DIXIEME SEMINAIRE DE PNEUMOLOGIE POLOGNE FRANCE PARIS, le 9-11 OCTOBRE 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIXIEME SEMINAIRE DE PNEUMOLOGIE POLOGNE FRANCE PARIS, le 9-11 OCTOBRE 2015"

Transcription

1 DIXIEME SEMINAIRE DE PNEUMOLOGIE POLOGNE FRANCE PARIS, le 9-11 OCTOBRE 2015 X POLSKO-FRANCUSKA KONFERENCJA PNEUMONOLOGICZNA PARYŻ, 9-11 października 2015 Académie Polonaise des Sciences Centre Scientifique à Paris 74 rue Lauriston en collaboration avec: Oddział Warszawski

2 Comité Scientifique Pr Joanna Domagała- Kulawik Pr Luis Jean Couderc Pr Claire Andrejak Pr Piotr Gutkowski Comité d organisation Pr adj Bogumiła Szponar Dr Artur Mąka Mme Barbara Grudzewska- Walecka

3 Le 9 octobre 2015 Le cocktail dînatoire 20h00 23h00 Cérémonie d ouverture Le 10 octobre h30-09h45 Pr Marek Więckowski, Directeur du Centre Scientifique à Paris Pr Francois Bonnaud, Université de Limoges, Service de Pneumologie, CHU, Hôpital du Cluzeau, Limoges Pr adj Bogumiła Szponar, Institut d Immunologie et Thérapie Expérimentale, Académie Polonaise des Sciences, Wroclaw Conférences d inauguration 09h45-10h15 Pr Claudine Kieda, Centre de Biophysique moléculaire, CNRS, Orléans, France Normalisation de l'angiogenèse tumorale par compensation de l'hypoxie: Effet sur la réponse immune antitumorale

4 Session 1 10h15 12h30 Pr Louis- Jean Couderc et Dr Monika Świerczyńska- Krępa Pr Louis- Jean Couderc, Service de Pneumologie, Hôpital Foch, Suresnes, France Nouveaux traitements médicamenteux de la fibrose pulmonaire idiopathique Pr Piotr Kopiński, Service de Thérapie Génétique, Collegium Medicum à Bydgoszcz, l Université de Nicolaus Copernicus à Toruń, Pologne Les lymphocytes des voies aériennes inferieures des maladies interstitielles des poumons - l évaluation par la cytometrie en flux Dr Elisabeth Rivaud, Service de Pneumologie, Hôpital Foch, Suresnes, France Pneumopathie interstitielle et Syndrôme des anti- synthétases Pause café 11h15-11h30 Dr Monika Szaj, Service de Pneumologie et Tuberculose à Szczecin- Zdunowo, Pologne Essoufflement, toux, asthme allergique - problèmes diagnostiques et thérapeutique. Les cas cliniques Dr Katarzyna Białek- Gosk, Service de Pneumologie et d Allergologie, l Université Médicale de Varsovie, Pologne Les phénotypes de l'asthme. L'asthme chez les femmes ménopausées Dr Marta Maskey- Warzęchowska, Service de Pneumologie et d Allergologie, l Université Médicale de Varsovie, Pologne Un nouveau regard sur la physiopathologie de la BPCO - une maladie autoimmune? Dr Dorota Kuryga, Service d ORL, CHU de Białystok, Pologne Troubles pulmonaires chez les sujets laryngectomisés Session d affiche 1 12h30 13h15 Pr Piotr Gutkowski et Dr Elisabeth Rivaud Dr Hanna Mackiewicz- Nartowicz, Service de Phoniatrie et d Audiologie, Collegium Medicum à Bydgoszcz, l Université de Nicolaus Copernicus à Toruń, Pologne L'image phoniatrique apres la corticotherapie inhale prolongée Dr Monika Świerczyńska- Krępa, Medex - Clinique d'allergie, Bielsko- Biała, Pologne Désensibilisation ambulatoire à l'aspirine chez des patients avec l'asthme à l'aspirine Dr Magdalena Mackiewicz- Milewska, Service de Réadaptation, Collegium Medicum à Bydgoszcz, l Université de Nicolaus Copernicus à Toruń, Pologne La prévention des complications pulmonaires après la chirurgie de grande hernie abdominale - le rôle de réhabilitation Dr Joanna Lipka, Polyclinique de Blois, France Toux chronique- description de la maladie chez un enfant

5 Dr Justyna Milczewska, Centre de la Mucoviscidose, l Institut de la Mère et de l Enfant, Varsovie, Pologne Les génotypes d'enfants avec CFSPID révélé par le dépistage néonatal polonais Dr Lidia Pigalkowa, La chaire de Phtisiologie- Pneumologie, l Université d Etat de Médecine de Grodno, Biélorussie L'attitude des étudiants des Universités de médecine envers la vaccination contre la grippe: vacciner ou pas? Dr Anita Kazdepka- Zieminska, Département d'obstétrique, de Gynécologie et de Gynécologie Oncologique, Collegium Medicum à Bydgoszcz, Université Nicolaus Copernius à Toruń, Pologne La grossesse et l'accouchement chez une prégnante avec insuffisance respiratoire de type restrictive chronique Dr Stanisław Sobiński, Hôpital à Jelenia Góra, Pologne Laborantins de Monts des Géants Déjeuner 13h15 14h00

6 Session 2 14h00 17h00 Pr Claudine Kieda et Pr Szczepan Cofta Pr Pierre Bonnette, Chirurgie Thoracique, Hôpital Foch, Suresnes, France Résection pulmonaire infra- lobaire et cancer bronchique Pr Joanna Domagała- Kulawik, Service de Pneumologie et d Allergologie, l Université Médicale de Varsovie, Pologne Les avancées de l immunothérapie dans les cancers bronchiques non à petites cellules Dr Iwona Patyk, Service de Pneumologie et Allergologie, 10 ème Hôpital Militaire Clinique de Bydgoszcz, Pologne Performances diagnostiques de la ponction ganglionnaire transbronchique et transoesophagienne guidée par vidéo écho- endoscope bronchique Dr Jakub Cieściński, Collegium Medicum à Bydgoszcz, Université Nicolaus Copernius à Toruń, Pologne Liquide aeural, du point de vue du radiologue Pause café Sujets pour le débat Session d affiche 15h30 15h45 15h45 17h00 Dr Katarzyna Jankowska et Pr Pierre Bonnette Dr Katarzyna Jankowska, Service de Pédiatrie, Hématologie et Oncologie, Collegium Medicum à Bydgoszcz, l Université de Nicolaus Copernicus à Toruń, Pologne La relation entre le médecin et le patient - les aspects pertinents actuellement Dr Aleksandra Bełz, Département de Psychiatrie, Département de Pneumologie et de Tuberculose, l Université Médicale de Silésie, Pologne Est- ce que les patients atteints du syndrome d apnées du sommeil (SAS) auraient- ils besoin d une approche psychiatrique? L analyse des résultats de Patient Health Questionnaire (PHQ) Dr Małgorzata Węcławek, Interne en service de pneumologie, Szpital Kolejowy Wilkowice, Dr Agata Plak, Pneumologie à Uzdrowisko Ustroń, Pologne Le role de SSR Pneumologie dans un prise en charge d'un patient pneumologique en France et en Pologne Dr Audrey Herman, Service de Pneumologie, Hôpital Foch, Suresnes, France Pneumonie après un voyage en Thaïlande

7 Le 11 octobre 2015 Session d affiche 2 09h30 10h30 Pr Adj Bogumiła Szponar, Institut d Immunologie et Thérapie Expérimentale, Académie Polonaise des Sciences, Wroclaw, Pologne Un cas rare de nocardiose pulmonaire chez un patient immunocompétent Dr Małgorzata Pilch, Service de Médecine Interne et Gériatrie, Hôpital de A. Falkiewicz à Wroclaw, Pologne, et Médecine Générale, Université de Poitiers, France Utilité des tests sanguins Quantiferon et T- spot Tb dans le dépistage de la tuberculose - via un cas clinique Dr Andrzej Redziak, Unité de Soins Intensive, l Hôpital Universitaire, Cracovie, Pologne L'apoptose des lymphocytes graves chez les patients souffrant de la fibrose pulmonaire Dr Izabela Domagała, Groupe de recherches d'étudiants Alveolus, l'université Médicale de Varsovie, Pologne Les erreurs observées dans la manière d'utiliser les inhalateurs chez les patientes qui souffrent d'asthme ou BPCO Dr Damien Basille, Pneumologie, CHU Amiens- Picardie, France AINS et risque de complications pleurales ou parenchymateuses en cas de pneumopathie aiguë communautaire: étude CAPAINS Dr Artur Mąka, CHU Pitié- Salpêtrière, France Pneumocystose pulmonaire chez les patients non infectés par le VIH à partir d'un cas clinique Une promenade pour respirer à pleins poumons l air frais et propre 10h30 12h30

SEPTIEME SEMINAIRE DE PNEUMOLOGIE POLOGNE FRANCE TORUN, le 28-29 Septembre 2012

SEPTIEME SEMINAIRE DE PNEUMOLOGIE POLOGNE FRANCE TORUN, le 28-29 Septembre 2012 SEPTIEME SEMINAIRE DE PNEUMOLOGIE POLOGNE FRANCE TORUN, le 28-29 Septembre 2012 VII POLSKO-FRANCUSKA KONFERENCJA PNEUMONOLOGICZNA TORUŃ,28-29 września 2012 Sous le patronagedu Maire detorun Pod patronatem

Plus en détail

Programme DPC des infirmiers

Programme DPC des infirmiers Catalogue de formations de la FNFCEPPCS pour l année 2015 Programme DPC des infirmiers Le catalogue peut évoluer en cours d année ; nous vous en tiendrons informés. 1 L INFIRMIER DE CENTRE DE SANTÉ FACE

Plus en détail

Association lymphome malin-traitement par Interféron-α- sarcoïdose

Association lymphome malin-traitement par Interféron-α- sarcoïdose Association lymphome malin-traitement par Interféron-α- sarcoïdose Auteurs Cendrine Godet (*) Jean-Pierre Frat (**) Cédric Landron (*) Lydia Roy (***) Paul Ardilouze (****) Jean-Pierre Tasu (****) (*)

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

Centre universitaire de santé McGill #CUSM2015. Transformation Innovation Excellence

Centre universitaire de santé McGill #CUSM2015. Transformation Innovation Excellence Centre universitaire de santé McGill #CUSM2015 Transformation Innovation Excellence Pour plus d information : cusm.ca/2015 514-934-1934 cusm.muhc @cusm_muhc @HopitalChildren #CUSM2015 Au service des Montréalais

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr Session Diagnostic organisme gestionnaire du développement professionnel continu www.cardiosleep.fr UN CONSTAT 1 patient sur 3 est atteint de Troubles Respiratoires du Sommeil (TRS) en cardiologie. Les

Plus en détail

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA Mission Laïque Française Lycée Franco-Libanais Verdun Classe de 5 ème E GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: Pneumonie MME BEYDOUN

Plus en détail

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou Céline ESCOUBET DCEM4, année universitaire 2011-2012 N étudiant : 20604111 INE : 0199014032a STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

Plus en détail

recommandations pour les médecins de famille

recommandations pour les médecins de famille BPCO: recommandations pour les médecins de famille BPCO: recommandations pour les médecins de famille Dr. med. Werner Karrer, Prof. Dr. med. Jörg D. Leuppi Les médecins de famille jouent un rôle central

Plus en détail

TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT

TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT Docteur Isabelle Gibertini USP Hôpital Clocheville CHU TOURS FMC Pédiatrie Clocheville Tours Espace Malraux 25 octobre 2012 Définition p Pas consensuelle p Durée > 3 semaines

Plus en détail

Maladies infectieuses - Coqueluche

Maladies infectieuses - Coqueluche Maladies infectieuses - Coqueluche Document d info La coqueluche 1 Introduction La coqueluche est une maladie aiguë et contagieuse des voies respiratoires provoquée par la bactérie Bordetella pertussis.

Plus en détail

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Communiqué de presse Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Boehringer Ingelheim France inaugure son nouveau siège social à Paris Boehringer Ingelheim s engage en oncologie et annonce

Plus en détail

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements 1 à 20 H 30 au Muséum Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements Sous l'égide du Comité orléanais de la Fondation pour la Recherche Médicale Avec : - Isabelle COUILLIN,

Plus en détail

Vaccination et tuberculose en Gériatrie. Unité de Prévention et de Dépistage: Centre de vaccination et centre de lutte anti tuberculeuse CH Montauban

Vaccination et tuberculose en Gériatrie. Unité de Prévention et de Dépistage: Centre de vaccination et centre de lutte anti tuberculeuse CH Montauban Vaccination et tuberculose en Gériatrie Unité de Prévention et de Dépistage: Centre de vaccination et centre de lutte anti tuberculeuse CH Montauban VACCINATIONS 2 Personnes âgées et vaccinations Avec

Plus en détail

DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil. Quel bilan pour quelles allergies...

DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil. Quel bilan pour quelles allergies... DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil Quel bilan pour quelles allergies... Asthme et rhinite...de O à 77 ans Dr CYRIL BERGOIN (Tourcoing) FMC TOURCOING 13 NOVEMBRE 2008 Rhinite et asthme : des maladies

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL Université de Bordeaux, UFR Médicale Université Paul Sabatier, Toulouse 3, Faculté de Médecine de Purpan Université de Limoges, Faculté

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion du Groupe d Endoscopie de. Langue Française

Compte Rendu de la réunion du Groupe d Endoscopie de. Langue Française Compte Rendu de la réunion du Groupe d Endoscopie de Langue Française Paris, Maison du Poumon Samedi 8 décembre 2007 La réunion débute à 10 heures 13 membres sont présents Febvre M, Vergnon JM, Vaylet

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

bpco La questiondu jo ur de plus en plus nombreux Existe-t-il un lien entre anxiété, dépression et BPCO? (9) Comment les poumons en fumée?...

bpco La questiondu jo ur de plus en plus nombreux Existe-t-il un lien entre anxiété, dépression et BPCO? (9) Comment les poumons en fumée?... 4 N Le magazine de votre souffle Comment les poumons partent-ils (2,3) en fumée?... p3 bpco Prise en charge de quoi s agit-il exactement? (2)...... p 4 BPCO et poids : une relation étroite (4,5,6,7)...

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

L atteinte respiratoire lors de polyhandicap

L atteinte respiratoire lors de polyhandicap L atteinte respiratoire lors de polyhandicap Jean-Christophe Dubus, Marion David Unité de Pneumologie et Médecine Infantile, CRCM pédiatrique & CNRS, URMITE 6236 CHU Timone-Enfants, Marseille Sujet difficile

Plus en détail

FORMATION MEDICALE Cas clinique de cancérologie thoracique discuté en Web RCP. Dr. JM. Vernejoux

FORMATION MEDICALE Cas clinique de cancérologie thoracique discuté en Web RCP. Dr. JM. Vernejoux Juin 2008 ; N 16 ACTUALITE DE RESPIR.COM News, activités et chiffres clés. ACTUALITE DE NOS PARTENAIRES Holyvac & AVAD Assistance. OÙ PARTIRIEZ-VOUS EN VACANCES? Enquête organisée par HOLYVAC en partenariat

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR. Je me sens essoufflé(e) : J ai des sécrétions à tous les jours. Non Oui, couleur : Je tousse régulièrement.

PLAN D ACTION POUR. Je me sens essoufflé(e) : J ai des sécrétions à tous les jours. Non Oui, couleur : Je tousse régulièrement. PLAN D ACTION POUR copie : patient (nom du patient) JE ME SENS BIEN Je me sens essoufflé(e) : J ai des sécrétions à tous les jours. Non Oui, couleur : Je tousse régulièrement. Non Oui JE ME SENS MOINS

Plus en détail

VIII/ Sujets à risque

VIII/ Sujets à risque 17 novembre 2010 VIII/ Sujets à risque DCEM III Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET DERMG Université de Nice Sophia Antipolis PLAN Tuberculose Coqueluche Pneumocoque Méningocoque Hépatite A Hépatite

Plus en détail

Formation médicale initiale et continue

Formation médicale initiale et continue 1 Formation médicale initiale et continue Jean-François Muir Service de Pneumologie et USI respiratoires Rouen Etienne Lemarié Service de Pneumologie Tours Philippe Godard Service de Pneumologie et Allergologie

Plus en détail

Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses

Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses 3 à 5/100 000 habitants Augmente avec l age 175 /100 000 >70 ans Notre file active toutes les maladies interstitielles confondues plus de 120 patients

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE 1 A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 2 1. Adultes et enfants d un an et plus La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 CONGRÈS Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 Sous la présidence du Professeur Catherine WEIL-OLIVIER Et du Docteur François VIE LE SAGE LA SANTE PUBLIQUE APPARTIENT A TOUS Pavillon Dauphine Place

Plus en détail

PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin

PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin M A T I N A P R E S - M I D I M A T I N A P R E S - M I D I M A T I N M A T I N PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin 9, Av du Parc 33120 ARCACHON 15 et 16 Novembre 2013 24 et 25 Janvier

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire (Ce qui est écrit en rouge correspond à des éléments du cours expliqués à l'oral). Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire : définition Étude des phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement

Plus en détail

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique ANNEXE XXIII Maladies en relation avec la pollution atmosphérique Maladies respiratoires 1. Asthme Cette maladie, à composante génétique, est influencée par l'environnement. Le terrain allergique, génétiquement

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme Patho Med Cours 5 Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme BPCO: B: Broncho ( Bronche) P: Pneumopathie C: Chronique O: Obstructive Asthme Maladies avec des spasmes bronchiques Maladies avec des spasmes

Plus en détail

Toux chronique de l enfant

Toux chronique de l enfant Toux chronique de l enfant «Les 10 questions indispensables» F.Amsallem Définition «Toux > 4 à 6 semaines ou Episodes de toux > 2 mois / an» En pratique toute toux > 3 semaines doit être explorée Principales

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Value through Innovation. Bienvenue chez Boehringer Ingelheim

Value through Innovation. Bienvenue chez Boehringer Ingelheim Value through Innovation Bienvenue chez Boehringer Ingelheim 1/ Repères et chiffres clés Groupe pharmaceutique fondé en 1885 à Ingelheim en Allemagne, Boehringer Ingelheim figure parmi les 20 premières

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES : Infirmières, infirmiers Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance Initier

Plus en détail

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER Dr Michael Hummelsberger, Pr Jean-Gabriel Fuzibet, Service de Médecine Interne, Hôpital l Archet, CHU Nice 1. ANEMIE L étiologie de l anémie

Plus en détail

LA TUBERCULOSE Docteur ALAIN BERAUD

LA TUBERCULOSE Docteur ALAIN BERAUD LA TUBERCULOSE Docteur ALAIN BERAUD Service de Pneumologie Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 Bilan initial Objectifs Bilan de base Traitement pharmacologique Autres traitements pharmacologiques Autres

Plus en détail

Lymphomes Malins Non Hodgkiniens de l enfant. Réunion Oncocentre Anne Jourdain (CCA)

Lymphomes Malins Non Hodgkiniens de l enfant. Réunion Oncocentre Anne Jourdain (CCA) Lymphomes Malins Non Hodgkiniens de l enfant Réunion Oncocentre Anne Jourdain (CCA) Epidémiologie 3 ème cause de cancer chez l enfant après leucémies et tumeurs cérébrales 10% des cancers pédiatriques

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Chirurgie de L Obésité. Pr Ibrahim DAGHER

Chirurgie de L Obésité. Pr Ibrahim DAGHER Chirurgie de L Obésité Pr Ibrahim DAGHER Evolution de la Chirurgie Leçon d'anatomie Dr Nicolaes Tulp 1632 La Haye - Mauritshuis Museum Nouvelles technologies chirurgicales Evolution de la Chirurgie Les

Plus en détail

:: Atrésie de l œsophage

:: Atrésie de l œsophage :: Atrésie de l œsophage Définition : L atrésie de l œsophage est une malformation congénitale caractérisée par une interruption de continuité de l œsophage. Dans 50 % des cas, elle est associée à d autres

Plus en détail

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI)

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) 1 er janvier 2011 Table des matières 1. Bases légales et réglementaires... 2 2. Personnes soumises au devoir

Plus en détail

Biothérapie. Damien LOEUILLE

Biothérapie. Damien LOEUILLE Biothérapie Damien LOEUILLE PU-PH Rhumatologie Service de Rhumatologie du CHU Brabois Metz 2 février 2008 Quel est la place des biothérapies dans la prise en charge thérapeutique PR? Faut il réaliser un

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard Présentation du groupe hospitalier Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard 2011 1634-2000 Laënnec Boucicaut Broussais 2000 HOPITAL EUROPEEN GEORGES POMPIDOU 2011 : HEGP Corentin

Plus en détail

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Annexe A Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Adultes atteints de grippe légère ou sans complications Aucun facteur

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

DÉPISTAGE NEONATAL DES TROUBLES DE L AUDITION EN LANGUEDOC ROUSSILLON PRÉSENTATION INSTITUT-SAINT-PIERRE INSTITUT SAINT PIERRE

DÉPISTAGE NEONATAL DES TROUBLES DE L AUDITION EN LANGUEDOC ROUSSILLON PRÉSENTATION INSTITUT-SAINT-PIERRE INSTITUT SAINT PIERRE INSTITUT SAINT PIERRE DÉPISTAGE NEONATAL DES TROUBLES DE L AUDITION EN LANGUEDOC ROUSSILLON PRÉSENTATION INSTITUT-SAINT-PIERRE SERVICE AUDIOPHONOLOGIE INSTITUT SAINT PIERRE PALAVAS 5 juin 2015 Françoise

Plus en détail

Marseille 21 > 23. Novembre

Marseille 21 > 23. Novembre Marseille P a R C C H A N O T 21 > 23 Novembre 2013 PROGRAMME PROVISOIRE APPEL À COMMUNICATION INSCRIPTION Conférences plénières Le sommeil des animaux I. Tobler Syndrome d apnée : potentiel des biomarqueurs

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE JOUR EN NEURO-ONCOLOGIE, SCLÉROSE EN PLAQUES ET DOULEUR CHRONIQUE ET DU CENTRE D ÉVALUATION ET DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE

Plus en détail

Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet.

Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet. Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet. Epidémiologie Etiologies Diagnostic Causes d IRA selon le délai dans les hémopathies

Plus en détail

ANNUAIRE TELEPHONIQUE

ANNUAIRE TELEPHONIQUE Hôpitaux Universitaires Paris Seine Saint Denis HUPSSD Unité de Coordination Onco-Gériatrique (UCOG 93) ANNUAIRE TELEPHONIQUE SOMMAIRE - Hôpital René Muret - Hôpital Avicenne - Centre Hospitalier Intercommunal

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de l assurance des soins, OPAS) Modification du 14 juin 2010 Le Département

Plus en détail

Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative

Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements

Plus en détail

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille 0 L AP-HM un CHU dans son environnement en région PACA 1 3 397 lits et places 2 2 CHU, 33 CH (+ 2 hôpitaux militaires) et 2 centres

Plus en détail

LEUCÉMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE Sujet âgé. Capacité de gérontologie 2014-2015

LEUCÉMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE Sujet âgé. Capacité de gérontologie 2014-2015 LEUCÉMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE Sujet âgé Capacité de gérontologie 20142015 Mr. C. 87 ans, hospitalisé pour : chute pneumopathie Mr. C. 87 ans, hospitalisé pour : chute pneumopathie Quels examens demandez

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière

Vaccination contre la grippe saisonnière le point sur risques infectieux > Vaccinations Vaccination contre la grippe saisonnière Questions / Réponses - Professionnels de santé Document élaboré le 14 octobre 2014 1 - Quand a lieu la campagne de

Plus en détail

Questionnaire pour enfants avec trouble de voix

Questionnaire pour enfants avec trouble de voix 10 504, boulevard St-Laurent, local 1 Montréal, H3L 2P4; 514.332.9593 www.cliniquebeausoleil.com Questionnaire pour enfants avec trouble de voix Voici un formulaire qui peut vous sembler long à remplir,

Plus en détail

APPORT DE LA TDM THORACIQUE (HR) DANS LE DIAGNOSTIC DES MANIFESTATIONS PULMONAIRE AU COURS D UNE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

APPORT DE LA TDM THORACIQUE (HR) DANS LE DIAGNOSTIC DES MANIFESTATIONS PULMONAIRE AU COURS D UNE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE APPORT DE LA TDM THORACIQUE (HR) DANS LE DIAGNOSTIC DES MANIFESTATIONS PULMONAIRE AU COURS D UNE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE DR SOULEF KRIAA Département d imagerie d médicale m EPS Fattouma Bourguiba Monastir

Plus en détail

Les Ateliers d Arcachon font escale aux Sables d Olonne!

Les Ateliers d Arcachon font escale aux Sables d Olonne! C est le Vendée Globe des Ateliers d Arcachon! Les Ateliers d Arcachon font escale aux Sables d Olonne! Soyez prêt pour un départ le 13 novembre 2014! PROGRAMME 2014-2015 ATELIER 1 ATELIER 2 ATELIER 3

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

La vaccination des personnes âgées

La vaccination des personnes âgées La vaccination des personnes âgées et les recommandations du calendrier vaccinal 2009 concernant les personnels et les résidents des EHPAD. Journée du CCLIN Paris Nord du 6 mai 2009 Dr Albert SCEMAMA Vaccination

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

Définition de l Infectiologie

Définition de l Infectiologie Définition de l Infectiologie Discipline médicale clinique Spécialisée. Prise en charge des Maladies Infectieuses et Tropicales. Actuelles, émergentes ou ré-émergentes. Référents dans le cadre d un maillage

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

E n France, plus de 4 millions de personnes sont asthmatiques (6,7 % de la population

E n France, plus de 4 millions de personnes sont asthmatiques (6,7 % de la population Mai 2012 L asthme en Poitou-Charentes ASTHME POITOU-CHARENTES BULLETIN D OBSERVATION SOMMAIRE I- Situation épidémiologique II- Dépistage de l asthme III- Diagnostic de l asthme IV- Prise en charge de l

Plus en détail

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Vaccins et grossesse Vaccins et immunité Dr Odile Launay Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Atelier Vaccins, GERES, 18 mai 2011 COCHIN SAINT-VINCENT DE PAUL

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile

DOSSIER DE PRESSE. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile DOSSIER DE PRESSE LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile Février 2012 Sommaire 1. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile LVL Médical, un des

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

AMIANTE - RISQUES POUR LA SANTÉ Dr Martin Rüegger et Dr Blaise Thorens, Suva, Médecine du travail FIBRE POUVANT PÉNÉTRER DANS LES ALVÉOLES PULMONAIRES: DÉFINITION DE L'OMS Longueur > 5 µm Épaisseur < 3

Plus en détail

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Dossier de Presse Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Mercredi 4 novembre 2015 1 Un centre à visée régionale, nationale, voire internationale L apprentissage

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011 TRAITEMENT DE L ASTHME DEFINITION du GINA (global initiative for asthma) «Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes dans laquelle de nombreuses cellules jouent un rôle, notamment les mastocytes,

Plus en détail

15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition

15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition INFORMATION DES PATIENTS 15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition Dr Michel AST Patient type Une femme dans 80 % des cas 40 ans 120 kg / 1,66 m soit un imc de 43 Chirurgie de rattrapage

Plus en détail

ITEM 336 : TOUX CLINIQUE

ITEM 336 : TOUX CLINIQUE ITEM 336 : TOUX CLINIQUE Terrain Toux Signe de Gravité Signes fonctionnels Signes physiques - ATCD perso : Atopie RGO AVC/Tb de déglutition Immunodépression - ATCD familiaux : Mucoviscidose Cas familiaux

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire»

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Attestation de Formation Universitaire 2012-2013 «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Formation Théorique (2 jours) par Visioconférences Bordeaux, Paris, Nice, Tours, Rennes,

Plus en détail

la santé au coeur de vos régions

la santé au coeur de vos régions membres de la fhv établissements Hospitaliers du Nord Vaudois (EHNV) Yverdon-les-Bains, Saint-Loup Chamblon, Orbe, La Vallée www.ehnv.ch Fondation Rive-Neuve Villeneuve www.riveneuve.ch Fondation de Nant

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications Prévenir... l asthme de l enfant et ses complications 30 La fréquence de l asthme et des allergies respiratoires augmente a fréquence de l asthme et des allergies respiratoires a doublé L dans les pays

Plus en détail

CORPS ETRANGER DES VOIES AERIENNES ITEM 193

CORPS ETRANGER DES VOIES AERIENNES ITEM 193 Collège des Enseignants de Pneumologie Référentiel pour la préparation de l ECN Pr Marquette (Nice); Pr Deslée (Reims) Pr Housset (Paris) Dernière mise à jour : Juin 2010 CORPS ETRANGER DES VOIES AERIENNES

Plus en détail

Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire

Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire Mon Plan d action MPOC _ Exemplaire du patient (Nom du patient) Date Lignes directrices MPOC Traitable. Évitable. Ce plan explique comment prendre soin de moi si j ai une exacerbation de ma MPOC. Ventilation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 novembre 2014 RELENZA 5 mg/dose, poudre pour inhalation en récipient unidose 20 récipients unidoses avec système pour inhalation (DISKHALER) (CIP : 34009 351 974 8

Plus en détail

LES CORTICOIDES INHALES DANS LA TOUX SUBAÏGUE

LES CORTICOIDES INHALES DANS LA TOUX SUBAÏGUE Congrès SASPAS 01/04/2014. LES CORTICOIDES INHALES DANS LA TOUX SUBAÏGUE SANTE PUBLIQUE La toux est un symptôme fréquent : elle fait partie des 4 premiers motifs de consultation en Médecine Générale et

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

MINI MODULE D'AUTO-ENSEIGNEMENT DE PEDIATRIE 4 ème ANNEE DE MEDECINE PARTICULARITES DE LA TUBERCULOSE CHEZ L ENFANT

MINI MODULE D'AUTO-ENSEIGNEMENT DE PEDIATRIE 4 ème ANNEE DE MEDECINE PARTICULARITES DE LA TUBERCULOSE CHEZ L ENFANT FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE DE RABAT Professeur Laïla EL HARIM - ROUDIES DEPARTEMENT DE PEDIATRIE SERVICE DE PEDIATRIE I MINI MODULE D'AUTO-ENSEIGNEMENT DE PEDIATRIE 4 ème ANNEE DE MEDECINE PARTICULARITES

Plus en détail

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I Grippe saisonnière tout ce qu il faut savoir Monica Attinger - infirmière HPCI Forum HH /CHUV - 4 septembre 2007 La grippe saisonnière (Influenza) Infection virale du système respiratoire causée par les

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Insuffisance respiratoire chronique grave secondaire à un asthme

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Insuffisance respiratoire chronique grave secondaire à un asthme GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave secondaire à un asthme Octobre 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Perspectives thérapeutiques dans l insuffisance cardiaque

Perspectives thérapeutiques dans l insuffisance cardiaque Perspectives thérapeutiques dans l insuffisance cardiaque 2 e Journée genevoise sur l insuffisance cardiaque Mercredi 18 juin 2014 9h-16h30 Message L objectif de cette journée genevoise est d offrir une

Plus en détail

Spécialistes INDEX TARIFICATION DES VISITES... B-3

Spécialistes INDEX TARIFICATION DES VISITES... B-3 INDEX INDEX Page TARIFICATION DES VISITES.................................. B-3 ADDENDUM 1 - MÉDECINE B-3 Allergie........................................................ B-5 Anesthésiologie..................................................

Plus en détail

GRIPPE A ET VIH : CE QU IL FAUT SAVOIR

GRIPPE A ET VIH : CE QU IL FAUT SAVOIR Grippe A et vih, un document d'information du TRT-5 GRIPPE A ET VIH : CE QU IL FAUT SAVOIR Ce document présente les éléments qui peuvent vous permettre de décider de lignes de conduite à adopter pour faire

Plus en détail