Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013"

Transcription

1 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013 Contact presse : Catherine Zou

2 OBSERVATOIRE DE LA FPI SOMMAIRE Observatoire de la FPI Analyse de conjoncture Tableau 1 : Evolution des ventes au détail par destination Tableau 2 : Ventes au détail de logements ordinaires Tableau 3 : Total des ventes de logements neufs Tableau 4 : Mises en ventes de logements ordinaires Tableau 5 : Offre commerciale des logements ordinaires Tableau 6 : Prix de vente au m² habitable des logements collectifs (hors parking) en TVA à 19,6 % Annexes Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Note méthodologique

3 Présentation de l Observatoire de la FPI Il collecte les données de 20 observatoires régionaux et en extrait une synthèse nationale. L observatoire de la FPI couvre environ 82 % du marché du logement neuf (cf. note de méthodologie). Il comprend les régions suivantes : Alpes-Maritimes, Aire urbaine de Lille (Lille, Roubaix, Tourcoing), Ile-de-France, Aire urbaine de Toulouse, la région Atlantique (Loire Atlantique et SCOT d Angers), la Communauté urbaine de Lyon, la région Alpes et deux Savoies, l Hérault (Régions de Montpellier, de Béziers et de Sète), la région du Gard (Nîmes, Uzès, Alès), la région du Centre (Tours, Chartres, Orléans), l Auvergne, la Provence (Bouches-du-Rhône, Var, aire Avignonnaise, aires sudalpines), l Aquitaine (Communauté urbaine de Bordeaux et Bassin d Arcachon), la région de Narbonne, la région de Bayonne- Anglet-Biarritz, la région de Perpignan, le pays Pyrénées-Méditerranée, la Normandie (régions de Caen, Rouen, Deauville- Trouville et du Havre), la communauté d agglomérations du Grand Besançon, la Bretagne (Rennes, Quimper, Vannes, Lorient, Brest et St Malo) et la communauté urbaine de Strasbourg.

4 Analyse de conjoncture Au cours du 1 er semestre 2013, les indicateurs commerciaux connaissent un léger rebond, tout en restant à un niveau très bas. Ce rebond apparaît néanmoins fragile si l on se réfère aux indicateurs avancés que sont les autorisations de construire et les mises en vente : Les ventes en accession connaissent une hausse, mais insuffisante au regard du niveau des taux d intérêt et de la stabilité des prix ; les ventes à investisseurs, malgré une forte hausse au 2 ème trimestre, restent inférieures à leur niveau du 1 er semestre 2012, pourtant déjà très bas ; Face à l atonie de la demande, les opérateurs continuent de réduire le nombre de mises en vente.

5 Les ventes Au 2 ème trimestre 2013, l'observatoire de la FPI enregistre une hausse des ventes de logements neufs de unités par rapport au 2 ème trimestre 2012 (soit +10,4%, avec réservations au 2 ème trimestre 2013). Ce chiffre reste toutefois en recul de -22% par rapport au 2 ème trimestre Rappelons que le 2 ème trimestre 2012 avait été marqué par la période électorale et donc par un certain attentisme des acquéreurs. Au 1 er semestre 2013, les ventes sont en hausse de logements (soit +4,1%) par rapport au 1 er semestre Cette évolution s explique par un marché de l accession orienté à la hausse depuis le début de l année (+8,0% par rapport au 1 er semestre 2012), tandis que les ventes à investisseurs au cours du 1 er semestre sont globalement restées faibles (-2,1% par rapport au 1 er semestre 2012). Le dispositif Duflot a commencé à trouver son public au 2 ème trimestre 2013, même si certaines décisions d investissement ont pu être accélérées par le niveau historiquement bas des taux d intérêt, par la fin de l éligibilité de certaines communes B2 ainsi que par la mise en place des modulations des loyers pour les acquisitions postérieures au 1 er semestre 2013.

6 Les mises en vente La forte baisse des mises en vente se poursuit pour le 6 ème trimestre consécutif ( unités au 2 éme trimestre 2013) : -17,8% par rapport au 2 ème trimestre 2012 et -22,4% par rapport au 1 er semestre Ce ralentissement de l offre nouvelle s explique par : la nécessité pour les opérateurs d adapter leur offre à une demande toujours faible, et ainsi de réduire le risque de stock, un contexte économique morose, la faible disponibilité des terrains constructibles, des conditions de montage d opérations toujours plus complexes.

7 L offre commerciale L offre commerciale est constituée selon notre observatoire de logements à fin juin 2013, ce qui représente 13,8 mois de commercialisation 1. L ajustement des mises en ventes au rythme des ventes a permis de stabiliser globalement l offre commerciale depuis le 2 ème trimestre Il faut souligner que 44% de cette offre est constituée de logements en projet, c est à dire non-démarrés. Le volume de logements livrés non-vendus reste maîtrisé à logements, soit 1 mois de commercialisation. Les prix Les prix des logements collectifs enregistrent une baisse de -3,6% par rapport au 2 ème trimestre 2012 sur l ensemble du territoire, retrouvant un niveau proche du dernier trimestre Cette évolution du prix national moyen masque naturellement des évolutions locales contrastées. 1 Délai d écoulement au rythme de ventes des 12 derniers mois.

8 En synthèse, le 1 er semestre 2013 est caractérisé par : Une légère hausse des ventes nettes au détail ( logements, soit +4,1% par rapport au 1 er semestre 2012) ; La poursuite de la chute des mises en vente (-22,4% par rapport au 1 er semestre 2012) ; Une légère baisse du prix moyen des logements collectifs (-3,6% depuis 1 an).

9

10 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Augmentation des ventes nettes de unités au 2 ème trimestre 2013 par rapport au 2 ème trimestre 2012 (soit +10,4 %) et de unités au 1 er semestre 2013 par rapport au 1 er semestre 2012 (soit +4,1%), résultant : o D une progression des ventes à investisseurs ce trimestre de +22,6% par rapport au 2 ème trimestre 2012 qui avait été perturbé par le contexte électoral. Leur volume depuis le début de l année 2013 reste néanmoins en retrait de -2,1% par rapport au 1 er semestre 2012 ; o De l augmentation des ventes en accession depuis le début de l année (+8,0% par rapport au 1 er semestre 2012), les acquéreurs profitant des conditions favorables (détente sur les prix, taux d intérêt faibles) ; Les ventes en TVA réduite sont stables depuis le début d année 2013, leur part dans le total des ventes restant proche de 7%.

11 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Tableau 3 : TOTAL DES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS (Ventes au détail de logements ordinaires et de résidences services - Ventes en bloc) 2013 Variations er semestre 2ème semestre 1er semestre 2ème semestre 1er semestre 1er sem / 1er sem Logements ordinaires au détail ,1% En bloc ,0% Résidences services* ,4% * estimation VENTES DE LOGEMENTS NEUFS Total des ventes de logements neufs Part des ventes en blocs dans le total des ventes ,7% (16%) (18%) (17%) (18%) (22%) (20%) (18%) Les ventes totales de logements neufs (y compris ventes en bloc et résidences services) sont en augmentation de unités (soit +2,7%) au 1 er semestre 2013 par rapport au 1 er semestre La part des ventes en bloc au 1 er semestre 2013 (18%) dans le total des ventes de logement neuf est dans la moyenne des 5 derniers semestres (18%). 2012

12 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Les mises en vente continuent de reculer : o lancements de moins au 2 ème trimestre 2013 par rapport au 2 ème trimestre 2012 (soit -17,8%). o lancements en moins au 1 er semestre 2013 par rapport aux 6 premiers mois de 2012 (-22,4%). La diminution du nombre de lancements témoigne : o De la volonté des opérateurs d ajuster leur offre à une demande toujours faible ; o Des difficultés des promoteurs à lancer de nouvelles opérations (rareté foncière, prix de revient trop élevés, faible rythme de précommercialisation, recours, fiscalité,...).

13 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Offre commerciale * Logements Collectifs T1 T2 T3 T4 T1 T2 T / T Depuis le 2 ème trimestre 2012, l offre commerciale est assez stable en raison de l ajustement du rythme des mises en vente sur celui des réservations : logements neufs sont disponibles à fin juin. L offre commerciale en logements collectifs est constituée à 44% de logements en projet, à 48% de logements en cours de construction et à 8% de logements livrés. La part des logements en projet s est légèrement réduite au profit de la part des logements livrés (non-vendus). Le stock physique de logements livrés non vendus - représente 1 mois de commercialisation. Depuis 3 trimestres, le délai d écoulement du stock de logements neufs se stabilise à près de mois de commercialisation. T / T ,5% +4,5% dont : en projet ,2% +3,8% en cours de construction ,9% +3,7% livrés ,1% +15,0% Individuel Groupé Offre Commerciale* (Total) Offre commerciale (Total) exprimée en mois d'écoulement** * Offre disponible en fin de période ** Délai d'écoulement au rythme de ventes des 12 deniers mois Tableau 5 : OFFRE COMMERCIALE DE LOGEMENTS ORDINAIRES Hors résidences avec services ,0% +4,1% ,4% +4,5% 9,4 11,7 13,0 13,2 13,5 13,8 Variations

14 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Le prix de vente moyen a diminué de -3,6% depuis le 2 ème trimestre 2012 sur l ensemble du territoire ; o En Province, le prix de vente moyen est stable sur les 12 derniers mois ; o En Ile-de-France, le prix de vente moyen a diminué depuis le 1 er trimestre 2013 pour retrouver le niveau du dernier trimestre 2012.

15 OBSERVATOIRE DE LA FPI ANNEXES Annexes Annexe 1 : Prix de vente moyen des logements collectifs (hors parking) en TVA à 19,6 % Annexe 2 : Surface moyenne des logements collectifs (hors parking) en TVA à 19,6 % Annexe 3 : Évolution des parts des ventes à investisseurs Annexe 4 : Prix moyens du m² habitable des logements collectifs réservés (hors parking) Annexe 5 : Evolution des ventes nettes totales, des ventes à investisseurs et des prix dans les principales villes Annexe 6 : Evolutions des différents indicateurs entre le 2 ème trimestre 2012 et le 2 ème trimestre 2013 Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Note méthodologique

16 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE

17 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE

18 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE

19 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Annexe 5 : EVOLUTION DES VENTES NETTES TOTALES, DES VENTES A INVESTISSEURS ET DES PRIX DANS LES PRINCIPALES VILLES (Evolutions entre le 1 er semestre 2012 et le 1 er semestre 2013) (Evolutions entre le 2ème trimestre 2012 et le 2 ème trimestre 2013)

20 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Annexe 6 : Evolution des différents indicateurs entre le 1er semestre 2012 et le 1er semestre 2013 (hiérarchisation par ordre décroissant) Ventes au détail totales Auvergne (+47%) CU Strasbourg (+46%) Midi Pyrénée (+31%) Aquitaine (+17%) Côte d'azur (+14%) Normandie (+12%) Pays de la Loire (+9%) SCOT de Lille (+6%) Languedoc Roussillon (+2%) Ile de France (+2%) Provence (+2%) AU de Lyon ( 10%) Bretagne ( 10%) Centre ( 34%) Ventes à investisseurs Auvergne (+45%) SCOT de Lille (+40%) CU Strasbourg (+39%) Midi Pyrénée (+35%) Normandie (+20%) Aquitaine (+9%) Pays de la Loire (+9%) Languedoc Roussillon (+1%) Côte d'azur ( 3%) AU de Lyon ( 6%) Ile de France ( 10%) Provence ( 15%) Bretagne ( 19%) Centre ( 42%) Ventes à occupants CU Strasbourg (+56%) Auvergne (+49%) Côte d'azur (+28%) Midi Pyrénée (+28%) Aquitaine (+25%) Pays de la Loire (+9%) Provence (+8%) Ile de France (+8%) Normandie (+6%) Languedoc Roussillon (+3%) AU de Lyon ( 2%) Bretagne ( 5%) SCOT de Lille ( 11%) Centre ( 25%) * Variations entre le 2ème trimestre 2012 et le 2ème trimestre 2013, Ventes en bloc Ile de France (NC) Centre (+590%) Bretagne (+290%) Midi Pyrénée (+206%) Auvergne (+155%) Languedoc Roussillon (+74%) CU Strasbourg (+43%) Aquitaine (+20%) Normandie (+20%) Provence ( 2%) Pays de la Loire ( 6%) Côte d'azur ( 21%) AU de Lyon ( 33%) SCOT de Lille ( 41%) Mises en ventes CU Strasbourg (+17%) SCOT de Lille (+6%) Côte d'azur ( 6%) Provence ( 11%) Midi Pyrénée ( 11%) Aquitaine ( 11%) Auvergne ( 11%) Languedoc Roussillon ( 22%) Bretagne ( 23%) Pays de la Loire ( 24%) Normandie ( 29%) Ile de France ( 29%) Centre ( 35%) AU de Lyon ( 39%) Offre commerciale* SCOT de Lille (+17%) CU Strasbourg (+15%) Provence (+12%) Ile de France (+10%) Pays de la Loire (+3%) Normandie (+2%) Bretagne (+2%) AU de Lyon (+1%) Aquitaine ( 4%) Côte d'azur ( 5%) Auvergne ( 8%) Midi Pyrénée ( 9%) Centre ( 11%) Languedoc Roussillon ( 19%) Prix* CU Strasbourg (+3,5%) Aquitaine (+2,8%) Centre (+2,8%) Pays de la Loire (+1,8%) Auvergne (+1,6%) Midi Pyrénée (+1,3%) Bretagne (+1,1%) Languedoc Roussillon (+0,9%) SCOT de Lille (+0,8%) Provence (+0,5%) AU de Lyon ( 0,2%) Ile de France (5,6%) Normandie ( 7,3%) Côte d'azur (8,7%)

21 Ile de France OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Au cours du 1 er semestre 2013, les ventes de logements neufs ( unités) enregistrent une légère hausse (+2%) par rapport au 1 er semestre Cette hausse s explique par une légère augmentation du nombre de ventes en accession : ventes au 1 er semestre 2013, soit une hausse de +8% par rapport au 1 er semestre Bien que les investisseurs aient été plus actifs en toute fin de période, les ventes à investisseurs (près de ventes au 1 er semestre 2013) enregistrent une baisse de 10% par rapport au 1 er semestre La part des investisseurs dans les ventes totales ne représente plus que 28% des ventes sur le 1 er semestre 2013 contre près de 32% au 1 er semestre Les mises en vente continuent de plonger : logements ont été placés sur le marché au 2 ème trimestre 2013, soit une nouvelle baisse de 19% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, les mises en vente enregistrent une baisse de 29% par rapport aux six premiers mois de L offre totale de fin de période, logements disponibles à fin juin 2013, a progressé de +10% en 12 mois. Cette offre commerciale représente 11,5 mois de commercialisation, contre 9,4 mois à fin juin Le prix de vente moyen est nettement orienté à la baisse en Ile de France : il s établie à /m² (habitable, hors parking) ce trimestre, soit une baisse de 5,6 % par rapport au 2 ème trimestre 2012.

22 Normandie OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Avec 432 réservations nettes au du 2 ème trimestre 2013, les ventes progressent de +25% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, les ventes sont en légère augmentation (+12% par rapport au 1 er semestre 2012). Les ventes à investisseurs (200 unités au 2 ème trimestre 2013, 318 depuis le début de l année) enregistrent une augmentation de +34% par rapport au 2 ème trimestre 2012 et de +20% par rapport au 1 er semestre 2012 sur l ensemble de la région. Leur part dans les ventes totales est de 43% au 1 er semestre 2013, contre 40% au 1 er semestre Les ventes en accession enregistrent une augmentation de +18% par rapport au 2 ème trimestre 2012 avec 232 réservations ce trimestre. Depuis le début de l année, les ventes en accession ont progressé de +6% par rapport au 6 premiers mois de Les ventes en bloc au cours du 1 er semestre 2013 (251 unités) ont augmenté de +20% par rapport au 1 er semestre Les mises en vente du 2 ème trimestre (824 unités) sont en hausse de +30% par rapport au 2 ème trimestre En raison de la forte baisse enregistrée au 1 er trimestre 2013, elles sont toutefois en retrait de 29% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale est stable par rapport au niveau d il y a 12 mois avec logements disponibles à fin juin 2013, avec toutefois une hausse de +13% par rapport au niveau de fin mars Ce stock représente 19 mois de commercialisation. L évolution du prix de vente moyen (habitable, hors parking) sur 12 mois est nettement orientée à la baisse : 7,3% depuis le 2 ème trimestre 2012 sur l ensemble de la région. Le prix de vente moyen diminue de 10,4% à /m² sur la CA de Caen, de 3,2% à /m² sur la CA du Havre et de 0,9% sur la CA de Rouen à /m².

23 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Nord Pas de Calais SCOT de Lille Le 2 ème trimestre 2013 se distingue par un retour des investisseurs sur le secteur du SCOT de Lille, alors que les propriétaires occupants ont été moins présents. Les réservations nettes du 2 ème trimestre 2013 (392 unités) se hissent au dessus du volume du 2 ème trimestre 2012 (+2%). Sur les 6 premiers mois de l année, le nombre des réservations est en légère augmentation (+6%) par rapport au 1 er semestre 2012 Par rapport à un début d année 2012 particulièrement perturbé, les ventes à investisseurs enregistrent une hausse de +40% au 1 er semestre 2013 avec 288 réservations (dont 70% réalisées au 2 ème trimestre 2013). Leur part dans les ventes globales progresse, représentant 45% des ventes 1 er semestre 2013 (contre 34% au 1 er semestre 2012). Les ventes en accession (189 unités ce trimestre) sont en retrait en volume : 25% ce trimestre par rapport au 2 ème trimestre 2012 et 11% par rapport au 1 er semestre Après un 1 er trimestre où les mises en vente avaient progressé de +48%, elles enregistrent ce trimestre (434 lancements) une diminution de 29% par rapport au 2 ème trimestre Avec mises en vente sur les 6 premiers mois de l année, l offre nouvelle est en augmentation de +6% par rapport au 1 er semestre En 12 mois, l offre commerciale a progressé de +17% (2 367 logements disponibles à fin juin). Ce stock, qui représentait 15,7 mois de commercialisation à fin juin 2012, représente désormais 18,1 mois d écoulement au 2 ème trimestre Le prix de vente est globalement stable sur la période (+0,8% en 12 mois) avec un prix de vente moyen sur le trimestre s établissant à /m² (habitable, hors parking) sur le SCOT de Lille.

24 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Rhône Alpes Aire urbaine de Lyon Pour le 1 er semestre 2013, les réservations nettes ont baissé de 10% par rapport au 1 er semestre 2012 avec réservations nettes au global, hors résidences avec services (ventes en bloc incluses). Pour le secteur marchand, les ventes se répartissent de la manière suivante : 30% de ventes aux investisseurs, 56% de ventes en résidence principale et 14% de ventes en bloc. L accession à la propriété en TVA réduite représente 38 % des ventes à utilisateurs. Les ventes en accession à la propriété se maintiennent à un niveau élevé (553 ventes au cours du 2 ème trimestre), ce qui montre l attachement des lyonnais à l immobilier neuf pour leur résidence principale. Les ventes aux investisseurs sont, quant à elles, encore peu nombreuses (564 ventes sur les 6 premiers mois de l année 2013). Cependant, on constate sur le mois de Juin une montée en puissance de la demande pour le dispositif Duflot. Depuis le début d année 2013, les mises en vente ont baissé de 38% par rapport au 1er semestre 2012 permettant une auto régularisation du marché. Depuis 12 mois, l offre commerciale a diminué de 2% avec logements neufs disponibles à fin juin Le niveau de prix moyen est stable par rapport à l année 2012 avec un prix moyen s établissant à /m².

25 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Rhône Alpes Isère 2 Savoies Les ventes du 2 ème trimestre 2013 sont supérieures (+ 12%) à celles du 2 ème trimestre Sur le début d année 2013, les ventes restent dans les volumes du 1 er semestre 2012 (+2%). Cette augmentation est portée par l augmentation des ventes en accession (+11% au 1 er semestre par rapport au 1 er semestre 2012). Les ventes à investisseurs sont en retrait : 15% sur le 1 er semestre 2013 par rapport à la même période de La part des investisseurs est en léger recul par rapport au 2 ème trimestre 2012 et représente moins de 30% ventes. Le nombre de mises en vente au 2 ème trimestre 2013 a nettement diminué par rapport au 2 ème trimestre 2012 ( 29%) ; ce dernier avait été marqué par un nombre de mises en vente particulièrement important. Sur les 6 premiers mois de l année, les mises en vente sont en recul de 23% par rapport à la même période de L offre disponible atteint logements, ce qui est le plus haut niveau depuis, au moins, Le stade d avancement de cette offre disponible est de plus en plus avancé : aujourd hui, 60% de l offre disponible est déjà en cours de construction ou livrée. Le prix moyen de vente au m² des logements collectifs (3762 /m² shab) est en baisse de 6,8% par rapport au prix moyen observé au 2 ème trimestre Ces chiffres et ces évolutions reflètent des situations très contrastées selon les territoires couverts et observés par la FPI Alpes.

26 Pays de la Loire OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Après un 1 er trimestre «poussif», les ventes de logements neufs enregistrent une hausse de +19% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année 2013, les ventes ont ainsi progressé de +9% par rapport au 1 er semestre Les ventes sur la CU de Nantes (représentant près de 72% du marché du 1 er semestre) sont en augmentation de +6% par rapport au 1 er semestre 2012 et les ventes sur le SCOT d Angers (8% du marché) ont progressé de +2% sur la même période. le retrait des investisseurs s est interrompu ce trimestre : 573 ventes à investisseurs ont été réalisées au 2 ème trimestre 2013, soit une augmentation de +44% par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre, les ventes à investisseurs enregistrent une hausse de +9% par rapport au 1 er semestre 2012 (+10% sur la CU de Nantes et 30% sur le SCOT d Angers). Les ventes à investisseurs ont représenté 50% des ventes sur les 6 premiers mois de l année Les ventes à occupants ont légèrement diminué ce trimestre ( 3% par rapport au 2 ème trimestre 2012) mais enregistrent toutefois une progression de +9% sur le 1 er semestre 2013 par rapport au 1 er semestre 2012 (+2% sur la CU de Nantes et +11% sur le SCOT d Angers). Les mises en vente restent orientées à la baisse : lancement ce trimestre, soit 9% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, le nombre de logements mis en vente (2 600 unités) a reculé de 24% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale progresse légèrement : logements neufs sont disponibles sur le marché des Pays de la Loire à fin juin, soit +3% par rapport à juin 201 (60% de cette offre est localisé sur la CU de Nantes). Ce stock représente 17,1 mois de commercialisation (contre 15,0 mois il y a un an). L offre achevée mais non encore vendue progresse, mais demeure marginale (6% de l offre). S établissant à /m² (habitable, hors parking) pour l ensemble de la zone, le prix de vente trimestriel moyen augmente de +1,8% par rapport au 2 ème trimestre 2012 ( 4,4% sur la CU de Nantes à /m² et +2,4% pour le SCOT d Angers à /m²).

27 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Midi Pyrénées Aire urbaine de Toulouse Les ventes nettes aux particuliers (1 109 unités au 2 ème trimestre 2013) sont en augmentation de +54% par rapport au 2 ème trimestre En comparaison au 1 er semestre 2012, les ventes du 1 er semestre 2013 ont progressé de +31%. Cette augmentation est essentiellement portée par le retour des investisseurs qui avaient été absents du marché au début de l année Les ventes à investisseurs (624 unités au T2 2013, contre 296 au T2 2012) ont augmenté de +111% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année 2013, elles enregistrent une progression de +35% par rapport au 1 er semestre 2012, représentant 52% des ventes aux particuliers (50% au 1 er semestre 2012). Les ventes à occupants continuent de soutenir la hausse globale des réservations : toujours en progression (+14% au 2 ème trimestre 2013 par rapport au 2 ème trimestre 2013), leur volume a progressé de +28% au 1 er semestre 2013 (942 unités) par rapport au 1 er semestre Le nombre de ventes en TVA réduite (22 réservations au 1 er semestre 2013) est stable par rapport au 1 er semestre Les ventes en bloc à bailleurs sociaux sont en très forte hausse depuis le début de l année : 502 réservations sur les 6 premiers mois de 2013, soit une hausse de +167% par rapport au 1 er semestre La baisse des mises en vente s accentue ce trimestre : logements ont été mis sur le marché au cours du 2 ème trimestre 2013, soit une baisse de 18% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, la baisse des mises en vente est de 11% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale se réduit à logements, soit 9% par rapport à juin Le taux d écoulement moyen d une opération est de 12,3 mois (contre 13,5 mois au 2 ème trimestre 2012). Le prix de vente moyen est globalement stable à /m² (habitable, hors parking) au 2 ème trimestre 2013, soit une hausse limitée à +1,3 % par rapport au 2 ème trimestre 2012.

28 Territoire de Provence 1 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Le fléchissement des mises en vente (3 542 unités au 1 er semestre 2013, soit 11% par rapport au 1 er semestre 2012) ne s est pas traduit par une baisse des réservations. En effet, celles ci restent pratiquement stables par rapport à l année précédente : +1,8% par rapport au 1 er semestre 2012 avec réservations sur le 1 er semestre Les réservations se concentrent particulièrement sur les logements collectifs de petite taille : studios et 2 pièces, choisis par les investisseurs. Les ventes à investisseurs restent en retrait de 15% depuis le début de l année par rapport au 1 er semestre Bien que le 2 ème trimestre soit marqué par un retour des investisseurs en fin de période, les ventes à investisseurs n ont représenté que 24% des ventes aux particuliers depuis le début de l année. Les ventes en accession sont en légère progression (+8% au 1 er semestre 2013 par rapport au 1 er semestre 2012). Après un 2 ème semestre 2012 très médiocre, les réservations en TVA réduite progressent sensiblement depuis le début de l année, sans toutefois retrouver le niveau observé un an auparavant. Malgré la baisse des mises en vente et la très légère progression des réservations, l offre commerciale recensée fin juin 2013 enregistre une hausse de l ordre de +12% par rapport à fin juin Pour 34% de l offre commerciale, la construction n a pas commencée (contre 26% fin juin 2012) et 11% des logements sont proposés «clés en mains» (contre 8% il y a un an). Le prix moyen des logements collectifs réservés (en TVA à 19,6%) demeure stable depuis 9 mois s établissant à /m² (habitable, hors parking). 1 Territoire Provence : Bouches du Rhône, Aire Avignonnaise, Aires Urbaines des Alpes et Var

29 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Côte d Azur Les réservations nettes (4 647 unités ce trimestre) sont en augmentation de +24% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, elles ont progressé de +14% par rapport au 1 er semestre Cette hausse résulte de la progression des ventes à occupants. Les ventes en accession ont augmenté de +28% au 1 er semestre 2013 (663 unités) par rapport au 1 er semestre Les ventes à investisseurs, 278 ce trimestre, sont en augmentation de +8% par rapport au 2 ème trimestre 2012, mais restent en retrait de 3% depuis le début de l année par rapport au 1 er semestre Leur part représente 40% des ventes au détail du 1 er semestre 2013, contre 46 % au 1 er semestre Les mises en vente sont en léger retrait : 614 lancements au 2 ème trimestre 2013, soit 10% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, les mises en vente sont en recul de 6% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale reste globalement stable avec logements disponibles à la vente à fin juin Ce stock représente 17,3 mois de commercialisation, contre 15,2 mois il y a 1 an. Le prix de vente moyen (habitable, hors parking) sur le périmètre de l OIH est orienté à la baisse : 8,7% depuis le 2 ème trimestre 2012 pour s établir à /m². En particulier, le prix moyen sur la CU Nice Côte d Azur est orienté à la baisse ( 10,1% en 12 mois) avec un prix moyen de /m² ce trimestre.

30 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Aquitaine Avec réservations nettes comptabilisées, les ventes du 2 ème trimestre 2013 ont progressé de +27% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, les ventes ont progressé de +17% par rapport au 1 er semestre Sur la CU de Bordeaux, qui concentre 57% des ventes, ces dernières sont en augmentation de +27% par rapport au 1 er semestre La CA du Bassin d Arcachon voit ses ventes progresser de +25% sur la même période. Dans le Sud Aquitaine (31% du marché), elles sont en progression de +13% sur la même période. Les ventes à investisseurs augmentent légèrement : +9% au 1 er semestre 2013 par rapport au 1 er semestre 2012 (+24% sur la CU de Bordeaux et +12% dans le Sud Aquitaine). Sur le 1 er semestre 2013, les ventes à investisseurs ont représenté une vente sur deux. S agissant des ventes à occupants (1 227 unités au 1 er semestre 2013), celles ci ont augmenté de +25% par rapport au 1 er semestre Les ventes en blocs ont diminué de 13 % par rapport au 1 er semestre 2012 avec 380 ventes entre janvier et juin Les mises en vente sont en retrait de 11% par rapport au 1 er semestre 2012 avec lancements sur les 6 premiers mois de Cette baisse est particulièrement marquée dans le Sud Aquitaine ( 16%), la CU de Bordeaux enregistrant une baisse de 7% sur la même période. L offre commerciale a légèrement progressé depuis le début de l année : logements sont disponibles à fin juin 2013 (dont 59% sur la CU de Bordeaux, 28% dans le Sud Aquitaine et 7% sur la CA du Bassin d Arcachon). En termes de commercialisation, ce stock représente 10,6 mois de ventes. A noter que le stock en chantier et livré augmente de +8% et dépasse le stock sur plan (41% de l offre commerciale). Les prix moyens ont peu évolué par rapport au 2 ème trimestre 2012 : Sur la CU de Bordeaux, le prix moyen a augmenté de +2,6% en 12 mois pour s établir à /m² (habitable, hors parking) ; sur le Bassin d'arcachon, le prix moyen a augmenté de +12,3% sur la même période pour s établir à /m². Dans le Sud Aquitaine, où les contraintes normatives rendent difficiles une baisse des prix, le prix moyen est resté stable pour s établir à /m² ( 0,2% en 12 mois).

31 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Bretagne Sur le 2 ème trimestre 2013, les ventes (970 unités) enregistrent une hausse de +13 % par rapport au 2 ème trimestre 2012 sur l ensemble de la région. Depuis le début de l année, les ventes enregistrent une hausse de +10% par rapport au 1 er semestre Sur la CA de Rennes (représentant 52% des ventes de la région), les ventes enregistrent une baisse de 1,5% au 1 er semestre 2013 par rapport au 1 er semestre Les ventes à investisseurs, en légère augmentation ce trimestre (370 unités), restent en net retrait par rapport au 1 er semestre 2012 ( 3,8% avec 561 réservation sur le 1 er semestre 2013). En proportion, elles auront représenté 38% des ventes au détail sur le 1 er semestre 2013 (39% au 1 er semestre 2012). Les ventes à propriétaires occupants au 2 ème trimestre 2013 (600 unités) enregistrent une hausse de +20% par rapport au 2 ème trimestre 2012 et permettent ainsi de soutenir l activité. Elles restent toutefois inférieures de 5% au niveau du 1 er semestre 2012, avec 956 réservations enregistrées sur les 6 premiers mois de Les ventes en bloc enregistrent une très forte progression avec 300 logements vendus depuis le début de l année 2013 à des bailleurs (contre seulement 77 au 1 er semestre 2012) Les mises en ventes sont toujours en retrait : lancements sur le 2 ème trimestre 2013, soit 6% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, le nombre de mises en vente enregistre une baisse de 23% par rapport au 1 er semestre 2012 ( 22% sur la CA de Rennes sur cette période). Du fait du ralentissement du rythme des mises en vente, l offre commerciale se stabilise : +2% en 12 mois avec logements disponibles à fin juin 2013, ce qui représente 17,4 mois de commercialisation (contre 14,5 mois au 2 ème trimestre 2012). La CA de Rennes Métropole concentre 48% de cette offre commerciale (10% à Vannes, 9% à St Malo, 7% à Brest, 5% à Lorient et 2% à Quimper). Par rapport au 2 ème trimestre 2012, le prix de vente moyen augmente sur presque toutes les villes de la région : Lorient (+13,2% à /m²), Brest (+9,2% à /m²), Vannes (+3,9% à /m²) et Rennes Métropole (+1,3% à /m²). Des baisses sont enregistrées à Quimper ( 7,2% à /m²) et à Saint Malo ( 0,9% à /m²).

32 Languedoc Roussillon OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Après un 1 er trimestre en retrait, les réservations nettes du 2 ème trimestre 2013 (947 unités) ont progressé de +17% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, les ventes enregistrent une très légère augmentation (+2%) par rapport au 1 er semestre La CA de Montpellier (représentant 60% du marché) enregistre une hausse des réservations de +8% sur cette période. La hausse des ventes au 2 ème trimestre s explique par un léger retour des investisseurs (442 ventes ce trimestre), alors qu ils avaient été totalement absents du marché au 2 ème trimestre 2012 (275 ventes) et au 1 er trimestre 2013 (390 ventes). Sur les 6 premiers mois de l année 2013, le volume des ventes à investisseurs est comparable à celui du 1 er semestre 2012 (+1%). La part des ventes à investisseurs dans les ventes aux particuliers est de 44% au 1 er semestre 2013, soit le même niveau qu au 1 er semestre Les ventes en accession (505 unités au 2 ème trimestre 2013) restent stables : +3% sur les 6 premiers mois de 2013 par rapport au volume du 1 er semestre A noter, la forte augmentation des ventes en bloc depuis le début de l année : +74% par rapport au 1 er semestre 2012 avec 697 ventes en bloc au 1 er semestre 2013 sur la région. La baisse des mises en vente s accentue encore ce trimestre : lancements au 2 ème trimestre 2013, soit 44% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, les mises en ventes ont diminué de 22% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale se réduit en volume ( 19% par rapport au 2 ème trimestre 2012) avec logements disponibles sur la région (dont 44% sur la CA de Montpellier, 11% sur la CA de Perpignan et 8% sur la CA de Nîmes). Ce stock représente 13,2 mois de commercialisation (13,0 mois au 2 ème trimestre 2012). Par rapport au 2 ème trimestre 2012, le prix de vente moyen sur la région est légèrement orienté à la hausse : +0,9% à /m² en moyenne (habitable, hors parking) au 2 ème trimestre Dans les grandes agglomérations, l évolution est relativement contrastée depuis le 2 ème trimestre 2012 : 3,9% sur la CA de Montpellier (à /m²), 3,2% sur la CA de Perpignan (à /m²) et +10,0% sur la CA de Nîmes (à /m²).

33 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Centre Les réservations du 2 ème trimestre 2013 (386 unités) enregistrent une nouvelle baisse de 29% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début d année 2013, la baisse est de 34% par rapport au 1 er semestre 2012 ( 21% dans la région de Tours, 41% dans le Chartrain et 48% dans la région d Orléans). Cette baisse s explique par la chute des ventes à investisseurs : 180 réservations sur l ensemble de l aire au cours du 2 ème trimestre 2013, soit un recul de 33% par rapport au 2 ème trimestre 2012 et de 42% par apport au 1 er semestre 2012 ( 57% à Orléans, 42% dans le Chartrain et 29% à Tours). Les ventes à investisseurs, qui représentaient 50% des ventes au 1 er semestre 2012, n ont constitué que 43% des ventes sur le 1 er semestre Les ventes à occupants sont également en retrait : 206 réservations nettes sur le 2 ème trimestre 2013, soit une baisse de 26% par rapport au 2 ème trimestre 2012 et de 25% par rapport au 1 er semestre 2012 ( 40% dans le Chartrain, 36% à Orléans et 14% à Tours). Les mises en vente continuent de se réduire : 697 lancements ont été recensés sur l aire au 2 ème trimestre 2013, soit une diminution de 21% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, le nombre de lancements (1 153 unités) est en baisse de 35% par apport au 1 er semestre La diminution des lancements commerciaux entraîne une baisse du volume de l offre commerciale depuis le 2 ème trimestre 2012 : logements sont disponibles sur l aire à fin juin 2013 (dont 56% à Tours, 31% à Orléans et 13% dans le Chartrain), soit une baisse de l offre commerciale de 11% en 12 mois. La réduction des lancements commerciaux témoigne de la volonté des promoteurs de maintenir un niveau de stock cohérent avec le marché qui représente désormais 17,4 mois de commercialisation. Sur l aire, les prix n ont que faiblement progressé en moyenne (+2,8% depuis le 2 ème trimestre 2012). La hausse est de +6,0% sur la région de Tours (à /m²) et +6,2% dans le Chartrain (à /m²) par rapport au 2 ème trimestre Sur la région d Orléans, le prix s est réduit de 2,9% (à /m²) sur la même période.

34 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Auvergne CA de Clermont Ferrand, Rioms et Issoire Les réservations nettes sont en augmentation : 140 réservations au 2 ème trimestre 2013, soit +75% par rapport 2 ème trimestre Sur les 6 premiers mois de 2013, les réservations (237 unités) ont ainsi augmenté de +47% par rapport au 1 er semestre Les ventes à investisseurs enregistrent, ce trimestre, une hausse de +93% (54 ventes) par rapport au 2 ème trimestre 2012 qui s était distingué par l attentisme des investisseurs. Par rapport au 1 er semestre 2012, elles sont en augmentation de +45% au 1 er semestre Leur part dans le total des ventes au détail (39%) reste particulièrement faible. Les ventes en accession progressent également : 86 ventes au 2 ème trimestre 2013, soit +22% par rapport au 2 ème trimestre 2012 et +49% par rapport au 1 er semestre Avec 165 lancements au cours du 2 ème trimestre 2013, les mises en vente sont baisse de 38% par rapport au 2 ème trimestre Le nombre de logements mis sur le marché depuis le début de l année 2013 est en recul de 20% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale s est globalement contractée depuis 12 mois en raison de la baisse des mises en vente : 592 logements neufs sont disponibles à fin juin 2013, soit une diminution de 8% en 12 mois. Ce Stock représente près de 13,8 mois de commercialisation, contre 16,3 mois à fin juin Le prix de vente moyen sur la zone de l Observatoire auvergnat s élève à /m² (habitable, hors parking) au 2 ème hausse de +1,6% par rapport au 2 ème trimestre trimestre 2013, soit une

35 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Alsace Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) Après un excellent 2 ème trimestre, les résultats cumulés au 30 juin montrent un 1 er semestre très dynamique. Au 1 er semestre 2013, la CUS a enregistré 403 réservations (dont 236 au 2 ème trimestre), contre 294 sur le début d année 2012 qui avait été particulièrement impacté par la baisse des réservations (notamment liée à la période pré électorale) : Les ventes à occupants ont progressé de + 56% par rapport au 1 er semestre 2012 Les ventes à investisseurs privés ont quant à elles augmenté de +39% par rapport au 1 er semestre La part relative des investisseurs privés sur le secteur marchand (marché hors ventes bloc) baisse légèrement : de 54% au 1 er semestre 2012 à 49% sur le 1 er semestre Les mises en vente continuent de progresser : 415 lancements au cours du 2 ème trimestre et 660 mises en ventes depuis le début de l année, soit une hausse de +17% par rapport au 1 er semestre La hausse des réservations étant supérieure à celle des mises en vente, la hausse de l offre disponible reste contenue (+7% en 12 mois). A fin juin 2013, l offre commerciale était de logements disponibles. La durée prospective d écoulement se réduit assez nettement (un peu plus de 14 mois contre près de 18 au 1 er semestre 2012). La part relative de l offre livrée baisse également (12% contre 15%) éloignant tout spectre d un stock physique de logements invendus. Le prix de vente moyen sur la CUS augmente sensiblement : +3,5% en 12 mois pour s établir à /m² (habitable, hors parking) au 2 ème trimestre 2013.

36 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Franche Comté CA Grand Besançon Les réservations nettes du 2 ème trimestre 2013 (58 unités) sont stables par rapport au 2 ème trimestre 2012 (+0%). Depuis le début de l année, elles ont augmenté de +10% par rapport au 1 er semestre Cette augmentation reste portée par les propriétaires accédants bien que le 2 ème trimestre soit marqué par un léger retour des investisseurs. Les ventes à occupants (20 unités ce trimestre) sont globalement stables par rapport au 2 ème trimestre 2012 (23 ventes). Depuis le début d année, elles sont en hausse de +41% par rapport au 1 er semestre Les ventes à investisseurs du 2 ème trimestre 2013 (38 unités) enregistrent une hausse de +9% par rapport à la même période de Depuis le début de l année, leur nombre est toujours en retrait de 10% par rapport au 1 er semestre 2012 en raison des faibles résultats du 1 er trimestre. Sur les 6 premiers mois de l année, les investisseurs ont représenté 49% des ventes (contre 60% au 1 er semestre 2012). Le 2 ème trimestre 2013 enregistre une chute des mises en vente : seulement 5 unités au cours du trimestre. Depuis le début de l année, l offre nouvelle (49 lancements) est ainsi en baisse de 55% par rapport au 1 er semestre Cette diminution de l offre nouvelle s explique par la volonté des opérateurs à réguler leur offre face à une demande toujours fébrile. L offre commerciale se réduit en volume : 287 logements sont disponibles à fin juin, soit une baisse de 14% en 12 mois. Ce stock de logements disponibles représente désormais 14,8 mois de commercialisation. A noter que la part de logements livrés non vendu reste élevée (27% de l offre commerciale) et que l offre en projet représente moins du quart de ce stock. Depuis 12 mois, les prix sont légèrement orientés à la hausse sur la CA du Grand Besançon : le prix moyen s établie à /m² (habitable, hors parking) au 2 ème trimestre 2013, soit +2,2% par rapport au 2 ème trimestre 2012.

37 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Note méthodologique Le marché français de la promotion immobilière est composé de 80 aires de marché (données 2009). Ces aires se répartissent dans les régions FPI en : 18 marchés métropolitains (> 1000 ventes/an), 60 aires de marchés (< 1000 ventes/an). L Observatoire FPI, sur les données trimestrielles remontées par les différents observatoires régionaux, couvre : 15 marchés métropolitains observés, soit 70 % des ventes nationales de logements neufs en 2011 (64% en 2010), 16 aires de marchés, représentant 12 % des ventes nationales pour 2011 (11 % en 2010). L Observatoire FPI, sur les données trimestrielles, couvre ainsi environ 82 % des ventes nationales en 2011 (80 % en 2010). Les marchés métropolitains observés représentant 88 % des marchés observés, les marchés secondaires représentant 12% des observations.

38 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Note méthodologique Champs d'étude Ventes de logements au détail (occupants et investisseurs) Ventes de logements en blocs (comptabilisées séparément, trimestriellement ou annuellement), comptabilisée à la date du compromis de vente Zones géographiques observées Ventes Mises en ventes Cf. Zone de couverture de l'observatoire (page suivante) Suivi des ventes brutes (avant désistement) et des ventes nettes (après désistement) Désistements affectés sur la période où ils se sont produit : Ventes Nettes (N) = Ventes Brutes (N) Désistements (N) Offre de fin de période (N) = Offre de la période (N 1) + Mises en Ventes (N) Ventes Nettes (N) Abandons (N) Logement mis en vente pendant la période étudiée (mensuellement ou trimestriellement) Ajout de lots : mise en vente de logements supplémentaires sur une tranche déjà existante Modification de la répartition du bien (ex : un studio et un 2 pièces transformés en 3 pièces) Retrait total ou partiel du lot (une partie ou la totalité des logements restants sont retirés de la vente) Offre Fusion des tranches, au cas par cas (alors que le programme comporte 2 tranches, une seule est comptabilisée) Sont retirés de l'offre : Les logements mis en location partielle Les logements dont le suivi est arrêté Les ventes en blocs ou totales Les logements faisant l'objet d'une suspension de la commercialisation (et réintégrés lorsque la commercialisation reprend) Prix Prix de vente moyen au m² habitable des logements collectifs réservés (TVA à 19,6 % et à 5,5 %) Communication des données 30 du mois suivant le trimestre

39 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Couverture de l Observatoire Maitres d'œuvre ADEQUATION Chambres FPI Observatoires Zones géographiques Aquitaine OISO Bordeaux (CU et région de), Bassin d'arcachon, Bayonne, Biarritz, Anglet Auvergne ŒIL Clermont Ferrand, Issoire, Riom (CA et région de) Bretagne OREAL Brest, Lorient, Quimper, Rennes, Saint Malo, Vannes (région de) Centre OCELOR Chartres, Orléans et Tours (CA et région de) Languedoc Roussillon Aude Pyrénées Orientales Hérault Gard Narbonne (région de) Perpignan (région de) et Pays Pyrénées Méditerranée Montpellier, Béziers, Sète (CA et région de), Nîmes, Alès, Uzès (CA et région de) Midi Pyrénées OBSERVER Toulouse (AU) Normandie OLONN Caen, le Havre, Rouen (CA et région de) et région Cœur Côte Fleurie Pays de Loire OLOMA Loire Atlantique (dont Nantes Métropole et St Nazaire), Angers (SCOT) CAPEM Ile de France Ile de France Ile de France CECIM Alpes Alpes et 2 Savoies Alpes et 2 Savoies Alsace/Lorraine Strasbourg Metz/Thionville Strasbourg(CU) Metz/Thionville (Agglo de) Franche Comté Lyonnaise Besançon Lyon Besançon(CA) - Lyon (AU) Nord Nord Lille (SCOT) OIH Côte d'azur, Corse Côte d Azur Nice Cote d'azur OIP Provence Provence Aire Avignonnaise Aire Toulonnaise et Moyen Var Aires Urbaines des Alpes Aire Var Est Bouches du Rhône : aire marseillaise, aire aixoise, aire ouest de Bouches du Rhône

40 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Zone de couverture de l Observatoire Lille Le Havre Brest St Malo Rennes Caen Paris Reims Metz Nancy Strasbourg Lorient Nantes Angers Orléans Tours Besançon Marché métropolitain observé (> 1000 ventes / an) Aire de marché observée (< 1000 ventes / an) Limoges Clermont Ferrand Bordeaux Lyon Grenoble Territoires représentant 85% de l activité immobilière en France (source : Adéquation) Biarritz Montpellier Toulouse Marseille Perpignan

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Les chiffres du logement neuf 3 ème trimestre 2014

Les chiffres du logement neuf 3 ème trimestre 2014 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 3 ème trimestre 2014 Contact presse : Franck THIEBAUX - FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft-consulting.net Lauren DELL

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2015 SYNTHESE DE L OBSERVATOIRE FPI CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2014

Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2014 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2014 Contact presse : Franck THIEBAUX - FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft-consulting.net Lauren DELL

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER SEMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER SEMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER SEMESTRE 2015 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : QUATRIEME TRIMESTRE 2014 ET BILAN ANNUEL

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : QUATRIEME TRIMESTRE 2014 ET BILAN ANNUEL LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : QUATRIEME TRIMESTRE 2014 ET BILAN ANNUEL SYNTHESE DE L OBSERVATOIRE FPI CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF 1 ER TRIMESTRE 2015 : EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS JEUDI 21 MAI 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 45 40 35 30 25 20 15 10 5 milliers de logements par trimestre 96 97 98

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Jeudi 20 Février 2014 - Orléans Raymond Le Roy Liberge, président de l Association OCELOR Benoît Aiglon, président

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE SERVICE ECONOMIQUE ET FINANCIER TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE 45 milliers de logements par trimestre MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE ENTIERE 120 40 35 30 25 20 15 10 110 100 90 80

Plus en détail

EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS

EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS L Observatoire de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI) enregistre une

Plus en détail

Les chiffres du logement neuf 1 er trimestre 2014

Les chiffres du logement neuf 1 er trimestre 2014 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 1 er trimestre 2014 Contact presse : Lauren Dell Agnolla - 01 47 05 44 36 - l.dellagnola@fpifrance.fr www.fpifrance.fr OBSERVATOIRE

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

CONFERENCE DE RENTREE

CONFERENCE DE RENTREE CONFERENCE DE RENTREE JEUDI 27 AOÛT 2015 9 HEURES Palais Brongniart 75002 PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013

Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013 Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013 Hôtel Novotel Nice Arénas Aéroport, Nice - Jeudi 20 février 2014 Intervention de Yohan Breuil, directeur

Plus en détail

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Lundi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpcfrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire

Plus en détail

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS Conférence de presse du 29 janvier 2013 MARCHÉ ANNÉE 2012 ANALYSE GENERALE DU MARCHE 2012 8 000 7 342 6 922 7 000 6 183 6 000 6 476 5 569 5 000 4 000 3 000 4 730 3 291 3 594

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT des régions Normandes Activité de la promotion immobilière et de l individuel aménagé

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT des régions Normandes Activité de la promotion immobilière et de l individuel aménagé OBSERVATOIRE DU LOGEMENT des régions Normandes Activité de la promotion immobilière et de l individuel aménagé Partager une information exhaustive et détaillée pour mieux appréhender les équilibres de

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014 Vendredi 21 novembre 2014 Observatoire du logement de la Métropole Atlantique Club Immobilier - Activité de la promotion immobilière Territoires de la CARENE et de Cap Atlantique (44) Bertrand Mours, Président

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8%

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8% LE MARCHE DU LOGEMENT NEUF Bilan 215 22 janvier 216 ZONES D OBSERVATION SECTEUR MARCHAND Cumul 214 Cumul 215 % évolution SCOT DE LILLE 1 643 1 848 12% STRASBOURG EUROMETROPOLE 1 9 1 285 18% METZ THIONVILLE

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF REDRESSEMENT DES VENTES AU 4EME TRIMESTRE 2014 : LA RELANCE EST A NOTRE PORTÉE MERCREDI 11 FEVRIER 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE CONTACT PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE CONTACT PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2017 CONTACT PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr SOMMAIRE ANALYSE DE CONJONCTURE Tableau 1 : Évolution des ventes

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI CONFERENCE DE PRESSE ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI Le 12 novembre 2015 Palais Brongniart, Paris 1 1 OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER DE LA FPI : LES CHIFFRES DU 3 ÈME TRIMESTRE 12/11/2015

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2016

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2016 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2016 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 EME TRIMESTRE 2016

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 EME TRIMESTRE 2016 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 EME TRIMESTRE 2016 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2016

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2016 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2016 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION Mai 2008 Hélène Fouquet ADIL 75 Etude réalisée par l ADIL 75 pour la DRE. Mieux connaître l investissement locatif

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2014

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2014 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix de l immobilier n augmenteront pas au second trimestre 2014 Notre indice SeLoger des prix affichés de mise en vente est stable depuis le mois

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant l

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest >> PRIX Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Bretagne Sept 2 015 La reprise sur les volumes des ventes dans l ancien se confirme : +16% pour les appartements et +17% pour les maisons.

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs Commercialisation des appartements neufs Résultats au

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE CONTACTS PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE CONTACTS PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2017 CONTACTS PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr SOMMAIRE ANALYSE DE CONJONCTURE Tableau 1 : Évolution des ventes

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

L'évolution récente des prix des logements anciens

L'évolution récente des prix des logements anciens L'évolution récente des prix des logements anciens Claude Taffin (DINAMIC) Les Journées de l Economie 14 Décembre 2013 Evolution 1998-2013 des prix des logements anciens (Source : bases notariales) 2 Premiers

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015 L Tableau de bord mensuel Mai 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2013 en Midi- Construction La construction de logements ne redémarre pas Sokorn Marigot (Dreal) Résumé En 2013, le nombre de logements autorisés à la construction en Midi- progresse

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

Activité de l individuel aménagé 1 er semestre 2013 Activité de la promotion immobilière 3 er trimestre 2013

Activité de l individuel aménagé 1 er semestre 2013 Activité de la promotion immobilière 3 er trimestre 2013 Activité de l individuel aménagé 1 er semestre 2013 Activité de la promotion immobilière 3 er trimestre 2013 Jeudi 7 novembre 2013 - Bordeaux Jérôme Banderier, président de l Observatoire de l Immobilier

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008

Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008 Menton, le 16 septembre 2008 INVITATION PRESSE Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008 L Observatoire Immobilier d Habitat Côte d Azur a le plaisir de vous convier

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014 APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014 L Tableau de bord mensuel Juin 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998 La construction neuve de logements s est de nouveau inscrite en baisse en 1997 ( 1,3 % en volume), mais dans des proportions moindres

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat «SUIVI ET ACTUALISATION 2011»

Programme Local de. l Habitat «SUIVI ET ACTUALISATION 2011» Programme Local de l Habitat 0102 «SUIVI ET ACTUALISATION 2011» 5102-2 ème conférence intercommunale du logement BILAN ANNUEL DE REALISATION DU PROGRAMME : ZOOM SUR LES OBJECTIFS DE PRODUCTION NEUVE Conférence

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

éd é d études d économiques 23 & 24 janvier 2014 Observatoire de la FPI

éd é d études d économiques 23 & 24 janvier 2014 Observatoire de la FPI 24èmes JOURNEES D ETUDES PROFESSIONNELLES 23 & 24 janvier 2014 23 & 24 janvier 2014 1 Observatoire FPI : Logements neufs et immobilier d entreprise Alexandra FRANCOIS-CUXAC FPI, Vice Présidente et Présidente

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine JACQUES - 04 93 13 73 96 catherine.jacques@cote-azur.cci.fr INVITATION PRESSE Lundi 17 février 2014 MARCHE IMMOBILIER

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

Résultats d activité des aéroports français 2013 Dossier conférence de presse 18 février 2014

Résultats d activité des aéroports français 2013 Dossier conférence de presse 18 février 2014 Résultats d activité des aéroports français 2013 Dossier conférence de presse 18 février 2014 28, rue Desaix -75015 Paris - Tel : 01 40 65 98 68 - Fax : 01 47 34 16 07 www.aeroport.fr - courriel : secretariat@uaf.aeroport.fr

Plus en détail