Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs"

Transcription

1 Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs David Grémillet & Amélie Lescroël CEFE-CNRS Pascal Provost Réserve Naturelle Nationale des Sept-Iles Amélie Boué LPO Paris, 20 février 2013 LEAD PARTNER: ASSOCIATE PARTNERS: FUNDING: 1

2 Contexte Collaboration à long-terme: , , Résultats FAME: (coll. Univ. Plymouth) 2

3 Site d étude Ile de Rouzic, Archipel des Sept-Iles Suivi à long-terme des effectifs (2012: couples) 3

4 Objectifs Identifier les zones marines importantes pour les adultes (hiver / été) Acquérir des connaissances sur le comportement alimentaire des adultes 4

5 38 g G6A + GPS 2010: 23 adultes 2011: 21 adultes 2012: 19 adultes Elevage du poussin 5

6 Patrick et al. En révision Manche Ouest, trajets de 23h à 125 km de la colonie Nourrissage en sub-surface (< 10m) 6

7 Patrick et al. En révision Les adultes reproducteurs ont des stratégies de recherche alimentaire individuelles répétables 7

8 Patrick et al. En révision L effort de recherche alimentaire tend à augmenter depuis

9 Wakefield et al. Soumis Les colonies ont des zones d alimentation mutuellement exclusives et fonction de la taille de la colonie 9

10 GLS 4 g 68 jeux de données collectés sur 5 hivers ( ) 10

11 Grecian et al. Soumis Sites d hivernage: 1/3 «résidents», 1/3 Méditerranée, 1/3 Afrique de l Ouest 11

12 Fidélité des individus à leurs sites d hivernage Grecian et al. Soumis 12

13 30 g GPS-PTT 5 jeunes fous à l envol équipés début Août

14 4 jeunes suivis de 42 à 99 j (moy: 75,5 j) Confirme l importance des eaux côtières ouest-africaines 14

15 45 g Caméra 12 adultes reproducteurs sur 2 ans Etude pilote pour la quantification des interactions avec les pêcheries 15

16 Pas d interactions observées avec les bateaux de pêche, mais 16

17 Vidéo Plongée Repos Alimentation Vol Péron et al. En prep. L autonomie des caméras miniatures est encore insuffisante 17

18 Autres suivis Garfish / Orphie / Belone belone Régurgitations, morphométrie, plumes + sang (SIA) Proies «naturelles»: orphie, maquereau, sardine, rouget 18

19 Identification des IBAs Utilisation de la méthode BirdLife, développée pour les milieux marins (à partir de données de tracking) Caractérisation des zones d activités des fous 19

20 Identification des IBAs Cœurs d activité des Fous pour chaque année Analyse de la stabilité des zones d une année sur l autre 20

21 Identification des IBAs Une zone importante autour de la colonie (cohérente avec IBAs identifiée en 2008 Une autre dans la Manche 21

22 Identification des IBAs IBA proposées Une zone importante autour de la colonie (cohérente avec IBAs identifiée en 2008 Une autre dans la Manche 22

23 Conclusion Les IBAs Méthode d analyse standardisée, applicable partout Ne nécessite que des données de distribution d oiseaux Plus la sériede donnéesestgrandepour uneespèce, meilleure est la définition des secteurs clés A croiser avec le suivi démographique de la colonie? 23

24 Conclusion Zones importantes Front de marée entre Guernesey et côtes UK Côtes ouest africaines (Sahara occidental + Mauritanie) Perspectives Suivi caméra fixe: succès repro et CMR Ecologie spatiale des juvéniles et immatures Interactions avec les pêcheries 24

Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris

Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris Eléments de contexte sur les AMP Deux problématiques majeures: -Une

Plus en détail

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES ÉCOSYSTÈMES INSULAIRES TROPICAUX : APPLICATIONS POUR LA RÉHABILITATION DES ÎLES TROPICALES FRANÇAISES DE L OUEST DE L OCÉAN INDIEN Pr. Matthieu Le Corre

Plus en détail

Le programme Interreg FAME 2010-2012 Réunion nationale de restitution et d échanges

Le programme Interreg FAME 2010-2012 Réunion nationale de restitution et d échanges Le programme Interreg FAME 2010-2012 Réunion nationale de restitution et d échanges Compte-Rendu 20 février 2013 Paris - Enclos Rey, 56 rue Violet - 75015 PARIS Contact : Amélie Boué, amelie.boue@lpo.fr

Plus en détail

Les interactions entre oiseaux marins et éolien offshore

Les interactions entre oiseaux marins et éolien offshore Les interactions entre oiseaux marins et éolien offshore 1. Connaissances 2. Contexte français 3. Intégration environnementale 4. Discussion 5. Conclusion / Perspectives LEAD PARTNER: ASSOCIATE PARTNERS:

Plus en détail

Echouages de baleines à bec 1970-2010

Echouages de baleines à bec 1970-2010 Echouages de baleines à bec 1970-2010 WILLY DABIN 1, GHISLAIN DOREMUS 1, LAURENCE GONZALEZ 1, FABIEN DESMARET 1, OLIVIER VAN CANNEYT 1, DEWEZ ALEXANDRE, VINCENT RIDOUX 1,2 1 Centre de Recherche sur les

Plus en détail

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête relative à la pêche de loisir (récréative et sportive) en mer 3 OBJECTIFS : Quantifier l impact sur la ressource halieutique Quantifier les retombées

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

Avec 1,80 mètre d envergure, le fou de Bassan est le plus

Avec 1,80 mètre d envergure, le fou de Bassan est le plus Fou de Bassan Avec 1,80 mètre d envergure, le fou de Bassan est le plus grand oiseau de mer de France métropolitaine. Présent aux Sept-Îles de la fin janvier jusqu à octobre, il forme, sur l île Rouzic,

Plus en détail

Développer l observatoire scientifique du patrimoine naturel de la Réserve Naturelle Nationale des Sept-Iles intégration de la fonctionnalité dans le

Développer l observatoire scientifique du patrimoine naturel de la Réserve Naturelle Nationale des Sept-Iles intégration de la fonctionnalité dans le Développer l observatoire scientifique du patrimoine naturel de la Réserve Naturelle Nationale des Sept-Iles intégration de la fonctionnalité dans le Plan de gestion «Esprit» du plan de gestion 2014-2024

Plus en détail

Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest

Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest Séminaire sur les mécanismes de gestion concertée Dakar, 15 17 avril 2009 Pays Bas H. El Ayoubi, CSRP/Wageningen Données de base Zone

Plus en détail

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Aline Alauzet, Ifsttar TS2/Lescot Pascal Pochet, Let Entpe Journée scientifique

Plus en détail

Recherche et gestion pour une espèce en voie de raréfaction en France

Recherche et gestion pour une espèce en voie de raréfaction en France Recherche et gestion pour une espèce en voie de raréfaction en France Jean Secondi GECCO, Université d Angers Gilles Mourgaud LPO Anjou Partie 1 Présentation générale de l espèce Partie 2 Evolution des

Plus en détail

Jeudi 12/12/13 Vendredi 13/12/13 Aquarium de la porte dorée - Paris. Accueil par le Directeur de l Aquarium de la porte dorée, Michel Hignette

Jeudi 12/12/13 Vendredi 13/12/13 Aquarium de la porte dorée - Paris. Accueil par le Directeur de l Aquarium de la porte dorée, Michel Hignette Compte-rendu Atelier PACOMM 13 PACOMM Programme d Acquisition de Connaissances sur les Oiseaux et les Mammifères Marins Jeudi 12/12/13 Vendredi 13/12/13 Aquarium de la porte dorée - Paris Jeudi 12 décembre

Plus en détail

Bilan de la campagne estivales 2012 de Cybelle Planète pour le programme IMPACT-CET mené par EcoOcéan Institut

Bilan de la campagne estivales 2012 de Cybelle Planète pour le programme IMPACT-CET mené par EcoOcéan Institut Bilan de la campagne estivales 2012 de Cybelle Planète pour le programme IMPACT-CET mené par EcoOcéan Institut Depuis 2006, les écovolontaires de Cybelle planète participent, chaque été, à la collecte

Plus en détail

Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis

Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis VAHINE 1 : du 9 janvier au jeudi 8 février (31 jours) Chef de mission : Sophie BONNET (IRD) Thème : Suivre le devenir de l azote nouvellement fixé par les

Plus en détail

Carole Attié et Isabelle Chesnot

Carole Attié et Isabelle Chesnot PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES POPULATIONS MIGRATRICES D OUTARDE CANEPETIERE Tetrax tetrax en France Projet LIFE04/NAT/FR/000091 1 er septembre 2004 au 31 octobre2009 Rapport final simplifié Carole Attié

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et le Parc national des Pyrénées viennent de signer

Plus en détail

Commission Technique Régionale Est 1

Commission Technique Régionale Est 1 Le bateau de plongée 1 Catégories de bateaux Définies par le décret n 84-810 du 30 août 1984 modifié. La division 240 remplace la division 224. 4 catégories qui déterminent : Armement, régime fiscal Zones

Plus en détail

L OHM «Littoral méditerranéen»

L OHM «Littoral méditerranéen» Séminaire de lancement du Labex DRIIHM Paris, 12 avril 2013 L OHM «Littoral méditerranéen» Un outil de la recherche pour éclairer les défis écologiques et les enjeux sociaux de la maîtrise de l urbanisation

Plus en détail

Ciné SearCus. Périple et spectacles itinérants en Atlantique - 3 voiliers et un groupe d artistes. Atlantic Tour 2014 :

Ciné SearCus. Périple et spectacles itinérants en Atlantique - 3 voiliers et un groupe d artistes. Atlantic Tour 2014 : Ciné SearCus Périple et spectacles itinérants en Atlantique - 3 voiliers et un groupe d artistes Atlantic Tour 2014 : Bretagne - Espagne - Portugal - Canaries de mai à novembre LE PROJET Deux familles

Plus en détail

Etat des populations de macreuses en Europe, en France et en Basse-Normandie et analyse des principaux facteurs de distribution.

Etat des populations de macreuses en Europe, en France et en Basse-Normandie et analyse des principaux facteurs de distribution. Etat des populations de macreuses en Europe, en France et en Basse-Normandie et analyse des principaux facteurs de distribution. Vincent TOLON Maison de l Estuaire Sous la direction scientifique de Vincent

Plus en détail

PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE

PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE CCR.S ComEX 140313 DOC7 PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE RAPPORT D AVANCEMENT DU PROJET GEPETO ÉTABLI À L ATTENTION DU COMITÉ EXÉCUTIF DU CCR- S 1. RAPPEL DES OBJECTIFS 2. MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

La Caisse d Epargne Côte d Azur et l Institut océanographique Paul Ricard lauréats des 1ers Trophées du mécénat

La Caisse d Epargne Côte d Azur et l Institut océanographique Paul Ricard lauréats des 1ers Trophées du mécénat 15 avril 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Caisse d Epargne Côte d Azur et l Institut océanographique Paul Ricard lauréats des 1ers Trophées du mécénat Contact Institut - Mél : ebellion@gmail.com - Tél : 06

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Présentent le. Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d Oiseaux

Présentent le. Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d Oiseaux Présentent le Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d Oiseaux Version 1 19/06/2015 Qu est-ce-que le CRBPO? Plateforme du Centre des Sciences de la Conservation Coordonne, anime, structure,

Plus en détail

CREATION DE OBSERVATOIRE DES DECHETS EN MILIEUX AQUATIQUES ODEMA

CREATION DE OBSERVATOIRE DES DECHETS EN MILIEUX AQUATIQUES ODEMA 1 Marseille, le 4 juin 2006 CREATION DE OBSERVATOIRE DES DECHETS EN MILIEUX AQUATIQUES ODEMA 1 2 Notre production de déchets ne cesse d augmenter. Leur gestion plus ou moins appropriées par les personnes

Plus en détail

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Ferdy LOUISY Président du Parc national de Guadeloupe Vice-président de l Agence des

Plus en détail

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Nathalie Cartier, Program manager 27/10/2015 1 Présentation d Expertise France Opérateur publiquede référence

Plus en détail

Site Natura 2000 du Plateau de Rochebonne

Site Natura 2000 du Plateau de Rochebonne Site Natura 2000 du Plateau de Rochebonne Groupe de travail n 1 Adaptation du périmètre au regard des enjeux de conservation Salle C203 DREAL Nantes 17 septembre 2015 Crédits photographiques : Y.GLADU/AAMP,

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER

RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER F2DP BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER FLOTTILLE CONCERNÉE ZONES D EXPÉRIMENTATION DES PROJETS Manche Patrick Lazic Golfe

Plus en détail

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives L IRSN et la surveillance de l environnement Etat des lieux et perspectives Didier CHAMPION et Jean-Marc PERES Journées SFRP Paris 23-24 septembre 2009 Objectifs de la surveillance de l environnement 2

Plus en détail

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR Direction de l Environnement et de l Energie-Métropole Nice Côte d Azur Aout 2013 Introduction En 2011, 2012 et début

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1 MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Atelier n 1 Les Petites et Moyennes Entreprises comme élément de développement de l économie locale et

Plus en détail

Suivi télémétrique du Puffin des Baléares sur l île d Ibiza (archipel des Baléares) Rochefort, Juillet 2013

Suivi télémétrique du Puffin des Baléares sur l île d Ibiza (archipel des Baléares) Rochefort, Juillet 2013 Suivi télémétrique du Puffin des Baléares sur l île d Ibiza (archipel des Baléares) Rochefort, Juillet 2013 d Ibiza Action 2C Report from FAME Project. CEBC-CNRS-LPO-SEPN, Rochefort, France 1 Suivi télémétrique

Plus en détail

ORIGINE DES EFFECTIFS ACTUELS

ORIGINE DES EFFECTIFS ACTUELS ORIGINE DES EFFECTIFS ACTUELS 42 30 8 43 4 24 12 5 37 Zones de développement de l habitat Court terme Moyen terme Long terme SITES ENVISAGES Plan général SITE d ARCHAMPS Voitures Piétons Voitures + piétons

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

SYNTHÈSE D ÉTUDES OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS

SYNTHÈSE D ÉTUDES OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS Avril 2015 SOMMAIRE 1. OISEAUX 1.1. PRÉSENTATION DE LA THÉMATIQUE 1.2. GLOSSAIRE 1.3. L ÉTAT DES LIEUX DES CONNAISSANCES ACTUELLES 1.4. LES DONNÉES MANQUANTES 1.5. LES ÉTUDES

Plus en détail

Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc

Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc NOTE NATURALISTE Avril 2013 Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc Flavio Monti (Université de Ferrara et CEFE-CNRS de Montpellier) ; Mathieu Thévenet (expert

Plus en détail

Présentation du séjour Cyber reporter 3. Objectifs 3. Présentation du contenu 4. Les visites 4. Les activités multimédia 5. Les sorties extérieures 6

Présentation du séjour Cyber reporter 3. Objectifs 3. Présentation du contenu 4. Les visites 4. Les activités multimédia 5. Les sorties extérieures 6 Présentation du séjour Cyber reporter 3 Objectifs 3 Présentation du contenu 4 Les visites 4 Les activités multimédia 5 Les sorties extérieures 6 Le Planétarium de Bretagne 6 L'aquarium marin de Trégastel

Plus en détail

6.2 Le pôle du Nord-ouest

6.2 Le pôle du Nord-ouest LA STRATEGIE PORTUAIRE DU MAROC A L HORIZON 2030 6.2 Le pôle du Nord-ouest La valorisation des atouts de Tanger-Ville fait émerger de nouvelles vocations pour ce port plus en harmonie avec les qualités

Plus en détail

Surveillance aérienne. Photographie et vidéo aérienne. Reconnaissance. Surveillance incendie

Surveillance aérienne. Photographie et vidéo aérienne. Reconnaissance. Surveillance incendie Surveillance aérienne Photographie et vidéo aérienne Reconnaissance Surveillance incendie PRESENTATION Planète sports et loisirs est la seule société de l île de Ré agréée pour effectuer du travail aérien.

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

DÉCLIN DE L ABONDANCE DES POPULATIONS DE SAUMONS DANS L ATLANTIQUE NORD

DÉCLIN DE L ABONDANCE DES POPULATIONS DE SAUMONS DANS L ATLANTIQUE NORD DÉCLIN DE L ABONDANCE DES POPULATIONS DE SAUMONS DANS L ATLANTIQUE NORD Vers une reconsidération des modèles d évaluation de stocks afin d explorer les mécanismes écologiques en lien avec ce déclin Maxime

Plus en détail

Conservation du Faucon crécerellette en plaine de Crau

Conservation du Faucon crécerellette en plaine de Crau Conservation du Faucon crécerellette en plaine de Crau Biologie et écologie de l espèce Colonial - Cavernicole - Insectivore - Migrateur Situation en Europe Estimation BirdLife (2010) Effectifs: 25 000-42

Plus en détail

LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION. Macoua, Mouette

LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION. Macoua, Mouette LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION pileatus Anous stolidus Macoua, Mouette HABITAT PETITE-ILE ST PHILIPPE Espèce indigène et protégée à la l'ile de la Réunion le noddi brun demeure toute l'année à proximité

Plus en détail

PROJET ÉOLIEN EN MER DE SAINT NAZAIRE

PROJET ÉOLIEN EN MER DE SAINT NAZAIRE PROJET ÉOLIEN EN MER DE SAINT NAZAIRE L avifaune RAPPEL DES ETUDES MENÉES Travail bibliographique 2010 : Synthèse de connaissances sur les oiseaux du Mor Braz (Bretagne vivante) 2011 : Synthèse des données

Plus en détail

POLITIQUES DE GESTION DES PÊCHES SUR LA CÔTE ATLANTIQUE DU CANADA DEMANDES DE MODIFICATION ET D ALLÉGEMENT RÉGION DU QUÉBEC

POLITIQUES DE GESTION DES PÊCHES SUR LA CÔTE ATLANTIQUE DU CANADA DEMANDES DE MODIFICATION ET D ALLÉGEMENT RÉGION DU QUÉBEC POLITIQUES DE GESTION DES PÊCHES SUR LA CÔTE ATLANTIQUE DU CANADA DEMANDES DE MODIFICATION ET D ALLÉGEMENT RÉGION DU QUÉBEC (COMITÉ DE LIAISON 27 NOVEMBRE 2013) Comment désirez-vous que le MPO-QC procède

Plus en détail

Impact des vols d un drone sur l avifaune tests Labex NUMEV. E.Vas, D.Grémillet, A.Lescroël, G.Boguszewski

Impact des vols d un drone sur l avifaune tests Labex NUMEV. E.Vas, D.Grémillet, A.Lescroël, G.Boguszewski Impact des vols d un drone sur l avifaune tests Labex NUMEV E.Vas, D.Grémillet, A.Lescroël, G.Boguszewski Le 05 Juin 2014 1 Présentation de la Société Cyleone La notion de développement durable mise en

Plus en détail

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Richard Fournier et coll.* Département de géomatique appliquée Université de

Plus en détail

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février 2014. Missions de RNF dans le cadre de LiCCo - Coordination

Plus en détail

Contexte Nouveau Brunswick, Canada

Contexte Nouveau Brunswick, Canada Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2014 au cours de la journée «Pouvoir et savoir travailler ensemble pour des milieux de vie en santé» dans le cadre des 18es Journées annuelles de santé

Plus en détail

Le B.A.-BA des chauves-souris

Le B.A.-BA des chauves-souris Le B.A.-BA des chauves-souris JANVIER DÉCEMBRE HIVER FÉVRIER HIBERNATION AUTOMNE MARS NOVEMBRE AVRIL GESTATION OCTOBRE PRINTEMPS ACCOUPLEMENT MAI SEPTEMBRE MISE BAS, ÉLEVAGE DES JEUNES JUIN AOÛT JUILLET

Plus en détail

Échouage massif d oiseaux marins durant l hiver 2014 sur la façade atlantique

Échouage massif d oiseaux marins durant l hiver 2014 sur la façade atlantique Échouage massif d oiseaux marins durant l hiver 2014 sur la façade atlantique P.A. Farque A. Boué, A.L. Dugué, T Micol RESeau National Oiseaux Marins 5 novembre 2014 Aquarium Porte Dorée - Paris Le projet

Plus en détail

3. Présentation de la CHAtO

3. Présentation de la CHAtO 3. Présentation de la CHAtO Pointe Noire - 18/11/2013 Commission hydrographique de l Atlantique oriental (CHATO) 48 27 N Pays membres: Cameroun, Espagne, France, Maroc, Nigéria, Portugal. Pays membres

Plus en détail

Gestion de la fréquentation en Petite Mer de Gâvres

Gestion de la fréquentation en Petite Mer de Gâvres Table Ronde des Gestionnaires d AMP façade manche atlantique Gestion de la fréquentation en Petite Mer de Gâvres Localisation du site Fond de la Petite Mer de Gâvres 03 juin 2015 Répartition des oiseaux

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES

LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES Le caractère natif ou introduit des espèces a été défini à partir des considerations de Pascal et al (Pascal M, Lorvelec O, Vigne JD, Keith P, Clergeau P eds (2003) évolution

Plus en détail

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des outils d'observationet de surveillance. A partir de ces

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Pêche sportive et chasse Juin 2009 * Veuillez considérer la présente directive

Plus en détail

La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer

La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer Hervé Monin Chef de projet Usages et Sécurité Maritimes Infonavires 2014-27 novembre 2014 - Marseille Institut Méditerranéen des Transports Maritimes

Plus en détail

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation.

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation. Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation Marc Lebouvier La ZATA s appuie sur neuf programmes de recherche soutenus par

Plus en détail

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012 PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS Novembre 2012 1 Plan de la présentation 1 Le marché de la croisière 2 Activité croisière dans les ports marocains 3 Perspectives

Plus en détail

Pour une gestion durable du trait de côte

Pour une gestion durable du trait de côte MEEDDM Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature Pour une gestion durable du trait de côte Frédéric RAOUT DGALN Bureau du littoral et du DPM naturel Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

«Etat des lieux sur les instruments, pratiques et protections juridiques du littoral en Méditerranée, en Europe et ailleurs»

«Etat des lieux sur les instruments, pratiques et protections juridiques du littoral en Méditerranée, en Europe et ailleurs» «Etat des lieux sur les instruments, pratiques et protections juridiques du littoral en Méditerranée, à l Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne), Avocat à la Cour protections juridiques du littoral en

Plus en détail

LES OISEAUX MARINS EN BRETAGNE

LES OISEAUX MARINS EN BRETAGNE DOSSIER LES OISEAUX MARINS EN BRETAGNE N 6 - avril 2014 Les réponses UN RÉSEAU TRÈS STRUCTURÉ D ORGANISMES SPÉCIALISÉS Les impacts QUELLES MENACES À TERRE ET EN MER? DE LA DÉLICATE GESTION DES GOÉLANDS

Plus en détail

PROJET SIMPYC QUALITÉ DE L AIR COMPARÉE ENTRE LES VILLES DE TOULON ET DE LA SEYNE-SUR-MER ET LEURS PORTS

PROJET SIMPYC QUALITÉ DE L AIR COMPARÉE ENTRE LES VILLES DE TOULON ET DE LA SEYNE-SUR-MER ET LEURS PORTS PROJET SIMPYC QUALITÉ DE L AIR COMPARÉE ENTRE LES VILLES DE TOULON ET DE LA SEYNE-SUR-MER ET LEURS PORTS Date de publication : 03/2007 Numéro de projet : MP02 SIMPYC campagne de mesure sur les ports de

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

RESULTATS 2009 et PERSPECTIVES 2010. Présentation Analystes/Presse Avril 2010

RESULTATS 2009 et PERSPECTIVES 2010. Présentation Analystes/Presse Avril 2010 RESULTATS 2009 et PERSPECTIVES 2010 Présentation Analystes/Presse Avril 2010 AGENDA Faits Marquants Résultats Financiers 2009 Perspectives 2010 FAITS MARQUANTS ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE Contexte économique

Plus en détail

Lettre d information. sur les activités du projet Alcyon. Premier semestre 2015

Lettre d information. sur les activités du projet Alcyon. Premier semestre 2015 Lettre d information sur les activités du projet Alcyon Alcyon- ce qui est nouveau et ce qui ne l est pas... Lorsque Julien Semelin, ex coordinateur de programme FIBA et maintenant à la MAVA, m a suggéré

Plus en détail

du GCF à travers le CSE-NIE

du GCF à travers le CSE-NIE Forum Régional du CTCN pour les Entités Nationales Désignées Accès aux Ressources du FA et du GCF à travers le CSE-NIE Par Aïssata B. SALL et Déthié S. NDIAYE Unité Finances Climat- Centre de Suivi Ecologique

Plus en détail

Rapport du programme : Prospection aérienne de concentration de reproducteurs (ICCAT/GBYP Phase 2-2011) Zone Malte Bloc 3CM

Rapport du programme : Prospection aérienne de concentration de reproducteurs (ICCAT/GBYP Phase 2-2011) Zone Malte Bloc 3CM Rapport du programme : Prospection aérienne de concentration de reproducteurs (ICCAT/GBYP Phase 2-2011) Zone Malte Bloc 3CM Juillet 2011 Sébastien Stradal Damien Grima Table des matières TABLE DES MATIERES...

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

ENGAGEMENT FONDATION CLAIRE ET FRANÇOIS POUR L ENFANCE LES FRUITS, AU BOUT DE 3 ANS SON MODE D'INTERVENTION SON ORIGINE & SES FONDEMENTS

ENGAGEMENT FONDATION CLAIRE ET FRANÇOIS POUR L ENFANCE LES FRUITS, AU BOUT DE 3 ANS SON MODE D'INTERVENTION SON ORIGINE & SES FONDEMENTS FONDATION CLAIRE ET FRANÇOIS POUR L ENFANCE SON ORIGINE & SES FONDEMENTS La Fondation d Entreprise Claire et François pour l Enfance a vu le jour officiellement le 16 Mai 2008. Elle a pour objet d accompagner

Plus en détail

«l agriculture à Haute Valeur Naturelle: Etat de l art, enjeux et perspectives»

«l agriculture à Haute Valeur Naturelle: Etat de l art, enjeux et perspectives» «l agriculture à Haute Valeur Naturelle: Etat de l art, enjeux et perspectives» Le point de vue de la Commission Européenne Guido Castellano AGRI L.4. Évaluation des mesures applicables au secteur agricole;

Plus en détail

Intérêt des ripisylves pour les chauves-souris

Intérêt des ripisylves pour les chauves-souris Intérêt des ripisylves pour les chauves-souris - Introduction La ripisylve Les chauves-souris 34 espèces en France aux exigences écologiques spécifiques (gîte, habitat, régime alimentaire) Importante productivité

Plus en détail

ANNEXE AUX INSTRUCTIONS DE COURSE TROPHEE EN DOUBLE IRC / HN 3ème épreuve du Championnat IRC-UNCL Méditerranée en double

ANNEXE AUX INSTRUCTIONS DE COURSE TROPHEE EN DOUBLE IRC / HN 3ème épreuve du Championnat IRC-UNCL Méditerranée en double CERCLE NAUTIQUE DE LA NAPOULE PORT LA NAPOULE ANNEXE AUX INSTRUCTIONS DE COURSE TROPHEE EN DOUBLE IRC / HN 3ème épreuve du Championnat IRC-UNCL Méditerranée en double Date : 10 et 11MAI 2014 Lieu : Golfe

Plus en détail

Eutelsat Communications

Eutelsat Communications Eutelsat Communications Réunion Actionnaires à Aix les Bains Le 17 juin 2013 Lisa Finas Relations Investisseurs Agenda Eutelsat et le monde du satellite L activité du Groupe Eutelsat Une performance financière

Plus en détail

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Marie Hélène LUCIANI Office de l Environnement de la Corse www.oec.fr 4 ème Rencontres de la Coopération décentralisée

Plus en détail

EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires

EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires Rappel de la méthodologie du Baromètre 2 567 entreprises interrogées + de 1 Md EUR de dépenses voyages 11 pays France Royaume-Uni Allemagne Italie Espagne

Plus en détail

Gouvernance de la mer et du littoral

Gouvernance de la mer et du littoral Séminaire «Gestion de l environnement marin et côtier» Gouvernance de la mer et du littoral 20 octobre 2011 Biarritz 1 La gestion intégrée de la mer et du littoral, promue par le travail du Grenelle de

Plus en détail

L imbroglio des incertitudes et de la gouvernance dans la gestion thon rouge. Jean-Marc Fromentin

L imbroglio des incertitudes et de la gouvernance dans la gestion thon rouge. Jean-Marc Fromentin L imbroglio des incertitudes et de la gouvernance dans la gestion thon rouge Jean-Marc Fromentin 1. Une brève histoire de la surexploitation Importantes pêcheries depuis l Antiquité Exploitation sur 2

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 3 6 11 1 3 7 1 2 5 12 4 9 10 8 18 20 21 22 23 24 25 26 28

Plus en détail

La diffusion des données infracommunales

La diffusion des données infracommunales La diffusion des données infracommunales Annie Clerzau, Service études et diffusion, Insee Centre-Val de Loire Chrystel Scribe, Pôle Développement Social Urbain Insee Centre Une diffusion infracommunale

Plus en détail

Analyse du potentiel des données «passives» de la téléphonie mobile pour produire des matrices origines-destinations

Analyse du potentiel des données «passives» de la téléphonie mobile pour produire des matrices origines-destinations Analyse du potentiel des données «passives» de la téléphonie mobile pour produire des matrices origines-destinations Chaire mobilité 4 e colloque annuel 13 mai 2014 Polytechnique Montréal Patrick BONNEL

Plus en détail

Reproduction et mortalité du Busard cendré sur un parc éolien du sud de la France Juillet 2013

Reproduction et mortalité du Busard cendré sur un parc éolien du sud de la France Juillet 2013 Reproduction et mortalité du Busard cendré sur un parc éolien du sud de la France Juillet 2013 Nous ne disposons que de peu de données relatives à l impact des éoliennes sur le Busard cendré, avec des

Plus en détail

Dynamiques physique et biologique du front thermique d'ouessant : les campagnes FroMVar

Dynamiques physique et biologique du front thermique d'ouessant : les campagnes FroMVar Dynamiques physique et biologique du front thermique d'ouessant : les campagnes FroMVar S. Schultes, T. Szekely, S. Herbette, P. Morin, L. Marié, M. Sourisseau Colloque FOF, Marseille, le 02/03/2010 Plan

Plus en détail

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS»

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» Territoire littoral et marin du Var Journée de lancement 31 janvier 2013 1 Contexte L AGENCE DE L EAU RHÔNE

Plus en détail

PROJET VASQUE. SeaExplorer. pour la surveillance de la qualité des eaux. F. FIQUET 20 Mars 2012. Confidentiel Industrie. Ne pas reproduire 1

PROJET VASQUE. SeaExplorer. pour la surveillance de la qualité des eaux. F. FIQUET 20 Mars 2012. Confidentiel Industrie. Ne pas reproduire 1 PROJET VASQUE SeaExplorer pour la surveillance de la qualité des eaux F. FIQUET 20 Mars 2012 Confidentiel Industrie. Ne pas reproduire 1 SOMMAIRE ACSA Présentation Le projet VASQUE Cadre et objectifs L

Plus en détail

COMMUNICATION INFORMATIVE sur LA GOUVERNANCE DE LA MANCHE et LES ECOSYSTEMES MARINS.

COMMUNICATION INFORMATIVE sur LA GOUVERNANCE DE LA MANCHE et LES ECOSYSTEMES MARINS. COMMUNICATION INFORMATIVE sur LA GOUVERNANCE DE LA MANCHE et LES ECOSYSTEMES MARINS. INTRODUCTION La communication informative Transmission de connaissances, notamment des informations utiles ou intéressantes.

Plus en détail

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Yvan Turgeon, biol. Le saumon au Québec 118 rivières Une cinquantaine accessibles uniquement par bateau ou avion

Plus en détail

COMPTE RENDU CAMPAGNE D INVENTAIRE DES POPULATIONS DE MEROUS ET DE CORBS DANS LES ILES MARSEILLAISES Octobre 2010

COMPTE RENDU CAMPAGNE D INVENTAIRE DES POPULATIONS DE MEROUS ET DE CORBS DANS LES ILES MARSEILLAISES Octobre 2010 COMPTE RENDU CAMPAGNE D INVENTAIRE DES POPULATIONS DE MEROUS ET DE CORBS DANS LES ILES MARSEILLAISES Octobre 2010 1. INTRODUCTION ET OBJECTIFS Cette septième mission d inventaire a été suscitée par le

Plus en détail

Rapport d activités. Dossier n o 710.121. Rapport commandité par la SODIM

Rapport d activités. Dossier n o 710.121. Rapport commandité par la SODIM Mission en Écosse et en France pour les mytiliculteurs québécois Rapport d activités Dossier n o 710.121 Rapport commandité par la SODIM 2005 Mission en Écosse et en France pour les mytiliculteurs québécois

Plus en détail

StéréoSat Afrique. en collaboration avec. Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie. inc. UICN-BRAO, WRC, DGIRH. Lundi 20 Novembre 2006

StéréoSat Afrique. en collaboration avec. Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie. inc. UICN-BRAO, WRC, DGIRH. Lundi 20 Novembre 2006 StéréoSat Afrique RésultatsTitre préliminaires Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie inc. en collaboration avec UICN-BRAO, WRC, DGIRH Lundi 20 Novembre 2006 Plan de la présentation Objectif

Plus en détail

Deuxième Partie La répartition spatiale des facteurs de risque: les couches d information géographique

Deuxième Partie La répartition spatiale des facteurs de risque: les couches d information géographique Rapport préliminaire sur les cartes de risque de grippe aviaire Deuxième Partie: La répartition spatiale des facteurs de risque: les couches d information géographique 2 Deuxième Partie La répartition

Plus en détail