Les économie linéaire, circulaire et de fonctionnalité valeurs et motivations. Lausanne, ÖBU, 30 septembre 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les économie linéaire, circulaire et de fonctionnalité valeurs et motivations. Lausanne, ÖBU, 30 septembre 2015"

Transcription

1 Les économie linéaire, circulaire et de fonctionnalité valeurs et motivations Lausanne, ÖBU, 30 septembre 2015 Dr h.c. Walter R. Stahel Visiting Professor, University of Surrey Founder-Director, Institut de la Durée, Genève öbu Lausanne 1 1

2 CONTENU L économie industrielle linéaire un flux, comme une rivière L économie circulaire un stock, comme un lac L économie de fonchonnalité paiement à l usage, des biens comme services öbu Lausanne 2

3 L économie industrielle linéaire croissance égal plus de flux et ressources Produits d une durée de vie zéro ressources materiaux fabricahon distrib. PdeV usage déchets Op$misa$on du profit micro- economique PdeV CONSOMMATEUR ETAT la responsabilité du fabricant se limite à la qualité de fabrication pendant la période de garantie. Au PdeV, le fabricant transfère la propriété et responsabilité au consommateur et à l Etat. MAIS: asbestos, tobacco, emissions CO2, etc 21st C öbu Lausanne 3

4 Produits de vie égale zéro La rivière ne peut pas être arrêté; le flux continue même si la demande est insuffisante: Livres (plus que 50% des livres imprimés ne sont jamais vendu mais recyclés ou détruites) Les cigarettes connaissent quatre saisons, le parfum est adapté au changement du palais humain, les cigarettes non vendues à la fin d une saison sont détruites Les produits soumis à la mode (électronique, habits, équipement de sports) sont détruits quand les nouveaux modèles arrivent pour récupérer TVA et taxes de douane Les produits frais (fleurs importées, nourritures) sont jetés si pas vendus Entre un tiers et la moitié de la nourriture (UE et CH) Les pertes de transports (jusqu à 10%) sont recyclés ou détruits (les voitures à bord du bâteau Tricolor).

5 chaines de livraison globales Container ports, ships, trains Logistics- and Shopping Centers Warehouse on wheels trucks at the Brenner 05/10/2015 Delivery drohnes? Walter R. Stahel at Grundfos 5

6 COMME UNE RIVIERE l économie industrielle est un flux en sens unique, transformant des ressources vierges en produits finis par une série d action de fabrication et de valeur ajouté. externalises les coûts de risque et de déchets; elle avance par le progrès technologique (outils) et la mode (jouets), et la publicité du plus grand-meilleurplus rapide-plus sur. est fondée sur la valeur ajoutée: croissance égale consommation de capital nature, économies d échelle, mécanisation, sous-traitance globale, valeur amortie. 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 6

7 Valeur amortie un pilier de l économie linéaire An insurance agent went to a museum and accidentally hit a statue. Museum guard: That is a 500 year old statue you have broken. Insurance agent: Thank God. I feared it was a new one. 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 7

8 2 l économie circulaire (boucles et lac) L économie circulaire de boucles fermer le boucles avance par: legislation (environnementale) et économies, freinée pars les doutes des consommateurs. L économie circulaire du lac est lente est avance par: l optimisation des coûts de fonctionnement et maintenance par les gestionnaires de parcs, stewardship et caring des particuliers. 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 8

9 Une Économie Circulaire est économe: gérer les stocks localement, pas les flux mondiaux Intense en maind oeuvre, pauvre en ressources Les pe5tes boucles X resource security Remise à neuf de biens X RÉEMPLOI de biens La boucle large (recyclage) Source: Product- Life InsHtute, öbu Lausanne rénover des bâhments Louer des biens, remise à neuf des biens, bouteilles, entretenir les second- hand infrastructures goods, e- bay 9

10 Valeurs: la vraie richesse d une société sont les stocks - la quantité et la qualité des stocks capital nature (sols arables, eau, forets, poissons, air, biodiversité) capital humain (main d oeuvre, compétences, expertise) capital intangible (savoir-faire, santé) capital culturel (monuments, artefacts, music) capital financière (investissements, richesses) capital manufacturé (infrastructure, bâtiments, biens) La société industriel est la seul basée sur le flux! öbu Lausanne 10

11 Réemploi: prolongation de la durée de vie égale économie d énergie et prévention de déchets New think: moteurs usagés, couteaux usagés après take-back! öbu Lausanne 11

12 L économie circulaire est aussi rentable pour les biens catalytiques Ré-raffinage d huiles de moteurs (prescrit par Directive sur les déchets de l UE 2008) Récupération de la chaleur perdue des eaux usées dans les canalisations, avec des pompes à chaleur (Zurich) Réemploi de la chaleur perdue des serveurs IT refroidi à l eau permet de produire de l eau chaude sanitaire et chauffage (EPF Tessin et IBM Rüschlikon) Eau de refroidissement et de processus (fabrication de papier) en circuit fermé öbu Lausanne 12

13 La confiance, la garantie de valeur et de qualité: la base de réutilisation (reuse) 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 13

14 New think: la revente de biens usagés est le nouveau défi pour le marketing! öbu Lausanne 14 14

15 Prolonger la vie d un bien réduit les volumes de production, la consommation de ressources et le volume de déchets, et augmente les emplois qualifiés et décentralisés. Figure 3 Analyse des coûts d exploitation d une automobile de 30 ans: Toyota Corona Mk II 1969 Coût d achat 61% travail 18% travail 34% coût d achat 34% Coût d achat 23% travail 48% Parts 17% Oils 4% Oils 4% Oils 4% Parts 28% Parts 25% 10 ans (coût d'achat, réparations et entertien) total CHF 19'724 / 127'000 km CHF 0,16 / km 20 ans (coût d'achat, réparations et entretien) total CHF 35'400 / 196'000 km CHF 0,18 / km 30 ans (coût d'achat, réparations et entretien) total CHF 52'479 / 222'200 km CHF 0,24 / km

16 Les secteurs de Fourastier: les emplois dans les services dominent l économie depuis 1920 (USA)

17 CARING, innovations socioculturelles une nouvelle relation avec les biens Nouveau? öbu Lausanne 17

18 Comment échapper à la société de consommation? Le pas du jouet à l outil connait deux options: Innovations socio-culturelles inno commercio-sociales CARING SHARING (and caring) porter soin partage des biens auto-motivation en série ensemble ours teddy location de costume Trein-taxi, Rufbus montres Piaget sacs à main bus, train voitures de collection auto-partage boites aux lettres Treuhänder (stewardship) prêts de biens en bus/tram héritage culturel biens/habits usagés, Internet meubles d enfants pedobus Caring et sharing demande une nouvelle relation avec les biens öbu Lausanne 18

19 Une économie circulaire est Une économie de sauvegarde qui gère les stocks physiques et crée des cycles vertueux, contrairement à une économie industrielle linéaire fondée sur le flux de production et les volumes vendus. La gestion des stocks demande et favorise une attitude de confiance et de porter soin (CARING), en cherchant à préserver la qualité, la valeur du stock existant, de la richesse et du bien-être. Cette approche est à forte densité de travail, les activités sont locales et consomment peut de ressources énergétiques et de matériaux öbu Lausanne 19

20 Fiscalité durable: mettre des priorités politiques claires les consommateurs suivent souvent la logique de l argent. N est-ce pas bizarre que les impôts nous permettent de déduire plus pour notre voiture que pour notre enfant?

21 Les conditions-cadres - la fiscalité durable Les conditions-cadres actuelles sont issues de l économie industrielle. Une fiscalité adaptés serait durable: ne pas taxer les ressources renouvelables y inclus le travail, ne pas prélever la TVA (taxe à la valeur ajoutée) aux activités qui conservent la valeur, taxer la consommation des ressources nonrenouvelables, et ne pas subventionner leur production et utilisation öbu Lausanne 21

22 Une fiscalité durable favorise la sécurité de ressources, SECURITE DES RESSOURCES FISCALITE E CREATION les emplois, DURABLE D D EMPLOIS et évite les émissions de GHG REDUCTION DES GAZ A EFFET DE SERRE Copyright/author: Walter R. Stahel öbu Lausanne 22

23 en mio t GHG emissions, UK, par année 800 mio t LifeHme ophmisahon économie de fonctionnalité économie circulaire 100 mio t Source: WRAP (2009) öbu Lausanne 23

24 IncitaHons renversés anderes Denken

25 Le recyclage est la plus grande boucle de l économie circulaire, la moins rentable des boucles, soumis aux intérêts cumulés à l envers, soumis à la deuxième loi thermodynamique, Il ressemble à la production industrielle (économie d échelles, grands volumes, mécanisation). Mais pour être compétitif, il faut recycler les atomes, pas les matériaux! öbu Lausanne 25

26 3 L économie de fonctionnalité est la forme la plus efficace et performante de l économie circulaire, qui tire profit des solutions d efficacité et de sufficience, retient la propriété des biens ainsi que des ressources intégrées, internalise tous les coûts de risque et de déchets, exploite des solutions de systèmes au lieu de produits öbu Lausanne 26

27 FONCTIONNALITE: INTRODUIRE LE FACTEUR TEMPS DANS L ECONOMIE Définir QUALITÉ comme l optimisation du fonctionnement de produits-systèmes pendant une longue durée de temps pour mémoire: l économie industrielle definit la qualité comme absence de défaut de fabrica$on, avec une garan$e pendant quelques mois ou années qualité Source: Giarini et Stahel, les limites du certain, affronter les risques dans une nouvelle société de service. 1990

28 Example: Private Finance Ini5a5ves (PFI) sont uhlisés pour la construchon et exploitahon à longue terme d infrastructu- res par un seul acteur économique. Le Viaduc de Millau, un contrat (2001) de 78 ans de concevoir, financer, construire et exploiter le pont (à 2079), avec un contract d entrehen à Le pont de Millau, France

29 L économie de fonctionnalité découple croissance et consommation de ressources; elle combine les objectives de l UE de Lisbonne 2010 avec le développement durable (productivité de ressources plus élevée) UN Agenda 21 Rio 1992 ch. 8 A resource efficient low-carbon Europe 2011 (UE) richesse up kg consomma5on de ressources mh Stahel, The Performance Economy, 2006/2010 emplois up UE agenda 2008 for future growth chaque élection politique

30 Mesurer le découplage de la croissance et de la consommation de ressources: /kg, mh/kg /kg up wealth up kg mh mh/kg up resource- consump5on down jobs up

31 using absolute decoupling indicators The mh/kg raho of remanufacturing a car engine is 270 5mes that of manufacturing a new engine 31

32 öbu Lausanne 32

33 Où achète le consommateur aujourd hui la fonction ou le réemploi de biens usagés? Ensemble: Ascenseurs, bâtiment et espaces publics, concerts, cinémas, Internet, transport publics: trains et avions, autostop, Restaurants (partage de l espace mais pas des plats) En série (un après l autre): Chambres d hôtel, taxis, bibliothèques, toilettes (Wall AG), Locatif: appartement, voitures, auto-partage (Mobility), bicyclettes «publiques», zip cars (London, Amsterdam), Sac à main de luxe: bagborroworsteal.com, luxusbabe.de, runawaybag.com, frombagstoriches.com, Réemploi: marchés aux puces, ventes aux enchères, ebay Second-hand (habits, objets, antiquités, œuvres d art) öbu Lausanne 33

34 Systems innovahon instead of product innovahon, combined with intelligent decentralisahon! Lighthouses have done more for the safety of shipping than any improvement to ships. 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 34

35 The system design issue: PTS plane transport system vs. aircraft tractor (factor 10) 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 35

36 Quality of repair and maintenance becomes key for commercial success in fleet management 1964 DeHavilland Twinotter Seaplanes Harbour Air, Vancouver 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 36

37 Where to find more informa5on: The Performance Economy Walter R. Stahel published by Palgrave Macmillan London March 2010 translated into Simplified Mandarin hpp://product- life.org öbu Lausanne 37

38 EXAMPLE 1: autos dans les 3 économies LIE manufacturers sell sexy and fashionable branded cars, with a warrantee limited in time and scope. The cars end up in scrap yards, most metals are recovered. CE cars are operated by the owner, either as tools to make money (taxis) or as toys by private customers. If a major component stops functioning, the owner can have it repaired, remanufactured or scrap the car. PE autolib in Paris offers mobility at a fixed price. Simple no-name electric cars are available throughout Paris for short periods of time; parking at recharge stations and fuel included. Autolib is driven by low operation and maintenance costs (electric cars and high standardisation: one model, one colour, few electronics. 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 38

39 EXAMPLE 2: pneumatiques dans les économies LIE new tyres are sold to vehicle owners, used tyres end up in waste streams. CE repair, retreading, recycling or incineration used tyres go into cement kilns, material recovery or remanufacturing (retreading) for reuse, heavily influenced by subsidies. PE stewardship Michelin sells tyre use by the mile for fleet managers of lorries. Michelin repairs and regrooves its tyres through mobile workshops at the clients premises, and retreading plants regionally. Its clients are fleet managers including the Pentagon (and all US armed forces), and haulage companies. 05/10/2015 Walter R. Stahel at Grundfos 39

40 21st C Pourquoi amorcer maintenant le passage à l économie circulaire et la fiscalité durable? La saturation des marchés des pays ODEC La sécurité de l approvisionnement en ressources, l augmentation des prix de ressources depuis 2000 L augmentation de la dette publique comme trompe-oeil Le chômage général persistant, le chômage des jeunes Le changement climatique La responsabilité produit du fabricant Le primat politique de découpler richesse et croissance de la consommation de ressources Et le Sonderfall Suisse: le principe de la démocratie directe, du système de milice et de subsidiarité créent une société soudée et durable öbu Lausanne 40

41 je vous remercie de votre patience Dr h.c. Walter R. Stahel, Visiting Professor, University of Surrey Founder-Director, The Product-Life Institute, Geneva 05/03/2015 Walter R. Stahel at RESOURCE London

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 Le marché des équipements, des éléments d avion, des moteurs recyclés Introduction à la table ronde : Christophe Gauthierot,Directeur Général

Plus en détail

Introduction à l économie circulaire

Introduction à l économie circulaire Introduction à l économie circulaire Rémy Le Moigne 25 juin 2015 Agenda Les limites de l économie circulaire Les enjeux de l économie circulaire La mise en œuvre de l économie circulaire 2 Agenda Les limites

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region?

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Dr. Paul Schosseler Director CRTE / CRP Henri Tudor Vice-president LuxembourgEcoInnovation Cluster 2 3 4 Circular Economy (C.E.) A circular

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system:

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: 1.Which to choose: the cable or the mat? True Comfort offers two types of floor

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL AGENDA 14:15-14:30 Bienvenue & Introduction Jérôme Berthier et Manuel Fucinos 14:30-14:45 Le concept de la Data Viz et

Plus en détail

ECONOMIE CIRCULAIRE : NOTIONS. Octobre 2013 Version modifiée Octobre 2014

ECONOMIE CIRCULAIRE : NOTIONS. Octobre 2013 Version modifiée Octobre 2014 Octobre 2013 Version modifiée Octobre 2014 Référent : Alain GELDRON Direction Economie circulaire et déchets ADEME Angers Ce qu il faut retenir Il n existe pas actuellement de définition «normalisée» ni

Plus en détail

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex Corp Code NAF : 621Z Code Siren : 351 630 371 Code SIRET 351 630 371 000 42

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118 CADCAMation SA Shaping a sustainable world... CADCAMation SA 0227922118 NGUYEN Van Khai dipl. EPFL Consultant PLM & R&D CADCAMation SA Founded in 1993 by the Fidia Spa and Van Khai Nguyen CAD/CAM competence

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 MATRASUR COMPOSITES Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 Obtain high precision and perfect pro cess repetitiveness Obtenez une grande précision et une répétitivité parfaite

Plus en détail

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE GLOBAL - CHANCES ET RISQUES POUR LES ASSUREURS

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE GLOBAL - CHANCES ET RISQUES POUR LES ASSUREURS Développement durable que faire? UIPF - Union des intérêts de la place financière lémanique 7 novembre 2007 LE CHANGEMENT CLIMATIQUE GLOBAL - CHANCES ET RISQUES POUR LES ASSUREURS Walter R. Stahel Visiting

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

10301, rue Colbert, Anjou (Québec) H1J 2G5 Immeuble industriel idéal pour propriétaire occupant Industrial building ideal for owner occupant

10301, rue Colbert, Anjou (Québec) H1J 2G5 Immeuble industriel idéal pour propriétaire occupant Industrial building ideal for owner occupant 58 410 pi² ft² 10301, rue Colbert, Anjou (Québec) H1J 2G5 Immeuble industriel idéal pour propriétaire occupant Industrial building ideal for owner occupant Visite virtuelle de cette propriété : Virtual

Plus en détail

Equipements spéciaux A chaque métier sa station

Equipements spéciaux A chaque métier sa station Equipements spéciaux A chaque métier sa station Créateur de solutions Special equipment range A specific fuel solution for every business Vos stations mobiles PLUG & PLAY gérables à distance Your PLUG

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Offre pour clients Business. Mobility-Basic

Offre pour clients Business. Mobility-Basic Offre pour clients Business Mobility-Basic Optez pour plus de capacités Mobility-Basic est simple, malin et rentable. Avec Mobility-Basic, vous n avez plus besoin d entretenir votre propre flotte de véhicules,

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

REXEL France Etude d empreinte carbone

REXEL France Etude d empreinte carbone REXEL France Etude d empreinte carbone Sommaire Contexte et périmètre de l étude Approche méthodologique Collecte des données & hypothèses de calcul Résultats 2 Contexte et périmètre de l étude Contexte

Plus en détail

Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus

Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus W westwood design Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus ! WARNING: FALL HAZARD TO PREVENT DEATH OR SERIOUS INJURY, ALWAYS

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

5755& 5765 Avenue Sir Walter Scott - 6565 & 6575 Chemin Kildare, Côte Saint-Luc, Montréal

5755& 5765 Avenue Sir Walter Scott - 6565 & 6575 Chemin Kildare, Côte Saint-Luc, Montréal 5755& 5765 Avenue Sir Walter Scott -, Côte Saint-Luc, Montréal LE LUXE D UN CONDO - LA SIMPLICITÉ DE LA LOCATION COMMUNAUTÉ - COMMUNITY GESTION PROFESSIONNELLE Allant des appartements à caractère patrimonial

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

L auto libre-service:

L auto libre-service: L auto libre-service: l'autre façon d'avoir une auto! Forum International sur la mobilité urbaine et le transport avancé 9 12 octobre 2002 www.communauto.com L auto libre-service Un service de transport

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Commercial Vehicle Trip Inspection Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur l'inspection des véhicules utilitaires

Commercial Vehicle Trip Inspection Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur l'inspection des véhicules utilitaires THE HIGHWAY TRAFFIC ACT (C.C.S.M. c. H60) Commercial Vehicle Trip Inspection Regulation, amendment CODE DE LA ROUTE (c. H60 de la C.P.L.M.) Règlement modifiant le Règlement sur l'inspection des véhicules

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

Economie circulaire et économie de fonctionnalité : vers de nouveaux modèles économiques

Economie circulaire et économie de fonctionnalité : vers de nouveaux modèles économiques Billet d étonnement Economie circulaire et économie de fonctionnalité : vers de nouveaux modèles économiques Réalisé par Carine Duwat Le 01/04/2014 SOMMAIRE Introduction 3 Programme 3 Note d observation

Plus en détail

Zero emission delivery

Zero emission delivery Kangoo Hybride Green Propulsion Zero emission delivery Green Propulsion s.c.r.l. 6, quai Banning 4000 Liège www.greenpropulsion.be :+32 4 366 91 78 :+32 4 366 91 44 1899 : «La Jamais contente», première

Plus en détail

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act Loi visant le soutien aux aînés vulnérables et le renforcement de l économie canadienne S.C. 2011,

Plus en détail

Eurotole, une technique d'avance Le spécialiste du DSP

Eurotole, une technique d'avance Le spécialiste du DSP Eurotole, ahead of the others Specialist in PDR Eurotole, une technique d'avance Le spécialiste du DSP Spécialiste européen du Débosselage Sans Peinture Fondée en 1995, EUROTOLE est spécialiste du Débosselage

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011. Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP)

Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011. Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP) Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011 Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP) Jean Laville, Directeur-adjoint Ethos Fondation Suisse pour un

Plus en détail

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA (Exploration Program Class Criteria Table replaced by O.I.C. 2005/190) Column 1 Column 2 Column 3 Column 4 Item Class 1 Class 2 Class 3 Activity Criteria Criteria

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

ANF datacentres Cargèse septembre 2014

ANF datacentres Cargèse septembre 2014 ANF datacentres Cargèse septembre 2014 } Objectifs } PUE DCiE } GEC ERF - CUE } DCeP } DCEM } Que cherche-t-on à mesurer? Efficience du datacentre Rapport entre énergie introduite dans le datacentre et

Plus en détail

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) SOR/98-33 DORS/98-33 Current to September

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

PARIS ORLY. Votre contact / Your contact: ou / or GPS 2 22 21 E 48 44 20 N. AÉROPORT DE PARIS ORLY PEUGEOT SODEXA Rue d Amsterdam 94310 Orly

PARIS ORLY. Votre contact / Your contact: ou / or GPS 2 22 21 E 48 44 20 N. AÉROPORT DE PARIS ORLY PEUGEOT SODEXA Rue d Amsterdam 94310 Orly GPS 2 22 21 E 48 44 20 N Votre contact / Your contact: ou / or AÉROPORT DE PEUGEOT SODEXA Rue d Amsterdam 94310 Orly Accueil :Téléphone de courtoisie Reception: Courtesy phone Cabines téléphoniques publiques

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

Lecture Des petits gestes pour préserver la nature

Lecture Des petits gestes pour préserver la nature Dossier environnement Lecture Des petits gestes pour préserver la nature Pour conserver l eau Ne pas laisser un robinet goutter et le fermer pendant qu on se brosse les dents. Un robinet qui goutte gaspille

Plus en détail

TARIFS PIETONS SAISON PEDESTRIAN RATES SEASON 2014/2015 TARIFS ASSURANCE CARRE NEIGE CARRE NEIGE INSURANCE RATES 2014/2015

TARIFS PIETONS SAISON PEDESTRIAN RATES SEASON 2014/2015 TARIFS ASSURANCE CARRE NEIGE CARRE NEIGE INSURANCE RATES 2014/2015 FORFAITS PIETONS PEDESTRIAN PASSES TARIFS PIETONS SAISON PEDESTRIAN RATES SEASON 2014/2015 Adulte / Adult 14 à 64 ans inclus 14 to 64 years old Réduit / Reduced 5 à 13 ans inclus / 65 à 74 ans inclus 5

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies.

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. PRESS RELEASE For immediate release Regional mobilization Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. Rouyn-Noranda, March 13, 2013- Since the decisions to be

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par :

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Objectifs Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Une palette d actions et d outils adaptés et visibles Des projets fédérateurs Une reconnaissance nationale

Plus en détail

Managed Mobility. Profil d entreprise 2014

Managed Mobility. Profil d entreprise 2014 Managed Mobility Profil d entreprise 2014 Notre vision et mission 2 Vision Le marché de la mobilité évolue - nos clients doivent nous percevoir comme compagnon dans la compréhension d'une mobilité en évolution.

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Echantillon représentatif

Echantillon représentatif Enquête Méthodologie: Etude préalable qualitative avec 2 discussions de groupes (automobilistes privés) et 6 interviews simples (responsables de flottes) Etude quantitative Partie1: interviews téléphoniques

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Kilometre Log Journal de kilométrages

Kilometre Log Journal de kilométrages Kilometre Log Journal de kilométrages Fleet Management Gestion de véhicules 1 Kilometre Log / Journal de kilométrages Please write your Fleet Number and Employee ID in the spaces provided below. Veuillez

Plus en détail

Programmation Anglais CM2

Programmation Anglais CM2 Programmation Anglais CM2 Période 1 ( nombre de séances variables suivant le statut de l'intervenant) Jeux de rôle avec cartes http://www.ac-caen.fr/orne/circos/flers Se présenter/présenter quelqu'un -

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

SmartTWOMC/TM Guide de commande Ordering Guide

SmartTWOMC/TM Guide de commande Ordering Guide SmartTWOMC/TM Guide de commande Ordering Guide Table des matières Liste des produits............................... 4 Configurations murales........................... 6 Configurations sur poteau.........................

Plus en détail

Instruction Manual Manuel d instructions B00DQFGH80

Instruction Manual Manuel d instructions B00DQFGH80 Instruction Manual Manuel d instructions B00DQFGH80 English...3 Français...9 Instruction Manual English AmazonBasics USB 3.0 4-Port Hub Contents USB 3.0 4-Port Hub 5V 2.5A power adapter This instruction

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

Veuillez communiquer avec / Please contact :

Veuillez communiquer avec / Please contact : 77 % bureau LEED 77 % office À VENDRE OU À LOUER / FOR SALE OR FOR LEASE Superficie de bureau (pi²) / Office area (ft²) 17 000 Superficie entrepôt RC (pi²) / Ground floor warehouse area (ft²) 5 039 Superficie

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

Le webdéveloppement durable GreenIT à toutes les sauces

Le webdéveloppement durable GreenIT à toutes les sauces Le webdéveloppement durable GreenIT à toutes les sauces Paris Web 14 octobre 2011 Christophe Clouzeau @Christophe_Cl cclouzeau@neoma- interac;ve.com 1987 : Rapport Brundtland Commission des Na=ons unies

Plus en détail

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) SOR/92-529 DORS/92-529 Current to September 30, 2015

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

Les coûts totaux (les TCO) d une voiture électrique en IDF

Les coûts totaux (les TCO) d une voiture électrique en IDF Les coûts totaux (les TCO) d une voiture électrique en IDF Projet ETUVE - Economie du Transport Urbain et Véhicule Electrique Elisabeth Windisch, LVMT, elisabeth.windisch@enpc.fr Fabien Leurent, LVMT,

Plus en détail

Initiatives en Construction Durable (US)

Initiatives en Construction Durable (US) Initiatives en Construction Durable (US) Public: Fédéral: GSA, EPA État: 45+ initiatives d état Municipal: Plus que 350 Villes Hors-Public: Standards Corporatifs et d Industrie USGBC Organizations Internationaux

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

Offre pour clients privés. Abonnement combiné (CHF 25. )

Offre pour clients privés. Abonnement combiné (CHF 25. ) Offre pour clients privés Abonnement combiné (CHF 25. ) Rouler malin Le car sharing, c est une manière intelligente de prendre la route: vous êtes mobile en permanence, sans les contraintes qu implique

Plus en détail

Package Contents. System Requirements. Before You Begin

Package Contents. System Requirements. Before You Begin Package Contents DWA-125 Wireless 150 USB Adapter CD-ROM (contains software, drivers, and manual) Cradle If any of the above items are missing, please contact your reseller. System Requirements A computer

Plus en détail

ADDENDA / ADDENDUM N 3. «Services de déménagement Diverses locations» «Moving services Various locations» N de dossier / File # : 21301-16-2131074

ADDENDA / ADDENDUM N 3. «Services de déménagement Diverses locations» «Moving services Various locations» N de dossier / File # : 21301-16-2131074 ADDENDA / ADDENDUM N 3 N de dossier / File # : 21301-16-2131074 La date de fermeture des soumissions est reportée au 31 juillet 2015 14 :00hres. Retirer : ANNEXE B- BASE DE PAIMENT PROPOSEE Insérer : ANNEXE

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

209, boul. St-Elzéar O., Laval (Québec) H7L 3N4 Immeuble industriel situé dans le parc industriel Centre

209, boul. St-Elzéar O., Laval (Québec) H7L 3N4 Immeuble industriel situé dans le parc industriel Centre 209, St-Elzéar O., Laval 209, boul. St-Elzéar O., Laval (Québec) H7L 3N4 Immeuble industriel situé dans le parc industriel Centre Industrial building located in the Industrial Park Centre Caractéristiques

Plus en détail

Les enjeux de la deuxième vie des objets

Les enjeux de la deuxième vie des objets Les enjeux de la deuxième vie des objets En 2011, un Côte-d Orien a produit 46 kg de déchets non recyclables, apportés en déchèteries. Ce sont principalement des meubles, du mobilier de jardin, des jouets

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

BORNES DE RECHARGE ET STATION HYDROGÈNE:

BORNES DE RECHARGE ET STATION HYDROGÈNE: BORNES DE RECHARGE ET STATION HYDROGÈNE: LA COMPLÉMENTARITÉ POUR L UTILISATION texte INTENSIVE DE VÉHICULES ÉLECTRIQUES Symbio Fcell April 13 P. 1 LES CYCLES DES VÉHICULES PARTICULIERS Usage quotidien

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE

COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE THÈSE N O 3302 (2005) PRÉSENTÉE À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS Institut d'informatique fondamentale SECTION D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Plus en détail

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management l education de management 2010-1-PL1-LEO01-11462 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2010 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Transfert des expérimentales et innovantes

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

1490, rue Joliot-Curie, Boucherville QC J4B 7L9

1490, rue Joliot-Curie, Boucherville QC J4B 7L9 Immeuble de 16 900 pi² comprenant 9 000 pi² disponible à l'acheteur 16,900 ft² property with 9 000 ft² available to the buyer 1490, rue Joliot-Curie, Boucherville QC J4B 7L9 Immeuble industriel multi-locataires

Plus en détail

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises 2009-1-TR1-LEO05-08625 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Ligne droits de propriété intellectuelle pour les

Plus en détail