Histoire secrète du pétrole algérien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Histoire secrète du pétrole algérien"

Transcription

1 Hocine Malti Histoire secrète du pétrole algérien B La Découverte 9 bis, rue Abel-Hovelacque Paris

2 Table Introduction. L'Algérie, un pays malade de ses dirigeants 7 Richesses volées, peuple piétiné 7 Rente pétrolière et corruption 10 La très spéciale «maladie hollandaise» de l'algérie : guerre et pétrole 15 Hassi-Messaoud 1956 :etle pétrole jaillit : les premiers barils de pétrole algérien arrivent en France 17 Le Sahara doit rester français 19 La création en 1957 de l'organisation commune des régions sahariennes (OCRS) 23 Le code pétrolier saharien de 1958: un piège redoutable pour l'algérie indépendante , le parcours initiatique des pétroliers algériens 31 Le coup d'état de l'été Le lourd héritage des accords d'évian 33 L'Organisme saharien, une institution de transition 36 La découverte d'un univers impitoyable 39 Mise en place d'une administration 41 Les difficiles premiers pas des pétroliers algériens

3 Histoire secrète du pétrole algérien L'affaire Trapal et la création de la Sonatrach 45 Belaïd Abdesselam et les débuts de la Sonatrach , les défis du premier noyau de la Sonatrach : l'entrée en scène de la Sonatrach 57 Le coup d'état du 19 juin 1965 et le «mystère Boumediene» 58 Boumediene, dictateur et bâtisseur 60 L'accord algéro-français du 29 juillet 1965 sur l'exploitation du pétrole et du gaz algériens 62 Premiers travaux d'exploration de la Sonatrach 66 La question du gaz 68 La veillée d'armes : l'apprentissage 75 Un démarrage laborieux 75 Un nouveau président à la tête de la Sonatrach 7 7 Premiers forages algéro-français, premières frictions 80 La difficile collaboration algéro-française 83 Boumediene joue la carte soviétique 84 Les Soviétiques débarquent à Alger : tensions franco-algériennes 91 Le gaz dans la relation France-Algérie : pomme d'amour ou pomme de discorde? 91 L'accordgazier franco-algérien de mai La Sonatrach, vitrine du régime 9 7 Juin 1967 : la guerre des Six-fours et les premières nationalisations 99 Un retournement de situation spectaculaire : entrée dans les zones de turbulences 105 Le commerce extérieur, monopole de l'état : bonjour les dégâts! 105 Opération «Extinction des bougies» 109 Bras de fer autour de Zarzaïtine 111 Français et Soviétiques face à face 113 Difficiles négociations algéro-soviétiques 117 Le pétrole ne connaît pas de frontières : tensions algéro-tunisiennes : le tournant américain 125 Le contrat Sonatrach/El Paso Natural Gas de

4 Table Le lobby pétrolier algérien aux États-Unis 129 Messaoud Zéghar, représentant personnel de Boumediene 132 Lune de miel algéro-américaine : les années de braise 139 Les lendemains de la guerre des Six-Jours : l'opep prend les choses en main 142 Janvier 1971 : la contre-offensive des compagnies pétrolières occidentales 145 Négociations algéro-françaises, actel 149 Négociations algéro-françaises, acte H Février 1971 : «Porter la révolution dans le secteur des hydrocarbures...» 157 Février 1971 : la nationalisation dupétrole etdugaz 157 Les responsables de la Sonatrach sur la brèche 160 Un impressionnant degré d'impréparation 162 Hésitations françaises. 164 Le programme d'action du 1 er mars Couper le cordon ombilical de la CFP(A) avec Neuilly? : la bataille du pétrole franco-algérienne 175 Les escarmouches de mars II n'y a plus rien à négocier! 179 Les mesures de rétorsion françaises 183 La CFP quitte l'algérie er mai 1971 : baptême du feu à Hassi Messaoud 189 «Les torchères brûlent toujours dans le ciel de Hassi Messaoud» : la sortie du tunnel 197 La fin des hostilités 197 Percée américaine juin 1971: la fête du régime 202 Avril 1972 : nouveau démarrage pour la Sonatrach 205 Un enfantement dans la douleur : la grande tourmente 211 La guerre du Viêt-nam et les bouleversements de la scène pétrolière mondiale

5 Histoire secrète du pétrole algérien La guerre israélo-arabe d'octobre Tourmentes à l'algérienne 220 Boom pétrolier en Algérie, premier grand scandale de corruption : l'algérie et le nouvel ordre mondial 229 Le pétrole au cœur des relations internationales 229 Duel à distance Alger- Washington 232 La Sonatrach à l'international 236 De Charybde en Scylla, les derniers grands projets de l'ère Boumediene Le grand bouleversement de La mort prématurée de Houari Boumediene 245 Chadli Bendjedid, l'officier le plus ancien dans le grade le plus élevé 247 Premiers règlements de comptes 250 Ouragan sur le secteur pétrolier 253 Où l'on reparle du contrat de vente de gaz à El Paso :1e double visage du régime Chadli 261 La face visible du nouveau pouvoir : populisme et laisser-faire 261 Le deuxième choc pétrolier : manne pétrolière et débâcle économique 263 La face cachée du système : l'emprise de Belkheir et de Messaâdia 266 La corruption au sommet de l'état : l'affaire du gazoduc sous-marin Algérie-Italie 270 La Françalgérie à l'œuvre : le contrat de vente de gaz Sonatrach-GDF de : le retour des multinationales pétrolières 279 Règlements de comptes dans l'armée 280 Le tournant de la répression sanglante des émeutes d'octobre Propagation de la corruption et avènement de l'islamisme politique 284 La réforme pétrolière de Le retour de Ghozali aux affaires et la nouvelle loi sur les hydrocarbures de Le coup d'état de janvier

6 Table : la guerre civile des généraux «janviéristes» 295 L'arrivée au pouvoir du général Liamine Zéroual 295 La lutte des clans et la victoire des «janviéristes» 298 La bataille pour le contrôle des hydrocarbures : l'algérie bascule dans le camp américain 305 Avril 1999 : le rêve d'abdelaziz Bouteflika devient réalité 305 Chakib Khelil, un «Américain» au ministère de l'énergie et des Mines 308 La politique pétrolière américaine sous George W. Bush 311 L'incroyable feuilleton de la nouvelle loi algérienne sur les hydrocarbures ( ) 314 Les attentats du 11 Septembre, divine surprise pour les généraux L'Algérie, pays de cocagne... pour les corrompus 325 Brown & Root-Condor, une entreprise algéro-américaine au cœur des réseaux de corruption : l'«affaire BRC» et la base secrète américaine dans le Sahara 328 Le rapport de l'igf et ses conséquences 331 Les amis du président (I) : les surprises de l'affaire Orascom 335 Les amis du président (II) : Lavalin, Saipem et tutti quanti 337 La Sonatrach, un grand corps malade 340 Conclusion. La démocratie, seul remède à la «maladie hollandaise» de l'algérie 345 Index 349

«LEÇONS ET DEFIS DE LA FORMATION DANS LE SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES»

«LEÇONS ET DEFIS DE LA FORMATION DANS LE SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES» REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES Allocution de Monsieur le Ministre de l Energie et des Mines Docteur Chakib KHELIL A l occasion de la cinquième conférence

Plus en détail

Le troisieme choc. et la malediction petroliere

Le troisieme choc. et la malediction petroliere Benoit MAFFEI Rodolphe GREGGIO Le petrole Le troisieme choc et la malediction petroliere 63 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris TABLE DES MATIERES Introduction. Le röle fondamental de la question petroliere

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Annonces internes. SONATRACH recherche pour sa Direction Coordination Groupe Ressources Humaines : - INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE

Annonces internes. SONATRACH recherche pour sa Direction Coordination Groupe Ressources Humaines : - INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH recherche pour sa Direction Coordination Groupe Ressources Humaines : - INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE ECOLE SKIKDA ECOLE D ARZEW ECOLE DE BOUMERDES Ingénieur

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FINANCES :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FINANCES : Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FINANCES : Direction Contrôle de Trésorerie Deux (02) Cadres Procédures et Synthèse Trésorerie Pôle Centre Trésorerie Pôle Est

Plus en détail

Annonces internes. SONATRACH recherche pour sa DCG Ressources Humaines - Direction IAP :

Annonces internes. SONATRACH recherche pour sa DCG Ressources Humaines - Direction IAP : Annonces internes SONATRACH recherche pour sa DCG Ressources Humaines - Direction IAP : Ecole IAP Boumerdès : - Un Directeur de l Ecole de Boumerdès Ecole IAP Hassi Messaoud : - Un Coordonnateur Formation

Plus en détail

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières.

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières. Présentation Fabex Energy Sarl, ce veut être le creuset et l expression de compétences avérées au service du marché Algérien, en vue de lui offrir des solutions innovantes en matière de produits et services

Plus en détail

RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES RELATIFS AU SECTEUR DE L'ÉNERGIE ET DES MINES

RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES RELATIFS AU SECTEUR DE L'ÉNERGIE ET DES MINES République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l'énergie et des Mines Direction Générale de l'administration et de l'information Direction de l'information RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

«Ensemble Osons l International»

«Ensemble Osons l International» MISSION DE PROSPECTION ALGERIE, ALGER DU 29 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2014 «Ensemble Osons l International» 1 P a g e [ ALGERIE ] Chiffres clés Capitale : Alger Taux de croissance : 3,2% en 2014 (prévision)

Plus en détail

IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes

IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes 20 septembre 1955-17 janvier 1956 : Échange de notes constituant accord au sujet de la gratuité des visas accordés aux personnels

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines Direction IAP : ECOLE DE BOUMERDES : o Un Directeur de l Ecole.

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines Direction IAP : ECOLE DE BOUMERDES : o Un Directeur de l Ecole. Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines Direction IAP : ECOLE DE BOUMERDES : o Un Directeur de l Ecole. DIRECTION DE L ECOLE D ARZEW : o Un Chef de Département Pédagogique

Plus en détail

La guerre d'algérie ( )

La guerre d'algérie ( ) La guerre d'algérie (1954-1962) L'Algérie en 1954 Musulmans Européens Population en 1954 9 millions 984 000 Taux de mortalité (en pour mille) 19 9 Revenu moyen d'un ouvrier agricole (en francs en 1954)

Plus en détail

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS HTTP://WWW.BASELYNE.NET A AFFRONTEMENT DES DEUX BLOCS Les 2 blocs et les grandes crises, 1960-1975 Explosions ou premiers engins opérationnels

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

LICENCE ECONOMIE PETROLIERE

LICENCE ECONOMIE PETROLIERE Objectifs de la formation LICENCE ECONOMIE PETROLIERE Dans le contexte du monde de l énergie qui a une dimension stratégique, voire géopolitique, un caractère international, engage des enjeux économiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL E1 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL E1 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE SUJET SESSION 2013 Métropole - Antilles - Guyane - Réunion - Mayotte Toutes options BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL E1 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Aucun Les candidats

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Affaires Étrangères Institut Diplomatique et des Relations Internationales Allocution du Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika

Plus en détail

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Sommaire 1. Introduction 2. Brève présentation de l APPA 3. Place de l Afrique dans le contexte pétrolier

Plus en détail

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Tableau 1 : Législation nationale Nature de l acte Intitulé/ dénomination/titre Ressources naturelles et protection de la nature Loi Loi n 2002 du

Plus en détail

La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015

La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015 La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015 Ordre des Géomètres-Topographes du Liban Antoine Mansour Président

Plus en détail

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Stage nouveaux programmes de Terminales ES/L Florian NICOLAS L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Le redressement de l Afrique, auteur inconnu Source : www.cemcis.org (DR) Comment traiter la séquence?

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 7 Préface. Sur les traces d un enseignement disparu... 9 Introduction. L enseignement ménager...

Table des matières. Remerciements... 7 Préface. Sur les traces d un enseignement disparu... 9 Introduction. L enseignement ménager... Remerciements... 7 Préface. Sur les traces d un enseignement disparu... 9 Introduction. L enseignement ménager...17 Première partie Naissance et organisation d un enseignement féminin Chapitre I Découvrir

Plus en détail

Synthèse des recommandations des travaux de la Conférence Maghrébine sur «l Economie de la Logistique» 19 et 20 Mai 2014

Synthèse des recommandations des travaux de la Conférence Maghrébine sur «l Economie de la Logistique» 19 et 20 Mai 2014 La République Tunisienne Ministère du Transport Synthèse des recommandations des travaux de la Conférence Maghrébine sur «l Economie de la Logistique» 19 et 20 Mai 2014 Panel 1: Etat des lieux de la logistique

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE Pétrole et l organisation de l administration Centrale de son département. ARTICLE PREMIER : Le Ministre de l Energie et du Pétrole a pour mission générale d élaborer,

Plus en détail

MINISTERE DU COMMERCE. Alger, le 26/04/2015

MINISTERE DU COMMERCE. Alger, le 26/04/2015 MINISTERE DU COMMERCE Les facteurs influant sur l évolution des modes de consommation Alger, le 26/04/2015 Hocine AMER YAHIA, consultant. On peut distinguer trois grandes périodes qui ont caractérisé les

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

Histoire. Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990

Histoire. Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990 Histoire Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990 I) Mutations en Europe de l Est Problématique : Que deviennent les anciens régimes communistes de l Europe de l Est? En 1989-1991, le bloc

Plus en détail

Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel -

Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel - INTRODUCTION DEFIS ET ENJEUX DES ENERGIES FOSSILES AU XXI EME SIECLE Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel - ont été des composantes

Plus en détail

CINQ ANS APRÈS BILAN DES ACCORDS FRANCO.ALGÉRIENS DE COOPÉRATION INDUSTRIELLE ET PÉTROLIÈRE DU 29 JUILLET 1965

CINQ ANS APRÈS BILAN DES ACCORDS FRANCO.ALGÉRIENS DE COOPÉRATION INDUSTRIELLE ET PÉTROLIÈRE DU 29 JUILLET 1965 CINQ ANS APRÈS BILAN DES ACCORDS FRANCO.ALGÉRIENS DE COOPÉRATION INDUSTRIELLE ET PÉTROLIÈRE DU 29 JUILLET 1965 Découvertes par les géologues français, mises en valeur par des capitaux français, les ressources

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses

Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Conférence de presse du 10 juin 2014 Conférence de presse du 10

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

Vers une «bataille» de l Arctique?

Vers une «bataille» de l Arctique? Conférence du Cercle Géopolitique du 30 octobre 2013 Vers une «bataille» de l Arctique? Patrice Geoffron En cette rentrée 2013, le cycle de conférences du Cercle Géopolitique s est ouvert sur l intervention

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

N 512 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992

N 512 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 N 512 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 Rattaché pour ordre au procès-verbal de la séance du 8juillet 1992. Enregistré à la Présidence dusénat le 27août 1992. PROJET DE LOI relatif à

Plus en détail

Notre approche de développement local

Notre approche de développement local Notre approche de développement local Renforcer le pouvoir d agir des personnes et des collectivités La grande marche de la démocratie La Déclaration universelle des droits de l homme adoptée en 1948 affirme

Plus en détail

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire.

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. 1-De la guerre froide au monde d aujourd hui 1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. Un monde bipolaire Le bloc de l ouest Le bloc de l est Grande puissance, chef de file du bloc Les Etats

Plus en détail

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt 1 METHODOLOGIE 1.1 L Envergure de l Etude La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt quatorze (1994) et

Plus en détail

GEOGRAPHIE THEME III : DYNAMIQUES GEOGRAPHIQUES DES GRANDES AIRES CONTINENTALES

GEOGRAPHIE THEME III : DYNAMIQUES GEOGRAPHIQUES DES GRANDES AIRES CONTINENTALES GEOGRAPHIE THEME III : DYNAMIQUES GEOGRAPHIQUES DES GRANDES AIRES CONTINENTALES Dynamiques géographiques du continent africain Le Sahara : ressources et conflits p.214 à 219 et p.254 /255 Nb. Vous pourrez

Plus en détail

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 370 By Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Entreprises Salon Expo MDD Nouveaux horizons d exportation en Europe La présence

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire

Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire www.medgaz.com Gazoduc Algérie - Europe, via l Espagne Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire Avril 2007 Ingénieurs, Économistes, Mathématiciens, Informaticiens, Avocats, Chimistes

Plus en détail

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE :

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : I (Sensibilisation) De charger un groupe indépendant d'experts, de l OCDE par exemple, d effectuer une étude

Plus en détail

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp Mr. Bâ Papa Amadou SECRETAIRE PERMANENT DU COMITE NATIONAL DE L INITIATIVE L POUR LA TRANSPARENCE DES INDUSTRIES EXTRACTIVES

Plus en détail

INDOCHINE, REGARDS CROISéS p.2. rachel richez. louis de Coppet. louis raymond. notre facebook mémoires de Civils

INDOCHINE, REGARDS CROISéS p.2. rachel richez. louis de Coppet. louis raymond. notre facebook mémoires de Civils INDOCHINE, REGARDS CROISéS p.2 Une exposition réalisée par l Histoire par la vidéo Commissaire d exposition rachel richez Comité éditorial louis de Coppet aladin farré hadrien mercier louis raymond Graphisme

Plus en détail

Comment la place financière lémanique maintient le cap dans une mer agitée

Comment la place financière lémanique maintient le cap dans une mer agitée Comment la place financière lémanique maintient le cap dans une mer agitée Edouard Cuendet Premier Secrétaire Député 28 avril 2008 Edouard Cuendet Page 1 Plan de l exposé 1. Introduction 2. Les atouts

Plus en détail

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UN REPLI SENSIBLE DU PRIX DU BARIL DEPUIS QUELQUES MOIS Le cours du baril de Brent a chuté à partir de l été

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

www.sonatrach.com Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée Ans au Service du Développement National

www.sonatrach.com Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée Ans au Service du Développement National www.sonatrach.com Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée 50 du Développement National Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée SONATRACH 2 Sonatrach est la compagnie nationale

Plus en détail

Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08

Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08 Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08 Obtention de la licence d exploitation pour le champ d Ocelote en Colombie Obtention d un nouveau permis d exploration en Colombie Dernières nouvelles sur le démarrage

Plus en détail

L énergie en Jordanie

L énergie en Jordanie L énergie en Jordanie Présentation des enjeux du secteur Octobre 2013 Poste de Beyrouth 1 INTRODUCTION La plus dure réalité à laquelle est confrontée l'économie jordanienne aujourd'hui est l énergie qui

Plus en détail

Industrie ; Direction générale de l'énergie et des matières premières ; Direction des hydrocarbures ; Service relations internationales ( )

Industrie ; Direction générale de l'énergie et des matières premières ; Direction des hydrocarbures ; Service relations internationales ( ) Industrie ; Direction générale de l'énergie et des matières premières ; Direction des hydrocarbures ; Service relations internationales (1924-1980) Répertoire (19910591/1-19910591/4) Par Sylviane GOULLEY-DRET

Plus en détail

Politique de maitrise de l énergie

Politique de maitrise de l énergie République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Energie Politique de maitrise de l énergie Présentée par Mlle A. SAYAD Mai 2015 Introduction Les économies d énergie occupent une place importante

Plus en détail

III ème Colloque international du réseau M NDER

III ème Colloque international du réseau M NDER III ème Colloque international du réseau M NDER Hôtel Loews Le Concorde, Québec (Canada) 12 au 15 septembre 2004 «ÉNERGIE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE: QUELS DÉFIS?QUELLES POLITIQUES?» Avec le support principal

Plus en détail

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011 Alain Quéruel La franc-maçonnerie Troisième tirage 2011 2008, pour le texte de la présente édition. 2011, pour la nouvelle présentation. ISBN : 978-2-212-54866-2 Table des matières Sommaire......................................................

Plus en détail

10 AOUT 1998. - Arrêté royal instituant les Commissions d'aide médicale urgente

10 AOUT 1998. - Arrêté royal instituant les Commissions d'aide médicale urgente 10 AOUT 1998. - Arrêté royal instituant les Commissions d'aide médicale urgente ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut. Vu la loi du 8 juillet 1964 relative à l'aide médicale urgente,

Plus en détail

Égypte. le pays des 4 rentes

Égypte. le pays des 4 rentes Égypte le pays des 4 rentes L Égypte est un pays clé au Moyen-Orient en général, et dans le monde arabe en particulier. Mais ce pays est fragile politiquement, et il reste dépendant économiquement de quatre

Plus en détail

5 juin 2013 LES SANCTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES

5 juin 2013 LES SANCTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES 5 juin 2013 LES SANCTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES Qu est est-ce que la DG Trésor? La direction générale du Trésor est au service du ministre pour lui proposer et conduire sous son autorité la politique

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 Je suis heureux de vous présenter, au nom de la République Islamique de Mauritanie, nos sincères félicitations pour votre

Plus en détail

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 Source : http://www.carim.org/public/polsoctexts/po3sou1316_1125.pdf Relevé

Plus en détail

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG Baccalauréat Technologique Devoir Commun Session 2014-2015 ***** Histoire- Géographie Série : STMG Durée : 2h30 Coefficient : 2 Les calculatrices ne sont pas autorisées Le candidat doit répondre à toutes

Plus en détail

Sonatrach Une Compagnie

Sonatrach Une Compagnie Sonatrach, Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée 1 Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée Sonatrach, des Réalisations & des Engagements www.sonatrach.com Sommaire L'Amont P.4 Le Transport

Plus en détail

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain.

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Professeur Hugh Campbell Université d Otago, Nouvelle-Zélande La politique agricole avant la Deuxième guerre

Plus en détail

Chiffres 2013 1401294FR.indd 1 1401294FR.indd 1 8/08/14 10:06 8/08/14 10:06

Chiffres 2013 1401294FR.indd 1 1401294FR.indd 1 8/08/14 10:06 8/08/14 10:06 Chiffres 2013 1401294FR.indd 1 8/08/14 10:06 Evolution des contrats d assurance et des sociétaires Tout comme le nombre d assurés, le nombre de nouveaux contrats augmente. Ces dernières années, AMMA connaît

Plus en détail

2 ème session : Stratégie des acteurs : adaptations ou profondes mutations?

2 ème session : Stratégie des acteurs : adaptations ou profondes mutations? 2 ème session : Stratégie des acteurs : adaptations ou profondes mutations? 2.1 - Mutations dans l économie mondiale Michel FOUQUIN (CEPII) «La crise économique qui touche la France et l ensemble du monde

Plus en détail

MÉMOIRE SUR L EXPLORATION ET L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE

MÉMOIRE SUR L EXPLORATION ET L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE 273 P NP X DM85 Développement durable de l industrie des gaz de schiste au Québec MÉMOIRE SUR L EXPLORATION ET L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT ET APPLICATIONS, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Présenté par Monique Léveillé Sherbrooke, le 17 février 2011

MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT ET APPLICATIONS, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Présenté par Monique Léveillé Sherbrooke, le 17 février 2011 MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT ET APPLICATIONS, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Présenté par Monique Léveillé Sherbrooke, le 17 février 2011 MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT En théorie,un concept à déclinaisons multiples,

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR MARIE-ANGE CASALTA VENDREDI 6 FÉVRIER À 20.50

PRÉSENTÉ PAR MARIE-ANGE CASALTA VENDREDI 6 FÉVRIER À 20.50 PRÉSENTÉ PAR MARIE-ANGE CASALTA VENDREDI 6 FÉVRIER À 20.50 ENQUÊTE D'ACTION : LE LEADER DES MAGAZINES DE LA TNT Dixième saison pour ENQUÊTE D ACTION sur W9! Le magazine le plus regardé de la TNT a aussi

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 3 ème Période historique : XXème siècle Moment choisi : Guerre de Corée Thématique : Arts, Etats, pouvoir Sujet : Guerre froide Domaine artistique : Art du visuel Œuvre : Massacre

Plus en détail

Le secteur bancaire après la crise. Forum financier Verviers 2010. Filip Dierckx Vice-Président du Comité de Direction

Le secteur bancaire après la crise. Forum financier Verviers 2010. Filip Dierckx Vice-Président du Comité de Direction Le secteur bancaire après la crise Forum financier Verviers 2010. Filip Dierckx Vice-Président du Comité de Direction 1 Les cinq moteurs du secteur bancaire. Le secteur bancaire s adapte. Une banque du

Plus en détail

Monnaie-papier : vous e tes en guerre!

Monnaie-papier : vous e tes en guerre! Bonjour, c est Lionel du blog Gold-up (dit le «Boxeur Financier»)! Monnaie-papier : vous e tes en guerre! Nous sommes entrés sans votre accord dans une guerre qui se joue directement dans votre portefeuille

Plus en détail

Hocine BENISSAD BLANCHIMENT DE CAPITAUX. Aspects economiques et juridiques. C3 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris

Hocine BENISSAD BLANCHIMENT DE CAPITAUX. Aspects economiques et juridiques. C3 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris Hocine BENISSAD BLANCHIMENT DE CAPITAUX Aspects economiques et juridiques C3 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris TABLE DES MATTERES Chapitre 1. Pratiques et canaux de blanchiment 1 I. Generalites 1

Plus en détail

Le Cadre juridique de. l investissement étranger en Algérie.

Le Cadre juridique de. l investissement étranger en Algérie. Le Cadre juridique de l investissement étranger en Algérie. Le cadre juridique de l investissement en Algérie a connu une évolution en dents de scie au gré de l évolution du pays au plan politique et économique

Plus en détail

QUELQUES DATES A CONNAITRE

QUELQUES DATES A CONNAITRE QUELQUES DATES A CONNAITRE Devant les difficultés évidentes des élèves à se repérer dans l'histoire, j'ai eu l'idée de cette séance de rentrée basée sur le célèbre générique du dessin animé Il était une

Plus en détail

«LES FORMATIONS DANS LES DOMAINES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION»

«LES FORMATIONS DANS LES DOMAINES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION» REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES Allocution de Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de l Energie et des Mines A l occasion de la troisième conférence

Plus en détail

Contexte économique et politique aux États-Unis. Simon Prévost, président Le 9 avril 2013

Contexte économique et politique aux États-Unis. Simon Prévost, président Le 9 avril 2013 Contexte économique et politique aux États-Unis Simon Prévost, président Le 9 avril 2013 1 Plan de la présentation 1- Introduction et présentation de MEQ 2- L économie américaine 3- Le contexte politique

Plus en détail

PETROLE ET ENERGIE EN MAURITANIE

PETROLE ET ENERGIE EN MAURITANIE Mohamed Aly Ould Sidi Mohamed PETROLE ET ENERGIE EN MAURITANIE (août 2005 - mars 2007) BILAN ET PERSPECTIVES 273 PETROLE ET ENERGIE EN MAURITANIE TABLE Avant-propos 11 Le 03 août 2005 17 Introduction 23

Plus en détail

Constitutions d'europe centrale, orientale et balte

Constitutions d'europe centrale, orientale et balte Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1995), «Constitutions d'europe centrale, orientale et balte», Documents SIGMA, No. 2, Éditions OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/5kml6gc7k4jj-fr

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DU COMMERCE EXTERIEUR

DIRECTION GENERALE DU COMMERCE EXTERIEUR DIRECTION GENERALE DU COMMERCE EXTERIEUR Direction des Relations avec l organisation Mondiale du Commerce (O.M.C) Direction du Suivi des Accord Commerciaux Régionaux et de la Coopération Direction du suivi

Plus en détail

Vu le décret présidentiel n 2014-145 du 28 Joumada Ethania 1435 correspondant au 28 avril 2014 portant nomination du Premier ministre;

Vu le décret présidentiel n 2014-145 du 28 Joumada Ethania 1435 correspondant au 28 avril 2014 portant nomination du Premier ministre; Décret exécutif n 2015-87 du 20 Joumada El Oula 1436 correspondant au 11 mars 2015 définissant le montant et les modalités d'octroi de subvention pour sujétion imposée par l'etat pour l'importation et

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MAI 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MAI 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MAI 2012 POINT COOPERATION INTERNATIONALE Accueil d enfants sahraouis A) Convention de partenariat avec l association «Plateforme pour la solidarité avec le peuple du

Plus en détail

Algérie : Bouteflika et la France

Algérie : Bouteflika et la France Algérie : Bouteflika et la France Publié le 10 août 2015 à 14h08 Par Farid Alilat - envoyé spécial De tous les présidents algériens, il est le seul à avoir entretenu des liens aussi durables et étroits

Plus en détail

L'Etat profond américain

L'Etat profond américain Peter Dale SCOTT L État profond américain - La finance, le pétrole, et la guerre perpétuelle Traduit de l américain par Maxime Chaix Éditions Demi-Lune Collection Résistances L'Etat profond américain www.editionsdemilune.com

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE ECOLE D ARZEW (EAZ) INDEX THEMES DUREE PERIODE ZSEC 01 ZSEC 02 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL PAR METHODE DE L ARBRE DES CAUSES 05 Jours 05 Jours ZSEC

Plus en détail

La guerre (ou les guerres) du Vietnam

La guerre (ou les guerres) du Vietnam La guerre (ou les guerres) du Vietnam Un double conflit périphérique au cœur de la guerre froide - 1945-1954/ -1964-1973 Un conflit traumatisant,des pertes civiles et militaires (photo) En 1945, L Indochine

Plus en détail

La Géopolitique du Pétrole

La Géopolitique du Pétrole La Géopolitique du Pétrole Selon Youcef Yousfi, Ministre algérien de l Energie et des Mines «L Algérie continuera à produire du pétrole et des hydrocarbures en général, de longues années encore». Interview

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Les accords entre le Maroc et l UE Effectué par : Adil EL ACHARI Lausane INDOULI Yassir BENBOUZID Plan: Introduction I. Historique II. Accord de libre échange entre Maroc et UE 1. Présentation 2. Opportunité

Plus en détail

Bruno Sarrasin. AVEC LA COLLABORATION DE Haja Ramahatra

Bruno Sarrasin. AVEC LA COLLABORATION DE Haja Ramahatra Bruno Sarrasin AVEC LA COLLABORATION DE Haja Ramahatra Environnement et developpement a Madagascar Du plan d'action environnemental a la mise en valeur touristique des ressources naturelles Editions Karthala

Plus en détail

Guinéens apprécient l influence de la Chine mais préfèrent le modèle des Etats-Unis

Guinéens apprécient l influence de la Chine mais préfèrent le modèle des Etats-Unis Note Informative No. 157 Guinéens apprécient l influence de la Chine mais préfèrent le modèle des Etats-Unis Par Massa Guilavogui June 2015 Introduction Si la Chine n est pas un acteur nouveau en Afrique,

Plus en détail

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE Navette Atlantis à Cap Canaveral Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE B. Des activités économiques et des réseaux puissants : -- une agriculture commerciale puissante et exportatrice (productions

Plus en détail

Algerian Petroleum Institute

Algerian Petroleum Institute المعهد الجزاي ري العالي للبترول 1 Algerian Petroleum Institute De 1965 à ce jour Les Défis de l Algerian Petroleum Institute Par : Dr Salah KHEBRI, Président Directeur Général 5 ème Conférence formation

Plus en détail

LISTING DES AUTORITES DE REGULATION EN ALGERIE

LISTING DES AUTORITES DE REGULATION EN ALGERIE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction de la Concurrence LISTING DES AUTORITES DE REGULATION

Plus en détail