Cour de cassation de Belgique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cour de cassation de Belgique"

Transcription

1 31 MARS 2010 P F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P F B.R., L., P., prévenu, détenu, demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Alexandre Wilmotte, avocat au barreau de Huy, contre 1. F. J.-C., agissant en qualité de représentant de la société privée à responsabilité limitée Pomme Cerise et de la société anonyme J.V.P., 2. S. T., agissant en qualité de gérant de la société privée à responsabilité limitée Kameha, parties civiles, défendeurs en cassation. I. LA PROCÉDURE DEVANT LA COUR

2 31 MARS 2010 P F/2 Le pourvoi est dirigé contre un arrêt rendu le 8 décembre 2009 par la cour d appel de Liège, chambre correctionnelle. Le demandeur invoque cinq moyens dans un mémoire annexé au présent arrêt, en copie certifiée conforme. Le conseiller Benoît Dejemeppe a fait rapport. L avocat général Raymond Loop a conclu. II. LES FAITS Le 21 janvier 2009, par jugement avant dire droit, le tribunal correctionnel a rejeté les moyens du demandeur relatifs à la recevabilité des poursuites, remis la cause au 4 février 2009 et ordonné l exécution provisoire de la décision. Le 4 février 2009, le tribunal a refusé la remise sollicitée par le demandeur et poursuivi l examen de la cause par défaut en ce qui le concerne. Le 5 février 2009, le demandeur a formé appel du jugement du 21 janvier Le 18 février 2009, le tribunal a statué au fond. Le 22 avril 2009, statuant sur opposition, le tribunal a acquitté le demandeur du chef de deux préventions et l a condamné à un emprisonnement de sept ans du chef d extorsion, vols et tentative de vol à l aide de violences avec circonstances aggravantes et en état de récidive légale. Statuant sur les appels du demandeur et du ministère public formés contre cette décision ainsi que sur l appel du demandeur formé contre celle du 21 janvier 2009, l arrêt attaqué déclare sans objet l appel dirigé contre ce jugement en tant qu il vise l exécution provisoire, le confirme pour le surplus et confirme la déclaration de culpabilité et la peine prononcées par le premier juge.

3 31 MARS 2010 P F/3 III. LA DÉCISION DE LA COUR A. En tant que le pourvoi est dirigé contre la décision de condamnation rendue sur l action publique : Sur le premier moyen : Le demandeur soutient qu en violation de l article 203, 3, du Code d instruction criminelle, le jugement rendu sur incident le 21 janvier 2009 a ordonné l exécution provisoire sans en donner, par une disposition spéciale, la raison et que les juges d appel ont couvert cette illégalité sans motiver régulièrement leur décision. En tant qu il critique le jugement précité, étranger à l arrêt attaqué, le moyen est irrecevable. Lorsqu un jugement avant dire droit a prononcé l exécution provisoire, et que cette décision a sorti ses effets avant qu il ait été statué sur l appel de celui-ci, ce recours devient sans objet en tant qu il concerne l exécution provisoire. De la seule circonstance que le juge poursuit l examen de la cause après avoir rendu un jugement avant dire droit dont il a ordonné l exécution provisoire, alors que le prévenu n a pas formé appel de cette décision au moment où cet examen a lieu, il ne saurait se déduire une violation du droit au procès équitable garanti par l article 6 de la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales. En énonçant que l appel du demandeur contre le jugement du 21 janvier 2009 est devenu sans objet en tant qu il critique l exécution provisoire parce qu il a sorti ses effets avant que la cour ne soit appelée à statuer sur ce moyen et en considérant que le demandeur conserve un intérêt à cet appel en tant que le jugement statue sur les exceptions soulevées quant à la régularité de

4 31 MARS 2010 P F/4 l instruction, les juges d appel ont répondu aux conclusions du demandeur. Ils n étaient pas tenus de rencontrer les autres arguments qu il invoquait et qui étaient devenus sans pertinence à raison de leur décision. Dans cette mesure, le moyen ne peut être accueilli. Sur le deuxième moyen : Le demandeur soutient qu il a été contraint de faire défaut à l audience du tribunal correctionnel du 4 février 2009 et qu il n a pu, de ce fait, être confronté à l autre prévenu qui est également son principal accusateur. Ayant comparu seul devant la cour d appel sans pouvoir bénéficier d une confrontation avec ce prévenu, il allègue que les juges d appel ont violé les articles 6.1 et 6.3, d, de la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales. Il leur reproche également de n avoir pas régulièrement motivé leur décision. En tant qu il invoque la violation de l article 149 de la Constitution sans indiquer en quoi l arrêt viole cette disposition, le moyen est irrecevable à défaut de précision. Il est également irrecevable dans la mesure où il exige pour son examen une vérification d éléments de fait, qui échappe au pouvoir de la Cour. Il ne résulte pas de l'article 6.3, d, de la Convention que le prévenu dispose d'un droit absolu d'obtenir la convocation de témoins devant la justice. Les juges d'appel ont apprécié si l audition sollicitée était nécessaire à la manifestation de la vérité et ont considéré que, de l absence de l autre prévenu à l audience, il ne saurait se déduire que le demandeur ne serait plus en mesure d exercer ses droits de défense dès lors qu il a pu contredire et réfuter lors de l enquête les déclarations de ce prévenu qui le mettent en cause. Par adoption des motifs du jugement entrepris, ils ont également relevé que le dossier ne démontrait pas l existence d une quelconque animosité de l autre prévenu à l égard du demandeur.

5 31 MARS 2010 P F/5 Pour apprécier si une cause a été entendue équitablement, il convient de rechercher si la cause, prise dans son ensemble, a été l'objet d'un procès équitable. Dès lors que le demandeur a eu la possibilité de contredire librement, devant la juridiction de jugement, les éléments apportés contre lui par la partie poursuivante, il ne pourrait prétendre que ses droits de défense ont été méconnus ni qu'il n'a pas eu droit à un procès équitable. Dans cette mesure, le moyen ne peut être accueilli. Sur le troisième moyen : Le demandeur soutient que l arrêt ne répond pas à ses conclusions invoquant le non-respect du délai de quinze jours prévu par l article 209bis du Code d instruction criminelle pour statuer sur l appel formé contre le jugement du 21 janvier L arrêt constate que la décision au fond est intervenue avant que la cour ait pu statuer sur la critique du demandeur relative à l exécution provisoire du jugement entrepris. L absence d objet de l appel sur ce point dispensait la cour de statuer sur le grief pris de la tardiveté de sa fixation. Le moyen ne peut être accueilli.

6 31 MARS 2010 P F/6 Sur le quatrième moyen : Les formalités prévues par l article 35 du Code d instruction criminelle ne sont ni substantielles ni prescrites à peine de nullité. Reposant sur l affirmation du contraire, le moyen manque en droit. Sur le cinquième moyen : Le moyen soutient que l arrêt viole les articles 90ter à 90decies du Code d instruction criminelle dès lors que, sans ordonnance, les enquêteurs ont consulté le répertoire du téléphone portable du demandeur et le journal des appels, et écouté les messages déposés dans sa boîte vocale. Les articles invoqués ne s appliquent qu aux écoutes, prises de connaissance et enregistrements de communications et télécommunications privées pendant leur transmission. La prise de connaissance d un message après son arrivée à destination n entre pas dans le champ d application de ces dispositions. Dans cette mesure, le moyen manque en droit. Les juges d appel ont considéré que les enquêteurs avaient, à la demande du juge d instruction, exploité les données contenues dans le répertoire du téléphone portable que le demandeur leur avait remis. L arrêt ne viole pas les dispositions légales précitées en décidant que de telles investigations ne requièrent pas une ordonnance préalable du magistrat instructeur. A cet égard, le moyen ne peut être accueilli.

7 31 MARS 2010 P F/7 Le contrôle d office Les formalités substantielles ou prescrites à peine de nullité ont été observées et la décision est conforme à la loi. B. En tant que le pourvoi est dirigé contre l ordre d arrestation immédiate : En raison du rejet du pourvoi dirigé contre elle, la décision de condamnation acquiert force de chose jugée. objet. Le pourvoi dirigé contre l ordre d arrestation immédiate devient sans C. En tant que le pourvoi est dirigé contre les décisions rendues sur les actions civiles exercées par les défendeurs contre le demandeur : Le demandeur ne fait valoir aucun moyen. PAR CES MOTIFS, LA COUR Rejette le pourvoi ; Condamne le demandeur aux frais. Lesdits frais taxés à la somme de quatre-vingt-deux euros septante centimes dus. Ainsi jugé par la Cour de cassation, deuxième chambre, à Bruxelles, où siégeaient Jean de Codt, président de section, Benoît Dejemeppe, Martine Regout, Pierre Cornelis et Alain Simon, conseillers, et prononcé en audience publique du trente et un mars deux mille dix par Jean de Codt, président de section, en présence de Raymond Loop, avocat général, avec l assistance de Fabienne Gobert, greffier.

8 31 MARS 2010 P F/8 F. Gobert A. Simon P. Cornelis M. Regout B. Dejemeppe J. de Codt

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 28 JANVIER 2015 P.14.0390.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.0390.F I. S. O., agissant tant en nom personnel qu en qualité d administratrice légale des biens de ses enfants mineurs S.et A.

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE. Arrêt

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE. Arrêt 26 MAI 2004 P.04.0779.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE Arrêt N P.04.0779.F U. L. D. A. D., privé de liberté en vertu d un mandat d arrêt européen, demandeur en cassation, ayant pour conseils Maître Olivier

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 JANVIER 2015 P.14.0769.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.0769.F T A prévenue, demanderesse en cassation, ayant pour conseils Maîtres Marc Preumont, avocat au barreau de Namur, et David Ribant,

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 FEVRIER 2015

AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 FEVRIER 2015 TG/KF/AE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 3390/2014 JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 12/02/2015 ------------ Affaire : ----- Monsieur

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de l Etat le versement de la somme de 5 000 euros en application de l article L. 761-1 du code de justice administrative ;

2 ) de mettre à la charge de l Etat le versement de la somme de 5 000 euros en application de l article L. 761-1 du code de justice administrative ; CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux chh N 304301 SOCIETE PRO DECOR M. Gilles Pellissier Rapporteur Mme Julie Burguburu Rapporteur public REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Conseil d'etat

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 23 SEPTEMBRE 2015 P.15.0576.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.15.0576.F L. P., partie civile, demandeur en cassation, ayant pour conseils Maîtres Benoît Lespire et Muriel Ponthière, avocats au

Plus en détail

ORGANISATION POUR L'HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA) COUR COMMUNE DE JUSTICE ET D'ARBITRAGE (C.C.J.A)

ORGANISATION POUR L'HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA) COUR COMMUNE DE JUSTICE ET D'ARBITRAGE (C.C.J.A) 1 ORGANISATION POUR L'HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA) COUR COMMUNE DE JUSTICE ET D'ARBITRAGE (C.C.J.A) Audience Publique du 26 février 2004 Pourvoi : n 018/2002/PC du 17 avril 2002

Plus en détail

Pas d assignation sans médiation préalable?

Pas d assignation sans médiation préalable? 1 Pas d assignation sans médiation préalable? A la suite du DÉCRET n 2015-282 du 11 mars 2015, toute assignation devra désormais être précédée de tentatives de règlement amiables des différends. Si la

Plus en détail

Cour du travail de Bruxelles

Cour du travail de Bruxelles Numéro du répertoire Expédition Délivrée à 2014 / Date du prononcé 20 novembre 2014 Numéro du rôle le JGR 2014/AB/18 Cour du travail de Bruxelles huitième chambre Arrêt Cour du travail de Bruxelles 2014/AB/18

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, huit juillet deux mille dix.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, huit juillet deux mille dix. N 47 / 10. du 8.7.2010. Numéro 2773 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, huit juillet deux mille dix. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

DECISION DCC 14-217 DU 29 DECEMBRE 2014

DECISION DCC 14-217 DU 29 DECEMBRE 2014 DECISION DCC 14-217 DU 29 DECEMBRE 2014 Date :29 Décembre 2014 Requérant : Gilles FELIHO, assisté de Maître Michel AGBINKO, Contrôle de conformité Acte judiciaire Procès-verbal de lecture de testament

Plus en détail

Vu le code des juridictions financières, notamment ses articles L. 231-1, R. 232-1 et R. 242-2 ;

Vu le code des juridictions financières, notamment ses articles L. 231-1, R. 232-1 et R. 242-2 ; Séance du 16 avril 2014 Avis n o 14-CB-05 COMMUNE DE LONS-LE-SAUNIER (Département du Jura) Dépense obligatoire Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales LA CHAMBRE RÉGIONALE DES

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 11 DÉCEMBRE 2014 C.13.0475.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.13.0475.F HANKAR INVEST, société anonyme dont le siège social est établi à Anderlecht, avenue Docteur Zamenhof, 35, demanderesse en

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2013

AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2013 KF/AN REPUBLIQUE DECÔTE D IVOIRE --------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 1152/2013 JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 17/10/2013

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 20 janvier 2015 N de pourvoi: 13-22709 ECLI:FR:CCASS:2015:CO00050 Non publié au bulletin Cassation partielle Mme Mouillard (président), président

Plus en détail

Association Clichoise d Aide aux Handicapés et aux Familles (ACAHF) Le Tribunal Interrégional de la Tarification Sanitaire et Sociale de Paris,

Association Clichoise d Aide aux Handicapés et aux Familles (ACAHF) Le Tribunal Interrégional de la Tarification Sanitaire et Sociale de Paris, TRIBUNAL INTERREGIONAL DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE DE PARIS REPUBLIQUE FRANÇAISE CONTENTIEUX N 08.005 PRESIDENT/RAPPORTEUR : Monsieur LEVY COMMISSAIRE DU GOUVERNEMENT : Monsieur GUILLOU SEANCE

Plus en détail

Madame TOURE AMINATA épouse TOURE, Président du Tribunal ; Messieurs YEO DOTE, BERET DOSSA, DAGO ISIDORE et SAKO KARAMOKO FODE, Assesseurs ;

Madame TOURE AMINATA épouse TOURE, Président du Tribunal ; Messieurs YEO DOTE, BERET DOSSA, DAGO ISIDORE et SAKO KARAMOKO FODE, Assesseurs ; REPUBLIQUE DE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ----------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------- RG 299/2014 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 21 MARS 2014 --------------

Plus en détail

LA PROCÉDURE PARTICIPATIVE

LA PROCÉDURE PARTICIPATIVE LA PROCÉDURE PARTICIPATIVE Il convient d attirer l attention sur cette procédure trop méconnue des avocats alors qu elle leur permet de jouer pleinement leur rôle, parce qu elle doit être choisie par les

Plus en détail

Les spécificités de la Chambre d'arbitrage des experts

Les spécificités de la Chambre d'arbitrage des experts Les spécificités de la Chambre d'arbitrage des experts Séminaire du 27 mars 2014 SPF JUSTICE à Bruxelles Gauthier ERVYN Avocat Administrateur de la CAE Arbitre 1 1) Brève présentation de la CAE Association

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 12 MARS 2014. TRAORE BAKARY,Président; Avec l'assistance de Maître KONE Songui Adama Greffier;

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 12 MARS 2014. TRAORE BAKARY,Président; Avec l'assistance de Maître KONE Songui Adama Greffier; REPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE COUR D'APPEL D'ABIDJAN TRIBUNAL DE COMMERCE D'ABIDJAN JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 12/03/2014 Affaire: SOCIETE ALCATEL- LUCENTFrance (SCPADOGUE- ABBEYAO& ASSOCIES) Contre SOCIETE

Plus en détail

Séance n 6 : Les classifications des peines suivant leur contenu

Séance n 6 : Les classifications des peines suivant leur contenu Année universitaire 2015-2016 Licence 3 1 er semestre Séance n 6 : Les classifications des peines suivant leur contenu Liste des documents : Cass. crim., 27 avril 2000, n 99-84559 Cass. crim., 6 juillet

Plus en détail

Vu la Loi sur les Chambres extraordinaires en date du 27 octobre 2004, Vu la Règle 63 du Règlement intérieur des Chambres extraordinaires,

Vu la Loi sur les Chambres extraordinaires en date du 27 octobre 2004, Vu la Règle 63 du Règlement intérieur des Chambres extraordinaires, Royaume du Cambodge Nation Religion Roi Chambres Extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens Office of the Co-Investigating Judges Bureau des Co-juges d instruction Criminal Case File /Dossier pénal

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 16 OCTOBRE 2013 P.13.0790.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.13.0790.F AXA BELGIUM, société anonyme, dont le siège est établi à Watermael- Boitsfort, boulevard du Souverain, 25, partie intervenue

Plus en détail

Une Arrestation au Burkina Faso

Une Arrestation au Burkina Faso Une Arrestation au Burkina Faso Informations Générales Les informations contenues dans la présente circulaire sont fournies à titre indicatif seulement. Bien que certaines de ces informations portent sur

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF D'AMIENS N 1202678 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Truy AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Juge des référés 49-04-01-04.

TRIBUNAL ADMINISTRATIF D'AMIENS N 1202678 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Truy AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Juge des référés 49-04-01-04. N 1202678 TRIBUNAL ADMINISTRATIF D'AMIENS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. Truy AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Juge des référés Ordonnance du 18 octobre 2012 Le juge des référés statuant en urgence 49-04-01-04.03 54-035-02

Plus en détail

Numéro du rôle : 4797. Arrêt n 100/2010 du 16 septembre 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4797. Arrêt n 100/2010 du 16 septembre 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4797 Arrêt n 100/2010 du 16 septembre 2010 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1274 du Code judiciaire, tel qu il a été remplacé par l article 28 de la

Plus en détail

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ;

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ; REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 3986/2015 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 18/01/2016

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l'article 332, alinéa 1er, du Code civil, posée par la Cour de cassation,

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l'article 332, alinéa 1er, du Code civil, posée par la Cour de cassation, Numéro du rôle : 1060 Arrêt n 12/98 du 11 février 1998 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 332, alinéa 1er, du Code civil, posée par la Cour de cassation, La Cour d arbitrage,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 02/03/2016 Conseil d État N 387507 ECLI:FR:CESSR:2016:387507.20160210 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 10ème / 9ème SSR Mme Isabelle Lemesle, rapporteur Mme Aurélie Bretonneau, rapporteur

Plus en détail

Affaire : GNANKOU GOTH Philippe (Conseils : SCPA KONAN-KAKOU-LOAN & Associés, Avocats à la Cour)

Affaire : GNANKOU GOTH Philippe (Conseils : SCPA KONAN-KAKOU-LOAN & Associés, Avocats à la Cour) ORGANISATION POUR L HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA) COUR COMMUNE DE JUSTICE ET D ARBITRAGE (CCJA) Première Chambre Audience publique du 18 mars 2016 Pourvoi : n 153/2012/PC du 02/11/2012

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l'article 335 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Liège.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l'article 335 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Liège. Numéro du rôle : 3472 Arrêt n 171/2005 du 23 novembre 2005 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 335 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Liège. La

Plus en détail

COUR D APPEL D AIX EN PROVENCE 15 Chambre A

COUR D APPEL D AIX EN PROVENCE 15 Chambre A 1 COUR D APPEL D AIX EN PROVENCE 15 Chambre A Décision déférée à la Cour : ARRÊT AVANT DIRE DROIT DU 18 MARS 2008 N 2008/ Jugement d orientation du juge de l exécution du Tribunal de Grande Instance de

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION. Requête n o 58828/13 Bedrettin ISENC contre la France introduite le 16 septembre 2013 EXPOSÉ DES FAITS

CINQUIÈME SECTION. Requête n o 58828/13 Bedrettin ISENC contre la France introduite le 16 septembre 2013 EXPOSÉ DES FAITS CINQUIÈME SECTION Requête n o 58828/13 Bedrettin ISENC contre la France introduite le 16 septembre 2013 Communiquée le 3 septembre 2014 EXPOSÉ DES FAITS Le requérant, M. Bedrettin Isenc, est un ressortissant

Plus en détail

Numéro du rôle : 228. Arrêt n 36/91 du 21 novembre 1991 A R R E T

Numéro du rôle : 228. Arrêt n 36/91 du 21 novembre 1991 A R R E T Numéro du rôle : 228 Arrêt n 36/91 du 21 novembre 1991 A R R E T En cause : la question préjudicielle posée par la sixième chambre de la cour d'appel de Liège par arrêt du 28 juin 1990 en cause du ministère

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 SEPTEMBRE 2015 S.14.0015.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.14.0015.F D. C., demandeur en cassation, représenté par Maître Jacqueline Oosterbosch, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

Imprimerie Officielle de la République Tunisienne

Imprimerie Officielle de la République Tunisienne REPUBLIQUE TUNISIENNE Code de la Nationalité Tunisienne 2016 Publications de l Edition revue et corrigée le 16 juin 2015 Adresse: avenue Farhat Hached 2098, Radès ville - Tunisie Tél.: 216 71 43 42 11

Plus en détail

Procédures de divorce contentieux pour les

Procédures de divorce contentieux pour les Procédures de divorce contentieux pour les Etrangers 1. Divorce par consentement mutuel et divorce contentieux Le Code Civil de la Republique de Corée stipule deux types de consentement et divorce contentieux.

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 21 MAI 2010 C.09.0340.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0340.F C. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Pierre Van Ommeslaghe, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Cour administrative d'appel de Nancy, 8 avril 2013, n 11NC01847 (Activité libérale - Praticien hospitalier - Suspension - Illégalité - Responsabilité)

Cour administrative d'appel de Nancy, 8 avril 2013, n 11NC01847 (Activité libérale - Praticien hospitalier - Suspension - Illégalité - Responsabilité) Cour administrative d'appel de Nancy, 8 avril 2013, n 11NC01847 (Activité libérale - Praticien hospitalier - Suspension - Illégalité - Responsabilité) Date : Type : Rubrique : Thème(s) : 04/04/2013 Jurisprudences

Plus en détail

portant adaptation de la législation fribourgeoise à la modification du code civil suisse relative aux droits réels

portant adaptation de la législation fribourgeoise à la modification du code civil suisse relative aux droits réels Loi du 8 septembre 2011 Entrée en vigueur : 01.01.2012 portant adaptation de la législation fribourgeoise à la modification du code civil suisse relative aux droits réels Le Grand Conseil du canton de

Plus en détail

ARRETE ministériel fixant le barême de référence des honoraires des Avocats pour les années judiciaires 1992/93 et 1993/94. ------------------

ARRETE ministériel fixant le barême de référence des honoraires des Avocats pour les années judiciaires 1992/93 et 1993/94. ------------------ RB/Mme D. 04 MAR 1993 002072 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi ----------- MINISTERE DE LA JUSTICE ----------- DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU ------------ ---------------/MJ-ACS

Plus en détail

Numéro du rôle : 3100. Arrêt n 151/2005 du 5 octobre 2005 A R R E T

Numéro du rôle : 3100. Arrêt n 151/2005 du 5 octobre 2005 A R R E T Numéro du rôle : 3100 Arrêt n 151/2005 du 5 octobre 2005 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à la loi du 7 février 2003 portant diverses dispositions en matière de sécurité routière,

Plus en détail

Vu la requête, enregistrée le 10 janvier 2011, présentée par M. Bruno Bernard, demeurant 3, rue Arago à Villeurbanne (69100) ;

Vu la requête, enregistrée le 10 janvier 2011, présentée par M. Bruno Bernard, demeurant 3, rue Arago à Villeurbanne (69100) ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LYON N 1100384 M. Bruno BERNARD M. Meillier Rapporteur M. Béroujon Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif de Lyon (3 ème chambre)

Plus en détail

Madame V., L INSTITUT JULES BORDET, dont le siège social est établi à 1000 Bruxelles, rue Héger-Bordet, 1 ;

Madame V., L INSTITUT JULES BORDET, dont le siège social est établi à 1000 Bruxelles, rue Héger-Bordet, 1 ; 1e feuillet. Rép. n 2014/ COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET AUDIENCE PUBLIQUE EXTRAORDINAIRE DU 17 JANVIER 2014 4 ème Chambre CONTRAT DE TRAVAIL EMPLOYÉ ANCIENNETÉ MÊME EMPLOYEUR ARTICLE 82 LCT HARCÈLEMENT

Plus en détail

Numéro du rôle : 5091. Arrêt n 190/2011 du 15 décembre 2011 A R R E T

Numéro du rôle : 5091. Arrêt n 190/2011 du 15 décembre 2011 A R R E T Numéro du rôle : 5091 Arrêt n 190/2011 du 15 décembre 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant les articles 49 et 53, 1, du Code des impôts sur les revenus 1992, posée par la Cour

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 05/05/2013 Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 26 mars 2013 N de pourvoi: 12-11643 ECLI:FR:CCASS:2013:C300351 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me

Plus en détail

COMITÉ DE DISCIPLINE

COMITÉ DE DISCIPLINE Canada PROVINCE DE QUÉBEC COMITÉ DE DISCIPLINE ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC N : 22-05-0305 DATE : 26 octobre 2005 LE COMITÉ : Me Jean-Guy Gilbert Président Réal Beaudet, ingénieur Membre Gérard Trépanier,

Plus en détail

Le Tribunal de Commerce d Abidjan, en son audience publique ordinaire du 10 janvier 2013 tenue au siège dudit Tribunal, à laquelle siègeaient :

Le Tribunal de Commerce d Abidjan, en son audience publique ordinaire du 10 janvier 2013 tenue au siège dudit Tribunal, à laquelle siègeaient : AE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 049/12 du 17/01/2013 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE

Plus en détail

(bénéficie d'une aide juridictionnelle Totale numéro 07/8390 du 01/10/2007 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle de AIX EN PROVENCE)

(bénéficie d'une aide juridictionnelle Totale numéro 07/8390 du 01/10/2007 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle de AIX EN PROVENCE) CA Aix-en-Provence CH. 11 A 7 mai 2009 N 07/09194 COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 11 Chambre A ARRÊT AU FOND DU 07 MAI 2009 N 2009/ 287 Rôle N 07/09194 Madame Z. C/ Monsieur R. Fournisseur X. Grosse délivrée

Plus en détail

COUR D'APPEL DE CAEN TROISIEME CHAMBRE SECTION SOCIALE 2

COUR D'APPEL DE CAEN TROISIEME CHAMBRE SECTION SOCIALE 2 AFFAIRE : N RG11/00423 ARRET C.P N Code Aff.: ORIGINE : Décision du Conseil de Prud'hommes - Formation paritaire d'argentan en date du 25 Janvier2011RGn F10/0121 APPELANT : Monsieur Olivier HOUEL La Villette

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2013-369 QPC du 28 février 2014 (Société Madag) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 17 décembre 2013 par la Cour de cassation (chambre commerciale, arrêt n 1251 du 17 décembre 2013), dans

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 07 AVRIL 2016

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 07 AVRIL 2016 AMB/KF/AE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 482/2016 -------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 07/04/2016

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES PREMIERE CHAMBRE PREMIERE SECTION Arrêt n 47243 RECEVEURS DES IMPOTS DES BOUCHES-DU-RHONE AIX-EN-PROVENCE RECETTE PRINCIPALE DE SALON-DE-PROVENCE-SUD Exercice 1995 (suites) Rapport n 2006-534-1

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE DU 17 JUIN 2015

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE DU 17 JUIN 2015 N P.15.0357.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE DU 17 JUIN 2015 I.,II. et III. P. Eric, Armand, Arthur, né à Huy le ( ), domicilié à Flémalle, ( ), ayant pour conseil Maître Luc B., avocat au barreau de

Plus en détail

SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Rousseau et Tapie, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Rousseau et Tapie, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 19 mai 2016 N de pourvoi: 15-12767 ECLI:FR:CCASS:2016:C200776 Publié au bulletin Cassation partielle Mme Flise (président), président SCP Nicolaý,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 24 octobre 2013 N de pourvoi: 12-24458 ECLI:FR:CCASS:2013:C201633 Non publié au bulletin Cassation partielle Mme Flise (président), président SCP

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 22 Juin 2011 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 09/04420

Décision déférée à la Cour : Jugement du 22 Juin 2011 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 09/04420 Cour d'appel Paris Pôle 3, chambre 1 7 Novembre 2012 Confirmation N 11/14131 X / Y Classement : Résumé En application de l' article 887 du Code civil dans sa rédaction antérieure à celle issue de la loi

Plus en détail

Demandeurs, représentés par :

Demandeurs, représentés par : KF/AB/OE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE --------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------------- RG N 2655 ET 3568/2014 JUGEMENT CONTRADICTOIRE

Plus en détail

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat.

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat. http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de syndic Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous informer

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 11 OCTOBRE 2010 S.09.0087.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.09.0087.F V. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Huguette Geinger, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Les droits et garanties des contribuables vérifiés au Maroc. DGI - Maroc

Les droits et garanties des contribuables vérifiés au Maroc. DGI - Maroc ROYAUME DU MAROC Les droits et garanties des contribuables vérifiés au Maroc DGI - Maroc 14/03/2016 1 Introduction: PLAN I- Les différentes modalités d exercice du contrôle fiscal - Contrôle sur pièces

Plus en détail

M. GOMEZ, Premier Vice-Président Président de la formation. Mme T AILLAND 1ER, Vice-Président Mme GRIVEL, Juge Assesseurs

M. GOMEZ, Premier Vice-Président Président de la formation. Mme T AILLAND 1ER, Vice-Président Mme GRIVEL, Juge Assesseurs TRIBUNAL D E GRANDE INSTANCE DE PARIS 1ère chambre Section sociale JUGEMENT rendu le 13 Février 2002 N RG: 00/20297 N MINUTE :) b DEMANDERESSE Assignation du : 26 Septembre 2000 Association F. 28, place

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre civile 2. Audience publique du 13 novembre 2014. N de pourvoi: 13-15.642 ECLI:FR:CCASS:2014:C201726. Publié au bulletin

Cour de cassation. Chambre civile 2. Audience publique du 13 novembre 2014. N de pourvoi: 13-15.642 ECLI:FR:CCASS:2014:C201726. Publié au bulletin Cour de cassation Chambre civile 2 Audience publique du 13 novembre 2014 N de pourvoi: 13-15.642 ECLI:FR:CCASS:2014:C201726 Publié au bulletin Rejet Mme Flise (président), président SCP Garreau, Bauer-Violas

Plus en détail

Base légale :-Article 22 de la constitution - Article 8 de la Convention européenne des droits de l homme

Base légale :-Article 22 de la constitution - Article 8 de la Convention européenne des droits de l homme ENREGISTREMENT JURIDAT BIS COUR DU TRAVAIL DE MONS JUSTEL : F-20070522-8 Nomenclature nationale : I JN IX B Base légale :-Article 22 de la constitution - Article 8 de la Convention européenne des droits

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 36378/97 par Remi BERTUZZI contre

Plus en détail

SCP Masse-Dessen et Thouvenin, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Masse-Dessen et Thouvenin, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 24 octobre 2012 N de pourvoi: 11-16012 Publié au bulletin Cassation partielle M. Terrier (président), président SCP Masse-Dessen et Thouvenin, SCP

Plus en détail

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. Loi n 99-024. sur l'hypothèque judiciaire provisoire EXPOSE DES MOTIFS

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. Loi n 99-024. sur l'hypothèque judiciaire provisoire EXPOSE DES MOTIFS REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana Loi n 99-024 sur l'hypothèque judiciaire provisoire EXPOSE DES MOTIFS L'hypothèque est l'affectation d'un bien immeuble à la garantie d'une

Plus en détail

Me Occhipinti, SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Bénabent et Jéhannin, SCP Gaschignard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Me Occhipinti, SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Bénabent et Jéhannin, SCP Gaschignard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 17/03/2015 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 4 février 2015 N de pourvoi: 14-10044 ECLI:FR:CCASS:2015:C100117 Non publié au bulletin Cassation partielle Mme Batut (président),

Plus en détail

Numéro du rôle : 6093. Arrêt n 23/2016 du 18 février 2016 A R R E T

Numéro du rôle : 6093. Arrêt n 23/2016 du 18 février 2016 A R R E T Numéro du rôle : 6093 Arrêt n 23/2016 du 18 février 2016 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 31 de la loi du 31 janvier 2009 relative à la continuité des entreprises, posée

Plus en détail

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG)

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Sur le recours de la commune, la cour d appel de Poitiers a, par arrêt du 1 er juin 2010, confirmé le jugement pour l essentiel.

Sur le recours de la commune, la cour d appel de Poitiers a, par arrêt du 1 er juin 2010, confirmé le jugement pour l essentiel. Tribunal des Conflits N 3873 Conflit sur renvoi de la Cour de cassation Commune de Saint-Clément-des-Baleines C/ M. B. Séance du 15 octobre 2012 Rapporteur : M. Schwartz Commissaire du gouvernement : M.

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 27 MAI 2013 S.11.0060.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.11.0060.F A. C., demandeur en cassation, représenté par Maître Jacqueline Oosterbosch, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 15 DÉCEMBRE 2014 S.13.0069.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.13.0069.F M. H., demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Pierre Van Hooland, avocat au barreau de Bruxelles, dont le cabinet

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NÎMES N 1103391 ------------------ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Brousse. Le maglstrat désigné

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NÎMES N 1103391 ------------------ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Brousse. Le maglstrat désigné TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NÎMES N 1103391 ------------------ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Mme Brousse Magistrat désigné M. Saboureau Rapporteur public AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nîmes

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION

RECUEIL DE LEGISLATION MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2195 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N o 70 25 septembre 1992 Sommaire PROTECTION DE LA JEUNESSE Loidu10août1992relativeàlaprotectiondelajeunesse....page

Plus en détail

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 28 OCTOBRE 2008. Contrat de travail Employé Congé pour motif grave Obstacle au contrôle de l incapacité de travail.

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 28 OCTOBRE 2008. Contrat de travail Employé Congé pour motif grave Obstacle au contrôle de l incapacité de travail. COUR DU TRAVAIL DE MONS ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 28 OCTOBRE 2008 R.G. 20897 3 ème Chambre Contrat de travail Employé Congé pour motif grave Obstacle au contrôle de l incapacité de travail. Article 578

Plus en détail

NOTIFICATION DE CONTRÔLE PREALABLE INFORMATIONS NECESSAIRES (2)

NOTIFICATION DE CONTRÔLE PREALABLE INFORMATIONS NECESSAIRES (2) To be filled out in the EDPS' office NUMERO DE REGISTRE: 415 NOTIFICATION DE CONTRÔLE PREALABLE Date de soumission : 25/09/2008 Numéro de dossier : 2008-569 Institution : Comité économique et social européen

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 14 OCTOBRE 2011 C.11.0035.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.11.0035.F T. R. N, demanderesse en cassation, représentée par Maître John Kirkpatrick, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

Arbitrage TAS 2012/A/2961 Khaled Adenon c. Fédération Internationale de Football Association (FIFA), ordonnance du 10 décembre 2012

Arbitrage TAS 2012/A/2961 Khaled Adenon c. Fédération Internationale de Football Association (FIFA), ordonnance du 10 décembre 2012 Tribunal Arbitral du Sport Court of Arbitration for Sport Arbitrage TAS 2012/A/2961 Khaled Adenon c. Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Football Requête d effet suspensif Risque

Plus en détail

Les recours abusif contre les permis de construire : impact sur le développement des centres commerciaux Elsa SACKSICK

Les recours abusif contre les permis de construire : impact sur le développement des centres commerciaux Elsa SACKSICK Les recours abusif contre les permis de construire : impact sur le développement des centres commerciaux Elsa SACKSICK Avocate à la cour, Associée, Cabinet AdDen Le droit au recours : un droit fondamental

Plus en détail

II. S. E.-M. S. Arrêt de la Cour de cassation N P.02.1139.F. parties civiles,

II. S. E.-M. S. Arrêt de la Cour de cassation N P.02.1139.F. parties civiles, Arrêt de la Cour de cassation N P.02.1139.F I. 1. H. S. A., 2. A. A. e. N. 3. E. S. O. H. 4. Y. M. 5. E. D. F. A. 6. M. A H. 7. S. S. M. 8. N. N. Y. S. 9. H. M. A. 10. T. C. A.-e.-G. 11. H. A. A. 12. Z.

Plus en détail

SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 10/05/2009 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 7 avril 2009 N de pourvoi: 08-12192 Publié au bulletin Cassation partielle Mme Favre (président), président SCP Rocheteau et Uzan-Sarano,

Plus en détail

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE SECTION I CLASSES DES PROCÉDURES Dans le présent règlement, les classes de procédures auxquelles il est référé correspondent à : CLASSE 1 CLASSE 2 i. Une procédure

Plus en détail

DECISION DE LA COMMISSION DES SANCTIONS A l EGARD DE LA SOCIETE AKZENTA AG

DECISION DE LA COMMISSION DES SANCTIONS A l EGARD DE LA SOCIETE AKZENTA AG Commission des sanctions DECISION DE LA COMMISSION DES SANCTIONS A l EGARD DE LA SOCIETE AKZENTA AG La 1 ère section de la Commission des sanctions, le Code monétaire et financier et, notamment, les articles

Plus en détail

Il est judicieux de noter les délais y indiqués dans votre calepin afin de ne pas les rater, sous peine de ne pas être admissible aux épreuves.

Il est judicieux de noter les délais y indiqués dans votre calepin afin de ne pas les rater, sous peine de ne pas être admissible aux épreuves. Commentaires CO 22.03.2007 VADEMECUM DE L AVOCAT STAGIAIRE ATTENTION! Les informations suivantes ont été rédigées suivant l état de la pratique au jour de leur mise en ligne au mois de juillet 2007. Elles

Plus en détail

L environnement juridique de l établissement public local d enseignement (EPLE)

L environnement juridique de l établissement public local d enseignement (EPLE) L environnement juridique de l établissement public local d enseignement (EPLE) ESENESR 12 décembre 2013 Marie-Cécile LAGUETTE, chef de service, adjointe au directeur des affaires juridiques à la direction

Plus en détail

REGLEMENT. des. Equipes. Pluridisciplinaires (EP) - Juin 2009 -

REGLEMENT. des. Equipes. Pluridisciplinaires (EP) - Juin 2009 - REGLEMENT des Equipes Pluridisciplinaires (EP) - Juin 2009-1 Préambule La loi n 2008-1249 du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active (RSA) et réformant les politiques d insertion,

Plus en détail

Numéro du rôle : 4910. Arrêt n 45/2011 du 30 mars 2011 A R R E T

Numéro du rôle : 4910. Arrêt n 45/2011 du 30 mars 2011 A R R E T Numéro du rôle : 4910 Arrêt n 45/2011 du 30 mars 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 12bis, 4, alinéa 3, du Code de la nationalité belge, tel qu il a été complété par

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Ordonnance n o 2015-1630 du 10 décembre 2015 complétant et précisant les règles financières et

Plus en détail

Résolution des différends en matière d instruments documentaires

Résolution des différends en matière d instruments documentaires RÈGLEMENT DOCDEX Règlement d expertise de la Chambre de commerce internationale pour la Résolution des différends en matière d instruments documentaires Première revision En vigueur à compter du 15 mars

Plus en détail

INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT

INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT Fatou Kiné CAMARA Docteure d Etat en droit Chargée d enseignement FSJP/UCAD INSTITUTIONS JUDICIAIRES INTRODUCTION 1. LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA JUSTICE

Plus en détail

1 sur 5 14/05/2012 13:59

1 sur 5 14/05/2012 13:59 1 sur 5 14/05/2012 13:59 Références Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du mercredi 16 mars 2011 N de pourvoi: 10-14005 10-14591 Publié au bulletin Irrecevabilité et cassation partielle

Plus en détail

Numéro du rôle : 5116. Arrêt n 12/2012 du 2 février 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5116. Arrêt n 12/2012 du 2 février 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5116 Arrêt n 12/2012 du 2 février 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1798 du Code civil, tel qu il a été modifié par la loi du 19 février 1990, posée

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 29 JANVIER 2009 C.08.0046.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.08.0046.F d. R. H., demanderesse en cassation, représentée par Maître Michel Mahieu, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

Si l'on comprend bien, ce sont en réalité 5 PV de vérification de créances qui, en tout, devront être déposés par le curateur au greffe.

Si l'on comprend bien, ce sont en réalité 5 PV de vérification de créances qui, en tout, devront être déposés par le curateur au greffe. 1 La loi du 6/12/2005 (voir ci-dessous) institue une nouvelle procédure de déclaration des créances : le système actuel est remplacé par des procès-verbaux de vérification successifs, versés tous les quatre

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 23 SEPTEMBRE 2015 P.14.0238.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.0238.F 1. M. K. A.H., 2. M. K. A. S., 3. M. K. A. R., 4. M. K. A. M., 5. Z.B. S. A. M., 6. M. K. A. M., 7. M. K. A.S., 8. M. K.

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (neuvième chambre) 15 janvier 2015 (*)

ARRÊT DE LA COUR (neuvième chambre) 15 janvier 2015 (*) ARRÊT DE LA COUR (neuvième chambre) 15 janvier 2015 (*) «Renvoi préjudiciel Directive 93/13/CEE Champ d application Contrats conclus avec les consommateurs Contrat de prestation de services juridiques

Plus en détail

Elle indique tout d abord que la saisine ne précise pas la forme de la société ERIVAM Gestion, ni l organe qui la représente.

Elle indique tout d abord que la saisine ne précise pas la forme de la société ERIVAM Gestion, ni l organe qui la représente. Décision du CoRDiS Décision du comité de règlement des différends et des sanctions de la Commission de régulation de l énergie en date du 28 septembre 2012 sur le différend qui oppose la société ERIVAM

Plus en détail

Numéro du rôle : 6103. Arrêt n 4/2016 du 14 janvier 2016 A R R E T

Numéro du rôle : 6103. Arrêt n 4/2016 du 14 janvier 2016 A R R E T Numéro du rôle : 6103 Arrêt n 4/2016 du 14 janvier 2016 A R R E T En cause : le recours en annulation de l article 7 de la loi du 12 mai 2014 modifiant la loi du 21 février 2003 créant un Service des créances

Plus en détail