Chiens démineurs. Au cours de cette année, nous voulons amasser les fonds nécessaires pour entrainer cinq chiens supplémentaires.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chiens démineurs. Au cours de cette année, nous voulons amasser les fonds nécessaires pour entrainer cinq chiens supplémentaires."

Transcription

1 Chiens démineurs Le programme Chiens démineurs a commandité jusqu'à date l'entrainement et le travail de 9 chiens dont : Alex, Fanny, Nightingale, Pax, Layla, Rémi, Louis, Trooper, et Victor. Nos partenaires canins et leurs maîtres travaillent présentement en Bosnie/Herzégovine et l'on envisage utiliser quelques uns d'entre eux au nord de l'afghanistan. Aucun des chiens entrainés au Canada n'ont été tués ou blessés dans les champs de mines. Le saviez-vous? Les chiens ont un sens de l'odora à une convergence de près de 100 millions de fois plus profonde que celle de l'être humain. Ils reconnaissent une goute de sang dans cinq pintes d'eau! Au cours de cette année, nous voulons amasser les fonds nécessaires pour entrainer cinq chiens supplémentaires. Les chiens détecteurs de mines (CDM) peuvent accélérer le travail manuel de 10 fois. Si un démineur manuel peut couvrir 100 mètres carrés par jour, un CDM l'accroit de 1000 mètres carrés par jour. Ces bêtes incroyables sont remarquablement douées pour détecter les mines sans en faire contact. Elles reniflent la charge explosive. Nos chiens détecteurs Trooper Fut nommé en l'honneur d'un bienfaiteur d'une importance capitale : l'école Crestwood d'edmonton. Victor Fut nommé en l'honneur de l'inspecteur Victor Josey de la PMRC grâce à son rôle de gardien de la paix internationale. Les détails se trouvent à la section gardiens de la paix de ce site Web. Rémi Fut nommé en l'honneur de Rémi Bujold, président de la Fondation des mines terrestres canadiennes des années 2001 à 2006.

2 Louis Fut nommé en l'honneur du constable Louis Gignac des policiers de la ville de Québec grâce à son rôle de gardien de la paix internationale. Les détails se trouvent à la section gardiens de la paix de ce site Web. Layla Fut nommé par un étudiant d'une école qui appuie l'entrainement CDM. Nightingale Fut nommé en l'honneur d'un bienfaiteur d'une importance capitale : la maison Nightingale de l'école Elmwood à Ottawa. Pax Fut nommé par une jeune fille de Toronto, gagnante du concours : " Nommez-moi! " et principalement subventionné par le Programme des jeunes ambassadeurs pour l'action contre les mines. Alex et Fanny Fut nommé par le bienfaiteur d'une importance capitale - Three Dog Bakery. Pourquoi des chiens? Les chiens détecteurs de mines (CDM) peuvent accélérer le travail manuel d'environ 10 fois. Si un démineur manuel peut couvrir 100 mètres carrés par jour, en ajoutant un CDM, le taux est accru jusqu'à 1000 mètres carrés par jour. La sécurité de nos partenaires canins est de premier ordre. Aucun des chiens entrainés au Canada ont été tués ou blessés dans les champs de mines. Le Déminage canin a pour but de faciliter l'entrainement de bergers allemands ordinaires pour en faire des chiens démineurs extraordinaires. Ces bêtes incroyables sont remarquablement douées pour détecter les mines sans en faire contact. Elles reniflent la charge explosive. Aucun des chiens entrainés au Canada ont été tués ou blessés dans les champs de mines. Une variété d'animaux ont été utilisés pour détecter les mines y inclus des rats et des abeilles. Malgré certains avantages, nul n'apporte le rendement et l'efficacité des chiens.

3 Entrainement CDM Saviez-vous? Le Corps de déminage international canadien s'avère le plus renommé des organismes d'entrainement CDM au monde. La majeure partie de l'entrainement se situe en Bosnie et en Herzégovine. L'entrainement de nos chiens détecteurs de mines se fait sous la direction du Corps de déminage international canadien (CDIC). L'entrainement a pour but de mettre au point le reniflement de la charge explosive. Pour en savoir plus au sujet du CDIC voyez le site Web s L'entrainement commence comme la plupart des entrainements de chiens. Pour trouver les explosifs on commence par un jeu aussi simple que de chercher la balle. Le chien et le dresseur échelonnent des situations de plus en plus difficiles. Le chien est récompensé par l'enthousiasme et les louanges du dresseur. On entraine le chien à indiquer un explosif en s'assoyant calmement tout près du lieu de la découverte. Normalement, les chiens et les dresseurs travaillent dans une surface divisée en carroyages de 10 mètres. Ces carroyages sont établis par des démineurs manuels qui forment une voie d'accès d'environ un mètre de large autour du secteur de travail. Les chiens et dresseurs travaillent en équipe. Chaque chien est sur une lèche et va au sens contraire du vent de son dresseur. Il traverse ainsi le carroyage. Si un chien indique la présence d'un explosif, l'endroit est marqué et une autre équipe traverse le même carroyage 3 heures plus tard. C'est là que toute artillerie est enlevée manuellement ou mécaniquement. On se trompe rarement. Le niveau de sécurité est très élevé et les équipes trouvent les mines avant que des gens soient blessés. Les chiens détecteurs de mines s'avèrent le plus efficaces lorsqu'il s'agit de mines non métalliques ou enrobées de plastique. Ces mines sont difficiles à trouver avec la technologie conventionnelle de détecteurs de métal. La technologie conventionnelle a aussi moins de succès quand le sol contient des substances métalliques. Les chiens détecteurs peuvent être utilisés dans des lieux inaccessibles aux engins larges et pesants. Grâce à leur découverte efficace et précise des champs de mines, les équipes de chiens et dresseurs réduisent sensiblement le temps et les ressources nécessaires aux sondages et aux déminages mécanique et manuel.

4 Rencontrez nos chiens Saviez-vous? Les museaux des chiens sont toujours mouillés. Nous croyons que cette couche d'humidité agit un peu comme du Velcro, attrapant des molécules de flair quand ils passent. En complot avec la mucosité collante des passages nasals, ce processus permet aux chiens d'accumuler et de conserver un grand nombre de molécules. Comme le lien d'amitié et de confiance qui existe entre un chien et son maître, le lien entre un chien CDM et son dresseur est très fort. Ceci est important car ils auront à travailler en équipe pour une période minimum de 5 ans. En plus, ils la responsabilité mutuelle de leur survie Puisque la recherche des explosifs est un jeu pour le chien, le dresseur doit être vigilant de toutes instabilités de mouvements. Comme nous tous, les chiens peuvent quelques fois s'ennuyer, êtres malades, ou peuvent même avoir une journée contrariée. Les dresseurs doivent s'assurer que les chiens restent en bonne forme afin d'accomplir une tâche équilibrée. L'agencement des chiens et des dresseurs de tempéraments compatibles est d'une importance capitale. Les chiens démineurs sauvent des vies.

5 Équipe numéro un : Alex et Zarko ALEX Droits de renommée : A rencontré la reine Elizabeth II à Toronto en octobre Il fut aussi interviewé à l'émission Canada AM! Patronage : Three Dog Bakery Nom : Zarko Bundincic Date de naissance : le 23 avril, 1973 Adresse : Trebinje Membres de la famille : Mère, père, épouse. Intérêts : Les sports, la science, les langues étrangères. Équipe numéro trois : Pax et Miljan PAX Droits de renommée : Reçut son nom par l'intermédiaire du concours : " Nommez-moi! " gagné par Ally de Toronto. Patronage : le Programme des jeunes ambassadeurs pour l'action contre les mines et des écoles d'un bout à l'autre du Canada. Nom : Miljan Zirojevic Nationalité: Serbe Date de naissance : le 22 février 1980 Adresse : Vojkovici 245 A, Sarajevo S. Membres de la famille : Père, mère, sœur Intérêts : Le football et le basketball Équipe numéro deux : Fanny et Zeljko FANNY Origine: Hongrie Race: Berger allemand Patronage: Three Dog Bakery Nom: Zeljko Danilovic Date de naissance: le 2 octobre, 1979 Adresse : Trebinje Membres de la famille : Père, mère, sœur. Intérêts: La musique, la camaraderie. Équipe numéro quatre : Nightingale et Damir NIGHTINGALE Patronage : La maison Nightingale à l'école Elmwood d'ottawa Nom : Damir Garibovic Nationalité: Bosnien Date de naissance : le 29 mars, 1976 Adresse : Azize Sacirbegovic 128, Sarajevo Langue : Anglais Intérêts : le football (en particulier la ligue anglaise Premier) et le basketball. [Source :

Présentation Wiseed. 1 er réseau de Location de voiture communautaire

Présentation Wiseed. 1 er réseau de Location de voiture communautaire Présentation Wiseed 1 er réseau de Location de voiture communautaire ENTRE NOUS, ÇA ROULE! Posséder une voiture coute cher : 5 000 par an et cela ne cesse d augmenter pour une auto que l on utilise que

Plus en détail

Le parcours se poursuit

Le parcours se poursuit Le parcours se poursuit Tournés vers l avenir 1833 John George Irvine est nommé agent à Québec. Nous devenons ainsi la première compagnie d assurance vie à exercer des activités au Canada Le parcours se

Plus en détail

BIEN VIEILLIR. Depuis 1990. p o r t f o l i o RÉSEAU ENTRE-AIDANT(E)S SOUTENIR LA RECHERCHE, POUR TRANSFORMER LA VIE.

BIEN VIEILLIR. Depuis 1990. p o r t f o l i o RÉSEAU ENTRE-AIDANT(E)S SOUTENIR LA RECHERCHE, POUR TRANSFORMER LA VIE. LA FONDATION POUR LE BIEN VIEILLIR SOUTENIR LA RECHERCHE, POUR TRANSFORMER LA VIE. Depuis 1990 p o r t f o l i o RÉSEAU ENTRE-AIDANT(E)S qu'est-ce que le Réseau entre-aidants? Le Réseau entre-aidants est

Plus en détail

Des Canadiens qui ont la bougeotte

Des Canadiens qui ont la bougeotte Des Canadiens qui ont la bougeotte Aperçu de la leçon : Les élèves examinent la notion de recensement ainsi que les tendances de la migration intérieure au Canada. Niveau ciblé : 4 e année Durée : De 30

Plus en détail

La force des tornades

La force des tornades F Niveaux visés Primaire 3e cyc;le Secondaire 1er cycle La force des tornades Disciplines Science et technologie Objectifs pédagogiques Disciplines de formation Environnement et écologie À la fin des activités,

Plus en détail

La migration, mode de vie des Innus du Labrador depuis des millénaires

La migration, mode de vie des Innus du Labrador depuis des millénaires La migration, mode de vie des Innus du Labrador depuis des millénaires Aperçu de la leçon : Les élèves s initient à la notion de migration en faisant le lien entre la migration d une part et les peuples

Plus en détail

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis Septembre 2012 No. 2012-12 DANS CETTE ÉDITION Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle Membres du conseil d administration Marc TREMBLAY, Président Jacques ROUSSEAU, Directeur général et trésorier

Plus en détail

Québec peut-elle de nouveau accueillir une équipe de la LNH?

Québec peut-elle de nouveau accueillir une équipe de la LNH? Québec peut-elle de nouveau accueillir une équipe de la LNH? ASDEQ Section Québec 5 à 7 d ouverture de la saison 2011-12 mercredi 7 septembre 2011 Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales

Plus en détail

PLUS QU UN ANIMAL, UNE AIDE PRECIEUSE

PLUS QU UN ANIMAL, UNE AIDE PRECIEUSE Organisons, organisons... CHIEN DE CONDUITE DU TROUPEAU conduite et... PLUS QU UN ANIMAL, UNE AIDE PRECIEUSE Les exploitations ovines ne peuvent plus aujourd hui se passer des nombreux services rendus

Plus en détail

FONDATION DES LIONS DU CANADA. Conception : Lion Nicole Thibault Club Lions Beauharnois

FONDATION DES LIONS DU CANADA. Conception : Lion Nicole Thibault Club Lions Beauharnois FONDATION DES LIONS DU CANADA Conception : Lion Nicole Thibault Mars 2012 Club Lions Beauharnois AU SUJET DE LA FONDATION La Fondation des Lions du Canada est une fondation charitable incorporée et fondée

Plus en détail

Jeux coopératifs. Cycle 1

Jeux coopératifs. Cycle 1 Jeux coopératifs Cycle 1 Introduction Approche coopérative comme principe: Le jeu coopératif ne valorise pas uniquement la victoire comme le font certains sports mais surtout l atteinte d objectifs communs

Plus en détail

REMIND et LA COMMUNICATION MOBILE SCOLAIRE

REMIND et LA COMMUNICATION MOBILE SCOLAIRE REMIND et LA COMMUNICATION MOBILE SCOLAIRE 02 03 04 05 Le lien entre la maison et l école Cinq étapes pour commencer à utiliser Remind Conseils pratiques pour favoriser l inscription des élèves et des

Plus en détail

Nous sommes déjà rendus au 20 ème congrès et il y a tant de choses à dire sur nos 22 ans comme association et les 23 ans de Vérification mécanique.

Nous sommes déjà rendus au 20 ème congrès et il y a tant de choses à dire sur nos 22 ans comme association et les 23 ans de Vérification mécanique. Mesdames, Messieurs, Cher Membres et participants, Nous sommes déjà rendus au 20 ème congrès et il y a tant de choses à dire sur nos 22 ans comme association et les 23 ans de Vérification mécanique. Depuis

Plus en détail

Informations supplémentaires pour les francophones.

Informations supplémentaires pour les francophones. Université Bishop s Sherbrooke, Québec, Canada Informations supplémentaires pour les francophones. Étudier en anglais au Québec! Vous êtes francophone? Bien qu'anglophone, notre université vous ouvre

Plus en détail

Politique d enquête de sécurité sur le personnel

Politique d enquête de sécurité sur le personnel ITAMS CIHR IRSC Canadian Institutes of Health Research Instituts de recherche en santé du Canada Politique d enquête de sécurité sur le personnel Table des matières 1. Date d entrée en vigueur... 3 2.

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL EN MATIÈRE DE LITTÉRATIE FINANCIÈRE : CONSULTATIONS PUBLIQUES 2010

GROUPE DE TRAVAIL EN MATIÈRE DE LITTÉRATIE FINANCIÈRE : CONSULTATIONS PUBLIQUES 2010 GROUPE DE TRAVAIL EN MATIÈRE DE LITTÉRATIE FINANCIÈRE : CONSULTATIONS PUBLIQUES 2010 Présenté par : Joshua Mitchell et Shelley Clayton Président et ancienne Présidente de l Association canadienne des responsables

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

De l immobilier et du Hockey!

De l immobilier et du Hockey! De l immobilier et du Hockey! Cercle Finance du Québec Restaurant Michelangelo - Québec Mercredi 28 octobre 2015 Mario Lefebvre Président-directeur général Institut de développement urbain du Québec mlefebvre@iduquebec.com

Plus en détail

FORMATION AU HOCKEY EDUCATIF

FORMATION AU HOCKEY EDUCATIF FORMATION AU HOCKEY EDUCATIF Professeurs des écoles CYCLE DE DECOUVERTE Présentation du projet Formation ½ journée : hockey éducatif Prêt d un kit de hockey (crosses et balles) Accompagnement sur 2 séances

Plus en détail

Vous avez un problème ou des questions?

Vous avez un problème ou des questions? Vous avez un problème ou des questions? Voici où trouver les personnes qui peuvent vous aider «Je veux savoir que ma banque s occupe de mes problèmes.» «Je veux savoir à qui parler de mon problème.» «Je

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite le PROJET DIGNITÉ Démystifier la pauvreté au Canada sommaire Vous n êtes peut-être pas témoin de la pauvreté tous les jours. Mais croyez-nous, elle existe. En fait, un Canadien sur onze vit dans la pauvreté.

Plus en détail

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Pour l inscription et la rentrée de septembre 2012 Aux parents des élèves de 6 e année Bonjour! Aujourd hui, nous avons visité la

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES PRIX Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : 1 re étape

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

Description des documents du fonds Trié par cote

Description des documents du fonds Trié par cote Unité administrative : P0392 - Tremblay, Gilles P0392/G Date d'ouverture : 1960-01-01 Date de fermeture : 2013-12-31 Reconnaissance (prix, honneurs, reconnaissance des pairs). 1960-2013. 25 cm, documents

Plus en détail

L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N

L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N Vos reins L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Vos reins n Comment peut-on décrire les reins? Les reins sont les chimistes en chef de l organisme. Normalement, nous en avons deux, situés

Plus en détail

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Bureau Intérieur par Staples MC arrive à la rescousse des services financiers du Choix du Président Les services financiers du Choix du Président,

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Sciences Politiques Préparation au concours Sciences Po Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Établissement d enseignement privé déclaré auprès du Rectorat

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale... C

Demander un numéro d assurance sociale... C Demander un numéro d assurance sociale... C Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

REUNION RYTHMES SCOLAIRES MARDI 13 MARS 2014. Présentation de Mme Bourdet, maire adjointe à la vie scolaire

REUNION RYTHMES SCOLAIRES MARDI 13 MARS 2014. Présentation de Mme Bourdet, maire adjointe à la vie scolaire REUNION RYTHMES SCOLAIRES MARDI 13 MARS 2014 Présentation de Mme Bourdet, maire adjointe à la vie scolaire Rapporteurs : Sandrine Le Rouzès, Véronique Fontaine, conseillères municipales ; Céline Alvaro,

Plus en détail

q q q q q q q q q q q q reproductible FACTEURS DE PROTECTION RELATIFS À L ENFANT q q

q q q q q q q q q q q q reproductible FACTEURS DE PROTECTION RELATIFS À L ENFANT q q S DE PROTECTION RELATIFS À L ENFANT L enfant a l air sûr de lui l enfant est capable de maîtriser sa colère et de la canaliser facilement l enfant a la protection et le soutien de sa famille immédiate

Plus en détail

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada 28 septembre 2015 Son Honneur, Jim Watson Maire Ville d Ottawa 110, avenue Laurier Ouest Ottawa (Ontario) K1P 1J1 Cher Maire Watson, Je vous remercie d avoir pris le temps de m écrire, et de m avoir fait

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

Président du Club. Ressources du succès! www.optimiste.org. Ressources du succès (2 ième partie de 8) Pages WEB et courriels

Président du Club. Ressources du succès! www.optimiste.org. Ressources du succès (2 ième partie de 8) Pages WEB et courriels Président du Club Ressources du succès! C est l ère de l information. Savoir, c est pouvoir. La connaissance est limitée seulement par notre habileté à obtenir et utiliser l information. On a dit qu il

Plus en détail

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail Chris MacDonald Financière Manuvie Alida Fallavollita, CRHA Samantha Kolapak, MPP Bell Canada Commission de la santé mentale

Plus en détail

Stratégie pour le don d organes et de tissus

Stratégie pour le don d organes et de tissus Stratégie pour le don d organes et de tissus Ministère de la Santé Mai 2015 Ministère de la Santé Stratégie pour le don d organes et de tissus Publié par : Ministère de la Santé Province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie Séminaire technique ACAI 14 novembre 2013 Par : Pierre Noël STRUCTURE DE LA NORME Les réseaux avertisseurs d incendie doivent

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU COORDONNATEUR

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU COORDONNATEUR RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU COORDONNATEUR Très souvent, la promotion à un poste de gestion s appuie sur une bonne performance au chapitre des opérations. Pourtant, les rôles et les responsabilités liés

Plus en détail

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE Une nouvelle analyse du livre pêche Juin 2009 Initiative : une ville pour toutes les femmes IVTF L est un partenariat entre des femmes

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Services partagés Canada : Promouvoir l innovation dans le secteur public

Services partagés Canada : Promouvoir l innovation dans le secteur public Services partagés Canada : Promouvoir l innovation dans le secteur public Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Le 8 décembre 2014 Michel Fortin, sous-ministre

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale...

Demander un numéro d assurance sociale... Demander un numéro d assurance sociale... Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ 2015

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ 2015 PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ 2015 Plan de soutien au développement des équipes de football scolaire des Loups des écoles secondaires Curé-Antoine-Labelle et Poly-Jeunesse Mot du responsable du

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Maintien d une saine gestion financière et économique

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Maintien d une saine gestion financière et économique LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Maintien d une saine gestion financière et économique février 1999 «la dernière année se caractérise par un incroyable climat d incertitude économique,

Plus en détail

Une longue tradition de rendement solide

Une longue tradition de rendement solide Une longue tradition de rendement solide La Financière Sun Life offre depuis longtemps de l assurance-vie avec participation. Nous avons su que ce produit était important pour les clients depuis le premier

Plus en détail

Comment déterminer la valeur économique du travail bénévole. David Ross

Comment déterminer la valeur économique du travail bénévole. David Ross Comment déterminer la valeur économique du travail bénévole David Ross Édité par la Direction du Soutien aux organismes volontaires Ministère du Patrimoine canadien Ottawa (Ontario) K1A 1K5 Sa Majesté

Plus en détail

Kit de recherche criminel C-9940

Kit de recherche criminel C-9940 Kit de recherche criminel C9940 Recherche et l'analyse des empreintes digitales est le travail le plus connu de la science médicolégale. Quand une personne touche un objet, il ne restera un peu de sueur

Plus en détail

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS FAITES AU CONSEIL DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE CATHOLIQUE (JMJC) 2002

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS FAITES AU CONSEIL DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE CATHOLIQUE (JMJC) 2002 AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS FAITES AU CONSEIL DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE CATHOLIQUE (JMJC) 2002 SEPTEMBRE 2003

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Partenaires en protection Aller de l avant

Partenaires en protection Aller de l avant Partenaires en protection Aller de l avant Rapport de situation Comité consultatif sur les activités commerciales à la frontière Le 26 février 2008 Table des matières Point de vue du gouvernement 3 Consultations

Plus en détail

ATELIERS DESTINÉS AUX RESPONSABLES ET COORDONNATEURS (CAMPS DE VACANCES, CAMPS DE JOUR, SERVICE DE GARDE ET PISCINES)

ATELIERS DESTINÉS AUX RESPONSABLES ET COORDONNATEURS (CAMPS DE VACANCES, CAMPS DE JOUR, SERVICE DE GARDE ET PISCINES) ATELIERS DESTINÉS AUX RESPONSABLES ET COORDONNATEURS (CAMPS DE VACANCES, CAMPS DE JOUR, SERVICE DE GARDE ET PISCINES) 2010-1 - Plans d ateliers Rôles et responsabilités des responsables et coordonnateurs

Plus en détail

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval 2 Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo,

Plus en détail

Message de la Directrice générale de l UNESCO, Irina Bokova, à l occasion du 48 e anniversaire de la création du Groupe des 77 et la Chine

Message de la Directrice générale de l UNESCO, Irina Bokova, à l occasion du 48 e anniversaire de la création du Groupe des 77 et la Chine Message de la Directrice générale de l UNESCO, Irina Bokova, à l occasion du 48 e anniversaire de la création du Groupe des 77 et la Chine Lu par M. Qian Tang, Sous-Directeur général pour l éducation Paris,

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.13 29 mai 2009

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.13 29 mai 2009 COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. RESTREINTE EC/60/SC/CRP.13 29 mai 2009 COMITE PERMANENT FRANCAIS 45 e réunion Original : ANGLAIS QUESTIONS RELATIVES A LA SURETE ET A LA SECURITE

Plus en détail

L ENTREPRISE LES SERVICES

L ENTREPRISE LES SERVICES L ENTREPRISE Les Spécialistes Accès par Cordes Canada inc. (S.A.C.C.) travaillent à trouver des solutions d accessibilité aux travailleurs industriels œuvrant en espaces clos et en hauteur. Nous sommes

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 12 août 2013 Ottawa, le 19 décembre 2013 0859291 B.C. Ltd. Victoria (Colombie-Britannique)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Nouméa, le 30 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE. Nouméa, le 30 septembre 2015 CABINET DOSSIER DE PRESSE Nouméa, le 30 septembre 2015 Les Rencontres de la Sécurité 2015, ayant pour ancienne dénomination les Journées de la Sécurité Intérieure (2012, date de la dernière édition en

Plus en détail

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Qui nous sommes Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Aperçu général À l aide de données démographiques,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Comment formuler des intentions pédagogiques

Comment formuler des intentions pédagogiques Comment formuler des intentions pédagogiques 1. Intentions éducatives 2. Intentions pédagogiques pour une SAE 3. Intentions pédagogiques pour un cours ou une activité d apprentissage. 1. Intention éducative

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

Promotion recommandée avant l événement

Promotion recommandée avant l événement Programme Club d excellence Annexe A (Preuve obligatoire) Liste de vérification/débreffage: Événement Initiation à la nage synchronisée Pour recevoir le crédit pour la tenue d un événement officiel «Initiation

Plus en détail

Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Étude sur les cigarettes électroniques Le jeudi 30 octobre 2014 1785, promenade Alta Vista Ottawa (Ontario) K1G 3Y6 613-523-7877

Plus en détail

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO NOTE CONCEPTUELLE FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO 1 INTRODUCTION Le Centre pour les Energies Renouvelables et l'efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREEC) a lancé en 2013 un programme phare

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Commission économique des Gouvernement Fonds des Nations Unies Nations Unies pour l'europe* de la Hongrie pour la population

Commission économique des Gouvernement Fonds des Nations Unies Nations Unies pour l'europe* de la Hongrie pour la population Distr. GÉNÉRALE CES/PAU/1998/2 23 octobre 1998 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Commission économique des Gouvernement Fonds des Nations Unies Nations Unies pour l'europe* de la Hongrie pour la population Réunion

Plus en détail

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Madeline Sheridan Coordonnatrice des études de marché Commission des accidents du travail de la Saskatchewan (WCB) La présentation d aujourd hui Discuter

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit canadien Dans ce chapitre, vous trouverez des informations concernant les droits du Canada. Vous trouverez des informations concernant: vos droits et vos libertés vos

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

Heures supplémentaires et rémunération au rendement

Heures supplémentaires et rémunération au rendement Heures supplémentaires et rémunération au rendement La rémunération des heures supplémentaires est calculée en multipliant par 1,5 le taux horaire de lemployé pour toutes les heures supplémentaires travaillées.

Plus en détail

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER?

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? DESCRIPTIFS DES SEMINAIRES Du 20 au 22 Mai (03 jours) LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? Brève présentation du Le cahier des charges

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

L endettement des ménages

L endettement des ménages Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Ottawa, le jeudi 23 juin 2011 L endettement des ménages Présentation par : L Association des comptables généraux accrédités du Canada Rock Lefebvre,

Plus en détail

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral Allocution de Roberta Jamieson Présidente et directrice générale Indspire

Plus en détail

THÈME «MODE DE PENSÉE STATISTIQUE»

THÈME «MODE DE PENSÉE STATISTIQUE» Importance du mode de pens ée statistique dans un regard scientifique sur le monde Construire des activit és d élèves et leur évaluation 4 - Education Physique et Sportive : voir annexe 2, d émarche, ensemble

Plus en détail

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION Hôpital général g de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210 TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

Examen de certains aspects du cadre réglementaire de la télévision en direct (Avis d audience publique en radiodiffusion CRTC 2006-5)

Examen de certains aspects du cadre réglementaire de la télévision en direct (Avis d audience publique en radiodiffusion CRTC 2006-5) Montréal, le 27 septembre 2006 Madame Diane Rhéaume Secrétaire générale CRTC Ottawa (Ontario) K1A 0N2 Par le formulaire d intervention du CRTC Objet : Examen de certains aspects du cadre réglementaire

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope

2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope Dossier de commandite 2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope Le samedi 17 septembre 2011 Le Nathan Ride for Hope est une activité-bénéfice fondée en 2010 par Nathalie Bercier après que

Plus en détail

COMPTE RENDU VISITE ECOLES ANGLAISES 28-29 -30 janvier 2013 BEDFORD UK

COMPTE RENDU VISITE ECOLES ANGLAISES 28-29 -30 janvier 2013 BEDFORD UK COMPTE RENDU VISITE ECOLES ANGLAISES 28-29 -30 janvier 2013 BEDFORD UK Sommaire INTRODUCTION :... 2 LES VISITES... 2 1. Mardi 29 janvier 2013 : Visite de «Harrowden Middle School»... 2 2. Mercredi 30 janvier

Plus en détail

Bulletin en santé, sécurité et environnement

Bulletin en santé, sécurité et environnement Bulletin en santé, sécurité et environnement Volume 2, no 2 Mars/Avril 2014 DANS CE NUMÉRO : Jour de deuil national 1 Marche Un pas pour la vie 2014 2 Conseil régional de l'atlantique 3 Unifor s associe

Plus en détail

Leçon 3.1 : Comment peut-on expliquer les inégalités devant l'accès à l'école dans le monde?

Leçon 3.1 : Comment peut-on expliquer les inégalités devant l'accès à l'école dans le monde? 5 ème Géographie Chapitre 3 : Les inégalités devant l'alphabétisation Leçon 3.1 : Comment peut-on expliquer les inégalités devant l'accès à l'école dans le monde? Comparer l'alphabétisation et l'accès

Plus en détail

Code postale Numéro de téléphone Lien avec le bénéficiaire du REEE cessionnaire

Code postale Numéro de téléphone Lien avec le bénéficiaire du REEE cessionnaire À remplir par le souscripteur À DES FINS ADMINISTRATIVES SEULEMENT FORMULAIRE DE TRANSFERT D UN RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES (REEE) FORMULAIRE A : Renseignement Généraux Souscripteur Remplissez le

Plus en détail

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER Sommaire Une riche histoire (1912 à aujourd hui) 4 Le profil du cabinet 5 Nos valeurs 6 Votre stage 8 3 H UNE RICHE 1912 M e Gustave Monette

Plus en détail

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES LA REVUE The Canadian CANADIENNE Journal of D'ÉVALUATION Program EvaluationDE Vol. PROGRAMME 18 No. 1 Pages 133 137 133 ISSN 0834-1516 Copyright 2003 Canadian Evaluation Society Research and Practice Note

Plus en détail

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s.

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Informations supplémentaires Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Explorez toutes les possibilités d une formation universitaire en anglais. Depuis 1843, nous sommes la petite université

Plus en détail