Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs"

Transcription

1 Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs David Grémillet & Amélie Lescroël CEFE-CNRS Pascal Provost Réserve Naturelle Nationale des Sept-Iles Amélie Boué LPO Paris, 20 février 2013 LEAD PARTNER: ASSOCIATE PARTNERS: FUNDING: 1

2 Contexte Collaboration à long-terme: , , Résultats FAME: (coll. Univ. Plymouth) 2

3 Site d étude Ile de Rouzic, Archipel des Sept-Iles Suivi à long-terme des effectifs (2012: couples) 3

4 Objectifs Identifier les zones marines importantes pour les adultes (hiver / été) Acquérir des connaissances sur le comportement alimentaire des adultes 4

5 38 g G6A + GPS 2010: 23 adultes 2011: 21 adultes 2012: 19 adultes Elevage du poussin 5

6 Patrick et al. En révision Manche Ouest, trajets de 23h à 125 km de la colonie Nourrissage en sub-surface (< 10m) 6

7 Patrick et al. En révision Les adultes reproducteurs ont des stratégies de recherche alimentaire individuelles répétables 7

8 Patrick et al. En révision L effort de recherche alimentaire tend à augmenter depuis

9 Wakefield et al. Soumis Les colonies ont des zones d alimentation mutuellement exclusives et fonction de la taille de la colonie 9

10 GLS 4 g 68 jeux de données collectés sur 5 hivers ( ) 10

11 Grecian et al. Soumis Sites d hivernage: 1/3 «résidents», 1/3 Méditerranée, 1/3 Afrique de l Ouest 11

12 Fidélité des individus à leurs sites d hivernage Grecian et al. Soumis 12

13 30 g GPS-PTT 5 jeunes fous à l envol équipés début Août

14 4 jeunes suivis de 42 à 99 j (moy: 75,5 j) Confirme l importance des eaux côtières ouest-africaines 14

15 45 g Caméra 12 adultes reproducteurs sur 2 ans Etude pilote pour la quantification des interactions avec les pêcheries 15

16 Pas d interactions observées avec les bateaux de pêche, mais 16

17 Vidéo Plongée Repos Alimentation Vol Péron et al. En prep. L autonomie des caméras miniatures est encore insuffisante 17

18 Autres suivis Garfish / Orphie / Belone belone Régurgitations, morphométrie, plumes + sang (SIA) Proies «naturelles»: orphie, maquereau, sardine, rouget 18

19 Identification des IBAs Utilisation de la méthode BirdLife, développée pour les milieux marins (à partir de données de tracking) Caractérisation des zones d activités des fous 19

20 Identification des IBAs Cœurs d activité des Fous pour chaque année Analyse de la stabilité des zones d une année sur l autre 20

21 Identification des IBAs Une zone importante autour de la colonie (cohérente avec IBAs identifiée en 2008 Une autre dans la Manche 21

22 Identification des IBAs IBA proposées Une zone importante autour de la colonie (cohérente avec IBAs identifiée en 2008 Une autre dans la Manche 22

23 Conclusion Les IBAs Méthode d analyse standardisée, applicable partout Ne nécessite que des données de distribution d oiseaux Plus la sériede donnéesestgrandepour uneespèce, meilleure est la définition des secteurs clés A croiser avec le suivi démographique de la colonie? 23

24 Conclusion Zones importantes Front de marée entre Guernesey et côtes UK Côtes ouest africaines (Sahara occidental + Mauritanie) Perspectives Suivi caméra fixe: succès repro et CMR Ecologie spatiale des juvéniles et immatures Interactions avec les pêcheries 24

Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris

Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris Eléments de contexte sur les AMP Deux problématiques majeures: -Une

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest

Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest Séminaire sur les mécanismes de gestion concertée Dakar, 15 17 avril 2009 Pays Bas H. El Ayoubi, CSRP/Wageningen Données de base Zone

Plus en détail

Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc

Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc NOTE NATURALISTE Avril 2013 Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc Flavio Monti (Université de Ferrara et CEFE-CNRS de Montpellier) ; Mathieu Thévenet (expert

Plus en détail

Suivi télémétrique du Puffin des Baléares sur l île d Ibiza (archipel des Baléares) Rochefort, Juillet 2013

Suivi télémétrique du Puffin des Baléares sur l île d Ibiza (archipel des Baléares) Rochefort, Juillet 2013 Suivi télémétrique du Puffin des Baléares sur l île d Ibiza (archipel des Baléares) Rochefort, Juillet 2013 d Ibiza Action 2C Report from FAME Project. CEBC-CNRS-LPO-SEPN, Rochefort, France 1 Suivi télémétrique

Plus en détail

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête relative à la pêche de loisir (récréative et sportive) en mer 3 OBJECTIFS : Quantifier l impact sur la ressource halieutique Quantifier les retombées

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

Reproduction et mortalité du Busard cendré sur un parc éolien du sud de la France Juillet 2013

Reproduction et mortalité du Busard cendré sur un parc éolien du sud de la France Juillet 2013 Reproduction et mortalité du Busard cendré sur un parc éolien du sud de la France Juillet 2013 Nous ne disposons que de peu de données relatives à l impact des éoliennes sur le Busard cendré, avec des

Plus en détail

PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE

PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE CCR.S ComEX 140313 DOC7 PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE RAPPORT D AVANCEMENT DU PROJET GEPETO ÉTABLI À L ATTENTION DU COMITÉ EXÉCUTIF DU CCR- S 1. RAPPEL DES OBJECTIFS 2. MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

ETUDE D IMPACT SUR LE PLATEAU MORNANTAIS DU TRACE AUTOROUTIER DE L A45 SUR LA POPULATION DES BUSARDS CENDRES SOMMAIRE

ETUDE D IMPACT SUR LE PLATEAU MORNANTAIS DU TRACE AUTOROUTIER DE L A45 SUR LA POPULATION DES BUSARDS CENDRES SOMMAIRE ETUDE D IMPACT SUR LE PLATEAU MORNANTAIS DU TRACE AUTOROUTIER DE L A45 SUR LA POPULATION DES BUSARDS CENDRES SOMMAIRE 1 La problématique du Busard cendré en France 1.1 Présentation du genre "Circus" 1.2

Plus en détail

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012 PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS Novembre 2012 1 Plan de la présentation 1 Le marché de la croisière 2 Activité croisière dans les ports marocains 3 Perspectives

Plus en détail

Le Busard Saint-Martin Circus cyaneus en Bresse bourguignonne Programme de marquage alaire - Premiers résultats

Le Busard Saint-Martin Circus cyaneus en Bresse bourguignonne Programme de marquage alaire - Premiers résultats LES RAPACES Le Busard Saint-Martin Circus cyaneus en Bresse bourguignonne Programme de marquage alaire - Premiers résultats Brigitte GRAND* Résumé Dans le cadre d un programme personnel de suivi par marquage

Plus en détail

Le Faucon pèlerin en 10 questions

Le Faucon pèlerin en 10 questions Le Faucon pèlerin en 10 questions 1. Quelle est l origine du nom «Faucon pèlerin»? Faucon dérivé de falco vient du latin "falx", la faux qui rappelle la silhouette de l'oiseau. Le Faucon pèlerin a été

Plus en détail

MATEL TAGE ET PL NGÉE

MATEL TAGE ET PL NGÉE MATEL TAGE ET PL NGÉE - Présentation - Comment organiser la plongée - Le bateau de plongée - Les nœuds - Conclusion Benoît Maugis formation N4 1 C est quoi le matelotage? Le matelotage ne se résume pas

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

Surveillance aérienne. Photographie et vidéo aérienne. Reconnaissance. Surveillance incendie

Surveillance aérienne. Photographie et vidéo aérienne. Reconnaissance. Surveillance incendie Surveillance aérienne Photographie et vidéo aérienne Reconnaissance Surveillance incendie PRESENTATION Planète sports et loisirs est la seule société de l île de Ré agréée pour effectuer du travail aérien.

Plus en détail

Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés avec Argos surveillance Environnementale

Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés avec Argos surveillance Environnementale # 74 06/2012 Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés avec Argos surveillance Environnementale 06/2012 #74 2 SOMMAIRE Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés

Plus en détail

Programme «Biodiversité Gaz Pétrole»

Programme «Biodiversité Gaz Pétrole» République Islamique de Mauritanie Honneur - Fraternité - Justice MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Programme «Biodiversité Gaz Pétrole» En partenariat avec le MINISTÈRE DU PÉTROLE,

Plus en détail

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 BIODIVERSITE Présentation aux parties prenantes françaises 10 juin 2013 Calendrier Elaboration inter services AFD Discussion avec les administrations françaises

Plus en détail

Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché

Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation au cœur du processus

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche

Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche Introduction: - Réponse d un animal à l expérimentation (diapo 1) Facteurs environnementaux et propres à l animal - Notion d animal standardisé

Plus en détail

L A G RANDE M O T T E. La Grande Motte MUSIC LIVE SESSION SUR LA PLAGE DU 10H A 22H30 PADDLE BEACH VOLLEY DRINKS & BAR 2015 / 2016

L A G RANDE M O T T E. La Grande Motte MUSIC LIVE SESSION SUR LA PLAGE DU 10H A 22H30 PADDLE BEACH VOLLEY DRINKS & BAR 2015 / 2016 La Grande Motte L A G RANDE M O T T E the SUMMER Le NAUTIPASS DAYS réductions sur toutes les activités nautiques 4 & 5 JUILLET 2015 PLAGE DU CENTRE NAUTIQUE NAUTIPASS JUSQU À 60% DE RÉDUCTION SUR TOUTES

Plus en détail

«1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse

«1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse «1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse Présentation de la destination Malte Malte, une destination en plein développement touristique Lancement du site maltaneo.com

Plus en détail

Poissons du lac Tanganyika

Poissons du lac Tanganyika Voyages Bio Sous-Marine Avec le concours de Poissons du lac Tanganyika du 22 mars au 7 avril 2014 avec Patrick Louisy Neolamprologus brichardi, Neolamprologus tretocephalus, Neolamprologus leleupi P. Louisy

Plus en détail

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des outils d'observationet de surveillance. A partir de ces

Plus en détail

Du 13 au 15 décembre 2012 Amphithéâtre de la DREAL PACA, Marseille

Du 13 au 15 décembre 2012 Amphithéâtre de la DREAL PACA, Marseille E U Q O L L CO resse Dossier de p Du 13 au 15 décembre 2012 Amphithéâtre de la DREAL PACA, Marseille 1992-2012 : 20 ans d études et de gestion des espaces naturels des îles de Marseille En juillet 1992,

Plus en détail

PERSPECTIVES ECONOMQIUES ET ASPECTS COMMERCIAUX POUR LE SECTEUR DU POISSON D ELEVAGE

PERSPECTIVES ECONOMQIUES ET ASPECTS COMMERCIAUX POUR LE SECTEUR DU POISSON D ELEVAGE PERSPECTIVES ECONOMQIUES ET ASPECTS COMMERCIAUX POUR LE SECTEUR DU POISSON D ELEVAGE La place du poisson d élevage dans le marché européen des produits aquatiques La dualité entre l image du poisson d

Plus en détail

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances Abdellah Belkhaouad, INRH - Casablanca (Maroc) Marc Taconet, FAO Rome (Italie)

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 04/03/2014 16:06 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé MASTER : MASTER Master recherche et professionnel Sciences de la

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DES AIRES MARINES PROTÉGÉES

LE TABLEAU DE BORD DES AIRES MARINES PROTÉGÉES LE TABLEAU DE BORD DES AIRES MARINES PROTÉGÉES 18 Clipperton Océan pacifique Les sites pilotes du tableau de bord des aires marines protégées Polynésie française 12 9 Saint-Pierre et Miquelon 21 Antilles

Plus en détail

GIRAC. Gestion Intégrée des Rejets d Assainissement Côtiers. Mohammad MOURAD

GIRAC. Gestion Intégrée des Rejets d Assainissement Côtiers. Mohammad MOURAD GIRAC Gestion Intégrée des Rejets d Assainissement Côtiers Mohammad MOURAD ) 27/10/2011 Veolia Environnement Recherche & Innovation Objectifs et livrables Développer des outils pour une meilleure maitrise

Plus en détail

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie DANIEL RIGAUD CHU de Dijon 46 Obésité : définition L obésité est définie comme un excès de masse grasse associée à un surcroît

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE 2014/ 2015

FICHE TECHNIQUE 2014/ 2015 FICHE TECHNIQUE 2014/ 2015 Valide à partir du 01 nov 2014 au 31 oct 2015 PLAISIRS BALNÉAIRES! C est dans un cadre naturel immaculé et sur une des plus belles plages de l ile Maurice que vous êtes attendus

Plus en détail

Base de données Tracking des oiseaux marins de l océan Indien tropical

Base de données Tracking des oiseaux marins de l océan Indien tropical Base de données Tracking des oiseaux marins de l océan Indien tropical Atelier de travail sur les bases de données et bases de connaissances environnementales à La Réunion Bases du données «Oiseaux marins»

Plus en détail

Pertes et gaspillages alimentaires

Pertes et gaspillages alimentaires Pertes et gaspillages alimentaires Un phénomène aux multiples facettes Barbara REDLINGSHÖFER Mission d anticipation Recherche&Société Pour le développement durable (MaR/S) de l INRA Plan de la présentation

Plus en détail

RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER

RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER F2DP BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER FLOTTILLE CONCERNÉE ZONES D EXPÉRIMENTATION DES PROJETS Manche Patrick Lazic Golfe

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement EP Programme des Nations Unies pour l environnement UNEP(DEPI)/MED WG.382/Inf 2 26 Juin 2013 FRANCAIS ORIGINAL: ANGLAIS / FRANCAIS PLAN D'ACTION POUR LA MEDITERRANEE Onzième Réunion des Points Focaux pour

Plus en détail

Projet «Urok MAVA» 1. Présentation de la Fondation Internationale du Banc d Arguin - FIBA et de Tiniguena Esta Terra é Nossa!

Projet «Urok MAVA» 1. Présentation de la Fondation Internationale du Banc d Arguin - FIBA et de Tiniguena Esta Terra é Nossa! Termes de référence pour l évaluation finale externe du projet cadre «Appui à la gestion et gouvernance participative de l Aire Marine Protégée communautaire des îles Urok» Projet «Urok MAVA» PROGRAMME

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Yvan Turgeon, biol. Le saumon au Québec 118 rivières Une cinquantaine accessibles uniquement par bateau ou avion

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Matelotage au N4 - GP. Laurent MARCOUX I.N D après s JP Gosset I.R CTR EST Eric PITTINI Philippe KIEFFER

Matelotage au N4 - GP. Laurent MARCOUX I.N D après s JP Gosset I.R CTR EST Eric PITTINI Philippe KIEFFER Matelotage au N4 - GP Laurent MARCOUX I.N D après s JP Gosset I.R CTR EST Eric PITTINI Philippe KIEFFER Matelotage Compétence N N 5 A l examen l épreuve pratique (en scaphandre) : coeff2 Programme : Mettre

Plus en détail

Monitoring de la qualité des eaux marines dans les secteurs coquilliers

Monitoring de la qualité des eaux marines dans les secteurs coquilliers Monitoring de la qualité des eaux marines dans les secteurs coquilliers Jacques Sénéchal, Monitoring de la qualité des eaux marines, Environnement Canada 12 et 13 mars 2013 Programme canadien de contrôle

Plus en détail

Burkina Faso Profil pays EPT 2014

Burkina Faso Profil pays EPT 2014 Burkina Faso Profil pays EPT 14 Contexte général Situé au cœur de l Afrique occidentale, dans la boucle du Niger, le Burkina Faso est l un pays des pays les plus peuplés de la sous-région Ouest-africaine

Plus en détail

SYNTHÈSE D ÉTUDES OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS CHAUVE-SOURIS

SYNTHÈSE D ÉTUDES OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS CHAUVE-SOURIS OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS CHAUVE-SOURIS Avril 2015 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DE LA THÉMATIQUE 2. GLOSSAIRE 3. L ÉTAT DES LIEUX DES CONNAISSANCES ACTUELLES 3.1. INFORMATIONS GÉNÉRALES ZONAGES DU PATRIMOINE

Plus en détail

REGLEMENTATION. A l intention des Niveaux 3. GUC Plongée SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES

REGLEMENTATION. A l intention des Niveaux 3. GUC Plongée SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES REGLEMENTATION A l intention des Niveaux 3 SOMMAIRE -Prérogatives - Textes de référence -Documents indispensables - Organisation de l activité -Matériel - Tableau des secours - Protection du milieu -Après

Plus en détail

23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS)

23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS) 23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS) Rabat (Maroc) du 04 au 07 décembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION (1/2) La description du 4 ème RNA; La méthodologie utilisée;

Plus en détail

Tahir Belhadi Marine Boussat. Réalité Augmentée

Tahir Belhadi Marine Boussat. Réalité Augmentée Tahir Belhadi Marine Boussat Réalité Augmentée Année Scolaire 2013-2014 Sommaire Introduction 1 Définition 1.1 Explications 1.2 Principe 2 Création et Matériel requis 2.1 Différents logiciels 2.2 Equipement

Plus en détail

Natura 2000 en mer Site FR 910 1413 Posidonies de la côte palavasienne

Natura 2000 en mer Site FR 910 1413 Posidonies de la côte palavasienne Natura2000enmer SiteFR9101413Posidoniesdelacôtepalavasienne Compte rendude la réunion du 21 janvier 2011: partage et validation des éléments «pêche professionnelle et conchyliculture enmer»dudiagnosticsocio

Plus en détail

3 ème Carrefour du Journal de la Marine Marchande Paris AfricaPort Y-a-t-il un port ouest-africain pour accueillir un navire de 16 000 EVP?

3 ème Carrefour du Journal de la Marine Marchande Paris AfricaPort Y-a-t-il un port ouest-africain pour accueillir un navire de 16 000 EVP? 3 ème Carrefour du Journal de la Marine Marchande Paris AfricaPort Y-a-t-il un port ouest-africain pour accueillir un navire de 16 000 EVP? Dr. YANN ALIX Délégué Général FondationSEFACIL Le Havre France

Plus en détail

Colloque Gagilau 2014

Colloque Gagilau 2014 14-15-16 Mai Hôtel de Région Midi-Pyrénées Toulouse Colloque Gagilau 2014 Quels fleuves et estuaires pour demain? Session 3 : Adaptation aux changements globaux et gouvernance des risques PERISCOPE / REMOB

Plus en détail

LA FONDATION: MISSION ET VISION

LA FONDATION: MISSION ET VISION Premier symposium régional sur la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire Gestion durable de la pêche artisanale: Actions menées par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement

Plus en détail

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES Francis MAUGARD, Loïc GOUGUET, David ROSEBERY - ONF La gestion des forêts littorales et des milieux dunaires associés constitue

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

StéréoSat Afrique. en collaboration avec. Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie. inc. UICN-BRAO, WRC, DGIRH. Lundi 20 Novembre 2006

StéréoSat Afrique. en collaboration avec. Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie. inc. UICN-BRAO, WRC, DGIRH. Lundi 20 Novembre 2006 StéréoSat Afrique RésultatsTitre préliminaires Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie inc. en collaboration avec UICN-BRAO, WRC, DGIRH Lundi 20 Novembre 2006 Plan de la présentation Objectif

Plus en détail

Protection individuelle

Protection individuelle Protection individuelle Franchise annuelle Ce plan n'est plus offert 200 $ 900 $ depuis le 1er mars 2015 1 006 $ / / 18-24 87,88 $ 71,71 $ - 39,35 $ 37,08 $ 63,91 $ 25-29 91,38 $ 74,47 $ - 41,04 $ 38,86

Plus en détail

ICCAT Newsletter No.08

ICCAT Newsletter No.08 ICCAT Newsletter No.08 Septembre 2008 MESSAGE DU SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DE L ICCAT Le Secrétariat de l ICCAT a le plaisir de présenter à ses lecteurs le 8 ème numéro du Bulletin d information, pour les tenir

Plus en détail

Rapport d activités. Dossier n o 710.121. Rapport commandité par la SODIM

Rapport d activités. Dossier n o 710.121. Rapport commandité par la SODIM Mission en Écosse et en France pour les mytiliculteurs québécois Rapport d activités Dossier n o 710.121 Rapport commandité par la SODIM 2005 Mission en Écosse et en France pour les mytiliculteurs québécois

Plus en détail

VOILE croisière. Sorties VOILE 2015. Programme Dates Organisateur Tarif. 1-6 avril 6j. 8-10 mai 3j 20-23 aout 4j 10-11 octobre 2j. 7-11 nov.

VOILE croisière. Sorties VOILE 2015. Programme Dates Organisateur Tarif. 1-6 avril 6j. 8-10 mai 3j 20-23 aout 4j 10-11 octobre 2j. 7-11 nov. Sorties VOILE 2015 Programme Dates Organisateur Tarif Spi Ouest-France La Trinité, en Grand Surprise 1-6 avril 6j M. Bouju M. Lutz Inscrit : 270 Ext : 370 Régate en quillard de sport Héberg. à terre Tour

Plus en détail

PERMIS BATEAU PERMIS BATEAU PERMIS BATEAU PERMIS

PERMIS BATEAU PERMIS BATEAU PERMIS BATEAU PERMIS PERMIS BATEAU PERMIS BATEAU PERMIS BATEAU PERMIS Formation et suivi jusqu à obtention La conduite bateau? Votre moniteur agréé vous aide à obtenir votre permis facilement: La sécurité,la réglementation,

Plus en détail

L ENCRE DES ÎLES CLUB NAUTIQUE DE SEPT-ÎLES

L ENCRE DES ÎLES CLUB NAUTIQUE DE SEPT-ÎLES NO.3 CLUB NAUTIQUE DE SEPT-ÎLES L ENCRE DES ÎLES Mot du commodore Chers membres, Votre conseil d administration a travaillé fort durant l hiver pour préparer la nouvelle saison de navigation qui arrive

Plus en détail

Le Village de Gites STEREDEN ne compte une vingtaine de chalets, dont quatre sont de type PMR :

Le Village de Gites STEREDEN ne compte une vingtaine de chalets, dont quatre sont de type PMR : Le Village de Gites STEREDEN ne compte une vingtaine de chalets, dont quatre sont de type PMR : Les chalets de type "adapté aux Personnes à Mobilité Réduite" ne sont pas seulement préconisés aux personnes

Plus en détail

Cahier des charges. Préambule

Cahier des charges. Préambule Cahier des charges Consultation n DMSOI-CROSS-2014-01 Pour la fourniture de services de détection des pollutions par satellite dans le Sudouest de l Océan-Indien Préambule L océan indien est fréquenté

Plus en détail

La technologie mobile mise à contribution pour améliorer la gestion des petites pêcheries

La technologie mobile mise à contribution pour améliorer la gestion des petites pêcheries REGISTERED CHARITY 1098893 La technologie mobile mise à contribution pour améliorer la gestion des petites pêcheries L expansion des réseaux mobiles nous permet d étendre notre portée tout en réduisant

Plus en détail

Présentation du LIFE+ ENVOLL En partenariat avec :

Présentation du LIFE+ ENVOLL En partenariat avec : Colonie de sternes caugeks sur un îlot aménagé Présentation du + ENVOLL En partenariat avec : Présentation du + ENVOLL Sommaire HISTORIQUE... 3 OBJECTIF DU PROJET... 4 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU + ENVOLL...5

Plus en détail

Couvée d un busard cendré au Limbourg belge Zomer 2012

Couvée d un busard cendré au Limbourg belge Zomer 2012 Couvée d un busard cendré au Limbourg belge Zomer 2012 Werkgroep Grauwe Gors - Rémar ERENS Traduction: Arno Thijs Dans la première quinzaine de juillet 2012, on vous a déjà partagé une histoire d amour

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral.

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral. SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La gestion intégrée de la mer

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES INSPECTEURS DE TRAVAIL DANS LA PROTECTION DES TRAVAILLEURS MIGRANTS EN MAURITANIE, MALI ET SÉNÉGAL

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES INSPECTEURS DE TRAVAIL DANS LA PROTECTION DES TRAVAILLEURS MIGRANTS EN MAURITANIE, MALI ET SÉNÉGAL RENFORCEMENT DES CAPACITES DES INSPECTEURS DE TRAVAIL DANS LA PROTECTION DES TRAVAILLEURS MIGRANTS EN MAURITANIE, MALI ET SÉNÉGAL Project type: Secondary project type: Geographical coverage: Executing

Plus en détail

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives L IRSN et la surveillance de l environnement Etat des lieux et perspectives Didier CHAMPION et Jean-Marc PERES Journées SFRP Paris 23-24 septembre 2009 Objectifs de la surveillance de l environnement 2

Plus en détail

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44 Pour les hivernants, l objectif a été de localiser les sites d hivernage majeurs. Ils concernent principalement les oiseaux d eau, mais aussi les rapaces diurnes et nocturnes sensibles au risque de collision.

Plus en détail

SÉMINAIRES D'EXCELLENCE ENTRE TERRE ET MER

SÉMINAIRES D'EXCELLENCE ENTRE TERRE ET MER SÉMINAIRES D'EXCELLENCE ENTRE TERRE ET MER UNE GAMME DE PRODUITS SUR MESURE PAR WATAIRWORLD, CAMARGUE LOISIRS & LE CATAMARAN LE PICARDIE II. WATAIRWORLD 3 PARTENAIRES D ÉVASION POUR DES JOURNÉES D EXCEPTION

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

Indexmed : Le big data en écologie? Pas encore disent certains. Pas si sûr! Avec IndexMed. Relevons ce challenge!

Indexmed : Le big data en écologie? Pas encore disent certains. Pas si sûr! Avec IndexMed. Relevons ce challenge! Indexmed : Le big data en écologie? Pas encore disent certains Pas si sûr! Avec IndexMed Relevons ce challenge! Origine du consortium L état des lieux (source : séminaire Allenvie, séminaire Indexmed1)

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2 Gestion et mise à jour d une base de données sur les Peuplements de poissons et la Pêche artisanale des Ecosystèmes estuariens, lagunaires ou continentaux d Afrique de l Ouest Projet de développement ECOUTIN

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Protéger les espaces naturels

Protéger les espaces naturels Protéger les espaces naturels Femelle léopard et son petit Le léopard, ou panthère (Panthera pardus), vit en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. Il occupe une grande variété d habitats. Sa peau tachetée

Plus en détail

BESOINS MEDICAUX EN NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE

BESOINS MEDICAUX EN NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE BESOINS MEDICAUX EN NEUROPHYSIOLOGIE DR F. CHELIOUT-HERAUT (M.D. Ph.D) Université Versailles St Quentin (UVSQ) DATE 20/11/2012 Cluster and project funding partners BESOINS EN NEUROPHYSIOLOGIE ELECTROENCEPHALOGRAPHIE

Plus en détail

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude -

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude - LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES - Rapport d étude - LA METHODOLOGIE 2 LA METHODOLOGIE Cible : - Conducteurs principaux ou occasionnels d un véhicule à moteur (voiture, camion, deux-roues) parmi

Plus en détail

Résumé du rapport final du Projet ECDD

Résumé du rapport final du Projet ECDD Résumé du rapport final du Projet ECDD Janvier 2010 avril 2013 A propos du projet ECDD Le projet ECDD a été mis en œuvre par la Bristol Conservation & Science Foundation (une unité opérationnelle de Bristol,

Plus en détail

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04 27/04 28/04 29/04 30/04 01/05 MATIN de société et, histoires ou contes, MIDI Contes et histoires et chansons de Le tour du Monde 3è trimestre = les îles 04/05 05/05 06/05 07/05 08/05 MATIN de société et,

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR. Une base de données bibliographiques unique sur

GUIDE UTILISATEUR. Une base de données bibliographiques unique sur GUIDE UTILISATEUR Une base de données bibliographiques unique sur la Manche pour les scientifiques et gestionnaires du milieu marin. 1 2 ChanneLIS, une base de données bibliographiques scientifique unique

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement Nouakchott AVIS DE SELECTION DE CONSULTANT / CONTRACTANT INDIVIDUEL N ICN-022/2012 Date: 03/05/2012 Pays : Objet de la demande de cotation : Description

Plus en détail

3 Cartographie participative du terroir de chasse

3 Cartographie participative du terroir de chasse 3 Cartographie participative du terroir de chasse 3.1 Principe général de la méthode La cartographie participative est un moyen d associer la population d un village (ou un groupe au sein de cette population)

Plus en détail

Sous-programme BBI 13286. Vers des politiques régionales pour une pêche durable des petits pélagiques en Afrique du Nord-Ouest

Sous-programme BBI 13286. Vers des politiques régionales pour une pêche durable des petits pélagiques en Afrique du Nord-Ouest Introduction Sous-programme BBI 13286 Vers des politiques régionales pour une pêche durable des petits pélagiques en Afrique du Nord-Ouest 1.1 Importance socio-économique Les eaux côtières de l Afrique

Plus en détail

Josselin Boireau. Le Rhinolophe (2009) 18 : 43-49

Josselin Boireau. Le Rhinolophe (2009) 18 : 43-49 Le Rhinolophe (2009) 18 : 43-49 Problèmes posés par l effraie des clochers Tyto alba dans cinq colonies de reproduction de grand rhinolophe Rhinolophus ferrumequinum (Schreber, 1774) en Bretagne occidentale

Plus en détail

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable Une campagne du Une campagne répondant aux enjeux régionaux La Région Provence-Alpes-Côte d Azur : première région

Plus en détail

LabexMER Marine Excellence Research. «A changing Ocean»

LabexMER Marine Excellence Research. «A changing Ocean» LabexMER Marine Excellence Research «A changing Ocean» IUEM SBR, Ecoles d ingénieurs, SHOM, Univ BREST, UBS Centre de Brest CNRS IRD ECN LabexMer Marine Excellence Research Centre International de Formation

Plus en détail

e supplément Arménie Royaume-Uni Afrique lettre n 16 / avril 2010

e supplément Arménie Royaume-Uni Afrique lettre n 16 / avril 2010 e supplément lettre n 16 / avril 2010 Royaume-Uni Londres, 28 août 2009 Orange, acteur majeur de la publicité numérique Avec l acquisition d Unanimis, le plus grand réseau exclusif de publicité numérique

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

Le simulateur de stabilité : quand l ordinateur familial aide à sauver des vies en mer

Le simulateur de stabilité : quand l ordinateur familial aide à sauver des vies en mer Conseil canadien des pêcheurs professionnels Vol. 3, No. 1 Bulletin Électronique Avril 2007 Le simulateur de stabilité : quand l ordinateur familial aide à sauver des vies en mer Le roulis d un bateau

Plus en détail

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques ise Pignon Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr Plan de la présentation éolien

Plus en détail

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 DONNEES SOUS EMBARGO JUSQU AU 20 DECEMBRE 2013 A 05H00 GfK 2013 GfK 2013 REC+ Décembre 2013 1 Activités culturelles pratiquées GfK 2013 REC+ Décembre 2013 2 Les Français

Plus en détail