Nouvelles formes d emploi et de travail. Jean-Luc TAVERNIER, Directeur Général Corinne PROST, Chef du département des études économiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouvelles formes d emploi et de travail. Jean-Luc TAVERNIER, Directeur Général Corinne PROST, Chef du département des études économiques"

Transcription

1 Nouvelles formes d emploi et de travail Jean-Luc TAVERNIER, Directeur Général Corinne PROST, Chef du département des études économiques

2 Plan de la présentation I- Les formes particulières d emploi - liées au contexte législatif : formes de non-salariat, contrats de travail - temps partiel - pluriactivité - cumul emploi/retraite - nouveaux employeurs II- Les formes particulières de travail - horaires atypiques - organisation du travail - télétravail 2

3 Les formes particulières d emploi : le non-salariat Un redressement? L emploi non salarié : une hausse durable? 3

4 Les formes particulières d emploi : le non-salariat Oui, pour plusieurs raisons Le vieillissement de la population active dynamise progressivement l emploi non-salarié Politiques publiques de stimulation de la création d entreprise, notamment comme alternative au chômage Nouveaux contextes législatifs : en Allemagne : Ich-AG en France : les auto-entrepreneurs Développement des franchises qui rend plus approximatif la définition de la frontière entre salarié et non-salarié Développement de la sous-traitance et du statut de «faux indépendant» qui l accompagne dans certains secteurs 4

5 Les formes particulières d emploi : le non-salariat Les auto-entrepreneurs Malgré le recul des créations d auto-entreprises depuis près d un an, plus d une création sur deux demeure une demande de création d auto-entreprise Trois auto-entrepreneurs sur quatre n auraient pas créé d entreprise sans ce régime auto-entrepreneurs actifs au 31 décembre 2010 dont exercent cette activité à titre principal 5

6 Les formes particulières d emploi : les contrats de travail Comment ont-ils évolué depuis 30 ans? Stabilisation globale du nombre de personnes en emploi temporaire Est-ce une situation d équilibre? 6

7 Les formes particulières d emploi : les contrats de travail Une hausse néanmoins quand on s éloigne de la période d insertion 7

8 Les formes particulières d emploi : le temps partiel Stabilisation du temps partiel 8

9 Les formes particulières d emploi selon le sexe 9

10 Les formes particulières d emploi : la pluriactivité En légère hausse pour certains Entre 2007 et 2009, la hausse de la pluriactivité s observe parmi les salariés et les non-salariés du fait notamment de la création du statut d auto-entrepreneur. La proportion des salariés qui occupent un emploi secondaire salarié est toutefois restée quasiment identique : 8,3 % des salariés, soit 2 M de personnes. 10

11 Les formes particulières d emploi : le travail pendant la retraite En hausse également En 2012, 7 % des retraités âgés de 60 à 69 ans, ayant travaillé après 50 ans, occupent un emploi, une proportion qui a doublé par rapport à 2006 en taux sous-jacent. L assouplissement des conditions du cumul emploi-retraite intervenues à partir de 2009 a favorisé cette évolution. La moitié de ces retraités déclarent travailler principalement parce que leur retraite «ne suffit pas pour vivre aujourd hui» et 43 % pour des raisons non financières. 11

12 Les formes particulières d employeurs Les particuliers employeurs : hausse jusqu en 2010 en millions 2,4 Nombre de particuliers employeurs (PE) (hors assistantes maternelles) en millions 1,2 Effectifs salariés des PE (hors assistantes maternelles) 2,2 1,0 0,16 0,18 0,18 0,17 0,15 2,0 0,8 0,14 0,16 0,17 0,14 1,8 0,6 1,6 0,4 0,71 0,74 0,75 0,74 0,78 0,65 0,72 0,74 0,78 0,85 0,86 0,88 0,91 0,88 1,4 0,2 1,2 1, , Nombre de salariés des PE recrutés et/ou gérés par des organismes mandataires Nombre de salariés travaillant au domicile de PE (hors mandatés) Sources : Ircem, traitement Dares. Champ : nombre d employeurs/de salariés au 2 e trimestre de l année. France entière à partir de 2007, France métropolitaine avant Note : La distinction entre salariés de PE gérés ou pas par des organismes mandataires n est pas disponible avant

13 Les formes particulières d employeurs Le «tiers secteur», un acteur économique de poids 10 % de l emploi salarié dans les coopératives, mutuelles, associations et fondations. Le tiers secteur en millions en % 2,40 10,4 Source : Insee, Clap 2,35 10,3 2,30 10,2 en millions 2,5 2,0 Emploi salarié par type d'employeur Source : Insee, Clap 0,05 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 2,25 10,1 2,20 2,15 10,0 9,9 1,5 1,63 1,68 1,76 1,77 1,80 1,84 1,82 2,10 9,8 1,0 2,05 9,7 2,00 9,6 0,5 0,12 0,12 0,12 0,12 0,12 0,13 0,13 1,95 9, Poids de l'effectif salarié dans l'ensemble de l'économie 0,0 0,28 0,30 0,30 0,31 0,31 0,31 0, Effectif salarié de l'économie sociale Coopérative Mutuelle Association Fondation 13

14 Plan de la présentation I- Les formes particulières d emploi - liées au contexte législatif : formes de non-salariat, contrats de travail - temps partiel - pluriactivité - cumul emploi/retraite - nouveaux employeurs II- Les formes particulières de travail - horaires atypiques - organisation du travail - télétravail 14

15 Les formes particulières de travail : les horaires atypiques sont fréquents 15

16 Les formes particulières de travail : les horaires atypiques, notamment le travail du dimanche 16

17 Les formes particulières de travail : les horaires atypiques et s étendent 17 Lecture : en 2005, 48 % des salariés disent travailler le samedi (27 % «habituellement» et 21 % «occasionnellement»)

18 Les formes particulières de travail : l organisation du travail Les contraintes et pénibilités physiques déclarées ne reculent pas 18

19 Les formes particulières de travail : l organisation du travail L intensification du travail : se stabilise sauf pour les ouvriers 19

20 Les formes particulières de travail : l organisation du travail La charge mentale s accroît, avec la diffusion des NTIC 20

21 Les formes particulières de travail : le télétravail se développe également Le télétravail se développe rapidement : 22 % des entreprises disposant d un ordinateur y ont recours en janvier 2008, contre 16 % un an avant C est dans le secteur tertiaire que le télétravail est le plus développé Les grandes entreprises ont recours au télétravail beaucoup plus fréquemment que les très petites. 21

22 Bibliographie indicative (1/2) Sur l emploi en général - Insee Première N 1466 : Une photographie du marché du travail en 2012, F. Guggemos et J. Vidalenc, sept Insee Résultats N 138 Société - Marché du travail - Séries longues - Mise à jour 2012, janvier Insee Références - Emploi et salaires - Édition mars 2013 Statistiques sur les formes particulières d emploi - Insee Première N 1081 : En 2005, plus d un million de salariés ont plusieurs employeurs, mai Insee Première N 1342 : Le «tiers secteur», un acteur économique important, mars Insee Première N 1388 : Trois auto-entrepreneurs sur quatre n auraient pas créé d entreprise sans ce régime, fév Insee Première N 1414 : Auto-entrepreneurs : Au bout de trois ans, 90 % dégagent un revenu inférieur au Smic au titre de leur activité non salariée», sept Insee Première N 1461 : Les services à la personne - Davantage sollicités dans les zones rurales et âgées, juil Dares Analyses N 025 : Les services à la personne en 2011 : une baisse globale de l activité et de l emploi, avril 2013 Statistiques sur les formes particulières de travail - Dares Analyses N 075 : En 2011, 29 % des salariés ont travaillé le dimanche de manière habituelle ou occasionnelle, oct Dares PIPS N 39.3 : De plus en plus d emplois à temps partiel au cours des vingt-cinq dernières années, sept Dares PIPS N 22.2 : Horaires atypiques et contraintes dans le travail : une typologie en six catégories, juillet Dares PIPS N 28.2 : Conditions de travail et précarité de l emploi, juillet Insee Première N 1228 : E-administration, télétravail, logiciels libres : quelques usages de l internet dans les entreprises, mars

23 Bibliographie indicative (2/2) Études - Économie et statistique N : La pluriactivité : un correctif aux inégalités du revenu agricole, J.-P. Butault, N. Delame, S. Krebs et P. Lerouvillois, Économie et statistique N : Le temps de travail des formes particulières d emploi, M. Cottrell, P. Letremy, S. Macaire, C. Meilland et F. Michon, Économie et Statistique N : L évolution des rythmes de travail entre 1995 et 2001 : quel impact des 35 heures?, C. Afsa et P. Biscourp, Économie et statistique N : Formes particulières d emploi et insertion des jeunes, P. Givord, Données sociales - La société française - Conditions de travail et relations professionnelles : Flexibilité des horaires de travail et inégalités sociales, L. Lesnard, Édition Insee Références L emploi, nouveaux enjeux : «L évolution des conditions de travail», J. Bué, T. Coutrot et N. Guignon, Édition Insee Références Emploi et salaires : «Les évolutions de l emploi et des salaires depuis 1990», M. Amar, A. Baudrey, C. Prost, Édition Trésor-Éco N 92 : «Le chômage des jeunes : quel diagnostic?», P. -É. Batard et E. Saillard,

24 Les nouvelles formes d emploi et de travail Merci de votre attention! Insee 18 bd Adolphe-Pinard Paris Cedex 14 Informations statistiques : / Contacter l Insee (coût d un appel local) du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

25 COMPLÉMENTS 25

26 Données de cadrage 26

27 Temps partiel 27

28 Pluriactivité (1/3) 28

29 Pluriactivité (2/3) 29

30 Pluriactivité (3/3) 30

31 Horaires dits atypiques Source : Insee, enquête Emploi 31

32 Organisation du travail : Les ouvrier(e)s travaillent de plus en plus souvent à la chaîne ou sous cadence automatique 32

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi Présentation du rapport du COE du 8 avril 2014 Commission «emploi, qualification et revenus du travail» CNIS 14 novembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi 5 décembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de la présenta-on I. Les formes d emploi: un paysage en évolution et de plus en plus complexe II. Les causes de

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Roth Nicole Département emploi et revenus d activité INSEE Plan de la présentation Données de cadrage emploi et salaires Insertion

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Cadrage statistique du secteur DARES COE - 3 décembre 2013 Les contours des SAP Les sources disponibles L activité et la structuration du secteur Caractéristiques des salariés

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 Etudes Publication de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de L activité des services à la personne 10 millions

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

Les services à la personne en Midi-Pyrénées portés par l assistance aux personnes âgées

Les services à la personne en Midi-Pyrénées portés par l assistance aux personnes âgées Numéro 158 : avril 2014 Les services à la personne en Midi-Pyrénées portés par l assistance aux personnes âgées En Midi-Pyrénées, les services à la personne emploient, en 2010, 91 000 salariés pour seulement

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Economie sociale et solidaire

Economie sociale et solidaire Economie sociale et solidaire Évolutions d'emplois relevant de l ESS entre 2010 et 2012 : les difficultés pour définir un champ constant Plan de la présentation L économie sociale Présentation des chiffres

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Dares Indicateurs. Les mouvements de main-d œuvre au 3 e trimestre 2012 : nouvelle hausse du taux d embauche en CDD

Dares Indicateurs. Les mouvements de main-d œuvre au 3 e trimestre 2012 : nouvelle hausse du taux d embauche en CDD Dares Indicateurs MARS N 7 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les mouvements de main-d œuvre au e trimestre : nouvelle hausse du taux d embauche

Plus en détail

ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES CHIFFRES-CLÉS Édition 2014 ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES THÈME 3 Inégalités professionnelles ÉCARTS DE SALAIRES Les écarts de salaires entre les femmes et les hommes traduisent pour partie les inégalités

Plus en détail

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique Synthèse En forte baisse jusqu au milieu des années 1990, le nombre d ouvriers non qualifiés de l électricité et de l électronique s est

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses AVRIL 2011 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARCOURS DES INTÉRIMAIRES : les intérimaires les plus expérimentés ont été moins

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Les emplois dans les services à la personne

Les emplois dans les services à la personne Les emplois dans les services à la personne Etat des lieux du suivi statistique Dares CNIS - 17 septembre 2010 Dares () Les services à la personne CNIS - 17 septembre 2010 1 / 23 Plan de la présentation

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR DE L ECONOMIE... 8 1.3. QUATRE CATEGORIES JURIDIQUES

Plus en détail

L usage des TIC en entreprise

L usage des TIC en entreprise L usage des TIC en entreprise Comparaison entre microentreprises et sociétés d au moins 10 personnes Elvire Demoly Responsable des enquêtes TIC entreprises Les enquêtes TIC Une enquête européenne annuelle

Plus en détail

Dares Analyses. Le temps partiel en 2011 : des profils et des conditions d emploi très contrastés selon que le temps partiel est «choisi» ou «subi»

Dares Analyses. Le temps partiel en 2011 : des profils et des conditions d emploi très contrastés selon que le temps partiel est «choisi» ou «subi» Dares Analyses JANVIER 2013 N 005 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Le temps en 2011 : des profils et des conditions d emploi très contrastés selon

Plus en détail

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise de l électricité et de l électronique rassemblent les salariés qui participent

Plus en détail

L évolution des conditions de travail

L évolution des conditions de travail L évolution des conditions de travail Jennifer Bué, Thomas Coutrot et Nicole Guignon* Des pénibilités physiques qui ne diminuent pas, des contraintes organisationnelles qui s accroissent, des marges de

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés L Economie Sociale et Solidaire Chiffres-clés Préambule : l'economie Sociale et Solidaire et la Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire L'Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE. Département de l Orne ORNE. de Flers. Bassin d Alençon. Bassin. Bassin d Argentan.

OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE. Département de l Orne ORNE. de Flers. Bassin d Alençon. Bassin. Bassin d Argentan. - JANVIER 2014 - OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE SUR LE DÉPARTEMENT DE DE L O ORNE Bassin d Argentan Bassin de l Aigle - Mortagne Bassin de Flers Bassin d Alençon Pays d Alençon Département de

Plus en détail

Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014

Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014 Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014 QUESTIONNAIRE A RETOURNER AVANT LE 15 MARS 2014 3 possibilités de réponse : 1. Par courrier, grâce à l enveloppe T ci-jointe adressée à Infraforces Rapport

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Cet ouvrage a pour ambition d analyser conjointement les domaines de l emploi et des salaires. Un effort particulier est fait sur la complétude et la mise en cohérence des différentes sources.

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN RHONE ALPES Emploi en 2008 et conjoncture Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2008 : Plus de 23 400 établissements employeurs. Près

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Marie-Agnès Barrère-Maurisson. Seniors en emploi et conciliation travail-famille

Marie-Agnès Barrère-Maurisson. Seniors en emploi et conciliation travail-famille Seniors en emploi et conciliation travail-famille Question socio-économique éminemment actuelle : -à la croisée des problématiques et des enjeux d aujourd hui et de demain -où tous les acteurs sont impliqués

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

QUIZZ. «Egalité professionnelle ; qu en savez vous?»!

QUIZZ. «Egalité professionnelle ; qu en savez vous?»! QUIZZ «Egalité professionnelle ; qu en savez vous?»! Avant-Propos Dans les entreprises, la question de l égalité professionnelle n apparaît pas souvent comme un réel problème parce que : # Les stéréotypes

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Une partie importante des statistiques diffusées dans cette publication s appuie sur la base Non-salariés produite par l Insee à partir de plusieurs sources administratives issues notamment

Plus en détail

Master 2 Professionnel COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 Professionnel COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 30 diplômés de la promotion 2009, 24 étaient concernés par l enquête du Ministère* soit 80,0%. Parmi eux, 15 ont répondu soit un taux de réponse de 62,5%. Profil des répondants : 13 femmes et 2

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

Le rôle de l état de santé chez les seniors de plus de 50 ans

Le rôle de l état de santé chez les seniors de plus de 50 ans Rencontre de la Chaire Transition démographique «PEUT-ON RÉFORMER LES RETRAITES SANS REPENSER LE TRAVAIL DES SENIORS?» Université Paris Dauphine, vendredi 19 février Le rôle de l état de santé chez les

Plus en détail

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel COE Séance du 17 décembre 2013 Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel Antoine Magnier DARES 1 Plan I. Stock et flux de CDD et missions d intérim Part des contrats temporaires

Plus en détail

Présentation des bistrots en France 18 mars 2013

Présentation des bistrots en France 18 mars 2013 Présentation des bistrots en France 18 mars 2013 Marina Robin Chargée d études à la division Services de l Insee Présentation des bistrots en France Plan Nomenclature, champ Dénombrement et évolution des

Plus en détail

Les jeunes et la retraite

Les jeunes et la retraite Les jeunes et la retraite Maison de la Chimie, 6 décembre 2011 Les jeunes sur le marché du travail Hugues de Balathier Secrétaire général du Conseil d orientation pour l emploi www.coe.gouv.fr 1 Plan de

Plus en détail

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999 TOURISME ET TRANSPORTS A vec 62 emplois et 8,3 % des actifs, les métiers du tourisme et du transport constituent le 4 e domaine professionnel dans la région. Les effectifs ont progressé de 34 % entre 1982

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Master 2 Professionnel PSYCHOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 Professionnel PSYCHOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 45 diplômés de la promotion 2009, 22 étaient concernés par l enquête du Ministère* soit 48,9%. Parmi eux, 20 ont répondu soit un taux de réponse de 90,9%. Profil des répondants : Ce sont des femmes.

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Île de France (DIRECCTE) Unité territoriale de Seine-Saint-Denis LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

Le contrat de génération

Le contrat de génération Séminaire Italia Lavoro 30 mai 2013 Le contrat de génération Bruno Coquet Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social Conseiller auprès de la Déléguée Générale

Plus en détail

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Prudence dans la fonction publique territoriale Sur fond de stabilisation des effectifs, une collectivité sur deux remplacera l intégralité

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

Au 4e trimestre 2013, le nombre de particuliers employeurs à domicile

Au 4e trimestre 2013, le nombre de particuliers employeurs à domicile -Alpes Bilan n 9 Année 2013 Diminution de l emploi à domicile, l activité de garde d enfants ne progresse plus. Au 4e trimestre 2013, le nombre de particuliers employeurs à domicile en -Alpes est de 163

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

En 2010, les services à la personne pèsent 3,9 % de l emploi salarié alsacien. Le particulier

En 2010, les services à la personne pèsent 3,9 % de l emploi salarié alsacien. Le particulier N 20 Septembre 2015 L emploi dans les services à la personne reste moins présent en Alsace En 2010, les services à la personne pèsent 3,9 % de l emploi salarié alsacien. Le particulier est le principal

Plus en détail

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SOMMAIRE JUILLET 2015 N 13 P.1 Un reclassement sur deux à l issue d une formation financée par Pôle emploi P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

Plus en détail

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier www.strategie.gouv.fr 18 octobre 2013, Conseil National Education Economie De quoi parle-t-on? La «relation formation emploi»

Plus en détail

Master 2 Professionnel du Département Arts plastiques - Arts appliqués Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 Professionnel du Département Arts plastiques - Arts appliqués Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 44 diplômés de la promotion 2009, 30 étaient concernés par l enquête du Ministère* soit 68,2%. Parmi eux, 20 ont répondu soit un taux de réponse de 66,7%. Répartition par Master : Nombre de diplômés

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS POUR CEUX AYANT EXERCE UN METIER PENIBLE A partir du 1er janvier 2015, le compte personnel de prévention de la pénibilité permettra à près de 5 millions de salariés de

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE PRÉSENTATION DE L AGENCE Aline MANGATAYE Directrice d agence

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Master 2 du Département Psychopatholologie, Psychologie de la santé, Neurosciences Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 du Département Psychopatholologie, Psychologie de la santé, Neurosciences Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 49 diplômés de la promotion 2009, 31 étaient concernés par l enquête du Ministère* soit 63,3%. Parmi eux, 21 ont répondu soit un taux de réponse de 67,7%. Répartition par Master ou parcours : Nombre

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE DIRECCTE de Franche-Comté N 381 - Décembre 2015 MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE Conjoncture de l emploi S elon la Banque de France, après la forte dynamique constatée en octobre, la production industrielle

Plus en détail

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012 Présentation de la 4 ème vague du 1 Fiche technique 1 Données de cadrage : la filière de la Relation Client aujourd hui 3 Question : Les domaines d activité des clients des centres externes Parmi les domaines

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

«FORMATIONS ET EMPLOI» - Édition 2009

«FORMATIONS ET EMPLOI» - Édition 2009 DARES (Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques) DEPP (Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance) D Dossier de presse «FORMATIONS ET EMPLOI» - Édition

Plus en détail

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques Ronan Mahieu Contexte Mise en place d une procédure de déficits excessifs lors de la création de la zone euro Déficits publics < 3% du

Plus en détail

Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise

Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise Résultat de l enquête sur la création d entreprises L enquête SINE (système d information sur les nouvelles entreprises) Un suivi longitudinal

Plus en détail

SERVICES A LA PERSONNE Plateforme RH Maison de l Emploi Paris

SERVICES A LA PERSONNE Plateforme RH Maison de l Emploi Paris SERVICES A LA PERSONNE Plateforme RH Maison de l Emploi Paris SES ADHERENTS La Fédération du service aux particuliers représente tous les acteurs privés de la profession des services à la personne. Elle

Plus en détail

MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION

MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION De tous les domaines professionnels du tertiaire, celui de l hôtellerie-restauration est le

Plus en détail

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014 DIRECCTE IDF UT des Yvelines Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines Edition du 14 octobre La demande d emploi : Fin août, le nombre d inscrits à Pôle emploi en catégorie A

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Actif au RSI et retraité au - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Une étude menée en collaboration avec la CNAV C. Bac (Cnav) C. Gaudemer (RSI) Au cours de leur carrière, la plupart

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 30 ème édition Octobre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Master 2 Professionnel du Département MATHEMATIQUES INFORMATIQUE Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 Professionnel du Département MATHEMATIQUES INFORMATIQUE Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 40 diplômés de la promotion 2009, 28 étaient concernés par l enquête du Ministère* soit 70,0%. Parmi eux, 9 ont répondu soit un taux de réponse de 32,1%. Répartition par Master : M2P INFORMATIQUE

Plus en détail

Préparateurs en pharmacie

Préparateurs en pharmacie Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Préparateurs en pharmacie Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o i En 2010, le

Plus en détail