RAPPORT ANNIE BRETON ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 19 JUIN 2013 ANNUEL 2012 DE LA DIRECTION GÉNÉRALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2012-13 RAPPORT ANNIE BRETON ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 19 JUIN 2013 ANNUEL 2012 DE LA DIRECTION GÉNÉRALE"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL 2012 DE LA DIRECTION GÉNÉRALE ANNIE BRETON ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 19 JUIN 2013

2 NOTRE MISSION Corporation privée à but non lucratif au service de la société et de sa collectivité. En tant qu institution permanente, le Musée de Charlevoix a pour mission de conserver, d étudier et de communiquer les patrimoines artistiques, historiques et ethnologiques de la région de Charlevoix tout en offrant à la population charlevoisienne une programmation ouverte sur le monde. Il acquiert et expose les objets les plus significatifs du patrimoine régional, national, canadien et mondial à des fins d études, d éducation et de délectation. Il accomplit l ensemble des fonctions muséales : conservation, acquisition, éducation, recherche, action culturelle, diffusion, et documentation. Nos valeurs : Accueil et service à la clientèle Accessibilité du Musée et de son environnement externe Ouverture Professionnaliste Rigueur Développement durable Implication dans le milieu culturel Tel qu établi lors d une réflexion stratégique survenue en avril

3 Alors que l année 2011 fut marquée par des travaux de rénovations importants (échelonnés de novembre 2010 à octobre 2011) et l année par l ouverture d une nouvelle exposition permanente (inaugurée en janvier 2012), l année fut, en comparaison, plutôt calme! L année dernière, le Musée a enregistré un surplus (aux états financiers), si on ne considère que le fonctionnement. Cependant, le projet de mise aux normes a généré un déficit important qui a annulé ce surplus d opération. Cette année ( ), un déficit important est enregistré (tant pour les opérations que le déficit accumulé). En effet, cette fois-ci, les revenus obtenus ne suffisent pas à couvrir les dépenses effectuées, qui ont pourtant été tout à fait raisonnables et limitées au nécessaire. La prochaine année en sera une de restrictions, bien qu il soit toujours difficile de diminuer des dépenses déjà réduites. Le Musée de Charlevoix poursuit son œuvre de rapprochement vers la population charlevoisienne. Par des activités et du travail auprès des écoles (rappelons que l ouverture aux publics scolaires fait carrément partie des lettres patentes et de la mission du Musée), nous cherchons à faire venir au Musée des gens qui n en ont pas l habitude, à démocratiser le Musée, à rendre accessible et ludique le patrimoine, à faire savoir que nous offrons un espace fabuleux, mais aussi familier. Notons aussi que, dans le même esprit, de nombreux partenariats et collaborations ont été élaborés. Le Musée de Charlevoix devient un acteur véritablement incontournable du milieu culturel et touristique charlevoisien. DES EXPOSITIONS MARQUANTES Un ambitieux projet d exposition a été réalisé en collaboration avec plusieurs partenaires : la Collection Power Corporation du Canada, la nation huronne-wendate de Wendake et la nation innue de la Côte-Nord, notamment. Les Premières Nations dans Charlevoix et dans l'art québécois a été à l affiche du 18 juin au 10 octobre, puis la section comportant les œuvres de la Collection Power Corporation a été retirée, laissant en place les sections traitant de la présence autochtone au Québec et dans Charlevoix. Ce projet d exposition a débuté avec l idée d exposer les œuvres de la Collection Power Corporation représentant des autochtones, dont une douzaine d œuvres de Cornelius Krieghoff. Ce projet était d ailleurs sur la table depuis Afin d enrichir cette exposition, une section sur la présence autochtone dans Charlevoix a été ajoutée et afin que les visiteurs situent bien la réalité locale, une section sur les autochtones au Québec a aussi été créée (les habitations, les 3

4 groupes linguistiques et culturels, un résumé de l histoire autochtone). Pour la conception de cette section, plusieurs personnes ont été contactées afin de créer un comité scientifique nous permettant d asseoir solidement nos propos sur les questions délicates de l occupation du territoire par les peuples autochtones et la présentation de leur culture. La recherche, assumée par la conservatrice du Musée, fut particulièrement intense pour ce projet. Visant particulièrement la clientèle européenne, américaine et canadienne, cette exposition a attiré moins de visiteurs que la précédente (sur les bateaux blancs), mais a tout de même reçu d excellents commentaires. À l automne, la section des œuvres d art de la précédente exposition fut remplacée par l exposition de l Expérience Photographique internationale des Monuments, réalisée en collaboration avec Action Patrimoine qui présente cette exposition annuellement en divers lieux du Québec. La remise des prix aux lauréats québécois a eu lieu lors du vernissage le 4 novembre. Pour l occasion, nous avions convaincu deux groupes de jeunes (une classe d arts plastiques à Baie- Saint-Paul et Groupe Action Jeunesse, de la Maison des Jeunes, à La Malbaie) de participer au concours québécois. Le Musée a alors offert une formation en patrimoine aux deux groupes (en ) et exposé toutes les photos réalisées, en même temps que l exposition EPIM (novembre 2012 à mars 2013). 4

5 La réalisation de cette dernière exposition fut simple et relativement peu coûteuse. Toutefois, les autres expositions des dernières années (incluant la dernière, de même que celle de ) sont plus complexes. Auparavant, le Musée a présenté des expositions plus traditionnelles. Depuis quelques années, le Musée a cherché a élargir son public en présentant des sujets plus attirants pour le grand public : peinture de paysages, Riopelle et la nature, peintre à succès, Temps d une paix, de même que des expositions plus ethnologiques, textiles traditionnels, Bateaux blancs, Premières Nations, Fêtes populaires. Nous avons ainsi gagné le cœur de nombreux visiteurs et fait découvrir ce que peut être un musée à des visiteurs non initiés. Ce type d expositions engage cependant des ressources plus imposantes (financières, humaines, matérielles). Il s agit d un choix assumé, mais qui a ses conséquences financières et qui ne pourra être poursuivi à chaque année devant laisser place à des expositions aussi attirantes mais moins coûteuses en coûts de réalisation. Nous avions donc quatre expositions simultanément durant l hiver : la permanente, l exposition de la mezzanine, l exposition Les Premières Nations dans Charlevoix et L EPIM. D autres expositions ont été présentées cette année. La mezzanine a vu : Visu elles les Muses (il s agissait de la dernière présentation de cette exposition collective du Centre Femmes aux Pluri-Elles), Trésors de nos collections la religion, Trésors de nos collections Les chapeaux, Les 40 ans du Mont Grand-Fonds (en collaboration avec la station de ski du même nom). Ces expositions ont permis de dévoiler des œuvres et objets de nos collections (une cinquantaine d objets liés à la religion et une quarantaine de chapeaux), ce qui est toujours apprécié du grand public, de même qu une thématique historique régionale. Depuis l ouverture de la bibliothèque Laure-Conan à La Malbaie, le 11 novembre 2011, la politique de programmation des expositions de la mezzanine a été révisée. En effet, la bibliothèque possédant un espace culturel (une salle d exposition multi-fonctionnelle), les artistes amateurs (par exemple), y ont des possibilités d exposition. Le Musée se consacre donc davantage à sa mission muséale en dirigeant ses expositions vers quatre possibilités : trésors de nos collections, arts populaires, artiste charlevoisien émergent mais déjà reconnu par ses pairs et thématique historique ou ethnologique régionale 5

6 En plus de la mezzanine, d autres lieux du Musée ont été exploités pour présenter des miniexpositions. Pendant Les Premières Nations dans Charlevoix et dans l'art québécois, la salle polyvalente a accueilli des œuvres d artistes autochtones actuels. Cette exposition a été réalisée en collaboration avec l Institut Tshakapesh à Sept-Îles et le Centre de développement de la formation et de la main d œuvre huron wendat de Wendake. Par la suite, ont pris place dans cette salle les photos réalisées dans Charlevoix dans le cadre du concours Expérience photographique du patrimoine. Ce projet fut réalisé en collaboration avec les deux agentes de développements culturels de Charlevoix, la Commission scolaire, le Groupe Action Jeunesse et le Centre éducatif Saint-Aubin. Dans le hall du Musée, au cours de l été, une micro-exposition fut présentée sur le thème maritime dans le cadre du passage de la Transat Québec-Saint-Malo à La Malbaie. Cette exposition a été réalisée en collaboration avec le Yacht Club de Québec, le Port de refuge de Cap-à-l Aigle et la Ville de La Malbaie. Le hall a aussi accueilli les œuvres collectives réalisées lors des deux premières éditions des Journées Relève & Traditions, en prémisse de l événement de cette année (tenu lors de la fin de semaine de la fête du travail). Le terrain est devenu, encore une fois cette année, un autre espace d exposition par l installation des Épouvantails de Saint-Aimé-des-Lacs. Pour la troisième année consécutive, les meilleures œuvres des Aimé-lacois ont été plantées sur le terrain du Musée au ravissement des passants. Le terrain est aussi interprété à travers ses plantes médicinales par un livret réalisé par deux herboristes et offert gratuitement à l accueil. On y trouve aussi trois œuvres réalisées lors des Journées Relève & Traditions, dont notre nouveau four à pain. Le hall reçoit aussi une forme d exposition toujours en mouvement En juin dernier, nous avons peint un pan de mur en tableau noir. Les enfants (de tous âges!) sont invités à y laisser une œuvre d art éphémère à la craie ou un simple autographe. Ce geste simple attire l attention et apporte bien du plaisir à nos jeunes artistes. 6

7 L exposition permanente du Musée de Charlevoix, Charlevoix raconté- fabuleux, familier, a reçu sa part d hommage cette année. En effet, l association touristique régionale de Charlevoix a remis au Musée de Charlevoix le prix régional du tourisme en tant qu attraction de moins de visiteurs. La candidature insistait particulièrement sur l exposition permanente comme réalisation novatrice. Aux prix régionaux du Patrimoine, le Studio Trad réalisé par le Musée de Charlevoix et des partenaires au Carrefour culturel Paul-Médéric, a remporté le prix Interprétation et Diffusion pour Charlevoix-Ouest. Un contrat externe a été réalisé par le Musée cette année pour la municipalité de Saint-Siméon et son comité du développement économique durable. Dans le cadre du 200 e anniversaire du hameau de Port-au-Persil, une exposition commémorative a été réalisée en collaboration avec la municipalité et son comité, les résidents de Port-au-Persil et l école de Saint-Siméon. Ce projet a rapporté un léger revenu au Musée en plus d une visibilité importante (et de beaucoup de travail!). Port-au-Persil a remporté le prix du patrimoine pour Charlevoix-Est dans la Catégorie «Interprétation et diffusion» pour le projet «Célébrons le 200 e de Port-au-Persil, dont l exposition faisait partie. 7

8 DES ACTIVITÉS DYNAMIQUES Les activités de financement ont été importantes encore cette année. Nous avons choisi de donner à la vingt-troisième édition de l Omnium de Golf les couleurs autochtones, en lien encore avec l exposition. Nous avons pour cela bénéficié du partenariat des nations innues de Essipit, Pessamit et Mashteuiatsh. Cette collaboration nous a permis de présenter un événement haut en couleurs et très apprécié des participants. Les revenus bruts de l événement se sont élevés à plus de $. La dégustation de Vins & Fromages a connu un franc succès. Placée sous la présidence d honneur de monsieur Bernard Maltais, préfet de la MRC de Charlevoix-Est et maire de Saint-Aimédes-Lacs, l activité a aussi bénéficié de la visite de madame Pauline Marois, première ministre du Québec et députée de Charlevoix. La formule, renouvelée, a mis en valeur tous les fromages 8

9 de Charlevoix ainsi que viandes, poissons et terrines régionaux, de même qu une sélection de chocolats en finale. En plus des vins internationaux, on trouvait aussi sur les tables des bières et cidres charlevoisiens de même que l Omertô. L Encan des Œuvres des Étoiles a permis d amasser environ $ grâce aux œuvres de Bernard Maltais, Martin Brisson, Cathy Martin, Michel Couturier, Pierre Rochette, Marie-Eve Guay et Stéphan Bouchard. Le Musée de Charlevoix est de plus en plus connu et reconnu pour ses activités diversifiées et dynamiques. Cette année encore, des centaines de visiteurs ont pu profiter de ces activités et s attacher encore à leur Musée régional. Notre objectif, avec ces activités, est d amener au Musée des gens qui n y viendraient pas autrement, de faire comprendre l ouverture et l accessibilité du Musée à tous. D ailleurs, notre nouveau «slogan» est «le Musée de Charlevoix : fabuleux, familier». Nous avons donc offert, trois soirées de la pleine lune : une soirée «tradelidam» (micro-ouvert en contes et musiques), une soirée autochtone avec le groupe Tueikan de Baie-Saint-Paul et une autre soirée autochtone (qui fut d ailleurs extrêmement appréciée) avec Florent Vollant. Les Journées Relève & Traditions ont aussi pris les couleurs de l exposition : nous avons établi un partenariat avec l Institut Tshakapesh de Sept-Îles (anciennement Institut Culturel Éducatif Montagnais - ICEM). L activité a donc réuni des artisans et artistes charlevoisiens et innus pour une fin de semaine d échanges interculturels, tant pour les artisans que pour le public. Nous avons construit un four à pain et dégusté de la banique, sculpté une œuvre d art populaire et vu la construction d un shaputuan, brodé du papier St-Gilles et admiré des broderies innues, fabriqué des signets perlés et rencontré une artisane du perlage innu, etc. La soupe aux gourganes était encore en dégustation, des conférences étaient offertes (spiritualité autochtone en Charlevoix et vie moderne pour une autochtone en Charlevoix). La soirée de l Épiphanie est revenue pour la troisième année consécutive. En lien avec l exposition EPIM, nous avons offert une présentation de photographies parallèles entre le patrimoine breton et charlevoisien. Nous en avons profité pour déguster des desserts bretons. Le Salon des Collectionneurs est aussi revenu pour une quatrième année. Quatre collectionneurs étaient sur place (Barbie, dés à coudre, drave et roches & minéraux). Nous avons collaboré avec une classe de maternelle l École Léonce-Boivin des Éboulements qui a préparé des 9

10 collections de toutous et de petites voitures dans le cadre de leur «Jour 100». Une vidéo de ce projet a été réalisée avec la classe, en collaboration avec TVC-VM. Un Club des collectionneurs (pour adultes) devrait naître des suites de cette activité afin de créer des échanges conviviaux, mais aussi de faire connaître les collectionneurs et leurs objets au Musée, ce qui peut être très pertinent dans les préparations d expositions et l acquisition. En février, le Musée de Charlevoix a organisé les Retrouvailles des Marinières. Il y a plusieurs années, le Musée a reçu de nombreux objets liés à ce groupe de majorettes malbéen. Ces objets étant non identifiés, nous avons cherché à contacter d anciennes Marinières pour pouvoir les documenter. L engouement créé par notre appel à tous a résulté en l organisation de retrouvailles en bonne et due forme au Musée. Souvenirs ont été échangés et informations ont été recueillies pour documenter nos objets. DES IMPLICATIONS NÉCESSAIRES Le Musée a aussi continué à siéger au comité consultatif du Portrait culturel instigué par le CLD de la MRC de Charlevoix-Est. Le Musée demeure membre du Circuit Culture Charlevoix, mais aussi membre de l ATR et de son Programme de Marketing International (quoique cette participation au PMI n a pas été renouvelée pour 2013). La directrice du Musée a assisté pour une quatrième année consécutive au Congrès de la Société des Musées québécois, en octobre. Le Musée de Charlevoix continue à être actif sur la scène malbéenne et charlevoisienne. Le Musée fait partie du Circuit Culture Charlevoix. La directrice du Musée siège à la SDC de 10

11 Pointe-au-Pic, comme secrétaire, à un siège permanent désigné pour le Musée. Elle siège aussi à la Table des Partenaires de RevitalisAction La Malbaie, dont elle a d ailleurs été nommée porte-parole en mars dernier. En tant que membre du comité d animation de RevitalisAction, le Musée a aussi participé au BazArt Réclame ta rue au Centre-Ville de La Malbaie, aux activités d Halloween (en chapeautant le flashmob et en offrant un atelier créatif de colliers vaudous, en plus de participer activement à l organisation), de même qu à Art ifice sur Glace (en participant à l organisation et en offrant un atelier créatif). DES STATISTIQUES ÉLOQUENTES La fréquentation fut bonne cette année, mais moins que les années précédentes, ce qui explique la diminution des revenus. Nous avons reçu visiteurs au Musée (dont qui sont venus au Musée sans visiter les expositions). Hors les murs, nous avons atteint environ 600 personnes (Baz Art, Salon des activités intelligentes, visites dans les écoles). Les activités (Soirées de la pleine lune, Journées Relève & Traditions, vernissages, événements bénéfices, etc.) ont attiré environ personnes. De son côté, la boutique du Musée continue à se démarquer par une offre exceptionnelle de produits charlevoisiens et québécois. Très appréciée des visiteurs et des Charlevoisiens, la boutique demeure une source de revenus considérable et un attrait pour l institution. Les revenus de la boutique ont été intéressants : $ de revenus, pour des dépenses (achat des marchandises à vendre) de l ordre de $, ce qui fournit un profit de $. DES PROGRAMMES ÉDUCATIFS ENRICHISSANTS Les contacts avec le milieu scolaire se poursuivent intensément. Notre Responsable éducation & animation est très active dans ce domaine. Nous avons donc réalisé le projet de collectionnement avec la classe de maternelle dans le cadre du Salon des Collectionneurs; nous avons sensibilisé les enfants au collectionnement et réalisé une vidéo avec TVC-VM. Nous avons aussi amené des jeunes du secondaire à participer au concours québécois lié à l E- PIM pour cette année (un jeune photographe de La Malbaie a d ailleurs été sélectionné parmi les sept lauréats québécois), après le succès obtenu avec les deux groupes de l an dernier. Une exposition de leurs photos sera réalisée au Musée en juin prochain. 11

12 Tel que convenu et suivant nos habitudes, un programme éducatif a été réalisé en lien avec l exposition permanente et avec Les Premières Nations dans Charlevoix et dans l'art québécois et en accord avec le programme d enseignement de l école québécoise. Une école a demandé un programme spécial suivant leur thématique de l année : les cinq sens. Nous avons donc orienté notre programme vers ce thème et celui de la faune sauvage afin de le relier à nos deux expositions (permanente et Premières Nations), ce qui a été très apprécié par cette école, de même que par les autres groupes qui en ont profité. Nous avons reçu environ 250 élèves pour ce programme. Un groupe d Éducation aux adultes a aussi profité d un programme semblable, mais orienté sur la généalogie. Nous avons aussi reçu les élèves du cours d histoire de la civilisation occidentale du Centre d études collégiales en Charlevoix; ils trouvent dans notre exposition permanente les réponses à un questionnaire élaboré par leur enseignant. Notons que, comme l an dernier alors que nous avions reçu l acte d établissement L Écho des montagnes, nous avons reçu l acte d établissement des écoles de La Malbaie pour leur activité de la rentrée scolaire. Environ 75 enseignants et membres du personnel non enseignant ont réalisé une activité de motivation et de retrouvailles dans le hall et les expositions du Musée à la fin du mois d août. UN RAYONNEMENT CONSTANT Au plan des communications, le Musée se positionne toujours sur les médias sociaux : Facebook, Twitter, LinkedIn, ainsi que sur le portail Les communications aux membres et aux partenaires sont fréquentes par voie de courriels, ce qui contribue à conserver l attrait du milieu pour notre institution. Les publicités et mentions de notre exposition continuent à être diffusées dans les médias locaux et nationaux. Cependant, nous nous tournons davantage vers la promotion ciblée et virtuelle : médias sociaux, site internet, envoi de courriels. C est d ailleurs ce qui est suggéré dans le plan de communication. En effet, dans le cadre du renouvellement de l exposition permanente, nous avons fait réaliser un plan de communication qui servira à l ensemble du Musée pour les prochaines années. Il s agit en effet d une belle opportunité de revoir le positionnement du Musée de Charlevoix au niveau régional ainsi que de planifier une visibilité médiatique et promotionnelle actuelle et dynamique. Ayant été reçu en juin 2012, il ne pourra être déployé qu en L image du Musée de Charlevoix s inspire tout de même, désormais, de celle de l exposition permanente pour lancer le slogan : «Le Musée de Charlevoix : fabuleux, familier». Aussi, le positionnement du Musée comme ludique et accessible, qu on trouve dans le plan de communication est de plus en plus mis de l avant. Le Musée de Charlevoix a travaillé en collaboration avec la Société des Musées québécois pour entreprendre l Inventaire du patrimoine mobilier religieux conservé in situ. Cinq églises avaient été ciblées au départ, mais suite à des rétractations de la part de deux paroisses, c est l inventaire de trois églises qui aura été effectué (Sacré-Cœur de Jésus et Murray Bay à Pointeau-Pic, ainsi que La Galette). Entrepris en février 2013, l inventaire sera complété en mai-juin Jacques Hudon, employé au Musée comme technicien des collections, et Sylvie Simard, ancienne technicienne des collections du Musée, ont été retenus comme agents d inventaire pour ce projet. 12

13 DES COLLECTIONS IMPRESSIONNANTES Au cours de la dernière année, la gestion des collections a pris davantage de place. En effet, la conservatrice et le technicien des collections ont consacré beaucoup de temps à poursuivre l inventaire des collections et rattraper le retard accumulé dans cette tâche. Bien que les aliénations prévues n aient pas encore été effectuées, des démarches ont été faites afin de nous débarrasser d objets qui encombrent les réserves et qui ne nous appartiennent pas. Les acquisitions se poursuivent également afin d enrichir toujours les collections du patrimoine charlevoisien. Le Musée de Charlevoix a acquis une soixantaine de pièces, dont : une crèche réalisée par Louis Riverin des objets liés au festival de l éperlan de St-Siméon un tableau de l artiste Thésée deux tableaux de Juliette Simard-St-Gelais les armoiries de la Ville de La Malbaie, réalisées par Louis Riverin une porte de la prison de La Malbaie une peinture de Patrick Morgan un tapis tressé en sacs de pain DES RESSOURCES HUMAINES DÉVOUÉES Le personnel du Musée poursuit son excellent travail pour fournir au public d ici et d ailleurs des expositions, des activités et des services attrayants, intéressants et mémorables. Tous montrent un attachement à l institution et à sa mission qui contribue grandement à la réussite du Musée et à son rayonnement. Le personnel du Musée de Charlevoix Direction générale Annie Breton Conservation Meggie Savard Animation-Communications Sandrine Thibout Administration Angèle Tremblay Accueil Colette Guay Régie d immeuble Guy Gagnon Collections-Montages Jacques Hudon Accueil estival Noémie Fortin et Claude-Olivier Guay (étudiants) Surveillance de salle Sébastien Imbault (subvention de Emploi Québec) 13

14 Conseil d Administration du Musée de Charlevoix Paul-Henri Jean Président Michel Paradis Vice-Président Raymond Lavoie Secrétaire-Trésorier Janet Casey Toussaint Cauchon Marie-Andrée Charlebois Francine Laplante Harvey Paul Létourneau Francine Pilotte (a quitté en mars 2013) 14

15 DES COLLABORATIONS NOMBREUSES Ville de La Malbaie SDC de Pointe-au-Pic Saint-Aimé-des-Lacs Soutien aux activités (Journées Relève & Traditions, etc.) Le Musée siège à la Table des Partenaires Commanditaire Journées Relève & Traditions Le Musée siège au CA Collaborateur pour la Piste des Épouvantails Agentes de dvt culturel Conseils constants Contribution du Musée au portrait culturel de la MRC de Charlevoix-Est Collaboratrices pour les liens avec le milieu scolaire Circuit Culture Charlevoix Inter-promotion Commission scolaire Projet Collectionnement- Jour 100 Continuation du Forum Culture-Éducation École secondaire du Plateau Projet EPP avec une classe Centre d études collégiales Réalisation d un travail de session au Musée Groupe Action Jeunesse Collaborateur pour l expo EPIM Collaborateur pour les Journées Relève & Traditions Power Corporation Hydro-Québec Patrimoine Canada Action Patrimoine Nations innues Nation Wendate Institut Tshakapesh Collection pour exposition Premières Nations Partenaire et commanditaires pour l Omnium de Golf Commanditaire de l exposition Premières Nations Commanditaire des Journées Relève & Traditions Partenaire pour l exposition EPIM Partenaires d animation de l Omnium de Golf Comité scientifique pour l exposition Comité scientifique pour l exposition Partenaire d animation des Journées Relève & Traditions Exposition Espace Premières Nations 15

16 CDFM de Wendake Exposition Espace Premières Nations Centre Femmes aux PluriElles Collaborateur pour l exposition Visu elles Mont Grand-Fonds Collaborateur pour l exposition «Les 40 ans du Mt Gd-Fds» Yacht Club de Québec Collaborateur pour l expo sur la Transat Québec-St-Malo Port de Refuge de Cap-à-l Aigle Collaborateur pour l expo sur la Transat Québec-St-Malo Tueikan TVC-VM Emploi-Québec Animation d une soirée de la pleine lune Réalisation d une vidéo pour le Salon des Collectionneurs Visibilité et couverture constante des activités Subventionnaire pour l embauche d un surveillant de salle SMQ Inventaire du Patrimoine mobilier religieux conservé in situ 16

Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014

Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014 Introduction Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014 Il me fait plaisir de vous présenter le rapport annuel pour l année 2013-2014. Vous le savez déjà,

Plus en détail

Juin 2014 Numéro 25 LE MENAUD. Grande ouverture du local de la Société d histoire de Charlevoix pour la saison estivale

Juin 2014 Numéro 25 LE MENAUD. Grande ouverture du local de la Société d histoire de Charlevoix pour la saison estivale Juin 2014 Numéro 25 LE MENAUD C est là dans la montagne qu ils se forgeaient des âmes guerrières. Menaud maître-draveur. Édition de 1937 Grande ouverture du local de la Société d histoire de Charlevoix

Plus en détail

AUBERGE DE JEUNESSE JUILLET 2013

AUBERGE DE JEUNESSE JUILLET 2013 COOPÉRATIVE D HÉBERGEMENT AUBERGE DE JEUNESSE DE G AT I N E A U JUILLET 2013 1 TABLE DES MATIÈRE 1. PRÉSENTATION DU PROJET 3 2. GROUPE DE PROMOTEURS 4 3. DESTINATION GATINEAU 5 4. APERÇU DU MARCHÉ 6 2

Plus en détail

Programme Sensibilisation Rencontre Québécois Autochtones «SOUS LE SHAPUTUAN»

Programme Sensibilisation Rencontre Québécois Autochtones «SOUS LE SHAPUTUAN» Programme Sensibilisation Rencontre Québécois Autochtones «SOUS LE SHAPUTUAN» PRÉSENTATION Le programme «Rencontre Québécois Autochtones» est à sa dixième année d existence. Depuis, le Shaputuan, pilier

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC Mois du commerce équitable de Québec (MceQC) NAVTI Fondation Canad et L AMIE coordonnent la 12 e édition du Mois du commerce équitable

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Une invitation à participer Le lieu historique national Louis-S.-St-Laurent a débuté le processus de révision de son plan directeur. À cette

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Plan de visibilité Colloque international en éducation : Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante

Plan de visibilité Colloque international en éducation : Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante Plan de visibilité Colloque international en éducation : Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante Montréal (Québec, Canada) 2 et 3 mai 2013 Le rendezvous à ne pas manquer

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

2 e Congrès des langagiers

2 e Congrès des langagiers 2 e Congrès des langagiers Du 29 au 31 mai 2015 Plans de visibilité 2 e Congrès des langagiers organisé par l Association des travailleurs autonomes et micro entreprises en services linguistiques (ATAMESL)

Plus en détail

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT»

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» Partenariat Soirée «Mérite à l entrepreneuriat» de la Chambre de commerce et d industrie d Argenteuil avec la collaboration du CLD d Argenteuil Cher

Plus en détail

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1 DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1. CATÉGORIE D EMPLOI ET NATURE DU POSTE Karaté Canada (KC) est l organisme de régie du karaté au Canada. Pour plus de renseignements sur notre

Plus en détail

Session de formation. Le recrutement des bénévoles

Session de formation. Le recrutement des bénévoles Session de formation Le recrutement des bénévoles Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos La Fédération

Plus en détail

POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com

POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com CRÉEZ DES LIENS ET DÉVELOPPEZ-VOUS! RESPECT PARTAGE DÉVELOPPEMENT...des valeurs sûres! LE GAS C EST... une communauté d affaires regroupant des chefs d entreprise,

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003

FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003 FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003 Patrick Bouillé, 18 août 2003 1 Description du territoire de la MRC de Portneuf : -

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale MES PREMIERS JEUX Programme coordonné par L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale PRÉSENTATION DU PROGRAMME L ULS de la Capitale-Nationale (ULSCN) offre le programme Mes premiers Jeux s

Plus en détail

Appel de proposition : Saison d exposition 2015

Appel de proposition : Saison d exposition 2015 INTRODUCTION Fondée en 1998, à la suite d une entente avec l Évêché de Gaspé, la Corporation de gestion et mise en valeur du Mont Saint-Joseph a pour principale mission de préserver et de mettre en valeur

Plus en détail

Principaux objectifs et public cible :

Principaux objectifs et public cible : Plan de commandites 2015 DE L INTERNET À LA WEBTÉLÉ JUSQU AU WEBFEST MONTRÉAL... Internet est aujourd hui introduit dans la majorité des foyers du monde. Il est essentiel pour communiquer, avoir des relations

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

«Un Second Souffle» Programme de visibilité 2015. Devenez partenaire dans votre communauté. 5 e Édition

«Un Second Souffle» Programme de visibilité 2015. Devenez partenaire dans votre communauté. 5 e Édition «Un Second Souffle» Programme de visibilité 2015 5 e Édition Complice d'un succès collectif Édition 2015 Bonjour, Pour une 5e année consécutive, l organisme Défi santé Un Second Souffle présente le Dimanche

Plus en détail

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures de suivi Envisager l aspect culturel dans le processus décisionnel et les projets municipaux. (Exemples : lorsqu on remplacera

Plus en détail

PRIX TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC 2015 APPEL DE NOMINATIONS

PRIX TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC 2015 APPEL DE NOMINATIONS PRIX TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC 2015 APPEL DE NOMINATIONS Tourisme Autochtone Québec est heureux de présenter cette année, les prix Tourisme Autochtone Québec 2015 qui seront remis lors du grand Gala reconnaissance

Plus en détail

Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence!

Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence! Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence! Chaque rentrée scolaire, une nouvelle cohorte d étudiants est amenée

Plus en détail

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com 20 ANS DE PASSION Le 19 juillet 2012 La présidente d Arts et Reflets de Château-Richer, madame Lynda Tanguay, annonce que la 20 e édition du plus important Symposium de peinture en plein air au Québec

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION ET

POLITIQUE D ACQUISITION ET POLITIQUE D ACQUISITION ET DE GESTION D OEUVRES D ART VILLE DE LÉVIS RÉSOLUTION CV-2010-13-14 Le préambule Le 9 février 2004, le conseil de la Ville adoptait la nouvelle Politique culturelle de la Ville

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Galerie d art Louise et Reuben-Cohen

Galerie d art Louise et Reuben-Cohen RAPPORT ANNUEL DES FACULTÉS POUR LE SÉNAT ACADÉMIQUE Galerie d art Louise et Reuben-Cohen 1. BILAN Objectifs fixés en 2010-2011 et résultats obtenus : Assurer le développement organisationnel et solidifier

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE CÉCUS LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015

PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE CÉCUS LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015 PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015 CÉCUS Comité des étudiants en chimie de l université de Sherbrooke LETTRE DE BIENVENUE AUX

Plus en détail

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Préambule Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Le présent fonds est l un des projets contenus dans l entente de développement culturel, signée conjointement par la MRC Robert-Cliche et

Plus en détail

PRESENTATION DU PRIX DE LA COPROPRIETE

PRESENTATION DU PRIX DE LA COPROPRIETE PRESENTATION DU PRIX DE LA COPROPRIETE Organisé par le FORUM pour la Gestion des Villes et des Collectivités Territoriales en partenariat avec le Salon de la Copropriété 4 et 5 novembre-paris Table des

Plus en détail

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES DÈS JANVIER 2015 POUR 6 MOIS MINIMUM Opérant depuis les années 2000, la mission du Groupe Esprit de corps Inc. est : «Contribuer à rendre les équipes et individus plus performants

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013 Procès-verbal de la 45 e réunion du Conseil d administration tenue le lundi 19 août 2013 à 9h30, par vidéoconférence Étaient présents : Local 4412 de l Édifice INRS à Québec Salle G-09 de l Édifice 18

Plus en détail

Fondation Serge-Bruyère

Fondation Serge-Bruyère PLAN DE COMMANDITE 2011-2013 Fondation Serge-Bruyère La FSB souhaite pouvoir développer, soutenir et encourager la relève québécoise en gastronomie et lui offrir des expériences et opportunités uniques,

Plus en détail

1. Mission de la CDE. 3. 2.1 Conseil d administration 4 2.2 Comités.. 5 2.3 Permanence 5. 3. Plan stratégique 2015-2017.. 6. 4.

1. Mission de la CDE. 3. 2.1 Conseil d administration 4 2.2 Comités.. 5 2.3 Permanence 5. 3. Plan stratégique 2015-2017.. 6. 4. TABLE DES MATIÈRES 1. Mission de la CDE. 3 2. Gouvernance de la CDE de Saint-Lambert 2.1 Conseil d administration 4 2.2 Comités.. 5 2.3 Permanence 5 3. Plan stratégique 2015-2017.. 6 4. De CDC à CDE 7

Plus en détail

Cas Marketing 1 Édition 2014

Cas Marketing 1 Édition 2014 Cas Marketing 1 Édition 2014 CAS : PROGRAMME EXCELLENCE JEUNESSE DESJARDINS LE MOUVEMENT DESJARDINS Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada. Notre mission est de contribuer

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 1 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 Mise à jour le 10 juillet 2015 M:\07 RESSOURCES IMMOBILIERES\07-4000 Administration\07-4050

Plus en détail

BNLMTL 2014. Communiqué Pour diffusion immédiate. La Biennale de Montréal finaliste du 30e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal

BNLMTL 2014. Communiqué Pour diffusion immédiate. La Biennale de Montréal finaliste du 30e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal La Biennale de Montréal BNLMTL 2014 Communiqué Pour diffusion immédiate La Biennale de Montréal finaliste du 30e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal Montréal, mardi 13 janvier 2015 L année 2015

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE

CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE Communauté de communes de la haute vallée du Thoré Rue de la mairie 81240 Saint-Amans-Valtoret 05 63 97 98 08 CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE 2015 SOMMAIRE

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Paysages du Val Lamartinien. Printemps, été, automne, hiver Juillet 2015-Juillet2016

Paysages du Val Lamartinien. Printemps, été, automne, hiver Juillet 2015-Juillet2016 3 ème CONCOURS PHOTO DES AMIS DU VIEUX BERZÉ Paysages du Val Lamartinien. Printemps, été, automne, hiver Juillet 2015-Juillet2016 LE CONCOURS EN BREF L organisateur : les Amis du Vieux Berzé (art1 du règlement

Plus en détail

BOUSSAROQUE Adrien JORGE Thibault POISSON Sophie SAMSON Mathieu

BOUSSAROQUE Adrien JORGE Thibault POISSON Sophie SAMSON Mathieu BOUSSAROQUE Adrien JORGE Thibault POISSON Sophie SAMSON Mathieu Art et management (13 décembre 2006) 1 CREATION DU CRAC Enjeu du projet p 3 Le Centre de Ressource sur l Art Contemporain p 3 Les missions

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2011 25 ANS DE VISION, UN NOUVEAU REGART!

CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2011 25 ANS DE VISION, UN NOUVEAU REGART! CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2011 25 ANS DE VISION, UN NOUVEAU REGART! PROJET DE RELOCALISATION DE REGART, CENTRE D ARTISTES EN ART ACTUEL Regart, centre d'artistes en art actuel Courriel : regart @ qc. aira.

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Galerie d Art du Vieux Presbytère de Sainte-Flavie

Galerie d Art du Vieux Presbytère de Sainte-Flavie Galerie d Art du Vieux Presbytère de Sainte-Flavie Appel de dossiers - Saison estivale 2015 (juin à septembre) Située aux portes de la Gaspésie, dans un environnement partagé entre l immensité du fleuve,

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

LAURÉAT 2015 Catégorie Restauration

LAURÉAT 2015 Catégorie Restauration LAURÉAT 2015 Catégorie Restauration Fabrique de la paroisse Saint-Damase (Bas-Saint-Laurent) Restauration de l église et mobilisation de la population locale Le projet mérite un Prix d excellence pour

Plus en détail

Étudier en Belgique. Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? INFORMATION UNIVERSITAIRE

Étudier en Belgique. Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? INFORMATION UNIVERSITAIRE Services aux étudiants I Étudier en Belgique Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? L Université de Montréal a établi plusieurs types d ententes avec des institutions belges permettant aux

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER Sommaire Une riche histoire (1912 à aujourd hui) 4 Le profil du cabinet 5 Nos valeurs 6 Votre stage 8 3 H UNE RICHE 1912 M e Gustave Monette

Plus en détail

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sciences et technologies, œuvres de culture Mémoire présenté par Septembre 2006 Sciences et technologies, œuvres de culture Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Personnes présentes : Stéphane Dumoulin, Emma Barzic, Philippe Nivlet, Leif Aschehoug et Christian Wiig. Ordre du jour :

Plus en détail

Lionisme : Engagement et Fierté

Lionisme : Engagement et Fierté Lion gouverneur Jacques Lion gouverneur sortant Donat Lions membres du Cabinet 12.6- Équipe mondiale de formation C est avec plaisir que je vous présente aujourd hui les objectifs que j entends poursuivre

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

Photos : Louise Leblanc

Photos : Louise Leblanc La Maison de la littérature présentée par Marie Goyette, bibl. prof., directrice de l animation culturelle et de la bibliothèque Gabrielle-Roy, L Institut Canadien de Québec Photos : Louise Leblanc Plan

Plus en détail

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par :

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par : BILAN CAMPAGNE D ANIMATIONS DANS LES ÉCOLES Réalisé par BVSM Juin 2014 Une initiative instaurée et financée par : Table des matières INTRODUCTION... - 3 - OBJECTIFS... - 3 - MATÉRIEL... - 4 - STATISTIQUES

Plus en détail

Réunion scientifique annuelle d ArcticNet 2015

Réunion scientifique annuelle d ArcticNet 2015 UNE INVITATION AUX COMMANDITAIRES ET EXPOSANTS La réunion scientifique annuelle d est une excellente occasion de : faire connaître votre organisation démontrer votre engagement envers la recherche dans

Plus en détail

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014 CE 12/13 17/12/13 2. École secondaire de la Cité Conseil d établissement 2013-2014 CÉ-12-13-PV-03 PROCÈS-VERBAL de la réunion du Conseil d établissement de l école secondaire de la Cité tenue le 17 décembre

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

RAPPORT DE VISIBILITÉ. Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan

RAPPORT DE VISIBILITÉ. Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan RAPPORT DE VISIBILITÉ Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan Février 2013 Préparé par : Karine Otis Coordonnatrice développement et structuration En collaboration avec : Frédéric

Plus en détail

Une campagne de financement à la hauteur des attentes de la CDC Drummond!

Une campagne de financement à la hauteur des attentes de la CDC Drummond! 18 mars 2013 Une campagne de financement à la hauteur des attentes de la CDC Drummond! La Corporation de développement communautaire Drummond était fière d annoncer lors d une conférence de presse à l

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU CONSEIL CONSULTATIF DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN 2011-2012

RAPPORT ANNUEL DU CONSEIL CONSULTATIF DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN 2011-2012 RAPPORT ANNUEL DU CONSEIL CONSULTATIF DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN 2011-2012 LES MEMBRES DE L EXÉCUTIF 2010-2011 Francine Gaudreault, représentante Saguenay, présidente Thérèse Guay, représentante

Plus en détail

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ Devenez partenaire et démontrez votre leadership en matière de santé en entreprise Une initiative du Coprésenté par En collaboration avec Produit par LE

Plus en détail

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Programme pilote Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Une initiative du Conseil des arts de Montréal et de Culture Montréal en collaboration avec le

Plus en détail

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements :

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements : 62, rue Gambetta - FLEURANCE Renseignements : Ville de Fleurance Service Culturel - 100, rue Pasteur 32500 FLEURANCE 05 62 06 18 96 - bibliotheque3@villefleurance.fr Mot de Raymond VALL senateur-maire

Plus en détail

Techniques de comptabilité et de gestion

Techniques de comptabilité et de gestion Techniques de comptabilité et de gestion Avez-vous la fibre entrepreneuriale? Vous voulez œuvrer en marketing, en vente, en comptabilité, en fiscalité et en gestion? Vous êtes à l affût de nouvelles approches

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PAUL-ÉMILE-BOULET PLAN D ACTION 2014-2018

LA BIBLIOTHÈQUE PAUL-ÉMILE-BOULET PLAN D ACTION 2014-2018 LA BIBLIOTHÈQUE PAUL-ÉMILE-BOULET Un carrefour de l apprentissage PLAN D ACTION 2014-2018 JANVIER 2014 L OFFRE DE SERVICES : LA VISION La bibliothèque Paul-Émile-Boulet offre des services adaptés aux besoins

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 2 SALONS DE L EMPLOI SOUS LE MÊME TOIT 2 000 VISITEURS 60 EXPOSANTS SÉLECTION DES VISITEURS Génie : finissants, diplômés en génie ou ingénieurs TI : finissants ou professionnels en

Plus en détail

Départ simultané/ Shotgun

Départ simultané/ Shotgun TOURNOI DE GOLF 2015 Plan de commandite 2015 Description Pour une autre année consécutive, le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ) est fier de présenter son tournoi annuel

Plus en détail

GRAIN D AMOUR. Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois

GRAIN D AMOUR. Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois GRAIN D AMOUR Date de réalisation/création : JANVIER 2014 CATÉGORIE :

Plus en détail

Concours fruité pour les écoles romandes

Concours fruité pour les écoles romandes Objectifs pédagogiques «Relookons les fruits de chez nous!» 2014-2015 Concours fruité pour les écoles romandes L année scolaire 2014-2015 a commencé. Après le succès rencontré lors du concours 2013-2014

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication et développement durable 1 Plan de la présentation 1.

Plus en détail

Rendez-vous OH LA L.A.! PROS. 19 mars 2015. Euro meeting center. Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1

Rendez-vous OH LA L.A.! PROS. 19 mars 2015. Euro meeting center. Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LAD C. MENES / Shutterstock Rendez-vous OH LA L.A.! PROS 19 mars 2015 Euro meeting center Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LAD C. MENES / Shutterstock Intervention

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul 1 Plan de la présentation 1. Origine de la démarche 2. Méthodologie 3. La concrétisation

Plus en détail

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba Enseignement postsecondaire et Alphabétisation Éducation Entreprenariat, Formation professionnelle et Commerce Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme

Plus en détail

LES DÉCIDEURS DU MONDE ENTIER ONT RENDEZ-VOUS ICI

LES DÉCIDEURS DU MONDE ENTIER ONT RENDEZ-VOUS ICI LE MONDE SE RÉUNIT A L EIBTM Rencontrez plus de 3,100 exposants internationaux LES DÉCIDEURS DU MONDE ENTIER ONT RENDEZ-VOUS ICI CONSTRUIRE VOS RÉSEAUX ET RELATIONS Des rencontres en face-à-face pour créer

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 ÉCOLE SAINTE-ODILE

CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 ÉCOLE SAINTE-ODILE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 ÉCOLE SAINTE-ODILE ORDRE DU JOUR Séance du mardi 21 octobre 2014, 18 h 30, salon du personnel N.B. La présidence du conseil d établissement n étant pas encore déterminée,

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT Présentation de la 15 ème édition d Un festival c est trop court! En partenariat avec la Régie Culturelle Régionale Provence-Alpes-Cote d'azur DIMANCHE 17 MAI 2015 À 20H30 Festival

Plus en détail