THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES"

Transcription

1 «Il ne faut pas que certains citoyens souffrent de la pauvreté, tandis que d autres sont riches, parce que ces deux états sont causes de dissensions.» Platon, V ème siècle avant l an 0. CHAPITRE 10 LE PARTAGE INEGAL DES REVENUS & DU PATRIMOINE DES MENAGES THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES

2 I. LA FORMATION DES REVENUS DES MENAGES A. La répartition primaire des revenus = Répartition de la valeur ajoutée (richesses créées) entre les différents acteurs ayant directement participé à la production Ménages Rémunération du capital Entreprises (profit ou Excédent Brut d Exploitation ) Etat (impôts sur la production) Revenus du travail (salaires) Autofinancement (investissements) Revenus de la propriété (intérêts, dividendes)

3 En France, jusqu en 2008, avant la crise, elle s établissait dans les entreprises (sociétés non financières, qui emploient 55 % des salariés) à environ 80 % de la valeur ajoutée " nette " (celle dont est déduit le coût du renouvellement des équipements usés ou obsolètes). La " bosse " de a résulté du brutal ralentissement de la croissance économique de 1973 : on le croyait temporaire, et les salaires ont continué à progresser comme auparavant. Les années 1980 furent celles des désillusions, marquées par des licenciements massifs qui firent plonger l emploi et ébranlèrent l industrie. La gauche au pouvoir fit le " sale boulot " et fit revenir le partage au niveau de ce qu il était avant la " bosse ". Et depuis, ce partage est stable. Le problème est que, à partir de 1990, une proportion croissante de la part du capital est distribuée aux actionnaires, qui sont à la fête pendant que les salariés sont à la peine en raison de la faiblesse de la croissance économique.

4 B. La répartition secondaire des revenus : la redistribution Répartition secondaire ou redistribution = ensemble des opérations venant modifier les revenus des ménages issus de la répartition primaire Revenus primaires des ménages - Prélèvements obligatoires + Transferts (fiscaux) sociaux = Revenu disponible brut o Impôts o Cotisations sociales o Prestations familiales o Prestations maladie Le pouvoir d achat des ménages = revenu disponible brut - Inflation

5 II. LE MECANISME DE FORMATION DES SALAIRES 1 Les caractéristiques propres aux salariés peuvent influer sur la hiérarchie des salaires La rareté Quand sur le marché du travail, la demande de travail est > à l offre pour certaines qualifications, les salaires proposés augmentent. A l inverse, quand l offre excède la demande de travail, ils diminuent. Le niveau de qualification Le salaire est en principe une fonction croissante du niveau de qualification : plus un salarié est qualifié, plus il est supposé être capable de créer de la valeur ajoutée pour son entreprise. La productivité Selon l analyse théorique néo classique des salaires, le salaire nominal des travailleurs doit être < ou = à la productivité marginale du travail (i.e. la productivité du dernier travailleur embauché).

6 2 Les déterminants macroéconomiques expliquent les inégalités salariales Le progrès technique Le progrès technique actuel semble «biaisé» : il génère surtout une augmentation de la demande de travail qualifié (ex. : le domaine des NTIC). En conséquence, le salaire des travailleurs qualifiés a augmenté plus vite que celui des salariés non qualifiés. La concurrence internationale La mondialisation des échanges a accru la concurrence entre les pays. Le coût du travail devient un élément de la compétitivité internationale des entreprises. Cette recherche de compétitivité entraîne une pression empêchant la hausse des salaires, dans le cas des qualifications soumises à la concurrence, et susceptibles d être délocalisées (ce sont souvent les métiers les moins qualifiés).

7 3 L intervention de l Etat dans la formation des salaires Les mécanismes de négociation souvent collectifs sont encadrés par les pouvoirs publics, qui ont aussi fixé un «prix plancher» pour le salaire, dans la plupart des pays développés. La négociation collective de la hiérarchie des salaires La fixation d un salaire minimum Les négociations régulières entre les partenaires sociaux (au niveau interprofessionnel, des branches ou des entreprises) permettent d aboutir à la mise en place de grilles salariales. Elles déterminent le niveau des salaires en fonction du poste occupé par les salariés. Les pouvoirs publics ont instauré en France le SMIC qui évolue notamment en fonction du niveau des prix et du taux de croissance économique.

8 II. LES INEGALITES DE REVENUS & DE PATRIMOINE EN FRANCE A. La mesure des inégalités Rapport interdécile Chaque décile représente 1/10 e de la population. Ainsi le revenu D1 correspond à celui le plus riche des 10 % les plus pauvres. Le revenu D9 correspond au salaire le plus bas des 10 % les plus riches. Le rapport interdécile D9/D1 met en évidence l écart entre les hauts & les bas revenus.

9 B. La situation des inégalités en France 1 Les inégalités de revenus o La France se situe dans la moyenne des pays riches. o Taux de pauvreté en 2014 = 14,1 % de la population (seuil de pauvreté = 60 % du revenu médian = /an) o Inégalités liée à la qualification, à l âge, au sexe, au temps travaillé, au nombre d apporteurs de revenus dans un ménage

10 Les 0,01 % les plus riches (environ personnes) ont gagné au minimum de plus entre 2004 et 2011, selon l'insee. Cette augmentation représente une hausse de 42,8 %, et l'équivalent de l'ensemble de ce que touche un salarié au Smic en 18 années de travail. Chaque année, ces personnes reçoivent au minimum ce qu'un salarié au Smic peut espérer recevoir en 60 années de travail. Au cours de la même période, le revenu qui partage la population en 2 (revenu médian) a augmenté de (+7,7 %). Le seuil inférieur des 1 % les plus riches a progressé de près de et celui des 0,1 % de

11 2 Les inégalités de patrimoine L essentiel de la richesse est très concentré entre les mains d un petit nombre : Les10 % les plus fortunés détiennent près de la moitié du patrimoine national en 2015 selon l Insee. Les 50 % les moins fortunés ne disposent que de 8 % de l ensemble. Le patrimoine brut (endettement non déduit) moyen du dixième le plus riche vaut 1,25 million d, soit 630 fois celui des 10 % les moins fortunés (2 000 ) et huit fois le patrimoine médian brut ( ). Le patrimoine professionnel de Liliane Bettencourt (L Oréal), première fortune de France, équivaut à 1,8 million d années de Smic.

12 3 Les inégalités de niveau de vie o Le niveau de vie est égal au revenu disponible du ménage/nombre d'unités de consommation (1 uc au 1 er adulte du ménage, 0,5 uc aux autres personnes de 14 ans ou + et 0,3 uc aux enfants de - de 14 ans). Exemple : Pour une famille composée d un couple et de 2 enfants, l un de 15 ans et l autre de 13 pour estimer le niveau de vie de chaque individu composant cette famille, on divisera son revenu par 2,3. o Entre 2008 et 2014, le niveau de vie moyen de toutes les catégories de la population a diminué. Mais bien plus pour le dixième le plus pauvre que pour les autres, passant de 720 mensuels à 655, soit une réduction de 7 %, contre une baisse de 2 % pour l ensemble de la population. Les pauvres sont donc devenus plus pauvres, mais les riches ne sont pas devenus plus riches : le niveau de vie du dixième le plus aisé est passé de à (- 2,6 %). Mais au total, les inégalités de niveau de vie se sont accrues. Le niveau de vie du dixième le plus favorisé en 2003 était 6 fois plus élevé que celui du dixième le moins favorisé ; ce rapport est désormais un peu supérieur à 7.

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES «Il ne faut pas que certains citoyens souffrent de la pauvreté, tandis que d autres sont riches, parce que ces deux états sont causes de dissensions.» Platon, V ème siècle avant l an 0. CHAPITRE 10 LE

Plus en détail

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits ATTAC 19-20 Introduction à l économie 2. Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits 1 Rappel : Les trois approches du PIB Approche production: Le PIB est égal à la valeur ajoutée brute créée

Plus en détail

Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter

Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter n 23 - juillet 2013 Observatoire des prix et des revenus de La Réunion Les niveaux de vie en 2010 Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter Entre 2007 et 2010, les niveaux de vie progressent

Plus en détail

Revenus : croissance et disparités

Revenus : croissance et disparités 4. Revenus : croissance et disparités La société française est une société riche, le revenu disponible par habitant étant de 13 898 dollars en 1999 (graphique 1). Le revenu moyen* par habitant exprimé

Plus en détail

personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées

personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées 400 000 personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées Auteurs : Christophe Bordet, Claire Boré Avec une personne sur sept vivant sous le seuil de pauvreté, Midi-Pyrénées est un peu plus concernée

Plus en détail

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee 1 sur 10 20/01/2017 09:49 Institut national de la statistique et des études économiques Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee En 2014, le revenu salarial annuel, somme de tous les

Plus en détail

Les inégalités : un phénomène multiforme et cumulatif Partie 1 : Les inégalités économiques Activités pour l élève

Les inégalités : un phénomène multiforme et cumulatif Partie 1 : Les inégalités économiques Activités pour l élève Les inégalités : un phénomène multiforme et cumulatif Partie 1 : Les inégalités économiques Activités pour l élève Introduction Document 1 : Des inégalités importantes et multiformes Inégalités de revenus*

Plus en détail

Définition et mesure de la pauvreté

Définition et mesure de la pauvreté Définition et mesure de la pauvreté Taux de pauvreté et seuil de pauvreté Selon l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre

Plus en détail

Focus sur les salaires

Focus sur les salaires Focus sur les salaires L Insee dresse chaque année en collaboration avec la DARES un panorama complet de l emploi et des salaires. L édition 2012 a été publiée le 22 février. Décryptage des évolutions

Plus en détail

TD N 10 LA MESURE DES INEGALITES ECONOMIQUES

TD N 10 LA MESURE DES INEGALITES ECONOMIQUES TD N 10 LA MESURE DES INEGALITES ECONOMIQUES 1 DU REVENU PRIMAIRE AU NIVEAU DE VIE 1 Du revenu primaire au revenu disponible brut des ménages en 2011 (en milliards d euros) 2011 Rémunération des salariés

Plus en détail

LA pauvreté a légèrement baissé en France entre 1996 et Le seuil

LA pauvreté a légèrement baissé en France entre 1996 et Le seuil De 1996 à 2000, une baisse de la pauvreté monétaire qui s estompe Fabien Dell, Nadine Legendre (Insee) LA pauvreté a légèrement baissé en France entre 1996 et 2000. Le seuil de pauvreté monétaire relative

Plus en détail

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel Pascal Chevalier, Jérôme Pujol (Insee) SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel des individus est de 1550 euros. La moitié des individus ont un niveau de vie inférieur à 1360

Plus en détail

Le partage de la valeur ajoutée en France : vers un renforcement des inégalités?

Le partage de la valeur ajoutée en France : vers un renforcement des inégalités? Le partage de la valeur ajoutée en France : vers un renforcement des inégalités? Résumé : Après avoir diminué, la part de la rémunération des salariés dans le revenu des entreprises a retrouvé en 2013

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Université de Bordeaux Centre Universitaire d Agen Licence AES Première Année Année Universitaire 2016-2017 Introduction à la Macroéconomie Travaux Dirigés Dossier 3 : Comptabilité nationale (2) Exercice

Plus en détail

Niveau de vie et pauvreté des immigrés en 2007

Niveau de vie et pauvreté des immigrés en 2007 Niveau de vie et pauvreté des immigrés en 2007 Philippe Lombardo, Jérôme Pujol* En 2007, le revenu disponible moyen des ménages immigrés est de 25 390 euros par an contre 33 720 euros pour les ménages

Plus en détail

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U CROISSANCE INCLUSIVE L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U COPE Éléments clés Centre pour les Opportunités et l Égalité Novembre 2016 http://oe.cd/idd-fr Les fruits de la reprise

Plus en détail

LES ARGUMENTAIRES. FRAnce / AllemAGne. évolutions comparées

LES ARGUMENTAIRES. FRAnce / AllemAGne. évolutions comparées évolutions comparées 1 Le «couple franco-allemand» joue un rôle clé dans le contexte européen. Avec l existence de la monnaie commune, les comparaisons entre les deux pays sont au cœur des débats. Alors

Plus en détail

Salaires et revenu national. Inégalités et distribution des salaires Inégalités, distribution et redistribution des revenus

Salaires et revenu national. Inégalités et distribution des salaires Inégalités, distribution et redistribution des revenus DULBEA Salaires et revenu national Inégalités et distribution des salaires Inégalités, distribution et redistribution des revenus Le baromètre social 2009 Les salaires et le revenu national Inégalités

Plus en détail

La paupérisation à la Sécurité Sociale, cadres compris

La paupérisation à la Sécurité Sociale, cadres compris La paupérisation à la Sécurité Sociale, cadres compris Quelques rappels de définitions Seuil de pauvreté : En France et en Europe le seuil de pauvreté est fixé de façon relative. On considère comme pauvre

Plus en détail

Les retraites : une question de répartition de la valeur ajoutée (VA)

Les retraites : une question de répartition de la valeur ajoutée (VA) Les retraites : une question de répartition de la valeur ajoutée (VA) *Valeur ajoutée = richesse nouvelle créée par le travail (et le capital?) à l occasion de toute production de bien ou de service, dans

Plus en détail

Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs

Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs Éric Seguin* Le niveau de vie d une personne dépend de ses revenus personnels, mais aussi des ressources du ménage dans lequel elle vit,

Plus en détail

Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCLouvain et Université de Namur Quelles voies pour une fiscalité plus juste?

Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCLouvain et Université de Namur Quelles voies pour une fiscalité plus juste? Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCLouvain et Université de Namur Quelles voies pour une fiscalité plus juste? Quelles voies pour une fiscalité plus juste? Que veut dire plus juste? Quelques

Plus en détail

CHAPITRE 6 L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE & LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE

CHAPITRE 6 L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE & LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE CHAPITRE 6 L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE & LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE I. L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE A.Production, création de richesses

Plus en détail

La prime pour l emploi (PPE)

La prime pour l emploi (PPE) En 2014, 5,5 millions de foyers fiscaux bénéficient de la prime pour l emploi (PPE), sur la base de leurs revenus de 2013. Il s agit d un crédit d impôt attribué aux foyers aux ressources modestes avec

Plus en détail

Chapitre I Présentation, typologie et forme du chômage

Chapitre I Présentation, typologie et forme du chômage Le plan : Chapitre I : présentation, typologie et forme du chômage Chapitre II : causes et conséquences du chômage Chapitre III : l emploi ou politique de lutte contre le chômage Chapitre I Présentation,

Plus en détail

Quand l OCDE et le FMI récusent leurs propres préconisations

Quand l OCDE et le FMI récusent leurs propres préconisations N 106 19 août 2015 Confédération Force ouvrière - Secteur économique 141 avenue du Maine 75680 PARIS Cedex 14 Quand l OCDE et le FMI récusent leurs propres préconisations Des travaux récents de l Organisation

Plus en détail

Evolutions récentes du niveau de vie et de la pauvreté des retraités

Evolutions récentes du niveau de vie et de la pauvreté des retraités CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 janvier 2014 à 14h30 «Niveau des pensions et niveau de vie des retraités» Document N 3 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolutions

Plus en détail

Stabilisation de la hausse des salaires

Stabilisation de la hausse des salaires Stabilisation de la hausse des salaires Pauline Charnoz, Vincent Gombault, Nicolas Greliche* En 2007, le salaire mensuel de base (SMB) dans les entreprises du secteur privé de plus de 10 salariés progresse

Plus en détail

Fiches sectorielles. Construction

Fiches sectorielles. Construction Fiches sectorielles 7.1 Chiffres clés de la construction Avec 576 entreprises et un chiffre d affaires de 289 milliards d euros en 214, la construction représente 16 % des entreprises et 8 % du chiffre

Plus en détail

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure 1 FIPECO le 09.09.2016 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 10) Les inégalités et la redistribution Selon la typologie proposée par R. Musgrave, la redistribution (ou

Plus en détail

«Diminuer les charges sur le travail pour doper l emploi».

«Diminuer les charges sur le travail pour doper l emploi». «Diminuer les charges sur le travail pour doper l emploi». Charles Michel, L Echo, 21/1/2015 Les gouvernements successifs n arrêtent pas de baisser les cotisations sociales (qu ils appellent charges sur

Plus en détail

TRAVAIL ET GESTION DE L EMPLOI?

TRAVAIL ET GESTION DE L EMPLOI? INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES En se limitant à une présentation graphique simple et en insistant sur les déterminants de l'offre et de la demande, on expliquera l'analyse néo-classique du fonctionnement

Plus en détail

Les salaires en France

Les salaires en France Les salaires en France Philippe Bouyoux DGTPE 8 janvier 2008 1 Les évolution du revenu disponible des ménages sont largement déterminées par celles des revenus d activité source : INSEE, comptes nationaux

Plus en détail

effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques Effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques

effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques Effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques Autre publié le 14/03/2013, vu 1132 fois, Auteur : luciani Marie-Paule FONCTION PUBLIQUE Effectifs et salaires: les tableaux comparés

Plus en détail

Fiches sectorielles. Commerce

Fiches sectorielles. Commerce Fiches sectorielles 8.1 Chiffres clés du commerce En 214, le commerce rassemble 82 entreprises, qui réalisent un chiffre d affaires (CA) de 1 393 milliards d euros et dégagent une valeur ajoutée (VA) de

Plus en détail

Maquette «allégements» Évaluation des effets de variations du coût du travail sur l emploi

Maquette «allégements» Évaluation des effets de variations du coût du travail sur l emploi Maquette «allégements» Évaluation des effets de variations du coût du travail sur l emploi La DG Trésor dispose d une maquette de simulation des effets de long terme sur l emploi et la productivité d une

Plus en détail

LE QUIZZ DE L ETE N 1 / 4. LA CGT FINANCES PUBLIQUEs

LE QUIZZ DE L ETE N 1 / 4. LA CGT FINANCES PUBLIQUEs LE QUIZZ N 1 / 4 DE L ETE De E LA CGT FINANCES PUBLIQUEs S Pour combattre les idées reçues, la CGT Finances Publiques vous propose ce Quizz de l été. Tous les lundis du mois d août, des thèmes différents

Plus en détail

Jeanne-Marie Daussin, division Salaires et revenus d activité, Camille Parent, division Synthèses conjoncturelles, Insee

Jeanne-Marie Daussin, division Salaires et revenus d activité, Camille Parent, division Synthèses conjoncturelles, Insee 1 sur 6 27/03/2017 08:50 Institut national de la statistique et des études économiques Jeanne-Marie Daussin, division Salaires et revenus d activité, Camille Parent, division Synthèses conjoncturelles,

Plus en détail

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs 1 FIPECO le 09.03.2017 Les fiches de l encyclopédie II) Déficit et dette publics, politique budgétaire 19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs Cette fiche présente d abord les

Plus en détail

Qu est ce qu une rémunération juste? Arruti Achille Bouin Jérémy Jondreville Sarah

Qu est ce qu une rémunération juste? Arruti Achille Bouin Jérémy Jondreville Sarah Qu est ce qu une rémunération juste? Arruti Achille Bouin Jérémy Jondreville Sarah Quelques notions Définition Salaire Brut/Net Définition Rémunération: rétribution d 1 entité en contrepartie d 1 travail

Plus en détail

Les enjeux économiques du financement des retraites

Les enjeux économiques du financement des retraites Les enjeux économiques du financement des retraites 14 e colloque du COR Le financement du système de retraite français Gérard Cornilleau Les colloques du COR Maison de la Chimie - 12 décembre 2016 Plan

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire 00 02 Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire En 2013, les transferts sociaux et fiscaux diminuent le taux de pauvreté monétaire de 7,9 points.

Plus en détail

Youghourta Bellache chapitre 1 bis_macroéconomie 2

Youghourta Bellache chapitre 1 bis_macroéconomie 2 Université de Bejaia Faculté SECG Niveau : Deuxième année Licence Module de Macroéconomie II Chargé du module : Bellache.Y. Chapitre 1 : Les Déséquilibres macroéconomiques Section 2 :Le chômage I/ Définitions

Plus en détail

La prime pour l emploi (PPE)

La prime pour l emploi (PPE) En 215, 5,3 millions de foyers fiscaux bénéficient en France de la prime pour l emploi (PPE), calculée sur la base de leurs revenus de 214. Il s agit d un crédit d impôt attribué aux foyers aux ressources

Plus en détail

Présentation des résultats de l Enquête Nationale. sur le Secteur Informel 2013/2014

Présentation des résultats de l Enquête Nationale. sur le Secteur Informel 2013/2014 Présentation des résultats de l Enquête Nationale sur le Secteur Informel 2013/2014 Le 12 octobre 2016 L Enquête Nationale sur le Secteur Informel réalisée en 2013/2014 a permis d actualiser les informations

Plus en détail

3.1 Profil des locataires

3.1 Profil des locataires 3.1 Profil des locataires Quatre ménages réunionnais sur dix sont locataires d un logement dans le secteur libre ou le parc social, (définitions) soit une proportion en légère hausse par rapport à 26 (43

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Compas Ville (commune fictive) juin Ce qu'il faut retenir de Compas Ville habitants

Repères. Les chiffres clés. Compas Ville (commune fictive) juin Ce qu'il faut retenir de Compas Ville habitants Repères Compas Ville (commune fictive) juin 217 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait

Plus en détail

Le salaire minimum en France : Deux ou trois choses que l on sait de lui

Le salaire minimum en France : Deux ou trois choses que l on sait de lui Le salaire minimum en France : Deux ou trois choses que l on sait de lui Journées de l Economie Lyon 13-15 octobre 2015 Conférence «Quel peut être un bon salaire minimum» Gilbert Cette Université d Aix-Marseille

Plus en détail

Baisse du niveau de vie des retraités

Baisse du niveau de vie des retraités Baisse du niveau de vie des retraités Synthèse de ce dossier : Le gouvernement met en avant l idée que les retraité-es sont dans une meilleure situation que la moyenne de la population (les revenus en

Plus en détail

Introduction à l impôt fédéral sur le revenu des particuliers

Introduction à l impôt fédéral sur le revenu des particuliers Introduction à l impôt fédéral sur le revenu des particuliers Publication n o 2011-43-F Le 8 juin 2011 Brett Stuckey Adriane Yong Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service

Plus en détail

Baisse du niveau de vie des retraités

Baisse du niveau de vie des retraités Baisse du niveau de vie des retraités Synthèse de ce dossier : Le gouvernement met en avant l idée que les retraité-e-s sont dans une meilleure situation que la moyenne de la population (les revenus en

Plus en détail

Le niveau de vie des veuves et des divorcées. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le niveau de vie des veuves et des divorcées. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 27 juin 2007 à 9 h 30 «Niveau de vie, veuvage et divorce» Document N 05 Document de travail, n engage pas le Conseil Le niveau de vie des veuves et

Plus en détail

La France en statistiques. Michael Orand

La France en statistiques. Michael Orand La France en statistiques Michael Orand 1 Plan Introduction La France en statistiques 1. PIB, croissance, crise 2. Emploi et chômage 3. Richesse et pauvreté 4. Classes sociales 5. Démographie 6. Famille

Plus en détail

Niveau de vie et revenu arbitrable des bénéficiaires de revenus minima garantis

Niveau de vie et revenu arbitrable des bénéficiaires de revenus minima garantis 15 Niveau de vie et revenu arbitrable des minima garantis Tandis que le niveau de vie médian de la population de France métropolitaine s élève à 1 540 euros par mois en 2011, la moitié des personnes vivant

Plus en détail

Avantages pour les entreprises : réduction de la cotisation d allocations familiales, bénéfice du crédit impôt compétitivité

Avantages pour les entreprises : réduction de la cotisation d allocations familiales, bénéfice du crédit impôt compétitivité L ESSENTIEL A RETENIR Un taux d inflation annuel à 0,9% La TVA passe de 19,6 % à 20% au 1 er janvier 2014 (le taux intermédiaire : de 7% à 10%) Le taux horaire du SMIC fixé à 9,53 Augmentation des charges

Plus en détail

Zoom pauvreté personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées. Conférence de presse du 12 juillet 2012

Zoom pauvreté personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées. Conférence de presse du 12 juillet 2012 Zoom pauvreté 400 000 personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées Conférence de presse du 12 juillet 2012 Zoom des tableaux de bord de la précarité édition 2012 Les tableaux de bord de la précarité,

Plus en détail

Chapitre 3 Les grands principes de l analyse macroéconomique Compléments

Chapitre 3 Les grands principes de l analyse macroéconomique Compléments Chapitre 3 Les grands principes de l analyse macroéconomique Compléments Eric DARMON eric.darmon@univ-rennes1.fr Séance n 5 Introduction du Chapitre & Sections 11-12-13 ménages Introduction: la notion

Plus en détail

Le patrimoine des Français

Le patrimoine des Français https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/dossiers/patrimoine/le-patrimoine-des-francais Le patrimoine des Français Les difficultés statistiques pour évaluer le patrimoine sont plus importantes que

Plus en détail

REVENU PRÉCARITÉ. Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités?

REVENU PRÉCARITÉ. Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités? REVENU PRÉCARITÉ Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités? http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/default.asp?page=video-pauvrete.htm

Plus en détail

Contenu. Chapitre 3. A l intersection de l offre et de la demande de travail. 1. Equilibre du marché du travail. L équilibre du marché du travail

Contenu. Chapitre 3. A l intersection de l offre et de la demande de travail. 1. Equilibre du marché du travail. L équilibre du marché du travail Contenu Chapitre 3 L équilibre du marché du travail 1. Equilibre du marché du travail 2. Impacts de l immigration 3. Effets du progrès technique 4. Réduire les charges sociales 5. Offre et demande relative

Plus en détail

Vers l égalité réelle entre les hommes et les femmes. Focus sur les inégalités salariales Jean-françois RENUCCI Conseiller pour les affaires sociales

Vers l égalité réelle entre les hommes et les femmes. Focus sur les inégalités salariales Jean-françois RENUCCI Conseiller pour les affaires sociales Vers l égalité réelle entre les hommes et les femmes Focus sur les inégalités salariales Jean-françois RENUCCI Conseiller pour les affaires sociales La place des femmes sur le marché du travail La place

Plus en détail

PROFESSEUR DE SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALE FICHE METHODE STATISTIQUES (1) : LES OUTILS STATISTIQUES DE BASE

PROFESSEUR DE SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALE FICHE METHODE STATISTIQUES (1) : LES OUTILS STATISTIQUES DE BASE MONSIEUR ROPERT PROFESSEUR DE SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALE FICHE METHODE STATISTIQUES (1) : LES OUTILS STATISTIQUES DE BASE I- PROPORTIONS 1 - Définition Une proportion ou part (valeur relative) mesure

Plus en détail

Le partage des fruits de la croissance

Le partage des fruits de la croissance Le partage des fruits de la croissance Au cours des trois dernières années, la part des salaires dans la valeur ajoutée a légèrement progressé en France, dans un contexte de forte croissance et de baisse

Plus en détail

Chapitre 7: Comprendre les inégalités

Chapitre 7: Comprendre les inégalités «Comprendre l Economie» #ComprendreEco Chapitre 7: Comprendre les inégalités Rémi Bazillier Remi.bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Maitre de Conférences à l Université d Orléans Comprendre

Plus en détail

Les prélèvements obligatoires en France et en Allemagne

Les prélèvements obligatoires en France et en Allemagne 1 FIPECO le 15.12.2016 Les commentaires de l actualité Les prélèvements obligatoires en et en François ECALLE A la demande du Président de la République, la Cour des comptes a publié en mars 2011 un rapport

Plus en détail

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) )

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) ) DOCUMENT 1 : lecture PPA La recherche et le développement : quelques indicateurs Dépenses intérieures brutes de R&D (1) - milliards de $ en Dépenses de R&D par habitant (en PPA, Nombre de brevets déposés

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur la base d unités

Plus en détail

Liens entre patrimoine et niveau de vie parmi les retraités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Liens entre patrimoine et niveau de vie parmi les retraités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 4 bis Document de travail, n engage pas le Conseil Liens entre

Plus en détail

second sujet d AnnALes

second sujet d AnnALes second sujet d AnnALes [1. QCM sur les concepts économiques et sociaux] Question 1. La crise économique se définit comme : La période de ralentissement économique Le point de retournement du cycle économique

Plus en détail

La combinaison des prestations et ses effets sur le niveau de vie

La combinaison des prestations et ses effets sur le niveau de vie 4 La combinaison des prestations et ses effets sur le niveau de vie Les règles d articulation et les barèmes des prestations sociales, qui sont généralement modulés selon les caractéristiques des ménages,

Plus en détail

Les disparités de niveau de vie en 2007 par département

Les disparités de niveau de vie en 2007 par département Thème : Orientation : Cohésion sociale et territoriale Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) Les disparités de niveau de vie en 2007 par département Le niveau de vie

Plus en détail

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire Question de synthèse étayée par un travail préparatoire TRAVAIL PREPARATOIRE (10 Points) : Vous répondrez à chacune des questions en une dizaine de lignes maximum. Question 1. Définissez l expression «coût

Plus en détail

En comptabilité, quel indicateur mesure l investissement?

En comptabilité, quel indicateur mesure l investissement? Comment calcule-t-on la croissance économique? a. En calculant le taux de variation du PIB en volume b. En additionnant la valeur ajoutée des entreprises c. En mesurant le niveau de la consommation des

Plus en détail

11. Une progression ralentie des conditions de vie depuis le début des années 1990 mais aussi des laissés-pour-compte

11. Une progression ralentie des conditions de vie depuis le début des années 1990 mais aussi des laissés-pour-compte 11. Une progression ralentie des conditions de vie depuis le début des années 1990 mais aussi des laissés-pour-compte L image d une progression constante et générale des conditions de vie matérielles (hausse

Plus en détail

Les montants des minima sociaux

Les montants des minima sociaux varient selon les ressources du foyer et parfois aussi selon la composition familiale. Au 1 er avril 2017, pour une personne seule sans ressource, le montant maximal des allocations s échelonne de 207

Plus en détail

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. Production Revenu. le revenu. en Alsace

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. Production Revenu. le revenu. en Alsace Evolution Chiffres Tendances L essentiel sur Production Revenu le revenu en L, la plus performante des régions de province pour le PIB* par emploi Avec un PIB de 24 800 par habitant, l' est au 2 ème rang

Plus en détail

La synthèse néoclassique

La synthèse néoclassique La synthèse néoclassique Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La synthèse néoclassique La synthèse néoclassique combine une analyse keynésienne de court terme et des éléments

Plus en détail

À partir de vos connaissances et de la documentation fournie en annexe :

À partir de vos connaissances et de la documentation fournie en annexe : 15EDSTMGIN1 ÉCONOMIE (10 points) À partir de vos connaissances et de la documentation fournie en annexe : 1. Distinguez les revenus primaires des revenus de transfert. Illustrez cette différence par des

Plus en détail

Rapport mondial sur les salaires. Les inégalités salariales au travail

Rapport mondial sur les salaires. Les inégalités salariales au travail 1 Rapport mondial sur les salaires Les inégalités salariales au travail 2 Rapport mondial sur les salaires 2016/17 Partie I EVOLUTION DES SALAIRES LES GRANDES TENDANCES Trois parties Partie II LES INEGALITES

Plus en détail

Estimation avancée du taux de pauvreté et des indicateurs d inégalités Insee

Estimation avancée du taux de pauvreté et des indicateurs d inégalités Insee Page 1 sur 8 PUBLICATIONS GRAND PUBLIC Institut national de la statistique et des études économiques Mesurer pour comprendre Insee Focus N o 70 Paru le : 05/12/2016 Estimation avancée du taux de pauvreté

Plus en détail

les déciles année TD n 3 Math-SES Exemple : le niveau de vie des individus en France en 2009.

les déciles année TD n 3 Math-SES Exemple : le niveau de vie des individus en France en 2009. TD n 3 Math-SES les déciles année 2012-2013 Objectif du TD : réinvestissement des connaissances de statistiques, médiane, diagrammes en boîte, quartiles, déciles, rapport interdécile. Les données, tableaux

Plus en détail

PARTIE 1 : Qu est-ce que la croissance économique? A. Le PIB B. Le PIB réel. Document 1 : Évolution du PIB en France

PARTIE 1 : Qu est-ce que la croissance économique? A. Le PIB B. Le PIB réel. Document 1 : Évolution du PIB en France SO00DM24 Approches socio-économiques de la croissance PARTIE 1 : Qu est-ce que la croissance économique? A. Le PIB B. Le PIB réel Document 1 : Évolution du PIB en France Précision 1 : Comment mesurer l

Plus en détail

l occupation du parc social :

l occupation du parc social : L occupation du parc social : entre mixite sociale et pauperisation Le parc Hlm 1 présente historiquement une vocation familiale. Bien que les personnes seules y soient de plus en plus nombreuses, les

Plus en détail

Le niveau des pensions

Le niveau des pensions Le montant mensuel moyen de la pension de droit direct des retraités, y compris l éventuelle majoration, s élève à 1 376 euros fin 2015, soit une augmentation de 0,7 % en euros constants par rapport à

Plus en détail

Emploi, activité, exclusion : la préférence française pour le chômage

Emploi, activité, exclusion : la préférence française pour le chômage Emploi, activité, exclusion : la préférence française pour le chômage Jean-Luc Outin Centre d Economie de la Sorbonne Comment accompagner à l emploi les personnes en précarité FNARS, 30 mai 2013 Plan Quelques

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Concarneau. janvier Ce qu'il faut retenir Concarneau habitants ménages dont 27% de familles

Repères. Les chiffres clés. Concarneau. janvier Ce qu'il faut retenir Concarneau habitants ménages dont 27% de familles Repères janvier 216 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait d un territoire abordé par

Plus en détail

Macroéconomie. L équilibre macroéconomique

Macroéconomie. L équilibre macroéconomique Macroéconomie équilibre macroéconomique équilibre macroéconomique équilibre macroéconomique représente l équilibre sur le marché des biens le marché des capitaux demande agrégée le marché monétaire le

Plus en détail

Les inégalités économiques, problème. les nouveaux enjeux. Inégalités économiques, état des lieux

Les inégalités économiques, problème. les nouveaux enjeux. Inégalités économiques, état des lieux Inégalités économiques, état des lieux par unité de consommation (uc) inférieur à 3 900 francs en 1970 contre moins de 20 % en 1997, ce qui dénote une progression manifeste du niveau de vie moyen des ménages.

Plus en détail

10 LES INEGALITES DE REVENUS ET DE PATRIMOINE ET LA FORMATION DES SALAIRES

10 LES INEGALITES DE REVENUS ET DE PATRIMOINE ET LA FORMATION DES SALAIRES 10 LES INEGALITES DE REVENUS ET DE PATRIMOINE ET LA FORMATION DES SALAIRES 10-1 LES INEGALITES DE REVENUS ET DE PATRIMOINE Décrire et caractériser la répartition des revenus et du patrimoine La répartition

Plus en détail

Les revenus et la pauvreté des personnes âgées. OCDE, «Panorama des pensions 2013», chapitre 5

Les revenus et la pauvreté des personnes âgées. OCDE, «Panorama des pensions 2013», chapitre 5 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 janvier 2014 à 14h30 «Niveau des pensions et niveau de vie des retraités» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Les revenus

Plus en détail

5) Les prélèvements sur le travail

5) Les prélèvements sur le travail 1 FIPECO, le 07.04.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 5) Les prélèvements sur le travail Les économistes distinguent souvent les prélèvements obligatoires sur la consommation

Plus en détail

L efficacité économique et sociale de la redistribution

L efficacité économique et sociale de la redistribution L efficacité économique et sociale de la redistribution I. Les aspects positifs de la redistribution 1. Les progrès sociaux - La lutte contre la pauvreté : les transferts sociaux (sous forme monétaire

Plus en détail

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 novembre 2011-9 h 30 «Niveaux des pensions et taux de remplacement» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolution du niveau

Plus en détail

Le pouvoir d achat s est-il maintenu, a-t-il diminué, a- t-il augmenté? Allons-nous tout dépenser? Pourronsnous ce mois-ci réaliser quelques

Le pouvoir d achat s est-il maintenu, a-t-il diminué, a- t-il augmenté? Allons-nous tout dépenser? Pourronsnous ce mois-ci réaliser quelques Le pouvoir d achat s est-il maintenu, a-t-il diminué, a- t-il augmenté? Allons-nous tout dépenser? Pourronsnous ce mois-ci réaliser quelques économies? Comment distinguer le revenu disponible du pouvoir

Plus en détail

La rémunération et le Smic

La rémunération et le Smic C HAPITRE 1 La rémunération et le Smic Distinguer les différentes formes de la rémunération Pour rémunérer les salariés, il existe plusieurs modes de rémunération qui sont fonction soit de la catégorie

Plus en détail

Problèmes économiques contemporains

Problèmes économiques contemporains Problèmes économiques contemporains L1 Droit 2016-2017 Chapitre 2 Inégalités et pauvreté Inégalités et pauvreté Les chiffres Éléments d analyse 1 Inégalités et pauvreté Les chiffres Définitions Constat

Plus en détail

La France aux deux visages

La France aux deux visages Notes de l Observatoire La France aux deux visages N 3, novembre 2014 Le paysage dressé par les données de l Observatoire des inégalités est double. D un côté, la France du progrès. Globalement les revenus

Plus en détail

Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France. Liste des documents

Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France. Liste des documents Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Julien Grenet et Élise Huillery Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France Liste des documents Document 1 : Document 2 : Document

Plus en détail