N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. tel : Fax: CONECT 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015"

Transcription

1 N 372 By Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015 tel : Fax: CONECT 2015

2 Emploi et Formation professionnelle Les cinq priorités Cap sur l initiative privée Quelque 13 mille projets à créer au cours de cette année et pas moins de 2 mille entreprises en difficulté vont être sauvées, outre la mise en service d un portail électronique national sur les recrutements dans le secteur public En moins d un mois de la fin des cent premiers jours d exercice du gouvernement Essid, dont les fonctions ont été prises au début de février dernier, les priorités ministérielles, qui tardent à venir, ont finalement commencé à être révélées. Une à une, les révélations, tombées en cascade ces jours-ci, ont touché tous les secteurs sur lesquels repose le plan d action quinquennal Dans la foulée, le ministre de l Emploi et de la Formation professionnelle, Zied Laâdhari a lui aussi rendu compte des mesures urgentes propres à son département. Lors d une conférence de presse tenue à la présidence du gouvernement à La Kasbah, le ministre a, d emblée, mis les priorités de son département dans un contexte général marqué par nombre de défis et de difficultés. Il s agit, entre autres, de la hausse du taux du chômage (605 mille sans-emploi), de celui des abandons scolaires (100 mille cas par an) et l arrivée sur le marché du travail de plus de 80 mille nouveaux diplômés des universités tunisiennes. S y ajoutent une crise économique sans précédent, alimentée par la fermeture successive de plusieurs entreprises et le recul manifeste des indicateurs d investissement et de croissance. Mais, pour le ministre, la palme des priorités revient à l emploi. Une question qualifiée d enjeu pour tout gouvernement. Toutes les mesures évoquées par M. Laâdhari, en tant que programme d urgence, convergent vers un objectif commun : l amélioration de l employabilité des jeunes demandeurs. Ce faisant, cinq priorités, en tout, concourrent pour relever ce défi national. La première consistant à proposer de nouveaux mécanismes de financement des microprojets et d accompagnement des promoteurs. 13 mille projets envisagés Dans ce cadre, un plan national a été entamé, afin d accroître le rythme de création des projets, dont 13 mille sont envisagés pendant l année en cours. Ce nombre important reste, en tout cas, tributaire de certaines procédures à prendre au sérieux. Lesquelles procédures sont susceptibles de faciliter l autofinancement, allonger les échéances du remboursement des crédits, fixer à 12 mois les délais de grâce accordés à tout prêt, tous montants et catégories confondus, et d écourter, jusqu à 20 jours, les délais d étude de dossiers des promoteurs. Parallèlement, il est, tout autant, question de mener à bien une action de sensibilisation quant à la portée de l initiative privée, en tant qu incitation au compter-sur-soi, mais aussi un frein face à la mentalité d assisté. Et l accompagnement assuré depuis l idée du projet jusqu à sa concrétisation est une sorte d appui pour la pérennité de l entreprise, en guise de contribution de l Etat à toutes les charges d installation. De même, un programme pilote de création d entreprises dites solidaires, surtout, dans les régions de l intérieur. Celui-ci est censé prêter main-forte aux projets à haute valeur ajoutée, avec un taux de financement à zéro intérêt, à Mardi 07 Avril

3 hauteur de 90% du montant d investissement. Deuxième mesure prioritaire, le soutien des entreprises en difficulté. Elle couvre au total 2 mille entreprises déjà établies sur la liste de L objectif, certes, s inscrit dans la perspective de préservation des postes d emploi existants. Et ce à travers l étude de l éventail d entreprises ayant bénéficié des crédits du Fonds national d emploi (FNE) et de la Banque tunisienne de solidarité (BTS), afin d en déterminer les difficultés et prévoir, de la sorte, les moyens de leur sauvetage. Et pour cause, des microcrédits de cinq mille dinars leur seront accordés, en guise de fonds de roulement. La mise à disposition d un portail électronique national sur les recrutements dans le secteur public est la troisième mesure pour les premiers cent jours du ministère. Ce portail, annonce le ministre, sera opérationnel d ici la fin du mois prochain. Pour le rendre une véritable source d informations pluridisciplinaires, une équipe de travail interministérielle, en plus des établissements publics, est désormais fonctionnelle. L ultime but étant, a priori, de doter les concours dans le secteur public de plus d accessibilité et de transparence, tout en rendant possible l inscription à distance, afin d assouplir les procédures et d unifier, encore plus, la source d informations et des statistiques à temps. Cinquième mesure : l initiative d emploi locale et régionale mérite, aujourd hui, d être renforcée davantage. L intérêt porté à ce sujet aura à donner lieu à un programme pilote se basant sur des contrats-objectifs conclus avec les collectivités locales, tout en mettant à leur disposition les moyens financiers nécessaires. Ce qui est de nature à favoriser des potentialités d emploi au profit des chômeurs, conformément aux spécificités de chaque région. De pareilles opérations ont été lancées dans les gouvernorats de Tataouine, Gafsa, Le Kef et de l Ariana, en attendant qu elles soient, progressivement, généralisées à toutes les régions du pays avant la fin de cette année. La formation privée en point de mire Autre volet, la promotion de la formation professionnelle. Cinquième mesure urgente, elle est aussi l autre maillon de la chaîne dont le ministère a consacré toute une stratégie étalée sur cinq ans. Entre-temps, l accent est mis, tout d abord, sur le fait d étendre la bourse mensuelle de 60 dinars aux autres spécialités «dites prioritaires» boudées et à la main-d œuvre assez faible, et dont le nombre serait, ainsi, porté de 200 à 250 de l ensemble de 400 filières professionnelles. Sur le plan structurel, il a été également décidé d entamer des travaux de maintenance des ateliers de formation, des restaurants et des foyers d hébergement dans tous les centres de formation qui ont besoin d interventions urgentes. Au niveau de la qualité, il y aura, dorénavant, ce qu on appelle le «chèque formation», une nouvelle formule de financement des sessions de formation privée. Les régions de l intérieur en tireront profit, à des frais de couverture exclusivement spécifiques pouvant aller jusqu à dinars par personne, contre seulement 750 dinars pour chacun dans le reste des régions. Cette mesure entre dans le cadre de la discrimination positive, telle que stipulée par la nouvelle constitution. Et ce n est pas tout, l incitation à l investissement dans la formation professionnelle est considérée comme un des créneaux porteurs. D ailleurs, un projet de loi y afférent fera l objet d un Conseil des ministres, afin de booster le développement du secteur dans les régions. Mardi 07 Avril

4 Ministere de l agriculture programme des 100 premiers jours Augmentation du prix des céréales et gel des tarifs de l eau potable Inondations à Béja et Jendouba : les dégâts estimés à 16,2 MD Saâd Seddik, ministre de l Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a annoncé, hier, lors d une conférence de presse, la décision de son département d augmenter les prix des céréales à la production, et ce, «pour encourager les agriculteurs à continuer de s investir dans les grandes cultures et les aider à réduire les coûts de production». Il a ajouté qu en vertu d une décision du Conseil ministériel restreint (CMR), tenu le 17 mars, le prix du blé dur a été augmenté de 5 dinars le quintal, soit de 65 dinars le quintal à 70 dinars, y compris la prime de prompte livraison (17 dinars). Il a été décidé également d augmenter le prix du blé tendre de 48 dinars/quintal, à 52 dinars/quintal, y compris la prime de 10 dinars pour prompte livraison et celui de l orge de 42 dinars/q à 46 dinars/q, y compris la prime de prompte livraison, estimée à 12 dinars. Par ailleurs, le ministre a annoncé le gel des tarifs de l eau potable au titre de l année Cette mesure porte sur la hausse prévue de 7%, et la hausse supplémentaire de 1% au titre des projets de dessalement, compte tenu du renchérissement des coûts. Une augmentation du prix de l eau potable décidée pour la période a été décrétée en vue de rétablir les équilibres financiers de la Sonede, a affirmé le ministre qui présentait le programme de son département pour les 100 premiers jours. Trois barrages opérationnels en 2016 «C est à la présidence du gouvernement de décider de la date d application de cette hausse de tarif, soit en 2016 ou après cette date». Le taux d approvisionnement en eau potable a atteint 95% et devrait atteindre 97%, d ici début 2017, selon le ministre Par ailleurs, les travaux de 122 projets d eau d irrigation et d eau potable seront achevés durant l été Des barrages d El Maleh et Ettine ( Bizerte), Sarrat (Le Kef) et El Kebir (gouvernorat de Gafsa) seront opérationnels d ici début 2016, a-t-il dit. «Ces barrages, qui ont mobilisé un investissement de l ordre de 180 millions dinars (MD), offriront une capacité de stockage supplémentaire de 121 millions m3 d eau», a révélé M. Seddik. Il a, en outre, mis l accent sur les efforts déployés en vue d accélérer la réalisation d autres projets d eau potable, après l identification de 71 projets répartis sur 16 gouvernorats, qui bénéficieront à plus de 100 mille habitants. Ces projets sont répartis entre 47 nouveaux projets et 24 projets de réaménagement d un coût global de 41 MD. Terres domaniales : consultations nationales le 20 mai Le ministère organisera d autre part, le 20 mai, une consultation nationale sur les terres domaniales agricoles qui couronnera des consultations organisées dans les régions. Le ministre a précisé que l objectif de cette consultation est de définir les orientations futures de l Etat concernant les formules de gestion des terres domaniales agricoles et de mettre en Mardi 07 Avril

5 Ministere de l agriculture programme des 100 premiers jours Augmentation du prix des céréales et gel des tarifs de l eau potable place des mécanismes de suivi et de contrôle pour assurer une meilleure exploitation de ces domaines. Depuis 1990, aucune consultation n a eu lieu sur les terres domaniales agricoles, «qui ne sont pas exploitées d une manière optimale», d après ses dires. Près de ha sinistrés Quelque hectares de terre agricoles à Béja et hectares à Jendouba ont été endommagés par les inondations survenues, fin février-début mars, selon l évaluation des dégâts présentée hier, par le ministre de l Agriculture. Il a ajouté que l évaluation a également montré qu environ 8 mille hectares subissent annuellement des dégâts en raison des crues de l oued Medjerda. Le coût estimatif des indemnisations s élève à 8 millions de dinars à Béja et 8,2 millions de dinars à Jendouba d après lui. En ce qui concerne l endettement des agriculteurs, Seddik a relevé qu il a été décidé, au niveau de la présidence du gouvernement, d effacer les dettes de chaque agriculteur ou marin-pêcheur, dont le montant est inférieur à 5 mille dinars (principal et intérêts). Les dettes, dont le montant est inférieur à deux mille dinars, ont été effacées automatiquement et sans présentation de demandes à ce sujet. Concernant les dettes dont le principal varie entre 2 mille dinars et 5 mille dinars, elles seront effacées après l étude des dossiers des bénéficiaires au cas par cas par des commissions régionales. Environ 82 mille agriculteurs et pêcheurs devraient bénéficier de cette mesure dont l impact financier est estimé à 271 millions de dinars, selon le ministre. Mercredi Mardi mars Avril

6 Mardi 07 Avril

7 Mardi 07 Avril

8 Mardi Lundi Jeudi Avril mars mars

9 Mardi Lundi 07 Jeudi Avril 3019 mars mars

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des Petites et Moyennes Entreprises. Guide des. Centres d Affaires

République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des Petites et Moyennes Entreprises. Guide des. Centres d Affaires République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des Petites et Moyennes Entreprises Guide des Centres d Affaires " Afin que toutes les régions du pays puissent avoir les mêmes chances de

Plus en détail

Guide des Centres d Affaires

Guide des Centres d Affaires République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des PME Guide des Centres d Affaires «Afin que toutes les régions du pays puissent avoir les mêmes chances de bénéficier de cet effort national,

Plus en détail

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO Mars 2014 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE

LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE Le fonds National de Garantie a été institué par la loi n 100 du 31 décembre 1981 portant loi de Finances pour la gestion 1982, article 73 tel que modifié par l article 66

Plus en détail

N 417. Votre Revue de Presse Du 16/ 06 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 417. Votre Revue de Presse Du 16/ 06 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 417 By Votre Revue de Presse Du 16/ 06 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Mardi 16 Juin 2015 1 Site tunisien de l investissement Des handicaps qui persistent

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

N 338. Votre Revue de Presse Du 17 / 02 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 338. Votre Revue de Presse Du 17 / 02 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 338 By Votre Revue de Presse Du 17 / 02 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 La CIEP (CONECT Innovation & Entrepreneurship Platform) source des entrepreneurs

Plus en détail

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Plan de développement de la validation des acquis de l

Plus en détail

Les difficultés de financement des PME s Mohamed DERBEL Expert Comptable Partner-BDO Tunisie

Les difficultés de financement des PME s Mohamed DERBEL Expert Comptable Partner-BDO Tunisie Les difficultés de financement des PME s Mohamed DERBEL Expert Comptable Partner-BDO Tunisie Page 1 Une PME c est Quoi? APII: Effectif entre 10 et 200 salariés. CMF (bulletin N 2588 du 03/05/2006) : Actif

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

Spécial Coopération. Edito du Président. Région Souss Massa Drâa l ouverture à l international. Brahim HAFIDI

Spécial Coopération. Edito du Président. Région Souss Massa Drâa l ouverture à l international. Brahim HAFIDI Spécial Coopération Région Souss Massa Drâa l ouverture à l international Département de l Isère Région Aquitaine Département de l Herault Vers les îles Canaries Vers l Europe Vers le Sud Région de fatick

Plus en détail

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Le Conseiller pour les Affaires Sociales Travail/Emploi Formation professionnelle Santé/Protection sociale Action sociale/population Rabat, le 28 décembre 2011 L emploi : une

Plus en détail

ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production

ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production Sommaire I. Description du dispositif I. Le dispositif de protection contre les calamités d origine agricole comprend : - Le Fonds national de garantie contre

Plus en détail

Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA. Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris

Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA. Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris 1 Introduction 2 Risque et financement 3 Efficacité des sûretés

Plus en détail

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Source APS 19/10/10 Mustapaha Benbada présente un exposé sur son secteur devant la commission

Plus en détail

administratif commun des administrations publiques.

administratif commun des administrations publiques. Arrêté du ministre de l'industrie du 27 juillet 2012, portant ouverture d'un concours interne sur épreuves pour la promotion au grade de secrétaire dactylographe du corps administratif commun des administrations

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie

Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie République Tunisienne Ministère de l industrie, de l énergie et des PME Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie Mr Sadok BEJJA Direction Générale de la Promotion des PME

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises (Articles 44 à46 bis) I. Nouveaux promoteurs : 1. Définition (art 44) : Sont considérés nouveaux promoteurs (N.P), les personnes physiques de nationalité

Plus en détail

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE La Micro finance au Maghreb,quelles perspectives pour le développement économique et social et la lutte contre le chômage des jeunes Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE Le rôle de la BTS

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

Stratégie du Développement du Gouvernorat de Béja

Stratégie du Développement du Gouvernorat de Béja et de la Planification Stratégie du Développement du Gouvernorat de Béja Entrer 1 Sommaire I - Ressources II - Opportunités III - Filières Economiques 2 I - Ressources oressources naturelles: Des terres

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries

Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries Communiqué de Presse vendredi 9 août 2013 Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries L'ensemble des organisations professionnelles agricoles, le Conseil général et les services

Plus en détail

EDITEE LE 11 NOVEMBRE 2014 EQUIPE DE REDACTION

EDITEE LE 11 NOVEMBRE 2014 EQUIPE DE REDACTION MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION CARTE SANITAIRE DE LA PREMIERE LIGNE 2013 EDITEE LE 11 NOVEMBRE 2014 EQUIPE DE REDACTION Mme IMEN EL FAHEM, Ingénieur principal des statistiques

Plus en détail

Loi de finances complémentaire pour l année 2015

Loi de finances complémentaire pour l année 2015 Loi de finances complémentaire pour l année 2015 Article premier - Les articles 1, 2, 3, 4, 5, 7 et 8 de la loi n 2014-59 du 26 décembre 2014, portant loi de finances pour l année 2015 sont modifiés comme

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Page 1 Marrakech, Jeudi 28 octobre 2010 Sommaire Le contexte Les risques du métier en Agriculture

Plus en détail

Office National des Postes Direction de la stratégie, de la qualité et du développement. Annuaire statistique

Office National des Postes Direction de la stratégie, de la qualité et du développement. Annuaire statistique Annuaire Annuaire statistique statistique 2012 Office National des Postes Direction de la stratégie, de la qualité et du développement Annuaire statistique 2012 Sommaire Réseau Commercial de la Poste...

Plus en détail

Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires à la présente loi et notamment :

Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires à la présente loi et notamment : Loi n 93-120 du 27 décembre 1993, portant promulgation du Code d Incitations aux Investissements; Au nom du peuple; La chambre des Députés ayant adopté ; Le Président de la République promulgue la loi

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

Le système de financement de la formation professionnelle en Tunisie

Le système de financement de la formation professionnelle en Tunisie Education pour le développement d et la Compétitivit titivité : interconnecter l él éducation et la formation au marché du travail dans la région r MENA Le système de financement de la formation professionnelle

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES POTENTIEL AGRICOLE ASSURABLE ET PERSPECTIVES D EVOLUTION

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES POTENTIEL AGRICOLE ASSURABLE ET PERSPECTIVES D EVOLUTION REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMNET RURAL SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES POTENTIEL AGRICOLE ASSURABLE ET PERSPECTIVES D EVOLUTION Communication

Plus en détail

éducation, formation, apprentissage,

éducation, formation, apprentissage, éducation, formation, apprentissage, la Région accompagne les apprenants La Région, créatrice d avenir pour ses habitants octobre 2014 2 région franche-comté éducation, formation, apprentissage, la région

Plus en détail

STRATEGIE DE GESTION DES RISQUES DANS LE SECTEUR AGRICOLE

STRATEGIE DE GESTION DES RISQUES DANS LE SECTEUR AGRICOLE Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime STRATEGIE DE GESTION DES RISQUES DANS LE SECTEUR AGRICOLE Congrès International sur l Assurance et la Réassurance des Risques Agricoles

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn Circulaire aux Banques Intermédiaires Agréés du 3 mars 2008 Objet : Exercice de l activité de change manuel Article 1 er : Les banques intermédiaires agréés peuvent, conformément à la législation en vigueur,

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION CELLULE AIDES DIRECTES AGENCE DE STIMULATION ECONOMIQUE SOMMAIRE PARTIE 1 PRÉSENTATION DES DISPOSITIFS....5 I. BOURSES DE PREACTIVITE...5

Plus en détail

Groupe Crédit Agricole du Maroc

Groupe Crédit Agricole du Maroc Groupe Crédit Agricole du Maroc Opération de Réhabilitation Financière des Agriculteurs LE CONTEXTE : 1- Hautes Instructions Royales contenues dans la lettre adressée aux participants des 4 èmes assises

Plus en détail

GUIDE DES PROCEDURES DU DISPOSITIF DE CREATION DE NOUVELLES EXPLOITATIONS AGRICOLES ET D ELEVAGE

GUIDE DES PROCEDURES DU DISPOSITIF DE CREATION DE NOUVELLES EXPLOITATIONS AGRICOLES ET D ELEVAGE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL GUIDE DES PROCEDURES DU DISPOSITIF DE CREATION DE NOUVELLES EXPLOITATIONS AGRICOLES ET D ELEVAGE - Circulaire

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Lois

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Lois TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION Vendredi 12 chaouel 1427 3 novembre 2006 149 ème année N 88 Sommaire Lois Loi n 2006-63 du 28 octobre 2006, portant approbation de l adhésion de la République Tunisienne

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage Mise en œuvre des mesures d urgence 22/09/2015

Plan de soutien à l élevage Mise en œuvre des mesures d urgence 22/09/2015 Plan de soutien à l élevage Mise en œuvre des mesures d urgence 22/09/2015 1 Mesures d urgence du PSE Annonces du 22 juillet : 1. Prix : mobilisation de chaque filière sur le respect des engagements 2.

Plus en détail

la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet

la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet Apres avoir vérifié votre motivation personnelle pour

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

Offre Technique Tunis, Décembre 2013. Société d Ingénierie Informatique Spécialiste en Infrastructure de Pointe et des Systèmes d Information

Offre Technique Tunis, Décembre 2013. Société d Ingénierie Informatique Spécialiste en Infrastructure de Pointe et des Systèmes d Information Version 1.0 H. Wali P: 00 / 00 Indice: Madame, Monsieur, Les nouvelles technologies de l information et de la communication engendrent la nécessité pour les entreprises de traiter de plus en plus rapidement

Plus en détail

(IMPOTS) Texte n DGI 08/2011 NOTE COMMUNE N 6/3122

(IMPOTS) Texte n DGI 08/2011 NOTE COMMUNE N 6/3122 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS N 02/06/2011 DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 08/2011 NOTE COMMUNE N 6/3122 Objet : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Evaluation

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE Dénomination : EL MAZRAA s.a Capital Social : 14 500 000 Dinars Activité : L Exploitation Agricole et l élevage la transformation et la vente de sa production. Registre de Commerce

Plus en détail

FOCUS Aperçu de la situation des travailleurs «seniors» sur le marché de l emploi bruxellois

FOCUS Aperçu de la situation des travailleurs «seniors» sur le marché de l emploi bruxellois Observatoire bruxellois de l Emploi Avril 2014 FOCUS Aperçu de la situation des travailleurs «seniors» sur le marché de l emploi bruxellois 1. Introduction : contexte et tendances générales Depuis maintenant

Plus en détail

Dossier de presse Juillet 2014. Fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique

Dossier de presse Juillet 2014. Fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique Dossier de presse Juillet 2014 Fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique SOMMAIRE Des AMBITIONS renforcées 03 Dix nouveaux axes d intervention confiés au FIPHFP par le

Plus en détail

Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr

Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr Jean-Christophe BERGE Tél : 01 55 34 40 13 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : jcberge@fcl.fr Ville de Gisors 24 juin 2014 87 rue St-Lazare

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie Création accélérée d emplois et de l appui à l entrepreneuriat Restitution des résultats de la mission de cartographie des besoins sociaux

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS

1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS 1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS Séminaire technique sur l extension de la couverture de la sécurité sociale en Afrique centrale : Défis, Solutions, et Perspectives. PRESENTATION DE LA CAISSE NATIONALE DE

Plus en détail

Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs

Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs > AIDES FRANCEAGRIMER février 2014 Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs échéance au 31 décembre

Plus en détail

AVIS DES COMMISSIONS DU C.E.S.R. SUR LE PROJET DE SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA REUNION 2010 2015

AVIS DES COMMISSIONS DU C.E.S.R. SUR LE PROJET DE SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA REUNION 2010 2015 AVIS DES COMMISSIONS DU C.E.S.R. SUR LE PROJET DE SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA REUNION 2010 2015 Adopté à l unanimité des membres du Bureau présents et représentés, le 24

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Pack Modulis Magasin d alimentation. Des garanties de qualité adaptées à votre entreprise. Bonus Bon Client 10 %

Pack Modulis Magasin d alimentation. Des garanties de qualité adaptées à votre entreprise. Bonus Bon Client 10 % Pack Modulis Magasin d alimentation Des garanties de qualité adaptées à votre entreprise Bonus Bon Client 10 % Modulis, une vision globale et une gestion simplifiée de vos assurances! L alimentation est

Plus en détail

N 390. Votre Revue de Presse Du 06/ 05 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 390. Votre Revue de Presse Du 06/ 05 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 390 By Votre Revue de Presse Du 06/ 05 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Mercredi 06 Mai 2015 1 Mercredi 06 Mai 2015 2 Mercredi 06 Mai 2015 3 BVMT-CONECT:

Plus en détail

GUIDE DU GUICHET UNIQUE de l Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation Janvier 2015

GUIDE DU GUICHET UNIQUE de l Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation Janvier 2015 République Tunisienne Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation GUIDE DU GUICHET UNIQUE de l Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Commission de surendettement Présentation du bilan 2013. Mercredi 12 février 2014 à la Banque de France

Commission de surendettement Présentation du bilan 2013. Mercredi 12 février 2014 à la Banque de France Commission de surendettement Présentation du bilan 2013 Mercredi 12 février 2014 à la Banque de France Qu est-ce que la commission de surendettement? 12 FEVRIER 2014 Qu est-ce que le surendettement? o

Plus en détail

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques www.observatoire-numerique.nc Charlotte ULLMANN Direction Observatoire Numérique NC 1 > Filière numérique 2 > Valorisation

Plus en détail

Le Manuel du créateur d entreprise en Tunisie

Le Manuel du créateur d entreprise en Tunisie Le Manuel du créateur d entreprise en Tunisie AIDONS Première édition - juillet 2014 Tout ce qu il faut savoir pour créer son entreprise en Tunisie Document réalisé en partenariat avec l OMEDRH Le manuel

Plus en détail

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

Plus en détail

5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel. Déclaration ministérielle d Istanbul

5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel. Déclaration ministérielle d Istanbul 5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel Déclaration ministérielle d Istanbul Ministère des Affaires étrangères de Turquie Conseil mondial de l eau 22 mars 2009 Déclaration ministérielle d Istanbul

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE VOLUME I MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD SECTEURS SOCIAUX (MNSHD)

REPUBLIQUE TUNISIENNE VOLUME I MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD SECTEURS SOCIAUX (MNSHD) REPUBLIQUE TUNISIENNE ETUDE D EVALUATION DES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA MICRO-ENTREPRISE VOLUME I ENQUETE DE SUIVI DES MICROPROJETS FINANCES PAR LA BANQUE TUNISIENNE DE SOLIDARITE MOYEN-ORIENT ET

Plus en détail

Mission de prospection commerciale Maroc 13 au 15 avril 2015

Mission de prospection commerciale Maroc 13 au 15 avril 2015 Mission de prospection commerciale Maroc 13 au 15 avril 2015 CCI International Auvergne vous propose, avec l appui de la Chambre de Commerce française au Maroc, de participer à la mission de prospection

Plus en détail

COMPARATIF DE PROGRAMME

COMPARATIF DE PROGRAMME COMPARATIF DE PROGRAMME PROGRAMME PS NATIONAL Agir pour l économie au service de l emploi «L emploi est notre priorité». Maîtriser les dépenses des départements afin de ne pas pénaliser les ménages. PROGRAMME

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Direction des Affaires Sociales de la CGPME 1

Direction des Affaires Sociales de la CGPME 1 COMPARATIF (1) ENTRE LES PRINCIPAUX ELEMENTS DU PROJET DE LOI GOUVERNEMENTAL RELATIF A LA REFORME DES REGIMES DE RETRAITE DE BASE ET LES POSITIONS ET PROPOSITIONS DE LA CGPME (2) LE PROJET DE LOI GOUVERNEMENTAL

Plus en détail

Décret portant ouverture et annulation de crédits à titre d avance. Rapport de motivation

Décret portant ouverture et annulation de crédits à titre d avance. Rapport de motivation Décret portant ouverture et annulation de crédits à titre d avance Rapport de motivation Le présent décret, portant ouverture de 729,4 M en autorisations d engagement (AE) et 701,4 M en crédits de paiement

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

Mr Nabil ABDELLATIF. Ordre des Experts Comptables de Tunisie. Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME.

Mr Nabil ABDELLATIF. Ordre des Experts Comptables de Tunisie. Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME. Ordre des Experts Comptables de Tunisie Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME Mr Nabil ABDELLATIF Président Ordre des Experts Comptables de Tunisie I- DEFINITIONS ET CONTEXTE

Plus en détail

LE CARACTERE LIMITATIF DES CREDITS I - SIGNIFICATION

LE CARACTERE LIMITATIF DES CREDITS I - SIGNIFICATION LE CARACTERE LIMITATIF DES CREDITS Il s agit d un véritable principe de droit budgétaire, même s il n est pas classiquement exposé en tant que tel. Aussi, convient-il de préciser quelle est sa signification

Plus en détail

TITRE III DU TRANSFERT DES SUCCURSALES ET DES AGENCES CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2006-05 DU 20 JUIN 2006

TITRE III DU TRANSFERT DES SUCCURSALES ET DES AGENCES CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2006-05 DU 20 JUIN 2006 CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2006-05 DU 20 JUIN 2006 OBJET : Conditions d ouverture, de fermeture et de transfert de succursales, d agences et de bureaux périodiques par les établissements

Plus en détail

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES Etat des lieux et mesures pour renforcer l'accès durable des jeunes à des services financiers adaptés Proposition d un modèle de financement adapté Absa KANE WANE,

Plus en détail

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

Newsletter de la JICA en Tunisie )Edition Spéciale à l occasion de la fusion entre la JICA et la JBIC(

Newsletter de la JICA en Tunisie )Edition Spéciale à l occasion de la fusion entre la JICA et la JBIC( PROJETS SOUS FINANCEMENT JICA EN TUNISIE Contrat Date de Montant Etat de Prêt signature du Nom du Projet (Millions de d avancem- No. Contrat de Prêt Yens) ent TS-P1 26/12/1977 Projet de renforcement des

Plus en détail

RESTRUCTURATION FINANCIERE. Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC

RESTRUCTURATION FINANCIERE. Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC RESTRUCTURATION FINANCIERE Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC 14-15 Octobre 2010 LA RESTRUCTURATION FINANCIERE N est pas un nouveau concept. Une procédure qui a capté

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

Financement de la chaîne logistique possible grâce aux banques. Michael Andrade

Financement de la chaîne logistique possible grâce aux banques. Michael Andrade Financement de la chaîne logistique possible grâce aux banques Michael Andrade 1INCE FARMERS) L agriculture en Inde 10 % tranche supérieure Progressif & inclus Plus grand groupe d exploitants Exploitants

Plus en détail

L AFD ET LE GABON. B. Lardit. Un partenariat pour le développement durable

L AFD ET LE GABON. B. Lardit. Un partenariat pour le développement durable L AFD ET LE GABON B. Lardit Un partenariat pour le développement durable LE GABON Avec un sous-sol particulièrement riche (pétrole, manganèse, fer ) et 22 millions d hectares de forêts, le Gabon est classé

Plus en détail

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général 10 propositions du réseau FNAB pour une nouvelle politique de l eau (2013-2018) Cahier propositionnel du réseau FNAB dans le cadre

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

LES INDICATEURS DE DEVELOPPEMENT DURABLE

LES INDICATEURS DE DEVELOPPEMENT DURABLE République Tunisienne Ministère de l Equipement, de l Aménagement du Territoire et du Développement Durable Agence Nationale de Protection de l Environnement LES INDICATEURS DE DEVELOPPEMENT DURABLE EN

Plus en détail