Rapport d activités 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activités 2010"

Transcription

1 d activités 2010 CPIE LOGNE ET GRAND-LIEU Centre d animation en pays de Logne 8, rue Sainte radégonde Corcoué-sur-Logne Tél:

2 Moral Présentation CPIE Activités 2010 Financier Une dynamique interne et externe d Orientations moral ll en va ainsi pour tout être ou structure vivante : aux phases et aux dynamiques ascendantes succèdent des moments de palier où questionnement et incertitudes apparaissent. Ces moments de doutes ne sont pas confortables et peuvent même être démobilisateurs si collectivement on ne trouve pas la ressource pour les affronter et créer un nouveau chemin année charnière Une vie après le chantier, sans Bocage Environnement. Nous avons vécu au CAPL, labellisé CPIE, de ces moments là ces dernières années, et notamment en La fin du chantier d insertion fin 2009 a eu des répercussions sur l année Mis en place en mai 1992 il rythmait le quotidien, créait une ambiance et une animation, sans compter l équilibre financier de l association auquel il contribuait. Il était pour nous, dans un fonctionnement que nous revendiquions, l affichage et le garant dans le volet social du CAPL, de la place que chaque individu devrait pourvoir trouver dans une société plus juste et plus humaine. Ceci posé, sans candeur ni naïveté excessive. Nous revendiquions alors l appellation de compagnons pour les personnes accueillies sur le chantier... Le Conseil d Administration a cru pouvoir transformer la section Bocage Environnement en entreprise d insertion. Devant l accroissement de l offre, marchande et non marchande, dans ce secteur d activité, les obligations de mise en concurrence exacerbées pour les marchés publics et les budgets des donneurs d ordre qui se restreignent, nous n avons pas souhaité continuer la démarche et prendre le risque de mettre en péril l équilibre financier du reste de l association. Les conséquences humaines de l arrêt de BE ont été le départ de Loïc Baudry, présent au CAPL dans différentes fonctions depuis 1979 et le départ de Bertrand Chiffoleau, ancien encadrant de chantier qui avait basculé sur l étude de faisabilité de cette évolution de BE vers une entreprise d insertion. Je souhaite ici saluer l engagement de Loïc Baudry d abord comme administrateur au CAPL, puis comme salarié encadrant de chantier, puis dans la création de la section BE. Un départ concerté sous forme d'ateliers. Suite au constat de divergences sur la gestion, mais aussi sur les orientations à donner à l association, le Conseil d Administration du CAPL et Olivier Narioo directeur de la structure, ont décidé de cesser leur collaboration. Ceci s'est fait d un commun accord, sous la forme d une rupture conventionnelle. Olivier Narioo, lors de cette négociation s était engagé à mener à son terme les Ateliers du Développement Durable du Territoire, ce qu il a fait, et je souhaitais l en remercier. Cette 5ème édition des ADDT (Ateliers du Développement Durable et des Territoires) a eu lieu le 23 septembre 2010 à St Philbert de Grand Lieu sur le thème «accompagner la gouvernance des territoires». Portée par l Union Régionale des CPIE et préparée plus particulièrement par notre CPIE cette journée a donné lieu à une collaboration étroite avec l inter réseau des Conseils de Développements des Pays de la Loire et a réuni plus de 80 personnes venant de toute la région. A partir d expériences conduites par différentes structures, les participants ont travaillé sur les conditions nécessaires à une gouvernance réussie telles que l engagement, la formation, la coopération et la prise de décision collective. Les actes issus de ces ADDT sont disponibles au CAPL. Une nécessaire et salutaire mobilisation. Dans le moment important et délicat du départ d un directeur et de la suite à y donner, je d activités

3 souhaitais ici souligner la mobilisation des administrateurs. Souhaitant ne rien éluder nous nous sommes même, en Conseil d'administration, interrogés sur l intérêt de poursuivre ou non l aventure débutée en Après avoir répondu de façon claire par l affirmative, nous avons décidé de rencontrer nos principaux partenaires pour échanger avec eux sur l intérêt et le sens de nos actions pour le territoire. Nous avons ainsi rencontré l Etat via la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, des élus et des techniciens du Conseil Régional, du Conseil Général, de la Communauté de Communes de la Loire Atlantique Méridionale, de la Commune de Corcoué sur Logne, du Syndicat de Pays Grand Lieu Machecoul et Logne, du Syndicat du Bassin Versant Grand Lieu, Logne et Boulogne, de la Société Nationale de la Protection de la Nature (SNPN) etc... Confortés lors de ces rencontres, sur la pertinence de nos actions pour le territoire et pour ses habitants nous avons entamé et conclu les démarches de recrutement de notre nouveau directeur avec l aide de personnalités extérieures à l association, que je souhaite remercier. Nous accueillons donc depuis la fin de l année 2010 Florian Cadorel à qui nous souhaitons une bonne intégration et beaucoup de satisfaction dans son travail. Notre fort ancrage territorial, notre volonté de participer à un développement local cohérent, harmonieux et pérenne, nous poussent à être réactifs, à acquérir les compétences nécessaires, à clarifier et affirmer nos domaines de compétences et d intervention pour répondre aux besoins et sollicitations de notre territoire*. Souhaits Nous souhaitons ainsi réaffirmer nos domaines d interventions historiques : l'éducation à la citoyenneté, l'éducation à l'environnement et au développement durable. Nous souhaitons également être imaginatifs, constructifs, qu il s agisse de la construction d échanges internationaux, de la réalisation de chantiers de jeunes volontaires, de l accompagnement des collectivités sur la constitution, la préservation et la gestion d espaces naturels de proximité. L'accompagnement des collectivités dans la gestion des déchets : intervention dans les écoles, participation à la formation de guides composteurs... Nous accompagnons également le Syndicat de Bassin Versant dans sa politique de réduction de l utilisation des produits phytosanitaires auprès des communes par des actions grands public, jardins, conférences... Nous souhaitons évidemment rester aussi imaginatifs avec la KARA- DO, cette caravane itinérante qui sillonnera nos communes. Appropriée jusque dans sa décoration et son aménagement elle sera un lieu de ralliement pour les jeunes, mais aussi potentiellement un lieu d expression culturelle et de rencontre. Nous souhaitons avant tout être ouverts aux habitants de notre pays à travers les «sorties découvertes» qui sur des thèmes très divers, se déroulant tout au long de l année, fidélisent déjà et permettent par une approche scientifique, culturelle et ludique des rencontres conviviales et de bons moments passés ensemble. Nous pensons enfin, bénéficiant en cela d'un site aménagé remarquable : la Maison de l'eau et des Paysages, ré-explorer le champ culturel toujours en lien avec les autres initiatives et volontés locales. Notre association, avec ses bénévoles, administrateurs, salariés, stagiaires, jeunes volontaires... souhaite placer l année 2011 sous les auspices d un Centre Permanent d'initiatives pour l'environnement où l'environnement se décline sous toutes ses facettes : environnement naturel certes mais encore environnement social, culturel et humain où chacun ait sa place et puisse s'épanouir. *(prioritairement sur le Bassin Versant de Grand Lieu Logne Boulogne et Ognon ainsi que les communes du Pays de Grand-Lieu, Machecoul et Logne) d activités

4 Moral Présentation CPIE Activités 2010 Financier Une dynamique interne et externe d Orientations Présentation du CPIE Logne et MISSION ET TERRITOIRE D INTERVENTION Le Centre d'animation en Pays de Logne, labellisé Centre Permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) Logne et Grand- Lieu est une association loi 1901 qui s'offre d'accompagner le développement local milieu rural, depuis en L'association a réaffirmé ses valeurs et objectifs lors de sa labellisation en 2006 : participer au développement durable d'un territoire militer pour une gestion humaniste de l'environnement développer une citoyenneté active et favoriser des comportements responsables par la sensibilisation, l'éducation et la formation être un médiateur et un assembleur de compétences avec l'ensemble des acteurs du territoire participer activement au réseau Union Nationale et Union Régionale des CPIE UN LABEL Grand-Lieu Le territoire d action du CPIE : bassin versant de Grand- Lieu et canton de Machecoul Les Centres Permanents d Initiatives pour l Environnement ont été créés il y a 35 ans sous l égide des ministères de l environnement, de l éducation nationale, de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports et de l agriculture. Les CPIE sont constitués d associations qui agissent en faveur du développement durable dans les domaines de l éducation à l environnement et de l accompagnement des projets de territoire. Un réseau national (UNCPIE) : 80 associations, reconnue d utilité publique Un réseau régional (URCPIE Pays de la Loire) : 6 associations au service de projets d envergure régionale. d activités

5 UN SITE un Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) «les P'tits Loups», appartenant à la Commune de Corcoué sur Logne, des bâtiments de formation comprenant une véranda, un centre de documentation, des salles pédagogiques et une salle de réunion. Le CPIE accueille notamment un Club-Nature animé par la Cicadelle. la MEP (Maison de l'eau et des Paysages), réplique au 1/5ème d'un bassin-versant sur 5000 m² le Point Accueil Jeunes en bord de Logne une Caravane (Karado), support d'information et de sensibilisation et futur outil de proximité à destination d'un public jeunes, avec notamment un projet intégré de radio locale un bâtiment administratif accueillant bénévoles et salariés DES MISSIONS L'association gère et coordonne aussi : 2 sites périscolaires (Touvois et Corcoué s/logne), 1 PEL (Plan Educatif Local) sur 4 communes (La Limouzinière, Touvois, St Colomban et Corcoué s/logne), - 1 programme pédagogique sur l eau à destination de public scolaire: les chemins de l eau UNE EQUIPE DE BENEVOLES ET DE SALARIES L'association est composée d'un Conseil d'administration (12 membres), de plus de 200 adhérents et de 9 Equivalents Temps Pleins (salariés). Elle accueille en son sein trois sections : Cotis l'egail (randonnée), La Ligne (histoire) et La Sève qui Monte (jardinage). L'association accueille régulièrement des stagiaires et assure ainsi un rôle de formation professionnelle. AGREMENTS Agrément Jeunesse, Education populaire - Ministère jeunesse et sports Agrément Protection de la nature Préfecture Agrément Formation continue Reconnue d'utilité publique Plus d informations : d activités

6 d activités Moral Présentation CPIE Activités 2010 Financier Une dynamique interne et externe d Orientations AU MENU Le tour de 2010 en quelques chiffres Education à la Citoyenneté, à l'environnement et au Développement Durable Education à l'environnement Animation Enfance Animation Jeunesse Accompagnement du territoire Bocage environnement LE TOUR DE 2010 EN QUELQUES CHIFFRES 225 enfants (163 familles) accueillis sur les deux périscolaires (Touvois et Corcoué sur Logne), tout au long de l'année, soit plus de heures d'activités élèves sensibilisés à l'environnement sur la MEP, les Jardins Filtrants, dans les écoles ou sur des sites communaux, plus de 10 thématiques abordées (déchets, vie dans l'eau, rivières, biodiversité, etc.) 134 enfants accueillis au «P'tits Loups» pendant les vacances scolaires, soit 1485 journées d'activités de loisirs (29 semaines) 1 Chantier de Jeunes Bénévoles, soit 187 journées bénévoles et 220 lisses de châtaignier posées autour de 2 mares d'intérêt faunistique et floristique 1 diagnostic écologique et socio-économique sur le Bocage Humide des Cailleries (St Colomban), pour 1 projet de RNR 927 personnes, la plupart habitant le territoire ont participé aux 19 sorties découverte sur 11 communes, plus de 500 personnes ont participé aux 4 Rand'Eau organisées conjointement avec le Syndicat de Bassin-Versant de Grand-Lieu 2 stagiaires BPJEPS, 3 stagiaires BAFA, 1 stagiaire CAP Petite Enfance, 1 stagiaire Licence Pro Education à l'environnement, 1 stagiaire en Master Environnement ont été accueillis, encadrés et formés. d activités

7 EDUCATION A LA CITOYENNETE, A L ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Valeurs et orientations communes issues du projet associatif : Considérer l'enfant et le jeune comme une personne à part entière, ayant une identité propre. Permettre aux enfants et aux jeunes de s'épanouir et de se développer pleinement jusqu'à l'âge adulte, pour qu'ils deviennent les citoyens de demain. Accompagner l'apprentissage du vivre ensemble, de la responsabilité, de l'autonomie et une attitude éco responsable. Prendre part à la formation des encadrants de l'animation (actuels et futurs) en lien avec les principes de l'education Populaire. EDUCATION A L ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Coordinateur : Antoine Orcil La Maison de l Eau et des Paysages est devenu un acteur reconnu et soutenu par de nombreux partenaires dans la mise en place de programmes pédagogiques principalement en direction des scolaires sur le thème de l éducation à l environnement pour un développement durable et plus spécifiquement sur le thème de la ressource en eau. Une convention avec le Syndicat de bassin versant de Grand Lieu permet ainsi d offrir aux 170 établissements scolaires des 46 communes du Syndicat la possibilité d accéder à des animations pédagogiques en éducation à l environnement réalisée par le CPIE Logne et Grand-Lieu. En 2010, il y a eu 1100 demi journées supplémentaires (par rapport à 2009). On retrouve donc des chiffres comparables à 2007 en terme de demi journées enfants. Les animations ont lieu dans quatre espaces assez également répartis : Sur le site de la Maison de l Eau et des Paysages Dans les écoles (animation sur les déchets principalement) Sur le site des Jardins Filtrants (en complément de la Maison de l eau et des Paysages) Sur des sites naturels requérant un repérage préalable : A Corcoué sur Logne (Mare, sentier de l oisillière) A proximité des écoles (Pont St Martin, St Philbert de Grand Lieu, Rocheservière ) Entretien du site de la MEP La Maison de l eau et des Paysages a été entretenue en 2010 en partie par le Chantier collectif d insertion puis uniquement par Louisette Chouteau, embauchée pour pallier l arrêt du Chantier au sein du CPIE. La commission technique s est réunie en début d année mais n a pas été activée. Les peintures des maisons ont été annulées pour cause de météo défavorable. Les huisseries ont été entièrement démontées puis repeintes en intérieur par Louisette. La question de l entretien demeure fondamentale pour la pérennisation du site d accueil que constitue la Maison de l Eau et des Paysages. d activités

8 Syndicat du Bassin Versant de Grand Lieu Principal partenaire du CPIE depuis de nombreuses années le SBVGL a renouvelé son souhait de travailler avec le CPIE à travers une nouvelle convention pour 2010 et En 2010 le volume d animation a dépassé les prévisions initiales. Communautés de communes Les communautés de communes, qui ont la compétence déchets, peuvent faire appel à des prestataires pour intervenir auprès des établissements scolaires dans le but de sensibiliser les élèves à une meilleure gestion des déchets. Elles peuvent bénéficier d aides financières de la part d éco-emballages. Depuis plusieurs années, le CPIE sollicite les communautés de communes du territoire et revendique une éducation aux déchets à travers un projet pédagogique bien spécifique, inspiré en partie des valeurs du réseau Ecole et Nature qui a depuis longtemps travaillé et réfléchi sur le sujet et les méthodes pédagogiques adaptées. Loire Atlantique Méridionale En 2010, une nouvelle convention a été signée entre la CCLAM et le CPIE pour intervenir au sein des établissements scolaires en En 2010, le CPIE est intervenu auprès des établissements suivants : Legé : Collège St Anne Legé : Ecole Notre Dame Canton de Machecoul En 2009, le remplacement tardif de la technicienne responsable du projet d éducation a entraîné une absence de collaboration. En 2010, le projet de partenariat a été bien anticipé et nous avons pu reprendre une collaboration efficace. En début d année scolaire, la Communauté de Communes adresse à tous les établissements scolaires un courrier avec des propositions d activités liées au thème des déchets : Visites de sites techniques, spectacles ou interventions à l école d associations : Les écoles renvoient leur réponse en précisant si elles souhaitent travailler avec une association et si oui laquelle. Elles ont le choix entre Toubitri et le CPIE. En 2010, le CPIE est intervenu auprès des établissements suivants : St Cyr en Retz : école Ste Julitte St Même le Tenu : école St Louis St Mars de Coutais : école Delaroche St Etienne de mer morte : Ecole Ste Marie Machecoul : Ecole J-Y Cousteau Ce projet s est enrichi de l expérimentation menée sur le thème des Déchets d Equipements Electrique et Electronique (D3E), dans le cadre de la convention avec le réseau Ecole et nature. d activités

9 Grand Lieu En 2010, le CPIE a été sollicité par un établissement scolaire (Ecole Jean Rostand) de la Communauté de Communes de Grand Lieu. L école a pu obtenir l aide de la CCGL. Afin de favoriser un projet global de territoire, le CPIE a écrit à deux reprises au Président de la CCGL, qui pour l'instant n'a pas répondu à nos sollicitations. Vallée de Clisson La Communauté de Communes de la Vallée de Clisson travaille déjà en partenariat avec La Cicadelle pour intervenir dans les établissements scolaires avec les élèves de Cycle 2 et 3. L école maternelle St Exupéry de La Planche a sollicité une aide spécifique pour travailler avec le CPIE (1 classe de 29 PS/MS). De plus dans le cadre de l expérimentation D3E, la collectivité a été informée de notre intervention au Lycée Charles Péguy de Gorges. Les nouveaux projets 2010 Pont St Martin _ le site des Prés Moreau La commune de Pont St Martin a sollicité le CPIE pour mettre en œuvre, avec les deux écoles, de la commune un projet d éducation à l environnement en lien étroit avec le site des prés moreau. Une partie des animations est entrée dans le cadre de la convention avec le Syndicat du Bassin Versant de Grand Lieu : Les animations sur l eau proposées dans le document «Les Chemins de l Eau». Une autre partie des animations, celles qui ont nécessité de la conception spécifique aux objectifs de la commune et des enseignants, a été prise en charge par la commune. Expérimentation D3E Le réseau national Ecole et Nature a lancé en 2010 un appel à projet auprès des 23 formateurs «Rouletaboule» nationaux pour mettre en œuvre des projets expérimentaux sur le thème des Déchets d Equipements Electriques et Electroniques (D3E). Cet appel à projet est soutenu par l éco-organisme «ecosystème». Le CPIE a proposé 2 projets qui ont été menés par Steeve Boumier, stagiaire en licence professionnelle «éducation à l environnement». Bilan d activité Grand public: Rand eau et week-end au bord de l eau Pour la troisième année, le SBVGL et le CPIE se sont associés pour mettre en œuvre les Rand eau. Les Rand eau invitent à cheminer le long de la rivière pour découvrir ses richesses naturelles, les activités humaines qui s y développent et le patrimoine qui l entoure. Elles sont commentées par des acteurs locaux (agriculteurs, techniciens, associations...). Au cours de l année, 4 Rand Eau ont été organisées dont 3 programmées lors du festival de l eau. La première Rand Eau s est déroulée le 7 avril 2010 à Bouaye. Elle s intégrait dans la semaine du développement durable de la commune dont le thème était «agissons localement pour la biodiversité». Environ 90 personnes ont participé à cette randonnée commentée. Cette Rand eau a été organisée avec la participation de la Société Nationale de Protection de la Nature (Réserve Naturelle Nationale du Lac de Grand- Lieu), la Randonnée boscéenne, et le Conseil Général de Loire- Atlantique. Les 3 Rand Eau suivantes, intégrées au programme du festival de l eau. Le Festival du Bassin Versant de Grand Lieu. Un Week-end au bord de l'eau. La première édition s est déroulée à Rocheservière les samedi 5 juin et dimanche 6 juin Elle est organisée par le SBVGL avec de nombreux partenaires : CAUE 85, Association de pêche locale «la Tanche de la Boulogne», Office du Tourisme du canton de Rocheservière, Conseil Général de Vendée, Association du Patrimoine de Rocheservière, Commune de Rocheservière, CPIE Logne et Grand-Lieu, Club de Canoë Kayak de la Boulogne, les Jardiniers de France, la CREPEPP et la Fédération de la pêche de Vendée. d activités

10 EDUCATION A LA CITOYENNETE ANIMATIONS ENFANCE Directrice : Iraceme Gonçalves Accueils périscolaires Intentions éducatives L accueil périscolaire doit favoriser l épanouissement personnel de l enfant, son ouverture sur les autres, le respect mutuel et l apprentissage de la vie en collectivité. Le projet pédagogique s articule autour de 4 besoins fondamentaux de l enfant : LE BESOIN DE TRANQUILLITE ET DE REPERES LES BESOINS NUTRITIONNELS LE BESOIN DE JEUX ET DE DECOUVERTE LE BESOIN D ECHANGE ET D EXPRESSION Les Moyens - Des espaces spécifiques (coin repos, coin cuisine, coin jeux, jardin extérieur) sont aménagés pour permettre à l enfant de trouver ses repères et être plus disponible et sensible à son entourage. C est lui permettre d évoluer dans un univers apaisant, réconfortant pour commencer ou finir sa journée d écolier. - En lui offrant un petit-déjeuner et un goûter variés et équilibrés on favorisera sa croissance et on lui fournira l énergie dont il a besoin à son âge. - En mettant à sa disposition des jeux individuels et collectifs, en animant des petits ateliers créatifs et culturels, on contribuera à l éveil de sa curiosité. Accueil Périscolaire Corcoué sur Logne L équipe d animation L équipe est composée de : Une directrice BAFD Une Animatrice BAFA Deux animatrices CAP Petite Enfance Pour l année 2010, des changements dans l équipe d animation ont apporté une dynamique à l équipe déjà existante. L arrivée en avril de Priscillia et en novembre de Muriel a permis de retravailler sur un projet d animation. Pour l année scolaire 2010/2011, nous avons décidé de travailler sur le jeu. En effet après discussion, nous avons eu la même réflexion : les enfants ne savent pas «jouer» aux jeux de société et même inventer des jeux pour jouer en groupe. Inscriptions Pour l année 2009 : 97 enfants (66 familles) Pour l année 2010 : 127 enfants (87 familles) Moyenne de fréquentation pour l année 2010 : le matin : 28 le soir : 39 Avec l ouverture de deux classes à l école de l Odyssée, nous avons observé une augmentation de 80% sur la tranche d age des plus petits et une baisse de 10% chez les plus grands. Accueil périscolaire de Touvois Inscriptions Pour l année 2009 : 78 enfants (52 familles) Pour l année 2010 : 98 enfants (76 familles) d activités

11 Accueil de Loisirs «les P tits Loups» L accueil de loisirs des P tits Loups, fonctionne depuis de nombreuses années avec un projet pédagogique mis en place par la directrice et un projet d animation pensé avec l équipe d animation. Cette année et suite à la réécriture du projet associatif fait par les bénévoles et administrateurs du CAPL, l équipe d animation a elle aussi travaillé sur le projet pédagogique et les projets d animations. Quatre points ont émergé de ce travail : Les activités : L activité, au-delà de sa dimension occupationnelle, est un outil favorable au développement de l enfant. Au travers de différentes formes d activités, nous pouvons l aider à construire son identité, sa personnalité et l accompagner dans son développement moteur ; ceci en prenant en compte les capacités de chacun. Une variété d activités est proposée aux enfants (activités manuelles, sportives, culturelles, grands jeux etc.) autour de thèmes déterminés au préalable lors des réunions de préparation entre animateurs, en accord avec le projet éducatif et pédagogique de la structure. Accompagner l enfant vers l autonomie et la socialisation. Impliquer l enfant dans une dynamique citoyenne en s ouvrant au monde et à ses réalités Favoriser la tolérance, l expression de la solidarité et la reconnaissance de la diversité. On note 20% d augmentation des effectifs pour l année Comme le montrent les chiffres cette hausse est due à un été et surtout un mois de juillet complet. Vacances de février du 15 au 26 février 2010 : 37 enfants, ont participé aux deux semaines d activités Vacances d avril du 6 au 17 avril 2010 : 35 enfants inscrits sur les deux semaines d activités. Vacances d été du 5 juillet au 27 août : - 19 semaines d activités proposées aux enfants de 3 à 11 ans. 8 semaines pour les 3/6 ans, 5 semaines pour les 7/ 11ans, 3 semaines pour les 7/9 ans et 3 semaines pour les 9/12 ans. - Neuf animateurs saisonniers et trois stagiaires ont assuré la préparation des activités à partir du mois de février et ont ensuite encadré les enfants durant l été. - Une semaine en partenariat avec l Animation Ado Intercommunale avec un séjour de cinq jours en Bretagne, à L Ile aux pies près de Redon, avec au programme : Via Ferrata, course d orientation et canoë. Sept jeunes ont participé au séjour. Vacances d octobre : 17 enfants inscrits pour 5 jours d activités autour du jeu de société et des grands jeux de plein air. d activités

12 ANIMATIONS JEUNESSE Coordinateur : Emmanuel Gagneux Animation Ados Intercommunale (I2A) Description de l action L animation ados intercommunale, c est : - un lieu d accueil, d écoute et d information - un foyer ouvert à tous les jeunes de 11 à 17 ans pour leurs temps libre, pour les loisirs, pour réaliser des projets. - des activités, des sorties et des camps - des manifestations culturelles.. Bilan Nous constatons une influence grandissante des jeunes ans sur les activités et une régularité dans la présence de ce public. Nous vérifions aussi que dès l âge de 10 ans, les jeunes ne fréquentent plus les centres de loisirs et se retrouvent pendant les vacances scolaire sans structures éducatives en accueil et en animation. Il est nécessaire de s interroger sur la place des préados dans les communes et quel accueil éducatif nous leurs proposons. Nous devons prendre en compte l inquiétude de certains parents sur l exigence de qualité et de sécurité optimale durant l encadrement des animations notamment l accueil sur les locaux et sur la qualification et la formation des animateurs. La démarche d autonomisation doit se faire progressivement, l apprentissage de la liberté et l aptitude à faire des choix devant s acquérir petit à petit. Les jeunes ont besoin d une relation régulière avec l animateur, relation basée sur l écoute et le dialogue. La participation des jeunes reste importante sur les animations proposées cet été (219 jeunes). Cela représente environ un tiers des jeunes de 11/18 ans sur les 4 communes. Le public féminin représente un tiers du nombre total des jeunes participants cet été et ce malgré une équipe d animation exclusivement masculine. L équipe a apprécié l ambiance au CAPL et la relation avec l équipe d animation du CLSH. Très bon partenariat avec le foyer des jeunes de Legé, avec l OIS sur le raid itougo et aussi avec les structures jeunesse Nord et Sud Loire pour les olympiades préados. d activités

13 Programme Européen JEUNESSE EN ACTION (PEJA) Action 1 - Jeunesse pour l Europe 1.1 Echange de Jeunes Préambule. Une des orientations du projet associatif est l accompagnement de projet (15/25ans). A ce titre Le centre d Animation participe à un comité d attribution d aide financière aux initiatives jeunes (Delta en Pays de Machecoul Grand-Lieu et Logne). Dans ce cadre, le CPIE Logne et Grand-Lieu organise et anime des échanges européens et des chantiers jeunes depuis vingt ans. Présentation du projet. En 2008, un ancien animateur formé par le CPIE LOGNE ET GRAND-LIEU est revenu solliciter l accompagnement de l association, pour mettre en œuvre un projet à long terme, autour de la rénovation d un village abandonné en Galice (Saumede), avec comme vocation d offrir de nouveaux espaces de résidence artistiques (musique et arts plastiques) en appui sur une vie rurale redynamisée par ce projet. En 2010, l association, face à la sollicitation des jeunes, les a mis en contact avec cet animateur, qui sollicitant l avis de la Mairie d A bola, a reçu un avis favorable de celle-ci et une mission d accompagnement de l échange, qui a eu lieu du 19 au 30 juillet 2010 sur la commune galicienne. 12 jeunes âgés de 15 à 17 ans habitant sur le territoire de la Loire-Atlantique Méridionale se sont donc rendus en Galice sous la responsabilité de deux animateurs du CPIE. Ils ont été accueillis par les jeunes galiciens et ont participé à des activités de découverte du territoire et d'échange de points de vue sur l'europe. Suites : le CAPL/CPIE Logne et Grand-Lieu et la commune de Corcoué sur Logne accueilleront du 20 AU 30 juillet 2011, les jeunes galiciens sur le site du CPIE! LE PROJET EDUCATIF LOCAL «ENFADOL» Depuis avril 2003, les communes de Touvois, La Limouzinière, Corcoué sur Logne et St Colomban.se sont engagées dans un Projet Educatif Local. Ce projet de coéducation est le volet éducatif du développement durable. (Faire vivre nos communes rurales et leur donner une cohérence de développement). Ce projet se déroule sur 3 années. MISSIONS DU P.E.L. Mobiliser et renforcer le lien entre les différents acteurs et partenaires concernés par l éducation des enfants et des jeunes : communaux et intercommunaux. Mettre en cohérence les différents temps de vie des enfants et des jeunes en respectant les rythmes chrono biologiques, et les capacités de récupération dans une perspective d aménagement global du temps sur la journée, la semaine, l année. Harmoniser les projets éducatifs sur les différents temps des enfants et des jeunes. LE FONCTIONNEMENT ET LES PARTENAIRES Le fonctionnement : 1 comité de pilotage rassemble les partenaires financiers institutionnels, les élus des communes et les acteurs enfance jeunesse des communes (écoles et associations), 1 commission de suivi rassemble les élus référents des 4 communes, les administrateurs référents de la structure pilote et le coordinateur. Cette rencontre a pour objet de centraliser les projets menés sur les communes et de préparer le comité de pilotage, des commissions communales rassemblent tous les acteurs enfance et jeunesse d une commune, concernés ou intéressés par l ordre du jour, définis par l élu référent et le coordinateur. La commune convoque ou invite les différents acteurs. Rappel des orientations prioritaires des actions 1) le développement des capacités d expression orale et écrite et de la lecture des enfants et des jeunes, 2) l apprentissage du civisme et de la citoyenneté, 3) l information des jeunes et leur participation à l élaboration de projet, 4) l association des parents au projet et l aide à la fonction parentale, 5) le développement des articulations entre les CLSH et les clubs de jeunes. (11.14 ans) 6) la participation à l accompagnement éducatif sur le temps périscolaire, en partenariat avec les écoles et les collèges. Les partenaires : Partenaires contractuels : la Commune (ou l intercommunalité), la Préfecture (Politique de la Ville), la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports, l Inspection Académique, la Direction Régionale des Affaires Culturelles, le Conseil Général. Partenaires institutionnels: peuvent également être associés la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales, la Caisse d Allocations Familiales, l Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l Egalité des Chances, la Mutualité Sociale Agricole Partenaires locaux : Les équipes éducatives des établissements scolaires, les associations locales, les parents, les enfants, les jeunes et tout autre partenaire éducatif. d activités

14 Festival jeune public intercommunal : «les arts du cirque» Exemples d actions en 2010 Description de l action Les trois accueils de loisirs des communes du Pel «Enfadol» organisent un «festival jeunes public» comprenant une journée de formation pour les animateurs, des ateliers de pratiques artistiques dans chaque structure et une manifestation culturelle intercommunale avec des animations et un spectacle (hors temps scolaire). Ce projet est ouvert aux accueils de loisirs du pays Grand lieu, Machecoul et Logne. Bilan Cette première édition s est centrée sur la marionnette et le jonglage. Elle s est adjointe la participation de 3 compagnies professionnelles : l Atelier 44 (Cordemais-44), les Frères Lepropre (Nantes-44), et la Cie du Montreur (Chaussan-69) Avec une journée de formation réunissant une douzaine de professionnels (sur les techniques de jonglage et de manipulation de marionnettes), 11 séances d ateliers réalisées dans les centres partenaires et près de 400 enfants accueillis le 23 juillet à St Colomban, le projet remplit et dépasse tous ses objectifs. Les partenaires CPIE Logne et Grandlieu - spectacle en retz - ALSH St Colomban - ALSH Corcoué - ALSH la Limouzinière - ALSH Le Bignon (IFAC) - Maison de l Enfance de Legé - Commune de St Colomban A VENIR / Croq'la Scène au Soleil 2011 un temps fort commun, le 29 juillet Ateliers artistiques Le Projet Mettre à disposition des écoles un panel de propositions de modules sur des thèmes très variés sur la base des trois grands axes d apprentissage (voir, faire, penser) Bilan Pour le bon déroulement de cette action, il était important que nous organisions des rencontres régulières entre les directrices des 8 écoles du territoire Enfadol et le coordonnateur du PEL. 438 élèves ont participé aux ateliers artistiques. Formation du personnel intervenant sur les restaurants scolaire et sur la cour. LE TEMPS DU REPAS DE L ENFANT ET LA PAUSE MERIDIENNE Une équipe porteuse de valeurs éducatives auprès des enfants durant le repas au restaurant scolaire et la pause méridienne Saint Colomban - Corcoué sur Logne - Touvois 2010 Description de l action Une fédération d éducation populaire interviendra sur 4 temps dans les restaurants scolaires des quatre communes. Observation, échanges, information et jeux de rôle avec des outils pédagogiques puis évaluation. Un temps de formation intercommunal sur chaque commune (formation itinérante). Bilan Cette formation a permis au personnel des restaurants scolaires de : Mieux appréhender le temps du midi comme un temps éducatif, Enrichir la connaissance du public (besoins et rythmes des enfants), Réfléchir et de mettre en pratique une nouvelle organisation et un autre fonctionnement du temps de midi, Organisation de la formation Organisme de formation : FAL 44 ( Mr Lejeune) Formatrice : Sylvie Douezy Partenaire financier : CNFPT Nombre de participant : Corcoué 7, St Colomban 5, Touvois 6, total : 18 d activités

15 Le chalet des lutins Guide été 2010 enfance et jeunesse Description de l action Réalisation d un guide des animations proposées par les associations enfance et jeunesse des quatre communes à destination des parents, des associations et des élus. Temps de rencontre, d information pour une complémentarité des animations proposées pendant l été Bilan Ce guide a permis : Une communication de meilleure qualité sur l ensemble du territoire. Le développement de loisirs éducatifs complémentaires entre les acteurs Des projets d animations adaptées aux différents publics des communes Favoriser et encourager la dynamique associative communale et intercommunale L émergence de projets entre les acteurs éducatifs du territoire (raid itougo, croq la scène ) Renforcement des compétences psychosociales Objectif opérationnel du C.E.L. poursuivi par cette action Favoriser la relation entre les équipes pédagogiques des collèges et les professionnels du périscolaire et les bénévoles (associations, parents ) Proposer une pédagogie de travail sur la gestion des conflits. Permettre l épanouissement des enfants et des jeunes dans une dynamique d apprentissage de la vie collective et de la citoyenneté Bilan Ce projet s est mené auprès de tous les enfants des classes de 6eme et 5 eme du collège. Il rassemble une dizaine de professeurs, l infirmière, et les animateurs de l APEJ et du CPIE. Au regard des évaluations, ce projet de «vivre ensemble» a : 1. favorisé l expression des élèves (inciter à l expression personnelle) 2. stimulé le sens critique (développer les capacités d analyse à l égard d une problématique) 3. diversifié les modes d expressions (donner au plus grand nombre d enfant la possibilité de s exprimer et de participer 4. permis aux enfants d éprouver les situations pour mieux les analyser ensuite 5. créé une dynamique de partenariat entre les équipes pédagogiques des établissements scolaires et les acteurs éducatifs (extra scolaires) de communes. Description de l action Un espace de rencontre et de jeux entre les parents et les enfants (o/3 ans). Organisé par des bénévoles, c est aussi un temps d animation, d information et de formation. : Bricolage, musique et développement de l enfant, le massage pour bébé Bilan Fréquentation moyenne par séance : 20 personnes sur la période Septembre 2009 Juin 2010 Le spectacle«la fleur et le chardon» suivi d un goûter, a rassemblé une centaine d enfants et adultes dans une ambiance artistique et conviviale. Raconte-moi une histoire Description de l action Sur la commune de la Limouzinière et dans deux écoles (privés et publiques), les retraités bénévoles racontent des histoires aux enfants sur le temps périscolaire. Les thèmes abordés sont : le conte, l histoire de la commune, les vieux métiers et la sensibilisation à l environnement. Pour les bénévoles, cette animation s inscrit dans une démarche de partage du plaisir de la lecture, de l expression orale et de la découverte avec les enfants. d activités

16 ACCOMPAGNEMENT DU TERRITOIRE Chargé de mission : Alexandre Lehoux Objectif général Favoriser une appropriation, par le public et les élus, des zones humides de leur territoire, en vue de leur respect, par la mise en œuvre d un dialogue territorial ACTION 1 Initier une dynamique partagée autour de la conception et de la programmation de la 3ème édition des sorties découvertes sur le territoire du CPIE. Nombre total de participants : 927 Objectifs de l action : En 2010, le CPIE a souhaité élargir le groupe de conception et d animation des sorties découvertes du CPIE afin d associer un maximum de partenaires et d individus dans une perspective de pérennisation et d enrichissement de ces sorties. Le CPIE a été soutenu dans sa démarche par la Direction Régionale de l équipement, de l Agriculture et de l Environnement (DREAL) Le CPIE a inscrit sur la plaquette 2010 le souhait d élargir ce groupe. Le 27 août, une réunion de travail a permis de réunir au sein d une commission du CPIE toutes les bonnes volontés qui souhaitent participer à l élaboration du programme. Ce que cet élargissement entraîne comme conséquences : Un enrichissement de l évaluation des sorties grâce aux regards croisés de différents participants. Une diversité d idées de sorties pour La diversité des personnes entraîne la diversité des idées, qui évoluent au fil des échanges entre concepteurs. Une implication de nouveaux participants dans la future animation des sorties. Cette implication peut être légère ou forte en fonction des motivations de la personne. 19 sorties ont eu lieu : Le nombre moyen de participants est de 48. Cependant, il y a cette année de très fortes disparités (de 3 à 117 participants) De nombreuses sorties ont été mises en œuvre en partenariat étroit avec les communes, dont les élus ont été, non seulement présents, mais surtout parties prenantes. C est le cas de 9 des 19 sorties mises en œuvre avec participation active des élus présents. Le programme 2011 est le résultat direct de l évolution de sa conception. Il y a maintenant une dizaine de personnes qui participent à la conception du programme. Ce dernier est donc plus riche (23 sorties programmées) et plus diversifié. ACTION 2 La mise en œuvre d un dialogue territorial L objectif principal de cette année était la concrétisation des partenariats nés du travail mené depuis 2008, en vue d une valorisation et d une restauration de zones humides sur le d activités

17 territoire. Trois grands projets se sont poursuivis ou concrétisés au cours de cette année, avec pour axe central le rapprochement d acteurs locaux autour de projets de valorisation de zones humides. Le site de Saint Hermelland - Bouaye - : Le chantier de jeunes bénévoles mis en œuvre sur la commune de Bouaye en 2009, par le CPIE, avait permis la restauration d une mare sur la zone de Saint Hermelland, vaste zone humide formée par le lit majeur d un petit ruisseau, le Guignardais. Ce chantier avait permis la mobilisation de nombreux acteurs locaux (la commune de Bouaye, l association des randonneurs de la commune, l antenne locale de Bretagne Vivante), aussi bien sur un accompagnement technique que pédagogique. Afin de poursuivre cette dynamique engagée en 2009, la municipalité de Bouaye a décidé de construire en partenariat avec les associations locales (l association des randonneurs de la commune, l antenne locale de Bretagne Vivante, le CPIE Logne et Grand Lieu) et le Syndicat du Bassin Versant de Grand-Lieu un projet de gestion et de valorisation de l ensemble de la zone humide de Saint Hermeland Cette démarche a permis d aboutir à la programmation du chantier de jeunes bénévoles, en juillet 2011, avec un investissement dès en amont de l action de l ensemble des partenaires. Le «sentier des éoliennes» - Saint Philbert de Bouaine : L action réalisée est l accompagnement d une Communauté de Communes pour la valorisation écologique et pédagogique d une zone humide, située sur le tracé d un sentier d interprétation d un parc éolien. Cette action s est découpée en plusieurs phases : - Prise de contact avec les élus de la communauté de communes. - Visite du site le 23 avril 2010 puis établissement d un diagnostic par le CPIE à la demande des élus. - Mobilisation d un groupement bénévole, le Groupe «Patrimoine» de la commune de Saint Philbert de Bouaine, pour la restauration écologique de cette mare bocagère. Le CPIE assure alors la maîtrise d œuvre de la restauration en lien avec ce groupe sur une demijournée de restauration, le 9 octobre Accompagnement d une municipalité pour la réhabilitation d anciennes lagunes en zone de loisirs (pêche), pédagogique et écologique Saint Colomban : L action a consisté à accompagner la municipalité sur les différentes étapes du projet, qui vise à réhabiliter d anciennes lagunes communales (incluant à proximité un petit boisement et une mare), en un espace voué aux loisirs (pêche, pique-nique, promenade, ) et aux activités pédagogiques (sentier d interprétation, sensibilisation des publics scolaires et de centres de loisirs, ), tout en veillant à favoriser la biodiversité. Le CPIE a veillé à intégrer les aspects sociaux, environnementaux et paysagers à chaque étape de la réhabilitation. Parallèlement, la commune a directement missionné le CPIE en tant que prestataire pour la réalisation du suivi faune-flore sur le site, la réalisation des travaux de débroussaillage, la réalisation de panneaux d accueil du public sur le site. Accompagnement d une municipalité pour la valorisation d une zone humide auprès de la population Pont Saint Martin : L'action de la commune s'est concentrée depuis 2008 sur un site chargé d un patrimoine écologique, paysager et historique remarquable, le site des Prés Moreau. Suite à la constitution d'un plan de gestion et d'un sentier d'interprétation par le bureau d'étude Biotope, l adjoint à l environnement s'est rapproché du CPIE afin de l'accompagner pour mettre en valeur le site auprès de la population locale. Suite à l organisation d une Rand'Eau autour du site le 13 mai 2009, l action s est poursuivie par la mobilisation des deux écoles communales autour d'un vaste projet d'eedd centré sur la découverte du site. Un programme d'intervention a ainsi été mis en place sur l'année scolaire d activités

18 , avec la sensibilisation de près de 450 enfants de la commune, sur environ 30 séquences d animations d une demi-journée ou d une journée complète. ACTION 3 La réalisation d un Chantier de Jeune Bénévoles (CJB) à Saint Colomban Nom du chantier : Chantier de la JUNGLE (Jeunesse Utile à la Nature de Grand Lieu) Édifice ou site : Site des Cailleries sur le bocage de la Lande Protection au titre des monuments historiques ou de l environnement : ZNIEFF Date du chantier : du 15 au 25 août 2010 Quelques données : 187 journées par les jeunes bénévoles 1 journée par des bénévoles adultes (2 x ½ journée) 34 journées par les encadrants pédagogiques et techniques 220 lisses de châtaignier d'une longueur de trois mètres ont été coupées et écorcées 130 lisses ont pu être fixées sur les piquets de châtaignier, permettant d'enclore environ une mare et demie. Actions réalisées L action mise en œuvre lors du chantier est la construction de clôtures en châtaignier autour de deux mares, destinées à protéger celles-ci du piétinement des équins présents dans les prairies attenantes. L intervention technique des jeunes a consisté à : Sélectionner les brins de châtaignier adéquats dans des cépées de châtaignier locales (situées dans un rayon de 15 km autour du site); Assister un sylviculteur local dans la coupe et l'extraction des brins (Mr Grasset, sylviculteur ébéniste à Saint Colomban, et spécialiste dans l'utilisation des bois locaux ); «Préparer» les brins de châtaignier avec notamment une phase d'écorçage Poser les «lisses» ainsi préparées sur des piquets de châtaignier préalablement installés autour des mares sur le site. La pose s'est effectuée de manière traditionnelle, avec l'aide de pointes. Une «valorisation locale» et une portée régionale! Une journée de découverte du chantier a été organisée durant le séjour. Cette journée était destinée aux membres du comité de suivi, groupe de citoyens impliqués dans la gestion du site des Cailleries. Un diagnostic écologique et socio-économique a été élaboré par le CPIE LGL, afin de porter la candidature du site vers sa labellisation en Réserve Naturelle Régionale. Action de préservation d'un espace bocager remarquable Ce chantier s inscrit dans une opération plus globale de préservation de cet espace bocager remarquable avec notamment la mise en œuvre d'une démarche de classement en Réserve Naturelle Régionale. En outre, cette action laisse une véritable «marque» dans le paysage, ces clôtures «habillant» véritablement le site. Cet élément visuel fort pourra être exploité notamment dans le cadre d'un sentier d'interprétation, prévu dans la suite du projet. ACTION 4 Des demi-journées de travaux de restauration sur des zones humides du territoire Elus : 8 Acteurs : 4 associations, 12 bénévoles. Jeunes : 18 Cette démarche a ainsi été prolongée cette année, notamment dans la préparation et le d activités

19 suivi de l action «Chantier de Jeunes Bénévoles». Elle avait pour objet de poursuivre le travail entamé durant l été. Trois jeunes ont répondu présent à cette journée, permettant de finir la clôture de la deuxième mare, avec l aide de l exploitant. Le retour sur site et l échange avec l exploitant apparut alors très intéressant pour les jeunes bénévoles. Nous constatons donc au regard des expériences de cette année une certaine «limite» à la mobilisation ponctuelle de jeunes sur ce type de projet. L intérêt pédagogique et «l aventure humaine» demeurent des points essentiels pour la participation des jeunes au CJB. La remobilisation en petits groupes ne crée pas «l effusion» vécue durant l été. Mais les jeunes manifestent toujours un intérêt très fort pour le suivi du projet. Les actions se sont échelonnées sur l année, avec le temps fort du chantier de jeunes bénévoles du 15 au 25 août Elles sont localisées sur trois communes du Bassin Versant du Lac de Grand Lieu, Bouaye, Saint Colomban et Saint Philbert de Bouaine. AUTRES ACTIONS «Veille» sur plusieurs projets : site des Prés neufs à Machecoul (en procédure de labellisation RNR, participation au comité de pilotage), site des Bataillères à Corcoué sur Logne (accompagnement de la commune pour la rédaction de l appel à projet régional), projet Maison Guerlain (Bouaye) BOCAGE ENVIRONNEMENT L'année 2010 devait permettre l'émergence d'une entreprise d'insertion suite à l'arrêt du chantier d'insertion et dans la perspective de redynamiser la section Bocage Environnement. L'association accompagnée d'un DLA (Dispositif Local d'accompagnement) n'a pas pu faire aboutir ce projet, plusieurs facteurs y ont contribué. un report de chantiers de la part des principaux donneurs d'ordre mise en concurrence par le secteur marchand création d'un chantier d'insertion sur le territoire passage en régie d'une partie des travaux (interventions rivières) Suite à ces constats, il a été décidé de mettre fin à l'activité de Bocage Environnement, ce qui a conduit l'association à procéder au licenciement économique de Loïc Baudry, le seul salarié de cette activité. d activités

20 financier d Orientations Une dynamique interne et externe Financier Activités 2010 Présentation CPIE Moral d activités

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique PROJET PEDAGOGIQUE ANNUEL 2014 C.L.J. police nationale BEZIERS du 01/01/2014 au 31/12/2014 PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL 1) Historique En 2012 les policiers formateurs, moniteurs en activités physiques

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR Organisation pédagogique du séjour de vacances de La Marmotane 2015 DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR I. Descriptif Le séjour de vacances de l association La Marmotane (6 rue de la Fontaine 67 870

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE

CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE SOMMAIRE INTRODUCTION.. page 3 I. LE CONTEXTE...4 II. LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES...5 III. L'ORGANISATION DU CENTRE DE LOISIRS..7 IV. LE RÔLE

Plus en détail

La priorité est donnée à la démarche de projet et non à la simple consommation de loisirs. Le séjour s appuie sur les principes suivant :

La priorité est donnée à la démarche de projet et non à la simple consommation de loisirs. Le séjour s appuie sur les principes suivant : Sommaire 1. Les principes du séjour 2. Présentation du séjour 3. Les objectifs du séjour 4. Les réunions 5. Les relations dans le camp 6. Le rôle de l équipe d animation 7. Les chantiers et actions de

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

Projet éducatif vacances enfants et adolescents

Projet éducatif vacances enfants et adolescents Projet éducatif vacances enfants et adolescents SOMMAIRE 1- Présentation du mouvement 2- Valeurs et finalités 3- Nos objectifs 4- Nos orientations éducatives 5- L équipe d encadrement 6- Les activités

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure!

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! Cette année sera la 12 e Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! édition des Rencontres Sports Nature organisées par la Fédération Française Sports pour Tous. Ce projet, né au sein de la région

Plus en détail

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 L an deux mil quatorze le mardi 09 septembre à 20h30, le Centre Communal d Action Social de la commune d Esnandes, dûment convoqué,

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE PORT CROS : FORT DE L EMINENCE Le mot du directeur Le Fort de l Eminence est le cadre idéal pour découvrir l île de Port-Cros, sa faune et sa flore préservée. Les séjours scolaires peuvent y être organisés

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013 Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée Productions La Châtre le 22 janvier 2013 1- Transport participatif 2 2- Pôle de création «Georges Sound» 3 3- S ouvrir au monde par la Visioconférence

Plus en détail

un droit à défendre Service municipal de l Enfance

un droit à défendre Service municipal de l Enfance Service municipal de l Enfance 4/6 ans 6/1 0 ans 10/14 ans 12/14 ans Vacances pour tous : un droit à défendre Réservations jusqu au 18 Février 2012 au service municipal de l Enfance 10, av. Auguste-Gross

Plus en détail

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans RAID LATHAN 2014 Projet pédagogique Dossier d inscription 13/17 ans Présentation du Raid Lathan 2014 La ville de Longué-Jumelles à travers son service des sports organise son 3ème Raid Jeunes 13/17 ans

Plus en détail

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE Des animations de qualité pour les enfants 10 Allée du Cortil La Vacherie 74230 THÔNES Téléphone : 04 50 63 10 64 Messagerie : ofaq@aliceadsl.com Formations continues

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air Infrastructures hôtelières Infrastructures sportives «Des installations qui rendent vos séjours, stages et séminaires efficaces et agréables.» «Des équipements au top pour optimiser vos projets.» Un hébergement

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE ACCUEILS DE LOISIRS DE LA MJC INTERCOMMUNALE D AY : «Notice d utilisation» Chers parents, Ce courrier a pour but de vous donner les informations principales concernant les Accueils Collectifs de Mineurs

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27. Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.11 Projet pédagogique Périscolaire Le p tit Grimm Accueil de

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017)

DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) Sommaire Préalable : Le Projet Educatif Global, un projet éducatif renouvelé au service du développement, de l épanouissement et de la réussite de

Plus en détail

Suivi Post-Accompagnement DLA 37

Suivi Post-Accompagnement DLA 37 D Indre-et-Loire Suivi Post-Accompagnement DLA 37 STRUCTURE : XXXXX Diagnostic initial effectué le : 15/10/2004 Diagnostic de Suivi post Accompagnement effectué le : 10/04/2007 Etape 1 : Identification

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Projet Etablissement : Années scolaires 2013/2016

Projet Etablissement : Années scolaires 2013/2016 E.R.E.A. Alain Fournier 99 rue des Blanches Fleurs - BP 20190 21205 BEAUNE Tél : 03 80 22 33 21 Fax : 03 80 22 82 86 Courriel : erea21@ac-dijon.fr Académie de Dijon Date de transmission au rectorat Vie

Plus en détail

Écoles maternelles et élémentaires

Écoles maternelles et élémentaires Écoles maternelles et élémentaires Instruction pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire NOR : MENE1430176C circulaire n 2014-184 du 19-12-2014

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen?

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? L'environnement social et psychologique THIERRY QUERE Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? Un enfant à l'école européenne est souvent un enfant qui vit à l'étranger, dans un autre pays

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler)

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1/3 Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1. TITRE DU PROJET : TRICOTON LA VILLE Fiche Action CDDRA 4.4.1 2. DESCRIPTIF DU PROJET : Installation de tricot de rue lors de la Foire aux plants

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

de la Communauté de Communes du Vexin-Thelle Du bilan aux perspectives

de la Communauté de Communes du Vexin-Thelle Du bilan aux perspectives Janvier 2012 ACTION JEUNESSE de la Communauté de Communes du Vexin-Thelle Du bilan aux perspectives Accueils itinérants 15 jeunes Montagny en Vexin : Mercredi 11 janvier : 5 jeunes / Sortie à la Patinoire

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail