 invités et un seul agent de police, engagé pour le contrôle d accès. Un CR pas ordinaire Pour la majorité du bataillon de l Oberland bernois, le service de cette année a commencé avec la prise de drapeau à Thusis (GR). Le cdt de bat, le lt col Michael Graf, a souligné que le bat inf mont 17 ne fera pas un CR ordinaire cette année, mais qu il participera à un engagement de grande ampleur. «Les missions des soldats du bataillon auront un impact plus grand», a insisté Graf. Les autorités du canton des Grisons étaient convaincues que chaque mission pouvait être pleinement et correctement remplie. «Que ce soit dans des conditions hivernales, ou si la mission n est pas très exigeante», a déclaré le commandant d unité. La première semaine a été marquée par l instruction axée sur l engagement (IAE). Tous les membres du bat inf mont 17 ont suivi un programme de formation sur mesure 4 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

5 Un poste nuptial du bat inf mont 17 dans la région de Davos (GR). Photos: Marco Cortesi armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 5

6 Berger belge de la cp conducteur de chien 14 durant la remise du drapeau sur la Kornplatz à Coire (GR). pour leur tâche au WEF, afin que leur mission puisse commencer dès le vendredi de la première semaine. Plus de solde pour les chiens Après la prise des emplacements assignés par les compagnies, les militaires ont travaillé jour et nuit dans le froid et la neige, tout en bravant le vent. La coopération avec la compagnie conducteur de chien 14 fut vraiment impressionnante. Le service de patrouille au poste d observation, la protection d un objet ou d un secteur de sécurité est assuré par une équipe composée d un maître-chien et d un chien de la cp conducteur de chien 14 ainsi qu un fusilier du bat inf mont 17. Le fait qu un chien reçoive trois francs de solde par jour de plus que les soldats n a pas semé de discorde. En visite le mardi de la deuxième semaine du CR, le cdt C Dominique Andrey a été impressionné par la performance du bat inf mont 17 dans un engagement d une telle envergure. L aumônier militaire, le cap Stefan Staub, a lui aussi été profondément impressionné par l engagement et la motivation du bataillon. Il a visité les troupes pendant la nuit, dans les différents emplacements affectés. Culte dans une église particulière Le dimanche de la deuxième semaine du CR a été consacré aux autorités civiles du canton des Grisons. Le samedi d avant, un culte œcuménique a été célébré dans l église de Saint-Martin à Zillis (GR), église connue pour son plafond en bois de style romane, construite près de deux cent ans avant le serment du Grütli. La journée portes ouvertes sur la place d arme de Coire (GR) a eu lieu le mardi de la dernière semaine. De nombreux invités civils et militaires ont été convaincus du travail diversifié, compétant et engagé du bat inf mont 17. Après la remise du drapeau sur la Kornplatz de Coire (GR), le bat inf mont 17 est parti pour son deuxième engagement d envergure : la REDIMA. Ce fut également un succès. Dans les montagnes des Grisons, tous les membres du bat inf mont 17, satisfaits du travail accompli, étaient heureux de rentrer à la maison. 6 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

7 Chien et maître-chien de la cp conducteur de chien 14 en engagement durant la journée portes ouvertes. Tireur d élite camouflé. Très impressionné: le cdt FT, cdt C Dominique Andrey, lors d une visite de la troupe. Poste dans la neige: chambre à coucher et cuisine l une à côté de l autre. De retour aux Grisons pour la course de ski Le bat inf mont 17 a rapidement mis en place 900 filets à St-Moritz (GR). Fin Janvier 2014, le bat inf mont 17 a été rappelé pour la Coupe du Monde de ski aux Grisons. Annulées à Garmisch, les épreuves «homme» de la Coupe du Monde ont donc eu lieu à St-Moritz (GR). En deux semaines, le bataillon a dû tout préparer pour la descente et le slalom géant des hommes. Plus de 90 membres de l armée ont aidé le comité d organisation pour gérer les infrastructures de la course et le contrôle de la circulation. Un engagement accompli en étroite collaboration avec la protection civile, en vertu du règlement concernant l appui aux autorités civiles avec des moyens militaires (OACM), pour de grands événements civils d importance nationale et internationale. Fondamentalement, l appui à la police cantonale des Grisons pour une Coupe du monde n a rien à voir avec celle du WEF. C était une mission supplémentaire, et imprévue. En très peu de temps, le bat inf mont 17 a réuni 9 Saurer, 10DM, un 6DM et une remorque 85. Les véhicules et les conducteurs ont ainsi pu être engagés à temps, afin notamment de transporter 900 filets et des matelas de protection supplémentaires de Lauterbrunnen (BE) à St-Moritz (GR). Le matériel a été livré dans la zone d arrivée à Salastrains (GR), puis immédiatement mis en place pour son transport par hélicoptère. Le travail a été achevé à temps, malgré des ressources limitées et un calendrier serré. armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 7

8 Le bat aide cdmt 9 en cours de répétition «N ayons pas peur» «L armée n a pas besoin de se cacher», explique le commandant du bataillon d aide au commandement 9, le lieutenant-colonel EMG Daniele Meyerhofer. Lors du cours de répétition, son bataillon s est donc mis en scène sur une place particulière: au milieu de la Piazza Grande de Locarno TI. Sdt Gregorio Schira En ce jour froid et humide, personne ne sortirait de chez soi. Et pourtant, dès l aube, sur la Piazza Grande de Locarno TI se retrouvent plusieurs personnes. Pour la ville, située sur les rives du lac Majeur, ce n est pas un jour ordinaire: l armée occupe cette place historique. Postes mobiles de commandement, véhicules blindés, énormes antennes. Le bat aide cdmt 9 organise la journée portes ouvertes. Il y montre ses activités, ses moyens et ses compétences militaires. Le bataillon est littéralement au sein de la population, au cœur de l un des centres urbains les plus importants au Tessin. L image d une armée poussiéreuse «L image de l armée était assez poussiéreuse ces dernières années», explique le lt col EMG Daniele Meyerhofer, cdt du bat aide cdmt 9, à armee.ch. «Jusqu à peu, l armée avait tendance à se cacher et à être loin de la population. L armée semblait sur la défensive. Elle avait peur de montrer son travail. Aujourd hui, cela a changé. Au niveau politique, la population s est décidée d avoir une armée plus forte. Nous sommes prêts à nous montrer. Nous avons toujours été à l écoute du temps et nous ne devons certainement pas avoir peur ou encore moins nous excuser de ce que nous faisons», explique Meyerhofer. Dans ce sens et malgré la météo défavorable, les militaires du bat aide cdmt 9 se réjouissent d accueillir de nombreux visiteurs. Un sourire amical, quelques plaisanteries et beaucoup d engagement, voilà quelques ingrédients pour montrer fièrement ses compétences. La journée portes ouvertes s est tenue lors de la fin du Cr, qui a eu lieu du 10 au 28 février 2014, dans la région des trois vallées du Sopraceneri. Ce fut un cours particulièrement important pour le lt col EMG Meyerhofer. Tout d abord, parce que c était son dernier cours en tant que cdt du bataillon. Ensuite, parce qu après des années investies dans la formation de ses troupes, il a pu essayer le système de conduite et d information des Forces Terrestres (SCI FT) sur le terrain difficile et montagneux, qu est celui du Tessin. Bilan positif avant le départ «Je suis satisfait du CR de cette année», explique le lt col EMG Daniele Meyerhofer. «Parce que maintenant, nous avons pu mettre en place sur un terrain favorable à la brigade, les mesures apprises à Frauenfeld l année passée (introduction au nouveau système informatique). Et nous avons constaté que ce système fonctionne. Pendant la première semaine, nous nous sommes exercés au niveau de la troupe, tandis qu en deuxième semaine, nous l avons fait au niveau compagnie et bataillon. En fait, nous avons pu mettre en pratique les enseignements acquis en Au cours de la dernière semaine, nous avons mis l accent principal sur la journée portes ouvertes, qui fut l occasion de nous présenter au public et de montrer notre engagement.» Photos: Marco Cortesi Fier défilé devant les visiteurs: les membres du bat aide cdmt 9 défilent sur la Piazza Grande à Locarno (TI). La visite du cdt br, le br Maurizio Dattrino, fut également un événement important du CR, car il a pu voir de ses propres yeux le travail du bat aide cdmt 9. Il en a été satisfait. Le cdt de bat, Daniele Meyerhofer explique: «Le brigadier nous a montré divers points où nous pouvons nous améliorer. Nous avons eu l occasion d apprendre beaucoup à tous les niveaux. La collaboration avec l EM de la brigade, en particulier avec le commandant, fut très constructive.» Lors de la journée portes ouvertes, d autres unités de l armée suisse se sont également jointes au bat aide cdmt 9. «Pendant le cours de répétition, nous avons pu travailler avec les subordonnés nécessaires», a expliqué Meyerhofer. «Nous pourrions également travailler avec ces subordonnés en tant que partenaires dans d autres engagements.» Les habitants de Locarno TI ont ainsi rencontré des soldats en service long de la compagnie de disponibilité aide au cdmt 104, une section de militaires, également en service long, de la compagnie de disponibilité de l infanterie 142 et une section de poste de commandement mobile du bat aide cdmt 20. Comme mentionné: au cours de l année 2014, le lt col EMG Daniele Meyerhofer transmettra le commandement du bataillon. Par conséquent, le moment est venu pour lui de faire le bilan: «Mon parcours avec ce bataillon a été extrêmement excitant, très positif et 8 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

9 Char RAP avec une antenne. Br Maurizio Dattrino félicite le cdt du bat aide cdmt 9, le lt col EMG Daniele Meyerhofer. somme toute couronné de succès. Nous avons commencé en 2012 avec un bataillon qui n était pas encore formé au système de commandement et de contrôle de l information de l armée (SCI). Le bataillon fonctionnait bien, mais il a dû lutter avec la perte de ses compagnies de télématique. En 2013, nous avons déjà travaillé avec le nouveau système mis en place à Frauenfeld TG. En 2014, nous l avons utilisé pour la première fois dans notre région, avec les subordonnés nécessaires. Et nous avons vu que cela fonctionne. Le bilan est donc pour moi très positif.» armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 9

10 Interview Le prix de l innovation au bat aide cdmt 9 «Typique de l armée de milice!» Durant de l exercice «MAGADINO», le colonel Dominik Brasser, en tant qu invité avec les militaires en service long de la brigade d aide au commandement 41, était responsable du réseau intégré de télécommunications militaires (court RITM). Après l exercice, il a donné au S6, chef d aide au commandement du bataillon d aide au commandement 9, le prix inattendu de l Innovation. Armee.ch l a interrogé: d exploration, qui a été mis en place et est, maintenant, utilisé par toute la br aide cdmt 41. Beaucoup d autres bonnes solutions ont ainsi émergé. Après chaque utilisation et chaque exercice, les innovations sont collectées et l amélioration la plus efficace est honorée par le prix de l Innovation. Quelle a été l exceptionnelle performance du cap Maddalena? En collaboration avec les militaires en service long d aide cdmt, j ai suivi d autres bat aide cdmt. Le bat aide cdmt 9 s est particulièrement illustré dans deux importantes disciplines. Les réseaux de transmission ont été exécutés depuis le poste d engagement du cap Maddalena (contrôles de liaisons, recherche d erreur, etc.). La conduite de l EM de bat dans le poste d engagement était clairement visible et valait le détour. Malheureusement, j ai souvent constaté que les réseaux radio n étaient que faiblement ou même pas installés. Le poste d engagement est très souvent considéré seulement comme un «centre de réparation», alors qu en réalité, il devrait être le poste de conduite de l EM de bat. Pour la première fois, j ai vu en tant qu invité dans le bat aide cdmt 9, un poste d engagement véritablement exploité en tant que poste de conduite pour l EM de bat. Le chef information a même présenté les «risques d aide cdmt» dans le poste d engagement. La conduite solide de l EM de bat était visible dans tout le réseau et même très efficace. Ceci était nouveau pour moi. Le bat aide cdmt 9 a été honoré pour son leadership et son ingéniosité technique. Maj Stefan Lehmann Le cap Maddalena, S6 du bat aide cdmt 9, a reçu un prix dans le domaine de «l Innovation», lors du dernier CR. En quoi consiste ce prix et comment l obtient-on? En principe, le prix de l Innovation a été créé pour les responsables de l aide au commandement. L idée était de continuellement améliorer les processus de travail, ce qui est réussi. Les participants ont ainsi pu développer de précieux outils dans la recherche d erreurs. Des moyens simples ont été mis en place pour systématiquement détecter les erreurs sur les SE-235, SE-240 et le RITM. A quoi est-ce que cela ressemble véritablement? Dans le domaine du poste d engagement, son panneau était composé de nombreux modèles de formulaires. Notamment le formulaire Photo: Marco Cortesi En dehors de la conduite, qu est-ce qui vous a impressionné? On a aussi eu des problèmes avec les réseaux radio, mais le bat aide cdmt 9 a résolu les siens! J ai connu des bat aide cdmt, dont le détachement de commandement n avait pas de contact radio. J ai également apprécié le fait que deux soldats, amateurs d ondes courtes, faisaient leur service dans le bat aide cdmt 9. Ces précieux collaborateurs étaient engagés exactement au bon endroit: comme remplaçants du S6 dans le quartier général. Ils ont été en mesure d apporter leur expérience radio: typique d une armée de milice! Durant le grand contrôle de liaison sur tous les réseaux, j ai pu finalement constater la grande discipline radio de la troupe tessinoise. Pourquoi leur avez-vous donné un prix? La qualité de ces performances était nouvelle pour moi. J ai donc spontanément décidé d honorer le cap Maddalena par le prix de l Innovation d aide cdmt pour l ensemble du travail de trm accompli. Ce prix a en fait la forme d une pointe de javelot obsidienne fixée à une planche de bois. Etait-ce votre premier engagement militaire au Tessin? Non. J ai d autant plus apprécié le succès du bat aide cdmt 9, parce que je me sens militairement tessinois. Comme cdt cp et cdt bat, j ai même pu effectuer cinq CR à la conduite de la guerre électronique au Tessin. J ai toujours été fier d être engagé dans des régions à la topographie difficile en Suisse. Les divers CR, où nous avons formé des centaines de fusiliers tessinois en spécialistes de la guerre électronique, sont inoubliables. Même notre devise a été formulée en italien: «Eleviamo il nostro sguardo sulle montagne» («Nous élevons nos yeux vers les montagnes»). Ma satisfaction est donc double, en tant qu invité, de constater le haut niveau dans le domaine des trm du bat aide cdmt 9. Toutes mes félicitations vont au Tessin! 10 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

11 Le bat inf mont 29 en cours de répétition La Patrouille des Glaciers vue de l intérieur Le bataillon d infanterie de montagne 29 a été engagée cette année en faveur de la Patrouille des Glaciers. Sa mission: répondre aux besoins d une des plus grandes manifestation de ski-alpinisme d Europe. Photos: Matthias Ebener Photos: Philipp Schmidli Départ vers les postes sur les «Hauts» pour vivre une aventure humaine et sportive inoubliable. Plt Gilles de Diesbach Son cri retentit dans toute l aire d arrivée de Verbier (VS). Un moyen de lâcher un tropplein d émotions, et d abnégation aussi. Le cap Franz Imesch, cdt de la cp 29/3 est exténué, mais comblé. Il vient de passer 15 heures dans les Alpes valaisannes, sur le grand et terrible parcours de la Patrouille des Glaciers, entre Zermatt (VS) et Verbier (VS). Le voilà qui enjambe une des barrières de sécurité qui délimite la petite place où terminent les patrouilleurs. Il plonge dans les bras de sa sœur et de ses parents qui l attendaient, presque anxieux, depuis un petit moment déjà. «Quand il fait quelque chose, il le fait avec le cœur», explique son père, Leander Imesch. Ses yeux brillent de fierté. Lui n a jamais fait la patrouille, alors que son fils vient de la terminer pour la 5 e fois. Une épreuve militaire Si l effort durant la course fut particulièrement éprouvant pour Franz Imesch, il l a également été durant son cours de répétition. Le capitaine, surnommé «Kadi», dont la compagnie était initialement basée à Stalden, avait pour principale mission de répondre aux besoins humain et matériel de l EM de la PDG. La difficulté était donc de garder perpé- tuellement une vue d ensemble sur son effectif. Ses hommes étaient par exemple engagés sur de nombreux postes dans tout le Valais, que ce soit en haute-montagne ou sur les bases de départ et d arrivée de la course, à Zermatt, Arolla ou Verbier. Pour le lt col EMG Elmar Ebener, qui accomplissait cette année son dernier CR à la tête du bat inf mont 29, la tâche fut particulièrement difficile. «Les cdts de cp ont accompli cette année un travail incroyable.» La mission du bataillon était d appuyer l organisation de la 19 e édition de la PDG. Dans ce cadre, il fallait assurer les besoins en logistique, mettre à disposition le personnel armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 11

12 nécessaire, assurer l exploitation des postes et enfin, se tenir prêt à renforcer la centrale de transport de la PDG. «Nous avons travaillé en flux tendu.» Le cdt regrette un certain manque de coordination entre l EM de la PDG et celui de son bataillon. Il souligne un problème de synchronisation, voire de rythme. «Ce CR est incomparable avec un CR normal», dit-il. Il aurait souhaité de la part des officiers de l EM de la PDG plus de précision et d anticipation, tout en étant conscient que le gigantisme d une telle manifestation demande irrémédiablement beaucoup de flexibilité. La troupe veille à ce que tout soit en ordre en backoffice, ici à Verbier. Une ambiance unique A l EM du bat, les visages sont effectivement fatigués. «Nous avons toujours trouvé des solutions, mais le chemin pour y arriver fut Terminer une PDG est un moment d émotions intense que de nombreux patrouilleurs partagent en famille. Le cap Franz Imesch, cdt de la cp 29/3, en mode patrouilleur, juste avant le départ de la grande PDG. 12 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

13 parfois vraiment sinueux», affirme le cdt de bat Elmar Ebener. Mais pas au point de gâcher l ambiance, car tout le monde s accorde à dire que la PDG est un événement unique. On ne la surnomme pas «la course de ski-alpinisme de tous les superlatifs» pour rien! En tout, ce sont 1500 militaires, soit 3 bataillons à avoir été engagés pour son organisation, dont les 740 hommes du bat inf mont 29. Une centaine d entre eux ont occupé les postes dits sur les «Hauts.» Ils ont ravitaillé les 1700 patrouilles qui ont pris le départ, que ce soit sur le grand parcours de 53 km ou le plus court, les 26 km qui relient Arolla à Verbier. Le cap Franz Imesch explique l incroyable ambiance qui régnait au somment des cols, et notamment à la Rosablanche: «Quand j y suis arrivé, mes hommes m encourageaient avec des mégaphones.» A tous les postes qu il a traversé, ils étaient là pour le soutenir. Comme son père, le cdt de cp ne peut empêcher ses yeux de briller. «Au premier check-point, à Zermatt Stafel, ils avaient même fait un bonhomme de neige avec sur lui l inscription Go Kadi.» Des cinq courses que Franz Imesch affiche à son palmarès, celle-ci restera certainement ancrée dans sa mémoire. C est la seule qu il a effectuée alors que sa propre cp était engagée. Un nouveau départ Si le bat inf mont 29 a su remplir ses missions, comme l ont salué l EM de la PDG et les patrouilleurs eux-mêmes, c est justement à son esprit de corps qu il le doit. Un CR où l instruction militaire passe au second plan était pourtant une première pour le lt col EMG Elmar Ebener, «et une dernière», précise-t-il. A la fin de l année, il transmettra le commandement du bat inf mont 29 au maj EMG Marc Bonjour. Dans son discours d adieu, le cdt de bat exprimait sa satisfaction à sa troupe: «Je suis fier de votre prestation. Vous avez servi le bataillon avec honneur.» Un compliment que lui ont renvoyé ses soldats lors de la cérémonie de remise du drapeau à Blatten (VS), où plutôt qu en colonnes par quatre, c est en formant un «Danke» à échelle humaine (voir photo) qu ils ont, à leur manière, fait leur adieu à leur commandant. Une manière originale de remercier le cdt de bat, le lt col EMG Elmar Ebener, lors de la cérémonie de remise du drapeau, à Blatten (VS). armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 13

14 Le gr art 49 en cours de répétition Entre feu et glace Pour la dernière fois sous le commandement du lieutenant-colonel Michele Paganini, le groupe d artillerie 49 s est à nouveau retrouvé à Bière, le 18 novembre Dans le cadre de l exercice de groupe ORBE 49, les techniques de tirs et de combat, tandards de l artillerie, ont été entraînés. Photos: Andrea Pandiscia Les ob bl du gr art 49 ont démontré leur capacité de tir à Bière (VD). Cap Davide Saccomani Pour les soldats du gr art 49, le trajet du Tessin jusqu à Bière (VD) semble d année en année toujours autant interminable. La fierté d être le dernier groupe d artillerie de langue italienne de l armée suisse se mêle au mal du pays, aux problèmes professionnels, au plaisir de revoir ses camarades aussi, et à bien plus encore. Cependant, il n y a pas de temps à perdre. S entraîner, s entraîner, s entraîner Après les premiers jours du CR, consacrés à l instruction de base et à la prise de véhicules, d ailleurs pas vraiment en bon état, le gel s est invité en deuxième semaine. Des rafales de vent gelées fouettaient la plaine de Bière et glaçaient les flaques d eau éparpillées le long de la piste de char. Heureusement que le programme de la journée était là pour remonter le moral de la troupe: un jour entier d exercices de tir. La bttr 49/1, la plus rapide à arriver sur la zone de tir et à s annoncer prête à tirer, a ouvert la danse. Cependant, peu après, les premiers problèmes techniques se sont manifestés. Pour remplacer les obusiers blindés en échec, la bttr 49/3, partie avec un léger retard, est alors intervenue. Elle a su être ponctuelle pour commencer le premier exercice de tir de ce CR A la fin de la journée, peu de coups ont été tirés, mais le potentiel était pleinement là. Ne restait plus qu à s entraîner, s entraîner, s entraîner. ORBE 49 L objectif principal de l exercice de groupe ORBE 49, qui a commencé le 2 décembre, était clair: s opposer à des adversaires hypothétiques, venus du nord-ouest avec plusieurs brigades mécanisées et accompagnés d un soutien aérien. But ultime: rendre inoffensifs les ennemis et les empêcher de se réorganiser. Après une première journée marquée par les préparatifs et les mouvements de secteurs, l exercice a augmenté en intensité dès la première nuit. Une fois de plus, c est dans le froid que se sont déplacés les véhicules à chenilles vers Bière (VD), tous prêts à ouvrir le feu. A nouveau, des problèmes techniques ont entravé le groupe, en particulier la bttr 49/1, confirmant que le statut des véhicules établi au début du CR était juste. Mais grâce à la réaction rapide de la bttr log, le groupe a pu retrouver ses moyens dans l après-midi et ainsi verser une pluie de grenades sur l adversaire. Double prise de congé Le remise du drapeau a pris un double sens par rapport aux changements qui auront lieu à la tête du gr art 49: elle fut tout d abord la conclusion officielle de ce CR, et aussi, le dernier adieu du commandant à toute sa troupe. Comme pour souligner l importance de ces événements, le remise 14 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

15 du drapeau a eu lieu durant la journée dédiée à Sainte-Barbe, la patronne des artilleurs. Accompagnée par la musique des soldats de la fanfare du reg ter 1, dans le cadre pittoresque de l Esplanade de Montbenon à Lausanne (VD), la cérémonie a eu lieu sous les yeux curieux des civils. Après la prière, une vieille pièce d artillerie a tiré deux coups. Dans son discours, le lt col Paganini a annoncé l évaluation d ORBE 49 - dont le résultat était bon et a ensuite pris congé de la troupe qui l a suivi au cours des trois dernières années. Après encore trois coups de canon, la bannière a quitté les rangs afin d être conservée pour le prochain CR, cette fois sous le commandement du major EMG Manuel Rigozzi. Dans l ensemble, donc, l objectif est atteint. L engagement d une vieille pièce d artillerie lors de la remise du drapeau. Découvrez la 49 Le 28 novembre, ce n est pas seulement une délégation officielle du Tessin qui est venue jusqu à Bière pour la journée portes ouvertes, mais aussi des classes d école. Bruyants, colorés et agités, environ 150 élèves des écoles primaires de la région de Bière sont arrivés en fin de matinée à la «Panzerhalle». Accompagnés de leurs enseignantes, ils ont commencé par déjeuner dans le pavillon. Un vrai repas militaire: pâtes avec sauce à la viande, tout ça dans la gamelle. Après quelques rafraîchissements, requinqués, les élèves sont allés découvrir les moyens de l artillerie. Un premier passage par les soldats sanitaires, qui ont vérifié la santé des enfants, un par un, sur une civière dans leur ambulance. Puis, les élèves ont découvert les armes, les véhicules et les systèmes d artillerie. Comme bouquet final, le programme de la journée proposait une visite de la piste des chars. Comme d autres visiteurs, les enfants ont pu voir les bttr 49/1 et bttr 49/2 tirer, mais bien évidemment, à condition seulement d avoir reçu les bouchons à oreilles de la part des soldats positionnés à l entrée de la piste des chars. Die Abt 49 ist die einzige verbleibende italienischsprachige Artillerieabteilung der Armee. Déplacement d un ob bl sur la route. armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14 15

16 Agenda Plan des services Bat fant mont 30 CQ/CR EM br inf mont 9 Cours EM II Geb Inf Bat 48 CQ/CR Geb Inf Bat 17 ELTAM Gr art 49 ( ) CQ/CR Bttr art 49/1 CQ/CR EM br inf mont 9 Cours EM III Officiers br inf mont 9 Rapport de brigade Tessin Andermatt Suisse orientale Thun Bière/Simplon Bière/Simplon Tenero Zoug 16 armée.ch Brigade d infanterie de montagne 9 1 / 14

Tournée estivale Fanfare d armée suisse 10 au 15 août 2015

Tournée estivale Fanfare d armée suisse 10 au 15 août 2015 QUATRE ORCHESTRES 20 REPRÉSENTATIONS DANS TOUTES LES RÉGIONS DE SUISSE Tournée estivale Fanfare d armée suisse 10 au 15 août 2015 ENTRÉE GRATUITE REPRÉSENTATIONS OFFERTES À LA POPULATION MESSAGE DE SYMPATHIE

Plus en détail

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi DOSSIER DE SPONSORING 2015 12 EN 2015, 4E ÉDITION DE LA TORGON SKIALPI, ET 15 ANS DE COURSES DE SKI-ALPINISME À TORGON! SOMMAIRE 4 ORGANISATION La TorgonSkialpi, un comité passionné! 5 UN PEU D HISTOIRE

Plus en détail

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka Moka Gabrielle Charron-Rainville Témoignage À l été 2005, j'ai suivi une formation en leadership / apprenti-moniteur dans un camp en Ontario. J y ai amélioré mon anglais et eu énormément de plaisir. L

Plus en détail

Concept de stationnement Développement de l'armée

Concept de stationnement Développement de l'armée Concept de stationnement Développement de l'armée 26 novembre 2013 Conférence de presse Le chef du DDPS, Ueli Maurer Le concept de stationnement Introduction 2 Finances Exploitation Investissement Cantons

Plus en détail

1 ère PATROUILLE des JEUNES (PdJ)

1 ère PATROUILLE des JEUNES (PdJ) 1 ère PATROUILLE des JEUNES (PdJ) 1 er mai 2014 TABLE DES MATIERES Présentation générale de la PdJ Règlement et parcours Interventions du commandant de la PDG et du président de l ASPDG Questions INTERVENTION

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

La vie est bien plus belle à Beaumont

La vie est bien plus belle à Beaumont La Ville de Beaumont La vie est bien plus belle à Beaumont Plan stratégique 2012-2017 24 juillet 2012 La vie est bien plus belle à Beaumont Un message à la communauté de Beaumont Au nom des membres du

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport A Paris, mardi 04 mars 2014 [validé] Seul le prononcé fait foi Page 1

Plus en détail

Le cycle de traitement de la situation 1/2

Le cycle de traitement de la situation 1/2 Le cycle de traitement de la situation 1/2 Le cycle de traitement de la situation est un processus mené en continu consistant à obtenir des informations brutes, à les évaluer, à les transformer en renseignements

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010 DE LA BR INF MONT 10. Vendredi 26 novembre 2010 Champéry, Palladium

RAPPORT ANNUEL 2010 DE LA BR INF MONT 10. Vendredi 26 novembre 2010 Champéry, Palladium RAPPORT ANNUEL 2010 DE LA BR INF MONT 10 Vendredi 26 novembre 2010 Champéry, Palladium Allocution de M. Philippe Leuba Conseiller d Etat, chef du DINT Monsieur le Président de la commune de Champéry, Monsieur

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

Mot du directeur général

Mot du directeur général Mot du directeur général Bonjour chères officielles et chers officiels, Tout d abord je vous remercie de m offrir un espace dans votre bulletin et j en profite pour vous mentionner que je suis bien heureux

Plus en détail

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie Manifestations-loisirs / Carnet de route Patagonie / extraits Page 1 / 7 Contenu : Patagonie ARGENTINE Glacier Perito Moreno / El Chalten Fitz Roy et Corre Torre Rédaction : Alain Krummenacher / entrepreneur

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES

INFORMATIONS IMPORTANTES INFORMATIONS IMPORTANTES * PARTICIPATION À LA FINALE Tu es automatiquement inscrit(e) pour la finale. Si tu ne peux pas participer, nous te prions de nous en informer par e-mail (grandprix@swiss-ski.ch)

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE NUMÉRO 86 AOÛT 2012 DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE M le Hommage anonyme des Maîtres de Chiens Guides Même si le chien guide est une aide précieuse et efficace pour nos déplacements,

Plus en détail

EVASIONS QUEBECOISE. (8 jours / 6 nuits en multi-activités. Pension complète)

EVASIONS QUEBECOISE. (8 jours / 6 nuits en multi-activités. Pension complète) EVASIONS QUEBECOISE (8 jours / 6 nuits en multi-activités. Pension complète) C est le seul forfait multi activités qui vous offre trois jours de motoneige en itinérance. Fait sur mesure pour la découverte

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A.

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. A ssociation Sportive de la Police d Angers Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. au profit de Association de loi 1901 au profit des enfants

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé On est parti en car pour faire la course d école. On est allé voir un glacier et on a marché 3h00 de temps. On a fait des pauses, heureusement! Nous avons trouvé un rocher plat au milieu de l eau et on

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 1 2 3 4 5 6 7 8 Engagement & mission I Processus de sélection & profil exigé I Instruction I Vie quotidienne au travail I Contact Le détachement

Plus en détail

Visite à l armée de l air Adresse du général d armée Pierre de Villiers Lyon Mont-Verdun, 1 er avril 2014

Visite à l armée de l air Adresse du général d armée Pierre de Villiers Lyon Mont-Verdun, 1 er avril 2014 Visite à l armée de l air Adresse du général d armée Pierre de Villiers Lyon Mont-Verdun, 1 er avril 2014 Mon général, mon cher Denis, Messieurs les officiers généraux, Mesdames, messieurs, A travers vous

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours Rapport de stage au Sénégal Par Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à Réjean Tessier Dans le cadre du cours GPL-3153 : Stage de sensibilisation interculturelle en psychologie I École de Psychologie

Plus en détail

Aide-mémoire 17. Formation professionnelle initiale et service militaire

Aide-mémoire 17. Formation professionnelle initiale et service militaire Aide-mémoire 17 Formation professionnelle initiale et service militaire Les apprenti-e-s terminent leur formation professionnelle initiale la plupart du temps à l âge de 19 ou 20 ans. Les citoyens suisses

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Sciences et techniques 4. Comment se libérer du vertige? Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010»

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Bonjour! Je m appelle LU Chun, étudiant de français à l Université de Jianghan. Cet été, j ai eu l occasion d aller en France dans le cadre d un programme

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Fait sur mesure pour les écoles, Trop jeunes est un projet pédagogique qui veut attirer l attention de nos jeunes sur ce monde qui tourne de plus

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

www.professions-construction.ch

www.professions-construction.ch Journal de stage en entreprise En suivant un stage en entreprise, tu pourras t informer en toute simplicité sur une profession de la construction en vivant la pratique au quotidien. Tu poses des questions,

Plus en détail

Nous nous réjouissons d'ores et déjà des votre visite à l EXPO 2015. Vi aspettiamo al Padiglione Svizzero! Valais/Wallis Promotion

Nous nous réjouissons d'ores et déjà des votre visite à l EXPO 2015. Vi aspettiamo al Padiglione Svizzero! Valais/Wallis Promotion Information «Nourrir la planète, énergie pour la vie» telle est la devise de l Expo Milano 2015 qui aura lieu du 1er mai au 31 octobre 2015. Dans le cadre de cette exposition universelle, le Valais organisera

Plus en détail

Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton).

Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton). Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton). Nous sommes partis de Tours le vendredi 25 Octobre vers 10h30 avec la team ST «bonbons roses», nous sommes 14 au départ

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

MAIERGRILL SA. Depuis 1996, Maiergrill SA fait partie des leaders dans le domaine du service traiteur événementiel

MAIERGRILL SA. Depuis 1996, Maiergrill SA fait partie des leaders dans le domaine du service traiteur événementiel www.maiergrill.com MAIERGRILL SA Depuis 1996, Maiergrill SA fait partie des leaders dans le domaine du service traiteur événementiel pour des manifestations rassemblant de 20 à plus de 1 000 invités. 365

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

Du 31 janvier au 9 février 2014. Région des Laurentides

Du 31 janvier au 9 février 2014. Région des Laurentides Du 31 janvier au 9 février 2014 Région des Laurentides Sous a présidence d honneur de... Un festival récréatif hivernal pour les personnes de 50 ans et mieux! Pendant 10 jours, au cœur des Laurentides,

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DES SENTIERS. Date : 3 au 5 Juillet 2015 Evénement : MB Race Coordonateur BV : Dupouy Guillaume

ÉTAT DES LIEUX DES SENTIERS. Date : 3 au 5 Juillet 2015 Evénement : MB Race Coordonateur BV : Dupouy Guillaume ÉTAT DES LIEUX DES SENTIERS Date : 3 au 5 Juillet 2015 Evénement : MB Race Coordonateur BV : Dupouy Guillaume BILAN GÉNÉRAL DE L ÉVÉNEMENT Nom de l événement : MB Race Culture Vélo Localisation : Combloux

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Carnet de voyage. 11 à 16 ans

Carnet de voyage. 11 à 16 ans Carnet de voyage 11 à 16 ans Nom : Prénom : Age : Taille : Profession : reporter Signes particuliers : Matériel emporté : explorateur Photo Salle 1 Bienvenue à Halocity! Pour visiter la ville, il te faut

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

Audit TC Teamconsult Conclusions centrales, août 2009:

Audit TC Teamconsult Conclusions centrales, août 2009: ENGINEERING CONSULTING LICENSING & LOCATION DE SERVICES Réforme de la Police Municipale NEW PM SION Présentation au Conseil général mardi 14 juin 2011 par Dominique Roux-Elsig et Christoph Stucki 133,

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015

Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015 Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015 Jonathan Séguin Au départ, lorsque j ai appris que je venais de gagner une bourse pour aller au Congrès

Plus en détail

www.thetranslationpeople.fr

www.thetranslationpeople.fr www.thetranslationpeople.fr Pour The Translation People, les barrières de la langue n existent pas ; il s agit seulement d une opportunité de communiquer avec un public international, au-delà des frontières

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Une expérience de codéveloppement au Service de police de la ville de Montréal

Une expérience de codéveloppement au Service de police de la ville de Montréal Une expérience de codéveloppement au Service de police de la ville de Montréal Vincent Arseneau, M.A.P. Chef de la formation au SPVM vincent.arseneau@spcum.qc.ca RÉSUMÉ Ce texte rend compte d une expérience

Plus en détail

CABARA Bulletin Municipal n 2

CABARA Bulletin Municipal n 2 CABARA Bulletin Municipal n 2 La goélette "De Dageraad" amarrée au quai de Cabara Juillet 2001-1 - Une fête réussie Les conseillers municipaux et moi-même remercions chaleureusement les personnes qui ont

Plus en détail

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?)

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?) Université d accueil : University of Leicester, Leicestershire, United Kingdom Semestre/Année de séjour : 2008-2009 Domaine d études : Histoire-Anglais L accueil : MON EXPERIENCE Quelle impression avez-vous

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Mme Crédeville (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Mme Crédeville (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 11 février 2010 N de pourvoi: 09-11527 Non publié au bulletin Mme Crédeville (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Deutsche Welle «Learning By Ear» Emploi et formation 05 : Tourisme directeur d hôtel

Deutsche Welle «Learning By Ear» Emploi et formation 05 : Tourisme directeur d hôtel Deutsche Welle «Learning By Ear» Emploi et formation 05 : Tourisme directeur d hôtel Texte : Alex Gitta, Ouganda Rédaction : Ludger Schadomsky, Sandrine Blanchard, Ulrich Neumann, Maja Dreyer Traduction

Plus en détail

Exemple DE PLAN DE COURS UNIQUE (un seul cours)

Exemple DE PLAN DE COURS UNIQUE (un seul cours) Exemple DE PLAN DE COURS UNIQUE (un seul cours) Nom : Patrick Parent Titre du cours: La formule 1 Durée : 60 min École : Des-Grands-Rapides Cycle : 2e Niveau : 4 e année Groupe : 401, 402, 403 Date : 8

Plus en détail

PLATEFORME COMMERCIALE ROMANDE DE LA SÉCURITÉ

PLATEFORME COMMERCIALE ROMANDE DE LA SÉCURITÉ WWW.SECURITE-EXPO.CH PLATEFORME COMMERCIALE ROMANDE DE LA SÉCURITÉ 29 31 OCTOBRE 2014 EXPO BEAULIEU LAUSANNE 2 Avant-propos La première édition de «SECURITE» a été un véritable succès et annonçait de nombreuses

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Absents (excusés) : A. Cornu, J. David, JP. Gaslonde.

Absents (excusés) : A. Cornu, J. David, JP. Gaslonde. RÉUNION DE LA COMMISSION PHOTO 20 MARS 2012 Présents : B. Bourniquel, P. Etienne, E. Etienne-Fumet, Y. Faivre, G. Fondin, A. Général ; E. Jund, Y. Le Toulouzan, D. Mahé, E. Moyon, JC. Pauvert, JC. Saillier,

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 6 e édition

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 6 e édition PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 6 e édition Dates de l exposition : du 19 au 25 avril 2016 Endroit : La Grande-Place du complexe

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

CHAMPIONNATS SUISSES DE RESTAURATION ET CUISINE

CHAMPIONNATS SUISSES DE RESTAURATION ET CUISINE CHAMPIONNATS SUISSES DE RESTAURATION ET CUISINE 25. 28. 11. 2010 À BRIGUE DOSSIER DE PRESSE sifon graphisme www.swiss-skills-gastro.ch Afin d alléger l écriture, nous confondrons délibérément la distinction

Plus en détail

Programme cour du Gala des Champions. 1 er Championnat Annuel. Purpoker 2012-2013

Programme cour du Gala des Champions. 1 er Championnat Annuel. Purpoker 2012-2013 Programme cour du Gala des Champions 1 er Championnat Annuel Purpoker 2012-2013 8 au 10 Novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. Présentation de l Événement 2. Le Lieu d Accueil 3. Championnat Annuel Purpoker

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich Promotion Santé Suisse Editorial Feuille d information 1 Les données de poids de plus de 13 000 enfants et adolescents dans les villes suisses de, et ont été collectées pour l année scolaire 2012/2013

Plus en détail

Règlement du 5 ème Raid des Réserves en Normandie

Règlement du 5 ème Raid des Réserves en Normandie Règlement du 5 ème Raid des Réserves en Normandie L Association des Réservistes et Sympathisants de la Gendarmerie (RESGEND), l Association des Officiers de Réserve de Rouen, l Association des Sous-Officiers

Plus en détail

Du 8 au 10 mai 2015 3 jours itinérants en roulotte et stage de chants polyphoniques Saint-Congard Malestroit (56)

Du 8 au 10 mai 2015 3 jours itinérants en roulotte et stage de chants polyphoniques Saint-Congard Malestroit (56) Association ANETH «Des roulottes et des vies» Fendrement 56140 SAINT-CONGARD Tel : 06 89 80 64 01 Courriel: contact@desroulottesetdesvies.org Site : http://desroulottesetdesvies.org N SIRET : 508327459

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

présente Corporate Triathlon Against Cancer 3 mai 2009 un teambuilding efficace 4 ième edition «Plus que des collègues, des équipiers!

présente Corporate Triathlon Against Cancer 3 mai 2009 un teambuilding efficace 4 ième edition «Plus que des collègues, des équipiers! présente Corporate Triathlon Against Cancer 3 mai 2009 un teambuilding efficace 4 ième edition Un team building motivant et original! Epreuves à réaliser en équipe ou en relais: Natation: 500m Vélo: 20km

Plus en détail

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0.

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0. Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0 Dossier de presse Méthodologie de l étude Échantillon Interrogation de 000 individus

Plus en détail

La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture

La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture La Réserve est une composante essentielle pour l exécution des missions des Forces armées dans le cadre de nos obligations

Plus en détail

LUOSTO SAFARIS HIVER 2015-2016

LUOSTO SAFARIS HIVER 2015-2016 LUOSTO SAFARIS HIVER 2015-2016 Contentez-vous de venir, nous nous chargerons de tout le reste! 1. SAFARI EN MOTONEIGE DANS LES ESPACES SAUVAGES (16:30-18:30) Mardi, Mercredi, Vendredi, Dimanche Le meilleur

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Gestion fédérale des ressources (ResMaB)

Gestion fédérale des ressources (ResMaB) Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population OFPP Centrale nationale d alarme Gestion fédérale des ressources

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 5 e édition

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 5 e édition PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 5 e édition Dates de l exposition : du 22 au 28 avril 2014 Endroit : La Grande-Place du complexe

Plus en détail

PRESENTENT : LE TOUR DU CHABLAIS 2015 29EME EDITION

PRESENTENT : LE TOUR DU CHABLAIS 2015 29EME EDITION PRESENTENT : LE TOUR DU CHABLAIS 2015 29EME EDITION 2- Histoire & Points forts du Tour 3- Pack Haute Cîme 4- Pack Grand Muveran 5- Pack Tour d AI 6- Concept Partenaire 7- Les prestations en un clin d Œil!

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Base logistique de l armée BLA Affaires sanitaires / Pharmacie de l armée N 1/2013 Mai 2013 Infos Pharm A Sommaire Editorial

Plus en détail

Olivier Bédard Groupe A. Rapport synthèse : Responsive web design. Travail présenté à monsieur Michel Rouleau Apprentissage autonome 582-FXA-06

Olivier Bédard Groupe A. Rapport synthèse : Responsive web design. Travail présenté à monsieur Michel Rouleau Apprentissage autonome 582-FXA-06 Olivier Bédard Groupe A Rapport synthèse : Responsive web design Travail présenté à monsieur Michel Rouleau Apprentissage autonome 582-FXA-06 Département des Techniques de communication Programme des Techniques

Plus en détail

6 «INTER 13»: davantage de sécurité grâce à l interopérabilité 2 / 13. 12 Les CHURFIRSTEN répandent la peur et l effroi

6 «INTER 13»: davantage de sécurité grâce à l interopérabilité 2 / 13. 12 Les CHURFIRSTEN répandent la peur et l effroi 2 / 13 6 «INTER 13»: davantage de sécurité grâce à l interopérabilité Exercice transfrontalier entre partenaires civils et militaires 12 Les CHURFIRSTEN répandent la peur et l effroi L infanterie présente

Plus en détail

L Echo de la Malègue. Association des Anciens et Amis du Lac-Bleu. été 2014

L Echo de la Malègue. Association des Anciens et Amis du Lac-Bleu. été 2014 L Echo de la Malègue Association des Anciens et Amis du Lac-Bleu N 05 été 2014 2 L écho de la Malègue n 05, été 2014 Le mot d un ancien CG Chers amis scouts, actifs ou anciens, A l heure où les moyens

Plus en détail

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes.

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Vous avez été nombreux à y répondre, nous vous en remercions et vous proposons

Plus en détail

Les phrases de condition

Les phrases de condition Les phrases de condition Rappel! La langue française propose plusieurs modèles de phrases de condition. Toutefois, les 3 modèles qui suivent s utilisent couramment. 1. Lorsque nous sommes incertains, nous

Plus en détail

Etude de cas. Calagaz établit un menu pour la croissance commerciale. TRANSLATION commercial. Novembre 2010

Etude de cas. Calagaz établit un menu pour la croissance commerciale. TRANSLATION commercial. Novembre 2010 Etude de cas NEED Services TRANSLATION de développement commercial Novembre 2010 Calagaz établit un menu pour la croissance commerciale Des commentaires à formuler ou des questions à poser? Sommaire Introduction...

Plus en détail