PROGRAMME DE COOPERATION MAROC/UNICEF GUIDE PRATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME DE COOPERATION MAROC/UNICEF 2002-2006 GUIDE PRATIQUE"

Transcription

1

2

3 PROGRAMME DE COOPERATION MAROC/UNICEF GUIDE PRATIQUE des associations œuvrant dans le domaine de la Protection de l Enfance de la région de Marrakech - Tensift - Al Haouz

4

5 GUIDE PRATIQUE PREFACE Dans le cadre du programme de Protection de l Enfance développé au niveau de la région de Marrakech, appuyé par l UNICEF et la Délégation Régionale de l Entraide Nationale, de nombreuses actions ont été menées par les associations de la société civile, visant à promouvoir les droits de l enfant à la protection. Ce guide a été élaboré pour faciliter les contacts et renforcer la collaboration et l échange d informations et de bonnes pratiques entre ces associations.

6

7 GUIDE PRATIQUE SOMMAIRE Préface Présentation Liste des associations Première partie : Fiche technique par association Deuxième partie : Description des activités des associations dans le domaine de la protection de l enfance Circuit de coordination Sources de financement Potentialités humaines des associations Enfance ciblée Mot de la fin

8

9 GUIDE PRATIQUE PRESENTATION Le présent travail répond à deux besoins : 1. Depuis la fin des années 90, le travail associatif a connu une croissance importante dans la région de Marrakech qui est venu compléter l action du gouvernement marocain. Cette action associative est appuyé par la présence d organismes internationaux (tel le PNUD, le FNUAP, l UNICEF, l IPEC, BIT, projet ADROS ) pour lutter contre : - la pauvreté ; - la discrimination à l égard de la femme, de l enfant et de la personne handicapée ; - le désenclavement des régions rurales ; - les fléaux sociaux ; Cependant l action diffère d une association à une autre et les efforts restent dispersés. D où la nécessité d une coordination de ces efforts pour atteindre les objectifs visés de manière plus pertinente. 2. Le besoin de rechercher un/des partenaires compétents dans le domaine de notre intervention nous oblige à chercher le/les mieux placés. Le présent travail se compose de deux parties : - Une première partie contenant les informations spécifiques de chaque association (fiche technique : nom, présidence, date de création, coordonnées et champ d intervention, ainsi que les objectifs de l association en matière de protection de l enfance.) - Une seconde partie plus accentuée sur le travail en coordination entre les ONG dans le domaine de la protection de l enfance. Nous espérons que notre effort contribuera à faciliter les relations et les contacts entre les associations travaillant dans le domaine de la protection de l enfance. Délégation Régionale de l Entraide Nationale

10 LISTE DES ASSOCIATIONS AMPF : Association Marocaine de Planification Familiale AEFE : Association Ennakhil pour la Femme et l Enfant AAF : Association Afoulki pour les Femmes AEDF : Association Elamane pour le Développement de la Femme AACP : Association Amal Circuit de la Palmeraie pour le développement et la culture ALCS : Association de Lutte Contre le Sida AA : Association Al Karam ANDFR: Association Nahda pour le Développement de la Femme Rurale AUFH : Association Union et Fraternisation avec l Handicapé ASDR : Association pour le Soutien au Développement Rural ARIAD : Association Régionale pour l Intégration des Artisanes dans le Développement ANI : AOA : ARA : Association Nour et Irfane Association Oum Aymen Association Rabita des Artisans AAF

11 GUIDE PRATIQUE 1ère Partie Fiches Techniques

12 10

13 GUIDE PRATIQUE AAF Association Afoulki pour les Femmes Date de création : 07 Avril 1999 Présidence : Zahra IDALI Adresse : Centre Tahanaout - Province Al Haouz Tél / Fax : 212 (0) Objectifs de l association : Appui au développement durable Amélioration des conditions de la femme rurale Axe d intervention : Développement rural/aide humanitaire Education de base/alphabétisation Santé et environnement Zone d intervention : Province d Al Haouz Les commissions : Commission de projets Commission de la femme et l enfant Commission d alphabétisation Commission du centre de documentation Partenariat : Autorités locales Collectivités locales Services extérieurs Associations locales Organismes internationaux : BIT- IPEC- UNICEF Mission : L association Al Haouz, Afoulki se fixe comme mission : la contribution dans l augmentation du revenu des familles rurales et l amélioration de leur niveau d instruction, de leurs conditions sanitaires et environnementales. Afoulki réalise cette mission en collaboration avec les ONG nationales et internationales. 11

14 Pour la résolution des problèmes prioritaires de la population provinciale, Afoulki œuvre pour : La mobilisation de tous les acteurs concernés, associations, secteur public et privé. Une collaboration et coordination avec les associations locales de développement et les associations villageoises. Un appui technique au secteur associatif en matière de formation, de soutien financier, de suivi et d accompagnement. Stratégies d intervention : Dynamiser et impliquer les associations, les collectivités locales intéressées par le développement durable Sensibiliser les pouvoirs publics pour faciliter les démarches administratives Assurer un programme en matière de formation pour les associations locales Effectuer le suivi et l évaluation des activités par le biais des visites de suivi et d encadrement Etudier et développer des projets en partenariat avec les associations locales Approches : Les partenariats L approche participative L approche de proximité Dans le domaine de la protection de l enfance: Sensibilisation : Les droits de l enfant L hygiène L éducation Loisirs (promotion de l enfant à travers les activités de loisirs): excursions, théâtre, jeux Formation et encadrement des animateurs (animateurs polyvalents)efe 12

15 GUIDE PRATIQUE AEFE Date de création : 1997 Présidence : Mme Zakia MRINI Association Ennakhil pour la Femme et l Enfant Adresse : 24, Lot Tichka, Unité 5, Daoudiate Marrakech Tel : Fax : Champ d intervention : Urbain, semi-urbain et rural Niveau d intervention : Local, régional et national Antenne de l association : Aït Ourir Objectifs de l association : La promotion et la protection des droits de la femme et de l enfant Moyens de l association : Moyens matériels :l association possède un local équipé d ordinateurs (10), téléphone, fax, photocopieurs (03), vidéos (02), télévisions (02), rétroprojecteur et un véhicule pour le transport. Moyens humains : Membres du bureau : 07 Membres du conseil administratif : 22 Permanents : 15 Vacataires : 09 Activités principales : Accueil, orientation, soutien juridique et psychologique Formation des animateurs des associations locales Initiation professionnelle des femmes Sensibilisation, information et formation de la population et des acteurs locaux Sensibilisation aux questions IST/SIDA 13

16 Education au genre social et égalité des sexes Formation des femmes leaders politiques Echanges d expériences Population ciblée : Femmes et enfants Projets réalisés : Des projets et des programmes de plaidoyer, de soutien et de développement en vue d améliorer les conditions socio-économiques, culturelles, juridiques et politiques des femmes et des enfants en difficulté. Partenariats : Les femmes, les associations locales, les services extérieurs, les communes Dans le domaine de la protection de l enfance Objectifs de l association : La promotion et la protection des droits de l enfant Activités principales : Accueil, orientation, soutien juridique et/ou psychologique Sensibilisation aux questions IST/SIDA et aux droits de l enfant Coordination et formation des animateurs des associations oeuvrant pour la lutte contre l exploitation des enfants Population ciblée : Enfants victimes de violence Enfants liés à la situation des mères victimes de violence Projets réalisés : Amélioration des conditions socio-éducatives de l enfant Soutien au centre d écoute pour femmes et enfants victimes de violence Santé de la maman et de l enfant Prévention IST/SIDA 14

17 GUIDE PRATIQUE Projets en cours : Soutien au centre d écoute pour femmes et enfants victimes de violence Sensibilisation aux questions IST/SIDA Lutte contre le travail des enfants à Marrakech Bailleurs de fonds : Programme de Lutte Contre la Pauvreté (PNUD) Entraide Médicale Internationale / Union Europienne AMSED Banque Mondiale Partenariats : UNICEF Programme ADROS Enfants Associations locales Services extérieurs des départements de la Santé, Education, Emploi) Institutions publiques AEDF 15

18 AEDF Association Elamane pour le Développement de la Femme Présidence : Mme Halima OULAMI Adresse : N 203, Derb El Kabse, Sidi Youssef Ben Ali Tel. : 212 (0) / Fax : 212 (0) Champ d intervention : Région de Sidi Youssef Ben Ali (urbain et rural) Niveau d intervention : Local / National Objectifs : Améliorer la situation de la femme et l intégrer dans le développement Mettre à la disposition de la femme des services sociaux, juridiques, sanitaires, économiques et culturels. Créer une banque de données à travers des enquêtes et des recherches sur le terrain Education sur la citoyenneté Plaidoyer et défense des droits de la femme Réalisations : Organisation de conférences de sensibilisation sur le code de la famille dans la région Tensift / Al Haouz Organisation des focus-group pour les personnes analphabètes sur l éducation des droits humains de la femme Ecoute et orientation pour les femmes marginalisées Education des petites bonnes et des enfants travailleurs (en cours) Moyens de l association : Moyens matériels : L association possède un local, équipement Moyens humains : Volontaires de l association 16

19 GUIDE PRATIQUE Partenariats : Les associations Ennakhil, Afoulki, ALCS, etc Le département d Entraide Nationale Projet ADROS Organisation Global Rights Dans le domaine de la protection de l enfance Objectifs de l association : Promouvoir les droits de l enfant Encourager la scolarisation des enfants et des filles en particulier Lutter contre l exploitation des enfants sous toutes ses formes Activités principales : Sensibilisation au sein des écoles et des centres de l Entraide Nationale sur les droits de l enfant Organisation de cours de soutien scolaire au profit des filles de l orphelinat de Marrakech Sensibilisation sur la citoyenneté au profit des bénéficiaires des centres de l Entraide Nationale Organisation de concours d art plastique pour les élèves de 4 écoles à Sidi Youssef Ben Ali Populations ciblées : Les élèves dans les écoles à Sidi Youssef Ben Ali Les filles dans les centres de l Entraide Nationale Les parents d élèves et les associations de parents d élèves Projets réalisés : Campagne de sensibilisation sur les droits de l enfant à Sidi Youssef Ben Ali en collaboration avec l Entraide Nationale L écoute et l orientation des enfants en difficulté Organisation de focus-group pour personnes analphabètes 17

20 Projets en cours : Projet d éducation non formelle au profit des petites filles domestiques et des enfants au travail Partenaires : Associations locales Services extérieurs des ministères (Entraide Nationale,Education Nationale, Jeunesse et Sport ) UNICEF Le projet ADROS 18

21 GUIDE PRATIQUE AMPF Association Marocaine de Planification Familiale Date de création : 1972 Présidence : Mme Ameziane DOUKKALI au niveau national Mme Khadija ELBOUZIDY au niveau régional Adresse : 6, rue Ibn Elcadi, les Orangers, Rabat B.P 1217 Tel./Fax : / Site : Champ d intervention : Urbain, semi-urbain, rural Niveau d intervention : Local, Régional, National Antennes de l association : Centre Riad Zitoune Jdid 1, Rue de la Bahia RI.J Tel/Fax : / Centre Daoudiate, Diour Elmassakine Tel.: Centre Elkalaa, Cité Elbahja Tel.: Moyens matériels : L association dispose de deux locaux à Marrakech, équipés d ordinateurs, de matériel de consultation médicale pour les femmes et d équipements bureautiques. Moyens humains : Volontaires Personnel permanent Volontaires communautaires Objectifs de l association : Développer des actions et des interventions visant à sauvegarder le droit de la population à effectuer des choix libres et informés concernant leur santé sexuelle et reproductive. Contribuer à l élimination des inégalités entre l homme et la femme afin de permettre à cette dernière de décider de sa propre santé reproductive en collaboration avec les autres 19

22 institutions et organisations impliquées dans le domaine de la femme. Préparer les jeunes à la responsabilité de la parenté/maternité et entreprendre des actions appropriées visant à améliorer l accès des jeunes à l information aux services dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive afin de prévenir les grossesses non désirées, l avortement à risque et IST/SIDA. Inciter les hommes à promouvoir la responsabilité conjointe dans les aspects de la santé sexuelle et reproductive. Dans le domaine de la protection de l enfance Objectifs de l association : Sensibilisation des familles sur les droits de l enfant Coordination avec d autres associations travaillant dans le domaine de la protection de l enfance Incitation des hommes à promouvoir leur responsabilité envers les droits de l enfant Activités principales : Formation des acteurs sociaux (associations) sur les droits de l enfant Sensibilisation des populations ciblées Populations ciblées : Les femmes en âge de procréation, les hommes, les jeunes et les enfants Projets réalisés : Sensibilisation des enfants du village Aït Ourir sur les IST/SIDA Formation des enseignants et des enfants scolarisés en matière de la santé Participation à la semaine de l école (Souihla) Formation de 20 éducateurs pairs du collége Mohamed V sur les IST/SIDA Participation en 2004 à la campagne de sensibilisation, organisée par l Entraide Nationale en coordination avec l UNICEF Partenaires : Etablissements et ONG à caractère social 20

23 GUIDE PRATIQUE AACP Association Amal Circuit de la Palmeraie pour le Développement et la Culture Date de création : 2001 Présidence : Youssef SFAIRI Adresse : B.P 3746, Amerchich, Marrakech Maison des Jeunes Daoudiate Tel. : / Fax : Champ d intervention : Semi-urbain Niveau d intervention : Local Moyens de l association : Moyens matériels : L association dispose d un local équipé (1 ordinateur, imprimante, fax) Moyens humains : 3 animateurs Objectifs : 3 animatrices 3 éducateurs Participer au développement durable du quartier Participer à la lutte contre l analphabétisme et la promotion de l éducation Organiser des activités culturelles Contribuer à la sauvegarde de l environnement Partenariats de l association : Tissu associatif de Marrakech Services extérieurs (Entraide Nationale, Ministère de l Education Nationale) Commune Annakhil PNUD/FEM, PNUD/PLCP UNICEF Ministère de l Environnement Agenda 21 Conseil de la Ville Projet ADROS 21

24 Dans le domaine de la protection de l enfance Objectif de l association : Promouvoir les droits de l enfant tels que contenus dans la Convention Internationale Relative aux Droits de l Enfant Sensibiliser les habitants de la palmeraie sur toute forme d exploitation des enfants Activités principales : Sensibilisation des associations du périurbain sur la Convention Internationale Relative aux Droits de l Enfant Mobilisation des élèves des écoles du quartier pour lutter contre le phénomène du travail de l enfant Organisation de tournois sportifs en faveur des enfants du quartier Réalisation de pièces théâtrales sur le thème des droits de l enfant Organisation d activités de prévention environnementale Populations ciblées : Les enfants qui travaillent dans les ateliers de l artisanat et dans le secteur informel Les enfants des écoles du quartier Les associations du périurbain Projets réalisés : Campagne de sensibilisation sur les droits de l enfant en collaboration avec la Délégation de l Entraide Nationale et en coordination avec l UNICEF Projet de lutte contre le travail des enfants en partenariat avec l UNICEF Projets en cours : Projet ADROS Projet IPEC/Maroc Parenaires : Les associations locales Projet ADROS IPEC UNICEFANDFR 22

25 GUIDE PRATIQUE ANDFR Association Nahda pour le Développement de la Femme Rurale Date de création : 2003 Présidence : Aziza BOUMSIK Adresse : Douar Ait Massoud, Harbil, Sidi Youssef Ben Ali Tel.: Champ d intervention : Rural Niveau d intervention : Local Moyens de l association : Moyens matériels : L association dispose d un local équipé d un ordinateur et de l équipement bureautique. Moyens humains : 09 animateurs 200 adhérents et adhérentes Objectifs : Amélioration de la situation de la femme rurale Intégration de la femme rurale dans le développement Lutte contre l analphabétisme Formation des femmes rurales sur la citoyenneté Partenariats de l association : PNUD Projet ADROS Délégation Entraide Nationale La commune de Harbil 23

26 Dans le domaine de la protection de l enfance Objectifs de l association : Lutter contre le phénomène de l abandon scolaire, en particulier celui des filles Lutter contre le travail des enfants et encourager leur scolarisation Sensibiliser l opinion publique sur les droits de l enfant Activités principales : Organisation de cours d éducation non formelle au profit des filles non scolarisées (120 filles ont bénéficié de ces cours) Formation en broderie et couture en faveur des filles villageoises Formation en tapisserie Populations ciblées : Les filles non scolarisées Les garçons des douars de la commune Harbil La population de la commune Projets réalisés : Campagne de sensibilisation en faveur des habitants des douars Sifer, Aït Kaid, Aït Ali et Aït Massoud sur les droits de l enfant en coordination avec la délégation de l Entraide Nationale Projet d atelier de formation en broderie et couture en partenariat avec le PNUD Projets en cours : Projet ADROS pour l éducation non formelle des petites filles Partenaires : Projet ADROS UNICEF Département de l Entraide Nationale 24

27 GUIDE PRATIQUE AA Date de création : 1997 Présidence : Karima MKIKA Antenne de Marrakech : Association Alkaram Adresse : 11,Zaouiat Lahdar,Médina 180,bd AbdelkrimElkhattabi,N 11391, Daoudiate,Unité 4 Tel/Fax : , , Antenne de Safi : Adresse : n 88, rue Moussa Bnou Noussair, Ouad Elbacha Tel/Fax : / Objectifs : Rendre un statut et une dignité aux enfants en difficulté de la ville et de sa périphérie en les assistant dans leur démarches administratives, en favorisant leur réintégration dans la famille, en mobilisant la communauté et en sensibilisant les autorités locales. Réintégrer l enfant isolé et/ou exploité dans la société à travers une insertion scolaire et/ou une insertion dans une formation professionnelle. Ces possibilités peuvent permettre à l enfant de retrouver une autonomie dans son développement personnel ainsi qu une liberté de choix. Moyens de l association : Safi : Centre d accueil Marrakech : Centre d accueil d urgence pour les filles Centre d accueil d urgence pour les garçons Centre d écoute Partenariats de l association : Planète enfant BIT/IPEC 25

28 Projet ADROS UNICEF Services extérieurs des ministères (Enseignement, Santé, Jeunesse et Sport, Entraide Nationale, Pêche Maritime ) Autorités locales Services policiers et juridiques Dans le domaine de la protection de l enfance Activités principales : La prise en charge des enfants : l activité rue le centre d écoute l organisation d activités sportives, d ateliers de peinture et de soutien scolaire l accueil d urgence La réinsertion scolaire à l éducation formelle et non formelle aux enfants âgés de moins de 15 ans La réinsertion familiale L assistance physique et psychologique de l enfant La guidance administrative et juridique de l enfant Populations ciblées : Enfants en situation difficile contactés dans les rues de Safi et Marrakech Projets réalisés : Projet global de prise en charge de l enfant et de soutien aux familles Projets en cours : Projet IPEC avec le BIT : Eliminer les pires formes de travail des enfants de Safi et Marrakech Centre d accueil d urgence de jeunes filles Sensibilisation aux IST/SIDA en partenariat avec ALCS pour 15 jeunes de la rue Projets futurs : Ferme pilote Construction d un terrain de 800m Ouverture d autres centres d écoute 26

29 GUIDE PRATIQUE ALCS Association de Lutte Contre le Sida Date de création : Au niveau national : 1988 Au niveau local : 1993 Présidence : Dr Othman MELLOUK Adresse : Rue Hassan Ben Mbarek, Imm Lazrak, App 3, Géliz, Marrakech Tel/Fax : Site web : Allô Info Sida : (Anonyme et confidentiel) Objectifs : Prévention du grand public à travers : Stands d information Animation de conférences, ateliers Projection de films sur le sida Evénementiel Participation à des émissions radiophoniques Articles de presse Info-bus Prévention auprès des groupes vulnérables Rencontres sur le terrain Organisation de séances thématiques centrées sur les attentes des populations cibles (ex.: droits des femmes, droits des personnes vivant avec le VIH, etc ) Formation des personnes relais issues des groupes vulnérables : prévention par les pairs 27

30 Activités de l association : Accueil au local : Soutien aux personnes vivant avec le VIH Orientation et conseils Distribution gratuite de dépliants et affiches et de préservatifs Centre de dépistage anonyme et gratuit : Des médecins bénévoles Visites du lundi au jeudi à partir de 15h00, samedi à 10h00 Test volontaire, anonyme, confidentiel et gratuit Test rapide Counselling Accompagnement et soutien Accompagnement dans les démarches administratives à suivre Conseil juridique (orientation vers les associations ) Soutien psychologique Education thérapeutique Achat de médicaments et frais de transport Aide financière d urgence Formation : Formation initiale et continue des bénévoles Formation des cadres des associations de développement Formation des scouts Formation du personnel de la prison de Marrakech Formation des aides-pharmaciens 28

31 GUIDE PRATIQUE ANI Date de création : 1999 Présidence : Noura CHBANI Association Nour et Irfane Adresse : Hay Targa, N 583, Hay Hassani, Marrakech Tel./Fax : / Champ d intervention : Urbain, semi-urbain, rural Niveau d intervention : Local, Régional Moyens de l association : Moyens matériels : L association possède un local équipé d ordinateurs (20), d une imprimante, d un photocopieur et de l équipement bureautique (tables, chaises) Moyens humains : Membres du bureau et adhérents Objectifs : Formation professionnelle des femmes et leur intégration dans le développement Lutte contre l analphabétisme au profit des femmes Sensibilisation sur les droits de l enfant Partenariat de l association : Secrétariat d Etat Chargé de la Famille, de l Enfance et des Personnes Handicapées Services extérieurs (Education Nationale, Emploi, Entraide Nationale ) Projet ADROS Organisme ERAC Centre méditerranéen de l environnement de France 29

32 Dans le domaine de la protection de l enfance : Objectifs de l association : Education non formelle des enfants dont l âge varie entre 8 et 16 ans Sensibilisation sur les droits de l enfant Formation des enfants Activités principales : Pour les enfants non scolarisés : Education non formelle Pour les enfants défavorisés : Organisation d activités artistiques et sportives Organisation d activités d éducation environnementale Distribution de vêtements et de kits scolaires Populations ciblées : Enfants pauvres Enfants non scolarisés Enfants au travail Projets réalisés : Campagne de sensibilisation sur les droits de l enfant au profit du grand public Organisation de formation au profit des associations locales sur la Convention Internationale Relative aux Droits de l Enfant Education environnementale (recyclage du papier, jardinage ) Projet en cours : Projet d éducation non formelle au profit des enfants au travail Partenaires : Projet ADROS Services extérieurs des ministères (Education Nationale, Entraide Nationale ) 30

33 GUIDE PRATIQUE ASDR Date de création : 2002 Présidence : Hanane CHAKIR Association Soutien de Développement Rural Adresse : 272,lotissement Alkayraoune, Tahanaout Tel. : Champ d intervention : Semi-urbain et rural Niveau d intervention : Local Moyens de l association : Moyens matériels : L association dispose d un local à Tahanaout équipé de bureautique Moyens humains : Animateurs Adhérents Comité Objectifs : Soutien aux enfants du milieu rural Amélioration des conditions de vie de la population dans la province d Al Haouz Dans le domaine de la protection de l enfance : Objectifs de l association : Diminuer le taux d abandon scolaire Contribuer au changement des comportements des gens vis à vis du phénomène du travail des enfants Activités principales : Organisation de campagnes de sensibilisation pour la lutte contre le travail des enfants Organisation de cours d éducation non formelle en faveur des enfants travailleurs Organisation d activités culturelles et sportives en faveur des enfants 31

34 Populations ciblées : Les enfants Les parents Les intermédiaires dans le travail des enfants et surtout des petites filles Projets réalisés : Contribution à la réalisation de la monographie et le diagnostic participatif sur les problèmes des enfants dans la commune rurale Iguerferouane Contribution à la sensibilisation des familles sur la petite enfance Réalisation d une étude sur le travail des enfants Projets en cours : Projet ADROS Campagne de sensibilisation en faveur des parents des enfants travailleurs sur les risques du travail Organisation d activités parascolaires et création de comité de l enfant au niveau de la commune d Iguerferouane Partenaires : UNICEF - ADROS Province d Al Haouz - Commune Rurale d Iguerferouane Ministère de l Education Nationale Délégation de l Entraide Nationale Associations locales et habitants de la province 32

35 GUIDE PRATIQUE ARIAD Association Régionale pour l Intégration dans le Développement Date de création : 2003 Présidence : Souad IDRISSI HAJOUJI Adresse : 164, Merstan 3, Amerchich, Marrakech Tel.: / Champ d intervention : Urbain Niveau d intervention : Local et régional Moyens de l association : Moyens matériels : L association dispose d un local avec un équipement bureautique Moyens humains : une technicienne en informatique 2 éducatrices 2 maîtresses artisanes Objectifs : Lutte contre l analphabétisme Education non formelle et formation professionnelle Création de coopératives Intégration de la femme dans le développement Partenariats de l association : Projet ADROS Délégation Entraide Nationale Dans le domaine de la protection de l enfance: Objectifs de l association : Education et formation professionnelle des petites filles bonnes et de celles qui ont abandonné l école Sensibilisation sur les droits de l enfant Lutte contre l exploitation des enfants 33

36 Activités principales : Formation des filles en matière de céramique Formation en secourisme en faveur des jeunes filles en collaboration avec le Croissant Rouge Marocain Populations ciblées : Petites filles bonnes Petites filles ayant abandonné l école Projets réalisés : Organisation de cours de lutte contre l analphabétisme au profit des filles bonnes Organisation de cours d apprentissage en matière de couture, tissage, art culinaire et céramique Projets en cours: Organisation de cours d éducation non formelle au profit des petites filles bonnes en partenariat avec le projet ADROS Organisation de cours de formation en céramique Partenaires : Projet ADROS Entraide Nationale 34

37 GUIDE PRATIQUE AUFH Association Union et Fraternisation avec l Handicapé Date de création : 1999 Présidence : Abdellatif LAAOUINA Adresse : B.P 1463 Hay Mohamadie, Marrakech Tel./Fax : / Champ d intervention : Urbain Niveau d intervention : Régional Moyens de l association : Moyens matériels : Ordinateur, fax Moyens humains : 1 Psychologue 1 Avocat 1 Cadre de santé 1 Inspectrice de Ministère de l Education Nationale 1 Aide comptable 2 licenciés Objectifs : Intégration de la personne handicapée Faciliter les rencontres des jeunes pour l échange des expériences Lutte contre l analphabétisme Education culturelle Partenariats de l association : Association enfance espoir Délégation Régionale du Ministère de l Education Nationale 35

38 Dans le domaine de la protection de l enfance : Objectifs de l association : Intégration sociale des enfants handicapés Education des parents des enfants handicapés Activités principales : Organisation d activités dans le cadre des classes intégrées pour l intégration des enfants handicapés mentaux Organisation de séances de sensibilisation pour lutter contre la discrimination à l égard de l enfant handicapé Populations ciblées : Les enfants handicapés Les familles des enfants handicapés Projets réalisés : Formation des classes intégrées pour des enfants handicapés mentaux aux écoles Oum Salama, Smara et Abou Firasse Séances de sensibilisation au profit du grand public sur la situation des enfants handicapés Projets en cours : Campagne de sensibilisation en collaboration avec la Délégation de l Entraide Nationale Partenaires : Services extérieurs (Délégation du Ministère de l Education Nationale, Délégation de l Entraide Nationale, Délégation du Ministère de la Santé ) Les associations locales en relation avec la personne handicapée. 36

39 GUIDE PRATIQUE AOA Date de création : 1987 Présidence : Ahmed AKDAD Association Oum Aymen Adresse : Ecole Oum Aymen, Jnane Afia, Marrakech Tel.: Champ d intervention : Urbain Niveau d intervention : Local Régional Moyens de l association : Moyens matériels : L association possède son siège à l école Oum Aymen, elle dispose de matériel informatique, bureautique et outils de jardinage Moyens humains : Le corps enseignant et l administration de l école Oum Aymen Les membres adhérents de l APTE Objectifs : Lutte contre l abandon scolaire Sensibilisation sur la citoyenneté Lutte contre la déperdition scolaire Partenariats de l association : PNUD - Agenda 21 L académie de l Education Nationale Services extérieurs (des Ministères de l Education Nationale, de la Jeunesse et Sport Société Yamsara (privée) 37

40 Dans le domaine de la protection de l enfance : Objectifs de l association : Soutien scolaire au profit des élèves les plus défavorisés Sensibilisation des élèves sur les dangers de la drogue et les risques de la délinquance Organisation d activités de loisirs pour mieux gérer le temps libre Activités principales : Gérer le temps libre des élèves : organisation d activités sportives, culturelles et artistiques Organisation de séances d initiation à l informatique au profit des élèves Sensibilisation des parents de la nécessité du suivi scolaire des enfants pour garder le contact avec l école Populations ciblées : Les élèves Les parents L environnement social Projets réalisés : Projet sportif au profit de six écoles avoisinantes de l école Oum Aymen Projet environnemental dans les mêmes écoles Projet informatique Projets en cours : Elevage de lapins dans trois écoles Projet environnemental avec agenda 21 Projet de création d une bibliothèque bilingue Partenaires : PNUD Agenda 21 L Académie Régionale du Ministère de l Education Nationale - Délégation de la Jeunesse et Sport Les Eaux et Forêts - l Office du Haouz - le Bassin de l Eau 38

41 GUIDE PRATIQUE ARA Date de création : 1994 Association Rabita des Artisans Présidence : Mohamed MADHOUZ Adresse : Dar Dbagh Taleb, 97, Bab Dbagh, Marrakech Tel./Fax : / Champ d intervention : Urbain Niveau d intervention : Régional Moyens de l association : Moyens matériels : L association dispose d un local équipé de matériel pédagogique (tables, tableaux ) Moyens humains : 1 coordonnateur 3 animatrices 1 directrice du centre Objectifs : Amélioration du niveau de vie des artisans Lutte contre l analphabétisme Education non formelle des artisans apprentis Sensibilisation Partenariats de l association : PNUD Délégation de l Emploi - Délégation de l Artisanat Dans le domaine de la protection de l enfance : Objectifs de l association : Organisation de séances de lutte contre l analphabétisation au profit des artisans Organisation de cours d éducation non formelle au profit des enfants artisans Organisation d activités de loisirs pour les enfants travaillant dans le secteur de l artisanat 39

42 Activités principales : Education non formelle pour les enfants travaillant dans le secteur de l artisanat Organisation de formation des enfants dans certains métiers en voie de disparition Populations ciblées : Enfants travaillant dans l artisanat Familles des enfants travaillant dans l artisanat Projets réalisés : Création d une garderie pour les enfants Organisation de cours d éducation non formelle au profit des enfants travaillant dans l artisanat dans le cadre du projet ADROS Projets en cours : Création d une salle d informatique au siège de l association pour les enfants artisans Projet ADROS d éducation non formelle Partenaires de l association : ADROS - PNUD Délégation du Ministère de l Artisanat Chambre de l Artisanat 40

43 GUIDE PRATIQUE 2ème Partie Activités des associations en matière de Protection de l Enfance 41

44 42

45 GUIDE PRATIQUE Description des activités des associations en matière de protection de l enfance L action associative dans la wilaya de Marrakech se fixe des objectifs inspirés par les principes de la Convention Internationale Relative aux Droits de l Enfant, et notamment : Promouvoir les droits de l enfant Lutter contre toute forme d exploitation ou de violence à l égard de l enfant Contribuer à l amélioration de la situation économique, sociale ou juridique des enfants Encadrer les enfants dans les espaces associatifs Contribuer à l amélioration de la qualité de l éducation et lutter contre l abandon scolaire Intégrer les enfants en situation difficile (intégration familiale et sociale) Changer les attitudes et comportements des populations vis à vis de certaines thématiques concernant l enfance notamment le travail des enfants et la violence à l égard des enfants Soutenir les groupes des enfants vulnérables victimes de violence, etat d abus sexuel Alors que certaines associations luttent contre l exploitation des enfants dans l agriculture, l élevage et le travail domestique des petites filles rurales (Afoulki, ASDR, Nahda ), d autres oeuvrent pour le soutien des enfants victimes de violence - soutien juridique, psychologique et sanitaire - (ALCS, AEFE, AMPF). D autres associations oeuvrent pour la réinsertion sociale et familiale des enfants en situation précaire (Al Karam) ou l intégration scolaire des enfants handicapés (AUFH), le soutien par 43

46 l éducation non formelle aux enfants travaillant dans l artisanat (Rabita, ARIAD, Amal ) ou contribuent à l amélioration de la qualité de l éducation en luttant contre la déperdition et l abandon scolaire (Elamane, Oum Aymen, Nour et Irfane ). Cependant, toutes les associations contribuent à la sensibilisation des populations cibles sur les droits de l enfant et en particulier sur l exploitation économique, sociale, sexuelle et la violence à l égard des enfants dans le but de changer les comportements et les attitudes des populations vis à vis des enfants et de leurs droits. 44

47 GUIDE PRATIQUE Circuit de prise en charge des enfants dans des situations précaires A travers leurs actions, les associations, se complètent et ce, pour le bien être de l enfant vivant dans la région Marrakech - Tensift - Al Haouz. Par exemple, des associations accueillent les enfants violentés ou en situation difficile. Ces derniers y trouvent le soutien juridique, psychologique et l orientation vers les instances administratives adéquates pour le suivi. D autres accueillent des enfants victimes d abus sexuels. Ils y trouvent le soutien et l orientation. Quant aux cas dépistés positifs au virus du Sida, ils peuvent bénéficier d accompagnement et de soutien, ou peuvent être orientés vers la cellule de lutte contre le sida de l hôpital Bnou Toufail pour la prise en charge. De plus, les enfants victimes de violence ou d abus peuvent être orientés vers les associations qui visent cette population et notamment l AEFE, l ALCS, Al Karam et l AMPF pour le soutien et l orientation. 45

48 Sources de financement Les sources de financement varient d une association à une autre et en fonction du travail fourni. Les différents organismes internationaux sont un soutien important pour le financement des activités pour la majorité des associations. Parmi ces organismes on peut citer : La Banque Mondiale L UNICEF L Entraide Internationale Médicale / Union Européenne Le Programme de Lutte Contre la Pauvreté PNUD Le projet ADROS Le Programme IPEC Maroc D autres financements des actions associatives sont fournies par les instances publiques nationales, l appui de l association marocaine de solidarité et de développement (AMSED) et du secteur privé. 46

49 GUIDE PRATIQUE Potentialités humaines des associations Il est vrai que la clé de la réussite des actions menées par les associations reste le facteur humain. C est pourquoi les associations doivent disposer d un potentiel humain adéquat, spécialisé selon le domaine d intervention de chaque association. Ainsi, par exemple, pour exercer le soutien juridique, il faut un spécialiste en la matière, en l occurrence un avocat. En effet, certaines associations doivent travailler avec des professionnels tels que des avocats, des psychologues, des médecins, des assistantes sociales afin d assurer un soutien pertinent aux bénéficiaires. L ALCS travaille avec des médecins bénévoles et des membres permanents. L AMPF dispose d assistantes sociales, de médecins bénévoles, en plus de volontaires communautaires et du personnel permanent. L association Al Karam dispose d éducateurs spécialisés dans le domaine des enfants de la rue. L AUFH, compétente pour la prise en charge des personnes handicapées, travaille avec du personnel de la santé, de la justice et de la psychologie. 47

50 Enfance ciblée La population ciblée des enfants varie en fonction du domaine d intervention de chaque association : Les enfants dans le monde rural : Afoulki, ASDR, Nahda Les enfants travaillant dans l artisanat : Rabita, ARIAD, Amal Les enfants de la rue : Al Karam Les enfants violentés ou abusés sexuellement : AEFE, ALCS Les enfants dans les écoles : El Amane, Oum Aymen Les enfants handicapés : AUFH Les enfants défavorisés : Nour et Irfane, AMPF 48

51 GUIDE PRATIQUE Mot de la fin Synergies Faire profiter les enfants des compétences ainsi que des moyens humains et financiers dont nous disposons est notre véritable défi... La tâche n est pas facile. Tendre vers un développement durable implique de faire appel à une multitude d acteurs. Pourtant, avant même d espérer voir apparaître des synergies entre ces acteurs, il faut atteindre une véritable cohérence entre les différents intervenants dans le domaine de la protection de l enfance. 49

52

53

54

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Fiche de présentation succincte de l'association Al Majal

Fiche de présentation succincte de l'association Al Majal Fiche de présentation succincte de l'association Al Majal Informations générales : - Statut juridique : Association régionale de droit marocain, à but non lucratif. - Date de création : Juin 1998 (L' association

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU»

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» The image part with relationship ID rid2 was not found in the file. BUT: Promotion de la Santé Sexuelle et de

Plus en détail

Association. Développement. Talassemtane pour l Environnement

Association. Développement. Talassemtane pour l Environnement ATED Chefchaouen La création Date de la création :le19mars1996 Le champ d action :Région Tanger -Tétouan Le nombre total d adhérents dh : plus de 600 adhérents Les membres actifs : 40 personnes ( conseil

Plus en détail

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK)

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Projet de coopération déléguée présenté dans le cadre du PIC entre le Royaume de Belgique et la RD du Congo Durée 3 ans

Plus en détail

Fidèle à ses valeurs de solidarité, Société Générale Maroc continue à investir dans des actions concrètes et tangibles visant à lutter contre la

Fidèle à ses valeurs de solidarité, Société Générale Maroc continue à investir dans des actions concrètes et tangibles visant à lutter contre la 4 ENGAGEMENTS SOLIDAIRES Fidèle à ses valeurs de solidarité, Société Générale Maroc continue à investir dans des actions concrètes et tangibles visant à lutter contre la pauvreté, l abandon scolaire et

Plus en détail

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes United Nations Population Fund Mars Décembre 2011 Suite à la crise libyenne survenue en février 2011, la frontière

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : ASSOCIATION NATIONALE DE PREVENTION EN ALCOOLOGIE ET ADDICTOLOGIE. Coordonnées

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

Les maisons de quartier : Un atout pour le développement social. Préparé par B. AZZAM

Les maisons de quartier : Un atout pour le développement social. Préparé par B. AZZAM Préparé par B. AZZAM Les principaux axes de l exposé : Pourquoi des maisons de quartier à Agadir? La mise en place des maisons de quartier; Les résultats obtenus après la mise en service des maisons de

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II.

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. 1. L objectif du projet : Le programme s inscrit dans le programme pays du PNUD, dans

Plus en détail

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou»

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Résumé du projet L action vise principalement à lutter contre l abandon scolaire et renforcer l accès à l éducation des jeunes

Plus en détail

ArtFiMed est un projet coordonné par CopeMed II sous la responsabilité du département des pêches et d aquaculture de la FAO. Ce document ainsi que

ArtFiMed est un projet coordonné par CopeMed II sous la responsabilité du département des pêches et d aquaculture de la FAO. Ce document ainsi que ArtFiMed est un projet coordonné par CopeMed II sous la responsabilité du département des pêches et d aquaculture de la FAO. Ce document ainsi que les autres publications de la série du Projet de Développement

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale»

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» F I C H E A C T I O N Titre de l action : «libère ta parole» AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» Nouvelle action Renouvellement Objet : Libérer la parole c est accepter le constat de sa propre situation

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Atelier de lancement de la CDP. Cas d étude: Maroc Affiliation: Entraide Nationale Présentateur: Abdeljalil Cherkaoui

Atelier de lancement de la CDP. Cas d étude: Maroc Affiliation: Entraide Nationale Présentateur: Abdeljalil Cherkaoui Atelier de lancement de la CDP Cas d étude: Maroc Affiliation: Entraide Nationale Présentateur: Abdeljalil Cherkaoui Entraide Nationale(Maroc) Ministère responsable Fondée en (année) 1957 Nombre d employés

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE BASE SUR LA CIDPH

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE BASE SUR LA CIDPH 7. EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE BASE SUR LA CIDPH EN VUE D UN DIAGNOSTIC LOCAL PARTICIPATIF SUR LA SITUATION DES PERSONNES HANDICAPEES Les questions ci-dessous sont basées sur certains articles de la CIDPH

Plus en détail

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam MISSION DE L ADOPTION INTERNATIONALE - AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam Par Mélanie Biraghi Chargée de mission Adoption & Protection

Plus en détail

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS PROGRAMME DE COOPERATION ENTRE LA TUNISIE ET LE FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME Avril 2011 Unité de gestion du programme fonds mondial

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT LOCAL ADL- Rabat CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL Octobre 2006 ADL, B.P. 6447, Rabat-Madinat Al Irfane 10.100, Al Massira III, Avenue Al Majd, Imb 14, Apt

Plus en détail

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ Saint-Quentin-en-Yvelines Un réseau de compétences Service de la Communauté d agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines, l Institut de Promotion de la Santé a pour objectifs

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Bac Pro S.P.V.L Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05 diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Partenaires ayant participé aux travaux de la 20ème CPC DIV division interministérielle

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan Environnement opérationnel Kazakhstan Kirghizistan Ouzbékistan Tadjikistan Turkménistan Les abondantes réserves de pétrole et de gaz de l Asie centrale expliquent en partie l importance géopolitique que

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES IX e JOURNÉES D ÉTUDES INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS DE FORMATION A L INTERNATIONAL «ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES»

Plus en détail

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie Ses missions et services Pôle Logement hébergement Marie-Antoinette FORAY, cheffe de pôle téléphone 04.50.88.48.72 télécopie 04.50.88.48.82

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018**

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018** Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

A propos. 2 Quelle Famille pour garantir une Cohésion Sociale et une Solidarité entre. Dossier de Presse

A propos. 2 Quelle Famille pour garantir une Cohésion Sociale et une Solidarité entre. Dossier de Presse Quelle Famille pour garantir une Cohésion Sociale et une Solidarité entre les Populations, pour une Côte d Ivoire Emergente à l horizon 2020? Jeudi 02 octobre 2014 2 Quelle Famille pour garantir une Cohésion

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg Pour une approche globale de la santé au sein des territoires Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg SIGNORINI Elodie Chargée

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP)

Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP) Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP) Association D appui et d Eveil Pugsada (ADEP) Secteur 14 quartier KALGHONDIN dans l Arrondissement de BOGODOGO, Ouagadougou, Province du KADIOGO 01 BP 6691

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint Panzi Fondation : Assistant Program Manager FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint La Fondation Panzi RDC était créée en 2OO8 pour la gestion et la Coordination des projets qui vont au- delà

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES Objectifs clés CSRP 1 Actions préalables en gras CSRP II Déclencheurs en gras CSRP III Déclencheurs en gras CSRP IV Résultats de moyen terme/indicateurs Global :

Plus en détail

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES Introduction : les Espaces Amis d Enfants (EAE) sont des structures communautaires utilisées dans les situations d urgence comme première réponse aux besoins

Plus en détail

COMPTE RENDU Des JOURNEES du 09 AU 14 Octobre 2010 au Centre Médico-Pédagogique de Bouzeguène. ACCUEIL et OUVERTURE par :

COMPTE RENDU Des JOURNEES du 09 AU 14 Octobre 2010 au Centre Médico-Pédagogique de Bouzeguène. ACCUEIL et OUVERTURE par : PROJET ÉDUCATION POUR TOUS : VERS L INSERTION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE SYSTÈME ÉDUCATIF ALGERIEN 2010 2012 RENCONTRES THÉMATIQUES POUR FAVORISER L INSERTION SCOLAIRE DES ENFANTS EN

Plus en détail

coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest)

coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest) coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest) Organisé depuis 2009, Deux sessions par an depuis 2011, à Moulay-Bousselham et Ruissia (côte nord-ouest) " un village de pêcheurs Sur la côte

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

Soutien Scolaire : pratiques actuelles, contraintes et opportunités

Soutien Scolaire : pratiques actuelles, contraintes et opportunités Atelier du 06 /06/2009, Nador 0 Ahmed Ghaninou Table des Matières Table des Matières...1 I- CONTEXTE...2 II- Phase préparatoire :...3 1. Etape du diagnostic rapide,...3 2. Etape de programmation de l atelier...3

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 Région Franche-Comté Département Doubs La maison des adolescents: Date d ouverture : 13 Mars 2006 Nom : Maison de l Adolescent de Besançon Nom du responsable

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE?

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? PUERICULTRICE QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? L infirmière puéricultrice ou l infirmier puériculteur est un infirmier spécialisé qui exerce des activités de soin et d éducation dans les établissements

Plus en détail

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais)

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) MEDECINS DU MONDE FRANCE recherche Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) Médecins du Monde, association médicale militante

Plus en détail

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page2

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Réunis à Genève pour la XXX e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous, membres de ladite Conférence, avons centré

Plus en détail

SOIXANTIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A60/19

SOIXANTIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A60/19 SOIXANTIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A60/19 Point 12.12 de l ordre du jour provisoire 29 mars 2007 Projet de stratégie visant à intégrer l analyse des spécificités de chaque sexe et une démarche

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DRJSCS-MP Janvier 2012 ecdc.europa.eu L UNION EUROPEENNE (UE) et le CONSEIL DE L EUROPE (COE) UNION EUROPEENNE Supranational 27 Etats membres Bruxelles, Luxembourg Strasbourg

Plus en détail

Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc

Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc Nations Unies Agences des Nations Unies (Système des Nations Unies) Agences signataires du plan cadre 2007-2011 MAEC, Résident coordinateur du SNU UNICEF,

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges «Promouvoir l égalité des chances pour les enfants issus de milieux défavorisés» Territoires concernés : Actions menées en région Provence Alpes Côte d Azur (France)

Plus en détail

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte AFM - Association Française contre les Myopathies Créée en 1958 par des malades et parents de malades, l AFM a un objectif

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : +251-115- 517 700 Fax : +251-115- 517844 website : www. africa-union.org ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET FORUM DE LA

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Cambodge 2015 DONNEES CLES EFFECTIFS. Indice de Développement Humain (IDH)* 0.584-136/187 Espérance de vie à la naissance*

Cambodge 2015 DONNEES CLES EFFECTIFS. Indice de Développement Humain (IDH)* 0.584-136/187 Espérance de vie à la naissance* Cambodge 2015 MANDAT Au Cambodge, Handicap International vise à réduire le développement des différents types de handicap, à améliorer l'accès des personnes handicapées aux services de santé et de réadaptation

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

L enfant au coeur de l adoption

L enfant au coeur de l adoption L enfant au coeur de l adoption Aujourd hui l adoption est généralement considérée comme étant d abord une mesure de protection de l enfant, un droit pour l enfant privé de famille. Tout projet d adoption

Plus en détail

«Faire de l égalité des chances une culture et une priorité académiques»

«Faire de l égalité des chances une culture et une priorité académiques» CONVENTION REGIONALE POUR LA PROMOTION DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES FILLES ET LES GARÇONS, LES HOMMES ET LES FEMMES DANS LE SYSTEME EDUCATIF Convention partenariale entre : - Le Préfet de la Région

Plus en détail

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Médecins du Monde http://www.medecinsdumonde.org/ Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Nombre de projets de santé en cours : 100% Nombre de projets en cours portant

Plus en détail