IAE Master 2 Gestion de Portefeuille Année Feuille 3 Pricing et couverture Modèles discret

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IAE Master 2 Gestion de Portefeuille Année 2011 2012. Feuille 3 Pricing et couverture Modèles discret"

Transcription

1 Université de Paris Est Créteil Mathématiques financières IAE Master 2 Gestion de Portefeuille Année Le problème des partis 1 Feuille 3 Pricing et couverture Modèles discret Le chevalier de Meré, philosophe et homme du monde s intéressant aux jeux de hasard, proposa durant l été 1654, le problème suivant à Blaise Pascal ( ), connu comme le second problème du chevalier de Méré ou problème des partis : «Deux joueurs (disons Primus et Secundus) engagent chacun 32 pistoles dans un jeu de pile ou face ; empochera les 64 pistoles celui d entre eux qui, le premier, aura obtenu trois succès, consécutifs ou non. Ils jouent une première manche, Primus gagne ; ils sont à ce moment obligés de se séparer, la partie ne sera jamais terminée. Comment partager équitablement l enjeu entre eux?» Correction en TD. 2. On considère un marché à une période comprenant 2 actifs. Le premier est appelé actif sans risque et son processus de prix est noté S 0. Le deuxième est appelé actif à risque et son prcessus de prix est noté S. La date du début de la période est t = 0 et la date de fin est t = T. L évolution de l actif sans risque est donnée par la relation St 0 = (1 + R) t/t, R > 0. L actif à risque peut prendre quant à lui plusieurs valeurs à la date T : P{S T = S k } = p k, k {1,..., M}, où M 2 est un entier et où les S k sont notés dans l ordre croissant. Un straddle de maturité T est un actif contingent dont le flux (payoff) à la date T est { h(st ) = S(T ) K si S T > K où K > 0. h(s T ) = K S(T ) si S T < K, (a) Qu est-ce que l hypothèse d absence d opportunité d arbitrage (A.O.A.) implique sur les valeurs de R et S k, k = 1,..., M? En supposant les {S k } rangés dans l ordre croissant S 1 S M, l A.O.A. implique que nécessairement S 1 S 0 (1 + R) S M. En effet dans le cas contraire, par exemple, S 0 (1 + R) < S 1, la stratégie suivante : long du sous-jacent S au prix S 0, puis short de S 0 0-coupon conduit à un portefeuille en date T de valeur S 1 (1 + R)S 0. C est donc une stratégie d arbitrage. De même, si S 0 (1 + R) > S M, la stratégie : short S et long 0-coupon pour un montant S 0 fournit un arbitrage. (b) Quelles conditions doit satisfaire un portefeuille constitué des deux actifs de façon à reproduire le payoff du straddle? Est-il toujours possible de trouver un tel portefeuille? 1. In Les probabilités, Albert Jacquard, Que sais-je?, P.U.F.. 1

2 Soit x la quantité d actifs risqué et y la quantié d actif sans rique dans le portefeuille à t = 0. Soit V 0 la valeur du portefeuille à t = 0, soit V 0 = xs 0 + y. Toute stratégie (x, y) de réplication doit satisfaire les relations : V T = xs k + y(1 + R) = h(s k ) = (S k K) + + (K S k ) +, 1 k M. D où M relations et 2 inconnues (x, y). Pour M = 2, on peut toujours trouver une et une seule solution. Ce n est pas toujours possible de trouver une solution (x, y) à ce problème dès que M 3. En raisonnant uniquement sur les deux premières relations, on obtient x = (h(s 2 ) h(s 1 ))/(S 2 S 1 ), c.-à-d. le taux de variation de la fonction h entre S 1 et S 2 (le delta!). Cette quantité doit rester la même si l on raisonne sur d autres lignes du système (S 3 et S 4, S M 1 et S M, etc). Or le payoff ici à pour taux de variation +1 à droite de K et 1 à gauche de K. Pour obtenir une unique solution x il faut alors que toutes les valeurs possibles de S à l échéance soit du même côté de K : soit S k K pour tout k, soit S k K pour tout k. Dans le premier cas, la solution est x = 1 et y = K/(1 + R). Dans le dernier cas, la solution est x = 1 et y = K/(1 + R). Mais hormis ces cas particuliers, en général, il n y a pas de solution. (c) Que signifie-t-on par «probabilité risque neutre» associé à l évènement {S T = S k }? Cette quantité est noté q k. Quelles sont les propriétés de q k, k = 1,..., M? On appelle probabilités risque-neutre tout jeu de probabilités {q k } attaché aux scénarii {S T = S k } pour lequel l actif risqué actualisé est une martingale, c.-à-d. que q k = P{S T = S k } pour tout k = 1,..., M et ( ) E(S T ) = q 1 S q M S M = (1 + R)S 0. (0 q i 1 et q q M = 1). (d) Exprimer le prix à t = 0 de l option de flux h(s T ) en t = T en fonction des q k et de R. En théorie de pricing risque-neutre, le prix de l option de payoff h est la moyenne pondérée par les probabilités risque-neutre et actualisée du payoff à l échéance, soit V 0 = R Eh(S T ) = 1 ( ) q 1 h(s 1 ) + + q M h(s M ). 1 + R (e) Montrer que le straddle peut être répliqué en utilisant une option de Call et une option de Put. On remarque qu en effet h(s T ) = (S T K) + + (K S T ) +, c.-à-d. que le payoff à la maturité vaut la somme du payoff d un Call et du payoff d un Put de même prix d exercice K. Pour répliquer l option, il suffit donc de répliquer un Call et un Put de même prix d exercice. 2

3 (f) En utilisant la relation de parité Call/Put, montrer que le straddle peut être répliqué en utilisant une option de Call et les deux actifs du marché. La relation de parité s écrit dans le contexte présent : Call Put = S 0 K/(1 + R). En effet, (S T K) + (K S T ) + = S T K, en prenant l espérance, on obtient E(S T K) + E(K S T ) + = E(S T ) K. En utilisant la relation ( ) (voir question c)) et en divisant par 1 + R, on obtient la relation cherchée. Le prix de l option straddle peut donc s exprimer uniquement en fonction du Call et du sous-jacent : V 0 = Eh(S T )/(1 + R) = Call + Put = 2 Call S 0 + K/(1 + R). Le straddle peut donc être répliqué en vendant deux Call de même prix d exercice, achetant une unité d actif risqué et plaçant une quantité K au taux 1 + R. On suppose dans la suite que M = 2, S(0) = 100, S 1 = 95, S 2 = 105, R = 0.03 et K = 99. (g) Les conditions d A.O.A. sont-elles vérifiées? On vérifie (h) Trouver dans ce cas un portefeuille répliquant le straddle et donner la valeur à t = 0 du straddle. En utilisant les résultats de la question (b), on obtient et x = (h(s 2 ) h(s 1 ))/(S 2 S 1 ) = (6 4)/(10) = 0.2, y = h(s 2) x S R = ( )/(1.03) = 15/1.03 = Pour déterminer le prix de l option, on peut utiliser la formule de réplication : V 0 = xs 0 + y = /1.03 = (i) Un investisseur estime la valeur du straddle par l espérance sous la probabilité historique (p k, k = 1, 2) de son payoff. Montrer comment, en prenant contact avec l investisseur, on peut construire une stratégie d arbitrage. (j) Exprimer le prix du straddle en fonction de q 1 et q 2. Comparer la valeur obtenue avec celle de la question (h). On peut calculer le prix V 0 en utilisant la formule de la question (d) : V 0 = (q q 2 6)/(1 + R), 3

4 où les probabilités q k, k = 1, 2 sont les probabilités risque-neutre. On les calcule en résolvant le système : q 1 95+q = 103 (relation ( )), q 1 +q 2 = 1. Il vient q 1 = 0.2, q 2 = 0.8. On obtient donc le prix V 0 = ( )/(1.03) = On vérifie que l on obtient bien le même prix. 3. On considère les trois exemples suivants de marchés à une période. Dans les trois cas, l actif sans risque S 0 est le même (taux r = 1/9 11%). Les marchés 1 et 2 ont chacun un actif risqué, noté S 1, et le marché 3 possède deux actifs risqués, notés S 1 et S 2. On considère les trois marchés indépendemment les uns des autres. Marché 1 Marché 2 Marché 3 60/9 5 60/9 40/9 20/3 20/3 40/ / /9 40/9 30/9 80/9 1 10/9 1 10/9 1 10/9 (a) Pour les marchés 1 et 2, trouvez une probabilité risque-neutre, c.-à-d. celle pour laquelle la valeur actualisée moyenne de l actif risqué vaut S 0 = 5. Marché 1 On cherche p telle que p 20 + (1 p) = (1 + r) S 0 = 50/9. On en tire p = 1/2. Marché 2 On cherche (p, q, r) telles que { 20/3 p + 40/9 q + 30/9 r = 50/9, p + q + r = 1. Il existe une infinité de solutions (p, q, r) possibles. Elles s expriment en fonction de r comme p = r 2, q = 1 2 3r 2. Avec la contrainte 0 p, q, r 1. Dans les deux cas, le modèle est libre d arbitrage mais non complet (pas unicité). 4

5 (b) Existe-t-il une telle probabilité pour le marché 3 (c.-à-d. pour laquelle la valeur actualisée moyenne des actifs risqués S 1 et S 2 vaut respectivement S 1 0 = 5 et S 2 0 = 10)? Dans le cas contraire, on dit qu il y a opportunité d arbitrage. Est-ce le cas pour le marché 3 et si oui, pouvez-vous trouver une opportunité d arbitrage? On cherche (p, q, r) telles que 60/9 p + 60/9 q + 40/9 r = 50/9, 40/3 p + 80/9 q + 80/9 r = 100/9, p + q + r = 1. Le système admet une unique solution (p, q, r) = (1/2, 0, 1/2). Le système est libre d arbitrage et complet. 4. On se place dans un modèle binomial dont les paramètres sont s = 8 (le spot), u = 2, d = 1/2 et r = 1/4. On étudie un put américain d échéance N = 3 et de prix d exercice K = 9. (a) Calculer le processus de valeur théorique du put. (b) Calculer le plus petit et le plus grand temps d arrêt où il est optimal pour l acheteur d exercer le put américain. Combien y-a-t-il en tout de temps d arrêt? (c) Sans faire les calculs numériques, expliquer la stratégie de couverture du vendeur du put américain. Pas traité en cours cette année. 5. On considère un marché à deux périodes, dans lequel sont négociés : un actif sans risque rapportant un taux r = 5% et un actif risqué dont le prix S t évolue selon l arbre suivant : S0 S1 S2 (a) Quels sont les quatre scénarios possibles de l évolution de l actif risqué sur les deux périodes? 80 Les quatres scénarios sont uu := {S 0 = 100, S 1 = 110, S 2 = 120}, ud := {S 0 = 100, S 1 = 110, S 2 = 105}, du := {S 0 = 100, S 1 = 90, S 2 = 105} et dd := {S 0 = 100, S 1 = 90, S 2 = 80}. (b) Soit p 1, p 2, p 3, p 4 les probabilités des quatre scénarios. Exprimer E(S 2 S 1 = 110) et E(S 2 S 1 = 90) en fonction des p i. 5

6 Calculons tout d abord P (S 1 = 100) et P (S 1 = 90). Une application directe du cours donne P (S 1 = 110) = P (S 1 = 110, S 2 = 120) + P (S 1 = 110, S 2 = 105) De même, on a = P (uu) + P (ud) = p 1 + p 2. P (S 1 = 90) = p 3 + p 4. Revenons à la question, par définition de l espérance conditionnelle, on a E(S 2 S 1 = 110) = 120 P (S 2 = 120 S 1 = 110)+105 P (S 2 = 105 S 1 = 110). Or, par définition de la probabilité conditionnelle, on a P (S 2 = 120 S 1 = 110) = P (S 2 = 120, S 1 = 110) P (S 1 = 110) De même, on obtient Bilan : P (S 2 = 105 S 1 = 110) = P (S 2 = 105, S 1 = 110) P (S 1 = 105) E(S 2 S 1 = 110) = 120 Le même raisonnement donne E(S 2 S 1 = 90) = 105 p 1 p p 1 + p 2 p 1 + p 2 p 3 p p 3 + p 4 p 3 + p 4 = p 1 p 1 + p 2. = p 2 p 1 + p 2. (c) Ce modèle est-il sans arbitrage? Si oui donner les probabilités risque-neutres. Ce modèle est-il complet? On peut chercher à déterminer des probabilités risque-neutre, c.-à-d.un jeu de probabilités p 1, p 2, p 3, p 4 pour lesquelles l actif risqué actualisé est une martingale, c.-à-d.telles que E(S 1 ) = (1+r) S 0 (une équation), E(S 2 S 1 ) = (1+r) S 1 (2 équations). Il reste l équation p 1 + p 2 + p 3 + p 4 = 1. Ce qui en fait 4 au total. Les 3 premières s écrivent 110 (p 1 + p 2 ) + 90 (p 3 + p 4 ) = 100 (1 + r) p 1 p = 110 (1 + r) p 1 + p 2 p 1 + p 2 p 3 p = 90 (1 + r). p 3 + p 4 p 3 + p 4 En multipliant par (p 1 + p 2 ) la 2eme et par p 3 + p 4 la 3eme, on obtient le système linéaire suivant de 4 équations à 4 inconnues : 110 p p p p 4 = 105, 4.5 p p 2 = 0, 10.5 p p 4 = 0, p 1 + p 2 + p 3 + p 4 = 1. 6

7 On en tire les solutions p 1 = 0.525, p 2 = 0.225, p 3 = 0.145, p 4 = Il existe un unique jeu de probabilités : le marché est donc libre d arbitrage (par l existence) et complet (par l unicité). Pour la suite, on prendra les probabilités suivantes : p 1 = 0.525, p 2 = 0.225, p 3 = 0.145, p 4 = (d) Déterminer le prix à l instant t = 0 : d un put européen de prix d exercice 110, qui arrive à échéance à la fin de la deuxième période ; On calcule, sous la probabilité risque-neutre, E(Z)/(1+r) 2 où Z = (110 S 2 ) +. On obtient E(Z)/(1 + r) 2 = (5(p 2 + p 3 ) + 30p 4 )/(1 + r) d un call américain de prix d exercice 105, qui arrive à échéance à la fin de la deuxième période. De même, on pose Y = (S 2 105) +. Le prix demandé est la moyenne actualisée sous proba risque neutre de Y, soit (e) On considère l option dont le payoff est E(Y )/(1 + r) 2 = 15p 1 /(1 + r) H = (S 2 S 1 ) + + (S 1 S 0 ) +. Déterminer la stratégie de réplication de cette option à l instant t = 0. C est typiquement une option trajectoire dépendante (sa valeur à l échéance dépend de la trajectoire du sous-jacent et pas seulement de sa valeur à l échéance (cas vanille)). D un point de vue de l acheteur, cela correspondrait à un besoin de couverture face à une hausse constante du sous-jacent. On note V t la valeur de l option à la date t. Notons toutefois que celleci peut dépendre de la trajectoire suivie par le sous-jacent. Par exemple, V 2 = H en S 2 = 105 peut prendre deux valeurs selon les événements ud ou du : V 2 = 10 sur ud et V 2 = 15 sur du. Calculons les stratégies de proche en proche en commençant par l avantdernière date t = 1. S 1 = 110 : Ici la valeur V 1 = E(H S 1 = 110)/(1 + r) = (20 p p 2 )/(1 + r), soit V 1 = On cherche aussi une stratégie d allocation (x, y) telle que V 1 = xs 1 + y, et { x y(1 + r) = 20 x y (1 + r) = 10 On trouve x = = 2/3 et y = V 1 x 110 =

8 S 1 = 90 : On a V 1 = E(H S 1 = 90)/(1 + r) = 15 p 3 /(1 + r) = Le même raisonnement donne x = 0.6 et y = V 1 x 90 = S 1 = 100 : On cherche (x, y) tel que V 0 = x y = E(H)/(1 + r) 2 = (20 p p p 3 )/(1+r 2 ) = Le même raisonnement que plus haut donne (cf. aussi Lecture 3, p.29) x = = 0.503, y = V x =

Probabilités III Introduction à l évaluation d options

Probabilités III Introduction à l évaluation d options Probabilités III Introduction à l évaluation d options Jacques Printems Promotion 2012 2013 1 Modèle à temps discret 2 Introduction aux modèles en temps continu Limite du modèle binomial lorsque N + Un

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

Dérivés Financiers Options

Dérivés Financiers Options Stratégies à base d options Dérivés Financiers Options 1) Supposons que vous vendiez un put avec un prix d exercice de 40 et une date d expiration dans 3 mois. Le prix actuel de l action est 41 et le contrat

Plus en détail

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 Master IMEA Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o Corrigé exercices8et9 8. On considère un modèle Cox-Ross-Rubinstein de marché (B,S) à trois étapes. On suppose que S = C et que les facteurs

Plus en détail

Les mathématiques de la finance Université d été de Sourdun Olivier Bardou olivier.bardou@gdfsuez.com 28 août 2012 De quoi allons nous parler? des principales hypothèses de modélisation des marchés, des

Plus en détail

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés Théorie Financière 8P 8. Produits dit dérivés déié Objectifsdelasession session 1. Définir les produits dérivés (forward, futures et options (calls et puts) 2. Analyser les flux financiers terminaux 3.

Plus en détail

Le modèle de Black et Scholes

Le modèle de Black et Scholes Le modèle de Black et Scholes Alexandre Popier février 21 1 Introduction : exemple très simple de modèle financier On considère un marché avec une seule action cotée, sur une période donnée T. Dans un

Plus en détail

I. Introduction. 1. Objectifs. 2. Les options. a. Présentation du problème.

I. Introduction. 1. Objectifs. 2. Les options. a. Présentation du problème. I. Introduction. 1. Objectifs. Le but de ces quelques séances est d introduire les outils mathématiques, plus précisément ceux de nature probabiliste, qui interviennent dans les modèles financiers ; nous

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Introduction à la finance quantitative présenté par N. Champagnat IECL et INRIA

Introduction à la finance quantitative présenté par N. Champagnat IECL et INRIA Introduction à la finance quantitative présenté par N. Champagnat IECL et INRIA Contents 1 Introduction aux marchés financiers 2 1.1 Rôle des marchés financiers......................... 2 1.2 Les différents

Plus en détail

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options Université de Lorraine Modélisation Stochastique Master 2 IMOI 2014-2015 TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options 1 Les options Le but de ce

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

QUESTIONS D ENTRETIENS EN FINANCE DE MARCHE

QUESTIONS D ENTRETIENS EN FINANCE DE MARCHE QUESTIONS D ENTRETIENS EN FINANCE DE MARCHE Le présent document est un recueil de questions, la plupart techniques, posées à des candidats généralement jeunes diplômés, issus d école d ingénieurs, de commerce

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

Théorie Financière 2. Valeur actuelle Evaluation d obligations

Théorie Financière 2. Valeur actuelle Evaluation d obligations Théorie Financière 2. Valeur actuelle Evaluation d obligations Objectifs de la session. Comprendre les calculs de Valeur Actuelle (VA, Present Value, PV) Formule générale, facteur d actualisation (discount

Plus en détail

TRAVAIL D ETUDE ET DE RECHERCHE. Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines

TRAVAIL D ETUDE ET DE RECHERCHE. Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Ensimag - 2éme année Mai 2010 TRAVAIL D ETUDE ET DE RECHERCHE Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Anne-Victoire AURIAULT 1/48 2/48 Cadre de l Étude Cette étude a été

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

Prix et couverture d une option d achat

Prix et couverture d une option d achat Chapitre 1 Prix et couverture d une option d achat Dans cette première leçon, on explique comment on peut calculer le prix d un contrat d option en évaluant celui d un portefeuille de couverture de cette

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Produits structurés. Sacha Duparc, Développement & Trading Produits Structurés 20.12.2013

Produits structurés. Sacha Duparc, Développement & Trading Produits Structurés 20.12.2013 Produits structurés Sacha Duparc, Développement & Trading Produits Structurés 20.12.2013 Importance du marché des produits structurés en Suisse Les produits structurés constituent une catégorie d investissement

Plus en détail

Le call 6 mois strike 35 coûte 6 EUR ; le call 6 mois strike 40 coûte 4 EUR. L action sous-jacente cote 37.50 EUR.

Le call 6 mois strike 35 coûte 6 EUR ; le call 6 mois strike 40 coûte 4 EUR. L action sous-jacente cote 37.50 EUR. Exercice 09/02 #3 Le call 6 mois strike 35 coûte 6 EUR ; le call 6 mois strike 40 coûte 4 EUR. L action sous-jacente cote 37.50 EUR. a) Comment créer un bull spread avec ces calls? b) Quel est le gain,

Plus en détail

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers Pratique des options Grecs et stratégies de trading F. Wellers Plan de la conférence 0 Philosophie et structure du cours 1 Définitions des grecs 2 Propriétés des grecs 3 Qu est ce que la volatilité? 4

Plus en détail

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Université Paris VII - Agrégation de Mathématiques François Delarue) PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Ce texte vise à modéliser de façon simple l évolution d un actif financier à risque, et à introduire,

Plus en détail

Options et Volatilité (introduction)

Options et Volatilité (introduction) SECONDE PARTIE Options et Volatilité (introduction) Avril 2013 Licence Paris Dauphine 2013 SECONDE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting +377 92 16 55 65 philippe.giordan@kblmonaco.com

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Corrigé des exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3

Plus en détail

Qu est-ce-qu un Warrant?

Qu est-ce-qu un Warrant? Qu est-ce-qu un Warrant? L epargne est investi dans une multitude d instruments financiers Comptes d epargne Titres Conditionnel= le detenteur à un droit Inconditionnel= le detenteur a une obligation Obligations

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Finance, Navier-Stokes, et la calibration

Finance, Navier-Stokes, et la calibration Finance, Navier-Stokes, et la calibration non linéarités en finance 1 1 www.crimere.com/blog Avril 2013 Lignes directrices Non-linéarités en Finance 1 Non-linéarités en Finance Les équations de Fokker-Planck

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

MARTINGALES POUR LA FINANCE

MARTINGALES POUR LA FINANCE MARTINGALES POUR LA FINANCE une introduction aux mathématiques financières Christophe Giraud Cours et Exercices corrigés. Table des matières I Le Cours 7 0 Introduction 8 0.1 Les produits dérivés...............................

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Commencer à trader les options FX Guide WHS FX options Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Affinez votre style de trading et vos perspectives de

Plus en détail

Éléments de calcul actuariel

Éléments de calcul actuariel Éléments de calcul actuariel Master Gestion de Portefeuille ESA Paris XII Jacques Printems printems@univ-paris2.fr 3 novembre 27 Valeur-temps de l argent Deux types de décisions duales l une de l autre

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/60 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction Futures et Forwards

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

Note:... Q1 :... Q2 :... Q3 :... Q4 :... Bonus :... Total :...

Note:... Q1 :... Q2 :... Q3 :... Q4 :... Bonus :... Total :... FACUL S HAUS US COMMRCIALS L'UNIVRSI LAUSANN Professeurs :. Andrei C. Bobtcheff Matière : Principes généraux de finance Session : té Informations générales: o ocumentation autorisée. o Calculatrices autorisées

Plus en détail

INTRODUCTION INTRODUCTION

INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION Les options sont des actifs financiers conditionnels qui donnent le droit mais pas l'obligation d'effectuer des transactions sur des actifs supports. Leur intérêt réside dans

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Exercices 23 juillet 2014 Probabilités conditionnelles Loi binomiale Équiprobabilité et variable aléatoire Exercice 1 Une urne contient 5 boules indiscernables, 3 rouges et 2 vertes. On tire au hasard

Plus en détail

Capital économique en assurance vie : utilisation des «replicating portfolios»

Capital économique en assurance vie : utilisation des «replicating portfolios» Capital économique en assurance vie : utilisation des «replicating portfolios» Anne LARPIN, CFO SL France Stéphane CAMON, CRO SL France 1 Executive summary Le bouleversement de la réglementation financière

Plus en détail

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan hapitre 14 ours à terme et futures Plan Différences entre contrat à terme et contrat de future Fonction économique des marchés de futures Rôle des spéculateurs Futures de matières premières Relation entre

Plus en détail

Options exotiques. April 18, 2000

Options exotiques. April 18, 2000 Options exotiques Nicole El Karoui, Monique Jeanblanc April 18, 2000 1 Introduction Les options exotiques sont des produits complexes, qui constituent un marché d une réelle importance depuis les années

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme

Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Introduction Les forwards et futures sont des engagements à acheter ou vendre un actif à une date future donnée,

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Value at Risk. CNAM GFN 206 Gestion d actifs et des risques. Grégory Taillard. 27 février & 13 mars 20061

Value at Risk. CNAM GFN 206 Gestion d actifs et des risques. Grégory Taillard. 27 février & 13 mars 20061 Value at Risk 27 février & 13 mars 20061 CNAM Gréory Taillard CNAM Master Finance de marché et estion de capitaux 2 Value at Risk Biblioraphie Jorion, Philippe, «Value at Risk: The New Benchmark for Manain

Plus en détail

Estimation du coût de l incessibilité des BSA

Estimation du coût de l incessibilité des BSA Estimation du coût de l incessibilité des BSA Jean-Michel Moinade Oddo Corporate Finance 22 Juin 2012 Incessibilité des BSA Pas de méthode académique reconnue Plusieurs méthodes «pratiques», dont une usuelle

Plus en détail

Résumé... 9... 10... 10... 10

Résumé... 9... 10... 10... 10 Bibliographie 1 Table des matières Table des matières.................................... 3 Résumé............................................ 9........................................ 10........................................

Plus en détail

LES OPTIONS DE CHANGE DE SECONDE GÉNÉRATION : UN APERÇU

LES OPTIONS DE CHANGE DE SECONDE GÉNÉRATION : UN APERÇU LES OPTIONS DE CHANGE DE SECONDE GÉNÉRATION : UN APERÇU En forte croissance depuis le début des années quatre-vingt, le marché des options sur devises s est enrichi, au début des années quatre-vingt-dix,

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

/ / / / www.warrants.commerzbank.com / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

/ / / / www.warrants.commerzbank.com / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / warrants cb www.warrants.commerzbank.com sommaire commerzbank securities la première option sur le marché des warrants... 3 les warrants sont-ils faits pour moi?... 4 pourquoi acheter les warrants de commerzbank

Plus en détail

Calcul Stochastique pour la finance. Romuald ELIE

Calcul Stochastique pour la finance. Romuald ELIE Calcul Stochastique pour la finance Romuald ELIE 2 Nota : Ces notes de cours sont librement inspirées de différentes manuels, polycopiés, notes de cours ou ouvrages. Citons en particulier ceux de Francis

Plus en détail

Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés

Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés Cours de Licence 2 Année 07/08 1 Espaces de probabilité Exercice 1.1 (Une inégalité). Montrer que P (A B) min(p (A), P (B)) Exercice 1.2 (Alphabet). On a un

Plus en détail

Petite introduction aux mathématiques des dérivés financiers (notes de cours, version provisoire)

Petite introduction aux mathématiques des dérivés financiers (notes de cours, version provisoire) Petite introduction aux mathématiques des dérivés financiers notes de cours, version provisoire Michel Miniconi Département de Mathématiques Laboratoire Jean-Alexandre Dieudonné Université de Nice Sophia-Antipolis

Plus en détail

Contribution sur le thème relatif au point de vue et au rôle des actuaires vis-à-vis des nouvelles normes comptables

Contribution sur le thème relatif au point de vue et au rôle des actuaires vis-à-vis des nouvelles normes comptables Valorisation du risque IARD et nouvelles normes comptables Mathieu Gatumel et Guillaume Gorge Axa Group Risk Management 9 avenue de Messine 75008 Paris Tel. : +33 1 56 43 78 27 Fax : +33 1 56 43 78 70

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Terminale S Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Exercice : (solution Une compagnie d assurance automobile fait un bilan des frais d intervention, parmi ses dossiers d accidents de la circulation.

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Introduction à la théorie des options financières

Introduction à la théorie des options financières Introduction à la théorie des options financières Christophe Chorro (christophe.chorro@gmail.com) ESC REIMS Le 16 Janvier 2008 hristophe Chorro (christophe.chorro@gmail.com) (ESC REIMS) Théorie des options

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille (33 points) Monsieur X est un gérant de fonds obligataire qui a repris la responsabilité de gestion du portefeuille obligataire

Plus en détail

Méthodes de la gestion indicielle

Méthodes de la gestion indicielle Méthodes de la gestion indicielle La gestion répliquante : Ce type de gestion indicielle peut être mis en œuvre par trois manières, soit par une réplication pure, une réplication synthétique, ou une réplication

Plus en détail

table des matières PARtie i introduction Notations courantes... XXIII Les auteurs... XXV Avant-propos... XXVII Remerciements...

table des matières PARtie i introduction Notations courantes... XXIII Les auteurs... XXV Avant-propos... XXVII Remerciements... table des matières Notations courantes............................................................... XXIII Les auteurs......................................................................... XXV Avant-propos.......................................................................

Plus en détail

La tarification d options

La tarification d options La tarification d options Proposition pour une approche déterministe Pierre Bernhard 1 Stéphane Thiery 2 Marc Deschamps 3 Nous proposons ici une théorie de la tarification d options sur la base d un modèle

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

Economie de l Incertain et des Incitations

Economie de l Incertain et des Incitations Economie de l Incertain et des Incitations CHAPITRE 2 Eléments de théorie des jeux en information symétrique et asymétrique Equilibres Bayesiens - Université de Tours - M1 AGE - Arnold Chassagnon - Automne

Plus en détail

Introduction aux Mathématiques Financières. Ecole Centrale Paris. Lionel Gabet, Frédéric Abergel, Ioane Muni Toke

Introduction aux Mathématiques Financières. Ecole Centrale Paris. Lionel Gabet, Frédéric Abergel, Ioane Muni Toke Introduction aux Mathématiques Financières Ecole Centrale Paris Deuxième année, S3 Lionel Gabet, Frédéric Abergel, Ioane Muni Toke Version 2010 Introduction aux mathématiques financières 2 Table des matières

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail

GUIDE DES WARRANTS. Donnez du levier à votre portefeuille!

GUIDE DES WARRANTS. Donnez du levier à votre portefeuille! GUIDE DES WARRANTS Donnez du levier à votre portefeuille! Instrument dérivé au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Produits non garantis en capital à effet de levier EN SAVOIR PLUS? www.listedproducts.cib.bnpparibas.be

Plus en détail

Processus Stochastiques

Processus Stochastiques Processus Stochastiques Olivier Scaillet University of Geneva and Swiss Finance Institute Outline 1 Introduction 2 Chaînes de Markov 3 Application en assurance 4 Application en nance Processus Stochastique

Plus en détail

Options et Swap sur intérêt

Options et Swap sur intérêt Options et Swap sur intérêt Risk Management - TP 3-1 - Exercice1 : choix de deux options J ai décidé d utiliser le site Swissquote pour cette recherche. Toutefois j ai préféré prendre des warrants (certificats

Plus en détail

Calculs de probabilités

Calculs de probabilités Calculs de probabilités Mathématiques Générales B Université de Genève Sylvain Sardy 13 mars 2008 1. Définitions et notations 1 L origine des probabilités est l analyse de jeux de hasard, tels que pile

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

CGB Contrats à terme sur obligations du gouvernement. OGB Options sur contrats à terme sur obligations du gouvernement

CGB Contrats à terme sur obligations du gouvernement. OGB Options sur contrats à terme sur obligations du gouvernement CGZ Contrats à terme sur obligations du gouvernement du Canada de deux ans CGF Contrats à terme sur obligations du gouvernement du Canada de cinq ans CGB Contrats à terme sur obligations du gouvernement

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER Epargne et emprunt Calcul actuariel Plan du cours Préambule : la contrainte budgétaire intertemporelle et le calcul actuariel I II III Demandes d épargne

Plus en détail

Commentaires. Michael Narayan. Les taux de change à terme

Commentaires. Michael Narayan. Les taux de change à terme Commentaires Michael Narayan L étude de Levin, Mc Manus et Watt est un intéressant exercice théorique qui vise à extraire l information contenue dans les prix des options sur contrats à terme sur le dollar

Plus en détail

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12 Probabilités. I - Rappel : trois exemples. Exemple 1 : Dans une classe de 25 élèves, il y a 16 filles. Tous les élèves sont blonds ou bruns. Parmi les filles, 6 sont blondes. Parmi les garçons, 3 sont

Plus en détail

ERRATA ET AJOUTS. ( t) 2 s2 dt (4.7) Chapitre 2, p. 64, l équation se lit comme suit : Taux effectif = 1+

ERRATA ET AJOUTS. ( t) 2 s2 dt (4.7) Chapitre 2, p. 64, l équation se lit comme suit : Taux effectif = 1+ ERRATA ET AJOUTS Chapitre, p. 64, l équation se lit comme suit : 008, Taux effectif = 1+ 0 0816 =, Chapitre 3, p. 84, l équation se lit comme suit : 0, 075 1 000 C = = 37, 50$ Chapitre 4, p. 108, note

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emétteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI INVESTIR

Plus en détail

Warrants. Les warrants sont-ils faits pour vous? Réussir avec les warrants ne s improvise pas. Passez de la théorie à la pratique dès à présent!

Warrants. Les warrants sont-ils faits pour vous? Réussir avec les warrants ne s improvise pas. Passez de la théorie à la pratique dès à présent! Warrants Les warrants sont-ils faits pour vous? Réussir avec les warrants ne s improvise pas. Passez de la théorie à la pratique dès à présent! Unexpected viewpoints. Radical thinking. Inspiration.* *

Plus en détail

Licence MASS 2000-2001. (Re-)Mise à niveau en Probabilités. Feuilles de 1 à 7

Licence MASS 2000-2001. (Re-)Mise à niveau en Probabilités. Feuilles de 1 à 7 Feuilles de 1 à 7 Ces feuilles avec 25 exercices et quelques rappels historiques furent distribuées à des étudiants de troisième année, dans le cadre d un cours intensif sur deux semaines, en début d année,

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Introduction aux marchés financiers. Les options Définitions et stratégies

Introduction aux marchés financiers. Les options Définitions et stratégies Introduction aux marchés financiers Les options Définitions et stratégies Table des matières 1. INTRODUCTION 1 2. DÉFINITIONS 2.1 Qu est-ce qu une option? 1 2.2 Qu est-ce qu une option d achat? 2 2.3 Qu

Plus en détail

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes.

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes. Plan Intérêts 1 Intérêts 2 3 4 5 6 7 Retour au menu général Intérêts On place un capital C 0 à intérêts simples de t% par an : chaque année une somme fixe s ajoute au capital ; cette somme est calculée

Plus en détail

Brochure d'information sur les options

Brochure d'information sur les options Brochure d'information sur les options Introduction La présente brochure explique succinctement le fonctionnement des options et se penche sur les risques éventuels liés au négoce d options. Le glossaire

Plus en détail