Ipsen en bref. Avertissement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ipsen en bref. Avertissement"

Transcription

1 Ipsen en bref Avertissement Cette présentation ne contient qu une information résumée et n a pas vocation à être exhaustive. Les déclarations prospectives, les objectifs et les estimations de la Société contenues dans cette présentation sont données uniquement dans un but illustratif et sont basées sur la stratégie et les hypothèses actuelles du management. Ces déclarations, objectifs et estimations dépendent de risques connus ou non et d éléments aléatoires qui peuvent impliquer une divergence significative entre les résultats, performances et évènements réels et ceux envisagés dans ce résumé. A moins que la loi ne l y oblige, la Société ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser ses déclarations prospectives, objectifs ou estimations contenues dans cette présentation afin de refléter les changements qui interviendraient sur les évènements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquelles ces déclarations ont été basées. 1

2 Profil et strategie Un groupe pharmaceutique international spécialisé tourné vers l innovation Un portefeuille diversifié avec plus de 20 produits ayant fait leur preuve Une présence historique en médecine générale Une spécialisation stratégique dans trois domaines thérapeutiques ciblés 47% du chiffre d affaires 2005 du Groupe, 45% en 2006 Gastro-entérologie, troubles cognitifs, cardio-vasculaire 49% du chiffre d affaires 2005 du Groupe, 52% en 2006 Oncologie, désordres neuromusculaires et endocrinologie Des capacités de R&D différenciantes Une politique active de partenariats Ciblées sur les maladies hormono-dépendantes, l ingénierie des peptides et des protéines et l innovation galénique. Dépenses 2006: 20.7% du chiffre d affaires consolidé Ipsen a construit un important réseau d alliances avec des centres de recherches d excellence et avec des acteurs de premier plan dans l industrie pharmaceutique 3

3 Un acteur de premier plan sur ses domaines thérapeutiques ciblés Decapeptyl Analogue de la GnRH formulation sur 3 mois n 1 ou n 2 sur les marchés où Ipsen est présent Des relations étroites avec les médecins ciblés et les organisations d urologues en UE Concurrents principaux : Enantone (Takeda), Zoladex (Astra-Zeneca) Somatuline Analogue de la Somatostatine La formulation Autogel est une illustration du savoir-faire spécifique d Ipsen en matière de FLP innovantes: libération prolongée sur 28 jours et plus n 1 ou n 2 sur les marchés où Ipsen est présent Concurrents principaux : Sandostatin (Novartis) Toxine Botulique de Type A Dysport Produit efficace et ayant fait ses preuves (lancé en 1991), n 1 ou n 2 sur les marchés où Ipsen est présent Rival de Botox (Allergan) 4 Une stratégie rigoureusement mise en œuvre Objectifs Être un groupe pharmaceutique international de tout premier plan offrant aux patients des médicaments innovants, répondant à des besoins médicaux non encore couverts dans ses domaines thérapeutiques ciblés Priorités stratégiques DÉVELOPPER les ventes et les résultats dans les domaines thérapeutiques ciblés en commercialisant des médicaments innovants OPTIMISER la rentabilité des produits de médecine générale par une gestion sélective du cycle de vie des produits, par des partenariats et des investissements ciblés GLOBALISER notre présence internationale grâce à une politique active d expansion géographique AMM d Increlex en Europe et Somatuline aux USA Politique d investissement soutenue en médecine spécialisée R&D Vente de Ginkor Fort à un spécialiste OTC Lancement d Adrovance en France Partenariats avec Medicis et Galderma OBI-1 Partenariat avec Tercica Préparation pour le dépôt de dossier de Dysport aux USA 5

4 Au 30 septembre 2007, de bonnes performances malgré un environnement difficile Chiffre d affaires Groupe Volumes de médicaments vendus +5,5% +7,2% Ventes des produits de médecine spécialisée Ventes en dehors des principaux pays de l Europe de l ouest +8,5% +12,1% 6 Taux de croissance au 30/09/06 et au 30/09/07 Des capacités de R&D différenciantes

5 Analogue du GLP-1: une illustration des capacités R&D d Ipsen Une efficacité au moins égale au GLP-1 humain d origine Une durée de vie métabolique étendue: 22x plus stable Conservation complète des propriétés de l incrétine Des brevets solides Option exercée par Roche en juillet m payé en m en m de paiements échelonnés additionnels potentiels Taux de royalties autour de 15% sur ses ventes monde Travailler sur l ingénierie du peptide afin de rendre le produit compatible avec les formulations à libération prolongée innovantes d Ipsen P 1 Lys 34 P 2 Arg 36 Aiguille de type «Insuline» à injection sous-cutanée N-terminus Point de clivage par le DPP IV P 1 Gly 35 C-terminus P 2His 7 P 1 Ala 8 P 1 Glu 9 Kallikréine plasmatique & Plasmine Injection de 50 à 300μl de liquide hautement concentré sans aucun excipient Le hglp-1 (7-36)NH2 a deux points de clivage aux N- & C terminus : modifications des positions 8 & 35 Exemple de seringue pré-remplie (ie. Stylo) 8 Régulation de la sécrétion d hormone de croissance ( GH ) Cerveau - SST GHRH + Hypophyse Déficience en GH Excès de GH GH - Acromégalie Somatuline Foie Déficience en GH + Résistance à la GH + NutropinAq Increlex IGF-1 Substitution d IGF-1 Ipsen construit une solution globale répondant aux troubles de la croissance 9

6 Lanreotide Autogel NETmeeting Sandostatin LAR reconstitution et administration 10 Somatuline Autogel : confort d utilisation Comparison Of pre-filled (RHS) Versus competitor Intramuscular Injection device (LHS) Somatuline Autogel Sandostatin LAR Indications Acromégalie NET (EU seulement) Acromégalie NET Administration Sous cutanée Intramusculaire (i.m.) Volume injecté 0.4 ml 2.0 ml Longueur de la seringue 20mm 40mm Autogel Formulation Prêt à l emploi Reconstitution Un meilleur profil pharmacocinétique pour une efficacité et une innocuité équivalentes 11

7 Increlex Indications (US) Formulation Dosage Statut en Europe Increlex Insuffisance primaire sévère en IGF-1 Liquide, prêt à l emploi Flacon multi-utilisations; 18 mois de conservation; 30 jours une fois que le flacon est ouvert 0.12 mg/kg 2 fois/jour Lancé en octobre 2007 en Europe Ribbon structure of IGF-1 12 Un pipeline riche, moteur de la croissance future: 9 nouvelles molécules en développement BN (STX 64) BN 2629 (SJG-136) Diflomotecan (BN 80915) Elomotecan (BN 80927) Acapodene Nouvelles molécules en développement Cancer du sein post-ménopause Cancers métastatiques avancés Cancers métastatiques avancés Cancers métastatiques avancés Traitement des effets secondaires liés à l hormonothérapie anti-androgénique Phase I Phase I Phase II Phase I Phase III Programmes de gestion du cycle de vie des produits Cancer du Sein postménopause Phase III Decapeptyl Formulation 4-6 mois (prostate) Phase III Somatuline Autogel Tumeurs neuroendocriniennes asymptomatiques Phase III Somatuline Autogel Acromégalie Approuvé aux Etats- Unis Somatuline Autogel Co-administration avec Pegvisomant Phase III Increlex Insuffisance primaire sévère en IGF-1 Approuvé en Europe Dysport Torticolis spasmodiques Phase III US: enregistrement prévu en 2007 BIM Diabète de Type 2 Partenariat avec Roche Reloxin Médecine esthétique UE: revue réglementaire OBI-1 Hémostase Phase II Reloxin Médecine esthétique US: partenariat avec Medicis febuxostat Hyperuricémie symptomatique UE: revue réglementaire Tanakan Altérations cognitives légères liées au vieillissement Phase III 13 Violet: Oncologie / Vert: Endocrinologie / Bleu: Désordres Neuromusculaires En gras: programmes à enregistrer aux Etats-Unis («NDA») Programmes pré cliniques exclus

8 Perspectives d avenir Évènements marquants attendus en 2007 Dopastatine Entrée en phase I Dysport : Torticolis spasmodique Préparation du dépôt du dossier auprès de la FDA aux Etats-Unis Reloxin : Rides intersourcillières Préparation du dépôt du dossier par Medicis auprès de la FDA aux Etats-Unis Toxine Botulique de type A en Europe: Indications de médecine esthétique Dossier en cours de revue règlementaire Febuxostat: Hyperuricémie Dossier en cours de revue règlementaire en Europe Somatuline Autogel : Acromégalie AMM accordée par la FDA le 30 août 2007 (date «PDUFA») Increlex : Insuffisance primaire sévère en IGF-1 Lancement en Europe par Ipsen en octobre

9 Objectifs financiers Objectifs au 19 mars 2007 Nouveaux objectifs Chiffre d affaires Croissance de 6,5 à 7,5% avant prise en compte de la baisse de prix de Tanakan Croissance de 6,5 à 7,5% après prise en compte de la baisse de prix de Tanakan Produits des activités ordinaires Croissance de 4,0 à 5,0% avant prise en compte de la baisse de prix de Tanakan Croissance de 4,0 à 5,0% après prise en compte de la baisse de prix de Tanakan Marge Opérationnelle publiée 22,0 à 23,0% (en % du CA) avant prise en compte de la baisse de prix de Tanakan 22,0 à 23,0% (en % du CA) après prise en compte de la baisse de prix de Tanakan 16 Annexe 1: Profil financier

10 Évolution du Chiffre d Affaires CA aux premiers trimestres 2006 et 2007 par spécialités CA aux premiers trimestres 2006 et 2007 par régions % % (En millions d euros) % % % % % 16.0 S S Domaines thérapeutiques ciblés Médecine générale Autres +20,1% S S Principaux pays d'europe Occidentale Autres pays d'europe Reste du Monde Évolution des autres produits de l activité % Redevances perçues Licence Kogenate en hausse de 13.1% Les produits forfaitaires - concessions de licence Partenariats avec Roche, Medicis et Recordati En millions d euros % -21.3% Autres revenus Arrêt des facturations de R&D pour BIm51077 (en partenariat avec Roche) et d une formulation retard de la GH (arrêt de la phase de recherche fin 2006) Le S incluait des revenus générés par Zoxan. +9.6% S S Autres produits de l'activité ordinaire Produits forfaitaires - concessions licences Redevances perçues 19

11 Évolution du coût de revient des ventes Effets négatifs Effet négatif mécanique des baisses de prix sur le prix de revient exprimé en valeur relative (6.9 millions d euros). Forte des croissance des produits pris en licence 20.6% 21.2% Effets positifs Croissance rapide des domaines thérapeutiques ciblés («effet mix» favorable) Amélioration de la productivité S S Les baisses de prix et la croissance des produits pris en licence ont plus que compensé l effet «mix» favorable et les efforts de productivité 20 Évolution des frais commerciaux, généraux et administratifs Frais Commerciaux Frais généraux et administratifs Progression des frais marketing et commerciaux limités à 2,4% grâce aux actions de recherche de productivité. Progression des redevances payées et des taxes et contributions réglementaires en France. Croissance des frais G&A (renforcement de certaines structures administratives du Groupe compte tenu de la croissance des marchés internationaux) inférieure à la croissance du chiffre d affaires du Groupe.. En millions d euros +6.1% ,4% % % S S Frais G&A Autres frais commerciaux Taxes et contributions réglementaires Redevances payées Une croissance des frais marketing & commerciaux inférieure à celle du chiffre d affaires malgré les coûts de lancement d Increlex et d Adrovance TM 21

12 Évolution des frais de recherche et développement Recherche et Développement liée aux médicaments Principaux projets: Préparation du dossier d enregistrement de Dysport aux Etats-Unis, Essais cliniques sur la formulation retard de la triptoréline Renforcement des équipes de développement clinique du Groupe En millions d euros +5,4% % % % Développement stratégique Développement industriel R&D liée aux médicaments Développement industriel Forte croissance liée à la préparation des inspections qui seront effectuées par la FDA (examen des dossiers de Dysport et Somatuline Autogel aux États-unis.) S S Des efforts de R&D soutenus 22 Évolution du résultat opérationnel publié et récurrent Pression sur les prix Autres produits de l activité plus faibles, notamment dû à l arrêt de la refacturation R&D (BIM 51077) et de la baisse des revenus de co-promotion (Zoxan ) Elements non récurrents 27.1% % % La forte croissance des produits pris en licence et des revenus des activités liées ont mitigé l amélioration du mix Coûts de lancement d Increlex et d Adrovance S S Résultat opérationnel M arge opérat ionnelle récurrent e Résultat opérationnel (en millions d euros) et marge opérationnelle (en % du chiffre d affaires) 23

13 Evolution de l impôt sur le résultat Au S1 2007, le taux effectif d impôt du Groupe s est élevé à 27.3%, 27.3% Due à la diminution de la valeur de l actif d impôt différé constaté en Hollande à la suite de la baisse du taux d imposition Non recurring items 18.7 % 25.0% Au S1 2006, le taux effectif d impôt du Groupe; qui s était élevé à 18.7%, avait bénéficié, De l effet non récurrent de l utilisation au Royaume-Uni, de perte reportables capital losses D une modification des règles de calcul en France sur le Crédit d impôts recherche H H Taux d impôt récurrent Taux d impôt effectif Revenu à un taux d impôt normatif donné en l absence d éléments non-récurrents 24 Tercica principaux impacts sur les comptes d Ipsen En millions d euros S Commentaires perte de valeur du warrant Perte de valeur du dérivé lié à l obligation Intérêts sur l obligation convertible Impact sur le résultat financier (2.3) Quote-part d équivalence (3.0) Purchase accounting (0.5) Résultat des sociétés intégrées par voie de MEE (3.5) Perte de valeur du warrant du dérivé lié à l obligation convertible, du warrant et des intérêts financiers sur l obligation convertible Quote-part de l équivalence (25%) au s Amortissement du produit Increlex, net d effet d impôts Impact sur le résultat consolidé du Groupe (5.8) Impact sur le résultats consolidé par action(en millions d euros) (0.07) 25

14 Evolution du taux d impôt Résultat des activités poursuivies Autres produits de l activité plus faibles (pas de refacturation R&D BIM 51077) et augmentation de la R&D financée en propre en million euros (5.8) 79.6 Impact Tercica Retour à un taux d impôt normatif Impact (1) de Tercica S S (1): incluant les impacts des obligations convertibles et des warrants dans le résultat financier et la quote-part de perte dans le résultat net de Tercica Inc. 26 Évolution de la génération de flux de trésorerie En En millions millions d euros d euros S MBA avant variation du BFR 89.6 Diminution du BFR 40.6 Flux net de trésorerie lié à l activité Investissements corporels et incorporels -25.2) Investissements financiers Autres Flux net de trésorerie lié aux opérations d investissements S ) Le 1er semestre 2006 a bénéficié d importants paiements de Médicis. Baisse d impôt 24.4m d euros Mise en place du stock d Adrovance Augmentation des redevances liées à la croissance des ventes Variation nette des emprunts Dividendes versés Augmentation de capital Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement Impact activités non poursuivies Variation de la trésorerie Trésorerie nette Investissements nécessaires au maintien en l état de l outil industriel du Groupe (env. 16 millions) Premier paiement échelonné relatif à la société Erasmus MC d un brevet Augmentation de 8,2 millions d euros du besoin en fonds de roulement lié à aux opérations d investissement 27

15 Évolution de la structure du bilan consolidé Actifs (en millions d euros) Passif (en millions d euros) 31-dec jun dec dec-07 Ecarts d acquisition 188,8 188,8 Capitaux propres Immobilisations corporelles ,7 Intérêts minoritaires Immobilisations incorporelles Autres actifs non courants Total des actifs non-courants Total des actifs courants Dette financière long-terme Autres passifs non courant Dette financière court-terme dont Trésorerie et équivalent Autres passif courants Actifs de l activité destinée à être cédée ou abandonnée Passifs de l activité destinée À être cédée ou abandonnée Total de l actif Total du passif (Dette) / Trésorerie nette Évolution des produits constatés d avance Paiements échelonnés encaissés avant le 30 juin 2007 et non encore reconnus comme revenus (en millions d euros) 30 juin juin 2006 Total encaissés : Ces paiements échelonnés seront reconnus dans le temps comme suit : S Année Années 2009 et suivantes

16 Annexe #2 Détails de la transaction avec Tercica Stratégie US : création d une franchise globale en endocrinologie avec Tercica Mise en oeuvre de la stratégie pour commercialiser Somatuline aux US Accords de licences croisés pour Somatuline Autogel en Amérique du Nord et Increlex TM en Europe Ipsen devient l actionnaire de référence de Tercica, avec une prise de participation de 25% à son capital et la possibilité de l accroître à 40% Un portefeuille de produits en Endocrinologie élargi avec la combinaison de Somatuline, NutropinAq et Increlex, créant ainsi "une solution de soin globale" pour les patients souffrants de troubles de la croissance Mise en place d une plateforme commerciale puissante en endocrinologie aux US à travers un investissement progressif dans Tercica présentant une certaine flexibilité 31

17 Termes clés des accords de licence croisés Territoires Durée Paiement initial Ipsen Commercialisation d Increlex Monde sauf USA, Canada et Japon 15 ans 1 10m (payés à la clôture de la transaction) Tercica Commercialisation de Somatuline États-Unis et Canada 15 ans 1 $25m (payés avec une obligation convertible à la clôture de la transaction) Paiement additionnel Redevance sur le chiffre d affaires net 15m (payés à l AMM en Europe) 30m (payé avec une obligation convertible à l AMM aux U.S.) Taux croissant (de 15 à 25%) Taux croissant (de 15 à 25%) sur la base du CA net du produit, en plus du sur la base du CA net du produit, en plus du prix de transfert, représentant 20% des ventes prix de transfert, représentant 20% des ventes nettes du produit nettes du produit NOTE1: Le plus long entre la durée de vie des brevets et 15 ans. Période à l issue de laquelle la licence est payée intégralement et irrévocable 32 Un investissement progressif dans Tercica Participation cumulée Moyen Prix par action ($) Montant total ( m) Commentaires Investissement en actions 25.0% Cash $ m Prime de 30% sur la moyenne pondérée par les volumes des 15 derniers jours de bourse Obligations Convertibles 1&2 27.5%¹ $ m Droits pour Somatuline 33.3%¹ $ m OC 1 émise à la clôture de la transaction OC 2 émise à l AMM accordée par la FDA pour Somatuline OC 1&2 émises en contrepartie des droits pour Somatuline (pas de sortie de cash) Coupon de 2.5% payé en actions non compris Obligation Convertible %¹ Cash $ m Payée en cash à la date d approbation de la FDA Coupon de 2.5% payé en actions non compris Warrants (exemple) 40.0%¹ Cash $ m Émis gratuitement afin d obtenir 40% du capital si nécessaire Le nombre de warrants sera ajusté pour le nombre d actions Tercica émises Participation cumulée: 40.0% Total en cash hors warrant: 73.7 millions 33 Note 1: Sur une base diluée. Le nombre d actions dilué prend en compte la dilution engendrée par l investissement, ainsi que toutes les options en circulation et les warrants

18 Un riche portefeuille en Endocrinologie Lanréotide Combinaison avec Somavert dans le le traitement de l acromégalie Traitement des symptômes liés aux NET DECOUVERTE OPTIMISATION PRECLINIQUE PHASE I - II PHASE III Increlex Administration quotidienne Insuffisance primaire en IGF-1 Dopastatine BIM-23A760 (tumeurs pituitaires) Ghréline BIM (Cachexie) Mélanocortine Agoniste MC4 (Obésité/Syn Métabolique) Antagoniste MC4 (Cachexie) 34 Annexe 3: Information sur les produits

19 Decapeptyl Classification Mécanisme d action Classe Ephmra : H1C et L2A Code ATC : L2A Substance active : triptorelin Analogue de la GnRH Indications autorisées/ Prévalence Cancer de la Prostate 1.2% des hommes de plus de 50 ans en Europe (1) Endométriose 10% des femmes en age de reproduction (2) Fibrome utérin 20% à 25% des femmes en age de reproduction (3) Puberté précoce 0.05% des enfants de 6 à 8 ans (4) Infertilité féminine (fertilisation in vitro) 14% des femmes en age de reproduction (2) Urologues Territoires Approuvé dans plus de 60 pays, dont 25 en Europe Droits exclusifs détenus par Ipsen pour la commercialisation de Decapeptyl en Europe (sauf la Suède) et d autres pays Médecins prescripteurs Propriété intellectuelle Cancérologues Andrologues, Radiothérapeutes spécialisés, Pédiatres-endocrinologues, Gynécologues, Obstétriciens et spécialistes de la fécondation IV Les brevets sur la formulation aux US et en Europe expirent en 2010 Source: (1) DaVinci Cancer Perspectives 2005; (2) Datamonitor, Endometriosis; (3) Cancer Weekly; (4) Diagnostics Business Matters 36 Somatuline Classification Mécanisme d action Classe Ephmra : H4V Code ATC: H1C Substance active : lanreotide Analogue de la somatostatine Indications autorisées/ Prévalence Traitement symptomatique de l acromégalie 60 pour 1 million d habitants (1) Soulagement des symptômes associés aux tumeurs neuroendocriniennes (carcinoïdes) 15 pour 1 million d habitants (2) Approuvé dans plus de 50 pays (dont plus de 25 en Europe) Territoires Indiqué dans les cas d acromégalie et des symptômes associés aux tumeurs neuroendocriniennes (NET) dans la plupart des pays Droits exclusifs de production et commercialisation détenus par Ipsen pour le monde (pour Somatuline et Somatuline Autogel) Médecins prescripteurs Propriété intellectuelle Endocrinologues Gastroentérologues Cancérologues Somatuline Autogel: les brevets US et Europe expirent en 2015 Somatuline: les brevets Europe expirent en 2009 dans la plupart des pays Source: (1) Clinical Endocrinology; (2) C. Tebbi, MD; emedicine 37

20 Dysport Douleurs musculo-fasciculaires Classification Code ATC: M3A, S1X 11 pour 100,000 habitants (1) Blépharospasme 5 pour 100,000 habitants (2) Torticolis spasmodiques Mécanisme d action Substance active substance: toxine Botulique de Type A Indications autorisées/ Prévalence 9 pour 100,000 habitants (3) Spasticité des membres supérieurs et inférieurs 322 pour 100,000 inhabitants (4) Spasticité liée à la paralysie cérébrale chez l enfant Médecins prescripteurs Neurologues Médecine Physique et de Réadaptation Neuropédiatres, ORL, Ophtalmologues Dermatologues, Chirurgien plastique Territoires 19 pour 100,000 personnes âgées de 17 et moins (4) Rides de la Glabelle (Brésil, Mexique, Russie) Premier lancement en GB en 1991 Approuvé dans plus de 70 pays Propriété intellectuelle Aucun brevet Source: (1) Q J Med V95; (2) (3) Movement disorders V10; (4) 38 En 2006, Ipsen a renforcé sa franchise en Endocrinologie SOMATULINE AUTOGEL NUTROPIN AQ INCRELEX Principe actif: Analogue de la somatostatine Indications principales: Acromégalie Tumeurs neuroendocriniennes Commercialisation: plus de 40 pays Chiffre d affaires millions d euros 68% réalisé dans les pays du G5 Croissance des ventes en ,8% Principe actif: Hormone de croissance recombinante Indications principales: Retards de croissance Déficit acquis en GH Commercialisation: plus de 30 pays Chiffre d affaires millions d euros 81% réalisé dans les pays du G5 Croissance des ventes en 2006 quasiment multipliée par 3 Principe actif: Insuffisance primaire sévère en IGF-1 Indications principales: Retards de croissance Déficit acquis en IGF-1 Commercialisation: USA Europe (octobre 2007) DOPASTATINE Entrée en phase I prévue en 2007 Constitution d un portefeuille de produits de tout premier plan pour le traitement des troubles de la croissance 39

21 Médecine générale : une présence historique forte en France Tanakan Produit jouissant d une très forte notoriété en France et ayant fait ses preuves pendant plus de 30 ans Importantes études cliniques en cours en Europe et aux États-Unis (NIH) dans le cadre de la prévention de la maladie d Alzheimer. Première AMM dans le cadre de cette maladie accordée en Belgique en 2004 Concurrents: Trivastal (Servier), Praxilene (Lipha Santé), Sermion (Sanofi-Aventis) Smecta Très forte notoriété sur tous ses marchés auprès des patients et médcins Produit peu onéreux et ayant fait ses preuve pendant plus de 25 ans avec un profil de tolérance très favorable Ipsen dispose d une grande expertise dans l approvisionnement d argile Concurrents : Imodium and Arestal (Janssen Cilag), Ercefuryl (Sanofi-Aventis) Forlax Premier développement clinique pour le traitement de la constipation chez l enfant Produit peu onéreux et ayant fait ses preuve (lancé en 1996) avec un profil de tolérance très favorable Concurrents : Duphalac (Solvay Pharma), Movicol (Norgine Pharma) 40 Contacts et informations utiles Relations Investisseurs: David Schilansky +33 (0) Informations sur l action Ipsen Actions en circulation (1 er novembre 2007): 84,024,683 Capitalisation boursière (1 er novembre 2007): ~3.3 milliards d euros Tickers BBG: IPN FP RTRS: IPN.PA Listing Euronext Paris 41

Ipsen en bref 19/08/2009 14:00. Avertissement. IPSENCS\Tercica\Presentation\Analyst Presentation\05 Analyst Presentation.ppt 1

Ipsen en bref 19/08/2009 14:00. Avertissement. IPSENCS\Tercica\Presentation\Analyst Presentation\05 Analyst Presentation.ppt 1 Ipsen en bref Société Générale Conference Santé & Biotech Mid & Small Caps européennes Paris, 8 février 2007 Mme Claire Giraut Directeur Exécutif Directeur Administratif et Financier M. David Schilansky

Plus en détail

Point sur la stratégie

Point sur la stratégie Point sur la stratégie Marc de Garidel Président-Directeur Général Christel Bories Directeur Général Délégué Conférence de presse 02/07/2015 Introduction Marc de Garidel La stratégie engagée depuis 2011

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2009 OUVRIR DE NOUVELLES VOIES, TROUVER DES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES INNOVANTES

RAPPORT ANNUEL 2009 OUVRIR DE NOUVELLES VOIES, TROUVER DES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES INNOVANTES RAPPORT ANNUEL 2009 OUVRIR DE NOUVELLES VOIES, TROUVER DES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES INNOVANTES Sommaire 01 Profil 02 Message du Président 04 Gouvernement d entreprise 06 Principaux programmes de Recherche

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2008 Ipsen 42, rue du Docteur Blanche 75016 Paris Téléphone : +33 1 44 30 43 43 Télécopie : +33 1 44 30 43 21 www.ipsen.com SOMMAIRE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2008 I.

Plus en détail

LE PATIENT EST DANS NOTRE ADN

LE PATIENT EST DANS NOTRE ADN LE PATIENT EST DANS NOTRE ADN DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014 SOMMAIRE REMARQUES GÉNÉRALES 2 CALENDRIER INDICATIF DE LA COMMUNICATION FINANCIÈRE 3 INTRODUCTION : PRÉSENTATION GÉNÉRALE 4 1 PRÉSENTATION D IPSEN

Plus en détail

4 ANNEXES 279 5 INDEX 287

4 ANNEXES 279 5 INDEX 287 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2013 SOMMAIRE REMARQUES GÉNÉRALES 2 CALENDRIER INDICATIF DE LA COMMUNICATION FINANCIÈRE 3 INTRODUCTION : PRÉSENTATION GÉNÉRALE 4 1 PRÉSENTATION D IPSEN ET DE SON ACTIVITÉ 5 1.1 Présentation

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Bone Therapeutics Etats financiers consolidés abrégés pour la période de 9 mois clôturée au 30 septembre 2014

Bone Therapeutics Etats financiers consolidés abrégés pour la période de 9 mois clôturée au 30 septembre 2014 Bone Therapeutics Etats financiers consolidés abrégés pour la période de 9 mois clôturée au 30 septembre 2014 Erreur! Nom de propriété de document inconnu. 1 TABLE DES MATIERES Etat consolidé abrégé de

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 mars 2013 IFRS - Information Réglementée - Non

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,5% au 3 ème trimestre

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,5% au 3 ème trimestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière du troisième trimestre IFRS - Information Réglementée - Non Auditée

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 juillet 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 juillet 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 juillet 2010 ENANTONE LP 30 mg, poudre et solvant pour suspension injectable (SC) à libération prolongée en seringue pré remplie Boîte de 1 (CIP : 384 583-8) Laboratoires

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. États financiers condensés consolidés du premier trimestre 2015 Aux 31 mars 2015 et 2014 SRM158-1(15-03) PDF Ces états financiers consolidés

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés)

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) 14.18 Prises de commandes en hausse de 25 % à 9,1 milliards d euros Chiffre d affaires de 6,3 milliards d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) Marge opérationnelle

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

Accord entre Ipsen et GW Pharmaceuticals plc pour la promotion et la distribution de Sativex en Amérique Latine

Accord entre Ipsen et GW Pharmaceuticals plc pour la promotion et la distribution de Sativex en Amérique Latine COMMUNIQUÉ DE PRESSE Accord entre Ipsen et GW Pharmaceuticals plc pour la promotion et la distribution de Sativex en Amérique Latine L indication visée pour Sativex est le traitement de la spasticité chez

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

document de référence 2011

document de référence 2011 document de référence 2011 * Innover pour mieux soigner. www.ipsen.com document de référence 2011 Sommaire Remarques générales 2 CALENDRIER INDICATIF DE LA COMMUNICATION FINANCIÈRE 3 INTRODUCTION : PRÉSENTATION

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

APRIL : Résultats semestriels en ligne

APRIL : Résultats semestriels en ligne Jeudi 3 septembre 2015 APRIL : Résultats semestriels en ligne Chiffre d affaires consolidé de 401,7 M, en progression de 3,7% à périmètre et taux de change constants, 3,8% en publié Résultat opérationnel

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Croissance confirmée des ventes en France et à l international Progression du résultat opérationnel courant de +9,8% 1 Multiplication par 6 du résultat

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Etudes Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DECISIONS FINANCIERES Note de cours N 2

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2012

IntegraGen Résultats annuels 2012 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE IntegraGen Résultats annuels 2012 Croissance du chiffre d affaires marquée par une hausse de 15% des commandes Premières ventes du test

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2010 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Un Très Bon Deuxième Trimestre Une forte performance opérationnelle et financière Des ventes multi-clients élevées

Un Très Bon Deuxième Trimestre Une forte performance opérationnelle et financière Des ventes multi-clients élevées CGG Annonce ses Résultats du 2 ème Trimestre Un Très Bon Deuxième Trimestre Une forte performance opérationnelle et financière Des ventes multi-clients élevées PARIS, France le 1 er août CGG (ISIN: 0000120164

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

Résultat opérationnel +62,9 % Résultat opérationnel récurrent ajusté 2 +5,2 % Résultat consolidé. Dividende par action 0,80

Résultat opérationnel +62,9 % Résultat opérationnel récurrent ajusté 2 +5,2 % Résultat consolidé. Dividende par action 0,80 LE GROUPE EN 2013 Résultat opérationnel +62,9 % Le résultat opérationnel de l exercice 2013 s est élevé à 190,7 millions d euros (+62,9 %). Résultat opérationnel récurrent ajusté 2 +5,2 % Le résultat opérationnel

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

Cegedim : Une année 2014 stratégique

Cegedim : Une année 2014 stratégique SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière annuelle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée Auditée

Plus en détail

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens)

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens) États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre (en dollars canadiens) États intermédiaires de la situation financière (Non audités) (en dollars canadiens) Note

Plus en détail

Nous sommes confiants dans nos perspectives et confirmons l objectif d une croissance du chiffre d affaires de 6,5% en 2015.

Nous sommes confiants dans nos perspectives et confirmons l objectif d une croissance du chiffre d affaires de 6,5% en 2015. Communiqué de presse Résultats annuels 2014 - Performance opérationnelle solide, accélération de la croissance internationale et proposition d un dividende de 0,35 par action Performance opérationnelle

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

OPÉRATIONS DE CESSION

OPÉRATIONS DE CESSION OPÉRATIONS DE CESSION Anticipation des difficultés de mise en œuvre de la norme IFRS 5 «Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées» Paris le 23/09/2014 Sandra Dujardin Antoine

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier Rapport financier semestriel 2013 Solife EBIT et EBITDA en hausse Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement Ajustement de l offre commerciale Extension de l empreinte métier Lancement d

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

États financiers condensés consolidés

États financiers condensés consolidés États financiers condensés consolidés Aux 30 septembre 2014 et 2013 Ces états financiers consolidés intermédiaires n'ont pas été soumis à l'examen de l'auditeur indépendant SRM158-1(14-03) Votre partenaire

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 31 mars 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

Assystem réalise une très bonne performance en 2011 et consolide les fondamentaux de sa croissance future

Assystem réalise une très bonne performance en 2011 et consolide les fondamentaux de sa croissance future Assystem réalise une très bonne performance en 2011 et consolide les fondamentaux de sa croissance future Résultat opérationnel : 58,7M (+32%), soit un taux de marge de 7,7% Résultat net part du Groupe

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Résultats 2014 et objectifs financiers 2015 du Groupe Ipsen

Résultats 2014 et objectifs financiers 2015 du Groupe Ipsen COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats 2014 et objectifs financiers 2015 du Groupe Ipsen Solide performance opérationnelle supérieure aux attentes, avec une marge opérationnelle courante de 20,4% 1 Résultat courant

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2005. 29 septembre 2005

Résultats du premier semestre 2005. 29 septembre 2005 Résultats du premier semestre 2005 29 septembre 2005 Soft Computing - 46 rue de la Tour 75116 paris tél. (33) 01 73 00 55 00 fax (33) 01 73 00 55 01 www.softcomputing.com 1. Rappel du positionnement 2.

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011-1 - SOMMAIRE ETATS DE SYNTHESE Etat de la situation financière au 1 er janvier

Plus en détail

Transgene : résultats annuels 2013 et point sur l avancée des produits

Transgene : résultats annuels 2013 et point sur l avancée des produits Transgene : résultats annuels 2013 et point sur l avancée des produits Dépenses et consommation de trésorerie 2013 conformes aux attentes Consolidation significative de la trésorerie suite aux opérations

Plus en détail

Cellectis : correction des comptes pour le premier semestre 2014 ainsi que les exercices 2013 et 2012

Cellectis : correction des comptes pour le premier semestre 2014 ainsi que les exercices 2013 et 2012 Cellectis : correction des comptes pour le premier semestre 2014 ainsi que les exercices 2013 et 2012 Dans le cadre de sa demande d introduction en bourse aux Etats-Unis, la Société a entrepris une revue

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012 RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE Message aux actionnaires Pour le trimestre terminé le 29 septembre À nos actionnaires, Le chiffre d affaires pour le troisième trimestre

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 / 6

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 / 6 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ipsen présente les résultats complémentaires d'une étude clinique de phase III sur l'utilisation expérimentale de Dysport chez les enfants souffrant d'une déformation spastique du

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014 États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) États financiers États intermédiaires consolidés résumés

Plus en détail

Résultats annuels 2014 d INSIDE Secure

Résultats annuels 2014 d INSIDE Secure Résultats annuels d INSIDE Secure Chiffre d affaires consolidé de 125,4 millions de dollars pour l année, structuré autour d un mix produit à plus forte marge, fondamentalement différent de celui de Forte

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 30 juin 2015 IFRS - Information Réglementée - Auditée

Plus en détail

Cellectis présente ses résultats financiers pour le premier trimestre 2015

Cellectis présente ses résultats financiers pour le premier trimestre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Cellectis présente ses résultats financiers pour le premier trimestre 2015 Paris (France) le 9 juin 2015 Cellectis (Alternext : ALCLS Nasdaq Global Market : CLLS), se met en conformité

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques La Bourse Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques Le Marché Financier a un double rôle : apporter les capitaux nécessaires au financement des investissements des agents économiques et assurer

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

Les chiffres correspondants de 2010 ont été reclassés afin de tenir compte des changements mentionnés ci-dessus.

Les chiffres correspondants de 2010 ont été reclassés afin de tenir compte des changements mentionnés ci-dessus. Le 5 mai 2011 Le présent rapport de gestion vise à aider le lecteur à comprendre et à évaluer les tendances et les changements d importance liés aux résultats opérationnels et à la situation financière

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions OBJECTIF 1 L objectif de la présente Norme

Plus en détail

2015 Mines d'or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole: DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 245 111

2015 Mines d'or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole: DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 245 111 2015 Mines d'or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole: DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 245 111 DYNACOR TERMINE 2014 AVEC UN RÉSULTAT NET DE 6,1 M $ US (0,17 $ US /ACTION) ET

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail