La Banque Postale / CNP Assurances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Banque Postale / CNP Assurances"

Transcription

1 La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT / / IG98 Département Finance

2 FICHE TECHNIQUE 1ère vague du BAROMÈTRE PRÉVOYANCE - Sujet SANTÉ Etude réalisée pour : LA BANQUE POSTALE et CNP Assurances Dates de réalisation : 23 au 29 mars 2006 Méthodologie : enquête téléphonique Echantillon de personnes 18 ans et plus, représentatif de la population française (méthode des quotas : sexe, âge, PCS du chef de famille, région, taille d agglomération) 2

3 1ère partie SYSTEME DE SANTE ET SECURITE SOCIALE

4 Remboursement des dépenses de santé : une préoccupation très forte pour la quasitotalité des Français (9 sur 10) 2ème préoccupation après l éducation des enfants parmi les 6 testées Suivie juste après de l épargne (préparer la retraite ou plus simplement, mettre de l argent de côté), être propriétaire et réduire son niveau d endettement Voici différentes préoccupations. Dites-moi pour chacune, si elle est pour vous, aujourd hui, très importante, assez importante, peu importante ou pas du tout importante. Très importante Assez importante IMPORTANT Education des enfants 87% 7% 94% Niveau de remboursement des dépenses de santé 54% 35% 89% Epargner, mettre de l'argent de côté 38% 49% 87% Préparer sa retraite sur le plan financier 48% 36% 84% Etre propriétaire de sa résidence principale 53% 29% 82% Réduire son niveau d'endettement 59% 22% 81% 4

5 Satisfaction par rapport au niveau de remboursement de la Sécurité Sociale Mesurée, mais majoritaire Seuls 4 Français sur 10 insatisfaits du niveau de remboursement En France, les frais de santé sont pour partie remboursés par la Sécurité sociale. Globalement, le niveau de remboursement des dépenses de santé pris en charge par la Sécurité sociale vous paraît-il très satisfaisant, assez satisfaisant, peu satisfaisant ou pas du tout satisfaisant? PAS SATISFAISANT 39% Peu satisfaisant 30% Pas du tout satisfaisant 9% NSP 2% Très satisfaisant 10% SATISFAISANT 59% Assez satisfaisant 49% 5

6 Satisfaction variable selon les soins remboursés Bon pour les consultations chez les généralistes (8/10 satisfaits) Plus nuancé pour les soins hospitaliers, les médicaments et surtout les spécialistes Plus de 2/3 à 3/4 insatisfaits pour les soins dentaires et les lunettes/lentilles Pour chacun des soins suivants, le niveau de remboursement des dépenses de santé pris en charge par la Sécurité sociale vous paraît-il très satisfaisant, assez satisfaisant, peu satisfaisant ou pas du tout satisfaisant? Pas du tout satisfaisant Peu satisfaisant Assez satisfaisant Très satisfaisant Consultations chez un médecin généraliste 15% 3% 12% 58% 25% 83% Soins hospitaliers 21% 5% 16% 49% 17% 66% Médicaments 32% 8% 24% 52% 14% 66% Consultations chez un médecin spécialiste 38% 9% 29% 46% 12% 58% Soins dentaires 69% 30% 39% 21% 6% 27% Lunettes ou lentilles 78% 44% 34% 10% 3% 13% 6

7 Comparaison positive vis-à-vis des autres pays européens Système français meilleur que dans les autres pays européens pour 1 Français sur 2 Equivalent pour 1 Français sur 5 Pratiquement aucune opinion négative (9% «moins bon») Avez-vous le sentiment qu'en France, le niveau de remboursement de la Sécurité Sociale est meilleur, équivalent ou moins bon que dans les autres pays européens? NSP 15% Moins bon 9% Meilleur 54% Equivalent 22% 7

8 Vision «pessimiste» de l évolution du remboursement par la Sécurité Sociale 8 Français sur 10 «pessimistes» sur l évolution du remboursement des dépenses de santé par la Sécurité Sociale Quel que soit le type de soins, à 5 ans, les Français anticipent une dégradation EVOLUTION REMBOURSEMENT Personnellement, êtes-vous plutôt optimiste ou plutôt pessimiste sur l évolution du niveau de remboursement des dépenses de santé par la Sécurité sociale pour les 5 années à venir? Voici différents types de soins. Pour chacun, pensez-vous qu au cours des 5 ans à venir, le niveau de remboursement par la Sécurité Sociale va s améliorer, rester stable ou se dégrader? Lunettes ou lentilles EVOLUTION REMBOURSEMENT DES SOINS S'améliorer Rester stable Se dégrader DIFFERENTIEL Stable-Dégrader 14% 37% 44% -7 NSP 2% Plutôt optimiste 18% Soins dentaires 12% 37% 48% -11 Soins hospitaliers 9% 39% 47% -8 Consultations chez un médecin généraliste 6% 48% 44% +4 Plutôt pessimiste 80% Consultations chez un médecin spécialiste 8% 33% 56% -23 Médicaments 6% 22% 71% -49 8

9 Quelle prise en charge par l Etat des dépenses de santé? Une petite préférence pour l État «providence» Mais 4 Français sur 10 prêts à prendre de plus en plus en charge leurs dépenses de santé Voici 2 opinions. De laquelle vous sentez-vous le plus proche? L Etat doit tout mettre en œuvre pour que la S.S. rembourse le plus possible les dépenses de santé des Français, quitte à augmenter les impôts 49% Compte tenu des problèmes de financement de la S.S., il est nécessaire que les Français prennent de plus en plus en charge leurs dépenses de santé eux-mêmes 41% Ne sait pas 10% 9

10 2ème partie COMPLEMENTAIRES SANTE

11 Plus de 9 Français sur 10 ont souscrit à une complémentaire santé, pour 3 Français sur 4 de manière volontaire ou personnelle DÉTIENNENT UNE COMPLEMENTAIRE SANTE 92% Actifs : «imposée» par l employeur Actifs : souscrite volontairement via l employeur 16% 14% Souscrite via l employeur 30% Actifs : souscrite personnellement hors employeur Inactifs : souscrite personnellement 18% 44% Souscrite personnellement 76% NE DÉTIENNENT PAS DE COMPLEMENTAIRE SANTE 8% Actifs sans complémentaire santé 2% Inactifs sans complémentaire santé 6% 11

12 2/3 des actifs ont une complémentaire santé par leur travail Pour moitié souscrite de manière «imposée» et pour moitié volontairement Avez-vous souscrit à une assurance complémentaire santé ou mutuelle dans le cadre de votre travail, c est-à-dire par l intermédiaire de votre employeur ou dans le cadre de l entreprise? Y avez-vous souscrit volontairement ou était-ce obligatoire? (Base : Actifs ayant une mutuelle n480) Via travail 63% «imposée» 33% Volontaire 30% Hors travail 37% 12

13 3 non-détenteurs d assurance complémentaire sur 10 ont l intention d en souscrire (soit 2 % des Français) Dans les prochains mois, avez-vous l intention de souscrire, à titre personnel, à une assurance complémentaire santé ou mutuelle? (Base : Ne détiennent pas de complémentaire santé n - 84) Non certainement pas 43% NSP 2% Oui certainement 13% Oui probablement 16% OUI 29% Représente 2 % des Français NON 69% Non probablement pas 26% 13

14 Complémentaire santé : importante pour tous, indispensable pour près de 7 Français sur 10 Selon vous, est-il aujourd hui indispensable, important mais pas indispensable, pas vraiment important ou pas du tout important d avoir une assurance complémentaire santé ou mutuelle? Pas vraiment important 2% Pas du tout important 1% Important mais pas indispensable 28% IMPORTANT 97% Indispensable 69% 14

15 et ce pour la quasi-totalité des soins, prioritairement bien sûr pour les plus coûteux et les moins remboursés Voici différents types de soins. Pour chacun d eux, dites-moi si pour vous, il est indispensable, important mais pas indispensable, pas vraiment important ou pas du tout important qu il soit couvert par votre contrat d assurance complémentaire santé ou mutuelle? (Base : Indispensable ou important n 975) Indispensable Important mais pas indispensable IMPORTANT Soins dentaires 66% 32% 98% Consultations auprès de spécialistes 57% 40% 97% Indemnités hospitalières 67% 30% 96% Lunettes ou lentilles 64% 32% 96% Aide financière en cas d'invalidité permanente 68% 28% 96% Consultations auprès de généralistes 54% 40% 95% Analyses en laboratoires, radiologie 55% 40% 95% Tiers payant sur les médicaments 51% 41% 92% Aide financière en cas de décès 49% 39% 88% Allocation de maternité ou prime de naissance 38% 42% 81% 15

16 Plébiscite sur le niveau de remboursement des complémentaires santé Quasi-totalité des Français ayant une complémentaire santé sont satisfaits du niveau de remboursement, dont plus d 1/3 très satisfaits Personnellement, trouvez-vous que votre assurance complémentaire santé ou mutuelle rembourse très bien, assez bien, assez mal ou très mal vos dépenses de santé? (Base : A une complémentaire santé - n 918) MAL 8% Très mal Assez mal 1% 7% NSP 1% Très bien 39% Assez bien 52% 16 BIEN 91% Rappel Remboursement Sécurité sociale «Satisfaisant» : 59%

17 Un bon «rapport qualité/prix» Plus de 8 sur 10 satisfaits du niveau de remboursement par rapport à la cotisation versée Par rapport à la cotisation que vous versez, diriez-vous que le niveau de remboursement pris en charge par votre assurance complémentaire santé ou mutuelle est (Base : A une complémentaire santé n 918 ) PAS SATISFAISANT 15% Peu satisfaisant 12% Pas du tout satisfaisant 3% NSP 1% Très satisfaisant 26% SATISFAISANT 84% Assez satisfaisant 58% 17

18 Un peu plus de la moitié s est renseignée sur les taux de remboursement lors de la souscription à la complémentaire santé 6/10 ont consulté plusieurs organismes (parmi ceux qui ont choisi leur complémentaire santé et se sont renseignés sur les taux de remboursement) Lorsque vous avez souscrit à votre ou vos complémentaires santé ou mutuelles, vous êtes-vous renseigné au préalable sur le taux de remboursement des différents frais de santé en complément de la Sécurité sociale? (Base : A une complémentaire santé n 918 ) Avant de choisir votre ou vos complémentaires santé ou mutuelles, avez-vous consulté un seul ou plusieurs organismes? (Base : S est renseigné et a souscrit volontairement n 413) NSP 2% Plusieurs 59% Soit 27% parmi les détenteurs d une complémentaire Non 45% Oui 53% Un seul 37% Soit 17% parmi les détenteurs d une complémentaire NSP 4% 18

19 3ème partie OPINION SUR LES REFORMES DE L ASSURANCE MALADIE DE 2004

20 Des Français plutôt positifs sur l instauration du médecin traitant 6/10 estiment que c est une bonne chose, 4/10 que c en est une mauvaise Personnellement, diriez-vous que cette mesure (la désignation par le patient d un médecin traitant) est une très bonne chose, une assez bonne chose, une assez mauvaise ou une très mauvaise chose? Très mauvaise chose 17% NSP 2% Très bonne chose 21% MAUVAISE 37% Assez mauvaise chose 20% BONNE 61% Assez bonne chose 40% 20

21 1 Français sur 2 (seulement) sait que l on peut consulter certains spécialistes sans passer par son médecin traitant Pour être remboursé à taux plein, est-on obligé aujourd hui de passer dans tous les cas par son médecin traitant avant de pouvoir consulter un spécialiste? NSP 2% Non, pas obligé 46% Oui, obligé 51% 21

22 Près de 9 Français sur 10 ont entendu parler du «Forfait 1 euro» La réforme de l Assurance Maladie comprend également ce qu on appelle le forfait de 1 euro, mis en place en Il s agit d une participation forfaitaire de 1 euro qui est déduite du montant de vos remboursements pour chaque consultation ou acte médical. Aviez-vous déjà entendu parler de cette participation de 1 euro? Non 12% Oui 88% 22

23 Opinion partagée vis-à-vis du «Forfait 1 euro», mais gêne relative 54% en ont une bonne opinion, 42% une mauvaise Constitue une gêne financière pour 17%, notamment les revenus les plus modestes (30%) APPRECIATION «FORFAIT 1 EURO» Est-ce que cette participation de 1 euro est, selon vous, une très bonne chose, une assez bonne chose, une assez mauvaise ou une très mauvaise chose? Très mauvaise chose 22% MAUVAISE 42% Assez mauvaise chose 20% NSP 4% Très bonne chose 15% Assez bonne chose 39% BONNE 54% GENE FINANCIERE Cette participation de 1 euro constitue-t-elle pour vous une gêne financière? Non pas du tout 45% NSP 1% Oui beaucoup 5% Oui assez 12% Non pas vraiment 37% GENE 17% PCS- 23% Revenus < 1,2 KE 30% Prof. libérales/cadres 9% 23

24 Aide financière à l acquisition d une complémentaire santé très peu connue Parmi ceux qui en ont entendu parler, seulement 6% en ont bénéficié pour souscrire à leur complémentaire santé CONNAISSANCE AIDE FINANCIERE BENEFICIAIRES La réforme de l Assurance Maladie prévoit également une aide financière à la souscription d'une assurance maladie complémentaire, pour les revenus modestes. Aviez-vous déjà entendu parler de cette aide financière? Vous-même, avez-vous bénéficié de cette aide financière pour souscrire à une complémentaire santé ou mutuelle? (Base : a entendu parlé de l aide et a une complémentaire santé n 108) Oui 11% Oui 6% Non 89% Non 94% 24

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune. Baromètre Prévoyance Santé - vague 4

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune. Baromètre Prévoyance Santé - vague 4 La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 4 Sommaire 1. Fiche Technique p. 3 2. Comportements et satisfaction vis-à-vis du système de santé p. 5 3. Attentes

Plus en détail

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5 La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5 Sommaire 1 Fiche technique 3 2 Comportements et satisfaction vis-à-vis du 5 système de santé 3 Attentes et évolution

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux Avril 2009 Sommaire 1. La méthodologie 3 A. Les jugements sur le système de protection sociale 5 B. L affiliation et le choix de sa mutuelle

Plus en détail

Les Français ais et l assurance l

Les Français ais et l assurance l Mai 2013 Contacts: 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français ais et l assurance l santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers?

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? A PLUS FINANCE A Plus Finance 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? 2 octobre 2007 Niels COURT-PAYEN : 01.40.08.03.40

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

Les Français et l assurance Prévoyance

Les Français et l assurance Prévoyance Les Français et l assurance Prévoyance Protection financière de leurs proches en cas de coup dur : les Français sont préoccupés mais ne passent pas à l acte Méthodologie Échantillon 959 individus âgés

Plus en détail

A PLUS FINANCE. A 7 mois des Présidentielles, Réforme fiscale 2007 : Quel accueil par les particuliers? Quelle place pour la fiscalité dans le débat?

A PLUS FINANCE. A 7 mois des Présidentielles, Réforme fiscale 2007 : Quel accueil par les particuliers? Quelle place pour la fiscalité dans le débat? A PLUS FINANCE A Plus Finance A 7 mois des Présidentielles, Réforme fiscale 2007 : Quel accueil par les particuliers? Quelle place pour la fiscalité dans le débat? 26 septembre 2006 Philippe TABOUIS :

Plus en détail

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES,

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES, CFDT 2008 Enquête Santé L enquête CFDT sur la santé des français s est déroulée dans 4 régions (Ile de France, Lorraine, Pays de la Loire, et Bretagne) entre mars et septembre 2008, auprès d un échantillon

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 25 Les Français et leur budget santé Vague 3

Baromètre SOFINCO N 25 Les Français et leur budget santé Vague 3 Baromètre SOFINCO N 25 Les Français et leur budget santé Vague 3 Janvier 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Baromètre Santé & Société - Europ Assistance / CSA 2013 : 7 ème vague du baromètre. 15 octobre 2013

Baromètre Santé & Société - Europ Assistance / CSA 2013 : 7 ème vague du baromètre. 15 octobre 2013 2013 : 7 ème vague du baromètre 15 octobre 2013 Contexte, objectifs et méthodologie 2 Objectifs de l étude En 2006, le Groupe Europ Assistance et le Cercle Santé Société lançaient, avec l institut CSA,

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

Enquête CTIP/CREDOC. 22 février 2008 L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE

Enquête CTIP/CREDOC. 22 février 2008 L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE Enquête CTIP/CREDOC L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE 22 février 2008 www.ctip.asso.fr Sondage auprès de 1000 salariés et 300 employeurs

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Baromètre sur les expatriés français et la protection sociale

Baromètre sur les expatriés français et la protection sociale Baromètre sur les expatriés français et la protection sociale 3 e édition 2015 Contacts presse Groupe Humanis Laurence Dutrey 01 46 84 35 43 / 06 29 41 05 51 laurence.dutrey@humanis.com Séverine Sollier

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12 LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12 Sommaire 1. Les Français et l'épargne 2. Les Français et leurs investissements LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12 TNS

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE - Février 2006 - CGC Fonction Publique CFTC Fonction Publique La Maison du Fonctionnaire Mutuelle Générale des Services Publics Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT.

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT. EURONEXT.LIFFE Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels Principaux résultats EURONEXT.LIFFE Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER / Véronique

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2014 Perception du risque et comportement d investissement 3 décembre 2014 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale? Parce

Plus en détail

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005 Philippe TABOUIS / Niels COURT-PAYEN Contacts TNS Sofres Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER

Plus en détail

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 Juillet 2014 CONTACT TADDEO 137, rue de l Université 75007 Paris Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres, en ligne auprès d un échantillon de 502 cadres du secteur privé,

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

GARANTIES ET SERVICES : LES ATTENTES DES SALARIES ET DES ENTREPRISES

GARANTIES ET SERVICES : LES ATTENTES DES SALARIES ET DES ENTREPRISES Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie GARANTIES ET SERVICES : LES ATTENTES DES SALARIES ET DES ENTREPRISES Anne FRONTEAU-LOONES Marie-Odile SIMON Septembre 2002 Département

Plus en détail

Image des infirmiers et des infirmières

Image des infirmiers et des infirmières Image des infirmiers et des infirmières Sondage réalisé par pour Publié le 12 mai 2015 dans le Parisien-Aujourd hui en France Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE»

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» (r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE INTRO Transformez une

Plus en détail

GROUPAMA BANQUE. 6 juin 2006. Département Finance. GROUPAMA Sylvie GUEDON. Contacts TNS Sofres. Département Finance

GROUPAMA BANQUE. 6 juin 2006. Département Finance. GROUPAMA Sylvie GUEDON. Contacts TNS Sofres. Département Finance GROUPAMA BANQUE 6 juin 2006 GROUPAMA Sylvie GUEDON Contacts TNS Sofres Département Finance Marie-Laurence GUENA / Frédéric CHASSAGNE Département Finance FICHE TECHNIQUE Dates de réalisation : 11 au 12

Plus en détail

Les jeunes et l'argent Vague 2

Les jeunes et l'argent Vague 2 Les jeunes et l'argent Vague 2 Etude publiée pour Axa Banque Mars 2015 Sommaire 1 4 L argent, un univers d évocation ambivalent pour les jeunes 7 Des jeunes qui affichent un certain optimisme pour l avenir

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Vous recherchez une sur-complémentaire individuelle pour renforcer votre protection. Nous sommes là!

Vous recherchez une sur-complémentaire individuelle pour renforcer votre protection. Nous sommes là! Vous recherchez une sur-complémentaire individuelle pour renforcer votre protection. Nous sommes là! FlexéoSanté + SUR-COMPLÉMENTAIRE Votre univers santé évolue QUELS CHANGEMENTS? Les évolutions réglementaires

Plus en détail

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Résultats du premier Observatoire des femmes et l assurance Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Fiche méthodologique Cible : Hommes et femmes âgés

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT 2006-6 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 6ème édition du baromètre vise à apporter aux

Plus en détail

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance 2013 Objectifs et méthodologie L'objectif de ce panorama est de mettre en évidence les différences de postures, de comportements et d'image entre hommes

Plus en détail

Ce qu attendent les salariés et les employeurs français de leur complémentaire santé

Ce qu attendent les salariés et les employeurs français de leur complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Ce qu attendent les salariés et les employeurs français de leur complémentaire santé Anne Loones Février 2009 2 Sommaire CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE...

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

Baromètre annuel : Bilan de l année écoulée et perspectives pour l année future

Baromètre annuel : Bilan de l année écoulée et perspectives pour l année future Baromètre annuel : Bilan de l année écoulée et perspectives pour l année future Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude 7 novembre 2005 Contacts TNS SOFRES : Florence de MARIEN 01.40.92.45.59 Benjamine DUROUCHOUX 01.40.92.45.14 BDX R_42GV07_01 Département

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Salarié-es de droit privé CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Complémentaire : frais de santé invalidité/arrêt de travail décès Sommaire Page 2-3 : présentation de l accord Page 4-5 : arrêt maladie/invalidité

Plus en détail

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014 «J aime ma boîte» Etude auprès des français Septembre 2014 A Méthodologie 2 Méthodologie ü Echantillon de 938, issus d un échantillon de 2055 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Les Français et les délais de livraison

Les Français et les délais de livraison Les Français et les délais de livraison Mai 2015 Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie Echantillon

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali A la demande du Cercle des Epargnants et de Generali, le Centre d Etudes et de Connaissances

Plus en détail

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014 L accès aux soins dans les trois fonctions publiques Février 2014 1 AGENTS DE L ETAT, HOSPITALIERS ET TERRITORIAUX : UN ACCÈS AU SYSTÈME DE SANTÉ QUI DONNE DES SIGNES DE FRAGILITÉ. 2 Méthodologie : étude

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite 11, boulevard Haussman. 75009 Paris 01 58 38 65 87 / 37 www.cercledesepargnants.com contact@cercledesepargnants.com Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire

Plus en détail

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars 2004 1 Contexte 2ème vague du baromètre Observatoire du Véhicule d'entreprise/tns

Plus en détail

Le Club. Jeudi 10 septembre 2015. Hôtel Alamanda, Saint-Gilles-les-bains

Le Club. Jeudi 10 septembre 2015. Hôtel Alamanda, Saint-Gilles-les-bains Le Club Jeudi 10 septembre 2015 Hôtel Alamanda, Saint-Gilles-les-bains Ouverture Dominique VIENNE, Président Jeudi 10 septembre 2015, Hôtel Alamanda, Saint-Gilles-les-bains Aujourd hui : Le Point Expert

Plus en détail

Surcomplémentaire Santé Universelle 4

Surcomplémentaire Santé Universelle 4 [ La Santé ] Particulier Garanties et Cotisations 2008 Surcomplémentaire [ des solutions ] pour ceux qui ont déjà une complémentaire L assurance santé renforcée en toute liberté Une surcomplémentaire santé

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants. Project Nr. 543248-LLP-1-2013-1-IT-KA2-KA2MP Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants Niveau A2 Pour com m uniquer

Plus en détail

UNE MONTAGNE D AVANTAGES...

UNE MONTAGNE D AVANTAGES... CAISSE MUTUELLE DE PREVOYANCE DU PERSONNEL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES La mutuelle Santé et Prévoyance des agents territoriaux de Haute-Savoie 2012 Vos prestations 2012 UNE MONTAGNE D AVANTAGES...

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SOMMAIRE LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ 05 DES GARANTIES MINIMALES... 06... ET DES RÈGLES

Plus en détail