Rupture conjugale et santé mentale : un rôle des facteurs socio-économiques différencié selon le sexe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rupture conjugale et santé mentale : un rôle des facteurs socio-économiques différencié selon le sexe"

Transcription

1 Rupture conjugale et santé mentale : un rôle des facteurs socio-économiques différencié selon le sexe Anne-Lise Biotteau, Carole Bonnet, Emmanuelle Cambois Colloque Santé et Société Toulouse 13 mai 2015

2 Littérature Ruptures d union Conséquences économiques, sociales et sanitaires mardi 12 mai

3 Littérature Ruptures d union Conséquences économiques, sociales et sanitaires Causalité et sélection : Effet des ruptures d union sur la santé (Simon, 2002 ; Hughes and Waite, 2009 ; Scott et al. 2010) Santé dégradée sélectionne vers la rupture (Simon, 2002 ; Wade et Pevalin, 2004 ; Breslau et al., 2011 ; Monden et Unk, 2013) mardi 12 mai

4 Littérature Ruptures d union Conséquences économiques, sociales et sanitaires Causalité et sélection : Effet des ruptures d union sur la santé (Simon, 2002 ; Hughes and Waite, 2009 ; Scott et al. 2010) Santé dégradée sélectionne vers la rupture (Simon, 2002 ; Wade et Pevalin, 2004 ; Breslau et al., 2011 ; Monden et Unk, 2013) Conséquences économiques et sociales des ruptures : Variation du niveau de vie (Uunk, 2004 ; Aassve et al., 2007) Modification des trajectoires professionnelles (Bonnet et Solaz, 2010, Poortman, 2005) Rupture des relations sociales (Régnier-Loilier et al., 2009) mardi 12 mai

5 Littérature Ruptures d union Conséquences économiques, sociales et sanitaires Causalité et sélection : Effet des ruptures d union sur la santé (Simon, 2002 ; Hughes and Waite, 2009 ; Scott et al. 2010) Santé dégradée sélectionne vers la rupture (Simon, 2002 ; Wade et Pevalin, 2004 ; Breslau et al., 2011 ; Monden et Unk, 2013) Conséquences économiques et sociales des ruptures : Variation du niveau de vie (Uunk, 2004 ; Aassve et al., 2007) Modification des trajectoires professionnelles (Bonnet et Solaz, 2010, Poortman, 2005) Rupture des relations sociales (Régnier-Loilier et al., 2009) Hétérogénéité du lien entre séparation et santé : Configurations familiales, économiques, géographiques (Williams et Dunne-Bryant, 2006 ; Arcaleni 2012) mardi 12 mai

6 Littérature Ruptures d union Conséquences économiques, sociales et sanitaires Causalité et sélection : Effet des ruptures d union sur la santé (Simon, 2002 ; Hughes and Waite, 2009 ; Scott et al. 2010) Santé dégradée sélectionne vers la rupture (Simon, 2002 ; Wade et Pevalin, 2004 ; Breslau et al., 2011 ; Monden et Unk, 2013) Conséquences économiques et sociales des ruptures : Variation du niveau de vie (Uunk, 2004 ; Aassve et al., 2007) Modification des trajectoires professionnelles (Bonnet et Solaz, 2010, Poortman, 2005) Rupture des relations sociales (Régnier-Loilier et al., 2009) Hétérogénéité du lien entre séparation et santé : Configurations familiales, économiques, géographiques (Williams et Dunne-Bryant, 2006 ; Arcaleni 2012) Différence de genre : Selon indicateurs de santé, type de données (Simon, 2002 ; Strohschein et al., 2005 ; Monden et Unk, 2013 ; Scott et al ; Williams et Dunne-Bryant, 2006) mardi 12 mai

7 Objectifs Peut-on mettre en évidence une association entre rupture d union et santé mentale à partir de données françaises? mardi 12 mai

8 Objectifs Peut-on mettre en évidence une association entre rupture d union et santé mentale à partir de données françaises? Cette association est-elle modifiée par la prise en compte de l histoire conjugale et de l évolution des conditions économiques et sociales? mardi 12 mai

9 Objectifs Peut-on mettre en évidence une association entre rupture d union et santé mentale à partir de données françaises? Cette association est-elle modifiée par la prise en compte de l histoire conjugale et de l évolution des conditions économiques et sociales? Cette association et les facteurs qui peuvent la modifier diffèrent-ils entre hommes et femmes? mardi 12 mai

10 Données et méthodologie Santé et Itinéraire Professionnel (SIP) : Données longitudinales (2006 et 2010) et rétrospectives mardi 12 mai

11 Données et méthodologie Santé et Itinéraire Professionnel (SIP) : Données longitudinales (2006 et 2010) et rétrospectives Modélisation logistique : Variable dépendante : Etre en Episode Dépressif Majeur (EDM) en 2010 Variable indépendante d intérêt : Connaitre une rupture d union entre 2006 et 2010 Histoire conjugale + évolution des conditions de vie entre 2006 et 2010 Variables de contrôle : âge, diplôme, niveau de vie et santé passée mardi 12 mai

12 Données et méthodologie Santé et Itinéraire Professionnel (SIP) : Données longitudinales (2006 et 2010) et rétrospectives Modélisation logistique : Variable dépendante : Etre en Episode Dépressif Majeur (EDM) en 2010 Variable indépendante d intérêt : Connaitre une rupture d union entre 2006 et 2010 Histoire conjugale + évolution des conditions de vie entre 2006 et 2010 Variables de contrôle : âge, diplôme, niveau de vie et santé passée But : évaluer la variation de l association entre séparation entre 2006 et 2010 et EDM en 2010 en prenant en compte : 1) l histoire conjugale ; 2) l évolution du niveau de vie ; 3) l évolution de l aide quotidienne et du soutien social Méthode permettant de comparer 2 modèles logit imbriqués (Karlson, Holm et Breen ; 2012) mardi 12 mai

13 Description de l échantillon 25 ans et plus ; en couple en femmes et 3578 hommes mardi 12 mai

14 Description de l échantillon 25 ans et plus ; en couple en femmes et 3578 hommes Séparation : 6,2 % des femmes ; 4,8 % des hommes mardi 12 mai

15 Description de l échantillon 25 ans et plus ; en couple en femmes et 3578 hommes Séparation : 6,2 % des femmes ; 4,8 % des hommes EDM en 2006 : Femmes : 7,4 % mais 9 % en cas de séparation Hommes : 3,1 % mais 4,1 % en cas de séparation mardi 12 mai

16 Description de l échantillon 25 ans et plus ; en couple en femmes et 3578 hommes Séparation : 6,2 % des femmes ; 4,8 % des hommes EDM en 2006 : Femmes : 7,4 % mais 9 % en cas de séparation Hommes : 3,1 % mais 4,1 % en cas de séparation EDM en 2010 : Femmes : 7,4 % mais 12,5 % en cas de séparation Hommes : 4,1 % mais 11,3 % en cas de séparation mardi 12 mai

17 Résultats 1 : effet de l histoire conjugale Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,850 ** 4,057 *** mardi 12 mai

18 Résultats 1 : effet de l histoire conjugale Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,850 ** 4,057 *** Modèle complet Séparation entre 2006 et 2010 (B) 1,726 * 4,198 *** (A)/(B) 1,072 0,966 mardi 12 mai

19 Résultats 1 : effet de l histoire conjugale Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,850 ** 4,057 *** Modèle complet Séparation entre 2006 et 2010 (B) 1,726 * 4,198 *** (A)/(B) 1,072 0,966 Contribution à la variation de l'effet de la séparation Nombre d'enfants en 2006 (+) (-) Nombre de séparations avant 2006 (+) * (-) Durée de la vie de couple en cours en 2006 (-) (+) Durée de la séparation (centrée) (+) (+) mardi 12 mai

20 Résultats 2 : effet de l évolution du niveau de vie Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,893 ** 4,580 *** mardi 12 mai

21 Résultats 2 : effet de l évolution du niveau de vie Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,893 ** 4,580 *** Modèle total Séparation entre 2006 et 2010 (B) 1,766 ** 4,940 *** (A)/(B) 1,072 * 0,927 * mardi 12 mai

22 Résultats 2 : effet de l évolution du niveau de vie Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,893 ** 4,580 *** Modèle total Séparation entre 2006 et 2010 (B) 1,766 ** 4,940 *** (A)/(B) 1,072 * 0,927 * Contribution à la variation de l'effet de la séparation Baisse du niveau de vie entre 2006 et 2010 (+) * (-) Hausse du niveau de vie entre 2006 et 2010 (+) (-) Evolution non renseignée (-) (-) mardi 12 mai

23 Résultats 3 : effets de l évolution de l aide quotidienne et du soutien social Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,901 ** 4,463 *** mardi 12 mai

24 Résultats 3 : effets de l évolution de l aide quotidienne et du soutien social Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,901 ** 4,463 *** Modèle total Séparation entre 2006 et 2010 (B) 1,888 ** 4,075 *** (A)/(B) 1,007 1,095 * mardi 12 mai

25 Résultats 3 : effets de l évolution de l aide quotidienne et du soutien social Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,901 ** 4,463 *** Modèle total Séparation entre 2006 et 2010 (B) 1,888 ** 4,075 *** (A)/(B) 1,007 1,095 * Besoin et/ou perte d'aide quotidienne entre 2006 et 2010 Besoin et/ou perte de soutien social entre 2006 et 2010 Contribution à la variation de l'effet de la séparation (-) (+) (+) (+) * mardi 12 mai

26 Résultats 4 : Effets joints des variables modificatrices Estimation logistique d être en épisode dépressif majeur (EDM) en 2010 Modèle de base Femmes Hommes Séparation entre 2006 et 2010 (A) 1,882 ** 4,214 *** Modèle total Séparation entre 2006 et 2010 (B) 1,629 4,017 *** (A)/(B) 1,155 * 1,049 Contribution à la variation de l'effet de la séparation Nombre d'enfants en 2006 (+) (-) Nombre de séparations avant 2006 (+) * (-) Durée de la vie de couple en cours en 2006 (-) (+) Durée de la séparation (centrée) (+) (+) Baisse du niveau de vie entre 2006 et 2010 (+) * (-) Hausse du niveau de vie entre 2006 et 2010 (+) (-) Evolution non renseignée (-) (-) Besoin et/ou perte d'aide quotidienne entre 2006 et 2010 (-) (+) Besoin et/ou perte de soutien social entre 2006 et 2010 (+) (+) * mardi 12 mai

27 Conclusion : résultats clés Association significative entre rupture d union entre 2006 et 2010 et EDM en 2010, pour les femmes et les hommes Modification de cette association en tenant compte de l histoire conjugale et de l évolution de facteurs économiques et sociaux : Pour les femmes, contribution significative du nombre de séparations passées lien entre parcours à séparations multiples et EDM? Pour les femmes, contribution significative de la baisse du niveau de vie Pour les hommes, contribution significative de l expression d un nouveau besoin ou perte de soutien social mardi 12 mai

28 Discussion et pistes de recherche Evolution du niveau de vie : coût des enfants pour les parents non gardiens en 2010 Hétérogénéité des effets de la séparation : modèles polytomiques d amélioration/stagnation/dégradation de la santé Prise en compte de la sélection d une santé dégradée vers la rupture d union : variables instrumentales ou équations simultanées Décomposition de la différence de probabilité d EDM en 2010 entre hommes et femmes : structure ou effets des variables? Rupture d union et santé perçue : approche à moyen/long terme avec la durée de la séparation mardi 12 mai

29 Merci pour votre attention mardi 12 mai

Sorties définitives de l emploi. Quels liens avec la santé, le parcours professionnel et les conditions de travail? Nicolas de Riccardis

Sorties définitives de l emploi. Quels liens avec la santé, le parcours professionnel et les conditions de travail? Nicolas de Riccardis Sorties définitives de l emploi avant60ans. Quels liens avec la santé, le parcours professionnel et les conditions de travail? Nicolas de Riccardis Plan I Problématique et champ de l étude II - Les caractéristiques

Plus en détail

LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS

LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS PSYCHOTROPES A L'ÂGE DE LA RETRAITE Lille, 13 septembre 2012 Laurent Plancke 1, 2, Alina Amariei 1, Thierry Danel 1, Laurence Ladrière-Lizet 3, Jean Deligne 3 1 Fédération régionale

Plus en détail

Le rôle des tarifs dans le recours aux soins dentaires : l exemple des inlay core

Le rôle des tarifs dans le recours aux soins dentaires : l exemple des inlay core Le rôle des tarifs dans le recours aux soins dentaires : l exemple des inlay core Noémie Jess, Rémi Lardellier, Renaud Legal avec la collaboration de Claire Marbot JESF 2013, discutant: Moussa DIENG 5

Plus en détail

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003 Précarit carité de l emploi l et santé mentale (Ces-d) en France à partir de l Enquête Décennale D Santé 2002-2003 2003 Gaëlle Santin,, Christine Cohidon Département Santé Travail - InVS Indicateurs de

Plus en détail

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale A. Atramont, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, M-N. Vercambre Fondation MGEN pour la Santé Publique, Paris MUTUELLE SANTÉ.

Plus en détail

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Dr Anne-Lise BOLOT Chef de clinique en Médecine Générale Département de médecine Générale De

Plus en détail

IMPACT DES RÉSEAUX SOCIAUX SUR LA SOCIABILITÉ : LE CAS DE FACEBOOK. Godefroy DangNguyen Virginie Lethiais

IMPACT DES RÉSEAUX SOCIAUX SUR LA SOCIABILITÉ : LE CAS DE FACEBOOK. Godefroy DangNguyen Virginie Lethiais IMPACT DES RÉSEAUX SOCIAUX SUR LA SOCIABILITÉ : LE CAS DE FACEBOOK Godefroy DangNguyen Virginie Lethiais 2 CADRE D ANALYSE, HYPOTHÈSES ET MÉTHODOLOGIE 3 Le cadre d analyse Depuis 1950 (Riesman) on s interroge

Plus en détail

Risque financier et accès aux soins

Risque financier et accès aux soins Risque financier et accès aux soins Effet d une charge Discutant: Sophie Guthmuller recours et le JESF Décembre 2011, Clermont-Ferrand le recours et le le ˆ En santé, un individu averse au risque choisi

Plus en détail

Les ruptures familiales et leurs conséquences

Les ruptures familiales et leurs conséquences Les ruptures familiales et leurs conséquences «Les attentes du Haut conseil de la famille» Lucie GONZALEZ, Secrétariat général du Haut conseil de la famille Contexte Rapport suite à une saisine du Premier

Plus en détail

Conditions de travail, santé et emploi des seniors

Conditions de travail, santé et emploi des seniors Conditions de travail, santé et emploi des seniors Les enseignements de l enquête SIP CDC, Forum Retraite 2014 Thomas Coutrot, Corinne Mette, Dares Plan de la présentation Volet 1 Avoir été longtemps exposé

Plus en détail

3 ème symposium international multidisciplinaire «Jeu excessif»

3 ème symposium international multidisciplinaire «Jeu excessif» 3 ème symposium international multidisciplinaire «Jeu excessif» SOPHIE MASSIN MAÎTRE DE CONFÉRENCES EN ÉCONOMIE UNIVERSITÉ D ARTOIS, LEM UMR 8179 NEUCHÂTEL, SUISSE 15-17 JANVIER 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Colloque du CIQSS et de l ISQ sur le vieillissement 80 e Congrès de l ACFAS, Montréal, 7 mai 2012

Colloque du CIQSS et de l ISQ sur le vieillissement 80 e Congrès de l ACFAS, Montréal, 7 mai 2012 Les différences entre les sexes dans la prise de décision en matière d épargne et d investissement : résultats tirés de l ECCF de 2 0 0 9 Carole Vincent Colloque du CIQSS et de l ISQ sur le vieillissement

Plus en détail

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France 08/06/2013 1 Nouveau contexte de la sexualité Depuis les années 1960 : nombreux changements dans

Plus en détail

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle :

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : Colloque en assurance collective Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : un outil pour atténuer la détresse psychologique Maude Boulet, Ph.D. Analyste en statistique du travail Institut

Plus en détail

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Aline Alauzet, Ifsttar TS2/Lescot Pascal Pochet, Let Entpe Journée scientifique

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

Comment mesurer l'impact du commerce international sur le marché du travail des industries canadiennes?

Comment mesurer l'impact du commerce international sur le marché du travail des industries canadiennes? Comment mesurer l'impact du commerce international sur le marché du travail des industries canadiennes? Introduction En 2008, une majorité de répondants de 12 pays de l OCDE associe une croissance trop

Plus en détail

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous NOM : Seconde A B C H J Mardi 19 janvier 010 Exercice 1 : sur,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D et D tracées dans le repère ci-dessous ) Dans le même repère, tracer la droites

Plus en détail

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Groupe de travail sur la rénovation du questionnaire de recensement Pascale BREUIL Chef de l Unité des Etudes Démographiques et sociales 28/09/2011

Plus en détail

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie -

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie - Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir - Tunisie - Abdelmajid LARIBI Cadre infirmier Évaluation du stress au travail chez le personnel

Plus en détail

USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE

USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE Dr CLAUDE N. KOUTOU Enseignant/Chercheur (Université de Cocody, Abidjan) Chercheur PANAF - ROCARE CI nkoutou1@yahoo.fr PLAN DE PRESENTATION

Plus en détail

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal Analyse communicationnelle de l épuisement professionnel (burnout) chez les travailleurs et travailleuses du domaine des communications-marketing au Québec Sarah DÉRAPS Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête Fiche qualité relative à Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Nom Années de Périodicité Panel (suivi d échantillon) Services concepteurs Service réalisant Sujets principaux traités dans Carte d

Plus en détail

Les experts-comptables et l appropriation du développement durable par les dirigeants de PME

Les experts-comptables et l appropriation du développement durable par les dirigeants de PME Sandrine BERGER-DOUCE, IAE de Valenciennes Colloque international du REDD Montréal, 20-22 octobre 2011 Les experts-comptables et l appropriation du développement durable par les dirigeants de PME page

Plus en détail

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations

Plus en détail

Le rôle de l état de santé chez les seniors de plus de 50 ans

Le rôle de l état de santé chez les seniors de plus de 50 ans Rencontre de la Chaire Transition démographique «PEUT-ON RÉFORMER LES RETRAITES SANS REPENSER LE TRAVAIL DES SENIORS?» Université Paris Dauphine, vendredi 19 février Le rôle de l état de santé chez les

Plus en détail

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC Pierre-Carl Michaud, ESG UQAM, CIRPÉE, CIRANO et Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux

Plus en détail

Les stratégies de prise de risque juridique en matière de marques Le cas du parfum «Champagne» d Yves Saint Laurent

Les stratégies de prise de risque juridique en matière de marques Le cas du parfum «Champagne» d Yves Saint Laurent Paris 28 Janvier 2013 Les stratégies de prise de risque juridique en matière de marques Le cas du parfum «Champagne» d Yves Saint Laurent Paul Chiambaretto Ecole Polytechnique Emmanuelle Rigaud Ecole Polytechnique

Plus en détail

Inégalités sociales face au cancer du sein. Une question de classe ou de genre? Katharina Mayenfisch (HEdS La Source)

Inégalités sociales face au cancer du sein. Une question de classe ou de genre? Katharina Mayenfisch (HEdS La Source) RESUMES DES CONTRIBUTIONS Quelles représentations ont les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance par rapport au genre? Elina Rappo (HES-SO Valais-Wallis, filière EPE) Le mémoire de fin d études

Plus en détail

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier le style du titre ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? JULIETTE BOUCHET ET ONCOMIP 1 Cliquez INTRODUCTION pour

Plus en détail

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source.

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Ma famille, mon milieu, mes amis et ce que je suis, cela compte aussi! Alain Marchand

Plus en détail

Les variations de niveau de vie des hommes et des femmes à la suite d un divorce ou d une rupture de Pacs

Les variations de niveau de vie des hommes et des femmes à la suite d un divorce ou d une rupture de Pacs Les variations de niveau de vie des hommes et des femmes à la suite d un divorce ou d une rupture de Pacs Carole Bonnet, Bertrand Garbinti, Anne Solaz* En 2009, le ministère de la Justice a dénombré 17

Plus en détail

La situation professionnelle des titulaires d un doctorat en Suisse

La situation professionnelle des titulaires d un doctorat en Suisse La situation professionnelle des titulaires d un doctorat en Suisse Résultats issus de l enquête 2007 auprès des personnes nouvellement diplômées Université de Lausanne, 18 février 2011 Véronique Meffre,

Plus en détail

Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables

Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables G.M. Saulnier 1, W. Castaing 2 1 Laboratoire EDYTEM (UMR 5204, CNRS, Université de Savoie) 2 TENEVIA (http://www.tenevia.com) Projet

Plus en détail

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge?

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Par: Nancy Côté, Romaine Malenfant & Andrée LaRue Avec la collaboration de Janic Allard, Véronique Paradis et Marie-Michèle Racine La

Plus en détail

Examen de Logiciels Statistiques

Examen de Logiciels Statistiques G. Hunault Angers, mai 2011 Licence MEF Examen de Logiciels Statistiques On s intéresse ici au dossier EAEF01 qui contient un extrait des données du recensement américain. On trouvera ces données et leur

Plus en détail

AVERSIONRISK Rôle de l'aversion au risque des agriculteurs dans l'utilisation de pesticides et implications pour la régulation

AVERSIONRISK Rôle de l'aversion au risque des agriculteurs dans l'utilisation de pesticides et implications pour la régulation AVERSIONRISK Rôle de l'aversion au risque des agriculteurs dans l'utilisation de pesticides et implications pour la régulation D. Bougherara, INRA, UMR 1135 LAMETA, F-34000 Montpellier, France APR 2009

Plus en détail

«L impact des transformations du cadre de vie des personnes âgées sur leur alimentation : quelle place pour la prévention nutritionnelle?

«L impact des transformations du cadre de vie des personnes âgées sur leur alimentation : quelle place pour la prévention nutritionnelle? «L impact des transformations du cadre de vie des personnes âgées sur leur alimentation : quelle place pour la prévention nutritionnelle?» Philippe Cardon UR 1303 ALISS INRA Ivry I. Un questionnement général

Plus en détail

Connaissances du personnel en radioprotection Etude multicentrique dans les blocs opératoires sur le grand Tunis

Connaissances du personnel en radioprotection Etude multicentrique dans les blocs opératoires sur le grand Tunis Connaissances du personnel en radioprotection Etude multicentrique dans les blocs opératoires sur le grand Tunis H.Kamoun, D.Abbes, A.Hammou Centre National de Radioprotection, Tunis, Tunisie. INTRODUCTION

Plus en détail

Analyse des territoires de vie et de la mobilité de personnes âgées au moyen de traceurs GPS

Analyse des territoires de vie et de la mobilité de personnes âgées au moyen de traceurs GPS Analyse des territoires de vie et de la mobilité de personnes âgées au moyen de traceurs GPS Pierre-Marie CHAPON (EA 4129 «Santé, Individu, Société», université Lyon 3 et ICADE Florent RENARD (UMR 5600

Plus en détail

DOCUMENTS DE TRAVAIL DOCUMENTS DE TRAVAIL

DOCUMENTS DE TRAVAIL DOCUMENTS DE TRAVAIL 164 2009 DOCUMENTS DE TRAVAIL DOCUMENTS DE TRAVAIL La séparation conjugale affecte-t-elle l activité professionnelle? Une estimation basée sur les méthodes d'appariement Carole Bonnet Anne Solaz Elisabeth

Plus en détail

STAT0162-1 Analyse statistique de données qualitatives et quantitatives en sciences sociales. Transparents Philippe Lambert

STAT0162-1 Analyse statistique de données qualitatives et quantitatives en sciences sociales. Transparents Philippe Lambert STAT0162-1 Analyse statistique de données qualitatives et quantitatives en sciences sociales Transparents Philippe Lambert http : //www.statsoc.ulg.ac.be/quali.html Institut des Sciences Humaines et Sociales

Plus en détail

Nombre d enfants à charge des retraités : simulations en projection. Fanny Godet, note INSEE n 22 / DG75-G210 pour le COR, novembre 2015

Nombre d enfants à charge des retraités : simulations en projection. Fanny Godet, note INSEE n 22 / DG75-G210 pour le COR, novembre 2015 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 04 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Quel est le cheminement menant à une différenciation des produits par les consommateurs?

Quel est le cheminement menant à une différenciation des produits par les consommateurs? Quel est le cheminement menant à une différenciation des produits par les consommateurs? Trophées Synthec des études 03 novembre 2010 Plan de la présentation I. Problématique II. Méthode de recueil des

Plus en détail

Une approche aux déterminants sociaux de la santé fondée sur le parcours de vie

Une approche aux déterminants sociaux de la santé fondée sur le parcours de vie Notre état de santé est empreint de nos modes de vie, d apprentissage et de travail. Une approche aux déterminants sociaux de la santé fondée sur le parcours de vie Sommaire des résultats Juillet 2003

Plus en détail

Formations EViews FORMATIONS GENERALES INTRODUCTIVES INTRO : INTRODUCTION A LA PRATIQUE DE L ECONOMETRIE AVEC EVIEWS

Formations EViews FORMATIONS GENERALES INTRODUCTIVES INTRO : INTRODUCTION A LA PRATIQUE DE L ECONOMETRIE AVEC EVIEWS Formations EViews FORMATIONS GENERALES INTRODUCTIVES DEB : DECOUVERTE DU LOGICIEL EVIEWS INTRO : INTRODUCTION A LA PRATIQUE DE L ECONOMETRIE AVEC EVIEWS FORMATIONS METHODES ECONOMETRIQUES VAR : MODELES

Plus en détail

Profils socio-démographiques des patients venant avec et sans rendez-vous en consultation de médecine générale

Profils socio-démographiques des patients venant avec et sans rendez-vous en consultation de médecine générale Profils socio-démographiques des patients venant avec et sans rendez-vous en consultation de médecine générale Thèse de médecine Esther Batsch Directeurs de thèse: G Lazimi et G Ibanez SFTG Recherche 08

Plus en détail

Impact du prix du carburant sur l'usage de la voiture. - Vague 2, Janvier 2010 -

Impact du prix du carburant sur l'usage de la voiture. - Vague 2, Janvier 2010 - Contacts Ifop : Marie Laurence GUENA / Isabelle MANDERON tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Services Impact du prix du carburant sur l'usage de la voiture - Vague 2, Janvier 2010 - Contexte et objectifs

Plus en détail

CHANGEMENTS DANS LA FRÉQUENCE DES CONTACTS ENTRE LE PÈRE NON GARDIEN ET L ENFANT

CHANGEMENTS DANS LA FRÉQUENCE DES CONTACTS ENTRE LE PÈRE NON GARDIEN ET L ENFANT CHANGEMENTS DANS LA FRÉQUENCE DES CONTACTS ENTRE LE PÈRE NON GARDIEN ET L ENFANT Annie Bellavance Sylvie Drapeau, Directrice de recherche INTRODUCTION Au Québec, en contexte de séparation, la mère détient

Plus en détail

Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO

Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO Inès Khati (ERES IPLESP INSERM UMR_S 1136), Gwenn Menvielle (IPLESP INSERM) Aude Chollet (IPLESP INSERM), Nadia

Plus en détail

Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie

Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie Mechti samia, Mokri samia, Roggaz Nacera Direction de la Population et de l Emploi, ONS Objectif L enquête Nationale sur l Emploi du temps

Plus en détail

INNOVATION ET COMPORTEMENT

INNOVATION ET COMPORTEMENT INNOVATION ET COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE Alejandro FUENTES ESPINOZA INRA ALISS, BORDEAUX IV Innovation et politique publique dans le secteur agroalimentaire 16 janvier

Plus en détail

Pour le renouvellement de la sémiologie de la carte de flux

Pour le renouvellement de la sémiologie de la carte de flux Thème 3 : la sémiologie usages et renouveau Pour le renouvellement de la sémiologie de la carte de flux Françoise Bahoken Représenter sur une carte toute l information disponible dans une matrice de flux,

Plus en détail

PRESENTATION DE L ECAM4

PRESENTATION DE L ECAM4 ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE L APPROCHE MODELISATION POUR INFORMER SUR L ETABLISSEMENT DES STRATEGIES ET POLITIQUES REDD+ AU CAMEROUN Yaoundé, Falaise Hôtel 21 et 22 mai 2015 PRESENTATION DE

Plus en détail

Par Akoété Ega AGBODJI FASEG/Université de Lomé

Par Akoété Ega AGBODJI FASEG/Université de Lomé CSI- Afrique Renforcement des interventions dans le domaine de la politique économique et sociale Atelier de développement des compétences des chercheurs des syndicaux Session 6 Les méthodes et procédures

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE

FORMULAIRE DE CANDIDATURE Numéro de référence du dossier de candidature: GTI/ExtC/2005. Date de réception: FORMULAIRE DE CANDIDATURE TROISIÈME APPEL EXTERNE POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS INDIVIDUELLES ET INSTITUTIONNELLES

Plus en détail

Analyse des déterminants de l'efficacité énergétique des véhicules légers neufs au Québec, de 2003 à 2008

Analyse des déterminants de l'efficacité énergétique des véhicules légers neufs au Québec, de 2003 à 2008 Analyse des déterminants de l'efficacité énergétique des véhicules légers neufs au Québec, de 2003 à 2008 Par Étienne Couture Sous la direction des professeurs Markus Hermann et Philippe Barla Université

Plus en détail

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Journées de l école - Saint Malo 2013 Doctorante : Cécile VUILLERMOZ Directeur : Pierre CHAUVIN Co-directrice

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Assurance qualité des programmes de dépistage

Assurance qualité des programmes de dépistage Assurance qualité des programmes de dépistage Séminaire des programmes de dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Contexte et objectifs de l étude Plans Cancer 2009-2013 et 2014-2019 Objectifs Optimiser

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Je t aime moi non plus. Quels changements dans le rapport des jeunes Lyonnais à l automobile?

Je t aime moi non plus. Quels changements dans le rapport des jeunes Lyonnais à l automobile? Je t aime moi non plus. Quels changements dans le rapport des jeunes Lyonnais à l automobile? Stéphanie Vincent- Geslin, Pascal Pochet, Nathalie Ortar, Patrick Bonnel, Louafi Bouzouina Laboratoire d Economie

Plus en détail

Les usages familiaux de la visiophonie : la conversation visiophonique dans l'espace domestique

Les usages familiaux de la visiophonie : la conversation visiophonique dans l'espace domestique Les usages familiaux de la visiophonie : la conversation visiophonique dans l'espace domestique Moustafa Zouinar et Julia Velkovska Laboratoire SENSE, Orange Labs Symposium THD, Université de Villetaneuse,

Plus en détail

«Bien vieillir à domicile» Rapport pour l Observatoire de l intérêt général de LJ corporate Mars 2012

«Bien vieillir à domicile» Rapport pour l Observatoire de l intérêt général de LJ corporate Mars 2012 «Bien vieillir à domicile» Rapport pour l Observatoire de l intérêt général de LJ corporate Mars 2012 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay pour LJ CORP Dépendance

Plus en détail

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident?

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? Bertrand Nelva-Pasqual, Mutuelle des Motards Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges

Plus en détail

Santé mentale et travail : un exemple de réseau r de surveillance épidémiologique en France. Programme SAMOTRACE

Santé mentale et travail : un exemple de réseau r de surveillance épidémiologique en France. Programme SAMOTRACE Santé mentale et travail : un exemple de réseau r de surveillance épidémiologique en France Dr Christine Cohidon Département Santé-Travail Institut de veille sanitaire UMRESTTE (Lyon) 1 Programme SAMOTRACE

Plus en détail

Céline Goffette. CREST-INSEE / Sciences Po / INED. Congrès national des ORS - Les inégalités de santé 16 et 17 octobre 2008

Céline Goffette. CREST-INSEE / Sciences Po / INED. Congrès national des ORS - Les inégalités de santé 16 et 17 octobre 2008 Évolution différenciée des gradients sociaux homme/femme de consommation de tabac et homogamie sociale : quelle influence sur la concordance des comportements t au sein des ménages? quelle conséquence

Plus en détail

Les défis grandissants pour la recherche et l intervention en santé et sécurité au travail Gatineau, 19 et 20 juin 2012

Les défis grandissants pour la recherche et l intervention en santé et sécurité au travail Gatineau, 19 et 20 juin 2012 Présentation dans le cadre du colloque sur Les défis grandissants pour la recherche et l intervention en santé et sécurité au travail Gatineau, 19 et 20 juin 2012 Université de Montréal Nathalie Cadieux

Plus en détail

Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec

Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec Sylvia Kairouz, Ph.D. chaire de recherche sur l étude du jeu Département de sociologie et d anthropologie Université

Plus en détail

Changer de logement :

Changer de logement : Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 Changer de logement : la mobilité résidentielle des retraités Catherine Bonvalet Directrice de recherche INED 1 Mobilité plus faible

Plus en détail

Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide formelle et informelle reçue par les personnes âgées en domicile ordinaire.

Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide formelle et informelle reçue par les personnes âgées en domicile ordinaire. INED Unité Démographie Economique Journée scientifique Les transferts intergénérationnels Session 1 Transferts ascendants 17 mars 2009 Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide

Plus en détail

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats On considère la fonction f définie pour tout réel x de l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x 3)e x. On

Plus en détail

«Le regard des Français sur les Aidants»

«Le regard des Français sur les Aidants» Octobre 2014 Baromètre Senior Strategic Dans le cadre de la Journée nationale des aidants En collaboration avec UNA «Le regard des Français sur les Aidants» METHODOLOGIE Phase quantitative 1513 personnes

Plus en détail

Evaluation des besoins des enseignants en formation à la pédagogie

Evaluation des besoins des enseignants en formation à la pédagogie Evaluation des besoins des enseignants en formation à la pédagogie Groupe évaluation des besoins des enseignants Coordonné par Dr Thierry Pelaccia Membres : Dr Boris Aleil, Pr Yves Hansmann, Dr Nathalie

Plus en détail

ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE

ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE S. Robert 1,2, S. Lesieur 1, V. Kergoat 3, J. Dutertre 3, P. Chauvin 1 1.INSERM, Sorbonne Universités UPMC, UMR S 1136, Institut Pierre Louis d Epidémiologie

Plus en détail

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. La stratégie marketing

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. La stratégie marketing STRATEGIES MARKETING Licence 3 2010-2011 La stratégie marketing Professeur : Alain Debenedetti Alain.debenedetti@univ-mlv.fr Plan 1. Introduction 2. Segmentation 3. Ciblage 4. Positionnement Objectif de

Plus en détail

Concevoir des supply chains résilientes

Concevoir des supply chains résilientes Concevoir des supply chains résilientes Karine Evrard Samuel CERAG UMR 5820 Université de Grenoble, France Définition de la résilience appliquée aux supply chains La résilience est la capacité à revenir

Plus en détail

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009 Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature Période : d avril à septembre 2009 Stagiaire: Mira-Bai SIMON MUCIÑO Master II Gestion de l Environnement

Plus en détail

Annexe B. Liste des tableaux disponibles en ligne. L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185

Annexe B. Liste des tableaux disponibles en ligne. L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185 Annexe B Liste des tableaux disponibles en ligne L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185 Annexe B : Liste des tableaux disponibles en ligne Annexe B Liste

Plus en détail

L audit énergétique Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY

L audit énergétique Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY Un audit énergétique = analyse d un bâtiment du point de vue énergétique. - Isolation - Ventilation & étanchéité - Chauffage et eau chaude

Plus en détail

Intégration régionale et croissance:

Intégration régionale et croissance: Introduction Intégration régionale et croissance: Le cas de l Afrique Centrale DAGBA Xavier et BARICAKO Joseph 11 octobre 2013 Par DAGBA Xavier et BARICAKO Joseph AEC 2013 1 / 16 Plan Introduction Contexte

Plus en détail

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière Etude évaluant les dépenses de l assurance maladie et l intérêt pour le patient de l utilisation des tiges de distraction rachidienne à contrôle magnétique externe (Tige Magec TM ) dans la chirurgie de

Plus en détail

R, VISUALISATION ET APPRENTISSAGE

R, VISUALISATION ET APPRENTISSAGE R, VISUALISATION ET APPRENTISSAGE ANALYSE DE COMPORTEMENTS TOURISTIQUES À PARTIR DE DONNÉES PHOTOGRAPHIQUES GÉOTAGGÉES B.Branchet G.Chareyron J.Da-Rugna 2 PRÉSENTATION Bérengère Branchet Gaël Chareyron

Plus en détail

Les familles québécoises face au dilemme de conciliation famille-travail. travail: la place des services de garde

Les familles québécoises face au dilemme de conciliation famille-travail. travail: la place des services de garde Les familles québécoises face au dilemme de conciliation famille-travail travail: la place des services de garde Lauriane Robert INRS-UCS, le 24 mai 2007 Contexte: un monde en évolution La sphère familiale

Plus en détail

Accidentalité à Vélo et Exposition au Risque (AVER)

Accidentalité à Vélo et Exposition au Risque (AVER) Accidentalité à Vélo et Exposition au Risque (AVER) GERI vélo 4 Décembre 2012 Stéphanie Blaizot, Emmanuelle Amoros, Mouloud Haddak (IFSTTAR-UMRESTTE) Francis Papon (IFSTTAR-DEST) Contexte du vélo Son usage

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale Les freins et les réticences à la nonprescription médicamenteuse en consultation de médecine générale Enquête qualitative par focus-groups de médecins généralistes francs-comtois Anne Stoessel - François

Plus en détail

Evolution de la population

Evolution de la population Evolution de la population Le modèle démographique Évolutions 01. Contexte et problématique 02. Évolution des agents 03. Évolution des couples et des ménages 04. Résultats et perspectives Partie 1 Contexte

Plus en détail

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Marie Hélène Chomienne PLRS 2011 Université d Ottawa IRHM 4E COLLOQUE INTERNATIONAL DES PROGRAMMES LOCAUX ET RÉGIONAUX DE LA SANTÉ (PLRS) 27

Plus en détail

marque employeur : la perception devient réalité

marque employeur : la perception devient réalité marque employeur : la perception devient réalité Résultats partiels de l étude Randstad Awards 2009 Veuillez noter que cette présentation vous est transmise à titre informatif. Ce document reste la propriété

Plus en détail

Etude CAPTIC «ENQUÊTE VIH : CONNAISSANCE DE L ACTION DE PREVENTION DU TRAITEMENT SUR LA TRANSMISSION ET IMPACT SUR LE COMPORTEMENT»

Etude CAPTIC «ENQUÊTE VIH : CONNAISSANCE DE L ACTION DE PREVENTION DU TRAITEMENT SUR LA TRANSMISSION ET IMPACT SUR LE COMPORTEMENT» Etude CAPTIC «ENQUÊTE VIH : CONNAISSANCE DE L ACTION DE PREVENTION DU TRAITEMENT SUR LA TRANSMISSION ET IMPACT SUR LE COMPORTEMENT» Pr Elisabeth BOUVET Groupe «Prévention sexuelle» COREVIH Île-de-France

Plus en détail

ACTES. Colloque européen "L égalité femmes hommes et la loi : deux ans d études d impact"

ACTES. Colloque européen L égalité femmes hommes et la loi : deux ans d études d impact Mardi 30 septembre 2014, Assemblée nationale, salle Lamartine ACTES Colloque européen "L égalité femmes hommes et la loi : deux ans d études d impact" Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des

Plus en détail

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Formulation du problème Cueillette et analyse de données Conception

Plus en détail

Introduction de la table-ronde n 2 Quels sont les acteurs de la mesure de qualité de service, quelle démarche choisir?

Introduction de la table-ronde n 2 Quels sont les acteurs de la mesure de qualité de service, quelle démarche choisir? Introduction de la table-ronde n 2 Quels sont les acteurs de la mesure de qualité de service, quelle démarche choisir? Présentation de M. Jean-François LE BIHAN Consultant principal, EuroReg, Luxembourg

Plus en détail

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Rochat Guy* *Laboratoires Biologie du sol et Sol & végétation, Institut de Biologie, Université de Neuchâtel

Plus en détail

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Forum PSLA - 6 mars 2014 Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Karin Zürcher, Claudia Véron Chargées de projet CIPRET-Vaud Ligues de la santé Un

Plus en détail

La régression logistique. Par Sonia NEJI et Anne-Hélène JIGOREL

La régression logistique. Par Sonia NEJI et Anne-Hélène JIGOREL La régression logistique Par Sonia NEJI et Anne-Hélène JIGOREL Introduction La régression logistique s applique au cas où: Y est qualitative à 2 modalités Xk qualitatives ou quantitatives Le plus souvent

Plus en détail

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) -

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) - Dominique Ferrieux - Université Paul Valéry - Montpellier III Master de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( /) - Deuxième partie : Plans :

Plus en détail