UNIVERSITE DU QUEBEC A MONTREAL. Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 96 SCT 2800 (30)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE DU QUEBEC A MONTREAL. Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 96 SCT 2800 (30)"

Transcription

1 UNIVERSITE DU QUEBEC A MONTREAL Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 96 SCT 2800 (30) ANALYSE DES SOLS Mercredi de 9h00 à 12h00 et de 13h15 à 14h15/Lab Local.: X-8875 Labo: S-6258 Professeur: Alfred Jaouich Tél.: (ext. : 3378) DESCRIPTION Prélèvement et préparation des échantillons. Granulométrie, densité, porosité, conductivité hydraulique, limites d'atterberg, teneur en fibres. Détermination du ph, C.E.C.C.E.A., formes totales, solubles, extractibles, etc. Éléments majeurs et éléments traces. Le chaulage. Analyses minéralogiques; fractionnement des échantillons, diffraction des rayons X, ATG., ATD., spectroscopie, infra-rouge, surface spécifique. Microbiologie des sols. Grilles de fertilisation. Amendements organiques. Laboratoires et exercices (une heure).

2 CONTENU 1. Introduction. Terminologie. Unités de mesure. Variabilité des observations. Principes de l'échantillonnage. Sources d'erreurs. Échantillonnage par jugement : aléatoire simple, aléatoire stratifié, systématique, composite et sous-échantillonnage. Méthodes géostatistiques. Conditions d'extranéité. 2. Sortie sur le terrain (endroit à déterminer) Approche globalisante. Catenas de sols. Appareils et techniques d'échantillonnage. Échantillonnage pédologique, géochimique (surface, profond, remanié, intact). 3. Mesures de sécurité au laboratoire. Assurance de la qualité des résultats des analyses. Paramètres biogéophysicochimiques (agricoles, forestiers, urbains, etc.). Échantillons de sols, d'eaux, de tissus végétaux, de tissus animaux, de sédiments, de poussières, de gaz et déchets radioactifs, etc. 4. Propriétés physiques. Humidité du sol. Granulométrie (tamis superposés, densimétrie, laser). Densité réelle (pycnomètre à l'hélium). Centrifugation. Turbidimétrie. Conductivité hydraulique. Compressibilité. Piézomètre. 5. Mesures électrochimiques. ph, potentiel redox, conductivité, O 2 dissous, température, solides dissous, solides en suspension, etc. 6. Matière organique. COT, CIT, azote total et soufre total. Utilisation de l'analyseur de carbone. Mesure du CO 2. Activité photosynthétique. Détermination des nitrates et du potassium sur le terrain. 7. Mesure du phosphore total et extractible. Méthodes de Bray, d'olsen et de Mehlichz. 8. Semaine de lecture 9. Visite de laboratoires de services et de recherches publics ou privés CRM (Ste-Foy, Qc)/ MEEQ (Laval, Qc)/ MAPAQ (Rock Forest, Qc), etc. 10. Mesure de la capacité d'échanges cationiques (méthodes manuelles ou automatisées). 11. Spectrophotométrie d'absorption atomique pour l'identification des métaux lourds. Analyse des métaux à la flamme et à la fournaise sur graphite. 12. Utilisation du spectrophotomètre UV-visible de la spectrofluorimétrie avec les options de photométrie, de pré-scan des longueurs d'ondes, d'excitation et d'émissions, spectre de cinétique. 13. Chromatographie en phase liquide avec détecteur UV et à fluorescence. Compteur à scintillation liquide. Électrophorèse capillaire. Spectroscopie d'émission atomique à plasma inductif.

3 14. Analyse de la microflores : population microbienne, enzymes, champignons filamenteux, actinomycètes, rhizobium, algues, etc. Analyse de la microfaune : protozoaires, nématodes, mites et autres microarthropodes, lombrics, etc. 15. Mesure du Cs 137. Redistribution spatiale des sédiments. Étude de cas. Applicabilité régionale, continentale et planétaire. ÉVALUATION Travaux de laboratoire et de terrain en équipe Rapport de recherche bibliographie Présentation orale Engagement quant à l'exclusivité du rapport pour le cours SCT 2800 BIBLIOGRAPHIE Annouette, J.E. et Zedazny ed Quantitative methods in soil Mineralogy Soil Science Society of America. Miscellaneous Publications. Audesse, P Principes et techniques d'analyses des sols. MAPAQ. Service de recherches en sols. Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST) 1986 Guide Série I. À la recherche de problèmes. Sélection des instruments portatifs. Poussières et fumées. Communnications CSST, Montréal. Jacobs, H.S. et al 1971 Soils Laboratory Exercise Source Book. American Society of Agronomy. Madison, Wisconsin, USA. Kalra, Y.P. et Maynard, D.G Méthodes d'analyse des sols forestiers et des tissus végétaux. Forêt Canada. Rapport d'information NOR-X-319F. Klute, A. et al (ed.) 1986

4 Methods of soil analysis Part I. Physical and Mineralogical methods. 2 nd ed. Soil Science Society of America. Madison, Wisconsin, USA McKeague, J.A. et al 1978 Manuel de méthodes d'échantillonnage et d'analyse des sols. 2 e Canadienne de la Science du sol. éd. Société Ministère de l'environnement du Québec 1990 Guide de méthodes de conservation et d'analyses des échantillons d'eau et de sol. Direction des laboratoires ENVIROSOL EN QEN/SD/14/1. Ministère de l'environnement et de la faune du Québec (MEFQ) 1994 Direction des laboratoires. Guide d'échantillonnage à des fins d'analyses environnementales. Cinq cahiers. Éditions Le Griffon d'argile, Ste-Foy. Pagé, A.L. et al (éd.) 1982 Methods of Soil Analysis Part II. Chemical and Microbiological Properties. 2 nd ed. Soil Science Society of America, Madison, Wisconsin, USA.

5 ANNEXE GUIDE SIMPLIFIÉ POUR LA RÉDACTION D'UN RAPPORT DE RECHERCHE Dans la pratique professionnelle, les contacts humains et les discussions verbales jouent un très grand rôle entre collègues. En pratique cependant le rapport rédigé à la fin d'une étude ou d'un projet constitue le principal vecteur du travail exécuté. On jugera très souvent votre compétence par la qualité des rapports que vous produirez. De plus, quand plusieurs années après une étude quelconque on cherche à retrouver les fruits qu'elle a apportés, seuls demeurent bien souvent les cartes et les rapports produits. Tout au long de votre cours vous présentez des rapports de laboratoire ou d'excursions et des travaux de recherche appliquée ou bibliographiques. Tous ces rapports sont autant d'occasion de vous appliquer à acquérir dès que possible une bonne méthodologie qui vous servira toute votre vie. Vous trouverez dans ce document les règles générales de cette méthodologie. Elles ont été conçues pour un travail élaboré comme une thèse de maîtrise, ou une publication. Pour un rapport plus simple, il est bon de se conformer à la partie des règles qui s'applique: par exemple une recherche bibliographique ne contient pas nécessairement de tableaux... Ces règles visent toutes à augmenter la clarté et la précision d'un rapport et à le rendre utile au lecteur qui désire s'appuyer sur les recherches que vous avez faites, ou les poursuivre. VOICI QUATRE RÈGLES ESSENTIELLES 1 - Tout rapport doit être bien présenté. 2 - Tout rapport possède un plan, de préférence au début. Donner un plan de rapport ne signifie pas accoler des titres les uns derrière les autres: cela veut dire que les chapîtres ou paragraphes, s'enchaînent les uns après les autres. À plus forte raison, les idées du texte montrent une succession logique Un rapport concis est toujours agréable à lire. La concision n'élimine pas les idées que vous voulez faire passer au lecteur, mais elle les lui transmet dans un texte sobre, avec le minimum de mots possible pour exprimer clairement l'idée que vous soumettez. Les rapports épais et encombrés d'idées mal exposées dorment sur les tablettes. Quand on ne peut faire un texte court sans trahir le fond d'un exposé, il est bon de faire un résumé dans le texte ou la conclusion du rapport. 4 - Enfin, un rapport doit être un reflet de l'honnêteté scientifique de son auteur. À moins d'indication contraire, l'auteur est considéré comme ayant produit tout le contenu de son rapport : c'est là le sens même du mot «auteur». Il n'est pas nécessaire, pour un écrit scientifique, d'être «l'auteur» de toutes les idées que vous reproduisez dans votre texte. En fait, c'est rarement le cas. Lorsqu'on aborde un sujet, il est recommandé de lire ce qui a déjà été écrit sur le sujet. Une recherche sérieuse débute, en fait, toujours par une recherche bibliographique. Toute idée, tableau ou

6 figure que vous empruntez à un autre écrit doit être signalée explicitement (voir plus loin dans ce texte). COMMENT FAIRE PRATIQUEMENT LES CARTES ET FIGURES: «Une image résume mille mots...», à la condition bien sûr d'être pertinente et bien présentée. De la même façon un diagramme est toujours plus facile à lire qu'un tableau de valeurs : celui-ci pourra être placé en annexe. Une carte doit toujours comporter une échelle et une flèche indiquant l'orientation du nord. Si son format dépasse de beaucoup celui de texte écrit, on la place dans une pochette en annexe, sinon on la numérote comme figure dans le texte. Toutes les figures sont numérotées à la suite et portent, au bas, une légende (ex: fig. 2. Carte de la ville de Brompton montrant l'épaisseur des dépôts meubles). Dans cette légende tous les symboles et figurés seront clairement expliqués et doivent correspondre à ceux de la figure. Si vous êtes l'auteur de la figure ou de la carte, il n'y a rien à ajouter. Si vous l'avez reproduite, redessinée ou modifiée à partir d'un texte déjà publié, vous devez obligatoirement l'écrire: il y a 2 cas: - soit la reproduction intégrale. On pourra dire: «d'après xxxx, (1984, page...) - soit la reproduction partielle ou/et modifié. On pourra dire: «modifié de xxxx, (1983, page...) TABLEAUX Les tableaux insérés dans le texte portent également un numéro et un titre, que l'on place de façon conventionnelle en haut (contrairement aux figures où la légende se place au bas). Les tableaux (trop long) de données brutes, non discutées individuellement dans le texte, sont placés sous forme d'annexe au rapport. RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES a / Dans le texte Pour écrire un rapport vous avez puisé dans votre travail de terrain ou de laboratoire (et c'est pourquoi vous signez à la fin), mais aussi dans des rapports ou articles déjà publiés auquels vous faites référence en inscrivant le nom de l'auteur suivi de l'année de parution. Il y a tois façons de le faire dans le texte. Vous pouvez vous appuyer sur les recherches d'un auteur pour formuler une règle générale (du moins, vous voulez la proposer comme telle):

7 ex.: Cette étude confirme des travaux antérieurs ( Tavenas et al., 1971) qui ont montré que les glissements dans les argiles marines sont parfois précédés d'un glissement de moindre importance sur un site adjacent. Enfin, vous reprenez textuellement une idée d'un autre auteur pour la confirmer ou la critiquer: vous devez mettre des guillemets au début et à la fin de la citation sans omettre la référence (Tavenas et al, 1971, p...). Cette dernière forme de citation est utilisée dans les textes littéraires, mais très peu en sciences. Remarquez la position des parenthèses dans chacun des cas. On ne met les initiales et la référence au complet que dans la liste des références bibliographiques. ex.: TAVENAS, F., CHAGNON, J.Y. et LAROCHELLE, P The Saint-Jean-Vianney Landslide: Observations and Eyewithness Accounts. Revue Can. de Géotechnique, 8 (3) pp b / La liste en annexe La liste des références se fait dans l'ordre alphabétique des noms d'auteurs et se met à la fin du rapport. Pour plus de détails, consultez un numéro du Journal Canadien des Sciences de la Terre ou de toute revue scientifique du genre. Ce système comporte de nombreux avantages sur d'autres où les références sont représentées par des numéros qui donnent en bas de page ou à la fin du texte, les articles cités. Tavenas et al., (1971) pour un lecteur qui lit votre texte et qui s'intéresse aux coulées d'argile, identifie immédiatement l'article traitant de St-Jean-Vianney qu'il a déjà lu peutêtre. C'est beaucoup plus explicite qu'un numéro; d'un rapport à l'autre ce même article sera toujours cité «Tavenas et al. (1971)», et sera toujours rapidement identifiable. La liste des références bibliographiques permet au lecteur qui veut en apprendre plus sur un point abordé dans votre rapport (ex. le glissement de St-Jean-Vianney), de savoir exactement quels articles peuvent l'intéresser. En principe vous avez lu tous les articles auxquels vous faites référence. Vous avez en somme «digéré» pour ceux qui liront votre rapport les points intéressants et utiles contenus dans tous ces articles, et vous les insérez nommément dans votre texte. Au besoin le lecteur les consultera aussi pour avoir plus de détails; dans tous les cas votre rapport facilite sa recherche. On ne met donc jamais dans la liste en fin de rapport des références qui ne sont pas cités dans le texte, même si vous les avez lues, même si cela fait plus «impressionnant» d'avoir une longue liste d'articles. Si vous ne citez pas un article c'est qu'il ne vous a apporté aucune idée intéressante pour votre rapport: vous n'avez donc pas à l'inclure dans votre bibliographie. Si vous l'avez utilisé mais que vous ne le mentionnez nulle part dans votre texte excepté dans la bibliographie, le lecteur n'est pas beaucoup avancé et devra reprendre la lecture des références. Pour obtenir des informations additionnelles il passera presqu'autant de temps que vous en recherche bibliographique: votre rapport n'est donc pas utile dans ce cas. c / Cas particulier: les listes bibliographiques et les analyses thématiques. Il y a une exception à cette règle: certaines recherches visent précisément et uniquement à dresser une liste aussi complète que possible de ce qui a été publié sur le sujet. C'est là

8 une «bibliographie» (sens strict), c'est-à-dire la liste de tous les ouvrages et articles sur le sujet abordé. Ce genre de rapport résume parfois sans les citer toutes les idées contenues dans les ouvrages de la liste. On publie aussi parfois une analyse bibliographique, c'est-à-dire un article ou rapport qui ne contient pas de recherche personnelle de l'auteur, mais qui analyse, compare et discute les idées publiées par les autres. Tous les articles retenus sont cités nommément dans le texte, s'ils en valent la peine. ex.: Dobrin (1984) prétend que..., par contre Richard (1980), Desbiens (1989) et Williams (1988) ont établi expérimentalement que... d / Le chapitre «Travaux antérieurs» dans un article ou un rapport important. Tout travail de recherche doit comporter une première partie d'analyse bibliographique qui sert à situer et dégager le problème que l'auteur veut ensuite étudier dans son rapport. En justice on dit que nul n'est censé ignorer la loi; en science, nul n'est censé ignorer le travail des autres, ce qui rend quasi obligatoire d'exposer les grandes lignes de ce qui a été écrit sur le sujet que l'on aborde. En plus vous aurez utilisé pour d'autres chapitres des références que vous incluez dans la même liste. Votre texte permet de distinguer quelles références traitent de la géologie du sujet, quelles autres vous avez utilisés pour choisir vos méthodes expérimentales, etc. MÉTHODE DE TRAVAIL Vous pouvez passer beaucoup de temps à chercher des références et obtenir malgré tout de piètres résultats si vous n'avez pas une méthode personnelle efficace. Pour en acquérir une rapidement, voici quelques conseils: - Les monographies même de parution récente ne peuvent que vous guider à définir les grandes lignes de votre sujet. Bien souvent elles ne peuvent être basées que sur des articles datant de 5 ou 10 ans. - Cherchez donc en plus au début de votre recherche des articles scientifiques dans les périodiques récents *. Non pas parce qu'ils sont automatiquement meilleurs, mais parce que leur liste de références vous indiquera d'autres textes récents et ainsi de suite. Vous aurez ainsi dès le début de votre travail une idée des sources d'information pour votre sujet. - Faites l'analyse des articles les plus pertinents de façon logique et systématique. La méthode des fiches grand format où l'on note la référence et son contenu constitue une bonne méthode. A vous de jouer et bon succès! * Consultez les «abstracts», index avec mots-clefs, «bibliography»...etc des bibliothèques.

9 Rapport de laboratoire Points à souligner Description du paramètre biogéophysicochimique Principe : 1 page Schéma de l'appareillage (si nécessaire) Extraction : - matériel - solution extractive - prétraitement, si requis - digestion Mode opératoire : - détailler les opérations Protocole expérimental : - précautions à prendre Remarques

10 Dosage : Calculs et résultats (tableaux) Analyse géostatistique Chartes utilisées Discussions: Conclusion : Références:

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2012 avec OpenOffice Writer

Application du guide méthodologique 2012 avec OpenOffice Writer Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Mai 2013 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

Réalisation du travail de recherche

Réalisation du travail de recherche Ph. Pélissier / Rédaction mémoire - 1 Réalisation du travail de recherche «Ce qui se conçoit bien s énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément» Boileau Pour la validation du D.U., il

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Europresse.com. Pour les bibliothèques publiques et de l enseignement. Votre meilleur outil de recherche en ligne. Guide version 1.

Europresse.com. Pour les bibliothèques publiques et de l enseignement. Votre meilleur outil de recherche en ligne. Guide version 1. Europresse.com Pour les bibliothèques publiques et de l enseignement Votre meilleur outil de recherche en ligne Guide version 1.5 CEDROM-SNi Comprendre la page d accueil 1. Bandeau de navigation 2. Espace

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Le Rapport Scientifique

Le Rapport Scientifique EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECHNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE FACULTE STI SECTION SCIENCE ET GENIE DES MATERIAUX ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Rédiger un rapport technique

Rédiger un rapport technique Rédiger un rapport technique Prof. N. Fatemi Plan Introduction Présentation écrite Programmation du travail Rédaction Conseils génériques Références 2 Introduction Objectifs du cours Savoir étudier un

Plus en détail

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE Le but d une expérience de laboratoire est souvent de vérifier un résultat théorique à l aide d un montage. Puisqu il est impossible (sinon très rare)

Plus en détail

Cinématique et optique géométrique

Cinématique et optique géométrique Cinématique et optique géométrique PHY-5061-2 Activité notée 4 Date de remise :... Identification Nom :... Adresse :...... Tél :... Courriel :... Note :... /100 PHY-5061-2 CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

Plus en détail

Le cahier d exercices

Le cahier d exercices 10 Le cahier d exercices 1. Introduction Le but du présent manuel est de venir en aide aux recruteurs de sociétés de transport par autocar qui ont recours au manuel Au Volant Un guide des meilleures pratiques

Plus en détail

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement?

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Cours Master 1-1er semestre 2012-2013 Institut des Hautes Études de l'amérique Latine Paris III Sorbonne-Nouvelle Suivi individualisé en Anthropologie Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Le compte-rendu

Plus en détail

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON 1/8 écriture ECRIRE POUR ETRE LU RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON RIGOUREUSE, CLAIRE, CONCISE Références: Hugier M and coll. La rédaction médicale

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

kiibook version 1.0 TUTORIAL Introduction Les pages du livre Les textes Les images Imprimer et exporter

kiibook version 1.0 TUTORIAL Introduction Les pages du livre Les textes Les images Imprimer et exporter K kiibook version.0 TUTORIAL Introduction Les pages du livre Les textes Les images Imprimer et exporter 6 8 INTRODUCTION Inspiré par le livre d art qui se veut traditionnellement la rencontre entre un

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

L utilisation et le contenu d un devis d événement

L utilisation et le contenu d un devis d événement Chapitre 4 Annexe B L utilisation et le contenu d un devis d événement Les formules de gestion pour la réalisation ont été discutées à l annexe 4A. Une de ces formules est le lancement, par le promoteur,

Plus en détail

FAIRE ET PRÉSENTER UNE BIBLIOGRAPHIE (MÉDIAGRAPHIE)

FAIRE ET PRÉSENTER UNE BIBLIOGRAPHIE (MÉDIAGRAPHIE) FAIRE ET PRÉSENTER UNE BIBLIOGRAPHIE (MÉDIAGRAPHIE) Règles par type de documents Présenter sa bibliographie : article de journal Règles générales : article imprimé ou électronique Auteur (s) de l'article

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes -

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes - Refonte du Formulaire Statistique - Guide d utilisation pour Organismes - Sommaire 1. Nouveautés conviviales du Formulaire statistique en ligne de CADAC 1.1 Rationalisation des données selon le type d

Plus en détail

Règles de rédaction médicale

Règles de rédaction médicale Règles de rédaction médicale S É M I N A I R E S D A I D E À L A R É D A C T I O N D E T H È S E S D E D O C T O R A T E N M É D E C I N E E T U D I A N T S D E 6 È M E E T 7 È M E A N N É E S Thèse de

Plus en détail

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

Manuel d information Saisie de données de temps dans Excel

Manuel d information Saisie de données de temps dans Excel Manuel d information Saisie de données de temps dans Excel CAT2 Objectif L objectif de ce procédé est de permettre aux écoles qui n ont aucun accès à SAP de pouvoir inscrire leurs données de feuille de

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

GTI410 Applications des techniques numériques en graphisme et imagerie

GTI410 Applications des techniques numériques en graphisme et imagerie GTI410 Applications des techniques numériques en graphisme et imagerie Présentation du laboratoire 1 Basé sur le matériel de Vincent Carrier et François Ostiguy Contacts Chargé de laboratoire Francis Cardinal

Plus en détail

Europresse.com. Pour bibliothèque d enseignement Pour bibliothèque publique. Consulter facilement la presse. Guide version 1.

Europresse.com. Pour bibliothèque d enseignement Pour bibliothèque publique. Consulter facilement la presse. Guide version 1. Europresse.com Pour bibliothèque d enseignement Pour bibliothèque publique Consulter facilement la presse Guide version 1.4 CEDROM-SNi Utiliser la «Recherche simple» La «Recherche simple» 1. Saisissez

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction L objectif de ce cours est d apprendre à utiliser le logiciel SPIP en tant qu administrateur et savoir gérer et animer la partie rédactionnelle

Plus en détail

Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures

Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures Trousse d outils du CCNSE pour l enquête sur les moisissures NOVEMBRE 2014 Examen des rapports d enquête microbiologique Sommaire Introduction... 2 Les rapports d enquête microbiologique... 2 Contenu commun

Plus en détail

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage rapide. Rédiger une page ou un article,»...3 Ajouter

Plus en détail

Leçon N 2C Fonctions de calcul

Leçon N 2C Fonctions de calcul Leçon N 2C Fonctions de calcul Cette deuxième leçon concerne les fonctions de calcul dans les tableurs. 1 Structure des formules de calcul Que vous utilisiez EXCEL ou que vous utilisiez CALC, la méthode

Plus en détail

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction :

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction : 28 FÉVRIER 2014 INVITATION À PRÉSENTER DES DOSSIERS-COMMENTAIRES EXAMEN DU CLASSEMENT DU MÉTIER: MÉCANICIEN-MONTEUR OU MÉCANICIENNE-MONTEUSE DE CONSTRUCTION Conformément l al. 1, par. (6), art. 2 du Règlement

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE Règles générales pour la rédaction d'un rapport scientifique P. Ott, Ph. Sutter Rapport LTT - 95-19 LABORATOIRE DE THERMIQUE APPLIQUéE

Plus en détail

Conseils pour rédiger. un article scientifique

Conseils pour rédiger. un article scientifique Conseils pour rédiger un article scientifique L'écrit permet de faire passer un message, à condition de respecter certaines règles de base lors de la rédaction de rapports ou de publications : - être concis,

Plus en détail

GUIDE DE DEPÔT DANS HAL

GUIDE DE DEPÔT DANS HAL GUIDE DE DEPÔT DANS HAL Octobre 2009 Laboratoire I3S (Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis) SOMMAIRE 1. Pourquoi déposer? p. 1 2. Comment déposer? p. 1 2.1. Recommandations p. 1 2.2. Pré

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE PROFESSIONNELLE

RAPPORT D ACTIVITE PROFESSIONNELLE CENTRE :... RAPPORT D ACTIVITE PROFESSIONNELLE LICENCE Sciences Technologies Santé (STS) Mention Sciences pour l ingénieur en Chimie Alimentation Santé (CAS) Parcours (à cocher) 1 : Chimie 2 : Agro-industries

Plus en détail

Formulaire du dépôt de plan de cours

Formulaire du dépôt de plan de cours Formulaire du dépôt de plan de cours H 2013 H 2014 PROGRAMME : Technologie de l électronique industrielle TITRE : Gestion de projets CODE : 243-374-RA PONDÉRATION : 1-2-1 DISCIPLINE : Génie électrique

Plus en détail

Tutoriel Word spécial mémoire

Tutoriel Word spécial mémoire Tutoriel Word spécial mémoire Sommaire I. LE SOMMAIRE OU LA TABLE DES MATIERES... 1 1) DEFINITIONS... 1 2) LA PROCEDURE A SUIVRE POUR GENERER UN SOMMAIRE AUTOMATIQUEMENT... 1 a) Hiérarchiser les titres...

Plus en détail

NOTE DE SYNTHÈSE TREMPLIN 1 FICHE DE COURS N 1 LA GESTION DU TEMPS

NOTE DE SYNTHÈSE TREMPLIN 1 FICHE DE COURS N 1 LA GESTION DU TEMPS NOTE DE SYNTHÈSE TREMPLIN 1 FICHE DE COURS N 1 LA GESTION DU TEMPS Tous droits réservés Page 2 LA GESTION DU TEMPS La gestion du temps est capitale pour réussir la note de synthèse. L'épreuve comportant

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

Site internet du collège Comment écrire un article?

Site internet du collège Comment écrire un article? Site internet du collège Comment écrire un article? Préambule : les rôles. L administrateur du site vous a attribué des droits. L utilisateur simple peut, par exemple, simplement commenter un article ou

Plus en détail

Alan Melnyk Président du Programme technique

Alan Melnyk Président du Programme technique INSTRUCTIONS DE FORMATAGE MÉMOIRES COMPLETS POUR LES ACTES DE LA CONFÉRENCE SUR LA GESTION DES DÉCHETS, LE DÉCLASSEMENT ET LA RESTAURATION DE L ENVIRONNEMENT DANS LE SECTEUR NUCLÉAIRE AU CANADA (24 novembre

Plus en détail

40èmes Olympiades des métiers

40èmes Olympiades des métiers METIER N 5 40èmes Olympiades des métiers GUIDE DE PREPARATION AUX SELECTIONS REGIONALES Page 1 sur 14 «Vous venez de vous inscrire aux concours régionaux des 40èmes Olympiades des Métiers, et je tenais

Plus en détail

Faculté des sciences

Faculté des sciences Faculté des sciences Département de physique Plan d études Électricité et magnétisme CQP 202 Session d hiver 2013 Chargée de cours : Marie-Josée Fraser Marie-Josee.Fraser@USherbrooke.ca Introduction Le

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter Collecter de nouveaux Leads avec Twitter 05/05/2015 Comment générer de l intérêt pour votre marque sur Twitter? Comme tout autre réseau social, Twitter représente une bonne opportunité pour faire connaître

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE DE PREMIERE ANNEE

LE RAPPORT DE STAGE DE PREMIERE ANNEE I.U.T Nice Côte d Azur Dépt. T.C. Cannes Année 2008 2009. STAGE PREVU DU 14 au 28 JANVIER 2009 LE RAPPORT DE STAGE DE PREMIERE ANNEE Le stage de première année, d une durée de deux semaines, est l occasion

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA BASE DE DONNÉES EUREKA

GUIDE D UTILISATION DE LA BASE DE DONNÉES EUREKA Source : zeus.fltr.ucl.ac.be GUIDE D UTILISATION DE LA BASE DE DONNÉES EUREKA BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITÉ DE MONCTON, CAMPUS DE SHIPPAGAN AVRIL 2008 La base de données Biblio Branchée a récemment subi des

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Département Génie

Plus en détail

La recherche à la bibliothèque

La recherche à la bibliothèque Guide rapide n o 1 La recherche à la bibliothèque Les six étapes d une recherche efficace Par Guylaine Simard, bibl. prof. Responsable de la bibliothèque Août 2013 1. Déterminer précisément son sujet de

Plus en détail

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Daniel Puche, Ph.D., CEGEP de St-Hyacinthe, 2012 Ce guide se veut une référence pratique pour les enseignants-chercheurs dans leurs démarches de

Plus en détail

ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif

ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif Guide d utilisation de la plateforme de correction Version originale Table des matières Pré requis.. 3 Connexion à l application 3 - Les impératifs 4 Recommandations

Plus en détail

Comment créer les messages de la secrétaire virtuelle efficacement?

Comment créer les messages de la secrétaire virtuelle efficacement? Comment créer les messages de la secrétaire virtuelle efficacement? Cahiers du support technique Table des matières Mise en garde et préparation :...3 Programmation en 5 étapes simples :...3 1 ère étape

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

Manuel "edocs Editor"

Manuel edocs Editor CHAPITRE 1 Comprendre ce qu'est un "Manuel contrôlé Qu'est-ce qu'un "Document contrôlé"? 1-1 - Manuel "edocs Editor" Note: "edocs Editor" utiliser "Firefox" Navigateur uniquement http://www.getfirefox.net/

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

Fonctionnalités avancées de Word

Fonctionnalités avancées de Word BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITAIRE DE LILLE 1 Thèses et littérature grise Fonctionnalités avancées de Word Bibliothèque de l université des sciences et technologies de Lille 1 Diffusion électronique des thèses

Plus en détail

Vet-Expert PREXTRA- Importation de vos données comptables

Vet-Expert PREXTRA- Importation de vos données comptables Vet-Expert Vet-Expert PREXTRA- Importation de vos données comptables Index Introduction 1. Configuration et droits d utilisation 2. Exportation de vos données comptables 3. Importation de vos fichiers

Plus en détail

C2 ATOM Guide de démarrage

C2 ATOM Guide de démarrage C2 ATOM Guide de démarrage Créé par : C2 Innovations Version : 1.0 Dernière modification : 30/03/2015 FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION DE SERVICES FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION

Plus en détail

Directives pour la préparation des candidatures au Prix de réalisation en éducation de l ATC

Directives pour la préparation des candidatures au Prix de réalisation en éducation de l ATC Directives pour la préparation des candidatures au Prix de réalisation en éducation de l ATC Les directives qui suivent s appliquent à la préparation des candidatures au Prix de réalisation en éducation

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Descriptif des fonctionnalités de notre site professionnel. www.appeldulivre.fr. Page 1 sur 13

Descriptif des fonctionnalités de notre site professionnel. www.appeldulivre.fr. Page 1 sur 13 Descriptif des fonctionnalités de notre site professionnel www.appeldulivre.fr Page 1 sur 13 Bonjour, Bienvenue sur notre site sur lequel vous pouvez : rechercher des ouvrages demander des prix commander

Plus en détail

Calendrier du Programme de formation automne 2015

Calendrier du Programme de formation automne 2015 Calendrier du Programme de formation automne 2015 Atelier Série sur le leadership (présidents) Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif La responsabilité des administrateurs

Plus en détail

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation N.B. La présente grille peut être utilisée avant, pendant et après la rédaction du mémoire : - avant pour se donner une représentation

Plus en détail

Renouvellement du mandat du Secrétaire du Traité

Renouvellement du mandat du Secrétaire du Traité Octobre 2015 F Point 18 de l'ordre du jour provisoire SIXIÈME SESSION DE L ORGANE DIRECTEUR Rome (Italie), 5-9 octobre 2015 Renouvellement du mandat du Secrétaire du Traité Le tirage du présent document

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

Planifier mon texte narratif

Planifier mon texte narratif Stratégies 1.1.4 Je cherche et je note des idées pour construire mon histoire, l intrigue, les personnages. 1.1.6 Je discute de mon plan avec d autres élèves ou avec mon enseignant. J utilise Padlet pour

Plus en détail

Méthodologie. des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence.

Méthodologie. des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence. MÉTHODOLOGIE Méthodologie La présente étude combine trois types d'informations : des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence.

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) En vue d'une première discussion, le comité permanent

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Crésus-facturation multilingue. Dès version 3.4

Crésus-facturation multilingue. Dès version 3.4 Crésus-facturation multilingue Dès version 3.4 2 Crésus-facturation multi-lingue 1 Introduction Comment faire des factures multilingues? Qu'est ce qu'une facturation multilingue? Pour le logiciel Crésus-facturation,

Plus en détail

Note éducative. Commission des rapports financiers des régimes de retraite. Novembre 2009. Document 209109

Note éducative. Commission des rapports financiers des régimes de retraite. Novembre 2009. Document 209109 Note éducative Les hypothèses de taux d actualisation relatifs à l achat de rentes pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité avec date de calcul entre le 31 juillet 2009 et le

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2

SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2 SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2 Espace public multimédia Le Cyber 49, rue Maurice Thorez 92000 Nanterre - Tél. : 01 41 20 08 41 www.nanterre.fr Sommaire Introduction...3 I. Bordures et trame... 4

Plus en détail

Modèle du rapport. Stage initiation

Modèle du rapport. Stage initiation MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Département Génie

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques

insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques Dominique Robin Ricardo Stouvenel Frédéric Jaquenod Gilles Triscone Martina Zsely-Schaffter Des

Plus en détail

Université du Littoral Master 1. PROJET Puissance 4

Université du Littoral Master 1. PROJET Puissance 4 Université du Littoral Master 1 PROJET Puissance 4 Le but de ce projet est de réaliser un programme permettant à l utilisateur de jouer au Puissance 4 contre l ordinateur. 1 Travail à Rendre Le travail

Plus en détail

Communication Scientifique M2 MIV

Communication Scientifique M2 MIV Communication Scientifique M2 MIV CV, lettre de motivation et de recommandation en milieu scientifique M. Bailly-Bechet Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât.

Plus en détail

Pour trouver des articles de revues ou de journaux

Pour trouver des articles de revues ou de journaux Pour trouver des articles de revues ou de journaux Si vous désirez, vous avez l information nécessaire pour une autoformation sur le site internet de la bibliothèque : http://www.clevislauzon.qc.ca/biblio/

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS

PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS Siège Social : 49 avenue de la République - 69200 Vénissieux Agence Paris : 26 ter rue Nicolaï - 75012 Paris SAS au capital de 76 224 - RCS LYON B329

Plus en détail