CONTINUITÉ DES TRAITEMENTS: EXPÉRIENCES INTERNATIONALES VÉCUES, ACTUELLES ET FUTURES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTINUITÉ DES TRAITEMENTS: EXPÉRIENCES INTERNATIONALES VÉCUES, ACTUELLES ET FUTURES"

Transcription

1 CONTINUITÉ DES TRAITEMENTS: EXPÉRIENCES INTERNATIONALES VÉCUES, ACTUELLES ET FUTURES Anne Spinewine Université catholique de Louvain Chef du service de pharmacie clinique, CHU Dinant-Godinne Professeur, Faculté de Pharmacie et des Sciences Biomédicales et Louvain Drug Research Institute, Clinical Pharmacy Research Group 2 e congrès suisse des pharmaciens Interlaken 04/11/2014

2 Plan 2 Contexte et problématique International Que nous dit la littérature scientifique? Exemples d initiatives nationales et régionales Expérience belge Un cadre national qui facilite la prise d initiatives? Expérience au CHU Dinant-Godinne Dans le viseur pour les années à venir

3 3 Contexte et Problématique

4 One Simple Solution for Medication Safety 4 Youtube Video: https://www.youtube.com/watch?v=f2kcwmnxst8

5 Quelques définitions Continuité des soins («seamless care») «La continuité souhaitable des soins dispensés à un patient dans le système de soins de santé parmi l éventail de soignants et d environnements.» Discordances/divergences médicamenteuses Différences inexpliquées entre les différents traitements médicamenteux de différents sites de soins Intentionnelles non justifiées Non intentionnelles

6 Réconciliation médicamenteuse 6 Processus qui consiste à: Obtenir une liste complète et précise des médicaments pris par le patient La comparer 24 au traitement prescrit H lors de l admission, d un transfert ou de la sortie du patient Identifier les divergences et les résoudre Documenter tout changement effectué

7 NATIONAL Réconciliation PATIENT Médicamenteuse SAFETY GOAL (2011) 7 NPSG Réconciliation médicamenteuse = std de bonne pratique - accreditation «Maintain and communicate accurate patient medication information»

8 High Réconciliation 5 s Medication Médicamenteuse Reconciliation SOP 8 OMS (2006) Réconciliation médicamenteuse = processus prioritaire pr la qualité des soins

9 9 International

10 10 Littérature scientifique: quelles approches pour améliorer la continuité? Beaucoup de synthèses récentes de la littérature Approaches for improving continuity of care in medication management: a systematic review. Spinewine A et al. Int J Qual Health Care 2013 Medication reconciliation during transitions of care as a patient safety strategy: a systematic review. Kwan JLet al. Ann Intern Med 2013 Impact of medication reconciliation and review on clinical outcomes. Lehnbom EC et al. Ann Pharmacother 2014 Improving patient handovers from hospital to primary care: a systematic review. Hesselink G et al. Ann Intern Med 2012 Hospital-initiated transitional care interventions as a patient safety strategy: a systematic review. Rennke S et al. Ann Intern Med 2013

11 Littérature scientifique: en résumé 11 Interventions évaluées RecMed (sortie >> admission) Education et conseil patient avant/après sortie Communication professionnels 1 ère ligne Implication ++ des pharmaciens Essentiellement USA et Canada; mono-centrique

12 Littérature scientifique: en résumé 12 Amélioration montrée sur critères de processus Pex discordances médicamenteuses Impact sur critères forts : résultats contradictoires Pex événements iatrogènes; réadmission! «usual care»: hétérogénéité Qualité des données: «peut mieux faire» Peu de données concernant participation proactive des patients; stratégies éducationnelles; culture organisationnelle; coût:efficacité;

13 International - littérature grise Objectif Résumer les initiatives nationales et régionales mises en place dans différents pays pour améliorer la continuité des traitements Méthode Revue littérature grise (via sites internet); validation par experts nationaux Extraction: contenu initiatives, impact, facteurs clés pour succès, barrières Australie, Canada, Danemark, France, Hollande, Angleterre, E.U. (V.A.) Claeys et al., Int J Clin Pharm 2013;

14 International - littérature grise Résultats «Policy» «HCP» Facteurs succès Barrières - Guidances - Campagnes - Incitants - IT support - Concertations locales - Formulaires standardisés -Leadership/ mobilisations national - Engagement - Adaptation contexte local - Incitants - Support IT - Ressources - Formation - Responsabilité (accountability) - Sécurisation données

15 UK: guidance for pharmacists

16 Australia

17 USA: Boost project et Match toolkit 17 Improving the hospital discharge care transition Key elements: comprehensive intervention, implementation guide, technical assistance, online community, data center

18 Canada: Safer health care now! 18

19 19

20 20 Situation belge

21 Initiatives nationales/régionales Recommandations à l échelle nationale pour améliorer la continuité des traitements (www.kce.fgov.be rapport 131) Vitalink: partage schémas de médication entre prestataires de soins 1ère ligne (région flamande; Priorité plan qualité-sécurité dans les hôpitaux: continuité des soins 2014 Dossier pharmaceutique partagé (officines ouvertes au public) Campagne régionale association pharmaciens flamands E-Health; schéma de médication

22 Pharmacie clinique en unités de soins 22 A l admission Anamnèse médicamenteuse Réconciliation médicamenteuse Pendant le séjour Révision des traitements prescrits, suggestions et discussion d optimisation avec le prescripteur Réponse aux questions des médecins et infirmiers Information au patient A la sortie Réconciliation médicamenteuse Information orale et écrite au patient Explication changements de traitement au médecin traitant

23 Pharmacie clinique en unités de soins 23 A l admission Anamnèse médicamenteuse Réconciliation médicamenteuse - Moyenne: 25 min/patient - Documenté pour 67% patients Pendant Activité 2013 le séjour - prescripteur 2000 patients avec dossier pharmacie clinique Réponse (=11% aux hospitalisations) questions des médecins et infirmiers - 1/3 interventions en lien avec RecMed Révision des traitements prescrits, suggestions et discussion d optimisation avec le Information au patient A la sortie Réconciliation médicamenteuse Information orale et écrite au patient - Moyenne: 40 min/patient - Documenté pour 40% patients Explication changements de traitement au médecin traitant

24 Mesure de l impact sur les discordances 24 Cohorte prospective 10 mois 293 patients avec séjour en gériatrie et orthopédie Hôpital A: intervention pharmacie clinique à la sortie (109 patients) Hôpitaux B et C: prise en charge «habituelle» - pas de phien clin (184 patients) Comparaison liste médicaments à la sortie vs médicaments pris par le patient 15 jours après Effet significatif sur la prévalence des discordances après la sortie Tout type de discordance: OR [95% CI]: 0.14 [ ] Claeys et al., under revision

25 Le pharmacien clinicien? 25 Amélioration de la qualité (continuité) démontrée Ressources humaines limitées Non-disponible 24h/24, 7j/7 «The focus on the pharmacist/pharmacy technicians risks losing sight of medication reconciliation as a shared interprofessionnal accountability» (Fernandes 2012)

26 Projet institutionnel Projet multidisciplinaire Pharmacie clinique Groupe qualité-sécurité Médecins, infirmiers, informaticiens, graphistes, Objectifs Sensibiliser les professionnels et patients à la problématique de la continuité des traitements Augmenter la participation active des patients à l obtention d une anamnèse médicamenteuse complète Diminuer les risques de discontinuité en révisant certains éléments de structure/processus

27 Empowerment du patient et de sa famille 27 Patient = vecteur de l information (5) (5) Marc Vanmeerbeek, & al. (2008). «Pluridisciplinarité, continuité et qualité des soins en 1ère ligne : quelles attentes des professionnels?»

28 Plan d action SENSIBILISER à la problématique de la continuité des soins 2. STANDARDISER l OBTENTION de l anamnèse médicamenteuse 3. STANDARDISER la DOCUMENTATION de l anamnèse médicamenteuse

29 29 Dépliant de sensibilisation

30 30 Dépliant de sensibilisation

31 31 Affiches de sensibilisation

32 32 Affiches de sensibilisation

33 Questionnaire médicaments à compléter par le patient IDENTIFICATION & DATE 33 HÉTÉRO-ANAMNÈSE ADAPTATION POSOLOGIQUE ALLERGIE/INTOLÉRANCE + RÉACTION CHECK-LIST N 1: «FORME GALÉNIQUE» CHECK-LIST N 2: «INDICATION» ANTIBIOTIQUES

34 «AUCUNE MÉDICATION» MDC SOUMIS À R X 34 chronique vs. aigu nom & forme fréquence & moment d administration remarques ordre médical MDC NON-SOUMIS À R X CHANGEMENT(S) RÉCENT(S) «FLAG» PATIENTS À RISQUE R. Pham A. Spinewine

35 Questionnaire médicaments Médecin: vérification 35 Quelques résultats : -90% des patients reviennent avec fiche complétée -remplissage en amélioration suite aux modifications réalisées: de 57% à 70% -1patient/3 ne détaille pas un médicament correspondant à une «coche» dans la checklist R. Pham A. Spinewine

36 Adaptation du dossier patient 36 AVANT APRES Même structure que le questionnaire Quelques résultats : -Diminution de ½ des dosages manquants (11% vs 23%) - Omissions fréquentes (20%); additions (10%) Menu déroulant des spécialités

37 Admission sortie: encore du boulot! 37 Analyse rétrospective lettre de sortie; échantillon aléatoire 150 patients avec sortie en 09/2013 Traitement admission sortie présent? 61% ont un traitement d admission ET de sortie Traitement de sortie, quand présent: Incomplet dans 44% des cas (manque info nom médicament, dose, fréquence d administration) terme générique utilisé pour 21% des patients (pex «traitement inchangé») Quand traitement d admission et de sortie présent: 1 discordance non documentée entre le traitement d admission et le traitement de sortie pour 63% des patients (modérée: 33%; majeure:7%)

38 38 Perspectives

39 Projet de recherche 39 Seampat Définir et mettre en oeuvre un processus électronique de réconciliation médicamenteuse dans lequel le patient participe activement à fournir de l information concernant ses traitements médicamenteux Application web pour le patient Réseau Santé Wallon Module de réconciliation Dossier généraliste Dossier spécialiste Dossier pharmaceutique

40 RecMed électronique 40 Paper to electronic medrec implementation toolkit

41 Support informatique: exemple 41 Youtube Video: https://www.youtube.com/watch?v=yxkq9hqppow

42 MERCI DE VOTRE ATTENTION Contact :

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

ACTIVITÉS DE PHARMACIE CLINIQUE EN BELGIQUE: RAPPORT de ma VISITE

ACTIVITÉS DE PHARMACIE CLINIQUE EN BELGIQUE: RAPPORT de ma VISITE ACTIVITÉS DE PHARMACIE CLINIQUE EN BELGIQUE: RAPPORT de ma VISITE Ha Phuong HOANG Département de pharmacie clinique Université de pharmacie de Hanoi 29/03/2015 1 LA VISITE EN BELGIQUE 1. Duration: 2 semaines

Plus en détail

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Continuité des traitements médicamenteux : LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Coraline Claeys Pharmacien au Cercle Royal Pharmaceutique de l Arrondissement de Nivelles et en officine Faculté de

Plus en détail

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS Page 1 sur 6 Contexte La dispensation du Médicament est définie dans le Code la Santé Publique (art. R 4235-48 CSP) comme l acte pharmaceutique associant à la délivrance du médicament : analyse pharmaceutique

Plus en détail

Optimiser la prise en charge médicamenteuse à l entrée et à la sortie d un l établissement de santé. «conciliation médicamenteuse»

Optimiser la prise en charge médicamenteuse à l entrée et à la sortie d un l établissement de santé. «conciliation médicamenteuse» Optimiser la prise en charge médicamenteuse à l entrée et à la sortie d un l établissement de santé «conciliation médicamenteuse» Clarisse Roux OMEDIT LR Conciliation médicamenteuse Assurer la continuité

Plus en détail

Frédéric FOLTZ Pharmacien Chef de service - CH Mâcon. JOURNEE FORMATION APHBFC Dôle 26 juin 2014

Frédéric FOLTZ Pharmacien Chef de service - CH Mâcon. JOURNEE FORMATION APHBFC Dôle 26 juin 2014 Frédéric FOLTZ Pharmacien Chef de service - CH Mâcon JOURNEE FORMATION APHBFC Dôle 26 juin 2014 Sécuriser la prise en charge médicamenteuse du patient tout au long de son parcours de soins, notamment aux

Plus en détail

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Lutte contre les événements indésirables graves médicamenteux (EIGm) évitables

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Lutte contre les événements indésirables graves médicamenteux (EIGm) évitables XXIIe Journée Annuelle du Sud Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins et de formation en hygiène Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients Lutte

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

L expérience Med Rec

L expérience Med Rec L expérience Med Rec Le processus de conciliation des traitements médicamenteux Edith DUFAY 1 La mission des High 5s de l OMS Maîtriser 5 grands problèmes de sécurité pour le patient Mettre en oeuvre 5

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments

Bilan comparatif des médicaments Bilan comparatif des médicaments CSSS Jeanne-Mance Renée Claire Fox, B.A., M.Sc. Inf. Jean-Yves Guigui, md Richard Cardinal, pharmacien 20 novembre 2010 CSSS JEANNE-MANCE 7 SITES SLD 1200 LITS 3 CLSC population

Plus en détail

La iatrogénie médicamenteuse. Damien LANNOY - biopharma.univ-lille2.fr - EPU pharmaciens hospitaliers

La iatrogénie médicamenteuse. Damien LANNOY - biopharma.univ-lille2.fr - EPU pharmaciens hospitaliers La iatrogénie médicamenteuse Définition (OMS, 1969) «Toute réponse néfaste et non recherchée à un médicament survenant à des doses utilisées chez l homme à des fins de prophylaxie, de diagnostic et de

Plus en détail

Journées 10-11 avril 2013 Atelier de réflexion Formation initiale et continue. Atelier. Analyse pharmaceutique à l hôpital et en officine :

Journées 10-11 avril 2013 Atelier de réflexion Formation initiale et continue. Atelier. Analyse pharmaceutique à l hôpital et en officine : Journées 10-11 avril 2013 Atelier de réflexion Formation initiale et continue Atelier Analyse pharmaceutique à l hôpital et en officine : similitudes et différences Marie Moreau, Ornella Conort Journées

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

Gestion du traitement personnel du patient : La conciliation médicamenteuse

Gestion du traitement personnel du patient : La conciliation médicamenteuse Journée Nationales du GERS Arcachon 1-3 octobre 2015 Gestion du traitement personnel du patient : La conciliation médicamenteuse Dr Sophie KUBAS Dr O.LAVEZZI Centre de réadaptation cardiovasculaire de

Plus en détail

Communication Médecin-Pharmacien

Communication Médecin-Pharmacien Communication Médecin-Pharmacien Prescriptions et Remèdes Médecin-Pharmacien Deux perspectives, un même objectif François Parent, MD, CMFC(mu), FCMF Marc Parent, D.P.H, MSc., BCPS Communiquer... Émetteur

Plus en détail

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Hôpitaux Universitaires de Genève Pharmacie hospitalière: défis actuels et futurs Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Etre les premiers pour Séminaire MAS vous Sion, 6 octobre 2014 Missions GSASA Fournir

Plus en détail

Support Clinique. APT au cœur des unités de soins: l opportunité de la e prescription pour une délivrance de qualité. S. Piérard (CHU Vésale)

Support Clinique. APT au cœur des unités de soins: l opportunité de la e prescription pour une délivrance de qualité. S. Piérard (CHU Vésale) Support Clinique APT au cœur des unités de soins: l opportunité de la e prescription pour une délivrance de qualité S. Piérard (CHU Vésale) AFPHB 25 juin 2015 C.H.U. Charleroi Les différents sites Hôpital

Plus en détail

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients Retour d expérience CHU de Nîmes CAREMEAU - MCO 853 lits - SSR 182 lits - Psy 110 lits SERRE CAVALIER - SLD, EHPAD 500 lits 1845 lits

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème Safe. Il est prévu que les différents partenaires de l

Plus en détail

Groupe intervention. Etude COME-ON. Guide d utilisation de la plateforme de formation en ligne Groupe intervention. Dernière mise à jour 6/05/15

Groupe intervention. Etude COME-ON. Guide d utilisation de la plateforme de formation en ligne Groupe intervention. Dernière mise à jour 6/05/15 Groupe intervention Etude COME-ON Guide d utilisation de la plateforme de formation en ligne Groupe intervention Dernière mise à jour 6/05/15 0 Avant-propos La formation donnée dans le cadre de ce projet

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance Bilan comparatif des médicaments CSSS Jeanne-Mance Renée Claire Fox, B.A., M.Sc. Inf. 10 juin 2010 Objectifs d apprentissage Sensibiliser les participants à l importance d une approche systémique du BCM

Plus en détail

Les Comités de Thérapie du Cancer

Les Comités de Thérapie du Cancer Les Comités de Thérapie du Cancer L expérience des sarcomes au CUSM Robert E. Turcotte MD FRCSC Chaire Maurice E. & Marthe Muller Université McGill Professeur titulaire et Directeur, Division de chirurgie

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE Valérie Berger Inf, Ph.D, Cadre Supérieur de santé CHU de Bordeaux Renée Lacomère Cadre supérieur diététicienne ARC CHU de Bordeaux Christine Germain Statisticienne USMR, pole santé publique, CHU de Bordeaux

Plus en détail

Groupes de gestion de l antibiothérapie (GGA) dans les hôpitaux belges. Dr Evelyne Van Gastel

Groupes de gestion de l antibiothérapie (GGA) dans les hôpitaux belges. Dr Evelyne Van Gastel Groupes de gestion de l antibiothérapie (GGA) dans les hôpitaux belges Dr Evelyne Van Gastel Contenu 1. Normes en financement GGA 2. IDSA-SHEA Guidelines on Antimicrobial Stewardship 3. Analyse des rapports

Plus en détail

Intégration de la dispensation automatisée dans la prise en charge des patients Du circuit du médicament à la prise en charge médicamenteuse

Intégration de la dispensation automatisée dans la prise en charge des patients Du circuit du médicament à la prise en charge médicamenteuse Intégration de la dispensation automatisée dans la prise en charge des patients Du circuit du médicament à la prise en charge médicamenteuse Etienne COUSEIN Centre Hospitalier de Valenciennes Pharmacien

Plus en détail

Diffusion des bonnes pratiques de prescription : modélisation des interventions pharmaceutiques

Diffusion des bonnes pratiques de prescription : modélisation des interventions pharmaceutiques Diffusion des bonnes pratiques de prescription : modélisation des interventions pharmaceutiques Pierrick BEDOUCH Laboratoire TIMC/IMAG UMR CNRS 5525 Equipe ThEMAS «Techniques pour l Evaluation et la Modélisation

Plus en détail

1 Le contexte. Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Sommaire

1 Le contexte. Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Sommaire Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Dr Luc BESANÇON Sommaire 1. Le contexte 2. Les nouveaux champs d activités des pharmaciens 3. Vers de nouveaux métiers

Plus en détail

Vers une approche hospitalière des soins pharmaceutiques

Vers une approche hospitalière des soins pharmaceutiques Vers une approche hospitalière des soins pharmaceutiques Réflexions sur le parcours belge d une sonate, d un imposé et d un concerto Anne Spinewine Université catholique de Louvain Inauguration pharmacie

Plus en détail

Annexe 1 : les 101 propositions émises par les groupes

Annexe 1 : les 101 propositions émises par les groupes Annexe 1 : les 101 s émises par les groupes Les décideurs de Propositions 5 Rendre accessible le traitement du domicile (via le pharmacie d'officine ou le médecin traitant, le carnet, le dossier, le Conserver

Plus en détail

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques,

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques, KCE: c est quoi? Un organisme fédéral d'intérêt public autonome («semi» gouvernemental ) Sous la tutelle du Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales Créé en 2002 et actif depuis mi 2003 Une

Plus en détail

Les soins intégraux : pour l actualisation du rôle infirmier

Les soins intégraux : pour l actualisation du rôle infirmier Les soins intégraux : pour l actualisation du rôle infirmier Marie-Noëlle Giroux, inf., M. Sc., chef de service secteur accueil-orientation-intégration, Direction des soins infirmiers et des regroupements

Plus en détail

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Fabienne BLANCHET La Baule - 12 octobre 2010 1 L éducation thérapeutique du patient «Selon l OMS, l éducation thérapeutique du patient vise à aider

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

Expérience de Pharmacie Clinique dans le cadre des réflexions nationales sur la Sécurisation du circuit du médicament à l'hôpital

Expérience de Pharmacie Clinique dans le cadre des réflexions nationales sur la Sécurisation du circuit du médicament à l'hôpital Expérience de Pharmacie Clinique dans le cadre des réflexions nationales sur la Sécurisation du circuit du médicament à l'hôpital M. Grégory Gaudillot, Pharmacien Gérant Mme Anne Otto, Pharmacienne Fédération

Plus en détail

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud 2 ème rencontre du Réseau Santé Psychique Suisse Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud Charles Bonsack SFr. 4'500'000.00 SFr. 4'000'000.00 SFr. 3'500'000.00

Plus en détail

Le rôle du Pharmacien Clinicien en antibiothérapie: que pouvons-nous apprendre de l'expérience aux Etas-Unis' Pharm. E. Ampe

Le rôle du Pharmacien Clinicien en antibiothérapie: que pouvons-nous apprendre de l'expérience aux Etas-Unis' Pharm. E. Ampe Le rôle du Pharmacien Clinicien en antibiothérapie: que pouvons-nous apprendre de l'expérience aux Etas-Unis' Pharm. E. Ampe 1 1. Indroduction: Pharmacie Clinique Pharmacie Clinique l ensemble des activités

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité 09 juin 2011 2 SOMMAIRE I. Introduction II. III. IV. Système de santé: objectifs

Plus en détail

Organisation pharmacie clinique - site Cochin

Organisation pharmacie clinique - site Cochin Organisation pharmacie clinique - site Cochin Hôpitaux Universitaires Paris Centre Ornella CONORT Responsable Pharmacie Clinique PUI Cochin HUPC ornella.conort@cch.aphp.fr Site Cochin 1000 lits Aigus 5

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

"Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse"

Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse "Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse" Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière 23 avril 2015, Mâcon Dr Vera Jordan-von Gunten Pharmacien d hôpital,

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Conseils pour réaliser un tableau de sortie Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer

Plus en détail

Aperçu. Fier d être canadien. Sondage national. Observations générales

Aperçu. Fier d être canadien. Sondage national. Observations générales Aperçu Fier d être canadien le BCM au Canada Webinaire national sur le BCM 14 février 2012 Marg Colquhoun, B. Sc. ph., R.Ph., FCSHP, directrice de projet, ISMP Canada, co chef de la stratégie du bilan

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Déclaration de conflits d intérêts! Aucun conflits d

Plus en détail

Dr Buttard Service de cardiologie CH W.Morey Chalon sur saone.

Dr Buttard Service de cardiologie CH W.Morey Chalon sur saone. 1 Dr Buttard Service de cardiologie CH W.Morey Chalon sur saone. PLAN 1. SONDAGE 2. POURQUOI INFORMATISER LE CIRCUIT DU MEDICAMENT 3. EXPERIENCE CHALONNAISE 1. CONTEXTE 2. PRESENTATION DU LOGICIEL 3. UTILISATION

Plus en détail

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication 1 Vers une gestion intégrée et interactive de la médication Journée d'étude du Réseau des Comités Médicopharmaceutiques 13/11/2015 Luc Nicolas PFS Public Health Health telematics 2 Echanger ou partager

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

Formation à l Evidence-Based Nursing en formation de premier cycle: récit d une expérience dans une Haute Ecole belge

Formation à l Evidence-Based Nursing en formation de premier cycle: récit d une expérience dans une Haute Ecole belge Formation à l Evidence-Based Nursing en formation de premier cycle: récit d une expérience dans une Haute Ecole belge Nadine Jacqmin Inf., L.Sc., étudiante au doctorat en sciences infirmières (Université

Plus en détail

Coopération Médecin Pharmacien Une nouvelle gouvernance clinique de proximité

Coopération Médecin Pharmacien Une nouvelle gouvernance clinique de proximité Coopération Médecin Pharmacien Une nouvelle gouvernance clinique de proximité EA SIS 4128 V. Siranyan Docteur en pharmacie 1 M. Chanelière Docteur en médecine La relation Médecin- Pharmacien Au quotidien

Plus en détail

Circuit du médicament

Circuit du médicament HOPITAL DE SOULTZ N S.PT.S.028.1 Circuit du médicament SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS QUALITE SERVICE

Plus en détail

CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX. En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne?

CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX. En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne? CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne? 13 mars 2014 Dr André Vandenberghe Schéma de médication dans

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet 1. Résultats du training > Maîtrise de solutions s pour réduire le cycle de développement de nouveaux projets et en augmenter les performances. > Acquisition des compétences indispensables

Plus en détail

La Pharmacie Clinique en Belgique : Pratique et Formation

La Pharmacie Clinique en Belgique : Pratique et Formation La Pharmacie Clinique en Belgique : Pratique et Formation Céline Michel, pharmacien hospitalier clinicien Charline Artoisenet, pharmacien hospitalier clinicien Université Catholique de Louvain, Cliniques

Plus en détail

Prestations pharmaceutiques orientées patient à l hôpital

Prestations pharmaceutiques orientées patient à l hôpital Prestations pharmaceutiques orientées patient à l hôpital Vera von Gunten Symposium swissypg, Bern, 21 novembre 2013 Pharmacie de l ICHV: Historique (1) 1978 1988 logistique, fabrication, assistance pharmaceutique

Plus en détail

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant!

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! 2 e Swiss Congress for Health Professions Winterthur 1 juin 2012 La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation

Plus en détail

Remerciements aux participants!

Remerciements aux participants! Remerciements aux participants! Enquête sur les pratiques et les relations entre les pharmacies des ETS et les pharmacies d officine auprès des pharmaciens hospitaliers de la région Bretagne 30 ETS répondeurs

Plus en détail

Informations mémoires FSM

Informations mémoires FSM Faculté des Sciences de la Motricité Informations mémoires FSM Prof Detrembleur Prof Mahaudens 1 Dépôt projet de mémoire le 17/2/2015 au secrétariat avant 12h30 ( http://www.uclouvain.be/419258.html )

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Certification des Etablissements de Santé en France

Certification des Etablissements de Santé en France Certification des Etablissements de Santé en France Pouvait-on faire sans elle en France? Peut-elle faire mieux? Les enjeux et les perspectives de la procédure 2014 Plan de l intervention 1. Partie 1 :

Plus en détail

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Josette Roussel, inf. M.Sc.,M.Éd Infirmière-conseillère principale Association des infirmières et infirmiers du Canada

Plus en détail

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Dr Nathalie VERIN - Direction régionale du Service Médical Journée Interrégionale de l HAD du 15 octobre 2014

Plus en détail

Le case management de transition (CMT) Une illustration de pratique avancée en soins infirmiers

Le case management de transition (CMT) Une illustration de pratique avancée en soins infirmiers XIIe Congrès Européen Lausanne, le 22 novembre 2013 Le case management de transition (CMT) Une illustration de pratique avancée en soins infirmiers Cécile Morgan & Patricia Jaunin, Infirmières spécialisées

Plus en détail

Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes?

Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes? Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes? Stéphane Poitras pht PhD Régis Blais PhD Bonnie Swaine pht PhD

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

LA PRESCRIPTION ANTIBIOTIQUE : UNE APPROCHE SOCIO- COMPORTEMENTALE

LA PRESCRIPTION ANTIBIOTIQUE : UNE APPROCHE SOCIO- COMPORTEMENTALE LA PRESCRIPTION ANTIBIOTIQUE : UNE APPROCHE SOCIO- COMPORTEMENTALE Prof. Céline Pulcini Service de Maladies Infectieuses CHRU de Nancy 5 février 2015 DU ATB Grenoble BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES Définition

Plus en détail

Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches

Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches Revue des données probantes l utilité et les limites des différentes approches LES REVUES SYSTÉMATIQUES Projet financé par l Agence de la santé publique du Canada Affilié à l Université McMaster Donna

Plus en détail

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers IPs Institut Perspective Soignante Pour une pratique porteuse de sens et respectueuse des personnes UCL Université Catholique de Louvain Unité des sciences hospitalières et médico-sociales Certificat universitaire

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les remontées du terrain Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les programmes d Evaluation des Pratiques Professionnelles Pertinence des hospitalisations en HDT HO *Formalisation de certificats

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE David Pronier Country Manager Europe du Sud Motion Computing Pascal Detemmerman CEO SwissEnov Sommaire La Mobilité

Plus en détail

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient Conférence Accelerating Primary Care Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient Calvin Gutkin M.D., CCMF, FCMF Directeur général et chef

Plus en détail

Comment utiliser cet outil?

Comment utiliser cet outil? Comment utiliser cet outil? Cette aide vous permet à la fois de découvrir les ressources disponibles et de comprendre comment les exploiter au mieux. Fichier à imprimer (6 pages) ou à laisser ouvert pour

Plus en détail

Conciliation médicamenteuse : en pratique

Conciliation médicamenteuse : en pratique Conciliation médicamenteuse : en pratique Karine Mangerel Pharmacien CH Auban- Moët Epernay et CH Remy Petit Lemercier Montmirail karine.mangerel@ch-epernay.fr 28-11-2012 Quoi? Conciliation des traitements

Plus en détail

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Marion Alpy Jean-Marie Kinowski Journée OMEDIT 3 avril 2014 Contexte La prise en charge du traitement personnel du patient peut

Plus en détail

Claude Hostert-Pfeiffer, pharmacienne d officine Patrick Engelhardt, pharmacien d hôpital

Claude Hostert-Pfeiffer, pharmacienne d officine Patrick Engelhardt, pharmacien d hôpital Le rôle du pharmacien du XXIème siècle Les soins pharmaceutiques associés à une logistique intelligente du médicament la place du pharmacien du 21ème siècle dans la qualité de la prise en charge médicamenteuse

Plus en détail

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo COMMENT REDIGER UN PROJET DE RECHERCHE POUR UNE THESE DE MEDECINE OU UN MEMOIRE EN SCIENCES DE LA SANTE? Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS,

Plus en détail

Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique.

Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique. Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique. Jean Lachaine, professeur agrégé, Faculté de pharmacie, Université de Montréal Pourquoi avoir des critères économiques

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

Le Trigger Tool en pratique : Adaptation du manuel de l IHI aux contextes belge et suisse

Le Trigger Tool en pratique : Adaptation du manuel de l IHI aux contextes belge et suisse Le Trigger Tool en pratique : Adaptation du manuel de l IHI aux contextes belge et suisse Patient Safety Week, Bruxelles 18/11/2009 Dr. Xavier de Béthune & Anthony Staines Ph.D. Evénement indésirable Un

Plus en détail

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Le CHUV est l employeur de 10 000 personnes Budget 1,4 milliard de frs 2 1 des 5 Hôpitaux

Plus en détail

POSER LA PROBLÉMATIQUE

POSER LA PROBLÉMATIQUE Dans le cadre de l'observatoire régional des prescriptions et du médicament, les Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie de Franche-Comté et de Bourgogne ainsi que les Facultés de Médecine et

Plus en détail

Spécialités remboursables selon chapitre IV

Spécialités remboursables selon chapitre IV Spécialités remboursables selon chapitre IV Autorisations du médecin-conseil du neuf (! ) A.R. du 3 avril 2013 (M.B. 08/04/2013) I. Introduction 1 Quel pharmacien n a pas déjà contacté l OT pour obtenir

Plus en détail

Case management dans les assurances: la présence des preuves. Regina Kunz Stefan Schandelmaier S.C.Anna Burkhardt Wout DeBoer

Case management dans les assurances: la présence des preuves. Regina Kunz Stefan Schandelmaier S.C.Anna Burkhardt Wout DeBoer Case management dans les assurances: la présence des preuves Regina Kunz Stefan Schandelmaier S.C.Anna Burkhardt Wout DeBoer Présentation Revue systématique contenu+ résultats Enquête «Case management

Plus en détail

Polymédication (in)évitable?

Polymédication (in)évitable? Polymédication (in)évitable? Prof Olivier Bugnon Pharmacie de la PMU Ecole de Pharmacie Genève-Lausanne Jeudi de la PMU interdisciplinaire «Ensemble, évitons l évitable» 18.06.2015 Etude sur 1 751 841

Plus en détail

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg Recherche des causes d un grave défaut de transmission d information en présence d une situation à fort risque de contamination CClin Est Le 17 avril 2014 Strasbourg 1 Contexte Développement de la culture

Plus en détail

Sécurisation du circuit du médicament en réanimation

Sécurisation du circuit du médicament en réanimation 52 e congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s de réanimation 2010 Sfar. Tous droits réservés. Sécurisation du circuit du médicament en réanimation M. Antignac Service

Plus en détail

LE CONCEPT DE PRATIQUE AVANCÉE. BARRIERE-ARNOUX Cécile IPAGL

LE CONCEPT DE PRATIQUE AVANCÉE. BARRIERE-ARNOUX Cécile IPAGL LE CONCEPT DE PRATIQUE AVANCÉE 1 BARRIERE-ARNOUX C ÉCILE IDEL M aster 2 sciences c liniques infirmières option gérontologie Sophrologue Formatrice Définition de l IPA par le C I I 2 «Une infirmière qui

Plus en détail

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef. Les erreurs de médication tuent 7 000 personnes chaque année aux USA

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef. Les erreurs de médication tuent 7 000 personnes chaque année aux USA Hôpitaux Universitaires de Genève Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef De la pharmacie au patient: comment réduire les erreurs? Etre les premiers pour Symposium vous Aguettant - SFAR 19 septembre 2013 2

Plus en détail

Pharmacie clinique: Intérêt pour le patient et la profession infirmière

Pharmacie clinique: Intérêt pour le patient et la profession infirmière Pharmacie clinique: Intérêt pour le patient et la profession infirmière Anne Spinewine Pharmacien clinicien, Dr Sc Pharm Université catholique de Louvain CHU Mont-Godinne et Centre de Pharmacie Clinique

Plus en détail

Le Programme des étudiants étrangers

Le Programme des étudiants étrangers Le Programme des étudiants étrangers Colloque L école québécoise branchée sur le monde une nouvelle ère pour le recrutement et les échanges internationaux Le 24 octobre 2013 Le cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

Vers le dictionnaire des APS à visée médicale : Actualités et perspectives

Vers le dictionnaire des APS à visée médicale : Actualités et perspectives Plan de la présentation Vers le dictionnaire des APS à visée médicale : Actualités et perspectives Patrick Magaloff Directeur Dr Gilles Thöni Chargé de mission Journée Maison du Sport Français, Paris,

Plus en détail

Christiane Mayer OPÉRATIONNALISER L INTÉGRATION DES NOUVELLES ACTIVITÉS EN PHARMACIE

Christiane Mayer OPÉRATIONNALISER L INTÉGRATION DES NOUVELLES ACTIVITÉS EN PHARMACIE OPÉRATIONNALISER L INTÉGRATION DES NOUVELLES ACTIVITÉS EN PHARMACIE Christiane Mayer Pharmacienne Conseillère en amélioration des processus Crescendo Pharma inc. AGENDA Prérequis 7 éléments de stratégie

Plus en détail