1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel"

Transcription

1 9 Bureaux d étude A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent leurs activités. Les secteurs d activité décrits ci-dessous ne comprennent pas dès lors systématiquement tous les pans d activité que l on retrouve sous le code Nace-Bel principal. Tableau 1: Liste des codes d activité repris sous ce secteur (Nace-Bel 2003 et 2008) Nace-Bel 2003 Nace-Bel Autres services fournis principalement aux entreprises 71 Activités d architecture et d ingénierie ; activités de contrôle et analyses techniques 74.2 Activités d architecture et d ingénierie 71.1 Activités d architecture et d ingénierie Activités d architecture et d ingénierie Activités d architecture Bureau d architecte Activités d architecture de construction Bureau de géomètre Activités d architecture d intérieur Etudes techniques et activités d ingénierie Activités d architecture d urbanisme, de paysage et de jardin Activités d ingénierie et de conseils techniques Activités d ingénierie et de conseils techniques, sauf activités des géomètres Activités des géomètres 74.3 Activités de contrôle et analyses techniques 71.2 Activités de contrôle et analyses techniques Activités de contrôle et analyses techniques Activités de contrôle et analyses techniques Autres essais et analyses techniques Autres activités de contrôle et analyses techniques Le secteur s est doté des activités d architecture d intérieur (code ) suite à l introduction de la nouvelle nomenclature d activités. 105 entreprises ont ainsi rejoint le secteur au détriment du secteur des autres services. Les établissements des prévisions météorologiques (6 entreprises) quittent par contre ce secteur pour intégrer le secteur des autres services sous le code «Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques». 350

2 2 Services l Bureaux d étude partie 2 Chiffres-clés du secteur en 2010 Tableau 2: Nombre d entreprises, d employés et d ouvriers dans le secteur et taux de couverture CPNAE/secteur privé en 2010 Secteur au sein de la CPNAE Secteur au sein du secteur privé Taux de couverture CPNAE/ secteur privé (%) Entreprises ,28% Employés ,37% Ouvriers ,00% 3 Évolution du nombre d entreprises et d employés de la CPNAE Tableau 3: Évolution du nombre d entreprises et d employés de la CPNAE de 2004 à Nace 2003 Nace 2008 Entreprises Employés Tableau 4: Évolution du nombre d entreprises et d employés de la CPNAE de 2004 à 2010, en pourcentage (Nace Nace 2008) 2007 (Nace 2008) Entreprises +3,40% +6,44% +3,56% +5,67% +0,70% -1,99% +0,49% Employés +5,04% +7,29% +11,13% -2,37% +7,83% +2,39% -0,96% Graphique 1: Évolution du nombre d entreprises et d employés de la CPNAE de 2004 à 2010 Employés Entreprises (Nace 2003) 2007 (Nace 2008)

3 4 Part du secteur dans la CPNAE Tableau 5: Part des entreprises et des employés du secteur dans l ensemble de la CPNAE, de 2004 à 2010 Part des entreprises du secteur au sein de la CPNAE Part des employés du secteur au sein de la CPNAE Nace 2003 Nace ,91% 2,97% 3,09% 3,12% 3,30% 3,35% 3,32% 3,35% 3,69% 3,82% 3,95% 4,17% 4,07% 4,31% 4,54% 4,47% B Profil des entreprises de la CPNAE 1 Répartition géographique Graphique 2: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par région en 2010 Entreprises Employés Wallonie 23% Bruxelles 11% Wallonie 14% Bruxelles 28% Flandre 66% Flandre 58% 352

4 2 Services l Bureaux d étude partie Tableau 6: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par région et par province en 2010 Région et Province Entreprises Employés Nombre d employés par Nombre % Nombre % entreprise (moyenne) Bruxelles ,31% ,89% 24,9 Flandre ,44% ,81% 9,57 Anvers ,16% ,19% 13,8 Brabant flamand 166 9,58% ,64% 11,64 Flandre occidentale 143 8,25% 761 4,19% 5,32 Flandre orientale ,48% ,92% 6,45 Limbourg ,96% ,86% 6,55 Wallonie ,25% ,31% 6 Brabant wallon 102 5,89% 792 4,36% 7,76 Hainaut 107 6,17% 424 2,34% 3,96 Liège 128 7,39% 816 4,49% 6,38 Luxembourg 19 1,10% 86 0,47% 4,53 Namur 47 2,71% 298 1,64% 6,34 Total % % Code postal inconnu Total ,23 2 Répartition selon la taille d entreprise Répartition selon la taille de l entreprise, exprimée en nombre de travailleurs occupés Graphique 3: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par taille d entreprise, exprimée en nombre de travailleurs occupés, en % 80% 0, % 0,6 500 à à % 0,4 100 à à 99 20% 0,2 20 à 49 5 à 19 0,0 0% Entreprises Employés < 5 353

5 Tableau 7: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par taille d entreprise, exprimée en nombre de travailleurs occupés, en 2010 Nombre de travailleurs occupés Entreprises Employés Nombre d employés par Nombre % Nombre % entreprise (moyenne) Moins de ,96% ,21% 1,86 5 à ,76% ,03% 9,05 20 à ,79% ,66% 29,44 50 à ,13% ,14% 67,9 100 à ,76% ,04% 147, à ,38% ,87% 344, à ,11% ,16% et plus 2 0,11% 729 3,89% 364,5 Total % % 10,23 Répartition par taille d entreprise, exprimée en nombre d employés occupés, en 2010 Graphique 4: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par taille d entreprise, exprimée en nombre d employés occupés, en % 80% 0, à % 0,6 200 à à % 0,4 50 à à 49 20% 0,2 10 à 19 5 à 9 0,0 0% Entreprises Employés < 5 354

6 2 Services l Bureaux d étude partie Tableau 8: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par taille d entreprise, exprimée en nombre d employés occupés, en 2010 Nombre d employés occupés Entreprises Employés Nombre d employés par Nombre % Nombre % entreprise (moyenne) Moins de ,68% ,35% 1,74 5 à ,29% ,69% 6,48 10 à ,79% ,74% 13,66 20 à ,79% ,65% 29,42 50 à ,97% ,95% 67, à ,76% ,52% 140, à ,44% ,34% 288, à ,27% ,75% 552,6 Total % % 10,23 3 Répartition selon le secteur d activité Graphique 5: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par sous-secteur en 2010 (Nace-Bel 2008, 4 digits) Entreprises Employés 9% 17% 8% 4% 74% 88% Activités d architecture Activités d ingénierie et de conseils techniques Autres activités de contrôle et analyses techniques 355

7 Tableau 9: Répartition des entreprises et des employés de la CPNAE par sous-secteur en 2010 (Nace-Bel 2008, 3 à 5 digits) Code Nace-Bel 2008 Entreprises Employés Nombre d employés par Nombre % Nombre % entreprise (moyenne) 71.1 Activités d architecture et d ingénierie ,82% ,04% 10, Activités d architecture ,37% 751 4,01% 2, Activités d architecture de ,46% ,03% 11,84 construction Activités d architecture d intérieur ,54% 480 2,56% 2, Activités d architecture 110 6,01% 248 1,32% 2,25 d urbanisme, de paysage et de jardin Activités d ingénierie et de conseils 15 0,82% 23 0,12% 1,53 techniques Activités d ingénierie et de ,11% ,36% 12,13 conseils techniques, sauf activités des géomètres Activités des géomètres 43 2,35% 126 0,67% 2, Autres activités de contrôle et analyses 168 9,18% ,96% 12,21 techniques Totaal % % 10,23 C Profil des employés 1 Répartition selon la catégorie d âge Graphique 6: Répartition des employés selon la catégorie d âge 28% 46% 26% Secteur au sein de la CPNAE 22% 48% 30% CPNAE totale 27% 44% 29% Secteur au sein du secteur privé 24% 41% 35% Secteur privé total 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 0% 20% 40% 60% 80% 100% Moins de 20 ans 20 à 24 ans 25 à 29 ans 30 à 34 ans 35 à 39 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus 356

8 2 Services l Bureaux d étude partie 2 Répartition selon le sexe Graphique 7: Répartition des employés selon le sexe Secteur au sein de la CPNAE 69% 31% CPNAE totale 59% 41% Secteur au sein du secteur privé 69% 31% Secteur privé total 44% 56% 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 0% 20% 40% 60% 80% 100% Hommes Femmes 3 Répartition selon le type de prestation Les différents types de prestation retenus par l ONSS sont les prestations à temps plein, à temps partiel et les autres prestations, c est-à-dire les prestations saisonnières, intérimaires ou limitées. Graphique 8: Répartition des employés selon le type de prestation Secteur au sein de la CPNAE 84% 16% CPNAE totale 80% 20% Secteur au sein du secteur privé 83% 17% Secteur privé total 64% 33% 3% 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 0% 20% 40% 60% 80% 100% Temps plein Temps partiel Autres 357

9 4 Répartition selon le type de prestation et le sexe Graphique 9: Répartition des employés selon le type de prestation et le sexe Secteur au sein de la CPNAE 92% 8% Hommes 64% 35% 1% Femmes CPNAE totale 92% 8% 64% 36% Hommes Femmes Secteur au sein du secteur privé 91% 9% 63% 37% Hommes Femmes Secteur privé total 85% 13% 48% 49% 2% 3% Hommes Femmes 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 0% 20% 40% 60% 80% 100% Temps plein Temps partiel Autres 358

10 2 Services l Bureaux d étude partie D Liste des 30 plus grandes entreprises du secteur Tableau 10: Liste des 30 entreprises occupant le plus d employés en 2010 Entreprise Code Nace-Bel 2008 Province Taille de l entreprise Nombre d employés occupés 1 Tractebel Engineering sa Bruxelles Sgs Belgium nv Anvers >= Arcadis Belgium nv Bruxelles Tuc Rail sa Bruxelles Technum - Tractebel Engineering nv Anvers Jacobs Belgie nv Anvers Grontmij Vlaanderen nv Anvers Akka Benelux sa Bruxelles Antea Belgium nv Anvers Leuven Measurements And Systems International nv Brabant flamand Square Melon International Sqm International nv Brabant flamand Grontmij Industry nv Flandre orientale Westinghouse Electric Belg. sa Brabant wallon Bureau De Controle Technique Pour La Construction Bruxelles Scrl 15 Icos Vision Systems nv Brabant flamand Eurostation nv Bruxelles Tempo-Team Projects nv Bruxelles Snc Lavalin sa Bruxelles Usg Innotiv Engineering nv Anvers Brunel Engineering Consultants nv Anvers Elia Engineering sa Bruxelles Libost Groep nv Limbourg Rockwell Automation nv Brabant flamand Vk Engineering nv Bruxelles Matis Benelux Sprl Bruxelles Arcadis Engineering & Consulting sa Arcadis E & C Bruxelles sa 27 Pdm nv Anvers Fluor Engineering nv Anvers Vincotte Environnement nv Bruxelles Matis Benelux Sprl Bruxelles

11 E Localisation des employés et des principales entreprises du secteur Répartition géographique des employés selon le siège principal de l entreprise et localisation des 30 entreprises occupant le plus d employés en

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 12 Location A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 6 Construction A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

15 Tourisme, culture et sport

15 Tourisme, culture et sport Services l Tourisme, culture et sport partie 15 Tourisme, culture et sport A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 2 Services l Autres services partie 21 Autres services A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels

Plus en détail

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION SECTEUR DE LA CONSTRUCTION Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments

Plus en détail

PHoto sectorielle 2012 construction

PHoto sectorielle 2012 construction Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments résidentiels et non résidentiels

Plus en détail

PHOtO sectorielle 2012 autres services

PHOtO sectorielle 2012 autres services autres services Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 55 Hébergement 56 Restauration 63 Services d'information 63.9 Autres services d'information 72 Recherche-développement scientifique

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

FAQ PRECAD PARCELLES

FAQ PRECAD PARCELLES FAQ PRECAD PARCELLES Qu entendons-nous par «arrêtés Precad»?... 2 Dans quel cas faut-il introduire une demande d identifiant(s) parcellaire(s) réservé(s)?... 2 L arrêté est-il d application pour un acte

Plus en détail

office national de sécurité sociale Estimations rapides de l emploi salarié (ONSS) pour le troisième trimestre 2014

office national de sécurité sociale Estimations rapides de l emploi salarié (ONSS) pour le troisième trimestre 2014 office national de sécurité sociale Estimations rapides de l emploi salarié (ONSS) pour le troisième trimestre 2014 Document publié sous l égide du Collège des administrateurs généraux des Institutions

Plus en détail

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref Bourse ZA février 2015 1 partenaires du Crédit Foncier Agenda > Le Crédit Foncier en bref > Règles générales d acceptation > Nos formules spécifiques > Nos points forts > Contacts 2 2 partenaires du Crédit

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

STATISTIQUES ANNUELLES DES PROFESSIONNELS DES SOINS DE SANTÉ EN BELGIQUE NOMBRE DE PROFESSIONNELS AU 31/12/2010 ET INFLUX 2010

STATISTIQUES ANNUELLES DES PROFESSIONNELS DES SOINS DE SANTÉ EN BELGIQUE NOMBRE DE PROFESSIONNELS AU 31/12/2010 ET INFLUX 2010 STATISTIQUES ANNUELLES DES PROFESSIONNELS DES SOINS DE SANTÉ EN BELGIQUE NOMBRE DE PROFESSIONNELS AU 31/12/2010 ET INFLUX 2010 Bruxelles, août 2011 V 1.0 COLOPHON Groupe de travail Statan: Joseph Borgions,

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Rémunération des fonctionnaires fédéraux

Rémunération des fonctionnaires fédéraux Rémunération des fonctionnaires fédéraux Comparaison avec le secteur privé et le secteur public Team Politique des Rémunérations et des Carrières SPF P&O Février 2014 Table des matières Résumé analytique...

Plus en détail

Absentéisme dans le secteur privé

Absentéisme dans le secteur privé whitepaperavril 2011 Absentéisme dans le secteur privé Benchmark Belgique 2010 Tendance générale : un positivisme prudent Entreprises confrontées au risque de la culture de l absentéisme Quelques conseils

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Service maladies infectieuses dans la population générale ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Situation au 31 décembre ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Ce

Plus en détail

Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport

Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport INSTITUT BELGE DES ORGANISATEURS DE TRANSPORT asbl Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport D//10.552/8

Plus en détail

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance Bienvenue Salon du crédit et de l assurance 19 février 2013 Présentation Crédit hypothécaire 1. Elantis en 2013 2. Bienvenue ELZA 3. Avantages 4. Coming soon 5. Service 5 étoiles Crédit à la consommation

Plus en détail

Evaluation du régime des titresservices pour les services et emplois de proximité 2011

Evaluation du régime des titresservices pour les services et emplois de proximité 2011 Evaluation du régime des titresservices pour les services et emplois de proximité 2011 Rapport final A la demande du: Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, Direction de l intégration

Plus en détail

La démographie des entreprises

La démographie des entreprises La démographie des entreprises Fabienne Verduyn Introduction Le présent article procède à une analyse des évolutions démographiques des entreprises belges entre 2001 et. À l image de la démographie classique,

Plus en détail

La Sécurité Sociale en Belgique

La Sécurité Sociale en Belgique La Sécurité Sociale en Belgique Préface Peu de personnes savent précisément en quoi consiste la sécurité sociale. Pourtant, grâce à ce système, nous pouvons compter sur plusieurs institutions qui garantissent

Plus en détail

Note explicative concernant le tableau récapitulatif des candidats par élection et par circonscription

Note explicative concernant le tableau récapitulatif des candidats par élection et par circonscription 1/14 Note explicative concernant le tableau récapitulatif des par élection et par circonscription PARTIE I. VOTE AUTOMATISE PRESENTATION DES ECRANS pour la Wallonie et la Région de Bruxelles-Capitale (à

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène lors du contrôle d un établissement actif dans la chaîne alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène lors du contrôle d un établissement actif dans la chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Brochure d information destinée à d autres services d inspection que ceux de l AFSCA, qui effectuent des contrôles dans des établissements où sont

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D ÉVALUATION DE LA LOI DU 3 AVRIL 1990 RELATIVE À L INTERRUPTION DE GROSSESSE (Loi du 13 août 1990)

COMMISSION NATIONALE D ÉVALUATION DE LA LOI DU 3 AVRIL 1990 RELATIVE À L INTERRUPTION DE GROSSESSE (Loi du 13 août 1990) COMMISSION NATIONALE D ÉVALUATION DE LA LOI DU 3 AVRIL 1990 RELATIVE À L INTERRUPTION DE GROSSESSE (Loi du 13 août 1990) RAPPORT À L ATTENTION DU PARLEMENT 1 janvier 2008 31 décembre 2009 Août 2010 TABLE

Plus en détail

Consignes pour compléter le dossier chèques formation à la création

Consignes pour compléter le dossier chèques formation à la création Consignes pour compléter le dossier chèques formation à la création Utilisez toujours un bic bleu ou noir (pas de stylo plume) Il est indispensable de répondre à chaque question (exceptions pour la «date

Plus en détail

CADRE 1 : IDENTIFICATION DU PORTEUR DE PROJET N (RESERVE A EDENRED )

CADRE 1 : IDENTIFICATION DU PORTEUR DE PROJET N (RESERVE A EDENRED ) CADRE 1 : IDENTIFICATION DU PORTEUR DE PROJET N (RESERVE A EDENRED ) Prénom :. Nom :. Date de naissance :.. /.. /.... Nationalité :. Sexe : Féminin Masculin Rue :... N :.. Boîte :. Code postal :.. Localité

Plus en détail

CEFORA 2002. Tous droits réservés.

CEFORA 2002. Tous droits réservés. Bureaux d intérim Bureaux d intérim 2 SEGMENT EMPLOYE CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur

Plus en détail

RÈGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «Donnez un coup de vert à votre environnement»

RÈGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «Donnez un coup de vert à votre environnement» RÈGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «Donnez un coup de vert à votre environnement» Généralités 1. L appel à projets «Donnez un coup de vert à votre environnement» est organisé par la coopérative Cera scrl (ci-après

Plus en détail

FAQ Contribution AFSCA pour les agriculteurs

FAQ Contribution AFSCA pour les agriculteurs FAQ Contribution AFSCA pour les agriculteurs 1. Qu est-ce que la contribution à l AFSCA? Les contributions sont perçues annuellement dans les secteurs qui sont actifs au sein de la chaîne alimentaire ou

Plus en détail

Bureaux d étude Décembre 2003

Bureaux d étude Décembre 2003 Bureaux d étude Décembre 2003 CEFORA 2003. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent

Plus en détail

que faire? Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be

que faire? Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be Société Coopérative d Assurances contre les Accidents, l Incendie, la Responsabilité Civile

Plus en détail

Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013

Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013 Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013 Méthodologie Enquête génération Y Méthodologie Enquête en ligne menée à la demande d ERGO Insurance SA par le bureau d étude ivox, entre mai et juin

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 Quel salaire pour quel travail? Les facteurs qui déterminent le salaire Combien gagne le Belge moyen? Quelles sont les professions les plus intéressantes

Plus en détail

Top Sectoriel. Services informatiques et logiciels

Top Sectoriel. Services informatiques et logiciels Top Sectoriel Services informatiques et logiciels Top Sectoriel Services informatiques et logiciels - Trends Top - 02 août 2012 Table des matières Introduction 3 Aperçu des sociétés analysées 4 Liste alphabétique

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée AEDIFICA Société anonyme Société immobilière réglementée publique de droit belge Siège social : Avenue Louise 331-333, 1050 Bruxelles Numéro d entreprise : 0877.248.501 (RPM Bruxelles) (la «Société») Accord

Plus en détail

ANNEXE 1.D Faillites à Schaerbeek

ANNEXE 1.D Faillites à Schaerbeek ANNEXE 1.D Faillites à Schaerbeek Schaerbeek : Faillites au 31 Décembre 2005 (avec l aimable collaboration de la NV Graydon) Guichet d Economie Locale de Schaerbeek Fondé en 2001 par Etienne Noël, Échevin

Plus en détail

Construction Juin 2004

Construction Juin 2004 Construction Juin 2004 CEFORA 2004. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent toujours

Plus en détail

Les prix de l immobilier continuent leur progression

Les prix de l immobilier continuent leur progression DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 25 aôut 28 Les prix de l immobilier continuent leur progression - chiffres provisoires 28 - Pendant le premier semestre 28,

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

Insatisfaction croissante envers le supérieur

Insatisfaction croissante envers le supérieur Insatisfaction croissante envers le supérieur Diriger de façon convaincante et entraînante a le plus d'effet sur la satisfaction Les Flamands pour la première fois moins satisfaits Bruxelles, le 6 octobre

Plus en détail

Table des matières. Rapport PME Belgique 2013

Table des matières. Rapport PME Belgique 2013 JANVIER 2014 Une publication de UNIZO vzw, de l UCM et de Graydon Belgium nv Redaction Gilles Vandorpe (Coordinateur Recherche UNIZO- Service d Etudes) Charlie Tchinda (Economiste-Statisticien UCM Service

Plus en détail

ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013

ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013 ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013 Documentation de base FEVIA - Fédération de l industrie alimentaire asbl Avenue des Arts 43 1040 Bruxelles ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE

Plus en détail

Consignes pour compléter le dossier chèques formation à la création

Consignes pour compléter le dossier chèques formation à la création Consignes pour compléter le dossier chèques formation à la création Utilisez toujours un bic bleu ou noir (pas de stylo plume). Il est indispensable de répondre à chaque question (exceptions pour la «date

Plus en détail

Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national

Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national Votre lettre du Vos références Nos références Zaventem - - SLFP-MD-SEPA Date de la poste Objet: Votre demande d affiliation via notre site internet

Plus en détail

INSCRIPTION AU DISPOSITIF DES CHEQUES-FORMATION A LA CREATION D ENTREPRISE

INSCRIPTION AU DISPOSITIF DES CHEQUES-FORMATION A LA CREATION D ENTREPRISE INSCRIPTION AU DISPOSITIF DES CHEQUES-FORMATION A LA CREATION D ENTREPRISE Vous souhaitez créer votre entreprise ou devenir indépendant, mener à bien un projet qui vous tient à cœur. Vous avez la motivation,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION CELLULE AIDES DIRECTES AGENCE DE STIMULATION ECONOMIQUE SOMMAIRE PARTIE 1 PRÉSENTATION DES DISPOSITIFS....5 I. BOURSES DE PREACTIVITE...5

Plus en détail

Banque nationale de Belgique, Bruxelles

Banque nationale de Belgique, Bruxelles Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives et non commerciales est autorisée avec mention de la source.

Plus en détail

«Transmettre, le défi de la continuité!»

«Transmettre, le défi de la continuité!» UCM NATIONAL SERVICE D ETUDES Eric Ausloos/Belpress.com «Transmettre, le défi de la continuité!» ENQUETE SUR LA TRANSMISSION D ENTREPRISE AUPRES DES ENTREPRENEURS FRANCOPHONES Octobre 2013 E RÉALISÉE EN

Plus en détail

Memopharma. A qui le gant? NEWS. Périodique d assurances pour pharmaciens. Mai 2002

Memopharma. A qui le gant? NEWS. Périodique d assurances pour pharmaciens. Mai 2002 23 Memopharma Périodique d assurances pour pharmaciens Mai 2002 Tous les membres de la Caisse de Prévoyance des Pharmaciens sont invités aux Assemblées Générales Extraordinaire et Ordinaire dont voici

Plus en détail

Tableau 9 - Liste des commissions paritaires

Tableau 9 - Liste des commissions paritaires Tableau 9 - Liste des commissions paritaires Numéro Libellé 100 Commission paritaire auxiliaire pour ouvriers (non constituées, étant donné que le président, le viceprésident et les 101 Commission nationale

Plus en détail

ING Focus. Faillites : la face cachée de la reprise. N 2011-1 7 mars 2011

ING Focus. Faillites : la face cachée de la reprise. N 2011-1 7 mars 2011 ECONOMIC RESEARCH ING FOCUS July 20 N 2011-1 mars 2011 Croissance du PIB 2% 1% 0% -1% -2% -3% -4% 2009 20 2011 2012 BE EZ Source: Thomson Reuters, ING Inflation 4,0% 3,0% 2,0% 1,0% 0,0% -1,0% 2009 20 2011

Plus en détail

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes ETAT DE LA SITUATION 2007 V1.1 Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Bruxelles, octobre 2008 1. Les Kinésithérapeutes

Plus en détail

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social 1. Arrivées des Néerlandais selon la région de 21 à 29 Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social Evolution des arrivées du marché néerlandais à Bruxelles de 21

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 215 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 214-8 215-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.243.845 6.222.5 -,3

Plus en détail

Fonctions donnant accès au Private Search ( lire- modifier- donner mandat)

Fonctions donnant accès au Private Search ( lire- modifier- donner mandat) Fonctions donnant accès au Private Search ( lire- modifier- donner mandat) Les entreprises personnes physiques Fondateur de l entreprise personne physique Représentant légal du fondateur de l entreprise

Plus en détail

L épicerie sociale: U n pr p oj o et d d aide d alime m nt n aire

L épicerie sociale: U n pr p oj o et d d aide d alime m nt n aire L épicerie sociale: Un projet d aide alimentaire Le Contexte > Partout en Belgique, un nombre croissant de familles doivent passagèrement ou plus durablement faire face à des soucis matériels ou financiers

Plus en détail

UTILISATION TERRAINS DE BIVOUAC MILITAIRES PAR DES MOUVEMENTS DE JEUNESSE (version Août 14)

UTILISATION TERRAINS DE BIVOUAC MILITAIRES PAR DES MOUVEMENTS DE JEUNESSE (version Août 14) FLANDRE OCCIDENTALE Oedelem Quartier Ryckevelde Commandement militaire 050/36.62.11 - srtprovcomdwvl@mil.be 2 zones de bivouac Installation par et au frais du demandeur Lange Janweg Kuiperstraat 21 1,10

Plus en détail

La brique en chiffres

La brique en chiffres Direction générale Statistique et Information économique http://www.statbel.fgov.be La brique en chiffres Chiffres clés de la construction et de l immobilier 2013 Direction générale Statistique et Information

Plus en détail

Vous êtes reconnu réfugié en Belgique

Vous êtes reconnu réfugié en Belgique FR Vous êtes reconnu réfugié en Belgique Vos droits et vos obligations Éditeur responsable: Dirk Van den Bulck Cette brochure a été rédigée en janvier 2009 par le Commissariat général aux réfugiés et aux

Plus en détail

LA FABRICATION DES PATES ALIMENTAIRES

LA FABRICATION DES PATES ALIMENTAIRES LA FABRICATION DES PATES ALIMENTAIRES SYNTHESE P3 SYNTHESE LA FABRICATION DE PATES ALIMENTAIRES Un échantillon d entreprises a été constitué au niveau wallon. Les résultats obtenus auprès des entreprises

Plus en détail

Statistiques. Centrale des crédits aux particuliers - 2010

Statistiques. Centrale des crédits aux particuliers - 2010 Statistiques Centrale des crédits aux particuliers - 2010 Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives

Plus en détail

Etapes importantes dans l histoire politique de la Belgique et dans la formation de l Etat belge

Etapes importantes dans l histoire politique de la Belgique et dans la formation de l Etat belge Etapes importantes dans l histoire politique de la Belgique et dans la formation de l Etat belge Les dossiers de RoSa expliquent la situation des femmes en Flandre. Il s agit d une série de dossiers sur

Plus en détail

RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 %

RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 % RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 % Brochure ECO 2013 Belgique - France ISSO CERTIFIED POURQUOI UNE CHALEUR VERTE? NOUS NE POUVONS PLUS L ÉVITER : LE CLIMAT GÉMIT

Plus en détail

Aline van den Broeck. Octobre 2005

Aline van den Broeck. Octobre 2005 Question de Question de Octobre 2005 Aline van den Broeck Quelques lignes d'intro De toute évidence, notre modèle de croissance et de consommation accroît le risque de précarisation des personnes les plus

Plus en détail

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE?

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE? DGO4 COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE? Notice explicative à l'attention du demandeur (mai 2010) DEPARTEMENT DU LOGEMENT Rue des Brigades d'irlande, 1 5100 NAMUR 081/33.22.55

Plus en détail

AGRONOMIE. Type court. Type long. Spécialisation. Répertoire des formations organisées en Hautes Ecoles. Agronomie. Agronomie des régions chaudes

AGRONOMIE. Type court. Type long. Spécialisation. Répertoire des formations organisées en Hautes Ecoles. Agronomie. Agronomie des régions chaudes Notice d utilisation : les lettres et chiffres renvoient aux répertoires des Hautes écoles numérotées par province => B : Bruxelles et Brabant, H : Hainaut, L : Liège, N : Namur et Luxembourg AGRONOMIE

Plus en détail

T andis que le flux de travailleurs frontaliers de la

T andis que le flux de travailleurs frontaliers de la T andis que le flux de travailleurs frontaliers de la Belgique vers la France s est stabilisé depuis une dizaine d années aux environs de 5 500, le flux inverse ne cesse de progresser depuis 1987, en particulier

Plus en détail

Terrains de bivouac et tentes

Terrains de bivouac et tentes Terrains de bivouac et tentes Terrain de bivouac Votre mouvement de jeunesse cherche un chouette endroit pour y installer un camp? Peut être la Défense est elle en mesure de vous aider. La liste ci dessous

Plus en détail

Les indicateurs de l Observatoire Wallon de la Santé. Consommation et offre de soins

Les indicateurs de l Observatoire Wallon de la Santé. Consommation et offre de soins Les indicateurs de l Observatoire Wallon de la Santé Consommation et offre de soins 1 Sommaire CONTACT AVEC UN DENTISTE 3 RECOURS AUX SOINS INFIRMIERS À DOMICILE 7 CONTACT AVEC UN MÉDECIN GÉNÉRALISTE..

Plus en détail

Dossier d opportunité Tuyauteur. Service Études et Statistiques

Dossier d opportunité Tuyauteur. Service Études et Statistiques Dossier d opportunité Tuyauteur Service Études et Statistiques Table des matières Table des matières... 2 I. Introduction... 3 II. Etude de l opportunité Tuyauteur... 4 A. L opportunité par rapport à l

Plus en détail

PRECOMPTE PROFESSIONNEL. à partir du 1 janvier 2015. www.cgslb.be

PRECOMPTE PROFESSIONNEL. à partir du 1 janvier 2015. www.cgslb.be PRECOMPTE PROFESSIONNEL à partir du 1 janvier 2015 www.cgslb.be E.R. : Jan Vercamst Boulevard Poincaré 72-74 1070 Bruxelles 2015/02 Précompte professionnel à partir du 1er janvier 2015 Les barèmes du précompte

Plus en détail

touristique et entreprises de divertissements et de loisirs

touristique et entreprises de divertissements et de loisirs Tourisme : agences de voyages, touropérateurs, services d information touristique et entreprises de divertissements et de loisirs CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit

Plus en détail

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Objectifs Missions - Publics Objectifs et missions Favoriser l

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI ÉDITO CHIFFRES ET COMMENTAIRES DONNÉES DE MARS 2015 LE TRAVAIL INTÉRIMAIRE EN WALLONIE CHIFFRES-CLÉS AU SOMMAIRE

MARCHÉ DE L EMPLOI ÉDITO CHIFFRES ET COMMENTAIRES DONNÉES DE MARS 2015 LE TRAVAIL INTÉRIMAIRE EN WALLONIE CHIFFRES-CLÉS AU SOMMAIRE MARCHÉ DE L EMPLOI CHIFFRES ET COMMENTAIRES DONNÉES DE MARS 2015 LE TRAVAIL INTÉRIMAIRE EN WALLONIE ÉDITO Le développement économique et social de la Wallonie passe notamment par une meilleure compréhension

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,2 % 5,4 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,2 % 5,4 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 213 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 212-8 213-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.216.65 6.242.148 +,4

Plus en détail

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d Faillites à Schaerbeek et démographie d des sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d locale de Schaerbeek Guichet d Economie d Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne

Plus en détail

Etude. 31 décembre 2012. Rapport annuel 2012 : Evolutions du paysage entrepreneurial belge

Etude. 31 décembre 2012. Rapport annuel 2012 : Evolutions du paysage entrepreneurial belge Etude 31 décembre 2012 Rapport annuel 2012 : Evolutions du paysage entrepreneurial belge Index 1 Résumé... 4 1.1 Constitutions et cessations... 4 1.2 Faillites... 5 2 Constitutions de nouvelles entreprises...

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS «BOOSTEZ VOTRE BUSINESS» - BNP PARIBAS FORTIS SA 2015

RÈGLEMENT DU CONCOURS «BOOSTEZ VOTRE BUSINESS» - BNP PARIBAS FORTIS SA 2015 RÈGLEMENT DU CONCOURS «BOOSTEZ VOTRE BUSINESS» - BNP PARIBAS FORTIS SA 2015 1. Généralités Le concours en ligne "BOOSTEZ VOTRE BUSINESS" est organisé par BNP Paribas Fortis SA, Montagne du Parc 3, 1000

Plus en détail

LA BISCOTTERIE-BISCUITERIE EN REGION WALLONNE

LA BISCOTTERIE-BISCUITERIE EN REGION WALLONNE LA BISCOTTERIE-BISCUITERIE EN REGION WALLONNE SYNTHESE P3 SYNTHESE LA BISCOTTERIE-BISCUITERIE EN REGION WALLONNE La «biscotterie biscuiterie», compte en Région wallonne 9 établissements soit 0,5% des établissements

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée AEDIFICA Société anonyme Société immobilière réglementée publique de droit belge Siège social : Avenue Louise 331-333, 1050 Bruxelles Numéro d entreprise : 0877.248.501 (RPM Bruxelles) (la «Société») Acquisition

Plus en détail

GUIDE DE L ARCHITECTE

GUIDE DE L ARCHITECTE GUIDE DE L ARCHITECTE SOMMAIRE GUIDE DE L ARCHITECTE PRÉFACE 11 CHAPITRE 1 : L ORDRE DES ARCHITECTES 13 1. LES PRINCIPALES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES 14 2. LA MISSION DE L ORDRE 15 3.

Plus en détail

Hygiène du personnel au sein des établissements de la chaîne alimentaire. Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire

Hygiène du personnel au sein des établissements de la chaîne alimentaire. Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Brochure d information destinée aux personnes employées dans les établissements où sont manipulées des denrées alimentaires Certificat médical

Plus en détail

marmaille des musées à vivre en famille! Plan d actions de communication et de promotion 2016

marmaille des musées à vivre en famille! Plan d actions de communication et de promotion 2016 & marmaille des musées à vivre en famille! co Plan d actions de communication et de promotion 2016 Communication globale Communication globale Axe 1: Papier Création, impression et diffusion d une brochure

Plus en détail

LA BOULANGERIE-PATISSERIE EN REGION WALLONNE

LA BOULANGERIE-PATISSERIE EN REGION WALLONNE LA BOULANGERIE-PATISSERIE EN REGION WALLONNE SYNTHESE P3 SYNTHESE LA BOULANGERIE-PATISSERIE EN REGION WALLONNE L emploi en croissance au niveau de la Belgique, décroît en Région wallonne. La Région wallonne

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/264 DÉLIBÉRATION N 11/007 DU 11 JANVIER 2011, MODIFIÉE LE 3 AVRIL 2012 ET LE 4 SEPTEMBRE 2012, RELATIVE À LA COMMUNICATION

Plus en détail

Chiffres clés de l immobilier

Chiffres clés de l immobilier Direction générale Statistique et Information économique Numéro d entreprise: 0314.595.348 http://www.economie.fgov.be - http://www.statbel.fgov.be Chiffres clés de l immobilier Prix de l immobilier Au

Plus en détail

VILLE DE LIEGE. Statistiques démographiques de la Ville de Liège

VILLE DE LIEGE. Statistiques démographiques de la Ville de Liège VILLE DE LIEGE Statistiques démographiques de la Ville de Liège Données au 1 er janvier 2003 Analyse des mouvements de la population au cours de l année 2002 Echevinat de l Etat civil et de la Population

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SPECIALISE SECTION 3. LES CERTIFICATS DELIVRES FIN 2010-2011 3.1. Niveau primaire spécialisé

ENSEIGNEMENT SPECIALISE SECTION 3. LES CERTIFICATS DELIVRES FIN 2010-2011 3.1. Niveau primaire spécialisé 3.1. Niveau primaire spécialisé Tableau 3.1.1. CEB délivrés à l'issue du niveau primaire par région, province, arrondissement et par réseau, sexe Région Bruxelles- Capitale Total Communauté française Officiel

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels Parcours de formation qualifiante possibles La CCW à votre service Les fonds sectoriels La cellule emploi-formation de la CCW AIDES Automne 2012 Jeunes de 15 à 18 ans Des questions sur l emploi et la formation?

Plus en détail

Si vous avez déjà accès à une application fédérale comme par exemple «Tax-On-Web», vous ne devez plus vous authentifier sur votre profil en ligne.

Si vous avez déjà accès à une application fédérale comme par exemple «Tax-On-Web», vous ne devez plus vous authentifier sur votre profil en ligne. 1 Introduction Ce manuel est destiné à vous aider, en tant qu utilisateur du «Private Search, à accéder à l application ainsi qu à créer une unité d établissement pour une ASBL ou une entreprise noncommerciale

Plus en détail

Certificat énergie. Enquête

Certificat énergie. Enquête Certificat énergie 55 000 certificats de performance énergétique ont déjà été établis en Wallonie Le certificat de performance énergétique des bâtiments indique la consommation d énergie d un logement.

Plus en détail

Chiffres clés de l immobilier

Chiffres clés de l immobilier Direction générale Statistique et Information économique Numéro d entreprise: 314.595.348 http://www.economie.fgov.be - http://www.statbel.fgov.be Chiffres clés de l immobilier Prix de l immobilier Au

Plus en détail

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002.

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. Le diagnostic de la tuberculose bovine La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. 1. Tuberculination Dans la première phase d une infection de tuberculose bovine (Mycobacterium

Plus en détail

Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège. La Pie Rouge mixte

Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège. La Pie Rouge mixte Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège La Pie Rouge mixte Origine de la race La situation géographique de la Belgique au milieu de l Europe Occidentale a toujours favorisé un brassage important tant

Plus en détail

e-mail: info@admb.be www.admb.be Tél. 050/474 111 Fax 050/474 479

e-mail: info@admb.be www.admb.be Tél. 050/474 111 Fax 050/474 479 SCHOOL ADMB accompagne et aide les entreprises, les indépendants et les particuliers dans tous les domaines de la législation sociale et de la gestion des ressources humaines. e-mail: info@admb.be www.admb.be

Plus en détail

Dossier Sectoriel Industrie Manufacturière

Dossier Sectoriel Industrie Manufacturière 13/01/2008 Dossier Sectoriel Industrie Manufacturière Bruxelles Formation Division Etudes et Développement Service Etudes et Statistiques Table des matières I. Introduction... 4 II. Présentation générale

Plus en détail

Marché du travail et revenus des ménages à Bruxelles : quelle évolution à moyen terme?

Marché du travail et revenus des ménages à Bruxelles : quelle évolution à moyen terme? 02 Février 2014 Marché du travail et revenus des ménages à Bruxelles : quelle évolution à moyen terme? Pierre-François Michiels Alors que les signes d une reprise modérée de l activité économique semblent

Plus en détail

Dix ans de «Baromètre coûts hospitaliers»

Dix ans de «Baromètre coûts hospitaliers» Dix ans de «Baromètre coûts hospitaliers» Jean-Marc Laasman Leila Maron Jérôme Vrancken Bruxelles, le 26 novembre 2013. Près de dix ans après la publication de son premier «Baromètre coûts hospitaliers»,

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail