Coupe d un os long chez l enfant. 1 cartilage articulaire 2 épiphyse 4 canal médullaire 5 os compact 6 périoste 7 cartilage de conjugaison 8 diaphyse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coupe d un os long chez l enfant. 1 cartilage articulaire 2 épiphyse 4 canal médullaire 5 os compact 6 périoste 7 cartilage de conjugaison 8 diaphyse"

Transcription

1 Coupe d un os long chez l enfant 1 cartilage articulaire 2 épiphyse 4 canal médullaire 5 os compact 6 périoste 7 cartilage de conjugaison 8 diaphyse 31

2 Loi de Mark-Jansen «La sensibilité des tissus est proportionnelle à la vitesse de croissance» Risques de lésions plus important chez l enfant et l adolescent MAIS Tolérance à la charge d entraînement est variable d un individu à l autre 32

3 Particularités de l enfant et de l adolescent Les os sont plus souples mais la résistance à la pression et à la flexion sont plus faibles. Les tissus tendineux et ligamentaires ne sont pas encore très résistants à la traction (structure micellaire absente). Les cartilages supportent mal les forces de pression ou de cisaillement. 33

4 Atteinte des cartilages de conjugaison - Croissance de l os perturbée ou arrêtée - Modification de la morphologie finale - Déformation de l épiphyse entraînant l apparition d une arthrose 34

5 Réflexions sur l'entraînement des jeunes La force est en relation avec la taille corporelle et a un impact positif sur la performance. Il est nécessaire de varier et d individualiser les charges de travail. Des exercices de renforcement musculaire sont préférables (lancers, tractions, gainages..). Adaptation lente de l'appareil locomoteur passif nécessité d'une progression lente et rigoureuse (d un travail de forceendurance (15 à 20 répétitions) avant de passer à un travail de force maximale (6 à 8 répétitions) 35

6 Réflexions sur l'entraînement des jeunes Pour l entraînement de la force Temps de récupération suffisant. Pas de poids et haltères ni d exercices au-dessus de la tête Pas de charge d'entraînement stéréotypées et/ou maximales (destruction des tissus impliqués) Pas de charge statique d'une durée excessive. 36

7 Ce qu il est possible de proposer pendant les séances Utilisation du poids de corps charges Medicine balls Machines guidées apprentissage des techniques des mouvements sans charge Pliométrie Bondissements Exercices avec un partenaire Alternance d exercices bras-jambes Alternance agonistes-antagonistes 37

8 Effet du désentraînement Quelle durabilité de l entraînement et notamment en EPS? Plus le gain est rapide, plus la perte des adaptations l est aussi (2% par semaine chez les adultes) Entretien des performances avec 1 séance tous les 15 jours Peu ou prou d études chez l enfant Arrêt de l entraînement: processus de désadaptations nerveuses et structurales 38

9 Effet du désentraînement 10 filles et 14 garçons âgés de 7 à 12 ans (familiarisés préalablement) Deux types d entraînement: Détermination d 1 série de 6 répétitions (développé-couché et quadriceps) Sargeant test et Test de souplesse (sit and reach test) 8 semaines d entraînement, 2 fois par semaine 8 semaines de désentraînement Entraînement: machines guidées et supervisées (1 pour 4) 4 semaines: 1 série de 10 répétitions sous maximale suivie de 2 séries de 6 répétitions (1 min entre chaque série) sur 5 exercices (développé couché, quadriceps, biceps, ischios et presse épaules) 4 semaines: 1 série de 10 répétitions sous maximale suivie de 3 séries de 6 répétitions (1 min entre chaque série) sur 2 exercices (développé couché, quadriceps) et 2 séries sur 3 exercices (biceps, ischios et presse épaules) Faigenbaum et al., JSCR,

10 Effet du désentraînement vs 6,4 % quadriceps + 41,1 vs 9,5 % développé couché + 17,6 vs 35,9 % quadriceps + 16,8 vs 24,3 % développé couché - 21,3 vs 6,8 % quadriceps - 8,9 vs 10,4 % développé couché Faigenbaum et al., JSCR,

11 L entraînement de la force 41

12 Evaluation de la force Force maximale = 1 RM Estimation de la puissance maximale à partir du Sargeant test = 21,7*masse* h (masse en kg et h en m) Tests maximaux (Piasenta, L Education athlétique, INSEP, 1988) 42

13 Evaluation de la force en milieu scolaire Nombre limite de répétitions Pourcentage de 1 RM % 2 95 % Attention, 3 ce n est pas toujours 93 % vrai, pour tous 4 les exercices 90 % (Faigenbaum et al., 1998) 5 88 % 6 85 % 7 83 % 8 80 % 43

14 Quelle méthode? Aucun article consacré à la mise en œuvre d un cycle en milieu scolaire (revue EPS) Articles spécifiques aux différentes APS ou articles généraux sur le principe de la force 44

15 Développement de la force maximale Adolescents de 15 ans (1 groupe expérimental et 1 groupe témoin) 2 méthodes d entraînement: contractions concentriques et contractions statodynamiques 12 semaines entraînement Squat, DC, tirages, abdominaux, lombaires Tests SJ, CMJ, DJ et charge vitesse (cycle) Schaab, Revue EPS n 275,

16 Développement de la force maximale Pmax EXP +11,03% CONT +6.61% SJ EXP +8,16% CONT +1,76% CMJ EXP +5,19% CONT +0% DJ EXP +5,45% CONT +10,8% Pmax CONC +11,70% SD +10,5% Léger mieux en concentrique mais cette étude ne pose les questions d intensité, du nombre de répétitions et de séries ou encore la nature des exercices. Schaab, Revue EPS n 275,

17 Test de force maximale Test de force maximal généralement inapproprié et potentiellement dangereux 64 garçons et 32 filles âgés entre 6 et 12 ans, préalablement formés aux techniques de placement et d utilisation des appareils Force des bras et jambes 6 répétitions légéres, 3 plus lourdes. Accroissement de 0,5 à 2,3 kg pour les charges suivantes (moyenne de 7 à 11 répétitions vs 5 chez les adultes) Faigenbaum at al., JSCR,

18 Test de force maximale filles garçons Presse 60,2±19,8 kg 59,2±19,3 kg Quadriceps 19,3±7,3 kg 17,8±7,9 kg Développédebout Développéassis 24,0±5,7 kg 24,6±7,7 kg 22,0±6,5 kg 20,5±5,9 kg Faigenbaum at al., JSCR,

19 Comparaison de deux types d entraînement 11 filles et 32 garçons âgés de 5 à 12 ans Deux types d entraînement: 1 série de 6 à 8 répétitions avec une charge lourde 1 série de 13 à 15 répétitions avec une charge modérée 8 semaines d entraînement, 2 fois par semaine Force maximale déterminée au début, après 4 et 8 semaines d entraînement Faigenbaum et al., JCRS

20 Comparaison de deux types d entraînement Développé couché et quadriceps Force maximale et endurance musculaire mesurée après entraînement (+31% vs 41%, 8 vs 13 répétitions pour le travail de jambes; +16,3% et 5 répétitions pour le développé couché) Entraînement avec charges modérées (30 à 50% de RM) et un nombre élevé de répétitions semble plus approprié pour augmenter la force et l endurance musculaire Faigenbaum et al., JCRS

21 Effet d un entraînement par bondissements sur la force maximale Deux groupes: pubères et prépubères (garçons et filles) Entraînement: 3 séances de 10 minutes de bondissements de diverses formes pendant 10 semaines Evaluation: drop-jump d une hauteur de 40 cm Augmentation des performances pour les 2 groupes Pas de différence avant et après entraînement entre garçons et filles Duchateau et al., " L enfant et le Sport», Cestas, AERAPS,

22 Fréquence d entraînement 31 filles et 34 garçons âgés de 7 à 12 ans 1 groupe contrôle Deux fréquences d entraînement: 1 ou 2 1 série de 10 à 15 répétitions sur 12 exercices Détermination d 1 RM (développé couché, presse jambes, dynamométrie manuelle, saut en longueur sans élan, Sargeant test, souplesse) 3 séries sous maximales puis augmentation de 0,5 à 2,3 kg (8-10 essais avec 2 derniers essais séparés de 2 min) 8 semaines d entraînement Faigenbaum et al., RQES

23 Fréquence d entraînement +7,1% 1 RM scores (kg) GC 1 JOUR 2 JOURS développé couché * pré-test post-test Faigenbaum et al., RQES

24 Fréquence d entraînement RM scores (kg) * * pré-test post-test 0 +11,8 et 22,3% GC 1 JOUR 2 JOURS presse jambes Faigenbaum et al., RQES

25 Nombre de séries 1 groupe expérimental et 1 groupe contrôle (pubères) Deux fréquences d entraînement: 1 ou 3 séries par exercice 1 série de 8 à 12 répétitions 3 séances par semaine Mesure de la force maximale des jambes 14 semaines d entraînement Pas de différence entre les 2 groupes Sharkey et al., Med Sci Sports Exerc,

26 CONCLUSION Organisation pour développer la force chez les enfants Méthode des efforts dynamiques 1 série par exercice, 13 à 15 répétitions 8 à 10 ateliers Travail de bras (barres et medicine ball) Travail de jambes (bondissements, montées et descentes de bancs) Travail de la sangle abdominale 56

27 CONCLUSION Organisation pour développer la force en milieu scolaire Fiche explicative pour chaque atelier Alternance d ateliers bras jambes et abdominaux 6 minutes de récupération entre chaque exercice pour un même groupe musculaire 57

28 BIBLIOGRAPHIE Duchateau J. Maturation musculaire et problématique de la musculation avant la puberté. Cazorla G et Robert G (éds). L enfant, l adolescent et le sport. Cestas: AREAPS, 1999: Piasenta J. L éducation athlétique. Paris: INSEP, Hass CJ, Feigenbaum MS, Franklin BA. Prescription of resistance training for healthy populations. Sports Med 2001; 31: Faigenbaum 58

29 1: Faigenbaum AD, Milliken LA, Cloutier G, Westcott WL. Perceived exertion during resistance exercise by children. Percept Mot Skills Apr;98(2): : Faigenbaum AD, Milliken LA, Westcott WL. Maximal strength testing in healthy children. J Strength Cond Res Feb;17(1): : Masamoto N, Larson R, Gates T, Faigenbaum A. Acute effects of plyometric exercise on maximum squat performance in male athletes. J Strength Cond Res Feb;17(1): : Faigenbaum AD, Milliken LA, Loud RL, Burak BT, Doherty CL, Westcott WL. Comparison of 1 and 2 days per week of strength training in children. Res Q Exerc Sport Dec;73(4): : Pikosky M, Faigenbaum A, Westcott W, Rodriguez N. Effects of resistance training on protein utilization in healthy children. Med Sci Sports Exerc May;34(5): : Faigenbaum AD, Loud RL, O'Connell J, Glover S, O'Connell J, Westcott WL. Effects of different resistance training protocols on upper-body strength and endurance development in children. J Strength Cond Res Nov;15(4): : Howell AK, Gaughan JP, Cairns MA, Faigenbaum AD, Libonati JR. The effect of muscle hypoperfusion-hyperemia on repetitive vertical jump performance. J Strength Cond Res Nov;15(4): : Faigenbaum AD. Strength training for children and adolescents. Clin Sports Med Oct;19(4): Review. 9: Faigenbaum AD, Micheli LJ. Preseason conditioning for the preadolescent athlete. Pediatr Ann Mar;29(3): No abstract available. 10: Faigenbaum AD, Westcott WL, Loud RL, Long C. The effects of different resistance training protocols on muscular strength and endurance development in children. Pediatrics Jul;104(1):e5. 11: Beniamini Y, Rubenstein JJ, Faigenbaum AD, Lichtenstein AH, Crim MC. High-intensity strength training of patients enrolled in an outpatient cardiac rehabilitation program. J Cardiopulm Rehabil Jan-Feb;19(1):

FORCE ET ENFANT. LICENCE Métiers de la Forme. G Baquet

FORCE ET ENFANT. LICENCE Métiers de la Forme. G Baquet FORCE ET ENFANT LICENCE Métiers de la Forme G Baquet mensions de la condition physique Condition physique liée à la performance Condition physique liée à la santé La croissance Taille maximale atteinte:

Plus en détail

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique.

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique. L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin Nicolas Coulmy Département Sportif et Scientifique Relations avec la technique et la préparation physique Préparation technique Préparation

Plus en détail

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes Approche de la musculation «sans matériel lourd» du jeune et du collégien par le renforcement musculaire Nicolas DOMBROWSKI, professeur agrégé eps, académie de la Martinique, 2008 Document réalisé en 2008,

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Développement de l enfantl croissance et maturation

Développement de l enfantl croissance et maturation Psychopédagogie des APS Développement de l enfantl croissance et maturation Introduction Pour optimiser l enseignement de l EPS aux enfants et adolescents, il est nécessaire d avoir quelques connaissances

Plus en détail

LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008)

LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008) LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008) 1 / Quelques données théoriques : * La répétition maximale (RM) : C est le poids le plus lourd

Plus en détail

objectif énergétique objectif technique réalisation 2 séries de 30 à 45 durée Force-endurance aérobie fondamentale. 15 à 25 km kilomètrage 16 à 18

objectif énergétique objectif technique réalisation 2 séries de 30 à 45 durée Force-endurance aérobie fondamentale. 15 à 25 km kilomètrage 16 à 18 B1 2 séries de 30 à 45 15 à 25 km Force-endurance aérobie fondamentale. 16 à 18 70% à 75% 145 à 156 bpm 2 mmol / L compatible avec toutes les séances toute l année même en période de compétition Déplacement

Plus en détail

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Musculation et développement de la force

Plus en détail

MUSCULATION ET TRIATHLON APPROCHE SYSTEMIQUE. Laurent MASSIAS - Entraîneur national 1

MUSCULATION ET TRIATHLON APPROCHE SYSTEMIQUE. Laurent MASSIAS - Entraîneur national 1 MUSCULATION ET TRIATHLON APPROCHE SYSTEMIQUE Laurent MASSIAS - Entraîneur national 1 INTERET DE LA MUSCULATION POUR LE TRIATHLETE Développer les maillons faibles des chaînes musculaires spécifiques à la

Plus en détail

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 LES QUALITES PHYSIQUES SOLLICITEES EN FOOTBALL (R.VERHEIJEN) ENDURANCE ENDURANCE-FORCE

Plus en détail

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION NOM PRÉNOM CLASSE Projet Choisi LES DIFFERENTS TYPES DE FORCES QUE NOUS UTILISERONS TYPES DE FORCE VITESSE ou EXPLOSIVE % de la charge maximale en 10 répétitions 70%

Plus en détail

La PPG en cyclisme : quel(s) renforcement(s) musculaire? Séminaire des éducateurs Lorrains Samedi 1 décembre 2012 Ugo Zannetti

La PPG en cyclisme : quel(s) renforcement(s) musculaire? Séminaire des éducateurs Lorrains Samedi 1 décembre 2012 Ugo Zannetti La PPG en cyclisme : quel(s) renforcement(s) musculaire? Séminaire des éducateurs Lorrains Samedi 1 décembre 2012 Ugo Zannetti Quel intérêt pour le cycliste? Renforcer les muscles posturaux Renforcer les

Plus en détail

Vous voulez des muscles et des abdos dessinés? Vous souhaitez développer un physique super athlétique? Pour vous aider à optimiser la fonte adipeuse,

Vous voulez des muscles et des abdos dessinés? Vous souhaitez développer un physique super athlétique? Pour vous aider à optimiser la fonte adipeuse, Vous voulez des muscles et des abdos dessinés? Vous souhaitez développer un physique super athlétique? Pour vous aider à optimiser la fonte adipeuse, tout en contribuant à la préservation et au renforcement

Plus en détail

LA FORCE ET LE VOLLEY-BALL

LA FORCE ET LE VOLLEY-BALL LA FORCE ET LE VOLLEY-BALL Un entraînement en volley-ball complet et bien planifié, prend en compte le développement de la force maximale et la force spécifique soit d'un travail séparé (musculation en

Plus en détail

La musculation. Pourquoi? Quel objectif? A quelle période? Pour quel public? Quelles méthodes de développement?

La musculation. Pourquoi? Quel objectif? A quelle période? Pour quel public? Quelles méthodes de développement? Colloque de l entraînement Samedi 18 décembre 2010 La musculation Pourquoi? Quel objectif? A quelle période? Pour quel public? Quelles méthodes de développement? Renforcer groupes musculaires actifs dans

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Stage de Préparation Physique Juillet 2012

Stage de Préparation Physique Juillet 2012 Stage de Préparation Physique Juillet 2012 1 Contenu La V.M.A.... 3 Sa définition... 3 Son calcul... 3 Son exploitation en intervalles... 3 Volume/intensité... 4 Que faire et à quel moment de la saison?...

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Force explosive, Elasticité musculaire, Endurance Evaluation des effets du Bol d Air Jacquier

Force explosive, Elasticité musculaire, Endurance Evaluation des effets du Bol d Air Jacquier Force explosive, Elasticité musculaire, Endurance Evaluation des effets du Bol d Air Jacquier Professeur Andrea Lino, Médecin et chirurgien, Professeur associé de Physiologie humaine, Spécialiste de médecine

Plus en détail

DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE

DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE L E N T R A Î N E M E N T P H Y S I Q U E D U J O U E U R D E T E N N I S LES INCONTOURNABLES DU HAUT NIVEAU CHAPITRE II DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE INTRODUCTION Lorsqu un entraîneur analyse les performances

Plus en détail

3 PROJETS. Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) LES REGLES

3 PROJETS. Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) LES REGLES CYCLE MUSCULATION N4 Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) 3 PROJETS Objectif 1 : sportif recherche de puissance «Je veux devenir plus fort et plus dynamique» 80-90% de la Fmax Nombre

Plus en détail

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES.

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES. PROTOCOLE D ÉVALUATION Produire une séquence Concevoir un entraînement Analyser sa prestation 10 points 7points 3 points POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES

Plus en détail

Les activités physiques adaptées à la SEP Comment faire?

Les activités physiques adaptées à la SEP Comment faire? Les activités physiques adaptées à la SEP Comment faire? M. Alexandre GOUY Enseignant en activités physiques adaptées Ecole de la SEP 25 avril 2015 Lyon Les activités physiques, le sport, quelles différences?

Plus en détail

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE LE GOLF EST-IL UN SPORT???? GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech www.preparationphysique.net SOMMAIRE Geste du golf en chiffre La préparation physique, à quoi ça sert?

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE Sommaire I. Spécificité 1. En fonction du mouvement 2. En fonction de la charge 3. En fonction de la vitesse 4. En fonction des types de contraction II. Séance de 45mn à 1h 1.

Plus en détail

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure.

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure. Interprétation des tests sécuritaires Document réalisé par Jean Marc Blanc responsable de la préparation physique sur le pôle France d Antibes Mars 2002 Ratio abdominaux / psoas : Trois cas se présentent

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK Intervenant : Yann GUDEFIN Programme de la formation Un peu de théorie Nous aborderons les thèmes généraux sans rentrer volontairement

Plus en détail

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr DIAGNOSTIC Discipline Olympique consistant à soulever une charge la plus lourde possible au dessus de soi par rapport à unadversairedanssacatégoriedepoids

Plus en détail

LES TESTS DE PUISSANCE

LES TESTS DE PUISSANCE SOMMAIRE LES TESTS DE PUISSANCE 26 29 30 33 34 36 38 43 44 46 48 52 COMPRENDRE LA FORCE ET LA PUISSANCE 1. ÉVALUER LA PUISSANCE D UN MOUVEMENT D ENSEMBLE 1 RM EPAULÉ BARRE MI-CUISSE 2. ÉVALUER LA PUISSANCE

Plus en détail

La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances.

La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances. La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances. GILLES COMETTI, ARNAUD LALY. Centre d expertise de la performance Faculté des sciences du sport-ufr STAPS Dijon Université

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE 1/ DEFINITION Capacité à produire la plus grande accélération pour se mouvoir, ou pour déplacer une charge. 2/ CALCUL DE LA PUISSANCE Tout d abord, la

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA FORCE

LES MECANISMES DE LA FORCE LES MECANISMES DE LA FORCE Les mécanismes qui sont décrits ci dessous vont vous permettre d'argumenter et de justifier l'ensemble des méthodes d'entraînement qui ont souvent été mises en oeuvre de façon

Plus en détail

LES METHODES EN MUSCULATION.

LES METHODES EN MUSCULATION. LES METHODES EN MUSCULATION. la méthodes concentriques la méthodes isométriques Les méthodes combinées Pour une musculation complète et performante : * Alterner les régimes de contractions musculaires.

Plus en détail

Natation et musculation

Natation et musculation Natation et musculation Pour aborder le thème de la musculation du nageur il est nécessaire d avoir une idée fondée de la locomotion du nageur Le «modèle théorique» du nageur nous renseigne : Pour limiter

Plus en détail

ABDOMINAUX +++QUADRICEPS+ CRUNCH

ABDOMINAUX +++QUADRICEPS+ CRUNCH ABDOMINAUX +++QUADRICEPS+ CRUNCH HAUT TOUJOURS EN CONTACT EXPIRER PAR LA BOUCHE EN ENROULANT LE BUSTE INSPIRER PAR LE NEZ QUAND LE BUSTE REMONTE LES COUDES VIENNENT TOUCHER LE CÔTÉ DES GENOUX CONTROLER

Plus en détail

Le gain de Force. Les Types de Contraction. Rappels : Le MUSCLE. Les FIBRES

Le gain de Force. Les Types de Contraction. Rappels : Le MUSCLE. Les FIBRES Le gain de Force La coordination intra et inter-musculaire L'hypertrophie L'hyperplasie (??) Les Types de Contraction Rappels : Le MUSCLE Contraction Concentrique Contraction Isométrique Contraction Excentrique

Plus en détail

Comparaison des qualités motrices chez l enfant, l adolescent et l adulte

Comparaison des qualités motrices chez l enfant, l adolescent et l adulte Comparaison des qualités motrices chez l enfant, l adolescent et l adulte C est un travail très précieux pour tous les enseignants et étudiants, réalisé par l équipe Académique dirigé par F.Bergé avec

Plus en détail

L enfant et le sport

L enfant et le sport Spécificités de l enfant L enfant et le sport Croissance L enfant n est pas un adulte en miniature Petite enfance : première année de vie Enfance: de une année à l adolescence Adolescence: correspond au

Plus en détail

Séance 1. Principaux muscles sollicités Grand pectoral. Nombre de séries de 15/20. Ecarté couché avec haltères. Rowing vertical mains serrées

Séance 1. Principaux muscles sollicités Grand pectoral. Nombre de séries de 15/20. Ecarté couché avec haltères. Rowing vertical mains serrées Ecarté couché avec haltères Séance 1 Circuit training = passer d'un exercice à l'autre en effectuant une seule série. e quantité de travail : temps de récupération minimum et charges légères en se concentrant

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

Programmation des séances (Trêve de Noël 2013) Détail des séances. * gainage abdo-lombaire (voir planches D) * gainage abdo-lombaire (voir planches D)

Programmation des séances (Trêve de Noël 2013) Détail des séances. * gainage abdo-lombaire (voir planches D) * gainage abdo-lombaire (voir planches D) Détail des séances Séance numéro 1: 1- Course PMA 1 : I- 10 minutes de jogging facile + stretching des jambes II- 3 blocs de 6 minutes en 30 course/30 repos sur 154m Prendre 1 30 de récupération entre

Plus en détail

Objectifs du testing. Principes du testing

Objectifs du testing. Principes du testing Les objectifs du testing de terrain sont divers : Objectifs du testing Etablir le profil de performance de l athlète (identifier les points faibles et les points forts) 1 Evaluer l efficacité de l entraînement

Plus en détail

Pour dépasser quelques préjugés concernant l haltérophilie

Pour dépasser quelques préjugés concernant l haltérophilie Pour dépasser quelques préjugés concernant l haltérophilie «L haltérophilie entrave la croissance» Le port de charges trop lourdes par des adolescents au travail a pu dans le passé poser des problèmes

Plus en détail

FE-V0 FE-V1 FE-V1+ FE-V2 FE-V3 FE-V4 FE-V5 FE-V6

FE-V0 FE-V1 FE-V1+ FE-V2 FE-V3 FE-V4 FE-V5 FE-V6 SEANCES FE-V0 FE-V1 FE-V1+ FE-V2 FE-V3 FE-V4 FE-V5 FE-V6 Forme 1 Circuit 1 Circuit 1 Circuit 1 Circuit 1 Circuit, sans matériel 1 Circuit 1 Circuit 2 Circuits Objectifs Général Général/Contraste Général/Contraste

Plus en détail

LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE

LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE S. Vaucelle LA FORCE, LA PUISSANCE 1 La Force Maximale La notion de «Force Maximale» d un sportif demande à être précisée. La Force varie en fonction du type de contraction

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme 1 fiche diagnostic DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Condition physiue générale Coordination, adresse Course et déplacements Force / Puissance Relâchement LA JOUEUSE Ce ue la joueuse

Plus en détail

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket :

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : Gilles Cometti maître de conférences UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France. Cet article est un passage de l ouvrage

Plus en détail

EFFET D UN PROGRAMME ANNUEL DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SUR LE DEVELOPPEMENT DES QUALITES MUSCULAIRES DES ESCRIMEURS D ELITE.

EFFET D UN PROGRAMME ANNUEL DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SUR LE DEVELOPPEMENT DES QUALITES MUSCULAIRES DES ESCRIMEURS D ELITE. DEPARTEMENT DES SCIENCES DU SPORT Laboratoire de Biomécanique et de Physiologie EFFET D UN PROGRAMME ANNUEL DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SUR LE DEVELOPPEMENT DES QUALITES MUSCULAIRES DES ESCRIMEURS D ELITE.

Plus en détail

LES DONNEES GENERALES

LES DONNEES GENERALES MUSCULATION EN BASKET LES DONNEES GENERALES LA COURBE DE PRODUCTION DE FORCE (courbe force/temps) Dans le cas d une contraction maximale isométrique que l on peut enregistrer sur un ergomètre qui mesure

Plus en détail

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002)

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) 1 Les conditions : 1) Respecter la santé de l athlète. 2) Mettre la condition physique à sa place. 1) LES PRINCIPES DE LA PREPARATION PHYSIQUE

Plus en détail

LES TESTS DE DETENTE

LES TESTS DE DETENTE LES TESTS DE DETENTE G. Cometti maitre de conférences UFR STAPS Dijon La détente étant une qualité fondamentale, on a vu apparaitre (en provenance d'italie) des systèmes originaux pour mesurer les qualités

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE Dr Jean-Marc SENE médecin du sport praticien-attaché au CHU Pitié-Salpétrière INTRODUCTION Indication Évaluation initiale

Plus en détail

PLANNING MUSCULATION. Période Macrocycle Mésocycle Durée

PLANNING MUSCULATION. Période Macrocycle Mésocycle Durée PLANNING MUSCULATION Macrocycle Mésocycle Durée Nb de séances par semaine 0 Transition REPOS 1 ENDURANCE MUSCULAIRE GENERALISEE 2 sem 0 2 sem 3 2 FORCE 2 sem 4 PPG 3 REPOS RELATIF 4 HYPERTROPHIE 4 sem

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE. Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG

ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE. Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG Un footballeur et son entraîneur passent une petite annonce : «Articulation retrouvée

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS FOOTBALL Une saison pour les U15 Planification et Séances Cédric Cattenoy Sébastien thierry 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 LES CARACTÉRISTIQUES DE LA CATÉGORIE U15...6

Plus en détail

Quoi mesurer et comment?

Quoi mesurer et comment? 20.11.2014 La mesure de la fatigue: Brief Fatigue Inventory (BFI) Mendoza et al Questionnaire avec 10 items Functional assessment of cancer therapy scale (FACT) Cella et al Questionnaire avec 38 items

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

ATELIER BLEU ABDOMINAUX-LOMBAIRES

ATELIER BLEU ABDOMINAUX-LOMBAIRES ABDOMINAUX-LOMBAIRES Grands droits, Obliques, muscles Sacro-Lombaires Exercice 1 (gainage ventral, latéral et dorsal) Restez immobile en appui sur les avant-bras et les pieds (gainage ventral et latéral),

Plus en détail

On ne naît pas champion on le devient!

On ne naît pas champion on le devient! PRÉPARATION PHYSIQUE 014 PEE-WEE-BANTAM AAA AA On ne naît pas champion on le devient! LA PRÉPARATION PHYSIQUE (BIENFAITS) SE SENTIR EN CONFIANCE (ÊTRE BIEN DANS SA PEAU) AMÉLIORER LA CONCENTRATION ET LA

Plus en détail

66 heures de marche!!!!

66 heures de marche!!!! 1 kg de MASSE GRASSE» 7000 kcal ou 30000 kj 1 HEURE de MARCHE à 4 km/h» 180 kcal (750 kj) Les GRAISSES fournissent environ 60 % de l'énergie nécessairen Pour "perdre" 1 kg de GRAISSE, nécessité de. 66

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

ETABLISSEMENTS SCOLAIRES CAHIER DES CHARGES EQUIPEMENTS DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES EN SALLES DE MUSCULATION 1 LES PROGRAMMES ET EPREUVES D EXAMENS Compétences attendues en musculation : connaissances, capacités et attitudes

Plus en détail

Programme estival 2011 - Catégorie "Seniors"

Programme estival 2011 - Catégorie Seniors 2011 - Catégorie "Seniors" Au niveau du footing : Semaine 1 : - Séance 1: Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing à 60% de la Fc max. (normal) - Séance 2 : Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing

Plus en détail

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Suivi médico-physiologique et Football Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Centre Technique National Ouverture en 1988 3 promotions de juniors initialement : INF

Plus en détail

Sommaire. Introduction. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. 3. Démarche pédagogique

Sommaire. Introduction. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. 3. Démarche pédagogique Sommaire Introduction. Définition 2. Répertoire gestuel 3. Démarche pédagogique La musculation est plus qu un phénomène de mode, c est un besoin et une prise de conscience. Un besoin de pratiquer une activité

Plus en détail

L EVOLUTION DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT DE 6 A 16 ANS

L EVOLUTION DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT DE 6 A 16 ANS Rencontres Nationales FFHB La formation initiale du joueur de handball Enjeux pour demain Paris, CNOSF, juin 01 L EVOLUTION DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT DE 6 A 16 ANS Nicolas MASCRET Maître de conférences,

Plus en détail

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2 Les Exercices Types Je vous propose de trouver ci-dessous, des informations concrêtes pour exécuter des Exercices Types correspondant à des Zones d entraînement spécifiques. La Préparation Energétique

Plus en détail

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique PREPARATION PHYSIQUE AVANT REPRISE DES COURS 01/09 OBJECTIF: RETROUVER LES QUALITÉS PHYSIQUES ET ÉNERGÉTIQUEs PLANIFICATION 4 SEMAINES : PPG JUDO CONTENUS MINIMUM POUR LES AMBITIEUX 1 ère semaine du 03/08

Plus en détail

1er Championnat de France De Musculation. Le samedi 27 juin 2015 - INSEP

1er Championnat de France De Musculation. Le samedi 27 juin 2015 - INSEP 1er Championnat de France De Musculation Le samedi 27 juin 2015 - INSEP Formules de compétition Championnat Individuel Homme -75kg; +75kg Championnat individuel Femme -57kg; +57 kg Championnat par équipe

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

Coaching pour la prise de masse

Coaching pour la prise de masse Coaching pour la prise de masse Se lancer dans un programme de prise de masse musculaire sous-entend d'avoir acquis un bon niveau de forme physique ainsi qu'une technique correcte des exercices de base,

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE. Niveau TERMINALE

LA MUSCULATION AU LYCEE. Niveau TERMINALE LA MUSCULATION AU LYCEE Niveau TERMINALE COMPETENCES ATTENDUES EN FIN DE TERMINALE LES DIFFERENTS OBJECTIFS DE LA MUSCULATION Les 3 objectifs principaux de la MUSCULATION REMISE EN FORME ESTHETIQUE PERFORMANCE

Plus en détail

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010 Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Définition de la Préparation Physique «la PP est l ensemble organiséet hiérarchisédes

Plus en détail

TESTS de SELECTION 07,08 et 09 septembre 2015. Tests d Exigences Techniques Préalables 07 septembre 2015

TESTS de SELECTION 07,08 et 09 septembre 2015. Tests d Exigences Techniques Préalables 07 septembre 2015 TESTS de SELECTION 07,08 et 09 septembre 2015 Tests d Exigences Techniques Préalables 07 septembre 2015 Les exigences techniques préalables à l entrée en formation ont pour objectif de vérifier les capacités

Plus en détail

Sport, Santé et Préparation Physique N 26

Sport, Santé et Préparation Physique N 26 Sport, Santé et Préparation Physique N 26 Lettre électronique des entraîneurs du Val-de-Marne NOVEMBRE 2004 Université Paris 12 Conseil général du Val-de-Marne Sommaire de ce numéro : 1) A propos de l

Plus en détail

- ATELIERS DE PREPARATION PHYSIQUE -

- ATELIERS DE PREPARATION PHYSIQUE - - ATELIERS DE PREPARATION PHYSIQUE - DEFINITIONS : La préparation physique, c est l ensemble organisé et hiérarchisé des procédures d entraînement qui visent au développement et à l utilisation des qualités

Plus en détail

La musculation et l'entraînement de la force. Tests, analyse et interprétation

La musculation et l'entraînement de la force. Tests, analyse et interprétation La musculation et l'entraînement de la force Tests, analyse et interprétation Workshop Aigle 23.11.2013 Michaël Duc Plan de la séance 1. Introduction : diagnostic de la force musculaire 2. Evaluation de

Plus en détail

Proprioception. Définition :

Proprioception. Définition : Proprioception Définition : La proprioception est la perception du corps et des membres, de leur position (1) et de leur mouvement(2) dans l'espace, sans que l'individu ait besoin de les vérifier avec

Plus en détail

La Musculation : Comment ça marche? A quoi ça sert?

La Musculation : Comment ça marche? A quoi ça sert? La Musculation : Comment ça marche? A quoi ça sert? B Lefort 2006 Il y plusieurs milliers de fibres musculaires dans chaque muscle. Ce sont de petits vérins travaillant en raccourcissement Chaque fibre

Plus en détail

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis?

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Dr Jean-Baptiste GRISOLI Service de médecine du sport Hôpital SALVATOR APHM Prise en charge du lombalgique, intérêt du bilan isocinétique? Dr GRISOLI Jean-Baptiste

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

Le renforcement. musculaire

Le renforcement. musculaire Le renforcement musculaire Le renforcement Pourquoi le renforcement musculaire Comment renforcer L échauffement Le renforcement : À la maison Avec du matériel En salle Le renforcement spécifique Les étirements

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

CONCEPT DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DE L ENTRAÎNEMENT

CONCEPT DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DE L ENTRAÎNEMENT Myotest présente: CONCEPT DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DE L ENTRAÎNEMENT Le est un concept d entraînement révolutionnaire qui augmente l efficacité des séances de musculation grâce au monitoring de la

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3 62 LUNDI Brasse 1 4 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 2 x 100 m aéro 2 x 100 m jambes ou Brasse 2 Échauffement 200 m libre 2 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 6 x 50 m apnée 200 m souple ou

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Filières et activité sportive KNUTTGEN Journal of Strength and Conditioning Research,

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Dans ce chapitre : Sommaire 93

Dans ce chapitre : Sommaire 93 Dans ce chapitre : Les différents types de contractions musculaires 78 Contraction statique 78 Contraction dynamique 80 Contraction isométrique 80 Contraction auxotonique 80 Contraction isotonique 82 Contraction

Plus en détail