Le journal des entrepreneurs de la région parisienne. Ezeeworld... 9 Fédération Française de Pilotage d Entreprise (FFPE) 6 FSI Régions...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le journal des entrepreneurs de la région parisienne. Ezeeworld... 9 Fédération Française de Pilotage d Entreprise (FFPE) 6 FSI Régions..."

Transcription

1 5 #1 Le journal des entrepreneurs de la région parisienne sommaire 3 Édito 4 actualités 6 actus des entreprises 8 concours 10 marketing 13 vie des entreprises 14 social & fiscal 18 agenda & vie des clubs 20 rencontre à la une 22 management 26 ressources humaines 28 juridique 30 green business 31 côté psycho 32 forme & bien-être 34 culture 36 côté lecture Jérome Mars/JDD/SIPA 38 évasion À la une À la rencontre du MEDEF Paris, avec Michèle Assouline ADEME Admec... 9 AFICEP APEC... 7 Arco... 9 ASTech Paris Région ATPME... 5 Axa Bouygues Bâtiment Buzz Native Cabinet Sab Cabinet Yaeche Caisse d Epargne... 8 Canon France Cap Avenir Réseau Caravane des Entrepreneurs... 5 CCI de Paris... 4 CEEVO... 4 Center Parcs... 9 Centre DFCG Formation... 4 Centre Francilien de l Innovation... 4 Centrifugeuse de projets d entrepreneurs.. 4 CGPME Connecting Startups... 6 CREE CS Développement Delville Management Diamlite... 9 Directeurmarketingvirtuel.com... 8 E-worky... 7 Eden CRM Editions Eyrolles Elibe... 6 Energy Coaching Ezeeworld... 9 Fédération Française de Pilotage d Entreprise (FFPE) 6 FSI Régions... 6 Gaast Interactive Gan Paris-Nation, Agence Bosselut GAPS Recouvrement Genopole... 9 Harel IDRAC Institut Gustave Roussy... 9 ISEADD Les Créinvestisseurs... 7 LVMH Recherche Magpie Polymers... 9 Maximiles MEDEF Paris Metafora Biosystems... 9 Moncoachmarketing.com Mondial Relay... 6 Newbiz Newtee... 7 Nomination Olivier Rivière Consulting Optimrezo OSEO Phonewear... 9 Place des Réseaux... 4 Pop Pharma... 9 Port Parallele Prev QSE... 9 Princesse Gab Créations Qapa... 6 RAM... 6 Recylum RMC... 8 Rue de l emploi... 6 Salon des Micro entreprises SARL Alain Haasler SEM SMS Coach Form Bien être SNITEM... 7 Sophiemattiussi.com Syndicat National de l Isolation... 4 Telecom Paris Tech... 4 UBIFRANCE... 6 Ulyce... 6 Union des Entrepreneurs... 6 VD Communication Ville d Asnières sur Seine... 7 Widoobiz... 7 Zegreenweb... 6

2 édito Île de France News, votre journal économique en région Parisienne Virginie DO CARMO Vous tenez entre les mains le premier numéro d Île de France News. Il est conçu comme un recueil d informations qui vous sera, je l espère, utile au quotidien dans votre vie professionnelle. Île de France News a pour ambition de vous aider dans vos préoccupations d entrepreneurs au quotidien. Je suis particulièrement heureuse de vous proposer un journal sur la vie et les acteurs du monde économique de la région parisienne. Passionnée par les parcours atypiques et la vie économique, je souhaite mettre mon expérience du secteur de la presse et ma connaissance du monde économique à votre service, vous dirigeants de la région parisienne, afin d être un facilitateur de rencontre entre vous et de diffuser encore plus d informations économiques locales et régionales, utiles pour le développement de vos activités respectives. Parmi les rubriques de ce premier numéro, vous trouverez des rubriques telles que la vie des entreprises, la vie des clubs, les nominations des dirigeants, les concours, l emploi, ressources humaines, green business, psychologie, forme & bien-être, management, juridique, culture, évasion. Une rubrique présentera prochainement les nouvelles entreprises se créant sur la région. Si vous en connaissez, je vous remercie de me mettre en contact avec eux. Vous aurez également accès à plusieurs pages d actualités et de brèves sur les événements se passant dans la région. Chaque numéro mettra à l honneur une personnalité d une structure publique de la région parisienne, dans ce numéro 1, il s agit de Michèle Assouline du MEDEF Paris. J aimerais également développer avec votre soutien, la diffusion d Île de France News afin de lui donner la place qu il mérite au sein du paysage médiatique régional. Avant de vous laisser découvrir le premier numéro d Ile de France News, j aimerais vous présenter mon parcours professionnel. Après une formation de 5 ans en communication et une maîtrise en journalisme à l Institut Français de Presse à l Université Panthéon-Assas, j ai acquis une expérience de 15 ans en communication dans des grandes entreprises et des associations nationales et internationales. Concernant la presse, j ai écris des articles pour le magazine Entreprendre, la Dépêche du Midi et un hebdomadaire économique en Midi-Pyrénées nommé MPS. Ce journal est le vôtre, n hésitez pas à me soumettre vos remarques et suggestions d articles et les informations que vous pensez utile pour les autres entrepreneurs. Je suis disponible dès à présent pour rencontrer les entrepreneurs qui le souhaitent, ce qui me permettra de mieux connaître mes lecteurs et lectrices. Rendez-vous également tous les mois à l occasion des conférences métier et soirées business Île de France News. Plus d infos page 34 et sur notre site : Économiquement vôtre, Virginie Do Carmo Rédactrice en chef d Île de France News. Honoraires mission de surveillance 1 BULLETIN D ABONNEMENT Je m abonne à île de france news pour 1 an au prix de 55 TTC (45,99 H.T). Cet abonnement comprend 1 numéro papier par trimestre, une conférence métier ainsi qu une soirée business réseautage chaque mois à Paris. Je joins mon règlement par chèque bancaire ou postal à l ordre de SARL VDCOM. Également disponible sur iledefrance-news.fr rubrique téléchargements Chiffre d affaires De 100 K à 500 K De 500 K à 1 M De 1 M à 2 M De 2 M à 3 M De 3 M à 5 M Nom :... Prénom :... Adresse : Honoraires 2 De 900 à De à De à De à De à Entreprise :... Fonction :... Téléphone :... Code postal :... Ville :... Date :... /.... /... Signature : 1 Comptabilité tenue par le client 2 Nous consulter pour les chiffres d affaires non indiqués ... ANGERS - PARIS - NANTES Bulletin à retourner avec votre règlement à : SARL VDCOM - 23, rue du Coq St Marceau Orléans. DIRECTRICE DE LA PUBLICATION : Virginie Do Carmo MAQUETTE : ERWIN ROUSSEAU - Édité par : SARL VDCOM au capital de RCS Orléans , rue du Coq Saint-Marceau Orléans Tél : Imprimeur : APC La couronnerie INFORMATIONS LÉGALES : Ce trimestriel est imprimé à 400 exemplaires Dépôt légal à parution 3

3 actualités Les 30 Août, 10 et 27 Septembre : Le 25 Septembre : Les 7 et 25 Septembre à Paris et 8 Septembre à Issy-les-Moulineaux : Port Parallèle, Coopérative d activités et d emploi proposent à ces 3 dates des réunions d informations pour découvrir le concept d entrepreneursalarié (tester son activité sous statut salarié). Inscription via portparallele.com ou Le 4 Septembre : En une après-midi, la Chambre de Commerce et d Industrie de Paris présentera un panorama des aspects juridiques, financiers et commerciaux du métier de consultant. Plus d infos : Le 13 Septembre : La CGPME 75 organise une conférence sur le patrimoine à l épreuve des situations familiales nouvelles (familles recomposées ou éclatées) de 8h30 à 10h dans ses locaux du 19 rue de l Amiral d Estaing, Paris 16 ème (M Léna ou Boissière). Plus d infos : Les 18 et 19 Septembre, les 8 et 9 Octobre et les 12 et 13 Novembre : Grâce à cette formation complète d une journée (8h30-19h15) animée par Alain Bosetti et Franck Fiszel, vous allez progresser très vite dans votre démarche commerciale et dans les phases clés de négociation : Comment produire des contacts commerciaux grâce à son réseau? Comment transformer ses contacts en prospects? Comment bien répondre aux objections? Comment conclure un entretien? Inscription : Les 25 et 27 Septembre et le 23 Octobre : Centrifugeuse de Projets d Entrepreneurs. Séances programmées le 25 Septembre au Telecom ParisTech, le 27 Septembre et 23 Octobre au Centre Francilien de l Innovation. Plus d infos : Les 26 Septembre et 24 Octobre : Apéritifs-contacts au CEEVO : 26 Septembre : conférence PME-PMI : comment «Booster» le chiffre d affaires grâce aux réseaux sociaux et Internet? Animée par Laurent RIGNAULT. 24 Octobre : conférence sur le tableau de trésorerie : comment anticiper la viabilité de l entreprise? Animée par Olivier BALAS des DCF 95. Rendez-vous au Conseil Général du Val d Oise au 2 Avenue du Parc - Bâtiment F Apprenez à parler en public. Cette formation, assurée par une comédiennechorégraphe et coach, est centrée sur l interaction entre le mental, le physique et l émotionnel à partir d exercices pratiques et de mises en situation sur le mode participatif et actif développant la confiance, le plaisir et l entraide au sein du groupe. Pour s inscrire : 3 Septembre A vos crayons pour renforcer le fiabilité, ème étage à Cergy Pontoise. Inscription : la Chrystel visibilité Berterretche de vos au 01 produits ou et services: Les 18 Septembre, 21 et 22 Septembre, 2 Octobre, 18 et 19 Octobre :!! Donnez leurs de la différence de la couleur en utilisant les approches Du 9 au 11 Octobre : marketing rigoureuses, adaptées à cet environnement de crise: La connaissance L une des clés du succès dans sa vie professionnelle, personnelle ou sociale, concurrentielle, le paradoxe corvée/ plaisir pour développer vos atouts, réside dans son aptitude à communiquer efficacement pour Benchmark, créer le contact, positionnement, Salon des Micro Entreprises contenus, au Palais multi des canal, Congrès théâtralisation de Paris : 220 conférences nouer des dialogues constructifs, convaincre, négocier, se manager, manager seront dédiées aux créateurs, indépendants et dirigeants de TPE, plus de 200 les autres, animer une équipe, renforcer des liens de coopération, éclairer des exposants et 240 experts seront présents ainsi que 2 espaces d informations : choix, coacher, provoquer un déclic individuel Cette formation, assurée par Espace «Création / Reprise / Franchise» : toutes les solutions pour financer une Ces formatrice thèmes certifiée en conseils, Process conférences Communication 2h et coach, ou formations s adresse à toute 2j vous intéressent son projet de création,? Je suis démarrer a votre son disposition. entreprise et choisir Alain entre Hassler. création, personne Créateur souhaitant de différences optimiser sa en communication Management, ou améliorer Marketing la qualité et Ventes. de reprise Formateur et franchise. agréé Orléans. Auteur. ses relations interpersonnelles. Pour s inscrire : Espace «Gestion / Développement» : pour mieux gérer les ressources et l activité de l entreprise, dynamiser son business, accroître son chiffre d affaires, tout progressant et la personnellement. relation qualitative clients: Du Septembre 19 au 22 Septembre : A vos crayons pour développer l engagement Plus d infos : Le WIACO, Congrès Mondial de l Acoustique et de l Isolation se!!sachez tiendra à Paris manager les collaborateurs en fonction de leurs personnalités. du 19 au 22 Septembre 2012.C est le SNI (Syndicat National de l Isolation) qui Développez Le 15 Octobre le projet : d équipe pour assurer l ambiance positive en est l organisateur pour la France. Cette année, les professionnels et les résultats de l iso- clients. Entraînez les à la préparation de visite qualitative, à proposer des solutions de partenariat, à répondre aux objections. lation souhaitent convaincre les décideurs de l industrie qu améliorer l efficacité énergétique d une usine est une opportunité pour réduire les émissions posée par le Centre DFCG Formation à la Maison de la Finance et animée par Apprenez à construire un Business Plan grâce à la session de formation pro- de CO² et ne leur coûte finalement pas plus cher. Gabrielle Sur, Directrice d Eclaria. Plus Ces d infos thèmes : en conseils, conférences 2h ou formations 2j vous Pour intéressent vous inscrire,? contactez Je suis Stéphanie a votre disposition. Poindrelle au 01 Alain Hassler Créateur de différences en Management, Marketing et Ventes. Formateur agréé Orléans. Auteur. La Caravane des Entrepreneurs, spécialisée en conseils en création d entreprise, reprise d entreprise, franchise, développement d entreprise et cession d entreprise fera halte le 7 Septembre (Place de la Bastille), le 8 Septembre (Place de l hôtel de Ville d Issy les Moulineaux) et le 25 Septembre (Dalle du RER C - Porte Maillot) pour vous permettre de rencontrer des experts (Experts-comptables, Avocats, Spécialistes de la protection sociale, Gestionnaires de patrimoine, Banquiers, Intermédiaires en transmission d entreprises, Sociétés de portage salarial, Consultants en communication et développement commercial, SSII, etc), d assister à des conférences et à des formations de 8h45 à 17h00. Conférences & Ateliers : 8h45 : Reprendre une entreprise saine ou en difficulté : Le nombre d entreprises en difficulté est en forte augmentation. A l inverse les transmissions d entreprises saines diminuent. ATPME répond aux questions suivantes pour les 2 cas : reprise entreprise saine / reprise entreprise en difficultés. Le niveau de risques La difficulté à trouver la cible Les interlocuteurs Les critères de négociation Le coût Les possibilités de financements La prise en main de la cible Animation : conseil en transmission d entreprises. 10h00 : Choisir le bon franchiseur : La franchise est en développement continu, avec l apparition de nouveaux concepts, plus de réseaux existent en France. Lequel choisir? Présentation des avantages de la franchise La loi Doubin, le contrat de franchise La perception de la franchise par les banques Présentation des réseaux présents ou représentés Questions / réponses Animation : Yves Chabert consultant de la Caravane des Entrepreneurs. 11h15 : Bien transmettre son entreprise malgré la crise : Prendre la décision de vendre son entreprise n est pas facile pour un dirigeant d entreprise. Il doit répondre à des questions personnelles mais aussi à 3 questions techniques traitées dans cette conférence : Combien puis-je vendre mon entreprise : les principales méthodes d évaluation d entreprises Combien d impôts aurais-je à payer : règles générales et régimes de faveur en cas de départ à la retraite Comment gérer mon départ à la retraite Animation : conseil en transmission d entreprises 12h45 : Speed dating Femmes & Entrepreneures : Des Entrepreneures confirmées de la région, dirigeantes de PME de plus de 20 salariés se tiendront à disposition des porteuses de projets et des femmes souhaitant développer leur entreprise. Questions / réponses, échanges, recommandations, entraide, bonnes adresses, etc. Animation : Maïté Debeuret créatrice de le portail de l entrepreneuriat féminin. 14h00 : Internet > Arme anticrise : En 2011, les ventes sur Internet ont atteint 37,7 milliards d Euros, en hausse de 22 % sur un an. Cette progression confirme la bonne tenue de la croissance globale des ventes en ligne, malgré la dégradation du contexte économique. Réseautage, publicité ciblée, création d un site vitrine, devenir e-commerçant : Internet offre de multiples possibilités pour toutes les bourses. Ces solutions sont présentées dans cette conférence avec illustration par des exemples pratiques. Animation : Yves Chabert consultant de la Caravane des Entrepreneurs et chef de projet de 15h30 : Trouver l argent nécessaire pour entreprendre ou développer son entreprise : Pour débuter son activité et ensuite pour la développer, le dirigeant d entreprise a toujours besoin d argent. Cette conférence fait l inventaire des différents modes de financements et explique comment présenter intelligemment une demande de financement. Les différents outils de financement à disposition Monter un dossier de financement vendeur qui convaincra les banques Animation : conseil en montages de dossiers financiers et en recherche de financements Plus d informations sur le site : 4 5

4 actus DES ENTREPRISES 16 L UAE et la RAM s engagent auprès des auto-entrepreneurs en région : Conformément à leur convention de partenariat signée en Décembre 2011, l UAE (Union des autoentrepreneurs) et la RAM (gestionnaire d assurance santé pour les exploitants agricoles, artisans, commerçants et professionnels libéraux) s engagent à rendre accessibles les informations relatives au régime de l auto-entrepreneur et à l assurance santé obligatoire. Ce partenariat se traduit notamment par la mise en place, dès Juin 2012, de points d information UAE dédiés aux auto-entrepreneurs dans les 80 bureaux régionaux de la RAM. Plus d infos : Emploi Île de France : Qapa s appuie sur Mondial Relay pour entrer en contact avec les personnes en recherche d emploi dans plus de 4300 points physiques. Un partenariat unique dans le monde de l emploi qui va permettre à tous les candidats sur l ensemble du territoire d être mis en relation avec les recruteurs de leur région. Toutes les offres d emplois : Zegreenweb : L espace dédié aux emplois verts sera gratuit pour toute l année 2012 pour les recruteurs. La plateforme a pour objectif de mettre en relation dans les métiers de l environnement des candidats qui peuvent consulter des offres d emploi et de stage, mettre en ligne leur CV et parcourir des fiches métiers, avec des recruteurs qui peuvent mettre en ligne des annonces et consulter la CVthèque. Plus d infos : Rue de l Emploi : Ce site propose un service complet qui permet aux recruteurs de déposer des offres directement depuis leur mobile, et aux candidats d y répondre toujours depuis leur téléphone, sans jamais utiliser un ordinateur. Plus d infos : Création d OSEO Industrie : OSEO Industrie, filiale à 100% d OSEO, sera dotée d un milliard d Euros de fonds propres. Grâce à l effet de levier, OSEO Industrie devrait pouvoir prêter plus de 10 milliards d Euros et, en déclenchant les financements privés, mobiliser au profit de l industrie plus de 20 milliards d Euros. L objectif d OSEO Industrie est de financer la filière industrielle et de faire émerger un plus grand nombre d entreprises de taille intermédiaire. OSEO accueille les équipes de FSI Régions : Doté de 350 millions d Euros, FSI Régions pourra investir directement dans les entreprises ou les accompagner vers un fonds partenaire. Les équipes de FSI Régions sont implantées dans les directions régionales d OSEO afin de proposer aux entreprises un continuum de financements, y compris des interventions de renforcement des fonds propres. «You Buy France», le portail des exportateurs français : Lancement d un nouvel outil de «e-business» destiné à promouvoir l offre des entreprises françaises sur les marchés étrangers. Ce site a été conçu par UbiFrance, l Agence française pour le développement international des entreprises. Plus d infos : Elibe : Création d un site inédit de mise en relation directe et instantanée entre entreprises et candidats pour les missions ponctuelles de niveaux cadres et techniciens experts. L ambition est double : Proposer une nouvelle relation à l emploi pour les personnes qui recherchent le bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Apporter une solution simple aux entreprises qui cherchent à développer la flexibilité sur les profils de management intermédiaire. Plus d infos : Connecting Startups : Ce portail Internet, dédié aux entrepreneurs, leur propose une plateforme unique où accéder aux informations entrepreneuriales de manière simple, rapide et efficace : revues de presse web quotidiennes, calendrier d événements entrepreneuriaux, annuaire social de recommandation de prestataires de services. Plus d infos : Ulyce.com : un réseau social professionnel de proximité : Le site Ulyce.com est une plateforme gratuite d échanges professionnels permettant à ses membres d élargir leurs contacts dans leur région. Les utilisateurs donnent ainsi une visibilité locale à leur activité ou projet professionnel. Plus d infos : Lancement officiel de la 1 ère Fédération Française du Pilotage d Entreprises : La FFPE (dont Vincent Cordonnier est le vice-président) a comme objectifs d encadrer et de promouvoir tous les métiers qui sont là pour aider les chefs de ces TPE à mieux gérer leur structure car i.l y a un vrai besoin de professionnaliser le métier de ceux qui aident au pilotage de ses structures. Plus d infos : Un nouvel éco-quartier à Asnières sur Seine : La ville d Asnières-sur-Seine vient de désigner la SEM 92 pour aménager un éco-quartier sur la ZAC du Parc d Affaires : m 2 de logements diversifiés (dont 25% de logements sociaux et 16% de logements en accession à prix maîtrisés) m 2 de bureaux et activités m 2 de commerces et services m 2 d équipements publics Plus d infos : Les Créinvestisseurs : Le concept du créinvestissement est d accompagner des cadres de talents motivés pour intégrer une entreprise à fort potentiel en tant qu associé opérationnel. Réunions d informations : Pour les cadres : tous les mardis de 8h30 à 9h30. Pour les entrepreneurs : tous les vendredis de 13h30 à 14h30. Inscription en ligne sur le site : Création d une nouvelle filière de recyclage : Création d une filière collective de recyclage des déchets d équipements électriques et électroniques (DEEE) issus des dispositifs médicaux professionnels. Le SNITEM s est associé à l eco-organisme Récylum. Cette filière qui permet aux industriels de répondre à leurs obligations en matière environnementale auprès de leurs clients établissements de santé, professionnels de santé libéraux ou prestataires, est officiellement agréée par le Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie depuis le 15 Août dernier. Les entreprises adhérant à l eco-organisme pourront proposer à leurs clients une prise en charge gratuite de leurs DEEE. Plus d infos : ou Service en ligne gratuit, OSEO capital PME a pour objectif de faciliter la mise en relation entre investisseurs et entreprises à la recherche de fonds propres. Plus d informations sur le site : Site de recherche d emploi par affinités au service des TPE/PME : Enquête de l APEC sur le recrutement des cadres en 2012 : rubrique : Accueil > Marché de l emploi > Enquêtes Apec > Enquêtes 2012 > L emploi cadre 2012 Site de réservation 100% golf en France: Liens utiles : Widoobiz, la radio des TPE-PME : C est 22 émissions, des chroniques experts et des anecdotes d entrepreneurs. Notre sélection : L Elevator Speech : tous les jeudis à 10h, un entrepreneur à la recherche de financement pitch son entreprise face à des investisseurs Business Women : tous les mardis à 11h, une chef d entreprise témoigne de son succès WiMoovjee : tous les jeudis à 15h, émission dédiée aux jeunes entrepreneurs Le Jukebox de ma vie : tous les lundis à 18h, un entrepreneur se raconte en musique. Plus d infos : Site de réseau social pour les auto-entrepreneurs : social.federation-auto-entrepreneur.fr Newsletter sur l entrepreneuriat, Marketing et Geekeries 2.0 : haroldparis.fr Site rassemblant les acteurs de la création d entreprise en Essonne : Trouver un bureau ou proposer un espace à partager sur : Hub Ile de France News sur Viadéo, consacré à l actualité économique en région parisienne : Bandeau-OrleansBoutique-sep2012-centrenews.pdf 1 31/07/ :56:22 1 BIS RUE OMER TALON PARIS AFFAIRE DE RENDEZ-VOUS, NE PRENDRE QUE LE MEILLEUR DE LA PROSPECTION Téléprospection active. Détection de projets. Prise de rdv qualifiés Qualification de fichiers. Vente directe par téléphone Vos affaires et futurs clients servis sur un plateau d'argent! Permettez à vos commerciaux de s'épanouir sans se démotiver par la téléprospection... C M J CM MJ CJ CMJ N Faites votre shopping en ligne! Gagnez du temps! 6 7

5 concours résultats concours 15 Trophée du Directeur Financier de l année : Trophées PME «Bougeons-nous!» : Concours Talents des Cités 2012 en Île-de-France : Le jury composé de professionnels de la finance et de la gestion sélectionne les candidats sur dossier en apportant parmi tous les critères, une attention toute particulière à la qualité de leur parcours professionnel et à la réussite économique de leur entreprise. L appréciation de leurs métiers porte sur leur contribution à l élaboration de la stratégie jusqu à la qualité de la mise en œuvre de cette dernière. Les critères du jury reposent autant sur des volets financiers que sur l organisation des fonctions dont les Directeurs financiers ont la charge. Pour concourir : Concours national Jeunes Talents Caisse d Epargne : Pour cette 3 ème édition des «Trophées PME Bougeons-Nous», la CGPME est partenaire de la radio RMC, qui part à la recherche des PME qui font bouger la France! Cette opération est destinée à mettre en avant la richesse, la technicité et l inventivité des PME/TPE des territoires de France. Inscrivez-vous jusqu au 2 Septembre sur : Grand Prix Médicis des micro-entreprises 2012 : Tentez de gagner pour développer votre entreprise. Vous pouvez à présent télécharger le dossier de candidature et le règlement du Grand Prix sur : Ce dossier est à retourner complété et au format PDF de préférence, avant le 5 Septembre 2012 minuit par mail : Les jurys viennent de désigner les deux lauréats du concours Talents des Cités pour la région Île-de-France. Le jury a évalué les candidats selon leur parcours (motivation, profil entrepreneurial), la viabilité économique et financière de leur projet, l impact de leur activité sur le quartier (création de lien social et d emplois), et leur mission «d ambassadeur des quartiers». Ont été récompensé : Catégorie Création : Malik Badsi pour YOOLA (agence de voyage et événementiel dédiée au public handicapé) Gennevilliers (92) Quartier du Luth Catégorie Emergence : Riad M ahdjoubi pour PREV QSE (formations aux premiers secours (PSC1), de sauveteurs secouristes du travail (SST) et des sensibilisations aux risques professionnels) Le Blanc-Mesnil (93) Quartier Germain Dorel 212 Destiné à la promotion de la jeune scène musicale française, Scènes en Régions a pour objectif de donner une plus grande visibilité aux salles régionales et aux artistes tout au long de l année. La deuxième édition du concours sera lancée dès le début du mois de Septembre 2012! Plus d infos : Startup Contest : de l auto-entrepreneur à la PME : Le Grand Prix de l Auto-entrepreneur change de nom pour sa 3 ème édition et devient Startup Contest : de l auto-entrepreneur à la PME. Ce concours est gratuit et ouvert à tous (quelque soit la forme juridique). Il a pour vocation de soutenir les créateurs d entreprises de la définition du projet à la levée de fonds. Il contribue également, depuis sa création, à la reconnaissance des auto-entrepreneurs et des startups créées, qui peuvent ainsi mettre en avant leur projet construit et élaboré et qui ont pour objectif de créer de l emploi. Postulez avant le 30 Septembre 2012 en rédigeant votre business plan sur le site : Prix de l Entrepreneur Social de l Année : Vous êtes entrepreneur social et vous souhaitez apporter un nouveau souffle à votre projet? Ce Prix est fait pour vous car il offre à son lauréat un double gain : la possibilité de changer d échelle à travers une mission de conseil en stratégie dispensée par le Cabinet BCG et d accéder aux réseaux internationaux de la Fondation Schwab (qui réunit les meilleurs entrepreneurs sociaux à travers le monde). Plus d infos : Lola Blanc au ou Inscription jusqu au 17 Septembre : Le Prix Kalidea CE : Ce Prix récompense les actions des comités d entreprise. Son but est de valoriser les membres des comités d entreprise qui agissent quotidiennement, pour les salariés, dans 3 catégories : Communication Accompagnement des salariés Bien-être et pouvoir d achat Du matériel pour équiper votre CE est à gagner. Un prix spécial «Meilleure gestion du budget» est attribué (parmi les trois CE gagnants). Inscription avant le 7 Septembre sur : Concours Créatrices d Avenir : Ce prix d entrepreneuriat féminin en Île-de-France s adresse aux femmes qui vont ou ont crée ou qui ont repris une entreprise en Île-de-France. 5 prix récompenseront les initiatives les plus prometteuses dans ce domaine pour une dotation totale de Inscription avant le 20 Septembre : Trophées Espoirs de l Economie 2013 : Pour candidater, votre entreprise doit répondre à 4 conditions : avoir son siège en Seine-Saint-Denis avoir démarré son activité après le 01/01/2011 avoir clôturé un premier exercice comptable ne pas être détenue majoritairement par une autre société. Inscriptions avant le 28 Septembre 2012 sur : Poissy Creator 2012 : Le jury a récompensé les lauréats suivants : 1 ère Catégorie : Création d entreprise avec de dotation : la société Ezeeworld, (Création d applications pour smartphone et tablettes numériques). 2 ème Catégorie : Projet de création d entreprise avec la mise à disposition gratuite d un bureau pendant un an : Arco, (spécialisée dans l électroluminescence qui éclairerait les plateaux de télévision). Prix spécial : Projet de Création d entreprise avec la mise à disposition gratuite d un bureau pendant un an : - Phonewear, (société d importation et de distribution d accessoires pour tablettes et smartphones). - AdMec, (un projet de conseil en ingénierie mécatronique). Trophées du Média Courrier : Trophée Or : Center Parcs & l Institut Gustave Roussy Pour faire venir ses clients en période creuse, Center Parcs a réalisé une brochure originale envoyée par courrier. La lutte contre le cancer a besoin de soutiens réguliers, l Institut Gustave Roussy a donc envoyé un mailing incitant à choisir le prélèvement automatique. Trophée argent : Au programme, une campagne de relance pour faire revenir les clients qui ne sont pas venus depuis un moment en leur envoyant un mailing avec 3 offres promotionnelles, dont -20% sur le premier achat. Et ensuite, une campagne pour prospecter les nouveaux voisins des zones de chalandise des magasins. Trophée Bronze : Voyages Loisirs & La Vignery L objectif était pour Voyages Loisirs de réaliser un mailing autour de la Thaïlande et de remplir places d avion. Pour multiplier les ventes de fin d année, La Vignery a imaginé une brochure lui permettant de mettre en avant ses produits, distribuée via le média Courrier. Prix spécial du Jury : La campagne de communication concernait les jeunes de 16 à 25 ans qui habitent dans un quartier prioritaire pour les inciter à adhérer au contrat d autonomie. Concours national d aide à la création d entreprises de technologies innovantes : Quatre sociétés et projets accompagnés par Genopole, biocluster situé à Evry (Essonne), ont été primés : Metafora biosystems et Pep-Pharma sont spécialisés dans le secteur médical ; DiamLite et Magpie Polymers développent des applications dans d autres domaines des sciences du vivant. 8 9

6 marketing marketing Comment satisfaire ses clients en 2013? Qu est-ce que le Street Marketing? Par Alain HASSLER > Fondateur de la SARL Alain Hassler, conseil en marketing Alain HASSLER Par Maxime MOIRE > Directeur Associé de Buzznative Maxime MOIRE En 2013, quels seront les défis et le rôle du Marketing pour mieux satisfaire un client plus difficile à fidéliser et pour assurer un bon retour de vos investissements en interne? Face aux clients plus exigeants sur la valeur et une concurrence agressive en externe et la pression sur les marges, le profit et la réduction des budgets en interne, le responsable marketing doit se considérer plus que jamais comme un avocat et un Directeur Général de sa marque et de ses produits ou de services. Il doit se montrer impliqué et concerné plus qu avant. Il doit en défendre le capital d image et aussi rechercher la croissance profitable. Il doit renforcer le positionnement de sa marque par une connaissance plus approfondie des besoins via des études simples et y répondre encore mieux que ces concurrents, il doit plus que jamais être orienté sur l innovation en produits, services qu il doit tester sur une petite échelle pour évaluer leur impact, leurs coûts et le ROI (Return On Investment ou Retour Sur Investissement en français) pour aussi convaincre en interne. Le responsable marketing est une interface essentielle entre le client et les services internes, son leadership doit être fort, comme éclaireur, il communique la situation externe, les actions des concurrents, ce qui marche et ne marche pas. En interne, il est un support fort pour les commerciaux par la communication permanente des avantages pour éviter la politique de remise facile. Il assiste aux réunions et accompagne régulièrement les commerciaux. Cette échelle propose un questionnement du type : tout à fait d accord d accord sans avis pas d accord pas du tout d accord par un jury d experts internes et externes Il doit capitaliser aussi sur les points forts de différence de la société, des marques et produits et investir sur eux soit pour les renforcer (plus de technologie et plus de services), soit pour éliminer les coûts superflus par des cost kiling actions. Il doit également pratiquer régulièrement le Benchmark concurrentiel, ce qui va aider à mieux connaître les points de différence de votre produit, de votre service. Evaluer la relation que vous avez avec les clients directs est la clé pour renforcer votre positionnement. La moindre perception négative comme par exemple la longue attente auprès de vos services après-vente devient vite un point d image négatif et peut donner un avantage potentiel à votre concurrent. Connaître de manière approfondie les clients et leurs profils permet de bien les segmenter et d investir en temps et en communication sur les «Stars» ou clients clés ( ceux qui représentent 40 à 50% de votre business) en multipliant les contacts avec eux en terme de communication (visite directe, mails, événements, média, Internet, etc..) de manière à développer votre notoriété / image. Les budgets de publicité et de promotion sont souvent considérés comme des dépenses. Afin de bien les justifier il faut calculer le retour de votre investissement en marge (ROI) mais aussi en gain d image, de notoriété, de nouveaux clients et de fidélisation auprès des acheteurs existants. Faire 2 hypothèses ( standard et agressive), c est facile et productif, cela montre l intérêt pour le profit société et permet de justifier des budget plus importants. Dans une société où nous sommes chaque jour soumis à plus de 3000 sollicitations publicitaires, il est primordial pour les marques d adopter une communication impactante pour marquer davantage leur cœur de cible. Le Street Marketing également appelé «marketing de rue» en France est une technique de promotion qui utilise la rue comme support de communication. De la simple distribution d imprimés publicitaires (flyers) aux animations de rue en passant par de l échantillonnage de produits, cette technique nécessite la présence d hôtesses ou d animateurs qui ont pour mission de diffuser un message vers une cible définie en amont de la manifestation. Les actions de Street Marketing sont ciblées selon les habitudes des consommateurs et les lieux de forte fréquentation. Les marques ou entreprises qui optent pour le Street Marketing bénéficient ainsi de plusieurs avantages. C est avant tout le moyen pour elles d aller au contact d une cible qualifiée. On retrouve ainsi la notion de proximité et la possibilité de créer un lien affectif fort avec les consommateurs. Ces actions permettent également de maîtriser le discours lié à une marque ou à un produit. En effet, contrairement à une campagne d affichage classique, les animateurs diffusent un message précis à la cible de consommateurs visée évitant ainsi toute interprétation erronée du message. A l aide de supports publicitaires originaux ou encore de tenues personnalisées, les campagnes de Street Marketing permettent aux marques de créer l événement dans la rue et donc d accroître leur visibilité auprès du public. Pourquoi utiliser le Street Marketing? Le Street Marketing est principalement utilisé pour les lancements de produits ou ouverture de magasin, les opérations de promotion commerciale. Il est également utilisé pour générer du trafic en point de vente et booster les ventes en proposant de tester un produit directement dans la rue. Le Street-Marketing, pour qui? Le Street Marketing est une solution pour les annonceurs, les PME et les commerçants désireux de communiquer à moindre coût en évaluant un retour sur investissement. Comment mettre en place une stratégie de Street Marketing? Comme pour toute stratégie marketing, le Street Marketing est constitué d étapes fondamentales qu il faut suivre minutieusement pour assurer la réalisation d objectifs définis en amont : Proposer une offre nette et précise : Cela se fait, généralement, par le biais de tracts ou de brochures publicitaires bénéficiant d offres promotionnelles. Fixer le lieu, le moment et le type de distribution : Il s agit de déterminer les moyens qui permettent au marketing de rue d atteindre les clients ciblés. Il faut choisir les lieux et les horaires en cohérence avec ces derniers. Privilégier la qualité à la quantité : Les distributeurs de prospectus doivent être identifiés, surtout s ils ont pour mission d interpeller les passants. Ils doivent, également, être briefés sur le produit dont ils font la promotion de façon à adopter le bon discours face au prospect. Distribuer beaucoup de flyers n est pas une finalité. L important est de distribuer aux personnes susceptibles d être intéressées par l offre ou le produit. Faire un bilan : À la fin de l opération, il est primordial de faire un bilan en estimant le nombre de flyers ou d échantillons distribués. Ce bilan renseigne sur le nombre de personnes qui ont été exposées ou en contact direct avec la marque et permet donc de calculer un retour sur investissement pour le commanditaire. A cela s ajoutent toutes les personnes qui auront vu le dispositif (donc la marque) sans pour autant avoir eu l occasion d être en contact avec les animateurs. Son rôle doit être aussi d analyser, souvent, les résultats en les comparant aux concurrents et d être intransigeant sur le diagnostic avec la SWOT (Strengths Forces, Weaknesses Faiblesses, Opportunities Opportunités, Threats Menaces). Connaître par l analyse c est bien, la faire suivre par un bon diagnostic, c est mieux. Cela peut-être aussi fait avec des moyens simples : 10/12 questions en ligne à échelle de Lickert

7 marketing Les clés d une communication efficace Par Myriam VANDENBROUCQUE > Fondatrice de MonCoachMarketing.com Qu est-ce qui vous permet de vous démarquer par rapport à vos confrères? Qu est-ce qui fait que vos clients potentiels vont souhaiter faire appel à vous? Comment construire votre plaquette, votre site web pour capter l attention de vos interlocuteurs? Comment construire une communication efficace, même avec un petit budget, pour développer votre entreprise? Voici quelques pistes : La communication est efficace si elle est en cohérence en amont avec : votre vision et votre stratégie votre positionnement l image que vous souhaitez que votre client perçoive de vous votre offre qui propose à votre client une vraie valeur ajoutée, quelque chose qu il ne peut pas trouver ailleurs, quelque chose de nouveau pour lui Myriam VANDENBROUCQUE OFFREZ-VOUS LES SERVICES d une chargée de communication payable à l heure! Spécialement conçu pour les indépendants, créateurs d entreprises et TPE : Apprenez à être plus visible sur les réseaux sociaux grâce aux séances de travail à la carte. Sans engagement de durée et pour 45 HT de l heure, mettez en avant vos produits et services sur Twitter, Viadéo, Linkedin ou Facebook. Élaborez une présentation express mais claire de votre activité moins d une minute. Bien pratique pour se présenter dans les soirées business Centre News! Améliorez votre image et celle de votre entreprise grâce à nos compétences rédactionnelles VD COMMUNICATION vous propose également de filmer et d assurer le montage de vos films vidéos de présentation de votre activité bien utile sur un salon professionnel La mise en beauté de vos documents professionnels est une de nos spécialités, rédaction de contenu, mise en page et impression Plus d informations sur Une heure d essai gratuite sur présentation de ce coupon Ensuite, votre communication a un impact si : elle est utile pour vendre votre offre vous en faites une évaluation vous mettez en place des actions correctives pour adapter votre message (fond et/ou forme) La communication est l une des étapes du marketing. Et le marketing est présent à chaque étape de la vie quotidienne d une entreprise : dans la façon d analyser son environnement, de prendre des décisions, de se mettre en action C est pourquoi je parle d état d esprit marketing. Cet état d esprit vous aide à construire une communication efficace, crédible et authentique qui vous permet de vous démarquer pour qu on vous choisisse vous plutôt qu un autre, ce qui vous aide à développer votre business... Le marketing est du «bon sens» qui imprègne toutes vos autres compétences. Il s agit d un des piliers pour la création et la pérennité de votre entreprise. Vous êtes expert dans votre domaine. Vous vivez votre entreprise. Vous respirez votre cœur d expertise. Avec cet état d esprit marketing, vous rayonnez votre message. Car votre premier outil de communication, votre principal support de communication, c est vous. Et vous êtes unique. Je reçois un jour l appel d une personne croisée la veille lors d une rencontre réseau, et elle me dit : «j ai besoin d une plaquette. Je suis allée sur votre site et j ai pris plein de notes. Je n y connais rien en marketing et je sais que j ai besoin de vous». Une plaquette, un site web, une carte de visite cet outil de communication est bien souvent une porte d entrée à la démarche marketing. Il s agit d un besoin concret, tangible. Car un outil de communication est visible. Or pour que cette communication ait du sens et ait un impact, elle doit être ancrée dans une réalité concrète, bien que non visible. Tout comme l iceberg La communication est comme la partie visible de l iceberg. Or ce qu il y a en dessous de la surface est bien plus grand et il s agit du fondement qui donne tout son sens et ses caractéristiques à la partie visible S il n y avait que la partie visible il ne s agirait plus d un iceberg mais d un glaçon. Et un glaçon, ça fond. Et au bout d un certain temps il ne reste plus rien! Mon souhait est que votre communication soit comme cet iceberg, bien visible, qui se reconnaît de loin, qui s érige sur une base solide et qui dure longtemps, longtemps, longtemps Pour vous aider, voici 4 questions fondamentales en marketing pour une communication efficace : A QUI je sers?... quelle est réellement ma cible?... quelle est sa problématique principale à laquelle je peux répondre?... à QUI suis-je UTILE? A QUOI je sers?... quelle est mon offre, la solution que je propose à ma cible?... en QUOI mon offre est-elle incontournable? Quelle est ma DIFFERENCE?... qu est-ce qui fait que ma cible choisit mon offre plutôt que celle du concurrent?... qu est-ce qui me rend UNIQUE? COMMENT le faire savoir?... comment structurer et diffuser mon message pour déclencher un acte d achat?... quel plan d actions communication dois-je mettre en place? Et vous, avez-vous les réponses à ces 4 questions? Vie des entreprises Les nominations & changements de dirigeants Rubrique réalisée avec Maximiles : Directeur département Marketing direct Fabienne Lanza est nommée directeur département Marketing direct de Maximiles, à ce poste depuis Juin Elle est sous la responsabilité directe de M.Jean-François Guillaud, directeur général adjoint. Fabienne Lanza, 43 ans, formation en marketing Internet du CNAM (2001), ESLSCA (1991), a réalisé le parcours suivant : : Wdm. Directinet, directeur de marchés : Directinet, directeur commercial : Netcollections (groupe Directinet), directeur commercial : TNS Direct (groupe TNS), directeur du développement commercial : Family Service, directeur de clientèle : inmac wstore (VPC informatique), responsable key account. Directeur général adjoint d Axa Particuliers et Professionnels : Matthieu Bébéar est promu directeur général adjoint d Axa Particuliers/Professionnels d Axa France Vie (groupe Axa). Il est sous la responsabilité directe de M. Jacques De Peretti, directeur général d Axa Particuliers/ Professionnels. Matthieu Bébéar, 43 ans, ISG, a réalisé le parcours suivant : : Axa France Vie, directeur général de la région Nord-Est : Axa Entreprises, directeur des ventes et de la distribution Courtage : Ucar, directeur général en charge du développement : Axa Entreprises, directeur commercial, chargé du développement des produits à destination des TPE-PME et des grandes entreprises : Axa France, responsable du marché des particuliers et des professionnels à Toulouse, puis chef de produit automobile, en charge de l étude et de la conception des offres automobiles. Bouygues Bâtiment Ile-de-France : Responsable innovation et intelligence collective Brigitte Roujol a été nommée responsable innovation et intelligence collective de Bouygues Bâtiment Ile-de-France (groupe Bouygues), à ce poste depuis le 16 Janvier Brigitte Roujol, 47 ans, Magister Responsable d équipe projet d innovation CNAM (2006), Institut d analyse éidétique (2004), Ecole des ressources humaines (2003), cycle coaching d équipe IFAG (2000), master en PNL du Centre d application de la PNL (1999), 3eme cycle Marché de l art et mise en valeur du patrimoine IESA (1997), European School of management (1994), ingénieur de l Ecole supérieure des géomètres et topographes (1989), a réalisé le parcours suivant : : Demos, responsable du pôle e-learning Depuis 2002 : Coaching Avenue, fondateur et directeur associé : Crossknowledge, consultant e-learning : Garon Bonvalot, consultant senior accompagnement managérial : Brigitte Roujol Conseil, fondateur et consultant indépendant : En poste dans le secteur de l immobilier : Razel Saclay Promotion, responsable d opérations de construction : EDF Real, ingénieur topographe. Canon France : Directeur Professional Imaging Group Stéphane Dery est promu directeur Professional Imaging Group au sein de Canon France (groupe Canon), à ce poste depuis le 1 er Juillet Il est sous la responsabilité directe de M. François de la Rüe du Can, directeur de l entité Consumer Imaging Group (CIG). Il est chargé de diriger la nouvelle direction Professional Imaging Group de Canon France. Cette direction regroupe les activités professionnelles de la photo, du broadcast, du cinéma, de la vidéo, des vidéoprojecteurs, de la visiocommunication et de la vidéosurveillance de Canon France. Stéphane Dery était précédemment directeur broadcast et vidéo professionnelle au sein de Canon France Nomination.fr VOUS AVEZ CHANGÉ DE FONCTION? Faites part de votre Nomination à la presse et aux acteurs clés du marché sur Nomination, les décideurs qui font le business en France! 12 13

8 social & fiscal Qu est ce que le mécénat d art? Dirigeants de PME, ne vous prenez plus la tête pour optimiser vos revenus. Gabrielle BONNETY > Mosaïste et fondatrice de Princesse Gab Créations Gabrielle BONNETY Un peu d histoire : Le mot «mécénat» se réfère au personnage de Caius Cilnius Maecenas, protecteur des arts et des lettres dans la Rome Antique. Il s est progressivement élargi pour désigner dans le langage courant une personne physique ou une entreprise qui soutient par son influence ou par des moyens financiers un projet culturel ou un artiste. En utilisant le parrainage ou le mécénat d art, l entreprise valorise son image et acquiert une notoriété nouvelle. Le mécénat et le parrainage pour l art contemporain, ne sont pas uniquement réservés aux grandes entreprises. Même à petite échelle, il peut apporter du prestige à votre communication. L art constitue en effet un outil de management, un moyen de communiquer en interne ou en externe. Les objectifs sont multiples : améliorer le bien-être des salariés dans les locaux, dynamiser les équipes, développer un esprit positif, véhiculer la culture de l entreprise ou encore séduire les clients. Certains groupes vont plus loin encore et organisent pour leurs salariés des ateliers de créativité ou de réflexion autour d œuvres d art, des conférences animées par des artistes. Une manière plus douce de faire passer les valeurs et les idées de l entreprise auprès des équipes, ou de resserrer les liens entre collègues de travail. 14 De plus, après des années de retard, la France s est enfin dotée d un système juridique et fiscal incitatif en matière de mécénat avec la loi du 1 er Août 2003 : Réduction d impôt, amortissement et déductibilité... Une entreprise qui investit dans l Art et expose ses acquisitions peut donc effectuer des déductions fiscales sur le résultat de l exercice d acquisition et sur les quatre années suivantes. Ce que dit la loi : L article 238 bis AB du code général des impôts, issu de l article 7 de la loi du 23 Juillet 1987 prévoit que les entreprises faisant l acquisition d œuvres originales d artistes vivants, peuvent déduire dans certaines conditions, une somme égale au prix d acquisition des œuvres concernées. Cette déduction qui est pratiquée par fractions égales pendant cinq ans au titre de l exercice d acquisition et des quatre années suivantes ne peut excéder au titre de chaque exercice la limite de 3,25 pour mille du chiffre d affaires, minorée du total des déductions mentionnées à l article 238 bis AA du CGI, et doit être affectée à un compte de réserve spéciale figurant au passif du bilan. En contre-partie de cette déduction fiscale, l entreprise doit exposer l œuvre acquise dans un lieu accessible au public et aux salariés. La durée de cette obligation correspond à celle de la période de déduction (5 ans). Une réduction d impôts de 60 % du montant des dons est aussi accordée dans la limite de 5/1000 du chiffre d affaires avec possibilité de report sur 5 exercices en cas de situation déficitaire. La réduction est également accordée pour les versements faits à des festivals organisés par des associations ou des personnes de droit public. Afin d inciter à l acquisition d œuvres d art ou de trésors nationaux, les entreprises se voient exonérer de la taxe professionnelle. En cas de changement d affectation ou de cession de l œuvre ou de prélèvement sur le compte de réserve, les déductions pratiquées sont immédiatement réintégrées. La cession de l œuvre d art acquise dans ce cas par une entreprise est soumise à la TVA à taux réduit. L article 7 de la loi du 23 Juillet 1987 prévoit également la possibilité de créer une provision pour dépréciation de l œuvre dans le cas où la dépréciation constatée excéderait les déductions déjà opérées. L entreprise qui décide de pratiquer cette déduction doit joindre à sa déclaration de résultats un document conforme au modèle présenté par l administration. Pour en savoir plus sur le mécénat d art : Crédit photos : Princesse Gab Créations Gan Assurances - S.A. au capital de RCS Paris - Gan Assurances distribue les produits d assurance vie de Groupama Gan Vie - S.A. au capital de RCS Paris - Entreprises régies par le Code des Assurances - 8/10 rue d Astorg Paris - Document à caractère publicitaire. Crédit photo : Getty Images. Optimisation de votre rémunération Statut, salaire, dividendes, épargne salariale, retraite... Avec le conseil de Gan, vous bénéficiez d une analyse qui prend en compte votre situation professionnelle et personnelle pour optimiser au mieux votre rémunération. Contactez Franck BOSSELUT , avenue Philippe Auguste PARIS N Orias : Assuré d avancer

9 social & fiscal social & fiscal Récupérer la TVA d une créance irrécouvrable Stage en entreprise : Les précautions à prendre Par Eric BRASSEUR > Dirigeant de GAPS-Recouvrement Eric BRASSEUR Par Serge AUBAILLY > Président de l Ordre des Experts Comptables de la région d Orléans Serge AUBAILLY Des règles fiscales très strictes à observer : Comment définir une créance douteuse? Une créance est douteuse quand son recouvrement est compromis en raison de la mauvaise situation financière du débiteur ou de contestations de sa part. Une créance devient irrécouvrable à la suite de sa perte définitive du fait du débiteur, ou de l expiration du délai de prescription. La perte définitive de la créance s apprécie au cas par cas (disparition du client, engagement d une procédure contentieuse, relances infructueuses, etc.). La comptabilisation d une dépréciation : Dès qu une perte significative parait probable, il convient de constater la dépréciation partielle de la créance douteuse. Le taux de dépréciation doit être justifié en fonctions d éléments concrets. Le fisc admet cependant une évaluation statistique s il y a un nombre important de créances douteuses. Une créance devenue irrécouvrable est sortie de l actif par le compte de résultat. Selon la nature de la créance, la perte constatée sera une perte d exploitation (par utilisation du compte 654) ou une perte exceptionnelle (utilisation du compte 671), ce classement devant suivre celui retenu pour la comptabilisation antérieure de la provision. La justification du passage en perte d une créance et la récupération de la TVA : Après avoir dûment justifié l irrecouvrabilité de votre créance et avoir au préalable effectué de nombreuses tentatives de recouvrement, vous pouvez passer comptablement votre impayé en perte et récupérer la TVA. La rectification de la facture initiale sous certaines conditions : Si vous vendez à des entreprises ou à des commerces assujettis à la TVA, sa récupération est subordonnée à l obligation suivante : l entreprise doit adresser à son débiteur un duplicata de la facture initiale surchargée de la mention «facture demeurée impayée pour la somme de... (prix net), et pour la somme de... (TVA correspondante) qui ne peut faire l objet d une déduction» (article 272-CGI). Cette procédure n est pas nécessaire pour les créances sur particuliers car ils ne récupèrent pas la TVA. La possibilité de récupérer la TVA est normalement subordonnée à la condition de rectifier la facture initiale et d envoyer au client un duplicata de cette facture annoté de certaines mentions : «Facture demeurée impayée pour la somme de (prix net) et pour la somme de (TVA correspondante) qui ne peut faire l objet d une déduction (art. 272 CGI)». Cette formalité est nécessaire, y compris en cas de liquidation judiciaire (voir FRC 1/09, inf. 5). Dans un souci de simplification, les entreprises sont dispensées d établir des duplicatas pour plusieurs factures impayées d un même client, à condition de lui adresser un état récapitulatif de ces factures, conformément au modèle fourni par l Administration. Les entreprises titulaires de plusieurs créances à l encontre d un même débiteur peuvent établir un état récapitulatif des différents impayés. Ce formalisme strict conditionne le droit à la récupération de la TVA. Pour éviter toute contestation avec l administration fiscale, constituez un dossier complet réunissant l ensemble des pièces relatives aux diligences accomplies pour recouvrer la créance : lettres de relance, mise en demeure de payer, preuves de la transmission au cabinet de recouvrement, jugement de liquidation judiciaire Les sociétés qui recourent aux stagiaires doivent prendre des précautions pour éviter toute requalification de la convention de stage en contrat de travail. Les nouvelles dispositions issues de la loi du 28 Juillet 2011 prévoient expressément que les stages ne peuvent avoir pour objet l exécution d une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent de l entreprise. 1 - Conditions d embauche du stagiaire : Les stages concernés sont tous les stages en entreprise, qu ils soient obligatoires ou non, excepté les stages entrant dans le cadre de la formation professionnelle et des stages d initiation ou d observation en entreprise réalisés par des jeunes de moins de 16 ans. L employeur doit s assurer que le stage est intégré à un cursus pédagogique. 2 - Convention de stage : Les stages doivent obligatoirement faire l objet d une convention de stage conclue entre le stagiaire, l entreprise d accueil et l établissement d enseignement. Le stagiaire n a pas la qualité de salarié ; en conséquence, l employeur ne doit pas faire de déclaration unique d embauche. Il devra tenir un registre des conventions de stage distinct du registre unique du personnel (un décret est attendu sur ce point). La convention de stage doit comporter un certain nombre de mentions obligatoires, définies par le décret du 29 Août Ceci est indispensable afin d éviter une requalification en CDI. 3 - Gratification du stagiaire : Le stagiaire doit bénéficier d une gratification lorsque la durée du ou des stages est supérieure à 2 mois consécutifs ou, au cours d une même année scolaire ou universitaire, à 2 mois consécutifs ou non. Son montant peut être fixé par convention de branche ou par accord professionnel étendu ; à défaut, le montant horaire de cette gratification est fixé à 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale. Le stagiaire peut, au même titre que les salariés, bénéficier des activités sociales et culturelles de la société. Il peut aussi profiter des titres restaurant dans le cas où la société n a pas de cantine. 4 - Cotisations sociales : Aides à l embauche de salariés en contrats de professionnalisation : La gratification n est pas un salaire. Les sommes versées aux stagiaires ne sont pas soumises à cotisations sociales et contributions de sécurité sociale dans la limite de 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale. Les sommes versées au stagiaire ne sont pas soumises aux cotisations de chômage et aux cotisations de retraite complémentaire même si la gratification dépasse le plafond horaire de la sécurité sociale. Pour toute embauche de demandeurs d emploi de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation, aide à l embauche de Une aide forfaitaire à l employeur peut être versée aux employeurs qui procèdent à une embauche dans le cadre d un contrat de professionnalisation d un demandeur d emploi inscrit à Pôle Emploi, âgé de + de 26 ans (se rapprocher de Pôle Emploi pour connaître les modalités d attribution). Les embauches en contrat de professionnalisation de demandeurs d emploi âgés de 45 ans et + ouvrent droit à une exonération de cotisations patronales d assurances sociales et d allocations familiales. Les embauches de jeunes âgés de 16 à 25 ans et de demandeurs d emploi de 45 ans et plus par des groupements d employeurs ouvrent également droit à cette exonération. Les actions de formations sont financées par les OPCA au titre des contrats : le financement s effectue sur la base des forfaits horaires fixés par accord conventionnel ou à défaut d un tel accord, sur la base de 9,15 de l heure

10 AGENDA DES CLUBS vie DES CLUBS Le 12 Septembre : Le 20 Septembre : 5 ans pour REACH : LVMH Recherche organise son 12ème Symposium sur la thématique «Epuisement des ressources naturelles et matières premières cosmétiques : quelles stratégies d avenir?» Contact: Plus d infos : rubrique : 12eme-symposium Les 14 Septembre, 2 et 12 Octobre, 16 Novembre, 4 et 14 Décembre : New-Biz est un réseau d affaires parisien qui organise des réunions déjeuner et des apéro-business. Prochaines dates de rencontres : Réunion-déjeuner : Vendredi 14 Septembre 2012 de 12h15 à 14h30 Apéro-business : Mardi 2 Octobre 2012 de 19h à 21h30 Réunion-déjeuner : Vendredi 12 Octobre 2012 de 12h15 à 14h30 Réunion-déjeuner : Vendredi 16 Novembre 2012 de 12h15 à 14h30 Apéro-business : Mardi 4 Décembre 2012 de 19h à 21h30 Réunion-déjeuner : Vendredi 14 Décembre 2012 de 12h15 à 14h30 (participation gratuite, déjeuner à régler sur place 15/18 ) Les 3 et 24 Septembre, 29 Octobre, 26 Novembre, 17 Décembre : Les rencontres Cap Avenir Réseau ont lieu de 17h30 à 20h dans Paris et réunit des chefs d entreprises. 3 temps forts chaque mois : Une intervention d expert qui apporte des solutions précises et répond à vos questions Une séance de Cap Business Meeting : Coach Europ vous apprend comment se présenter efficacement et développer votre réseau d affaires concrètement... Une mise en pratique immédiate avec la soirée d échanges de cartes de visite. Pour vous inscrire : ou Le Groupe OptimRezo d Oberkampf organise un petit déjeuner networking, vous pourrez ainsi : Développer votre chiffre d affaires par la recommandation Échanger conseils et bonnes pratiques avec d autres entrepreneurs Trouver des partenaires Inscriptions : Le 28 Septembre : Afin d accompagner le secteur du bâtiment dans l amélioration de sa performance énergétique, la Direction régionale Ile-de-France de l ADEME lance, en 2012, un second appel à projets «Audits Energétiques». L ambition de cet appel à projets est d améliorer la qualité des prestations financées par l ADEME Ile-de-France en matière de diagnostic énergétique des bâtiments existants, et de favoriser l émergence d une offre reproductible à grande échelle. Etape préalable à tout projet de rénovation, l audit énergétique doit permettre aux maîtres d ouvrage et à leurs prestataires de connaître l implication technique et financière des travaux d amélioration de la performance énergétique. L ADEME Ile-de-France a donc lancé en 2011 un premier appel à projets «Audits énergétique - Objectif Réhabilitation Durable», qui a permis le financement de 19 projets. La prochaine session de l appel à projets clôturera le 28 Septembre. Contact : Du 13 au 15 Novembre : Le pôle de compétitivité ASTech Paris Région organise, un colloque sur les transports du futur (au Carré des Sciences à Paris) qui mettra en évidence les solutions communes s appuyant sur les compétences aéronautique, automobile, ferroviaire, maritime et bien sûr matériaux, et sur les technologies transverses couvertes par 15 pôles de compétitivité, dont Elastopôle. A un horizon de 20 à 30 ans, le secteur des transports devra répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux d un développement durable. Au niveau national, les axes issus du Grenelle de l environnement font partie des priorités de la stratégie nationale de recherche et d innovation. Au-delà de ses propres programmes, la recherche française est engagée dans de nombreuses coopérations internationales. Le 15 Novembre : Suite au succès des 2 premières éditions de ses séminaires scientifiques sur les systèmes polymères complexes et sur la simulation numérique, l AFICEP organise à Vitry sur Seine la 3 ème édition du Séminaire scientifique Acoustique & Elastomères sur le thème de l acoustique et des élastomères. L objectif de cette journée est de faciliter la connaissance des progrès sur le sujet traité, et de diffuser les résultats des recherches effectuées. La Société des Ingénieurs de l Automobile (SIA) organise une journée d étude sur la fiabilité et la robustesse par la simulation numérique. L objectif de REACH est d améliorer la protection de la santé humaine et de l environnement grâce à une meilleure connaissance des produits chimiques utilisés en Europe mais REACH vise également à favoriser la compétitivité des entreprises. Cinq années d applications et défis relevés par l industrie chimique qui a su respecter les échéances fixées et intégrer REACH : substances étaient enregistrées au niveau européen le 30 Novembre Une convention a même été signée le 27 Avril avec le Ministère de l Ecologie pour réussir les prochaines échéances, dont l échéance d enregistrement de Mai Plus d infos : Fédération Des Auto Entreprises Cyrille DARRIGADE, 28 ans, chef d entreprise, est nommé vice-président de la Fédération Des Auto Entreprises. Un poste qui lui a été confié par Grégoire Leclercq, Président de la FEDAE suite à la fusion de leurs deux associations intervenue tout récemment. Diplômé en sciences de l information et de la communication, Cyrille DARRIGADE est en charge des délégations régionales. Cercle Clé des Collectivités Electromobiles : Pour contribuer au développement de la mobilité électrique dans les territoires, l Avere-France vient de lancer le Cercle Clé des Collectivités Electromobiles. Il a pour objectif le partage d expérience des collectivités déjà engagées dans la mobilité électrique et l essaimage de bonnes pratiques auprès de collectivités désireuses de mettre en œuvre leurs propres projets et souhaitant bénéficier de l expérience des «pionnières». Le Cercle Clé se réunira tous les deux mois pour faire le point sur différents aspects généraux ou très spécifiques liés au développement des véhicules électriques et hybrides : infrastructures de charge, autopartage, livraison de marchandises, incitations locales à l acquisition, cadre juridique des projets, modèles économiques, intermodalités, actions de sensibilisation auprès du public Plus d infos : 51 Du 20 au 22 Mars 2013 : Organisé par l AFICEP et l IRCO (International Rubber Conference Organisation), cet événement rassemblera les acteurs mondiaux de l Industrie du caoutchouc, tout en mettant en valeur la part de l Europe et des États-Unis dans les domaines décisionnels et techniques. L IRC 2013 se composera d un congrès et d un salon

11 Rencontre à la une A la rencontre du MEDEF Paris avec Michèle ASSOULINE, Vice-Présidente Quand et comment est né le MEDEF? LE MEDEF a été créé en 1998, remplaçant ainsi le CNPF (Conseil national du patronat français), sous l impulsion de M. Ernest-Antoine Seillière alors président du CNPF. La présidente actuelle est Laurence Parisot, élue en L origine de la création du CNPF était pour l Etat de disposer d un interlocuteur représentatif de l ensemble du patronat. Ce rôle est bien évidemment toujours d actualité avec le MEDEF qui, fort de ses entreprises adhérentes (1/3 des entreprises françaises, dont 70 % de PME de moins de 50 salariés) est plus que jamais : Le 1 er interlocuteur des pouvoirs publics : En toute transparence, le MEDEF mène une action permanente de lobbying auprès de l ensemble des décideurs aux niveaux local, régional, national et européen, afin de faire valoir le point de vue de l entreprise. Le 1 er porte-parole des entreprises : Le MEDEF gère mandats au niveau national et mandats dans les territoires. Les mandataires défendent bénévolement l entreprise dans de très nombreuses instances économiques et sociales gérées ou cogérées par des représentants des entreprises : Prud hommes, URSSAF, Tribunal de Commerce Le 1 er partenaire social de France : Habilité par la loi pour négocier au nom de toutes les entreprises avec les partenaires sociaux, le MEDEF est chef de file patronal pour conduire toutes les grandes négociations interprofessionnelles. Le 1 er acteur du changement : Le MEDEF dialogue avec tous les acteurs de la société civile même ceux traditionnellement éloignés de l entreprise : les jeunes, les enseignants, les journalistes, les magistrats Ainsi, le MEDEF défend et promeut les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d activité, c est «le mouvement au service de l entreprise et de l esprit d entreprendre». Et le MEDEF Paris? Le MEDEF est une confédération à laquelle aucune entreprise ne peut adhérer directement. Il y a donc deux réseaux, qui permettent d avoir une représentativité maximale des entreprises en France, qui sont les syndicats professionnels (approche métier) et les MEDEF Territoriaux (approche proximité) dont fait partie le MEDEF Paris. Le MEDEF Paris est l une des composantes les plus actives du MEDEF. Créée en 1986, le MEDEF Paris est une association de loi 1901, qui rassemble plus de 1200 dirigeants et cadres dirigeants et plus de 20 syndicats professionnels, et dont les adhérents, son Bureau et son Conseil d Administration sont parfaitement représentatifs du tissu économique parisien. Quel est le mode d organisation du MEDEF Paris? Le MEDEF Paris est présidé par Jean-Louis SCHI- LANSKY, Président de l Union Française des Industries Pétrolières UFIP et également membre du Conseil Exécutif et Vice-Président Trésorier du MEDEF national depuis Jean-Louis Schilansky a constitué un Bureau plus resserré et opérationnel et mis en place une nouvelle gouvernance afin que le MEDEF Paris soit encore mieux adapté aux organisations et aux modes de fonctionnement des entreprises qu il représente. Ainsi chaque administrateur membre du Bureau est en charge d une mission : Développement à l international, que j ai l honneur de gérer, Relations institutionnelles Développement grandes entreprises Gestion des mandats Délégué aux relations européennes et internationales Développement petites et moyennes entreprises et ETI Accueil des nouveaux adhérents. Quelles sont ses missions? Le rôle du MEDEF Paris est de contribuer au projet national porté par Laurence Parisot, ainsi de la même manière que le MEDEF au niveau national, le MEDEF Paris est : Le 1 er interlocuteur des pouvoirs publics sur le territoire parisien Le MEDEF Paris dialogue avec la Ville de Paris, la Préfecture de Paris et la Région Ile-de-France Le 1 er porte-parole des entreprises sur le territoire parisien Le MEDEF Paris est chef de file local et 1 er gestionnaire de mandats à Paris avec près de 500 mandats employeurs. Le 1 er partenaire social de France sur le territoire parisien Le MEDEF Paris dialogue avec les partenaires sociaux locaux (plan d épargne salariale pour les PME, lutte contre les discriminations raciales...). Le 1 er acteur du changement sur le territoire parisien Le MEDEF Paris est un acteur clef du changement sur son territoire grâce à des opérations comme Ecole/Entreprise, Handicap/Emploi, Apprentissage. Michèle ASSOULINE Le rôle du MEDEF Paris auprès des entreprises parisiennes est de les aider au quotidien dans leur gestion, leur stratégie et leur développement en offrant : Une information décryptée le plus concrètement et en amont possible sur tous les changements de législation ou de norme, et tous les enjeux pour le métier de dirigeant (management, stratégie, juridique, RH, gestion et finance, communication ) grâce aux réunions, magazine trimestriel, newsletters et site Internet. Un accompagnement personnalisé avec un suivi de chaque dossier par un membre du ME- DEF Paris, spécialisé dans l accompagnement personnalisé, qui s engage, en toute confidentialité, à donner, sous 48 heures, un premier diagnostic des actions à mener puis d un accompagnement pour tous les problèmes liés au financement (trésorerie / capital / relations avec les instances administratives et les banques), aux relations du travail, à la mise en place d obligations légales (emploi des seniors, handicap, jeunes...), aux relations institutionnelles et aux démarches administratives. Une mise en réseau qualifiée afin d être dans un bon réseau pour échanger avec des homologues et améliorer ses pratiques entrepreneuriales, développer ses contacts pour développer son business. Ainsi l offre de réunions du ME- DEF Paris est large, ciblée et opérationnelle. Michèle Assouline, quelles sont vos missions au sein du MEDEF Paris? Au sein du MEDEF Paris, je suis Vice-Présidente en charge plus particulièrement du développement à l international. Ma mission est d animer ce programme dans le but d aider nos entreprises adhérentes, principalement des PME, à s exporter. Mon souhait principal dans cet accompagnement est d apporter toute aide la plus opérationnelle possible, concernant aussi bien les aspects commerciaux, juridiques, de communication Le MEDEF Paris en chiffres : Cela se concrétise de différentes manières : soit par des évènements organisés dans les locaux du MEDEF dont l objectif est, pour un thème donné, de réunir des intervenants de différents milieux. Par exemple, nous avons organisé un événement sur l Indonésie au cours duquel nous avons réuni une centaine de personnes autour de l ambassadeur d Indonésie en France, du Dir Cab du Ministère de l Industrie pour expliquer les aides offertes par la France, du directeur d un grand cabinet de conseils français intervenant en Indonésie et d un grand patron français venu nous faire partager son histoire réussie en Indonésie. soit via le magazine «C est à vous» grâce à des témoignages, des présentations de sociétés proposant des services pouvant être d une grande aide pour nos entreprises parisiennes Comment cette structure est financée? Le MEDEF Paris est une association de Loi 1901, sa structure est financée quasi exclusivement par les cotisations de ses adhérents. Quels sont les projets en cours? Les projets actuels du MEDEF Paris sont au nombre de 3 : 1 : Déménagement au 55 Avenue Bosquet, au siège du MEDEF en Septembre Comme cela se fait dans beaucoup d autres pays d Europe, l association des entrepreneurs de la capitale s installe dans les mêmes locaux que son organisation nationale. En développant les synergies avec les Commissions et Directions du MEDEF national et en partageant des moyens communs, le MEDEF Paris souhaite renforcer son efficacité pour toujours mieux répondre aux attentes de ses adhérents. 2 : Projet de refonte de l offre de réunions. Afin de toujours mieux répondre à vos attentes d information et d échange, le 1200 dirigeants et cadres dirigeants et plus de 20 syndicats professionnels. Membre fondateur de l OPCE, association qui regroupe 12 organisations d entrepreneurs de capitales européennes. Adresse postale du MEDEF Paris (à compter du 3 Septembre 2012) 55 Avenue Bosquet Paris MEDEF, l art d entreprendre Exposition de l artiste Ghass du 18 au 30 juin 2012 Ressources humaines Les nouveaux défis Développement durable Une démarche accessible à tous MEDEF Paris met par ailleurs en place dès cette fin d année une nouvelle offre de réunions plus condensée et mieux articulée autour de ses points-forts, l éclairage MEDEF, l échange d expérience entre dirigeants et l expertise de ses adhérents. 3 : Projet de modernisation des supports de communication. Afin de développer son réseau d entrepreneurs, le MEDEF Paris lance également une nouvelle communication d abord déclinée sur sa plaquette de communication, son magazine et son site Internet. Grâce à une nouvelle signature («tous avec votre entreprise!»), un ton inattendu et complice et un univers visuel spécifique, le ME- DEF Paris se dote ainsi d un territoire de communication différent et original, apte à valoriser tant la puissance et l efficacité que la proximité et la disponibilité de son réseau. Présentez-nous votre dernière actualité : Ma dernière actualité a été l organisation au mois de Juin d une exposition intitulée «MEDEF L Art d entreprendre Penser différemment, Agir ensemble» de l artiste GHASS, artiste franco-iranien pour qui l Art et le monde de l Industrie en plus d avoir de nombreuses similitudes peuvent s apporter beaucoup. Lui-même collabore avec plusieurs entreprises françaises. Ensuite pour le MEDEF, la prochaine actualité et d importance puisqu il s agit de l organisation de nos Universités d été qui se dérouleront du 29 au 31 Août sur le campus d HEC à Jouy-en-Josas autour du thème «Intégrer». Véritable temps fort de l année, l Université d été du MEDEF est un lieu de débats et de rencontres qui enrichissent toujours plus les réflexions et actions de ses dirigeants participants. Juin 2012 # 24 LE MAGAZINE DU MEDEF PARIS Votre Quotidien GHASS, UN ARTISTE UNIVERSEL 32 C est à vous! Juin 2012 Nouveaux territoires de Business Je suis très heureuse, de vous faire découvrir, redécouvrir et dans tout les cas admirer, les œuvres de l artiste franco-iranien GHASS. Cette exposition, présentée dans les locaux du MEDEF du 18 au 30 juin, est à mes yeux une excellente manière de clore les six premiers mois de l année et de partir en vacances sur une note artistique. Elle est aussi une très belle illustration des passerelles entre le monde de l entreprise et le monde de l art. Le thème même de cette exposition en témoigne : «MEDEF : L art d entreprendre, penser différemment, agir ensemble» Entreprendre est un art, et la créativité une dimension essentielle de nos métiers. Par leur liberté, leur audace, leur énergie et leur faculté à ouvrir de nouveaux horizons, les artistes sont une source d inspiration permanente pour nous tous. Ghass est de ceux-là. D origine iranienne, il a vécu la guerre et en a tiré une sensibilité artistique qui s exprime à travers des tableaux et des sculptures, d une grande puissance. Parmi les œuvres présentées, certaines ont été créées par Ghass spécifi quement pour cette exposition telle «Le veau d or», sculpture magnifi que voulue comme une illustration des interactions entre les mondes de la publicité, du business, de la communication et l humain. En effet, mon choix de proposer et d exposer Ghass au MEDEF ne doit rien au hasard. Outre sa participation à plusieurs projets industriels autour d un design au service de l utile, Ghass a une vision de l art d entreprendre très proche de celle que nous partageons, les moteurs sont les mêmes, les résonances sont nombreuses. Les pages qui suivent vous donneront un aperçu de l exposition que je vous invite à venir découvrir sur place le 18 juin au MEDEF à l occasion du vernissage. Je tiens enfi n à adresser mes plus chaleureux remerciements à nos partenaires dont le soutien a rendu ce projet possible : KPMG, ARCHIVECO, TAGERIM, EXPERTS ET ENTREPRENDRE et K&P Finance. Le programme «nouveaux territoires de Business», fidèle à son objectif, vous propose également dans ce numéro de découvrir un nouvel acteur du monde de la presse et de la communication, JOL PRESS, dont l objectif ambitieux est décrit ci-après par Olivier Phélip, Directrice Générale. Je vous souhaite une bonne lecture et une belle réussite internationale! Michèle Assouline Michèle Assouline, Directeur Général de Sparkling Commodities, Vice-Président du MEDEF Paris en chargedu Développement des nouveaux territoires de Business 20 21

12 management L étude de satisfaction client, outil de développement d affaires Olivier RIVIÈRE Par Olivier Rivière > Fondateur de Olivier Rivière Consulting Créateur de la méthode KAM/GAM Reloaded, co-fondateur des cabinets OR Consulting (développement des PME et ETI ) et ATOEM Consulting (conduite du changement). management L amélioration de la rentabilité par l optimisation des achats Par Anthony BARON > Dirigeant de Delville Management Anthony BARON Améliorer la relation avec ses clients, les fidéliser sur le long terme, les amener à augmenter leur volume d achat sont des facteurs clefs du succès d une entreprise. L étude de satisfaction client offre un excellent moyen d obtenir une image précise de la qualité de cette relation et une opportunité d approfondir le dialogue avec chaque client. Une bonne étude de satisfaction client (en B2B) comprend trois parties : La première partie «les questions basiques» explore les différentes dimensions de la perception de chaque personne interrogée vis à vis de votre entreprise : Satisfaction vis-à-vis de l offre ; produits ou services Satisfaction vis-vis-à-vis de la qualité de la relation (aspects humains) Satisfaction vis-à-vis des aspects administratifs de la relation Les points forts tels que les ressentis des clients Les points d amélioration ou points faibles La deuxième partie explore la connaissance et la perception de votre offre par le client et sa perception de ses besoins actuels et futurs : Connaissance de votre offre par le client Perception relative par rapport à vos principaux compétiteurs Projets et besoins majeurs pour le court et long terme Évolutions majeures dans le secteur du client Thèmes que le client souhaite explorer (recherche d information, veille, prospective ) Enfin la troisième partie revient à des aspects relationnels et explore votre positionnement, la fidélité et la loyauté du client : Votre positionnement en tant que fournisseur : commodité, fournisseur important, partenaire, codéveloppeur? Le client est-il content d avoir décidé de travailler avec vous? Prendrait-il facilement à nouveau la même décision? Serait-il prêt à vous recommander à quelqu un d autre? Sur quels sujets souhaite-t-il un échange plus approfondi lié aux projets futurs? L importance du processus de mise en œuvre : Dans une étude de satisfaction client en environnement B2B, le processus que vous utilisez est aussi important que la nature des questions. En demandant leur avis aux personnes qui sont vos clients, vous leur envoyez un signal fort. De plus, la mesure de la satisfaction doit être l affaire de tous. A cet effet, impliquez l ensemble de votre organisation dans la conception et la réalisation de l étude. Demandez aux commerciaux et aux équipes au contact des clients de construire la liste des personnes à interroger. Ne vous contentez pas d un seul contact par client, et consultez des personnes de différentes fonctions (n oubliez pas les acheteurs!) et de tous niveaux hiérarchiques. De nos jours, un formulaire Internet est la solution la plus souple pour réaliser une étude ou une consultation rapide. Si vous avez un nombre important de personnes à consulter, choisissez donc cette approche. Cependant, pour vos contacts les plus importants, privilégiez le contact direct, par exemple par un entretien téléphonique. Si possible, faites réaliser l entretien par un manager de haut niveau ou un dirigeant qui n est pas impliqué de façon très régulière dans les opérations avec le client. En procédant ainsi, vous montrez l intérêt porté au client par le top management de votre entreprise, vous donnez à la personne interrogée plus de liberté pour répondre car elle ne s adresse pas à son interlocuteur privilégié habituel, et vous créez d emblée la possibilité pour la personne en charge de ce client de provoquer un «débriefing» sur cette conversation. Traiter les résultats de façon statistique et individuelle : Une fois l étude réalisée, vous disposez d une quantité d information de grande qualité. Bien entendu, vous allez faire un traitement statistique des résultats pour toute l entreprise et au niveau des différentes entités (divisions, départements, filiales). Faites également un traitement individuel par client, au moins pour chaque client important. Le traitement statistique vous donne une image générale et vous permet de décider des actions à mener qui devront irriguer toute l organisation. Le traitement individuel par client vous permet de décider d actions très spécifiques. Bien entendu, les résultats de l étude doivent être communiqués largement en interne afin de célébrer les succès et de fédérer autour des actions correctrices et des opportunités de développement. L ensemble des équipes doit être impliqué dans l analyse des résultats et dans la mise en place et la réalisation des plans d action. Au niveau de chaque client, le responsable du compte doit revenir vers le client et discuter avec lui des actions de suivi. Quelle que soit la nature des commentaires et des actions décidées, ce comportement renforce la crédibilité du responsable de compte et de son entreprise. Enfin, lorsque des dirigeants ont été impliqués dans l étude, il est bon qu après quelques mois, ils rappellent les personnes qu ils ont interviewées pour une brève conversation sur l évolution générale de la situation. Ceci doit bien entendu être cordonné avec les responsables de comptes. L étude de satisfaction client doit devenir une habitude de votre organisation. Elle doit avoir lieu une fois par an. Les résultats statistiques doivent influencer les plans par fonction et faire partie de l évaluation de la performance de l entreprise. Les résultats individuels doivent influencer les plans de comptes et les données essentielles doivent figurer dans les systèmes de CRM et d automatisation du marketing. Au final, l étude de satisfaction doit devenir l un de vos processus clefs, manifestation d une culture réellement tournée vers la qualité de la relation client. À l heure où les entreprises sont en proie à des difficultés de rentabilité, la réduction des coûts peut passer par la structuration des achats. En effet, alors qu en cette période où les marchés et clients tendent à diminuer inéluctablement, les achats sont en revanche la possibilité d impacter directement le compte de résultat de l entreprise. C est d autant plus vrai que dans de nombreuses entreprises et grandes sociétés, la fonction achat n est pas ou peu valorisée ; si d ailleurs elle existe! Pourtant, si les entreprises attachent beaucoup d importance aux ventes, les fournisseurs représentent malgré tout entre 20 et 80% du chiffre d affaires final. Par exemple, la voiture d un constructeur automobile est sous-traitée à 75% chez les équipementiers. La fonction achat est donc primordiale car toute modification des coûts d achat est directement retranscrite sur le compte de résultat. Chaque gain permet donc d augmenter la rentabilité de l entreprise. Mais encore faut-il savoir réduire les coûts de manière à ne pas pénaliser la productivité de l entreprise ou la qualité des biens et services vendus. Qu est-ce que bien acheter? Optimiser les achats de manière intelligente, c est d abord affecter un homme, une équipe ou une structure à cette fonction. Dans les PME, la fonction est prise en charge par les cadres techniques de la production pour lesquels ce n est pas le métier. Acheter moins cher que l année précédente n est pas une bonne affaire si la baisse des prix du marché est plus importante encore. De plus, au fil des années, le personnel acquiert bien souvent des relations privilégiées avec les fournisseurs et le faux-sentiment d ascendance sur ce dernier doit parfois être remis en cause. L achat routinier sans regard sur les prix peut même générer une perte importante de rentabilité, surtout quand ils sont fortement influencés par le cours des matières premières. En revanche, l acheteur étudie et connaît la vision du marché. Il est tout à fait possible, en faisant le tour des fournisseurs, de baisser de 15% le prix des matières premières. Enfin, toute approche et toute négociation est construite et menée par un professionnel de la négociation aux processus aguerris. De par sa nature, cette fonction support permet également de mutualiser de manière non négligeable les différentes directions et ainsi dégager des économies d échelle sur les achats directs ou les achats généraux. Comment acheter? L une des premières actions à mettre en place pour optimiser ses achats est de raisonner en termes de familles d achats. Il ne suffit pas de connaître les fournisseurs. Segmenter en catégories donne une meilleure visibilité et un plus proche suivi des dépenses afférentes. L étape de la négociation doit être préparée en amont et suit un cheminement. Il faut en premier lieu connaître son besoin, puis le marché produit et fournisseur et établir une stratégie. La définition du besoin est en fait l étape la plus délicate car on se rend compte que l on ne le connaît pas vraiment. C est ce qui coûte cher! Il faut supprimer ce qui est inutile et retenir ce qui est indispensable. Les étapes du processus d achat pourraient se résumer ainsi : Déterminer les familles d achat et identifier les dépenses afférentes Faire un état des lieux du marché produits et fournisseurs Conduire des appels d offre et mettre en concurrence les fournisseurs Établir une stratégie globale et définir les leviers d achat Négocier Mettre en place des outils de suivi et de gestion des stocks Les lettres de noblesse de la Direction des Achats est à venir : En étroite relation avec la logistique et l approvisionnement, les entreprises d une taille modeste peuvent se renforcer autour d un unique pôle qui regroupe ces activités. Sur un marché tendu, l optimisation de la rentabilité permet de diminuer l incidence de la réduction des coûts au sein même de l entreprise. La première zone de dépense qui est généralement touchée et que l on peut alors épargner est le coût du personnel. Il est en effet préférable de diminuer en premier lieu ses prix d achats que le nombre de ses salariés Aujourd hui, le secteur commence à prendre conscience de l importance et de la valeur des acheteurs. Même les secteurs à l abri des difficultés économiques tendent à se structurer. C est par exemple le cas du secteur du luxe, où être précurseur fait partie de sa génétique. Un important groupe du luxe s est par exemple dotée il y a une dizaine d années seulement d une direction des Achats 22 23

13 management management Découvrez les nombreux avantages d utiliser un CRM Par Rémi CABRIT > Fondateur d Eden CRM Rémi CABRIT Comment détecter le syndrôme du burn-out et sortir de l épuisement professionnel Par Ana FERNANDEZ > Coach et formatrice, dirigeante du Cabinet Energycoaching Ana FERNANDEZ Assurer la qualité de service client et la continuité de l information dans l entreprise est une difficulté importante notamment à cause du roulement de personnel, du développement de l entreprise et des processus. Cette difficulté peut être surmonté en utilisant des logiciels dédiés appelés CRM (Customer Relationship Management). Commençons par comprendre ce qu est un CRM : Les données possédées sur les clients font partie des ressources les plus précieuses pour une entreprise. Elles doivent donc être gérées, stockées et organisées. Un CRM est un logiciel de gestion de la relation clients, c est à dire gérer l information que l on détient sur un client pour mieux répondre à ses problématiques. Il a pour objectif d optimiser et d améliorer l approche client afin de le fidéliser et d améliorer le service apporté en instaurant une relation de confiance. Un CRM présente ainsi de nombreux avantages : Augmenter la satisfaction clients Gagner du temps Gagner en réactivité en analysant les données clients, les problèmes et incidents potentiellement remontés par les équipes commerciales et le service administratif ou livraison Faciliter l accès et le partage des informations clients Simplifier la maîtrise de la relation client Accroître les connaissances des besoins et préférences clients Améliorer le ciblage des campagnes marketing Entretenir des rapports de confiance Planifier au mieux son action marketing En somme, un CRM permet de connaître la situation d un client en temps réel en centralisant : Les données générales et les coordonnées (adresse, téléphone, nom ) L ensemble des échanges que vous avez eu avec lui Les tâches que vous avez à faire pour lui (réunion, rendez-vous, visite ) Les rappels Les opportunités (informations récoltées par les différents services à l occasion d un échange) Les données récupérées lors de campagnes de prospection ou marketing Les transactions effectuées Pour un essai gratuit : De plus, il n est pas uniquement un logiciel de gestion de la relation clients, il permet aussi de gérer ses prospects, et ses campagnes pour trouver de nouveaux clients : Gérer les prospects (comme vous gérez les clients) Faire des campagnes marketing ou de prospection Obtenir des statistiques sur l efficacité de vos employés Planifier les différentes tâches de vos salariés Toutefois, la mise en place d un CRM ne se limite pas à une question technique, elle peut aussi impliquer un changement de manière de travailler pour les entreprises afin d avoir une vision client avec une stratégie adaptée... Le contexte socio-économique actuel et la multiplication des plans de départ dans les entreprises françaises entrainent un certain nombre de troubles psycho-sociaux plus ou moins graves chez les salariés dont le très sérieux burn-out. En comprendre les enjeux et les dérives peuvent nous permettre de l éviter. Les nouvelles formes d organisation du travail mobilisent et s approprient la subjectivité des collaborateurs et, ce, à tous les niveaux de la hiérarchie. La culture du résultat, des chiffres, de la performance, de la gestion des projets et des évaluations se développe dans une rupture croissante avec la réalité du travail humain. Les conséquences en sont diverses : Une incapacité à rétablir le dialogue : les personnes qui se présentent dans mon cabinet sont en permanence confrontées aux résistances de la réalité professionnelle. Leur tension est telle qu elle rend difficile leur expression orale. En résultent une élocution hésitante et une construction psychique branlante. Une souffrance au travail : un tiers de mes consultations spécialisées sont en lien avec un mal-être professionnel. Un aveuglement face à l évidence d un dysfonctionnement dont les éléments dépendent bien souvent de la taille de l entreprise et de son univers propre. Un isolement croissant : à force de chercher un bouc-émissaire à son mal-être, l individu stressé passe à côté d un questionnement constructif sur le comment de sa situation. Il s enferme dans une optique de victime. Êtes-vous en situation de burn-out? Votre situation professionnelle vous semble bouchée, vous vous habituez petit à petit à l idée que ce sera ainsi jusqu à la fin de votre carrière ; vous êtes physiquement fatigué, parfois même une petite douleur à l estomac vous accompagne jusqu à votre lieu de travail. Vous êtes inquiet à la perspective d entrer en réunion, d avoir à passer un coup de téléphone à un collègue ou à un supérieur. Il est temps de faire quelque chose pour vous, vous êtes assurément en état de burn-out. La nature psychopathologique du burn-out en fait une épreuve à surmonter. Il est scientifiquement prouvé qu un cerveau soumis à un stress permanent et continu entre dans l inhibition. Tout se passe comme si le cerveau rétrécissait au point de ne plus pouvoir fonctionner : l individu en situation de burn-out ne pense plus à rien même pas à lui-même. C est un traumatisme réel qu il faut prendre au sérieux et y consacrer le temps nécessaire jusqu à la reconstruction totale de l ego atrophié. Car, de toute évidence, il s agit d un profil nouveau de dépression sans affect. Rien à voir avec l ancienne mélancolie. J appellerais plutôt cette forme de dépression un chagrin d honneur étant donné qu elle relève de la perte de dignité de l être humain. En effet, si la souffrance d un individu ne suscite aucun signe de compassion, son «je» n existe plus. Ce qui détruit n importe quel ego, c est la perte de son identité par rapport aux autres. On ne souffre pas psychiquement du travail : on souffre de n être pas reconnu par ses pairs, de n être rien aux yeux des autres, de ne pas avoir une place à soi dans le monde professionnel. Autre variante, on souffre d être obligé de se travestir psychologiquement, d être quelqu un d autre pour exister. Tout effort devient alors trahison de soi, tromperie sur son être et les valeurs qui l accompagnent. L imposture est lourde à porter et l évaluation individuelle systématisée dans les entreprises devient une véritable torture pour celui qui ne se sent pas à proprement parlé lui-même. Le rôle d un coach professionnel : Il a le pouvoir d agir sur deux niveaux : celui du personnel relatif à l individu et celui du structurel propre à l entreprise. Un coach est un interlocuteur privilégié pour tous ceux qui se sentent à la dérive. Des techniques très ciblées permettent à l individu en détresse de recouvrer ses forces mentales et physiques pour accélérer le processus de sortie du cycle de la crise. Le coach accompagne la mise en place des stratégies d urgence pour faire face à la crise, et se remettre en phase avec les exigences du milieu professionnel. Le coach aide son client à se poser les bonnes questions pour clarifier ses souhaits et aspirations, résoudre ses conflits intérieurs, se fixer des objectifs et les atteindre. Le coach sert de miroir et son écoute active lui permet de pointer les éléments clés qui donnent une nouvelle lecture et compréhension qui vont aider son client à retrouver son soi profond, se reconnecter à ses valeurs et retrouver le sens de son métier. Cet accompagnement propose d élargir les horizons, trouver de nouvelles options. Il peut aussi conduire à une réorganisation de ses priorités professionnelles, voire à une reconversion. Mais le coach a aussi la capacité de mettre en place une démarche pour atteindre un mieux-être dans l entreprise ; il peut être un arbitre qui instruit les situations et analyse les problèmes au travail afin d améliorer non seulement la qualité du management et ses perceptions mais également d organiser le travail. On a trop tendance à «medicaliser» les conflits c est-à-dire à considérer que si les gens vont mal c est qu ils sont malades et qu il ne s agit pas de douleur au travail. C est un déni de la réalité. De plus, lorsque l on aide une entreprise à soigner ses individus sans toucher au système, on ne fait que repousser le problème. Car à la base des symptômes, il y a un problème profond d organisation. Pourquoi les individus vont mal? Quels sont les facteurs du mal-être collectif? Il faut soigner l organisation par le dialogue sur le travail, le management, les politiques et la stratégie. Car plus il y a des prescriptions, plus les gens doivent se coordonner. La relation au travail a ceci de différent avec la relation intime qu elle se situe dans le «faire ensemble» et non dans «l être ensemble». L objectif est de mettre en place une éthique du travail en récompensant les travailleurs par de la considération et du temps. On a besoin de nouveaux horizons car on ne peut plus parler vrai. C est par cette capacité à établir une nouvelle relation que les individus pourront renouer avec le travail. Les dirigeants et managers des organisations doivent prendre conscience qu il faut rendre compatible performance individuelle et collective et équilibre des hommes. La priorité doit être de promouvoir dans les entreprises des modes d organisation qui n altèrent pas la santé physique et mentale des salariés. Je préconise et mets en place des actions de prévention collective du stress chronique au travail car elles sont plus efficaces dans le temps. Elles consistent à réduire les sources de stress chronique en agissant directement sur l organisation, les conditions de travail, les relations sociales de travail, etc. Plus d articles sur le site :

14 Ressources humaines Ressources humaines Comment gérer des situations délicates pour des cadres «trop gentils»? Par Ana FERNANDEZ > Coach et formatrice, dirigeante du Cabinet Energycoaching Ana FERNANDEZ Et si le bien-être au travail était avant tout une question de bon sens? Par Karine MERLE > Professeur de gestion des ressources humaines à l Idrac Lyon Karine MERLE J ai remis de l ordre dans mon équipe ou avec un collaborateur : Enjeu : S assurer que la critique est fondée et chercher les faits, émettre sa critique en privé sans témoin, ne pas être persuadé d avoir raison, peut-être n avez-vous vu qu un aspect du problème et le collaborateur (ou l équipe) va vous donner un nouvel éclairage ; assumer aussi sa critique et regarder son (ses) collaborateur(s) dans les yeux, parlez à la 1 ère personne, c est vous qui émettez la critique, ne pas critiquer juste pour avoir le plaisir de critiquer mais émettre une critique qui aboutisse à un changement sinon gardez-la pour vous. Démarche : Décrivez les faits reprochés Expliquez votre point de vue en soulignant les conséquences des faits, les objectifs à atteindre Laissez l autre (les autres) répondre en écoutant attentivement son point de vue Trouvez une solution et un plan d action commun (nous sommes dans un état d esprit de résolution de problème et pas de «tête à couper»). Co-construisez les objectifs à atteindre et les critères de réussite (mesurables, datés) J apprends à dire non à une demande d un collaborateur (congé, augmentation...) : Enjeu : Dites non à la demande mais oui à la personne. Sachez que les meilleurs arguments sont dans les réponses de l autre, vos meilleurs outils dans ce cas sont l écoute, le questionnement, la reformulation. Préparer la discussion vous aura aussi permis de délimiter vos objectifs (qu est-ce que je voudrais au mieux et qu est-ce que je peux accepter au pire?) et ainsi d avoir une certaine flexibilité dans la discussion. Donner des perspectives et jouer la transparence pour ne pas engendrer de frustration. Démarche : Ne répondez jamais à chaud, donnez-vous le temps de réfléchir et fixer un nouveau rendez-vous avec votre interlocuteur Préparez l entretien en récoltant le maximum d informations sur votre collaborateur Rassemblez des éléments objectifs fournis par la DRH : âge, ancienneté, salaire, historique des dernières augmentations accordées, parts du fixe et du variable, atteinte ou non des objectifs quantitatifs et qualitatifs sur une durée de trois à cinq ans. Annoncez le refus dès le début de l entretien, vous vous libérez d un poids et évitez que le collaborateur ne garde l espoir de négocier jusqu à la fin de l entretien. Vous canalisez son sentiment de frustration, source de démotivation profonde et durable Justifier cette décision fondée sur des données concrètes : contexte économique défavorable, résultats de l entreprise en baisse, budgets réduits, etc Rebondissez positivement, dynamiser votre discours et impliquez le collaborateur : «La conjoncture n est pas bonne mais on peut l inverser, et vous pouvez y participer activement» Mettez en place un plan de progrès personnalisé faisant le point sur les forces et les faiblesses du collaborateur et lui indiquant les pistes de développement de business à moyen et long terme. Activez certains leviers de motivation (formations, évolution de carrière, ) Donnez régulièrement à vos collaborateurs des signes explicites de l intérêt que leur porte l entreprise (félicitez, planifiez des formations ciblées, proposez les opportunités d de carrière quand elle se présente) Je ne rends plus service à mes collègues sans réciprocité : Enjeu : Faites-vous respecter. Dites non avec tact et fermeté. Admettez que vous avez le droit de refuser quelque chose à vos collègues (et que votre réponse n impactera pas l appréciation de vos collègues à votre égard). Assumez de faire passer votre bienêtre (personnel et professionnel) en priorité. Démarche : Posez-vous la question : est-ce que mes comportements donnent une image de quelqu un qui accepte tout? Est-ce que je m affirme assez fortement vis-à-vis de mes collègues? Faites un point personnel sur votre apparence (négligée ou pas), la mollesse de votre poignée de main, votre posture (avachie ou non), votre visage fermé et votre regard, votre façon de s asseoir, de vous tenir debout, votre voix. L affirmation de soi passe par tous ces éléments extérieurs. Travaillez votre confiance en vous. Petit exercice : pensez à un événement où vous avez (encore) accepter de traiter un dossier de votre collègue. Comme vous n êtes plus dans le feu de l action, analysez la situation et imaginez comment vous auriez pu réagir : quels mots (phrases) vous auriez utilisés, dans quelle posture (debout ou assise), avec quelle intonation de voix Entraînez-vous à dire non, refusez poliment. Commencez par refuser de petites choses qui vous semblent sans importance. Au fur et à mesure que votre confiance en vous grandit, refusez les choses importantes ou pas que vous ne souhaitez pas faire. Mettez les choses au clair avec vos collègues. Discutez avec eux et expliquez-leur que ce n est pas à vous d effectuer tel ou tel travail. Cependant, vous pouvez proposer votre aide exceptionnellement à condition que vos collègues vous aident à leur tour, lorsque vous en avez besoin. Vérifiez-le quelques temps après. Votre collègue le comprendra vite. J ai cessé d être trop compréhensif avec les tire-au-flanc : Enjeu : Remotivez ce collaborateur qui se désintéresse de son poste. L aidez à se revaloriser de nouveau. Démarche : Recevez-le en entretien afin d acter son absence de travail, de définir avec lui ce qu il doit réaliser à court terme et dans quelles conditions. Identifiez, au cours de cet entretien, si son absence de travail est le résultat d un manque de compétence, de motivation ou les deux. Négociez avec lui le délai qui lui est nécessaire pour qu il se remette à niveau. Prévenez-le des sanctions possibles si la situation devait perdurer. Après l entretien, rédigez un compte-rendu que vous lui adressez de façon très formelle. Accompagnez-le avec des réunions régulières pendant quelques temps. Il est essentiel de lui montrer votre détermination à le voir progresser. Valoriser les efforts qu il accomplit et les résultats qu il obtient. Si enfin, il ne fait toujours rien, sanctionnez-le. Plus d articles sur : Bon nombre de travaux scientifiques et d investigations «terrain» tentent d établir un lien entre performance de l entreprise et l implication positive des hommes au travail (ou dit autrement la qualité des Ressources Humaines). Si le bon sens nous amène tous (chefs d entreprise, chercheurs, consultants ) à établir un lien entre les deux facteurs, il reste impossible d établir le sens de la relation avec précision. Est-ce que c est le fait de travailler dans une organisation performante et aux résultats florissants qui stimule l individu à s engager plus dans son travail et pour son organisation? Ou est-ce le fait d avoir un personnel impliqué et motivé qui génère la performance? Quoi qu il en soit, il est alors intéressant de s interroger sur le sens donné à ces deux notions, qu estce qu on entend par performance de l organisation? Qu est-ce qu on entend par qualité des RH? Une définition restreinte, nous amènerait à considérer que la performance se mesure aux résultats financiers et économiques mais à ce moment-là on parle de performance économique. Sous la poussée des injonctions à adopter une démarche de RSE, sous la pression des enquêtes et investigations journalistiques sur les thèmes du bienêtre ou du mal-être au travail et de la satisfaction des salariés, il est nécessaire d élargir le champ à la performance sociale. Derrière l idée de qualité des RH, il s agit alors pour l entreprise de s assurer d un personnel compétent, c est-à-dire bien formé, opérationnel, impliqué et bien dans son organisation. Ainsi une organisation performante serait une organisation qui assure à la fois sa performance économique mais aussi sociale, ou plus globalement sociétale. Depuis une vingtaine d années, un nouveau thème s impose, celui de développement durable et qui, ramené à l échelle de l entreprise, se décline en démarche de RSE. L entreprise désormais doit s interroger sur la conséquence de ses actes, doit des comptes à l ensemble de ses parties prenantes (actionnaires, salariés, clients, fournisseurs, État et collectivités locales ). En interne, elle doit inscrire ses choix stratégiques dans la durée et favoriser le développement d une conscience éthique. Du fait des nombreux dévoiements permis par le système et sous la pression de nombreux scandales, très médiatisés, et celle plus concrète de ses conséquences en terme de crise financière et économique, il devient impératif pour l organisation, quelle que soit sa taille, de lutter contre une tendance à la pratique d un management amoral, justifié par le simple fait que l unique finalité de l entreprise est de générer des profits. On assiste ainsi depuis quelques années à la nécessaire réaffirmation du principe de responsabilité. La RSE devient explicite. La plupart du temps, elle découle de principes de bon sens, elle s appuie sur une conscience éthique allant de soi, mais que la sphère économique semble avoir perdue de vue. Du point de vue managérial et concernant directement la gestion des RH, le parfait exemple de cet état de fait est résumé dans la déclaration de Stéphane Richard au moment de sa nomination à la tête de France Télécom : «remettre l humain au cœur de l entreprise». A y réfléchir, cette déclaration apparaît lourde de sous-entendus. Cela dit, compte tenu de l actualité sociale que connaît l entreprise depuis plusieurs années, cela semble «logique», mais au-delà de cette entreprise, et de la spécificité de son Business model, n est-ce pas le problème de beaucoup d entreprises? S agit-il alors d inventer des recettes miracles pour garantir la qualité de ses ressources humaines, s agit-il de créer de nouvelles contraintes pour le chef d entreprise? Pas si sûr... Certains considèrent ainsi que la problématique du bien-être au travail est une problématique de riches, il est alors facile d arguer que faute de moyens (mise à disposition d une salle de sport pour ses salariés, création de services de conciergerie, création d une crèche d entreprise, aménagement design des locaux...), on ne peut mettre en place un bien-être au travail. C est commettre la grossière erreur de confondre facteurs de satisfaction et facteurs d insatisfaction, distinction déjà établie par Herzberg au milieu du 20 ème siècle. C est peut-être aussi plus facile, que remettre à plat certaines habitudes prises en matière de pratiques managériales. Les conditions économiques imposent un rythme toujours plus soutenu, la pression temporelle fait oublier que de simples marques de reconnaissance font du bien. Marquer par des encouragements et de la délégation sa confiance stimulent et encouragent le dépassement. Un objectif pour être motivant doit être réalisable. Un individu, s il veut être un bon salarié doit pouvoir donner du sens à ce qu il fait. L action doit faire sens, sinon elle frustre, elle crée des tensions internes, elle «détruit». L erreur de Taylor fut de considérer le travailleur comme un simple facteur de production interchangeable. Quand bien même certains principes organisationnels semblent immuables, ne persistons pas dans l erreur. Il suffit de regarder les nombreux travaux menés tout au long du 20 ème siècle en psychologie, en sociologie, en gestion, l essentiel semble avoir été dit. Il serait un comble alors de croire qu il faille réinventer l eau chaude 26 27

15 juridique juridique Préconisations générales pour la conclusion de vos contrats Par Maître Sabrina SAB > Avocat à la Cour de Paris Sabrina SAB Comment apporter de l argent à sa société lors de sa création Par Jean-Christophe YAECHE > Avocat au Barreau de Paris Jean-Christophe YAECHE Devenir entrepreneur implique d avoir ses propres fournisseurs, clients, prestataires de services et ouvre de ce fait la porte d un monde nouveau : le monde des contrats. En effet, pour sceller l accord obtenu, le contrat demeure la meilleure arme en vue d obtenir l exécution des engagements. Cependant, il est très fréquent de rencontrer des entrepreneurs qui omettent d indiquer certaines informations et cela peut impliquer, par la suite, de nombreux soucis Aussi, pour pallier à cette lacune, nous vous donnons les principaux éléments du contrat à ne pas omettre. Il est précisé que cette liste n est pas exhaustive, est adaptable au cas par cas et ne tient pas compte des dispositions légales spéciales relevant notamment du droit de la consommation, du droit commercial, etc. Préalablement à toute indication, il est utile de nommer le contrat, lui donner un titre (ex : contrat de vente, contrat de prestation de services, contrat de sous traitance). Cela permet aussi de s assurer de l identité de votre cocontractant et de vérifier que ce dernier est majeur. En cas de conclusion d un contrat avec une personne morale (société par exemple), ces informations deviennent : le nom de la société, la forme (SARL, SAS...), le capital social, l adresse du siège social, le numéro RCS et l indication de la ville du Tribunal de Commerce de ressort (duquel elle est enregistrée). La personne morale doit toujours être représentée par son représentant légal pris en sa qualité et domicilié au siège de ladite personne morale. Une présentation du KBIS de la société ou de la carte d identité de la personne physique est fortement recommandée pour la vérification de l exactitude des informations. Quoi? Il est très important d indiquer l objet du contrat (il s agit de la chose ou de la prestation de service faisant l objet de la facturation). Il ne faut pas omettre de le déterminer de façon très rigoureuse (indiquer la qualité, la quantité, les spécificités, etc.). L exécution des obligations peut être échelonnée dans le temps (dans un contrat de fourniture par exemple). Aussi l indication d une date ou de plusieurs dates s avère très utile. Où? De même que pour la date, l exécution des obligations peut avoir lieu à un endroit différent de celui de la signature du contrat. Pour éviter tout malentendu pouvant engendrer d éventuels retards dans le cadre de l exécution des obligations, il est parfois conseillé dans le cas de certains contrats de définir le lieu de l exécution des obligations et de l indiquer précisément au contrat. Comment? Il est fréquent de constater l absence de mention des modalités de paiement au sein des contrats (mode de paiement, échelonnement, etc.). Elles font très souvent l objet d un accord mais ce dernier ne demeure qu oral et de fait, très difficile à prouver par la suite Lorsqu on débute une activité, et qu on décide de créer une société, il faut lui apporter de l argent. En effet, toute activité commerciale suppose une mise de fonds dès le départ, cette mise de fonds devant être suffisamment importante (beaucoup de sociétés souffrent ou même disparaissent du fait que les besoins de financement ont été sous estimés). Les premières dépenses sont nombreuses : Frais de constitution de la société, versement du dépôt de garantie et des loyers d avance pour un local commercial, financement des charges courantes de la société (paiement des salariés par exemple) avant les premiers chiffres d affaires). Il faut donc réfléchir aux différentes modalités pour apporter de l argent à la société en début d activité. On distingue le capital social et le compte courant d associé. Le compte courant d associé est plus souple : il s agit simplement de sommes mises à la disposition de la société par un ou plusieurs associés. Il s agit donc d un prêt consenti par un associé à la société. Le montant est libre et, surtout, il n a pas à être proportionnel au pourcentage que chacun des associés détient dans la société. Il peut être remboursé à tout moment en fonction des possibilités de trésorerie de la société. Il peut même rapporter des intérêts (qui seront donc payés par la société à l associé) à la condition que ces intérêts soient d un montant raisonnable. A l inverse, l apport en capital social est plus rigide : il est proportionnel au pourcentage que chaque associé détient ; il n a pas vocation à être remboursé (ce n est pas impossible, on parle de réduction du capital social, mais c est une opération un peu compliquée). Ensuite, les informations à ne pas omettre dans le corps d un contrat répondent aux interrogations suivantes : - Qui? - A qui? - Quoi? - Combien? - Quand? - Où? - Comment? - Sinon? Qui et à qui? Il est indispensable de désigner dans le contrat les deux cocontractants. Les informations devant être mentionnées sont les : nom (patronymique pour les dames), prénoms (tous les prénoms dans l ordre tel qu il est indiqué sur la pièce d identité), date et lieu de naissance, adresse complète du domicile. Combien? Bien que cette mention soit rarement oubliée dans le cadre de la rédaction d un acte, il n est pas inutile de rappeler qu il est important de mentionner le prix de l objet ou de la prestation de service objet du contrat. Il est important de le mentionner en chiffres et en lettres. Quand? L exécution du contrat a rarement lieu au même moment que la signature. C est pour cela qu il faut prévoir à l avance à quel moment les parties au contrat doivent exécuter leurs engagements. Il ne faut donc pas hésiter à mentionner toutes les informations relatives aux modalités de paiement. De même que pour le paiement du prix, la délivrance de la chose ou l exécution de la prestation de services peuvent être aménagées. Leurs modalités doivent alors être clairement prévues au contrat. Sinon? Bien qu existent des dispositions légales permettant l exécution d un contrat, il peut parfois s avérer utile, car dissuasif, de prévoir au contrat des pénalités en cas de retard dans l exécution ou d inexécution des obligations. Bien évidemment, les deux parties au contrat doivent indiquer sur le contrat le lieu et la date de signature, parapher (initiales du nom et du prénom) toutes les pages et signer ce dernier. De plus, le contrat doit être fait en autant d exemplaires que de cocontractants. Les quelques conseils prodigués au sein de cet article sont principalement adaptés pour un contrat simple. En effet, il peut exister des contrats plus complexes anticipant tous les cas de figures dans le cadre de leur exécution et/ou inexécution. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de demander conseil auprès d un spécialiste et ne pas hésiter à lui présenter le projet de contrat convenu entre vous et votre cocontractant. Retrouvez plus d articles juridiques sur : Pourtant, certaines personnes veulent avoir une société avec un capital élevé (il n existe plus de minimum et on peut créer une société avec un capital social d un Euro). C est la préoccupation du papier à en-tête : une société avec un capital social trop réduit risque de ne pas apparaître suffisamment sérieuse, aux yeux des fournisseurs et surtout des clients, ainsi qu aux yeux de la banque, surtout si on veut solliciter un prêt bancaire. Mais plus on fixe un capital social élevé, et plus chaque associé doit mettre la main à la poche lorsque les statuts sont créés. Alors, il existe une ruse permise par la Loi, mais au sujet de laquelle il faut faire un peu attention : ne pas libérer la totalité du capital social. L idée est la suivante : on fixe un capital social relativement élevé, qui fait sérieux, mais les associés ne versent qu une partie, qui ne peut être inférieure à un cinquième, lors de la constitution. C est le bonheur : on peut avoir une société avec de capital social sur les statuts et le papier à en-tête, mais les associés n ont versé, en tout, lors de la constitution, que Attention, toutefois, aux limites de cette technique : Premièrement, le solde doit être versé par les associés dans les cinq ans, au moment où le gérant le décide ; ce n est donc que différer ce versement de complément de capital social ; Ensuite, si la société est en difficulté et tombe en liquidation ou en redressement judiciaire, le mandataire désigné par le Tribunal pourra demander, de manière anticipée, aux associés de verser le solde du capital social stipulé dans les statuts. Mais surtout, le fait de ne pas délivrer la totalité du capital social a une conséquence fiscale que je trouve assez discutable mais qui est bien réelle : si la société fait des bénéfices et que le capital social n a pas été libéré en totalité, l administration fiscale lui refusera le taux préférentiel d impôt sur les sociétés auxquelles les sociétés nouvelles ont droit! C est donc à ces éléments qu il faut faire attention avant de fixer un capital social trop élevé, en ce disant que «ça fait bien» sur le papier à en-tête, car le montant de ce capital social est un véritable engagement financier de la part des associés

16 green business côté Psycho EMAS, système de management environnemental Adoptez l espace de travail feng shui, c est gagner en productivité et bien-être Par Yannick GUÉRIN > Directeur du Développement International FARGO et Auditeur RSE à l ISEADD Yannick Guérin Par Ana FERNANDEZ > Coach et formatrice, dirigeante du Cabinet Energycoaching Ana FERNANDEZ ISO 26000, label Lucie, SA 8000, OHSAS 18001, label diversité, label QualEthique, norme Good Corporation, ISO 14001, EMAS C est à en perdre son latin tant l éventail des normes, labels et autres certifications couvrant aujourd hui les différents volets de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise est large. Le salon Produrable (www.produrable.com), référence en matière de RSE, qui se tenait au Palais des Congrès de Paris les 28 et 29 Mars dernier, permettait précisément de mieux comprendre ces démarches et leurs engagements. S agissant du volet environnemental, l EMAS (Eco Management and Audit Scheme) constitue probablement l engagement le plus exigeant. Bien souvent présenté comme l équivalent de l ISO en plus drastique, l EMAS est un règlement européen mis en place par l Union Européenne en L EMAS intègre ainsi l ensemble des obligations de l ISO et s en démarque principalement par 5 exigences complémentaires : Une analyse environnementale initiale, Un contrôle gouvernemental assurant la conformité juridique, Un engagement à améliorer les performances environnementales de manière continue, La participation des employés et l ouverture vers le public, Une déclaration environnementale validée. Considéré comme la référence européenne en matière de gestion environnementale, l EMAS repose sur 2 principes essentiels : l exemplarité et la transparence. L entreprise doit ainsi rendre publique une «déclaration environnementale», laquelle souligne les objectifs fixés en terme d amélioration des performances environnementales et les résultats effectivement atteints. En France, l enregistrement EMAS fait l objet d une demande adressée à l ACFCI (Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d Industrie). Pour constituer son dossier de demande, l entreprise aura préalablement réalisé un audit externe de son Système de Management Environnemental et rédigé sa déclaration environnementale. Ces deux démarches devant être validées par un organisme accrédité COFRAC. Elle pourra alors apposer le logo EMAS sur ses documents (pas sur les produits). Valable 3 ans, l enregistrement fait l objet d un audit de suivi annuel et, le cas échéant, d un audit de renouvellement la 3 ème année. Particulièrement répandu en Allemagne (avec 1877 sites certifiés), en Italie (1705 sites) et en Espagne (1568 sites), l EMAS reste encore discret en France avec seulement 21 sites certifiés au 30 Mars dernier. Peut-être faut-il y voir la possibilité d un avantage concurrentiel pour les entreprises de l hexagone? Pour le moins, l EMAS est un atout en terme de communication. Par ailleurs, le projet de décret relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière de RSE (article 225 de la loi Grenelle 2) prévoit que les entreprises enregistrées EMAS seront dispensées de la vérification du volet environnemental de leur rapport extra-financier. A noter enfin qu il existe une formule EMAS simplifiée à destination notamment des PME : EMAS Easy (www.emaseasy.eu). Deux autres outils sont également à la disposition des entreprises pour permettre un déploiement progressif et faciliter la mise en œuvre de démarches environnementales : et Le management environnemental et la prise en compte de nos impacts deviennent désormais accessible à tous Le Feng Shui enseigne une méthode ancestrale d atteindre la plénitude physique, morale et intellectuelle en agissant sur l aménagement judicieux de notre milieu de vie. Il révèle les éléments communs qui fondent l homme à la nature et conseille des moyens adéquats afin de nous permettre d agir sur l environnement immédiat. Ces méthodes éclairent de façon différente la manière de vivre des individus et les supportent dans leur quête d une stabilité autant pour l accès au bonheur que pour la résolution de problèmes. Afin de rendre votre environnement au travail plus agréable et surtout plus stimulant, voici quelques petits conseils faciles à réaliser. Ces mesures devraient pouvoir vous permettre de remédier au facteur stress tout en vous offrant les outils nécessaires pour une meilleure performance. Faites d abord l exercice d entrer un matin à votre travail comme s il s agissait d une première fois et relevez tout ce qui vous semble clocher, d une part, et tout ce qui vous semble agréable, d autre part. Si vous travaillez à proximité d une personne dont les accessoires de décoration vous exaspèrent, il n y aura rien d autre à faire que de vous munir d un paravent. Ce qui nous plaît ne plait pas forcément aux autres et le respect, dans une société, est de ne modifier que les choses sur lesquelles nous pouvons agir directement. Ordre et propreté : Considérons votre espace de travail. Est-il bien rangé ou est-ce un amas de paperasse pêle-mêle? Est-il propre? Laissez-vous traîner ici et là vos restes de casse-croûte, vos tasses à café sales,? L essentiel est-il à portée de main : ouvrages, documents, accessoires de papeterie,? Éclairage : Votre bureau est-il seulement exposé à la lumière artificielle ou est-il aussi nourrit par la lumière naturelle? Votre activité nécessite-t-elle une lumière directe ou préférez-vous un éclairage indirect? Votre bureau est-il trop éclairé? Pas assez? Les déplacements : L accès à votre aire de travail est-il aisé ou au contraire semblable à un parcours du combattant? Devez-vous contourner des obstacles pour circuler autour de votre bureau? Une fois assis, avez-vous suffisamment de place pour bouger votre chaise. Vos collègues sont-ils tout près ou à distance raisonnable de vous? Les couleurs : Dans le milieu de travail précisément, les couleurs revêtent une importance primordiale. Mais là encore, ce qui plaît à la majorité ne changera pas pour le simple fait de vous plaire, contrairement à ce que semble suggérer certains conseillers en Feng Shui... Prenez donc en considération la couleur des murs, des plafonds, des meubles, du matériel, des équipements et des accessoires qui vous entourent. Vous sentez-vous par rapport à ces couleurs détendu et reposé ou au contraire agressé, agacé? Stimulé ou déprimé? Il vous sera possible alors, à l aide du Feng Shui, de rééquilibrer ces couleurs en fonction des notions de Yin et de Yang ainsi qu en respectant l équilibre des Éléments. Le confort : Il convient de déterminer dans quelle mesure votre aire de travail s adapte actuellement à vos besoins. Posez-vous des questions telles que : votre bureau et votre chaise conviennent-ils à votre corpulence physique? Éprouvez-vous des douleurs? Avez-vous une posture de travail correcte? Votre fauteuil estil ajustable? Y êtes-vous confortablement assis? Prenez aussi tout ce qui entre dans votre champ de vision depuis votre siège et voyez à ne pas avoir le dos à un couloir ou à une porte Les bruits environnants : Veillez à faire un inventaire de tous les bruits qui vous entourent : couinements de porte, de chaise, de classeurs, sonnerie de fax, de téléphone, d imprimante, d ordinateur, éclats de voix de certains collègues extravertis, circulation depuis la rue, air conditionné, éclairage au néon, etc. Les odeurs : De même que vous aurez répertorié les sons désagréables, vous ferez la liste des odeurs nuisibles qui vous entourent. Notez les relents désagréables, les parfums écœurants d encre, de solvants, de produits chimiques, de vieux café, de nourriture qui date ou simplement d odeurs corporelles nauséeuse. Les images : Autour de vous, les tableaux, images, et publicités vous agressent-ils, vous offensent-ils? La pièce compte-elle beaucoup d angles abruptes, de recoins sombres ou encore d objets éveillant des pensées négatives. Tous ces facteurs pourraient avoir sur vous une incidence directe, de façon consciente ou inconsciente, sur votre aptitude au travail, votre concentration, votre motivation. Il est donc capital d en prendre conscience afin d y remédier. Identifiez avec minutie les éléments qui pourraient vous mener tout droit au paradis du travail sans oublier de noter toutes les choses qui entrent en conflit avec votre paix intérieure. Une fois l identification de vos besoins établi, il vous sera plus facile d aménager votre aire de travail en fonction des éléments que vous souhaitez stimuler. Plus d articles sur :

17 forme & bien-être Stress et troubles musculo-squelettiques et autres RPS... Par Sandrine GAULTIER > Dirigeante de CS Développement France Sandrine GAULTIER forme & bien-être En position assise votre dos souffre! Marilyn GIRAUD-MOINE > Coach sportif diplômée d état des métiers de la forme et fondatrice de la méthode Sms Coach Form Bien-être Marilyn GIRAUD-MOINE Avez-vous entendu parler des TMS, du stress et de la dépression comme étant la première cause d absentéisme au travail? Si oui, y avez-vous répondu de manière efficace et qualitative? Le coût du stress et des TMS est exorbitant, souvent chiffrable en millions d Euros pour les moyennes et grandes entreprises et ce, à l insu de la plupart des dirigeants. Un nouveau défi pour les entreprises : concilier valorisation des ressources humaines, performance et productivité De plus en plus d entreprises européennes et internationales font un bond en avant magistral au niveau social : elles ont compris l importance de gérer le stress, la pénibilité au travail et les risques psychosociaux, cherchant ainsi à concilier qualité de vie au travail, performance et productivité. Elles répondent ainsi aux dispositions mises en place par la Commission Européenne et le Parlement européen sur la nécessité de prendre en compte la gestion du stress et des RPS, tant les dommages sont importants aussi bien en terme de souffrance humaine au travail que de pertes financières pour les États et les entreprises. Ces dispositions ont été rendues effectives par l Accord-cadre européen de signé à Bruxelles avec les représentants des syndicats patronaux et des syndicats sociaux. Cet Accord a donné lieu à une transcription en France avec l Accord National Interprofessionnel (ANI) du et son Arrêté du qui enjoint toutes les entreprises à s engager et agir dans une démarche de prévention centrée à la fois sur le diagnostic des conditions de réalisation du travail, du stress et des RPS et sur la mise en place d actions de prévention et de formation. Or, il se trouve que la plupart des chefs d entreprise et DRH se disent être désemparés face à cette question. Pour remédier à ce fléau, en accord avec les préconisations de l ANACT, la démarche à suivre est la suivante : Un questionnaire et un audit simplifié, afin de permettre une évaluation des RPS ; La mise en place d une commission paritaire réunissant les acteurs de la santé et de la prévention (CHSCT) ainsi qu une délégation managériale qui travaillera à l élaboration de solutions dans une démarche de prévention concertée. Ceci afin de garantir une qualité de vie au travail tout en tenant compte des enjeux stratégiques de l entreprise. Pérénniser les solutions et créer des indicateurs ; Mettre en place des formations en gestion du stress pour l ensemble du personnel et surtout des formations en management durable pour le personnel d encadrement ; Mettre en place des consultations individuelles de prévention sur le stress et les TMS en partenariat avec le médecin de l entreprise. Les objectifs sont multiples : Améliorer la réalisation des conditions de travail Prévenir le stress et la pénibilité au travail Favoriser la cohésion et la coordination des équipes Valoriser la tâche et les ressources humaines Prévenir les RPS et créer une qualité de vie au travail Promouvoir l égalité des chances et la diversité Promouvoir les différences culturelles Réduire l absentéisme Réduire les coûts de l entreprise liés à l absentéisme de manière significative Construire une communication éco-sociale et un style de management durable Créer les conditions nécessaires à l accroissement de la performance, la motivation des salariés, l intérêt à la vie économique et au développement de l entreprise. Une telle mission n est toutefois possible qu avec une forte implication de la Direction, des partenaires sociaux et des acteurs de la santé de l entreprise. La finalité de cette démarche est de vous engager dans une véritable politique de mieux-être pour vos salariés, une politique de gagnant à gagnant, conciliant à la fois la valorisation de vos ressources humaines et les enjeux stratégiques de votre entreprise. Pourquoi? : Cette position modifie vos courbures physiologiques. Les conséquences : Des tensions s installent et provoquent des maux au quotidien. La solution : S étirer quotidiennement avec des mouvements ciblés et combinés de façon à libérer toute la chaîne musculaire du dos. Vous étirez la zone lombaire : Faites des pauses détente en 3 exercices d étirement : Les vertèbres lombaires sont en hyper-tensions par la courbure que la position assise impose. Aussi, les muscles de l arrière de la cuisse (Ischions jambiers) rattachés au bas du dos, sont en contraction permanente ce qui accentue la tension de cette zone. Par cet étirement, vous détendez l arrière de la cuisse qui libère le bas du dos. Mais aussi le fait de se redresser, renforce les muscles paras vertébraux. Un double travail «étirement/renforcement» très intéressant. Gardez 20 secondes la posture en respirant profondément. Exercice : Tends une jambe devant toi, talon au sol, pied relevé Pousse le talon vers l avant Pose les mains sur le bureau Penche-toi en avant, dos droit, en regardant loin devant toi 20 secondes, puis change de côté 2 Vous étirez la zone cervicale : 1 Vous étirez la zone dorsale : L hyper courbure créée au niveau des cervicales entraîne un raccourcissement des muscles du cou et par conséquence une hyper tension de cette zone. Cet étirement vous permet de détendre les cervicales, mais aussi les trapèzes et les muscles des avantbras. Cela évite les problèmes au niveau des métacarpiens que le travail sur ordinateur provoque. Gardez 20 secondes la posture en respirant profondément. Répétez 2 à 3 fois cet enchaînement pour accentuer le travail et les bénéfices de ces exercices. Exercice : Pose les mains fléchies sur le bord du bureau Repousse le bureau, bras tendus Ramène le menton vers la poitrine Garde le dos droit Descends les épaules 20 secondes Exercez un mouvement de rotation pour libérer les vertèbres. Cela va permettre d évacuer les tensions cumulées entre les vertèbres et de les replacer dans l axe. Ouvrez bien vos coudes et grandissez-vous pour accentuer l étirement et le renforcement des paras vertébraux. Gardez 20 secondes la posture en respirant profondément. Exercice : Croise les doigts derrière la tête Tire les coudes vers l arrière Tourne le buste sans bouger les genoux Regarde loin derrière toi 20 secondes, puis change de côté Retrouvez d autres exercices sur le site : smscoachform.com

18 culture 23 Du 6 au 29 Septembre : Du 1 er Octobre au 5 Novembre : Le 13 Octobre : Le 9 Septembre : 6 ème édition du Prix Photo d Hôtel, Photo d Auteur créé par les Hôtels Paris Rive Gauche. La Carte Blanche cette année est donnée à Magnum Photos. L exposition des 12 photographies de l année et de la Carte Blanche se déroulera à la galerie Esther Woerdehoff (Paris, Xve) Vernissages jeudi 6 et samedi 8 Septembre à partir de 15 heures. Plus d infos : ww.phpa.fr Exposition-vente de bijoux péruviens à Orry la Ville (95) Plus d infos : 6 ème édition du Prix Photo d Hôtel, Photo d Auteur créé par les Hôtels Paris Rive Gauche. La Carte Blanche cette année est donnée à Magnum Photos. L exposition des 12 photographies de l année et de la Carte Blanche se déroulera à l hôtel La Belle Juliette (Paris 6 ème ) dernier né des hôtels Paris Rive Gauche. Plus d infos : Le 5 Octobre : Visite du nouveau Département des Arts d Islam au Musée du Louvre en nocturne. Plus d infos : Réservations : Le 5 Octobre : Exposition Le cercle de l art moderne - Musée du Luxembourg à 9H15 Plus d infos : ; Réservations : Les 13 et 14 Octobre : Exposition-vente de bijoux péruviens à Beauchamp (95) Plus d infos : Le 17 Octobre : Exposition Bohèmes, de Léonard de Vinci à Picasso au Grand Palais à Paris en nocturne. Plus d infos : Réservations : Le 22 Septembre : Exposition RODIN, LA CHAIR, LE MARBRE - Musée RODIN à 14H. Pour découvrir les expositions de la rentrée parisienne, sans attente, Arty Buzz vous propose des visites guidées avec des conférenciers (durée : environ 1H30) (voir les différentes dates ci-après) Plus d infos : ; Réservations : Le 29 Septembre : Visite théâtralisée - Château de Vincennes à 14H Plus d infos : ; Réservations : Trophée golf des Entreprises organisé par le Club ACE au golf de Gadancourt à partir de 9h. Inscription au ou Les 5, 6 et 7 Octobre : La Fnac installe ces studios photo dans ses 6 magasins parisiens et invite les photographes de la prestigieuse Agence VU : Denis Darzacq, Stan Guigui, Rip Hopkins, Françoise Huguier, Juan Manuel Castro Prieto et Paolo Verzone. Le Principe est simple : sur inscription, le public vient en famille ou entre amis se faire photographier gratuitement et repart avec un portrait imprimé signé de l artiste. Ouverture des inscriptions dès le 10 Septembre sur : Du 19 au 22 Octobre 2012 : La 1 ère édition d une nouvelle foire de design aura lieu du 19 au 22 Octobre aux Docks-Cité de la Mode et du Design, investissant m² du vaste plateau d exposition du bâtiment ainsi que dans l auditorium de l Institut Français de la Mode. Rassemblant une dizaine de galeries françaises et internationales, elle accueillera également des commissariats dédiés au design et à l art contemporain, dont l un consacré au multiple et au livre d artiste, ainsi qu une plateforme de conférences-performances et une programmation vidéo. Plus d infos : Le 20 Octobre : Van Gogh et le japonisme - Pinacothèque de Paris à 14H Plus d infos : ; Réservations : Les 20 et 21 Octobre : Exposition-vente de bijoux péruviens à Eaubonne (95) à l occasion du salon couleur et saveur d automne. Plus d infos : Conférences les bonnes tables Chaque mois, votre journal Île de France News organise une conférence qui traite d une thématique différente mais avec pour point commun d aborder les problématiques des entrepreneurs sous un angle concret : 4 secrets d une communication efficace de l Entrepreneur. Les clés pour gagner en temps, en cohérence et en efficacité dans vos actions marketing. entreprise et développement durable. Comment mettre en place une organisation traduisant sur le terrain la prise en compte des nouvelles contraintes environnementales et sociales dans la modélisation de votre organisation logistique? soigner son image en entreprise savoir négocier dans une relation gagnant/gagnant communiquer grâce à la process com organiser son bureau sous l angle feng shui pour gagner en efficacité règles incontournables pour trouver des clients réussir la vente de ses produits industriels comment faire l auto diagnostic de son activité commerciale? La première soirée aura lieu le 27 Septembre à 19 h dans les locaux de Gaast Interactive au 5 rue du Dahomey Paris. (Métro Faidherbe). La soirée échange de cartes de visite débutera vers 20 h. Inscription via le formulaire sur notre site Internet : Gratuit pour les abonnés au journal papier Île de France News, 5 pour les non-abonnés. Retrouvez les thématiques et dates de nos prochaines conférences et soirées business sur L Olivier : 115 avenue de la Division Leclerc Enghien-les-Bains Z La Pâte à Pâtes : 40 boulevard de l Hôpital PARIS Z La Cantoche Paname : 40 boulevard Beaumarchais PARIS Z Auberge Ravoux : 52 rue du Général de Gaulle Auvers-sur-Oise Z Le Père tranquille : 16 rue Pierre Lescot PARIS Z La Villa Saint-Jacques : 1 boulevard St Jacques PARIS Z Le Terminus : 2 avenue du Maréchal Foch Argenteuil Z Les Artists : 33 boulevard Richard Lenoir PARIS Z Le MOUFF tôt, MOUFF tard : 71 rue Mouffetard PARIS Z Bizen : 111 rue Réaumur PARIS Z La Cantoche : 97 rue Montmartre Paris Z Dupont Café : 25 boulevard de Sébastopol Paris Z

19 FA ISSN Éditée et diffusée par l Association Française de Normalisation (AFNOR) 11, rue Francis de Pressensé La Plaine Saint-Denis Cedex Tél. : + 33 (0) Fax : + 33 (0) AFNOR AFNOR e tirage F côté lecture Guide des plus belles adresses écolo-bio : Près de 200 maisons d hôtes, gîtes, hôtels, cabanes perchées, roulottes, yourtes... engagés pour le respect de l environnement en France sont répertoriées dans ce guide afin que vous passiez des vacances écologiques et bio pour vous ressourcer à deux ou en famille. La fin de la dictature des marchés? A travers leurs analyses approfondies, les contributeurs de ce livre, sous la direction de David Thesmar, rappellent que les marchés restent utiles mais en diagnostiquent les dysfonctionnements. Ils déduisent aussi des pistes de régulation pour des marchés utiles, encadrés et réconciliés avec la société... En attendant le week-end, Anti-dictionnaire de l entreprise : Samuel Marckett est cadre dirigeant dans une multinationale basée en France. Son livre est une synthèse humoristique de 20 ans d expérience du monde de l entreprise en France et à l étranger. Business plan, réunion, collègues, marxisme, entreprise citoyenne, salaire, contrôle de gestion, licenciement, parachute doré, brainstorming, voici en 500 mots tout ce qu il faut connaître du monde de l entreprise. Votre argent mérite de vous rapporter plus : L auteur propose un parcours pédagogique pour apprendre comment investir en bourse et en comprendre les risques afin de mieux les maîtriser. L auteur préconise aussi une méthodologie précise en 4 étapes. Mathieu Bouville guide ainsi ses lecteurs à choisir leurs placements et à les mettre en place concrètement en toute indépendance et en toute simplicité. Mame : deux siècles d édition pour la jeunesse : Ce livre s attache à reconstituer l histoire de l entreprise à travers 200 ans d histoire économique et sociale. Paru en coédition entre les Presses Universitaires de Rennes et les Presses Universitaires François- Rabelais de Tours, il est dédié aux hommes et aux femmes qui, de 1796 à Juin 2011, ont fait des livres chez Mame à Tours. AFNOR Tous droits réservés FD X Janvier 2012 Indice de classement : X ICS : Qualité et Management Guide pour l'amélioration de la performance des TPE/PME par une démarche qualité progressive E : Quality management Guide to improve the performance of SME by using a progressive quality approach D : Qualität und Management Leitfaden für das Verbessern der Leistung von Kleinstunternehmen sowie kleinen und mittleren Unternehmen mittels eines progressiven Qualitätsansatzes Fascicule de documentation publié par AFNOR en janvier Remplace l Accord AC X , de septembre Correspondance À la date de publication du présent document, il n'existe pas de travaux de normalisation internationaux ou européens traitant du même sujet. Analyse Le présent document s applique à toute entreprise qui souhaite mettre en place une organisation interne destinée à améliorer son fonctionnement, sa relation avec ses clients et sa performance. Il a été spécialement élaboré à l attention des TPE et PME, notamment dans les termes employés et les exemples proposés mais les plus grandes entreprises pourront l utiliser, notamment pour la mise en œuvre dans leurs filiales décentralisées. La démarche proposée ne remet pas en cause les principes de l ISO 9001 tels qu ils sont appliqués dans les entreprises qui ont déjà un système de management. Descripteurs Thésaurus International Technique : qualité, entreprise, produit industriel, service, organisation, processus, gestion, principe, mise en œuvre, code de bonnes pratiques, relation client-fournisseur, efficacité. Modifications Par rapport au document remplacé, révision du document et changement de statut. Corrections Par rapport au 1 er tirage, modification des codes couleurs dans les quatre dernières colonnes du niveau 3, au Tableau A.1. Guide «Qualité Progressive» pour démystifier l ISO 9001 : Didactique, ce guide édité par l AFNOR démystifie la norme ISO 9001 en offrant aux TPE-PME une méthode chronologique et progressive préparant à la certification ISO 9001 : 2008 et leur permettant de déployer une démarche qualité à leur rythme, en s appuyant sur les bonnes pratiques déjà existantes dans leurs organisations. Réduire et optimiser les coûts : Cet ouvrage montre qu au-delà des seules économies, une action globale de maîtrise des coûts, menée avec une méthode et des outils appropriés, permet d améliorer l organisation et la productivité de l entreprise. Un livre de Daniel Boéri qui répond aux nécessités économiques en temps de crise. Une typologie des méthodes et outils à appliquer selon les objectifs poursuivis. Toutes les clés pour réussir son plan marketing : Avec toutes les clés pour réussir son plan marketing, vous trouverez tous les concepts, outils et indicateurs nécessaires pour élaborer un plan marketing efficace. Vous apprendrez ainsi à bien connaître vos concurrents ; maîtriser les indicateurs clés (matrice SWOT, benchmarking ) ; bien positionner votre marque et vos produits ; évaluer et réviser votre plan marketing. Présentation de l auteur : GABS est dessinateur et auteur de nombreux livres. Il travaille pour la presse magazine, l édition et la communication. Ses dessins, toujours drôles et impertinents, parlent d eux-mêmes. Plus d infos sur le site : Bibliographie de GABS : Management, je me marre!!! (Gabs.Jissey) Eyrolles, 1992 Communication, je me marre!!! (Gabs. Jissey) Eyrolles, 1993 Commercial, je me marre!!! (Gabs. Jissey) Eyrolles, 1994 Entreprise, le climat pourrait bien s améliorer!!! (Gabs. Jissey) Eyrolles, 1995 Changement, je me marre!!! (Gabs. Jissey) Eyrolles, 1997 Lapsus révélateurs de la vie de bureau!!! (Gabs. Millet) Eyrolles, 1997 Tout est psy dans la vie? (Gabs. Lauru.Berriau.Gabillet) Eyrolles, 2001 Clients y en a marre!!! (Gabs) Eyrolles, 2002 Réunions y en a marre!!! (Gabs) Eyrolles, 2003 Nouveaux lapsus révélateurs de la vie de bureau!!! (Gabs. Millet) Eyrolles, 2003 Au lit. (Gabs) Glénat, 2003 Tout est psy en vacances? (Gabs. Lauru.Berriau.Gabillet) Albin Michel, 2004 Le vin, j y connais rien! (Gabs.Millet) Eyrolles 2005 Entretien individuel je me marre!!! (Gabs) Eyrolles 2005 Conventions, séminaires et congrès je me marre!!! (Gabs) Eyrolles 2008 La crise, je me marre!!! (Gabs) Eyrolles 2009 Mon père a un cancer. (Gabs) La Martinière 2009 Et si on travaillait sans stress : Mode d emploi pour retrouver confiance, sérénité et efficacité et synthèse d enseignements orientaux (énergétique, automassage, relaxation minute...) et occidentaux (PNL, communication interactive, conduite du changement...), cet ouvrage permet de retrouver détente et concentration au travail, d optimiser la communication, de positiver toute situation professionnelle. Les 7 habitudes de ceux qui reussissent ce qu ils entreprennent : Ce recueil renferme une multitude de conseils précieux pour identifier et mettre en pratique les habitudes et les principes qui permettent de réussir. Par exemple, garder votre priorité comme la priorité ; la clé n est pas de prioriser ce qui est sur votre calendrier, mais de planifier vos priorités ; la plupart d entre nous passons trop de temps sur ce qui est urgent et pas assez de temps sur ce qui est important. Pensez à nous les jeunes entreprises : Partant du constat que entreprises ont été créées en 2011, les auteurs Frédéric Cameo Ponz, Président du réseau national des BGE, et Alain Lebaude, ancien journaliste du Monde ont profité de la période électorale et des débats politiques sur l avenir de la France pour interpeller les candidats sur la nécessité d encourager l entrepreneuriat et formulent des propositions, regroupées en huit «familles». Management 2.0, performance économique et capital humain : Utile aussi bien aux dirigeants qu aux managers, l objectif de cet ouvrage de Daniel Ollivier, paru aux éditions AFNOR formule des hypothèses neuves sur ce que devraient être les caractéristiques organisationnelles et managériales des entreprises de demain et a pour but de permettre d utiliser au mieux le capital humain et les outils du web

20 évasion Une Egypte confidentielle Le Coup de Cœur de Myriam Guyon : Créatrice de Voyages Confidentiels (spécialisée dans l organisation de voyages sur mesure), Myriam Guyon nous fait partager régulièrement sa passion des voyages et son expertise des vacances sur mesure en nous dévoilant les dernières tendances et les lieux insolites à découvrir. Pour développer votre entreprise et les ventes de vos produits ou de vos services, vous savez qu il est primordial de vous adresser aux bons interlocuteurs! J ai la passion des voyages depuis toujours, une vraie boulimie de découverte mais toujours de façon unique et de préférence loin des foules. Quand je ne voyage pas, je prépare des idées de voyages pour mes clients et toujours en mettant mon sens créatif à l honneur. C est une vraie passion de faire en sorte que chaque voyage soit unique! Vous souhaitez développer la notoriété de votre entreprise et communiquer auprès de décideurs de la région? Vous souhaitez recruter vos futurs talents pour vous accompagner dans votre développement? Vous souhaitez vendre vos produits et services auprès d une audience hautement qualifiée? Je vais vous conter l Egypte puisque j en reviens, où comme à mon habitude je suis partie chiner des adresses insolites et hors du commun. Aujourd hui, ÎLE DE FRANCE NEWS vous propose de présenter votre offre et votre entreprise auprès de décideurs de la Région Parisienne Après 4h30 de vol depuis Paris, me voici arrivée dans la plus grande ville d Afrique : Le Caire Ville incroyable, qui bouge dans tous les sens, mais qui reste incontournable par sa richesse culturelle. Le Caire, c est bien évidemment les Pyramides de Gizeh situé à 40 minutes du centre ville, voire une heure en fonction de la circulation au Caire. Ces grandes Pyramides, font partie des 7 merveilles du monde antique, elles sont les plus impressionnantes et les plus emblématiques de cette civilisation. Si vous n êtes pas claustrophobe, il est possible d entrer à l intérieur des pyramides, descente très abrupte, limite accroupi, mais quelle expérience! Le Musée du Caire, quant à lui, est un emblème du patrimoine culturel de l Egypte, malheureusement le musée est en très mauvais état, mais cela n empêche pas d admirer des trésors, comme celui de Toutankhamon, découvert par Howard Carter en C est un vrai moment d émerveillement! ASSEYEZ-VOUS À LA TABLE DE DÉCIDEURS EN RÉGION PARISIENNE! Île de France News est diffusé auprès d un public de cadres dirigeants, directeurs régionaux, élus, artisans, commerçants, auto-entrepreneurs, leaders d opinions (présidents d associations économiques), professions libérales, dirigeants de TPE, TPI, responsables des institutions, collectivités locales, administrations, organismes économiques et sociaux, universités et grandes écoles. Si vous souhaitez visiter le musée sans la foule, Voyages Confidentiels vous le permettra ayant un accès privilégié et c est un vrai moment d exception! Après Le Caire, mon périple continue vers la Nubie, Assouan, il faut compter une heure de vol. Le calme, et la douceur du Nil sont omniprésents. J embarque sur un bateau de 32 cabines uniquement, à la décoration tendance et chic. Un service exceptionnel, et très raffiné, qui permet une découverte confidentielle de la vallée du Nil. C est une exception sur le Nil, où 350 bateaux naviguent, dont la plupart sont de catégorie médiocre, et comptent des centaines de cabines. Cette croisière m a fait découvrir, les sites les plus mythiques du Nil, de Philae, à KomOmbo, Edfu, Louxor, Vallée des Rois et des Reines... Après une dernière journée au Caire et un dernier repas dans une des meilleures tables de la ville, mon voyage touche à sa fin mais je reviendrais car le pays des Pharaons a encore plein de trésors cachés à me faire découvrir. Journal d information économique en Région Parisienne, Île de France News crée du lien entre les acteurs économiques des départements de Paris, de la Seine et Marne, des Yvelines, de l Essonne, des Hauts de Seine, de la Seine Saint-Denis, du Val de Marne et du Val d Oise. Île de France News, c est l actu, la culture, les rencontres, l emploi et la vie des entreprises en Région Parisienne. Île de France News propose à ses lecteurs une véritable plate-forme d échange et de communication pour le tissu économique régional. Île de France News, c est aussi un site Internet, un annuaire des professionnels, des petites annonces et une plateforme de blogs! Bonjour, Je m appelle Virginie Do Carmo et je suis la Rédactrice en Chef du journal économique Île de France News. Vous ne connaissez pas encore notre journal économique et nos soirées business, rendez-vous sur le site Internet : Pour fêter le lancement de ce nouveau journal pour les entrepreneurs de la région parisienne, une remise de 20% vous est offerte sur votre prochaine commande d achat d espace publicitaire pour communiquer sur nos pages! Pour bénéficier de cette offre, inscrivez clairement le code «IDFN2» sur votre bon de commande disponible à l adresse : ou faites-en la demande par mail à l adresse : Attention, cette remise exceptionnelle n est valable que jusqu au 8 Octobre 2012 inclus. Profitez-en vite! COMMUNIQUEZ DÈS MAINTENANT DANS VOTRE JOURNAL ÉCONOMIQUE ÎLE DE FRANCE NEWS! Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux : ÎLE DE FRANCE NEWS édité par SARL VDCOM : Virginie Do Carmo - 23 rue du Coq Saint-Marceau Orléans - Tél : Contact : 38 RCS ORLÉANS : SIRET : TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Ma 28/5 Me 29/5 J 30/5 V 31/5 S 1/6 Lyon Place de la République Marseille Place Léon Blum (Devant la Mairie du 1 er et 7 éme arrondissement) Montpellier Place Paul Bec (Antigone) Toulouse Place Olivier

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR 2

PROGRAMME BACHELOR 2 PROGRAMME BACHELOR 2 Le programme Bachelor propose un cursus en 3 ans pour bien choisir son orientation et intégrer le domaine ou le secteur d activité qui convient le mieux à l étudiant. Le niveau Bac

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

FIDÉLISATION M O T I V A T I O N T R O P H É E S SOCIAL & RH C A R R I È R E S RECRUTEMENT VALEURS C A B I N E T RESSOURCES H U M A I N E S

FIDÉLISATION M O T I V A T I O N T R O P H É E S SOCIAL & RH C A R R I È R E S RECRUTEMENT VALEURS C A B I N E T RESSOURCES H U M A I N E S MANAGERS, ÊTES VOUS À LA PAGE? FIDÉLISATION RESSOURCES H U M A I N E S G É N É R A T I O N Y E N T R E P R I S E RECRUTEMENT VALEURS C A B I N E T FEMMESMANAGEMENT S E N I O R S INTÉGRATION SOCIALEQUIPES

Plus en détail

Jeudi 15 mai 2014 Palais des Congrès Antibes - Juan Les Pins

Jeudi 15 mai 2014 Palais des Congrès Antibes - Juan Les Pins Le grand forum de l information et des rencontres d affaires Venez dynamiser vos ventes négocier vos achats et améliorer votre management L ÉVÉNEMENT N 1 DES RENCONTRES D AFFAIRES DE LA CÔTE D AZUR Jeudi

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 ENQUÊTE PRÉALABLE A L ÉLABORATION DU CATALOGUE RÉGIONAL DE FORMATION CERECAMP 2009 2010 A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 Nom, Prénom

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

14 & 15 INFOS & INSCRIPTION GRATUITE LE NOUVEAU RDV DES ENTREPRENEURS, STARTUPS & DIRIGEANTS D'ENTREPRISES MARSEILLE PROVENCE START UP FINAN CEMENT

14 & 15 INFOS & INSCRIPTION GRATUITE LE NOUVEAU RDV DES ENTREPRENEURS, STARTUPS & DIRIGEANTS D'ENTREPRISES MARSEILLE PROVENCE START UP FINAN CEMENT Partenaires Officiels 14 & 15 OCT. 2015 PALAIS DES CONGRÈS MARSEILLE CHANOT Un événement MARSEILLE PROVENCE LE NOUVEAU RDV DES ENTREPRENEURS, STARTUPS & DIRIGEANTS D'ENTREPRISES RE PRISE FINAN CEMENT START

Plus en détail

Simplifiez votre implantation a l etranger

Simplifiez votre implantation a l etranger Vous accompagner à chaque étape de votre projet international VOUS INFORMER, NOUS CONTACTER Une expertise reconnue de l aide à l implantation dans tous les secteurs d activités Une connaissance approfondie

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Dynamisez vos ventes Négociez vos achats Améliorez votre management. Jeudi 28 mai 2015. Palais des Congrès Antibes Juan Les Pins

Dynamisez vos ventes Négociez vos achats Améliorez votre management. Jeudi 28 mai 2015. Palais des Congrès Antibes Juan Les Pins Le Salon des Décideurs de la Côte d Azur Dynamisez vos ventes Négociez vos achats Améliorez votre management Jeudi 28 mai 2015 Palais des Congrès Antibes Juan Les Pins www.riviera-network.org > VENEZ PRÉSENTER

Plus en détail

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 CHAPITRE 1 ÉTUDIER LA CLIENTÈLE. 21 1.1 Une phase indispensable...24 1.2 Comment s y prendre?...26 1.3 Exploitez vos résultats....32 CHAPITRE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Les pouvoirs publics ont attiré notre attention sur les enjeux de la transmission des entreprises, plus de 100

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

le mois de la création!

le mois de la création! du 1 er Au 30 novembre 2014 7 e édition programme plus de 100 rendez-vous... forums / conférences / formations rendez-vous experts / ateliers le mois de la création! organisateur les CCi, un réseau d appui,

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Communauté Finance & Gestion Table ronde

Communauté Finance & Gestion Table ronde Communauté Finance & Gestion Table ronde Quand le réseau se met au service du financement Marie FAGUET notrepetiteentreprise.com Thierry BONNET - Finance Utile Pierre Henri SOLER UNILEND Pascal SANCHEZ

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

DIRIGEANTS D ENTREPRISES

DIRIGEANTS D ENTREPRISES DIRIGEANTS D ENTREPRISES Communication à caractère publicitaire HAUT DE BILAN / PATRIMOINE PRIVÉ CE_8P_CE_DIRIGEANTS360_10_08.indd 1 10/08/11 20:08 Forte de l appui et de la puissance financière du groupe

Plus en détail

Le Club de Gestion. Le prêt participatif. www.club-gestion.fr. Le prêt participatif

Le Club de Gestion. Le prêt participatif. www.club-gestion.fr. Le prêt participatif J ai récemment rencontré Jérôme PRIGENT, Responsable de la région grand ouest de la société ISODEV ; il nous présente, dans ce dossier thématique, le prêt participatif. SOMMAIRE : Partie 1 : Description

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

Chargé de recherche donateurs

Chargé de recherche donateurs N 6 - CHARGÉ DE RECHERCHE DONATEURS CHARGÉ DE RECHERCHE, PROSPECT RESEARCHER, DOCUMENTALISTE, CHARGÉ DE VEILLE Le chargé de recherche identifie des cibles de donateurs potentiels et les qualifie en s appuyant

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE?

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR En pratique, le régime de la micro-entreprise est un régime fiscal simplifié pouvant s appliquer à tous les exploitants individuels,

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou déposer avant le 14 septembre 2014 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession 10 place Gutenberg 67081 Strasbourg Cedex

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 ACCOMPAGNEZ VOTRE ENTREPRISE DANS SA TRANSFORMATION DIGITALE Marie jouet Web Performer 1 avenue des italiens 64210 BIDART. Tel :05.59.23.08.04 - mjouet@web-performer.fr..

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

Bienvenu dans le monde AMVCB.asbl. Le guide d utilisation de L AMVCB.Asbl avec tous ses services.

Bienvenu dans le monde AMVCB.asbl. Le guide d utilisation de L AMVCB.Asbl avec tous ses services. Bienvenu dans le monde AMVCB.asbl Le guide d utilisation de L AMVCB.Asbl avec tous ses services. Les 10 Clefs de votre réussite 1. Une Aide aux recrutements. 2. Formations des équipes à un coût réduit.

Plus en détail

SOWACCESS Partenaire neutre en transmission

SOWACCESS Partenaire neutre en transmission SOWACCESS Partenaire neutre en transmission d entreprises en Wallonie Verviers, le 27 mars 2014 Société wallonne d acquisitions et de cessions d entreprises 1 Le Groupe SOWALFIN, Société wallonne de financement

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Créer (ou reprendre) une entreprise

Créer (ou reprendre) une entreprise OBJECTIFS Permettre d aborder la création ou la reprise d entreprise dans ses différents aspects Donner des outils et méthodes, des concepts simples et des éléments pratiques pour se lancer en toute connaissance

Plus en détail

SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE

SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE Mondial Assistance, c est : Un engagement qualité fort Mondial Assistance est une société certifiée ISO 9001 : 2000. SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE Plus de 10 ans d expérience en assistance emploi Plus de 20

Plus en détail

1. ACCESS CREDITS PRO Premier réseau national d experts en financement des Entrepreneurs

1. ACCESS CREDITS PRO Premier réseau national d experts en financement des Entrepreneurs Sommaire 1. ACCESS CREDITS PRO Premier réseau national d experts en financement des Entrepreneurs 1.1 Les fondateurs 1.2 Historique 1.3 ACCESS CREDITS PRO, les données clés 1.4 Les agences 2. ACCESS CREDITS

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

Edito. Président. SERENALIS ET ESSENTIALIS sont des filiales de SERENALIS Groupe, SARL au capital de 640 000

Edito. Président. SERENALIS ET ESSENTIALIS sont des filiales de SERENALIS Groupe, SARL au capital de 640 000 Edito Les Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants évoluent dans un monde mouvant : réglementations régissant les différentes composantes du métier, dispositions fiscales ou législatives impactant

Plus en détail

Date limite d inscription 30 mai 2014. Du 6 au 9 octobre 2014. @topcomnews www.youtube.com/topcomtv

Date limite d inscription 30 mai 2014. Du 6 au 9 octobre 2014. @topcomnews www.youtube.com/topcomtv Date limite d inscription 30 mai 2014 Du 6 au 9 octobre 2014 @topcomnews www.youtube.com/topcomtv Après le succès du dix huitième Top/Com Grands Prix Corporate Business du mois de février 2014 et de ses

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

KIT FISCAL (RECUPERATION TVA)

KIT FISCAL (RECUPERATION TVA) KIT FISCAL (RECUPERATION TVA) Le kit fiscal dédié aux investisseurs LMNP Une récupération de la TVA - L investisseur optimise sa trésorerie L établissement des déclarations fiscales BIC (Bénéfices Industriels

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou à déposer avant le 08 septembre 2015 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr nweiser@cm-alsace.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESENTATION 2014 2EME EDITION MARS - OCTOBRE 2014 PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES www.crisalide-numerique.fr UNE OPERATON ORGANISEE PAR

Plus en détail

WORLDWIDE HOSPITALITY AWARDS 2014 15 e édition MEILLEURE OPÉRATION DE COMMUNICATION

WORLDWIDE HOSPITALITY AWARDS 2014 15 e édition MEILLEURE OPÉRATION DE COMMUNICATION WORLDWIDE HOSPITALITY AWARDS 2014 15 e édition MEILLEURE OPÉRATION DE COMMUNICATION Intercontinental Paris Le Grand Hotel 17 Novembre 2014 CRITERES D EVALUATION MEILLEURE OPÉRATION DE COMMUNICATION Ce

Plus en détail

Patron de votre centre Midas? > http://franchise.midas.fr

Patron de votre centre Midas? > http://franchise.midas.fr Franchise Midas Et si vous deveniez, vous aussi Patron de votre centre Midas? > http://franchise.midas.fr Pourquoi choisir la Franchise Midas? 50 ans d expérience 1 er réseau mondial de la Franchise Automobile.

Plus en détail

Prestations de communication réservées aux membres de. Le Clust R Numérique

Prestations de communication réservées aux membres de. Le Clust R Numérique Prestations de communication réservées aux membres de Communication gratuite sur les médias Publication d'un communiqué : - Par la plateforme collaborative, une annonce «Actus membres» sera publiée sur

Plus en détail

et la Porte d entrée vers l Afrique

et la Porte d entrée vers l Afrique Le Club et la Porte d entrée vers l Afrique Business In Africa Rejoignez le réseau «Business In Africa» pour s investir et investir en Afrique. Africa Business Solutions, en partenariat avec Africa SMB,

Plus en détail

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE 1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE CARTE D IDENTITÉ UN CENTRE DE FORMATION CRÉÉ PAR DES FORMATEURS PROFESSIONNELS Kreactiv Formation est né de l essaimage d une agence

Plus en détail

WORLDWIDE HOSPITALITY AWARDS 2014 15e édition MEILLEURE STRATÉGIE PROMOTIONNELLE POUR UNE DESTINATION TOURISTIQUE

WORLDWIDE HOSPITALITY AWARDS 2014 15e édition MEILLEURE STRATÉGIE PROMOTIONNELLE POUR UNE DESTINATION TOURISTIQUE WORLDWIDE HOSPITALITY AWARDS 2014 15e édition MEILLEURE STRATÉGIE PROMOTIONNELLE POUR UNE DESTINATION TOURISTIQUE Intercontinental Paris Le Grand Hotel 17 Novembre 2014 CRITERES D EVALUATION MEILLEURE

Plus en détail

Le développement des missions de conseil fiscal

Le développement des missions de conseil fiscal Le développement des missions de conseil fiscal Intervenants Régis de BREBISSON Expert Comptable Cabinet DBA, Membre du groupement France Défi Didier PLANE Consultant Cabinet Avensi Consulting Sommaire

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

:: LA CGPME MET LES FEMMES A L'HONNEUR MANIFESTATIONS DANS LE CADRE DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME :

:: LA CGPME MET LES FEMMES A L'HONNEUR MANIFESTATIONS DANS LE CADRE DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME : La newsletter des TPE et PME à Paris et en Ile-de-France - mars 2014 :: ACTU ET POSITIONS DE LA CGPME Accès au crédit : et si un des verrous de la reprise se trouvait là? Lire la suite Genevière ROY, Vice-Présidente

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FRANCHISE

PRESENTATION DE LA FRANCHISE PRESENTATION DE LA FRANCHISE 1. INTRODUCTION L intérêt que vous avez porté à l opportunité de devenir un franchisé de INSURANCE RISK MANAGEMENT (marque déposée le 27 janvier 2004 à l I.N.P.I) peut représenter

Plus en détail

AFRICA OFF EVENT COP21. 2-11 Décembre 2015. Hôtel de l Industrie Paris - France ORGANISÉS PAR

AFRICA OFF EVENT COP21. 2-11 Décembre 2015. Hôtel de l Industrie Paris - France ORGANISÉS PAR AFRICA OFF EVENT COP21 2-11 Décembre 2015 Hôtel de l Industrie Paris - France ORGANISÉS PAR Avant-propos À l occasion de la 1 ère édition du Land of African Business, un lieu unique de rencontres et d

Plus en détail

APPEL A PROJETS. E-inclusion Innovation sociale numérique

APPEL A PROJETS. E-inclusion Innovation sociale numérique APPEL A PROJETS E-inclusion Innovation sociale numérique Date d ouverture : 7 mars 2014 Date limite de dépôt : 20 mai 2014 à 14 heures Validation des décisions : octobre 2014 Pour candidater : http://www.iledefrance.fr/e-inclusion

Plus en détail

TROPHÉES SOCIAL & RH. des Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes. Dossier de candidature. En partenariat avec :

TROPHÉES SOCIAL & RH. des Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes. Dossier de candidature. En partenariat avec : 4èmes TROPHÉES SOCIAL & RH des Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes Dossier de candidature En partenariat avec : SOYEZ CANDIDATS AUX 4èmes TROPHÉES SOCIAL & RH DES CABINETS D EXPERTISE

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

èmes TROPHées des Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes Dossier de candidature En partenariat avec :

èmes TROPHées des Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes Dossier de candidature En partenariat avec : 3 èmes TROPHées social & rh des Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes Dossier de candidature En partenariat avec : SOYEZ CANDIDATS AUX 3èmes TROPHées social & rh DES CABINETS D

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir.

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir. Pour la 5 e année, Coiffure de Paris organise le «Business Trophy», un concours national en sept catégories destiné à récompenser les chefs d entreprises et les managers de salons indépendants et franchisés

Plus en détail

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014 Université d été 2014 du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Paris Du 30 juin au 18 juillet 2014 Professionnels du français langue étrangère - Enseignants - Managers ou futurs managers

Plus en détail

BACE BDE Expertise Conseils

BACE BDE Expertise Conseils BACE BDE Expertise Conseils Exclusivité BNI B&B Quelques optimisations fiscales pour vos sociétés (PME) avant la fin de l année Décembre 2014 SOMMAIRE 1. Acquisition d œuvre d art 2. Mécénat d entreprise

Plus en détail

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

Préprogramme thématique

Préprogramme thématique Préprogramme thématique Avec plus de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre!

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre! FORMATION CONTINUE Année 2014 Artisans, salariés, conjoints collaborateurs Vente en ligne gestion, anglais, appel d offre, législation, développer son chiffre d affaires, manager, transmettre! Le contexte

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE

LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE Evénement référent pour la création et le développement d entreprises Le Salon de l Entreprise Aquitaine accompagne, informe et conseille les entreprises dans leurs différentes

Plus en détail

Plan filière. des éco-activités. en Île-de-France

Plan filière. des éco-activités. en Île-de-France Plan filière des éco-activités en Île-de-France Le plan filière des éco-activités en Ile-de-France, piloté par le pôle de compétitivité Advancity, est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre Régionale

Plus en détail

BAC+4. Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial. Responsable du Développement Commercial

BAC+4. Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial. Responsable du Développement Commercial FILIÈRE COMMeRCe DIsTRIBuTION MARKeTING et services Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial Responsable du Développement Commercial Titre certifié par l Etat de niveau II - Arrêté

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION Le 15 Novembre 2014 à Paris 2ème journée organisée par Cercle Assist Pro pour les secrétaires, assistant(e)s et office managers en poste, en recherche d emploi, indépendant(e)s ou en reconversion PROGRAMME

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

www.pwc.fr PwC en région Grand Ouest Prêt à engager une relation de confiance?

www.pwc.fr PwC en région Grand Ouest Prêt à engager une relation de confiance? www.pwc.fr PwC en région Grand Ouest Prêt à engager une relation de confiance? Conseiller et assister les dirigeants, c est aussi une question de proximité. Pour cette raison, nos équipes sont à votre

Plus en détail

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

KIT FISCAL (RECUPERATION TVA)

KIT FISCAL (RECUPERATION TVA) KIT FISCAL (RECUPERATION TVA) Le kit fiscal dédié aux investisseurs LMNP Une récupération de la TVA - L investisseur optimise sa trésorerie L établissement des déclarations fiscales BIC (Bénéfices Industriels

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon DOCUMENT ACCOMPAGNANTS Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Opencité, qu est-ce que c est? Opencité est

Plus en détail

avec un N 4 / été 2009 Supplément Revue de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France

avec un N 4 / été 2009 Supplément Revue de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France «Stimulez votre croissance avec un partenariat durable» N 4 / été 2009 Supplément du francilien N 66 Revue de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France é ditorial «Stimulez votre croissance

Plus en détail