SERVICE TECHNIQUE : Fax : : Cette AIC annule et remplace l AIC 04/12 PAC-N

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICE TECHNIQUE : 05 57 92 57 57 Fax : 05 57 92 57 77 : sia-direction@aviation-civile.gouv.fr. Cette AIC annule et remplace l AIC 04/12 PAC-N"

Transcription

1 SERVICE TECHNIQUE : Fax : : Site SIA : AIC PAC-N A 05/12 Date de publication : 20 SEP OBJET : Mise en oeuvre des procédures d approche aux instruments de type RNP APCH communément appelées approches RNAV(GNSS) - Version correcte. 1 INTRODUCTION Cette AIC annule et remplace l AIC 04/12 PAC-N En application des dispositions de la résolution A37/11 de l OACI, visant à couvrir l ensemble des extrémités de piste homologuées pour le vol aux instruments de procédures d approche utilisant le GNSS, y compris avec guidage vertical lorsque cela est possible, la DGAC publie de nombreuses procédures d approche cartographiées sous le titre RNAV(GNSS). Ces publications sont conformes à la spécification de navigation de type RNP APCH, telle que définie dans le Manuel de la navigation fondée sur les performances (PBN) Doc 9613 de l OACI. La présente circulaire d information aéronautique a pour but d informer des dispositions concernant l utilisation de ces approches RNAV(GNSS) en Nouvelle Calédonie et à Wallis et Futuna par les pilotes d aéronefs (avion ou hélicoptère) et les exploitants français et étrangers. Une carte d approche RNAV(GNSS) peut contenir les informations correspondant à trois types possibles d approches. identifiée sur la carte d approche par la ligne L approche de non précision 1 de minimums L approche «APV BaroVNAV» identifiée sur la carte d approche par la ligne de minimums L approche «APV SBAS» identifiée sur la carte d'approche par la ligne de minimums LNAV - MDA/MDH LNAV/VNAV - DA/DH LPV - DA/DH La couverture SBAS ne concerne pas la Nouvelle Calédonie et Wallis et Futuna, les minimums LPV ne seront donc pas applicables. Les minimums qui seront susceptibles d être publiés en Nouvelle Calédonie et à Wallis et Futuna sont uniquement les minimums LNAV et LNAV/VNAV (qui seront, chaque fois que cela est possible, publiés sur la même carte). En revanche, en France métropolitaine le renforcement SBAS est applicable, se reporter à l AIC France A 06/12 pour plus d information. Les critères techniques relatifs à la réalisation des approches RNAV(GNSS) sont consignés dans le guide technique «Guide TECHNIQUE O1 PBN : Guide des opérations RNP APCH appelées communément RNAV (GNSS)», publié dans la rubrique exploitation technique des aéronefs sur le site de la DGAC en version française et anglaise : Il est rappelé que la consigne opérationnelle F définit les exigences relatives à la réalisation des approches RNAV (GNSS) en avion ou en hélicoptère. Cette consigne s applique : - aux exploitants d aéronefs détenteurs d un CTA émis par la France, - aux pilotes d aviation générale réalisant des approches RNAV(GNSS), - aux organismes de formation. 1 Ce sont les approches de non précision aux instruments RNAV à l aide du système GNSS publiées depuis 2004 Page 1/5

2 2 ELIGIBILITE DES AERONEFS AIC N 05/12 Afin d effectuer les approches RNAV(GNSS), la capacité «RNP APCH» de l aéronef doit être certifiée. 2.1 Pour les exploitants français et pilotes détenteurs d une licence émise par la DGAC - Les critères de certification applicables pour les approches RNAV(GNSS) conduisant à des minimums LNAV et LNAV/VNAV sont décrits dans le document «AMC 20_27» (AIRWORTHINESS APPROVAL AND OPERATIONAL CRITERIA FOR RNP APPROACH OPERATIONS (RNP APCH) including APV Baro-VNAV operations) 2.2 Pour les exploitants étrangers La capacité «RNP APCH» de l aéronef doit avoir été certifiée par l autorité d immatriculation de l aéronef. 3 APPROBATION 3.1 Transport Public Pour conduire une approche RNAV(GNSS), la compagnie aérienne doit avoir été approuvée par son autorité de tutelle. Une mention au CTA (Spécifications opérationnelles) doit faire référence à la capacité opérationnelle approuvée par type d avion. 3.2 Aviation générale Cas des pilotes détenteurs d une licence émise par la DGAC: Avant d effectuer une approche RNAV(GNSS), le pilote doit avoir suivi une formation approuvée par la DGAC conforme au chapitre 3.6 du Guide TECHNIQUE O1 PBN (voir le paragraphe 6 Textes de référence). Autres pilotes Pour conduire une approche RNAV(GNSS), l aéronef et son équipage doivent avoir été autorisés par l autorité d émission de la licence du pilote. 4 PROCEDURES OPERATIONNELLES 4.1 Sélection des aérodromes à la préparation du vol 1. Lorsque le règlement opérationnel applicable à l exploitant n exige pas d aérodrome de dégagement à destination : l aérodrome de destination doit aussi être accessible au travers d une approche conventionnelle (non RNAV(GNSS)). 2. Lorsque le règlement opérationnel applicable à l exploitant exige au moins un aérodrome de dégagement : les aérodromes de dégagement doivent être accessibles au travers d une approche conventionnelle (non RNAV(GNSS)). 3. Une approche RNAV(GNSS) ne peut être retenue pour la sélection d un aérodrome de dégagement au décollage. 4.2 Couverture GNSS et Information Aéronautique Il incombe à l exploitant de s assurer de la couverture et de la disponibilité prévue du GNSS pour les vols qu il programme. La couverture du GPS est mondiale, mais le GNSS ABAS est basé sur un renforcement du GPS de nature algorithmique visant à assurer l intégrité des signaux du GPS. Un des algorithmes les plus employés est désigné par l acronyme «RAIM» (Receiver Autonomous Integrity Monitoring). La disponibilité de ce renforcement varie en fonction de la géométrie des satellites GPS et du type d algorithme mis en oeuvre dans l avionique. Des logiciels ou des outils, disponibles sur Internet, peuvent être utilisés pour évaluer cette disponibilité (ex outil Augur d Eurocontrol Afin d être informé des déviations à la couverture nominale, l exploitant dispose de trois types d informations GNSS dont l utilisation est décrite dans les paragraphes et : - Les NANU (signifiant Notice Advisory to NAVSPACE Users - en France il n y a pas de NOTAM GPS publiés) : relatifs à l état des satellites de la constellation GPS ; - les NOTAM RAIM : relatifs à l indisponibilité de la fonction de surveillance autonome de l intégrité RAIM. Ces NOTAM sont fournis pour chaque aérodrome où est publiée une approche RNAV (GNSS) conduisant à des minimums LNAV ou LNAV/VNAV ; Page 2/5

3 NANU GPS Ils sont émis par l U.S Coast Guard Station, Washington DC (indicateur OACI KNMH). Ils peuvent être obtenus : - par interrogation directe de la banque de donnée des USA, via le RSFTA, en utilisant le format de message de service suivant : SVC RQ INT LOC=KNMH adressé à KDZZNAXX (disponibles sur ; - par consultation de la banque de données aéronautiques française (BDA) : en s adressant à un Bureau Régional d Information et d Assistance aux vols, via l interface Olivia (http://olivia.aviation-civile.gouv.fr/ ou bornes situées sur les aérodromes), choisir les rubriques «NOTAM» puis «bulletin d aérodrome». Cocher les cases «NOTAM GPS» et «I», puis cliquer «Ok». NOTAM RAIM Les NOTAM RAIM sont émis pour chaque aérodrome français doté d'une procédure RNAV (GNSS) disposant des minimums LNAV et LNAV/VNAV, dès lors qu'une indisponibilité de la fonction autonome de surveillance de l'intégrité (RAIM) est prévue dans les 24 heures à venir. L angle de masquage des satellites GPS considéré dans les NOTAM RAIM pour les prévisions est de 5. En Métropole, ces NOTAM sont émis par le SIA toutes les 24 heures pour chaque aérodrome concerné. Pour les besoins de l Outre-Mer, seront chargés de la diffusion des NOTAM sur les aérodromes concernés : - le BNI de PAPEETE pour la Polynésie Française : NTAAYNYX ; - le BNI de Cayenne Rochambeau pour la Guyane Française : SOCAYNYX ; - le BNI de TRINIDAD et TOBAGO pour les Antilles Françaises : TPPPYNYX ; - le BNI de FIDJI pour la Nouvelle Calédonie : NFOFYNYX ; - le BNI d ANTANANARIVO (MADAGASCAR) pour la Réunion et Mayotte : FMMMYNYX ; - le BNI d OTTAWA pour Saint Pierre et Miquelon : CYHQYNYX Pour une approche RNAV(GNSS) conduisant à des minimums LNAV ou LNAV/VNAV L exploitant doit s assurer, à la préparation du vol, de la disponibilité de la fonction RAIM (ou toute fonction équivalente) à l heure prévue d arrivée (ETA) +/-15 minutes en utilisant, soit les NOTAM RAIM, soit l outil de prévision de l équipement de bord (ou un logiciel assurant la même fonction que celui de l équipement de bord). Dans ce dernier cas, les informations sur l éventuelle indisponibilité de satellites doivent être insérées dans le programme prédictif. Egalement, si l outil de prévision utilise un angle de masquage spécifique, l exploitant doit s assurer que l angle de masquage retenu est cohérent avec celui de l équipement de bord. Pour certaines architectures avionique, la prédiction RAIM peut n être requise que dans certains cas (fonction de la disponibilité de la constellation) et doit être détaillée dans les sections ad hoc du supplément au manuel de vol (AFM). Dans le cas de systèmes GNSS comportant une fonction RAIM utilisant une information d'altitude barométrique, et lorsque cette information d altitude n'est pas transmise automatiquement au système GNSS, le pilote devra entrer manuellement le calage altimétrique adéquat (En général à l'iaf ou à 30 NM de l'aérodrome de destination). Nota 1 : La disponibilité du RAIM nécessite la réception d un nombre minimum de satellites. L hybridation barométrique permet de réduire ce nombre d une unité. Nota 2 : Afin de déterminer quel type de prédictions utiliser, prédictions avec hybridation barométrique ("baro-aided)" ou sans hybridation barométrique ("non baro-aided)", il faut savoir si une entrée d altitude barométrique alimente l installation de bord concernée ou non. Dans le cas où une prédiction RAIM est requise, une nouvelle vérification RAIM devra être effectuée par l équipage avant de débuter l approche, si l heure prévue d arrivée (ETA) est différente de plus de 15 minutes de celle estimée à la préparation du vol. Cette vérification est faite automatiquement par les équipements ETSO/TSO C129a Class A1, 2 NM avant le FAF. En cas d indisponibilité prévue du RAIM ou, plus généralement du GNSS ABAS, les minimums LNAV et LNAV/VNAV ne sont plus accessibles et l équipage doit utiliser d'autres moyens de navigation, choisir une autre destination ou retarder le vol. Page 3/5

4 4.3 Phraséologie Au niveau phraséologie, il n est pas fait de distinction entre les différents types d approches RNAV(GNSS) (pas de distinction en fonction des minimums LNAV/VNAV ou LNAV). Dès le premier contact radio avec le contrôle d approche, la clairance d approche RNAV est demandée par le pilote après vérification qu elle peut être entreprise. o Phraséologie de base du pilote, puis du contrôleur pour effectuer une approche RNAV(GNSS) en piste 29 : Pilote: ACI 900, demandons approche RNAV piste 29 ATC : ACI 900, autorisé approche RNAV piste 29 o Phraséologie en cas de perte de capacité RNAV: Pilote : AIC 900, RNAV impossible cause équipement o Phraséologie pilote/contrôleur en cas d approche initiale et intermédiaire RNAV1 (ODRAN 1A dans l exemple) possédant un identifiant suivie d une approche finale RNAV (GNSS) Pilote: ACI 900, demandons approche [finale] RNAV piste 11 ATC : ACI 900, autorisé ODRAN 1A pour [finale] RNAV piste 11 Puis ATC : ACI 900, autorisé Approche [finale] RNAV piste Approche interrompue La plupart des trajectoires d approche interrompue en France sont des procédures RNAV basées sur un niveau de performance compatible au minimum avec l utilisation d un récepteur GNSS ABAS (de type GPS renforcé par RAIM). Note : la disponibilité du GPS renforcé RAIM pour l approche interrompue est supérieure à celle requise pour l approche finale, en effet la précision de navigation requise pour l approche interrompue est de 1 NM pendant 95% du temps contre 0,3 NM pendant 95% du temps pour l approche finale. Les prédictions de disponibilité RAIM obtenues par NOTAM ou par les outils spécifiques aux exploitants ne sont donc pas représentatives de la disponibilité de l approche interrompue. Le principal événement redouté menant à une perte simultanée du guidage GNSS en approche finale et en approche interrompue est la perturbation due à un brouillage. Si la trajectoire d approche interrompue est une procédure RNAV (qui ne repose pas sur des moyens de radionavigation conventionnels) : L exploitant doit avoir défini au préalable dans ses procédures, une procédure d urgence pour le cas où la perte du guidage RNAV en cours d approche ne permet plus le suivi de la procédure d approche interrompue prévue pour la piste considérée. Cette procédure d urgence consistera à suivre une trajectoire à l estime, permettant d atteindre une altitude suffisante et prenant en compte : les obstacles les performances de l avion Les contraintes d espace aérien 5 POINTS PARTICULIERS POUR LA GESTION DU PLAN VERTICAL BARO VNAV 5.1 QNH et calage altimétrique Les pilotes doivent savoir que la trajectoire verticale fondée sur des informations Baro VNAV est influencée par les erreurs de calage altimétrique. Ces erreurs ne peuvent pas être détectées par une vérification croisée entre l indication de l altimètre et les valeurs indiquées sur la carte d approche (vérification altitude distance). Les approches APV BaroVNAV (minimums LNAV/VNAV) ne sont pas autorisées en absence de calage altimétrique local (QNH local). Page 4/5

5 Il est aussi important que le pilote dispose d une information de calage altimétrique récente. L équipage peut ainsi demander la confirmation du calage altimétrique avant le passage du FAF. Lorsqu'une exigence d'acquisition de QNH local est donnée sur une carte d approche RNAV(GNSS), en cas d'absence de l ATS les minimums LNAV/VNAV ne sont pas autorisés, seuls les minimums LNAV peuvent être envisagés. 5.2 Compensation de Température Si la température est éloignée de la valeur ISA, le plan vertical Baro VNAV sera différent du plan nominal de la procédure, sans incidence sur les informations présentées au pilote. Ainsi une pente verticale basée sur l information altimétrique sera plus faible par temps froid et plus forte par temps chaud sans qu il n y ait d écart vertical affiché à l indicateur de déviation verticale du pilote. Cas des températures inférieures à la température minimale publiée sur la carte d approche Sur les cartes d approches RNAV(GNSS) pour lesquelles il y a une approche APV BaroVNAV (présence des minimums LNAV/VNAV), une température minimale d utilisation est indiquée. De façon générale, les pilotes ne devraient pas utiliser la fonction (Baro)VNAV du FMS lorsque la température est inférieure à cette température limite publiée sur la carte d approche. L approche de non précision associée (minimums LNAV) peut être effectuée mais la gestion du plan vertical devrait se faire avec une autre technique de vol (vitesse verticale (V/S) ou angle de vol (FPA). Les pilotes doivent alors appliquer les corrections en température froide nécessaires pour respecter les différentes altitudes minimales publiées à savoir : - les altitudes hauteurs pour le segment final (FAF, SDF, tableau altitude/distance) ; - la MDA/H; - les valeurs de V/S et/ou de FPA. 1. Si les variations de température ne peuvent pas être compensées par le système avionique, l approche APV BaroVNAV n est pas permise lorsque la température transmise à l équipage est inférieure à la température limite publiée sur la carte d approche. 2. Si les variations de températures peuvent être compensées par le système avionique, l approche APV Baro VNAV est permise mais les pilotes doivent alors appliquer les corrections en température froide nécessaires pour respecter la DA/DH. 6 TEXTES DE REFERENCES Les documents de référence sont : - La consigne opérationnelle DSAC F du 19 décembre 2011, concernant la réalisation des approches RNP APCH et les formations associées, disponible sur : Elle remplace la consigne opérationnelle DCS F Le GUIDE TECHNIQUE O1 PBN Guide des opérations RNP APCH appelées communément RNAV(GNSS) disponible sur : - Le manuel PBN (doc 9613) de l OACI qui définit les spécifications de navigation RNP APCH - Annexe 6 de l OACI o Part I - 9 ième édition juillet International Commercial Air Transport chapitre o Part II - 7 ième edition juillet International General Aviation - chapitre AMC AIRWORTHINESS APPROVAL AND OPERATIONAL CRITERIA FOR RNP APPROACH OPERATIONS (RNP APCH) including APV Baro-VNAV operations) Page 5/5

GUIDE TECHNIQUE O1 - PBN Guide des opérations RNP APCH appelées communément RNAV(GNSS)

GUIDE TECHNIQUE O1 - PBN Guide des opérations RNP APCH appelées communément RNAV(GNSS) Direction de la sécurité de l Aviation civile Direction navigabilité et opérations Pôle spécialistes et techniques GUIDE TECHNIQUE O1 - PBN Guide des opérations RNP APCH appelées communément RNAV(GNSS)

Plus en détail

Plan PBN France PLAN FRANÇAIS DE MISE EN ŒUVRE DE LA NAVIGATION FONDÉE SUR LES PERFORMANCES

Plan PBN France PLAN FRANÇAIS DE MISE EN ŒUVRE DE LA NAVIGATION FONDÉE SUR LES PERFORMANCES Plan PBN France PLAN FRANÇAIS DE MISE EN ŒUVRE DE LA NAVIGATION FONDÉE SUR LES PERFORMANCES Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement PLAN PBN FRANCE PLAN FRANÇAIS

Plus en détail

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR)

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Doc 9905 AN/471 Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Approuvé par le Secrétaire général et publié sous son autorité Première édition 2009

Plus en détail

MÉMENTO À L USAGE DES UTILISATEURS DES PROCÉDURES DE VOL AUX INSTRUMENTS - MUP -

MÉMENTO À L USAGE DES UTILISATEURS DES PROCÉDURES DE VOL AUX INSTRUMENTS - MUP - direction générale de l Aviation civile 50, rue Henry-Farman 75720 Paris cedex 15 MÉMENTO À L USAGE DES UTILISATEURS DES PROCÉDURES DE VOL AUX INSTRUMENTS - MUP - 8 ème édition du 30 juin 2012 Document

Plus en détail

PLAN PBN MAROC PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA NAVIGATION FONDÉE SUR LES PERFORMANCES (PBN) Plan National PBN Page 1 VERSION 1.

PLAN PBN MAROC PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA NAVIGATION FONDÉE SUR LES PERFORMANCES (PBN) Plan National PBN Page 1 VERSION 1. PLAN PBN MAROC PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA NAVIGATION FONDÉE SUR LES PERFORMANCES (PBN) VERSION 1.0 Plan National PBN Page 1 Generated by CamScanner from intsig.com Sommaire 1. Objet... 2 2. Contexte

Plus en détail

LETTRE D ACCORD ATS/MET DE LA REPRESENTATION DE L ASECNA AUPRES DE MADAGASCAR. (Note présentée par la Représentation de l ASECNA auprès de Madagascar)

LETTRE D ACCORD ATS/MET DE LA REPRESENTATION DE L ASECNA AUPRES DE MADAGASCAR. (Note présentée par la Représentation de l ASECNA auprès de Madagascar) ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE BUREAU AFRIQUE OCCIDENTALE ET CENTRALE (WACAF) Séminaire Régional de l OACI sur la Coordination ATS/MET/Pilotes (Yaoundé, Cameroon, 23 25 August 2010) ATS/MET/Pilot/2010

Plus en détail

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015 AGENCE POUR LA SÉCURITÉ DE LA NAVIGATION AÉRIENNE EN AFRIQUE ET A MADAGASCAR Phone : +(221) 33.869.23.32 +(221) 33.869.23.46 Fax : +(221) 33.820.06.00 AFTN : GOOOYNYX E-mail : dakarbni@asecna.org Web :

Plus en détail

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR 1. DEFINITION: La procédure d'arrivée est la phase transitoire entre la croisière et l'approche. Elle permet de rejoindre l'un des IAF (Initial Approch Fix), point de départ

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES CARTES IAC A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION Nous allons présenter les cartes «Instrument

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

INFO SECURITE DGAC N 2011/2

INFO SECURITE DGAC N 2011/2 Opérateurs concernés : Sujet : Objectif : Prestataires de services de navigation aérienne Exploitants d aéronefs en transport public, en aviation générale et en aviation de loisir Vent arrière au sol et

Plus en détail

ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ENR 2.1 Régions d information de vol, régions supérieures d information de vol et régions de contrôle terminal 2.1.1 Régions d information de

Plus en détail

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. FONCTIONNEMENT DES RADAR : Les radars de contrôles aériens sont des instruments de télédétection utilisés

Plus en détail

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Consulter l alinéa 421.05(2)d) du Règlement de l aviation canadien (RAC). Une fois rempli, il permet

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté.

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté. Arrêté du Ministre de l Equipement et du Transport n 93-02 du 22 janvier 2002 fixant les programmes et les épreuves des examens pour l obtention de la licence et des qualifications de contrôleur de la

Plus en détail

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ;

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ; Bulletin officiel n 4992 du 20 moharrem 1423 (4 avril 2002) Arrêté du ministre du transport et de la marine marchande n 119-02 du 11 kaada 1422 (25 janvier 2002) fixant les programmes et le régime des

Plus en détail

LES ÉQUIPEMENTS EMBARQUÉS

LES ÉQUIPEMENTS EMBARQUÉS LES ÉQUIPEMENTS EMBARQUÉS 1. INTRODUCTION Dans l'un des champs de votre plan de vol, vous devez insérer une ou plusieurs lettres correspondant aux équipements de radiocommunication, de navigation et d

Plus en détail

Les approches avec exigence de performance de navigation (RNP 1) RNP APCH - DECEMBRE 2012 POUR LA SIMULATION DE VOL SEULEMENT

Les approches avec exigence de performance de navigation (RNP 1) RNP APCH - DECEMBRE 2012 POUR LA SIMULATION DE VOL SEULEMENT 1/52 Les approches avec exigence de performance de navigation (RNP 1) Table des matières Introduction sur les approches avec exigence de performances...3 Typologie des approches...3 Exploitation opérationnelle...5

Plus en détail

CAPACITÉ ET EFFICACITÉ. Rapport sur la navigation aérienne

CAPACITÉ ET EFFICACITÉ. Rapport sur la navigation aérienne CAPACITÉ ET EFFICACITÉ Rapport sur la navigation aérienne Édition 2014 Une approche coordonnée de l évolution du système de navigation aérienne La fiabilité de l accès aux services de transport aérien

Plus en détail

PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC

PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC Version française INTERNATIONAL VIRTUAL AVIATION ORGANISATION PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC * Ce guide a été conçu afin d aider les Pilotes et les Contrôleurs concernant la phraséologie spécifique

Plus en détail

ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN

ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 0. INTRODUCTION : Après vous être connecté, vous

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A)

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) Manuel de formation pratique PPL(A) PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux instructeurs et aux élèves pilotes.

Plus en détail

Modèle de Manuel de. Système de Management de la Sécurité, et SMS/SGS

Modèle de Manuel de. Système de Management de la Sécurité, et SMS/SGS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l'aviation civile Direction aéroports et navigation

Plus en détail

Avion British Aerospace Avro RJ85 (BAe 146) immatriculé EI-RJW Date et heure Jeudi 17 juin 2010 vers 17 h 30 (1) Exploitant

Avion British Aerospace Avro RJ85 (BAe 146) immatriculé EI-RJW Date et heure Jeudi 17 juin 2010 vers 17 h 30 (1) Exploitant www.bea.aero RAPPORT INCIDENT Déroutement, remise de gaz en courte finale en situation de bas niveau de carburant (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE DU STINSON 108-1 C-FEXL À L HYDROBASE DE BURNTWOOD RIVER À THOMPSON (MANITOBA) LE 18 JUIN 2005 Le Bureau de la sécurité des transports

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Edition Date Commentaire Edition 1 20 mars 2007 Création du document. Cette note abroge et

Plus en détail

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Age minimum : pour effectuer le 1 er vol solo : 16 ans révolus, pour obtenir le brevet 17 ans révolus. Aptitude médicale : délivrée

Plus en détail

Services d information aéronautique. Manuel de soumission de conception de procédures aux instruments

Services d information aéronautique. Manuel de soumission de conception de procédures aux instruments Services d information aéronautique Manuel de soumission de conception de procédures aux instruments Date de mise en vigueur : 19 septembre 2013 P-IPD-101F Version 13.6 This document contains information

Plus en détail

Manuel d assurance de la qualité dans le processus de conception des procédures de vol

Manuel d assurance de la qualité dans le processus de conception des procédures de vol Page blanche Doc 9906 AN/472 Manuel d assurance de la qualité dans le processus de conception des procédures de vol Volume 2 Formation des concepteurs de procédures de vol (Élaboration d un programme de

Plus en détail

PROGRAMMES D ENTRETIEN

PROGRAMMES D ENTRETIEN Page 1 sur 10 1 OBJET La présente fiche a pour objet de réunir les directives nécessaires à l élaboration du programme d entretien d un aéronef des catégories de ceux utilisés dans le vol à voile (remorqueurs,

Plus en détail

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

APPROBATION DES PROCEDURES DE VOL A VUE ET DE VOL AUX INSTRUMENTS

APPROBATION DES PROCEDURES DE VOL A VUE ET DE VOL AUX INSTRUMENTS APPROBATION DES PROCEDURES DE VOL A VUE ET DE VOL AUX INSTRUMENTS Page: 1 de 15 1.0 OBJET 1.1 Cette circulaire contient des indications techniques à être utilisés par les inspecteurs ANS dans l'évaluation

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15)

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) APIRG/15 WP/17 25/08/05 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) (Nairobi, Kenya, 26 30 septembre 2005)

Plus en détail

Calcul du niveau de transition

Calcul du niveau de transition Calcul du niveau de transition I. Pré requis Avant toutes choses, dés que l on parle d altimétrie on prend un crayon et une feuille de papier et on se fait un dessin!!!!! La définitions de l altitude de

Plus en détail

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Sommaire Généralités sur la certification des aérodromes Référentiels Exigences

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE DELIVRANCE DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE. Réf.- F-DSA-402-OPS-01

FORMULAIRE DE DEMANDE DE DELIVRANCE DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE. Réf.- F-DSA-402-OPS-01 REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS AGENCE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE FORMULAIRE DE DEMANDE DE DELIVRANCE DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE Réf.- F-DSA-402-OPS-01

Plus en détail

Ce document a pour objet : de rappeler les principes de base d information concernant les coordonnées bancaires,

Ce document a pour objet : de rappeler les principes de base d information concernant les coordonnées bancaires, Migration vers les paiements SEPA : Recommandations à l intention des donneurs d ordres pour la migration de leurs fichiers de RIB vers les couples IBAN + BIC correspondants 3 ème version - octobre 2010

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Direction générale de l aviation civile

Plus en détail

QUEL CONTROLEUR CONTACTER

QUEL CONTROLEUR CONTACTER QUEL CONTROLEUR CONTACTER A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cet article est créé au vue de la problématique des pilotes débutant sur IVAO à savoir quel contrôleur

Plus en détail

Communication Adhérents

Communication Adhérents Fédération Bancaire Française 18, rue La Fayette - 75440 Paris cedex 09 Tél : 01 48 00 52 52 - Fax : 01 42 46 76 40 Numéro : 2010288 Communication Adhérents Date : 24/11/2010 Circulaire d'application Rédacteur

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 1 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux

Plus en détail

GUIDE DE REDACTION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PARTIE D

GUIDE DE REDACTION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PARTIE D Page : 1/7 Note : Le contenu des différents chapitres de la partie D doit être traité par des responsables de l exploitation et non du TRTO. Les éléments qui concernent les personnels navigants doivent

Plus en détail

L insertion des drones dans l espace aérien

L insertion des drones dans l espace aérien L insertion des drones dans l espace aérien JOURNÉE «DRONES» / RPAS A USAGE NON MILITAIRE ASTech 25/04/2012, Paris Cl. Le Tallec Travaux Exdro2 (DGA), ULTRA (EC/FP7) et IDEAS (Onera) 1 Règles internationales

Plus en détail

ASSEMBLÉE 35 e SESSION

ASSEMBLÉE 35 e SESSION 1 1/10/04 ASSEMBLÉE 35 e SESSION COMMISSION ÉCONOMIQUE Point 28 : Réglementation et organisation des services d aéroport et de navigation aérienne RECOUVREMENT DES DETTES LIÉES À DES SERVICES DE NAVIGATION

Plus en détail

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES PRINCIPES RETENUS POUR LA PROTECTION DES PROCÉDURES

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES PRINCIPES RETENUS POUR LA PROTECTION DES PROCÉDURES Mémento à l usage des utilisateurs des 11 CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES PRINCIPES RETENUS POUR LA PROTECTION DES PROCÉDURES 2.1 GÉNÉRALITÉS Il faut admettre qu'il ne peut y avoir de protection absolue. Toute

Plus en détail

Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte

Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte Historique À l occasion, les commanditaires peuvent demander un peu plus de visibilité en survolant les grandes villes comme Montréal

Plus en détail

GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS

GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS Thierry.Chapuis@cnes.fr 08/04/2014 1 EVOLUTION DU SYSTÈME GNSS 1995-2005 2005-2014 2014 GPS GNSS-1 GNSS-2 GLONASS Pas de garantie de service Dégradation

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Cette présentation a pour but de partager de l information entre les membres de la communauté aéronautique. Elle ne constitue pas en totalité ou en partie un cours théorique reconnu dans le but d obtenir

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) Différences entre le règlement européen et la réglementation française Choix nationaux de mise en œuvre Le présent document, à visée pédagogique, liste

Plus en détail

CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS

CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS 13 1 - A - INTRODUCTION L utilisation d une phraséologie adaptée lors des communications radiotéléphoniques entre les agents des organismes de la circulation aérienne et les pilotes

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT NAV CANADA CENTRE DE CONTRÔLE RÉGIONAL D EDMONTON / TOUR DE YELLOWKNIFE YELLOWKNIFE (TERRITOIRES DU NORD-OUEST) LE 1 ER MARS 2010 Le Bureau de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures

Plus en détail

PAUL CORREIA 6 e édition

PAUL CORREIA 6 e édition GUIDE PRATIQUE DU PAUL CORREIA 6 e édition Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13367-7 Table des matières AVANT-PROPOS.......................................................... 1 Organisation de l

Plus en détail

Annexe VI au projet de règlement de la Commission relatif aux «opérations aériennes OPS» Partie NCC IR

Annexe VI au projet de règlement de la Commission relatif aux «opérations aériennes OPS» Partie NCC IR Agence européenne de la sécurité aérienne Annexe VI au projet de règlement de la Commission relatif aux «opérations aériennes OPS» Partie NCC IR R.F010-02 Agence européenne de la sécurité aérienne, 2012.

Plus en détail

ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES

ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES CHEA A-DEF-1 ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES ******* RAPPEL DE DÉFINITIONS CHEA A-DEF-2 CHEA A-DEF-3 RAPPEL DE DÉFINITIONS DEFINITIONS Aérodrome terrestre

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE GRESSION Version 1.0 du 20 Août 2013 Le bon fonctionnement du binôme élève-instructeur est primordial lors de la formation d'un pilote.

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle NOTE D INFORMATION A L ATTENTION DES OPERATEURS D APPAREILS DE MTOW INFERIEURE A 5.7t Pour une exploitation en Transport public Page 2 Consignes

Plus en détail

l utilisation opérationnelle des drones en Europe

l utilisation opérationnelle des drones en Europe Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle des drones en Europe easa.europa.eu/drones septembre 2015 Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

RAPPORT FINAL D AUDIT DE SUPERVISION DE LA SÉCURITÉ DU SYSTÈME D AVIATION CIVILE DE LA FRANCE

RAPPORT FINAL D AUDIT DE SUPERVISION DE LA SÉCURITÉ DU SYSTÈME D AVIATION CIVILE DE LA FRANCE Programme universel OACI d audits de supervision de la sécurité RAPPORT FINAL D AUDIT DE SUPERVISION DE LA SÉCURITÉ DU SYSTÈME D AVIATION CIVILE DE LA FRANCE (3 au 23 juin 2008) Organisation de l aviation

Plus en détail

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable Site élevé vue panoramique : ce cliché bénéficie pleinement au nouveau système de radiosurveillance et de radiolocalisation sur plates-formes aéroportées.

Plus en détail

Application des instructions d entretien et potentiels publiés par les constructeurs

Application des instructions d entretien et potentiels publiés par les constructeurs Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l aviation civile OFAC Division Sécurité technique Directive CT 02.020-35 Communication

Plus en détail

La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013

La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013 La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013 1 La météo pour le vol : qu avons nous besoin de connaître? Pour effectuer un vol en sécurité, je dois avoir une idée

Plus en détail

Projet du Manuel RMA AFI

Projet du Manuel RMA AFI Manuel RMA AFI Manuel pour l Agence Régionale de Surveillance AFI () Pour Une Mise En Œuvre Sûre et l Exploitation continue du Minimum de Séparation Verticale Réduit (Février 2004 ) Manuel RMA FÉV.2004

Plus en détail

CAPACITÉ ET EFFICIENCE. Plan mondial de navigation aérienne 2013 2028

CAPACITÉ ET EFFICIENCE. Plan mondial de navigation aérienne 2013 2028 CAPACITÉ ET EFFICIENCE Plan mondial de navigation aérienne 2013 2028 Doc 9750-AN/963 Quatrième édition 2013 2014, Organisation de l aviation civile internationale Publié à Montréal, Canada Organisation

Plus en détail

MINIMA OPERATIONNEL. E-SMS Afrijet Business Service

MINIMA OPERATIONNEL. E-SMS Afrijet Business Service MINIMA OPERATIONNEL A. référence réglementaire Reference RAG OPS 1, Sous partie E plus RAG OPS 1 sous partie D. B. Generalité Minimums applicables en préparation des vols Miniums applicables en vol C.

Plus en détail

Le projet ANGO Utilisation d une position de référence pour caractériser l imprécision GNSS

Le projet ANGO Utilisation d une position de référence pour caractériser l imprécision GNSS Le projet ANGO Utilisation d une position de référence pour caractériser l imprécision GNSS Nicolas Viandier Juliette Marais Contexte Ligne TEOR Guidage optique des bus en approche de la station (accostage

Plus en détail

THÈSE. En vue de l obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

THÈSE. En vue de l obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE THÈSE En vue de l obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Université Toulouse III Paul Sabatier (UT3 Paul Sabatier) Discipline ou spécialité : Mathématiques appliquées et Informatique

Plus en détail

LABRADOR AIR SAFARI (1984) inc. Chapitre 1

LABRADOR AIR SAFARI (1984) inc. Chapitre 1 CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 CERTIFICAT D'EXPLOITANT AÉRIEN Page 1-2 1.2 INSTRUCTIONS a) Le certificat d'exploitant aérien ainsi que les consignes fournies à l'exploitant concernant ses services d'exploitation

Plus en détail

APPENDICE A MODULE N B0-10 : AMÉLIORATION DES OPÉRATIONS GRÂCE À DE MEILLEURES TRAJECTOIRES EN ROUTE

APPENDICE A MODULE N B0-10 : AMÉLIORATION DES OPÉRATIONS GRÂCE À DE MEILLEURES TRAJECTOIRES EN ROUTE Appendice A APPENDICE A MODULE N B0-10 : AMÉLIORATION DES OPÉRATIONS GRÂCE À DE MEILLEURES TRAJECTOIRES EN ROUTE Résumé Principale incidence sur la performance selon le Doc 9854 Environnement opérationnel/phases

Plus en détail

n 30 octobre - novembre - décembre

n 30 octobre - novembre - décembre BULLETIN - - LE BOURGET n 30 octobre - novembre - décembre sur le trafic aérien en Île de France 2014 S O M MAI R E Trafic des aéroports................ p.2 Configurations..................... p.2 Répartition

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

0.1. SOMMAIRE GUIDE D'ÉLABORATION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PREFACE

0.1. SOMMAIRE GUIDE D'ÉLABORATION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PREFACE PREFACE Ed 3 Rév 0 Page : 1/4 0.1. SOMMAIRE PREFACE PARTIE 0 : PREFACE 0.1. SOMMAIRE 0.2. INTRODUCTION 0.3. PRÉSENTATION DU GUIDE 0.4. STRUCTURE ET CONTENU DU MANUEL 0.5. SECTIONS DU MANUEL RELATIVES À

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale

Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale AOP SG/11 - WP/9.1 Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale Onzième réunion du Sous-groupe de planification opérationnelle d aérodromes (AOP SG/11) (Dakar,

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR 23/11/12 Révision 26/11/12 DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR Le projet ci-joint de rapport sur le point

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATIONS RELATIVE AUX LICENCES, QUALIFICATIONS ET AUTORISATIONS DU PERSONNEL AERONAUTIQUE

BROCHURE D INFORMATIONS RELATIVE AUX LICENCES, QUALIFICATIONS ET AUTORISATIONS DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MINISTERE DES TRANSPORTS AUTORITE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE DE CÔTE D IVOIRE Réf. : BROCHURE D INFORMATIONS RELATIVE AUX LICENCES, QUALIFICATIONS ET AUTORISATIONS DU PERSONNEL AERONAUTIQUE Edition

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Approche non stabilisée, déclenchement d alarmes GPWS et MSAW, double pilotage, approche interrompue, de nuit, en instruction (1) Sauf précision contraire, les heures

Plus en détail

E 7351 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 29 mai 2012 Le 29 mai 2012

E 7351 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 29 mai 2012 Le 29 mai 2012 E 7351 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 29 mai 2012 Le 29 mai 2012

Plus en détail

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007.

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU ARRIVE Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. 1 1.Pourquoi une refonte de la Réglementation de la Circulation

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL)

MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL) MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL) TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1-DEFINITIONS ET ABREVIATIONS 3 CHAPITRE 2- PROCEDURE DE DELIVRANCE DES LICENCES ET QUALIFICATIONS 7 CHAPITRE 3- PROCEDURE DE

Plus en détail

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs.

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs. ROYAUME DE BELGIQUE MINISTERE DES COMMUNICATIONS ET DE L'INFRASTRUCTURE Administration de l'aéronautique CIRCULAIRE CIR/AIRW-19 Date : 11/05/01 Edition : 1 Objet : Procédures de qualification du personnel

Plus en détail

La solution intégrée pour la gestion globale d une flotte d aéronefs. www.safetyplane.com

La solution intégrée pour la gestion globale d une flotte d aéronefs. www.safetyplane.com La solution intégrée pour la gestion globale d une flotte d aéronefs www.safetyplane.com by Une société ISEI, société spécialisée dans la recherche et développement dans le domaine de l'aviation générale,

Plus en détail

RAPPORT 25/09/2013. Direction générale de l Aviation civile. Secrétariat général. Mission Plan d Administration Exemplaire - PAE

RAPPORT 25/09/2013. Direction générale de l Aviation civile. Secrétariat général. Mission Plan d Administration Exemplaire - PAE RAPPORT Direction générale de l Aviation civile Secrétariat général Mission Plan d Administration Exemplaire - PAE 25/09/2013 Historique du document : Version : Date : Commentaire : 1 22/02/2013 Rédaction

Plus en détail

Manuel d assurance de la qualité dans le processus de conception des procédures de vol

Manuel d assurance de la qualité dans le processus de conception des procédures de vol Page blanche Doc 9906 AN/472 Manuel d assurance de la qualité dans le processus de conception des procédures de vol Volume 1 Système d assurance qualité applicable à la conception des procédures de vol

Plus en détail

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Économies de carburant Procédures opérationnelles dans un souci de meilleur rendement environnemental Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Qu est-ce

Plus en détail

TRACER L AVENIR Plan du système de navigation aérienne SEPTEMBRE 2015

TRACER L AVENIR Plan du système de navigation aérienne SEPTEMBRE 2015 TRACER L AVENIR Plan du système de navigation aérienne SEPTEMBRE 2015 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 1 INTRODUCTION 1 1 NAVIGATION FONDÉE SUR LES PERFORMANCES (PBN) 3 2 COMMUNICATIONS 7 3 SURVEILLANCE

Plus en détail

Pour obtenir des précisions, communiquer avec service@navcanada.ca.

Pour obtenir des précisions, communiquer avec service@navcanada.ca. INFOTECH HIVER 2015 Le Bulletin INFOTECH est publié deux fois par année à l intention des clients et des intéressés. Il contient de l information à jour sur la technologie et les systèmes mis au point

Plus en détail

CERTIFICATION DES AEROPORTS OACI / ISO

CERTIFICATION DES AEROPORTS OACI / ISO CERTIFICATION DES AEROPORTS OACI / ISO Le 242 Juin 2008 Journée e de l'électronicien lectronicien de la sécurits curité aérienne 1 CONTENU I- Certification OACI des aérodromes Références réglementaires

Plus en détail

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication N 1735 Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation concernant l accident de l avion Piper

Plus en détail

PRO_118_MED PROCEDURES MEDICALES

PRO_118_MED PROCEDURES MEDICALES Page 1 sur 15 OBJET Cette procédure a pour but de décrire l organisation et la répartition des missions entre l autorité de surveillance et le médecin-chef de la DGAC dans le cadre de la délivrance du

Plus en détail

Compte rendu d intervention

Compte rendu d intervention Référence dossier : AVC 069 15 0001 Date : 26 mars 2015 Version : 1 Pages : 6 Compte rendu d intervention Aviation Civile Perturbation en vol du système GNSS sur la fréquence GPS 1575,42 MHz à l approche

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne OctoCopter Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

6.0 DOCUMENTS D ORIENTATION OPÉRATIONS... 24 6.1 Espace aérien... 24 6.2 Espacement et évitement d abordage... 24 6.3 Transpondeurs... 27 6.

6.0 DOCUMENTS D ORIENTATION OPÉRATIONS... 24 6.1 Espace aérien... 24 6.2 Espacement et évitement d abordage... 24 6.3 Transpondeurs... 27 6. Instruction visant le personnel Sujet : Révision et traitement d un Certificat d opérations aériennes spécialisées pour l utilisation d un système de véhicule aérien non habité (UAV) Bureau émetteur :

Plus en détail

La réglementation aérienne du Vol Libre

La réglementation aérienne du Vol Libre La réglementation aérienne du Vol Libre Février 2005 Auteur : Philippe FLAMENT Commission Espace Aérien FFVL 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document a pour objet d être un document de référence dans l application

Plus en détail