Maintenance + Électronique. Comptabilité et gestion Conseil en assurances et en services financiers Bureautique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maintenance + Électronique. Comptabilité et gestion Conseil en assurances et en services financiers Bureautique"

Transcription

1 Maintenance + Électronique INDUSTRIELLE Travail social PRÉUNIVERSITAIRES CINÉMA ET HYPERMÉDIA Comptabilité et gestion Conseil en assurances et en services financiers Bureautique Administration- Économie Sociétés-Monde Individu-Société DEC+BAC CEGEP LEVIS DE LAUZON TECHNIQUES Gestion et exploitation d entreprise agricole INFORMATIQUE Gestion/industrielle/réseaux Biotechnologies / Chimie analytique Littérature, théâtre et technologies Soins infirmiers SPORTS Histoire et civilisation RAPPORT ANNUEL P R O X I M I T É R É A L I S A T I O N Arts plastiques et médiatiques SCIENCES Nature et Humaines Langues SOCIOCULTUREL DOUBLE DEC ARCHITECTURE GÉNIE Chimique Mécanique VOYAGES ET ETUDES À L ETRANGER CONTACT HUMAIN

2 Message du président du conseil d administration et du directeur général...4 Notre MISSION...5 Notre VISION...5 Nos VALEURS de RÉFÉRENCE...5 Membres du conseil d administration...6 Membres du comité exécutif...6 Membres du comité d audit...6 Membres de la Commission des études...6 Membres du comité de direction...7 Les ressources humaines...7 Plan stratégique...8 Table des matières ORIENTATION NO 1: LA RÉUSSITE...8 DÉFI 1 : ASSURER LA RÉUSSITE DES ÉTUDIANTS...8 R1 - Offrir des mesures qui facilitent la transition secondaire-collégial afin d en réduire les impacts négatifs possibles sur la réussite des nouveaux inscrits...11 R2 - Offrir des mesures de soutien à l apprentissage par les pairs dans certaines disciplines dont l impact est transversal en matière de réussite scolaire...11 R3 - Mettre en œuvre des mesures de soutien à l apprentissage et à la réussite scolaire en vue d assurer la persistance et la diplomation...12 R4 - Offrir des mesures de soutien aux personnes éprouvant des difficultés scolaires liées à un handicap, à des troubles d apprentissage ou de santé mentale...12 R5 - Favoriser la persistance aux études et la diplomation par des mesures d encadrement et de soutien aux étudiants éprouvant des difficultés scolaires et vocationnelles...12 R6 - Assurer la cohérence des efforts, des actions et des interventions...12 La formation offerte par le Collège ORIENTATION NO 2 : LA FORMATION OFFERTE PAR LE COLLÈGE...13 DÉFI 2 : OFFRIR UNE FORMATION DE QUALITÉ RÉPONDANT AUX NOUVELLES RÉALITÉS, AUX BESOINS ET AUX ASPIRATIONS DES ÉTUDIANTS ET DU MILIEU DANS UN ENVIRONNEMENT RICHE ET STIMULANT Offrir un milieu de vie diversifié et stimulant qui favorise le développement intégral des étudiants...13 Pour offrir des services de qualité aux étudiants..14 Bien accueillir et intégrer les étudiants étrangers Proposer des programmes de qualité riches de leurs orientations et de leur pédagogie Développer un environnement de l enseignement et d apprentissage exploitant à bon escient les nouvelles technologies Assurer l arrimage de nos formations avec l ordre de l enseignement secondaire

3 ORIENTATION NO 3 : LE DÉVELOPPEMENT DU COLLÈGE...17 DÉFI 3: ORIENTER LE DÉVELOPPEMENT ET L INNOVATION AU COLLÈGE PAR LA MISE EN PERSPECTIVE DES BESOINS DE LA RÉGION ET DU QUÉBEC Baliser nos actions de développement en prenant appui sur une connaissance partagée de notre environnement en congruence avec nos forces Exploiter les appuis d origine interne et externe pour créer des partenariats assurant le développement du Collège Partager nos choix de développement et d innovation avec nos partenaires dans une dynamique de communication renouvelée...18 ORIENTATION NO 4 : ENTREPRISES, INNOVATION ET LEADERSHIP...19 DÉFI 4 : ASSURER LE LEADERSHIP TECHNOLOGIQUE ET PÉDAGOGIQUE DU COLLÈGE PAR UNE RÉPONSE ADAPTÉE ET INNOVANTE AUX BESOINS EXPRIMÉS PAR LES ENTREPRISES DE LA RÉGION ET DU QUÉBEC Innover dans notre réponse aux besoins de formation et de développement des entreprises...19 ORIENTATION NO 5 : LA RELÈVE ET LE DÉVELOPPEMENT DU PERSONNEL...20 DÉFI 5 : DISPOSER DES RESSOURCES HUMAINES, AUSSI BIEN EN QUALITÉ QU EN QUANTITÉ, PERMETTANT AU COLLÈGE DE REMPLIR SA MISSION, EN TENANT COMPTE DES ATTENTES ET DES BESOINS DES PERSONNES Développer de nouvelles stratégies en vue d assurer au Collège des ressources humaines qualifiées en lien avec la réalisation de sa mission Soutenir le développement professionnel des ressources humaines afin de répondre aux divers besoins du Collège Susciter la participation du personnel aux activités favorisant leur bien-être au travail Améliorer les pratiques et les processus administratifs afin de faciliter le travail du personnel ORIENTATION NO 6 : LES RESSOURCES FINANCIÈRES DU COLLÈGE...22 DÉFI 6 : ASSURER LES RESSOURCES FINANCIÈRES NÉCESSAIRES POUR RÉALISER PLEINEMENT LA MISSION DU COLLÈGE Optimiser les bénéfices de différents partenariats comme moyens d assurer la réalisation de la mission du Collège Dégager des disponibilités financières pour garantir la pérennité et le développement du Collège S inspirer des valeurs de développement durable dans l ensemble de nos projets...22 Quelques chiffres L effectif étudiant...23 Les ressources financières...24 Les ressources informatiques...25 Quelques faits saillants et distinctions de l année Rapport financier Les centres collégiaux de transfert de technologie...33 Centre de Robotique et de Vision Industrielles inc TransBIOTech...36 Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon...38 Annexe 1 Le code d éthique et de déontologie des administrateurs Annexe 2 Suivi attendu relatif à l annexe budgétaire S-035 Suivi aux activités réalisées pour les programmes conduisant à des carrières scientifiques (annexe budgétaire S-019) Suivis attendus en vertu de l'article 18 de la Loi mettant en oeuvre certaines dispositions du discours sur le budget du 30 mars 2010 et visant le retour à l'équilibre budgétaire en et la réduction de la dette Annexe 3 Soutien aux mesures favorisant de saines habitudes alimentaires et un mode vie physiquement actif 3

4 Message du président du conseil d administration et du directeur général par intérim Monsieur Pierre Duchesne, Ministre de l'enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie Monsieur le Ministre, Nous sommes heureux de vous présenter le rapport annuel d activités du Cégep de Lévis-Lauzon pour l année La dernière année fut principalement marquée par des changements importants à la direction du Collège. À la suite des annonces successives du départ à la retraite du directeur général et du directeur des études, des processus de sélection ont été mis en place afin de recruter deux nouvelles personnes à la barre du Collège. Ces changements se sont ajoutés à ceux engendrés par l arrivée de deux nouveaux membres au comité de direction en début d année, soit la directrice des affaires étudiantes et communautaires et la directrice des communications et des affaires corporatives. Ce contexte particulier a nécessité une grande part d adaptation et de souplesse de la part du personnel et des gestionnaires du Collège. Il a également fait en sorte de ralentir la démarche amorcée à l automne qui devait mener à l adoption d une nouvelle planification stratégique en Au plan pédagogique, fut une année active à plusieurs égards. Un nouveau profil en Sciences de la nature a été développé visant à mettre à profit l expertise, les technologies et les équipements uniques à Lévis-Lauzon habituellement réservés aux programmes techniques. D autres programmes d études ont également entrepris une révision, notamment en Génie chimique, Gestion et exploitation d entreprise agricole, Histoire et civilisation et Soins infirmiers. L évaluation du plan de la réussite et la révision de la politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIEA) ont eux aussi fait partie des grands chantiers «pédagogiques» de la dernière année. La Formation continue a, pour sa part, créé une nouvelle attestation d études collégiales en Robotique, en collaboration avec le Cégep de Victoriaville. Elle a également poursuivi ses efforts de développement de la reconnaissance des acquis pour certains programmes. S inscrivant dans une stratégie globale d attractivité dans un contexte de baisse démographique, plusieurs efforts ont été déployés en ce sens en cours d année : de nombreux projets d aménagement et de rénovation ont été planifiés sur un horizon de cinq ans, projets qui permettront de moderniser les espaces communs du Collège ; un nouveau site Internet et sa version mobile ont été développés afin de doter le Collège d une image plus actuelle; l équipe responsable des sports a reçu la bonne nouvelle de l ascension de l équipe de football en première division. Tout au long de l année, la situation financière du Collège a fait partie des préoccupations du conseil d administration. Les coupures subies au cours des deux dernières années ont rendu l organisation fragile sur le plan financier. À l instar des autres collèges du Québec, le Cégep de Lévis-Lauzon est confronté à la diversification de ses clientèles dont certaines nécessitent de nouveaux services, à l évolution rapide des technologies et au vieillissement de ses infrastructures. Or, il s agit de défis difficilement conciliables avec une situation d incertitude financière. Enfin, nous tenons à souligner la contribution des employés qui œuvrent quotidiennement à la réalisation de notre mission. Qu ils soient professeurs, employés de soutien, professionnels ou personnel d'encadrement, ces personnes sont au cœur de notre Collège et permettent aux étudiants que nous accueillons chaque année de vivre une expérience pédagogique et une expérience de vie riches et uniques à Lévis-Lauzon! Pierre Hébert Président du conseil d administration André Morin Directeur général par intérim 4

5 Notre mission Éclairé par sa connaissance du milieu, animé par la passion du savoir et s appuyant sur sa capacité de recherche et d innovation, le Cégep de Lévis-Lauzon, établissement public d enseignement supérieur, a pour mission de contribuer au développement de sa région et du Québec par une formation qualifiante, ouverte sur le monde et par des services aux entreprises et aux organisations répondant à leurs besoins. Il se soucie de favoriser l accès à ses programmes et à ses services et, dans un milieu stimulant, propice à la création et au partage du savoir, il offre un accompagnement favorisant la réussite du projet de chacun. Nos valeurs de référence Dans la réalisation de sa mission, le Cégep de Lévis-Lauzon doit garantir la qualité de la formation qu il offre de même que la qualité de l ensemble de ses activités. Cette garantie de la qualité ne peut se faire sans l engagement de chacune des personnes, en ce sens, chacun étant responsable de ce qu il est et de sa contribution à la réalisation de la mission. Le Collège étant un service public, tous doivent agir avec transparence et témoigner de l exercice de leurs responsabilités. Le Cégep de Lévis-Lauzon croit que, pour garantir la qualité, il se doit d utiliser un style de gestion respectueux de son histoire, de sa culture et du type de personnes y œuvrant. Ainsi, il s engage à favoriser la participation des groupes et des personnes aux prises de décision les concernant. Cette façon de faire respecte l intelligence disponible en chacun, reconnaît la capacité et le goût de tous d apprendre et la volonté de chacun de se développer et de contribuer au développement de l établissement et de son milieu externe. La dynamique ainsi créée exige de tous de l ouverture à l autre, aux différences et au changement, le respect de la liberté de pensée, la protection de la dignité de même qu un esprit d entraide et de coopération de tous les instants. Notre vision Le Cégep de Lévis-Lauzon est déterminé à devenir la référence au Québec en matière de formation et de recherche collégiales et des services aux entreprises pour l avantage stratégique qu il confère à ses étudiants et à ses clients. Il connaîtra, entre autres, un accroissement significatif de son pouvoir d attraction, de son rayonnement, de ses partenariats de choix et de son impact national. Il compte aussi mériter une réputation de premier plan parce qu il forme des citoyens du monde qui contribueront à construire un monde meilleur. Pour tous, le Cégep de Lévis-Lauzon exigera de la rigueur dans l accomplissement des mandats et de l équité dans le traitement des demandes. Comme établissement d enseignement supérieur, le Cégep de Lévis-Lauzon se doit de maintenir des standards de performance compatibles avec ce niveau. Ces standards ne doivent pas être utilisés comme moyens d exclusion, mais comme des objectifs à atteindre. Les personnes travaillant au Cégep de Lévis-Lauzon en constituent l essence et le cœur et doivent recevoir encadrement, soutien, formation et reconnaissance pour leur contribution. 5

6 Membres du conseil d administration Au 30 juin 2012 Président Pierre Hébert, représentant du milieu socio-économique Vice-présidente Nicole Lacasse, représentante des universités Représentant du milieu socio-économique Yvon Gosselin Représentant des commissions scolaires Marcel Vézina Représentante du Conseil régional des partenaires du marché du travail Diane Jacques Représentantes des entreprises Maureen Dubois Louise Paquet Représentants des parents d étudiants Marc Brochu André Vachon Représentant des diplômés du secteur technique Pascal Le Houillier Représentante des diplômés du secteur préuniversitaire Nathalie Perreault Représentants des professeurs Daniel Légaré Karine Carpentier Représentante des professionnels Odette Guay Représentante du personnel de soutien Johanne Plante Représentants des étudiants Guillaume Sanier (jusqu en janvier 2012) Francis Dolan (à partir de février 2012) Nicolas Noël Membres d office Guy Demers, directeur général (jusqu au 19 février 2012) Claire Sylvain, directrice générale (à partir du 20 février 2012) André Morin, directeur général par intérim (à partir du 25 avril 2012 Roger Bouchard, directeur des études Membres du comité exécutif Au 30 juin 2012 Guy Demers, président Guy Demers, directeur général (jusqu au 19 février 2012) Claire Sylvain, directrice générale (à partir du 20 février 2012) André Morin, directeur général par intérim (à partir du 25 avril 2012) Pierre Hébert Marc Brochu Daniel Légaré Nicolas Noël Odette Guay Roger Bouchard Johanne Plante Membres du comité d audit Au 30 juin 2012 Pascal Le Houillier, président Yvon Gosselin Nathalie Perreault 6 Membres de la Commission des études Au 30 juin 2012 Personnel cadre : Roger Bouchard, directeur des études, président Kathleen Cantin, directrice de la formation continue et des services aux entreprises Jean Gaudreau, directeur adjoint à la Direction des études Linda Larouche, directrice des affaires étudiantes et communautaires Personnel enseignant : Charles Martin, Sciences humaines France Marcoux, Éducation physique Chantale Paradis, Chimie Clermont Demers, Physique Maryse Mercier, Soins infirmiers Jean-Charles Desrochers, Travail social Guy Morin, Philosophie Derek White, Langues Josée Larochelle, Lettres Lucie Nadeau, Mathématiques Sophie Caouette, Administration Mathieu Bhérer, Philosophie Substituts : François Perreault, Chimie Joanie Tremblay, Biologie Blaise Giguère-DeCarufel, Sciences humaines Dave Bélanger, Biologie Personnel professionnel : Isabelle Delisle, conseillère pédagogique Julie Comtois, conseillère en orientation Substituts : Nathalie Canuel Odette Guay Personnel de soutien : Sylvie Laverdière Diane Martin Substitut : Gaétan Leclerc Étudiants : Davy Grava

7 Membres du comité de direction Guy Demers, directeur général (jusqu au 19 février 2012) Claire Sylvain, directrice générale (à partir du 20 février 2012) André Morin, directeur général par intérim (à partir du 25 avril 2012) Roger Bouchard, directeur des études Kathleen Cantin, directrice de la formation continue et des services aux entreprises Yannick Gagné, directeur du service de l informatique Sylvie Gagnon, directrice des ressources humaines Denis Laliberté, directeur des services administratifs Linda Larouche, directrice des affaires étudiantes et communautaires et de la Fondation Adèle P. Charron, directrice des communications et des affaires corporatives Membres du comité des ressources humaines Au 30 juin 2012 Marc Brochu André Vachon Louise Paquet Afin de combler les postes et les charges disponibles, la Direction des ressources humaines a procédé à 33 concours de recrutement internes et externes. Ces concours ont amené l embauche de 38 personnes, soit 22 nouveaux professeurs au sein des départements d enseignement, 2 cadres, 8 personnes professionnelles et 6 nouvelles personnes employés de soutien. RÉPARTITION DU PERSONNEL EN TC* TP* TOTAL Personnel de soutien Personnel professionnel Personnel enseignant Personnel cadre Personnel hors cadre 2-2 TOTAL * Légende : TC : Temps complet, TP : Temps partiel 7

8 Plan stratégique Orientation no 1 : La réussite DÉFI 1 : ASSURER LA RÉUSSITE DES ÉTUDIANTS La Direction des études (DÉ) a, de concert avec la Commission des études (CÉ) et les différents groupes qui la composent, mis en œuvre le plan de la réussite qui a été adopté par le conseil d administration (CA) en mai L année a été marquée par la production du bilan du plan de la réussite Il importe, dans l interprétation du tableau qui suit et des deux autres qui l accompagnent, de prendre en considération différents éléments qui influencent les résultats. En tout premier lieu, le poids relatif de chaque secteur dans l ensemble des inscrits est différent. En effet la structure de l effectif étudiant du Cégep de Lévis-Lauzon est fort différente du réseau, les admis au secteur technique étant, toute proportion gardée plus nombreux. La moyenne générale au secondaire (MGS) des admis du collège est généralement plus faible que celle de l ensemble des admis au collégial. Il convient aussi de remarquer que le Cégep de Lévis-Lauzon accueille un peu plus de garçons que ce que l on observe à l échelle du réseau, 45,3 % de l effectif de la cohorte de 2011 contre 43,8 % dans le réseau. Or, les garçons ont un taux de réussite inférieur à celui de leurs consœurs. La réussite en première session est indicative de l adaptation aux études collégiales avec succès une fois assumée la transition avec l ordre secondaire. La différence des taux de réussite en première session entre le réseau et le Collège, qui est mince et constante pour les années 2007 à 2010, est en recul de trois points de pourcentage pour la cohorte de Ce recul s explique en partie par l écart de la moyenne générale au secondaire entre les admis au Cégep de Lévis-Lauzon et ceux dans l ensemble du réseau. Ce recul devra être pris en compte dans la réflexion sur le prochain plan de la réussite. Moyenne générale au secondaire de l ensemble des admis et taux (%) de réussite moyen en première session. Cégep de Lévis-Lauzon et ensemble du réseau collégial public. Tous les inscrites et les inscrits au préuniversitaire et au technique. Cohortes d automne 2007 à 2011*. Cohortes Tous les inscrits Les inscrits au secteur Les inscrits au secteur d automne préuniversitaire technique Lévis- Réseau Lévis- Réseau Lévis- Réseau Lauzon collégial Lauzon collégial Lauzon collégial Poids relatif 100% 100% 41.0% 65.9% 42.0% 18.5% (2011) MGS % R1 er MGS % R1 er MGS % R1 er MGS % R1 er MGS % R1 er MGS % R1 er Source : SRAM, PSEP, tableau i2, (14 juin 2011) *Note: La différence concerne la Session Accueil et intégration qui se situe autour de 16 %, tant pour le Cégep de Lévis-Lauzon que pour le réseau. 8

9 Orientation no 1 : La réussite La réinscription en troisième session est indicative de la capacité de la personne à poursuivre des études collégiales. La lecture du tableau qui suit nous apprend qu autour de 23 % de l effectif étudiant du réseau quitte après la première année. Ajoutons à cela un écart de 20 points de pourcentage associé aux changements de programme et un écart de 15 points de pourcentage découlant d un changement de collège. Cela est vrai au Cégep de Lévis- Lauzon comme dans le réseau. Notons que le taux de réinscription en troisième session au cégep de la cohorte de 2010 progresse de plus d un point de pourcentage sans pour autant rattraper les niveaux antérieurs. La progression est attribuable au secteur préuniversitaire alors que le secteur technique est en recul de deux points. L écart avec le réseau et les fluctuations de cet indicateur invitent à adopter des actions structurantes dans l élaboration du prochain plan de la réussite. Pourcentage de réinscription à la troisième session dans le même collège tous programmes confondus. Cégep de Lévis-Lauzon et ensemble du réseau collégial public. Tous les inscrites et inscrits au préuniversitaire et au technique. Cohortes d automne 2006 à Cohortes Tous les inscrits Les inscrits au secteur Les inscrits au secteur d automne préuniversitaire technique Lévis- Réseau Lévis- Réseau Lévis- Réseau Lauzon collégial Lauzon collégial Lauzon collégial Source : SRAM, PSEP, tableau i3b (14 juin 2011) 9

10 Orientation no 1 : La réussite Le taux de diplomation nous informe de la proportion de la cohorte d origine qui a persévéré jusqu au terme des études. Rappelons que la durée «normale» des études est de deux ans au secteur préuniversitaire et de trois ans au secteur technique. Cette durée est purement théorique, puisqu une majorité de collégiens dépassent d une ou plusieurs sessions cette norme. Par exemple, le taux de diplomation de la cohorte 2008, paraissant au tableau sui - vant, progressera d au moins vingt points de pourcentage au cours des prochaines années. De manière générale, deux élèves admis sur trois obtiennent un DEC. Si on prend en compte le fait que 23 % de l effectif étudiant quitte au terme de la première année, cette donnée est plutôt satisfaisante. Par ailleurs, les taux de diplomation des différentes cohortes d admis au Cégep de Lévis-Lauzon se comparent fort bien à ceux du réseau surtout si l on tient compte du niveau des moyennes générales au secondaire qui étaient plus faibles à l admission. Cette situation risque de changer au cours des prochaines années. Si nous prenons en compte le recul des deux indicateurs présentés plus haut, il est probable que les taux de diplomation connaissent un certain recul si rien n est fait. Pourcentage de diplomation tous collèges et tous programmes confondus. Cégep de Lévis-Lauzon et ensemble du réseau collégial public. Tous les inscrites et inscrits au préuniversitaire et au technique. Cohortes d automne 2002 à Globalement, la situation de la réussite, de la persistance et de la diplomation au Cégep de Lévis Lauzon invite à une réflexion et à une révision des actions mises de l avant au cours du plan de la réussite. Le bilan du plan produit par le Collège arrive à de semblables conclusions. Cohortes Tous les inscrits Les inscrits au secteur Les inscrits au secteur d automne préuniversitaire technique Lévis- Réseau Lévis- Réseau Lévis- Réseau Lauzon collégial Lauzon collégial Lauzon collégial Source : SRAM, PSEP, tableau i5, (14 juin 2011) 10

11 Les pages qui suivent présentent les différentes mesures mises de l avant dans le cadre du plan de la réussite qui est arrivé à son échéance en juin Différents motifs ont incité le Collège à prendre un temps d arrêt afin de mûrir son prochain plan de la réussite. Dans ce contexte, l année scolaire sera une année de transition. Orientation no 1 : La réussite R1- Offrir des mesures qui facilitent la transition secondaire-collégial afin d en réduire les impacts négatifs possibles sur la réussite des nouveaux inscrits Actions réalisées Poursuite des efforts visant l arrimage secondairecollégial en mathématiques. Un outil a été développé avec la Commission scolaire des Navigateurs permettant aux élèves du secondaire de faire le lien entre la matière du secondaire et celle vue au collégial. Présentation de trois conférences de sensibilisation à l intention des parents lors de l accueil et de l assemblée générale de l Association des parents afin de présenter l environnement collégial et les informer de leur rôle. Salles d études et IPERzone offertes dans 12 programmes à l intention des étudiants de première année. Les résultats varient, mais de manière générale, le travail accompli est satisfaisant. Il a cependant été convenu de revoir cette formule pour R2- Offrir des mesures de soutien à l apprentissage par les pairs dans certaines disciplines dont l impact est transversal en matière de réussite scolaire Service d aide en français (Safran) Quatre activités distinctes sont offertes. Les trois premières s appuient sur le tutorat par les pairs : La révision des règles de base de la grammaire en français écrit présente des résultats très satisfaisants. La révision des règles de syntaxe n a pu être évaluée convenablement. Le développement des habiletés d autocorrection présente des résultats qui ne sont pas concluants. Les ateliers préparatoires à l épreuve uniforme en français (EUF) ont connu des résultats décevants. Service d aide en mathématiques (Sachem) Deux volets marquent le travail au Sachem : Le tutorat par les pairs a vu l amélioration des méthodes de travail et du rapport affectif au regard des mathématiques, ce qui contribue à la réussite des cours. L aspect motivation est plus faible. Le travail important de développement des outils faits au Sachem mérite d être signalé. Les cliniques de dépannage prennent appui sur la disponibilité des professeurs. Cette activité connaît beaucoup de succès, mais aucune donnée n est disponible. Service d aide en anglais: Le volet des moniteurs de langue s adresse aux étudiants du niveau 100 qui doivent participer à une activité de 30 minutes à chaque semaine. C est un ajout aux heures de cours pour l étudiant qui permet d accroître la confiance au regard de la pratique orale. Un moniteur de langue allemande propose un service identique. En ce qui a trait au volet «teaching assistants» (tutorat par les pairs), les résultats préliminaires indiquent un impact positif de l intervention. Ciné-Philo : Près de 500 participants ont amélioré leurs acquis et leur perception de la philosophie. L impact sur les résultats scolaires est important. 11

12 Orientation no 1 : La réussite R3- Mettre en œuvre des mesures de soutien à l apprentissage et à la réussite scolaire en vue d assurer la persistance et la diplomation Dans le cadre de la mise en œuvre du plan, il a été demandé aux responsables des différentes activités soutenues financièrement par le budget de la réussite de produire un bilan de leurs activités qui a servi à élaborer le bilan du plan de la réussite. Tenue de journées pédagogiques portant sur l évaluation des apprentissages et sur la formation générale. R4- Offrir des mesures de soutien aux personnes éprouvant des difficultés scolaires liées à un handicap, à des troubles d apprentissage ou de santé mentale Ajustement du fonctionnement des services adaptés afin de desservir l ensemble des étudiants ayant un diagnostic. Suivis individualisés par les conseillères pédagogiques aux services adaptés (116 étudiants inscrits aux services adaptés à l automne 2011 et 122 étudiants à l hiver 2012). Surveillance de examens par des professionnels auprès d étudiants en situation d handicap. Une hausse de 200 examens par rapport à l année précédente. Ajout d une ressource en orthophonie à raison d une journée par semaine pour des évaluations et des interventions. R5- Favoriser la persistance aux études et la diplomation par des mesures d encadrement et de soutien aux étudiants éprouvant des difficultés scolaires et vocationnelles Offre de services adaptés à plus de cent étudiants. Ces services font suite à un plan d intervention spécifique associé au diagnostic posé par un professionnel de la santé. Interventions auprès des professeurs par les professionnels des services adaptés afin de les informer sur les obligations d accommodements du collège afin de les inciter à adapter leurs pratiques aux élèves référés. R6- Assurer la cohérence des efforts, des actions et des interventions Poursuite des travaux du comité de la réussite qui a identifié trois orientations susceptibles de fonder les actions du prochain plan de la réussite. 12

13 Orientation no 2 La formation offerte par le Collège DÉFI 2 : OFFRIR UNE FORMATION DE QUALITÉ RÉPONDANT AUX NOUVELLES RÉALITÉS, AUX BESOINS ET AUX ASPIRATIONS DES ÉTUDIANTS ET DU MILIEU DANS UN ENVIRONNEMENT RICHE ET STIMULANT 2.1 Offrir un milieu de vie diversifié et stimulant qui favorise le développement intégral des étudiants Pour assurer la qualité et la sécurité de l environnement Modernisation physique de deux laboratoires de chimie, d un laboratoire pour les programmes de Génie mécanique et de Maintenance industrielle et d un laboratoire en Techniques administratives, ainsi que le remplacement d équipements spécialisés. Aménagement d un local commun pour les étudiants en Sciences humaines dans le but de favoriser les interactions sociales et les apprentissages. Analyse et vérification des différents équipements comportant des risques lors de l utilisation par les étudiants. À la suite de cette analyse, un plan d action comportant une série de mesures correctives a été élaboré et déployé en partie, et ce, conformément aux attentes par la CSST dans le cadre de son plan jeunesse. Le plan d action devrait se réaliser en entier en Pour soutenir et encourager le sport étudiant Ascension de l équipe de football du Collège en division 1. Dépôt et adoption d un cadre de référence Sport- Études pour favoriser la réussite académique des étudiants-athlètes. Poursuite du développement de l offre du Collège par de nouvelles disciplines sportives dont la nouvelle équipe de rugby féminin et une seconde équipe de cheerleading. Réalisation de travaux d amélioration d un vestiaire polyvalent pour les équipes sportives. 13

14 Orientation no 2 : La formation offerte par le Collège Pour offrir des services de qualité aux étudiants Poursuite du plan de renouvellement d ameublement et des bâtiments des résidences. Rénovation du café étudiant et acquisition d un nouveau mobilier en collaboration avec l Association des étudiants. Mise sur pied d un comité parents-études en collaboration avec l Association des étudiants ayant pour préoccupation la réalité des parents-étudiants. Bien accueillir et intégrer les étudiants étrangers Accueil par le Collège d un nombre toujours croissant d étudiants pour des séjours d étude de longue durée (DEC ou année d étude). Au total, cette année ce sont plus de 250 étudiants internationaux que le Cégep a admis et pour lesquels un service d accueil et d intégration a été offert. Utilisation d un nouveau logiciel de gestion des étudiants internationaux pour assurer les suivis des dossiers, ce qui permet de mieux connaître, suivre et accueillir les étudiants internationaux. 14

15 Orientation no 2 : La formation offerte par le Collège 2.2 Proposer des programmes de qualité riches de leurs orientations et de leur pédagogie Adoption de la Politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIÉA) révisée par le conseil d administration. Poursuite des travaux de développement d un projet de Politique institutionnelle de gestion des programmes d études (PIGP). Poursuite des travaux de révision des programmes de Techniques de génie chimique et de Techniques de gestion et exploitation d entreprise agricole. Le financement pour les équipements est confirmé par le MELS. Finalisation des travaux de révision des programmes de Soins infirmiers et d Histoire et civilisation. Approbation par le conseil d administration de quatorze plans-cadres en cours d année. Révision complète de la grille du programme d études en Techniques de bureautique afin de répondre aux exigences actuelles du marché du travail. Production de dix nouvelles grilles de programmes afin de soutenir les activités liées aux échanges internationaux. Modifications mineures de six grilles de programmes pour soutenir la mise en œuvre d activités pédagogiques actualisées. Présentation à la communauté collégiale de cinq ateliers pédagogiques offerts dans le cadre du Colloque de l Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) tenu au Centre des congrès de Gatineau. Début des travaux de révision relatif au programme d Art visuel destiné à remplacer le programme d Arts plastiques dès l automne

16 Orientation no 2 : La formation offerte par le Collège 2.3 Développer un environnement de l enseignement et d apprentissage exploitant à bon escient les nouvelles technologies Conjointement avec l UQAR, développement d une application pour téléphone intelligent donnant accès aux services de la bibliothèque. 2.4 Assurer l arrimage de nos formations avec l ordre de l enseignement secondaire Poursuite du développement de l École de l ADN avec la dispense de plus d une trentaine d ateliers dans les écoles secondaires. Mise en place de mesures d encadrement particulières pour les étudiants admis en vertu des nouvelles règles d admissions édictées au Règlement sur le régime des études collégiales (RRÉC). Amorce de travaux visant le développement de deux DEP-DEC (Administration et Bureautique) avec la Commission scolaire des Navigateurs. Production, avec l appui financier de la TECA, d un guide secondaire-collégial portant sur l enseignement en mathématiques. L équipe de football a connu une ascension en division 1. 16

17 Orientation no 3 Le développement du Collège DÉFI 3 : ORIENTER LE DÉVELOPPEMENT ET L INNOVATION AU COLLÈGE PAR LA MISE EN PERSPECTIVE DES BESOINS DE LA RÉGION ET DU QUÉBEC 3.1 Baliser nos actions de développement en prenant appui sur une connaissance partagée de notre environnement en congruence avec nos forces Adoption de la Politique sur l international par le Conseil d administration. Signature de cinq conventions-cadres avec des écoles à l étranger, dont deux avec des Hautes Écoles Provinciales de Belgique, deux avec des Legtas français et une avec un Institut universitaire de technologie de France (IUT). 3.2 Exploiter les appuis d origine interne et externe pour créer des partenariats assurant le développement du Collège Dépôt d un projet PCUC, conjointement avec l ETS, portant sur l efficacité énergétique des fermes. Dépôt d un projet PCUC, conjointement avec l UQAR, portant sur l utilisation pédagogique des médias sociaux. Production, par un comité de la CÉ, d un guide sur l utilisation des médias sociaux en classe. Poursuite des travaux dans le cadre du projet DIAPASON qui réunit plusieurs bibliothèques du réseau collégial, dont celle du Collège et de l Université Laval. Réalisation de deux projets issus du fonds Synergie. Le premier portait sur les entreprises-écoles et le second sur l intégration aux études postsecondaires en soins infirmiers. 17

18 Orientation no 3 : Le développement du Collège Développer la formation continue et les services aux entreprises Poursuite des travaux de mise en œuvre du projet EFAS (environnement de formation, d apprentissage et de soutien professionnel) conjointement avec l UQAR - campus de Lévis, et les cégeps Beauce-Appalaches et de Thetford. Le projet porte sur les communautés de pratique et vise une expérimentation auprès des responsables des ressources humaines du territoire. 3.3 Partager nos choix de développement et d innovation avec nos partenaires dans une dynamique de communication renouvelée Développement et mise en ligne d un nouveau site Internet et sa version mobile contenant plus de 690 pages d information notamment sur les programmes d études et les services aux étudiants. Poursuite du partenariat avec les trois (3) collèges de la région de la Capitale-Nationale afin de publiciser conjointement les deux activités «Portes ouvertes» (publicité et communiqué) dans un quotidien de Québec. Présence toujours accrue du Collège dans les différents médias sociaux. Une ressource de la Direction des communications en assure la responsabilité. 18

19 Orientation no 4 Entreprises, innovation et leadership DÉFI 4 : ASSURER LE LEADERSHIP TECHNOLOGIQUE ET PÉDAGOGIQUE DU COLLÈGE PAR UNE RÉPONSE ADAPTÉE ET INNOVANTE AUX BESOINS EXPRIMÉS PAR LES ENTREPRISES DE LA RÉGION ET DU QUÉBEC 4.1 Innover dans notre réponse aux besoins de formation et de développement des entreprises Identification de nouvelles façons de veiller à la qualification de la main-d œuvre par la Direction de la formation continue et des services aux entreprises (DFCSE) dans un contexte de plein emploi, affectant le recrutement de la main-d œuvre chez les entreprises sur le territoire. La DFCSE a offert la reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) pour l attestation d études collégiales en Stérilisation. Aussi, une RAC a été développée pour l AEC en Automatisation et instrumentation industrielle et l AEC en Assurance de dommages. Ces programmes seront offerts en et visent dans un premier temps à reconnaître officiellement, à la suite d'une évaluation, les compétences acquises par les personnes dans le cadre de leur travail, à parfaire leur formation pour les compétences manquantes afin qu elles obtiennent leur diplôme. Participation de la DFCSE à l organisation d une activité «speed-speaking» avec le comité Emploi-Formation- Lotbinière où quarante entreprises étaient présentes afin d entendre la façon dont les différents organismes présents sur le territoire peuvent les soutenir au niveau de la gestion et de la formation de leur main-d œuvre. En lien avec l expansion de l activité robotique sur le territoire, développement, en collaboration avec le Cégep de Victoriaville, d une AEC de perfectionnement en Robotique industrielle. Refonte de l offre de formation à temps partiel de la DFCSE. Pour en faire la promotion, un dépliant a été produit et distribué sur tout le territoire, ce qui a généré 46 % d augmentation du chiffre d affaires des formations à temps partiel en comparaison avec l année précédente. 19

20 Orientation no 5 La relève et le développement du personnel DÉFI 5 : DISPOSER DES RESSOURCES HUMAINES, AUSSI BIEN EN QUALITÉ QU EN QUANTITÉ, PERMETTANT AU COLLÈGE DE REMPLIR SA MISSION, EN TENANT COMPTE DES ATTENTES ET DES BESOINS DES PERSONNES Pour réaliser sa mission, le Cégep de Lévis-Lauzon doit s appuyer sur ses ressources humaines, pilier et moteur de son organisation. À cet effet, le Collège oriente ses actions de façon telle qu elles permettent le recrutement et la sélection d un personnel qualifié, passionné et toujours soucieux d offrir aux étudiants le meilleur de lui-même. Pour maintenir et développer cet engagement du personnel, le Collège mise sur une gestion saine des ressources humaines axée sur la participation et la collaboration de toutes les catégories de personnel à la formation qualifiante des jeunes fréquentant l institution. Pour ce faire, le Cégep de Lévis-Lauzon met en œuvre divers programmes contribuant au développement personnel et professionnel de l individu. Ces programmes, qui ont été élaborés à partir des besoins exprimés par le personnel lui-même, visent, entre autres, son insertion professionnelle, son perfectionnement, la reconnaissance de son implication et de son dévouement à la réalisation de la mission du Collège, la santé et la sécurité de l ensemble de la communauté. Ainsi, afin de viser l atteinte de ce défi de taille, en matière de relève et de développement du personnel, voici les éléments-clés réalisés en matière de recrutement, de perfectionnement, d appréciation du rendement et du bien-être au travail : 5.1 Développer de nouvelles stratégies en vue d assurer au Collège des ressources humaines qualifiées en lien avec la réalisation de sa mission Élaboration, adoption et mise en œuvre d un règlement relatif à la composition et aux pouvoirs d un comité des ressources humaines. 20

21 Orientation no 5 : La relève et le développement du personnel 5.2 Soutenir le développement professionnel des ressources humaines afin de répondre aux divers besoins du Collège Organisation de plusieurs activités de perfectionnement, autant individuelles que collectives, au cours de l'année pour chacune des catégories de personnel et ce, afin de répondre à leurs divers besoins. Le coût de ces activités a par ailleurs dépassé quelque peu les 2 % de la masse salariale du Cégep, soit 1 % de plus que ce qu'exige la «Loi 90». 5.3 Susciter la participation du personnel aux activités favorisant leur bien-être au travail Mise en œuvre de diverses activités favorisant la santé mentale et physique : organisation d activités d éducation physique pour le personnel du Collège, conférence de M. Carol Alain, promotion de la Semaine de la santé mentale, formation dispensée en gestion de conflits ainsi qu en gestion financière personnelle, organisation d ateliers favorisant la santé psychologique du personnel. Offre de nouveaux cours au centre sportif en collaboration avec le comité pôle-santé pour permettre l initiation aux différentes disciplines. Ces cours sont également offerts à la communauté à l extérieur du Collège. 5.4 Améliorer les pratiques et les processus administratifs afin de faciliter le travail du personnel Implantation du logiciel Clé de voûte pour l archivage et la conservation des documents complétée. Implantation, dans le cadre d un projet-pilote, du module «libre-service» du système informatisé de la paye «GEREMI» permettant au personnel d enregistrer lui-même ses heures de travail de manière informatique. Révision et adoption, par le conseil d administration, de la Politique de gestion du personnel d encadrement du Collège. Coordination, par la Direction des ressources humaines, du comité responsable de l élaboration du plan d action jeunesse en santé et sécurité et consultation des diverses instances. Implantation du logiciel «Dotation» permettant la gestion des candidatures des personnes désirant œuvrer au Collège. Implantation du logiciel «MIA» permettant l inscription et le paiement en ligne aux formations à temps partiel offertes à la DFCSE. Implantation d une méthode d accès sécurisée au réseau informatique du Collège afin de permettre la connexion d appareils personnels en toute sécurité. Préparation de la transition vers le nouveau nom de Révision complète du processus de gestion des prises de copie de sécurité. Mise à jour des ordinateurs avec Windows 7 et Office 2010 dans toutes les directions et la majorité des départements. 21

22 Orientation no 6 Les ressources financières du Collège DÉFI 6 : ASSURER LES RESSOURCES FINANCIÈRES NÉCESSAIRES POUR RÉALISER PLEINEMENT LA MISSION DU COLLÈGE 6.1 Optimiser les bénéfices de différents partenariats comme moyens d assurer la réalisation de la mission du collège. 6.2 Dégager des disponibilités financières pour garantir la pérennité et le développement du Collège Développement et vente d un test de français informatisé auprès de plusieurs institutions d enseignements collégiales du Québec. 6.3 S inspirer des valeurs de développement durable dans l ensemble de nos projets Octroi d un contrat en efficacité énergétique qui permettra une économie en consommation d énergie et d eau, en plus de générer des économies financières substantielles et de moderniser des systèmes mécaniques. 22

23 Quelques chiffres L effectif étudiant (automne 2011) Collège 1 Collège 2 Collège 3 TOTAL SECTEUR PRÉUNIVERSITAIRE F M F M F M Commandite (080.07) Préalables universitaires Accueil et intégration Transition Sciences de la nature Sciences de la nature / Arts et lettres Sciences humaines Sciences humaines / Arts et lettres Arts et Lettres (Langues) Arts et Lettres (Littérature, théâtre et technologies) Arts et Lettres (Cinéma et hypermédia) Arts plastiques et médiatiques Littératures, théâtre et technologies / Arts plastiques Cinéma et hypermédia / Arts plastiques Histoire et civilisation TOTAL SECTEUR TECHNIQUE Gestion et exploitation d entreprise agricole Soins infirmiers Techniques de génie chimique Techniques de laboratoire - Biotechnologies Technique de laboratoire - Chimie analytique Technologie de l'architecture Techniques de génie mécanique Technologie de maintenance industrielle Technologie de l'électronique industrielle Techniques de travail social Techniques de la logistique du transport Techniques de comptabilité et de gestion Conseil en assurances et en services financiers Techniques de bureautique Informatique de gestion Informatique industrielle Gestion de réseaux informatiques TOTAL GRAND TOTAL TOTAL FILLES : 1648 = 55% TOTAL GARÇONS : 1350 = 45% Évolution de la clientèle ( ) Secteur préuniversitaire Secteur technique TOTAL Source : Clara Rapport RPETU025 23

24 Quelques chiffres SITUATION DU PLACEMENT PAR PROGRAMME/FINISSANTS TECHNIQUES NOMBRE DE FINISSANTS DISPONIBLES À L EMPLOI FINISSANTS EN EMPLOI EN EMPLOI RELIÉ % EN EMPLOI NON RELIÉ % SANS EMPLOI SALAIRE HORAIRE INITIAL MOYEN SALAIRE ANNUEL INITIAL MOYEN Gestion et exploitation d'entreprise agricole % 100 % ,80 $ (2010) $ (2010) Soins infirmiers % 90 % 5 % 5 % 21,69 $ $ Chimie analytique % 100 % ,76 $ $ Génie chimique % 100 % ,00 $ $ Biotechnologies % 80 % % 17,18 $ $ Architecture % 97 % 3 % -- 15,06 $ $ Maintenance industrielle % 100 % ,50 $ $ Génie mécanique % 73 % 18 % 9 % 18,84 $ $ Électronique industrielle % 84 % 8 % 8 % 23,27 $ $ Travail social % 73 % 27 % -- 16,13 $ $ Comptabilité et gestion % 86 % 14 % -- 21,35 $ $ Conseil en assurances et services financiers % 100 % ,70 $ $ Logistique du transport % 100 % ,82 $ $ Bureautique % 100 % ,58 $ $ Informatique de gestion % 100 % ,03 $ $ Informatique industrielle % 100 % ,44 $ $ Gestion de réseaux informatiques % 100 % ,14 $ $ TOTAL % 90 % 7 % 3 % 19,66 $ $ 24

25 Les ressources informatiques Le parc informatique du Cégep compte près de ordinateurs répartis comme suit : ordinateurs dans les bureaux ou à l usage des professeurs; ordinateurs à l usage des services administratifs; ordinateurs accessibles aux étudiants, soit dans les laboratoires ou pour l accès à différents services, tels le catalogue de la bibliothèque, l orientation scolaire, la Cédéthèque ou les accès libres à Internet. Le parc réseautique comprend une grande quantité d équipements informatiques répartis comme suit : - 38 serveurs afin d assurer le bon fonctionnement du réseau informatique; - 80 antennes sans-fils afin de permettre aux étudiants et aux membres du personnel la connexion au réseau sans-fil; prises réseau afin de permettre à tous les ordinateurs du Collège et des résidences étudiantes la connexion au réseau filaire. Le parc informatique est aussi constitué de 26 autres appareils, serveurs dédiés à différents services, tels l entreposage des fichiers d étudiants et des professeurs, l exploitation des systèmes de gestion administrative, la gestion du courriel, les sites WEB du Collège et des professeurs, les copies de sécurité, différents serveurs spécialisés pour les applications de pédagogie, la sécurité et les contrôles d accès, etc. Au cours de l année, tâches ont été consignées dans le logiciel de suivi des demandes de travail, ces tâches pouvant aller du changement ou de l installation de logiciels, à la demande d informations, au problème de serveur ou de réseau, d imprimante, de courriel, de virus, aux tests ou à l expérimentation de nouveaux appareils ou nouveaux logiciels, etc. 25

26 Quelques faits saillants et distinctions de l année Des étudiants-athlètes se démarquent Kevin Bédard, un étudiant en Biotechnologies et membre de l équipe des Faucons en cross-country, a gagné sa place pour participer au Championnat du monde de course en raquettes qui s est déroulé à Québec le 11 mars Le «Trophée de Joé Juneau» a été décerné à Mathieu Chabot. Cet étudiant en Sciences humaines et membre de l équipe de Football division 2 a connu une excellente saison. Il a été nommé sur l équipe d étoiles en Il a terminé la saison avec le titre de meilleur porteur de ballon. Anika Joubert a obtenu le «Trophée Laurent Fallon». Étudiante en Sciences humaines et membre de l équipe Cheerleading, elle s est distinguée autant par sa présence que par ses résultats académiques impressionnants, elle incarne un très bel exemple de réussite. L équipe de Badminton division 1 a récolté pour sa part le «Trophée Performance de l année». Les Faucons ont terminé 3 e au classement général et 3 e au Championnat Nord- Est. L équipe a remporté la médaille de bronze au Tournoi par équipe au Championnat provincial. C est l équipe de Basketball féminin division 3 qui a reçu le titre de «L équipe Sport-Études» avec 97 % de réussite (cours réussis / cours inscrits). Étudiante en Technologie de l architecture et membre de l équipe de Badminton division 1, Stéphanie Pakenham est médaillée d or au Championnat provincial. Étudiant en Gestion et exploitation d entreprise agricole, Vincent Chabot est membre de l équipe de Football division 2. Il a été nommé sur l équipe d étoiles de 2009 à 2011 et a aussi été élu capitaine de l équipe en

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PREMIÈRE ORIENTATION Plan d aide à la réussite Mettre en œuvre un plan en six objectifs stratégiques en vue

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION 2 Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux pratiques ainsi

Plus en détail

Rapport annuel 2009-2010. Cégep de Lévis-Lauzon

Rapport annuel 2009-2010. Cégep de Lévis-Lauzon Rapport annuel 2009-2010 Cégep de Lévis-Lauzon TABLE DES MATIÈRES RAPPORT ANNUEL 2009-2010 CÉGEP DE LÉVIS-LAUZON Message du président du conseil d administration et du directeur général 4 Rappel de la

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES BOURSES

RÉPERTOIRE DES BOURSES RÉPERTOIRE DES BOURSES décernées par La Fondation du Cégep de La Pocatière et Le Cégep de La Pocatière Dernière mise à jour : 13 janvier 2015 Table des matières Bourses d accueil... 2 Bourses du Gouverneur

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Programme de recrutement et dotation

Programme de recrutement et dotation Programme de recrutement et dotation Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme. Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011

Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme. Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011 Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011 Adoptée à la réunion du Conseil d administration le 21 juin 2011

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Bienvenue. au Collège Montmorency. Présentation destinée aux nouveaux admis

Bienvenue. au Collège Montmorency. Présentation destinée aux nouveaux admis Bienvenue au Collège Montmorency Présentation destinée aux nouveaux admis Document mis à jour le 3 avril 2015 Conditions d admission au collégial Conditions minimales pour être admis au cégep : Diplôme

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion et d évaluation des programmes

Politique institutionnelle de gestion et d évaluation des programmes Politique institutionnelle de gestion et d évaluation des programmes Politique adoptée au conseil d administration le 12 juin 2000 Politique révisée le 11 juin 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1.

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières RÈGLEMENT NUMÉRO 3 Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants Table des matières Table des matières... 1 Article 1 - Champ d application... 2 Article 2 - Définitions... 2 Article 3

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 - Attendu que le plan stratégique de développement, dans chacune de

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

Cahier descriptif des bourses. de la Fondation. du Cégep Beauce-Appalaches

Cahier descriptif des bourses. de la Fondation. du Cégep Beauce-Appalaches Cahier descriptif des bourses de la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches Adopté par le conseil d administration de la Fondation le 5 février 2009 Révisé le 8 mars 2010 FCBA Cahier descriptif des bourses

Plus en détail

Politique d encadrement des voyages de groupe et des délégations organisés à l intention des étudiants du Collège

Politique d encadrement des voyages de groupe et des délégations organisés à l intention des étudiants du Collège Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1362-00-10 Nombre de pages : 6 Politique d encadrement des voyages de groupe et des délégations organisés à l intention des étudiants du Collège Adoptée par le Conseil

Plus en détail

Conseil de développement du sport de Gatineau

Conseil de développement du sport de Gatineau Conseil de développement du sport de Gatineau Introduction Le présent document est un outil de référence des services du CDSG disponibles aux athlètes et aux entraîneurs. Ce document est un document de

Plus en détail

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Plan de réussite Convention de gestion 2013-2016 2014-2015 Approuvé par les membres du Conseil d établissement à la réunion du 8 octobre 2014 20 octobre

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Le cheminement Tremplin DEC (081.06)

Le cheminement Tremplin DEC (081.06) Le cheminement Tremplin DEC (081.06) Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 Secteur : conduit vers un programme Préuniversitaire Technique Sanction Diplôme d études

Plus en détail

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Pour relever le défi de l accessibilité et de la qualification dans toutes les régions du Québec Table des matières Une approche

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 1 er juillet 2013 SECTION : Programme NUMÉRO : PG301 PAGES : 6 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

L offre de formation technique dans les cégeps dans un contexte de diminution des effectifs étudiants

L offre de formation technique dans les cégeps dans un contexte de diminution des effectifs étudiants L offre de formation technique dans les cégeps dans un contexte de diminution des effectifs étudiants Positions de la Fédération des chambres de commerce du Québec Quelques constats Le Québec consacre

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Aux étudiants de l UQAT

Aux étudiants de l UQAT Santé Marguerite-Turgeon Centre de santé Vallée-de-l Or Ministre Rémy-Trudel Ordre régional des infirmières et infirmiers de l Abitibi-Témiscamingue Gaz Métropolitain* Nicolas-Collard aux personnes handicapées

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015 PLAN DE RÉUSSITE Plan de travail annuel 2014-2015 2015 Plan de réussite 2014-2019 Planification annuelle 2014-2015 Note; cette année étant l an 1 du déploiement du plan de réussite 2014-2019, nous devons

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final 2010 Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final Un projet du Cégep de Matane en collaboration avec le Campus Saint Jean de l Université

Plus en détail

Le comité de programme

Le comité de programme Le comité de programme U n des concepts fondamentaux qui a servi au Renouveau de l enseignement collégial est ce qu il est convenu d appeler l approche programme. Le renouvellement de la convention collective

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

Objectifs de la rencontre virtuelle

Objectifs de la rencontre virtuelle 1 Objectifs de la rencontre virtuelle Connaître votre aide pédagogique individuel (API) API et programmes Rôle de l API Obtenir de l information sur le Collège Les programmes offerts Les statistiques i

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes et des commentaires

Politique de gestion des plaintes et des commentaires Politique de gestion des plaintes et des commentaires 03.01.0 Page 1 de 6 DATE DE LA MISE À JOUR 2010-11-03 RÉSUMÉ Cette politique vise à encadrer et harmoniser la gestion des plaintes et des commentaires

Plus en détail

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION Le cadre de reconnaissance et de financement des entreprises d insertion comporte deux volets le premier volet comprend les éléments

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 E002-1-4 Services éducatifs Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 Répartition des services éducatifs entre les écoles DÉFINITION ET CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Référence : Jean

Plus en détail

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Attestation d études collégiales (AEC) GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Formation de perfectionnement - Temps partiel Gestion des services de garde LCA.AW Type de sanction : Titre du programme :

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Attestation d études collégiales (AEC) PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Formation en classe virtuelle et en classe traditionnelle à temps partiel de jour Prévention des incendies JCC.07 Type de sanction

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Introduction Le Cégep de Sherbrooke est un établissement d enseignement francophone dont la mission première est d œuvrer au développement

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE JANVIER 2014 INTRODUCTION Le CAMO pour personnes handicapées souhaitait établir un portrait de la situation de la formation des personnes

Plus en détail