Alarmes & Sécurité au CHUV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alarmes & Sécurité au CHUV"

Transcription

1 Présentation ECA Alarmes & Sécurité au CHUV 13 octobre 2014

2 Présentation Présentation du CHUV Organisation de la sécurité Télécoms & Organisation des alarmes Exemples de réalisation Divers 2

3 Le CHUV c est Sécurité / / PMe 3

4 Mais aussi.. Bâtiment de grande hauteur Un héliport en toiture Des laboratoires Avec plusieurs niveaux souterrains Des infrastructures techniques Sécurité / / PMe Nombreux projets et travaux 4

5 Périmètre 5

6 Périmètre CUTR Sylvana Epalinges Cité hospitalière du Bugnon Hôpital de l enfance Lausanne Centre des laboratoires Epalinges Laboratoire antidopage Lausanne 6

7 Périmètre Psychiatrie centre Cery à Prilly Psychiatrie Ouest à Prangins EMS Psychogériatrique La Rosière Psychiatrie Nord à Yverdon 7

8 Le CHUV en quelques chiffres Collaborateurs comprenant 114 nationalités Lits exploités Patients hospitalisés Journées d hospitalisation Patients traités aux urgences BH Naissances BUDGET GLOBAL Fr. 1,5 milliards 8

9 Organigramme Sécurité CHUV 9

10 Organisation SPE (cité hospitalière) 1 chef intervention 1 spécialiste ventilation 1 spécialiste San et gaz méd 48 SPE 2 ème échelon 10 membres EM Centre de contrôle Exploité 24h s/24 7j s/7 Mobilisation 24h s/ 24 7j s/7 3 à 5 agents de sécurité Brigade hospitalière 10

11 Organisation de l alarme (cité hospitalière) 118 Alarme/buzzer appel malades Transmission numérisée Notification SMS CTA / ECA Pully Procédure levée de doute Centre de contrôle Confirmation vocale par GSM SPSL -DSI SPE - CHUV 11

12 Mise en sécurité des patients 12

13 Transfert horizontal On ne pourra probablement pas évacuer!!! 13

14 Critères de réussite (technique) Alarmes / notifications Précis, complet et concis Nature de l alarme Bâtiment Etage Local Spécificités, danger Fiable Détection Transmission 14

15 Conclusion 3 piliers indissociables de la sécurité Architectural Technique Organisationnel 15

16 Présentation Présentation du CHUV Organisation de la sécurité Télécoms & Organisation des alarmes Exemples de réalisation Divers

17 Téléphonie mobile GSM au CHUV : > 550 antennes internes > téléphones mobiles > communications par mois Mise en place des procédures pour une gestion des mobiles 24h. Utilisation quasi similaire à la téléphonie fixe 1 panne partielle d env. 15 minutes en 5 ans Téléphonie fixe au CHUV : > téléphones IP > téléphones analogiques (Patients) > IP-PBX (réparti sur 3 sites) 17

18 Deux réseaux de téléphonie: Fixe et Mobile Applications «Open Source «pour la téléphonie mobile : Gestion des gardes Mobilisation vocale des collaborateurs Passerelle SMS pour les notifications 18

19 Principales alarmes à traiter: Incendie Technique Médical (REA, ) Agression Effraction 19

20 Principe d acheminement des alarmes: Alarmes des équipements de protection: Transmission garantie d événements critiques/vitaux Garantie = Liaisons et équipements surveillés en temps réel, dans certain cas il y a un double acheminement (Incendie par exemple). Notifications SMS sur terminaux mobiles: Information (non garantie) des évènements en cours Mobilisation vocale sur terminaux mobiles: Engagement de personnes 20

21 Principe des alarmes et notifications: 1) Alarmer l exploitant du site (Evénements et/ou dysfonctionnement) 1 ) Alarmer un «centre de contrôle», si nécessaire 2) Notifier les exploitants 21

22 Les équipements / applications de transmission: Gestion des gardes Mobilisations vocales Alarmes locales et/ou distantes Notifications 22

23 Exemples de réalisation : 23

24 La gestion des gardes - Pronto : Publication dans l annuaire d un numéro permanent Prise de garde à distance (manipulation sur le téléphone mobile) Scénario d escalation en cas de non réponse Historique 24

25 La gestion des gardes : 25

26 La mobilisation vocale - Alotim: Mobiliser rapidement les collaborateurs Superviser «en live» le bon déroulement de la mobilisation Simple d utilisation Historique (enregistrements & journaux) 26

27 Mobilisations vocales REA / Incendie / Autres 27

28 Alarmes et notifications automatiques 28

29 Alarmes et notifications Incendie 29

30 Alarmes et notifications - Général 30

31 Merci de votre attention 31

MISE EN ŒUVRE D UN NUMERO UNIQUE D URGENCE EN CÔTE D IVOIRE

MISE EN ŒUVRE D UN NUMERO UNIQUE D URGENCE EN CÔTE D IVOIRE FORUM SUR LA NORMALISATION 2 EME EDITION MISE EN ŒUVRE D UN NUMERO UNIQUE D URGENCE EN CÔTE D IVOIRE Agence des Télécommunications de Côte d Ivoire Jean- Paul APATA S/D Prospective et Numérotation apata@atci.ci

Plus en détail

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Bruxelles 26 novembre 2010 Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Dr Stéphane Morandi Organisation des soins en santé mentale dans le Canton de Vaud Le Canton de Vaud

Plus en détail

Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence. Plan d alarme & d intervention contre les crues. Protection contre les crues des cours d eau

Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence. Plan d alarme & d intervention contre les crues. Protection contre les crues des cours d eau Protection contre les crues des cours d eau 14/11/2008 Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence ou Plan d alarme & d intervention contre les crues Prise en compte des cartes de dangers et de

Plus en détail

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Le CHUV est l employeur de 10 000 personnes Budget 1,4 milliard de frs 2 1 des 5 Hôpitaux

Plus en détail

Levée de doute et réduction du temps d intervention Fiabilité et optimisation des coûts

Levée de doute et réduction du temps d intervention Fiabilité et optimisation des coûts Répondre aux contraintes de : doute et réduction du temps d intervention Fiabilité et optimisation des coûts I Cadre II III liées à la haute disponibilité et au service continu, ou comment maintenir les

Plus en détail

Réseau Ressources Santé : Nouveau challenge

Réseau Ressources Santé : Nouveau challenge Du réseau r Oncosud au Réseau Ressources Santé : Nouveau challenge Myriam COULON-NEVEU Coordinatrice 1 Contexte Annonce en janv. 2008 de l arrêt du financement du réseau Oncosud en juin Volonté de l ARH/URCAM

Plus en détail

L informatique outil de la pluridisciplinarité. Notre expérience au Centre des Baumes

L informatique outil de la pluridisciplinarité. Notre expérience au Centre des Baumes L informatique outil de la pluridisciplinarité Notre expérience au Centre des Baumes Historique et démarche 1991 installation d ordinateurs et mise en réseaux, création d une base de données permettant

Plus en détail

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Colloque Santé,, SI, Télémédecine T et maillage du territoire 27 septembre 2006 Mr Avri ROSENBERG, Directeur de projet, STREAM CONSULTING

Plus en détail

Formation Tablettes et Informations Caserne

Formation Tablettes et Informations Caserne Formation: tablette et info caserne Formation Tablettes et Informations Caserne Raison de cette nouvelle dotation Diminution des conversations Radio: Transmission des statuts par IP. Enregistrement des

Plus en détail

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale Nouvelle orientation stratégique La volonté du Département est inscrite dans le programme de législature 2007-2012

Plus en détail

Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction

Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction Approche règlementaire et organisation fonctionnelle au sein de Philip Morris International à Lausanne Agenda PMI en Suisse Bâtiment Rhodanie

Plus en détail

au domaine de la santé Présentation du

au domaine de la santé Présentation du Solutions dédiées au domaine de la santé Présentation du 22.04.2010 2010 AGENDA 1. Introduction 2. Présentation swisspro SR SA 3. Solution swisspro - secteur santé 2 1. Introduction 11h00 11h10 Présentation

Plus en détail

Orphanet. Site de référence sur les maladies rares au service des professionnels de santé. www.orphanet.fr - www.orphanet.net

Orphanet. Site de référence sur les maladies rares au service des professionnels de santé. www.orphanet.fr - www.orphanet.net Orphanet Site de référence sur les maladies rares au service des professionnels de santé www.orphanet.fr - www.orphanet.net Du concept de base au centre documentaire de référence Une encyclopédie Sur 6

Plus en détail

Main courante électronique

Main courante électronique PHONE PATROL Constat : Quel que soit le secteur d activités, Industrie, Services, Santé, Commerce et Distribution, Sites sensibles, il est devenu indispensable, de disposer d un système dont les qualités

Plus en détail

0 2 c o n n e c t e r

0 2 c o n n e c t e r 02 connecter transmission solutions de Transmission multimédias RTC, ADSL, GSM et GPRS Que ce soit pour transmettre les événements d alarme vers l extérieur ou réaliser des commandes à distance, les différentes

Plus en détail

ALCATEL-LUCENT OPENTOUCH NOTIFICATION SERVICE OPTIMISER L EFFICACITE DU TRAITEMENT D ALARME ET LA SÉCURITÉ PERSONNELLE

ALCATEL-LUCENT OPENTOUCH NOTIFICATION SERVICE OPTIMISER L EFFICACITE DU TRAITEMENT D ALARME ET LA SÉCURITÉ PERSONNELLE ALCATEL-LUCENT OPENTOUCH NOTIFICATION SERVICE OPTIMISER L EFFICACITE DU TRAITEMENT D ALARME ET LA SÉCURITÉ PERSONNELLE Dans les domaines de la santé, de l'éducation, des industries à haut risque et de

Plus en détail

Appel Malade Radio. MultiNurse

Appel Malade Radio. MultiNurse CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Appel Malade Radio MultiNurse Objet : Le présent document défini les caractéristiques de l appel malade radio MultiNurse Celui-ci permettra en autre, une gestion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ---------- LOT TELEPHONIE

CAHIER DES CHARGES ---------- LOT TELEPHONIE CAHIER DES CHARGES ---------- LOT TELEPHONIE Le présent cahier des charges a pour but et pour objet la fourniture, la pose et la mise en service d un réseau de télécommunication voix, données, Internet,

Plus en détail

Systèmes Protection du Travailleur Isolé et Radiomessagerie Protection par communication sécurisée

Systèmes Protection du Travailleur Isolé et Radiomessagerie Protection par communication sécurisée Les origines d ATUS proviennent de la division de produits Personal Security (Protection du Travailleur Isolé) du groupe BOSCH. Sa riche histoire remonte aux années 60 lorsque Philips a créé la première

Plus en détail

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME L offre d OSEO Journée d'information : 4ème appel à propositions du 6ème PCRD Priorité 6 "Développement durable, changement planétaire

Plus en détail

Intelligence électronique TAMAT V5 1/5. Plusieurs années de solutions techniques complètes au service de l'industrie

Intelligence électronique TAMAT V5 1/5. Plusieurs années de solutions techniques complètes au service de l'industrie TAMAT V5 1/5 Dans toutes les entreprises la gestion de l information des dysfonctionnements systèmes est une priorité. La sécurité passe par la rapidité d intervention et la capacité de réaction du personnel.

Plus en détail

Présentation du site Activités s / risques de l établissement Consultation du CHSCT FRANGAZ Centre Emplisseur de Port-La Nouvelle Avenue Adolphe Turrel 11210 PORT-LA NOUVELLE Chef d établissement : Jean-François

Plus en détail

Repousser les limites d'anciens PBX en introduisant les services avancés

Repousser les limites d'anciens PBX en introduisant les services avancés WILDIX PRESENTE W04FXO. Wildix présente la nouvelle Passerelle W04FXO, un outil très pratique, capable d'introduire les fonctionnalités innovantes des systèmes Wildix avec tout type de terminal analogique.

Plus en détail

Manuel d utilisation. Alarme G6 GSM + RTC

Manuel d utilisation. Alarme G6 GSM + RTC Manuel d utilisation Alarme G6 GSM + RTC TABLE DES MATIERES Informations principales p 3 Informations techniques p 3 Comprendre le fonctionnement p 4 Mémo vocal et appel téléphonique p 5 Raccourcis p 5

Plus en détail

Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège

Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège Plan Introduction Contexte général Contexte liégeois Présentation des services du Maintien à domicile

Plus en détail

HUG-CHUV / PLEXUS. Gestion logistique et traçabilité

HUG-CHUV / PLEXUS. Gestion logistique et traçabilité Plateforme logistique HUG-CHUV / PLEXUS Gestion logistique et traçabilité CAIB / RA / 29.04.2016 Ordre du jour 1. Les contraintes des deux hôpitaux 2. Historique 3. Gains attendus 4. Organisation du projet

Plus en détail

Grandstream Networks, Inc.

Grandstream Networks, Inc. Grandstream Networks, Inc. 126 Brookline Avenue -3rd Floor, Boston, MA 02215 USA Tel : +1 (617) 566 9300 Fax : +1 (617) 247 1987 www.grandstream.com Pour toute information concernant la garantie et les

Plus en détail

2. Emplacement Emplacement du Tydom 315

2. Emplacement Emplacement du Tydom 315 ) TYDOM Présentation 5 Transmetteur domotique GSM. Présentation Par la présente Delta Dore déclare que l'équipement est conforme aux exigences essentielles et aux autres dispositions pertinentes de la

Plus en détail

Manuel d Utilisation

Manuel d Utilisation Sans Fil Auto Appel GSM / RTC Manuel d Utilisation Le menu est en anglais par défaut. En mode veille, composer 913 pour modifier en français. (911-anglais, 912-allemand, 913-français, 914-espagnol). Merci

Plus en détail

Gérer aujourd hui la sécurité de demain

Gérer aujourd hui la sécurité de demain Umfangreiche Beratung und fachliche Kompetenz Einfache Installation Gérer aujourd hui la sécurité de demain Modernisation, transformation, agrandissement, rénovation Les transformations architecturales

Plus en détail

Délégation Rhône-Alpes Lyon du CNFPT 26 janvier 2012. Lieutenant Colonel Jean-Marc LEAL -SDIS 69. Philippe DELORME Adjoint au Directeur GrDF

Délégation Rhône-Alpes Lyon du CNFPT 26 janvier 2012. Lieutenant Colonel Jean-Marc LEAL -SDIS 69. Philippe DELORME Adjoint au Directeur GrDF Délégation Rhône-Alpes Lyon du CNFPT 26 janvier 2012 Lieutenant Colonel Jean-Marc LEAL -SDIS 69 Philippe DELORME Adjoint au Directeur GrDF Ordre du jour GrDF dans le Rhône, chiffres 2011 Le SDIS du Rhône

Plus en détail

Solution de télé-sauvegarde pour postes fixes et serveurs Windows

Solution de télé-sauvegarde pour postes fixes et serveurs Windows Solution de télé-sauvegarde pour postes fixes et serveurs Windows Document confidentiel - Oodrive tous droits réservés www.oodrive.com > PRÉSENTATION D OODRIVE > Les enjeux LA SOLUTION > La solution AdBackup

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR. Postes 401 / 405 / 405E MC 405 MC 405E MC 401

GUIDE UTILISATEUR. Postes 401 / 405 / 405E MC 405 MC 405E MC 401 GUIDE UTILISATEUR Postes 401 / 405 / 405E MC 401 MC 405 MC 405E Sommaire Introduction p 2 Les Numériques MC 401/405 p 3 1 Appeler un correspondant p 7 2 Appeler un deuxième correspondant p 14 3 Recevoir

Plus en détail

Fournir un exemple en pas à pas d envoi d email et de SMS. La documentation qui suit à été réalisé avec la version 2.4.3 de Xflow.

Fournir un exemple en pas à pas d envoi d email et de SMS. La documentation qui suit à été réalisé avec la version 2.4.3 de Xflow. But Fournir un exemple en pas à pas d envoi d email et de SMS. La documentation qui suit à été réalisé avec la version 2.4.3 de Xflow. Envoi de SMS : Pre requis Afin d envoyer des SMS depuis un irio il

Plus en détail

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 TELEGESTION l outil indispensable des intervenants à domicile Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 Télégestion Fixe / Mobile Plateforme d échange Couplage logiciel Couplage logiciel Fonctionnalités

Plus en détail

Articulation Urgences - Médecine de ville. Résumé d expérience au CH de Moulins-Yzeure. G.Hernandez

Articulation Urgences - Médecine de ville. Résumé d expérience au CH de Moulins-Yzeure. G.Hernandez Articulation Urgences - Médecine de ville Résumé d expérience au CH de Moulins-Yzeure G.Hernandez Le CH de Moulins-Yzeure Bassin de population: 120 000 hab Semi-rurale, revenus faibles Population agée

Plus en détail

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance Alarme et télésurveillance Alarme et télésurveillance dispositifs additionnels DISPOSITIFS VIDEO Caméra vidéo intérieure Caméra vidéo extérieure PERIPHERIQUES SANS FIL Bouton panic (pendentif) Détecteur

Plus en détail

Programme de Migration MD-Evolution. Pourquoi migrer?

Programme de Migration MD-Evolution. Pourquoi migrer? Programme de Migration MD-Evolution Pourquoi migrer? Aastra 2013 Les messages Clés Aastra 400 est la nouvelle plateforme TPE/PME d Aastra Réponse pour la demande de Communications Unifiées, Collaboratives

Plus en détail

Droit des brevets et protection des logiciels

Droit des brevets et protection des logiciels Droit des brevets et protection des logiciels Dr. rer. nat. Dipl. phys. Mandataire agréé auprès de l OEB Conseil en propriété intellectuelle suisse (VSP) - Petit Déjeuner des PME et des Start-up au Salon

Plus en détail

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Document de présentation technique d Allstream 1 Table des matières L importance des lignes groupées SIP 1 La question

Plus en détail

Installations désenfumage DPI 21-15f

Installations désenfumage DPI 21-15f Installations désenfumage DPI 21-15f ASTEC Genève - 20 novembre 2015 Organisation : - ASTECH section genevoise Contact : - Schako Givisiez Présentation : - Richard Conseils Givisiez 2 Buts du désenfumage

Plus en détail

Itinérance: tarifs pour la téléphonie mobile à l'étranger

Itinérance: tarifs pour la téléphonie mobile à l'étranger Itinérance: tarifs pour la téléphonie mobile à l'étranger Lors de vos déplacements à l'étranger, l'utilisation de votre téléphone portable pour passer des appels ou y répondre, pour envoyer ou recevoir

Plus en détail

Expérimentation Satellite IP VSAT

Expérimentation Satellite IP VSAT Expérimentation Satellite IP VSAT Contexte & objectif Évaluer le potentiel des solutions satellitaires pour la transmission des données des réseaux hydrométriques Suite étude et expérimentation CETMEF

Plus en détail

NOTICE PRODUIT AUGIER-BOX. Module de Télésurveillance pour l Eclairage Public 60 11431-04/07/2011

NOTICE PRODUIT AUGIER-BOX. Module de Télésurveillance pour l Eclairage Public 60 11431-04/07/2011 NOTICE PRODUIT AUGIER-BOX Module de Télésurveillance pour l Eclairage Public 1 60 11431-04/07/2011 Mettez un TECHNICIEN dans chacune de vos armoires d éclairage, et contrôlez-les les 24h sur 24! L Augier-Box

Plus en détail

Centrales HARMONIA CENTRALES BUS INTRUSION DE 8 À 128 POINTS. SYSTÈME POLYVALENT, ÉVOLUTIF ET MODULAIRE BUS RS485

Centrales HARMONIA CENTRALES BUS INTRUSION DE 8 À 128 POINTS. SYSTÈME POLYVALENT, ÉVOLUTIF ET MODULAIRE BUS RS485 Centrales RÉSIDENTIEL INDUSTRIEL TERTIAIRE SUPERVISION MADE IN BUS INTRUSION DE 8 À 128 POINTS. GARANTIE ANS by 2 SYSTÈME POLYVALENT, ÉVOLUTIF ET MODULAIRE : : H2Vision BUS RS485 INSTALLATION ET EXPLOITATION

Plus en détail

GMS SYSTÈME DE GESTION GRAPHIQUE

GMS SYSTÈME DE GESTION GRAPHIQUE GMS SYSTÈME DE GESTION GRAPHIQUE 1 GMS Système de gestion de la sécurité pour les organisations ayant plusieurs sites. Le Système de Gestion Graphique (GMS) de PACOM est une application client-serveur

Plus en détail

RÉPÉTEUR RADIO 8 DÉTECTEURS

RÉPÉTEUR RADIO 8 DÉTECTEURS ENTRALE DIGILIA : Dimensions : 285 x 206 x 45 mm Alimentation Secteur 230 V - 40 ma 6 piles rechargeables Nimh 1,2 V - 2000 ma Format AA fournies Surveillance : coupure secteur, piles faibles Température

Plus en détail

Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville

Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville 19/05/2011 1 Centre Hospitalier Avranches - Granville 746 lits, 222 000 JH en 2010 Activité de MCO,

Plus en détail

École Normale Supérieure de Lyon

École Normale Supérieure de Lyon ntrepreneurs Conseil École Normale Supérieure de Lyon Comité de pilotage du Système d Information Réunion du Jeudi 13 septembre 2007 Sommaire 1. Nouvel organigramme 2. Point d avancement par projet Projet

Plus en détail

1 ère Rencontre des Associations européennes du Patrimoine mondial Strasbourg, 15-16 octobre 2015

1 ère Rencontre des Associations européennes du Patrimoine mondial Strasbourg, 15-16 octobre 2015 1 ère Rencontre des Associations européennes du Patrimoine mondial Strasbourg, 15-16 octobre 2015 Association des biens français du patrimoine mondial FRANCE Le patrimoine mondial en France Année de ratification

Plus en détail

FONDS EUROPÉENS 2014-2020

FONDS EUROPÉENS 2014-2020 L EUROPE & LA RÉGION PARTENAIRES DE VOS PROJETS EN AUVERGNE SÉMINAIRE DE LANCEMENT DES FONDS EUROPÉENS 2014-2020 29 avril 2015 L Europe, au service de l innovation et de la compétitivité des entreprises

Plus en détail

1. Architecture (semaine 1) 1.1. Station de base et antennes

1. Architecture (semaine 1) 1.1. Station de base et antennes 1. Architecture (semaine 1) 1.1. Station de base et antennes On voit les antennes des stations de base mais l antenne n est pas tout! 1 1.2. Notion de cellule Le territoire est divisé en "cellules", desservies

Plus en détail

Journée technique AQUA PRO-BULLE. Mercredi 16 janvier 2008. Objectif zéro fuite: Rêve et/ou réalité?

Journée technique AQUA PRO-BULLE. Mercredi 16 janvier 2008. Objectif zéro fuite: Rêve et/ou réalité? Journée technique AQUA PRO-BULLE Mercredi 16 janvier 2008 Objectif zéro fuite: Rêve et/ou réalité? CAS PRATIQUE DE SURVEILLANCE D UN RESEAU AVEC CAPTEURS Luigi D Amore Responsable distribution eau des

Plus en détail

Présentation AG GCS TS Centre

Présentation AG GCS TS Centre Répertoire Opérationnel des Ressources Présentation AG GCS TS Centre 21 mars 2013, D. Linassier Plan Définitions Descriptions des offres de soins Modules spécialisés Organisation Les acteurs L organisation

Plus en détail

DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR

DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR 2 TEXTES RELATIFS AUX TRAVAILLEURS ISOLES Code du travail Art R237-10 du décret du 20/02/92 : le chef de l entreprise intervenante

Plus en détail

ARAMIS Gestion et sécurisation des terminaux mobiles

ARAMIS Gestion et sécurisation des terminaux mobiles SPIE, l ambition partagée SPIE Communications ARAMIS Gestion et sécurisation des terminaux mobiles SPIE Communications Tous les services I.T., en proximité - 16 avril 2013 Conseil & Ingénierie, Infogérance,

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

Systeme d évacuation et d alerte

Systeme d évacuation et d alerte Systeme d évacuation et d alerte Systeme d évacuation et d alerte Webclient: Liste de préparation Téléphonie Bouton agression Alarmes techniques Détection incendie Détection intrusion Gestion technique

Plus en détail

NBN S21-100-1 et 2 Détection incendie Une nouvelle approche

NBN S21-100-1 et 2 Détection incendie Une nouvelle approche Sécurité Incendie Réglementation technique et normalisation Bart Vanbever Lead Expert Fire Safety NBN S21-100-1 et 2 Détection incendie Une nouvelle approche But de cette présentation Un manuel pour: L

Plus en détail

L OREE DU MONT 70 rue de l Abbé Coulon BP 92 59432 Halluin Cedex Tél : 03.20.94.32.13

L OREE DU MONT 70 rue de l Abbé Coulon BP 92 59432 Halluin Cedex Tél : 03.20.94.32.13 L OREE DU MONT 70 rue de l Abbé Coulon BP 92 59432 Halluin Cedex Tél : 03.20.94.32.13 Pour toutes demandes de renseignements, merci de bien vouloir contacter Monsieur Laurent LE BIHAN au 06.78.88.75.26

Plus en détail

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication www.swissphone.com I.SEARCH, aperçu général Recherche de personnes Meet-me Call-me Messagerie E-mail Liaison avec un système

Plus en détail

Délégation de Service Public (DSP) pour la distribution de gaz naturel

Délégation de Service Public (DSP) pour la distribution de gaz naturel Délégation de Service Public (DSP) pour la distribution de gaz naturel Secteur Angrie (49008) Candé (49054) Document de Présentation Date limite de remise des offres VENDREDI 04/03/2016 à 12h00 Autorité

Plus en détail

Un nouveau Business Model. Boosté par la technologie

Un nouveau Business Model. Boosté par la technologie Boosté par la technologie «La communication d aujourd hui, comme celle de demain, s établit entre les personnes, les organisations, les machines et les objets. Nous rendons cette mise en réseau possible

Plus en détail

Manuel Fonctions tc MOBILE

Manuel Fonctions tc MOBILE 1. La Carte SIM 1.1. Configuration de la carte SIM Lorsqu un utilisateur récupère sa nouvelle carte SIM, tc Mobile y aura pré-configuré un certain nombre de paramètres qui sont commun à l ensemble des

Plus en détail

!!! Promotion!!! Le plus puissant et le plus fiable système d alarme et de télésurveillance sans aucun fil.

!!! Promotion!!! Le plus puissant et le plus fiable système d alarme et de télésurveillance sans aucun fil. Security. On. Service Route du Pouhon 37-4920 HARZE - BELGIUM Tel.: 086/477.833 (Belgium) or +32.86.477.833 (outland) Website : www.sos-export.be - E-mail : contact@sos-export.be N d entreprise : BE 0826.859.474-

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL N 9/2014 le 7 mai 2014 Concerne : Installation d un système de défense incendie au parking des Mousquetaires. Au Conseil communal

Plus en détail

Licence Professionnelle

Licence Professionnelle Licence Professionnelle Energie et Génie Climatique Spécialité Intelligence Technique et Energétique du Bâtiment Page Unités d enseignement Page 2 UE1 Entreprise : économie, conduite de projet et développement

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PAYERNE

MUNICIPALITE DE PAYERNE MUNICIPALITE DE PAYERNE Au Conseil Communal de Payerne : Préavis n 07/2012 Objet du préavis Demande de crédit pour les études d assainissement du pont Guillermaux et le remplacement des infrastructures

Plus en détail

Rapport d activité 2011 Soins infirmiers pédiatriques à domicile

Rapport d activité 2011 Soins infirmiers pédiatriques à domicile Soins infirmiers pédiatriques à domicile Les soins infirmiers pédiatriques à domicile, il s agit : De soins accessibles à tous les enfants et adolescents de 0 à 18 ans. D interventions rapides et adaptées

Plus en détail

Préavis N 6-2009 au Conseil communal

Préavis N 6-2009 au Conseil communal Municipalité Préavis N 6-2009 au Conseil communal Crédits supplémentaires au budget communal de l'exercice 2009, 1 re série Crédit demandé CHF 166'300.00 Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration

Plus en détail

1. Les exigences relatives au POI 2. Difficultés et réponses à apporter

1. Les exigences relatives au POI 2. Difficultés et réponses à apporter Plan de l intervention 1. Les exigences relatives au POI 2. Difficultés et réponses à apporter Établissements visés Le POI est demandé pour les installations présentant les risques les plus importants

Plus en détail

ENERGIE 2007-2008 RAPPORT. Le meilleur résultat de l année 2008. L introduction du site internet de gestion énergétique TENER

ENERGIE 2007-2008 RAPPORT. Le meilleur résultat de l année 2008. L introduction du site internet de gestion énergétique TENER Etat de Vaud - Département de la santé et de l action sociale Centre Hospitalier Universitaire Vaudois Département administration et finances Direction des Constructions, Ingénierie et Technique RAPPORT

Plus en détail

Préparation pour utilisation

Préparation pour utilisation Pour garantir une utilisation adéquate et utiliser rapidement votre montre, lisez attentivement le présent manuel d instructions avant la première utilisation. Préparation pour utilisation 1. Retirez tout

Plus en détail

Travailleur isolé. Cependant pour des travaux très dangereux, la notion de travailleur isolé peut s entendre pour des périodes de quelques minutes

Travailleur isolé. Cependant pour des travaux très dangereux, la notion de travailleur isolé peut s entendre pour des périodes de quelques minutes Conseils prévention Santé au travail Travailleur isolé Crée le 20/09/2012 par Frédérique Sierra 1 Définition du travailleur isolé (INRS, ED 985, travail isolé) Une personne devra être considérée comme

Plus en détail

Comité Départemental 2015

Comité Départemental 2015 Comité Départemental 2015 Mardi 2 juin 2015 Cécilia HOUMAIRE 2 BILAN sur l année 2014 (1) PNC 2014 similaire à celui de 2013 : Son contenu ne modifie pas le champ d intervention de l ARS. Il a été précisé

Plus en détail

Paris, 19 décembre 2013. Un nouveau venu? Dr Frédéric BERTHIER Samu-Urgences de France

Paris, 19 décembre 2013. Un nouveau venu? Dr Frédéric BERTHIER Samu-Urgences de France Paris, 19 décembre 2013 113 Un nouveau venu? Dr Frédéric BERTHIER Samu-Urgences de France Aujourd hui Les trois derniers numéros à 2 chiffres 15 : sauvegarde des vies humaines (Samu) 17 : intervention

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

Santé Sécurité des soignants!

Santé Sécurité des soignants! CHUV Unité Santé-Sécurité au Travail Sylvie Praplan, Olivier Favre hygiénistes du travail François Heusch Ergonome Santé Sécurité des soignants! 1 Plan Tâches de l Unité Santé Sécurité au Travail Exemples

Plus en détail

entreprises Choisissez un TERRITOIRE d INNOVATION! Entreprendre Innover Se développer Comprendre Se faire connaître

entreprises Choisissez un TERRITOIRE d INNOVATION! Entreprendre Innover Se développer Comprendre Se faire connaître entreprises Choisissez un TERRITOIRE d INNOVATION! Entreprendre Innover Se développer Comprendre Se faire connaître Un territoire d excellence 23 communes 102 203 habitants 14 parcs d activités 8000 entreprises

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 SOMMAIRE Historique Contexte réglementaire Situation actuelle Enjeux du CDC Contenu du

Plus en détail

Réactivité. Compétitivité. Technicité. Les chantiers de demain se préparent dès aujourd hui chez ELEOS DEVELOPPEMENT DURABLE

Réactivité. Compétitivité. Technicité. Les chantiers de demain se préparent dès aujourd hui chez ELEOS DEVELOPPEMENT DURABLE Siège d ELEOS, 1 rue Alfred Kastler à Valenton. Nous assurons la conception, la réalisation et la maintenance des installations, équipements et systèmes électriques des entreprises et des collectivités.

Plus en détail

Mode d emploi PTI-DATI (Version 3.2 oct. 2012)

Mode d emploi PTI-DATI (Version 3.2 oct. 2012) Mode d emploi PTI-DATI (Version 3.2 oct. 2012) Test de compatibilité effectué sur des téléphones Motorola, Samsung, Alcatel Sommaire 1. Premier démarrage... 3 1.1 Configuration du nom de l utilisateur...

Plus en détail

SYSTEME RADIO 7500R LA SECURITE

SYSTEME RADIO 7500R LA SECURITE LA SECURITE La 7500r est une centrale d alarme d sans fil qui offre de nombreuses fonctionnalités. Simple et conviviale elle peux être utilisée e par tous. Elle comprend une fonction de télé-assistance,

Plus en détail

RISCO - LE SYSTEME ProSYS ProSYS RISCO Group ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS CENTRALE ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS

RISCO - LE SYSTEME ProSYS ProSYS RISCO Group ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS CENTRALE ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS ProSYS RISCO - LE SYSTEME ProSYS Les systèmes novateurs intégrés ProSYS de RISCO Group sont conçus pour répondre aux besoins et aux attentes des professionnels du secteur, voire les dépasser. Avec une prise en

Plus en détail

Traquer les fuites du réseau de distribution d eau potable

Traquer les fuites du réseau de distribution d eau potable Journée technique organisée par la SDESR AQUA PRO BULLE Mercredi 16 janvier 2008 Le réseau d eau : objectif zéro fuite, utopie et/ou réalité? Traquer les fuites du réseau de distribution d eau potable

Plus en détail

ADT France équipe ses techniciens alarmes avec le CN3 d Intermec

ADT France équipe ses techniciens alarmes avec le CN3 d Intermec Communiqué de presse ADT France équipe ses techniciens alarmes avec le CN3 d Intermec Chatou, le 23 septembre 2008 - Signé fin juillet 2007, le contrat entre ADT France et Intermec a lancé le déploiement

Plus en détail

SECURISTIK SRK-TECH PTI-DATI GEO-LOCALISATION ET PERTE DE VERTICALITE

SECURISTIK SRK-TECH PTI-DATI GEO-LOCALISATION ET PERTE DE VERTICALITE SECURISTIK PTI-DATI GEO-LOCALISATION ET PERTE DE VERTICALITE SRK-TECH 2008 SécuristiK-SRK-Siège social : BAT J Bureaux 8/9/12 et 13 Ave de Versailles 94150 RUNGIS SOGARIS BP 121 94514 - RUNGIS CEDEX Tel:

Plus en détail

Rendez-vous sur www.norcod-sante.fr ou contactez-nous au 03 20 28 48 48. COnfort de vie - Sécurité - Autonomie

Rendez-vous sur www.norcod-sante.fr ou contactez-nous au 03 20 28 48 48. COnfort de vie - Sécurité - Autonomie Pour plus de renseignements Rendez-vous sur ou contactez-nous au 03 20 28 48 48. APPEL MALADE ERRANCE PTI COnfort de vie - Sécurité - Autonomie APPEL MALADE ERRANCE PTI SOLUTION1 Le patient prévient le

Plus en détail

Le STT20 : pour une sécurité renforcée

Le STT20 : pour une sécurité renforcée Le STT20 : pour une sécurité renforcée Le centralisateur de mise en sécurité incendie STT20 permet la gestion de position de chaque DAS. Architecture modulaire pensée pour une efficacité décuplée, compatibilité

Plus en détail

Smart Business Connect

Smart Business Connect Solution de communication IP avec central téléphonique virtuel (Hosted). De nos jours, les PME sont sans cesse confrontées à des innovations et des développements dans le domaine de la communication: les

Plus en détail

Appel d alarme par serveurs vocaux (portable, Fixnet)

Appel d alarme par serveurs vocaux (portable, Fixnet) AM.501.1.f Aide-mémoire Alarme Appel d alarme par serveurs vocaux (portable, Fixnet) Edition de 01.02.2011 Inspectorat des sapeurs-pompiers du canton de Berne Page 2 Toutes les désignations au masculin

Plus en détail

112 ETS. Interprétation des appels au Centre de Secours 100/112 de Bruxelles. Document d évaluation de fin de projet.

112 ETS. Interprétation des appels au Centre de Secours 100/112 de Bruxelles. Document d évaluation de fin de projet. 112 ETS Interprétation des appels au Centre de Secours 100/112 de Bruxelles Document d évaluation de fin de projet Statut : Draft Version: 15/09/2010 LISTE de DISTRIBUTION Noms Gary Machado - EENA Panagiotis

Plus en détail

Téléphonie sur IP : Pour quoi faire?

Téléphonie sur IP : Pour quoi faire? Téléphonie sur IP : Pour quoi faire? Pascal Mouret CRI Université de Provence Pascal.Mouret@up.univ-mrs.fr Pour commencer Téléphonie sur IP depuis septembre 2001 Plateforme opérationnelle de tests Evaluer

Plus en détail

DIRIS G-30, G-40, G-50 & G-60

DIRIS G-30, G-40, G-50 & G-60 NOTICE D UTILISATION DIRIS G-30, G-40, G-50 & G-60 Passerelles FR www.socomec.com/ en/diris-g www.socomec.com FR SOMMAIRE 1. DOCUMENTATION....3 2. DANGER ET AVERTISSEMENTS....4 2.1. Risques d électrocution,

Plus en détail

Chargement et déchargement des endoscopes souples dans les armoires de stockage / séchage Dry 300 (ASP, Johnson & Johnson)

Chargement et déchargement des endoscopes souples dans les armoires de stockage / séchage Dry 300 (ASP, Johnson & Johnson) CHUV Centre d Endoscopie - Protocole pour le chargement et déchargement des endoscopes souples dans les armories de stockage / Séchage Dry 300 de Wassenburg Chargement et déchargement des endoscopes souples

Plus en détail

Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)

Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) À quoi servent-ils? Grâce à une alarme sonore, les détecteurs avertissent les occupants du logement en cas de départ d incendie. Ils vous réveillent si

Plus en détail

Pôle Aménagement du Territoire. Présentation du réseau radio TETRA 16/10/14

Pôle Aménagement du Territoire. Présentation du réseau radio TETRA 16/10/14 Pôle Aménagement du Territoire Présentation du réseau radio TETRA 16/10/14 PLAN Un constat Des études Une solution identifiée pour la collectivité Infrastructure Abonnés Equipements d extrémité Fonctionnalités

Plus en détail

Les interventions d d

Les interventions d d Les interventions d d Jean-Marc DURAND SYNHORCAT 20 janvier 2009 Innovation Création Croissance International Transmission oseo.fr 1 Une marque : Trois métiers : Innovation Garantie Financement Un réseau

Plus en détail

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Le Dossier Médical Personnel (DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Sommaire Déploiement du DMP : situation au 15/09/11 Mener le projet DMP en établissement

Plus en détail

Application Note. GenPro 18e (GenPro 20 e SQB) GenPro OEM SQB. Réalisation d une connexion GSM Data en réponse automatique

Application Note. GenPro 18e (GenPro 20 e SQB) GenPro OEM SQB. Réalisation d une connexion GSM Data en réponse automatique L esprit Modem Application Note GenPro 18e (GenPro 20 e SQB) GenPro OEM SQB Réalisation d une connexion GSM Data en réponse automatique Référence : EG_GenProxxx_AN044_001_FR Révision : 001 Date : 19/10/11

Plus en détail