Le Paysage télécom belge

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Paysage télécom belge"

Transcription

1 Le Paysage télécom belge Etude économique du secteur télécom belge - 1 ère édition 12 Janvier, 2015 Arthur D. Little Benelux S.A. / N.V. Avenue du Bourgetlaan 42 B Brussels Belgium Telephone Telefax adlittle.com Reference: P

2 Table des matières 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements 4 Pour un «New Deal Numérique» stimulant les investissements télécoms 2

3 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge Les services télécoms font partie de notre quotidien A la fin de : 80% des ménages belges ont une connexion internet à haut débit Et 61,5% ont la télévision numérique interactive 48% des gens ont effectué un achat en ligne au cours des 12 derniers mois, tandis que 14% des revenus des entreprises belges proviennent de l e-commerce 54% des Belges utilisent l internet mobile à haut débit et 65% l utilise pour regarder des vidéos Environ 97% des entreprises Belges ont accès à l internet 68% de la population belge utilise l internet quotidiennement 52% des belges ont un compte sur les réseaux sociaux Source: SPF Economie, IBPT, Baromètre ICT 2014; Our mobile planet report par Google; Global Digital Statistics 2014 par We are Social; rapport Havas MMS 2014; analyse Arthur D. Little 3

4 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge L utilisation des services télécoms est en forte augmentation tandis que les prix baissent L utilisation des télécoms est en forte hausse Les prix des services télécoms diminuent Voix mobile SMS Internet mobile Milliards de minutes Milliards de SMS Milliards de Mb +30% +86% +9,9 Base 100 en 2006, Evolution de l indice des prix à la consommation 150 N inclut pas les remises sur les packs télécoms 13,3 17,3 15,8 29,3 0,7 10, ; Electricité 129; Services postaux 126; Gaz Naturel , ,3 3,8 3, Voix fixe 1 Haut débit fixe TV numérique Milliards de minutes Millions de lignes Millions d utilisateurs -2% +22% +87% 1,9 3, ; Inflation 109; Transport ferroviaire 107; Services financiers 99; Parking 93; Services télécoms Source : Opérateurs, IBPT, SPF Economie; Analyse Arthur D. Little 1) Y compris VoIP, 2) Services Télécoms: téléphonie fixe, téléphonie mobile, internet et packs de télécommunications sans remise 4

5 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge La part des services télécoms dans le budget des ménages a diminué légèrement Evolution des dépenses des ménages belges Moyenne des dépenses annuelles des ménages, en Pourcentage du portefeuille 0,1% ,1% 3,0% 4,2% 5,0% 6,4% 7,7% 12,1% 15,2% 16,7% 100% Services postaux Appareils numériques et multimédias Services télécoms Santé Vêtements et chaussures Fourniture, équipement ménagers et entretiens Culture, divertissement et sport Transport Nourriture, boissons et tabac Autres bien et services Habitation, eau, électricité, gaz et autres carburants 28,7% ,24% Part des services télécoms dans les dépenses des ménages 2,96% ,29 pts 2012 Source : SPF Economie, Analyse Arthur D. Little 1) Excepté les appareils téléphoniques 2) Y compris appareils téléphoniques et photos, radios, télévisions, ordinateurs 3) Y compris: Voyages, soins personnels et du corps, hôtels, restaurants et bars, services financiers 5

6 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge Les opérateurs fournissent une offre substantiellement meilleure générant 4 à 7 fois plus de valeur pour le consommateur qui en obtient plus pour son argent Le «surplus mobile» Le «surplus du consommateur fixe» Comparaison des offres mobiles post-paid Comparaison des offres fixes > min ET SMS illimités ET 1-2 GB 3G/4G de data (vitesse moyenne 21 Mbps) Vitesse internet de 56 Mbps ET TV partout ET Homespot Wifi ET Appels nationaux et EU min OU SMS + accès payant à 2G/3G (vitesse moyenne 3 Mbps) x plus de minutes SMS illimités 7x plus de vitesse GB 3G/4G data mobile Vitesse internet de 11 Mbps ET TV de base ET Appels nationaux x plus de vitesse + out-of-home TV et Internet + appels EU Excl TV 56 Excl TV Source: Opérateurs, analyse Arthur D. Little Montant moyen facturé mensuellement, par utilisateur 1 Surplus consommateur : volume télécom moyen au prix 2009, par utilisateur 1 (1) Basé sur les revenus et l usage réels 6

7 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge La productivité des entreprises et de l administration est soutenue par les télécoms Amélioration de la productivité des entreprises et des employés Economies pour l administration belge +15% -7% Augmentation de la productivité pour les PMEs grâce aux télécoms: +7% grâce à des réductions de coûts (l offre, le marketing,..) +8% hausse des revenus (segmentation des clients, zones géographiques) Réduction des coûts de transport grâce aux services de télécommunications (téléphone, mail, vidéoconférences ) 50% de la population a été en contact avec les autorités publiques via internet l an dernier Plus de 65% font immatriculer leur voiture via internet et plus de 73% soumettent leur déclaration fiscale via tax-on-web % de le population Tax-on-web % Des employés effectuent 75% de leurs tâches avec des appareils connectés Enregistrements électroniques des véhicules Source : Cisco, Google, IDC, analyse Arthur D. Little Source : SPF Economie, Baromètre ICT ; Analyse Arthur D. Little 7

8 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge Augmentation continue des vitesses moyennes de connexion à l internet à haut débit et introduction de nouveaux services Augmentation de la vitesse de l internet Contenu offert enrichi Nouveaux services Vitesse moyenne, Mbps Internet fixe x5 Pouvant aller jusqu à 80 chaines TV Y compris applications premium Possibilité de regarder la TV en live et en différé sur les appareils mobiles Smart Home Services de stockage Cloud Internet fixe: vitesse moyenne, pondérée selon le nombre d utilisateurs avec un connexion internet avec une certaine vitesse Internet mobile x7 Internet mobile: vitesse moyenne des 3 opérateurs selon Commsquare Source : Commsquare; Analyse Arthur D. Little Transformation de la box TV Disque dur intégré PVR: Enregistrement vidéo personnel Offre replay: TV à la demande et en différé Homespots WiFi et hotspots Offre SIM multi avec cartes SIM additionnelles pour tablettes incluses dans le forfait 8

9 Table des matières 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements 4 Pour un «New Deal Numérique» stimulant les investissements télécoms 9

10 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique Au niveau mondial, le secteur numérique connaît une forte croissance du chiffre d affaires sur l ensemble des segments Chiffre d affaires de l écosystème numérique par sous-secteur 1 Milliards de $ +39% Croissance Exemples d entreprises Internet Contenu Logiciel et services IT Appareils Equipement 2, , , , , ,959 4,028 3, ,201 1,316 1, % +2% +35% +59% -17% Opérateurs réseau 1,107 1,190 1,199 1,249 1,362 1,439 1, % Source: Thomson Reuters, Analyse Arthur D. Little 1) Top 30 par catégorie de revenus en 10

11 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique La croissance de l écosystème numérique est forte dans toutes les régions du monde, excepté en Europe Chiffre d affaires de l écosystème numérique par région 1,2 En milliard de $ +39% Croissance Océanie Asie Amérique du Sud 2, , , , , , , , , , , , , % +57% +102% Océanie Asie Amérique du Sud Amérique du Nord 1,145 1,257 1,237 1,368 1,566 1,692 1, % Amérique du Nord Europe % Europe Source: Thomson Reuters, analyse Arthur D. Little 1) Top 30 par catégorie de revenus en 2) Nationalité en fonction du siège social 11

12 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique Au niveau mondial, les opérateurs télécoms génèrent la grande majorité des investissements, alors qu ils ne bénéficient que d un tiers de la valeur ajoutée Investissement par sous-secteur 1 Free cash flows par sous-secteur 1 % de l investissement total de l écosystème % des FCF de l écosystème -2 pt 68% 66% +8 pts -14 pts +6 pts 28% 30% 28% +2 pt 17% 19% +0 pt -1 pts -1 pt +3 pt 2% 2% 6% 5% 4% 3% 5% 2% 14% 22% - 6 pts 10% 4% 22% +2 pts 13% 11% +5 pts 6% 11% Opérateurs réseau Appareils Equipement Logiciel Contenu Internet Opérateurs réseau Appareils Equipement Logiciel Contenu Internet Source: Thomson Reuters, analyse Arthur D. Little 1) Top 30 par catégorie de revenus en 12

13 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique La part des différents segments varie en fonction des régions; en Europe, la part des télécoms est surreprésentée, alors que les autres segments sont sous-représentés Chiffre d affaires et capitalisation boursière des 30 acteurs clés par catégorie et par nationalité 1 Chiffre d affaires Capitalisation boursière En milliard 1,786 En milliard 4,204 Internet Contenu ,544 Internet 917 Services IT et logiciels Appareils Equipements télécom Opérateur réseau Contenu Services IT et logiciels Appareils Equipements télécom Opérateur réseau 403 1, , Amérique du Nord Asie Europe Amérique du Nord Asie Europe Source: Thomson Reuters, analyse Arthur D. Little 1) Revenus des 30 acteurs clés en par catégorie et par segmentation géographique en fonction du siège social 13

14 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique Les opérateurs télécoms belges génèrent 59% du chiffre d affaires de l écosystème, or ils contribuent à 87% des investissements, 75% des emplois et 89% des taxes en Ecosystème numérique Chiffres d affaires, Investissements, Emplois et Taxes Chiffre d affaires 1 Investissements 2 Emplois directs 3 Taxes 4 5 joueurs OTT Internet 6% 7% 12% 0% 5% 19% 0% 1% 16% 1% 7% 3% 0% 6% 2% 5 fournisseurs de contenu 5 fournisseurs d appareils 4% 87% 75% 89% 5 vendeurs d équipements 59% 5 opérateurs télécoms Source : Trends Top, BelFirst, Rapports Annuels, BNB Centrale des Bilans, analyse Arthur D. Little 1) Pour LG Electronics et Apple, le chiffre d affaires Benelux au pro rata de la population belge. Les revenus de Facebook calculés sur base de l EU ARPU. Les revenus d Amazon calculés sur base du chiffre d affaires en FR en comparant les visites du site belge. Les revenus de Google mise en échelle pour la marge du revendeur 2) Moyenne annuelle en termes d ETP 3) Y compris estimation pour les productions propres, y compris l estimation pour la Google Data Center expansion investissements ) Taxes d entreprises, excepté les licences pour acteurs télécoms 14

15 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique Investir 1 euro dans les nouveaux réseaux très haut débit (fixe et mobile) génère 3 euros de PIB, ce qui engendre 1,5 euros de recettes fiscales et sociales Effet multiplicateur des investissements télécoms sur l économie et les revenus de l état belge En milliard, cumulé de à 2022 Exemples d effets induits sur l économie 6-7 PIB Belge en 2022: +0,65pts à +0,83pts Investissements des télécoms dans les nouveaux réseaux très haut débit (fixes et mobiles) Création cumulée du PIB en Belgique ( 2022) 45,4% de prélèvements obligatoires sur le PIB 7-9 Taxes obligatoires Gain de temps et de productivité pour les entreprises Gain de temps et amélioration de l expérience client Emergence de nouveaux secteurs d activités et de nouveaux acteurs En plus, les opérateurs investissent milliard pendant la même période en IT, services, réseau existant avec un effet multiplicateur de 1,5 à 13 Source : Akamai, IDATE, Arthur D. Little Ericsson Chalmers university of technology «Socioeconomic effects of broadband speeds», Eurostat «Taxation trends in the European Union», Etno Agenda for Europe, analyse Arthur D. Little 15

16 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique En outre, les opérateurs belges ont maintenu leur niveau d'emploi stable (les 5 principaux opérateurs télécom employaient > ETP en ) Evolution de l emploi en Belgique 1 Base 100 en Opérateurs télécoms Distributeurs d eau +1% + 0% Réseau ferroviaire - 6% Réseau d autoroutes - 6% Gaz et électricité - 10% Les 5 principaux opérateurs en Belgique employaient > ETP en 82 Services postaux - 18% Source : BNB, Rapport Annuels, analyse Arthur D. Little 1) Opérateurs télécoms: Base Company, Belgacom, Mobistar, Telenet et Voo; Distributeurs d eau: Watergroep, Société Wallonne des eaux, TMWV, Antwerpse waterwerken, Vivaque; réseau ferroviaire: Infrabel; Réseau d autoroutes: Wegen en Verkeer; Gaz et electricité: Electrabel, Elia, EDF Luminus; Serives postaux: Bpost 16

17 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique Les opérateurs télécoms contribuent fortement à la croissance du PIB belge, contrairement aux GAFAM 1 Valeur injectée par les télécoms dans l économie En milliard Part de marché de la valeur ajoutée en Belgique qui contribue au PIB national 2,3-45 Milliard 7% 15% 3 Mrd d autres charges (marketing, commissions de distribution ) à leurs fournisseurs 6,6 Mrd aux actionnaires privés 100% 21% 9,5 Mrd à l Etat en taxes (hors TVA), impôts, licences et dividendes 9% 21% 22% 14% ,7 Mrd dans le déploiement, l amélioration et maintenance des réseaux télécoms 10,2 Mrd en charges salariales directes et indirectes 6,2 Mrd en contributions TVA nettes >90% de la valeur ajoutée réalisée en Belgique par les GAFAM (1) ne contribue pas à la croissance du PIB Belge Source : Rapport annuels, TrendsTop, BelFirst, BNB Centrale des Bilans, analyse Arthur D. Little Opérateurs GAFAM 1) Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft 2) Publication de l estimation de la part de marché de la valeur ajoutée. L estimation est basée sur l efficacité des acteurs Internet en Belgique 3) Le PIB est la somme de la valeur ajoutée recensée en Belgique 17

18 Table des matières 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements 4 Pour un «New Deal Numérique» stimulant les investissements télécoms 18

19 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements Malgré la baisse des revenus et des marges, les investissements des opérateurs restent élevés, soulevant la question de la viabilité à moyen terme Evolution du chiffre d affaires, des investissements et des cash flows des opérateurs télécoms belges 1,2 En pourcentage du chiffre d affaires 7,2 7,3 7,5 7,9 7,8 8,0 7,7 Chiffre d affaires Investissements Cash Flow 3 34% 14% 27% 16% 28% 25% 22% 22% 23% 15% 15% 20% 17% 18% Source: Rapport annuels, Operateurs, analyse Arthur D. Little 1) Base Company, Belgacom, Mobistar, Telenet et VOO 2) VOO n est pas inclus en 2007 et 2008 en raison de l indisponibilité des données 3) Cash Flow = EBITDA - Investissement 19

20 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements Les opérateurs télécoms ont développé des réseaux performants et investissent dans les réseaux de demain Couverture Internet à haut débit fixe Couverture Internet Mobile Couverture en % de la population Couverture en % de la population 100% 100% 3G extérieur 90% 90% 3G Intérieur 80% 70% 60% Couverture internet à haut débit ( 30 Mbps) 80% 70% 60% 4G 50% 50% 40% 40% 30% 20% Couverture Wifi Homespot/hotspot 30% 20% 10% 10% 0% 0% H H Source : Opérateurs, IBPT, European Commission (Broadband coverage in Europe reports), analyse Arthur D. Little 20

21 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements La Belgique est leader au niveau de la couverture Internet fixe à haut débit de nouvelle génération et elle rattrape son retard avec la 4G Couverture Internet fixe à haut débit Téléphonie mobile: Couverture 4G Accès à l internet à haut débit nouvelle génération en, en % des ménages Couverture extérieure en % de la population 100% 100% SE 90% PT 80% 80% CH 70% NO 60% 50% 40% 60% 40% BE UK FR DE 30% 20% 20% IT 10% 0% MT BE NL LT LU LV PT DK UK CY HU NO DE EE SI FI SE AT BG RO ES CZ EU 27 IS SK IE PL FR HR EL IT 0% Q1 11 Q2 11 Q3 11 Q4 11 Q1 12 Q2 12 Q3 12 Q4 12 Q1 13 Q2 13 Q3 13 Q4 13 Q1 14 Q2 14 Source : European Commission digital agenda, Exane, analyse Arthur D. Little 21

22 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements Le niveau d investissement des télécoms en Belgique a atteint un nouveau record en, surpassant les autres infrastructures de réseau Investissement des télécoms en Belgique Investissement des gestionnaires de réseaux 2007, en milliard 1 Moyenne annuelle, 2009 en milliard 2 1,8 1,6 1,4 1,2 1,0 0,8 0,6 0,4 1,0 1,2 1,1 1,3 1,6 1,5 1,8 2,0 1,5 1,0 0,5 1,4 1,1 0,8 0,7 0,2 0, ,0 Télécom Réseau ferré Transmission Réseau et distribution d autoroutes d électricité Source : NBB, rapport annuels, Opérateurs, analyse Arthur D. Little 1) Excepté licences mobiles 2) Télécoms: Base Company, Belgacom, Mobistar, Telenet et Voo; Réseau ferré: Infrabel; Réseau d autoroutes: Wegen en Verkeer and Direction générale routes et batiments; Transmission et distribution d électricité: Elia, ORES, Tecteo, Régie de Wavre, AIESH, AIEG, Sibelga, Eandis et Infrax 22

23 Table des matières 1 Les télécoms sont au cœur de la société et de l économie belge 2 Les télécoms sont le moteur de l écosystème numérique 3 Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements 4 Pour un «New Deal Numérique» stimulant les investissements télécoms 23

24 4 Pour un «New Deal Numérique» stimulant les investissements télécoms Etant donné la forte augmentation de la demande pour l usage des services télécoms, il est crucial de soutenir les efforts d investissement des opérateurs télécoms La consommation des services télécoms augmente fortement La valeur offerte aux clients augmente Les opérateurs ont néanmoins maintenu leurs investissements dans un environnement incertain x 15 x 10 x % Volume d internet mobile de 2009 à Nombre d utilisateurs de l internet fixe à très haut débit (>30Mbps) de 2009 à Bonus digital: les opérateurs fournissent une offre substantiellement meilleure générant 4 à 7 fois plus de valeur pour le consommateur qui en obtient plus pour son argent Du CA des opérateurs a été investi en Le secteur télécom a un important effet stimulant sur l économie belge milliards De PIB cumulé seront créés entre et 2022 par les investissements des opérateurs télécoms dans les nouveaux réseaux THD Source: IBPT, Opérateurs, analyse Arthur D. Little 24

25 4 Pour un «New Deal Numérique» stimulant les investissements télécoms Les cycles législatifs et réglementaires portant sur les télécoms ne sont pas adaptés aux cycles d investissements des télécoms Alignement inapproprié entre la longueur des cycles économiques, technologiques, réglementaires et fiscaux Cycles d investissement 1) ~15 ans Cycles technologiques ~10 ans 1994 : 2G 2004 : 3G 2012 : 4G Cycles Réglementaires Européens Cycles Réglementaires Belges ~3 ans ~5 ans 2002 : 1e package télécom 2007 : Roaming I, modifié en : 2e package télécom Analyse du marché par les régulateurs 2012 : Roaming II : Projet de règlement CE 2014 : 3rd Telecom Package Cycles de la législation belge ~1 an : Nouvelle loi télécom avec des modifications annuelles 2012 : Loi télécom 2012 : Augmentation de la TVA sur la TV numérique : Taxe régionale et municipale Wallonne sur les mâts GSM Source : opérateurs, BIPT, European Commission, Thomson Reuters, Moniteur Belge, analyse Arthur D. Little 1) Moyenne des années nécessaires pour amortir les actifs télécoms. Calculé sur base de l inverse du retour sur le capital de Mobistar, Belgacom et Telenet. Source ThomsonOne NB: Pour les cycles technologiques, attribution des licences en Belgique 25

26 4 Pour un «New Deal Numérique» stimulant les investissements télécoms Pour un New Deal Numérique stimulant les investissements télécoms 1 Garantir la prévisibilité réglementaire pour assurer la visibilité nécessaire aux investissements 2 Mettre en place les mécanismes fiscaux et financiers incitatifs (réduction de la sur-fiscalité) pour stimuler les investissements privés dans des réseaux à très haut-débit Etablir l équité réglementaire et fiscale entre les acteurs de l écosystème numérique Consolider la confiance dans les réseaux à l heure du numérique Stimuler le développement des filières numériques par l impulsion des pouvoirs publics 26

27 Contact details As the world s first consultancy, Arthur D. Little has been at the forefront of innovation for more than 125 years. We are acknowledged as a thought leader in linking strategy, technology and innovation. Our consultants consistently develop enduring next generation solutions to master our clients' business complexity and to deliver sustainable results suited to the economic reality of each of our clients. Contact: Gregory Pankert Partner, Brussels Mobile: Arthur D. Little has offices in the most important business cities around the world. We are proud to serve many of the Fortune 500 companies globally, in addition to other leading firms and public sector organizations. For further information please visit Copyright Arthur D. Little All rights reserved. 27

Baromètre de la société de l information

Baromètre de la société de l information Baromètre de la société de l information BAROMÈTRE DE LA SOCIETE DE L INFORMATION (2014) http://economie.fgov.be L édition 2014 du Baromètre de la société de l information est disponible sur le site web

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

e-compétences Transformation numérique en Europe Compétitivité, Croissance et Emploi

e-compétences Transformation numérique en Europe Compétitivité, Croissance et Emploi e-compétences Compétitivité, Croissance et Emploi Transformation numérique en Europe Paris, 10 Juin 2015 Université Numérique du MEDEF Construisons ensemble l'europe du numérique Le Marché Mondial du Numérique

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Etude Economie des Télécoms Edition 2013

Etude Economie des Télécoms Edition 2013 Etude Economie des Télécoms Edition 2013 Synthèse 28 novembre 2013 Présentation à la Fédération Française des Télécoms Arthur D. Little 51, rue François 1 er 75008 Paris France Téléphone + 33 1 55 74 29

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2013 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 147.022 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Evolution

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2014 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 264.930 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Evolution

Plus en détail

LIVRET FISCAL 2012 PRESSION FISCALE TOTALE FISCALITÉ DU TRAVAIL FISCALITÉ DU CAPITAL FISCALITÉ DE LA CONSOMMATION

LIVRET FISCAL 2012 PRESSION FISCALE TOTALE FISCALITÉ DU TRAVAIL FISCALITÉ DU CAPITAL FISCALITÉ DE LA CONSOMMATION LIVRET FISCAL 2012 PRESSION FISCALE TOTALE FISCALITÉ DU TRAVAIL FISCALITÉ DU CAPITAL FISCALITÉ DE LA CONSOMMATION FEB ASBL Rue Ravenstein 4, 1000 Bruxelles T + 32 2 515 08 11 F + 32 2 515 09 99 info@vbo-feb.be

Plus en détail

Informations techniques et questions

Informations techniques et questions Journée Erasmus Appel à propositions 2015 Informations techniques et questions Catherine Carron et Amanda Crameri Coordinatrices de projet Erasmus Contenu Call solution transitoire 2015 : remarques générales

Plus en détail

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 1 Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 Le 19 juin 2012, la Cour a rendu son arrêt dans l affaire C-307/10 «IP Translator», répondant de la manière suivante

Plus en détail

Quelle articulation entre les statistiques françaises et européennes? Le cas du surendettement

Quelle articulation entre les statistiques françaises et européennes? Le cas du surendettement Quelle articulation entre les statistiques françaises et européennes? Le cas du surendettement Rencontre du CNIS sur les statistiques monétaires et financières à moyen terme - 21 mars 2008 Didier Davydoff,

Plus en détail

(51) Int Cl.: H04L 12/28 (2006.01) H04Q 7/32 (2006.01)

(51) Int Cl.: H04L 12/28 (2006.01) H04Q 7/32 (2006.01) (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 971 081 A1 (43) Date de publication: 17.09.2008 Bulletin 2008/38 (51) Int Cl.: H04L 12/28 (2006.01) H04Q 7/32 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08102245.1 (22)

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement RESULTATS ANNUELS 2014 Paris, le 12 mars 2015 16 millions d abonnés (fixes et mobiles) Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement Chiffre d affaires dépassant pour la première fois

Plus en détail

Surfer avec la vague mobile

Surfer avec la vague mobile Agenda 1. La «vague mobile», qu est-ce que c est? 2. Qu est ce qui a déjà changé? 3. Ce qui change et change nos vies 4. Nos loisirs, nos voyages 5. Notre maison 6. La publicité, nos achats, nos paiements

Plus en détail

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Trente mois après le lancement d Orange Business Services, qui a renforcé sa position dominante sur le segment B2B et affiche une croissance

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE #ConnectedCommerce Global Survey 2015 Les attentes du consommateur connecté 2015 : Expérience multi-screen, Social Shopping et Personnalisation Bruxelles, 23 April 2015 L étude mondiale

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Erasmus+ Volet "Enseignement supérieur" Dimension internationale. Erasmus

Erasmus+ Volet Enseignement supérieur Dimension internationale. Erasmus Erasmus+ Volet "Enseignement supérieur" Dimension internationale Erasmus 1 Coopération EU-Tunisie: d'où vient-on? Tempus IV - TU impliquée dans 47 projets - 29% des projets financés dans la région - Budget

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006. (19) TEPZZ 68448A_T (11) EP 2 68 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 13.03.2013 Bulletin 2013/11 (1) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.01) (21) Numéro de dépôt:

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général

Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général Opérateur Proximus Plan tarifaire Internet Maxi + TV (+ abonnement(s) GSM optionnels) (1) PROMO Date de dernière mise à jour 21/08/2015

Plus en détail

André Graillet Manager Projets Mobiles

André Graillet Manager Projets Mobiles André Graillet Manager Projets Mobiles 4G : Expérience inégalée de l internet mobile Difference de temps pour afficher le site de Belgacom en raison de la différence de latence Assomption : 10 pings pour

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G +

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + LES OFFRES TOUT-EN-UN - MT BOX Pro : la Triple Play pour les

Plus en détail

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.11.2014 C(2014) 8734 final ANNEX 1 ANNEXE au RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION remplaçant les annexes I et II du règlement (UE) n 1215/2012 du Parlement

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général

Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général Fiche standardisée pour plan tarifaire combiné ou pack - Général Opérateur Proximus Plan tarifaire Date de dernière mise à jour 01/07/2015 Date limite de validité Composants de service Téléphonie fixe

Plus en détail

La distribution publique d électricité, Nouveaux paramètres et nouveaux défis pour les pouvoirs publics, les collectivités et ERDF

La distribution publique d électricité, Nouveaux paramètres et nouveaux défis pour les pouvoirs publics, les collectivités et ERDF La distribution publique d électricité, Nouveaux paramètres et nouveaux défis pour les pouvoirs publics, les collectivités et ERDF Réseau RAFHAEL 30 Novembre 2010 1 - Le réseau public de distribution géré

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Phase 1 : Etude de marché détaillée du haut et du Très Haut Débit en Belgique à fin 2012 À l attention

Plus en détail

bienvenue Bertrand Deronchaine Directeur Relations Actionnaires Aix-les-Bains, 17 juin 2013

bienvenue Bertrand Deronchaine Directeur Relations Actionnaires Aix-les-Bains, 17 juin 2013 bienvenue Bertrand Deronchaine Directeur Relations Actionnaires Aix-les-Bains, 17 juin 2013 capitalisations boursières en Europe 160 140 120 100 80 60 40 20 0 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 France

Plus en détail

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006.

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006. (19) TEPZZ 89_867A_T (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 08.07.1 Bulletin 1/28 (1) Int Cl.: G01F 1/07 (06.01) F24D 19/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 110089.9

Plus en détail

TEPZZ 8_4 68A_T EP 2 814 268 A1 (19) (11) EP 2 814 268 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 8_4 68A_T EP 2 814 268 A1 (19) (11) EP 2 814 268 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 8_4 68A_T (11) EP 2 814 268 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 17.12.14 Bulletin 14/1 (21) Numéro de dépôt: 13794.3 (1) Int Cl.: H04W 4/00 (09.01) H04W 8/08 (09.01)

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 396 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RÉSUMÉ Terrain : Février - Mars 2013 Publication: Novembre 2013 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

Baromètre de la Société de l information (2012) Mention des sources. Accès à la télévision numérique interactive (idtv )au sein du ménage (graphique)

Baromètre de la Société de l information (2012) Mention des sources. Accès à la télévision numérique interactive (idtv )au sein du ménage (graphique) Mention des sources MÉNAGES ET PARTICULIERS Page 6 Équipement TIC Ménages (tableau) Page 7 Appareils connectés à Internet au sein du ménage (graphique) Accès à la télévision numérique interactive (idtv

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile LES OFFRES TOUT-EN-UN - MT BOX Pro : la Triple Play pour les

Plus en détail

bienvenue Bertrand Deronchaine Directeur Relations Actionnaires Reims, 16 octobre 2014

bienvenue Bertrand Deronchaine Directeur Relations Actionnaires Reims, 16 octobre 2014 bienvenue Bertrand Deronchaine Directeur Relations Actionnaires Reims, 16 octobre 2014 un secteur en mouvement cartes SIM en France + 24,8 % 69 M 55,3 M 2007 2013 SMS envoyés en France 44,8 mds + 685 %

Plus en détail

TEPZZ 579_99A_T EP 2 579 199 A1 (19) (11) EP 2 579 199 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 579_99A_T EP 2 579 199 A1 (19) (11) EP 2 579 199 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 79_99A_T (11) EP 2 79 199 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 10.04.2013 Bulletin 2013/1 (21) Numéro de dépôt: 11306297.0 (1) Int Cl.: G06Q 20/32 (2012.01) G06Q 20/12

Plus en détail

TEPZZ 6Z85Z5A T EP 2 608 505 A2 (19) (11) EP 2 608 505 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 6Z85Z5A T EP 2 608 505 A2 (19) (11) EP 2 608 505 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 6Z8ZA T (11) EP 2 608 0 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 26.06.13 Bulletin 13/26 (21) Numéro de dépôt: 12197432.3 (1) Int Cl.: H04M 3/487 (06.01) H04M 7/00 (06.01)

Plus en détail

BSERVATOIRE 63 % 1. COUVERTURE LA COUVERTURE 4G PROGRESSE RAPIDEMENT, CE QUI PERMET À LA FRANCE DE RATTRAPER LES AUTRES PAYS EUROPÉENS.

BSERVATOIRE 63 % 1. COUVERTURE LA COUVERTURE 4G PROGRESSE RAPIDEMENT, CE QUI PERMET À LA FRANCE DE RATTRAPER LES AUTRES PAYS EUROPÉENS. L BSERVATOIRE JANVIER 214 #1 1. COUVERTURE LA COUVERTURE 4G PROGRESSE RAPIDEMENT, CE QUI PERMET À LA FRANCE DE RATTRAPER LES AUTRES PAYS EUROPÉENS. ANTENNES 4G EN SERVICE BOUYGUES TELECOM, ORANGE, SFR,

Plus en détail

Fiscalité des actifs des particuliers : tendances

Fiscalité des actifs des particuliers : tendances fiscalité des actifs des Particuliers : tendances Fiscalité des actifs des particuliers : tendances m. nautet k. van cauter l. van meensel * Introduction Aujourd hui, à l heure où une politique budgétaire

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La réforme de la politique agricole commune doit intervenir d ici 2013. Une consultation publique officielle sur la PAC de

Plus en détail

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande?

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? FR J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? A Informations sur le règlement de Dublin pour les demandeurs d une protection internationale en vertu

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

La télécommunication du futur

La télécommunication du futur 5 La télécommunication du futur 70 5.1 Se déployer vers le futur 5.2 Le potentiel mobilité 5.3 Digital Wave 2015 71 5.1 Se déployer vers le futur 72 5 LA TÉLÉCOMMUNICATION DU FUTUR S Pour assurer son développement

Plus en détail

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS SESSION 1 : L IMPACT DU DÉVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?) PRÉSENTÉ PAR GLOBAL VOICE

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 063 325 A2 (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (51) Int Cl.: G04B 17/06 (2006.01) G04B 17/34 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08167317.0

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

Quantitative Impact Study 5. Résultats & Conclusions. Luxembourg - 29 avril 2011

Quantitative Impact Study 5. Résultats & Conclusions. Luxembourg - 29 avril 2011 Quantitative Impact Study 5 Résultats & Conclusions Luxembourg - 29 avril 2011 1 Participation Principales difficultés / divergences Ratios de solvabilité Provisions techniques Fonds propres SCR : Capital

Plus en détail

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline Agenda 1.Introduction 2.Bilan de l année 2014 3.Stratégie et ambition 2017 4.Performance financière 2014 5.Rapports des Commissaires aux comptes 6.Objectifs pour 2015 2 Rappel des raisons de l introduction

Plus en détail

Le marché mondial des jeux vidéos Marchés & Prévision, 2011-2015

Le marché mondial des jeux vidéos Marchés & Prévision, 2011-2015 Le marché mondial des jeux vidéos Marchés & Prévision, 2011-2015 4 ème Edition Ref: M11201_2 - Janvier 2012 Market & Data Dans un environnement fragile, le secteur des jeux vidéo affiche des résultats

Plus en détail

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence Rapport intermédiaire du premier semestre 2015: Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence 1.01.- 30.06.2014 1.01.- 30.06.2015 Variation Chiffre d affaires

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

La technologie, votre alliée vers le NWOW

La technologie, votre alliée vers le NWOW La technologie, votre alliée vers le NWOW André Graillet Manager Mobile Projects Vendredi 16 novembre, Cercle de Wallonie Seraing Le travail flexible Un équilibre travail-vie privée est crucial pour améliorer

Plus en détail

Nécessité d un «électrochoc» fiscal

Nécessité d un «électrochoc» fiscal Les Analyses du Centre Jean Gol Nécessité d un «électrochoc» fiscal Janvier 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle Les analyses

Plus en détail

Le système suisse d innovation en comparaison internationale Une sélection d indicateurs du tableau de bord européen de l innovation 2005

Le système suisse d innovation en comparaison internationale Une sélection d indicateurs du tableau de bord européen de l innovation 2005 Indicateurs «Science et Technologie» Le système suisse d innovation en comparaison internationale Une sélection d indicateurs du tableau de bord européen de l innovation 2005 Neuchâtel, 2006 La série «Statistique

Plus en détail

TEPZZ 88_8 9A_T EP 2 881 839 A1 (19) (11) EP 2 881 839 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 1/32 (2006.01) G06F 9/48 (2006.

TEPZZ 88_8 9A_T EP 2 881 839 A1 (19) (11) EP 2 881 839 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 1/32 (2006.01) G06F 9/48 (2006. (19) TEPZZ 88_8 9A_T (11) EP 2 881 839 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication:.06.1 Bulletin 1/24 (1) Int Cl.: G06F 1/32 (06.01) G06F 9/48 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 1419809.0 (22)

Plus en détail

Réunion F2iC CLIFF NYSE Euronext

Réunion F2iC CLIFF NYSE Euronext Réunion F2iC CLIFF NYSE Euronext Paris - 11 juin 2015 CONSTRUIRE L AVENIR, C EST NOTRE PLUS BELLE AVENTURE I - Présentation du Groupe 2 Profil Un groupe industriel diversifié Le groupe Bouygues propose

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 381 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RAPPORT Terrain : décembre 2011 Publication : juin 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement Cellcom en Bourse Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement Membre du syndicat de Placement Evaluateur 06 Janvier 2014 Plan de la présentation I- Présentation de la société

Plus en détail

Les cinq grandes vérités sur l économie des applications

Les cinq grandes vérités sur l économie des applications Les cinq grandes vérités sur l économie des applications Bienvenue dans l économie des applications. Une révolution est en marche. Désormais, les clients interagissent avec les entreprises par l intermédiaire

Plus en détail

telecomnews Appels mobiles illimités avec la qualité Proximus! /mois Nouveau! Appels et SMS illimités, pour indépendants et petites entreprises

telecomnews Appels mobiles illimités avec la qualité Proximus! /mois Nouveau! Appels et SMS illimités, pour indépendants et petites entreprises telecomnews pour indépendants et petites entreprises Août 2015 Appels mobiles illimités avec la qualité Proximus! Bizz Bizz Smart Smart XL XL 40 40 Nouveau! 40 /mois 40 Appels et SMS illimités, Appels

Plus en détail

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Call Transfer Service gratuit, activation gratuite Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Votre correspondant cherche à joindre d urgence l un de vos collègues? Call Transfer vous permet

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010 Service de la promotion économique Comment optimiser sa trésorerie Introduction Les potentiels, les raisons et la portée de l optimisation des fonds de roulement et de la trésorerie sont très souvent sous-estimés

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ÉTUDE COMPARATIVE DU NIVEAU DES PRIX DES PRODUITS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS EN BELGIQUE, AUX PAYS-BAS, EN FRANCE, EN ALLEMAGNE ET AU ROYAUME-UNI

Plus en détail

2015 Africa TMT Predictions

2015 Africa TMT Predictions 2015 Africa TMT Predictions 1 Les «TMT Predictions» de Deloitte Les «Deloitte Technology, Media & Telecommunications Predictions 2015» apportent un éclairage sur les principales tendances qui vont impacter

Plus en détail

EP 1 930 850 A1 (19) (11) EP 1 930 850 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24

EP 1 930 850 A1 (19) (11) EP 1 930 850 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 930 80 A1 (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (1) Int Cl.: G06Q 30/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 0636008.9 (22) Date de dépôt: 08.12.2006

Plus en détail

EP 1 865 273 A1 (19) (11) EP 1 865 273 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 12.12.2007 Bulletin 2007/50

EP 1 865 273 A1 (19) (11) EP 1 865 273 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 12.12.2007 Bulletin 2007/50 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 865 273 A1 (43) Date de publication: 12.12.2007 Bulletin 2007/50 (51) Int Cl.: F24J 3/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06114990.2 (22) Date de dépôt: 06.06.2006

Plus en détail

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01)

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01) (19) TEPZZ 74 84 A_T (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.06.14 Bulletin 14/2 (1) Int Cl.: G06F 17/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 1319246.7 (22) Date de dépôt:

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

La Téléphonie mobile. Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR

La Téléphonie mobile. Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR La Téléphonie mobile Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR Téléphonie Mobile Pour qui? Pour tous vos collaborateurs : Ayant besoin de

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

EP 1 844 966 A1 (19) (11) EP 1 844 966 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 17.10.2007 Bulletin 2007/42

EP 1 844 966 A1 (19) (11) EP 1 844 966 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 17.10.2007 Bulletin 2007/42 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 844 966 A1 (43) Date de publication: 17.10.2007 Bulletin 2007/42 (21) Numéro de dépôt: 07300916.9 (1) Int Cl.: B60J 7/00 (2006.01) G02F 1/163 (2006.01) G01R

Plus en détail

Faits concernant le marché suisse des télécommunications

Faits concernant le marché suisse des télécommunications Faits concernant le marché suisse des télécommunications Source: entre autres OCDE, UIT, IDATE, OFCOM Octobre 2011 OECD Communications Outlook 2011 Récapitulatif des principaux résultats 2 > Au niveau

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le nouveau paradigme de l IT IDC Visit us at IDC.com and follow us on Twitter: @IDC 2 L arrivée de nouvelles technologies insuffle

Plus en détail

Les Nouveautés BMC FootPrints Service Core version 12

Les Nouveautés BMC FootPrints Service Core version 12 WHAT S NEW Les Nouveautés BMC FootPrints Service Core version 12 Principaux Bénéfices Points qui impactent le plus votre expérience :» Interface utilisateur» Personnalisation BMC FootPrints 12.0 est arrivé.

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier Rapport financier semestriel 2013 Solife EBIT et EBITDA en hausse Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement Ajustement de l offre commerciale Extension de l empreinte métier Lancement d

Plus en détail

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie?

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? FR Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? B Informations pour les demandeurs d une protection internationale dans le cadre d une procédure de Dublin en vertu de l article 4 du Règlement

Plus en détail

Le don du sang et les transfusions sanguines

Le don du sang et les transfusions sanguines EUROBAROMETRE Spécial 333b «Le don du sang et les transfusions sanguines» Eurobaromètre special 333b Commission Européenne Le don du sang et les transfusions sanguines Terrain: octobre 2009 Publication:

Plus en détail

Sommaire. MAC Telecom, premier opérateur. wireless de Belgique. Historique de MAC Telecom. Les avantages de MAC Telecom. A propos du sans fil

Sommaire. MAC Telecom, premier opérateur. wireless de Belgique. Historique de MAC Telecom. Les avantages de MAC Telecom. A propos du sans fil Agence Wallone des Télécommunications Le WiMax, une première en Europe MAC Telecom, premier opérateur wireless de Belgique Nicolas du Chastel 31 mai 2005 Sommaire Historique de MAC Telecom Les avantages

Plus en détail

Le niveau des dépenses publiques au Luxembourg est extrêmement élevé en termes absolus

Le niveau des dépenses publiques au Luxembourg est extrêmement élevé en termes absolus En termes absolus, les dépenses des administrations publiques (administration centrale, communes, sécurité sociale) sont très élevées au Luxembourg, 34 4 par habitant contre 14 dans la zone euro en moyenne

Plus en détail

Copyright 2002 ACNielsen a VNU company. Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit

Copyright 2002 ACNielsen a VNU company. Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit Copyright 2002 ACNielsen a VNU company Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit Sommaire de la présentation 1. Introduction sur 3CX 2. Solutions proposées par 3CX 3. Système de licences

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

ACCORD DE GROUPEMENT ADHERENTS FDSEA/FNSEA

ACCORD DE GROUPEMENT ADHERENTS FDSEA/FNSEA ACCORD DE GROUPEMENT ADHERENTS FDSEA/FNSEA INFOTEL expert dans le domaine des télécoms et la FDSEA/FNSEA ont signé un accord cadre en partenariat avec SFR Business Team pour la fourniture de services télécoms

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 2012. Institut Luxembourgeois de Régulation. 17, rue du Fossé L-2922 Luxembourg

Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 2012. Institut Luxembourgeois de Régulation. 17, rue du Fossé L-2922 Luxembourg Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 212 Institut Luxembourgeois de Régulation 17, rue du Fossé L-2922 Luxembourg Tel. 28 228 228 Fax: 28 228 229 http://www.ilr.lu Table

Plus en détail

TEPZZ 6Z786 A_T EP 2 607 862 A1 (19) (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 1/56 (2006.01) F23N 5/18 (2006.

TEPZZ 6Z786 A_T EP 2 607 862 A1 (19) (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 1/56 (2006.01) F23N 5/18 (2006. (19) TEPZZ 6Z786 A_T (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 26.06.13 Bulletin 13/26 (1) Int Cl.: G01F 1/6 (06.01) F23N /18 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 114470.

Plus en détail

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local ERICSSON Des connexions mondiales un engagement local Dans le monde des communications en pleine évolution, Ericsson joue le rôle d un puissant vecteur de croissance Hans Vestberg, President ET CEO Les

Plus en détail