Electromagnétisme PHYSIQUE. Geek3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electromagnétisme PHYSIQUE. Geek3"

Transcription

1 Electromagnétisme Geek3 Scienceinfuse Antenne de formation et de promotion du secteur sciences & technologies rue des Wallons 72 L Louvain-la-Neuve

2 ELECTROMAGNETISME - 2 Introduction Les minerais magnétiques sont connus depuis 2500 ans : la magnétite, ou «pierre d aimant», qui contient de l oxyde de fer (Fe 3 O 4 ), était déjà extraite en Magnésie (Turquie), à cette époque. L origine de la magnétisation de la magnétite est le champ magnétique terrestre : la magnétite est présente dans des roches d origine volcanique, qui ont eu une phase liquide ou pâteuse au sein de laquelle de nombreuses zones microscopiques se sont organisées suivant le champ terrestre. La magnétite est utilisée dans la marine chinoise dès le IV ième siècle avant J.-C., à des fins d orientation. Mais ce n est qu au XII ième siècle après J.-C. que la boussole apparaît en Europe. Certains oiseaux et certains poissons possèdent des grains de magnétite dans des organes spécialisés, et se dirigent selon le champ magnétique terrestre lors de leurs migrations. Certaines bactéries en ont également. En 1820, un Danois, Oersted, découvre par hasard qu un courant électrique fait tourner l aiguille d une boussole. Le lien entre électricité et magnétisme apparaît ainsi pour la première fois : les charges électriques en mouvement génèrent des champs magnétiques, qui agissent sur les objets ferromagnétiques (les charges électriques, en mouvement ou au repos, génèrent aussi des champs électriques, qui agissent sur les charges électriques). Inversément, une variation de flux magnétique à travers un circuit crée dans ce circuit l apparition d un courant induit. Dès lors, les physiciens associent électricité et magnétisme au sein d une nouvelle discipline, l électromagnétisme, qui culmine avec l écriture des équations de Maxwell en Ces équations, ramenées par la suite en un ensemble de 4 équations, sont parmi les plus élégantes de la physique. Maxwell a aussi montré que la lumière est une onde électromagnétique, donc l oscillation d un champ électrique et d un champ magnétique interdépendants. L une des grandes différences entre les charges électriques et le magnétisme, cependant, est que les charges électriques peuvent exister en unités séparées (charge + / charge -), alors que les pôles magnétiques vont toujours au moins par deux (un pôle nord et un pôle sud), ce qui fait que les lignes de champ sont toujours fermées. Un pôle magnétique est le point où toutes les lignes de champ magnétique se rejoignent. Le magnétisme existe sous différentes formes (ferromagnétisme, diamagnétisme, paramagnétisme), aux propriétés plus ou moins complexes, et a de nombreuses applications très intéressantes (supraconduction, courants de Foucault, freinage et lévitation magnétiques,...). Nous nous limiterons, dans ce vaste domaine, à l étude expérimentale de quelques phénomènes liés au ferromagnétisme.

3 Matériel Scienceinfuse ELECTROMAGNETISME - 3 Les boîtes élèves contiennent chacune le même matériel : 2 boussoles 2 clous en acier 1 boulon en fer pur des trombones 1 tronçon de cylindre en mousse (polyuréthane) pour soutenir le clou-boussole 1 barquette en plastique pour faire flotter le clou-boussole des boîtes de Pétri contenant chrome, fer, nickel, carbone, cobalt Ou des morceaux de divers matériaux 1 barreau en aluminium 1 barreau en cuivre 1 bobine de 600 ou 800 spires 2 fils de connexion 4 pinces crocodile 1 micro-ampèremètre à zéro central ou 1 multimètre Ce matériel s accompagne, par groupe, de 1 petit aimant cylindrique 1 grosse pile rectangulaire de 4,5 V 1 aimant puissant (attention à ne pas se pincer les doigts en les manipulant ; les garder toujours séparés par un bloc de mousse), dont le pôle nord est marqué par une pastille rouge et le sud par une verte 2 rails métalliques en T

4 Le magnétisme naturel Scienceinfuse ELECTROMAGNETISME - 4 LES AIMANTS NATURELS

5 ELECTROMAGNETISME - 5 BOUSSOLES ET MAGNETISME TERRESTRE

6 ELECTROMAGNETISME - 6

7 ELECTROMAGNETISME - 7

8 ELECTROMAGNETISME - 8 LES MATERIAUX MAGNETIQUES

9 ELECTROMAGNETISME - 9 Effets magnétiques des courants électriques CHAMP MAGNETIQUE PRODUIT PAR UN COURANT Un fil électrique est enroulé autour d un parallélépipède rectangle et forme une bobine. Placer des petes boussoles à l intérieur de la bobine Brancher le fil à une pile Que constatez-vous? Tracez les lignes du champ magné- que B telles que montrées par les boussoles en foncon du sens du courant Règle déterminant le sens du champ magnéque dans une bobine = règle de la main droite

10 ELECTROMAGNETISME - 10 Dans le cas d un fil recligne traversé par un courant, les lignes du champ magnéque créé sont des cercles disposés dans un plan perpendiculaire au fil. Règle déterminant le sens du champ magnéque : Règle du pouce droit

11 ELECTROMAGNETISME - 11 BOBINE + BARREAU EN ACIER (FER + CARBONE)

12 BOBINE + BARREAU EN FER DOUX Scienceinfuse ELECTROMAGNETISME - 12

13 Origine du magnétisme Scienceinfuse ELECTROMAGNETISME - 13

14 ELECTROMAGNETISME - 14

15 ELECTROMAGNETISME - 15 L induction électromagnétique

16 ELECTROMAGNETISME - 16 Interaction d un courant électrique

17 ELECTROMAGNETISME - 17

18 Générateurs et moteurs Scienceinfuse ELECTROMAGNETISME - 18

19 ELECTROMAGNETISME - 19 Les moteurs électriques permettent de transformer l énergie électrique fournie par le réseau en travail mécanique en fonction des besoins des divers utilisateurs.

20 ELECTROMAGNETISME - 20 Désaimantation = destruction de l'alignement et retour au désordre

LES MILIEUX FERROMAGNETIQUES

LES MILIEUX FERROMAGNETIQUES LES MILIEUX FERROMAGNETIQUES LES SOURCES DU CHAMP MAGNETIQUE Un champ magnétique est créé par une distribution de courants électriques. Intensité du champ magnétique crée par un conducteur rectiligne :

Plus en détail

Chapitre III. Electricité

Chapitre III. Electricité Chapitre Electricité 43 1. CRCUTS ÉLECTRQUES. Electricité 1 Circuits électriques 1.1 Sources et récepteurs d électricité Principalement, on distingue entre deux types de composantes électriques : 1. les

Plus en détail

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS 1. Les aimants Un aimant comporte toujours deux pôles appelés le pôle nord (N) et le pôle sud (S) situés, en général, à deux extrémités. Un aimant exerce une action

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE

LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE LE TRASFORMATER MOOPHASE I. PRESETATIO n transformateur est constitué d un circuit magnétique ( composé de feuilles en acier accolées ) sur lequel sont disposés deux bobinages en cuivre : le primaire et

Plus en détail

Chapitre 11 : induction électromagnétique

Chapitre 11 : induction électromagnétique Chapitre 11 : induction électromagnétique I mise en évidence expérimentale de l induction électromagnétique 1. circuit fixe dans un champ magnétique variable a) Etude expérimentale b) Interprétation 2.

Plus en détail

Technologies du Génie Électrique

Technologies du Génie Électrique Technologies du Génie Électrique TECHNOLOGIE DE L ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION : ÉLECTRODINAMIQUE Principe des micro-ordinateurs 243-834-92 Recherche Le disque dur Par : Pierrot Michaud Remis

Plus en détail

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique 2 e BC 1 Champ magnétique 1 Electromagnétisme Le magnétisme se manifeste par exemple lorsqu un aimant attire un clou en fer. C est un phénomène distinct de la gravitation, laquelle est une interaction

Plus en détail

5)44, SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT

5)44, SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS 5)44, SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT #/.3425#4)/. ).34!,,!4)/. %4 02/4%#4)/. $%3 # ",%3 %4 $%3 15)0%-%.43 $).34!,,!4)/.3 %84 2)%52%3!2-52%

Plus en détail

Exercices Electromagnétisme

Exercices Electromagnétisme Exercices Electromagnétisme Questions de Compréhension 1) Force de Lorentz / Laplace + Question 1 Un conducteur rectiligne est parcouru par un courant électrique. Il se trouve dans l entrefer d un aimant

Plus en détail

TPE : travaux pratiques encadrés.

TPE : travaux pratiques encadrés. TPE : travaux pratiques encadrés. Problématique : Qu est- ce que le magnétisme? Comment l appliquer à la création d un verrou magnétique? Lucie Lalmand. Nathalie Lambin. Année 2006-2007. Elodie Devos.

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants Chapitre 7 Électromagnétisme 7.1 Magnétisme 7.1.1 Aimants Les aimants furent découverts d abord en Chine et puis en Grèce. Les premiers aimants sont des pierres noires qui ont la propriété d attirer des

Plus en détail

CIRCUIT ÉLECTRIQUE : découverte du matériel. Matériel Nom symbole. Ampoule éteinte et support. Ampoule allumée et support. Pile plate de 4,5 volts

CIRCUIT ÉLECTRIQUE : découverte du matériel. Matériel Nom symbole. Ampoule éteinte et support. Ampoule allumée et support. Pile plate de 4,5 volts CIRCUIT ÉLECTRIQUE : découverte du matériel Matériel Nom symbole Ampoule éteinte et support Ampoule allumée et support Pile plate de 4,5 volts Fil conducteur à pince crocodile Interrupteur ouvert Interrupteur

Plus en détail

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants 4. Les transformateurs Les composants 4.1. Généralités Si nous branchons une bobine sur une source de courant alternatif, il y aura un courant alternatif dans la bobine et un champ magnétique alternatif.

Plus en détail

Physique Séance No 1 Les métaux de la vie quotidienne

Physique Séance No 1 Les métaux de la vie quotidienne Physique Séance No 1 Les métaux (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Connaître les métaux les plus couramment utilisés Reconnaître quelques métaux usuels à l

Plus en détail

Question EM1. Réponse

Question EM1. Réponse Question EM1 Une guirlande électrique pour arbre de Noël est formée de 20 ampoules connectées en série. Elle consomme 575 W quand on la branche sur le secteur de 230 V. Que vaut le courant dans les ampoules?

Plus en détail

Effets du courant électrique transformations d énergie MODULE 2. Performances-seuils.

Effets du courant électrique transformations d énergie MODULE 2. Performances-seuils. MODULE 2. Les effets du courant Transformations d énergies Performances-seuils. L élève sera capable 1. d expliquer l effet : - Calorifique - Lumineux - Magnétique - Mécanique - Chimique - Physiologique

Plus en détail

Pourquoi investir dans les Métaux stratégiques?

Pourquoi investir dans les Métaux stratégiques? Qu est-ce que les Métaux stratégiques? Pourquoi investir dans les Métaux stratégiques? Comment investir dans les Métaux stratégiques? TERRES RARES: L'OR NOIR DU 21ÈME SIÈCLE Les terres rares, un pari sur

Plus en détail

PRODUITS - Climatiseur

PRODUITS - Climatiseur Wednesday, May 21, 2014 http://eco3e.eu/produits/climatiseur/ Tables des matières 1. Définition du produit 1.1 Composition du produit 1.2 Parc actuel 2. Dépollution et recyclage du produit 2.1 Dépollution

Plus en détail

Principe de commande en position d un moteur à courant continu. Ampli de puissance. Boucle de retour. M pas à pas. Ampli de puissance

Principe de commande en position d un moteur à courant continu. Ampli de puissance. Boucle de retour. M pas à pas. Ampli de puissance Source : Guide du technicien en électrotechnique, éd. Hachette Technique. Remarque : un certain nombre d illustrations de ce cours sont issues de la référence ci-dessus. 1. Introduction Les moteurs pas

Plus en détail

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE CHAPTRE 8 LE CHAMP MAGETQUE ) Champ magnétique 1) Magnétisme Phénomène connu depuis l'antiquité. Les corps possédant des propriétés magnétiques sont appelés des aimants naturel (fer, oxyde magnétique de

Plus en détail

ECOLE DES SCIENCES EXPERIMENTALES

ECOLE DES SCIENCES EXPERIMENTALES ECOLE DES SCIENCES EXPERIMENTALES Hervé This dans sa «cuisine» Introduction Une école des sciences expérimentales pour quoi faire? A vrai dire, au moins sur le papier les enfants et les adolescents font

Plus en détail

L information cadastrale

L information cadastrale L information cadastrale Sommaire Version v4 : Juillet 2015 1 Connexion et interface... 2 1.1 Connexion... 2 1.2 Interface... 4 2 Navigation et affichage des couches... 5 2.1 Barre d outils de navigation...

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES CIRCUIT ÉLECTRIQUE COMPORTANT DES DÉRIVATIONS. 5 ème COURS Electricité Chapitre 4

CORRECTION DES EXERCICES CIRCUIT ÉLECTRIQUE COMPORTANT DES DÉRIVATIONS. 5 ème COURS Electricité Chapitre 4 5 ème COURS Electricité Chapitre 4 CIRCUIT ÉLECTRIQUE COMPORTANT DES DÉRIVATIONS CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 125 a Dans le montage photographié,

Plus en détail

Solutions silos et vannes

Solutions silos et vannes Sélection n 3 Solutions silos et vannes Filtres dépoussiéreurs SILOTOP WAMFLO Convoyeurs à vis ES - Transporteur à vis à ciment Systèmes de sécurité Silo KCS Vannes VFF VSF VGR Vannes à manchon Filtres

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

Déversement d hydrocarbures lors d une opération de transfert 17 juillet 2010 Speyer Allemagne

Déversement d hydrocarbures lors d une opération de transfert 17 juillet 2010 Speyer Allemagne Déversement d hydrocarbures lors d une opération de transfert 17 juillet 2010 Speyer Allemagne Raffinerie Hydrocarbures Déchargement Tuyauterie Fuite Dépollution Procédures LES INSTALLATIONS CONCERNÉES

Plus en détail

I. Nature de l énergie :

I. Nature de l énergie : I. Nature de l énergie : Pour réaliser une action, la majorité des systèmes utilisent de l énergie électrique (qui est très répandue) Ou de l énergie pneumatique (sous forme d air comprimé utilisé dans

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

La carte de contrôle chômage complet. Manuel d utilisateur

La carte de contrôle chômage complet. Manuel d utilisateur La carte de contrôle chômage complet Manuel d utilisateur Table de matière Avant-propos 4 Généralités 5 Accès 5 Description générale 8 En-tête 9 Choix linguistique 9 Identifiants 9 Déconnexion 9 Logo

Plus en détail

Poste à souder. Outils : Tournevis Pince coupante. Matériel :

Poste à souder. Outils : Tournevis Pince coupante. Matériel : Poste à souder Outils : Tournevis Pince coupante Matériel : 3 transformateurs de micro-onde 2 ventilateurs de micro-onde Câble d alimentation de micro-onde 17m de câbles gaînés de 4mm² 2m de câbles gaînés

Plus en détail

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque A n n e x e I Traitement des déchets dangereux Remarque Le traitement de déchets dangereux doit être effectué uniquement par du personnel qui possède les connaissances appropriées en chimie et qui a l

Plus en détail

POURQUOI CO-INVESTIR DANS UNE PME RÉGIONALE?

POURQUOI CO-INVESTIR DANS UNE PME RÉGIONALE? PAGE 1 POURQUOI CO-INVESTIR DANS UNE PME RÉGIONALE? Le particulier, séduit par l idée, le savoir-faire et le sérieux d une entreprise, ne trouve généralement pas un cadre structuré assurant, d une part,

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Le phénomène d Auto-induction. (Suite et fin de la magnétostatique)

Le phénomène d Auto-induction. (Suite et fin de la magnétostatique) Chapitre 0 Le phénomène d Auto-induction (Suite et fin de la magnétostatique) Plan : I. Objectifs II. Phénomène d Auto-induction III. Loi de Faraday III.1 1 ère écriture de la loi en fonction du flux magnétique

Plus en détail

INTRODUCTION - HYPOTHESES

INTRODUCTION - HYPOTHESES COURS DE RDM PAGE 1 SUR 12 INTRODUCTION - HYPOTHESES Gravure montrant l essai d une poutre en flexion COURS DE RDM PAGE 2 SUR 12 (Extrait de «Discorsi e dimostrazioni mathematiche» de Galilée) COURS DE

Plus en détail

LES AIMANTS «Je t aime... moi non plus»

LES AIMANTS «Je t aime... moi non plus» LES AIMANTS «Je t aime... moi non plus» On utilise le courant produit par les cellules solaires de Solar Impulse pour alimenter les électroaimants des moteurs. L attraction ou la répulsion de ces derniers

Plus en détail

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com Machine de moulage centrifuge C.300 Manuel http://www.letrainmagique.com Santé et sécurité Projections Vérifiez que vous portez toujours des protections correctes pour les yeux et que personne d autre

Plus en détail

Catalogue général. Le meilleur qui puisse arriver au métal.

Catalogue général. Le meilleur qui puisse arriver au métal. Négoce Catalogue général Le meilleur qui puisse arriver au métal. Notre système de stockage vertical automatique disposant de 3000 emplacements. Nous pratiquons un négoce équitable. DELWO est un leader,

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

L'intervention de l'etat dans le développement des véhicules électriques

L'intervention de l'etat dans le développement des véhicules électriques L'intervention de l'etat dans le développement des véhicules électriques Mardi 24 janvier 2012, de 9h30 à 10h45 Intervenant : Schneider Electric : Vincent BRUNEL, Directeur Activité Véhicule Electrique

Plus en détail

Communication technique: LE CONTACTEUR Leçon 4. Le contacteur. ( Leçon 4 )

Communication technique: LE CONTACTEUR Leçon 4. Le contacteur. ( Leçon 4 ) Le contacteur ( Leçon 4 ) 1. Le contacteur Le contacteur est un appareil mécanique de connexion ayant une seule position de repos et une seule position de travail. Sa fonction :II est capable d établir,

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

1 : PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE. Fonctionnement des centrales électriques. Quelle est la partie commune à toutes les centrales électriques?

1 : PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE. Fonctionnement des centrales électriques. Quelle est la partie commune à toutes les centrales électriques? Date : CHAPITRE 1 : PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE Mes compétences en fin de chapitre Domaine de compétences Auto-évaluation Evaluation Connaissances : Je dois savoir ou connaître : La partie commune

Plus en détail

LES CRISTAUX LIQUIDES

LES CRISTAUX LIQUIDES Classes préparatoires à CPE Lyon Lyon, le 10 avril 2006 Institution des Chartreux Année scolaire 2005-2006 8 place Abbé Larue 69005 Lyon LES CRISTAUX LIQUIDES Professeur accompagnateur : Monsieur BAYET

Plus en détail

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables.

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables. Electromagnétisme Les champs magnétiques Les sources de champs magnétiques existent à l état naturel (Terre, aimant naturel) ou peuvent être crées artificiellement (aimant, électro-aimant). L unité du

Plus en détail

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 5: Application - Forces Centrales SMPC Chapitre 5 : Application - Forces Centrales I Force Centrale I.)- Définition Un point matériel est soumis à une force

Plus en détail

GEOLOGIE Durée : 3 heures

GEOLOGIE Durée : 3 heures SESSION 2004 BANQUE D EPREUVES G2E GEOLOGIE Durée : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées pour cette épreuve. L'usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit.

Plus en détail

Chapitre 3 : Le transformateur

Chapitre 3 : Le transformateur I Présentation 1. Constitution 2. Symbole et convention Chapitre 3 : Le transformateur II Transformateur parfait en sinusoïdal 1. relation entre les tensions 2. formule de Boucherot 3. les intensités 4.

Plus en détail

Notions fondamentales

Notions fondamentales Fribourg 8 Mesures 1 Notions fondamentales Lorsque l on désire connaître les grandeurs électriques dans un circuit, outre la possibilité de les calculer, on peut les mesurer grâce aux instruments de mesure.

Plus en détail

Modélisation des images. Tâches et contours

Modélisation des images. Tâches et contours Modélisation des images Tâches et contours Modèles d images Images vectorielles ou matrice de points Le terme image vectorielle est impropre Une image dite vectorielle n est en fait qu une image possédant

Plus en détail

Corrigé ED 6. Exercice 1 : Comparaison des politiques de gestion du disque. On peut commencer par quelques rappels sur les disques :

Corrigé ED 6. Exercice 1 : Comparaison des politiques de gestion du disque. On peut commencer par quelques rappels sur les disques : Corrigé ED 6 Exercice 1 : Comparaison des politiques de gestion du disque Question 1 On peut commencer par quelques rappels sur les disques : Les disques tournent à 3600 tours/min Les deux faces sont utilisées

Plus en détail

SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS

SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS Thème n 10 SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS Fiche Les aimants A-C. Cottaz E. Touchard 1 I- LE PROGRAMME DECOUVRIR LE MONDE Compétence spécifique - reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger et classer

Plus en détail

Le Recyclage Des Métaux!

Le Recyclage Des Métaux! Le Recyclage Des Métaux! Sommaire Introduction Quels métaux peut-on recycler? Comment recycle-t-on les différents métaux? Est-ce le même procédé pour tous? Conclusion Introduction Tout d abord pourquoi

Plus en détail

COURS D INDUSTRIES... Techniques d impression. Pascal Prévôt Fabien Rocher

COURS D INDUSTRIES... Techniques d impression. Pascal Prévôt Fabien Rocher COURS D INDUSTRIES......... G R A P H I Q U E S Techniques d impression Pascal Prévôt Fabien Rocher 8 LE PLIAGE LE PLIAGE Introduction Le pliage est une opération de façonnage. Nombreux sont les documents

Plus en détail

UNE ACTION «MATHS À MODELER» AU CIES DE GRENOBLE

UNE ACTION «MATHS À MODELER» AU CIES DE GRENOBLE N 267 DUCHENE Eric UNE ACTION «MATHS À MODELER» AU CIES DE GRENOBLE L atelier de monitorat «maths à modeler» s inscrit dans la perspective plus vaste des travaux de l Equipe Recherche Technologie éducation

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

Cahier des charges de l horloge murale interactive Kids O Clock

Cahier des charges de l horloge murale interactive Kids O Clock NOVEMBRE 2014 Cahier des charges de l horloge murale interactive Kids O Clock Kidscolors Cahier des charges 2 Projet de création d une horloge murale interactive et éducative, destinée aux enfants (3-6

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 de février 2011 N de dossier : 3062 Date du rapport : 06 décembre 2011 A / Désignation du ou des immeubles

Plus en détail

Activité 30 : Réaliser un schéma fonctionnel montrant la libération d énergie au niveau d un organe

Activité 30 : Réaliser un schéma fonctionnel montrant la libération d énergie au niveau d un organe Fiche professeur - 5 e Activité 30 : Réaliser un schéma fonctionnel montrant la libération d énergie au niveau d un organe 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

EP 1 878 586 A1 (19) (11) EP 1 878 586 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 16.01.2008 Bulletin 2008/03

EP 1 878 586 A1 (19) (11) EP 1 878 586 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 16.01.2008 Bulletin 2008/03 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 878 586 A1 (43) Date de publication: 16.01.2008 Bulletin 2008/03 (51) Int Cl.: B41M 5/26 (2006.01) B41M 5/24 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06117094.0 (22)

Plus en détail

électricité 1. Fabriquer de l él 2. Le transport de l él www.promethee-energie.org energie.org

électricité 1. Fabriquer de l él 2. Le transport de l él www.promethee-energie.org energie.org La fée f électricité 1. Fabriquer de l él électricité 2. Le transport de l él électricité www.promethee-energie.org energie.org Pourquoi l électricité fait elle marcher de nombreux appareils dans la maison?

Plus en détail

CONTROLEURS DE PROCEDES INDUSTRIELS

CONTROLEURS DE PROCEDES INDUSTRIELS italtec PCS-400 ISO 9001-2000 CONTROLEURS DE PROCEDES INDUSTRIELS Le le système de controle PCS-400 vous propose une série de solutions absolument innovantes pour l étude des techniques de réglage des

Plus en détail

Mathématiques appliquées à la gestion - TESTS PARAMÉTRIQUES ET NON PARAMÉTRIQUES

Mathématiques appliquées à la gestion - TESTS PARAMÉTRIQUES ET NON PARAMÉTRIQUES IMBS3 - ISCID-CO, site de Dunkerque, 2015/2016 Mathématiques appliquées à la gestion - TESTS PARAMÉTRIQUES ET NON PARAMÉTRIQUES Fiche de Mathématiques 2 - Notions générales sur les tests. 1 Notions générales

Plus en détail

SÉCURITÉ DES PERSONNES ET DES INSTALLATIONS

SÉCURITÉ DES PERSONNES ET DES INSTALLATIONS SÉCURITÉ DES PERSONNES ET DES INSTALLATIONS I. L INSTALLATION ÉLECTRIQUE DOMESTIQUE : SÉCURITÉ. Caractéristiques du courant du secteur. Courant du secteur = courant fourni par les prises murales = courant

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

3. CALORIMÉTRIE II. Thermodynamique

3. CALORIMÉTRIE II. Thermodynamique 3 Calorimétrie La calorimétrie est la partie de la thermodynamique qui a pour objetlamesuredesquantités de chaleur. Ce sont p.ex. les quantités de chaleur nécessaires pour augmenter la température d un

Plus en détail

OPUS LIGHT : une réussite en pleine lumière

OPUS LIGHT : une réussite en pleine lumière DOSSIER DE PRESSE RENOVATION DE L ECLAIRAGE DU CENTRE LECLERC DE FAGNIERES (MARNE) OPUS LIGHT : une réussite en pleine lumière Eclairer au plus près des produits et donner plus de confort visuel 65% d

Plus en détail

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES.

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES. III- 1 OSCILLOSCOPE CATHODIQUE VISUALISATION DE SIGNAUX ELECTRIQUES A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES. I-CONSTITUTION D UN OSCILLOSCOPE Un oscilloscope comporte comme éléments essentiels :

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur Le disque dur L un des organes centraux de l ordinateur est son disque dur, dont le rôle est de stocker les données et de les conserver une fois l alimentation coupée (on parle de mémoire morte, volatile

Plus en détail

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe 2009 LAAS-CNRS JAUMOUILLÉ Rodolphe [ Tutoriel pour le logiciel de Simulation de communications distribuées et de reconnaissance de formes d une SmartSurface] Tutoriel pour un logiciel permettant de simuler

Plus en détail

Tridirectionnel électrique à conduite frontale EFX 410 / 413.

Tridirectionnel électrique à conduite frontale EFX 410 / 413. 6438.7.07.r.r. Sous réserve de modifications et d améliorations techniques. Tridirectionnel électrique à conduite frontale EFX 410 / 413. Capacité 1000 et 1250 kg. Jungheinrich AG Certifié Qualité ISO

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

L improbable «pile ou face» magnétique

L improbable «pile ou face» magnétique RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E L improbable «pile ou face» magnétique par Palais de la découverte - 75008 Paris hassan.khlifi@universcience.fr Lancée

Plus en détail

Prix epe metronews 2016

Prix epe metronews 2016 Prix epe metronews 2016 GREGORI Anthony Ecole d Ingénieurs Léonard De Vinci REDUIRE RECYCLER REUTILISER RECREER Peut on dormir sur des mégots? Table des matières Introduction... 4 Le Mégot... 5 Compositions...

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Table des matières 1 Introduction 2 2 Le condensateur 2 2.1 Constitution et symbole... 2 2.2 Relation tension-intensité... 2 2.3 Condensateur et régimes...

Plus en détail

isla led la lumière verte

isla led la lumière verte isla led la lumière verte isla led 4-6 m solution led tout en légèreté et en élégance Poteau droit Le luminaire Isla équipé de LED est proposé avec poteau cylindro-conique en acier galvanisé. L ensemble

Plus en détail

Testo réinvente la mesure électrique.

Testo réinvente la mesure électrique. Testo réinvente la mesure électrique. Plus simple et plus sûre La nouvelle génération d appareils de mesure. Des appareils de mesure pour les grandeurs de mesure électriques Haute technologie made in Germany.

Plus en détail

Allo Nature lance des déodorants issus de la première pierre d alun 100% naturelle, certifiée Ecocert et sans hydroxyde d aluminium

Allo Nature lance des déodorants issus de la première pierre d alun 100% naturelle, certifiée Ecocert et sans hydroxyde d aluminium Allo Nature lance des déodorants issus de la première pierre d alun 100% naturelle, certifiée Ecocert et sans hydroxyde d aluminium La pierre d'alun, connue pour ses propriétés astringentes et ses agents

Plus en détail

TéMiS. Transport Management System. Présentation fonctions "consignations emballages" Version 1.2

TéMiS. Transport Management System. Présentation fonctions consignations emballages Version 1.2 Présentation Auteur : TeMiS 1.2 L. AUPLAT TéMiS Transport Management System Présentation fonctions "consignations emballages" Version 1.2 Version 1..3 Date de création 08 novembre.2013 Date de dernière

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

LA DEMATERIALISATION DES APPELS D OFFRES PUBLICS

LA DEMATERIALISATION DES APPELS D OFFRES PUBLICS Lorraine LA DEMATERIALISATION DES APPELS D OFFRES PUBLICS La dématérialisation des marchés publics est confirmée dans le nouveau code des marchés publics. Il est possible de répondre à un appel d offre

Plus en détail

AUTOTEST ELECTRICITE

AUTOTEST ELECTRICITE ISUPFERE AUTOTEST ELECTRICITE Physique appliquée dans la série Schaum Arthur Beiser Sur internet, le site : http://perso.wanadoo.fr/physique.chimie/ deux parties sont intéressantes: - 1ère S: électrodynamique

Plus en détail

LES LENTILLES : PROPRIETES OPTIQUES ET UTILISATION

LES LENTILLES : PROPRIETES OPTIQUES ET UTILISATION OBSERVATION PREPARATOIRE (avec le prof) 1 POINT FOCAL A l'aide d'une maquette, on observe la trajectoire d'un rayon lumineux à travers une lentille cylindrique (i.e. comprise entre de deux morceaux de

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : Une lampe dynamo converti l énergie musculaire de son utilisateur pour générer de la lumière. La lampe de poche dynamo est un produit qui est

Plus en détail

Systèmes d exploitation - Gestion des fichiers

Systèmes d exploitation - Gestion des fichiers 1/42 Introduction Allocation et gestion des blocs Le système de fichier UNIX Divers Systèmes d exploitation - Gestion des fichiers Pierre Gançarski DUT Informatique - S31 ATTENTION Ces transparents ne

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

L électromagnétisme L ELECTROAIMANT. Définition. Fonctionnement. Retenons

L électromagnétisme L ELECTROAIMANT. Définition. Fonctionnement. Retenons L ELECTROAIMANT Définition Il se compose d un barreau de fer doux, d une bobine et de source de courant. Lorqu on introduit le barreau en fer doux à l intérieur d une bobine, alimentée par le courant électrique,

Plus en détail

Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be. info@fourragesmieux.be. Janvier mars 2010 n 4

Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be. info@fourragesmieux.be. Janvier mars 2010 n 4 Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be Janvier mars 2010 n 4 Sommaire 029. Les nouvelles variétés recommandées en ray-grass anglais 030. Les nouvelles

Plus en détail

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT Chaudières Effigaz Prestigaz LES AVANTAGES LES TRÈS FAIBLES CONSOMMATIONS À CHARGE NULLE La perte de charge dans le serpentin sur le gaz

Plus en détail

Les plaques lithosphériques

Les plaques lithosphériques Les plaques lithosphériques Les volcans Qu est ce qu un volcan? Un volcan est le point de sortie, en surface du globe, du magma. Le magma est un liquide qui se forme à l intérieur de la Terre, il provient

Plus en détail

Chapitre 9: Introduction aux tests statistiques

Chapitre 9: Introduction aux tests statistiques Chapitre 9: Introduction aux tests statistiques 1. Approche 2. Formalisme général d un test statistique 3. P-value 4. Intervalle de confiance 5. Test bilatéral et test unilatéral 1 1. Approche Procédé

Plus en détail

Télécharger et imprimer gratuitement. + de 2000 documents. Guides, fiches pratiques, lettres et contrats-type, etc.

Télécharger et imprimer gratuitement. + de 2000 documents. Guides, fiches pratiques, lettres et contrats-type, etc. Réponses d'experts Faire un composteur Débutant Introduction Faire un composteur consiste à fabriquer un réceptacle pour accueillir les déchets ou matières organiques. Le composteur accélère leur décomposition

Plus en détail

Le courant électrique

Le courant électrique Plan Introduction: 1 CIRCULATION DU COURANT ELECTRIQUE : 2 LE SENS DU COURANT ELECTRIQUE 2.1 - Expérience avec un moteur : 2.2 - Le sens conventionnel du courant : 2.2.1. Fonctionnement d une diode simple

Plus en détail

Le réseau hydrographique

Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique de la MRC représente un milieu aquatique d environ 600 kilomètres de cours d eau et du double de rives. Le fleuve Saint-Laurent représente le grand collecteur

Plus en détail

CHAMBRE DES MINES DU MALI LE POTENTIEL DU SECTEUR MINIER MALIEN: ENJEUX ET PERSPECTIVES 1

CHAMBRE DES MINES DU MALI LE POTENTIEL DU SECTEUR MINIER MALIEN: ENJEUX ET PERSPECTIVES 1 CHAMBRE DES MINES DU MALI LE POTENTIEL DU SECTEUR MINIER MALIEN: ENJEUX ET PERSPECTIVES 1 PLAN INTRODUCTION I- LE POTENTIEL MINIER MALIEN II- LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT MINIER MALIEN III- LES PERSPECTIVES

Plus en détail