Présentation du projet Esero

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du projet Esero"

Transcription

1

2 Présentation du projet Esero Des écoles s engagent dans l éducation scientifique Des enseignants se forment

3 Les partenaires formateurs:

4 Partenaire Formateurs Dominique Olivier Sébastien HELHA Véronique Etienne Nathalie Caroline Sabine Ingrid Serge

5 L hypothèse dans une démarche de recherche à l école fondamentale La notion d hypothèse est souvent convoquée dans les prescrits en tant qu outil incontournable de la démarche scientifique en classe. Toutefois une certaine confusion règne quant à son usage. Qu est-ce vraiment une hypothèse? Est-il possible d en formuler avec nos élèves de maternel et de primaire?

6

7 Dans les activités de classe, nous avons tendance à utiliser le terme hypothèse de manière abusive. Nous confondons supposition, moyen, et hypothèse Un exemple sur le thème de la flottaison

8 Q1. Dans ces objets, lesquels vont flotter ou couler? Je pense que la gomme, la balle de ping-pong, flottent et que le caillou et la perle en bois coulent

9 Dans ces objets, lesquels vont flotter ou couler? Je pense que la gomme, la balle de ping-pong, flottent et que le caillou et la perle en bois coulent Ce ne sont pas des hypothèses, ce sont des suppositions

10 Dans ces objets, lesquels vont flotter ou couler? Que cherche t-on? Une information, des constats à propos du monde réel Le caillou coule et la balle de ping-pong flotte

11 Q2. Comment faire pour que la bille qui coule flotte? Je vais lui attacher une bouée en frigolite Je vais la déposer dans la barquette,.

12 Comment faire pour que la bille qui coule flotte? Je vais lui attacher une bouée en frigolite, je vais la déposer dans la barquette Ce ne sont pas des hypothèses! C est sont des solutions pratiques

13 Comment faire pour que la bille qui coule flotte? Que cherche t-on? Des moyens pour résoudre le défi On est devant un problème pragmatique

14 Q3. Comment expliques tu que la perle en bois flotte? Je pense que la flottaison dépend de la matière de l objet

15 Q3. Comment expliques tu que la perle en bois flotte? Je pense que la flottaison dépend de la matière de l objet C est bien une hypothèse Que cherche t-on? Des explications On est devant un problème scientifique

16 Q3. Comment expliques tu que la perle en bois flotte? Hypothèse 1 niveau : Je pense que c est parce que c est du bois Hypothèse 2 niveau : La flottaison dépend de la matière de l objet Hypothèse 3 niveau : La masse volumique de l objet influence la flottaison de cet objet Le niveau conceptuel de l hypothèse va varier selon le niveau de l auteur de l hypothèse

17 Les hypothèses sont des tentatives d explications face à un problème scientifique ou un phénomène. C est une prédiction basée sur un raisonnement. C est une mise en lien d un phénomène observé avec un concept: La flottaison de la bille et la matière de la bille Une hypothèse scientifique est une explication raisonnée, possible, plausible devant un phénomène du réel.

18 Caractéristiques de l hypothèse Elle prend la forme d une affirmation Elle est toujours provisoire Elle nécessite une mise à l épreuve

19 Selon la nature du problème posé Questions : Où? Quand? Qui? Quoi? Est-ce que? Combien? Problème pragmatique : Comment faire? Problème scientifique : Comment s explique Recherche d informations On fait des prédictions Recherche de solutions pratiques On propose des moyens pour résoudre le défi techniques Recherche d éléments explicatifs On émet une ou plusieurs hypothèses explicatives POUR S INFORMER Savoir que, savoir si.., savoir quand.. POUR PARVENIR À POUR EXPLIQUER, POUR COMPRENDRE Asbl Hypothèse Définition de l hypothèse Adapté de : Cariou J-Y., 2007, Un projet pour faire vivre des démarches expérimentales, Ed. Delagrave

20 Bon d accord, nous utilisons abusivement le terme Hypothèse, mais en quoi est ce un problème?

21 Questions : Où? Quand? Qui? Quoi? Est-ce que? Combien? Problème pragmatique : Comment faire? Problème scientifique : Comment s explique Recherche d informations On fait des prédictions Recherche de solutions pratiques On propose des moyens pour résoudre le défi techniques Recherche d éléments explicatifs On émet une ou plusieurs hypothèses (hypothèses explicatives) POUR S INFORMER Savoir que, savoir si.., savoir quand.. POUR PARVENIR À POUR EXPLIQUER, POUR COMPRENDRE Asbl Hypothèse Définition de l hypothèse Adapté de : Cariou J-Y., 2007, Un projet pour faire vivre des démarches expérimentales, Ed. Delagrave

22 L objet de la formation sera de comprendre comment passer dans la troisième colonne : vers les problèmes scientifiques, et aller jusqu à l émission d hypothèses explicatives.

23 Objectifs: Identifier la nature des questions posées comme démarrage d une activité scientifique (informatives, pragmatiques, explicatives) Passer des questions informatives et /ou des questions pragmatiques aux questions explicatives qui elles seules peuvent susciter l émission d hypothèses. Apprendre à distinguer, en lien avec les questions posées, une hypothèse scientifique des moyens, questions, prédictions ou suppositions. Et ce, sur des thèmes scientifiques variés. Acquérir des attitudes adéquates pour accompagner les élèves dans la conception d un protocole mettant à l épreuve une hypothèse : juger de la pertinence d un protocole par rapport à l hypothèse posée, identifier les variables physiques d une situation, contrôler les variables, quantifier les relations testées.

24 «comment passer dans la troisième colonne : les problèmes scientifiques» et aller jusqu à l émission d hypothèses explicatives. Un exemple pour démarrer la réflexion: «la construction de boules à neige» en classe maternelle ( séquence filmée)

25 Hypothèse ASBL - Petite leçon de didactique n 1 Programme: Séquence filmée : boule à neige ( 10 min) Répartition en atelier: Comment aller plus loin dans les apprentissages? Formulons des hypothèses à propos de : mélange/dissolution/ masse volumique/viscosité et menons la recherche Diner 12h15 Un film sur une séquence en classe qui passe «des colonnes 1et 2 à la colonne 3» Une recherche sur un thème au choix: dilatation, pression, phase de la lune, transmission de chaleur Un exercice à propos des hypothèses Evaluation 15h30 2

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN COIN SCIENCES EN CLASSE MATERNELLE. EAU coule-flotte Construction de bateau

MISE EN PLACE D UN COIN SCIENCES EN CLASSE MATERNELLE. EAU coule-flotte Construction de bateau MISE EN PLACE D UN COIN SCIENCES EN CLASSE MATERNELLE Ecole : GONDRIN Classe / niveau : PS-MS Thème : EAU coule-flotte Construction de bateau Matériel utilisé : grands bacs transparents gobelets transparents

Plus en détail

POURQUOI, COMMENT CA FLOTTE, CA COULE? Comprendre les liens masse, volume et flottabilité

POURQUOI, COMMENT CA FLOTTE, CA COULE? Comprendre les liens masse, volume et flottabilité POURQUOI, COMMENT CA FLOTTE, CA COULE? Comprendre les liens masse, volume et flottabilité (Volume immergé et masse d un objet inhomogène) objectifs méthodologiques o Décrire et représenter ce qui a été

Plus en détail

INS HEA-Handi sciences La main à la pâte et le handicap- 2013/2014

INS HEA-Handi sciences La main à la pâte et le handicap- 2013/2014 Thème n 5: FLOTTE OU COULE 1 Découverte du monde / Objets techniques - Cycle : cycles 1 et 2 cycles des apprentissages premiers et des apprentissages fondamentaux Objectifs : - Objectifs notionnels : o

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Flotte ou coule? Cycle 2 Flotte ou coule?

LA MAIN A LA PATE Flotte ou coule? Cycle 2 Flotte ou coule? LA MAIN A LA PATE Cycle 2 cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Cycle 2 PROGRESSION GENERALE : Séance n 1 : Discussion et dessin visant à faire émerger les conceptions initiales des

Plus en détail

«Je te mets au défi de construire un bateau qui flotte sur l eau»

«Je te mets au défi de construire un bateau qui flotte sur l eau» PERIODE 3 Grande Section Lucie CAUET (PES) Ecole Jaurès maternelle ; VENDIN LE VIEIL Compétences : Découverte du monde / la matière «Je te mets au défi de construire un bateau qui flotte sur l eau» Objectifs

Plus en détail

Flotte ou Coule au Cycle 1

Flotte ou Coule au Cycle 1 Flotte ou Coule au Cycle 1 Place dans les programmes Découvrir les objets : [...] Ils fabriquent des objets en utilisant des matériaux divers, choisissent des outils et des techniques adaptés au projet

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN COIN SCIENCES EN CLASSE MATERNELLE

MISE EN PLACE D UN COIN SCIENCES EN CLASSE MATERNELLE MISE EN PLACE D UN COIN SCIENCES EN CLASSE MATERNELLE Ecole : maternelle de Riscle Classe / niveau : Grande Section Thème : flotte/ coule expérience menée sur 6 séances Matériel utilisé : grand bac transparent:

Plus en détail

Flotte ou coule! But : Faire une enquête sur la flottabilité des objets

Flotte ou coule! But : Faire une enquête sur la flottabilité des objets Flotte ou coule! Catherine pense que les objets légers flottent dans l eau alors que les objets lourds coulent. Jacques n est pas d accord. Il rappelle à Catherine que de gros navires comme les pétroliers

Plus en détail

Points de repères pour enseigner en EPS. Grégory Delboé ESPE Lille nord de France

Points de repères pour enseigner en EPS. Grégory Delboé ESPE Lille nord de France Points de repères pour enseigner en EPS Grégory Delboé ESPE Lille nord de France Septembre 2014 TROIS TEMPS POUR L ENSEIGNANT : LES «TROIS A» Anticiper Animer Adapter Préparation a priori En fonction des

Plus en détail

FLOTTE, COULE CONSTRUCTIONDE BATEAUX

FLOTTE, COULE CONSTRUCTIONDE BATEAUX FLOTTE, COULE CONSTRUCTIONDE BATEAUX DECOUVRIR LE MONDE DE LA MATIERE ET DES OBJETS SITUATION DE DEPART: CERTAINS ALBUMS POUR ENFANTS PEUVENT DECLENCHER DES RECHERCHES ET DES EXPERIMENTATIONS: LA TEMPÊTE?

Plus en détail

Fabriquer un bateau en pâte à modeler et le faire flotter PS/MS

Fabriquer un bateau en pâte à modeler et le faire flotter PS/MS PHOTO Défis scientifiques sur le thème de l eau, de la flottabilité Fabriquer un bateau en pâte à modeler et le faire flotter PS/MS Fabriquer un bateau en pâte à modeler et le faire flotter et qui puisse

Plus en détail

Exploiter l album sans texte pour susciter l expression orale et écrite. Anne-Marie Breton

Exploiter l album sans texte pour susciter l expression orale et écrite. Anne-Marie Breton Exploiter l album sans texte pour susciter l expression orale et écrite Anne-Marie Breton Les élèves allophones sont de plus en plus nombreux dans les classes. La diversité est ce qui les caractérise

Plus en détail

La tâche complexe est une tâche mobilisant :

La tâche complexe est une tâche mobilisant : La tâche complexe Définition La tâche complexe est une tâche mobilisant : -Des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) -Des ressources externes (aides méthodologiques, protocoles,

Plus en détail

Volcan sous-marin Auteur : Christian Bertsch, University of Vienna ans. Contenu scientifique : physique

Volcan sous-marin Auteur : Christian Bertsch, University of Vienna ans. Contenu scientifique : physique 9-11 ans Contenu scientifique : physique Concepts cible : densité des solides et des fluides Groupe d âge visé : 9-11 ans Durée de l activité : 3 heures Matériel (par groupe) : Expérience n 1 : trois récipients

Plus en détail

Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : Pratiquer des démarches scientifiques

Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : Pratiquer des démarches scientifiques Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : Pratiquer des démarches scientifiques «Tu me dis, j oublie. Tu m enseignes, je me souviens. Tu m impliques, j apprends» Benjamin Franklin

Plus en détail

Compréhension du phénomène de succession des jours et des nuits ;

Compréhension du phénomène de succession des jours et des nuits ; Niveau Discipline Compétences 3 ème année de cycle III Sciences expérimentale et technologique Etre capable de mettre en parallèle des informations différentes Etre capable de mettre en évidence la relation

Plus en détail

DEFI TECHNOLOGIQUE 2010/2011 OBJETS FLOTTANTS

DEFI TECHNOLOGIQUE 2010/2011 OBJETS FLOTTANTS DEFI TECHNOLOGIQUE 2010/2011 OBJETS FLOTTANTS Des activités scientifiques et technologiques pour mettre en place: Une démarche d investigation Le cahier de sciences (expériences, observations) Des échanges

Plus en détail

Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3

Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3 Sciences expérimentales et Technologie Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3 Dans le cadre de notre projet de classe sur «la Route du Rhum», nous étudierons les bateaux et donc leur flottabilité. Points

Plus en détail

Séquence sur la flottabilité PS MS GS. Etapes Mise en oeuvre Trace écrite Mise en oeuvre Trace écrite Mise en oeuvre Trace écrite

Séquence sur la flottabilité PS MS GS. Etapes Mise en oeuvre Trace écrite Mise en oeuvre Trace écrite Mise en oeuvre Trace écrite Découvrir la matière et les objets au cycle 1 Point d'ancrage de la séance Situation de départ Séquence sur la flottabilité PS MS GS Un album de jeunesse : Le bateau de Monsieur Zouglouglou Discussion

Plus en détail

Préparer les élèves aux nouvelles épreuves du BAC. Thomas CROUZET - Guillaume SIBUT Mardi 3 Avril 2012

Préparer les élèves aux nouvelles épreuves du BAC. Thomas CROUZET - Guillaume SIBUT Mardi 3 Avril 2012 Préparer les élèves aux nouvelles épreuves du BAC Thomas CROUZET - Guillaume SIBUT Mardi 3 Avril 2012 Première analyse du sujet 0 Partie C : le stockage de l énergie solaire Des questions où il s agit

Plus en détail

Compte rendu animation technologie Pascal SIRIEIX CPC Dourdan

Compte rendu animation technologie Pascal SIRIEIX CPC Dourdan Les écrits en sciences : le cahier d expériences Le cahier d expériences, qui peut avoir le format que vous voulez, doit pouvoir refléter la démarche mise en œuvre. On y trouvera : Des écrits instrumentaux

Plus en détail

4. Les démarches scientifiques

4. Les démarches scientifiques 4. Les démarches scientifiques D après André Giordan, la démarche scientifique consiste à «faire émerger des éléments observables ou quantifiables, de les confronter à des hypothèses, de pouvoir maîtriser

Plus en détail

Activité 1 Flottabilité

Activité 1 Flottabilité Édition 205 206 Activité Flottabilité guide pédagogique 2 e et 3 e cycles Introduction Les activités suivantes ont été développées afin de préparer l élève pour la conception d une embarcation dans le

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation 2014-07-31 Développement d une pensée critique à travers une leçon de sciences au primaire Par Émilie Morin et Annie Savard Université Laval Plan de la présentation Enseigner une pensée critique au primaire

Plus en détail

CH 6 Principe d Archimède Date :

CH 6 Principe d Archimède Date : CH 6 Principe d Archimède I. Mise en évidence Exp : Essayez d immerger une balle de ping pong dans l eau et relâchez. Obs : La balle remonte rapidement vers la surface de l eau. CCL : Sur la balle, il

Plus en détail

Guide pour l enseignant(e) École maternelle

Guide pour l enseignant(e) École maternelle Guide pour l enseignant(e) École maternelle Découvrir le monde dans les programmes de l école maternelle À l école maternelle [L enfant] observe, il pose des questions et progresse dans la formulation

Plus en détail

La chute des feuilles 3 e cycle

La chute des feuilles 3 e cycle La chute des feuilles 3 e cycle Créé par Amélie Asselin CORRIGÉ Cap sur les sciences au primaire Page 1 La chute des feuilles Nom : Corrigé Cap sur les sciences au primaire Page 2 1- Schéma de la photosynthèse

Plus en détail

FLOTTE COULE AU CYCLE 2

FLOTTE COULE AU CYCLE 2 FLOTTE COULE AU CYCLE 2 Masse Volume Objets de même volume (S3) Objets de même masse (S4) Densité du matériau (solide homogènes) (S5) Solides non homogènes (S6 & S7) (présence d'air) Flottabilité Surface

Plus en détail

DIRE, LIRE, ÉCRIRE EN SCIENCES ET TECHNOLOGIE. Philippe Delforge - Maître-ressources en Sciences

DIRE, LIRE, ÉCRIRE EN SCIENCES ET TECHNOLOGIE. Philippe Delforge - Maître-ressources en Sciences DIRE, LIRE, ÉCRIRE EN SCIENCES ET TECHNOLOGIE Philippe Delforge - Maître-ressources en Sciences 1 - Compétences Dire / Lire / Écrire en Sciences et Technologie 2 - Les «indispensables» d une activité en

Plus en détail

ENSEIGNER LES SVT : COMMENT?

ENSEIGNER LES SVT : COMMENT? ENSEIGNER LES SVT : COMMENT? UNE DÉMARCHE A PRIVILEGIER, LA DEMARCHE D INVESTIGATION Laurence Comte EEMCP2 Beyrouth, le 18 janvier 2013 Formation initiale complémentaire Objectifs de l enseignement des

Plus en détail

CLASSES : TS2. 10h30-12h30. Epreuve commune de Physique-chimie n 2 CALCULATRICE AUTORISEE L ENONCE COMPLET EST A RENDRE AVEC LA COPIE.

CLASSES : TS2. 10h30-12h30. Epreuve commune de Physique-chimie n 2 CALCULATRICE AUTORISEE L ENONCE COMPLET EST A RENDRE AVEC LA COPIE. Samedi 25 octobre 2008 Durée : 2 heures NOM : PRENOM : CLASSE : CLASSES : TS2 10h30-12h30 Epreuve commune de Physique-chimie n 2 CALCULATRICE AUTORISEE L ENONCE COMPLET EST A RENDRE AVEC LA COPIE. La notation

Plus en détail

PROGRESSION :Qu est ce qu une graine?

PROGRESSION :Qu est ce qu une graine? PROGRESSION :Qu est ce qu une graine? Descriptif : Séquence en cycle1 avec des élèves de petite section. Définir le concept de graine : «Comment reconnaît-on une graine?» Compétences à acquérir Etre capable

Plus en détail

FLOTTE ou COULE. Bibliographie. Gabriel Soum- Fernando Padilla

FLOTTE ou COULE. Bibliographie. Gabriel Soum- Fernando Padilla FLOTTE ou COULE Bibliographie Collection : Construire ses Connaissances en Sciences par l Expérimentation Les Objets Techniques La Matière et l Énergie Le Ciel et la Terre Auteurs : Fernand Padilla, Gabriel

Plus en détail

Concevoir un objet qui flotte Construire une séquence autour de l eau, des masses, des objets flottants.

Concevoir un objet qui flotte Construire une séquence autour de l eau, des masses, des objets flottants. Concevoir un objet qui flotte Construire une séquence autour de l eau, des masses, des objets flottants. Le défi à lancer aux élèves est le suivant : «Réaliser et construire un objet flottant capable de

Plus en détail

LES ÉTATS ET LES CHANGEMENTS D ÉTAT DE L EAU

LES ÉTATS ET LES CHANGEMENTS D ÉTAT DE L EAU LES ÉTATS ET LES CHANGEMENTS D ÉTAT DE L EAU Démarche d investigation et activités langagières Evelyne TOUCHARD CPC Grenoble 2 Exemples de situations de départ Observation des phénomènes de la vie quotidienne

Plus en détail

Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Soyons clair sur les concepts pédagogiques

Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Soyons clair sur les concepts pédagogiques Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Soyons clair sur les concepts pédagogiques Dominique PETRELLA IA-IPR Sciences et techniques Industrielles Enseigner les Sciences et la Technologie au

Plus en détail

restant en vol pendant une minute

restant en vol pendant une minute Dans le cadre de l enseignement des sciences et de la technologie, le groupe départemental sciences propose un défi-techno faisant appel à des approches concrètes et pratiques des sciences et à l habileté

Plus en détail

L Homme appartient-il a la nature ou inversement, peut-il s en affranchir?

L Homme appartient-il a la nature ou inversement, peut-il s en affranchir? Philosophie LA NATURE INTODUCTION : Les philosophes considèrent l humain pouvant se définir comme un être conscient ou comme être rationnel. Epicure considère que l Homme fait partie de la nature et qu

Plus en détail

Séquence 9 Quoi d autre peut-on faire flotter? Séquence 9

Séquence 9 Quoi d autre peut-on faire flotter? Séquence 9 138 Séquence 9 139 Temps suggéré Résumé Deux ou trois séances de 45 min. Dans le précédente séquence, les élèves ont étudié comment les changements de forme de la pâte à modeler affectaient sa flottabilité.

Plus en détail

L affichage : les référents muraux

L affichage : les référents muraux L affichage : les référents muraux Fiche n 19 ; janvier 2002=> première partie : définition, généralités et objectifs. Dès l entrée dans une classe, une première impression se dégage, qui naît de l organisation

Plus en détail

Bachelier - Instituteur primaire

Bachelier - Instituteur primaire Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2016-2017 Bachelier - Instituteur primaire Catégorie Pédagogique HELHa Braine-le-Comte Rue des Postes 101 7090 BRAINE-LE-COMTE Tél : +32 (0)

Plus en détail

Nom : Un programme du

Nom : Un programme du Nom : 201 201 5 6 017 16-2 ion 20 Édit 1 é it r v i t Ac levie ique g o e g L éda Gu p e id Un programme du Introduction Intention pédagogique Amener l élève à acquérir des connaissances sur les concepts

Plus en détail

Activité 1 Comment peux-tu expliquer le mouvement du papier?

Activité 1 Comment peux-tu expliquer le mouvement du papier? Activité 1 Comment peux-tu expliquer le mouvement du papier? Matériel : feuille de papier 1. Tiens une extrémité de la feuille de papier près de ta lèvre inférieure en laissant pendre le papier (voir l

Plus en détail

Cycle : 3. Les états de l eau Culture humaniste : sciences. Séances 1 Titre de la séance. Les états de l eau. Compétences.

Cycle : 3. Les états de l eau Culture humaniste : sciences. Séances 1 Titre de la séance. Les états de l eau. Compétences. Séances 1 Date : 08 / 12 / 08 Durée : 1h10 - Distinguer les différents états de l eau. - Classer des formes de l eau en fonction de ses états. 1) Langage oral : Quelles sont les différentes formes de l

Plus en détail

Dilatation thermique des gaz, des liquides et des solides.

Dilatation thermique des gaz, des liquides et des solides. Discipline : Sciences physiques de deuxième secondaire Titre : La dilatation thermique Concepteurs : Chantal Ouellette : enseignante en sciences, maude-bernard@hotmail.com Nathacha Viens : Éric St-Germain

Plus en détail

Parce que formuler des hypothèses, ça s apprend!

Parce que formuler des hypothèses, ça s apprend! Parce que formuler des hypothèses, ça s apprend! GUIDE Printemps 2013 Remerciements Pour son regard et ses conseils au niveau des éléments didactiques, Marie- Noël Bety, professeur en didactique de la

Plus en détail

LES PROPRIÉTÉS DES SOLIDES, DES LIQUIDES ET DES GAZ

LES PROPRIÉTÉS DES SOLIDES, DES LIQUIDES ET DES GAZ LISTE DES ANNEXES Annexe 1 : Jet de mots 2.47 Annexe 2 : Diagramme de Carroll 2.48 Annexe 3 : Grille d observation 2.49 Annexe 4 : Tableau d observations 2.50 Annexe 5 : Feuille de route 2.51 Annexe 6

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 9

Organisation des enseignements au semestre 9 Organisation des enseignements au semestre 9 UE1 : Les apports de la psychologie à la compréhension des troubles des fonctions cognitives et des apprentissages (Responsable : N. Bonneton-Botté) Connaître

Plus en détail

Bilan de la période 3 (Janv-Fév ) : CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE

Bilan de la période 3 (Janv-Fév ) : CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE Bilan de la période 3 (Janv-Fév 2015-2016) : CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE avec les intelligences multiples Chaque période de l année scolaire est consacrée à un domaine d apprentissage,

Plus en détail

Séquence 12. Séquence 12

Séquence 12. Séquence 12 177 178 Temps suggéré Trois séances de 45 min. Résumé Dans cette séquence, les élèves ont la possibilité de synthétiser leurs séquences et appliquer les concepts et les savoirfaire qu ils ont appris dans

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE NICE CHLOROPHYLLE. Réalisation: Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée: 04min 03s

OBSERVATOIRE DE NICE CHLOROPHYLLE. Réalisation: Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée: 04min 03s CHLOROPHYLLE OBSERVATOIRE DE NICE Réalisation: Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée: 04min 03s Ce film tourné à Nice (la ville apparaît en toile de fond dans les premières images) met en scène

Plus en détail

Repérer et prendre en compte les idées initiales : la modélisation comme recours

Repérer et prendre en compte les idées initiales : la modélisation comme recours Repérer et prendre en compte les idées initiales : la modélisation comme recours Jacques Vince Lycée Ampère Lyon, ÉSPÉ Lyon jacques.vince@univ-lyon1.fr «Quand il se présente à la culture scientifique,

Plus en détail

Enseigner les sciences à l école primaire

Enseigner les sciences à l école primaire Enseigner les sciences à l école primaire 1. L enseignement des sciences à l école primaire Jocelyne Liger- Martin PIUF Université Bordeaux IV - Avant c était les sciences illustrées. Aujourd hui, c est

Plus en détail

Formation des stagiaires certifiés et agrégés en sciences de la vie et de la Terre. VADEMECUM

Formation des stagiaires certifiés et agrégés en sciences de la vie et de la Terre. VADEMECUM «Une main habile sans la tête qui la dirige est un instrument aveugle ; la tête sans la main qui réalise est impuissante» (Claude Bernard). L objectif de ce document est de fournir des repères communs

Plus en détail

Conducteur ou isolant

Conducteur ou isolant Rubrique : Boîte à questions Page : 16 Fiche pédagogique Magazine Les Explorateurs Décembre 2014 Titre : Comment fonctionnent les chauffe-mains? Conducteur ou isolant Compétences Science et technologie

Plus en détail

«Testing»: une performance supérieure sur fond de fatigue! N. Krantz Sept. 2013

«Testing»: une performance supérieure sur fond de fatigue! N. Krantz Sept. 2013 «Testing»: une performance supérieure sur fond de fatigue! N. Krantz Sept. 2013 Hypothèses (1) La réalisation d un Décathlon (Athlétisme) entraîne une fatigue que l on peut considérer comme importante.

Plus en détail

Les p tits plaisirs. Valérie SOUBRE

Les p tits plaisirs. Valérie SOUBRE http://gfen.langues.free.fr Les p tits plaisirs Valérie SOUBRE Nous avons tous des petits plaisirs quotidiens quelles que soient notre langue et notre culture. Comment les faire entrer, les évoquer, les

Plus en détail

Piliers n 3. Discipline : CE1 : Découverte du monde Le monde du vivant CE2-CM1-CM2 : Sciences expérimentales Le fonctionnement du vivant

Piliers n 3. Discipline : CE1 : Découverte du monde Le monde du vivant CE2-CM1-CM2 : Sciences expérimentales Le fonctionnement du vivant CAPACITES / CONNAISSANCES ATTITUDES Le fonctionnement du vivant : - Connaître les stades du développement d un être vivant végétal - Connaître les conditions de développement des végétaux. - le sens de

Plus en détail

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS Maternelle 4 ans TPMD 1 SESSION DE FORMATION MAI 2014 COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS 2014-2015 Direction de l évaluation des apprentissages Ministère

Plus en détail

Les phases de la Lune

Les phases de la Lune Situation de départ Fiche de préparation Objectifs de la séance : - Comprendre que les phases de la Lune sont liées à la façon dont la partie de la Lune éclairée par le Soleil est visible depuis la Terre.

Plus en détail

INTERAGIR POUR COMPRENDRE ET INTERPRÉTER DES TEXTES LITTÉRAIRES BREFS. Érick Falardeau CRIFPE Université Laval

INTERAGIR POUR COMPRENDRE ET INTERPRÉTER DES TEXTES LITTÉRAIRES BREFS. Érick Falardeau CRIFPE Université Laval INTERAGIR POUR COMPRENDRE ET INTERPRÉTER DES TEXTES LITTÉRAIRES BREFS Érick Falardeau CRIFPE Université Laval Plan de la présentation Comprendre et interpréter Pourquoi lire des textes littéraires? Le

Plus en détail

Analyse des compétences en physique de stagiaires professeurs en sciences physiques

Analyse des compétences en physique de stagiaires professeurs en sciences physiques 1 Analyse des compétences en physique de stagiaires professeurs en sciences physiques Philippe Briaud CREN Université de Nantes IUFM des Pays de la Loire 4 Chemin de Launay violette BP 12227 44322 Nantes

Plus en détail

L évaluation par compétence

L évaluation par compétence Le contexte : - L élaboration des programmes axés sur le développement des Compétences. - Définir le concept de compétence ainsi que les modèles cognitifs de l apprentissage comme base de la démarche d

Plus en détail

Chaque atelier se présente sous la forme d un mini-défi qui servira de situation déclenchante pour une unité d apprentissage en classe.

Chaque atelier se présente sous la forme d un mini-défi qui servira de situation déclenchante pour une unité d apprentissage en classe. ATELIERS D EXPÉRIMENTATION Maternelle et CP Chaque atelier se présente sous la forme d un mini-défi qui servira de situation déclenchante pour une unité d apprentissage en classe. Ces ateliers seront animés

Plus en détail

DECOUVRIR LE MONDE : formes et grandeurs LES MASSES PROGRESSION DE SEANCES PS, MS et GS

DECOUVRIR LE MONDE : formes et grandeurs LES MASSES PROGRESSION DE SEANCES PS, MS et GS DECOUVRIR LE MONDE : formes et grandeurs LES MASSES PROGRESSION DE SEANCES PS, MS et GS Compétence de la séquence: comparer, classer et ranger des objets selon leur masse Séance 1: LOURD / LEGER MANIPULATIONS

Plus en détail

Epreuve Professionnelle Orale

Epreuve Professionnelle Orale CAPLP Maths-Sciences Interne et Réservé Epreuve Professionnelle Orale valerie.theric@ac-aix-marseille.fr Description des épreuves Epreuves d admission (épreuves professionnelles) Documentation et matériels

Plus en détail

AMBRE-enseignant : un module partenaire de l enseignant pour créer des problèmes

AMBRE-enseignant : un module partenaire de l enseignant pour créer des problèmes 1 AMBRE-enseignant : un module partenaire de l enseignant pour créer des problèmes Nathalie Duclosson, Stéphanie Jean-Daubias, Stéphanie Riot LIRIS et ERTé e-praxis Université Claude Bernard - Lyon 1 Nautibus

Plus en détail

La multiplication posée

La multiplication posée Calculs La posée Niveaux : CM1 Domaine : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Compétence : - Utiliser les techniques opératoires des quatre opérations sur

Plus en détail

L accompagnement pour favoriser le développement des compétences

L accompagnement pour favoriser le développement des compétences L accompagnement pour favoriser le développement des compétences En cohérence et en complémentarité 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca

Plus en détail

La démarche expérimentale en S.E.G.P.A. ou le plaisir de manipuler et de raisonner.

La démarche expérimentale en S.E.G.P.A. ou le plaisir de manipuler et de raisonner. Certificat d Aptitude Professionnelle pour les Aides spécialisées, les enseignements adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap Option F La démarche expérimentale en S.E.G.P.A. ou

Plus en détail

WAPITI n 268 Fiche pédagogique atelier

WAPITI n 268 Fiche pédagogique atelier WAPITI n 268 Fiche pédagogique atelier Ton corps «Les jumeaux, identiques?» Champ disciplinaire : sciences expérimentales ; le fonctionnement du corps humain, reproduction de l Homme Objet de la séquence

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LANGUE FRANÇAISE

DÉPARTEMENT DE LANGUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DE LANGUE FRANÇAISE LES COMPETENCES EN LANGUES Compréhension de l oral Expression orale Compréhension de l écrit / Etude de texte / analyse de texte Connaissance de la langue Expression écrite

Plus en détail

Nettoyer de l'eau sale!

Nettoyer de l'eau sale! Nettoyer de l'eau sale! C.E.1 - Ecole élémentaire Ferdinand Buisson - Antony (2004/2005) DEFI : Comment nettoyer de l eau sale? Niveau : Cycle 2 Classe : C.E.1 - Ecole élémentaire Ferdinand Buisson (Antony)

Plus en détail

Pourquoi les bateaux flottent-ils?

Pourquoi les bateaux flottent-ils? Pourquoi les bateaux flottent-ils? Pourquoi les bateaux flottent-ils? Comment font-ils? Étant native de Deschambault, j ai la chance de vivre près du fleuve. Bateaux de croisière, conteneur, paquebot,

Plus en détail

Programmes : Cycle III Sciences expérimentales et technologie

Programmes : Cycle III Sciences expérimentales et technologie Compétence 3 du socle commun: Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 3 niveau : CM2 Faire bouillir de l'eau avec la lumière du soleil Programmes

Plus en détail

Cycle III L air PREALABLES... 2 LISTE DE QUESTIONS POUVANT MENER A DES INVESTIGATIONS... 3 PRESENTATION DES SEQUENCES... 4

Cycle III L air PREALABLES... 2 LISTE DE QUESTIONS POUVANT MENER A DES INVESTIGATIONS... 3 PRESENTATION DES SEQUENCES... 4 Cycle III L air PREALABLES... 2 LISTE DE QUESTIONS POUVANT MENER A DES INVESTIGATIONS... 3 PRESENTATION DES SEQUENCES... 4 Séquence 1 : L air est partout autour de nous... 4 Séance 1... 4 Séance 1bis...

Plus en détail

La pâte à modeler dans une bouteille en plastique fermée - Une bouteille en plastique fermée On met la pâte à modeler en boule dans une bouteille en p

La pâte à modeler dans une bouteille en plastique fermée - Une bouteille en plastique fermée On met la pâte à modeler en boule dans une bouteille en p La pâte à modeler dans un aquarium d eau ( Expérience Témoin). On met la pâte à modeler en boule dans l aquarium d eau Résultat : La pâte à modeler coule au fond de l eau de l aquarium. Conclusion : La

Plus en détail

SITUER ET VALIDER SES RÉFÉRENCES : UN EXERCICE INCONTOURNABLE LORS DU CHOIX DES CONTENUS

SITUER ET VALIDER SES RÉFÉRENCES : UN EXERCICE INCONTOURNABLE LORS DU CHOIX DES CONTENUS SITUER ET VALIDER SES RÉFÉRENCES : UN EXERCICE INCONTOURNABLE LORS DU CHOIX DES CONTENUS Nicole BIZIER, conseillère pédagogique Cégep de Sherbrooke RÉSUMÉ À l enseignement collégial, contrairement à l

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE TITRE : COCO, LE HÉROS THEME : Les forces et mouvement CYCLE VISE : 3 e cycle DURÉE : 3 heures Auteure et auteurs Nathalie Crépault, enseignante à la

Plus en détail

Sciences cognitives et formation. Pourquoi apprendre? Pourquoi apprendre? Notions. «Déséquilibre» --> Recherche d équilibre!

Sciences cognitives et formation. Pourquoi apprendre? Pourquoi apprendre? Notions. «Déséquilibre» --> Recherche d équilibre! Sciences cognitives et formation Notions Pourquoi apprendre? «Déséquilibre» --> Recherche d équilibre! Cinq besoins fondamentaux reliés à : la physiologie la sécurité l affectif (amour!) l estime de soi

Plus en détail

Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative. Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte

Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative. Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte 1 La main à la pâte: une démarche centrée sur l élève un enseignement

Plus en détail

Comment l imaginaire des films de science-fiction influence-t-elle la science?

Comment l imaginaire des films de science-fiction influence-t-elle la science? Projet scientifique e 2 année du PPCS 2014-2015 Comment l imaginaire des films de science-fiction influence-t-elle la science? Dossier de conception Nom: Foyer : Titre du projet : Le cinéma Enseignant

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

Les Savoirs. Les ateliers

Les Savoirs. Les ateliers L AIR Cette salle a été mise en œuvre à partir des travaux de l école de Saint Sorlin (01) Dossier réactualisé par Thierry Perrier PE/Jean-luc Estublier CP 12/06 1 Les Savoirs - Mise en évidence de la

Plus en détail

Expérimentarium de l ULB. Fiche pédagogique sur Archimède

Expérimentarium de l ULB. Fiche pédagogique sur Archimède Expérimentarium de l ULB. Fiche pédagogique sur Archimède 1 Expérimentarium de l ULB. Fiche pédagogique sur Archimède Plan Introduction 3 Expérience 1: L'eau dans l'eau 5 Objectif : Matériel : Démarche

Plus en détail

Elaboration de capsules vidéos Compétences abordées en cycle 3

Elaboration de capsules vidéos Compétences abordées en cycle 3 P a g e 1 Elaboration de capsules vidéos Compétences abordées en cycle 3 FRANÇAIS Écouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu Attention portée aux éléments vocaux et gestuels

Plus en détail

Dossier de présentation. Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation.

Dossier de présentation. Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation. Dossier de présentation Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation. Les outils de la collection Maths + Les posters pp. 6-7

Plus en détail

Expériences visant à montrer les effets de la pression : Expérience 2 : le ludion

Expériences visant à montrer les effets de la pression : Expérience 2 : le ludion Expériences visant à montrer les effets de la pression : Expérience 2 : le ludion Objectifs de l expérience: - Continuer à présenter le phénomène des pressions. - Expliquer son lien avec le principe d

Plus en détail

La proportionnalité au cycle 3

La proportionnalité au cycle 3 La proportionnalité au cycle 3 Animation pédagogique du 15 avril 2015 Philippe VELTEN, Inspecteur de l Education Nationale «Une des premières démarches de nature mathématique est certainement celle de

Plus en détail

Réalisation pluri-technologique «Type classique»

Réalisation pluri-technologique «Type classique» Réalisation pluri-technologique «Type classique» Elle conduit à la réalisation d un objet favorisant la créativité des élèves. Elle implique la mise en œuvre de la démarche technologique dans le projet.

Plus en détail

SEQUENCE : Ombres chinoises

SEQUENCE : Ombres chinoises SEQUENCE : Ombres chinoises Compétence : Produire collectivement une pièce sous forme de théâtre d ombres en utilisant des propriétés étudiées en classe. Objectifs : - Former des ombres - Déterminer les

Plus en détail

Schouf National College, Baakline 13 juin 2013 Laurence Comte, EEMCP2

Schouf National College, Baakline 13 juin 2013 Laurence Comte, EEMCP2 EVALUATION ET VALIDATION DU SOCLE COMMUN Schouf National College, Baakline 13 juin 2013 Laurence Comte, EEMCP2 Proposition de travail Retour sur la première journée : apports, changements de pratique,

Plus en détail

PETITS BATEAUX SUR L'EAU Comportement de différents papiers au contact de l'eau Grande section de maternelle

PETITS BATEAUX SUR L'EAU Comportement de différents papiers au contact de l'eau Grande section de maternelle PETITS BATEAUX SUR L'EAU Comportement de différents papiers au contact de l'eau Grande section de maternelle Huguette FARGES Institutrice - Compiègne Situation problème L'école maternelle ayant un projet

Plus en détail

Présentation des modules

Présentation des modules Sciences et technologies à l'école - MS/GS SALOMON 1 PICARD REINE CLAUDE Présentation des modules Chaque module a vocation à être créé au niveau des écoles sur le temps de formation statutaire (formations

Plus en détail

Sciences expérimentales et technologie CP

Sciences expérimentales et technologie CP Sciences expérimentales et technologie CP Fichier d activités Rédaction : Noëlle Ninot Philippe Roques Coordination : Éliane Roquefeuil Francis Ginestet Expert : Jean-Pierre Astolfi Ce cours est la propriété

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec La Main à la Pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

JEU DE PALIERS. Elèves de 4 ème : GHOBRIAL Antoine, HENRIO Victor, LAKHLACHE Houssam, POIGNANT Mathieu et RAOUL Rémy.

JEU DE PALIERS. Elèves de 4 ème : GHOBRIAL Antoine, HENRIO Victor, LAKHLACHE Houssam, POIGNANT Mathieu et RAOUL Rémy. JEU DE PALIERS Elèves de 4 ème : GHOBRIAL Antoine, HENRIO Victor, LAKHLACHE Houssam, POIGNANT Mathieu et RAOUL Rémy. Elèves de 5 ème : GUIGNARD Rose, ZHAO Claire, ROYER Louise et ELMOUATS Marie. Etablissements

Plus en détail