Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières"

Transcription

1 Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des principaux indicateurs économiques, financiers et sociaux Avril 213

2 Table des matières Indicateurs macro-économiques 1 Comptes de la nation 1 Balance des paiements 2 Exportations par groupement d utilisation 3 Importations par groupement d utilisation 4 Monnaie, inflation et bourse 5 Taux de change 5 Indicateurs des finances publiques 6 Finances publiques 6 Endettement 6 Indicateurs sectoriels 8 Agriculture 8 Elevage 8 Pêche maritime 8 Mines 1 Energie 1 Eau potable 11 Industrie 11 Bâtiments 12 Transports 12 Tourisme 13 Télécommunications 13 Assurances 13 Indicateurs sociaux 14 Population 14 Emploi et chômage 14 Santé 16 Niveau de vie 16 Equipement de base 16 Enseignement et formation professionnelle 18

3 Indicateurs macro-économiques

4 Indicateurs macro-économiques Comptes de la nation Taux de croissance du PIB en volume (prix de l'année précédente) 3,4 2,5 1,6 7,6 3,3 6,3 4,8 3, 7,8 2,7 5,6 4,8 3,6 5, 4,7 4,6 PIB non agricole 3,8 3,7 4,2 5,7 2,6 3,6 4,7 5,6 5,4 6,5 4,2 1,2 4,5 4,9 4,2 4,6 Structure par rapport au PIB nominal (en %) Secteur primaire 17,2 17,1 13,3 14,7 14,7 15,5 14,7 13,2 15,2 12,2 13,2 14,6 13,8 14,3 14,6 13,8 Secteur secondaire 25, 25,1 25,9 24,5 24,3 25, 25,7 25,3 24,4 24,2 27,3 25,5 26,7 28, 25,1 26, Industrie d'extraction 2,1 2,1 2,2 2,1 1,9 1,6 1,6 1,7 1,8 2,1 6,6 2,3 3,9 5,2 1,9 3,5 Industrie (hors raffinage de pétrole) 15,9 15,8 15,5 14,5 14,6 15,4 15,6 14,6 14,1 13,3 12,6 14,2 13,8 14,2 15,1 13,8 Raffinage de pétrole et autres produits d'énergie,6,5,8,4,3,1,2,3,2,1,1,1,4,2,3,2 Electricité et eau 2,3 2,9 2,9 2,6 2,6 2,8 2,6 2,8 2,5 2,6 2,3 2,6 2,5 2,4 2,7 2,5 Bâtiment et Travaux Publics 4,1 3,7 4,5 4,9 4,9 5,1 5,7 6, 5,7 6, 5,6 6,2 6,2 6, 5,1 6, Services (y.c les administrations publiques) 44,5 46,1 49,7 49,6 49,9 49,1 49,6 51,3 5,2 52,2 49,5 49,1 49,5 5,2 49,6 37,9 Commerce 12,2 11,9 12,4 11,9 12, 11, 1,7 1,7 1,6 1,6 1,2 9,8 9,5 9,6 11,6 1,1 Hôtels et restaurants 2,3 2, 2,3 2,2 2,1 2,1 2,2 2,5 2,3 2,6 2,4 2,3 2,5 2,3 2,2 2,4 Transports 3,5 4,3 4,1 3,9 3,9 3,6 3,7 3,4 3,2 3,8 3,5 3,5 3,6 3,5 3,8 3,5 Postes et télécommunications 1,2 1,7 2,1 2,6 2,8 2,9 3, 3,1 3,1 3,2 3,1 3, 3, 2,8 2,7 3, Activités financières et assurances 5,7 5,1 5,1 5, 4,9 4,7 4,7 5,1 5,2 5,9 5,7 5,5 5,3 5,5 4,9 5,5 Services rendus aux entreprises et services personnels 8,3 9,9 11,3 1,9 11,4 11,7 12, 12,7 12,8 13,9 13, 12,9 13, 13, 11,5 13,1 Administrations Publiques 8,3 8,3 8,7 8,8 8,6 8,4 8,8 9,1 8,8 8,4 7,8 8,2 8,2 8,7 8,6 8,4 Education, santé et action sociale 7,5 7,3 8,2 8,7 8,4 8,8 8,6 9,1 8,7 8,8 8,6 8,5 8,7 9,4 8,6 8,8 Taux d'investissement brut (en %) (1) 25,7 24,2 25,5 26,1 25,9 27,4 29,1 28,8 29,4 32,5 38,1 35,6 35, 36, 26,9 34, Epargne nationale brute en % du PIB 24,5 23,5 24,3 3,4 29,7 3,7 31, 31, 32,2 32,4 32,9 3,2 3,5 27,9 29,4 3,9 Contribution sectorielle à la croissance : (2) Secteur primaire,4 -,5-2,1 2,5,6 3,,7-1,6 2,8-3, 2, 3,8 -,3,7 1,,6 Secteur secondaire,6,9 1, 1,2,7 1,1 1, 1,3 1,2 1,6,9-1,3 1,6 1,1 1,,9 Services 1,5 1,5 2,4 2,9 1,4 2,2 2,7 3,1 2,7 3,1 2,1 1,8 1,6 3, 2,4 2,5 Source : Calcul de la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (1) (FBCF+variation des stocks)/pib (2) En nombre de points de la croissance réelle Evolution des principaux indicateurs de l'économie marocaine Croissance du PIB non agricole Taux d'inflation Evolution du taux d'épargne et du taux d'investissement En % En % Epargne nationale brute en % du PIB Déficit global du Trésor /PIB Solde du compte courant/pib Taux d'investissement brut

5 Indicateurs macro-économiques Balance des paiements Direction des Etudes et des Prévisions Financières/DI/SBDC Compte courant/pib -1,6 -,8-1,3 4,3 3,7 3,2 1,7 1,8 2,2 -,1-5,2-5,4-4,5-8,1-9,8 2,4-4,2 Réserves de change en mois d'importations de biens 5,4 5,4 5,4 8,8 9,3 11,1 1,9 1,8 1,9 9,6 7,3 8,8 7,8 5,6 4,4 9,2 7,6 Taux de couverture de la balance commerciale de biens 65,8 7,5 64,3 64,7 66,2 61,7 54,7 53,8 53,2 48, 47,8 42,8 5,2 48,9 47,8 62, 48,7 Taux de couverture de la balance commerciale hors énergie 74,6 78,8 75,3 75,2 76,2 72,2 64,2 66,9 66,3 59,2 6,2 52,6 64,5 63,7 63,4 72,2 61,9 Déficit commercial global en % du PIB 8,5 7,6 11,1 1,3 9,9 1,9 14,2 16,1 17,1 22, 24,7 2,6 19,4 22,8 23,9 11,4 21,1 Facture énergétique/pib 3,4 3,1 5,5 5,2 4,5 4,4 5,2 7,5 7,8 8,8 1,6 7,4 9, 11,3 12,6 4,9 9,5 Importations des biens d'équipement/pib 6,2 5,9 6,5 5,4 5,9 6,3 6,9 7,3 8,1 9,1 1,5 8,9 8,6 8,5 8,6 6,2 8,7 Taux d'ouverture de l'économie en biens et services 52,1 52,9 3,7 3,7 31,2 3,1 31,8 35,1 36,9 4,3 44,2 34,2 38,2 42,1 3,9 38,9 Part de l'union Européenne (27 pays) dans : Importations de biens du Maroc 56,2 58,9 59,1 55,3 58, 6,2 56,5 53,2 53,1 52,9 51,9 52,4 49,2 47,6 47,4 57,8 5,5 Exportations de biens du Maroc 74,8 75,8 75,7 73,2 74, 76,5 74,6 74, 73,4 72, 59,2 66, 59,7 58,7 56,8 74,8 63,7 Part des produits manufacturiers dans les exportations de biens 64,9 66,9 65,4 66,1 67,2 69,5 71,6 67,3 68,3 68,2 65,7 66,5 67,9 67,8 67,2 68,2 67,3 Part du groupe OCP dans les exportations globales 2,4 18,3 16,4 16,4 14,8 14,2 16,7 16,3 15,8 17,8 33, 16, 24, 27,7 26,2 15,7 23,2 Transferts courants nets en % du PIB 5,9 6,7 9,4 8,2 8,2 8,5 9,1 9,6 1,2 9,8 8,1 8, 8,1 7,6 8,3 1,3 Recettes voyage en % du PIB, 4,2 5,5 6,8 6,5 6,5 6,9 7,8 9,1 9,5 8,1 7,2 7,4 7,4 6,9 6,5 9,2 Investissements et prêts privés étrangers en % du PIB 1,5 2,5 3,2 7,8 1,5 5, 3,1 5,5 5,2 6,7 5,1 4,3 5,1 3,8 3,7 4,1 5, Source : Calcul de la Direction des Etudes et des Prévisions Financières En % Taux de couverture de la balance commerciale globale et part de l'u.e dans les échanges extérieurs du Maroc Part de l'ue dans les importations Taux de couverture de la balance commerciale globale Part de l'ue dans les exportations En mois d'importations de biens Evolution de la facture énergétique en % du PIB, des transferts courants nets en % du PIB et des réserves de change en mois d'importations de biens Réserves de change en mois d'importations de biens (Echelle gauche) Facture énergétique en % du PIB 23 Transferts courants nets en % du PIB En % du PIB (En milliards DH) Décomposition du solde courant % 45% 4% 35% 3% 25% 2% 15% Echanges extérieurs de biens et services en % du PIB Importations des B&S en % du PIB Exportations des B&S en % du PIB 6,7% 14,4% 14,2% Déficit en B&S -12 1% 5% -16 Solde des biens Solde des services Solde des revenus Solde des revenus Solde du compte courant %

6 Indicateurs macro-économiques Exportations par groupement d'utilisation Direction des Etudes et des Prévisions Financières/DI/SBDC Moyennee Total des exportations (En millions de DH) Taux de croissance 9,3 7,6 7,1 2,3 7,1-2,9 3, 14,9 12,8 12,1 24,1-27,4 32,4 17, 5,5 3,2 1, Alimentations (En millions de DH) Taux de croissance 7,7 7, 12,8 -,4 8,8-3,8-1,8 24,7 9, 14,1 8,4-3,8 6,4 6,9 6,2 1, 8,7 Part dans les exportations 21,2 2,7 21,3 2,7 21, 2,8 18, 19,6 18,9 19,2 16,8 22,3 17,9 16,4 16,5 2,3 18,1 Energie et lubrifiants (En millions de DH) Taux de croissance 1, 2,9 44,8 18,2-28,8-63,4 98,2 33,9-1,7 33, 19,6-21,6-39,6 186,9 6,6-2,4 19,5 Part dans les exportations 2,2 1,6 3,7 4,2 2,8 1,1 2, 2,4 1,9 2,2 2,2 2,3 1,1 2,6 4, 2,7 2,4 Produits bruts (En millions de DH) Taux de croissance -3,6 7,3-3,2-5,8 5, -6,7 23,6 21,7 14,6 6,6 85,3-58,9 85,4 25,9 -,9 2, 12,8 Part dans les exportations 11,7 1,7 9,6 8,8 8,7 8,3 1, 1,6 1,7 1,2 15,3 8,6 12,1 13, 12,2 9,1 11,9 Demi-produits (En millions de DH) Taux de croissance 1,8 4,7 24,4 1,6 14, -,8 19,7 14,7 9,7 2,4 43,3-48,3 65, 24,3-3,2 11,3 1,5 Part dans les exportations 22, 2,7 21,6 21,4 22,8 23,3 27,1 27,1 26,3 28,3 32,7 23,3 29, 3,8 28,3 23,3 28,6 Produits finis d'équipement (En millions de DH) Taux de croissance 13,6 19,2-29,2-6,3 24,7 15,3,1 3,3 41,7 17,4 26,8-1,2 44,3 14,9 1,6 -,9 19,5 Part dans les exportations 4,8 7,4 6,1 5,6 6,5 7,7 7,5 8,5 1,7 11,2 11,4 14,2 15,4 15,2 14,6 6,7 13, Produits finis de consommation (En millions de DH) Taux de croissance 15,2 6,9 4,6 5,9 3,7-1,2-1,1-1,4 11,2 2,9-6,8-2,3 7,1 8,4 17,9 2,3 4,3 Part dans les exportations 38,1 38,7 37,7 39,1 37,8 38,5 37, 31,7 31,3 28,7 21,6 29, 23,5 21,8 24,3 38, 25,8 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données de l'office des Changes 1% 8% Energie Structure des exportations par groupement d'utilisation Alimentation Produits bruts Produits finis d'équipement 72% 71% 7% Part des produits manufacturiers dans les exportations de biens 6% 69% 4% Demi produits 68% 67% 2% % Produits finis de consommation % 65% % Part des produits de la mer dans les exportations de biens 35 3 Part des produits de l'ocp dans les exportations de biens 11% % 7% 5% Acide phosphorique Phosphates Angrais naturels et chimiques

7 Indicateurs macro-économiques Importations par groupement d'utilisation Direction des Etudes et des Prévisions Financières/DI/SBDC Moyennee Total des importations (En millions de DH) Taux de croissance 8,9 6,8 15,7 1,8 4,6 4,3 16,1 16,8 14,2 24,1 24,8-19, 12,9 2,1 7,9 8,3 11,8 Alimentations (En millions de DH) Taux de croissance 8,5 8,9 23,1 8,4-1,7-24,5 19, 14,8-1,3 73,3 19,2-24, 2,2 33,4 7,6 3,3 15, Part dans les importations 1, 12,1 11,6 12,3 11,6 8,4 8,6 8,5 7,3 1,2 9,8 9,2 9,8 1,8 1,8 1,4 9,8 Energie et lubrifiants (En millions de DH) Taux de croissance 7,4 4,9 66,6 1,5-8,2 5, 23,8 5,7 13,7 2,2 34,7-25,5 26,5 31,9 17,9 15,1 19,2 Part dans les importations 13,7 11,9 17,7 17,6 15,5 15,6 16,6 21,4 21,3 2,7 22,3 2,5 23, 25,3 27,6 16,6 23,2 Produits bruts (En millions de DH) Taux de croissance 7,1 -,2 7,9-2,4 13,7 13,9 6, 11,3 5,6 24,9 68,4-48,4 15,5 41,6 1,9 7,7 9,9 Part dans les importations 1,1 8,7 6,6 6,3 6,9 7,5 6,8 6,5 6, 6,1 8,2 5,2 5,3 6,3 5,9 6,8 6,2 Demi-produits (En millions de DH) Taux de croissance 7,7 3,5 11,5 9, 7,6 8,1 19, 11,4 2,8 21, 14,7-22, 17,3 21,8,7 11, 9,7 Part dans les importations 23,4 22,6 19,8 21,2 21,9 22,6 23,2 22,2 23,5 22,9 21, 2,3 21,1 21,4 2, 21,9 21,3 Produits finis d'équipement (En millions de DH) Taux de croissance 8,3 8,5-8,5-9,2 13,6 14,4 16,5 1,3 21,9 18,9 3, -9,9,8 3,3 6,9 4,7 9,6 Part dans les importations 25, 22,9 2,7 18,5 2,1 22, 22,1 2,9 22,3 21,4 22,3 24,8 22,1 19, 18,9 2,8 21,2 Produits finis de consommation (En millions de DH) Taux de croissance 14,9 11,6 18,5 3,4 4,7 3,2 9,9 6,1 9,2 19,2 9,4-1,2 5,4 1,2 5,8 7,8 7,9 Part dans les importations 17,7 21,8 23,5 23,9 23,9 23,7 22,4 2,4 19,5 18,7 16,4 2, 18,7 17,2 16,8 23,4 18,2 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données de l'office des Changes 1% Structure des importations par groupement d'utilisation Produits bruts 14 Evolution de la facture énergétique en % du PIB et des cours moyens du pétrole 12 9% Alimentation % 7% Energie 1 8 6% 8 5% 4% 3% Demi-produits Produits finis d'équipement En % du PIB 6 4 Facture énergétique en % du PIB 6 4 Dollars/baril 2% 1% Produits finis de consommation 2 Cours moyens du pétrole (Echelle droite) 2 %

8 Indicateurs macro-économiques Direction des Etudes et des Prévisions Financières/DI/SBDC Monnaie, inflation et bourse Accroissement de l'agrégat monétaire (M3) 12,9 8, 8,6 16,6 1,3 7,9 8,4 14,1 18,1 17,5 13,4 7,1 4,8 6,5 5,2 1,6 11,5 Avoirs extérieurs nets/pib 13,6 22,5 13,9 21,5 22,7 26,3 28,5 31,5 33,2 33,8 28,6 26,3 25,2 21, 16,6 23, 28, Créances nettes sur l'ac/pib 21,6 22,5 21,8 19,2 19,4 18, 15,7 16,5 15,5 15,4 13,4 11,4 11,2 13,3 14,9 18,7 13,6 Créances sur l'économie /PIB 36,1 45,3 54, 5,9 51,3 5,2 52, 56, 62,1 75, 84,4 88,5 94, 98,8 99,3 51,6 81,9 Taux d'inflation (variation de l'icv ou l'ipc) 6,2 2,7 1,9,6 2,8 1,2 1,5 1, 3,3 2,5 3,7 1,,9,9 1,3 1,6 1,9 Capitalisation boursière/pib 7,4 29,2 29,2 24,5 19,6 24,2 4,9 47,8 72,2 95,1 77,2 69,5 75,8 64,3 52,7 28, 72, Variation de l'indice général de la bourse (2) 22,8 17,8-15,3-7,4-16,5 24, 14,7 22,5 71,1 33,9-13,5-4,9 21,2-12,9-15,1 5,9 13,6 Rendement moyen (3) 3,5 2, 3,2 3,9 5, 4,7 3, 4,2 2,9 2,5 3,7 4,2 3,6 4, 3,8 3,5 Source : Calcul de la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (1) (M3 + Agrégats de placement liquide)/pib (2) à partir de 22, les données correspondent au taux de croissance du MASI. (3) Dividendes/capitalisation boursière Taux de change (1) Moyennee Dollars US/DH 8,775 9,199 1,585 11,329 1,988 9,551 8,839 8,843 8,765 8,171 7,713 8,65 8,398 8,62 8,61 1,258 8,288 Euro/DH 9,771 1,17 1,359 1,78 1,989 1,987 11,1 11,184 11,32 11,215 11,117 11,216 11,58 1,41 11,15 Euro/Dollars US,923,892,943 1,129 1,243 1,242 1,256 1,369 1,468 1,391 1,324 1,391 1,286 1,26 1,349 Source : Bank Al-Maghrib (1) moyenne des taux de change journaliers (achat) Croissance du PIB nominal hors agriculture et accroissement de l'agrégat monétaire M3 Variation de M3 11,5 11, Evolution du taux de change de l'euro et du Dollars par rapport au Dirham Euro/DH 14 1,5 12 1, En % PIB nominal hors agriculture 9,5 9, Dollars US/DH 4 Taux d'inflation 8,5 2 8, 7,

9 Indicateurs des finances publiques

10 Indicateurs des finances publiques Finances publiques (*) Prévisions PLF En % du PIB Solde budgétaire -2,6-2,2-5,2-2,6-4,1-3,1-3,1-4, -1,7,6,4-2,2-4,7-6, -7,1-4,8-3,6-3,3 Solde budgétaire hors compensation -1,9-1,3-4,3 -,8-3,2-2,1-1,6-1,9,5 3,2 5, -,4-1,1,1 -,6 -,4-2,3,6 Solde ordinaire 2,2 1,6, 4,3,,7,6-1, 1,8 3,6 4,2 2,7 1,6 -,2-2, -,2 1,1 1,3 Solde primaire (1) 2,5 2,6 -,5 1,8 -,2,6,4 -,7 1,5 3,7 3,1,2-2,4-3,7-4,7-2,3,4 -,7 Arriérés -,2 -,3 3,1-1,9,2 -,3,5-1,4,1,3 -,3 -,3,9 1,2 -,6 1,1,3, Pression fiscale (2) 19,8 19,6 2,5 19,8 19,7 19,1 19,3 2,9 21,7 24,4 27, 22,9 22,7 23, 23,3 22,4 19,6 23,2 Structure des recettes fiscales de l'etat Impôts directs 29,8 32,4 36,3 36,5 37,7 4, 41, 43,2 44,6 44,6 48,9 47,6 42,2 43,3 44,3 43,2 38,4 44,9 Impôts indirects 32,6 42,2 4,8 41,7 4,8 4,8 39,9 38,1 38,2 38,6 36,8 38,6 43,4 43,9 43,1 44, 4,8 4,3 dont - TVA 19,5 19,8 2,3 21,1 2,8 21,8 23,2 22,7 24,1 25,7 25,6 25,6 29,6 3,5 3,1 31,3 21,5 27,1 - Fiscalité pétrolière 3,6 13,3 11,9 12, 11,6 11,3 9,6 8,9 8,1 7,5 6,4 7,8 8, 7,9 7,5 7,4 11,2 7,7 Droits de douane 23,6 18,8 17,3 16, 15,2 12,8 12,9 12,3 1,9 9,9 8,2 7,8 7,9 6,3 5,2 5,1 14,7 8,2 Enregistrement et timbre 5,2 5,3 5,6 5,9 6,2 6,4 6,2 6,3 6,3 6,9 6,1 6, 6,5 6,5 7,4 7,7 6,1 6,5 Recettes non fiscales en % du PIB 2,6 3,1 1,9 7,5 1,8 3,1 3,3 3,4 3,3 3, 2,4 2,5 2,1 3,1 2,6 3,1 3,5 2,7 dont - Monopole 1,2 1,7 1,3 1,2 1, 1,1 1,4 1, 1,3 1,3 1,1 1,4 1,2 1,3 1,4 1,4 1,2 1,3 - Privatisation,3,5, 5,5,1 1,3 1, 1,3,4,5,,,,7,4, 1,6,4 Structure des dépenses de l'etat Masse salariale 39,3 43,1 41,9 42,8 44,3 45,8 45,5 43, 43,4 42,8 38,4 4,1 37,5 37, 37,2 38,4 44,1 39,4 Autres biens et services 15,9 16,8 17,3 17,3 19,7 19,7 19, 25,9 2,7 21,6 2,2 24,7 18,3 15,9 17,2 19,7 18,6 2, Intérêts de la dette publique 21,9 2,6 18,6 16,7 15,9 14,9 14,1 12,1 12,8 12,6 9,9 9,2 8,4 7,6 7,7 8,8 15,9 9,6 Compensation 2,8 3,6 3,7 6,5 3,7 4,2 6,4 7,8 9, 1,7 17,2 7, 13, 2,3 21,2 15,7 5, 14,2 Investissement 2,2 16,5 17,8 18,9 18,5 17, 17,2 14,3 16,4 18,4 2,6 24,5 22,4 2,8 18,7 18,6 17,9 19,8 Dépenses ordinaires en % du PIB 18,7 19,6 2,7 21,3 2,2 2,2 2,5 23,8 21,5 21,6 22,7 2,8 21,1 24,1 25,5 23,1 2,6 22,6 Masse salariale 9,2 1, 1,7 11,3 1,9 11,2 11,2 11,7 1,9 1,7 1,2 1,3 1,3 11,1 11,4 1,8 11,1 1,8 Train de vie de l'etat (3) 3,7 3,9 4,4 4,5 4,8 4,8 4,7 7,1 5,2 5,4 5,4 6,4 5, 4,8 5,3 5,5 4,7 5,5 Intérêts de la dette 5,1 4,8 4,7 4,4 3,9 3,6 3,5 3,3 3,2 3,1 2,6 2,4 2,3 2,3 2,4 2,5 4, 2,6 Intérêts de la dette intérieure 2,2 2,8 3,1 3, 3, 3, 3, 2,9 2,8 2,7 2,2 2, 2, 1,9 2, 2,1 3, 2,2 Intérêts de la dette extérieure 2,9 2, 1,6 1,4 1,,7,5,5,4,4,4,4,3,4,4,4 1,,4 Compensation,6,8,9 1,7,9 1, 1,6 2,1 2,3 2,7 4,6 1,8 3,6 6,1 6,5 4,4 1,2 3,9 Dépenses d'investissement en % du PIB 4,7 3,9 4,5 5, 4,5 4,2 4,2 3,9 4,1 4,6 5,5 6,3 6,2 6,2 5,7 5,2 4,5 5,4 Source : Calcul de la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (*) Non compris la TVA des collectivités locales sauf indication contraire. PLF : Projet de Loi de Finances LF : Loi de Finances (1) C'est le déficit budgétaire compte non tenu des intérêts de la dette (2) Recettes fiscales (y.c TVA des collectivités locales) en % du PIB (3) Dépenses de biens et services autre que la masse salariale et les intérêts de la dette en % du PIB Endettement Moyennee Encours de la dette extérieure totale/pib (a) 67,5 51, 43,4 38,3 32, 26,4 22,8 22, 2,1 19,8 19,4 2,8 22,7 23,6 25,2 31,9 21,8 Encours de la dette extérieure directe du Trésor/PIB (b) 47,7 35,7 3,2 25,9 2,8 16,5 13,9 13,1 11,3 1,7 9,9 1,7 12,1 12,4 13,8 21, 11,8 Dette garantie par l'etat/pib 19,8 15,3 13,3 12,3 11,2 9,9 8,9 8,9 8,8 9,1 9,5 1, 1,7 11,2 11,4 11, 1, Encours de la dette intérieure du Trésor/PIB (c) 25,7 33,2 37,9 41,2 42,9 44,3 44,3 49, 46, 42,8 37,4 36,4 38,3 41, 44,4 42,3 41, Encours total de la dette publique en % du PIB (a+c) 93,3 84,2 81,4 79,4 74,9 7,7 67,1 7,9 66,1 62,6 56,8 57,2 61, 64,5 69,6 74,2 62,8 Dette extérieure directe/dette totale du Trésor 65, 51,8 44,3 38,6 32,6 27,2 23,9 21,1 19,7 2, 21, 22,8 24, 23,3 23,8 33,1 22,3 Taux d'endettement direct du Trésor (%) = (b+c) 73,5 68,9 68,1 67,1 63,7 6,8 58,2 62,1 57,3 53,5 47,3 47,1 5,3 53,4 58,3 63,3 52,8 Source : Calcul de la Direction des Etudes et des Prévisions Financières 6

11 Indicateurs des finances publiques 6 Evolution du déficit budgétaire et du solde ordinaire en % du PIB Structure des recettes ordinaires de l'etat 5 1% 4 Solde ordinaire 9% 3 8% Autres recettes(*) 2 7% En % Solde budgétaire hors compensation Solde budgétaire PLF 213 6% 5% 4% Monopoles Impôts indirects Enregistrement -3-4 Solde primaire 3% 2% Droits de douane -5 1% Impôts directs -6 % (*) Recettes exceptionnelles et autres recettes de B&S LF213 Structure des dépenses totales de l'etat Encours de la dette publique en % du PIB 1% 85 9% Investissement % 7% Intérêt de la dette publique Compensation % 5% 4% Autres dépenses de biens et services En % Encours de la dette intérieure 3% 3 2% Dépenses du personnel % 15 1 Encours de la dette extérieure % LF213 5 Dette garantie

12 Indicateurs sectoriels

13 Indicateurs sectoriels Agriculture / /1 1/2 2/3 3/4 4/5 5/6 6/7 7/8 8/9 9/1 1/11 11/ Moyenne des précipitations (au niveau national) 367,2 448, ,7 373,9 Part de la superficie cultivée dans la superficie cultivable (% 76,7 72,9 76,5 74,4 73,9 81,1 82, 79,4 81,1 72,2 77,8 79,5 77,5 83,6 77,6 78,7 Part des céréales dans la superficie cultivée (%) 77,8 76,9 78,3 76,5 74,4 76,3 76,6 75,6 76,9 74,9 76, 75,9 72,6 7,4 76,4 74,6 Production des trois principales céréales (milliers de Qx) (1) Part du blé tendre (en %) 34,2 39,6 51,6 5,9 46,3 43,5 42,3 5,7 47,7 45,6 49,4 42,7 43,6 5, 54, 45,4 47,4 Rendement moyen des trois principales céréales (Qx/ha) 8,5 9,6 3,6 9,3 1,9 14,8 15,4 8,1 16,7 5,1 1,2 19,7 15,6 16,3 1,1 1,3 14,2 Production des agrumes (milliers de tonnes) Production des cultures maraîchères (milliers de tonnes) Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Ministère de l'agriculture et de la Pêche maritime et de la Direction de Météorologie Nationale (1) Blé dur, blé tendre, maïs et orge Elevage (*) Effectif des bovins (en milliers de têtes) Taux de croissance (en %) -8,5 1,8 4-1,,8,7 1,5 -,3 1,2,9 1,2 1,7-2,6 5,8 4,7 1,3 1,6 Effectif des ovins (en milliers de têtes) Taux de croissance (en %) -,7 4,5 4 -,7-4,9 2,5 1,7 -,9 2,3-1,6,6 2,3-2,3 7,9 4,6,5 1,6 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Ministère de l'agriculture et de la Pêche maritime (*) données relatives à l'enquête mars-avril Pêche maritime Production halieutique nationale (milliers de tonnes) Part de la pêche côtière (en %) 77,4 84,8 84, 89,3 93, 94,4 94,9 87,5 84,6 82,7 92,6 76,2 78,7 7,7 91,1 81,7 Production halieutique nationale (millions de DH) Part de la pêche hauturière (en %) 67,6 63,8 65,9 57,6 38,2 3,8 27,3 44,4 4,3 37,3 42,6 37,9 32,8 41,5 46,5 39,6 Principales destinations des produits de la pêche côtière (en % de la quantité) - Consommation locale 36,8 27,9 33,1 27,4 33,4 4,4 36,9 34, 44, 41,5 37,1 36,5 39,8 37,2 38,8 34,1 38,4 - Conserve 21,5 23,7 17, 14,2 16,6 2,4 16,6 15,3 22,5 2,2 15,7 12,3 2,4 12,8 13,3 16,9 16,2 - Congélation 1,4 2,5 7,4 5,5 7,5 3,7 3,3 5,5 5,9 5, 7,7 6,2 3,8 28,6 28,5 5,5 12,5 - Sous-produits 4,3 45,7 42, 51,7 4,9 35,2 41,8 39,3 19,7 26,4 33,3 38,8 31, 2,8 18,5 42,6 28,3 Part des produits de la mer dans la valeur des exportations globales (en %) 11,3 1,5 13, 11,4 11,7 1,9 8,1 9,3 9,3 8,8 7,8 1, 7,6 6,5 7,2 11, 8,3 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Ministère de l'agriculture et de la Pêche maritime et Office des Changes 8

14 Indicateurs sectoriels Taux de croissance de l'effectif des ovins et des bovins Pêche hauturière Pêche côtière Bovins Ovins (En millions de DH) Contribution du secteur agricole à la croissance économique réelle Evolution du rendement des trois principales céréales et des précipitations moyennes Croissance économique (Moyenne des précipitations) Contribution du secteur agricole 2-4 Evolution de la production halieutique nationale en valeur /91 91/92 92/93 93/94 94/95 95/96 96/97 97/98 98/99 99/ /1 1/2 2/3 3/4 4/5 5/6 6/7 7/8 8/9 9/1 1/11 11/12 (Rendement en (Qx/ha) Moyenne des précipitations Rendement moyen des quatre principales céréales 9

15 Indicateurs sectoriels Mines Contribution du secteur minier à la croissance du PIB (1),,1,,1,,,3,1,,2 -,1-1,6,9,2,1, Production marchande des phosphates (en milliers de tonnes) Taux de croissance (en %) -1,3 1,7-3,2 2,4 4,8 -,7 1,9 7,4,5 1,6-1,7-26,4 45,3 5,4-3,5 2,7,8 - Part des exportations dans la production en quantité (en %) 49,3 5, 48,9 48,6 48,4 48,1 46,6 49,1 48,9 5, 46,8 31,3 38,5 33,6 34,8 48,1 42, Part des phosphates bruts dans la valeur des exportations globales (%) 6,3 5,6 5,2 5,2 4,6 4,1 4,2 4,6 4,5 4,8 11,4 3,9 6, 7,2 7,2 4,7 3,1 Variation de l'indice de la production minière (%) 2,7 1,2-3,4 2,4 2,6-4,3 1,1 6,7 8,5 4, -1,4-13,4 15,8 4,1 6,3 1,3 3,8 - Minerais non métalliques 2,4 1,6-3,5 5,3 4,5-1,8 1,5 6,8 8,7 4,4-1,4-14,1 17, 4,3-7,3 2,9 2,3 - Minerais métalliques 5,1 -,9-3,2-13,8-9,9-24,2-15,3 3,3 4,9-5,2-2, 3,3-6,3 -,7 -,8-13,5 -,4 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Ministère de l'energie, des Mines et de l'environnement, de l'ocp et du Haut Commissariat au Plan (1) En nombre de points de la croissance réelle. Énergie Contribution du secteur énergétique à la croissance du PIB (3),2,4,2 -,1,,,3,2,1,2,1,,2,3,1,2 Taux de dépendance énergétique(en %) (1) 91,7 92,9 97,2 96,8 96,9 95,6 95,4 97,2 97,1 97,3 97,5 94,6 93, 95,6 96,4 96, Facture énergétique en % des exportations globales 2,9 16,9 27,5 27,2 23,4 25,2 29,8 39,8 4,1 43, 46,7 47,9 45,8 51,6 57,7 26,7 46,6 Part de l'hydraulique dans la production totale d'électricité (en %) 9,7 12,1 5,1 5,8 5,4 8,6 8,9 7,2 7,5 5,8 5,7 11,8 13,7 7,4 5,8 6,9 8,1 Taux de croissance de la consommation de l'énergie électrique (en %) (2) 6,6 3,1 4,8 4,8 4,7 8,4 6,7 8,2 9,2 6,4 5,5 3,5 6,1 7,9 7,5 5,9 6,8 Variation annuelle de l'indice de la production d'électricité (en %) 4,3 2,4 1,3 13,9 7,3 8,8 6,9 16,3 3,5-3,3 2,9 3, 1,8 6,5 2, 5,7 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Ministère de l'energie, des Mines et de l'environnement, de l'one et du Haut Commissariat au Plan (1) C'est le déficit énergétique (Consommation - production) rapporté à la consommation d'énergie. (3) En nombre de points de la croissance réelle. (2) l'année 1999 correspond au démarrage d'une nouvelle structure de consommation électrique. Evolution de la production et de l'utilisation des phosphates Taux de dépendance énergétique et facture énergétique en % des exportations (En millions de tonnes) production marchande Ventes locales Exportations Taux de dépendance énergétique (Echelle gauche) Facture énergétique en % des exportations

16 Indicateurs sectoriels Eau potable Production de l'eau potable de l'onep (En millions de m 3 ) Taux de croissance (%) 2,9 2,4,2,1,4 3,6 2, 6,1 1,8 3,5 4,3 4, 4,6 1,3 4,1 Ventes de l'eau potable au régies de distribution (En millions de m 3 ) Taux de remplissage des barrages hydroélectriques 29,3 58,2 48,1 49,5 57,5 65,7 55,5 44,7 55,3 45,7 61,2 78,1 76,3 71, 73,8 55,3 63,3 Al Massira 17, 79,8 31,2 19,7 25,2 27,5 3,4 19,4 18,1 15,5 18,2 71,9 93,6 91,2 94,9 26,8 52,9 Al wahda 54,5 62, 75,1 75,6 8,2 65,7 57,8 74,6 66,7 82,8 78,7 5,6 49,6 56,6 71,7 64,7 Bine El ouuidane 28,8 55,1 23,4 2,1 42,7 51,9 63,2 46,2 65, 45,7 53,4 71,6 76,7 79, 9, 4,3 66, Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données de l'onep Industrie Contribution du secteur industriel à la croissance du PIB (5),7,5,5,9,7,7,,6,6,6,3,1,5,4,6,4 Taux de valeur ajoutée (1) 27,7 32,1 33,3 33,1 32, 31,6 28,7 29,1 27,2 27,6 24,8 29,4 29, 25,7 31,6 27,4 Taux d'exportation (2) 24,3 25, 27,4 27,7 28,3 28,3 27,4 26, 25,3 27, 26,6 24, 26,7 28, 27,8 26,4 Taux d'investissement (3) 23,5 18,3 2, 2,1 18,2 19,8 2,6 21,7 25,8 24,8 31,6 29,5 24,2 26,3 19,7 26,4 Productivité apparente du travail (En milliers de DH par employé) (4) 8,7 14,6 115,2 117,4 118,1 115,1 114,6 127,5 129,7 146,3 156,4 162,6 171,9 171,9 116, 152,8 Variation de l'indice de la production industrielle (%) 3,2 4,2 5,9 3,4 3,5 2,8 4,8 5,4 5,2 4,5 2,2,2 2, 2,5 1,5 4,1 2,9 Part de l'agroalimentaire dans la valeur ajoutée industrielle 35, 33,2 34,3 33,2 3,4 3,6 31,6 3, 31,4 29,5 28,2 32,6 3, 29, 32, 3,1 Part de la chimie et la para-chimie dans la VA industrielle 31,1 34,7 33,9 33,4 34,8 34,7 33,8 35,9 34,8 38,5 39,4 37,5 43,1 43,6 34,1 39,4 Part du textile et cuir dans les exportations industrielles 37,6 38,9 36,9 37, 35,7 36,2 33,6 3,3 28,4 25,2 21,6 22,7 18,3 15,1 37,6 3,2 Création d'emplois permanents (En milliers d'emplois) 1,8 11,8-2,7 4,6 -,8 18,9-2, 31,9 8,8 4,3-13,8-1,8 55,3 19,7 3,6 14,1 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Ministère de l'industrie, du Commerce, et des Nouvelles Technologies et du Haut Commissariat au Plan (1) Valeur ajoutée rapportée à la production. (2) Valeur des exportations rapportée à la valeur de la production. (5) En nombre de points de la croissance économique réelle (3) Investissement rapporté à la valeur ajoutée. (4) Valeur ajoutée rapportée à l'effectif des employés. Répartition de la valeur ajoutée industrielle Répartition des exportations industrielles 1 9 Mécanique et métallurgie Electricité et électronique 1 9 Electricité et électronique Textile et cuir Textile et cuir Mécanique et métallurgie Chimie et para-chimie Chimie et para-chimie 2 1 Agroalimentaire 2 1 Agro-alimentaire 11

17 Indicateurs sectoriels Bâtiment Contribution du secteur du BTP à la croissance du PIB (1) -,1,2,3,3,,4,4,3,5,7,6,2,2,3,3,4 Taux de croissance des autorisations de construire,2 4,6-2,9 -,5 8,8 11,7 8,8,8-1, 8, -3,7-4,2 14,9-7,3 5,,8 Part de l'habitation type marocain dans les autorisations de construire 69,4 72,2 71,1 68, 67,2 67,9 69,5 72, 72,1 73,4 76,5 77,5 79,3 76,3 68,7 75,4 Taux de croissance des ventes locales du ciment 6,2 3, 3,4 7,7 5,3 9,3 5,6 5, 1,4 12,6 9,9 3,4,4 1,7-1,6 6,3 6,2 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données des Cimenteries du Maroc et du Haut Commissariat au Plan (1) En nombre de points de la croissance réelle Transports Tx. croiss. moyen Tx. croiss. moyen Contribution du secteur des transports (1),3,3,3,,,,5,3,2,3,1,1,3,2,2,2 Trafic de marchandises (Indice base 1 = 2) - Ferroviaire -,8, 1, 11,3 11,4 112,6 121,3 128,7 128,5 132,2 116,9 92,2 131,5 137, 137, 3,2 1,8 - Maritime 1,9 5,3 1, 17,7 16,6 15, 115,1 126,3 125, 136,1 126,7 114,3 129,5 138,1 143,8 3,1 2,6 Trafic de voyageurs (Indice base 1 = 2) - Ferroviaire -4,7 4,2 1, 13,9 112,4 126,4 141,9 16,8 18,5 199,9 21,7 226,5 236,6 259,3 275,1 8,8 9, - Aérien 1,5 7, 1, 97,7 93,4 94,7 18,6 128,2 146,5 17,8 179,4 186,2 214,2 218,5 21,6 2,7 1,5 Parc des véhicules en circulation (Indice base 1 = 2) - Voitures de tourisme 9, 4,5 1, 13,9 17,8 111,6 115,5 12,1 126,1 133,5 141,6 151,6 16,7 169,4 3,9 5,6 - Voitures utilitaires 5,6 4, 1, 13,8 18,3 113,1 119,5 126,1 134,3 145, 157,2 172,1 184,4 196,9 4,4 7,4 Trafic autoroutier Longueur des autoroutes en Km, 41, ,7 15,1 Investissements (millions de dh) 291,5-6, ,9 13,5 Chiffre d'affaires (millions de DH) 21,3 25, ,2 19,9 Taux de croissance du nombre d'accidents de la circulation 7,3 1,4 3,5 3,9 3,8 3,8-4,5 -,2 5,7 8,1 9,8 3,5-2,2 2,5 2, 3,8 Nombre de tués pour 1 accidents 8,3 7,6 7,5 7,3 7,2 7,2 7,5 7, 6,9 6,5 6,4 6, 5,8 6,3 7,3 6,4 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Haut Commissariat au Plan. (1) En nombre de points de la croissance réelle. Autorisations de construire et ventes de ciment Evolution du nombre de victimes et du taux de gravité des accidents de la circulation 31 (Indice base 1 = 199) Ventes de ciments Autorisations de construire Nombre de victimes Taux de gravité (échelle à gauche) En milliers

18 Indicateurs sectoriels Tourisme Contribution de l'hébergement et restauration à la croissance (1),,,1,,,,2,2,2,1,,,2 -,1,1,1 Nuitées touristiques dans les hôtels classés (en milliers) Taux de croissance (en %) 3,1 2,5 3,6-6,2-1,8-1,3 17,8 15,6 7,3 3,5-2,6-1,4 11, -6,4 3,6,2 3,6 Part du tourisme étranger (en %) 78,6 8,2 83,2 81,1 78,3 76,2 78,3 8,6 81,7 81,1 79,4 77,1 77,4 73,6 71,8 79,6 77,8 Nombre de touristes (en milliers) Taux de croissance (en %) -3,7 3,4 4,7 2,4 1,7 6,9 15,5 6,2 12,2 12,9 6,4 5,9 11,4,6,4 6,1 6,9 Recettes touristiques (en % du PIB) 3,9 4,2 5,5 6,8 6,5 6,5 6,9 7,8 9,1 9,5 8,1 7,2 7,4 7,4 6,9 6,5 9,2 Capacité des hôtels homologués (en milliers de lits) 88,9 91,4 95,2 97, 12,1 19,6 114,4 124,3 133,2 143,2 152,9 164,6 173,1 184,1 13,6 153,6 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données du Ministère du Tourisme et de l'artisanat et du Haut Commissariat au Plan. Télécommunications (1) En nombre de points de la croissance économique réelle Nombre des abonnés (En milliers) Fixe Mobile Taux de pénétration de la téléphonie fixe (1) 2,7 4,8 5, 4,1 3,8 4,1 4,4 4,5 4,2 7,9 9,7 11,3 11,9 11,1 1,1 4,3 8,8 Taux de pénétration de la téléphonie mobile (1),,5 1,2 16,4 2,9 24,5 31,2 41,5 53,5 65,7 74, 81,2 11,5 113,6 12, 2,6 81,4 part du prépayé dans le parc téléphonique mobile 13,3 94,3 95,1 95,3 95,7 96, 96, 96, 96,2 95,7 95,2 97,6 95,8 Nombre d'abonnés Internet (en milliers) Part des ménages disposant d'un accès à Internet à domicile(en %),1,4 1, 1, 1,1 1,8 4,5 6,7 8,6 12,1 18,6 28,6 47,7 58,1 1, 23,1 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données de l'anrt (1) Nombre d'abonnés au téléphone fixe rapporté à la population totale (2) Nombre d'abonnés au téléphone fixe et mobile rapporté à la population totale Assurances Chiffre d'affaires des sociétés d'assurances en % du PIB 1,9 2,3 2,6 2,5 2,7 2,6 2,4 2,5 2,6 2,9 2,9 2,9 2,9 3, 2,6 2,8 Part des assurances vie et capitalisation dans le CA des stés d'assurance 2,5 23,7 29,1 28,7 33, 28,1 23,5 24,8 28, 33,1 33, 31,7 3,1 32, 28,4 3,8 Part des assurances non vie dans le CA des stés d'assurance 79,5 76,3 7,9 71,3 67, 71,9 76,1 74,8 71,8 66,6 66,4 67,6 69,3 67,3 71,5 68,7 Dont : - Automobile 36,5 38,3 36, 36,2 33,2 32,9 36,2 35,4 33,1 3,6 3,2 31,5 32,3 31,5 34,8 31,9 - Accidents corporels 1,9 11,3 11,4 11,2 11,1 11,5 12,6 13,3 13,1 12,6 12,4 12,5 12,5 11,7 11,6 12,5 Source : Indicateurs calculés par la DEPF sur la base des données de la Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale. (En milliers) Evolution des recettes touristiques en % du PIB et des nuitées touristiques dans les hôtels classés Nuitées touristiques Recettes touristiques/pib Recettes touristiques en % du PIB (En millions) Fixe -Mobile Evolution du nombre d'abonnés au téléphone fixe et mobile 13

19 Indicateurs sociaux

20 Indicateurs sociaux Population Taux d'accroissement annuel de la population (en %) 1,9 1,5 1,4 1,3 1,2 1,1 1,1 1,1 1,1 1,1 1,1 1,1 1,1 1,1 1,1 1,2 1,1 Part de la population âgée de moins de 15 ans (en %) 38,5 34,6 32,3 31,6 3,9 3,2 31, 3,4 29,8 29,1 28,6 28, 27,5 27, 26,7 31,2 28,4 Part des jeunes (15 à 24 ans) dans la population totale (en %) 2,8 21,1 21,3 21,3 21,2 21,1 2,3 2,6 2,5 2,4 2,3 2,1 19,9 19,7 19,4 21, 2,1 Part de la population âgée de 6 ans et plus (en %) 7, 7,1 7,3 7,4 7,5 7,6 8, 8, 8, 8, 8, 8,1 8,3 8,5 8,8 7,6 8,2 Taux de féminité de la population totale (en %) 5,8 5,2 5,2 5,3 5,2 5,2 5, 5,4 5,5 5,6 5,6 5,6 5,7 5,7 5,9 5,2 5,6 Taux d'urbanisation (en %) 5, 52,9 54,2 54,5 54,8 55, 55,1 55,5 56, 56,5 56,9 57,4 57,8 58,3 58,8 54,7 57,1 Indice synthétique de fécondité (ISF) (2) 3,7 3, ,5 2,5 2,4 2,4 2,3 2,3 2,2 2,2 2,2 2,5 2,3 Urbain 2,6 2, ,1 2,1 2, 2, 2, 2, 2, 1,8 1,8 2,1 2, Rural 4,9 4, , 3, ,8 2,7 2,7 2,7 3,1 2,7 Taux brut de natalité (en %o) 27, 23,2 21,9 21,5 21, 2,4 2,2 2, 19,8 19,5 19,2 18,8 18,7 18,5 18,3 21, 19,1 Taux brut de mortalité (en %o) 7,3 6,5 6,1 5,9 5,8 5,6 5,5 5,5 5,5 5,5 5,5 5,7 5,6 5,1 5,8 5,5 Espérance de vie à la naissance (en ans) 67,9 69,2 69,7 7, 7,3 7,5 71,7 72, 72,2 72,5 72,6 72,8 74,8 74,9, 7,4 64, Hommes 66,3 67,3 67,8 68, 68,2 68,5 7,6 7,8 71, 71,2 71,4 71,6 73,9 74,, 68,6 63, Femmes 69,5 71,1 71,8 72,1 72,4 72,7 73, 73,2 73,5 73,7 73,9 74,2 75,6 75,8, 72,4 65, Taille moyenne des ménages 5,6 5,7 5,5 5,4 5,3 5,2 5,2 5,2 5,1 5, 5, 4,9 4,9 4,8 4,8 5,3 5, Urbain 5,2 5, 4,7 4,6 4,5 4,4 4,7 4,7 4,6 4,6 4,5 4,5 4,4 4,4 4,3 4,6 4,5 Rural 6,1 6,7 6,7 6,8 6,8 6,9 6, 5,9 5,9 5,9 5,8 5,8 5,7 5,7 5,6 6,6 5,8 Source : Calcul de la DEPF sur la base des données du Haut Commissariat au Plan (1) Points du recensement (3) Espérance de vie de ENPS pour 199, ENNVM pour 1998/1999 et EPSF pour 23 (2) L'indice synthétique de fécondité (ISF) est le nombre d'enfants qui seraient nés-vivants d'une femme pendant sa vie si elle vivait ses années de procréation en se conformant aux taux de fécondité par âge d'une année donnée. Activité, chômage et emploi Moyen Activité : Taux d'activité de la population urbaine (en %) 48,9 49,4 45,7 46, 45,4 45,9 45,5 44,9 44,7 44,9 44,7 44, 43,6 43,3 42,8 45,7 Dont féminin 24,3 25,1 2,8 2, 19,8 2,9 2,8 2,1 19,3 19,6 19,3 18,6 18,4 18,1 17,6 2,5 Taux de féminité de la population active urbaine âgée de 15 ans et plus (en %) 24,6 26, 23,3 22,5 22,5 23,5 23, 22,9 22,1 22,4 22,2 21,8 21,8 19,6 21,3 23, Part de la population active urbaine âgée de 15 à 24 ans (en %) 22,9 23,4 2,9 19,9 19,1 18,6 19,8 19,2 18, 17,9 17,3 15,8 15,4 11,2 19,7 Taux de féminité de la population active âgée de 15 à 24 ans (en %) 31,7 31,7 26,9 25,3 25,7 26,6 25,6 25,2 24,5 25,4 25,2 23,9 24,1 2,2 26, Part de la population active urbaine âgée de 25 à 44 ans (en %) 57,8 56,1 58,3 58,6 59, 58,9 57, 57,2 56,8 56,5 56,3 56,4 56,4 56,9 58,3 Taux de féminité de la population active âgée de 25 à 44 ans (en %) 24,6 27, 24,8 24,1 24,1 25,1 25, 24,8 23,4 23,8 23,7 23,1 23,2 2,6 24,6 Chômage : Taux de chômage au niveau national (en %) 14,4 15, 13,4 12,3 11,3 11,4 1,8 11,1 9,7 9,8 9,6 9,1 9,1 8,9 9, 11,8 Taux de chômage en milieu rural (en %) 8,6 7, 5, 4,5 3,8 3,4 3,1 3,6 3,7 3,8 4, 4, 3,9 4, 4, 4, Taux de chômage de la population urbaine (en %) 17,1 19,8 21,4 19,5 18,3 19,3 18,4 18,4 15,5 15,4 14,7 13,8 13,7 15,5 13,4 19,4 15 à 24 ans 32,8 34,4 37,6 35,5 34,2 34,5 33,3 32,9 31,7 31,6 31,8 31,8 31,3 32,2 33,5 35, 25 à 44 ans 14,8 17, 21,5 19,7 18,6 2,2 19,1 19,6 15,6 15,8 14,7 14, 13,5 13,3 13,9 19,8 Sans diplôme 13, 13,1 11,8 1,4 11,3 1,5 1, 9,2 9, 8,3 7,7 8,1 7, 6,9 11,4 Niveau moyen 29,5 3,3 27,1 25,3 26,1 24,7 24,9 21,9 21,2 2,6 19,1 18,5 17,8 26,7 Niveau supérieur (1) 25,4 28,4 26,3 26,2 27, 27,1 26,8 19,2 2,3 19, 17,8 17,5 19, 27, Taux de chômage de la population urbaine féminine (en %) 24,3 25,9 26,7 24,7 24,2 25,8 24,5 24,9 2,9 2,8 2,3 19,8 19,8 21,2 2,6 25,2 Emploi : Taux d'emploi en milieu urbain (en %) (2) 43,1 42,6 38, 38, 38,1 37,2 36,8 38, 38,8 39, 39,2 38,9 38,4 38,3 37,8 37,6 Structure de la population urbaine active occupée par branche d'activité Agriculture, forêts et pêche 4, 5,5 5,1 4,9 4,9 5,1 5,4 5,2 5,3 5,6 5,5 5, 4,8 4,9 4,9 5,1 Industrie, énergie, mines et eau 27,8 25,8 23,3 22,7 22,9 22,7 22,6 22,4 21,3 2,9 2,9 2,2 2,2 19,5 19,5 22,8 Bâtiment et travaux publics 7,8 8,3 8,8 8,7 9,6 9,4 9,3 9,3 1,2 1,7 11,2 11,8 12,4 12,5 12,5 9,2 Commerce de gros et de détail 19,4 18,5 21,2 21,4 21,1 21,1 21,8 22,2 2,4 2, 19,9 2, 2,2 2,6 2,6 21,3 Transports, entrepôts et communications 5,4 5, 5,3 5,5 5,6 5,8 5,8 6,4 6,4 6,4 6,8 6,7 6,9 7,1 7,1 5,6 Services & administration générale 35,5 36,3 36, 36,6 35,9 35,8 35,1 34,4 36,2 36,1 35,6 36,1 35,4 35,2 35,2 35,9 Activités mal désignées,2,6,2,1,1,1,1,1,2,2,2,2,2,2,2,1 Source : Calcul de la DEPF sur la base des données du Haut Commissariat au Plan (1) Bacheliers, cadres moyens et lauréats des établissements de formation supérieure. (2) C'est le rapport entre la population active occupée âgée de 15 ans et plus et la population totale âgée de 15 ans et plus 14

21 Indicateurs sociaux E 5, Evolution du taux d'accroissement démographique 4, 3, Urbain Ensemble 2, 1, Rural, Féminin 1 Pyramide des âges (En milliers) Masculin Evolution de l'isf par milieu de résidence 47 Taux d'activité urbain 6 5 Rural National Urbain (En nombre d'enfants/femme) Centaines 35% 3% Taux de chômage des diplômés urbains Niveau supérieur 4 35 Taux de chômage urbain Taux de chômage des jeunes (15 à 24 ans) 25% Niveau moyen 3 2% 15% Sans diplôme 25 2 Taux de chômage des femmes Taux de chômage global 1% 15 5%

22 Indicateurs sociaux Santé (3) Nombre d'habitants par établissement de soins de santé de base Nombre d'habitants par médecin (public et privé) Nombre d'habitants par lit ( public) Nombre d'infirmiers par médecin ( public) 6,6 5,8 4,5 4,3 3,7 2,8 2,8 2,7 2,7 2,5 2,5 3,6 2,6 Taux de mortalité infantile (en ) 55,6 32, , ,2 28,8 4, 3,5 Taux de mortalité maternelle pour 1. naissances , , 112, 227, 122, Taux de prévalence contraceptive (en %) (1) 38,7 55, , ,4 Vaccination des enfants contre les maladies cibles (2) 73,9 88, , ,7 Urbain 9,2 94, , ,3 Source : Calcul de la DEPF sur la base des données du Haut Commissariat au Plan Enquêtes: ENNVM pour 199/1991, PAPCHILD POUR 1997, EPSF pour 23/24 et RGPH 24, Enquête Nationale Démographique 29, (1) La part des femmes mariées âgées de 15 à 49 ans qui pratiquent une méthode contraceptive. (2) Tuberculose, diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite et rougeole (3): EPSF 211 Niveau de vie En % (3) Taux de pauvreté 55,7 42,7 21, 16,5 15,3 14,2 8,9 8,8 Urbain 43,8 38,3 13,3 1,4 7,6 7,9 4,8 4,7 Rural 6, 44,7 26,8 23, 25,1 22, 14,4 14,2 Déciles de la dépense totale par ménage 1% des ménages les moins aisés - 1,2-1,9 2,6-2,6 2,6 1% des ménages les plus aisés - 36,5-3,9 32,1-33,1 33, Ecart entre les deux déciles - 3,4-16,1 12,3-12,7 12, Dépenses annuelles moyennes par personne (en Dh / an) Part des dépenses selon les grands groupes de biens et services Alimentation et boissons 7 54, 48,6-41,3-4,6 Habillement 7,9 1,4 7,3-4,8-3,3 Habitation et énergie 1, 18,9 25,3-25,9-23,9 Hygiène et soins médicaux 3,2 4,6 4,6-7,6-7,2 Transports et communications, loisirs, enseignement et culture, autres dépenses 8,7 12,1 14,2-2,4-25, Source : Haut Commissariat au Plan Source :RGPH, Enquête consommation 1984/1985, ENNVM 2/21, 26/27, (3) Cette mise à jour se fonde sur l hypothèse d un prolongement, à 28, de la tendance des dépenses de consommation, observéeentre 21 et 27. Equipement de base Part des ménages ruraux ayant accès à l'eau potable du réseau 5 4 7,8 16, ,9 25, 26,2 29,2 31,6 12,4 27, Part de la population rurale bénéficiant de l'eau potable (PAGER) , 47,8 5, 62, 6, 7, 8, 86, 87, 89, 91, 92, 52,6 85, Taux d'électrification rurale 28 45, 5, 55, 62, 72, 81, 88, 93, 95,4 96,5 96,8 97,4 97,5 56,8 93,2 Part des ménages ruraux disposant de l'électricité 9,7 14,4 25,8 25, ,2-64,8 72,6 8, 83,9 86,4 31,6 77,5 Part des ménages propriétaires en milieu urbain (1) 46,1 56,5-63, ,8 66, 64,6 64,1 66,1 66,4 65,6 6, 65,5 Part des ménages locataires en milieu urbain (2) 4,3 28,2-27, ,4 25,2 24,4 24,8 23, 23,5 24,3 26,4 24,2 Source : Haut Commissariat au Plan (1) Propriétaires, copropriétaires ou accédant à la propriété (2) Inclus les logements de fonction 16

23 Indicateurs sociaux 7 Taux de prévalence contraceptive 4,5 Evolution du nombre d'habitants par médecin et par établissement de soins de santé de base 15,5 65 4, (En %o) (En milliers d'habitants par médecin) 3,5 3, 2,5 2, 1,5 Nombre d'habitants par médecin (Echelle gauche) Nombre d'habitants par établissement 14,5 13,5 12,5 (En milliers d'habitants par établissement) (3) 1, ,5 6 Taux de pauvreté 1 95 Taux d'électrification et d'alimentation en eau potable de la population rurale 5 Rural Ensemble Urbain Electricité Eau potable

24 Indicateurs sociaux Enseignement et formation professionnelle /1 1/2 2/3 3/4 4/5 5/6 6/7 7/8 8/9 9/1 1/11 11/ Dépenses totales de l'education Nationale en % du PIB 4,8 4,8 5,5 5,8 5,6 6, 5,8 7,3 6,1 6, 5,6 6,1 6,1 5,2 5,8 6,1 Part du budget de fonctionnement dans le budget totale de l'en (en %) 91,1 93, 9,6 91,9 91,7 93,1 93,8 95,3 93,4 92,9 92,5 87,3 86,6 98,1 92,2 92,3 Taux d'analphabétisme (en %) (*) 54,8 48, , ,3 4,5 39,7 3, 29, 43, 36,1 Urbain 36,8 33, , , 28,8 28,4 19, 3,4 26,3 Rural 73,6 66, , ,1 56,7 55,6 44,5 61,9 53,7 Hommes 4,6 33, , ,4 28,6 28,1 23,5 25, 32,1 26,9 Femmes 67,9 61, , ,7 51,9 5,8 38, 4, 55,8 46,7 Taux spécfique de scolarisation dans le primaire (en %) (*) 57,5 7,6 84,6 9, 92,1 92,2 87,9 89, 9,7 91,4 91,6 94,9 97,5 97,9 89,4 93,3 Rural 4,8 57,8 76,7 83,8 87, 87,8 82,8 84,9 87,5 89,4 91,5 94, 95,4 95,9 83,6 91,2 Fille 27,6 47,6 7,4 78,7 82,2 83,1 77,8 8, 82,4 85, 88,3 91,8 93,6 94,8 78,5 88, Effectif des préscolarisés (en milliers) Taux de féminité (%) 29,8 32,9 35,6 36, 37,4 38,1 38,7 4, 4,9 39,9 42,3 42,2 4,8 42,5 37,1 41,2 Effectif de la population scolarisée totale (en milliers) Taux de féminité (%) 4,8 43,1 45,1 45,6 45,9 46,1 46,1 46,1 46,3 46,5 46,7 46,8 46,8 46,8 45,8 46,6 Effectif de la population scolarisée : Primaire (en milliers) Taux de féminité (%) 4,6 43,2 45,6 46,2 46,4 46,5 46,4 46,3 46,5 46,7 47, 47,2 47,4 47,6 46,2 47, Effectif de la population scolarisée : Secondaire collégial (en milliers) Taux de féminité (%) 41,1 42,1 42,9 43,3 43,7 44,3 44,7 45, 44,9 44,8 44,3 44,2 44, 43,9 43,8 44,4 Effectif de la population scolarisée : Secondaire qualifiant (en milliers) Taux de féminité (%) 41,2 43,8 45,5 46, 46,6 46,9 47,1 47,4 48,1 48,6 49,2 49,2 48,6 47,9 46,4 48,4 Taux brut d'encadrement pédagogique public (1) 22,5 23,3 24,1 24,6 24,7 24,6 24,5 25,1 25,6 25,5 25,6 25,6 25,5 25, 24,5 25,4 Primaire 27,7 28,2 28,6 28,9 28,7 28,4 27,9 27,8 28, 27,6 27,4 27,5 27,8 27,3 28,5 27,6 Secondaire collégial 17,3 18,8 19,5 2,1 2,3 2,5 21,3 23,5 24,8 25,2 25, 24,4 24,1 24,3 2,4 24,5 Secondaire qualifiant 13,1 13, 13,8 14,5 15,7 16,5 16,8 17,6 18,3 18,8 2,2 2,6 2,6 19,6 15,5 19,4 Taux de doublement en 1ère année primaire (public) (en %) (4) 14,5 15,4 17,7 18,1 2,1 17,8 17,2 17,8 15,9 18,4 17,2 16,4 11, 9,7 18,2 15,2 Part des élèves de la section scientifique dans l'enseignement secondaire public (en %) 46,7 44,7 44,6 45,7 45,7 45,8 45,5 45,6 48,3 51,3 51, 52,7 53,7 53,5 45,5 5,9 Nombre moyen d'élèves par classe (public) 28,8 29,2 29,8 3,3 3,3 3,5 3,4 3,3 3,8 3,7 3,3 3,7 31, 31,1 3,3 3,7 Primaire 28,5 28,5 29, 29,4 29,1 28,9 28,5 28,1 28,4 28,3 27,8 28,3 28,5 28,4 29, 28,2 Secondaire collégial 29, 31,1 32,3 33,2 33,3 34,2 35,1 35,8 36,9 36,5 35,8 35,4 36, 36,4 33,6 36,1 Nombre des étudiants dans l'enseignement supérieur (en milliers) (2) Taux de féminité (%) 37,7 42,4 45,8 47,3 45,1 45,9 45,9 46,2 46,5 47,7 43,8 47,3 46, 46,3 Effectif en formation pédagogique (en milliers) 12,7 14,5 15, 12,1 7,1 8, 5,3 4,7 4,1 4,5 3,7 6,3 6,8 6,8 9,5 5,3 Instituteurs (en %) 61, 77,3 87,5 83,7 71,6 48,3 5,9 24,4 29,4 32,9 23,9 31,8 35,7 43,9 68,4 31,7 Professeurs 1er cycle (en %) 11,8 11,9 8,5 1,7 21,7 3,9 23,2 35, 31,6 34,1 29,9 34,4 27,7 41,5 19, 33,4 Professeurs 2ème cycle (en %) 25,2 8,6 2,3 3,6 5, 16,7 15,4 24,8 24,5 24,7 37,3 29,5 31,8 1,9 8,6 26,2 Agrégés (en %) 2,1 2,1 1,8 2, 1,7 4,1 1,5 15,8 14,6 8,3 8,9 4,3 4,8 3,8 4, 8,7 Effectif des stagiaires en formation professionnelle (en milliers) Part des techniciens (en %) (3) 39,2 4,9 42,4 45, 47,2 51,7 53,1 57,3 6, 6,9 62,5 63, 64,1 45,4 6,1 Source : - Ministère de l'education Nationale, de l'enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique. - Haut Commissariat au Plan. (*) Pourcentage de la population d'un âge spécifique scolarisée, quelque soit le niveau d'éducation. (1) Nombre d'élèves par enseignant. (2) Les étudiants inscrits aux universités, aux écoles rattachées aux universités, aux instituts et écoles supérieures, aux établissements pédagogiques et non compris les écoles assurant une formation militaire, la formation des cadres et la formation professionnelle post-bac (3) y.c les techniciens spécialisés (4) Part des doublants en première année primaire dans l'effectif total des élèves inscrits en première année primaire. 18

Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Direction des Etudes et des Prévisions Financières Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des principaux indicateurs économiques, financiers et sociaux novembre 9 Table des matières Indicateurs macro-économiques 1 Comptes de

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2011 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques.

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES SOMMAIRE TABLEAU 1 : Origine et emploi des ressources aux prix courants..p.188 TABLEAU 2 TABLEAU 3 TABLEAU 4 TABLEAU 5 : Répartition sectorielle du PIB aux prix courants...p.189

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Analyse et exploitation des données du rapport du PNUD sur le développement humain Novembre 1995 Document de travail n 02 Analyse et

Plus en détail

Bulletin de La conjoncture économique Marocaine

Bulletin de La conjoncture économique Marocaine Bulletin de La conjoncture économique Marocaine 1- Indicateurs économiques et financiers 2- Conjoncture sectorielle 3- Faits marquants 3eme trimestre 2011 Contacts : Département Analyse & Corporate Loubna

Plus en détail

Evaluation de l impact à court terme de l application du " Gentelmen Agreement " sur l économie marocaine

Evaluation de l impact à court terme de l application du  Gentelmen Agreement  sur l économie marocaine Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Evaluation de l impact à court terme de l application du " Gentelmen Agreement " sur l économie marocaine Octobre 1996 Document de travail

Plus en détail

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma Octobre 2014 Haut-Commissariat au Plan 2 SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 DEMOGRAPHIE...7 FEMMES CHEFS DE MENAGE ET FEMMES VIVANT SEULES... 25 EDUCATION ET ALPHABETISATION... 47 ACTIVITE, EMPLOI ET CHOMAGE...

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

Royaume du Maroc. Présentation du Rapport sur les dépenses fiscales 2009

Royaume du Maroc. Présentation du Rapport sur les dépenses fiscales 2009 Royaume du Maroc Présentation du Rapport sur les dépenses fiscales 2009 Introduction Définition Avantages fiscaux accordés par l Etat en vue d encourager des personnes physiques ou morales, en renonçant

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE DES ETUDES INDICATEURS DE CONJONCTURE Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change OCTOBRE 2013 I. INTRODUCTION

Plus en détail

L ORIENTAL : Chiffres clés

L ORIENTAL : Chiffres clés Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Direction Régionale d Oujda L ORIENTAL : Chiffres clés 2013 Oujda, Janvier 2014 ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN DIRECTION REGIONALE D OUJDA Oujda,

Plus en détail

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités Simulations de l impact de politiques économiques sur la pauvreté et les inégalités L analyse de l évolution des conditions de vie et des comportements des classes moyennes, à la lumière de l observation

Plus en détail

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION 1 LES OMD EN CHIFFRES Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION Faisant suite à la Déclaration du Millénaire, le bureau du PNUD en Haïti s est attelé à faire la promotion des Objectifs du Millénaire pour

Plus en détail

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 1 1. Tendances économiques et commerciales mondiales 2. Configuration du commerce mondial en 2011 3. Tendances de la balance commerciale marocaine

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Octobre 2 Le présent document a été préparé sur la base des données statistiques arrêtées le 7 octobre 2 Table des matières Vue d ensemble...5

Plus en détail

Fiche-Pays : République de l Italie

Fiche-Pays : République de l Italie Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministère de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur المملكة المغربية الوزارة المنتدبة لدى وزارة

Plus en détail

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN 45 METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN Le Taux de Change Effectif Nominal (EN) d une monnaie se mesure généralement par l évolution moyenne pondérée des cours de

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE. 2ème Bac Sciences Economiques

ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE. 2ème Bac Sciences Economiques Economie Générale et Statistique ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE 2ème Bac Sciences Economiques Première partie: Les concepts économiques de base 3- Les agrégats de la comptabilité nationale 27/10/2014

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord sectoriel de l économie marocaine décembre 2008 http://www.finances.gov.ma/depf/depf.htm Boulevard Mohamed V. Quartier

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 35 / 2015 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 16 juin 2015 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS è INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS IMEE N 11/2011 Le chiffre du mois Les recettes MRE ont atteint à fin novembre 2011 53,7Milliards de dirhams contre 49,7Milliards de dirhams un an auparavant.

Plus en détail

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010 Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC 1. Présentation... 328 2. Méthodologie... 328 3. Définitions... 328 4. Sources de

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Situation économique et financière. Exécution de la loi de finances 2008 et perspectives à l horizon 2012. CONFERENCE DE PRESSE DU 11 Juillet 2008

Situation économique et financière. Exécution de la loi de finances 2008 et perspectives à l horizon 2012. CONFERENCE DE PRESSE DU 11 Juillet 2008 Situation économique et financière Exécution de la loi de finances 2008 et perspectives à l horizon 2012 CONFERENCE DE PRESSE DU 11 Juillet 2008 PLAN I Évolutions qualitatives de l économie nationale II

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

BMCE Bank et son Environnement

BMCE Bank et son Environnement BMCE Bank et son Environnement Economie Mondiale 44 SORTIE DE CRISE ET REMISE EN QUESTION DES MODELES Depuis l éclatement de la bulle financière internationale en 2008, de plus en plus d économistes en

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 - BENIN

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 - BENIN AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 - BENIN Freetown, juillet 2008 2 L année 2007 avait été placée

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 29 / 2013 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 17 décembre 2013 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

Ministère de l Économie et des Finances

Ministère de l Économie et des Finances R O Y A U M E D U M A R O C Ministère de l Économie et des Finances N O T E D E C O N J O N C T U R E M A I 2 0 1 5 D o n n é e s d u m o i s d e m a r s 2 0 1 5 C R O I S S A N C E É C O N O M I Q U E

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

C E R O M. Tableau de bord économique de la Polynésie française INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION INDICATEUR DU CLIMAT DES AFFAIRES

C E R O M. Tableau de bord économique de la Polynésie française INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION INDICATEUR DU CLIMAT DES AFFAIRES C E R O M Tableau de bord économique de la Polynésie française Juin 2013 APERÇU STRUCTUREL Population : 268 270 (RP 2012) PIB : 577,4 Mds F CFP (2007) PIB/hab. : 2,23 M F CFP (2007) Poids des secteurs

Plus en détail

La région du Centre-Sud en chiffres

La région du Centre-Sud en chiffres MINISTĖRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice La région du Centre-Sud en chiffres Edition 2014 Géographie GÉOGRAPHIE ET ORGANISATION ADMINISTRATIVE 0rganisation administrative

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes

12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes 12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes 2 départements (Eure et Seine-Maritime) 1 419 communes, dont 82 % de communes rurales 6 communautés d agglomération, 64 communautés de communes Taux

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES www.oc.gov.ma 2007 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source. 1 TABLE

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Ak k a Ai t El Mekki. E c o l e n a t i o n a l e d A g r i c u l t u r e d e M e k n e s

Ak k a Ai t El Mekki. E c o l e n a t i o n a l e d A g r i c u l t u r e d e M e k n e s Les Monographies du CIHEAM Edition 2008 L agriculture, l agro-alimentaire, la pêche et le développement rural Ak k a Ai t El Mekki E c o l e n a t i o n a l e d A g r i c u l t u r e d e M e k n e s Cette

Plus en détail

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire Panorama de la RDC La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire La situation économique générale en RDC ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL SUR LE PLAN ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Note de Conjoncture. Version provisoire. Sommaire VUE D ENSEMBLE

Note de Conjoncture. Version provisoire. Sommaire VUE D ENSEMBLE Note de Conjoncture < N 219 Mai 215 La croissance de l économie mondiale se poursuit à un rythme soutenu, dans un contexte Version provisoire marqué par des niveaux bas des cours de pétrole et par des

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale... 1. 1- Secteur agricole... 2. 2- Secteur des pêches maritimes... 3. 3- Secteur des mines... 4

Sommaire. Présentation générale... 1. 1- Secteur agricole... 2. 2- Secteur des pêches maritimes... 3. 3- Secteur des mines... 4 Tableau de bord sectoriel mai 2015 Sommaire Présentation générale... 1 1- Secteur agricole... 2 2- Secteur des pêches maritimes... 3 3- Secteur des mines... 4 4- Secteur de l eau... 5 5- Secteur de l

Plus en détail

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 «Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 l Algérie, Une économie riche à fort potentiel Salim BRANKI Directeur d études chragé de la promotion

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Janvier 215 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Janvier 215 Le présent document a été préparé sur

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU Freetown, juillet 2008 2 La situation économique

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement Pour ceux qui voient loin, l Alg Algérie c est tout près Le climat de l Investissement l en Algérie Situation macroéconomique conomique Des conditions d attractivité Retour à la stabilité politique Stabilisation

Plus en détail

BASE DE DONNÉES FRANCE

BASE DE DONNÉES FRANCE BASE DE DONNÉES FRANCE 2013 SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne / Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ÉCONOMIQUE N 20

TABLEAU DE BORD ÉCONOMIQUE N 20 - - Madagascar R E P O B L I K A N I M A D A G A S I K A R A FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DE LA PLANIFICATION SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Juillet 215 Étude Nationale Publication

Plus en détail

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 341 II. LISTE DES TABLEAUX... 341 III. PRESENTATION... 342 IV. METHODOLOGIE... 342 V. DÉFINITIONS... 342 VI. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Ministère de l Économie et des Finances

Ministère de l Économie et des Finances R O Y A U M E D U M A R O C Ministère de l Économie et des Finances N O T E D E C O N J O N C T U R E S E P T E M B R E 2 0 1 5 D o n n é e s d u m o i s d e j u i l l e t 2 0 1 5 C R O I S S A N C E É

Plus en détail

UNE ILLUSTRATION GRAPHIQUE DE 50 ANS DE DEVELOPPEMENT

UNE ILLUSTRATION GRAPHIQUE DE 50 ANS DE DEVELOPPEMENT Avertissement : Cet atlas graphique a pour objet de visualiser l'évolution d'une centaine d'indicateurs clés de notre pays depuis l'indépendance. Les différentes phases de développement sur 50 ans sont

Plus en détail

Zones franches et places financières offshore au Maroc

Zones franches et places financières offshore au Maroc Zones franches et places financières offshore au Maroc Actualisation au 1 mai 2002 MINEFI DREE/TRÉSOR Soucieux de consolider sa politique d ouverture commerciale, d améliorer ses capacités d exportation

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001 Banque de la République d Haïti Janvier - Mars 2001 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10 Tableau 1.2 Situation

Plus en détail

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre Octobre Industries agroalimentaires La production des IAA ralentit encore en juillet Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3 Chiffres clés pour l'économie belge Pourcentages de variation en volume - sauf indications contraires Dépenses de consommation finale des particuliers 2.0 2.6 1.4 Dépenses de consommation finale des pouvoirs

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Marrakech Tensift Al Haouz

Marrakech Tensift Al Haouz C.R.I Marrakech Tensift Al Haouz Marrakech Tensift Al Haouz Une région, une stratégie, des projets Le Maroc Un chantier de réformes Ouverture de l économie nationale et libéralisation de certaines branches

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Production et commandes industrielles 16 1 94 88 Production industrielle - (25=1 moyenne mobile sur 3 mois) Source : INSEE (y compris énergie et agroalimentaire) Tableau de bord de l industrie française

Plus en détail

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 -

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 - INDICATEURS DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITATION BENIN 2002 CHITOU FATAHI Intitulé ETAT DE LA POPULATION Effectif de population par sexe Densité de population Taille moyenne des ménages

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Banque de la République d Haïti Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

Note de Conjoncture. Sommaire VUE D ENSEMBLE

Note de Conjoncture. Sommaire VUE D ENSEMBLE Note de Conjoncture N 211 Septembre 214 Direction des Etudes et des Prévisions Financières Ministère de l Economie et des Finances Quartier administratif, Entrée D, Rabat- Chellah Tél. : 5.37. 7.74.15/1

Plus en détail

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Royaume du Maroc Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les

Plus en détail

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé L augmentation des salaires du personnel de l administration publique

Plus en détail

Ministère de l Économie et des Finances

Ministère de l Économie et des Finances R O Y A U M E D U M A R O C Ministère de l Économie et des Finances N O T E D E C O N J O N C T U R E J U I L L E T 2 0 1 5 D o n n é e s d u m o i s d e m a i 2 0 1 5 C R O I S S A N C E É C O N O M I

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE و النقل واللوجيستيك. Le METL en chiffres

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE و النقل واللوجيستيك. Le METL en chiffres ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE المملك ة المغربية وزارة التجهيز و النقل واللوجيستيك Le METL en chiffres MAI 2014 Le secteur aérien Patrimoine 15 aéroports Principaux

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR STATISTIQUE DU COMM- DU COMMERCE MERCE EXTERIEUR E X T E R I E U R Statistique du Commerce Extérieur S E R I E Statistiques du commerce extérieur I - Introduction Les statistiques des échanges commerciaux

Plus en détail

Définition de l'activité réglementée

Définition de l'activité réglementée ANNEXE LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES n 97-40 du 18 /01/1997, modifié et complété relatif aux critères de détermination et d'encadrement des activités et professions réglementées soumises à inscription

Plus en détail

Les comptes économiques du Liban 2010

Les comptes économiques du Liban 2010 REPUBLIQUE LIBANAISE PRESIDENCE DU CONSEIL DES MINISTRES MISSION DES COMPTES ECONOMIQUES Les comptes économiques du Liban 2010 Elaborés et rédigés sous la direction de Robert Kasparian Octobre 2011 Liste

Plus en détail

Déclaration Mensuelle des Impôts

Déclaration Mensuelle des Impôts REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DU CONTROLE FISCAL Déclaration Mensuelle des Impôts Code acte (1) Mois Année Identifiant fiscal Identifiant T. V. A. Code catégorie Nombre

Plus en détail

Conférence Tunisie : Une nouvelle dynamique industrielle

Conférence Tunisie : Une nouvelle dynamique industrielle CHAMBRE TUNISO-FRANCAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE Conférence Tunisie : Une nouvelle dynamique industrielle CCI de Paris 8 Octobre2009 SOMMAIRE Secteurs porteurs & grands projets Approche du marché tunisien

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CONTEXTE DE LA REFORME BUDGETAIRE II OBJECTIFS ET AXES DE LA REFORME BUDGETAIRE III CARACTERISTIQUES DE LA REFORME BUDGETAIRE IV FACTEURS CLES DE SUCCES 2 Modernisation

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

KHALID IDRISSI. Benchmark produits de la CFCIM 1

KHALID IDRISSI. Benchmark produits de la CFCIM 1 KHALID IDRISSI Directeur de l accueil des investisseurs à la CCI Française au Maroc La CCIFM est la plus grande CCI Française à l étranger Depuis 15 ans à la CCIFM Troisième cycle en économie à l université

Plus en détail

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé.

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé. ANNEE 2004 Décembre 2004 : Communiqué du Conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie, réuni le 9 Décembre 2004 L'environnement international continue à être caractérisé par un ralentissement

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS

BALANCE DES PAIEMENTS ROYAUME DU MAROC -=-=-=- OFFICE DES CHANGES -=-=-=-=- BALANCE DES PAIEMENTS 2007 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique C. C. I. T. 0 4 Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec

Plus en détail

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA 1 MGE CONSEIL 2 NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA L Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation de l Afrique de l ouest, qui a comme mission la réalisation de l'intégration

Plus en détail

Observation et Conjoncture Économique. Économie Nationale approche par les revenus

Observation et Conjoncture Économique. Économie Nationale approche par les revenus Observation et Conjoncture Économique Économie Nationale approche par les revenus qu est ce que le Revenu? La rémunération des facteurs de production? Le capital Le travail La consommation intermédiaire

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail