Préparation, voilà le mot clé de la transmission

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Préparation, voilà le mot clé de la transmission"

Transcription

1 Préparation, voilà le mot clé de la transmission Vincent Trevisan! Partner Deloitte Fiduciaire

2 Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches des acquéreurs 6. Conclusion

3 Introduc/on La transmission de l entreprise Plus de 50% des entreprises familiales en Belgique francophone seront amenées à devoir régler leur succession d ici 10 ans (Ins+tut de l Entreprise Familiale). 25% des dirigeants d entreprises belges jugent grandes les chances que leur entreprise soit vendue dans les cinq ans (Enquête De Tijd/Echo 800 chefs d entreprise, Automne 2011) La transmission d une entreprise est un processus qui requiert du temps et qui nécessite une prépara/on approfondie. Une prépara+on à la vente est un facteur indéniable de succès et commence entre 2 à 3 ans à l avance.

4 Introduc/on La Répar//on des entreprises personnes morales à céder Source: Centre de Connaissance du Financement des PME (2010)

5 Introduc/on Planning Réflexion Prépara/on Recherche acquéreurs Négocia/on et conclusion du contrat Transi/on 5 ans à 3 ans 3 ans à 2 ans 2 ans à 6 mois 6 mois 6 mois à 1 an Transac/on

6 Processus structuré Prépara/on Choix Négocia/ons Réalisa/ons ü Psychologique ü Défini+on des objec+fs des ac+onnaires ü Business plan et évalua+on de la société ü Fixa+on du prix ü Rédac+on du projet de mémorandum d informa+on ü Rédac+on d une présenta+on ü Contact des candidats ü Envoi du profil anonyme ü Envoi du mémorandum, après NDA ü Récep+on des offres indica+ves ü Prépara+on de la data room et de la management presenta+on ü Sélec+on de 3 candidats ü Dataroom, management sessions & Q&A ü Discussion avec candidats ü Envoi de documents contractuels ü Récep+on d offres fermes ü Sélec+on du candidat a qui les ac+onnaires octroient une exclusivité ü Négocia+on finale du prix, des garan+es, modalités de paiements ü Organisa+on du «closing» (suivi des condi+ons suspensives, transfert des ac+ons, ) ü Communica+on ü Iden+fica+on des partenaires

7 Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches des acquéreurs 6. Conclusion

8 Réflexion 1. Détecter le besoin A plus de 60 ans et n a pas de descendant impliqué dans l affaire Est jeune et cherche à relever de nouveaux défis A développé une exper+se ou un savoir- faire à céder S implique moins dans la ges+on de son entreprise Votre client Ne peut financer la croissance A subi une situa+on inadendue (santé, divorce, ) Recherche de la taille, à s adapter à son environnement A connu une forte croissance et pourrait réaliser une plus- value

9 Réflexion 2. Ques/ons à aborder: Est- il prêt? Ses mo+va+ons Sa situa+on patrimoniale Ses contraintes financières Ses projets personnels après la cession de l'entreprise Quelles sont les op/ons? La transmission à un membre de sa famille? Cession à un membre du personnel? Cession de l'entreprise à un +ers? Peut- on envisager la cession à un +ers connu (client, fournisseur, partenaire,..)? Personne physique et/ou d'une personne morale? L entreprise est- elle en état? Capacité opéra+onnelle performante? Capacité d'endedement? Comment évolue son marché et quelle est sa stratégie pour l'exploiter? Quels sont ses poten+els de développement? Structure juridique op+male? A qui appar+ent l'immobilier? Accompagnement? Souhaite- t- il être accompagné? Souhaite- t- il qu une évalua+on soit réalisée? Quel rôle l expert comptable va- t- il jouer?

10 Réflexion 3. Iden/fier le moment idéal Vendre une entreprise saine est plus facile en milieu de cycle économique, plutôt qu en fin de cycle. ü Ex: Un carnet de commandes rempli ü Ex: Une capacité de produc+on sous- u+lisée dans un marché demandeur Impact des marchés financiers sur les prix Impact de la disponibilité du crédit et des taux d intérêts S oriente- t- on vers une taxa+on de la plus- value sur ac+ons en Belgique? Le +ming s apprécie surtout par rapport à l image que l entreprise donne d elle- même à un acquéreur poten+el.

11 Réflexion - Régime de taxa/on plus- value IPP Si ges+on normale du patrimoine privé è exonéré - Si cession à +tre onéreux (hors exercice professionnel) è taxa+on à 33 % ISOC Si PME - Si déten+on < 1 an: 25,75 % - Si déten+on > 1 an : exonéré Si non PME - - Si déten+on < 1 an: 25,75 % Si déten+on > 1 an : 0,412 % Si ac+ons émises par sociétés non soumises au régime normal d imposi+on è 33,99 % Boni de liquida+on taxé à 10% jusqu au 30/09/2014

12 Réflexion Régime de taxa/on plus- value Pays Mode de calcul de la taxe Taux imposi/on le plus élevé - Allemagne Forfaitaire après abadement 25% Belgique, Suisse, Luxembourg Exonéra+on totale 0% Canada Impôt sur le revenu 29% Espagne Progressif 27% Etats- Unis Impôt sur le revenu 39,6% (+ Impôt Etat: 0 à 12%) 15% si déten+on > 6 mois France Impôt sur le revenu + CSG, CRDS 62,2% Grande- Bretagne Forfaitaire après abadement 18% Italie Forfaitaire 20% Russie Forfaitaire 13% Source: Les Echos, La France est- elle le pays où l'on paie le plus d'impôts?, 6/3/2013

13 Réflexion 4. Iden/fier les mo/va/ons de l acheteur Stratégique Achat d une compétence spécifique, brevets, augmenta+on du pouvoir sur les fournisseurs, économie sur les coûts Financier Acheter des ac+fs à un prix intéressant, augmenta+on des résultats,.. Taille Carrière Augmenta+on parts de marché, pôle de croissance, offrir un plus grand assor+ment Vouloir devenir «Chef d entreprise»

14 Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches des acquéreurs 6. Conclusion

15 Prépara/on psychologique Constata/ons: Adachement du chef d entreprise à son entreprise = le frein le plus puissant à la transmission è Report con+nuel du processus de transmission. è Vrai travail de désinves+ssement affec+f du dirigeant par rapport à sa firme. è Considérer la transmission comme un acte normal de ges+on. è La transmission doit s envisager non seulement comme un processus financier, juridique et managérial mais aussi comme un véritable deuil à assumer.

16 Prépara/on psychologique Les ques/ons soulevées Le dirigeant - L entreprise survivra- t- elle sans moi? - Que vais- je faire tout ce temps libre? - Ai- je assez d argent pour arrêter maintenant? - Mes enfants peuvent- ils et veulent- ils reprendre la société? Le conjoint - Mon conjoint pourra- t- il un jour prendre congé de l entreprise? - Mon conjoint va- t- il à présent rester tout le temps à la maison à ne rien faire? - Pouvons- nous enfin par+r voyager?

17 Prépara/on psychologique Les ques/ons soulevées Les enfants - Comment réagiront mes parents si j annonce que je ne veux pas reprendre la société? - Aurai- je suffisamment de liberté d ac+on ou mes parents resteront les patrons? - Le personnel m acceptera- t- il? - Qu en pensent mes frères et sœurs? Le personnel - Mon emploi sera- t- il assuré si l entreprise est vendue? - Ai- je aussi une chance de racheter l entreprise? - Le fils du patron sera- t- il capable de diriger l entreprise?

18 Prépara/on psychologique Rupture du patrimoine familial Processus de deuil Perte d iden/té Loyauté envers collaborateurs Résistance du dirigeant Tensions familiales Trou noir Confronta/on à la vieillesse et à la mort Entre intégrité et désespoir Source: Lambrehct, J., Pirnay, F. (2008) «Transmission du pouvoir dans les entreprises familiales»

19 Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches des acquéreurs 6. Conclusion

20 Prépara/on de l entreprise Les étapes de la prépara/on Étape 1: Op+miser la présenta+on de l entreprise (Memorandum) Étape 2: Op+miser la valorisa+on Étape 3: Fixa+on du prix demandé

21 Prépara/on de l entreprise 1. Op/miser la présenta/on Axes d améliora/on è travailler sur les éléments du memorandum Execu/ve summary Ac/vité Ac/fs Marché Veiller à une bonne présenta+on synthé+que de l entreprise, de la transac+on, des chiffres clés, Quelles sont les forces et faiblesses de mes produits et services? Quelles sont mes opportunités de développement futur? Mon service après- vente est- il bien organisé et efficace? Ai- je tous les permis d exploita+on nécessaires? Les biens privés sont- ils bien sor+s de l entreprise? Quelle est la valeur de mon bâ+ment et de mes infrastructures? Ai- je une bonne connaissance de mes concurrents? Quels sont mes plus gros clients actuels et poten+els? Quels sont les obstacles sur mon marché?

22 Prépara/on de l entreprise 1. Op/miser la présenta/on Produc/on Management & Personnel Info financière SWOT Mes stock sont- ils bien gérés? Mon processus de produc+on est- il efficace? Y a- t- il une répar++on précise des tâches? Quel est le rôle du dirigeant? Est- il un homme clé pour l entreprise? Quelle est la structure de rémunéra+on? Ai- je un business plan sur 3 ans? Montre- t- il une évolu+on favorable? Quelle est la tendance? Les comptes courants administrateurs sont- ils remboursés? Rentabilité par division ou par produit Quelles sont les opportunités d évolu+on? Quelles sont les forces de l entreprise?

23 2 Prépara/on de l entreprise Ø Ø Ø Ø Ø Ø Ø Ø Ø 2.1 Modèles d op/misa/on de valorisa/on Les méthodes d évalua/on sont nombreuses: Valeur patrimoniale ; Capitalisa+on illimitée du bénéfice économique ; Méthode des cash- flows nets actualisés ; Rente abrégée du goodwill ; Capitalisa+on illimitée du cash- flow ; Méthode des anglo- saxons ; Mul+plicateur de l EBITDA, de L EBIT, du chiffre d affaires ; Méthode des Discounted Free Cash Flow.

24 2 Prépara/on de l entreprise 2.1 Modèles d op/misa/on de valorisa/on Méthode de l ac+f net réévalué Méthode des mul+ples Méthode de l actualisa+on des cash- flow libres (DCF) Sta+s+que / historique Dynamique ü ü ü Holding Société immobilière Pe+tes entreprises ü Entreprise de services / industrie

25 Prépara/on de l entreprise 2.2 Op/miser les variables des modèles Ac/fs nets réévalués Ø Valoriser les ac+fs à la valeur de marché (étude?) Ø Revoir les dedes et provisions Ø Revoir les créances âgées Ø Séparer l exploita+on et l immobilier? Ø Séparer les biens privés et professionnels Mul/ples (EBITDA/EBIT/Revenue) / DCF Ø Op+misa+on du BFR (trésorerie) Ø Exhaus+vité des revenus Ø Structure de rémunéra+on

26 Prépara/on de l entreprise 3. Fixa/on du prix demandé Evalua+on prix de la transac+on Prendre en compte le marché de l entreprise, son ac+vité, le nombre d offres, Etablir une fourchede de prix qui servira de base aux négocia+ons

27 Prépara/on de l entreprise Différence entre valeur et prix Valeur Es+ma+on d un prix de marché sur base d éléments observables - Rarement liée au contexte d une transac+on. - Grandeur compara+ve, résultat d une analyse. Prix Issu d une négocia+on entre un acheteur et un vendeur à l occasion d une transac+on Résultat d un processus, lié au contexte de la transac+on Ø Mo+va+ons des par+es Ø Rareté de l objet Ø Moyens financiers Ø Modalité de paiement «Price is what you pay. Value is what you get.» Warren Buffet

28 Prépara/on de l entreprise Conclusion: présenter aux acquéreurs poten/els Une entreprise qui a encore du poten+el Une structure juridique simple Un bilan qui soit le reflet du résultat réel, déposé et cer+fié Des fonds propres et une bonne trésorerie Un endedement raisonnable, des comptes courants réduits Une comptabilité analy+que disponible Des bureaux, des usines modernes et bien organisés Une entreprise se prépare à être une bonne candidate

29 Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches des acquéreurs 6. Conclusion

30 Approche des acquéreurs 1. Etablir une liste des acquéreurs poten/els 4 catégories d acheteurs: ü l acquéreur issu de la famille; ü le partenaire, ac+onnaire ou salarié ü le par+culier étranger à la société; ü l acquéreur stratégique. Etablir un profil selon: ü les besoins de votre entreprise; ü les opportunités de marché; ü les souhaits spécifiques éventuels.

31 Approche des acquéreurs Les repreneurs poten/els La transmission peut- être interne ou externe.

32 Approche des acquéreurs Transmission interne- familiale Avantages Inconvénients Même culture familiale et d entreprise Risque que le pouvoir reste dans les mains du cédant Pérennité des idées du cédant Conflit intergénéra+onnel Le cédant reste en contact Connaissance implicite de l héri+er Successeur déjà impliqué et donc mieux accepté par les autres acteurs Interférence avec les conflits privés Conserva+on des anciens modes de fonc+onnement

33 Approche des acquéreurs Transmission externe Avantages Inconvénients Nouvelles connaissances et savoir- faire Risque de rejet de la part du personnel Nouvelle stratégie Professionnalisa+on de l entreprise Procédure plus longue recherche du candidat idéal Détachement plus facile du cédant Eviter les conflits de succession

34 Approche des acquéreurs 2. Sélec/on des acquéreurs poten/els Expérience acquisi/on Nature ac/vité Santé financière Stratégie, style management Présence Géographique Approba/on requise Ac/onnariat Impact fiscal

35 35 Réussir la vente de ma PME Approche des acquéreurs 3. Approche classique des acquéreurs poten/els Offre Info Memo Accord confiden/alité Profil Anonyme Premier contact

36 Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches des acquéreurs 6. Conclusion

37 Conclusion Transmedre son entreprise demande autant une prépara+on juridique, fiscale et financière que psychologique. Timing idéal = 3 ans à l avance Fixer prix raisonnable pour l acquéreur et le vendeur è Win- Win

38 Conclusion Le rôle du conseiller S assurer de la faisabilité de la cession (évalua+on) Veiller à ce que le cédant soit préparé ainsi que sa famille Rédac+on d un memorandum d informa+on Réalisa+on d une valorisa+on détaillée Sélec+on des candidats acquéreurs poten+els Prendre contacts avec les acquéreurs poten+els Récep+on des offres non liantes Négocia+on en vue de la récep+on des offres liantes Assistance lors de la due diligence Assistance à la rédac+on du contrat de cession.

39 3 Footer Conclusion

40 Conclusion Deloiie Fiduciaire à Bruxelles et en Wallonie Notre bureau de Bruxelles 3 Avenue Bourgmestre E. Demunter 1090 Jede Notre bureau de Liège Office Park Alleur Rue Alfred Deponthière, Loncin Notre bureau de Charleroi Chaussée de Courcelles 113, 6041 Gosselies

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE 8 étapes pour aboutir N 1 : Réaliser un bilan retraite et réfléchir au repreneur

Plus en détail

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU SOMMAIRE I. Cadre de la transmission II. Les étapes clés de la transmission III. Les dix écueils à éviter I. Le cadre de la transmission Céder

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte Virginie Fauveau BCGE Corporate finance Introduction 1 Introduction Mise en parallèle des processus

Plus en détail

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin Les clés de l évaluation Hervé Bardin Evaluation d entreprise : principes généraux Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation

Plus en détail

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Transactions Maroc AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Strictement confidentiel Les étapes clefs La préparation, un facteur clef de succès Quelle

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 SOMMAIRE AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 1. Des milliers d entreprises à transmettre 13 Le marché de la transmission

Plus en détail

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier.

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La référence en achat et vente d entreprises Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La vente d une entreprise ne s improvise pas. Elle nécessite une planifica>on rigoureuse

Plus en détail

La transmission d entreprises

La transmission d entreprises La transmission d entreprises www.interface-entreprises.com Janvier 2013 Plan 1 2 3 4 5 1 Contexte et enjeux de la transmission d entreprises 2 Les motivations de la transmission 3 Les points clés du processus

Plus en détail

Préparation à la vente

Préparation à la vente Alain Schockert Administrateur-Délégué 30 mars 2011 - Namur Agenda Quand et pourquoi? A qui? Comment et spécificités de la transaction? Processus type Phase préparatoire Modes de cession Etapes d un processus

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Guide du démembrement

Guide du démembrement Guide du démembrement Inves&r dans l immobilier grâce au système du démembrement Les solu&ons actuellement à votre disposi&on sont mul&ples (placements boursiers, immobilier, ac&ons, livrets d épargne,

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE

EVALUATION D ENTREPRISE EVALUATION D ENTREPRISE «Combien vaut mon entreprise?» EVALUATION PLAN DU MODULE 1) Objectifs et enjeux de l évaluation Pour le propriétaire Pour le repreneur 2) Évaluation : apports et limites 3) Rappel

Plus en détail

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise?

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Raphaël Abou BluFinance Arnold Raicher Optimiser la cession Processus de décision Choix d un intermédiaire Processus de cession professionnel Témoignage

Plus en détail

Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées

Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées «Inventaire et mode d emploi» Transaxiall - Atelier RM 5 5 2014 Le marché de la reprise en France - 500 000 entreprises à reprendre? - 350 000 n ont pas de valeur

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

Cabinet de Conseil Financier

Cabinet de Conseil Financier Cabinet de Conseil Financier Table des Matières Section 1 Section 2 Section 3 A propos de nous A propos de vous A propos de vous & de nous 3 9 13 2 Section 1 A propos de nous A Propos de vous A propos

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Le 6 décembre 2012. Les règles d or de la

Le 6 décembre 2012. Les règles d or de la Les règles d or de la transmission d entreprise Les règles d or de la transmission d entreprise Arnaud DELAHAYE - conseiller en gestion de patrimoine Sébastien GASC - Adjoint du Directeur Commercial Entreprises

Plus en détail

Qu est- ce qu un Mentor?

Qu est- ce qu un Mentor? Qu est- ce qu un Mentor? Défini'on d un Mentor Un mentor est quelqu un qui a de l avance sur le chemin que je veux suivre. Si je veux devenir une superstar du catch, je m adresserai certainement à The

Plus en détail

Utilisez l immobilier pour optimiser la diversification et l efficience fiscale dans la planification de retraite

Utilisez l immobilier pour optimiser la diversification et l efficience fiscale dans la planification de retraite Utilisez l immobilier pour optimiser la diversification et l efficience fiscale dans la planification de retraite Appuyer votre approche en ma1ère de planifica1on et ges1on du patrimoine Pouvoir soutenir

Plus en détail

«Evaluation de l entreprise»

«Evaluation de l entreprise» «Evaluation de l entreprise» Philippe BRIDOUX GESCO 1 Sommaire I. Introduction : quand valorise-t-on / que valorise-t-on? II. Les composantes de la valeur d une entreprise III. Les différentes méthodes

Plus en détail

PREPROGRAMME THEMATIQUE

PREPROGRAMME THEMATIQUE PREPROGRAMME THEMATIQUE Procédure de réservation Pour réserver une conférence, téléchargez le dossier d inscription en cliquant ici. Parmi les thématiques proposées, choisissez celles que vous souhaitez

Plus en détail

Avocat spécialiste en droit fiscal

Avocat spécialiste en droit fiscal Jean-Marie Baldo Avocat spécialiste en droit fiscal 1 Les opérations juridiques - La vente à un tiers : - La vente du fonds de commerce - La vente des parts ou actions de la société - La vente de l immobilier

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Op#misa#on, déten#on et transmission du patrimoine professionnel. Octobre 2014

Op#misa#on, déten#on et transmission du patrimoine professionnel. Octobre 2014 Op#misa#on, déten#on et transmission du patrimoine professionnel Octobre 2014 L organisa#on du patrimoine des professionnels Les différentes formes d exercice des ac9vités professionnelles, les contraintes

Plus en détail

Rôle de l expert-comptable dans une opération de capital investissement

Rôle de l expert-comptable dans une opération de capital investissement Petit déjeuner débat : L expert-comptable : acteur du capital investissement Organisé par : le Conseil Régional de l Ordre des Expert Comptables de Casablanca et des Régions du Centre, Tensift et Sud,

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com

Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com Comment font les Français pour vendre ou acheter un bien immobilier? Que pensent les Français du marché de l immobilier en 2012? Janvier

Plus en détail

«1000 jours» pour bien négocier la dernière ligne droite

«1000 jours» pour bien négocier la dernière ligne droite Partenaires experts LES EXPERTS > THIERRY LHOMMEAU Aexecutive > NATHALIE DELAIGUE KPMG > PIERRE LAMIDON Cornet Vincent Ségurel > SYLVAIN QUERNEAU UI Cap Ouest > LUDIVINE LEBRETON - Société Générale > Avec

Plus en détail

Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE. ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe.

Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE. ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe. Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe. INTERVENANTS : Denis DELAMARE Président de l Association des Experts-comptables

Plus en détail

VENDRE SON ENTREPRISE. Quelle stratégie?

VENDRE SON ENTREPRISE. Quelle stratégie? VENDRE SON ENTREPRISE Quelle stratégie? PLAN DE L INTERVENTION 1 ère partie : Pierre Haenel CCI 49 bien connaitre son entreprise pour faire les bons choix les différents réseaux d intermédiaires Les facteurs

Plus en détail

Temps d échange sur le Lean

Temps d échange sur le Lean Temps d échange sur le Lean Comité d orienta7on de l Itmd Atelier collec7f 3 février 2015 Atelier animé et res7tué par Elsa Bonal Déjà- là Table des ma7ères 1. La démarche de cet atelier collec7f 2. Repères

Plus en détail

Impairment test : Les enjeux de la valeur terminale et du business plan dans l évaluation par les flux de trésorerie disponible

Impairment test : Les enjeux de la valeur terminale et du business plan dans l évaluation par les flux de trésorerie disponible 17, rue Henry Monnier - 75009 Paris Thomas Bouvet - tel : 06 62 66 75 18 bouvet@defix.fr Impairment test : Les enjeux de la valeur terminale et du business plan dans l évaluation par les flux de trésorerie

Plus en détail

Plan Défi Biotech Santé

Plan Défi Biotech Santé Plan Défi Biotech Santé Positionnement Concurrentiel et Commercial Présentation de l opération 24 novembre 2011 24 novembre 2011 1/20 2011 Intervenants Denis le Bouteiller, responsable de la mission Expérience

Plus en détail

Le Diagnos+c Financier

Le Diagnos+c Financier Le Diagnos+c Financier MAE Full Time 2013-2014 1 Nota+on * Examen de 2 heures avec mise en situa+on professionnelle. 2 INTRODUCTION DU COURS 3 Ce qu est l analyse financière 1) Un outil plus qu une théorie.

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés Ges3on opéra3onnelle des achats d énergie

Fin des Tarifs Réglementés Ges3on opéra3onnelle des achats d énergie Fin des Tarifs Réglementés Ges3on opéra3onnelle des achats d énergie 18 juin 2015 Talence SMART GRID ENERGY - Ce document est la propriété de SMART GRID ENERGY. Toute communica3on, reproduc3on, publica3on,

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR?

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? La valeur globale de l entreprise n est pas la somme algébrique des valeurs des éléments, pris individuellement,

Plus en détail

Programme. Formaons. Dans ce livret

Programme. Formaons. Dans ce livret Programme De Formaons Dans ce livret Comptabilité... 3-4 Fiscalité... 5-6 2015 Ges5on... 6 Faites de votre banquier votre allié... 7 Patrimoine social, professionnel et privé... 8-9 Informa5que... 9-10

Plus en détail

Nom du Document : ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL

Nom du Document : ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL ET L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL Page : 1/5 Est-il plus intéressant d acheter un fonds de commerce ou les titres d une société?

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

Construire un Business Plan. Les 10 points essentiels

Construire un Business Plan. Les 10 points essentiels Construire un Business Plan Les 10 points essentiels 1 Intervenants Cyrille BENOIT Expert-comptable Thierry POLACK Expert-comptable (Président de la Commission Innovation et technologie de l Ordre des

Plus en détail

Lettre de motivation en Suisse et en France

Lettre de motivation en Suisse et en France Rédiger une Lettre de motivation en Suisse et en France 3 ème salon de l emploi transfrontalier 20 et 21 septembre 2012 David Talerman Co-auteur de «Décrocher un emploi en Suisse» Auteur de «Travailler

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 16 Avenue Hoche 75008 Paris tel.: +33 1 71 18 18 91 Paseo de la Castellana, 141 -Edif. Cuzco IV - 28046 Madrid tel.: +34 91 113 85 09 Index Marché des

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise?

Comment valoriser une entreprise? Comment valoriser une entreprise? Les patrons de PME françaises ont en général peu d idées de ce que vaut leur entreprise, ou alors des idées approximatives voir fausses. Ils ne se poseront la question

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. Avant-propos 7 Jean-Pierre Di Bartolomeo. Introduction 11 Micheline Claes

Table des matières. Sommaire 5. Avant-propos 7 Jean-Pierre Di Bartolomeo. Introduction 11 Micheline Claes Table des matières Sommaire 5 Avant-propos 7 Jean-Pierre Di Bartolomeo Introduction 11 Micheline Claes Évaluation d entreprises 15 Joseph Marko Introduction 15 Titre I er. Projet de norme relative aux

Plus en détail

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale»

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Compétences Managériales et Outils Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Pour qui? Pour quoi? Objec&fs Vous programmez régulièrement avec vos collaborateurs

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1 Présenta*on Février 2012 1 Sommaire 1. Posi*onnement p 3 2. Présenta*on de notre offre p 4 1. Stratégie marke*ng p 5 2. Audit de performances p 7 3. Accompagnement de porteurs de projets p 10 3. Références

Plus en détail

FORUM Comptabilité & Professions Financières L entreprise dont vous êtes l expert-comptable est elle prête à être cédée?

FORUM Comptabilité & Professions Financières L entreprise dont vous êtes l expert-comptable est elle prête à être cédée? FORUM Comptabilité & Professions Financières L entreprise dont vous êtes l expert-comptable est elle prête à être cédée? Alain Marbehant 30 novembre 2006 0 Forum Comptabilité et professions financières

Plus en détail

Cédants : Démarche et étapes clés pour réussir son projet de cession

Cédants : Démarche et étapes clés pour réussir son projet de cession Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre - Rennes - Le Liberté Cédants : Démarche et étapes clés pour réussir son projet de cession Animé par : Pierre-Yves LE MOUEL - CRA Bruno

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

La transmission de l entreprise familiale

La transmission de l entreprise familiale La transmission de l entreprise familiale Mai 2011 «Il a pourtant eu le loisir de m observer à la tête de mon affaire, absent à la maison, stressé, inquiet, totalement impliqué et parfois même défaitiste

Plus en détail

CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER REPRISE D ENTREPRISE SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010

CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER REPRISE D ENTREPRISE SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010 SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010 «REPRENDRE UN COMMERCE OU UNE AFFAIRE ARTISANALE : MODE D EMPLOI» EXTRAIT DE LA CONFERENCE D ARMELLE FINEZ - EXPERT COMPTABLE CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe TRANSMISSION D'ENTREPRISE Remise au sein de la famille Séparation du capital et du management

Plus en détail

MAÎTRISEZ VOTRE PATRIMOINE

MAÎTRISEZ VOTRE PATRIMOINE MAÎTRISEZ VOTRE PATRIMOINE Olifan Group innove dans le domaine du conseil en stratégie patrimoniale et en investissements avec un mode de gouvernance unique en Europe. Olifan Group, première société paneuropéenne

Plus en détail

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons»

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» 2014 Objec)fs de la forma)on S approprier les fiches du kit promo ECR : défini;ons, les bonnes pra;ques promo;onnelles, KPI Connaitre les types

Plus en détail

Aujourd hui, nous allons parler de l op2on Catégorie T de Placements CI. Nous allons expliquer en quoi elle consiste et comment elle fonc2onne.

Aujourd hui, nous allons parler de l op2on Catégorie T de Placements CI. Nous allons expliquer en quoi elle consiste et comment elle fonc2onne. 1 Aujourd hui, nous allons parler de l op2on Catégorie T de Placements CI. Nous allons expliquer en quoi elle consiste et comment elle fonc2onne. À la fin de la présenta2on, vous en saurez davantage sur

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

Pourquoi vous préparer à transmettre votre entreprise?

Pourquoi vous préparer à transmettre votre entreprise? GUIDE DU CEDANT Pourquoi vous préparer à transmettre votre entreprise? Quels que soient la taille ou le type de l entreprise, sa cession est un acte de gestion qui ne s improvise pas. Les conséquences

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. Juin 2015

PRESENTATION GENERALE. Juin 2015 PRESENTATION GENERALE Juin 2015 Table des matières 1. UN CONSEIL DEDIE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOS OPERATIONS DE HAUT DE BILAN 2. LES DIFFERENTES PRESTATIONS DE SERVICE 3. LES ACCREDITATIONS DE MJE

Plus en détail

"#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-!

#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-! "#$%&'(')$$*&+%),#-.(&,/*.0##-,#01-(0*.'2*,#3 $45*00#,41$67##-'.#&8,*&#&7*$9 :%-'$(;#0#&- La continuité d une carrière enrichie par le changement Expert depuis plus de 25 ans en outplacement et conseil

Plus en détail

CHALLENGE FIDAL-PARIS XI. Concours juridique et fiscal 2011. Présentation du cas «SARL Log-Tel»

CHALLENGE FIDAL-PARIS XI. Concours juridique et fiscal 2011. Présentation du cas «SARL Log-Tel» CHALLENGE FIDAL-PARIS XI Concours juridique et fiscal 2011 Présentation du cas «SARL Log-Tel» 1 Lettre reçue de votre client, Monsieur MARTIN Voici la lettre que vous venez de recevoir de Monsieur MARTIN

Plus en détail

Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient

Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient Animé par : Isabelle GRANGER Gaëlle COTONNEC Daniel BOURDON Plan de notre intervention 1. L activité: codes NAF/APE 2. La localisation

Plus en détail

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise Pour un transfert à sa pleine valeur 1 Énoncé d ouverture La vente d une entreprise est un processus complexe et potentiellement rempli d embuches.

Plus en détail

Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise?

Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise? Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise? Salon des entrepreneurs Mercredi 4 Février 2015 Carine GENDREAU Expert-comptable Commissaire aux comptes Membre du comité Transmission du CSOEC DES POINTS

Plus en détail

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 LES 7 CLES POUR UN SITE INTERNET EFFICACE www.internetbusinessbooster.com Table des ma?ères LE PRINCIPE DE BASE POUR UN SITE QUI PARTICIPE AUX VENTES p.

Plus en détail

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse I- Contexte de l'évaluation et perspectives... 2 1) Contexte de l évaluation... 2 2) Les demandeurs de l'évaluation?... 2 3) Perspectives... 3

Plus en détail

Economie et reprise officine. Bienvenue 28 février 2015

Economie et reprise officine. Bienvenue 28 février 2015 Economie et reprise officine Bienvenue 28 février 2015 1 Valérie CHENOT Account Manager Professions libérales Banque J. Van Breda & C Jean-Yves LEGROS Expert-comptable Fidulife-CFG 2 1. Est-il encore possible

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya Avis d Expert UDE MEDEF Guadeloupe Mercredi 26 février 2014 M Baïreh LISETTE Florestan ROUET SOMMAIRE 1. Introduc2on 2. Evalua2on

Plus en détail

La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF

La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF PAR LA COMPAGNIE DES CONSEILS ET EXPERTS FINANCIERS Face au constat que les 20 000 entreprises d une valeur inférieure à 1 M se transmettent

Plus en détail

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30 Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse 11h00 à 12h30 Intervenants Robert de VOGÜE ARKEON Finance (P.D.G.) Emmanuel STORIONE - ARKEON Finance Antoine LEGOUX - Expert comptable

Plus en détail

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015 Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges La société holding Mardi 14 avril 2015 1 Sommaire 1/ Qu est ce qu une holding Définition / Principes et caractéristiques Illustration 2/ Les bonnes

Plus en détail

L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires?

L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires? L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires? Cyril Bouyeure, www.idefie.org Château Kiener, 24 rue de Verdun, Colmar le 8 juillet 2015

Plus en détail

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES Finance Comptabilité Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES LE MOT DU CENTRE PATRONAL Donnez un coup d accélérateur à votre carrière! A u service des entreprises

Plus en détail

COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani

COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani Aperçu de la société (1/2) 2 Micro-Macinazione Micro-Macinazione est le leader européen de micronisation de principes actifs pharmaceutiques.

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014)

Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014) Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014) Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières 2 SOMMAIRE PAGES INTRODUCTION 3 I) Schéma illustratif

Plus en détail

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat ASSURANCE VIE Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat M. X, 45 ans, avocat, deux enfants de 11 et 15 ans Je m intéresse de très loin à la Bourse et préfère consacrer mon temps libre à ma famille.

Plus en détail

La cession «en bloc» des titres à une SPFPL : Pas si simple!

La cession «en bloc» des titres à une SPFPL : Pas si simple! La cession «en bloc» des titres à une SPFPL : Pas si simple! Août 2013 La SFPFL (Société de participations financières de profession libérale) est un outil juridique supplémentaire mis à la disposition

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 Sommaire Page 4 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 9 Page 12 Page 15 Page 17 Page

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Economie sociale et transi.ons polycentriques

Economie sociale et transi.ons polycentriques Economie sociale et transi.ons polycentriques Thomas Bauwens et Sybille Mertens Congrès des économistes belges de langue française Commission 4 Quelle économie dans une ère post- croissance? 26 novembre

Plus en détail

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 13/11/14 1 Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 Les intervenants Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Boris FLECHE Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS Cabinet Tacher Isabelle ANDRIES-LAUDAT

Plus en détail

Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME. une valeur ajoutée pour votre PME. Entreprendre 2010

Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME. une valeur ajoutée pour votre PME. Entreprendre 2010 Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME 31.03.2010 Entreprendre 2010 Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME Jean NICOLET 31.03.2010 Membre de la Commission

Plus en détail

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Terre & Ciel 2012 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 p. 1 3 impasse des Tourmalines 44300 Nantes Siège

Plus en détail

ACTORIA CONSEIL. Spécialiste international des PME pour la transmission d entreprise DOSSIER DE PRESSE 2016

ACTORIA CONSEIL. Spécialiste international des PME pour la transmission d entreprise DOSSIER DE PRESSE 2016 ACTORIA CONSEIL Spécialiste international des PME pour la transmission d entreprise DOSSIER DE PRESSE 2016 SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE 2016 3 EDITO de Fabrice Lange, fondateur d Actoria Conseil 4 I. ACTORIA

Plus en détail

Atelier animé par : France REVOL - Espace Entreprendre - CCI Grenoble. David EYBERT-GUILLON - Caisse d Epargne Rhône-Alpes

Atelier animé par : France REVOL - Espace Entreprendre - CCI Grenoble. David EYBERT-GUILLON - Caisse d Epargne Rhône-Alpes Atelier animé par : France REVOL - Espace Entreprendre - CCI Grenoble David EYBERT-GUILLON - Caisse d Epargne Rhône-Alpes DEFINIR LE PROJET DE REPRISE Etude commerciale Etude financière Adéquation Homme

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

L entreprise commerciale. Conférence 8. Les biens de l entreprise et la propriété intellectuelle

L entreprise commerciale. Conférence 8. Les biens de l entreprise et la propriété intellectuelle L entreprise commerciale Conférence 8. Les biens de l entreprise et la propriété intellectuelle Introduc3on. L intérêt à connaître la composi3on d une entreprise - Intérêt économique : bonne ges3on des

Plus en détail