la face cachée de l économie suisse Dans notre pays, plus de 90% des sociétés comptent moins de dix employés à

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "la face cachée de l économie suisse Dans notre pays, plus de 90% des sociétés comptent moins de dix employés à"

Transcription

1 SOCIÉTÉ MICRO-ENTREPRISES N o 6, 2 FÉVRIER 2015 MIGROS MAGAZINE 8 Les microentreprises, ou la face cachée de l économie suisse Dans notre pays, plus de 90% des sociétés comptent moins de dix employés à plein temps. «Migros Magazine» est allé à la rencontre de ces microentrepreneurs qui doivent bien souvent lutter pour leur survie. L un a créé une marque de cosmétiques 100% swiss made, les autres surfent sur la vague des nouveaux médias, une troisième a ouvert une école de gym pour bébés, tandis qu un dernier s engage sur le marché de la cigarette électronique. Anecdotiques, les aventures de ces jeunes micro-entrepreneurs qui témoignent dans notre dossier? Loin de là: en 2012,ces petites sociétés comptabilisant moins de dix employés à plein temps représentaient en effet 92,3% de la totalité des entreprises suisses (contre 87,1% en 2008). «Elles constituent la force, l ossature de notre économie, mais également sa face cachée, souligne Marco Taddei, membre de la direction et responsable de «Elles passent souvent inaperçues alors qu elles pèsent un poids important en termes d emplois.» Marco Taddei, responsable de l antenne romande de l Union patronale suisse. l antenne romande de l Union patronale suisse (UPS). Elles passent souvent inaperçues à côté des grandes entreprises et des PME, alors qu elles pèsent un poids important en termes d emplois, et qu elles souffrent d une plus grande vulnérabilité.» Le manque de ressources humaines de ces micro-sociétés les pénalise souvent face à la complexité de certaines tâches administratives inhérentes à la gestion d une entreprise. «Elles ne comptent pas d expert fiscal dans leur équipe. Et doivent faire appel à une fiduciaire pour respecter les prescriptions légales liées à la TVA par exemple.» Selon le monitoring de la bureaucratie 2014 mandaté par le Secrétariat d Etat à l économie (SECO), près de la moitié d entre elles débourseraient plus de 500 francs par mois en frais administratifs (10% dépensant 2500 francs ou plus) et consacreraient plus de dix heures mensuelles aux tâches administratives (cette durée s élevant jusqu à plus de cent heures pour 5% d entre elles). Afin d alléger la charge des microentreprises, il conviendrait donc de simplifier les formalités à remplir. «Il s agit de mener une réflexion politique dans ce sens, relève Marco Taddei. Le SECO a d ores et déjà mis sur pied un forum PME, qui travaille dans ce sens-là, mais les petites et moyennes entreprises peuvent compter jusqu à 250 employés. Les problématiques ne sont pas nécessairement les mêmes. Et un effort est également à fournir du côté du Parlement.» Le secteur bancaire est aussi mis en cause. «Les banques sont à l heure actuelle peu enclines à accorder des micro-crédits.» Et ce n est pas la décision de la BNS d abolir le taux plancher de l euro qui va arranger les choses. «D autant que ces petites entreprises n ont bien souvent pas la possibilité de se délocaliser.» Quant à la loi destinée à favoriser la création de nouvelles entreprises de haute technologie à vocation internationale, elle ne concerne qu un faible pourcentage de sociétés. «La micro-entreprise suisse type est familiale, active dans le secteur traditionnel des arts et métiers et opère sur le marché national.» Textes: Tania Araman et Pierre Léderrey Photos: Mathieu Rod

2 SOCIÉTÉ MIGROS MAGAZINE N o 6, 2 FÉVRIER 2015 MICRO-ENTREPRISES 9 «L autofinancement a été la clef au début» Discrètement installé dans un immeuble chic du sud lausannois, Mediancer fait figure de précurseur dans les nouveaux médias. «Nous existons depuis vingt ans déjà, sourit le fondateur et patron Fiorenzo de Palma. Grâce à Logitech où je travaillais, j allais régulièrement en Californie où l on commençait à parler de communautés virtuelles.» Puis il y a eu la première crise du web, avec une restructuration à la clef chez l inventeur de la souris. «Il fallait déménager et ne plus s occuper de new medias. J ai préféré tenter l indépendance.» Les premiers projets de Mediancer se font sur CD-I et autres CD Roms interactifs lancés par la marque Philips. Des collaborations avec des agences de communication lui permettent de décrocher des mandats auprès de multinationales comme Philip Morris ou L Oréal. Parmi elles, Mediancer fait la différence en se présentant avant tout comme un pôle de compétence technologique. «Nous avons toujours mis d abord en avant l ingeneering et la technologie. Cela nous a permis de nous adapter à l arrivée constante de nouveautés sans que cela représente des barrières techniques infranchissables.» Autre clef de cette longévité, pour Fiorenzo de Palma: «Sans doute le fait que nous nous soyons complètement autofinancés, ce qui nous a permis de survivre à trois ou quatre crises. Nous n avions rien à rembourser aux banques.» Désormais forte de huit employés, récemment rachetée par le groupe biennois Gassmann, Mediancer œuvre avec une centaine de clients d horizons variés. L entreprise développe des applications mobiles pour divers journaux, mais aussi pour la Ville de Lausanne, son club de hockey (LHC) ou encore ses transports publics.

3 SOCIÉTÉ MICRO-ENTREPRISES N o 6, 2 FÉVRIER 2015 MIGROS MAGAZINE 10 «C est le premier pas qui est difficile» «Il faut sans cesse se battre!» Concepteur de la gamme de produits cosmétiques Eve, au doux parfum d abricot, le Vaudois Fabien Guidoux, 38 ans, est conscient de s être lancé dans une périlleuse entreprise: «Surtout que la concurrence est énorme dans cette branche.» Cela ne l a pas empêché, après avoir exploré différentes voies professionnelles, de s engager fin 2010 dans ce nouveau projet: «J avais envie de concevoir un produit 100% suisse exportable, et même si je ne connaissais pas grandchose en cosmétique, je voulais mettre en avant les valeurs suisses, proposer quelque chose de qualité et bien de chez nous.» Son choix s est donc arrêté sur l abricot du Valais, connu pour ses multiples propriétés pour la peau. Il entre alors en partenariat avec un laboratoire qui l épaule dans ses choix et, fin 2011, entame la distribution de son premier bébé: la crème pour les mains. Aujourd hui, la gamme compte dix produits et Fabien Guidoux s occupe quasiment de tout, notamment de la livraison et de la prospection de nouveaux marchés. «Une personne m aide pour la représentation, mais elle travaille à un tout petit pourcentage. Du coup, je bosse sept jours sur sept et ne prends pas de vacances.» Pour l heure, la gamme Eve est présente uniquement sur le marché suisse, mais des contacts sont ouverts avec la Chine et le Japon. Pas découragé, Fabien Guidoux? «C est le premier pas qui est difficile: une fois que le projet est lancé, on est pris dans la spirale. En plus, je constate que le produit plaît et commence à être connu: cela me suffit pour me donner envie de continuer, malgré les difficultés.» Il n exclut pas d entrer un jour en partenariat avec une marque plus importante.

4 MIGROS MAGAZINE N o 6, 2 FÉVRIER 2015 SOCIÉTÉ MICRO-ENTREPRISES 11 «Y croire, bosser tout le temps et pas s endormir» C est la période du grand saut pour Ludovic Dhénin. Pour ce passionné de vapote et de cigarettes électroniques haut de gamme, après un joli succès online, l heure est venue d avoir pignon sur rue. Et pour sa marque High-Creek de se frotter au commerce physique. Ce n est pas un, mais trois shops franchisés que ce jeune homme de 28 ans ouvre en quelques mois à Genève, La Chaux-de-Fonds et Lausanne. Informaticien de formation, Ludovic Dhénin voulait déjà devenir indépendant alors qu il travaillait depuis quelques années chez Swisscom. Il quitte l opérateur et monte avec un associé une agence web. Mais rapidement, alors que la cigarette électronique parvient à le libérer de sa grosse dépendance à la clope, germe l idée de développer ce secteur encore embryonnaire en Suisse. «Je me suis lancé avec 2000 francs en poche et quelques idées.» Nous sommes alors en été 2013 et Ludovic Dhénin lance son premier site généraliste e-cigarette.ch. Quelques nuits blanches serviront à trouver un nom et un visuel, car il voulait une identité commerciale à part. Ainsi, en juillet dernier, soit une année à peine après son premier site, Ludovic Dhénin lance la marque High-Creek sur la Toile. Il soigne la présentation, se forme à la photo studio pour laquelle il reçoit de l aide de ses habitués, sélectionne judicieusement ses fournisseurs et propose des produits jusqu alors inaccessibles en Suisse romande voire en France ou en Allemagne. Le buzz est impressionnant, le bouche à oreille au sein de la communauté des vapoteurs romands fulgurant, et le fichier clients grandit rapidement. Avec l ouverture de ces trois magasins franchisés, nul doute que cela est parti pour durer.

5 MIGROS MAGAZINE N o 6, 2 FÉVRIER 2015 SOCIÉTÉ MICRO-ENTREPRISES 13 «C est une sacrée responsabilité!» En ouvrant, en février 2012, son espace Kids Up dédié à la babygym et au cirque pour enfant, Nolvenn Dufay, 39 ans, ne se doutait pas qu elle rencontrerait un tel succès. «Aujourd hui, nous accueillons plus de 550 enfants par semaine. Et alors qu au début je m occupais de tout, de l accueil aux cours, en passant par le ménage, j ai à présent dix employés, soit l équivalent de six temps pleins. Kids Up est devenue en deux ans et demi la plus grande école de ce genre de la région.» Jolie réussite donc pour cette Française d origine au CV impressionnant: après un passage au Ministère des sports, elle a travaillé comme cadre au CIO, puis est devenue directrice de Sport Accord, l organisation faîtière des fédérations sportives internationales telles que la FIFA. L idée de Kids Up est née d une frustration: «Je cherchais des cours de babygym pour ma petite fille, mais je ne trouvais rien qui me convenait vraiment. Je me suis alors dit que d autres parents ressentaient peut-être le même manque que moi.» Commence alors la longue marche vers la création de son entreprise. Après avoir galéré pendant plus d un an pour trouver un lieu adéquat, elle signe finalement le bail de son local actuel, investit des fonds propres dans l achat du matériel de gym et ouvre enfin les portes de son espace avec déjà cinquante inscrits. «Ensuite, ça a marché au bouche à oreille.» Si en 2015 elle sera en mesure de se verser un salaire de 4000 francs par mois, cela n a pas toujours été le cas. Le plus difficile justement pour Nolvenn Dufay dans la gestion de son entreprise? L idée que ses employés comptent sur elle pour leur verser leur salaire à la fin du mois: «C est une énorme responsabilité!»

6 SOCIÉTÉ PORTRAIT N o 6, 2 FÉVRIER 2015 MIGROS MAGAZINE 14 Un pays de loups L écrivain Jérôme Meizoz revient sur un fait divers fameux: le tabassage d un écologiste valaisan par des inconnus. Un roman pour combler le silence de la justice, dresser le bilan d un militantisme naïf et constater que la défense de l environnement reste en Valais un combat périlleux. On pendra le dernier écologiste au dernier arbre encore debout.» Ce genre d autocollants qui fleurissaient dans les années 70-80, Jérôme Meizoz affirme en apercevoir encore en Valais, sur une voiture ou l autre. Le thème des luttes environnementales jamais éteintes au Vieux Pays, l écrivain de Vernayaz, par ailleurs professeur de littérature contemporaine à l UNIL, l aborde dans son dernier livre à travers un vieux fait divers. Souvenez-vous: c était en 1991, des inconnus, qu on ne retrouvera jamais, tabassent brutalement, dans son chalet, le responsable de l antenne valaisanne du WWF. L homme alors était un proche de Jérôme Meizoz qui se souvient d un groupe de jeunes gens animés «par un militantisme candide» entre collage d affiches et petites sorties à la montagne pour «observer la faune».et dont il tire un bilan un peu ironique: «Je vois aujourd hui comme on s y prenait mal, comment surtout nous n étions pas conscients des forces qui s opposaient à nos idéaux.» L irruption soudaine, brutale, de la violence contre l un des leurs a été «un choc, comme la rencontre d un mur, une sorte de révélation des enjeux réels». En mettant en lumière la violence dans les rapports sociaux, cet attentat, selon Jérôme Meizoz, a aussi porté un coup d arrêt «à quelque chose qui était en train de sedévelopper,àuneprisedeconscience». Avec l impression que cette cause-là n a pas beaucoup progressé depuis en Valais. «Parce que les intérêts économiques sont forts et que le rapport à la nature comme quelque chose à domestiquer reste puissant, quasi atavique.» Un atavisme dont témoigneraient les péripéties des vingt dernières années autour du loup: «On distinguait entre les «bêtes» les animaux domestiques dont on prenait soin parce que c est utile et le reste, «les bestioles», et des bestioles il y en avait beaucoup, et il fallait les éliminer.» Le loup, pas toujours celui que l on croit Un symbole donc, le loup, un animal à métaphores multiples, «dans un lieu où la sauvagerie a eu sa place, où elle essaie de revenir, d où on tente de la chasser et où les loups ne sont pas toujours ceux que l on croit». «Pourquoi la violence surgit tout à coup?» La grande question du livre, c est «pourquoi la violence surgit tout à coup, pourquoi soudain la parole, les discussions et les engueulades ne suffisent plus». Jérôme Meizoz aurait préféré certes «que ce soit la justice qui donne la réponse, que l aboutissement soit un jugement du tribunal plutôt qu un roman». L écrivain d ailleurs n apporte pas de verdict définitif. Il évoque tout juste quelques pistes: «Peut-être parce qu on touche des choses trop profondes que les gens ne veulent pas regarder.» A moins qu il ne s agisse là que «d un rapport de force pur et simple». Que l illusion alors de ces jeunes militants ait été de «croire que la vérité allait s imposer toute seule. Sauf qu elle n a pas de mains, la vérité, comme disait Bernanos, elle n a que les nôtres, elle ne s impose que dans des rapports de force.» Texte: Laurent Nicolet A lire: «Haut Val des loups», de Jérôme Meizoz, Editions Zoé. Maurice Chappaz s est battu avec beaucoup de conviction pour la nature. La chemise mouillée de Chappaz Dans «Haut Val des loups», personne n est nommé, mais tout le monde reconnu. Pascal Couchepin, par exemple, en avocat inoffensif de la victime. Mais surtout le poète Maurice Chappaz. Luiquiprononça après l attentat et devant l hôpital de Sierre un discours d une rare violence, évoquant un «Auschwitz de la nature». «Chappaz, explique Jérôme Meizoz, je l ai beaucoup fréquenté, il a été lafigure forte deces années-là, avec pas mal de divergences. Il avait sa foi catholique, était plus proche dans son écologie du Heimatschutz, ou finalement d un Franz Weber, que des écologistes degauche. Mais il s est battu avec beaucoup de conviction pour la nature, a écrit un nombre incroyable d articles, il allait partout, il a vraiment mouillé la chemise.»

7 MIGROS MAGAZINE N o 6, 2 FÉVRIER 2015 SOCIÉTÉ PORTRAIT 15 Jérôme Meizoz dénonce la violence faite aux écologistes en Valais à une certaine époque. EXTRAITS DE «HAUT VAL DES LOUPS», PAGES Un corridor sans issue «Le Haut val (obturé à l est par un glacieret à l ouest par un lac) et ses allures de corridor sans issue; les autochtones y vivaient depuis des siècles comprimés entre deux chaînes de montagnes, bon an mal an, ignorant les ciels immenses d Asie ou d Afrique... ceux qui étaient restés chez eux s étaient bâti un fier récit (ils disaient une «identité») à partir de cette situation plutôt inconfortable sur une terre aux hivers interminables, envahie de marais ou de glaces... ayant en eux dès lors, avec l orgueil des survivants, la colère ombrageuse contre qui se mêlerait de leurs affaires, leur rappellerait l ingratitude du lieu, le peu de promesses qu il tenait, l exiguïté des terres, et partant leur malchance, le retrait où ils étaient tenus par une géologie impitoyable... Alors qu on vienne un jour leur parlerdebiotopes, debatraciens menacés et de restrictions de chasse, on passerait pour un traître désireux de revenir en arrière, ennemi d une prospérité tardive et méritée, débarqué du train pour convaincre les natifs du charme des sous-bois.» Photos: Jeremy Bierer, Keystone La nature sauvage du Valais a inspiré Jérôme Meizoz pourson roman.

la face cachée de l économie suisse

la face cachée de l économie suisse SOCIÉTÉ MICRO-ENTREPRISES N o 6, 2 FÉVRIER 2015 MIGROS MAGAZINE 8 Les microentreprises, ou la face cachée de l économie suisse Dans notre pays, plus de 90% des sociétés comptent moins de dix employés à

Plus en détail

Les micro-entreprises, ou la face cachée de l économie suisse

Les micro-entreprises, ou la face cachée de l économie suisse Page 1 sur 5 Home > Société > Reportage > Dure, la vie d'un micro-entrepreneur Les micro-entreprises, ou la face cachée de l économie suisse Dans notre pays, plus de 90% des sociétés comptent moins de

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux Discours pour Maître Roux Maître Roux, Cher François Mesdames et Messieurs, Chers amis, Nous sommes réunis ce soir pour rendre hommage à la personne exceptionnelle que vous êtes, exceptionnelle par votre

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

elle devrait bientôt débarquer en Belgique.

elle devrait bientôt débarquer en Belgique. Vendue à bas prix, dès la fin de ce mois, la Way-C est la première tablette conçue sur le continent noir. Selon son concepteur congolais (Brazzaville), elle devrait bientôt débarquer en Belgique. C est

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

200.000 boutiques en Europe

200.000 boutiques en Europe 200.000 boutiques en Europe POURQUOI ILS VEULENT TOUS LEUR BOUTIQUE? Paris, le 14 janvier 2007, Spreadshirt, première plate-forme européenne de merchandising en ligne, célèbrait l ouverture de sa 200 000ème

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader

Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader par Antoine Latham, publié le 09/10/2012 à 05:00 Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader Geoffroy Roederer veut une taille suffisante pour investir

Plus en détail

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître 1 Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître au sexe, mais je n avais des aventures qu avec des

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE QUELS SONT LES OBJECTIFS DE CE DOSSIER?

LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE QUELS SONT LES OBJECTIFS DE CE DOSSIER? 2010 Groupe Kangen STi 1 LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE Félicitations! Si vous lisez ces lignes c est que vous souhaitez vraiment améliorer votre qualité de vie. Ce dossier est la première étape

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

Connecting Transmission

Connecting Transmission DOSSIER DE PRESSE Connecting Transmission Un réseau au service des cédants et repreneurs Novembre 2013 Connecting Transmission Dossier de presse 21 novembre 2013 S O M M A I R E La transmission : un enjeu

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

L Europe contre la gauche

L Europe contre la gauche GEORGES SARRE Référendum L Europe contre la gauche, 2005 ISBN : 2-7081-3322-5 Introduction DIRE LA VÉRITÉ! Disons-le clairement : la nation française est menacée en tant que projet politique. Les considérations

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION

LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION Les sciences de gestion, une matière de plus en plus reconnue Une place qui a profondément évolué dans l enseignement supérieur : Université,

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce

au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce «Shaw disait que l homme raisonnable était celui qui savait qu il fallait s adapter au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce qui faisait que le monde appartenait

Plus en détail

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières SUR LE TERRAIN Leïla Lazaar est maîtresse auxiliaire, elle attend d être titularisée dans un lycée professionnel

Plus en détail

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions :

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions : Outil Mes besoins et mes objectifs L outil Mes besoins et mes objectifs est un guide de réflexion qui contient une série de pistes et de questions à aborder en vue de préparer le transfert de votre entreprise.

Plus en détail

Les Activités Les Futures Forêts

Les Activités Les Futures Forêts Les Activités Les Futures Forêts MODULE A POURQUOI LES FORÊTS ET LES ARBRES SONT IMPORTANTS Ce module aidera vos jeunes à apprendre pourquoi les arbres et les forêts sont importants pour eux. Il contient

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Chapitre X Préface. Une stratégie BYOD : quand? Comment?

Chapitre X Préface. Une stratégie BYOD : quand? Comment? Chapitre X Préface 1. Introduction Une stratégie BYOD : quand? Comment? Préface Quand Céline m a demandé de préfacer son ouvrage sur le BYOD, j ai accepté avec grand plaisir. Nous avions eu déjà plusieurs

Plus en détail

Vous pouvez choisir 4 à 5 questions, selon votre inspiration.

Vous pouvez choisir 4 à 5 questions, selon votre inspiration. QUIZ MYTHES ET RÉALITÉ SUR L ÉCONOMIE SOCIALE 49 Objectif : Public : Déroulement : Ce quiz permet de vérifier la compréhension de certains concepts liés à l économie sociale. Il vise aussi à aborder certains

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

Naissance des fantômes

Naissance des fantômes Marie Darrieussecq Naissance des fantômes Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e Elle était en train de promener autour d elle son regard à la recherche de quelque moyen de s enfuir, et elle

Plus en détail

MAI A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y

MAI A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y 26 MAI A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y 2014 L A C A R T O G R A P H I E D E L É C O S Y S T È M E L E S E N J E U X S O M M A I R E L E S A C T E U R S L A C A R T O G R A P H I E

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Société pour la gestion du personnel S E P

Société pour la gestion du personnel S E P Société pour la gestion du personnel S E P Section neuchâteloise Procès-verbal No 257 Séance 22 octobre 1996, Grand Hôtel des Endroits, La Chaux-de-Fonds, à 17 h 30 Présents : 19 Thème : LOIS SUR L ACCESSION

Plus en détail

Evaluation du Climat des investissements à Madagascar. Résumé

Evaluation du Climat des investissements à Madagascar. Résumé Evaluation du Climat des investissements à Madagascar Résumé Qu est-ce que le climat des investissements et en quoi est-il important? Le climat des investissements est défini en termes opérationnels comme

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE C O L L E C T I O N " Q U E S T I O N S " ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS Une formation pour les adultes ARTICLE 32 INFORMATIONS SUR LES PROCÉDURES

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi 008/009 IUP Management et gestion des entreprises Licence Management des organisations PME-PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand Les objectifs de cette licence sont de former des étudiants capables

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille.

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille. Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1 Rapport de stage Mme Bouverot M. Colin Collège Les Mattons Cap Informatique SARL 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille Page

Plus en détail

limites! Un avenir sans La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées

limites! Un avenir sans La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées Un avenir sans limites! La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées Tu es une personne avec un handicap? Tu te questionnes sur ton avenir professionnel? Tu te demandes

Plus en détail

Sommaire détaillé de «Mieux Gérer votre auto-école (2 ème édition»

Sommaire détaillé de «Mieux Gérer votre auto-école (2 ème édition» Sommaire détaillé de «Mieux Gérer votre auto-école (2 ème édition» Comment je suis tombé dans le petit monde des auto-écoles?... 8 Introduction... 9 Devenir son propre patron... 10 Les questions à se poser

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg)

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) «J étais vraiment surpris de gagner le Prix de la réadaptation professionnelle! Ce prix est une bonne chose, il peut

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Mon voyage en Asie a modifié mon regard

Mon voyage en Asie a modifié mon regard Mon voyage en Asie a modifié mon regard Marc est un jeune étudiant en médecine de vingt-deux ans. Il nous fait part de sa réflexion à partir d un voyage de trois mois en Asie. Pouvez-vous résumer ce voyage

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

Auto-entrepreneur : la révolution d un nouveau régime!

Auto-entrepreneur : la révolution d un nouveau régime! P RÉFACE Auto-entrepreneur : la révolution d un nouveau régime! L année 2009 marquera une rupture dans l édition d ouvrages de sciences économiques et sociales au chapitre «Entrepreneur et création d entreprise».

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

L e x p u ls io n. Conseils Informations pour locataires en impayés DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT

L e x p u ls io n. Conseils Informations pour locataires en impayés DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT Je p e u x é v it e r L e x p u ls io n. Conseils Informations pour locataires en impayés DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT JE N AI PAS PAYE UN OU PLUSIEURS MOIS DE LOYER. Sans réaction de ma part,

Plus en détail

EMPLOI FÉMININ, NATALITÉ ET TÂCHES MATERNELLES : COMPARAISON EUROPÉENNE

EMPLOI FÉMININ, NATALITÉ ET TÂCHES MATERNELLES : COMPARAISON EUROPÉENNE EMPLOI FÉMININ, NATALITÉ ET TÂCHES MATERNELLES : COMPARAISON EUROPÉENNE Henri Mendras «Les femmes obtiennent ce qu elles veulent!». Cette affirmation n est pas une version moderne et machiste du vieux

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

RAPPORT DE STAGEDE. CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011

RAPPORT DE STAGEDE. CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011 RAPPORT DE STAGEDE CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011 SOMMAIRE 1. DÉCOUVRIR L AGENCE SON HISTOIRE SON IDENTITÉ...6 LE PERSONNEL...8 2. MES MISSIONS LES SITES WEB...10 Homepage «SELF

Plus en détail

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost France - 16 Avril 2014 Budapest, capitale de la couronne à bas prix Correspondance à Budapest, Hélène Bienvenu et Julien Descalles L'édition

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé On est parti en car pour faire la course d école. On est allé voir un glacier et on a marché 3h00 de temps. On a fait des pauses, heureusement! Nous avons trouvé un rocher plat au milieu de l eau et on

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Réforme de l assurance-emploi Exemples pour le primaire et secondaire (FSE et FPEP)

Réforme de l assurance-emploi Exemples pour le primaire et secondaire (FSE et FPEP) Réforme de l assurance-emploi Exemples pour le personnel enseignant primaire et secondaire (FSE et FPEP) Avril 2013 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec 2 3 Catégories de prestataires Travailleuses

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

PROTECTION DU PUBLIC DANS LE CADRE DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES : LE FONDS D INDEMNISATION DU COURTAGE IMMOBILIER

PROTECTION DU PUBLIC DANS LE CADRE DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES : LE FONDS D INDEMNISATION DU COURTAGE IMMOBILIER PROTECTION DU PUBLIC DANS LE CADRE DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES : LE FONDS D INDEMNISATION DU COURTAGE IMMOBILIER Par : Paul Mayer, président du conseil d administration du Fonds d indemnisation du courtage

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

FORMATION COMPLETE «Spécialisation Maquillage Beauté, Studio, Photo & Défilé de Mode»

FORMATION COMPLETE «Spécialisation Maquillage Beauté, Studio, Photo & Défilé de Mode» FORMATION COMPLETE «Spécialisation Maquillage Beauté, Studio, Photo & Défilé de Mode» Cette formation s adresse { tous ceux et celles qui ont «LA PASSION DU MAQUILLAGE» Septembre 2016 Fondée en 1992 Depuis

Plus en détail

8 bonnes raisons. papier!

8 bonnes raisons. papier! 8 bonnes raisons DE PASSER informatisée, INCONDITIONNELS DU crayon ET A UNE GESTION COMMERCIALE POUR LES DU papier! le passage informatisée. Laurent PARERA, Fondateur d EOLE Concept et créateur de GC Soft,

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail