Sport automobile : un monde de communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sport automobile : un monde de communication"

Transcription

1 Sport automobile : un monde de communication Table ronde animée par François Roudier, Directeur de la Communication du CCFA Xavier Crespin, Peugeot Bernard Darniche, FFSA Michel Disdier, Auto US Gilles Gaignault, AutoNewsInfo Olivier Gillet, Renault F1 Arnaud de Lamothe, Citroën Philippe Streiff, Direction à la Sécurité et à la Circulation Routières (DSCR) François Roudier Mesdames et messieurs, le sport automobile est un sujet de passions et de discussions animées mais toujours courtoises Cette journée aboutit à cette table ronde que l on a voulue assez ouverte avec intervenants du sport automobile que l on a tendance, de temps en temps, à un peu oublier, mais qui sont essentiels. Il y a des pilotes actifs, d anciens pilotes, des communicants et des journalistes. Ce qui est intéressant pour nous, c est de confronter la vision de ces publics qui se fréquentent souvent en bonne amitié. Olivier Gillet, qui est le Directeur communication de Renault Sport Formule 1, une marque dont le prestige sportif n est plus à faire et qui vient de présenter son nouveau moteur ; Gilles Gaignault, journaliste, qui n est plus à présenter, en sport automobile Gilles a la capacité d écrire trois articles par minute, peut-être même plus ;

2 Xavier Crespin, Directeur communication de Peugeot, là aussi une marque liée depuis toujours au sport et qui a un défi à accomplir au Colorado à Pike s Peak ; Michel Disdier a deux casquettes : la casquette journaliste d Auto US, et surtout sa casquette assez originale, parce que je crois que c est le seul pilote français qui ait couru en Nascar. Il nous expliquera un peu ce que c est que ce sport bizarre américain ; Bernard Darniche et Philippe Streiff que l on ne présente plus. C est très amusant parce que mon fils de vingt ans m a dit : «Ah oui, ce sont ceux qui travaillent pour la sécurité routière et les handicapés!». Je lui ai dit : «Ce sont aussi des pilotes!». Donc, messieurs, dans votre deuxième carrière, vous avez un succès tellement phénoménal que, pour les plus jeunes, cela éclipse votre première carrière. Bernard Darniche, très grand pilote qui n est pas pour rien dans l image d Audi en France. Philippe Streiff, qui est là, à de multiples titres mais surtout comme amoureux de l automobile. Bravo pour tout ce qu il fait et il démontre que l on peut être handicapé, vivre sa vie normale et même conduire sa voiture. Arnaud de Lamothe, Directeur marketing de Citroën, «la» marque qui a monopolisé la communication sur le rallye auto avec ses voitures pilotées par l un des plus grands champions français (il est Alsacien, je vous laisse deviner son nom). On peut tout d abord, être assez provocateur et se demander si le sport automobile, n est pas que communication, dans son sens le plus pur du marketing, on fait courir les pilotes, on met des logos, on met des autocollants de paquets de cigarette sur la voiture, et il n y a que ça. «Que le fric», diront certains. Posons la question aux communicants : dans votre rôle qu est-ce qui est prioritaire : faire du chiffre? Faire la lisibilité de la marque? Passer une image dynamique de la marque? Je vais commencer par Olivier Gillet, pour Renault. Est-ce que c est plus important de gagner beaucoup d argent par la F1 ou de faire passer une certaine image du Losange?

3 Olivier Gillet Bonjour à tous. Nous avons trois principaux objectifs chez Renault en Formule 1. Notre premier objectif est de faire de la visibilité de faire connaître la marque sur les marchés de conquête que sont les marchés émergents (Inde, Chine, Russie, Brésil). Notre deuxième objectif est d améliorer notre image en utilisant cette fantastique plateforme de la Formule 1 et la technologie associée pour pouvoir améliorer l image de Renault, notamment sur les marchés européens où la visibilité et la notoriété de Renault sont déjà acquises. Et enfin, le troisième objectif de l Entreprise est de gagner tous les week-ends dans ce fantastique sport qu est la Formule 1. François Roudier Xavier Crespin, la 208 Peugeot, dans la course Pike s Peak aux Etats-Unis : quelle utilité? Xavier Crespin C est un peu se mentir de dire que c est autre chose que de la communication. Mais la communication est au service des messages de la marque. Donc quelque part on répond à la question. C est l image, bien évidemment. Et la preuve en est, c est la façon dont le sport s inscrit maintenant dans nos organisations. Peugeot Sport est placé dans la direction Marketing/Communication centrale de la Marque. On est à Pikes Peak ce week-end. On participe à la course pour tenter de battre le record même si nous ne vendons pas aux Etats-Unis, même si nous ne sommes pas connus. Aujourd hui, c est bien la dimension médiatique et la dimension communication qui est la

4 justification de notre investissement. Il ne faut pas chercher plus loin que la façon dont on est capable de montrer du dynamisme aujourd'hui en répondant à ces défis-là, c est forcément de la communication François Roudier Arnaud de Lamothe, pour Citroën, faire courir une DS3 en rallye, cela fait il vendre plus de DS3? Arnaud de Lamothe Justement, pour répondre à la question juste avant, effectivement, comme mes collègues, c est aussi de la communication. Bien sûr, c est de la fierté de toute entreprise. Je ne sais pas si c est de la communication interne ou pas, mais l engagement fort c est quand même un atout extraordinaire pour valoriser les équipes, pour motiver les équipes. Vous me direz que ce n est pas de la communication, c est des ressources humaines, c est du management. Quand on parle de passion, ce ne sont pas simplement ceux qui aiment le sport de l extérieur, ce sont ceux qui aiment l Entreprise, qui aiment les couloirs de l Entreprise, qui aiment voir nos produits, nos véhicules rouler sur les différents circuits, obtenir des victoires mais aussi être parfois en difficulté. Mais il y a aussi d autres choses quand même par rapport à cette question. Citroën a un laboratoire technologique. Il n y a pas que l aspect communication qui compte dans le sport. Bien sûr, c est important, c est un formidable vecteur, mais c est aussi un laboratoire technologique à travers WRC. On apprend des choses, on améliore notre technologie. Et WRC est notamment un exemple concret en ce qui nous concerne, c est tout ce qui est liaison au sol qui, pour les voitures de série, a été amélioré grâce à tout le savoir-faire que nous connaissons.

5 François Roudier Nous aimerions bien savoir, Bernard Darniche, quelles étaient vos impressions lors de vos courses sur Renault ou Audi? Bernard Darniche En amont de tout cela, j en suis l exemple parce que j ai compris assez rapidement, j ai commencé grâce à Renault parce que Renault avait une mission qu elle a toujours conservée qui donnait accès à ce monde de l interdit de la conduite automobile à des gens qui n ont pas de moyens financiers. Et toute ma vie je remercierai cette firme, plus elle bien entendu, qui m a donné accès au monde de l interdit. Ceci est un petit aparté. Mais j ai compris assez rapidement, quand j ai commencé à courir, comme tout le monde j ai failli tuer mon co-équipier, et je me suis dit qu en cas d accident il va falloir que je me calme, que j arrête de me faire plaisir. Et mon seul but sera de gagner. Et pour gagner, il faut avoir les meilleurs ingénieurs d imagination d exploitation. Et quand on veut communiquer, on a très peu de chances que l on vous tende un micro si vous n êtes pas premier. Donc l automobile, c est de l image, mais c est surtout du concours d image et de la crédibilité. La compétition, à elle seule, amène tous ces paramètres. Dire que l on fait de la communication, si on est cinquième, ça ne marche pas. Il faut gagner. Et quand on gagne c est que l on est les meilleurs. Donc on fait de la communication, et ce sont les chiffres qui gagnent. François Roudier Philippe Streiff, est-ce que le monde de la F1 que vous avez connu en pilote a beaucoup changé?

6 Philippe Streiff Tout d abord, pour compléter ce que disait Arnaud de Lamothe, il est vrai que le sport automobile, ce n est pas que de la communication, c est un fabuleux banc d essais de la voiture de demain. Des améliorations ont vu le jour grâce au sport automobile sur les voitures de série, c est évident, comme le turbo chez Renault. Par ailleurs, comme le disait Bernard Darniche, je dois beaucoup à la filière Renault. Après des débuts en karting, j ai gravi tous les échelons jusqu à la Formule 1, de la Formule Renault en tant que lauréat de l école de pilotage de Nogaro, en passant par la F3 et la F2. Dans les années 70 après mon bac, je suis allé voir François Castaing, alors Directeur Général de Renault Sport, pour lui demander quelle école il fallait faire pour devenir ingénieur en F1. J ai intégré, sur ses conseils, l Ecole Nationale d Arts et Métiers. Grâce à Renault, ce fut le début d une passion et d une vie. Je ne regrette pas l accident que j ai eu en Formule 1. J ai couru pendant vingt ans. Finalement, malgré mon accident lors des essais du Grand Prix du Brésil en 1989, qui m a rendu tétraplégique, j ai toujours eu une vie liée à l automobile. Malgré ce qui m est arrivé, si c était à refaire, je crois que je le referais parce que je suis très heureux de vivre et de pouvoir encore aujourd hui travailler dans le milieu de l automobile. Pour répondre à ta question, bien sûr que les choses ont évolué. On le voit bien. A l époque, j ai donc pu bénéficier de la filière Renault-Elf pour accéder à la F1, qui n existe plus. Sur le plan sportif, il n y avait pas de ravitaillement et l on prenait le départ avec le plein d essence pour la course. On s arrêtait au stand quelquefois, si l on avait un problème de pneumatiques. Gilles Gaignault D autant plus que mon beau-père a été ton sponsor et a loué une troisième Renault au

7 Grand Prix du Portugal en Renault a engagé Prost. Philippe Streiff Effectivement, j ai eu la chance de pouvoir courir mon premier Grand Prix avec une troisième voiture, en tant que pilote d essais Renault F1! Ce qui serait bien maintenant c est que ces pilotes d essais puissent aussi participer aux qualifications : cela ferait quatre places de plus sur la grille. Ils le font déjà le vendredi matin, mais ce n est pas suffisant. Les quatre meilleurs pourraient ainsi participer au week-end complet. Gilles Gaignault Mon beau-père pensait que le sport automobile était un puits sans fond! François Roudier Est-ce que le sport automobile, aujourd hui, n est pas devenu quelque chose de trop élitiste, avec des masses financières considérables et des départements techniques extrêmement pointus comme on l a vu ce matin à la table ronde? Est-ce que ce sport automobile n est pas en train de prendre son image un peu bon enfant de communication, la voiture de sport qui valorise la voiture de monsieur Tout Le Monde? Et est-ce que ceci n explique pas la baisse des audiences du sport automobile? Gilles Gaignault J ai commencé la F1 en J ai fait 244 Grands Prix. Tout a changé et tout a évolué. La mentalité a changé. Aujourd hui, les paddocks de Formule 1 sont des camps retranchés sans âmes, aseptisés, où les gens se congratulent entre eux tous les 15 jours aux quatre coins du monde. Moi j ai écrit un papier cet hiver qui a dépassé le million d adresses IP.

8 On a donc une certaine notoriété dans le monde. J ai écrit un papier cet hiver. L année dernière, j ai fait 40 reportages et un Grand Prix de Formule 1. Cela demande plus d une journée pour faire de la F1. Il n y a aucune ambiance. Je viens de passer dix jours aux 24 heures du Mans. Le Mans est surclassé au niveau de l ambiance, de la notoriété, de la communication, de la décontraction des pilotes. Il y avait un temps où je prenais mon petitdéjeuner dans un hôtel. Le matin, j arrivais, je voyais Ayrton Senna, Alain Prost. Ils étaient seuls à table. Tu leur parlais : «you re welcome». Tu prenais ton petit-déjeuner avec eux et ils te commentaient les essais de la veille. Aujourd hui, il faut prendre rendez-vous six mois avant pour être 200 journalistes à 3 questions. Philippe Streiff Il y a une raison à cela, et d ailleurs nos amis en Formule 1 de chez Renault le savent bien. Pour rentabiliser son paddock, Bernie Ecclestone, «le grand argentier de la F1», s est dit : «On va mettre des tourniquets à l entrée des paddocks, on va interdire leur accès, celui des stands et de tout l environnement proche des F1». Et c est ce qui se passe : les sponsors de la Formule 1 dépensent beaucoup d argent pour acheter des billets de paddock-club à leurs clients. Les 11 écuries de Formule 1 n ont que 20 pass VIP par écurie! On se retrouve seulement avec des journalistes et 220 invités dans le paddock. Les autres sont au-dessus des stands avec des billets à 5 ou dollars le week-end. Aux Etats- Unis, c est l inverse, le paddock est ouvert au public! Gilles Gaignault J étais à Indianapolis. Il y a personnes à Indianapolis dans les paddocks.

9 François Roudier Passons la parole à Michel Disdier. Dans les courses du Nascar, on voit les gens qui s installent toute la journée. Il y a une ambiance délirante. Chaque week-end, c est Le Mans! Comment cela s explique-t-il? Michel Disdier D abord, je suis obligé de reprendre ce qu a dit Bernard Darniche, malgré tout le respect que j ai pour lui et pour tout ce qu il a fait. C est vrai qu il disait tout à l heure que pour continuer dans le sport automobile il faut que l on parle de soi et qu il fallait que l on gagne. C était peut-être vrai il y a quelques années. Aujourd hui, on peut gagner un championnat et, l année suivante, arrêter de courir malheureusement parce que certains médias ou la fédération ont décidé que vous n étiez pas la personne qu ils attendaient. Il y a plein d autres pilotes comme moi qui ne sont pas riches et qui essaient de vivre de leur passion. J ai compris à ce moment-là que pour continuer dans le sport automobile il fallait que l on sache communiquer et partager notre passion au plus grand nombre, aux Fans, aux médias aussi. C est l objectif de chaque compétiteur de devenir pilote professionnel. Mais si on gagne et que personne ne parle de nous, les sponsors ne viendront pas et vice versa, et on arrêtera une carrière très tôt. Donc c est vrai que moi je suis un peu un électron libre. Je travaille dans le sport automobile parce que c était mon vœu depuis mon plus jeune âge. Je n avais pas vraiment d environnement autour qui pouvait m aider à y rentrer. Et quand je suis arrivé à remporter un championnat et que j ai réalisé que la fédération n était pas très positive, et ne me soutenait pas, j ai ouvert les yeux et j ai regardé ce qui se passait autour. A ce moment là, j ai découvert la Nascar.

10 La Nascar est un championnat, qui devient presque mondial, qui est le sport automobile numéro un aux Etats-Unis. C est le deuxième sport aux Etats-Unis devant le base-ball et le basket-ball, ce que beaucoup d Européens ne savent pas. C est un géant incroyable. A chaque course, il y a entre 200 et spectateurs présents. Cela touche plus de 78 millions de spectateurs, 90 millions de téléspectateurs. C est retranscrit dans 200 à 300 pays dans le monde. Et aujourd hui, la Nascar est au Mexique il y a un championnat au Mexique, au Canada, en Europe maintenant, puisqu il y a l Euro Nascar. En France et en Europe, puisque c est un championnat européen. Ils ont vraiment des vues sur le monde entier. D où l idée que j ai eue pendant cette aventure de lancer un magazine qui s appelle Auto US, qui est le seul magazine 100% sports mécaniques US, NASCAR, INDYCAR, ALMS, NHRA, en fait toutes les séries automobiles Américaines. Nous proposons surtout des dossiers de fond, des analyses plus que l actualité étant donné que nous sommes un Bimestrielle. Avant nous, Michel Hommel, patron de presse et propriétaire du musé de Lohéac, avait lancé le magazine Speedway, qui traitait des mêmes sujets, mais après 3 numéros il avait renoncé! Peut être un peu trop tôt à l époque Aujourd hui, c est vrai que l internet et les télévisions sur le câble ou en streaming ont attirées des millions de Fans qui ont pu mieux découvrir ces séries US, et c est ce qui fait aussi le succès de notre titre. Bien entendu, le fait que de plus en plus de pilotes français trouvent refuge dans diverses séries, comme la NASCAR avec ma présence, l Indycar avec Simon Pagenaud, Tristan Vautier et Sébastien Bourdais qui étaient en Formule 1, l intérêt ne cesse de grandir pour les fans des Européens et les médias! Xavier Crespin Je voudrais intervenir et soutenir aussi cela. Je m inscris un peu en faux par rapport à ce que dit Bernard sur le fait de devoir gagner. C est une posture en ligne de concurrent. Et en tant qu accompagnant communication, aujourd'hui cela nous a beaucoup coûté de

11 rester sur cette stratégie de la communication, c est-à-dire de commencer à en parler à condition que les résultats soient là. Cela nous a beaucoup empêchés. Et je veux raconter ça parce que ça a été le retour de l épopée des 24 heures du Mans avec Peugeot sur lequel on a été extrêmement performant. Et on a finalement été très peu communicant par rapport à l exploit que cela avait été. Et aujourd hui, il faut intervenir bien plus en amont pour raconter l histoire, créer du contenu et expliquer à quel point c est difficile, à quel point cela demande du travail, etc. Et on peut très bien vivre en communication en se détachant des résultats et en laissant le résultat venir récompenser la chose. C est risqué, bien évidemment, parce que l on ne garantit pas le résultat. Mais aujourd'hui, prenons l exemple de Pikes s Peak : avant même que l on participe à la course, la mission communication est faite. On a raconté l histoire. On a partagé l image. Aujourd hui, on a fait vivre quelque chose qui n était rien. On laisse le résultat se faire. Ce sont des choses qui, à mon avis, sont plus modernes et qui sont aussi la leçon de l histoire, parce que, dans le passé, ce n était pas cette activité-là que l on avait, et ça nous a un peu empêchés. François Roudier Avez vous des moyens de mesurer l appréciation du public vis-à-vis du sport, vis-à-vis de vos performances en courses? Arnaud De Lamothe J ai les chiffres. On fait des études bien sûr. On mesure. D abord, on fait des études, des enquêtes. J ai quelques chiffres qui sont là : aujourd hui, 88 % des personnes interrogées disent que l image de Citroën est plus sportive grâce à WRC c est une enquête France. J ai d autres chiffres : on voit bien qu aujourd hui, sur 100 retombées médias pour la marque Citroën, en France, c est 40 % de sport. C est quand même conséquent. En

12 Argentine, par exemple, c est 30 %. En Allemagne, c est pratiquement 20 %. Ce sont des pays où justement on a besoin d exister et de progresser en notoriété. Donc bien sûr que cela nous sert. Maintenant, sur le débat, j ai mon opinion. Et je pense que quand on va dans le sport et quand on va dans la compétition d une façon générale c est pour gagner. Il faut toujours gagner. Olivier Gillet Chez Renault, on fait des études régulièrement. Et c est vrai que l on a des débats sur la Formule 1. Et je pense que la Formule 1 est en train de se transformer en événement. On parlait tout à l heure de belles histoires à raconter, et c est vrai que l année prochaine on va essayer de faire une révolution dans la Formule 1 puisque l on va changer la motorisation pour un moteur beaucoup plus propre puisque la consommation baisse de 40 % (inaudible). Et c est vrai que cette partie-là est (inaudible). Et la notoriété de Renault a été multipliée par quatre en une année, entre le début de l année 2012 et la fin de l année Donc pour nous, c est un point intéressant pour tout le monde puisque ce sont des marchés qui, en termes de croissance, (inaudible). Donc on mesure à la fois notre notoriété dans la Formule 1. Et dans les pays européens, on va mesurer l amélioration de l attribut de la marque Renault à la sportivité, la technologie. Et on voit que sur tous ces aspects-là on offre (inaudible) aux gens qui sont passionnés par la F1 et tous ceux qui ne considèrent pas la F1 comme un sport à part entière. Philippe Streiff Que ce soit Renault ou Citroën, il faut dire aussi qu ils ont la chance de tabler sur l homme, sur des talents d exception, parce que c est vrai que c est le résultat d une équipe au complet, mais dont l iceberg est le pilote. Sébastien Loeb est un pilote très populaire, qui a amené Citroën au sommet. Il y a eu également Schumacher avec Ferrari en F1. Concernant Renault F1, il y a eu Alonso. Maintenant, il y a Vettel. Je crois que c est

13 fondamental d avoir une tête d affiche pour le public! Olivier Gillet Les pilotes français sont là pour nous aider. Gilles Gaignault Loeb a fait énormément pour l image de Citroën, parce qu il y a 10, 15 ou 20 ans, Citroën c était des voitures de pépères. Aujourd hui, il y a plein de jeunes qui roulent en Citroën parce que Loeb les a fait rêver. Loeb a complètement dépoussiéré l image de Citroën. Il y a plein de jeunes, aujourd'hui, qui rêvent de rouler en DS3, et c était impensable il y a 20 ans qu un jeune roule en Citroën car c était la voiture du grand-père. Arnaud De Lamothe Il n y a pas que cela. Le design a changé et il y a aussi de belles voitures, des voitures qui font rêver. Gilles Gaignault C est vrai. Mais l image a été rajeunie grâce à Loeb pour les jeunes. Arnaud De Lamothe Et Loeb a été un formidable vecteur pour notre image c est ce que je disais tout à l heure, et un formidable vecteur d amélioration. Bien sûr que l on peut dire que l on a la chance d avoir Sébastien Loeb, mais justement Loeb a la chance de rouler en Citroën. Et on a su aussi le détecter, le faire monter en compétence, progresser avec lui. On a gagné

14 avec lui et lui avec nous. Et Loeb, c est quelqu un qui veut gagner. Michel Disdier Tous les pilotes veulent gagner. C est bien sûr la priorité que l on a quand on se lance dans la compétition. Maintenant, malheureusement, aujourd hui, gagner ne suffit pas. Je connais beaucoup de pilotes qui auraient pu être en Formule 1 actuellement et qui ne le sont pas, car dès votre arrivée en formule 3 on vous demande des budgets qui passent de certains montants à des millions d euros. Pour des jeunes pilotes qui ne sont pas fortunés et qui n ont pas de connections importantes, trouver euros ou euros, ce n est déjà pas facile, surtout en ce moment. Mais trouver un million d euros, c est quasi impossible pour 90% d entres nous. Gilles Gaignault Aujourd hui, les tarifs en Formule 3, pour une saison en championnat de Formule 3 Europe, c est euros. Un pilote, pour faire une saison d endurance, 24 heures du Mans compris, dans une petite écurie, cela va entre 300 et euros par pilote ils sont trois dans la voiture. Chez Renault, une saison dans une petite équipe, vous n avez aucune chance de gagner parce que je connais les pilotes qui sont dans cette équipe et qui sont venus en endurance, comme Nelson Forcet ici, 16 % ont payé pendant trois ans entre et euros dans une équipe secondaire pour être dans un top team. Par exemple, l équipe qui est soutenue par Red Bull, c est 1,5 million. Et il y en a qui ont 19 ans. Gilles Gaignault Romain Grosjean, aujourd hui, est chez Lotus. Eric Boullier et Gérard Lopez ont clairement dit que c était parce que Total avait fait un chèque de 12 millions d euros depuis

15 deux ans, sinon Romain Grosjean n était pas pris. Il a du talent, mais, à talent égal, on prend l argent en premier. Michel Disdier Sébastien Loeb aussi a eu la chance d avoir Jacques Régis qui aimait beaucoup le rallye et qui l a énormément soutenu. Je n enlève pas le talent de Sébastien Loeb. Bien sûr qu il a beaucoup de talent, ce que je veux dire c est que si à un moment vous n avez pas quelqu un qui vous soutient au plus haut niveau vous ne pourrez pas faire carrière Ou alors avec des efforts immenses! Gilles Gaignault Si mon beau-père n avait pas été là, c était Mike Capwell qui avait le boulot. Bernard Darniche Je voudrais faire une remarque pragmatique. Derrière tout cela, on a les meilleurs résultats et on a les meilleurs moteurs du monde. Pourquoi l industrie automobile française souffre-t-elle autant? C est une question que je me pose. François Roudier Il semble bien que dans la conquête des marchés hors d Europe, les succès des constructeurs français soient constants. Dans le commerce, ils sont moins internationalisés que d autres groupes étrangers mais progressent vite. La notoriété du sport auto est utile pour le commerce. Dans le sport automobile, il y a quand même une question cruciale et «non politiquement

16 correcte». N est ce pas un peu un spectacle de gladiateurs? Est-ce qu une des raisons du succès du sport automobile ce n est pas aussi le risque et le danger? Philippe Streiff J ai dîné samedi soir au Mans, lors des 24 Heures, au moment-même de l accident mortel du Danois Allan Simonsen au volant de son Aston Martin, et de quoi avons-nous parlé toute la semaine qui vient de s écouler? De son décès On a l impression que les médias n ont vu que cela! Michel Disdier Justement, j étais à Daytona cette année, pour la première fois, au championnat Nascar où je participais. J étais le seul Français. J ai fait le meilleur temps des derniers essais juste avant la course, ce qui n avait été jamais fait par un pilote français ou même européen. Aucun média important en France n en a parlé, à par L Equipe. Il y a eu un énorme accident. C était dans une autre série. J étais dans les pits, donc j ai vu tout ce qui s était passé. Une voiture a décollé et a arraché une partie du grillage. Et c est vrai que quelque part ça a rappelé l accident qu il y avait eu au Mans en On a eu très peur que le public soit touché. Philippe Streiff Je pense qu il faudrait des belles images du sport automobile, mais pas uniquement celles d accidents, pour que les télévisions et les médias s y intéressent. Michel Disdier TF1 en a parlé au 20 Heures. Ils ont parlé de l accident. Ils ont montré les images. C est

17 quand même triste. C est le problème qu à la NASCAR en France notamment où l on diffuse souvent essentiellement les accidents, sans montrer son aspect historique, technique et passionnel Philippe Streiff Sur TF1, on n a pas dit qui avait gagné. On a dit qu il y avait eu un accident! Gilles Gaignault Il n y a pas eu que TF1. Tout le week-end, depuis samedi 15 heures. L accident est arrivé à 15 heures 09. A partir de 16 heures, toutes les radios, toute la journée, et toutes les télévisions, y compris les chaînes du câble, ne parlaient que de ça jusqu à dimanche soir. Quand j étais au Mans, j ai vu toute la presse, et c était à la une de tous les quotidiens de France pas que Ouest France, mais toute la presse quotidienne française, bien sûr la presse étrangère et sur le net. Philippe Streiff C est cette image qui rend les pilotes un peu gladiateurs et qui leur donne un statut un peu particulier Michel Disdier C est vrai qu aujourd hui la sécurité est devenue très importante. On a énormément progressé depuis 30 ans, et on ne peut qu en être satisfait et heureux. Mais c est vrai qu il y a certains pilotes, aujourd'hui, qui roulent en pensant qu ils sont invincibles parce que la sécurité les protégera toujours. Moi j ai toujours couru en me disant qu il ne fallait pas que je casse la voiture parce que je n ai pas les moyens de la faire réparer. C est comme cela

18 que je pense à la sécurité aussi. Pourquoi dit-on que c est un sport dangereux, plus que certains? Quand je vois le Tour de France cycliste, quand je les vois descendre les montagnes, j ai bien plus peur que de voir des pilotes courir en voiture. Mais c est vrai qu il y a un danger, il ne faut pas l oublier et il faut que les pilotes ne l oublient pas. Philippe Streiff C est par passion qu ils pratiquent leur sport! Bernard Darniche J ai arrêté de courir il y a 35 ans, juste au moment où (inaudible). Je suis un des rescapés. J ai des photos où on est 18 sur la photo et où tout le monde est vivant. J ai vécu cette époque où on partait, par exemple on savait que l on consommait 100 litres au 100 avec des repos. C était simple : on avait 100 kilomètres à faire, on partait avec 100 litres. On avait 300 kilomètres à faire, on partait avec 300 litres. Et on savait que si on tapait on était mort. Il n y avait pas d alternative. Je pense que cela fait la réputation du sport automobile, au même titre que le cirque a eu cette culture du succès avec les trapézistes. Quelque part, on ne peut pas le nier parce que l on est dans une société moderne où le remord devient interdit. Et d un seul coup, dans un domaine précis, on parle de mort. Et évidemment cela intéresse. C est comme ça. Moi j ai toujours été le contraire d un abruti, j ai toujours été très sensé, je suis très opportuniste, et j ai compris que l automobile pouvait m apporter l ascenseur social. J en ai profité et je continue à en profiter d ailleurs. J ai toujours eu beaucoup de discernement. Mais je me suis interdit sans arrêt, à part le premier accident où je me suis brûlé, d aller au-delà de ce que j estimais être raisonnable. On n a pas le temps de développer tout cela, mais toute cette politique de sécurité routière

19 est partie d une conversation que j ai eue avec Jacques Chirac à qui j ai dit : «Il y a un dossier sur lequel le politique doit gagner, Monsieur le Premier Ministre, c est si vous vous emparez de la sécurité routière. Quoi que l on fasse, les constructeurs ont tellement travaillé, les infrastructures ont tellement évolué et la médecine d urgence a tellement évolué, que d année en année vous aurez des résultats qui vont s améliorer. Et vous pourrez dire que ce dossier c est grâce à la politique». Cela a totalement été dénaturé. Les constructeurs n ont pas compris le danger qu il y avait derrière tout cela. Et aujourd hui, en France, on est devenu, à cause de cette espèce de posture politique autophobe, dans un système qui n a pas de sens avec les conséquences que l on connaît sur les constructeurs automobiles, etc. Ce n est pas un (inaudible) que je fais là. Et Monsieur Chirac m avait interpellé parce que j ai gagné 87 rallyes et je suis sorti deux fois de ma route tout au long de ma carrière. Et il se servait de moi comme exemple pour porter le message de lucidité dans les écoles en disant que les pilotes peuvent aussi être performants en étant dans un système de risque totalement maîtrisé. C est très intelligent de sa part, sauf que je ne pensais pas qu il interpréterait les paroles que j allais lui dire et qu il s en servirait à un profit politicien dont aujourd'hui on paie tous les conséquences. François Roudier Posons la question aux communicants : dans l automobile, quand on entend «danger» et «risque», est-ce que l on peut communiquer? Est-ce que le sport automobile, dans vos maisons, ce n est pas un peu le «mouton noir» par rapport à la communication sur la sécurité? Est-ce que vous n êtes pas un peu en porte-à-faux, quand on parle de sport automobile dans vos maisons, par rapport à la communication sécuritaire de la marque? Arnaud de Lamothe En tout cas, on ne vit pas cette contradiction dans la communication. Evidemment, on va éviter d utiliser des mots négatifs. Quand vous dites «risque», cela me fait penser au mot

20 chinois, parce que j étais en Chine encore récemment. Il y a une double signification qui est risque-opportunité. C est le même sinogramme, c est le même mot. Donc on voit plus une opportunité. On le disait tout à l heure, dans la première question que vous posiez, c est-à-dire : que nous offre le sport automobile? Qu offre au grand public le sport automobile en termes de dépassement de soi, en termes de notoriété, en termes de victoire, en termes de compétition? Mais on voit bien les enquêtes, et on ne voit pas du tout cette incohérence et cette contradiction. Et ce n est pas forcément le lien avec le risque. C est plutôt la passion, l aventure. Quand vous posiez la question d avant, on a parlé du traitement médiatique du Mans, etc., on avait l impression que votre question était plutôt entre les pilotes. Je pense que vous avez plutôt posé la question : est-ce qu entre les pilotes il y a une mentalité de gladiateur? Et moi je vous disais : non, je ne pense pas. Je pense plutôt qu il y a une mentalité de chevalier, parce qu un gladiateur lutte pour sa survie. Il sait qu il y en a un des deux qui va y rester à mort, puisque c est une compétition. Un risque, c est autre chose. Il y a des règles. Il y a des gestes. Donc c est aussi ce que voit tout le monde, vous, nous, tous ceux qui aiment le sport, tous ceux qui aiment l automobile, tous nos clients et tout le public. C est cette valeur-là qu ils voient. Et je crois que nous, notre devoir de communicant, c est justement de montrer que le sport, comme les Jeux Olympiques, ce sont des valeurs qui élèvent, qui font grandir, qui subliment. Moi, c est ce que je vois chez Sébastien Loeb. C est ce que je vois chez les grands champions que vous êtes quand je vous écoute. Philippe Streiff Il n y a pas que dans le sport automobile que c est vrai. Dans toute activité, pour réussir, il faut prendre des risques. Il y aura toujours cette vérité. Donc un pilote qui ne prend pas de risques ne réussit pas. En revanche, l on peut prévenir les risques, notamment en matière de sécurité routière,

21 par l apprentissage de la conduite dès le plus jeune âge, et Bernard Darniche, ici présent, ne me contredira pas! D ailleurs, cela a été ma reconversion après mon accident, en sensibilisant les jeunes de 7 à 13 ans aux réflexes de la conduite via l organisation du «Jacadi Trophy». Bernard Darniche Il y a un mot que l on a tous oublié, parce que quand on a la plus belle des choses devant nous on n y pense plus. C est le mot «liberté», liberté d aller et venir - la mobilité. C est inscrit dans la constitution au même titre que l apprentissage à la lecture. Et à force de voir cet instrument de liberté que l on appelle automobile qui amène justement cette possibilité d aller et venir, on a fini par oublier l intérêt qu elle avait pour nos sociétés modernes. Et là, je m adresse aux constructeurs automobiles qui n ont pas compris suffisamment tôt que c était un instrument politique extrêmement sensible et qu il fallait créer des contrepoids pour ne pas laisser faire tout et n importe quoi aux pouvoirs publics. Moi, ce que j ai entendu tout à l heure dans la présentation de l ACF (Automobile Club de France), j aurais aimé que cet Automobile Club se transforme petit à petit, puisqu on l a détourné de ses pouvoirs, en Automobile Club des Français. On n en serait peut-être pas là aujourd hui. Applaudissements de la salle. Michel Disdier Sur l aspect passion, je voudrais ajouter que la passion m a amené à faire le double des clés de la voiture de mon père à l âge de 11 ans. Ma mère avait une petite Autobianchi que je prenais le soir et je montais vers la montagne. Je n allais pas en ville pour faire l idiot. Mais c est comme cela que j ai appris à conduire dès l âge de 11 ou 12 ans. Un jour, malheureusement, il y a eu un éboulement sur la route, j ai pris une pierre et je me suis fait un peu avoir comme ça. Et mes parents ont découverts que je prenais la voiture La passion m a poussé à découvrir les Etats-Unis alors que j ai arrêté les études à l âge de

22 15 ans, j ai tout appris sur le tas. J étais intéressé par ce championnat parce que j avais juste envie de piloter une voiture, peu importe laquelle. A moment donné, une 4L ou une Formule 1, j étais heureux avec n importe laquelle. C est vrai que la Nascar, pour moi, paraissait incroyable. Les Etats-Unis étaient un continent immense qui passionne beaucoup d entre nous, je pense. Et quand j ai vu qu en Europe j aurais de plus en plus de difficultés à trouver des soutiens financiers et que la fédération ne me soutenait pas, je suis parti tout seul aux Etats-Unis. J ai pris mon petit baluchon. Je parlais trois mots d anglais. Je suis allé voir le plus grand patron d équipe qui était Joe Gibbs entre autre, qui est une sommité aux Etats-Unis, qui a gagné le Super Bowl, qui est la plus grande épreuve de football américain, il a racheté ensuite une équipe de Nascar et a gagné le championnat Nascar plusieurs fois. Il m a accueilli avec une énorme amitié. Il m a donné vingt minutes de son temps alors que je ne pense pas que Ron Dennis m aurait donné une seconde de son temps. Je n arriverais même pas à y rentrer. J ai découvert la Nascar, cet environnement passionnant, ce pays incroyable où les gens vous reçoivent chaleureusement. Philippe Streiff Je suis Grenoblois. Pourquoi y a-t-il tant de pilotes originaires de Grenoble, que ce soit en rallye ou en Formule 1? Parce que l on a tous pratiqué les routes de montagne très tôt! Donc, ce qu il faudrait pour les jeunes, c est fédérer tous les circuits français et installer dessus des écoles de conduite pour leur apprendre les bons réflexes En effet, c est avant l âge de 18 ans qu on les acquiert. Ce n est pas un hasard si tous les champions ont commencé leur sport à l âge de 5 ou 6 ans. François Roudier Revenons sur le problème des jeunes. C est une génération qui, soi-disant, ne s intéresse plus à l automobile. Je dis «soi-disant» parce que l on parle trop de la jeunesse de Paris

23 intramuros, on oublie la jeunesse de nos campagnes qui n a aucune existence sociale sans voiture. Pour ces jeunes, est-ce que le sport automobile évitons le vol des voitures aux parents, le dérapage sur les parkings en Alsace passe toujours par ce karting qui fait visiblement des champions très tôt? Ou est-ce que maintenant avec cet engouement très fort pour les jeux vidéo de voiture, qui sont les plus vendus, on assiste à un changement? Bernard Darniche Je suis en plein dedans parce que j ai deux petits-fils qui ne savaient pas que j étais un ancien pilote car on ne parle surtout pas de cela chez moi. Avec deux petits garçons, évidemment j avais un risque énorme qu ils demandent à aller dans ce truc-là. Je connais trop les coulisses, et je ne voulais absolument pas qu ils viennent. Et il est arrivé que l année dernière ils voulaient faire du kart. Et cette année, je suis deuxième manche du championnat de France. Quand on voit la capacité d apprentissage de ces gamins, le talent de ces gamins, ils intègrent des mouvements tout à fait habituels comme respirer pour eux, on en ferait des conducteurs de tous les jours avec une capacité à absorber l imprévu, parce que c est bien ça éviter l accident. C est définir l imprévisible et l imprévu. Et ces gamins ont un talent parce qu ils ont démarré très jeunes. Le fils de Mikka Häkkinen a commencé à 4 ou 5 ans, et il faut voir le talent de ces gamins. Ils connaissent maintenant la marche et dialoguent avec des ingénieurs de très haut niveau parce qu ils ont l acquisition de l école sur une F1. Ils sont déjà dans une logique positive de l automobile. Et si nous avions eu la chance de former tous ces gamins bien entendu on ne forme pas tout le monde on aurait un noyau dur qui ferait que l automobile serait de nouveau un instrument honorable. Ce n est pas ce que je ressens en France. Aujourd hui, l automobile,

24 et l automobiliste en particulier, s il n est pas un délinquant, il est au minimum un pollueur. On en est arrivé à ce genre de contradiction qui est une destruction pour notre économie et pour la consommation évidemment. Et je crois que la fédération a bien compris ça et a mis en place un système de cartes électriques à disposition pour redonner de la légitimité à pouvoir se servir intelligemment d un instrument mécanique qui, quand il est bien utilisé, n est pas plus dangereux qu autre chose. Philippe Streiff Si tes petits-fils ne sont pas champions, au moins ils seront bons conducteurs. En effet, on a des taux d accidents, avec ces jeunes issus du karting, qui sont plus faibles que la moyenne. Il est évident qu ils conduiront mieux. C est aussi à l Education Nationale d intégrer l éducation routière dans ses programmes, tant sur le plan théorique que pratique avec des simulateurs de conduite. Gilles Gaignault Il y a un exemple très intéressant avec les jeux vidéo, Philippe : l année dernière, aux 24 heures du Mans, Playstation a engagé un pilote qui n avait jamais fait de course automobile de sa vie. Il a gagné le concours Playstation sur les simulateurs. Philippe Streiff L Education nationale peut acheter des simulateurs et peut apprendre à conduire aux jeunes. Gilles Gaignault Jordan Tresson a disputé les 24 heures du Mans en 2012 sans jamais avoir fait une

25 course automobile de sa vie, qu en étant sélectionné vainqueur du concours simulateur Playstation. Philippe Streiff On apprend à piloter des avions avec des simulateurs, il n y a pas de raison que l on n apprenne pas à conduire des voitures de la même manière. Par ailleurs, pour revenir au karting, lors des "ELF Masters" que j ai organisés à Paris-Bercy dans les années 90, les vainqueurs en catégorie "Juniors" - que ce soit Sébastien Bourdais en 1996, Jenson Button en 1997, Fernando Alonso en 1998, Robert Kubica en 1999, Lewis Hamilton en 2000 et Sebastian Vettel (vainqueur devant Nico Hülkenberg, tous deux à l'âge de 14 ans...) en sont tous devenus champions de Formule 1! Gilles Gaignault Ce qui a changé par rapport à ton époque, il y a vingt ans, c est qu aujourd'hui tu vas sur une grille de départ de GP2, et la moyenne d âge est 17 ans. Cela veut dire qu ils ont commencé en Formule Renault GP3 à 15 ans. A l époque, ils étaient tous en kart jusqu à 18, 19, 20 ans. Bernard Darniche Je ne critique pas la sécurité routière, mais il y a un problème de sémantique qui me hérisse, c est que la sécurité routière ne nous convient pas. Mais la «sérénité routière» me convient mieux. La sérénité, c est un problème d abord d attitude personnelle et qui est bénéfique pour les autres.

26 Michel Disdier Il faudrait apprendre à freiner d abord, ce que l on ne fait pas dans les auto-écoles Philippe Streiff Et, l on n apprend pas toujours le freinage d urgence dans les auto-écoles... Bernard Darniche Si on veut avoir une conduite qui s inscrit dans le partage de la route, on ne peut pas freiner, on décélère, sauf qu à un moment il faut savoir freiner aussi. Et on oublie totalement de leur apprendre. Philippe Streiff On n arrête pas de dire que depuis dix ans qu il y a des radars, l on est passé de à morts : ce n est pas l unique raison de cette bonne évolution. Nous l avons dit, il faut apprendre la sécurité routière dès le plus jeune âge. Plus jeunes les conducteurs sont sensibilisés aux risques de la conduite, plus ils seront responsables ensuite. C est là où réside encore le challenge, tout en continuant à lutter contre l alcool et la drogue au volant François Roudier Cela nous fait pratiquement une conclusion. Avant de passer aux questions à poser à nos amis, on va parler de l avenir automobile et de la jeunesse.

27 Michel Disdier Je suis très optimiste pour le sport automobile puisqu on voit justement que les jeunes achètent beaucoup de jeux vidéo sur le sport automobile. On voit les jeux vidéo se partager dans le monde entier, et c est du sport automobile. On voit venir un public passionné de plus en plus nombreux aussi bien en Europe qu aux Etats-Unis. Et ça, il faut que les médias et les politiques le comprennent et arrêtent de mettre en avant le côté négatif. C est une passion. Et il faut pousser les jeunes à aller vers leur passion et à construire leur passion. François Roudier Avez-vous des questions? De la salle Je voulais poser une question à Olivier Gillet. Renault dépense beaucoup d argent en Formule 1 avec son moteur. Son moteur est le champion toute catégorie depuis déjà pas mal de temps. Par contre, quasiment tous les week-ends de rentrée il y a un moteur Renault sur le podium, si ce n est des fois trois. Et dans la semaine qui suit, aucun écho de Renault alors que lundi dernier, dans Le Figaro, il y avait une énorme page. On a dit que ce qui intéresse Renault, ce sont les marchés émergents. Certes, mais c est quand même dommage car l industrie française souffre. Je pense que là on a vraiment de quoi être fier, et je pense que ce serait bien d en parler. Olivier Gillet C est vrai que l on a une vision française de notre communication. Mais les autres pays où Renault communique notamment sur les victoires... On a dit tout à l heure que notre

28 volonté n est pas forcément que de communiquer sur les victoires mais de raconter de belles histoires. Mais c est vrai que cette belle histoire c est la technologie de Renault. Nous avons lancé la semaine dernière notre nouveau moteur pour 2014 que l on a présenté à la presse. Et l un des objectifs est d expliquer un peu les échanges technologiques que nous avions entre le (inaudible) et la (inaudible) à montrer des moteurs de série. Et c est vrai que l on axe beaucoup notre communication sur des choses technologiques entre la série et la Formule 1, plus que sur les victoires. C est un parti pris. Il vaut ce qu il vaut. Je pense qu aujourd'hui les études montrent que l on n est pas forcément dans le faux, et on va continuer dans les prochaines semaines déjà, un, à vulgariser (inaudible), et on va s y attacher, et on va travailler toujours autour de ce que la Formule 1 peut apporter à la série et autour de ce que la série peut apporter à la Formule 1. De la salle Merci. J ai plusieurs commentaires pour Citroën sans enlever à Sébastien Loeb son talent. Il ne faut pas oublier quand même qu il a une connaissance du produit (inaudible), et on donne à Sébastien Loeb, comme à tous les pilotes, l outil pour gagner. C est bien sûr le talent du pilote, mais c est aussi la machine, et ceci est très important. Pour Bernard Darniche, ce matin, Thierry a dit que c était beaucoup plus facile quand on était convaincu du haut vers le bas. Et pour nous, il est clair, en France, que le haut ce sont les politiques. Et aujourd hui, les politiques ne vont pas dans le sens des hommes politiques mais dans le sens de l automobile. On le voit bien à longueur de temps alors que (inaudible). J en reviens aux entreprises, aux grands groupes, mais il y a aussi des petites entreprises. Ensuite, en ce qui concerne les hauteurs des paddocks, regardons ce qui se fait pour les 24 heures de l automobile. Pour moi, c est assez étonnant. Quand vous voyez la piste qui est envahie par le public avant le départ, et 30 minutes avant le départ il y a des ordres qui sont donnés, tout le monde évacue. Mais il y a le contact avec les pilotes. Il y a le contact avec les écuries. Et ça, c est assez fabuleux.

29 Bernard Darniche Je voudrais apporter un témoignage. Tous les jours, je reçois des questions de journalistes et des questions de monsieur tout le monde. Et les réponses qu ils font à l antenne sont souvent directement posées hors antenne. De là à dire que l on est dans un système où individuellement tous ces hommes politiques sont vraiment conscients de l erreur stratégique qui a été mise en place depuis 20 ou 30 ans et que collectivement ils continuent à s entêter dans la même communion. Donc il faut qu ensemble nous puissions trouver des systèmes où nous mobiliserions le citoyen qui a peur qu on le prive de sa liberté au volant d une voiture, que l on puisse peser sur le politique parce qu autrement il ne se passera rien et on continuera à s enfoncer. J ai encore passé deux heures avec Monsieur Cuvillier, le Ministre des transports, ce matin. On est totalement d accord sur tout ce que je vous ai développé, mais il me dit qu à un moment il y a Monsieur Valls qui pense comme moi mais qui est pris avec la sécurité routière ou un autre système. En fait, c est une espèce de jeu de rôle de dupe dans lequel tout le monde est enfermé et dans lequel tout le monde constate les dégâts que cela peut occasionner. Et personne n a trouvé la clé pour faire sauter tout cela. Philippe Streiff Je vis cela à un niveau moins élevé avec toutes nos sous-directions de la sécurité routière. Je vis cela au quotidien. François Roudier Je pense quand même que les choses sont en train de changer. Elles changent parce que nos politiques ont commis une erreur fatale, c était de négliger le périurbain et le rural. Et souvenez-vous lorsque l INSEE a annoncé que la majorité de la population française était devenue urbaine, tout le monde a une image de grands ensembles et de hautes tours.

30 Non. Elle est devenue urbaine parce que tous les petits villages de 500 habitants que nous avons connus sont maintenant les cités dortoirs de la ville d à côté, avec des zones pavillonnaires. Dans ces zones pavillonnaires, on a deux voitures. Ce monde périurbain a été totalement oublié par nos grands partis politiques. Les deux tiers de leurs déplacements sont des déplacements contraints, c est-à-dire que l on va en voiture au travail, on va en voiture chercher ses enfants et on va en voiture au magasin. Tout cela pour vous dire qu on sent bien qu il y a un changement et que les déboires des partis politiques traditionnels à toutes les élections ont bien illustré leur méconnaissance du périurbain. Ce sont des électeurs qui ont besoin de mobilité et il convient de ne pas négliger leur utilisation de la voiture. Sinon, la sanction se fait sentir dans les urnes ou l abstention! Bernard Darniche Je voudrais faire un reproche au CCFA. Quand même, on est toujours dans un système de discussion de café du commerce. D un côté, vous avez les politiques qui disent que c est grâce à eux parce qu ils ont réduit la vitesse. Et de l autre côté, ce sont d autres paramètres. En Allemagne, l ADAC a fait une étude très précise sur vingt ans, en démontrant paramètre par paramètre quels ont été les éléments hiérarchiquement démontrés pour prévenir la mortalité sur les routes. Si nous avions cette étude, cela nous permettrait elle existe quelque part chez les politiques. Mais comme elle est défavorable à la stratégie actuelle de la sécurité routière, évidemment qu ils s assoient dessus. Je voudrais vous rappeler quand même qu en Allemagne le premier élément de réduction de la mortalité sur les routes c est évidemment la protection active et passive des véhicules. Le deuxième élément, c est les infrastructures. Le troisième élément, c est le problème de la médecine d urgence. En huitième position, arrive la vitesse. Qu est-ce qui m empêche de penser que c est la même chose en France? Pourquoi n avez-vous pas fait cette étude?

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Chacun peut avoir son opinion et y voir son intérêt, mais ce qui c est passé lors de cette dernière course est très clair et sans aucune ambigüité.

Chacun peut avoir son opinion et y voir son intérêt, mais ce qui c est passé lors de cette dernière course est très clair et sans aucune ambigüité. Finale à Super Besse. Je suis arrivé à Super-Besse très peu confiant quant à ma possibilité de remporter le Trophée. La piste étant encore une fois pratiquement entièrement goudronnée, je savais qu encore

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Les démons de Deming

Les démons de Deming Les démons de Deming Le gourou du management pense que les entreprises américaines démotivent complètement leur personnel The Wall Street Journal, 1er juin 1990 Si vous demandez à W. Edwards Deming ce

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

COMMUNIQUE NOGARO 1300 30,31 mars et 1 er Avril 2013 JOURNEE 1 PATRICE THIVAT LANCE LA SAISON

COMMUNIQUE NOGARO 1300 30,31 mars et 1 er Avril 2013 JOURNEE 1 PATRICE THIVAT LANCE LA SAISON COMMUNIQUE NOGARO 1300 30,31 mars et 1 er Avril 2013 JOURNEE 1 PATRICE THIVAT LANCE LA SAISON Dans toute nouvelle saison il faut un favori. Nicolas Gomar étant passé en Supertourisme 2 Litres, le nouveau

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Compte rendu de course

Compte rendu de course Compte rendu de course Manche 1 : Le Mans, Circuit Bugatti (72) : Après trois semaines de préparation sur la moto de course nous arrivons avec l équipe vendredi matin très tôt au circuit du mans. La tension

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

CASTELLET 12 & 13 juillet 2014

CASTELLET 12 & 13 juillet 2014 CASTELLET Un soleil radieux! Comme chaque année la Lamera organise son défilé du 14 juillet sur le circuit du Castellet. Pour ce 4ème rendez-vous, 2 courses sont prévues, une de 3h le samedi et une de

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Le rendez-vous au circuit est à 8h30. La journée est rythmée par 3 séances d essais libres prévues à 10h20, 13h55 et 16h25.

Le rendez-vous au circuit est à 8h30. La journée est rythmée par 3 séances d essais libres prévues à 10h20, 13h55 et 16h25. COMMUNIQUÉ MARDI 22 AVRIL 2014 DEUXIÈME COURSE DE LA SAISON POUR ULTIMATE! Le team Ultimate était sur le circuit Bugatti du Mans pour la deuxième épreuve de la saison en championnat VdeV Endurance Series.

Plus en détail

EQUIPE DE FRANCE FFSA CIRCUIT

EQUIPE DE FRANCE FFSA CIRCUIT EQUIPE DE FRANCE FFSA CIRCUIT 2007 LOIC DUVAL Hiver 2007: pilote officiel A1 GP Team France (3 podiums en 4 courses) 2006 : 4ème de la Formule Nippon avec le Team Nakajima au Japon avec 2 victoires, 11ème

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur?

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? PROGRAMME 2016 Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? Crédit photo : Fotolia Bonjour, Voici un programme complet et adapté pour vous réaliser pleinement. Conférences Coachings

Plus en détail

Pour ce grand Rendez-vous du Sport, trois invités exceptionnels étaient présents Bernard Béguin

Pour ce grand Rendez-vous du Sport, trois invités exceptionnels étaient présents Bernard Béguin Le sport automobile et ses perspectives Jeudi 7 Février 2013 à 8h30 Le sport automobile est confronté à de multiples défis : la crise économique et ses répercussions sur le sponsoring, la moindre diffusion

Plus en détail

La passion en famille

La passion en famille La passion en famille Tout un chacun le sait, le sport automobile est très onéreux. Mais ce n est pas pour autant que, dans nos contrées, les jeunes ne s intéressent pas au rallye, bien au contraire. La

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Anaïs ROCCI 6T bureau de recherche Colloque «Bougeons autrement», 30/11/2011 CNFPT, Région Haute-Normandie

Plus en détail

COMMUNIQUE PAU 1300 18,19 et 20 Mai 2013

COMMUNIQUE PAU 1300 18,19 et 20 Mai 2013 COMMUNIQUE PAU 1300 18,19 et 20 Mai 2013 JOURNEE 1 ET REVOILA «CE DIABLE» DE GOMAR Nicolas Gomar a repris le volant d une Mitjet 1300 sur le circuit de Pau. Le champion en titre, désormais pilote en Supertourisme

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale)

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) Pouvez-vous vous présenter? Je suis Philip English, économiste en chef pour 5 pays, notamment le Sénégal, la Gambie, la Mauritanie,

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Le Karting tout compris!

Le Karting tout compris! Le Karting tout compris! Le Karting : une activité appréciée de tous (y compris la gente féminine)! Des sensations facilement accessibles grâce à une prise en main facile. Vivre avec vos invités des moments

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014

Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014 Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014 Présentation. Le Rallye du Labourd (www.rallyedulabourd.fr) est un rendez-vous incontournable du Championnat de France de Rallye Tout-Terrain. Deuxième

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous!

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! DOSSIER DE PRESSE YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! 1 er juin : ouverture des pré-inscriptions www.getyogi.fr contact presse Anna, chargée des relations

Plus en détail

TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION

TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION Annemarie Cross: Et maintenant ce signal très spécial et ce pour 10 épisodes. Une série très spéciale pour vous, coachs et consultants qui nous écoutez durant

Plus en détail

NOGARO 31 mai & 1er juin 2014

NOGARO 31 mai & 1er juin 2014 NOGARO 31 mai & 1er juin 2014 NOGARO Nogaro, Acte II Pour la 2ème manche du championnat saison 3, la caravane de la Lamera Cup s est installée dans le Gers sur le mythique circuit de Nogaro. Au programme,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

PART 3: ÊTRE FIN PRÊT POUR LE DEPART

PART 3: ÊTRE FIN PRÊT POUR LE DEPART PART 3: ÊTRE FIN PRÊT POUR LE DEPART Annemarie Cross : De retour pour notre série spéciale où chaque semaine nous partageons le moyen de vous promouvoir ainsi que vos produits à l aide de Twitter et bien

Plus en détail

COMMUNIQUE VAL DE VIENNE 1300 6 et 7 Juillet 2013

COMMUNIQUE VAL DE VIENNE 1300 6 et 7 Juillet 2013 COMMUNIQUE VAL DE VIENNE 1300 6 et 7 Juillet 2013 JOURNEE 1 GEORGE /CARRIERE UN PARTOUT Les deux premières courses du Val de Vienne résumaient à elles seules le début de saison du championnat Mitjet 1300,

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

«Je crois que l on apprend et que l on progresse sans arrêt. Nous sommes sans cesse mis à l épreuve.»

«Je crois que l on apprend et que l on progresse sans arrêt. Nous sommes sans cesse mis à l épreuve.» «Je crois que l on apprend et que l on progresse sans arrêt. Nous sommes sans cesse mis à l épreuve.» Ayrton Senna Sommaire 1. L équipage 2. Notre objectif 3. La voiture 4. Programme pour la saison 2015

Plus en détail

CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015. Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline.

CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015. Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline. Dossier de partenariat CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015 Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline Powered by CHARLES GROSDIDIER UNE HISTOIRE DE TRAJECTOIRE

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Présentation Le Mans Prototype 3 LM P3

Présentation Le Mans Prototype 3 LM P3 Présentation Le Mans Prototype 3 LM P3 Le 21 janvier 2015 Le Mans Prototype 3 LM P3 L Automobile Club de l Ouest présente la nouvelle catégorie de voiture Le Mans Prototype 3 (LM P3) qui évoluera dès 2015

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES

COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES 7 9 avril 2012 37 Mitjet au départ de la première course de la saison, sur le circuit Paul Armagnac, dans le cadre de la première manche du championnat du Monde GT FIA 2012.

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L'AUTOMOBILE 2016 FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP RALLYE MONTE-CARLO

FEDERATION INTERNATIONALE DE L'AUTOMOBILE 2016 FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP RALLYE MONTE-CARLO FEDERATION INTERNATIONALE DE L'AUTOMOBILE Conférence de Presse Pré-Evènement Mercredi 20 Janvier 2016 FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP RALLYE MONTE-CARLO Present: Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport Eric

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Tome 1 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. J ai commencé à vous partager des techniques légales pour réduire vos coûts de crédits immobiliers.

Plus en détail

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous,

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous, Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE Pour vous et chez vous, Un service d'aide et d'accompagnement lors de difficultés passagères de la vie quotidienne. Au sommaire de ce numéro 11 L'intervention à domicile et

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Oh, élix, tu es toujours en retard! Le film a sûrement commencé. J ai tourné une

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement. Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme...

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

Age : 15 ans Début en compétition: 7 ans Adresse: Rue St-Hubert 81

Age : 15 ans Début en compétition: 7 ans Adresse: Rue St-Hubert 81 Pilote : Grégoire Saucy Age : 15 ans Début en compétition: 7 ans Adresse: Rue St-Hubert 81 Localité : 2854 Bassecourt Grégoire a commencé le karting à l âge de trois ans sur la piste indoor de Develier.

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE Octobre 2012 En résumé Stefania, directrice de l agence Style révélation décide après 17 ans

Plus en détail