L accueil des 2/4ans : Prendre en compte leurs besoins

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L accueil des 2/4ans : Prendre en compte leurs besoins"

Transcription

1 L accueil des 2/4ans : Prendre en compte leurs besoins Quelles offres d accueil pour les 2/4ans? Différents lieux accueillent ces enfants de 2 à 4 ans : la crèche, l assistante maternelle, la halte garderie, l école, le centre de loisirs sans hébergement et la garderie périscolaire. Pour répondre au mieux aux besoins des enfants, une structure d accueil, quelle qu elle soit, doit : Réfléchir à la mise en place d un projet pédagogique spécifique à la tranche d âge 2-4 ans. Prendre en compte le développement individuel de l enfant dans la collectivité. S organiser autour des besoins de l enfant et de ses parents. S entourer de personnel ayant une formation spécifique petite enfance. La patience, la tolérance et la diplomatie sont des qualités que l assistante maternelle doit acquérir au cours de son expérience professionnelle ; Je crois pouvoir dire que ces qualités sont souhaitables et nécessaires lorsque nous accueillons des enfants entre 2 et 4 ans. Quels que soient les enfants, il est indispensable de leur assurer les besoins fondamentaux, c'est-à-dire ce qui correspond à quelque chose d indispensable à la vie : Respirer, manger et boire, éliminer, se mouvoir, dormir Ce sont les besoins physiologiques. Hiérarchie des besoins de l enfant, d après Abraham Maslow

2 Des besoins vitaux Le sommeil Les rythmes de sommeil sont à respecter. C est pendant le sommeil que se fait, entre autres, la maturation du système nerveux. Dormir c est important : le rêve les hormones qui renforcent le système immunitaire le sommeil paradoxal est réparateur, la soupape est lâchée. Il est fondamental de respecter les veilles et le sommeil de l enfant. Le coucher peut être difficile, c est un moment de séparation pendant lequel l enfant a besoin de sécurité affective. Il vit l instant présent, n a pas de repère dans le temps et l espace. Rythmes des enfants de 2-4ans Sommeil= respect des siestes Vigilance = 11h et 17h Fatigue = 9h et 14h Attention, il faut faire très attention à la séparation de 8 mois à 4 ans. La sensibilité des enfants est très grande à ces âges. Des besoins d ordre psychologique ou social Un besoin de sécurité affective : La qualité de l attachement va permettre à l enfant la confiance en l autre et en lui-même ; bébé va acquérir l estime de soi et la confiance. Un bébé ne vit pas sans sa maman, ou une personne qui lui donne les soins et les besoins nécessaires. Si l attachement n est pas sûr, ces enfants vont s agripper, exprimer une angoisse. Nous devons protéger les enfants, nourrir leur attachement. L enfant ne se développe pas comme un long fleuve tranquille, mais par étapes, chacune d elles apportant de nouvelles compétences. Quand l enfant vient au monde, il a déjà des capacités, des compétences précoces, son propre tempérament.

3 Chez le bébé qui ne se développe pas, si on ne les fournit pas, il risque d avoir des déficits. Dès la naissance, le bébé est séparé de sa maman, pas facile pour ce petit d Homme. Lorsque bébé est tout petit, il ne peut se penser seul, il se vit comme le prolongement de sa mère. Pourtant la séparation physique est bien réelle, alors pour ne pas avoir à ressentir l éloignement, il se met a rêver à sa mère, lorsque celle-ci est absente, il a ainsi le sentiment d être toujours en sa présence et ne souffre pas de son absence. Pour le change, être face au bébé permet une relation privilégiée dans l échange des regards, des sourires, des babillages C est un cadeau! Alors pourquoi le tourner, le retourner? C est une coupure qui peut être évitée. Toute séparation est à ménager avec délicatesse : - Angoisse du 8 ème mois - Peur de perdre leur mère, leur père - Peur du visage étranger (peut se produire également vers 18 mois) - Les entrées en structure collective Il est important de nourrir l affectif et la qualité de la relation. - Ce sont les parents les premiers fabricants (soutien, réconfort et encadrement) de leur enfant vers l autonomie. - Le jeune enfant ne se repère pas dans le temps. Des rituels sont à conseiller : par exemple le coucher doit se dérouler à l identique tous les soirs. - Des moyens qui le relient à sa famille : photos, courrier, objet transitionnel (doudou). Les entrées en structure doivent être si possible ménagées. Songer à la découverte des lieux, à une rencontre entre l enfant, les parents, l équipe d encadrement. Les repères dans l espace sont aussi plus difficiles à établir à cette étape. La plus grande aspiration de l enfant est de grandir. Vers 18 mois 2 ans : c est le début de l intelligence représentative. Une réaction nouvelle devant une découverte : il s arrête, il réfléchit

4 Les besoins de différenciation et d identité passent par le contact avec d autres. Il est important que l enfant soit en contact avec des femmes et des hommes, à qui il va pouvoir s identifier. Toute équipe d encadrement devrait être mixte! Ces relations ne passent pas essentiellement par la parole mais par l attitude, le regard, l expression du visage, le ton de la voix Pour s approprier le monde des adultes, souvent si troublant, l enfant va les imiter. Les jeux symboliques occupent une grande place dans l activité de l enfant. Le besoin d exploration s appuie sur 3 autres besoins : - Le besoin d autonomie : La plus grande aspiration de l enfant est de grandir. Il a envie sans cesse de réussir. Ce n est pas l adulte qui décide à quel moment l enfant doit conquérir son autonomie, c est l enfant qui le manifeste et l adulte par sa vigilance doit le déceler. - Le besoin d activité : Tous les actes de la vie quotidienne sont des activités et souvent, source d apprentissage pour le jeune enfant. A 3-4 ans, l enfant n a pas terminé la découverte de son corps, commencé dans les premières années de sa vie. Les comptines et jeux de doigts, où l enfant va nommer les parties de son corps, sont donc importants. Mais, il ne faut pas oublier que le corps appartient à l enfant et qu on ne peut pas y toucher sans son accord. L enfant à cet âge est très curieux aussi de son corps et de celui de l autre ; il a découvert ou découvre les différences physiques. - Le besoin de mouvement : Le besoin de mouvement est grand chez le jeune enfant : il marche, il grimpe, il saute, il rampe, il cherche son équilibre, il manipule C est une période d apprentissage où il lui faut du temps et de la liberté d action. Le mot à bannir : «Dépêche-toi!». Il n a pas beaucoup d endurance mais il récupère assez vite.

5 Le jeu C est une priorité car jouer c est grandir. Le jeu devrait être considéré comme l activité la plus sérieuse des enfants. L enfant habite son jeu comme il réalise des fantasmes. On s aperçoit que l enfant joue et rejoue, en fait, ses états infantiles : tant qu il n a pas joué au bébé qui pleure, il ne peut pas grandir et dépasser le «bébé» qui pleure en lui. Le jeu du «coucou» est loin d être banal. L enfant maîtrise ainsi la séparation et les retrouvailles. Vers 18 mois, les jeux autour du miroir contribuent à la reconnaissance de soi. Ils sont source de plaisir, l enfant prend conscience de son corps, de son individualité. Un enfant qui s ennuie va devoir réaliser qu il ne peut pas tout attendre de l adulte et qu il doit trouver en lui-même de quoi stimuler sa pensée personnelle, de quoi rêver, de quoi s occuper avec plaisir. L importance du jeu dans la construction de l identité : Jouer à faire semblant. De 2 à 6 ans, viendront les jeux du «faire semblant» : Faire semblant d être papa ou maman, «je ferais la reine et tu seras le roi» Ces jeux symboliques ont une double fonction : la première est de ne plus subir la réalité. Le dentiste a été un «sauvage», qu à cela ne tienne, l enfant arrachera les dents de sa poupée! Le coiffeur a coupé les belles boucles de l enfant, la poupée en sera quitte pour une coupe sévère. Certaines poupées s en souviennent encore! L enfant s exprime véritablement par le jeu. Il est un langage secret. La deuxième fonction du «faire semblant» est d apprendre des rôles futurs. Par la magie du «faire semblant», du déguisement, l enfant vit de manière intense son intégration au monde des hommes. Le dessin de l enfant, expression de la maîtrise du corps. Il n est pas rare de voir, un enfant victorieux, brandissant son dessin en direction d un adulte. Celui-ci accueille parfois la production avec peu d intérêt, le dessin n ayant ni la forme convenue, ni beaucoup de réalisme. Le dessin rejoint alors la poche de l adulte, puis ensuite la poubelle. Cette attitude n est pas seulement due au désintérêt, elle est aussi liée à une méconnaissance des stades de développement de l enfant. Le graphisme nécessite la maîtrise du corps et des gestes. A ce titre, le dessin de l enfant est révélateur de sa motricité. Du gribouillage au traçage puis à l expression par le dessin, le chemin sera relativement rapide.

6 Le langage: De 18 mois à 3 ans, le petit enfant entre dans le monde du langage et tout change. Il est de plus en plus conscient de son existence propre. Cela se traduit par l utilisation du «non», des moments d agressivité. C est entre 1 et 3 ans que l agressivité est au plus fort. L opposition, le changement brusque d humeur, interrogation des interdits, c est par ces manifestations qu il peut réagir à la séparation. Il est accessible au dialogue et il peut penser l absence. A 2 ans, il dispose environ de 300 mots et il peut en associer 2 ou 3. A 3 ans, il comprend le langage de ses activités quotidiennes. Il utilise le «je» et fait des phrases avec sujet, verbe et complément. Il pose aussi des questions : «Pourquoi?» Les assistantes maternelles ont leur rôle à jouer, en complément de celui des parents et de la famille, dans cet apprentissage. L autonomie passe invariablement par l apprentissage de la propreté (vers 2 ans). Ceci s effectue d autant plus rapidement que l on est patient et que l on saura observer la maturité nécessaire à cet effet. L enfant qui cherche la propreté doit être encouragé et stimulé par l entourage, tant familiale, qu accueillant. D où l intérêt de la communication quotidienne entre les adultes. Le stade anal est un moment important dans la maitrise, de l emprise sur les parents. Les zones sphinctériennes, génitales sont des zones qui provoquent du plaisir et qui permet de se développer et grandir. Grandir est une complexité chez l enfant. Le bébé éprouve très tôt du plaisir, celui de suçoter bien sûr, mais aussi d être porté, câliné, caressé, aimé, d être en lien avec les plaisirs de l autre Grandir, c est vivre avec ses pulsions, intérioriser des interdits, pouvoir parler. Grandir, c est apprendre à penser ensemble ou plutôt «avec» l autre. Cet apprentissage prend sa source dans la vie émotionnelle du bébé. Pour grandir, il faut pouvoir régresser, rester petit et garder cette attitude, que l on ne déserte pas ce que l on a vécu, se réserver une possibilité de penser, de ressentir comme avant.

7 Mieux tenir compte des ressources des jeunes enfants et faciliter leurs manifestations nécessite en effet de se défaire d un certain nombre d idées reçues. Rien de tel que l ouverture d esprit pour laisser s exprimer la créativité. Un enfant qui s intéresse aux autres et surtout, à l autre, celui qui n est pas comme lui, qui ne vit pas la même chose que lui, va nourrir ce monde extérieur, gagner en maturité et pouvoir exprimer une pleine créativité. Trop grand à la crèche? Chez l assistante maternelle? Trop petit pour aller à l école? Les conditions d un accueil réussi. L école maternelle semble effectivement plus nettement tournée vers les activités dites «périscolaire» ou «pédagogiques». Cependant, la crèche ou l assistante maternelle propose elle aussi l ensemble de ces activités, même si elles sont moins présentes en termes de durée. L école favorise ensuite la préparation à l écriture, alors que les autres structures accueillantes se centrent sur l expression de la personne, grâce à des activités musicales. La comparaison des activités réalisées à l école et à la crèche révèlent que les enfants réalisent autant d activités dites «pédagogiques» quelle que soit l institution. Un exemple d accueil adapté : La maison des Trois Espaces (dans le Rhône) Une école où chacun à sa place (enfant à partir de 2ans, parents et enseignants). Dès l origine du projet, et avant même que les murs n existent, des maîtres mots ont fait (et continuent à faire) la spécificité de cette école : accueillir, transparence, confiance, respect, partenaire, équipe, parents premiers éducateurs Ces mots sont porteurs de sens, de valeurs pour l ensemble de l équipe enseignante, en vue d un seul et unique objectif : La réussite (au sens large) de chaque enfant. Accueillir, c est tout mettre en œuvre pour que chaque famille, en franchissant la porte de l école, se sente à l aise. C est aussi prendre le temps de recevoir, de se rencontrer, de discuter avec chacun. La rentrée se prépare à l avance, c est une discussion, un débat qui s organise à partir d une question posée par l institutrice : «Pourquoi souhaitez-vous scolariser votre enfant à 2 ans?» Toute réponse est acceptée comme valable : elles sont celles de parents. Une réflexion s engage alors autour de la séparation, de la spécificité de cette tranche d âge. Une bonne «séparation» est possible quand il existe des «bons liens». Apparaît ainsi, la notion de «La suffisamment bonne distance». La scolarisation : il est important de bien préparer une rentrée à l école, de distinguer sa particularité par rapport aux autres lieux collectifs.

8 Les enfants de 2 à 3 ans ont globalement les même besoins, quel que soit leur mode d accueil : ils font en réalité ce qu ils ont envie de faire. S ils y parviennent, c est probablement parce qu il est difficile d imposer à de jeunes enfants des activités qui ne les intéressent pas (ce que les éducateurs et les psychologues savent bien). Il faut développer un accueil des enfants de 2 à 3 ans qui permette de les accepter et de les respecter tels qu ils sont, selon leur état de maturation physiologique et psychologique. Témoignage de conclusion : Au cours de cette formation sur l accueil des enfants de 2-4ans, au fil de ces journées, nous avons travaillé ensemble des réflexions construites et réfléchies qui nous font penser que l enfant de 2-4 ans peut passer les étapes de cette petite enfance si l adulte est à son écoute, s il lui laisse le «droit à la parole», s il est vigilant, n entrave pas la construction de ce bébé qui devient un enfant de plus en plus autonome. Danièle DAVID, assistante maternelle à Quimperlé

9

L'acquisition de la propreté

L'acquisition de la propreté L'acquisition de la propreté La maîtrise des sphincters ou apprentissage de la propreté chez l enfant C est une étape majeure du développement corporel et social des jeunes enfants. Cette acquisition au

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 3 OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 2 ANS A 3 ANS 5 1. DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN PROJET EDUCATIF Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN Révisé en décembre 2013 Le projet éducatif est un outil nécessaire au travail d équipe. Il permet d élaborer

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

Le développement de l enfant & le jeu de 0 à 3 ans

Le développement de l enfant & le jeu de 0 à 3 ans Le développement de l enfant & le jeu de 0 à 3 ans Le Service de Protection Maternelle & Infantile accompagne les parents Quel bonheur de voir un enfant s ouvrir petit à petit à la vie et aux autres, ses

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT Pascale PALY Nadine Massonnière IEN et CPC chargées de mission maternelle en Gironde BESOINS SATISFAITS = COMPORTEMENT ADEQUAT Un enfant dont les besoins ne sont

Plus en détail

Les besoins et les attentes de la personne

Les besoins et les attentes de la personne CHAPITRE Les besoins et les attentes de la personne aux différents âges Les rythmes de vie > Les besoins et les attentes de la personne TDmémo OBJECTIFS > Repérer et justifier les besoins et les attentes

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon tel : 04 78 25 28 11 (entre 11h30 et 13h30 ou après 16h30) Sommaire : *Les horaires *Les programmes *L école au quotidien

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SIESTE ET LE SOMMEIL CPE DU PIC

POLITIQUE SUR LA SIESTE ET LE SOMMEIL CPE DU PIC POLITIQUE SUR LA SIESTE ET LE SOMMEIL CPE DU PIC Adopté au conseil d administration du 5 février 2013 Le CPE du PIC s est dotée d une politique sur la sieste et le sommeil. Il nous semble important d être

Plus en détail

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE)

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) DONNEE A LYON LE 9 MAI 2004 A L OCCASION DE L AG DE LA FEDERATION L INFLUENCE DES JUMEAUX SUR LA FAMILLE ET LA FRATRIE PENDANT LA GROSSESSE Deux grands

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL DE 3 A 6 MOIS Bébé va apprendre à dormir des nuits complètes de 8-9 heures. Il s endort en sommeil lent et diminue le pourcentage de

Plus en détail

Notre démarche éducative privilégie le respect de l enfant, en cohérence avec son développement psychoaffectif et psychomoteur.

Notre démarche éducative privilégie le respect de l enfant, en cohérence avec son développement psychoaffectif et psychomoteur. Association au Service de l Enfance CRECHE FAMILIALE 14 rue Pasteur Cadier 64000 PAU Le projet éducatif et le projet pédagogique ont été élaborés en collaboration avec l équipe d encadrement et les assistantes

Plus en détail

L ALIMENTATION ET LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT. 1 L alimentation

L ALIMENTATION ET LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT. 1 L alimentation 1 L ALIMENTATION ET LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT Soit deux domaines à explorer qui ne sont pas questionnés sans raison car les difficultés alimentaires ou de sommeil chez les enfants constituent les motifs

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Le développement du langage oral chez l enfant

Le développement du langage oral chez l enfant Le développement du langage oral chez l enfant Par Alessandra Biner, Anne Dauvin, Isabelle Pulfer, Logopédistes Cette conférence a été donnée dans le cadre de soirées de parents du secteur de la petite

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux?

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Toulouse 28 mars 2015 JOURNEE ACADEMIQUE AGEEM «Nouveaux programmes»?

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques 1 ACTIVITÉ Domaine Objectif général Compétences Éducation scientifique Langue française Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques Prendre conscience de son profil sommeil.

Plus en détail

Politique du sommeil

Politique du sommeil Politique du sommeil Centre de la Petite Enfance Beauce-Sartigan Politique du sommeil Novembre 2012 Objectif; L objectif de cette politique est de guider le personnel éducateur et d informer les parents

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES Réseau de bénévoles auprès des personnes âgées à domicile ou en établissements, à Rumilly L être humain a des besoins physiques (manger, boire, respirer,

Plus en détail

Développement. l enfant

Développement. l enfant Développement de l enfant No : 1 Vinaigre ou miel : Dans ce livre, il plaide en faveur de méthodes actives et positives qui favorisent chez l enfant la confiance, l estime de soi et le sentiment de compétence.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat?

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat? Compte-rendu de la soirée-débat du RAM du 25 juin 2015 Thème: «La distance professionnelle entre professionnelles de la petite enfance» Pour cette ultime soirée-débat de l'année, il a été fait le choix

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

votre enfant et son sommeil

votre enfant et son sommeil votre enfant et son Avant-propos Le temps de n est pas du temps perdu, car dormir est une activité aussi importante que manger et respirer. Le bon s apprend et cela n est pas toujours de tout repos pour

Plus en détail

PROJET DE SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS

PROJET DE SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS PROJET DE SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Ecole maternelle (Nom Commune ou RPI) REP Zone revitalisation rurale Politique la Ville Autre Adresse :. Tel : Courriel : Nom la directrice, du

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

Accueil de loisirs du «P tit Val» 3-5 ans Projet Pédagogique Été 2013

Accueil de loisirs du «P tit Val» 3-5 ans Projet Pédagogique Été 2013 Accueil de loisirs du «P tit Val» 3-5 ans Projet Pédagogique Été 2013 Ce projet comprend un volet particulier concernant la tranche d âge des enfants de 3 ans (et moins) non scolarisés et inscrits à l

Plus en détail

CAP Petite Enfance / EP1 / Les facteurs de développement de l'enfant / Partie 3

CAP Petite Enfance / EP1 / Les facteurs de développement de l'enfant / Partie 3 L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 27 mars 2014 Modifié le 10 Octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / Les facteurs

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

TEXTES INTÉRESSANTS À LIRE...

TEXTES INTÉRESSANTS À LIRE... TEXTES INTÉRESSANTS À LIRE... Retour page des parents Voici des textes qui sont souvent envoyés aux parents de l'école et que nous mettons à la disposition des visiteurs du site et aux parents qui voudraient

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

démarrer à la maison Pédagogie et organisation

démarrer à la maison Pédagogie et organisation démarrer L ecole à la maison Pédagogie et organisation Table des matières Le livre est disponible sur le site http://ecole-vivante.com ISBN 978-2-9515625-7-8 EAN 9782951562578 Cliquez sur les n de pages

Plus en détail

Les coins jeux. à l Ecole Maternelle. Un outil au service des apprentissages...

Les coins jeux. à l Ecole Maternelle. Un outil au service des apprentissages... Les coins jeux à l Ecole Maternelle Un outil au service des apprentissages... 1 L enfant et le jeu JEU: du latin jocus : amusement et ludus : jeu 2 "le jeu, c est le travail de l'enfant, c est son métier,

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

Stages : Ateliers pratiques

Stages : Ateliers pratiques Stages : Ateliers pratiques ***** Pour nous contacter ou pour vous inscrire : Tel : 06 68 65 20 20 ou mail : dforcari@gmail.com Stages Automne/Hiver 2015/2016 1 - Savoir se relaxer, s entraîner au lâcher-prise

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans 1 Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans Etablissements d accueil collectif : Les multi accueils : régulier ou irrégulier (+ de 20h), occasionnel régulier ou occasionnels purs (- de 20h),

Plus en détail

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE Les modèles ci-dessous couvrent une période de 2 semaines, et ont trois couleurs : une couleur pour le temps de résidence chez le parent A, une couleur pour le temps de

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

PROJET EDUCATIF VELS 2013

PROJET EDUCATIF VELS 2013 PROJET EDUCATIF VELS 2013 SOMMAIRE OBJECTIFS DU SEJOUR p 2 LES INTENTIONS EDUCATIVES DE L EQUIPE D ENCADREMENT Notre projet p 3 Les règles de vie commune..p 4 LE ROLE DE CHACUN Directeur p 4 Animateurs

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans?

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans? La psychologie de l enfant Qui sont les 7-12 ans? Leurs activités péri-scolaires : Les enfants en sont les plus gros consommateurs 44% des enfants pratiquent un sport en dehors de l école et 28% une activité

Plus en détail

S approprier le langage

S approprier le langage S approprier le langage Ecole Maternelle CORSY Petite section Classe de Valérie Encadré par Marie Noëlle ROUBAUD YVARS Isabelle LEYVASTRE Joan LAURET Julie avec MATTHIEU Dominique (Erasmus suisse) 1 LE

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas...

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas... d'éveil Couleurs Le jardin des premiers pas... Création et gestion de crèches au service des entreprises et des collectivités Projet éducatif - Crèche de Colomiers Contact : Le directeur : Frédéric Alibert

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

Séminaire École maternelle Séminaire Les temps éducatifs, temps d apprentissages La sieste

Séminaire École maternelle Séminaire Les temps éducatifs, temps d apprentissages La sieste Séminaire École maternelle Séminaire Les temps éducatifs, temps d apprentissages La sieste I) Les besoins physiologiques de l enfant Le BOEN Hors série n 1 du 14 février 2002 indique : «L organisation

Plus en détail

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Liévin, avril 2001. 50 stagiaires participaient aux Rendez-Vous Georges Petit pour écouter des intervenants, assister à un

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg PROJET : ATELIERS «LECTURE PARENT-ENFANT» Les ateliers «Lecture parent-enfant» sont des ateliers de formation et de prévention. Les parents y acquièrent

Plus en détail

Temps d Accueil Collectif CHARTE D ACCUEIL

Temps d Accueil Collectif CHARTE D ACCUEIL Temps d Accueil Collectif CHARTE D ACCUEIL L un des objectifs du Relais Assistantes Maternelles est de favoriser les rencontres entre assistantes maternelles et les enfants qu elles accueillent. Ces temps

Plus en détail

La prise en charge au fauteuil ou sous sédations? 12/03/2013. 1 Continuité thérapeutique. 2 Soins interrompus. 3 Soins impossibles

La prise en charge au fauteuil ou sous sédations? 12/03/2013. 1 Continuité thérapeutique. 2 Soins interrompus. 3 Soins impossibles Moulis Estelle MCU-PH Odontologie Pédiatrique Université Montpellier I 1 Un enfant très jeune (0 à 5 ans) Un enfant présentant des polycaries Caries Précoces du jeune Enfant Un enfant qui a peur : anxieux,

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

Abteilung für schulische Evaluation

Abteilung für schulische Evaluation Questionnaire pour les parents type d enseignement de votre enfant/vos enfants: (si vous avez plusieurs enfants dans cette école, remplissez svp pour l enfant aîné) école fondamentale: école maternelle

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Accueil de Loisirs de Métabief Familles Rurales Rue du village 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Description du centre : Ce centre est un accueil de loisirs sans hébergement. Il est

Plus en détail

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Un livret, pour qui? Ce livret est destiné aux parents et futurs parents qui souhaitent trouver un mode de garde

Plus en détail

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école Bien vivre son année scolaire Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école La rentrée scolaire peut être une source de stress pour bien des enfants, des adolescents et leurs parents.

Plus en détail

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie Confiance en soi 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi MOUNET Sylvie www.osezvotrereussite.com Page 1 sur 9 Technique 1 Voici 10 attitudes qui diminuent la confiance en soi. La technique

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

CONFÉRENCES OUVERTES AU PUBLIC LES VENDREDIS SOIRS (20H30-22H)

CONFÉRENCES OUVERTES AU PUBLIC LES VENDREDIS SOIRS (20H30-22H) Formation Professionnelle Petite Enfance Pour Professionnels de la Petite Enfance Assistantes maternelles Educateurs spécialisés Travail de recherche sur la Petite Enfance Professionnalisation des pratiques

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

Une histoire. de famille! La découverte de la lecture et de l écriture

Une histoire. de famille! La découverte de la lecture et de l écriture La découverte de la lecture et de l écriture Une histoire de famille! La découverte de la lecture et de l écriture, c est un petit plaisir à développer avec son enfant pour le grand plaisir de le voir

Plus en détail

L apprentissage de la propreté

L apprentissage de la propreté Cabinet de pédiatrie des Docteurs Catherine Peyrade et Alain Terrisse 195, Avenue Janvier Passero 06120 Mandelieu Tél : 04.93.93.11.30 Fax : 04.93.93.59.30 L apprentissage de la propreté Ce texte est un

Plus en détail

CRÈCHE FAMILIALE DE LA MAISON PETITE ENFANCE PROJET DE VIE

CRÈCHE FAMILIALE DE LA MAISON PETITE ENFANCE PROJET DE VIE 1 CRÈCHE FAMILIALE DE LA MAISON PETITE ENFANCE PROJET DE VIE Ce document résulte de la réflexion menée par l équipe sur le sens de sa pratique au quotidien. C est pour chaque professionnel, un support

Plus en détail

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION Qu est-ce que la récréation? Un temps de reconstruction : Récréation vient des mots «recréer», construit d après le mot «création». C est un temps

Plus en détail

«Petits moments» p. 1

«Petits moments» p. 1 # Mai 2013 «Petits moments» p. 1 Un «petit» peu de lecture p.2 et 3 «Petit» rappel p.4 «Petites» annonces p.5 «Petits» voyages Julie, stagiaire éducatrice de jeunes enfants, a souhaité travailler sur le

Plus en détail

Les Formations adultes pour l Eveil musical des petits

Les Formations adultes pour l Eveil musical des petits Les Formations adultes pour l Eveil musical des petits Présentation de l activité d Éveil musical Cet atelier d Eveil musical vise à former le personnel de la crèche, de la PMI ou du relais assistantes

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE LA CRECHE FAMILIALE DE CHANTILLY

PROJET PEDAGOGIQUE DE LA CRECHE FAMILIALE DE CHANTILLY PROJET PEDAGOGIQUE DE LA CRECHE FAMILIALE DE CHANTILLY «Les Cantilous» Notre principal objectif est la perception de l enfant comme un être unique en soulignant l importance de sa prise en charge individuelle.

Plus en détail

www.provincedeliege.be/pse Photo langage

www.provincedeliege.be/pse Photo langage www.provincedeliege.be/pse 1 Photo langage Le photo langage Durée : Une heure pour le groupe classe ou 20 minutes par Technique : Expression orale sur base de supports visuels. atelier. Matériel : 30 photographies.

Plus en détail

Pour une gestion des comportements difficiles à l école

Pour une gestion des comportements difficiles à l école Pour une gestion des comportements difficiles à l école INTRODUCTION Lorsqu on pense à un élève qui a des difficultés de comportement, on le définit comme celui qui ne suit pas les consignes, ne respecte

Plus en détail