Année 2009/2010. Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Année 2009/2010. Page 1"

Transcription

1 Année 2009/2010 Association départementale de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Affiliée à l'unapei) 6 ter rue de l'abbé Pasty FLEURY LES AUBRAIS Tel : Page 1

2 Sommaire Page 3 Liste des projets Page 4 Edito Page 5 à 87 Les dossiers de candidature Page 88 à 109 Le jury du 25 novembre 2009 Page 110 à 114 La remise des trophées du 03 décembre 2009 Page 2

3 Les dossiers de candidature N NOM PRENOM ORIGINE VICTOIRE TITRE PAGE 42 GOUFFAULT-PINET Xavier IME Orléans A louer, c'est bien joué! 5 53 FROT Marielle ESAT Poilly Un jeu de cartes pour parler à son médecin DAUMAS Jacques Perso Orléans 15 ans de loisirs et de culture ensemble! AMIGUES Annick FDV Saran promenade des chiens a la SPA FOSSEY Catherine FDV Saran Citoyen de la planète BOREL Vincent Perso Gien Tout pour la Musique GAUTIER, DAUVILLIER Claire,Michel FH Orléans Activité Bricophonie COZANET Aude Perso Montargis La participation au Cours de Judo du Club de la Ville MARTIN Michele SAVS Orléans 2 minutes on arrive!! ANCEL Michelle IME Nevoy Nous chantons pour tous en toutes saisons DELSOUT Liliane ESAT Amilly Les petits camions blancs ROMERO Hélène Sessad Pithiviers Intégration dans un club de danse sur glace FOUCHER Elsa SAVIE Orléans Police et handicap mental BOURILLON Corinne IME Montargis Et si nous montions sur la scène CUNHA Marie-Thérèse SAVS Orléans «une maman pas comme les autres» BONAVENTURE Bernadette Perso Gien Sylvain et l'atelier cirque ANFRAY Isabelle FH Poilly Rendez vous chez nous à l'exposition autour d' un mandala FLAMANT Nicolas ESAT Poilly Le marché des producteurs à l'esat de Poilly MERESSE Patrick ESAT Poilly Marche de Noel à l'esat de Poilly DUVALLET Cecile FDV Saran une chevauchée fantastique MARLANGUE Pascal Ecurie Orléans Handi Car CROUM Daniele Perso Montargis Vive l'intégration et l'indépendance LHOMME Marie-Pierre FH Orléans Atelier Art et Musées PATRY Dominique Perso Gien Les vacances en colonie ensemble DUMAIS Dominique Perso Gien Le sport, ma passion! BILLAUD Marie Foyer Apt Orléans «On ne nait pas citoyen on le devient», Spinoza 77 Vivre dans un appartement et essayé de garder le contacte avec la 327 RICHARD Jean Claude Foyer Apt Orléans nature CHABIN, BRIMBOEUF Christel, Elodie FH Poilly Le sport : un loisir de partages CHAUD Jean Philippe FH Orléans Danseur de country ROLLAND Anne Sophie SAVS Orléans Un rêve 388 Page 3

4 EDITO par Monsieur Borel Michel Président de l Adapei En lançant ce concours, trois objectifs sont recherchés : - Faire connaître au plus grand nombre le handicap mental - Promouvoir une meilleure insertion des personnes handicapées mentales dans notre société. - Faire prendre conscience à chacun que la personne handicapée mentale est un citoyen à part entière. Ce concours lancé mi juin a rencontré un réel succès car c est 30 dossiers qui ont été déposés sur le site internet prévu à cet effet. Ils sont tous riches et prennent des contours divers. Il y est question d accès à la culture, aux sports et aux loisirs, d actions citoyennes, de bénévolat, de communication, de valorisation de son travail.. Le 25 Novembre dernier avait lieu le jury des "Victoires de l'accessibilité". Les treize membres du jury ont écoutés et évalués les 30 projets présentés. Les exposés des uns et des autres, leurs motivations, le dépassement de leurs difficultés, la mise en valeur de leurs capacités, nous ont surpris et nous ont laissés admiratifs. Le 3 décembre 2009, à l occasion de la journée internationale des personnes handicapées, l Adapei 45 «Les papillons blancs du Loiret» a organisé la remise départementale des «Victoires Unapei de l accessibilité». Suite aux nombreux projets présentés, nous avons choisi de récompenser localement : Les trois meilleures victoires établissement adultes Les trois meilleures victoires établissements enfants Les trois meilleures victoires personnelles Les trois sélections pour la région Ce livret a pour objectif de garder en mémoire et de faire partager l ensemble des projets présentés. Page 4

5 Dossier de candidature N 42 Nom de l'établissement / Association : IMPro Orléans / Adapei 45 Les Papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Monsieur Xavier Gouffault-Pinet Adresse : 63 Rue du Petit Pont ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire A louer, c'est bien joué! Quel était l'objectif de cette initiative? L équipe de l atelier bois de l IMPro créé et construit des jeux en bois et les propose à la location dans les écoles. Votre victoire Tous les vendredis après midi, nous participons à l atelier bois. Nous fabriquons des jeux en bois que nous louons à des écoles, à des particuliers, et des personnes qui travaillent dans la vie. Nous inventons et nous imaginons des nouveaux jeux. Nous les fabriquons en apprenant le métier du bois (se servir des machines, reconnaitre les outils, faire du travail de qualité, reconnaitre des bois différents). Petit à petit, nous arrivons à utiliser seuls quelques machines (scie circulaire, ponceuses, scie sauteuse, perceuse). Les jeux sont peints. Ils sont rouges et jaunes parce que ce sont les couleurs d Orléans. Nous avons fait de la publicité en fabriquant une plaquette avec des photos et le prix des jeux. Les écoles nous contactent et nous réservons les dates de location. Le jour de la location, nous chargeons les jeux dans la remorque et nous partons dans les écoles. Nous montrons les jeux à différentes classes et on explique les règles. Et aussi, on demande aux élèves de ne pas abimer les jeux. Le lundi matin, nous allons rechercher les jeux. On recompte les pions et on vérifie qu il y a tout le matériel. Nous encaissons le chèque de location. Parfois, le directeur nous offre un coup à boire! Le chèque est porté à la banque sur le compte de la coopérative de l IMPro. Grâce à la location, une école maternelle nous a passé commande d un castelet (théâtre de marionnettes). Nous avons d abord rencontré les élèves qui nous ont fait un spectacle de marionnettes et nous ont montré un plan qu ils ont dessiné. Nous avons fabriqué le castelet à l atelier puis nous l avons livré. Bientôt, nous serons invités par l école pour inaugurer le castelet. Nous aimons l atelier bois parce que nous apprenons le travail du bois et nous sommes fiers de présenter notre travail dans les écoles. Des témoignages Ecole J. Brel FLEURY LES AUBRAIS L'équipe enseignante a fait le choix depuis plusieurs années de louer des jeux à l'ime pour la fête de l'école. Cette démarche s'appuie sur le fait de mettre en valeur des réalisations d'élèves dans le cadre de l'intégration des handicapés et dans une sensibilisation citoyenne au droit à la différence. LA PRESENTATION DES JEUX Un moment essentiel dans cet échange est la présentation des jeux par les élèves de l IME à nos élèves. Les présentateurs sont reconnus et leurs paroles fort écoutées. Les élèves ont un dialogue qui permet de les valoriser Les clés du succès Apprentissage du travail du bois sur un projet valorisant Gestion de la facturation et de la réception des chèques La présentation des jeux et de leurs règles devant les élèves et les parents d élèves. Valorisation du travail fait à l IMPro Service proposé pour les écoles «normales» (comme dirait un jeune de l atelier) Les acteurs de la victoire Saïd S, Benjamin B, Anthony B, Thomas C, Quentin L, Mohamed A : Jeunes de l IMPro participant à l atelier bois Xavier GP Educateur technique spécialisé Page 5

6 Page 6

7 Page 7

8 Page 8

9 Page 9

10 Dossier de candidature N 53 Nom de l'établissement / Association : ESAT Poilly lez Gien / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Marielle FROT Adresse : Route de Gien POILLY LEZ GIEN Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Un jeu de cartes pour parler à son médecin Quel était l'objectif de cette initiative? Faciliter la communication entre une personne ayant des difficultés pour se faire comprendre et son médecin qui ne pourra pas toujours réaliser un diagnostic adapté aux symptômes. Votre victoire Nous constatons qu'un nombre non négligeable de personnes ont de grandes difficultés à exprimer leurs maux devant leur médecin, non pas qu'elles sont réservées ou timides mais plutôt que leurs propos restent incompréhensibles pour le médecin du fait d'un problème d'élocution verbale. Par exemple, il s'en suit des prescriptions aléatoires chez l'ophtalmologiste et le risque de passer à côté d'une pathologie. Comment assurer une meilleure accessibilité aux soins? Quelle victoire si nous parvenions à créer un langage codé et adapté aux personnes déficientes qui rencontrent des difficultés de compréhension et d'expression. Pour cela, il nous faut évaluer les besoins de ces personnes. Sous forme de jeu de cartes, chaque dessin réalisé par un groupe de personnes déficientes aidé par un éducateur sera une indication du lien de la douleur, de son intensité, de sa fréquence. Afin de cibler au mieux l'éventail des questions de ce langage, la collaboration du médecin traitant sera requise car cette victoire se limitera dans un premier temps à la relation des résidants avec leur médecin traitant. Mais cette victoire sera plus complète si elle s'étend avec les médecins de l'hôpital et notamment les services des urgences. Or ce langage existe déjà. En effet, les médecins de l'aphp Hôpitaux de Paris ont créé un KIT de communication à l'intention de leurs services d'urgence. Ce Kit est composé de 61 pictogrammes traduisant les questions du médecin et les réponses possibles de la personne handicapée et malade. Ce Kit est disponible sur demande de service médical à service médical. Notre action ici consistera à demander au directeur de l'hôpital de Gien de se rapprocher de l'ap HP pour obtenir ce KIT, diligenter la formation de ses personnels et, en collaboration avec les services médico-sociaux de Gien de le mettre en pratique. Des témoignages Ce Kit a été présenté au colloque sur le handicap mental et vieillissement organisé par l'unapei le 15 octobre 2009 Les clés du succès Un partenariat efficace avec l'hôpital de Gien qui seul peut obtenir ce KIT auprès de l'ap HP Les acteurs de la victoire Les personnes déficientes L'éducateur Le médecin Le directeur de l'hôpital de Gien Page 10

11 Dossier de candidature N 61 Nom de l'établissement / Association : Projet individuel / Association "Papillons Blancs Loisirs" Nom du responsable du Dossier : Monsieur Jacques DAUMAS Adresse : 12 Rue de la Moissonnière BEAUGENCY Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire 15 ans de loisirs et de culture ensemble! Quel était l'objectif de cette initiative? Organiser, une fois par mois, une sortie festive ou culturelle pour des adultes handicapés mentaux dont la plupart travaillent dans les ESAT de l'orléanais. Les sorties ont lieu le dimanche (ou, plus rarement, le samedi), donc à des moments où les contacts avec le monde "ordinaire", lui aussi en situation de loisirs, ont le plus de sens. Les sorties sont fréquentées par des adultes qui sont hébergés dans leur famille (environ les deux tiers des participants), ou qui sont dans des structures d'hébergement comme des Foyers ou des appartements (environ un tiers des participants). Votre victoire L'acteur de cette victoire est l'association "Papillons Blancs Loisirs", créée en 1994, qui organise une sortie par mois (sauf en août-septembre) depuis Chaque sortie dure du matin au soir, et comprend toujours le déjeuner, confectionné par les accompagnateurs dans les salles des fêtes équipées d'une cuisine, ou pris dans un restaurant, ou livrés par un traiteur. Les 136 sorties déjà effectuées ont rassemblé une moyenne de 56 personnes par sortie, dont une dizaine d'accompagnateurs (parents ou amis). En voici la liste : 56 journées "salle des fêtes", où l'on déjeune ensemble, on danse, on se promène, on joue spectacles, séances de cinéma ou de cirque, visites de parcs : le Puy du Fou, la Mer de sable, le Zenith d'orléans, le moulin de Claude François, Guédelon, les mini-châteaux, l'arboretum des Barres, une journée au cirque, des cinémas d'orléans visites de musées ou monuments : le Louvre, Orsay, Beaubourg, la Sainte Chapelle, le Panthéon, le musée Grévin, le Bourget, la Villette, Saint-Denis, le Museum de Paris, celui d'orléans, Bourges, Chartres visites de parcs animaliers ou d'aquariums : Beauval, Thoiry, la Flèche, Autrèche, Auneau, Saint-Vrain, Romorantin Amboise visites de châteaux : Chambord, Blois, Cheverny, Villandry, Versailles, Chamerolles, Meung-sur-Loire, Châteaudun... 7 journées "au bord d'un étang", autour d'un barbecue 7 sorties avec un épisode "bateau" ou "train" prépondérant : à Paris, sur le canal de Briare, sur le Cher, à la Défense, à Pithiviers... Les salles des fêtes sont prêtées par des municipalités de l'orléanais. Les autres sorties se font en car,dans la région Centre ou la région parisienne. Les moyens : une bonne sono et une batterie de cuisine (pour les journées en salle des fêtes), une participation financière individuelle pour chaque sortie (entre 15 et 30 ), complétée par des subventions annuelles de certaines communes environnantes, et parfois un partenariat d'entreprise occasionnel. Un diaporama de 60 photos illustre ces sorties, selon les thématiques "on voyage", "on se promène", "on déjeune", "on visite", "on assiste à un spectacle" et "on s'amuse". Mais on ne peut le présenter dans ce dossier car la collecte des "droits à l'image" se révèle impossible à réaliser. On a choisi d'y mettre seulement une jolie photo de groupe prise à Paris lors de la sortie de juin 2009, qui a quand même demandé 39 autorisations de "droit à l'image"... Des témoignages De la maman d'un adulte hébergé en famille : "C'est désormais une sortie mensuelle incontournable et nécessaire à son épanouissement" De professionnels d'un Foyer : "Pas besoin de frapper aux portes pour les réveiller : tous sont prêts pour la journée qu'ils attendent depuis des jours. Pour les résidants restant au Foyer ces jours-là, nous pouvons privilégier la personne au groupe (moments plus rares quand tous les résidants sont présents)" De guides d'un musée : "Notre plus grande joie : être remerciées par des poignées de main chaleureuses et par des sourires..." Les clés du succès Le fonctionnement sans faille dans la durée, depuis 1995, qui crée confiance et amitié partagées entre les adultes handicapés et les accompagnateurs. Les municipalités de l'orléanais qui nous aident (subventions et prêt de salle), la politique d'ouverture aux personnes handicapées de certains musées ou châteaux (tarifs préférentiels) et le bénévolat des accompagnateurs, qui permettent un fonctionnement financièrement équilibré. Les acteurs de la victoire Jean-Guy Riffet, président de Papillons Blancs Loisirs depuis Le groupe actuel des parents ou amis accompagnateurs : Annette et Gérard, Jocelyne, Marie-Chantal et Jacques, Marie-Ange, Annick et Jean-Guy, Colette et Didier, Jacqueline et Michel, Monique et Christian. Mais n'oublions pas Sylviane, Nénette et Elie, Nicole et Pierre, Jacqueline et Roger, Guy (le premier président), Monique et Michel, Pierre... Les guides (musées, châteaux) qui savent répondre aux attentes de notre public Page 11

12 Page 12

13 Dossier de candidature N 76 Nom de l'établissement / Association : FDV FAM Saran / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Annick AMIGUES Adresse : 2 Allée des Pins DONNERY Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Promenade des chiens à la SPA Quel était l'objectif de cette initiative? Le "Pavillon" accueille des adultes les plus autonomes du foyer du Chêne Maillard. Nous recherchions des activités d'aide à autrui (projet de groupe), compatibles avec des adultes handicapés mentaux dont les capacités physiques et intellectuelles permettaient la réalisation. Pour cette activité nous visons la socialisation, le respect des personnes que nous rencontrons et des animaux, l'effort régulier à accomplir. Votre victoire Le vendredi, nous mangeons plus tôt ou bien nous pique- niquons car il nous faut arriver vers 13h30 et repartir à 16 pour le départ en week-end. Il y a une demie- heure de route. Le personnel bénévole SPA n'est pas toujours prêt quand nous arrivons, il faut attendre, c'est alors le moment de faire un tour du côté des box et dire bonjour à nos amis à quatre pattes, ils sont très bruyants mais cela ne nous gène pas. Nous en profitons aussi pour aller caresser les chats, qui eux, restent enfermés. Enfin quand le bénévole est disponible il nous amène un ou deux chiens en laisse et nous partons une heure environ par le sentier qui borde le refuge de la SPA de CHILLEURS Parfois quand il reste du temps le bénévole nous propose un brossage de chien. Puis c'est l'heure du départ. En général nous on aime bien le vendredi. Pour que tout cela soit réalisable certains doivent faire de gros efforts comme OUMAR qui éprouve une réelle peur des chiens mais qui commence à s'approcher des plus petits et les touche avec notre aide. Il peut maintenant tenir la laisse avec un encadrant ou un autre adulte handicapé. Axelle, elle s'efforce de suivre le groupe malgré ses difficultés motrices. Des témoignages Moi et les chiens, c est une passion, alors si je peux aider les gens grâce à eux, c'est formidable. Le chien donne ce qu'il a à donner sans faire de différence. Pour moi l'être humain ou le chien c'est la même approche, même s'il n'y a pas la parole pour traduire le ressenti. Entre les personnes handicapées et les chiens, c'est un échange mutuel, du plaisir partagé de caresses et de tendresse. Même au delà, les interactions entre les personnes handicapées et les chiens m'aident à savoir lequel je peux confier à une famille plutôt qu'à une autre. (témoignage d'une personne de la SPA). Les clés du succès C'est une activité régulière il faut donc que chacun respecte cette évidence si on veut progresser, c'est pourquoi nous avions retenu le vendredi après midi (jour sans atelier)même si cela demande une organisation un peu différente :il faut se presser un peu) Les animaux attirent les résidents et le plaisir est assuré. Il faut également mettre en place un partenariat à l'écoute des éventuelles difficultés et suffisamment disponible. C'est une activité valorisante pour les usagers qui en sont d'ailleurs fiers. De plus elle leur permet une réelle et effective citoyenneté. Les acteurs de la victoire Les adultes handicapés du Pavillon OUMAR, AXELLE,JEAN-CHRISTOPHE,NOE,BENOIT,SIDONIE, MARION et REDOUAN qui parfois nous accompagne. Le personnel bénévole de la SPA de CHILLEURS AUX BOIS. MICHELE, CHRISTELLE, CHARLOTTE,CHRISTIAN et ANNICK équipe éducative qui s'est investit dans le projet Page 13

14 Page 14

15 Page 15

16 Page 16

17 Page 17

18 Page 18

19 Page 19

20 Page 20

21 Dossier de candidature N 78 Nom de l'établissement / Association : FDV FAM Saran / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Catherine Fossey Adresse : 73 bis Route d'orléans SAINT AY Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Citoyen de la planète Quel était l'objectif de cette initiative? Nous sommes dans l ère de la protection de la planète et, travaillant auprès de personnes présentant une déficience intellectuelle dans un foyer de vie, nous avons eu envie d agir partant du principe que nous sommes tous, porteurs ou non de handicaps, des citoyens. Notre objectif était de sensibiliser les résidants au problème et de les amener petit à petit, à faire seuls le tri des déchets ménagers. Votre victoire Devant le constat de l imposante quantité de déchets générés par notre foyer, où vingt et une personnes vivent au quotidien, l idée d un tri interne s est peu à peu imposée à nous. Nous avons donc pris contact avec la mairie de la commune pour nous procurer des poubelles dites «jaunes ou bleues». Nous nous sommes confrontés à une réponse négative puisque cette municipalité n a pas mis en place le tri sélectif individuel. Ceci ne nous a pas découragés pour autant et nous sommes donc partis acheter nos propres poubelles. Dans un premier temps, nous les avions placées à l extérieur du bâtiment servant à l hébergement pour qu elles soient à portée de tous. Outre le tri des déchets d ordre ménager, nous avons également entrepris le tri du papier. Parallèlement à l action, nous leur expliquions ce que nous faisions. Nous avons donc organisé une matinée par semaine, afin d apporter les poubelles avec quelques résidants, aux bennes de la grande surface la plus proche. Ces temps de tri sont parfois mémorables... une de mes collègues avait entrepris d aller porter tous les contenants vides avec quatre résidants, alors que le temps était loin d être clément. Le vent avait été tel qu elle est revenue avec deux couvercles de poubelle en moins et des résidants totalement décoiffés! De même, au début de cette expérience, les personnes dont nous nous occupons, se trompaient souvent de bennes nous obligeant ainsi à courir pour rectifier les erreurs! Il a fallu faire preuve de patience dans cet apprentissage à la citoyenneté! Désormais, la pratique est un peu différente. Les poubelles sont enfermées dans un local et le tri aux bennes fait partie intégrante du projet d une des unités du foyer, appelé «pavillon», qui regroupe les personnes présentant le plus d autonomie. Nous pouvons observer qu ils ont progressé dans leur apprentissage à la citoyenneté, d une part pour remplir les poubelles du foyer de leur propre initiative et d autre part, devant les bennes. Cette démonstration d accès à la vie civique est pour notre foyer une «victoire», puisque nous sommes inscrits dans une action collective. «Victoire» également des résidants qui agissent de plus en plus sans l intervention des encadrant. Des témoignages Un des résidants du pavillon : «Par- terre, c est sale, on met dans la benne. Il y en a une pour le verre et une pour le carton. Je mets tout seul. Michèle me dit : «Ne te trompe pas!» Michèle, encadrant du pavillon : «Nous notons des progrès, ils sont désormais en mesure de regarder les étiquettes sur les bennes et de différencier le plastique, du carton. Certains mélangent encore tout de même Ils sont très participatifs. Ils ont bien repéré où se trouvent les bennes et sont bien organisés. Au pavillon, ils «se bagarrent» même pour mettre les contenants vides dans les poubelles!" Les clés du succès Tout d abord, il semble indispensable que l équipe soit sensibilisée aux problèmes liés à l environnement. Une équipe qui ne baisse pas les bras devant la première difficulté. Ensuite, il est aussi important de pouvoir un lieu de stockage. L action semble plus efficace et pérenne si elle est inscrite dans un projet de groupe et repéré dans un emploi du temps. La patience des encadrant est également de mise pour expliquer et réexpliquer! Le tri sélectif n est pas à la portée de tous les résidants mais leur mobilisation et motivation est une des clés de notre succès. Les acteurs de la victoire Toute l équipe est actrice, dans le sens où nous sommes tous amenés à trier au sein du foyer. Cependant, certains encadrant ont été à la base du projet tels que Michèle L et Christian L, Aides Médico- Psychologiques, intervenant au «pavillon». Tous deux ont effectué les démarches à la Mairie, ont acheté les poubelles et vont toutes les semaines faire le tri aux bennes avec les résidants. Pour ma part, Catherine F, éducatrice spécialisée, je me suis plus impliquée dans le tri du papier. Les résidants sont également acteurs du projet puisqu ils y participent activement. Page 21

22 Page 22

23 Dossier de candidature N 80 Nom de l'établissement / Association : Projet personnel / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Monsieur Vincent BOREL Adresse : 33 Quai de Sully GIEN Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Tout pour la Musique Quel était l'objectif de cette initiative? Intégrer un groupe de musique et notamment l'ensemble de vielles. Sortir du quotidien avec une activité culturelle et de loisir. Rencontrer et partager avec d'autres musiciens. Votre victoire Quand j'étais petit j'aimais écouter de la musique surtout quand il y avait de la batterie. Mes parents m'ont payé des cours de piano pendant un an mais j'aimais surtout les rythmes et je tapais avec des cuillères sur la table, sur une chaise, sur des verres. J'ai pris des cours de batterie avec Jean Pierre, maintenant et depuis 10 ans je prends des cours avec Bruno (professeur de musique) ça me motive pour répéter tous les soirs. C'est un ami, Thierry, qui m'a prêté une batterie avant que j'achète la mienne. Je me suis aussi acheté un djembé africain, un bodhran irlandais et régulièrement je complète mon équipement avec des maracas, une clochette et différentes baguettes. J'aime bien faire des stages de musique car je peux rencontrer d'autres musiciens. J'ai fait des stages de djembé avec Fulgence de l'association Percu libre, puis avec Hamid sur 2 jours aux Musicalies. Un autre stage de 4 jours de musique d'ensemble à La Borne dans le Cher avec des vielles, des accordéons diatoniques, une guitare, une flûte traversière et un autre percussionniste. Nous étions 20 musiciens et j'assurais la base rythmique avec un autre percussionniste, un stage riche en émotions et en musique qui m'a donné envie de poursuivre. Je joue dans l'atelier de musique d'ensemble traditionnelle et dans l'ensemble de vielles de Trad'aMuse. Des musiciens m'ont invités à jouer avec eux pendant leur concert: Les Cajuns, Grégory Jolivet, le groupe "La Bouinaude". Grégory est un vrai artiste qui joue dans plusieurs groupes car c'est son métier. Il m'a invité à partager sur deux morceaux de son concert dans l'église nous avons fait des variations et des chorus c'est un souvenir merveilleux pour moi. Dans l'ensemble de vielles j'assure seul les percussions avec 10 vielles à roues. Nous avons fait trois concerts et nous préparons le concert de Noël. J'aime les répétitions et retrouver mes amis musiciens qui sont sympas avec moi, des fois on rigole ensemble, on a le trac ensemble mais c'est super! Ma victoire, c'est d'avoir réalisé mon rêve de jouer avec d'autres musiciens. Ma victoire, c'est d'être dans un groupe cela m'a permis d'être moins timide, de partager avec des personnes non handicapées. La musique est une ouverture sur les autres et j'ai pris confiance en moi pour aller vers eux. Participer aux répétitions pour préparer les concerts, jouer pour un public. Même si je ne sais pas lire,je suis un musicien comme les autres. Des témoignages Christiane: J'ai demandé à Vincent d'assurer les percussions dans l'ensemble de vielles. Il est très interéssé, il participe aux concerts. Sylvie : J'aime jouer à côté de Vincent car son rythme me cale. Alain : On suit la percu, Vincent, c'est le métronome du groupe. Grégory(musicien): Vincent est un musicien d'une grande qualité d'écoute, bon accompagnateur qui aime partager le plaisir de jouer et ouvert à différents styles de musique. Bruno Quartier:(Son Prof) : Vincent a assimilé beaucoup de pulsions rythmiques lui permettant de jouer en goupe, une super expérience pour lui. Les clés du succès Se sentir accepté et apprécié par les autres musiciens. Créer des relations chaleureuses avec les membres du groupe. S'épanouir dans une activité que l'on aime et que l'on connaît où le handicap n'est pas un obstacle. Les cours de musique et les stages sont accessibles à tous. La musique est abordable, même quand on ne sait pas lire, écrire et compter. C'est un moyen d'expression où les personnes handicapées trouvent leur place. Les acteurs de la victoire Moi, Vincent car j'ai appris et toujours désiré jouer dans un groupe. Christiane, qui m'a fait confiance et m'a aidé à monter ce projet. Les dix musiciens de l'ensemble de vielles pour le plaisir qu'ils prennent à jouer avec moi. Les membres de l'association Trad'aMuse qui me soutiennent dans mon projet. Mes parents. Page 23

24 Page 24

25 Page 25

26 Dossier de candidature N 82 Nom de l'établissement / Association : Foyer d Hébergement Orléans / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Claire Dauvillier & Monsieur Michel Gautier, Adresse : 112 Faubourg Bannier ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Activité Bricophonie Quel était l'objectif de cette initiative? La socialisation et l'accessibilité à la musique pour tous. L'activité se décompose en deux ateliers : Fabrication manuelle de petits instruments de musique et pratiques de musiques rythmiques. Les adultes inscrits à cette activité font beaucoup de sorties : expositions et ventes de leurs objets, dans différentes villes, lors de fêtes, de kermesses. Invitations pour écouter des concerts. Participations (en tant que musiciens) à des concerts (fêtes internes au foyer, journée «ville et handicap» à Orléans ).Visites de musées divers (cité de la musique à Paris avec pratique musicale etc.). Votre victoire L activité manuelle: Inventer, créer, construire (découpe de bois, assemblage, ponçage, peinture, décoration, vernis...) des petits objets musicaux : carillons, djembés, guitares, lires... et les vendre lors de fêtes de pays (pour vendre en toute légalité nos réalisations, l association Papillons Blancs Culture a été créée en 2007). Ces moments permettent aux adultes de présenter leurs réalisations; ils en sont très fiers. Les visiteurs complimentent régulièrement les adultes qui tiennent le stand. L activité musique: Nous avons constaté que la déficience intellectuelle, complexe à définir, peut se traduire par plusieurs difficultés: -Intégrer des notions abstraites (repérage des différents codes musicaux...). -Organiser ses connaissances (frappes différentes dans une même partition...). -Repérer des éléments variants (changement du rythme du morceau...). -Mémoriser des consignes (se souvenir de son instrument, anticiper son geste ). -Coordination corporelle (synchronisation de la vue, de l ouïe et du toucher). Intégrer de nouvelles données et les accommoder à une situation immédiate, est quelque chose de très compliquée. Suite à ces observations, nous avons élaboré en plusieurs étapes une méthode pour faciliter l apprentissage et la pratique de cette musique. Elle permet à des personnes en situation de handicap (intellectuel, sensoriel, moteur), des personnes âgées, des enfants sachant lire et écrire ou non, parler français ou non de pratiquer la musique rythmique sans en avoir les notions théoriques. Chaque musicien à une partition animée, individualisée et adaptée à ses capacités. L'adulte se repère grâce à des formes, des couleurs, des signes, des photos... Chacun visualise la partition sur un grand écran. Celle-ci est projetée à l'aide d'un vidéo projecteur relié à un ordinateur où est inséré le logiciel "la musique rythmique pour tous" que nous avons créé. Ainsi, l'adulte peut frapper en rythme sur une musique choisie. Notre groupe se compose de 7 musiciens n'ayant aucune notion de solfège. Les musiques sont choisies en début d'année par l'ensemble du groupe. Un répertoire très varié est réalisable. Nos répétitions qui ont lieu une à plusieurs fois par mois, en alternance avec l'activité manuelle, nous ont permis de participer à différents petits concerts à Orléans et lors de fêtes diverses. Plusieurs autres possibilités s offrent avec cette méthode : Créer des chorégraphies simples, De la gestuelle d'éveil ou rééducative, etc. Des témoignages Les clés du succès L'activité Bricophonie permet d'utiliser dans différents lieux cette méthode "la musique rythmique pour tous". Elle devient universelle 1) Etablissements spécialisés: Foyers d hébergements (déficients intellectuels), Foyers de vie, IMP, IMPRO, ESAT, Jardins d enfants spécialisés, MAS, Centres de rééducation fonctionnelle (Alzheimer, parkinson, autisme, ergothérapie, psychomotricité 2) Ecoles (toutes) 3) Maisons de retraite 4) Maisons des jeunes 5) Centres de vacances 6) Ecoles d enseignements de la musique 7) Harmonies (concerts, fêtes) 8) Groupes de musique et musiciens etc.. Les acteurs de la victoire La mairie d Orléans pour nos concerts (journées «villes et handicaps»). Le comité des fêtes de Neuville aux bois (réservation chaque année d un stand lors de la fête du pays). L harmonie de Neuville aux bois pour les invitations lors des concerts. La cité de la musique (visites et pratiques musicales). Les musées (musée la musique mécanique à Dollon, musée «musikenfête» à Montoire avec pratiques musicales ). L Agence de Protection des Programmes (Paris),l INPI. L école d informatique Supinfo d Orléans (partenariat création du logiciel et bientôt du site internet) Et les 7 adultes Page 26

27 Page 27

28 Page 28

29 Page 29

30 Dossier de candidature N 86 Nom de l'établissement / Association : Projet Personnel / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Aude COZANET Adresse : 30 Rue Eugene Rabier MONTARGIS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire La participation au Cours de Judo du Club de la Ville Quel était l'objectif de cette initiative? Faire participer une personne handicapée mentale à une activité sportive ouverte à tous pour lui redonner confiance en elle. Votre victoire Gaspard a intégré l ESAT d Amilly depuis quatre ans après un isolement de quelques années du à une dépression et accentué par un déménagement dans une nouvelle ville. Il reste très solitaire en dehors des journées à l ESAT et il nous a semblé important de lui trouver une activité sportive dans le milieu ordinaire pour qu il y rencontre d autres personnes et sorte ainsi progressivement de son isolement. Le club de judo des J3 d Amilly a un entraînement le jeudi soir où se retrouvent des personnes de tous ages et de tous niveaux. C est la troisième année que Gaspard suit ce cours, il y va avec plaisir et porte maintenant la ceinture orange. Des témoignages Nicolas Perea, enseignant de Judo: Sur le tapis de Judo, Gaspard est un judoka comme les autres,en kimono blanc avec sa ceinture de grades, rien ne le différencie des autres,il est un judoka parmi les judokas. Il participe à un cours où se côtoient des compétiteurs et des judokas loisirs. Dans son cours, il n est pas marginalisé, bien au contraire. Tout le monde le connaît, le respecte et pratique «sans rechigner» avec lui. Sa victoire, c est d être un judoka à part entière, qui fait du Judo et surtout pas un Judo différent. Les clés du succès Il existe dans chaque ville beaucoup de clubs prêts à accueillir une personne handicapée mentale. C est la démarche des parents qui a permis de trouver le club accueillant et avec un créneau où l intégration est possible. L encadrement doit être motivé et ne pas laisser la personne différente dans son «coin». Quand le club est loin du domicile, il faut être disponible ou trouver quelqu un pour conduire et reprendre la personne qui n est pas autonome la nuit dans ses déplacements. Les acteurs de la victoire Le Club J3 judo d Amilly. Les enseignants de Judo, Monsieur Rachid Merkache et Monsieur Nicolas Perea. Tous les participants au cours du jeudi soir. Les parents de Gaspard. Page 30

31 Page 31

32 Dossier de candidature N 87 Nom de l'établissement / Association : SAVS Orléans / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Michèle MARTIN Adresse : 7 Rue Charles Malfray ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire 2 minutes on arrive! Quel était l'objectif de cette initiative? Permettre à des personnes en situation de handicap mental d accéder à la culture et de proposer un spectacle à tout public. Organiser des rencontres avec d autres services et créer un groupe solidaire à travers le lien du théâtre. Sensibiliser au handicap de manière ludique simple et sans tabou en visant un public scolaire, et en proposant un échange élèves /comédiens après chaque spectacle. Proposer la création d un spectacle d une grande qualité artistique mettant en scène les traits de caractère de chacun. Mettre en commun le savoir faire de chaque partenaires pour obtenir un financement. Votre victoire «2 minutes on arrive» c est quoi??? C est une pièce de théâtre? Mais quelque peu singulière!! Elle a été conçue et réalisée par 10 personnes en situation de handicap mental et une comédienne du théâtre de l imprévu à Orléans. Oui c est bien vrai, ces adultes ont réussi leurs propres défis : Oser faire rire sur leur propre handicap. Ce spectacle a été créé pour le festival «ville et handicap» organisé par la ville d Orléans en octobre 2007 et pour être présenté dans les établissements scolaire de la région. Imaginez un instant : il a été joué et acclamé 12 fois devant 1030 spectateurs!!!! Cela fût l occasion de belles rencontres entre élèves et comédiens! Cet événement a contribué à faire tomber des tabous et a permis des échanges très riches sur la question du handicap. Notons quand même un travail important autour de l accompagnement de cet atelier, que ce soit sur leur lieu de travail ou sur leur lieu de vie. Chaque adulte a dû apprendre à être autonome dans ses déplacements pour se rendre aux répétitions, par exemple. Tout le monde a joué le jeu!! Parents, directeurs, travailleurs sociaux, moniteurs d atelier, bénévoles Les ESAT, par exemple, ont adaptés leurs heures de travail pour leur permettre d effectuer leur tournée théâtrale. L épanouissement et la revalorisation de la personne handicapée étaient vivement recherchés. Quelle victoire de l amener à se montrer telle qu elle est dans un spectacle de clownerie! Ne sortez pas vos mouchoirs! Même si l aventure est terminée, elle mérite qu on réfléchisse à comment la continuer, voire la pérenniser. Une victoire peut en cacher une autre Des témoignages Témoignage de Michèle Martin J ai souhaité coordonner cette action pour prouver que des personnes en situation de handicap mentales peuvent proposer un spectacle d une grande qualité artistique qui nous fait oublier le handicap. L objectif n était il pas de faire changer le regard de l autre? Ma plus grande satisfaction a été à la sortie d un spectacle où le public commentait : «c était excellent, mais il n y avait pas que des personnes handicapés sur scène?? Ce n est pas possible!!» Oublier le handicap le temps d un spectacle, n était il pas la véritable victoire? Les clés du succès Vous réunissez trois anciens collègues, éducateurs, passionnés par leur travail Vous formez un groupe de personne en situation de handicap motivés et sensibiliser au théatre Vous organisez un bon partenariat pour obtenir des financements Vous mobilisez parents, bénévoles, professionnels, élus et vous obtenez : UNE VICTOIRE DE L'ACCESSIBILITE Les acteurs de la victoire Les adultes en situation de handicap des différents services, Myriam Attia, la comédienne, Mme Hemery, directrice du théatre de l'imprévu, Mr Gbaguidi, chef de service Pep 45, Mme Martin, éducatrice au SAVS Adapei 45, coordinatrice du projet, Mr Rabillard, Directeur Adapei 45, Mme Sergent directrice Pep 45, Mme Flouest, directrice de ESAT Adapei 45, Mme Hery, directrice de l'esat Couronnerie, le Conseil Régional, le Conseil Général du Loiret, le ville d'orléans, Mr Corre, coordinateur mission ville et handicap, la fondation de france, la direction jeunesse et sport, parents et bénévoles... Page 32

33 Page 33

34 Page 34

35 Page 35

36 Page 36

37 Dossier de candidature N 94 Nom de l'établissement / Association : IME Nevoy / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Michelle ANCEL Adresse : 196 Route du Bois d'amblay NEVOY Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Nous chantons pour tous en toutes saisons Quel était l'objectif de cette initiative? Les objectifs sont de faire connaître et reconnaître la personne handicapée auprès de l'opinion public par l'accès à la culture et aux loisirs : s'ouvrir aux autres personnes. offrir aux autres. se rencontrer. Votre victoire Un groupe de jeunes adolescents (Flora, Benjamin, Delphine, Priscillien, Julien, Antoine D et Antoine T) se retrouve régulièrement dans l'atelier "Corps Voix" pour chanter, bouger sur des chansons diverses et variées. Dans le cadre de cet atelier, cette année, nous partons pour une aventure "Les victoires de l'accessibilité" ainsi notre projet va S'OUVRIR A D'AUTRES PERSONNES "Françoise, Martine, Christiane, Patricia", conteurs, musiciens et chanteurs de musique traditionnelle. Notre but, se faire plaisir ensemble car lorsqu'elles sont partagées et source de plaisir, les activités culturelles se révèlent un formidable outils d'échange et de complicité. Tout au long de l'année, des rencontres vont avoir lieu à l'ime mais aussi dans une salle des fêtes afin de préparer un spectacle. OFFRIR AUX AUTRES SERA NOTRE SECOND DEFI. Notre fil conducteur "Les quatre saisons" va nous promener de contes en chansons et de chansons en musique. SE RENCONTRER ; ENSEMBLE C'EST TOUS ainsi nous irons à la rencontre de personnes âgées, d'enfants d'écoles primaires et d'adultes de Foyers de Vie pour présenter ce spectacle. Des témoignages Nos témoins seront les acteurs du groupe et les spectateurs. Les clés du succès La régularité des rencontres et la disponibilité de tous. La flexibilité, l'écoute de chacun pour rassembler les idées et construire ensemble un spectacle fait de chansons, de contes, de musiques glanées dans le répertoire traditionnel. Enfin, la possibilité par des documents divers : photos et vidéos pour suivre les différentes étapes de ce projet au cours de l'année. Les acteurs de la victoire Martine, Christiane, Françoise, Patricia, conteurs, musiciens et chanteurs de l'association Trad'Amuse. Le Maire de Lions en Sullias qui met à la disposition de l'association la salle des fêtes. Michelle ANCEL monitrice-éducatrice à l'ime de Nevoy. Page 37

38 Page 38

39 Dossier de candidature N 96 Nom de l'établissement / Association : ESAT Amilly / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Liliane DELSOUT Adresse : ESAT "les Râteliers" Rue Eugène Lacroix AMILLY Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Les petits camions blancs Quel était l'objectif de cette initiative? Permettre à des travailleurs de l Esat de se rendre, seul ou à deux, avec le matériel nécessaire, de façon motorisée, sur des chantiers. Reconnaitre et/ou développer puis utiliser les compétences de conducteur de certains usagers de l'esat. Apporter davantage d'autonomie pour donner une image plus valorisante des travailleurs et leur permettre de jouer des rôles sociaux valorisés. Votre victoire En 2003, l Esat a créé le GAPS (Groupe Autonome de Prestations de Services) afin de répondre aux besoins des travailleurs, ayant certaines compétences professionnelles, ne nécessitant plus une présence continuelle d un moniteur et ayant le souhait de se distancer du fonctionnement institutionnel. Des marchés ont été trouvés dans un rayon de 10 kms environ, concernant des travaux d espaces verts, de voirie, de peinture, de nettoyage de mobilier urbain. En premier lieu, l accent a été mis sur l apprentissage de l autonomie : Dans le travail (EPI, savoir prendre les bons outils, initiative, rendre compte, avoir une réponse différée ) Dans l organisation liée au travail (cahier d horaire, portable, relation adaptée avec les clients ) L étape suivante nous semblait l autonomie de déplacement pour se rendre sur les différents lieux de travail, avec le matériel adéquat, sans l assistance d un chauffeur qui les convoyait. 3 facteurs ont contribué à nous faire penser à l achat d un camion sans permis : 2 personnes du service se rendaient à l Esat en voiturette. Depuis toujours, l Esat par ses activités de soutien sensibilise les usagers aux règles de sécurité sur la voie publique. Les contraintes logistiques (plusieurs chantiers, en même temps, à différents endroits, avec un seul chauffeur) Le projet a été présenté au GAPS et a été accueilli avec enthousiasme. Une action «code de la route» a été engagée, l achat du camion réalisé, une formation pratique de conduite mise en place en collaboration avec le vendeur. Des outils pédagogiques ont été effectués par le moniteur sur : Le changement d une roue, le chargement du camion, la signalisation du chantier, la conduite à tenir en cas d accident Des repérages d itinéraires : Esat/ chantier ont été faits. Ce programme s est réalisé depuis octobre 2008, le camion a été utilisé pour la 1ère fois en autonomie en mars Actuellement, 4 personnes s en servent, 2 autres apprennent encore. Nous envisageons l achat d un 2ème camion. Le bilan de cette expérience s avère positif : Acquisition d une voiturette par 2 autres usagers, Inscription d 1 usager en auto-école, Réduction des contraintes logistiques et amélioration du service, Valorisation des travailleurs aux yeux des clients, Emulation d autres usagers de l Esat (Ce camion est utilisé dans le cadre du soutien pour travailler l autonomie de déplacement à titre personnel et aider à la décision d'un achat de véhicule) Des témoignages C'est utile pour aller tout seul sur les chantiers, pour apprendre à conduire. On n a plus de chauffeur, c est mieux car on est indépendant. Les clients doivent penser qu on se débrouille car ce n est pas marqué : «Esat» dessus. Des fois en ville, des gens nous regardent bizarrement, si c est un camion de l Esat, ils disent : «c est des handicapés» et ça me gêne. Ça se voit pas sur ma figure mais ça se voit du coup si c est écrit sur le camion, il faut le laisser tout blanc. Je le conduis mais j ai encore un peu peur. Je vais le conduire toute la semaine prochaine, on fait à tour de rôle Les clés du succès Moyens : Mise en place d un soutien adapté et important en amont, Prendre le temps de l apprentissage, Consacrer un budget à l achat et la formation Conditions : Créer un climat de confiance réciproque (éducateur/ travailleur/ environnement), Avoir un objectif commercial ou social tangible à atteindre, Mettre en œuvre rapidement après la formation, Accepter les risques et travailler à leur prévention (accident, agression, ) Les acteurs de la victoire Les travailleurs du GAPS : C Titous J Tresson G Fauchard F Roullet S Campin P Bourrillon M Resmini Auto école : MB à Chalette FAP : Organisme de formation à Montargis Evasion sans permis: Mr Lagadec formateur de conduite, L Esat et son équipe Page 39

40 Travail en autonomie sur un chantier Transport du matériel et des déchets à la fin du chantier Page 40

41 Chargement d un rotofil dans le camion sur un chantier Apprentissage du changement d une roue Page 41

42 Dossier de candidature N 103 Nom de l'établissement / Association : SESSAD Pithiviers / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Hélène ROMERO Adresse : 19 Faubourg du Gâtinais PITHIVIERS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Danser sur la glace Quel était l'objectif de cette initiative? Permettre à des jeunes porteurs d'une déficience intellectuelle, de pratiquer un sport dans un club sous une forme ludique et attractive. Objectifs : Développement personnel, intégration avec d'autres jeunes, maitrise de leur énergie et de leur tonus pour produire de l'équilibre, évacuer les appréhensions de part et d'autres, apprendre à se faire confiance, partager une activité sportive sans rivalité et participer au spectacle de fin d'année devant un public. Votre victoire Certaines personnes restent ou sont laissées à l'écart, à cause de leurs différences: c'est le cas notamment des jeunes dont les capacités intellectuelles sont altérées. Les animateurs et les participants de clubs sportifs, s'interrogent sur le comportement à adopter face à une personne handicapée. Ils craignent souvent d'avoir des difficultés à s'adapter à une autre façon d'enseigner ou de partager un loisir. La mission d'aide à l'intégration des enfants, exercé par notre Service d'education Spécialisée et de Soins A Domicile passe aussi par un travail de sensibilisation à l'accueil de jeunes handicapés des divers milieux d'activités et de loisirs. Notre service a un rôle de médiateur, et tente de diminuer le risque de stigmatisation des jeunes handicapés. Le club de Danse sur glace d'orléans A.S.O.D.G affichait sa volonté d'ouvrir ses portes à de jeunes handicapés et la danse sur glace est une activité qui s'adapte aux différents niveaux des participants. Nous avons mis en place un travail de partenariat avec le Professeur de glisse par l'intermédiaire de la Présidente de ce club, Madame Tallet. La signature d'une convention contractualise et organise l'intégration au sein des cours, de quatre adolescentes que nous accompagnons par ailleurs dans le cadre des missions de notre SESSAD. Deux éducatrices spécialisées encadrent le groupe car elles ont associé à ce projet un apprentissage des déplacements en transport en commun. Tandis que l'une d'entre elle accompagne le groupe jusqu'à la patinoire d'orléans par le car qui effectue la navette Pithiviers-Orléans; la seconde encadrante prend un véhicule de service pour les rejoindre et reconduire les jeunes à leur domicile à la fin des cours de glisse. Elles assistent les adolescentes pendant les temps de préparation: Habillement (enfiler les gants et les patins, les lasser) puis elles guident les jeunes sur la glace pour leur permettre de suivre le cours dispensé par une initiatrice. Elles les encouragent à effectuer les échauffements, les postures, et les aident à comprendre les consignes. Au delà des exercices bénéfiques à ces jeunes en termes de soins et de développement, cet entrainement régulier une fois par mois a pour but final leur participation au ballet d'entrée réalisé par l'ensemble des patineurs tous niveaux confondus. Cette démonstration en public permet aussi aux parents et familles de réaliser les compétences acquises. Des témoignages Tout d'abord la réaction et l'accueil très positif des membres de l'association du club de danse sur glace: "Les jeunes filles du SESSAD sont supers, elles sont contentes de venir, elles nous parlent de leur craintes de chuter sur la glace, on blague avec elle pour les détendre. On leur raconte nos propres difficultés sur la glace!!"nous dit Madame Tallet Présidente du club Les jeunes: " Avec les patins je vais vite, et j'aime bien" " Je suis fière de monter à mes parents que je ne tombe même pas" "Des fois c'est moi qui montre ce qu'il faut faire à C.(l'éducatrice)pour ne pas qu'elle tombe!! Les clés du succès A notre sens il est nécessaire d'accompagner une intégration dans un club pour apaiser les tensions et les inquiétudes de part et d'autre et favoriser l'acceptation et la reconnaissance des personnes handicapées par de la parole. Il est nécessaire de présenter les jeunes en expliquant simplement leurs difficultés, pour constater que les adultes comme les autres enfants sont prêts à les intégrer dans leur groupe de sport ou autre. Il faut donc faire connaitre les jeunes handicapés aux membres de clubs car si les adultes sont favorables à une intégration, les enfants le sont encore davantage. Les acteurs de la victoire Madame Tallet Présidente du club A.S.O.D.G Madame Romero chef de service du SESSAD Les éducatrices spécialisées : madame Esteva et madame Deguillaume Le professeur: Elisabeth et l'initiatrice: Audrey (qui a fait un stage de formation pour adapter son apprentissage de la glisse aux jeunes handicapés) Il faut préciser que l'accessibilité est facilitée par la gratuité des cours dispensés par le club. Page 42

43 Page 43

44 Dossier de candidature N 104 Nom de l'établissement / Association : SAVIE Orléans / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Mademoiselle Elsa FOUCHER Adresse : 19 Rue Pierre Chevaldonné ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Police et handicap mental Quel était l'objectif de cette initiative? Pour les usagers de nos structures : Obtenir une information sur les rôles et missions de la police (répression, prévention) ; Savoir où et à qui s'adresser en cas de besoin ou de difficulté. Pour les professionnels : Différencier les polices et comprendre leurs fonctionnements pour un accompagnement plus adapté des usagers ; Fournir de meilleures réponses au quotidien. Pour les policiers : Qu'ils aient une meilleure connaissance de nos établissements et du handicap mental afin qu'ils en tiennent compte dans leurs pratiques professionnelles. Votre victoire Ce projet est la continuité d'un travail engagé par différentes associations orléanaises en 2007 dans le cadre de la semaine «ville handicap» (réflexion sur un travail de partenariat entre la police municipale et le secteur du handicap). A l occasion de cette réflexion, une référente police municipale a été nommée par la commune pour les associations du secteur handicap. Afin de redynamiser ce projet au sein de nos 4 structures d hébergement pour travailleurs handicapés, nous avons créé en mai 2008 une commission rassemblant plusieurs professionnels. Voici les différentes actions menées par ce groupe de travail : Pour les usagers, des rencontres ont eu lieu avec ce policier municipal au sein de nos structures. Préalablement aux échanges, des groupes d'usagers volontaires ont été créés pour préparer ces rencontres et recueillir les attentes, les questionnements et les craintes de chaque participant. Ces réunions ont permis aux usagers d'être considérés comme des citoyens, s'inscrivant dans un dispositif de droit commun (la police). Les échanges riches et nombreux ont permis à chacun d exposer des situations vécues; Pour les professionnels, une rencontre a eu lieu pour l'ensemble des 4 structures avec un représentant de la police municipale et de la police nationale. Ceci a permis d'avoir une vision globale sur l'organisation souvent complexe des différentes polices, d échanger sur les pratiques de chacun et sur l articulation entre les différents services de police. Préalablement à cette rencontre, le groupe de travail a visité les locaux de la police municipale, a rencontré le directeur départemental de la police nationale et a construit un questionnaire destiné aux professionnels pour connaitre leurs attentes, leurs questionnements et leurs représentations. Parallèlement, ce groupe a travaillé sur l'écriture et la mise en place de procédures internes pour accompagner les adultes handicapés victimes d agressions ou agresseurs. De même, ce groupe a rencontré des professionnels intervenant autour des violences pour comprendre les missions de chacun et l articulation des missions entre les différents services spécialisés (hôpital, AS du commissariat, LAE ). A ce jour, cette commission n'existe plus mais le partenariat avec les polices se poursuit. En effet, des réunions usagers/police sont prévues, des éducateurs vont intervenir dans la formation continue des policiers municipaux sur le handicap Des témoignages Stéphane du SAVS a participé aux groupes de travail pour rencontrer la police municipale : "C'est mieux de faire des groupes de préparation car on a le temps de poser nos questions avant de les donner à la policière. Ça nous a permis que la policière nous explique comment ils arrêtent les personnes, comment ils les interpellent dans leur bureau. Ca n'a pas changé mon regard sur les policiers. J'ai l'impression de me sentir protégé depuis que je l'ai rencontré. Je pense que se serai bien que d'autres services puissent la rencontrer ça leur permettrait de connaître son travail." Les clés du succès Que ce projet soit porté par un ou plusieurs professionnels accompagnant des personnes handicapées et soit soutenu par la direction ; Prendre le temps de créer un partenariat et de trouver si possible une personne ressource au sein de la police pour qu elle fasse vivre le projet au sein de son organisation ; Associer les usagers à cette démarche pour qu'ils se l'approprient : plus ils s'impliqueront, plus ils intégreront dans leur quotidien le travail réalisé. Les acteurs de la victoire Caroline DECROUILLE, directrice du SAVIE, SAVS, FA et FOYER ; Franck TANCHOUX, chef de service des mêmes structures ; Marie BILLAUD, monitrice éducatrice au FA ; Adélia JULIEN, éducatrice spécialisée au FOYER ; Elsa FOUCHER, éducatrice spécialisée au SAVIE ; Les usagers du SAVIE, SAVS et FA ; M. DESUERT, directeur de la police municipale d Orléans ; Me BUREAU Arlette, agent de police municipale ; Les services de la police nationale. Page 44

45 Dossier de candidature N 107 Nom de l'établissement / Association : IME André Neulat Montargis / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Corinne BOURILLON Adresse : 30 rue Duchesne Rabier MONTARGIS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Et si nous montions sur la scène Quel était l'objectif de cette initiative? Proposer l'accès au langage corporel pour communiquer et ainsi construire notre pensée. Développer le sens de l'action collective en menant un projet à long terme. Favoriser l'accès au plaisir, au désir, à l'expression et au partage d'expérience. Favoriser l'accès à la créativité, à l'imagination, à l'improvisation. Découverte de l'univers du spectacle. Travailler autour de l'estime de soi. Votre victoire Utiliser leur corps pour construire leur pensée et ainsi faciliter l'accès à l'écrit: tel était le défi pédagogique de l'enseignante pour les jeunes présentant des troubles cognitifs importants. Un atelier "Expression" a donc été proposé à un groupe de 10 jeunes âgés de 11 à 13 ans. On leur a permis de découvrir et partager une expérience: -dans le domaine de la danse contemporaine avec un professeur du conservatoire de musique de Montargis - et dans le domaine du théâtre avec un acteur et metteur en scène professionnel et ceci à raison d'une heure par semaine sur l'année scolaire. L'objectif étant de chorégraphier un conte et de le produire sur scène. Il s'agit avant tout pour eux de se construire un langage corporel (et ainsi éviter d'être confronté à la difficulté du langage oral). L'enseignante et les intervenants essaieront de développer chez ces jeunes leurs capacités à imaginer, créer et improviser. Le but était de partager cette expérience avec un public de jeunes camarades (écoles et collèges de proximité). Ils se sont produits à deux reprises: - une représentation face à des écoliers et collégiens - une autre face aux adultes (famille, professionnels, partenaires de l'établissement) dans une "vraie" salle de spectacle, avec son et lumière, dans la peau de vrais artistes, avec pour seul défi:" Oser prendre plaisir et se faire plaisir". Même si le stress et l'angoisse étaient présents, l'envie de se produire a pris le dessus. Un grand moment d émotion pour les acteurs et spectateurs quand on peut percevoir la joie qu'ils ont éprouvée à être sur scène. Des témoignages " Admiration, émotion devant ces acteurs d'un jour si radieux, rayonnants qui osent se montrer et nous révéler leur courage, leur talent et surtout le bonheur de partager une grande leçon d'humilité pour tous" propos recueilli par une éducatrice spécialisée. " Un spectacle de qualité offert à mes petites filles et surtout une révélation pour moi. Je suis fière d'avoir partagé l'aboutissement d'un tel travail avec ces enfants dont je me suis sentie très proche le temps de cette représentation" une spectatrice. "Sourire,plaisir,larmes lors du salut, une grande victoire sur eux-mêmes"enseignant. Les clés du succès Il faut avant tout proposer cet atelier à des jeunes qui sont dans un désir de découvrir cette activité(base du volontariat) Travailler en partenariat avec des professionnels(danseur, acteur...)qui ont un regard extérieur sur les jeunes et qui ont les capacités à transmettre leur passion. Le projet doit être porté par l'institution( moyen financier) Se poser des défis en tant que professionnels vis à vis des jeunes:"croire en leurs capacités" Les acteurs de la victoire Les jeunes inscris sur l'atelier "Expression" de l'ime Les intervenants: Daniel (acteur et metteur en scène) et Camille (danseuse) Les enseignantes: Adeline et Corinne L'éducatrice: Marie-Thérèse Le directeur et les chefs de service L'association Adapei La Mairie de Montargis Page 45

46 Page 46

47 Page 47

48 Dossier de candidature N 130 Nom de l'établissement / Association : SAVS Orléans / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Marie-Thérèse CUNHA Adresse : 2 Quai de Prague ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Une maman pas comme les autres Quel était l'objectif de cette initiative? Propos de Mme Marie-Thérèse CUNHA : «J avais écrit sur des feuillets en désordre différentes étapes de ma vie. Je les avais gardés précieusement, mais je ne savais pas comment faire pour les organiser et pour continuer à écrire.j'avais besoin également de comprendre d'où venait mon handicap». Votre victoire Propos de Me Marie-Thérèse CUNHA : «Mon éducatrice qui me suivait depuis plusieurs années m'a proposé de travailler, puisque j'avais ces objectifs, avec une autre éducatrice du SAVS qui a fait une formation "histoire de vie". Nous avons donc passé un contrat avec cette dernière pour réaliser un travail sur mon histoire. Nous nous voyions toutes les deux tous les 15 jours à raison d'1 à 2 heures par séances. Au départ, nous avons effectué des recherches à partir de mon arbre généalogique puisque je l'avais commencé et que je souhaitais le continuer. Parallèlement, avec la première éducatrice, j'ai étendu mes recherches sur l'origine de mon handicap (hôpitaux, généticienne...). Suite au travail sur mon arbre généalogique, l'éducatrice m'a proposé à partir de mes pages d'écritures désordonnées de rédiger mon récit de vie. Je l'ai construit étapes par étapes. Nous avons d'abord commencé par les remettre en ordre chronologique et à les taper à l'ordinateur. J'écrivais ensuite à partir des fragments d histoire de vie déjà commencés entre les moments où l'on se voyait. Puis ensemble, nous intégrions ce que j'avais retravaillé dans le reste du récit. Il a fallu me souvenir des événements, des personnes, des lieux. Quand je m'y suis mise, j'ai eu le sentiment de revivre mon passé, de dérouler et d'enrouler un film. L'éducatrice n'était pas une simple secrétaire. Quand je lui dictais un paragraphe pour qu'elle le tape, elle m'interrogeait et m amenait à réfléchir sur les mots, les phrases que j'avais noté. Nous cherchions ensemble à reformer mes expressions. C'était une drogue. Dès que plusieurs pages s'épaississaient, quelle joie! Que d'émotions! Avec tous ces allés et venus, j'ai réussi à composer une œuvre que j'ai intitulé "une maman pas comme les autres". Grâce à ce travail j'ai enfin pu comprendre l'origine de mon handicap et regarder ma mère sereinement. Je me sens aujourd'hui soulagée, libérée en moi-même et que nous nous sommes enfin comprises. Je ne pensais pas qu'un jour, j aurai pris ma plume pour écrire le récit de mes aventures. Je le rêvais dans mon imaginaire et cela est devenu réalité. Je suis très fière d'avoir réussie. Je suis certaine que le handicap est une force de volonté. Je remercie mes deux interlocutrices de m'avoir soutenue. Quand ma fille connaîtra ce recueil de mémoire, j'espère qu'elle n'aura pas honte de sa maman handicapée». Des témoignages Propos de Mlle Elsa FOUCHER : «Je suis assez admirative du travail que cette femme a pu faire. En effet, c'est elle qui a construit son récit de vie ; moi je l'ai juste accompagné pour l'aider à rassembler, à faire du lien. Au fur et à mesure des différents entretiens qui se sont déroulés sur 4 ans, cette personne a pris du recul sur son histoire, son handicap, pour être finalement moins en souffrance. Elle a écrit une forme de recueil de ses mémoires. Je pense qu'au départ, elle a fait ce travail pour elle mais peut-être aussi pour sa fille». Les clés du succès Propos de Me Marie-Thérèse CUNHA : «Nous pensons toutes les deux que cette victoire ne peut pas se reproduire car elle est unique. Elle tient au fait que nous étions ces deux personnes : c'est parce que j'étais motivée pour écrire sur ma vie et parce que cette éducatrice a fait cette formation histoire de vie qu'une "maman pas comme les autres " existe. On ne peut pas travailler autour de son histoire avec n'importe quelle personne, n'importe comment. On ne peut pas obliger quelqu'un à faire un tel travail». Les acteurs de la victoire Marie-Thérèse CUNHA, personne faisant partie du SAVS ADAPEI 45 Elsa FOUCHER, éducatrice au SAVIE ADAPEI 45 Michèle MARTIN, éducatrice au SAVS ADAPEI 45 Page 48

49 Dossier de candidature N 153 Nom de l'établissement / Association : Projet Personnel / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Bernadette BONAVENTURE Adresse : Les régents COULLONS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Sylvain et l'atelier cirque Quel était l'objectif de cette initiative? Permettre à Sylvain de continuer à pratiquer une activité qui visiblement lui plait. Sylvain et l'atelier cirque Votre victoire Sylvain a commencé à pratiquer les différentes disciplines du cirque au sein d'un groupe spécifique accueillant trois autres personnes handicapées. Pour diverses raisons ce groupe n'a pas pu être maintenu. En accord avec sa famille d'accueil, sa tutrice et selon ce que nous pouvions percevoir du désir de Sylain (il ne s'exprime pas verbalement) j'ai tenté de l'accueillir dans un groupe non spécifique constitué d'élèves adultes et adolescents. Il a été intégré dans cet atelier pendant six mois avec bonheur, nous poursuivons donc cet accueil depuis septembre. Sylvain a pu en observant les autres élèves apprendre de nouvelles techniques. Cet accueil permet aussi aux autres élèves de découvrir Sylvain, ses capacités, sa bonne humeur. Cet atelier est pour chacun l'occasion de vraies rencontres. Des témoignages En tant qu'animatrice de l'atelier cirque j'observe que Sylvain a progressé d'un point de vue technique: il réalise de nouvelles figures au trapèze, en jonglage, surtout il semble très heureux de participer et prépare son sac de cirque pour venir à l'atelier. Les clés du succès Sylvain n'a pas eu de difficultés à se sentir en confiance car il connaissait le lieu et l'activité. En effet au cours des ateliers spécifiques j'ai pu l'initier aux techniques pratiquées avec plus de temps vu le petit nombre de participants. La personnalité de Sylvain lui permet de s'adapter dans la mesure où il ne se compare pas aux autres et ne se sent pas intimidé ou inhibé face à eux. Les autres élèves se montrent accueillant et de plus en plus naturels dans leurs relations avec lui. Sa famille d'accueil constitue un environnement stimulant lui offrant de nombreuses occasions d'ouverture. Les acteurs de la victoire Madame Gitton, famille d'accueil, Madame Huet, tutrice, les élèves de cet atelier: Stéphane Besmont, Léa Besmont, Anne-sophie Boulogne, Suzon Barry, Solène Perrez- Broceno, Valérie Guilbault, Aurore Lavigne, Nicolas Auffret, Lucie Verkest. Madame Bonaventure, animatrice de l'atelier cirque pour l'association Cirque Théâtre Page 49

50 Page 50

51 Page 51

52 Page 52

53 Dossier de candidature N 184 Nom de l'établissement / Association : : Foyer d hébergement Poilly lez Gien / Adapei 45 Les Papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Mademoiselle Isabelle ANFRAY Adresse : ZA Les Clorisseaux POILLY LEZ GIEN Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Rendez vous chez nous à l'exposition autour d'un mandala. Quel était l'objectif de cette initiative? Cette victoire s'inscrit dans l'organisation des festivités qui seront organisées à l'occasion des 50 ans de l'adapei du Loiret. Cependant la victoire sera complète si elle est suivie d'effets au long terme. L'objectif vise en effet à créer le déclic, le désir et pourquoi pas le besoin d'investir quotidiennement les extérieurs proches de la résidence le Clair Ruisseau en les rendant plus beaux, plus attrayants pour mieux les utiliser. Votre victoire Notre résidence est construite sur une zone d'activité au sortir du petit bourg de Poilly Lez Gien. On peut dire qu'elle est quelque peu isolée. Nous y vivons tranquillement sans être dérangés et s'est bien ainsi. Nous sortons souvent à pied ou en voiture, pour faire nos courses, pratiquer du sport ou des loisirs de détente, mais à part nos amis et nos parents très peu de personne ne nous visite ni même ne connaisse notre existence dans ce foyer. Aussi, quand un visiteur pénètre chez nous est-il tout étonné de ce qu'il découvre: notre mode de vie, nos réalisations, nos projets. Mais peut-être que notre résidence est trop discrète peu attractive malgré une architecture originale? Une victoire sur cet isolement serait d'inviter le public sur notre propriété afin qu'il nous connaisse et nous rencontre. Pour cela il faut qu'il soit attiré par quelque chose de beaux ou d'original. Nous faisons le pari de l'art celui du beau, de l'originalité, de l'émotion. L'émotion qui pourrait naître d'une exposition d'œuvre d'art, des tableaux en intérieur, des totems grandeur nature en extérieur, multicolores expressifs, disposés pour inviter le public et les résidants à la déambulation, la flânerie, la rêverie. Mais se promener ne suffit pas, il faut qu'il y ait des échanges. Le public pourrait également participer à l'élaboration d'une œuvre collective en direct, à savoir un "mandala éphémère" où chacun, en partage avec les résidents, sous la conduite d'un artiste, poserait des éléments naturels glanés dans la nature par les résidants de l'atelier arts plastiques (feuilles écorces pomme de pin etc.). Ce mandala, objet de concentration, de méditation à même de nous mener à l'éveil, marquera la rencontre du public avec nous chez nous. Des témoignages Pas de témoignage si ce n'est celui de Anne Bataille qui a déjà réalisé un mandala éphémère. Une référence : "MANDALA": "voyage vers le centre" de Bailey Cunningham, édition Le courrier du livre. Les clés du succès Une information largement dispensée dans la presse locale et départementale. Un partenariat avec les artistes créateurs des oeuvres exposées. Un financement du projet pour l'assurance des collections. une collaboration de la bibliothèque de Gien Les acteurs de la victoire L'éducatrice chargée des activités artistiques à l'esat de Poilly Lez Gien et la Résidence Le Clair Ruisseau qui sait animer la création d'un mandala. Les artistes peintres. Les animateurs et les résidents de l'établissement. Le public visiteur. Page 53

54 Dossier de candidature N 187 Nom de l'établissement / Association : ESAT Les Iris Poilly lez Gien / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Monsieur Nicolas FLAMANT Adresse : ESAT les Iris 42 route de Gien POILLY LEZ GIEN Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Le marché des producteurs à l'esat de Poilly Quel était l'objectif de cette initiative? L'objectif de ce projet est de permettre au public de découvrir les réalisations de l'esat en partage avec les producteurs des communes environnantes. C'est aussi une répétition du marché de Noel que nous projetons de réaliser en décembre et qui constitue une autre victoire. Votre victoire Notre ESAT est situé à la sortie du bourg de Poilly non loin de la ville de Gien. Nous y réalisons diverses activités professionnelles: sous traitance diverse, blanchisserie, restauration, espaces verts. Notre activité professionnelle nous permet de travailler avec les entreprises du coin, les particuliers, mais aussi les autres établissements spécialisés et les Communes du canton. Malgré cela nous avons peu de visite outre les familles, les amis, les particuliers et entreprises travaillant pour ou avec nous. Notre ESAT est encore peu ou mal connu de la population des communes voisines. C'est pourquoi une victoire de l'accessibilité serait de nous faire davantage connaître, notre savoir faire au travers de nos réalisations en partage avec celles des producteurs voisins. Pour cela, nous avons le projet de réaliser un marché des producteurs au sein même de l'esat, une journée de juillet. Nous réaliserons dans un premier temps des démarches auprès des producteurs et artisans locaux pour obtenir leur adhésion et leur inscription à notre projet. Dans un deuxième temps, nous nous consacrerons à confectionner des affiches de publicité invitant le public à découvrir notre marché. L'ESAT aura également son propre stand où il exposera ses confitures et vantera les mérites de ses autres ateliers. Pour la journée en elle-même, nous inviterons les producteurs à venir le matin exposer leurs produits et un relais pourra être envisagé, l'après-midi, par nous même pour continuer la vente. Des témoignages Les clés du succès L'information par le biais de la publicité: presse locale, tracts dans les boites aux lettres et chez les commerçants. Le partenariat avec les producteurs, artisans. Peu de financement. Les acteurs de la victoire Les producteurs et les artisans. Les travailleurs handicapés et les moniteurs. Le public. Page 54

55 Dossier de candidature N 189 Nom de l'établissement / Association : ESAT Les Iris Poilly lez Gien / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Monsieur Patrick MERESSE Adresse : ESAT les Iris 42 route de Gien POILLY LEZ GIEN Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Marche de Noel à l'esat de Poilly Quel était l'objectif de cette initiative? L'objectif de ce projet est de permettre au grand public de découvrir l'esat et ses travailleurs à l'occasion d'une rencontre féerique avec ses partenaires, ses clients autour d'un marché de Noël inspiré des marchés de Noël alsaciens. Votre victoire Notre ESAT est situé à la sortie du bourg de Poilly non loin de la ville de Gien. Nous y réalisons diverses activités professionnelles: sous traitance diverse, blanchisserie, restauration, espaces verts mais aussi des produits de fabrication propre à l'esat : confitures, potage, légumes en conserve carillons avec bois flotté et clochettes. Notre activité professionnelle nous permet de travailler avec les entreprises des alentours, les particuliers mais aussi les autres établissements spécialisés et les communes. Notre directeur, d'origine alsacienne, nous parle souvent du marché de Noel de Strasbourg sa ville natale, mais c'est loin pour y aller, d'où l'idée de reproduire un mini marché dans notre cour autour de notre chalet en bois décoré pour l'occasion. Nous installerons des stands dans notre cour où des exposants de produits régionaux, de confection d'objets insolites, de vente d'objet de Noel, proposeront leurs produits à la vente. Nous inviterons le public à visiter notre chalet et notre marché du vendredi au dimanche, début décembre avec la perspective d'une nocturne jusqu'à 21h le samedi soir. Des témoignages Les clés du succès L'information par le biais de la publicité: presse locale, tracts dans les boites aux lettres, dans les communes environnantes. Le partenariat avec les producteurs, artisans. Peu de financement. Les acteurs de la victoire Les producteurs et les artisans. Les travailleurs handicapés et les moniteurs. Le public. -Un contact en Alsace qui nous aidera à bien fournir notre stand Page 55

56 Page 56

57 Dossier de candidature N 195 Nom de l'établissement / Association : FDV FAM Saran / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Cécile DUVALLET Adresse : 848 Rue du Chêne Maillard SARAN Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Une chevauchée fantastique Quel était l'objectif de cette initiative? Cette atelier existe et perdure depuis déjà 5 ans, il permet actuellement à 5 adultes (3 d'entre eux sont présents depuis le début de l'aventure) de bénéficier d'un environnement en dehors du foyer, au centre équestre de Sougy. Nathalie, la monitrice, ne s'inscrit à aucun moment dans une démarche "d'équithérapie", mais accueille un groupe de jeunes gens passionnés par le poney et désireux d'apprendre l'équitation, comme le ferai tout un chacun qui s'inscrit chaque année dans un club sportif. Votre victoire Ce n'est pas une victoire, mais plusieurs...la première, et non la moindre, reste que les adultes inscrits dans cet atelier se l'ont totalement approprié. Cette activité encadrée à la base par des éducateurs avec des objectifs bien précis, a laissé place à une activité sportive et de loisir encadrée er gérée par Nathalie. Nous, éducateurs, sommes devenus les spectateurs et témoins de leurs prouesses au fil du temps. Chaque Mardi après midi, les membres de ce groupe s'activent pour préparer les poneys (les brosser, gérer le matériel nécessaire, les seller,...) dans le but ultime et précieux de prendre les rennes et se sentir libre de toutes contraintes, si ce n'est celle d'être en harmonie avec le poney. Qu'il est bon de les voir avec une telle aisance et fierté effectuer les exercices demandés par Nathalie. Karine, une adulte inscrite depuis le début, est celle pour qui l'évolution est la plus fulgurante voire improbable. Les débuts furent parfois houleux et périlleux, où le poney, pour seule marque de tendresse recevait des coups de tête! Par la suite, les relations se tissant avec l'animal, Karine acceptait de monter, telle une grande cavalière, qu'à la seule condition de tenir son sac rose dans une main tout en saluant le reste de l'assemblée de son autre main. Vous n'imaginez pas l'émotion que l'on a aujourd'hui de la voir, capable de faire une séance dans son entier et commencer à guider et stopper son poney!!! Aujourd'hui, deux d'entre eux pourraient intégrer un club d'équitation de leur choix sans difficulté. Cet atelier leur a apporté une confiance en eux et surtout leur permet "d'être comme tout le monde". Ce sont de véritables cavaliers avec toute l'élégance qui peut les caractériser. Des témoignages "J'ai accepté ce groupe comme si je prenais un groupe de débutants avec des exigences et une pédagogie identiques à celles que j'applique aux autres cours. Mais cela reste une véritable aventure humaine, faite de partages et d'échanges vrais." Nathalie Perdereau. Les clés du succès Des adultes passionnés, des encadrants persuadés du bien fondé de cet atelier, une confiance réciproque ainsi qu'un "lâché prise" pour permettre aux adultes de ce groupe de mettre en avant des capacités insoupçonnées et leur permettre d'être à l'égal de tous. Des tarifs préférentiels qui permettent aux adultes de se financer une partie de cet atelier. Les acteurs de la victoire Sidonie, Karine et Noé, présents depuis le début Redouan et Patricia, nouvelles recrues du club Nathalie Perdereau, propriétaire et monitrice du club d'équitation Sonia, Patrick et Cécile, pionniers et fervents défenseurs et admirateurs de cet atelier Page 57

58 Le centre équestre Noë au travail ; brosser et nettoyer les sabots du poney Page 58

59 Karine prépare le poney pour être sellé avec l aide de Nathalie Sidonie en pleine séance Page 59

60 Karine en pleine séance Page 60

61 Dossier de candidature N 237 Nom de l'établissement / Association : Projet individuel / Adapei 45 Ecurie Orléans Nom du responsable du Dossier : Monsieur Pascal MARLANGUE Adresse : 30, Rue des Hautes Maisons ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Handi Car Quel était l'objectif de cette initiative? Faire découvrir les sports mécaniques automobile, sur circuit tout terrain, à des personnes handicapées à l'aide d'un véhicule, de type Go-Kart, sécurisé et spécialement adapté. Votre victoire En France, peu de structures proposent les sports mécaniques à des personnes handicapées. La meilleure représentation est dans le domaine du Karting, où, sur 280 structures en France, seulement une vingtaine possèdent quelques kartings adaptés à des personnes handicapées. L Ecurie Orléans, qui se veut ouverte à tout sport mécanique et à toute catégorie de licencié, a monté ce projet nommé «Handi Car». Pour cela, des partenariats ont été développés: -Avec les 2 Rotary Club d'orléans qui ont attribué un budget à l Ecurie Orléans pour l acquisition, la sécurisation et l adaptation d'un véhicule de type Go-Kart. -Avec une classe de 1ère du lycée technologique Maréchal Leclerc de St Jean de la Ruelle (45)qui a travaillé à la réalisation technique du véhicule et a pu, de ce fait, être sensibilisée aux difficultés liées au handicap. Le véhicule a été sécurisé, comme un véhicule de compétition évoluant sur circuit tout terrain (grilles de protection, tôle de toit, tôle pare feu, harnais 6 points, équipement du pilote, etc.) et adapté pour faciliter l'accès au poste de pilotage et faciliter le pilotage (poignées d'accès, doubles commandes, commandes au volant, etc.) 4 catégories d utilisateurs ont été définies : Une catégorie Pilote autonome sans assistance Une catégorie Pilote assisté Une catégorie co-pilote assistant Une catégorie baptême Il est prévu que cette nouvelle activité soit proposée à l ensemble des organismes de personnes handicapées de l agglomération Orléanaise dès le printemps Des témoignages 2 articles parus dans la presse locale. Echo très favorable de la part de responsables d'organismes pour personnes handicapées mentales et physiques de la région Orléanaise (Papillons Blancs, APHL,...) Les clés du succès Avoir accès à une structure existante (circuit, piste,...) Envisager une flotte de quelques véhicules pour donner un esprit de compétition Les acteurs de la victoire Jean-Claude Painchault - Président de l'ecurie Orléans Pascal Marlangue - Président de la section Handi Car de l'ecurie Orléans - Initiatur du projet - Professeur au lycée Maréchal Leclerc Alain Delaroche - Membre du Rotary Club d'orléans Jacky Rollion - Proviseur du lycée Maréchal Leclerc Groupe d'élèves de 1ère STI du lycée Maréchal Leclerc Jean-François Fily - Directeur du foyer de vie "La Clairière" à Fleury les Aubrais Page 61

62 Page 62

63 Dossier de candidature N 251 Nom de l'établissement / Association : Projet individuel / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Daniele CROUM Adresse : 52 Route de la Boulinière FREVILLE EN GATINAIS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Vive l'intégration et l'indépendance Quel était l'objectif de cette initiative? Catherine, trisomique 21 soit la plus autonome possible, indépendante, intégrée dans la société, qu'elle soit connue comme Catherine et non pas la petite trisomique et qu'elle soit connue dans le milieu où elle vie et qu'elle connaisse les personnes de son entourage géographique. Toutes ces activités lui permettent d'avoir des sujets de conversations.que sa vie future soit plus proche de celle de tout à chacun. Votre victoire Depuis l'âge de 6 ans, Catherine suit des cours de danse modern jazz, hip hop parmi les enfants d'abord et adultes maintenant de son secteur géographique (asso Bell' Evasion -Bellegarde) pour créer et présenter un spectacle de fin d'année pour un public de 750 personnes. Elle évolue parmi 200 danseurs enfants et adultes ce qui lui vaut des compliments de la part du public. Depuis 2 ans, elle se déplace seule au volant d' une voiturette dans le petit village (Fréville 45270)où nous habitons. Cela lui permet d'aller chercher les draps des vacanciers qui louent une petite maison comme un gite à 1 km de chez nous. Je lui ai appris les panneaux, les priorités sur le terrain, photographier des panneaux pour qu'elle comprenne bien, elle s'arrête bien à chaque intersection, met bien son clignotant. Maintenant, je voudrai trouver un moniteur professionnel pour lui expliquer le code de la route et qu'elle puisse aller plus loin, car elle est déjà aller à 4 kms en ma compagnie Avec l'aide de la répétitrice du CNED, elle a pu apprendre à lire après les heures à l'ime, cela lui permet de lire les informations qui l'intéresse sur le journal( les fêtes, un commentaire de photo).quelle victoire et quelle joie nous partageons, quand je l'entend lire les informations sur les panneaux de la route (indication de ville) quelle liberté!!! Elle téléphone avec son portable, elle sait rentrer les numéros et les noms dans son répertoire, faire des photos et les envoyées SMS. Petite anecdote, alors qu une amie lui demandait si elle passait l'aspirateur dans sa chambre, elle lui a envoyé la photo de l'aspirateur. Le téléphone lui donne beaucoup d'autonomie, elle peut se rendre à une activité et m'appeler dés que celle ci est terminée. C est ma standardiste, elle compose les numéros pour moi. D'autre part, elle fait du vélo, du ski, suit des cours de flute à bec (elle joue de petits morceaux, la danse des clowns, joyeux anniversaire) Son professeur lui fait interpréter des petits morceaux devant un public. Depuis 5 ans, elle fréquente une association pour apprendre les danses de salon, nous évoluons, elle, en cavalière et moi en cavalier parmi 20 couples et je vous assure qu'elle est là aussi bien intégrée et respectée. La suite logique de tout cela, c'est de lui créer du travail, nouveau challenge, aménager des chambres d'hôtes.( les travaux sont en cours). Des témoignages Depuis qu'elle a 6 ans, j'ai accueilli Catherine aux cours de Danse Modern Jazz. J'ai toujours pensé que les enfants handicapés avaient une perception plus développée de la musique et donc du mouvement. Le travail acharné qu'elle a mené lui a permis de surmonter ses difficultés qui sont rencontrées par tous les élèves danseurs Elle a entièrement répondu à mes attentes et s'est totalement intégrée avec le groupe. J'ai voulu pousser plus loin en la faisant danser en solo dans une chorégraphie afin de monter qu'elle ne faisait pas de la copie,et pouvait exprimer ses émotions : le public a adoré! Les clés du succès Il faut déjà croire aux capacités. la communication entre les acteurs, la persévérance sont essentiel. IL faut essayer en persévérant et non pas dire cela n'est pas possible. Il ne faut pas compter son temps et ne jamais désespérer mais combien la victoire même petite est savoureuse. Elle a appris les chiffres car elle a compris que cela pouvait lui servir à téléphoner, elle aime bien communiquer.elle a améliorée sa lecture en regardant star académie, elle voulait lire les commentaires en bas de l'écran, ce que j'ai exploité. Les acteurs de la victoire Mme Placier Claudine professeur de danse Mme Jahan Nicole prof de écoles Mme Churlaud Evelyne institutrice (répétitrice du CNED qui a eu beaucoup de courage) Mme Duteurtre Professeur de musique Les jeunes du centre aéré de Bellegarde Page 63

64 Page 64

65 Page 65

66 Dossier de candidature N 265 Nom de l'établissement / Association : Foyer d Hébergement Orléans / Adapei 45 Les papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Madame Marie-Pierre LHOMME Adresse : 112 Rue du Faubourg Bannier ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Atelier Art et Musées Quel était l'objectif de cette initiative? L'objectif initial était de proposer aux adultes handicapés du foyer d'hébergement (et des structures annexes) la découverte de l'art (peintures, sculptures, objets) au moyen d'un projet de visites guidées au musée du Louvre (visites trimestrielles). Votre victoire Depuis quelques années, les grands musées adaptent leurs propositions à un public de plus en plus diversifié. Il m a paru intéressant d en faire profiter les adultes que j accompagne. Sans une médiation, ces adultes n auraient que peu de possibilités de découvrir ce patrimoine que sont les œuvres d art. Ainsi, en 2002, six adultes handicapés et deux accompagnateurs ont démarré un projet de visites au musée du Louvre, celui-ci étant remarquable par la diversité de ses collections. Depuis ce projet s est étendu à d autres lieux portant à une vingtaine le nombre de sorties réalisées. Le thème en est défini à l avance. Il porte soit sur la collection permanente du musée (ex.les chefs d oeuvre du Louvre) soit sur une exposition temporaire (Ex :.Rembrandt au Petit Palais). Nous avons aussi visité des lieux de vie d artistes comme la maison de Monet à Giverny. Nous faisons ensuite un bilan au cours duquel chacun dit ce qui l a touché et exprime ses désirs pour la fois suivante. Ce bilan s appuie sur des documents visuels (livre, cartes) rapportés par les uns et les autres. J essaie alors de voir de quelle manière chacun acquiert une culture artistique. Les visites sont généralement animées par une conférencière. Elles ont d abord pour but de se familiariser avec le musée, son rôle et ses codes de conduite, son espace et son architecture, son atmosphère particulière. Notre guide nous introduit dans la découverte d une époque, d un style, d un continent. Elle nous fait pénétrer dans l univers d un artiste ou dans la vie quotidienne d un peuple( en Egypte ancienne). Tenant compte des difficultés cognitives et du manque de repères spatio-temporels des personnes, elle adapte son discours par l utilisation de notions concrètes se rapportant à leur environnement. La petite taille du groupe lui permet d être à l écoute de chacun. Les bilans m ont permis de vérifier combien les personnes sont sensibles à cette proximité et à ces échanges. Ils ont le sentiment d être reconnus dans leurs connaissances et capacités. Ce projet, qui porte le nom d atelier, l est devenu plus concrètement lorsque chacun s est fabriqué un morceau de vitrail au musée du Vitrail à Chartres ; ou quand, portant tabouret pliant et carton à dessin nous nous sommes promenés dans le musée du Louvre pour faire le croquis de statues ou bas-relief sous le regard intéressé des autres visiteurs. Accessoirement cela a aussi permis à tous de se familiariser avec l'utilisation du train ou du métro. Des témoignages Philippe C."Moi j'aime les peintures et l'egypte. J'aimerais bien un musée chinois. J'ai dans ma chambre un livre avec des tableaux pleins de couleurs. De temps en temps je peux le regarder. Jean-Jacques J."J'ai aimé le tableau sur les peintres (au musée d'orsay);ils se réunissaient. Ils étaient habillés comme mon grand-père. Bruno C."Le guide il s'appelait Alexandre. Moi j'étais plus près pour mieux écouter. On a marché dans le parc (au musée Rodin).Moi j'ai aimé Paris". Sylvie C."Le penseur, il rêve. C'était intéressant. J'ai envie de retourner". Maryse L. "On voit de belles choses". Les clés du succès Diversifier les propositions et rester à l'écoute des souhaits des participants. Travailler en concertation avec les grands musées parisiens. Trouver dans la mesure du possible des lieux de visites remarquables aussi par leur histoire et leur cadre extérieur (architecture, environnement). Privilégier une approche sensible et ludique des œuvres. Proposer de temps en temps une approche plus concrète de l'art par l'apprentissage d'une technique. Utiliser différents supports pour préparer les visites (livres, films...) et pouvoir ensuite en reparler avec les participants. Les acteurs de la victoire Les conférenciers des musées, en premier le musée du Louvre, Les accompagnateurs des sorties, membres du personnel éducatif ou bénévoles, Les familles qui acceptent que leur parent raccourcisse son week-end pour participer à cette activité, La direction du foyer d hébergement qui encourage cette initiative depuis ses débuts, Les participants, qui, par leur soif de découverte et leur enthousiasme, en sont les acteurs principaux Page 66

67 Page 67

68 Page 68

69 Dossier de candidature N 288 Nom de l'établissement / Association : Projet individuel / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Monsieur Dominique PATRY Adresse : 27 Allée des Chevreuils BOISMORAND Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Mes vacances en colonie comme les autres Quel était l'objectif de cette initiative? Offrir des vacances en colonie à un enfant autiste pour qu'il découvre la vie en collectivité et toutes les activités possibles. Eviter que Rémy s'enfermer dans une routine qui pourrait vite devenir irréversible et faire en sorte qu il s ouvre au monde extérieur. Votre victoire Rémy a été diagnostiqué «Autiste sévères» à l'âge de quatre ans et demi. La foule, le bruit, les cris, les autres sont autant de situation d'angoisse et de stress pour les personnes atteintes d'autisme. Envoyer Rémy en colonie loin de maman et papa dés l'âge de 6 ans fût un défi. Au moment de sa première colonie, Rémy était un garçon replié sur lui-même, plus difficile à gérer avec un regard vide et complètement indifférent aux autres. Il ne communiquait ni par la parole, ni par le regard. Au fur et à mesure des colonies, Rémy s est ouvert aux autres, les progrès ont été constants. Toutes les colonies ont apporté une pierre à sa reconstruction, avec une vague de progrès qui à chaque fois l ont sortis un peu de «son Autisme». Aujourd'hui Rémy vient de terminer sa quinzième colonie de son propre gré. Grâce à tous ses séjours il a pu s'initier à plein d'activités (ski, randonnées en montagne ou en forêt, poney, cirque, balade avec les ânes, mini moto, patinage, et même canyoning) mais surtout se sociabiliser au contact d'enfants "normaux". Il est capable de lier d amitié avec les autres, de communiquer à sa manière malgré son retard de langage et mental. Il peut montrer de l affection. Peu à peu, son regard devient de plus en plus expressif et en joue même pour séduire son entourage. En retour nous sommes convaincus que Rémy a apporté à sa manière beaucoup de richesses aux autres enfants comme le respect de la «Différence» et que ces derniers seront le relais pour une meilleure intégration des personnes handicapées mentales à l avenir. Des témoignages Hervé C. (Dir.Adj.) et Béatrice B.(Assist. Sanitaire) du dernier Centre de Vacances : «Rémy s est intégré progressivement au centre de vacances. Au début, il ne participait pas vraiment aux activités mais dès le deuxième jour il a participé à la veillée. Ensuite, il s est fait un copain David qu il a suivi en activité (voir photos du Hip-Hop) ainsi qu aux veillées. Les autres enfants l ont bien accepté et jouaient tous avec lui avec plaisir. On a pu communiquer avec lui par le regard mais aussi par la parole. A aucun moment Rémy n a été un poids pour l Equipe d animation.» Les clés du succès L'ajout d'un animateur supplémentaire dédié à la prise en charge de Rémy. La rencontre avec l'équipe entière (Direction et animateurs) au début du séjour lors du convoyage. Une nouvelle rencontre à la fin du séjour pour mesurer les progrès et noter les points à travailler. Sans oublier qu une motivation et une bonne volonté de l Equipe d animation est un incontournable pour la réussite du séjour. Les acteurs de la victoire Tout le personnel du Département Santé de la C.C.A.S. des Industries Electriques et Gazières qui ont mis en place les moyens nécessaires ainsi que la C.M.C.A.S. de Chartres-Orléans. Tous les directeurs et directrices des différents centres de vacances. Tous les animateurs, animatrices et autres personnels des Centres de Vacances. Sans oublier de nombreux enfants qui ont sympathisé avec Rémy et l ont aidé dans ses progrès sociaux Page 69

70 Page 70

71 Page 71

72 Page 72

73 Page 73

74 Dossier de candidature N 295 Nom de l'établissement / Association : Projet Individuel / Adapei 45 Les Papillons Blancs du Loiret Nom du responsable du Dossier : Madame Dominique DUMAIS Adresse : 3 Chemin du Grand Moulin DAMPIERRE-EN-BURLY Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Le sport, ma passion! Quel était l'objectif de cette initiative? Intégrer les activités sportives dans mon village. Votre victoire J'ai 26 ans et ma vie est rythmée par le sport. Très tôt, j'ai intégré le club de basket de mon village où mes parents évoluaient. J'ai pu participer au championnat grâce à l'effort de la fédération qui m'autorisait à jouer avec des plus jeunes que moi. Ce sport collectif fût un bon allié pour ma vie sociale : on rencontre du monde en le pratiquant. Il m'a appris à accepter et faire accepter ma différence ; ce fût une vraie communion avec mes camarades. A 13 ans, j'ai dû cesser cette activité, faute d'effectif. Le basket me manque toujours!! Aussi, je me suis épanouie dans la danse moderne. La passion pour la musique et la disponibilité du professeur, sa patience m'ont permis de profiter pleinement de cette activité. J'étais considérée par tous les autres acteurs, danseuse, à part entière. Aujourd'hui, ce club est "en sommeil". Désireuse de pratiquer une activité, j'ai décidé cette année, de me consacrer à la natation synchronisée. La première séance fût difficile. Dans cet univers nouveau, il a fallu accepter le regard de l'autre, il a fallu appréhender les difficultés techniques de cette discipline. La maître nageuse a su trouver les mots simples et justes pour expliquer ma différence, mes difficultés. Elle a su m'encourager. Au fil des semaines, à force de volonté, de motivation et de tolérance de la part de chacun, j'ai réussi à me faire une place au sein du groupe. Je m'y sens bien. Des témoignages CATHY, la maître nageuse. En expliquant simplement la différence au sein du groupe, Julie s'est tout naturellement intégrée. Si certains exercices sont difficiles, le fait de flotter sans effort, a stupéfait plus d'une nageuse. Je ne me suis posée aucune question, je suis heureuse de l'accueillir parmi nous. C'est une expérience riche sur le plan humain. elle nous apporte à tous le respect et la tolérance. Les clés du succès Expliquer et prendre le temps d'évaluer les difficultés et les besoins pour, ensuite, adapter. Offrir la possibilité de participer, ne jamais l'imposer. Prendre en considération la motivation de chacun. Aller vers les autres. Faire du sport dans le milieu ordinaire est un bon moyen d'intégration. Il permet d'accepter et de faire accepter sa différence. Les acteurs de la victoire Julie, Cathy, la maître nageuse. Ses parents. Page 74

75 Page 75

76 Page 76

77 Dossier de candidature N 326 Nom de l'établissement / Association : Foyer Appartements Orléans / Adapei 45 Les Papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Mademoiselle Marie BILLAUD Adresse : 14 Rue des Hannequins ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire On ne nait pas citoyen on le devient, «Spinoza» Quel était l'objectif de cette initiative? Bien que cantonnée à la vie de notre quartier, cette participation active et citoyenne de nos usagers leurs permet de retrouver une place avec et non à côté des autres. Votre victoire Qu est-ce qu être citoyen? Pour notre société, c est avoir 18 ans, être inscrit sur les listes électorales, posséder ses droits civiques, payer ses impôts et participer indirectement à la vie de la cité. C est tout ça être citoyen aujourd hui mais pas uniquement. Nombreuses sont les personnes handicapées qui ne peuvent plus exercer leurs droits civiques. Les rares personnes qui en possèdent encore ne se sentent ni capables, ni autorisées à les exprimer. Il est difficile pour eux de participer à l organisation d une ville comme Orléans: les élus, l administration et ses méandres Il n est pas simple de comprendre et encore moins de se faire entendre dans cet imbroglio politico-administratif. Alors comment aider ces personnes à s accomplir en tant que citoyen? Vivre dans un quartier, comprendre son fonctionnement, repérer les différents interlocuteurs politiques peut être abordé simplement avec les personnes déficientes par des échanges et des actions concrètes. Implanté au sein du quartier Madeleine, le foyer-appartements a assisté au début des travaux de la 2ème ligne du tramway. Des réunions de quartier ont été organisées par la mairie, permettant ainsi aux habitants de s exprimer et de faire remonter les difficultés auxquelles ils étaient confrontés quotidiennement. Malgré certaines difficultés liées à leur handicap, plusieurs usagers participent à ces rencontres et sont très intéressés par ce qu il se dit. Ces réunions publiques sont reprises et décodées avec les éducateurs en réunion usagers. Lorsque les représentants politiques abordent la question de l accessibilité des personnes handicapées dans les transports en commun, les voix de nos usagers se font entendre : parler en son nom et au nom des autres de leurs difficultés et facilités d accès semble alors plus facile. Nous avons travaillé plusieurs mois sur ce thème avec 7 adultes handicapés et avons quelques propositions permettant d améliorer leur transport sur la 2eme ligne du tramway. Le fruit de cette réflexion sera prochainement présenté par les usagers du foyer-appartements à l adjointe au maire d Orléans. Selon Abilio MACHADO, «la citoyenneté se définit aujourd hui davantage par un mode de comportement civique et une participation active et quotidienne à la vie de la société que par le simple statut juridique». Bien que cantonnée à la vie de notre quartier, cette participation active et citoyenne de nos usagers leurs permet de retrouver une place avec et non à côté des autres Des témoignages Marie BILLAUD monitrice éducatrice et Claudie Georges aide médico-psychologique du Foyer Appartements Adapei 45 d'orléans Les clés du succès La participation aux réunions de quartier, l'implication dans un groupe de travail permettant de pouvoir s'exprimer, se faire entendre... Les acteurs de la victoire Les élus locaux, responsable du quartier : Nadia Labadie adjointe au Maire, responsable pour les quartiers ouest. Page 77

78 Dossier de candidature N 327 Nom de l'établissement / Association : Foyer Appartements Orléans / Adapei 45 Les Papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Monsieur Jean Claude RICHARD Adresse : 14 Rue des Hannequins ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Vivre dans un appartement et essayer de garder le contact avec la nature. Quel était l'objectif de cette initiative? Permettre à une personne vivant en appartement de continuer à vivre ses passions. Votre victoire «Je m appelle monsieur Richard, j ai 59 ans» Monsieur Richard a intégré le Foyer Appartements à sa retraite. «Après 30 ans de travail à l ESAT de Lignerolles, je suis un jeune retraité depuis 2 ans» Monsieur Richard est une personne très active qui aime aider lors de l organisation et l installation des fêtes de quartiers. «Je le fais depuis longtemps pour les kermesses des enfants des papillons blancs.» Lors de soirées de quartier, monsieur Richard a rencontré à plusieurs reprises un bénévole, monsieur Boutin Guy qui est un passionné de jardin. Après plusieurs discussions, monsieur Boutin a proposé à monsieur Richard de l aider dans son jardin tout en le rémunérant en chèques emplois services. «J ai rencontré Guy qui a un beau jardin. En discutant, Guy m a proposé de l aider dans son jardin. Chaque fin de mois, il me donne un cheque. J adore le jardin, j en fais aussi à l association l Apacrette tout les mercredis et je les aide à installer les stands dans les forums, je fais les vendanges et je cueille les pommes. Je vis en appartement, la nature me manque et Guy me permet de continuer à jardiner». Des témoignages Mr Richard Jean Claude Les clés du succès Les acteurs de la victoire Mr Boutin Guy, retraité, passionné de jardin, Mr BISEUX Rodrigue, responsable de l'aselqo, Association l'apacrette. Page 78

79 Dossier de candidature N 373 Nom de l'établissement / Association : Foyer d hébergement Poilly lez Gien / Adapei 45 Les Papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Mesdemoiselles Christel CHABIN - Elodie BRIMBOEUF Adresse : ZA Les Clorisseaux POILLY LEZ GIEN Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Le sport : un loisir de partages Quel était l'objectif de cette initiative? Faire en sorte que les résidents puissent s'inscrire dans des clubs de sport extérieur à l'institution, sans accompagnement éducatif. Votre victoire Nous sommes tous conscients des bienfaits du sport dont la racine signifie "divertissements, plaisir pphysique ou de l'esprit" et comme disait Coubertin: "le sport lutte contre l'oisiveté et les risques de dégénérescence psychologique et physiologique de l'homme". Nous avons choisi de nous orienter vers les clubs sportifs locaux. La démarche serait qu'après une rencontre et un accord avec les responsables du club, des résidents puissent s'inscrire au sein du club, sans accompagnement éducatif. Ainsi les résidents bonifieraient de séances avec un entraîneur compétent dans sa discipline, ils seraient intégrés dans un groupe et entraînés par un professionnel ce qui semble plus valorisant. De plus, la personne handicapée est poussée à se confronter à des situations où l'accessibilité n'existe pas forcément. La pratique sportive intervient donc comme un acteur privilégié d'insertion. Nous avons rencontré un entraîneur au club de handball qui propose un entraînement adapté. Le projet est un peu différent dans la mesure où cette séance est proposée uniquement aux personnes handicapées mais l'avantage est qu'ils font partie des licenciés du club et sont encadrés par un professionnel. Nous souhaiterions collaborer avec le club de judo ainsi que le club de pétanque. La démarche est à double sens à savoir, d'une part permettre l'intégration de personnes handicapées dans des clubs de sport en milieu ordinaire et d'autre part favoriser la connaissance du handicap auprès de la population puisqu'en pratiquant un sport, la personne handicapée n'est plus différente ni assistée, elle est actrice du jeu. Le pari sera gagné lorsque des personnes handicapées pourront s'inscrire sans accompagnement éducatif dans un club de sport comme tout un chacun. Ainsi elles feront un pas vers le dépassement de son handicap. Des témoignages En effet, la personne handicapée pourra dépasser son handicap puisque le sport permet de s'ouvrir aux autres, entretient une certaine autonomie, apprend à parler avec son corps, fait éprouvé des joies intenses. Les clés du succès Que les résidents soient demandeurs de faire du sport. Que les entraîneurs des clubs sportifs soient réceptifs à cette demande et acceptent les personnes handicapées à leurs entraînements. Les acteurs de la victoire Les résidents sportifs. Les responsables et entraîneurs des clubs sportifs locaux. Les éducateurs. Page 79

80 Page 80

81 Dossier de candidature N 388 Nom de l'établissement / Association : SAVS Orléans / Adapei 45 Les papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Mademoiselle Anne Sophie ROLLAND Adresse : 7 Rue Charles Malfray ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Un rêve Quel était l'objectif de cette initiative? Permettre à des adultes en situation de handicap de crée quelque chose ensemble. Pérenniser un lien entre les adultes de deux services différents. Développer leur imagination en tenant compte des idées de chacun. Favoriser l expression dans un groupe. Se réunir dans un lieu ouvert à tous, un café littéraire. Votre victoire Il était une fois, des adultes d un SAVS se réunissant autour d un atelier nommé «lecture / écriture». Un beau matin, ils entendirent parler d un forum «ville et handicap» qui allait avoir lieu dans leur ville, Orléans. Le groupe, très touché qu un tel évènement puisse parler de handicap, décide de se renseigner sur ce que ce dernier pouvait bien leur réserver! À leur grande surprise, ils découvrent qu un atelier du même nom a lieu à l occasion de ce forum! Un jour d Octobre 2007, nos écrivains se rendent donc à cette manifestation pour y dévoiler une partie de leur travail et aller à la rencontre des autres. Sur place, ils font connaissance d un autre groupe d adulte dans la même situation qui a le même projet : écrire! Quelque chose est sur le point de voir le jour Observatrices et futées, les éducatrices des deux services se disent qu il faut prolonger ce lien d amitié tout juste créé! Elles proposent donc aux deux groupes de se réunir chez Alexandre. Ah Alexandre! Le propriétaire du café littéraire «Autour de la terre» en centre ville d Orléans! Un lieu ouvert à tous et qui correspond à l atelier que nos deux éducatrices souhaitent mettre en place! Les voilà donc tous partis pour une aventure incroyable! Le groupe recomposé se donne rendez-vous chez Alexandre afin de définir ce qu il peut construire autour de la lecture et de l écriture. C est alors que l idée d écrire un conte apparaît comme une évidence. La joie des adultes est tellement grande que nos deux éducatrices ne peuvent résister à la tentation, mais il faut trouver quelqu un pour les aider. Eh oui, on ne fait pas les choses à moitié chez Alexandre! Vouloir écrire un conte, c est bien beau mais comment fait-on? C est que nos éducatrices sont pleines de ressources! L une d elle contacte deux conteuses bénévoles, prêtes à les aider. Tous les ingrédients étant réunis, notre groupe d écrivains commence l écriture du conte. Bien sûr, chacun souhaite proposer son idée mais toutes ne peuvent être retenues! Un tirage au sort «au chapeau» est alors mis en place. Au fil du temps, une histoire se dessine, «David et le chateau hanté» apparaît Notre joyeux groupe ne passe pas inaperçu chez Alexandre! Une éditrice, habituée des lieux, observe secrètement nos écrivains élaborer leur conte et décide de leur proposer quelque chose de magique. C est ainsi que prochainement «David et le chateau hanté» paraîtra dans une revue lue par tous : «Pr Ose». Des témoignages J ai entendu parler du projet par Alexandre. Je suis venue rencontrer le groupe, j ai assisté à la lecture du texte finaliser et j ai été surprise par la poésie et l originalité de l histoire qu ils avaient crée. J ai donc proposé au groupe de le publier dans ma revue. «Les idées fusaient de partout, chacun proposait sa version, l imagination en était le moteur! J ai eu l occasion d observer d autre groupe de travail en entreprise, eh bien il n y a pas photo! Ici pas de rivalité, pas d ego, pas d ambition, rien que de la participation créative, la vrai! Nous devrions les imiter! Bravo!» Les clés du succès L'harmonie dans le groupe a été très importante. Les adultes ont su créer un lien et le faire vivre dans le temps. Ils ont su former un réel groupe d'appartenance où chacun avait sa place. Cela les a encouragé à ne pas manquer les rendez vous. Les adultes s'attendaient même à la sortie de leur travail et venaient ensemble, écrire leur histoire. Sans leur participation active, rien n'aurait pu voir le jour. Les personnes qui ont cru à notre projet ont contribué à sa réussite ; ainsi que le café littéraire qui a accueilli les adultes comme des citoyens ordinaires. Les acteurs de la victoire Les adultes du CAP Bannier et du SAVS de l'adapei 45: Martine, Nour Eddine, Myriam, Jacqueline, Mohamed, Franck, Odile, Delphine, Vincent, Philippe, Nadia, Gilles, Ludivine. Les conteuses bénévoles du CAP Bannier: Rose et Josiane, Le propiétaire du café littéraire: Alexandre, L'éditrice: Frédérique Trigodet Les deux éducatrices, coordinatrices du projet : Anne Sophie et Sylphide Page 81

82 Page 82

83 Page 83

84 Page 84

85 Dossier de candidature N 455 Nom de l'établissement / Association : Foyer d Hébergement Orléans / Adapei 45 Les papillons Blancs Nom du responsable du Dossier : Monsieur Jean Philippe CHAUD Adresse : 112 Faubourg Bannier ORLEANS Région : Centre Département : Loiret Téléphone / Fax : / Titre de la Victoire Danseur de Country Quel était l'objectif de cette initiative? Aller apprendre à danser la "country" auprès d'une association Orléanaise. Votre victoire Je me suis inscrit dans un club de danse "Country" avec l'aide de mes parents en septembre 2008.Je me rends et reviens seul des répétitions qui ont lieu tous les vendredis soir de 19H à 20H30. J'ai déjà participé à plusieurs représentations, dont celles du Festival d'olivet en juin 2008(cf.les photos jointes). Je suis maintenant en deuxième année et j'apprends de nouveaux pas. La Country, c'est de la danse en ligne. Dans la salle, il y a un grand miroir. Le prof est devant, on se met derrière pour apprendre les pas et on se regarde dans le miroir. Chacun son tour on se met devant. Après on met la musique et on refait les pas. On met le costume à chaque fois (chapeau et bottes)et pour les spectacles. Les gens sont vraiment sympas! Des témoignages Une éducatrice du foyer des Papillons Blancs dans lequel j'habite :"Ayant assisté au spectacle de country à Olivet j'ai vu que Jean-Philippe était parfaitement intégré au groupe des danseurs. Sa prestation montre qu'il a travaillé avec soin les différents pas de danse en accord avec la musique et qu'il cherche à donner le meilleur de luimême au public" Les clés du succès Le travail et la régularité. La bonne entente et la diversité des participants. La proximité des transports en commun. Les acteurs de la victoire Le professeur qui est aussi le président de l'association "COUNTRY CLUB ROUTE 45" à Olivet. Les parents qui l'ont accompagné dans cette démarche. Les éducateurs du foyer qui ont aménagé ses horaires de repas pour lui permettre de participer à cette activité Page 85

86 Page 86

87 Page 87

88 Le jury départemental du 25 novembre 2009 Préparation du jury On se prépare et on révise Page 88

89 Les candidats attendent leur tour Les candidats attendent leur tour Page 89

90 Document à l intention des membres du jury Préambule Je tiens à vous remercier d avoir accepté de participer au jury de notre concours «Les Victoires de l Accessibilité». Ce concours lancé mi juin a rencontré un réel succès car c est 30 dossiers que nous aurons à examiner. Ils sont tous riches et prennent des contours divers. Il y est question d accès à la culture, aux sports et aux loisirs, d actions citoyennes, de bénévolat, de communication, de valorisation de son travail.. Qui dit concours dit classement, c est la lourde tâche qui vous incombe, afin que le déroulement des présentations se passe au mieux, je vous joins une copie de l ensemble des projets présentés avec leur grille d évaluation ainsi qu une explication sur ce qu est une victoire. Je vous conseille donc de pré remplir la grille d évaluation lors de la lecture de chaque dossier en amont du jury au crayon de papier car chaque candidat aura 5mn pour présenter les points clés de son projet, vous aurez donc à ajuster votre note suite à la présentation. Les trente candidats se succéderont de 15h45 à 18h45 à raison de 6mn notation comprise par candidat. (voir ordre de passage en annexe) Je suis à votre disposition pour tous compléments d informations et je vous donne rendez vous le mercredi 25 novembre à 15h15 à la salle Jules Michelet à Fleury les Aubrais (voir plan en annexe). N oubliez pas votre dossier classé si possible dans l ordre de passage des candidats. Qu est-ce qu une victoire? Une Victoire est une histoire de tous les jours, un témoignage emblématique de la participation des personnes handicapées mentales à la vie de la Cité. Elle raconte des situations qui concourent notamment à : l éveil et la socialisation de l enfant ; l épanouissement personnel et à la valorisation de soi chez l adulte ; la stimulation et la communication avec le monde extérieur chez la personne lourdement handicapée ou personne vieillissante. C est une démonstration des solutions et des moyens qui peuvent être mis en place pour que les personnes handicapées mentales : développent leur autonomie ; comprennent mieux leur situation et leur environnement ; soient aidées dans leur prise d initiative et de décision ; interagissent davantage avec le monde extérieur ; participent à toutes les activités de la société. Ces histoires s illustreront plus particulièrement dans : l accès à l information ; l accès à la santé et aux soins ; l accès à l éducation, à la scolarisation et à la formation ; l accès au travail et à l emploi ; l accès aux transports ; l accès au logement ; l accès aux loisirs et aux sports ; l accès à la culture ; l accès à la vie civique. Une Victoire doit raconter l histoire d une personne ou d un groupe de personnes handicapées mentales. L auteur (le narrateur) peut être la ou les personnes handicapées mentales, si elles en ont la possibilité, ou toute personne impliquée dans le projet et ayant participé à sa réalisation. À noter Page 90

91 qu il n est pas absolument nécessaire que le but d accessibilité soit atteint à ce jour. La démarche doit néanmoins avoir une valeur d exemplarité. Présenter sa Victoire au jury Les candidats à la Victoire retenus pour les sélections départementales sont invités à présenter leur histoire face au jury pendant cinq minutes. Le responsable du dossier de candidature peut se faire accompagner des personnes de son choix concernées par le projet en question. Le jury a pris connaissance des projets en amont et fait une première évaluation à la lecture du dossier. Les critères d évaluation Pour permettre de sélectionner les Victoires à partir d une évaluation identique pour toutes les sélections départementales et régionales, l Unapei a défini les critères suivants : la participation des personnes handicapées mentales au projet ; une démonstration explicite, convaincante, compréhensible par le plus grand nombre ; le caractère reproductible et pérenne de l expérience ; l implication des acteurs extérieurs à l association ou à l établissement affiliés à l Unapei ; la capacité à dépasser les difficultés rencontrées; les bénéfices retirés de cette expérience. Vous trouverez la fiche d évaluation ci-après avec un commentaire pour chaque critère afin de les rendre plus explicite. Les membres du Jury Présidente Lucienne Vandamme (en tant qu Ex Présidente de l Adapei et Ex Vice Présidente de l'unapei DDASS Mme Marionneau (inspectrice secteur handicap) représentée par Mme Heyler Paola CG M Cardoux représenté par Mme Beauvallet MDPH M Mauffret (Directeur MDPH) CDAPH M Vaultier (Président CDAPH) 2 directeurs d'établissements extérieurs Mme Ouzilleau (IME Neuville aux bois fondation Val de Loire) M Nieto (Foyer Clos du roi à Lorris) 2 Présidents d'association M Rambert (PEP) Mme Desseigne (ASSEPH) 2 personnes handicapées de chez nous M Philippe Cléret (CVS des structures d'hébergement d'orléans, FA, SAVIE et SAVS) M Mathias Setti (ESAT Les Iris Poilly) Chef d'entreprise ou industriel M Malarmey (EDF CNPE de Dampierre) Le Maire de Fleury M Bauchet représenté par Mme Dialy Coulibaly Page 91

92 Consignes aux membres du jury Page 92

93 Le jury au travail Page 93

94 La technique est prête (Renseignement des notes du jury en temps réel) Page 94

95 265 LHOMME Marie-Pierre FH Orléans Atelier Art et Musées 96 DELSOUT Liliane ESAT Amilly Les petits camions blancs Page 95

96 107 BOURILLON Corinne IME Montargis Et si nous montions sur la scène 61 DAUMAS Jacques Perso Orléans 15 ans de loisirs et de culture ensemble! Page 96

97 187 FLAMANT Nicolas ESAT Poilly Le marché des producteurs à l'esat de Poilly 189 MERESSE Patrick ESAT Poilly Marche de Noel à l'esat de Poilly Page 97

98 53 FROT Marielle ESAT Poilly Un jeu de cartes pour parler à son médecin 373 CHABIN, BRIMBOEUF Christel, Elodie FH Poilly Le sport : un loisir de partages Page 98

99 184 ANFRAY Isabelle FH Poilly Rendez vous chez nous à l'exposition autour d' un mandala. 94 ANCEL Michelle IME Nevoy Nous chantons pour tous en toutes saisons Page 99

100 195 DUVALLET Cecile FDV Saran une chevauchée fantastique 78 FOSSEY Catherine FDV Saran Citoyen de la planète Page 100

101 76 AMIGUES Annick FDV Saran promenade des chiens a la SPA 82 GAUTIER, DAUVILLIER Claire,Michel FH Orléans Activité Bricophonie Page 101

102 327 RICHARD Jean Claude Foyer Apt Orléans Vivre dans un appartement et essayé de garder le contacte avec la nature. 455 CHAUD Jean Philippe FH Orléans Danseur de country Page 102

103 326 BILLAUD Marie Foyer Apt Orléans «On ne nait pas citoyen on le devient», Spinoza 42 GOUFFAULT-PINET Xavier IME Orléans A louer, c'est bien joué! Page 103

104 103 ROMERO Hélène Sessad Pithiviers Intégration dans un club de danse sur glace 288 PATRY Dominique Perso Gien Les vacances en colonie ensemble Page 104

105 295 DUMAIS Dominique Perso Gien Le sport, ma passion! 153 BONAVENTURE Bernadette Perso Gien Sylvain et l'atelier cirque Page 105

106 80 BOREL Vincent Perso Gien Tout pour la Musique 251 CROUM Daniele Perso Montargis Vive l'intégration et l'indépendance Page 106

107 237 MARLANGUE Pascal Ecurie Orléans Handi Car 104 FOUCHER Elsa SAVIE Orléans Police et handicap mental Page 107

108 87 MARTIN Michele SAVS Orléans 2 minutes on arrive!! 388 ROLLAND Anne Sophie SAVS Orléans Un rêve Page 108

109 130 CUNHA Marie-Thérèse SAVS Orléans «une maman pas comme les autres» Page 109

110 La remise des trophées le 03 décembre 2009 Les victoires récompensées le 03 décembre Aujourd hui, à l occasion de la journée internationale des personnes handicapées, l'adapei 45 Papillons blancs du Loiret, association membre de l Unapei s'est mobilisée autour des «Victoires Unapei de l accessibilité». Ensemble, c est tous! Pour une meilleure intégration des personnes handicapées mentales dans la cité. Nous étions plus de 80 personnes en présence de représentants des villes d'orléans, de Fleury les Aubrais, de Mme Beauvallet Conseillère Générale, de Mr Rembert Président des PEP, de Mme Buchetton de la MDPH, de Mr Vaultier Président de la CDAPH, de Mme Garnier du pôle culture de la MDPH représentant Cémafforre, de Mme Frot représentant Mutuelle Intégrance,..., des candidats qui ont participés au concours, des Présidents de nos quatre sections, d'administrateurs, de parents, des Directeurs et des professionnels de nos établissements. Nous avons récompensé : Dans la catégorie Victoires départementales établissements adultes : (15 candidats) 3ème 2 minutes on arrive! SAVS Orléans 2ème Activité Bricophonie! FH Orléans 1er Les petits camions blancs! ESAT Amilly Mention spéciale Le Rêve SAVS Orléans Les projets de l'esat de Poilly et du FH de Poilly Dans la catégorie Victoires départementales établissements enfants : (4 candidats) 3ème Nous chantons pour tous en toutes saisons! IME Nevoy 2ème Et si nous montions sur scène! IME Montargis 1er A louer, c'est bien joué! IME Orléans Dans la catégorie Victoires personnelles : (11 candidats) 3ème Danseurs de Country! Jean Philippe Chaud 2ème Les vacances en colonie ensemble! Dominique Patry 1er Tout pour la musique! Vincent Borel Mention spéciale Une maman pas comme les autres! Marie Thérèse Cunha Le sport, ma passion! Julie Dumais 15 ans de loisirs et de culture ensemble! Jacques Daumas Les trois candidats sélectionnés pour la Région : Second Dauphin 2 minutes on arrive! SAVS Orléans Premier Dauphin Activité Bricophonie! FH Orléans Victoire départementale Les petits camions blancs! ESAT Amilly Cet évènement est couvert par la République du Centre, Radio France bleue Orléans. Le Journal de Gien et l'eclaireur doivent mettre un article la semaine prochaine. Nous avons vécu un moment intense et parfois plein d'émotion mais ce n'est que le début car ces victoires ne s'arrêtent pas ce soir. Pour les trois candidats sélectionnés pour la Région, il faut affiner la présentation afin d'être retenu pour aller à Paris en juin En ce qui concerne les autres projets, il faut pour certains les concrétiser et pour tous, faire connaître toutes ces victoires à l'extérieur. Merci à tous pour votre participation, merci à tous ceux qui ont œuvrés à la réussite de ces deux journées (jury et remise des trophées). Page 110

111 Page 111

112 Page 112

113 Page 113

114 Page 114

115 Page 115

116 Association départementale de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis 6 ter rue de l abbé Pasty FLEURY LES AUBRAIS Tel : Fax : Mail : Site internet : Page 116

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) le musicien intervenant (MI) dumiste, acteur du

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED 1- CONTEXTE SESSAD= Service d Education Spéciale et de Soin A Domicile A Domicile= sur les lieux de vie de l enfant L école est un lieu de vie

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales

Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales SOMMAIRE 2 Généralités sur l association Action Gestionnaire Comité Inter Associatif du Handicap

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris «Le son est l écho de la sensation du corps» Depuis 1998, l école associative de

Plus en détail

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer Livret d accueil Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr Directrice : Mme Flexer La Maternelle La loi de refondation de l École crée un cycle unique pour l école

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

Sommaire Les bénéfices du team building Les programmes La polyrythmie de tambours Références Annexes Annexes suite Contact

Sommaire Les bénéfices du team building Les programmes La polyrythmie de tambours Références Annexes Annexes suite Contact Sommaire Les bénéfices du team building Les programmes La polyrythmie de tambours Références Annexes Annexes suite Contact Les Bénéfices du Team Building Permettre aux participants de se rencontrer et

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Conservatoire Emmanuel Chabrier Conservatoire à Rayonnement Régional 3 rue Maréchal-Joffre - 63000 Clermont-Ferrand Tél. : 04.73. 42.37.07 Email : crr@ville-clermont-ferrand.fr www.clermont-ferrand.fr

Plus en détail

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015 SERVICE ENFANCE- JEUNESSE APPEL à PROJETS Année scolaire 2014-2015 POUR LA MISE EN PLACE D ATELIERS A CARACTERE SPORTIF, ARTISTIQUE ET CULTUREL DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Pour les

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

BIENVENUE A TOUS. RÉUNION FAMILLE 09 AVRIL 2015

BIENVENUE A TOUS. RÉUNION FAMILLE 09 AVRIL 2015 BIENVENUE A TOUS. RÉUNION FAMILLE ORDRE DU JOUR : RÉUNION FAMILLE 1 ) PARTICIPATION DES FAMILLES 2 ) DIVERS 3) QUESTIONS DE LA SALLE PARTICIPATION DES FAMILLES AUX FONCTIONNEMENTS DE L ETABLISSEMENT. COMMENT?

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Qui sommes-nous? Deux médiatrices artistiques

Qui sommes-nous? Deux médiatrices artistiques Qui sommes-nous? Deux médiatrices artistiques Corinne Mathieu et Béatrice Pedraza alliant pratiques artistiques et expériences dans les domaines du médico-social, de la formation et de l insertion depuis

Plus en détail

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels www.terredesarts.asso.fr Démarche L'association Terre des

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY COLLÈGE NICOLAS COPERNIC Collège Nicolas Copernic 8, ruelle Marianne 95360 Montmagny : 01 39 83 46 17 : 01 39 8424 30 Site : www.clg-copernicmontmagny.ac-versailles.fr/ MONTMAGNY LIVRET DE STAGE Ce livret

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

COMPTES RENDUS. 'LA SOURIS DU PERE NOEL'

COMPTES RENDUS. 'LA SOURIS DU PERE NOEL' COMPTES RENDUS. 'LA SOURIS DU PERE NOEL' Ecole G. Mélies BAUNE 49140 / cycle 1 Votre appréciation : Parfaitement adapté aux enfants de maternelle. Le public au pied du décor, très bien. Le thème : les

Plus en détail

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 (pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 Bordeaux International School 252 Rue Judaïque, 33000 Bordeaux Tél : 05 57 87 02 11 - Email : bis@bordeaux-school.com - Site web : www.bordeaux-school.com " intoenglish

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE Département DE LA LOIRE Arrondissement DE MONTBRISON MAIRIE DE 42130 BOËN-SUR-LIGNON Tél. 04 77 97 72 40 Fax. 04 77 24 09 06 Courriel : mairie@boen.fr Site internet : www.boen.fr REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL Jacques-Prévert 12 place Claude-Debussy - 92220 Bagneux Tél : 01 46 56 12 12 - Fax : 01 46 57 25 80 cscpreve@mairie-bagneux.fr L équipe du Centre Social et Culturel

Plus en détail

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015 Μάθημα : Γαλλικά Δπίπεδο : E1 Γιάρκεια : 2 ώρες Τπογραφή Ημερομηνία

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

Le guide «Génération Voisins»

Le guide «Génération Voisins» ET SI ON S AIDAIT ENTRE GÉNÉRATIONS? Le guide «Génération Voisins» Édito Pourquoi agir? Vieillissement, perte d autonomie, isolement et rupture du lien social. Ces mots ne laissent personne indifférent.

Plus en détail

ESAT Ateliers d'apprivoisement de la tablette tactile

ESAT Ateliers d'apprivoisement de la tablette tactile ESAT Ateliers d'apprivoisement de la tablette tactile Dans un objectif d appropriation des technologies numériques par les travailleurs d ESAT, j ai choisi de réaliser des ateliers d apprivoisement de

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

A chaque âge, son activité!

A chaque âge, son activité! A chaque âge, son activité! Petite Enfance Autour de l école Pendant les vacances scolaires et les mercredis édito Quel mode de garde choisir? Quelle activité proposer à vos enfants? Où trouver une structure

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci A propos de l Unapei L Unapei a été créée en 1960. L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées

Plus en détail

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique PROJET PEDAGOGIQUE ANNUEL 2014 C.L.J. police nationale BEZIERS du 01/01/2014 au 31/12/2014 PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL 1) Historique En 2012 les policiers formateurs, moniteurs en activités physiques

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES LE BENEVOLAT DANS LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET LE SOUTIEN SCOLAIRE Cahier n 13 - Septembre 2013 La lutte contre l illettrisme, grande cause nationale en 2013, se construit

Plus en détail

72, route des Eyssagnières BP 332 05006 Gap Cedex. Tél : 04 92 51 86 69 Fax : 04 92 53 38 74 Courriel : Ime@adsea05.fr imeiimesessad@adsea05.

72, route des Eyssagnières BP 332 05006 Gap Cedex. Tél : 04 92 51 86 69 Fax : 04 92 53 38 74 Courriel : Ime@adsea05.fr imeiimesessad@adsea05. 72, route des Eyssagnières BP 332 05006 Gap Cedex Tél : 04 92 51 86 69 Fax : 04 92 53 38 74 Courriel : Ime@adsea05.fr imeiimesessad@adsea05.fr L'Institut Médico Educatif du Bois de Saint Jean est géré

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la 2 e chance Midi-Pyrénées Enquête de satisfaction des élèves Résultats 2008 Mars 2009 UNION EUROPÉENNE Sommaire 1 - Champ

Plus en détail

Répartition de l ensemble des structures présentes

Répartition de l ensemble des structures présentes Bilan Demi-journée de réflexion et d échanges de pratiques «Sexualité et Handicap» Date Mardi 30 Juin 2009 Lieu Heure Nombre de participants 43 Type de structures présentes Professionnels CoDES 13 présents

Plus en détail

L AMM, la musique au c(h)œur

L AMM, la musique au c(h)œur Mémoire de Magny Site internet Juin-Juillet-Août 2016 L AMM, la musique au c(h)œur Depuis 1975, l Association musicale de la Mérantaise enseigne la musique aux Magnycois. Agathe Blondel, professeur de

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

un métier parfois complexe

un métier parfois complexe un métier parfois complexe La loi du 27 juin 2005 a amélioré le statut des assistants familiaux. Aujourd hui, ils sont reconnus comme de vrais professionnels de la protection de l enfance et bénéficient

Plus en détail

Musique Grandeur Nature

Musique Grandeur Nature L association TEMPO MAESTRO présente Musique Grandeur Nature Sensibiliser les enfants à leur environnement naturel sous l angle du sonore et musical Association TEMPO MAESTRO Présentation Imaginez un espace

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Organisation et règlement du département des Musiques Actuelles en 2014

Organisation et règlement du département des Musiques Actuelles en 2014 Organisation et règlement du département des Musiques Actuelles en 2014 EQUIPE ET DISCIPLINES Guitare actuelle avec Aymeric Silvert et Benoit Pol : Cette discipline regroupe tous les styles de jeu de guitare

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution

Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution Devant l absence de prises en charges ou de structures comportementales adaptées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE 1 DOSSIER DE PRESSE 2 Sommaire 1. Communiqué de presse... p. 3 2. Les Arts du Cirque mis à l honneur... p. 4 - Les objectifs de l action.. - L association «Vis ton cirque» - Le déroulement de l apprentissage.

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail