NUMÉRO 40 - Automne Risques aggravés : en quête de solutions d'assurance. Aux bons conseils du pharmacien. Pour en finir avec.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NUMÉRO 40 - Automne 2009. Risques aggravés : en quête de solutions d'assurance. Aux bons conseils du pharmacien. Pour en finir avec."

Transcription

1 NUMÉRO 40 - Automne 2009 Risques aggravés : en quête de solutions d'assurance Aux bons conseils du pharmacien Pour en finir avec le mal de dos

2 PLEINE SANTÉ tendance Une mobilisation mondiale contre la grippe A/H1N1 Entre vaccination et traitements antiviraux, la résistance s organise à l échelle internationale face à la pandémie de grippe A/H1N1. La première pandémie du XXI e siècle, voilà comment l Organisation mondiale de la santé (OMS) qualifie la grippe A/H1N1, qui s étend aux quatre coins de la planète depuis son apparition au Mexique, en mars Si ses symptômes sont semblables à ceux de la grippe saisonnière (fièvre supérieure à 38, courbatures, fatigue ) et sa diffusion identique (voie aérienne ou contact avec des malades et objets contaminés), la propagation du virus, qui résulte de recombinaisons de virus de porc, humain et aviaire, est spectaculaire. D où le branle-bas de combat de l OMS, qui a demandé aux laboratoires pharmaceutiques de travailler à la production d un vaccin, normalement disponible à l automne. En France, 94 millions de vaccins ont d ores et déjà été commandés. Par ailleurs, un plan anti-pandémie grippale, défini en 2004 lors de l apparition de la grippe aviaire, est à l œuvre : un stock de 33 millions de traitements a ainsi été constitué. Sans oublier les gestes simples permettant de limiter sa transmission, comme se laver les mains plusieurs fois par jour, utiliser un mouchoir en papier pour éternuer ou tousser et, enfin, appeler son médecin traitant ou le 15 (Samu) en cas de symptômes. DéCOUVERTE L imagerie cérébrale fonctionnelle en première ligne LE CHIFFRE 82 % C est la proportion de médicaments génériques délivrés en officine de ville en 2008, selon la Caisse nationale maladie des travailleurs salariés (Cnamts). Résultat : une économie de 905 millions d euros en un an pour la Sécurité sociale. TéLEX Des chercheurs de l établissement français du sang (EFS) Alpes-Méditerranée sont parvenus à modifier génétiquement un groupe sanguin, ce qui permettra de créer, à terme, des échantillons de sang rare. Selon l OMS, la mortalité infantile a baissé de 27 % au cours des vingt dernières années. En agissant sur le système immunitaire, le vaccin "Provenge" augmenterait les chances de survie des hommes souffrant d un cancer de la prostate : le taux de survie des malades vaccinés dans le cadre de tests serait de 34 % contre 11 % chez les autres. Après des premiers essais cliniques concluants, le groupe pharmaceutique Sanofi-Pasteur lance la deuxième phase d étude d un vaccin contre la bactérie Clostridium difficile, à l origine d infections nosocomiales. L imagerie cérébrale fonctionnelle, soit par IRM (Imagerie par résonance magnétique) soit par TEP (Tomographie par émission de positions) est à l origine de nombreuses découvertes sur les dysfonctionnements du cerveau. Parmi les dernières en date, l observation d anomalies au niveau du lobe temporal chez de nombreux enfants autistes. Bien qu elle ne nous dise pas si elles constituent la cause ou la conséquence de la maladie, cette avancée n en demeure pas moins essentielle dans la recherche de solutions thérapeutiques. Concernant de nombreuses maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson ), l imagerie cérébrale fonctionnelle permet de mesurer l efficacité de nouveaux traitements. On a ainsi pu démontrer qu une greffe cellulaire permettait de restaurer les fonctions motrices de malades atteints de la sclérose en plaques. Le saviez-vous? Antennes-relais : l exposition aux ondes est plus forte à distance C est ce qui ressort d une étude française publiée dans la revue britannique Occupational and Environmental Medicine. Selon elle, l exposition aux ondes électromagnétiques émises par les antennesrelais de téléphonie mobile (GSM et DCS) est maximale à une distance d environ 280 mètres de l antenne en zone urbaine et à mètres en zone péri-urbaine. LIVRE Pour une enfance sans risques démesurés Jeux du foulard, pratiques sexuelles non protégées, consommation de drogues et d alcool, scarifications, anorexie, conduites suicidaires Si le fait de prendre des risques fait partie du développement normal des enfants, certaines pratiques n en demeurent pas moins extrêmement dangereuses, voire fatales! D où l intérêt de Jeux dangereux, quand l enfant prend des risques du docteur Marie-France Le Heuzey, psychiatre spécialiste de l enfance, qui analyse ce type de comportements comme l expression d un besoin de se mettre à l épreuve, de soulager une souffrance cachée ou parfois simplement de s amuser. Autant de clés de compréhension nécessaires pour permettre aux parents d aborder ce problème avec tact et efficacité. Ces derniers pourront, par ailleurs, s appuyer sur de précieux conseils, qui les aideront à transmettre aux enfants le goût de la vie et le sens du respect de leur intégrité. Jeux dangereux, quand l enfant prend des risques (Odile Jacob), 160 pages, 19 e. SOINS Une enquête en ligne pour cerner nos comportements alimentaires Dans la communauté des internautes, il faut désormais compter sur les nutrinautes! À savoir, les volontaires qui participent à la vaste étude en ligne sur les comportements alimentaires des Français, lancée par le ministère de la Santé. Pendant cinq ans, ces derniers répondront à des questionnaires sur le site etude-nutrinet-sante.fr et recevront chaque mois un les informant de l avancement de l étude. Résultats prévus pour 2014 Un Plan autisme en accéléré! Lancé en mai 2008, le Plan autisme se déploie à grande vitesse. Pour cause, places d accueil ont déjà vu le jour, contre les 900 initialement prévues pour la première année. À ce rythme, les places programmées sur cinq ans pourraient être créées en seulement trois ans! édito Avec Allianz : votre santé de A à Z AGF est devenu Allianz, groupe auquel il appartient depuis 10 ans Ce n est pas un simple changement de nom. Avec Allianz, ce sont les meilleures solutions, les services les plus performants en matière de santé qui vous sont réservés. La solidité d Allianz, sa présence internationale, mais aussi sa proximité et son sens du client sont désormais à votre service. Savoir se mettre à votre place, telle est notre devise. Et ce n est pas une vaine formule Jugez plutôt : un accord exclusif avec les pharmaciens vous permet de pratiquer l automédication en toute sécurité et de pouvoir être remboursé des médicaments conseillés*! L accès à l assurance est souvent complexe voire impossible ou trop cher pour les personnes atteintes de certaines pathologies. Les personnes ayant été atteintes d un cancer vont y accéder plus facilement grâce à un partenariat noué avec l association Vivre Avec. Tous ces plus qui vous facilitent la vie sont bien sûr accessibles sans que vos contrats ou vos garanties changent. À chaque numéro d Échos Santé, nous nous en ferons largement l écho. * Sous certaines conditions : renseignez-vous auprès de votre interlocuteur habituel. I échos Santé I Automne 2009 I 3 I

3 VOTRE SANTÉ Pour en finir avec le mal de dos Plus d un Français sur quatre se plaint de douleurs lombaires et huit sur dix en souffriront au cours de leur existence. Pourtant, quelques précautions simples et un peu d exercice permettent de tourner le dos aux problèmes de dos! Gardez l équilibre La proprioception est la perception inconsciente des positions et des situations dans l espace de notre corps. Très efficace pour lutter contre le mal de dos, la rééducation proprioceptive, proposée par certains spécialistes du dos, a pour objectif d améliorer les performances des systèmes articulaires et périarticulaires qui entrent en jeu dans la recherche de notre équilibre. Parmi les techniques utilisées, La colonne vertébrale constitue la principale structure de support du squelette humain. Elle comporte de nombreuses articulations permettant le soutien et la mobilité du crâne, la flexion du cou et du dos. Elle présente également des points d attache pour les côtes et protège notre moelle épinière. D où l importance de ménager cette partie essentielle de notre anatomie. Optez pour la bonne literie Nous passons entre un quart et un tiers de notre existence à dormir. Une literie de qualité est la meilleure garantie d un dos en bonne santé. Le matelas doit être ferme, voire un peu dur. Idéalement, il sera soutenu par un sommier à lattes. L oreiller, ferme lui aussi et pas trop volumineux, est indispensable pour épouser et soutenir votre nuque. Traquez les mauvaises postures Pensez à plier les jambes pour ramasser un objet. En position assise, devant votre ordinateur, ne cambrez pas exagérément le dos sous prétexte de le tenir droit. Au volant de votre véhicule, veillez à ce que les bras soient semi-fléchis, ni trop tendus ni trop pliés. celle du plateau de Freeman (un plateau instable sur lequel un patient doit essayer de se tenir debout) permet de réaliser des exercices d équilibre de plus en plus difficiles. Vrai ou Faux Au réveil, il faut s étirer comme un chat. Vrai. Les étirements sont excellents pour le dos. Il faut également prendre appui sur un bras pour sortir du lit, et éviter tout mouvement brusque au réveil. Les douleurs lombaires représentent la première cause d arrêt de travail en France. Vrai. On estime à environ 500 millions d euros par an les indemnités journalières liées aux arrêts de travail consécutifs à un mal de dos. Debout, basculez légèrement le bassin en arrière tout en le laissant libre et souple, maintenez les épaules basses et en arrière, et bombez légèrement la poitrine. Enfin, évitez autant que possible les torsions qui vrillent la colonne vertébrale. échauffez-vous avant toute activité sportive La natation, le vélo, l aviron ou encore le jogging sont excellents pour votre dos car ils améliorent votre proprioception (lire encadré ci-contre). Pour autant, certains sports asymétriques (tennis, golf, squash, etc.) ou requérant des changements de pied brusques (rugby, football) peuvent causer des douleurs lombaires. Et le poids du cartable? Les associations de parents d élèves, de consommateurs et de médecins scolaires s accordent sur les dangers pour les enfants de porter un cartable de plus de 10 % de leur poids. À titre d exemple, un cartable de 8 kilos, soit le poids moyen observé par la FCPE (Fédération des conseils de parents d élèves des écoles publiques), peut représenter jusqu à 20 % du poids de l enfant! Contre ce phénomène, de nombreuses initiatives voient le jour : campagnes de sensibilisation ( M Ton Dos ), concours de création de cartables ergonomiques et légers organisé par le ministère de l Éducation nationale, création de casiers dans certains établissements pour éviter de transporter trop d affaires, double jeux de livres scolaires, l un pour la maison, l autre pour l école, etc. Par ailleurs, plusieurs solutions technologiques sont à l étude : la reproduction des manuels sur CD-Rom, de contenus sur des baladeurs numériques ou encore la création d un manuel numérique. 3 Questions à Professeur Claude Hamonet Médecin spécialiste de médecine physique et de réadaptation à l Hôtel-Dieu de Paris* À quoi est dû ce fameux mal de dos? Les douleurs localisées dans le dos sont le plus souvent provoquées par des contraintes excessives, entraînant des microlésions sur les ligaments ou les tendons. Elles requièrent systématiquement un examen clinique du patient, qui apporte bien plus d enseignements utiles au diagnostic et au traitement que les radios, scanner et IRM dont on a tendance à abuser. D ailleurs, la Haute Autorité de Santé préconise de prescrire désormais ce type d examens avec la plus grande parcimonie, en tout cas, pas d emblée. Comment traiter ces douleurs? J avais créé en France, en 1979, une école du dos dédiée aux patients et destinée à guérir mais aussi à prévenir ce mal du siècle, qui n est ni une maladie ni une fatalité. Les trois piliers du traitement sont : diminuer les contraintes en respectant de bonnes positions le conseil garder le dos droit est judicieux, utiliser une ceinture lombaire et maintenir une bonne adaptation du dos aux gestes quotidiens, professionnels et sportifs par la pratique régulière d une activité physique et d exercices dits proprioceptifs. Ces exercices sont très simples. Par exemple : tirer les bras en arrière, en rentrant la tête dans les épaules et en serrant les fesses pendant cinq secondes, puis relâcher. À répéter cinq fois de suite. Voyez : rien de compliqué! Que faire lorsque les douleurs persistent? Les massages générant une sécrétion d endorphine et un effet de frottement soulagent énormément, tout comme les stimulateurs électriques de courants antalgiques. En cas de douleur vraiment persistante, le meilleur traitement reste l injection dans le ligament ou dans le tendon responsable de cortisone et d un anesthésique. * Auteur de Prévenir et guérir le mal de dos (Odile Jacob), 192 pages, 6 e. I échos Santé I Automne 2009 I 5 I

4 *Deux mois de cotisation offerts pour toute nouvelle souscription avant le 31/12/09. Offre soumise à conditions. PROTECTION Allianz SANTÉ Risques aggravés de santé En quête de solutions d assurance En partenariat avec l association Vivre Avec, Allianz vient en aide aux personnes ayant été atteintes d un cancer qui sont à la recherche de solutions d assurance. Explications. J ai été atteint d un lymphome il y a trois ans, pourriez-vous m assurer? En 2008, plus de 430 demandes de cette nature ont été traitées par CBP Solutions, la plateforme téléphonique partenaire de l association Vivre Avec, accessible grâce à un numéro Indigo*. Quel est l enjeu de ce dispositif destiné aux personnes ayant été atteintes d un cancer, créé en partenariat avec Allianz? Faciliter l accès aux garanties d assurance pour les personnes en rémission, résume Philippe Hilal, chargé d'études à la Une démarche active de partenariat Fondée en 1990 par des malades du cancer et leurs proches, Vivre Avec a rejoint l an passé les nombreuses associations avec lesquelles Allianz s investit dans le but de faciliter l accès à l assurance des personnes présentant un risque aggravé. Parmi elles : l Association Française des Diabétiques (AFD), l Association François Aupetit (AFA) pour les maladies inflammatoires chroniques de l intestin, la Fédération Nationale d Aide aux Insuffisants Rénaux (FNAIR), Épilepsie France et dernièrement Trans-Forme pour les personnes transplantées et dialysées. Chacune permet à Allianz d enrichir ses connaissances sur les pathologies et ainsi de proposer des solutions adaptées. direction médicale des Assurances de Personnes d Allianz. Les demandes les plus fréquentes concernent l assurance décès, la perte totale et irréversible d autonomie, ou encore l arrêt de travail pour incapacité et invalidité. À l origine de ces appels, une explication : les personnes ayant été atteintes de maladies graves et invalidantes comme le cancer ou de maladies chroniques sont souvent exclues de l assurance ou subissent des surprimes élevées. À travers cette plateforme animée par des spécialistes de l assurance, elles bénéficient désormais d une écoute et de conseils qui prennent en compte leur situation. Charge à Allianz de prendre ensuite le relais pour le traitement éventuel des dossiers. Chez Allianz, nous essayons dans la mesure du possible de proposer ces garanties avec des surprimes moins élevées et des cas d exclusion plus restreints, explique Philippe Hilal. Des surprimes moins élevées L engagement d Allianz auprès des personnes souffrant d un problème de santé ne date pas d aujourd hui. Pour preuve, la Direction Médicale des Assurances de Personnes a vu le jour en 2000, avant même que ne soient signées les conventions Belorgey et Aeras (voir encadré), dont l objectif est de lutter contre l exclusion de l accès au crédit pour raison médicale. Sa principale mission? Assurer, dans le respect de la confidentialité, le traitement des dossiers médicaux des futurs assurés, Quand le crédit passe par l assurance Les conventions Belorgey et Aeras, signées respectivement en 2001 et 2006 entre l Etat, les banques, les assureurs et les associations de consommateurs et de malades, ont permis d améliorer considérablement l accès au crédit des personnes présentant un risque de santé aggravé. Grâce notamment à des mécanismes facilitant l assurance emprunteur qui était jusque-là trop souvent refusée par les banques dans le cadre de leur contrat de groupe. Parmi les conditions (valables uniquement pour le niveau 3 du dispositif de la convention Aeras) pour contracter un prêt immobilier ou un prêt professionnel, citons la possibilité de pouvoir rembourser son prêt avant 70 ans et de pouvoir emprunter jusqu à grâce notamment à l expertise de médecins et d un conseil médical composé d un gastro-entérologue, d un cancérologue, d un cardiologue et d un généraliste. Autant de professionnels qui, après l étude de chaque cas, proposent une tarification adaptée des garanties complémentaires souhaitées. Prendre en compte les avancées médicales S agissant du cancer, la difficulté réside dans le fait que la maladie se développe différemment d un patient à l autre. D où l importance des recherches statistiques et scientifiques menées au sein de la Direction Médicale des Assurances de Personnes autour des différentes pathologies. Pour cause, nos tarifs sont établis à la lumière des dernières avancées médicales, validées et publiées, explique Philippe Hilal. Parmi nos derniers sujets d étude : les cancers du sein et de la prostate. Concrètement, nous récoltons toutes les données possibles dans les congrès, les publications médicales ou auprès de spécialistes, d associations... À l arrivée, une démarche d accompagnement et de compréhension des malades, sous-tendue par une conviction forte, selon laquelle chacun a le droit de solliciter une assurance! * N Indigo : (0,12 TTC/min) À l occasion du changement de nom d AGF, AGF Santéclair change également de nom pour devenir Allianz Santé Service. À partir de novembre 2009, l attestation de tiers payant sera émise pour une période annuelle, quel que soit le fractionnement de paiement du contrat. Pour les assurés ayant des attestations trimestrielles ou semestrielles, il s agit d une nouveauté avantageuse : il n y aura plus de changement d attestation à effectuer en cours d année. Cette nouvelle attestation sera adressée aux assurés à la date d échéance principale du contrat qui figure sur leurs dispositions particulières, et sera donc valable pendant 12 mois. à travers l opération 100 % Pure Santé, Allianz offre deux mois de cotisation pour toute souscription d un contrat Allianz Lattitude Evolution avant le 31 décembre L occasion de bénéficier de garanties optimales répondant aux besoins des particuliers, ainsi que d une multitude de services gratuits et utiles au quotidien. Parmi eux, citons Allianz Info Hospitalisation pour connaître les établissements hospitaliers spécialisés les plus proches de chez soi, le tiers payant, Allianz Santé Service et l Espace Client du site allianz.fr. En outre, pour chaque devis réalisé, un euro sera reversé à la Fédération Française de Cardiologie qui lutte contre les maladies cardiovasculaires. Pour plus de renseignements, adressez-vous à votre interlocuteur habituel. Quand j serai grande, j serai toujours en pleine forme! 2 mois offerts * Allianz en partenariat avec la 100% Pure Santé Allianz Latitude Evolution, la complémentaire Santé qui s adapte aux besoins de toute la famille. 1 devis réalisé = 1e reversé** I échos Santé I Automne 2009 I 7 I

5 PROTECTION Allianz SANTÉ Automédication Aux bons conseils du pharmacien ACTIONS SOCIALES ADPS Regroupant les assurés Santé individuelle d AGF, les ADPS (Associations de prévoyance santé) développent de nombreuses actions de mécénat social au plan national et local. Dans chacun de ses numéros, Échos Santé revient sur des initiatives au grand cœur. En nouant un partenariat avec les pharmaciens d officine, Allianz innove en faveur d une automédication sans danger. Explications avec Christine Nonnenmacher, directrice de la Direction Santé Prévoyance, Emprunteurs et Dépendance d Allianz. Allianz souhaite accompagner ses assurés dans leur automédication. Pourquoi une telle initiative? Christine Nonnenmacher : Tout d abord parce que la Sécurité sociale, avec 20 milliards d euros de déficit prévu pour 2009, va nécessairement dé-rembourser de nombreux médicaments. Par ailleurs, selon des études scientifiques, au moins 25 % des consultations généralistes pourraient être évitées, ce qui signifie qu une partie d entre elles n a pour but que le remboursement de médicaments. Notre démarche s inscrit donc dans un mouvement de fond, tout en préparant l avenir. Quelles sont les pharmacies concernées par ce partenariat? C. N. : Une charte a été définie par Allianz et le Collectif national des groupements de pharmaciens d officine (CNGPO), à laquelle les pharmacies en France peuvent adhérer. Depuis fin juin, un site Éviter une automédication anarchique La prise de médicaments n est jamais sans risque. Dans les pharmacies, de plus en plus de médicaments sont en libre accès. Le patient peut donc choisir sans conseil, au risque de s automédicamenter de façon anarchique. En plus des informations proposées sur le site dédié à l automédication, accessible sur le partenariat entre Allianz et les pharmacies d officine permet de bénéficier d un contact humain, destiné à rassurer, encadrer, orienter et conseiller. Internet permet à celles qui ne sont pas membre d un groupement d adhérer au dispositif. À quoi s engagent les pharmaciens signataires de cette charte? C. N. : Tout d abord à délivrer aux assurés un conseil de qualité, à raison de quatre par an. Pour cela, les pharmaciens disposent d un guide du conseil pharmaceutique, élaboré sous l égide d un comité scientifique. Ce dernier recense jusqu à 43 situations (plaies et petites blessures, rhumes, anxiété...), aide le pharmacien à poser les bonnes questions aux patients pour bien cibler son problème, tout en listant les médicaments pris en charge par Allianz. Existe-t-il des recommandations en matière de tarification des médicaments? C. N. : Oui, les pharmaciens s engagent à ne pas dépasser un prix maximal pour médicaments et dispositifs. Ils doivent également délivrer une fiche posologie rappelant la bonne utilisation des médicaments, accueillir le patient dans une zone de confidentialité et renseigner, s il le souhaite, son dossier pharmaceutique. Allianz s engage également à rembourser les médicaments conseillés par les pharmaciens C. N. : En effet. Jusque-là réservé aux médicaments prescrits par un médecin, le forfait Médicaments non remboursés, dont bénéficient actuellement 25 % de nos assurés, va être étendu aux médicaments conseillés par le pharmacien. Soit un millier de médicaments, allant des veinotoniques aux sirops contre la toux, en passant par les pastilles pour la gorge ou encore des anti-inflammatoires locaux. Pour une recherche pleine d espoir En venant en aide aux associations, les ADPS contribuent au développement de la recherche sur de nombreuses pathologies. La preuve par l exemple. Bas-Rhin Fondation Voir et Entendre C est tout vu! Créée en 2007, la Fondation Voir et Entendre soutient la recherche de nouveaux traitements pour vaincre les maladies oculaires et auditives, dont l'importance ne cesse de croître dans les pays industrialisés en raison de l allongement de la durée de vie. Pour cela, elle s appuie sur les équipes scientifiques de l Institut Pasteur et de l Institut de la Vision, mais aussi sur le Centre d Investigation Clinique du Centre Hospitalier National d Ophtalmologie (CHNO) des Quinze- Vingts, sur des centres de référence pour les maladies rares et sur des départements cliniques hospitaliers. Grâce au soutien financier de l ADPS d Alsace, la Fondation va pouvoir soutenir le programme de recherche du Dr Marisol autour de la maladie de Neber, une affection génétique qui touche le nerf optique et rend quasiment aveugle. Finistère Avec les pompiers pour le souffle La course en tête contre la mucoviscidose Comment lutter contre la mucoviscidose lorsque l on est pompier? Ceux de la caserne Kerallan de Brest ont trouvé une réponse pleine de souffle : depuis 1993, ils récoltent des fonds grâce à l organisation de manifestations cyclistes baptisées Avec les pompiers pour le souffle. Résultat, pas moins de réunis en seize ans d existence, qui ont été reversés intégralement à l Inserm du CHU de Brest. Une initiative pleine de générosité soutenue financièrement par l ADPS de Bretagne. MAINE-ET-LOIRE Rando Raid Un raid pour la recherche Peau élastique, cicatrisation anormale, sensibilité des vaisseaux superficiels Voilà quelques-unes des caractéristiques du syndrome d Ehlers-Danlos, maladie génétique contre laquelle se bat l association Rando Raid. Comment? En organisant chaque année une journée de randonnée en canoë-kayak, dont les bénéfices sont reversés en grande partie à la recherche. Parmi ses soutiens, l ADPS des Pays de la Loire, qui lui a remis un don destiné à prendre en charge la location des canoës. I échos Santé I Automne 2009 I 9 I

6 ACTIONS SOCIALES ADPS Prix ADPS de l action sociale 2009 La générosité au service de grandes causes Fidèle à sa raison d être, le Prix ADPS de l action sociale a récompensé quatre associations pour leur engagement social innovant à l occasion de sa 11 e édition. À la clé, chacune a reçu un prix d un montant de euros, qui les aidera à réaliser leurs projets! Portraits. Montpellier Tandem Club Handisport Sur la route en tandem Créé en 1987, le Montpellier Tandem Club Handisport organise des randonnées à vélo à travers la campagne montpelliéraine, mais pas n importe lesquelles! Pour cause, elles se font en tandem, sur lesquels peuvent pédaler ensemble une personne handicapée et un guide valide. Jusque-là réservée aux non-voyants et aux malvoyants, l association s est récemment ouverte aux autres handicaps, tout en décidant d intensifier sa participation à des compétitions départementales, voire nationales et internationales. Résultat, le nombre d adhérents a augmenté en trois ans, entrainant l usure prématurée des équipements sportifs. Avec son prix, l association va pouvoir renouveler et moderniser son parc afin de permettre à ses membres de continuer à pratiquer une activité sportive en toute sécurité et de rompre leur isolement. Car, comme l explique René Delgado, le président du Montpellier Tandem Club Handisport : Ces randonnées permettent de favoriser les liens d amitié entre la personne handicapée et le guide. Échos Santé rend hommage à Paul Callens et à jean pourtau Le 26 juin dernier décédait Paul Callens. Créateur du Furet du Nord, Paul Callens était aussi le premier Président de l APS commerçants du Nord-Pas-de-Calais au début des années soixante. Pendant plus de 35 ans, sa notoriété, son dynamisme et son charisme ont fait merveille pour le prestige de nos associations ADPS. En 1997, il devient Président d Honneur de l association. Dans sa région, le souvenir de sa présence reste inoubliable. Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment L éveil des sens à l hôpital Si l hôpital est un lieu de souffrance, c est également un lieu où elle doit disparaître. Fort de cette conviction, le professeur Dominique Mouliès est à l initiative de la création d un espace de jeu novateur au sein de l hôpital Mère-Enfant de Limoges, dont il est responsable. Il s agit d un mur sensoriel constitué de cinq panneaux qui permet aux enfants hospitalisés de retrouver par le toucher les sensations de la nature dont ils sont malheureusement privés. Pour cela, de nombreux matériaux vont être utilisés : bois, caoutchouc, cuir, etc. Parmi les acteurs du projet, le personnel hospitalier, des plasticiens, un architecte et les Compagnons du devoir, véritables experts de la matière, qui se sont vu confier la réalisation du mur. Pour sa fabrication, nous allons faire appel à nos jeunes stagiaires, raconte Armand Labarre, directeur de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment. Il nous paraît important que des jeunes travaillent pour aider d autres jeunes. Grâce au prix, la Fédération bénéficie des moyens nécessaires pour acheter des matériaux, des équipements multimédia ou encore prendre en charge des frais de personnel. Le 10 juillet dernier décédait Jean Pourtau. Vice-Président de l ADPS Île-de-France, il fut également Président de l Association de prévoyance santé des exploitants agricoles Ile-de-France/Centre dès Son implication dans le monde agricole et les ADPS restera dans la mémoire de tous. Des étoiles dans les yeux Quand les enfants retrouvent le sourire Découvrir le visage des parents qui s illumine lorsqu ils voient leurs enfants sourire, voilà mon moteur, déclare Brigitte Drumez, la présidente de l association Des Étoiles dans les yeux, située à Wambrechies (59), dont la vocation est de s occuper d enfants de 2 à 18 ans hospitalisés, quelle que soit leur pathologie. Elle leur propose des rencontres avec des personnalités du monde du sport, de la musique, de l art, de la peinture ou encore de la sculpture, aussi bien dans le cadre hospitalier qu à l extérieur. Parmi ses derniers combats, la lutte contre l obésité à travers le sport. Dans le Nord-Pas-de-Calais, un enfant sur six est concerné par l excès de poids, rappelle Brigitte Drumez, qui délivre avec force et conviction ses messages de prévention lors d événements où se retrouvent jeunes malades et valides. Un engagement qui lui vaut aujourd hui le prix ADPS, grâce auquel l association va acquérir du matériel sportif et des lecteurs de CD pour ses animations. PRéMA L école à la maison du bonheur Comment se reconstruire psychologiquement et physiquement lorsque l on a été maltraité durant l enfance? À cette question, Roselyne Gravrand apporte une solution aussi originale qu efficace à travers son association Protection, Résilience, Éducation, Médiation, Artthérapie (PRÉMA). À savoir, une maison d accueil destinée aux enfants en lourde difficulté psychosociale, située au Pradet, en Provence-Alpes-Côte d Azur. Un lieu où ils retrouvent des repères, mais aussi et surtout l estime d eux-mêmes, grâce notamment à des activités thérapeutiques et artistiques, comme la sculpture ou la peinture, qui leur permettent de s exprimer. Ouverte durant les week-ends et les vacances scolaires, l association aspire aujourd hui à aller encore plus loin, comme l explique Roselyne Gravrand : L étape suivante est d ouvrir la maison sur une année entière et de faire un travail approfondi afin de donner aux enfants toutes les chances de se reconstruire. Dans la perspective de cette école, le prix vient à point nommé. Il permettra à PRÉMA de s équiper en matériel informatique et en mobilier de salle de classe et de meubler les chambres des enfants. Rhône Alpes Grâce à un don de l ADPS de Rhône-Alpes d un montant de près de 9 500, l Institut Médico- Éducatif Le Clos Fleuri a pu acquérir deux tandem-skis ainsi que des housses anti-froid. Ce matériel spécialisé offre aux parents et à leurs enfants la possibilité et le plaisir de faire du ski. Lorraine Situé à 15 kilomètres de Nancy, l Établissement Régional d Enseignement Adapté pour Handicapés Moteurs (ÉREA) scolarise des enfants de la classe de la 6 e à la terminale. Pour lui permettre de disposer d un véhicule adapté aux fauteuils roulants, indispensable dans le cadre de ses sorties, l ADPS de Lorraine lui a remis un don de Bretagne L ADPS de Bretagne favorise l autonomie et l épanouissement des 84 jeunes déficients intellectuels de l Institut Médico-Éducatif Les Bruyères, à qui il a remis un don de afin de créer un atelier d apiculture. AGENDA Du 2 octobre au 30 novembre 2009 Conseils d administration et Assemblées générales des 20 ADPS. I échos Santé I Automne 2009 I 11 I

7 1 2 3 Arrêt cardiaque : un, deux, trois gestes de premiers secours! En France, personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque chaque année. Comme l explique la Fédération Française de Cardiologie, dont Allianz est partenaire, quelques gestes simples de premiers secours suffisent pour faire baisser ce chiffre. Présentation. Comment reconnaître l arrêt cardiaque? Dans la majorité des cas, l arrêt cardiaque est dû à un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation ventriculaire. La victime perd connaissance, tombe, ne réagit pas quand on lui parle ou la stimule. Sa respiration est inexistante ou très irrégulière. Existe-t-il des signes avant-coureurs? Lorsque la cause est un infarctus du myocarde, le sujet peut présenter une douleur thoracique prolongée pouvant s étendre jusqu au bras, une sensation d oppression, de serrement voire d écrasement. En dehors de l infarctus, l arrêt cardiaque peut être précédé de palpitations ou d un malaise général. Il peut aussi survenir brutalement. Témoin d un arrêt cardiaque : trois gestes de premiers secours 1 - Appelez le 15 (Samu) pour donner l alerte Décrire ce qu on a vu et l état de la victime : elle est inconsciente, elle ne respire pas Donner l adresse précise du lieu où se trouve la victime. Dire ce qui a été fait (ex. : On l a étendue, on a commencé le massage cardiaque ). Ne pas raccrocher avant que la personne du Samu ne le précise. 2 - Massez le cœur de la victime et, si vous le pouvez, pratiquez le bouche-àbouche en alternance Allonger la victime sur une surface dure. Se mettre à genoux contre elle, sur le côté. Positionner les mains l une sur l autre, au milieu du thorax, entre les deux seins, les bras bien tendus. Appuyer de tout son poids, bien au-dessus : ce ne sont pas les bras ni les mains qui appuient mais tout le corps. Ce sont des pressions fortes : enfoncez vos mains de 3 à 4 cm dans la poitrine, et remontez bien les mains entre chaque pression pour faire circuler le sang. Effectuez les pressions sur un rythme régulier, en comptant jusqu à 30. En alternance, on peut effectuer deux insufflations, ou bouche-à-bouche, toutes les 30 pressions. Reprendre ensuite le massage cardiaque à un rythme de 100 pressions par minute, soit presque 2 par seconde. 3 - Défibrillez à l aide d un défibrillateur automatisé externe Faciles d utilisation, les défibrillateurs sont disponibles dans de nombreux lieux publics : centres commerciaux, mairies, places, halles de marché, pharmacies Si on en dispose, on l utilise au bout de 2 minutes de massage cardiaque. S il n y en a pas à proximité, on masse sans s arrêter jusqu à l arrivée des secours. Se former dès 10 ans aux premiers secours Toute personne, dès 10 ans, peut s initier et être efficace en situation d urgence. L Initiation aux Premiers Secours (IPS) est une formation gratuite et rapide (une ou deux heures suffisent pour apprendre les bons réflexes) que de nombreux acteurs du secourisme proposent partout en France. Pour en savoir plus : (site sur le secourisme) (Croix-Rouge française) (Fédération des Secouristes Français) (Protection civile) (Ordre de Malte France) (Association nationale des premiers secours) Échos santé est une publication des Associations de Prévoyance Santé (ADPS, associations régies par la loi du 1 er juillet 1901) en partenariat avec Allianz IARD, société anonyme, entreprise régie par le code des assurances. Siège social : 87 rue de Richelieu - Paris Capital social : euros. RCS Paris Directeur délégué de la publication : Dominique Monéra. Rédaction en chef : Dominique Laïk. Allianz France, unité marketing. Tour Neptune, CC 502, 20, place de Seine, La Défense cedex. Conception, réalisation : Editoria. Photo de couverture : A. Yakovlev. Imprimeur : CSP. Magazine imprimé sur du papier sans chlore. Dépôt légal : 3 e trimestre TEM13643

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque.

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. ARRÊT CARDIAQUE : IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 2à 3% ; il est 4 à 5 fois

Plus en détail

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque.

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Arrêt cardiaque REPÈRES En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10,

Plus en détail

SE FORMER AUX GESTES QUI SAUVENT EST UN ACTE CITOYEN

SE FORMER AUX GESTES QUI SAUVENT EST UN ACTE CITOYEN Arrêt cardiaque REPÈRES ÉDITO Définition L arrêt cardiaque ou cardio-respiratoire (aussi appelé mort subite de l adulte) est dû à un trouble du rythme cardiaque, mortel en quelques minutes en l absence

Plus en détail

Se former aux. est un acte citoyen REPÈRES ÉDITO

Se former aux. est un acte citoyen REPÈRES ÉDITO Arrêt cardiaque REPÈRES ÉDITO Définition L arrêt cardiaque aussi appelé mort subite de l adulte est dû à un trouble du rythme cardiaque, mortel en quelques minutes en l absence de prise en charge. Une

Plus en détail

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque.

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Arrêt cardiaque REPÈRES En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10,

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Se former aux gestes qui sauvent est un acte citoyen

Se former aux gestes qui sauvent est un acte citoyen ARRêt cardiaque La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité de ses donateurs Se former aux gestes qui sauvent est un

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

La Grippe en questions

La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

Fiche d information sur la vaccination destinée aux parents des enfants scolarisés en collège ou en lycée

Fiche d information sur la vaccination destinée aux parents des enfants scolarisés en collège ou en lycée Fiche d information sur la vaccination destinée aux parents des enfants scolarisés en collège ou en lycée La France est confrontée à une pandémie grippale due à un virus de la famille A/H1N1 mais qui est

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS. Secourisme. Prévention des risques. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

CATALOGUE FORMATIONS. Secourisme. Prévention des risques. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible CATALOGUE FORMATIONS Secourisme Prévention des risques Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Devoir civique Mission sociale Chaque année, près de 20 000 personnes meurent d accidents

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique

Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique Communiqué de presse Paris, le 2 décembre 2014 Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique MAAF lance «Grave Pas Grave?», le premier service mobile expert d analyse

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009

GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009 GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009 GENERALITE La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse, les virus grippaux se répartissent entre différents types : A,B,C ; Seul le virus A est responsable

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur Se former aux gestes qui sauvent et apprendre à utiliser un défibrillateur L'intervention dans les premières minutes, avant l'arrivée des secours, est capitale. Connaître les bons réflexes vous aide à

Plus en détail

A healthy decision LA DOULEUR

A healthy decision LA DOULEUR A healthy decision Mieux vivre avec LA DOULEUR Tout à propos de la douleur, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Parlez-en avec votre médecin ou pharmacien. Contenu Qu est-ce que la douleur

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3

Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3 Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3 Qu est-ce que la grippe A (H1N1)? -Les grippes sont causées par des virus. Ces virus sont un peu différents les uns des autres. L

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

La grippe, comment l éviter?

La grippe, comment l éviter? La grippe, comment l éviter? Marine LARRIERE, étudiante en soins infirmiers IFSI Laxou Promotion 2014/2017 Février 2015 Sommaire Qu est-ce que la grippe? Epidémie saisonnière de 2015 Les virus de la grippe

Plus en détail

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Elena Tchoumak Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Qu est-ce que c est la tuberculose?

Qu est-ce que c est la tuberculose? Qu est-ce que c est la tuberculose? La tuberculose, souvent connu comme TB, est une maladie propagée par le microbe tuberculose. A peu près 8 millions de personnes par an sont infectées par la TB et 2

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

Campagne «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes»

Campagne «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes» Campagne «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes» DOSSIER DE PRESSE du 19 janvier 2008 Fiche 1 SOMMAIRE Lancement de la campagne annuelle d'information grand public : «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes» p.3

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

DÉPOSEZ CE DOCUMENT PAR TERRE EN PLIANT LE DOS

DÉPOSEZ CE DOCUMENT PAR TERRE EN PLIANT LE DOS Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec VOTRE DOS DÉPOSEZ CE DOCUMENT PAR TERRE EN PLIANT LE DOS Si cette simple idée vous cause des douleurs au dos, vous devriez vous empresser de lire ce document.

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche.

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. Fondation de recherche médicale reconnue d utilité publique Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. www.digestscience.com «Dans cette maladie, les symptômes et les traitements sont pénibles.

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée L Assureur paie le pourcentage indiqué ci-après du montant d assurance et selon les conditions

Plus en détail

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE.

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE. 2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS Avec le Haut Patronage de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative CANCER ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

MOI PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE

MOI PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE MOI PRÉVENTION PRÉVOYANCE LA DURABLE DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION! La MGET s engage pour tous, sur les terrains de la santé, de la prévoyance mais aussi de la prévention innovante et de l action sociale.

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur

Allianz Assurance Emprunteur Allianz Assurance Emprunteur Enfin une assurance de prêt qui s adapte à vos besoins! allianz.fr Assurance de prêt Allianz Assurance Emprunteur a reçu le Label d Excellence décerné par les Dossiers de l

Plus en détail

La prise en charge de votre schizophrénie

La prise en charge de votre schizophrénie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre schizophrénie Vivre avec une schizophrénie Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques!

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! Brochure d information En utilisant mal une ressource, elle devient inefficace! Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! z6creation.net Une initiative européenne en matière de santé. Rhume ou grippe? Pas

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI? LA MÉTHAMPHÉTAMINE est un produit stupéfiant illicite, synthétisé à partir de substances chimiques, également connu sous le nom de «crystal» ou «crystalmet», «ice»,

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE I. : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions espiration rine ne se soulèvent. «gasps» doit être considérée comme un arrêt

Plus en détail

droits des malades et fin de vie

droits des malades et fin de vie DOCUMENT à CONSERVER ET À EMPORTER si VOUS êtes HOSPITALISé droits des malades et fin de vie La loi Leonetti Le respect de la personne Le rôle de votre médecin L accès aux soins palliatifs Photo couverture

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE JOUR EN NEURO-ONCOLOGIE, SCLÉROSE EN PLAQUES ET DOULEUR CHRONIQUE ET DU CENTRE D ÉVALUATION ET DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE

Plus en détail

présente La première édition se déroulera à BELFORT le 25 septembre 2015

présente La première édition se déroulera à BELFORT le 25 septembre 2015 présente Mon cœur en Région La première édition se déroulera à BELFORT le 25 septembre 2015 Cet événement régional sera étendu au plan national avec la participation d une dizaine de régions en 2016 La

Plus en détail

Assurance maladies graves

Assurance maladies graves Assurance maladies graves Second souffle enrichi 25 maladies et chirurgies couvertes Second souffle enrichi Donnez-vous les moyens de payer les dépenses supplémentaires liées à une maladie grave Être atteint

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés»

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Texte introductif, à lire à haute voix par l enquêteur : «La question qui suit concerne les problèmes

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime :

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime : Définition - Signes L ARRÊT CARDIAQUE Une personne est en arrêt cardiaque lorsque son cœur ne fonctionne plus ou fonctionne d une façon anarchique, ne permettant plus d assurer l oxygénation du cerveau.

Plus en détail

Synthèse : analyse comparative des pratiques assurantielles dans cinq pays.

Synthèse : analyse comparative des pratiques assurantielles dans cinq pays. Synthèse : analyse comparative des pratiques assurantielles dans cinq pays. La situation en matière de pratique assurantielle dans les 5 pays ciblés par l étude (Royaume-Uni, Italie, Allemagne, Danemark

Plus en détail

DEA, 3 lettres encore trop méconnues

DEA, 3 lettres encore trop méconnues DEA, 3 lettres encore trop méconnues Trois lettres de l alphabet peu connues des professionnels de la santé. Trois lettres qui peuvent sauver la vie. D.E.A: Défibrillateur externe automatisé. Malheureusement

Plus en détail

Assurabilité des risques aggravés

Assurabilité des risques aggravés Assurabilité des risques aggravés L assurance de l emprunteur contre les risques de décès, d invalidité, d incapacité de travail et éventuellement de perte d emploi est généralement une condition nécessaire

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE L arrêt cardiaque touche en France environ 60 000 personnes par an. C est la première cause de mortalité, bien loin devant les accidents de la route (4 600 morts en 2007). C est un tueur qui tue «au hasard»,

Plus en détail

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise Global Training Conférences et Bilan prévention santé en entreprise W Sommaire l entreprise 3 Les troubles psychosociaux, Une sédentarité croissante Nos services et tarifs 4, 5 6 Les témoignages 7 Jean-François

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES!

MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES! Sous le haut patronage de MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES! Enquête inédite et Assises 2015 «Femme enceinte et environnement professionnel» Dossier de presse

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

Polyhandicap définitions présentation médicale

Polyhandicap définitions présentation médicale Polyhandicap définitions présentation médicale Dr Isabelle Hodgkinson L Escale Hôpital Femme Mère Enfant Définition Handicap grave à expressions multiples associant une déficience motrice et une déficience

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail