Le multicast. Le multicast

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le multicast. Le multicast"

Transcription

1 (Z:\Polys\Multicast\Le_multicast-intro.fm- 17 octobre :23) PLAN énéralités L adressage multicast Les arbres multicasts Construction d arbres multicasts Conclusion Bibliographie S. Paul. Multicasting on the Internet. Kluwer academic publishers, 1998 C. Huitema. Le routage dans l Internet. Eyrolles, 1995 W. Stallings. High Speed Networks. Prentice Hall, 1998 C. Comer. TCP/IP: architectures, protocoles, applications. InterEditions, 1998 R.Wittmann, M.Zitterbart. Multicast Communication : Protocols and Applications. Morgan Kaufmann publishers, 2001 Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 1 1. énéralités 1.1. Présentation De nombreuses applications envoient les mêmes informations à plusieurs destinataires : Téléconférence : audioconf., vidéoconf., etc.. ex : CU-SeeMe, IVS, Netmeeting Outils collaboratifs : whiteboard, éditeur partagé, etc. Radio-diffusion, web phone, etc. Distribution d information : messagerie électronique, applications réparties, etc. Bâtir le réseau de distribution : soit au niveau applicatif :. nombreuses recopies, cheminement sous-optimal, à base de liaisons bi-points - ex : reflectors de CU-SeeMe, la diffusion en "Peer to Peer". Pb : le stress des liens soit au niveau du réseau de transmission :. notion de liaison multipoint. le réseau connaît le meilleur chemin!. bonne efficacité Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 2

2 Quelques techniques de diffusion : Multi- monotransmission Diffusion totale membre du groupe Serveur de diffusion Multicasting Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Les différents types de protocoles multicasts Les protocoles de routage multicast au niveau de la couche Réseau comment acheminer les données multicasts à travers les s du réseau? ex : (IMP), DVMRP, MOSPF, CBT, PIM, etc. Les protocoles chargés de la transmission des données multicasts au niveau de la couche Transport comment s assurer que les données ont été bien transmises? - contrôle de flux et récupération des erreurs ex : UDP!, ST2 (Stream Transport v2), XTP (express Transport Protocol), MTP (Multicast Transport Protocol), RMP (Reliable Multicast Protocol), SRP (Scalable Reliable Protocol), RMTP (Reliable Multicast Transport Protocol), RAMP (Reliable Adapatative Multicast Protocol), etc. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 4

3 Autres protocoles : les protocoles chargés de la gestion des groupes : - ex : SAP (Session Announcement Protocol), SIP (Session Initiation Protocol) utilise HTML, SDP (Session Description Protocol), etc les protocoles chargé de la QoS - ex : RSVP (ReSerVation Protocol), RTP & RTCP (Real Time &Control Protocol), etc les protocoles applicatifs - ex : MFTP (Multicast File Transfer Protocol) : MCP + MDP (Control + Data) les protocoles chargé de la gestion des adresses multicasts : - ex : MSDP (Multicast Source Distribution Protocol) Quelques applications ou utilitaires : SDR (Session Directory) utilise les protocoles SAP+SDP, Mrouted (multicast routing deamon), Mrinfo : affiche la configuration d un multicast, Mtrace : donne des statistiques sur la route suivie pour atteindre une destination => les protocoles de routage multicast Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Le routage unicast le procédé d acheminement ( datagram forwarding ) - la re-transmission des datagrammes IP.. choix du prochain ( next-hop ) C B E X Y destination : :.. table de du :.. W [data]) le procédé d acheminement le procédé d échange d information permettant la mise en oeuvre de l acheminement - les protocoles de routage. mise à jour des tables de routage Z A D Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 6

4 1.4. Routage multicast le procédé d acheminement multicast ( multicast forwarding ) - la re-transmission des datagrammes multicast d IP.. choix des prochains s ( next-hop ) B, g1, g2 C E, g1, g2, g3 X Y destination : prochains table de routage multicast du W W [data]) le procédé d acheminement multicast le procédé d échange d information permettant la mise en oeuvre de l acheminement - les protocoles de routage multicast. mise à jour des tables de routage multicast Z A, g1 D, g3 Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Le facteur d échelle Les s doivent traiter des milliers de paquets par seconde optimisation de l algorithme d acheminement sa complexité est fonction de la taille de la table de routage - algorithme de recherche : n log(n) - n : nombre de destinations dans le réseau --> potentiellement des milliards! Solutions : Agrégation Hiérachisation Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 8

5 1.6. Agrégation Sous-réseaux IP. toutes les s ayant même préfixe d adresse forment un sous-réseau IP identifié par ce préfixe ( netid ). par exemple : toutes les s d un LAN Ethernet peuvent former un sous-réseau IP reste d Internet Ethernet sous-réseau IP / CIDR - extension de la notion précédente - une seule entrée de la table de routage pour toutes les destinations ayant des adresses consécutives et même prochain. par ex : préfixe européen /7 = [ , ] => inapplicable pour l acheminement multicast : pas de localité! Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Les niveaux hiérarchiques de routage On discerne 2 niveaux hiérarchiques de routage : les protocoles de routage IP régissent les informations de routage échangées entre s au sein d un domaine de routage (interne). - les s d un domaine connaissent tous les destinations du domaine - par exemple : RIP, OSPF les protocoles de routage EP régissent les informations de routage échangées entre s entre domaines de routage (externe, sur le backbone ). - les s du backbone ne connaissent que les domaine de routage - par exemple : BP, EP Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 10

6 backbone backbone EP IP IP domaine de routage 1 IP domaine de routage 3 domaine de routage 2 => Cet hiérarchie favorise la scalabilité du réseau. Nota : certains protocoles introduissent un niveau hiérarchique intermédiaire - routing area : sous-domaine de routage - par ex. OSPF Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Les niveaux hiérarchiques de routage multicast On discerne 3 niveaux de routage multicast : le protocole IMP régit les informations de localisation des s appartenant à un groupe, informations échangées entre les s et les s multicasts. les protocoles de routage multicast (par exemple : DVMRP ou MOSPF) régissent les informations de routage échangées entre s au sein d un domaine de routage (interne). les protocoles de routage multicast (par exemple : MBP) régissent les informations de routage échangées entre s multicasts entre domaines de routage (externe, sur le backbone ). transmission des données : UDP ou autres IMP MBP MOSPF IMP DVMRP domaine de routage backbone domaine de routage => Cet hiérarchie favorise la scalabilité du réseau. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 12

7 2. L adressage multicast 2.1. Introduction Une adresse multicast d Internet identifie un groupe (de s) Adresse IP de classe D, de préfixe , Adresse comprise entre et Réception : Toutes les s possédant cette adresse multicast reçoivent une copie de chaque paquet ayant pour adresse de destination cette adresse multicast. Emission : Pour émettre un datagramme multicast une n'a pas besoin d'appartenir au groupe. Attention : Utilisation interdite des adresses multicasts comme adresse d émission. Contrôle des règles de gestion du groupe : hors du domaine d IP. Ne pas faire l hypothèse que les datagrammes multicasts émis ne sont uniquement reçus que par les récepteurs envisagés. Le partage de la même adresse multicast par plusieurs applications est possible et doit être résolu au niveau applicatif. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Adresses multicasts réservées Diffusion Plein 1! - Diffusion locale : diffusion à toutes les s du réseau IP local (à l émetteur) - Diffusion distante : netid-a , netid-b , netid-c.255. diffusion à toutes les s sur réseau IP distant identifié par netid Diffusion locale Diffusion distante Note : dû à une implémentation historique, les adresses comportant l hostid à 0 peuvent être interprétées comme requérant la diffusion. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 14

8 2.2.2 Les adresses de groupes particuliers Chaque adresse identifie un ensemble de s (s) rendant un service particulier Optimisation : - supprime les interruptions intempestives du processeur lorsque la reçoit des message qui ne lui sont pas destinés Exemples d adresses de groupes particuliers : : toutes les machines (s + s) appartenant à un groupe quelconque du réseau IP local : tous les s du réseau IP local : tous les s RIP-2 appartenant au réseau IP local - etc. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Adressage multicast IPv6 L adressage IPv6 offre un type d adresse multicast (préfixe spécifique : FF 16 ) : IPv6 address : 16 octets 8 bits 4 bits 4 bits 0xFF flag scope Champ Flag [4 bits] : - adresse affectée de manière permanente ou non - T=0 : attribution permanente de l'adresse multicast - T=1 : attribution non-permanente de l'adresse multicast Champ Scope [4 bits] - 1 : étendue restreinte au noeud - 2 : étendue restreinte à la liaison - 5 : étendue restreinte au site - 8 : étendue restreinte à l'organisme - E : étendue mondiale. 0, F : réservé; 3, 4, 6, 7, 9, A, B, C, D: non utilisé. le champ TTL était utilisé à cette fin par IPv4. Champ roup identifier [14 octets] 112 bits group identifier Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 16

9 - Exemples d adresses multicasts réservées :. Aucune n appartient à ce groupe réservé : - FF0s::0. Tous les noeuds (s + s) : - format général : FF0s::1 avec s={1, 2, 5, 8, E} - exemple : tous les noeuds de l organisme= FF08::1. Toutes les s : - format général : FF0s::2 avec s={1, 2, 5, 8, E} - exemple : toutes les interfaces du noeud (de type )= FF01::2. Tous les s : - format général : FF0s::3 avec s={1, 2, 5, 8, E} - exemple : tous les s du site = FF05::3. Tous les serveurs NTP : - format général : FF0s::43 avec s={1, 2, 5, 8, E} But. Optimisation des algorithmes de découverte : - minimisation de l'exploration. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Arbres multicasts Le routage multicast s appuie sur la présence d arbres de diffusion (ou arbre multicast) : à chaque groupe multicast on associe un arbre de diffusion la émettrice du paquet multicast forme la racine de l arbre les s membres du groupe multicast forment les feuilles de l arbre et sont les destinataires du paquet multicast certains s forment les noeuds de l arbre Construction d un arbre multicast optimum : arbre multicast des plus courts chemins ( shortest path tree ) arbre mutlicast de coût optimum Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 18

10 3.1. Arbre multicast de coût optimum Arbre optimum couvrant l ensemble des membres du groupe : arbre couvrant total si tous les noeuds du graphe appartiennent au groupe : => Arbre recouvrant optimum ( Optimum spanning tree ) certains noeuds du graphe n appartiennent pas au groupe : arbre couvrant partiel => Arbre de Steiner ( Optimum Steiner tree ) - certains noeuds de l arbre peuvent ne pas appartenir au groupe Optimisation globale des ressources du réseau utilisées pour la diffusion. Complexité des algorithmes de construction d arbres partiels optimaux : problème NP-complete! Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 19 Exemple : fonction de coût unitaire, coût total = 7+7, longueur maximum = 5+2 Instabilité de l arbre de Steiner : S R1 R4 B R3 R2 A R7 R5 R10 F R6 D R8 E R9 R11 membre du groupe Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 20

11 3.2. Arbre multicast des chemins les plus courts SPF ( shortest path tree ) : le paquet multicast emprunte le chemin le plus court entre l émetteur et chaque destinataire minimise le délai (favorise les besoins des applications) Exemple : fonction de coût unitaire, coût = 9+7, longueur max = 3+2 R4 R7 R10 S B R5 F R6 E R1 R3 R2 D R8 R9 R11 A => technique utilisée par les protocoles de routage des réseaux actuels Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Partage des arbres multicasts Partage de l arbre multicast entre les groupes : un même arbre pour tous les groupes multicasts - arbre de recouvrement total - ex : Spanning tree pour l interconnexion des réseaux locaux - inconvénient : cheminement non optimal, accumulation de trafic vers la racine un arbre par groupe - ex : en général, le multicast d Internet - inconvénient : un grand nombre d arbres Partage de l arbre multicast au sein d un groupe : un groupe peut avoir plusieurs émetteurs dispersés source based multicast tree : <S,> - précis mais couteux shared multicast tree : <*,> - rentable mais chemin non-optimal source 1 source 2 source 1 source 2 Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 22

12 3.4. Routage local des datagrammes multicasts Un recevant un datagramme muni d une adresse multicast identifiant un groupe le diffuse sur tous les interfaces où le groupe est actif (sauf celui d où provient le datagramme). Un multicast n a besoin de ne connaître que l activité d un groupe. Il ne mémorise que cette seule information. - chaque pour chacune de ses interfaces maintient la liste des groupes actifs grace à IMP. <1,3,4,5,...> <1,2> X <1> a f,1 s : source externe [s 2] a X [s 2] f,1 a [a 1] X f,1 [a 1] [a 1] c,1,2 d,1 e,1 c,1,2 d,1 e,1 c,1,2 d,1 b b e,1 b Listes des groupes multicasts actifs Réception d un paquet multicast Émission d un paquet multicast Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Contruction d arbres multicasts La contruction d un arbre de diffusion multicast est complexe et couteux. Quelques solutions : utilisation de la connaissance topologique du réseau - information issue naturellement des protocoles de routage unicast de type link state algorithm - ex. : OSPF => MOSPF (ré-)utilisation des informations de routage unicast : - information déjà présente dans les tables de routage - 2 grandes techniques :. Reverse Path Forwarding. Core Base Tree => RPM (=>DVMRP) Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 24

13 4.1. L inondation diffusion par inondation - chaque paquet reçu est retransmis vers toutes les autres interfaces (hormis celle d origine) - simple, fiable, optimal (!) - indépendant des destinataires - encombrement, boucles et copies multiples! - non-sélectif! interfaces source multicast multicast source paquet retransmis Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I La méthode Reverse Path Forwarding But : suppression des bloucles générées par la diffusion par inondation. Principe : chaque paquet reçu sur l interface-amont (qui donne l unique accès vers la source) est retransmis vers toutes les autres interfaces. les paquets reçus sur une autre interface sont détruits. Pour chaque source une interface du est distinguée : celle désignée (par le protocole de routage unicast) comme l interface donnant accès à la source par le meilleur chemin. source multicast autres interfaces source multicast interface-amont d accès à la source source multicast paquet retransmis paquet intercepté Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 26

14 4.3. L arbre de diffusion Si chacun des s du réseau traite les paquets reçus en appliquant le RPF, on obtient : un algorithme de diffusion sans rebouclage : le RPB sans état supplémentaire, par rapport aux s unicasts tous les s, tous les reseaux locaux, toutes les s reçoivent (au moins) une copie du paquet arbre de diffusion d émetteur S source multicast S interface-amont pour les paquets multicasts provenant de S => Reverse Path Broadcasting Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Troncature de l arbre de diffusion But : supprimer de l arbre de diffusion les réseaux locaux où aucune n est abonnée au groupe. râce à la connaissance de l absence d activité d un groupe sur une de ces interfaces, un d extrémité peut en déduire l inutilité de transmettre les paquets de ce groupe, et donc tronquer ce LAN. Le protocole IMP permet à un d extrémité d avoir cette connaissance. LAN c source multicast Y X IMP source multicast Y X d IMP a b d extrémité a b LAN alimenté par les paquets du groupe membre du groupe c d LAN tronqué Traitement similaire pour les simples liens (n hébergeant pas de s) et n appartenant pas à l arbre de diffusion. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 28

15 4.5. Arbre de diffusion tronqué arbre de diffusion tronqué dépend du groupe multicast () Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Les LAN à accès multiples Certains LAN sont connectés par plusieurs s : il faut éviter que les s situées sur ces LAN reçoivent plusieurs copies du même paquet. source multicast R1 a b R2 source multicast R1 désigné Un unique est désigné pour alimenter le LAN partagé, celui ayant : le chemin le plus court vers la source multicast l adresse la plus petite (en cas d égalité) Les s peuvent détecter la présence d un autre sur le même LAN par son activité (échange de messages) : - protocole de routage : problème de cohérence entre protocoles hétérogènes - protocole IMP (version 2 et 3) a b R2 Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 30

16 4.7. L arbre de diffusion tronqué sans duplication => Truncated-Reverse Path Broadcasting arbre de diffusion tronqué sans duplication source multicast interface du désigné interface-amont Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Élagage But : pour un groupe donné, certains branches de l arbre de diffusion ne donnent accès à aucune membre du groupe. Ces branches sont inutiles! En effet, l arbre contruit par T-RPB est un arbre couvrant la totalité des s du réseau. Des messages spécifiques vont permettre l élagage ( pruning ). Si tous les interfaces d un donne accès à des LAN où aucune n est active, le génère un message d élagage sur l interface-amont. Si un reçoit sur tous ses interfaces-aval un message d élagage : le propage un message d élagage sur l interface-amont. Source multicast membres du groupe paquet multicast message d élagage lien appartenant à l arbre multicast lien élagué Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 32

17 4.9. L arbre multicast => Reverse Path Multicasting arbre multicast source multicast branche de l arbre multicast associé à la source Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Conclusion Le service de multicast est un service utile. Le procédé d acheminement et l adressage IP permet aisément à un paquet d atteindre ses destinataires, pour peu que les tables de routage soient correctement configurées. On peut construire plusieurs types d arbres : arbre de Steiner arbre des plus courts chemins On a décrit une technique de construction de l arbre des plus courts chemins inverses, à partir de diffusions contrôlées par «reverse path». Actuellement le multicast se développe doucement. Autres protocoles : - protocole de routage - de transport de données fiables (TCP est inadapté au multicast) - de gestion des groupes, etc. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 34

18 6. Quelques information suplémentaires 6.1. La diffusion dans les réseaux locaux Le partage du même support physique entre toutes les s fait que le service de diffusion est naturel dans les réseaux locaux. Que les trames soient adressées à une, plusieurs ou toutes les s, toutes les cartes d accès au réseau local reçoivent systématiquement une copie de toutes les trames circulant sur le RL. Même coût entre une simple transmission ou une diffusion partielle ou totale Les cartes d accès recevant une trame qui ne leur est pas adressée, l ignorent simplement! - note : les cartes d accès n ayant que cela à faire, les traitements intempestifs et superflus ne sont pas pénalisants A B C D carte Ethernet A B+ C D+ LAN Ethernet A->C A-> On rappelle que les LAN disposent d un adressage avec la notion d adresse de groupe (bit ). Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I Résolution directe d adresse adresse multicast IP => adresse MAC de groupe - adresse IP multicast : 1110 xxxx xabc defg hijk lmno pqrs tuvw 23 bits de poids faibles - adresse IEEE 802 de groupe : abc defg hijk lmno pqrs tuvw Note :. plusieurs (16) adresses IP multicasts sont associées avec la même adresse IEEE 802 par exemple : ou Ε Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 36

Les transmissions multicasts

Les transmissions multicasts Les transmissions multicasts (/home/terre/d01/adp/bcousin/polys/multicast.fm- 25 Octobre 1999 06:42) PLAN Introduction L adressage multicast Le protocole IGMP Le protocole DVMRP Le protocole MOSPF Les

Plus en détail

Le protocole IP cb. PLAN Introduction à IP L acheminement L adressage La segmentation Le datagramme L acheminement (suite) Conclusion

Le protocole IP cb. PLAN Introduction à IP L acheminement L adressage La segmentation Le datagramme L acheminement (suite) Conclusion Le protocole IP cb (/home/kouna/d01/adp/bcousin/fute/cours/internet/02-ip.fm- 15 Septembre 1998 09:30 PLAN Introduction à IP L acheminement L adressage La segmentation Le datagramme L acheminement (suite)

Plus en détail

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP Sami Taktak sami.taktak@cnam.fr Centre d Étude et De Recherche en Informatique et Communications Conservatoire National des Arts et Métiers Rôle de la Couche

Plus en détail

Réseaux IUP2 / 2005 IPv6

Réseaux IUP2 / 2005 IPv6 Réseaux IUP2 / 2005 IPv6 1 IP v6 : Objectifs Résoudre la pénurie d'adresses IP v4 Délai grâce à CIDR et NAT Milliards d'hôtes même avec allocation inefficace des adresses Réduire la taille des tables de

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Le service IPv4 multicast pour les sites RAP

Le service IPv4 multicast pour les sites RAP Le service IPv4 multicast pour les sites RAP Description : Ce document présente le service IPv4 multicast pour les sites sur RAP Version actuelle : 1.2 Date : 08/02/05 Auteurs : NM Version Dates Remarques

Plus en détail

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 1 Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 2 Le multicast, Pourquoi? Multicast vs Unicast 3 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast vs Broadcast 4 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast 5 Réseau 1 Serveur

Plus en détail

La couche réseaux dans Internet

La couche réseaux dans Internet La couche réseaux dans Internet 1. Introduction au protocole IP V4 Internet est vu comme un ensemble de sous-réseaux autonomes interconnectés pour constituer une infrastructure large au niveau mondial.

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

Quelques mots sur la technologie multicast

Quelques mots sur la technologie multicast Quelques mots sur la technologie multicast Nicolas MENECEUR Nicolas.Meneceur@rap.prd.fr L enregistrement vidéo de cette présentation est disponible sur http://www.rap.prd.fr/smil/technologie_multicast/presentation.smi

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Réseaux. Protocole IP. Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (Second semestre 2009-2010)

Réseaux. Protocole IP. Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (Second semestre 2009-2010) Réseaux Protocole IP Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis (Second semestre 2009-2010) Jean-Pierre Lips (jean-pierre.lips@unice.fr) (à partir du cours de Jean-Marie-Munier) Sources bibliographiques

Plus en détail

Fiche de Réseau de données

Fiche de Réseau de données Fiche de Réseau de données V.R May 25, 2015 Contents I Le modèle OSI 2 1 Concepts de base 2 2 Modèle OSI 4 II Réseau de données 5 1 Erreurs et correction d erreurs 5 2 Contrôle de flux 6 3 Contrôle de

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

Chapitre 6-2. Ce chapitre présente le IPv6 ainsi que les protocoles de routage

Chapitre 6-2. Ce chapitre présente le IPv6 ainsi que les protocoles de routage Chapitre 6-2 Ce chapitre présente le IPv6 ainsi que les protocoles de routage 1. Présentation de IPv6 1.2. Adressage v6; 1.5 Le format V6 1.3. Les types d adressage; 1.6 Fonctionnement Multicasting 1.4

Plus en détail

Semaine 4 : le protocole IP

Semaine 4 : le protocole IP Semaine 4 : le protocole IP Séance 1 : l adressage... 1 Séance 2 : le protocole IP... 8 Séance 3 : l adresse IP... 16 Séance 1 : l adressage Introduction Au cours de cette séance, nous allons parler de

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Services IP. Le multicast IP. Jerome.Durand@renater.fr. 09/02/2005 Cours multicast - CNAM 1

Services IP. Le multicast IP. Jerome.Durand@renater.fr. 09/02/2005 Cours multicast - CNAM 1 Le multicast IP Jerome.Durand@renater.fr 09/02/2005 Cours multicast - CNAM 1 Plan Introduction au multicast - les applications Adressage La diffusion de groupes sur le LAN La diffusion multicast au-delà

Plus en détail

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet?

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet? TD2 : CORRECTION I. connaître son environnement réseau a. Quelle est l adresse IPv4 de votre PC? l adresse IPv6? ipconfig : Adresse IPv4..............: 192.168.1.13 Masque de sous-réseau.... : 255.255.255.0

Plus en détail

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices Chapitre 6 Couche réseau Exercices No Exercice Points Difficulté Couche réseau, bases IP 1. Comment un destinataire sait-il qu il a reçu le dernier fragment 1 d un datagramme fragmenté? 2. Lorsqu un fragment

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr DIFF AVANCÉE Samy samy@via.ecp.fr I. RETOUR SUR QUELQUES PROTOCOLES COUCHE FONCTIONS Protocoles 7 Application 6 Présentation 5 Session 4 Transport 3 Réseau 2 Liaison 1 Physique Interface entre l utilisateur

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

Routage dans l Internet Partie 3 (BGP)

Routage dans l Internet Partie 3 (BGP) Topologie Internet Routage dans l Internet Partie 3 () EGP IGP Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Avec des supports de Nina Taft (Sprint) et Luc Saccavini (INRIA Grenoble) Internal Gateway Protocol : utiliser

Plus en détail

VI - La couche réseau : adresse IP. LPSIL ADMIN 2014 M.A. Peraldi-Frati - IUT Nice Côte d Azur

VI - La couche réseau : adresse IP. LPSIL ADMIN 2014 M.A. Peraldi-Frati - IUT Nice Côte d Azur VI - La couche réseau : adresse IP LPSIL ADMIN 2014 M.A. Peraldi-Frati - IUT Nice Côte d Azur 86 La couche réseau Achemine les données entre l émetteur et le destinataire au travers de différents réseaux

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Trames Ethernet et IEEE 802.3:

Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trames Ethernet et IEEE 802.3: PLAN I. Introduction II.Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trame ETHERNET : III. 1. Description des différentes couches de TCP/IP 2. Couche INTERNET la norme IEEE 802.3 est légèrement

Plus en détail

Description du Programme d Application THL210. Routeur IP/KNX TH210. THL210.x IP/KNX Router. Descriptif des fonctions. Désignation produit

Description du Programme d Application THL210. Routeur IP/KNX TH210. THL210.x IP/KNX Router. Descriptif des fonctions. Désignation produit Description du Programme d Application THL210 IP/KNX Router Référence produit Désignation produit /KNX Descriptif des fonctions Le routeur IP/KNX est un produit modulaire. Il permet de relier des lignes

Plus en détail

Niveau Couche 4 Application 3 Transport 2 Internet 1 Hôte-réseau

Niveau Couche 4 Application 3 Transport 2 Internet 1 Hôte-réseau Chapitre 3 Modèle TCP/IP Le modèle TCP/IP est nommé d après ses deux protocoles principaux TCP et IP, mais il comporte en réalité plusieurs dizaine de protocoles. Il définit un modèle de quatre couches.

Plus en détail

TD7 Réseau IP, DNS, ARP, routage, transport {Nicolas.Ollinger, Emmanuel.Godard, Yann.Esposito}@lif.univ-mrs.fr 24 novembre 2004

TD7 Réseau IP, DNS, ARP, routage, transport {Nicolas.Ollinger, Emmanuel.Godard, Yann.Esposito}@lif.univ-mrs.fr 24 novembre 2004 TD7 Réseau IP, DNS, ARP, routage, transport {Nicolas.Ollinger, Emmanuel.Godard, Yann.Esposito}@lif.univ-mrs.fr 4 novembre 004 Internet peut-être vu comme un réseau de sous-réseaux hétérogènes. Le ciment

Plus en détail

Les protocoles de base d Internet

Les protocoles de base d Internet (/home/kouna/d01/adp/bcousin/fute/cours/internet/01-internet.fm- 12 Octobre 1998 17:30 ) Les protocoles de base d Internet par Bernard COUSIN cb Internet avec la participation de C.Viho. Bernard Cousin-

Plus en détail

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI Travaux Pratiques Octobre 2015 CESI 1. Adressage dans Internet 1.1 Identification d une machine Une machine (appelée aussi hôte ou host) est identifiée dans l Internet par son adresse. L adresse Internet

Plus en détail

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN Cours n 9 Trunking - VTP Inter-VLAN 1 Sommaire Agrégation (Trunking) VTP Inter-VLAN routing 2 Définition L'apparition de l'agrégation (trunking) remonte aux origines des technologies radio et de téléphonie.

Plus en détail

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1 Introduction à MPLS 1 Introduction à MPLS Introduction 2 Introduction Les fournisseurs d'accès veulent Conserver leur infrastructure existante ET Ajouter de nouveaux services non supportés par la technologie

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Routage IP: Protocoles. Page 1. 1994: création Bernard Tuy Modifications. 1995 Bernard Tuy 1997 Bernard Tuy 1998 Bernard Tuy

Routage IP: Protocoles. Page 1. 1994: création Bernard Tuy Modifications. 1995 Bernard Tuy 1997 Bernard Tuy 1998 Bernard Tuy Routage IP: Protocoles 1994: création Bernard Tuy Modifications 1995 Bernard Tuy 1997 Bernard Tuy 1998 Bernard Tuy Page 1 Plan Les protocoles de Routage IP Généralités RIP (2) IGRP OSPF EGP (2) BGP CIDR

Plus en détail

BAC PRO Système Electronique Numérique. Nom : Le routage Date : LE ROUTAGE

BAC PRO Système Electronique Numérique. Nom : Le routage Date : LE ROUTAGE 1. Sommaire LE ROUTAGE 1. Sommaire... 1 2. Un routeur, pour quoi faire?... 1 3. Principe de fonctionnement du routage.... 2 4. Interfaces du routeur... 3 4.1. Côté LAN.... 3 4.2. Côté WAN.... 3 5. Table

Plus en détail

Réseaux grande distance. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon

Réseaux grande distance. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Réseaux grande distance Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Sources «High Performance Communication Networks», Jean Walrand, Pravin Varaiya, 2 nd édition, MK. Cours de Pr. Cong-Duc Pham (Université de

Plus en détail

Architectures de QoS pour Internet

Architectures de QoS pour Internet Architectures de QoS pour Internet IntServ, Diffserv 2011 RMMQoS-chap5 1 Architecture Intserv Intégration de Service définie en 1997 dans les RFC2205 à RFC2216 définie par flux (ex : IP src + IP dst +

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail

Administration Système

Administration Système Administration Système Nadi Tomeh 10 mars 2015 Conception du réseau Configuration/installation d une station de travail Switching Hub Ether 10/100 COL 12345678 100 1236 125080! 10 Power Intégration dans

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

Résolution de noms. Résolution de noms

Résolution de noms. Résolution de noms cb (Z:\Polys\Internet de base\12.dns.fm- 29 mars 2011 14:58) PLAN Introduction Noms des domaines de noms Principe de la résolution de noms Conclusion Bibliographie A. Fenyo, F. LeGuern, S. Tardieu, Se

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

RE53 TP3 Routage dynamique avec RIPv2 et OSPF

RE53 TP3 Routage dynamique avec RIPv2 et OSPF RE53 TP3 Routage dynamique avec RIPv2 et OSPF GLATIGNY Jérôme ANDRES Gilles SCHLERET Mikael Pour la première partie de ce TP, nous allons travailler sur le même réseau que le TP2. Pour rappel voici le

Plus en détail

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II.2/ Description des couches 1&2 La couche physique s'occupe de la transmission des bits de façon brute sur un canal de

Plus en détail

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1).

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). Chapitre 5 Protocoles réseaux Durée : 4 Heures Type : Théorique I. Rappel 1. Le bit Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). 2. L'octet C'est un ensemble de 8 bits.

Plus en détail

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation Plan Programmation Internet Cours 3 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 2.1 Principes des réseaux 2.2 TCP/IP 2.3 Adresses, routage, DNS 30 septembre 2013 1

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Grenoble 1 Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole de routage OSPF (Open Shortest Path First)

Grenoble 1 Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole de routage OSPF (Open Shortest Path First) UFR IMA Informatique & Mathématiques Appliquées Grenoble 1 UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole

Plus en détail

PRINCIPES DU ROUTAGE IP PRINCIPES DU ROUTAGE IP IP ROUTING PRINCIPALS

PRINCIPES DU ROUTAGE IP PRINCIPES DU ROUTAGE IP IP ROUTING PRINCIPALS PRINCES DU ROUTAGE ROUTING PRINCALS securit@free.fr Slide n 1 TABLE DES MATIERES PLAN PROBLEMATIQUES PRINCES DU ROUTAGE PROTOCOLES DE ROUTAGE ROUTAGE STATIQUE ROUTAGE DYNAMIQUE DISTANT VECTOR vs LINK STATE

Plus en détail

Internet Radio Urban Local Area Network HIPERCOM INRIA. Journée veille technologique

Internet Radio Urban Local Area Network HIPERCOM INRIA. Journée veille technologique Le projet IRULAN Internet Radio Urban Local Area Network HIPERCOM INRIA 1 Plan 1. Le projet IRULAN 2. Technologies & architectures 3. Protocole des réseaux ad hoc 4. Performances 5. Extensions Philippe.jacquet@inria.fr

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

1 La problématique de la supervision du multicast

1 La problématique de la supervision du multicast Le service de supervision multicast de RAP Le service de supervision multicast de RAP Description : Ce document présente le service fourni par RAP pour la supervision du réseau multicast. Version actuelle

Plus en détail

L adressage IP & MAC

L adressage IP & MAC L adressage IP & MAC 1. Adresse MAC 1.1. Définition Dans un réseau informatique, l adresse MAC (Media Access Control) est l identifiant physique d une carte réseau d un périphérique. Stockée par le constructeur

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

1 Généralités sur les réseaux informatiques. 2 Organisation de l'internet. 3 Les services de l'internet. 4 Les protocoles TCP IP

1 Généralités sur les réseaux informatiques. 2 Organisation de l'internet. 3 Les services de l'internet. 4 Les protocoles TCP IP 1 sur les réseaux informatiques 2 Organisation de l'internet 3 Les services de l'internet 4 Les protocoles TCP IP 5 Moyens de connexion à l'internet 6 Sécurité sur l'internet 89 4 Les protocoles TCP IP

Plus en détail

Pile de protocoles TCP / IP

Pile de protocoles TCP / IP Pile de protocoles TCP / IP Fiche de cours La pile de protocoles TCP/IP est le standard de fait le plus utilisé au monde comme ensemble protocolaire de transmission dans les réseaux informatiques. La raison

Plus en détail

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN)

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN) VLAN Virtual LAN. I) Introduction. Ce document présente ce qu est un VLAN, les différents types de VLAN ainsi que les différentes utilisations possibles. II) Le VLAN. Un VLAN est un réseau logique et non

Plus en détail

OSPF Routage intra-domaine

OSPF Routage intra-domaine OSPF Routage intra-domaine Bernard Cousin Plan Présentation de OSPF Le protocole OSPF Les aires de routage d'ospf Les phases d'ospf Les messages d'ospf Conclusion Open Shortest Path First 2 1 OSPF Un protocole

Plus en détail

Multicast. protocoles de routage. Bernard Rapacchi Bernard Tuy CNRS/UREC

Multicast. protocoles de routage. Bernard Rapacchi Bernard Tuy CNRS/UREC Multicast protocoles de routage Bernard Rapacchi Bernard Tuy CNRS/UREC Plan Définitions Exemples d'applications Notions générales Le MBONE Les Protocoles IGMP DVMRP PIM Organisation du routage sur un site

Plus en détail

- Partie 4 - Interconnexion de réseaux

- Partie 4 - Interconnexion de réseaux - Partie 4 - Interconnexion de réseaux Interconnexion Qu est ce que c est? Fonction pour réaliser l inter-fonctionnement de réseaux hétérogènes Hétérogénéité des réseaux : Matériels Capacité Taille de

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Adressage physique et logique

Adressage physique et logique Adressage physique et logique Table des matières 1. Couches et protocoles utilisés...2 2. Adresses physiques (mac)...2 3. Adresses logiques (IP) et paquets...3 4. Internet protocol...4 4.1. Adresses IPv4...4

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU Modèle TCP/IP Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP APLICATION TRANSPORT RESEAU LIENS LLC LIAISON ----------- MAC PHYSIQUE Partie 2 : Présentation du modèle Positionnement des modèles INTERNET (adressage

Plus en détail

Le routage sous Gnu/Linux www.ofppt.info

Le routage sous Gnu/Linux www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Le routage sous Gnu/Linux DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire 1.1. Principe... 3 1.2.

Plus en détail

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission Adressage IP C. Pain-Barre IUT INFO Année 8-9 Introduction Les adresses IP font partie intégrante de IP. Elles ont pour but de se substituer aux adresses physiques (MAC) des réseaux, qui sont différentes

Plus en détail

Comment communiquer efficacement des informations entre les systèmes et/ou les humains?

Comment communiquer efficacement des informations entre les systèmes et/ou les humains? Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Réseaux et internet CI0 : transmission de l'information cours Tle STI2D TRANS Comment communiquer efficacement des informations entre

Plus en détail

Diff Avancée. Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP. Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage

Diff Avancée. Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP. Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage Diff Avancée Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage Sous réseaux virtuels Commandes utiles L architecture à VIA Retour

Plus en détail

M2 ESECURE. Réseaux Routage interne : OSPF. Jean SAQUET Pierre BLONDEAU

M2 ESECURE. Réseaux Routage interne : OSPF. Jean SAQUET Pierre BLONDEAU M2 ESECURE Réseaux Routage interne : OSPF Jean SAQUET Pierre BLONDEAU OSPF Open Shortest Path First : Protocole défini par l'ietf : RFC 2328 (OSPF v2), basé sur l'état des liens (Link State Algorithm)

Plus en détail

IP - Plan. IP - Plan. Interconnexion. Interconnexion. 1. Interconnexion IP

IP - Plan. IP - Plan. Interconnexion. Interconnexion. 1. Interconnexion IP - Plan 1. Interconnexion 2. Relayage et routage 4. Adressage 5. Datagramme - Plan 1. Interconnexion concept d'interconnexion rôle de service de 2. Relayage et routage 4. Adressage 5. Datagramme Kim Thai

Plus en détail

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs SI 5 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Chapitre 3 : Support des Services et Serveurs Objectifs : Les échanges dans le monde TCP-IP Maîtriser le modèle TCP/IP, l'ensemble de ses protocoles,

Plus en détail

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes.

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes. 1 2 Deux groupes guident les évolutions de l Internet : un groupe de recherche, l IRTF (Internet Research Task Force) un groupe de développement, l IETF (Internet Engineering Task Force) ; travaille sur

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

IPv4 multicast addresses

IPv4 multicast addresses IPv4 multicast addresses IPv4 multicast addresses Group Addresses (Class D) : 224.0.0.0 239.255.255.255 Binary : 4 bits : 1110 + 28 bits according to the group Destination addresses ONLY Sources are classes

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 6 01 Regardez le schéma d adressage IP illustré. Quel préfixe réseau y est adapté? /24 /16 /20 /27 /25 /28 02 Parmi

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 2010-2011 Interrogation finale de première session Juin 2011

Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 2010-2011 Interrogation finale de première session Juin 2011 Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 00-0 Interrogation finale de première session Juin 0 Remettez une feuille par question même si vous ne répondez pas à la question. Indiquez

Plus en détail

switchport access vlan 20

switchport access vlan 20 Chapitre 3 examen Quelles affirmations décrivent les avantages des VLAN? (Choisissez deux réponses.) Les VLAN améliorent les performances du réseau en régulant le contrôle du flux et la taille de la fenêtre.

Plus en détail

Chapitre 4 : Le routage. Support des services et serveurs

Chapitre 4 : Le routage. Support des services et serveurs SI 5 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Chapitre 4 : Support des services et serveurs Objectifs : Le routage Comprendre les mécanismes complexes de routage statique et dynamique.

Plus en détail

MPLS. Plan. Quel est le problème? Comment le résoudre en Théorie... Principe de MPLS. Architecture de réseaux MPLS. QoS et VPN. Farid Naït-Abdesselam.

MPLS. Plan. Quel est le problème? Comment le résoudre en Théorie... Principe de MPLS. Architecture de réseaux MPLS. QoS et VPN. Farid Naït-Abdesselam. MPLS Farid Naït-Abdesselam. Maître de Conférences Université des Sciences & Technologies de Lille. ENIC Telecom Lille 1 Tél.: +33 (0)3 20 43 64 01 E-mail: nait@enic.fr Web: http://www.lifl.fr /~nait 1

Plus en détail

Introduction aux Technologies de l Internet

Introduction aux Technologies de l Internet Introduction aux Technologies de l Internet Antoine Vernois Université Blaise Pascal Cours 2006/2007 Introduction aux Technologies de l Internet 1 Au programme... Généralités & Histoire Derrière Internet

Plus en détail

Réseaux Couche Réseau

Réseaux Couche Réseau Réseaux Couche Réseau E. Jeandel Partiel Mercredi 10 novembre 14h Salle 001 Tout le cours jusqu aujourd hui, compris Cours non autorisé 1 Un routeur Un routeur Un routeur relie plusieurs réseaux entre

Plus en détail

Introduction. UDP et IP UDP

Introduction. UDP et IP UDP Introduction Protocoles TCP et UDP M. Berthet. Les illustrations sont tirées de l ouvrage de Guy Pujolle, Cours réseaux et Télécom TCP (Transmission Control Protocol) et UDP (User Datagram Protocol) assurent

Plus en détail

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 Token-Ring CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802 PLAN Réseau Token-Ring Préambule Caractéristiques Couche physique Méthode d'accès Contrôle du jeton Gestion des priorité Trame

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail