> En page 23 Lundi 10 Octobre Sylvie Martagni la première Lorraine à franchir la ligne d arrivée. Photo Gilles WIRTZ > En page 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "> En page 23 Lundi 10 Octobre Sylvie Martagni la première Lorraine à franchir la ligne d arrivée. Photo Gilles WIRTZ > En page 5"

Transcription

1 HISTOIRE MONDIAL-208 Manger : l envie de braver les interdits... Nos ancêtres n étaient pas que des Gaulois Pays-Bas - France : crucial pour la qualification > En page 9 Mieux vivre votre vie Photo SHUTTERSTOCK Photo SHUTTERSTOCK SARREBOURG PSYCHOLOGIE > En page 2 Photo AFP 97e année N 725 > En page 23 Lundi 0 Octobre 206, COUREURS AU RENDEZ-VOUS Marathon de Metz : une fête populaire APPORTER DES RÉPONSES DANS LES DÉSERTS MÉDICAUX Télémédecine : la Lorraine en pointe > RÉGION Hollande bientôt dans la vallée de la Fensch > En page 5 Collision mortelle près de Bar-le-Duc > En page 5 Verdun contre la présence néonazie > En page 5 La folle histoire de la 403 du lieutenant Columbo Sylvie Martagni la première Lorraine à franchir la ligne d arrivée. Photo Gilles WIRTZ > En page participants toutes courses confondues : le marathon de Metz a confirmé hier son succès populaire. Et l épreuve phare des 42,95 km, sur laquelle se sont alignés plus de 400 coureurs, a pu inscrire un nouveau record grâce au Kenyan Eliud Magut qui a surpris tous les favoris en terminant en 2h 43". Les deuxième et troisième ont également battu le record de l épreuve. > FRANCE Terrorisme : fichés S ultrasurveillés > En pages 29, 30, 3 et 32 DERNIER JOUR La Fim, «reflet de la société» > En page 2 ViryChâtillon : un policier entre la vie et la mort > En page 2 > MONDE Cinéma : Andrzej Wajda est mort A l Ehpad Les Mirabelliers, à Metz, le patient peut dialoguer normalement, par écran interposé, avec son médecin traitant qui a accès en direct à son dossier. Phioto Anthony PICORÉ Le secteur des démonstrateurs a très bien fonctionné.» L heure d un premier bilan a sonné pour la 8 Foire internationale de Metz. La fourchette habituelle de à visiteurs devrait être atteinte, selon Michel Coqué, directeur général de Metz-Evénements. «Nous sommes le reflet de la société», a-t-il souligné. Mais si le thème de la mode a «amené un plus», le marathon a peut-être eu des conséquences sur les entrées, selon lui. Dernier jour ce lundi. La télémédecine se déploie en France et la Lorraine est une des régions les plus avancées en matière de e-santé. La pratique médicale à distance constitue une réponse aux défis auxquels est confronté notre système de santé, principalement dans les déserts médicaux. Sans déshumaniser la relation patient-médecin. «Elle sauve des vies, on n est plus dans le gadget», souligne Arnaud Vezain, chef de projet Télésanté Lorraine. > En page 5 > Enquête en page 6 Lundi Investigation Photo Maury GOLINI e > En page 2 R ,00 3HIMKRD*aabaaf+[B\A\B\K\K

2 Lundi 0 Octobre 206 Temps forts TTE 2 Dans le vif Aux Etats-Unis comme chez nous, la semaine sera cruciale pour les prochaines présidentielles. Et de part et d autre de l Atlantique, c est du côté des Républicains que cela tangue. Battu par Hillary Clinton lors de leur premier face-à-face, rattrapé par son passé et abandonné par nombre de ses appuis républicains, Donald Trump est au bord du naufrage. Stoppé net dans sa remontée et embarqué dans une surenchère populiste, Nicolas Sarkozy, lui, jouera très gros jeudi dans le premier débat télévisé de la primaire de la droite et du centre. Pour l ancien chef de l Etat, l ennemi à abattre s appelle Alain Juppé. Lequel engrange les ralliements au point de faire passer désormais Fillon, Le Maire et les autres candidats pour de simples figurants. Sauf qu ayant aussi un compte à régler avec l ex-président ces derniers ont maintenant intérêt à ménager le favori de la primaire. Surtout que STAR- SYSTÈME Un ADN trouvé sur le bijou volé de Kim Kardashian Une bague d une valeur de 4 millions d euros, offerte par son mari Kanye West, a été dérobée à Kim Kardashian pendant le vol. Photo AFP La police aurait découvert un ADN sur un bijou perdu dans leur fuite par les voleurs qui ont agressé Kim Kardashian à Paris dans la nuit de dimanche à lundi dernier, selon les informations du Mirror. Cet indice va être porté au dossier de l enquête de l agression de la star de télé-réalité. Cette dernière aurait fait une demande auprès de son assurance pour être remboursée du vol de sa bague à 4 millions de dollars, offerte par son mari Kanye West. L actrice Audrey Fleurot, connue pour ses rôles dans «Intouchables» et dans la série «Engrenages» a publié samedi sur le site du Huffington Post une lettre dans laquelle elle explique son engagement dans la lutte contre le cancer du sein avec l association Le cancer du sein, Parlons-en!. Elle raconte sa vision autrefois faussée de la maladie, qui avait pris pour elle des allures de mythe : «J entends parler du cancer du sein depuis que je suis toute petite. J en entends parler mais j en sais peu Quand on est enfant, c est une maladie mystérieuse, effrayante, dont les adultes parlent entre eux.» Puis sa prise de conscience peu à peu : > Lire également en page 3 éditorial celui-ci s est engagé, s il était élu, à ne faire qu un seul mandat. Pour les plus jeunes Le Maire, Copé et NKM c est une sorte de garantie. L équation est donc très compliquée pour Nicolas Sarkozy dont le «triomphe» récolté hier au Zénith de Paris confirme seulement que ses inconditionnels partisans demeurent mobilisés. Sa cause n est certes pas perdue mais la dynamique n est plus de son côté. Or, un échec, inimaginable dans son esprit, serait désastreux pour lui, car il ruinerait son petit capital d ancien président de la République. Sa défaite face à François Hollande en 202 fut malgré tout honorable mais un recalage infligé par son propre camp serait une humiliation. Cette perspective le pousse aujourd hui à tous les excès de langage et à quelques embardées hasardeuses. La peur de perdre est mauvaise conseillère. La surestimation de soi aussi. Pierre FRÉHEL. Audrey Fleurot publie une lettre contre le cancer du sein L actrice Audrey Fleurot, 39 ans. Photo CC- Georges Biard «J ai corrigé ma vision romanesque : le cancer n est pas un monstre, c est une maladie, et il n est pas invincible.» Avant de rappeler : «En tant que femme, il faut se faire suivre régulièrement et dépister à partir de 50 ans.» Les larmes d Arnaud Montebourg face à Karine Lemarchand L émission politique décalée de Karine Lemarchand est bien de la téléréalité : le candidat à la primaire de gauche à la présidentielle Arnaud Montebourg a soudain craqué hier soir, les yeux tout rouges, quand l animatrice et surtout un de ses amis ont évoqué la naissance de Jeanne en septembre 205. La fille d Arnaud Montebourg et de l ex-ministre de la Culture Aurélie Filippetti, est née quatre mois avant terme à l hôpital Robert- Debré à Paris et pesait 900 grammes à la naissance. Le pronostic vital est resté incertain. «Elle va Arnaud Montebourg. Photo AFP bien maintenant, ce n est que du bonheur, mais nous avons passé des jours et des nuits à l hôpital», a raconté le ministre, qui a encore laissé filer une larme à l évocation de son père décédé. L HISTOIRE les origines des français, une question insoluble Nos ancêtres sont multiples et introuvables Généticiens et historiens qui se penchent sur nos origines remontent à ans pour trouver des ancêtres communs à une majorité de Français. Depuis les Gaulois, les brassages de populations multiplient la diversité des origines. inventeur de nos ancêtres les Gaulois porte un nom : Ernest Lavisse. En 870, 50 ans avant que Nicolas Sarkozy en campagne électorale réveille nos origines gauloises, cet auteur du manuel d histoire pour les instituteurs écrit à la première page :«Autrefois, notre pays s appelait la Gaule et ses habitants, les Gaulois». L histoire de nos origines occultée Pendant près de 00 ans, les écoliers de France et des colonies ont donc découvert leur ancêtre moustachu, querelleur, frondeur et ripailleur sous les traits du perdant magnifique Vercingétorix, aujourd hui disparu des manuels d histoire. Les mots béret, banquet, grève, entre 200 autres, ont bien été empruntés à la langue gauloise. De jolis clins d œil aux clichés sur le caractère français. Mais pour la descendance, c est une autre histoire. «Le problème, c est qu on a occulté le récit véridique de notre histoire, beaucoup plus multiculturel et multiethnique. En 870, le Gaulois permettait aux fondateurs de la République de garantir l unité et l indivisibilité nationale», constate l historienne Suzanne Citron. Il faut donc distinguer une conception politique de l histoire de la réalité ethnique. Vagues de migrations Dans leur atlas des immigrations en France, Pascal Blanchard, Hadrien Dubucs et Yvan Gastaut démontrent que la France s est construite par 96 vagues successives d immigration après la Gaule. Romains et Grecs à la fin de l Antiquité puis Germains, Celtes en Bretagne, Vikings en Normandie au début du Moyen-Âge, attirés par la richesse de ses sols et sa situation privilégiée, ont dilué l origine gauloise. De 200 à 789, les troupes armées et les mercenaires qui s installent en France au fil des guerres ajoutent de nouvelles origines. Plus grand monde n a des ancêtres gaulois parmi les Notre pays renie son histoire, nos enfants perdent leurs repères, écrivez-vous? «Il faut rétablir la chronologie, le récit et l équilibre entre les aspects positifs et négatifs de l histoire de France. En renonçant à ces trois piliers, l histoire perd sa capacité à intégrer et les conséquences sont dramatiques dans les banlieues. L écrivain Romain Gary disait : «Je n ai pas une goutte de sang français mais la France coule dans mes veines car je connais son Histoire, son ÉCOLE 38 millions de Français de 98. Le brassage du XX e siècle Le XX e siècle accélère ce brassage avec une dominante méditerranéenne. Ainsi, la population française d ascendance italienne est estimée à 4 millions de personnes, soit environ 6 %. Proportion trois fois plus élevée en Paca, Lorraine, deux fois plus en Rhône-Alpes, Alsace, Gascogne. Les Espagnols étaient déjà avant la «retirada», l exil des républicains. Un demimillion de réfugiés se sont établis en France en 939 puis autant par émigration économique entre 956 et 975 : 4,8 % de la population actuelle. Pour les Portugais, le chiffre est plus précis : la France compte Portugais ou Franco-Portugais de trois générations. QUESTIONS À Les troubles de l apprentissage de la lecture, de l orthographe ou encore des activités numériques sont mieux connus aujourd hui, mais leur détection, le plus souvent à l école, est inégale, et leur prise en charge encore tardive. «Il y a des progrès, mais cela reste très lent en France, comparé par exemple au Royaume-Uni», explique Vincent Lochmann, président d honneur de la fédération française des «dys»(ffdys), qui organise ce lundi la 0 e journée des «dys». C est souvent à l école que se manifestent ces troubles de l apprentissage : dès 2 ou 3 ans pour la dysphasie, vers la fin du CP pour la dyslexie, un peu plus tard pour la dysorthographie. 8 % des enfants En septembre 205, l Académie nationale de médecine évaluait la fréquence des troubles «dys» à environ 8 % des enfants d âge scolaire. La recherche progresse, mais l origine de ces troubles reste encore mal comprise. «Tous les enseignants ne sont pas sensibilisés à ces problématiques», regrette Vincent Lochmann, on ne Vercingétorix n a pu empêcher les Romains de devenir plus nombreux que les Gaulois sur le territoire de France. Les généticiens trouvent plus de traces communes aux génomes des Vikings qu à ceux des Francs parmi nos ancêtres. Dr HBO/History Channel/CC-By Eric Chan hymne». Le retour au récit, construit, cohérent avec force détails et non pas à un roman national comme au XIX e siècle permet d entrer dans la complexité et de transmettre un héritage à nos enfants. Ce récit qui apprend à aimer la patrie a permis d intégrer les populations les plus diverses et les plus variées à notre pays, y compris les Maghrébins de la première génération à qui l on ne donne hélas pas assez la parole alors que ce sont de vrais patriotes.» Un autre pays européen a atteint le million d exilés au siècle précédent : Polonais ont choisi la France entre les deux guerres, avant et après. Les migrations plus récentes de la rive sud de la Méditerranée sont aussi chiffrées :, million de ressor tissants du Maghreb actuellement, trois fois plus sur trois générations. Quant aux Africains et Afro-Français des Dom ou en métropole, ils représentent 4 % de la population. Enfin, Arméniens et autant d Asiatiques se sont établis en France en 00 ans. «Il faut réhumaniser l histoire» Vous dénoncez l excès des repentances, le manque de patriotisme dans les manuels? «L enseignement systématiquement culpabilisant de l histoire renforce une haine de la France. Quand on enseigne la colonisation de l Algérie, il n est pas question de nier les exactions et l exploitation de la main-d œuvre, mais pourquoi occulter l œuvre éducative, sanitaire qui a permis d éradiquer les épidémies, les km de voies leur demande pas d établir un diagnostic, mais de signaler si un enfant a des difficultés dans les apprentissages élémentaires». Même si l enfant a été «repéré», la prise en charge est souvent tardive, en raison du manque de médecins scolaires et surtout de pôles de santé dédiés, qui regroupent les spécialistes appelés à intervenir en cas de troubles sévères ou complexes. Des structures existent en France, mais en nombre insuffisant, souligne la Ffdys. De même, des établissements scolaires ont mis en place des dispositifs spécifiques pour ces enfants «dys» mais la demande dépasse l offre. Il est capital de mettre en oeuvre des «s olutions de remédiation» le plus rapidement possible, pour que l enfant ne décroche pas scolairement. Avec un suivi coordonné, ces troubles peuvent disparaître lorsque l enfant grandit. Ou persister en cas de troubles sévères. Mais il existe des outils, informatiques par exemple, et l apprentissage de «stratégies» pour que le jeune «compense «son trouble. Certains parviennent ainsi à des niveaux de formation élevés. Test ADN incertain La génétique peut aider à déterminer les origines géographiques et ethniques d une personne avec un simple test ADN. Mais les entreprises américaines spécialisées qui le proposent, moyennant 300 dollars le test, avertissent qu il existe une marge d erreur importante malgré leurs bases de données génétiques colossales et leur capacité à décortiquer points de génome. En fait, selon le Human Genome diversity center de Houston, ce test fonctionne pour des Afro-Américains ou Antillais, la déportation étant récente et le brassage ethnique ayant été moins fort en Afrique. Pour des Européens de l ouest et plus encore pour les Français, la conclusion est large : avant ans, pas d ancêtre commun. Chacun a des ancêtres vikings et romains, et descend à des degrés divers de Gengis Khan ou de Charlemagne. Cela fait beaucoup de croisements. Pascal JALABERT. Dimitri Casali, professeur d histoire, auteur de «Désintégration française» (JC Lattès) et de «Ce que nos enfants devraient apprendre à l école» (La Martinière) ferrées et km de routes construits? Pourquoi la loi Taubira de 200 limite-t-elle l esclavage à l aspect transatlantique et occulte-t-elle l esclavage des blancs en Orient, l esclavage interafricain? Trop de haine, de détestation de la France est distillée entre les lignes de certains manuels. L histoire sert à donner confiance en l avenir. C est l institutrice de la vie. Et ces maudits nouveaux programmes de collège réduisent son enseignement de trente minutes en troisième.» Vous réhabilitez aussi les grands personnages. «Il faut réhumaniser l histoire. Ce sont les hommes et les femmes qui font l histoire, par leurs décisions, par leurs réformes, pas les faits économiques et sociaux. D ailleurs, depuis trente ans si la France est sclérosée, c est que la réélection des gens au pouvoir passe avant la réforme. Des inspecteurs généraux interdisent Jeanne d Arc parce que c est l égérie du FN et 0 e journée de sensibilisation Les troubles «dys» pris en charge trop tard Près d un enfant sur dix est concerné par ces troubles de l apprentissage de la lecture, de l orthographe ou des activités numériques, dont l origine est encore mal comprise. La Gaule REPÈRES Une invention des Romains pour désigner le territoires englobant la multitude des tribus au nord de la péninsule italienne et à l ouest du Rhin. Parmi les plus connues : Allobroges, Helvètes, Tricastins, Ambiens, Burgondes, Ruthènes, Séquanes, Arvernes, Bellovaques. Nos ancêtres les Troyens Les Capétiens, à partir du XIII é siècle, décrètent que le prince Francion et quelques compagnons qui ont échappé aux flammes de Troie face à Ulysse viennent en Europe fonder le peuple franc. Et finissent par s établir en France. Le retour des Gaulois L ancien régime commence à les réhabiliter sous Louis XV. Mais c est Guizot, sous Louis- Philippe puis Napoléon III, qui font renaître Vercingétorix : l empereur inaugure en Côte-d Or la statue de Vercingétorix sur le site d Alésia. La troisième République introduit à la première page du manuel d histoire nos ancêtres les Gaulois. Pédagogie d abord Dans les années 960 à 980, l enseignement de l histoire abandonne le récit national d une histoire autour de grands hommes et de grandes périodes pour expliquer le contexte, les faits et l ouvrir à toutes les civilisations. A l école, enseigner une science ou un récit? Une fiction sans caractère scientifique : voilà comment les historiens qualifient la formule «nos ancêtres les Gaulois». Mais si les Français sont passionnés par l histoire plus que par toute autre discipline, c est grâce aux récits épiques et aux héros plus ou moins fabriqués par les manuels d histoire. Faut-il enseigner une science ou raconter l histoire aux écoliers? Pour la ministre de l Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, «l enseignement de l histoire ne doit pas répondre à une quelconque velléité de présenter un roman parfait aux enfants. Il doit faire preuve de rigueur, d exigence, de souci de vérité. Il doit être alimenté, étayé par les travaux des chercheurs, des historiens. C est l enseignement de la vérité de notre pays avec ses périodes de gloire et ses zones sombres.» À droite, François Fillon, candidat à la primaire, a proposé de revoir l enseignement de l histoire à l école primaire : «Les maîtres ne doivent plus être obligés d apprendre aux enfants à comprendre que le passé est source d interrogations. Si je suis élu président, je demanderai à trois académiciens de s entourer des meilleurs avis pour réécrire les programmes d histoire avec l idée de les concevoir comme un récit national.» Le cours d histoire serait donc une affaire politique. Un débat de plus pour la présidentielle. une sainte catholique. C est aussi la femme française émancipée, comme Madame de Pompadour en politique ou Marie Curie pour la science. On s aperçoit d ailleurs depuis Clovis que ce sont aussi des immigrés qui ont fait la France.» Propos recueillis par P. J. Les troubles «dys» se manifestent souvent à l école. Pourtant, tous les enseignants ne sont pas sensibilisés. Photo Julio PELAEZ JCL

3 Lundi 0 Octobre 206 France TTE 3 POLITIQUE Nicolas Sarkozy, en difficulté dans les sondages qui les uns après les autres, désignent actuellement Alain Juppé comme probable vainqueur de la primaire, devait taper fort. Il a donc cogné hier devant une salle du Zénith de Paris pleine à craquer. L ancien président s est adressé à son électorat traditionnel : celui qui se situe plus à droite qu au centre, et celui qui ne rejette pas en bloc les thèses du FN. Ingrid Betancourt en guest star Rien n avait été laissé au hasard pour ce meeting qui doit contribuer, avant le premier débat télévisé de cette semaine, à inverser les intentions de vote en sa faveur. Rien, pas même Ingrid Betancourt. L ex-otage en Colombie, libérée sous la présidence sarkozyste, a longuement vanté l homme et le président. «C est un président qui ne plie pas, qui tient tête et qui utilise son mandat pour protéger les autres. Mes gêoliers ont eu peur de Nicolas Sarkozy.» L ancien Président fait le pari que l élection se gagnera à droite. Il utilise le vocabulaire du FN («peuple», «submersion»), car il se pose en dernier rempart avant les extrêmes. «Je veux être le président d une alternance forte, pas d une alternance molle. [ ] Pas d une coalition de la gauche et de la droite qui nous mènera au même résultat que dans tous les pays qui l ont essayée : à la victoire des extrêmes.» Son rival Alain Juppé est clairement visé. «J entends déjà la voix VIOLENCE L inquiétude monte concernant l état de santé de l un des quatre policiers visés par une attaque aux cocktails Molotov, samedi après-midi à Vir y-châtillon (Essonne). Hier, son pronostic vital était engagé. Cet adjoint de sécurité de 28 ans du commissariat de Savigny-sur-Orge très grièvement brûlé aux mains et sur l ensemble du corps, a été plongé dans un coma artificiel. La gardienne de la paix de 39 ans, qui l accompagnait dans la voiture prise d assaut par une quinzaine d individus, est aussi très grièvement brûlée aux mains et au visage. Son pronostic vital n est pas engagé. Elle se verra prescrire au moins trois mois d ITT. Les deux autres agents, une ECHOS POLITIQUES Montebourg regrette son soutien à Hollande primaire Sarkozy veut convaincre la France déclassée L ancien président Nicolas Sarkozy a parlé au cœur de son électorat hier, au Zénith de Paris : un discours sur la France des déclassés pour tenter de remonter dans les sondages face à Juppé. Nicolas Sarkozy, hier au Zénith de Paris. Photo AFP de ceux pour qui dénoncer le déclassement serait céder aux sirènes du pessimisme, serait dresser un portrait trop sombre, d une France qu ils imaginent si heureuse.» «La France malade» Car si la France de Juppé veut accéder à «l identité heureuse», celle décrite par Nicolas Sarkozy hier, est «malade». Trop, dit-il, «pour être soignée à dose homéopathique». Nicolas Sarkozy ne se pose pas en rassembleur et il l assume : «Je ne cherche pas la bénédiction du Petit Paris mondain. Je cherche la résurrection du peuple de France».Comme en 202, il oppose les élites «qui ne prennent pas le métro» à la France qui peine et qui ne dispose plus de l exonération des heures supplémentaires depuis l arrivée de la gauche au pouvoir. Sarkozy veut être le porte-parole de «cette majorité silencieuse qui ne manifeste pas, qui ne bloque pas, qui ne revendique pas et qui a pourtant bien des choses à dire». Référendum sur la fin du regroupement familial, fin des allocations familiales pour les familles d élèves qui perturbent les cours, service militaire obligatoire pour les décrocheurs : les recettes de sa droite sont là. Il les énonce avec force devant un public conquis, mais aucune n est véritablement nouvelle. Nicolas Sarkozy rassure les siens mais ne surprend pas. Pas certain que ce soit suffisant pour inverser les sondages. Nathalie MAURET. Arnaud Montebourg a regretté hier d avoir soutenu François Hollande au second tour de la primaire du Parti socialiste face à Martine Aubry en 20. «J ai sincèrement commis une erreur», a-t-il dit sur France 3 ajoutant : «D ailleurs, je ne suis pas le seul, beaucoup de Français doivent ressentir la même chose que moi.» Grogne sur les parachutages de ministre L attribution de certaines circonscriptions à des ministres au détriment de candidats locaux passe mal au PS. Si Najat Vallaud-Belkacem, ancienne élue de la métropole de Lyon, est acceptée à Villeurbanne, ses consœurs du gouvernement Juliette Meadel, Audrey Azoulay et Axelle Lemaire peinent à convaincre en Seine-et-Marne, à Paris et auprès des Français de l étranger. Laurent Wauquiez sifflé à Lyon Le président LR de région Auvergne-Rhône-Alpes a été accueilli par des huées lors de son arrivée sur la scène du festival Lumière à Lyon. Le maire Gérard Collomb (PS) a été acclamé, mais il est monté au bras de Monica Bellucci. Primaire : Le Maire invite tout le monde à voter «La primaire de droite concerne tous les électeurs qui veulent tourner la page Hollande et ils peuvent venir de tous horizons politiques», estime Bruno Le Maire, candidat à la primaire, quand on l interroge sur le fait que les électeurs de gauche puissent se déplacer. viry-châtillon Attaque : un policier entre la vie et la mort femme de 28 ans et un homme de 38 ans appelés en renfort, fortement choqués par l agression, ont pu quitter l hôpital. Les quatre agents effectuaient une mission de surveillance à proximité d un feu rouge de la cité difficile de la Grande Borne, à cheval sur les communes de Viry- Châtillon et Grigny. Un lieu connu pour ses vols à la portière avec violences. Les enquêteurs ont d ores et déjà recueilli le témoignage de trois des quatre victimes ainsi que de plusieurs témoins. Des objets trouvés dans et à proximité des véhicules vont par ailleurs être expertisés et les bandes vidéos de plusieurs caméras font aussi actuellement l objet d une analyse technique. SÉCURITÉ A u moins individus susceptibles de «constituer une menace» sur le territoire français, radicalisés et qui figurent au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). C est le chiffre révélé hier par le Journal du Dimanche. Parmi ceux-ci, seraient les plus susceptibles de «passer à l acte» et font l objet d une surveillance accrue de la part de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI). 355 interpellations depuis janvier Par ailleurs, 500 sont «en cours d évaluation» et individus n exigeraient pas de veille particulière. Selon le ministre de l Intérieur Bernard Cazeneuve, depuis janvier, 355 individus ont été interpellés. Les policiers de l Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) gèrent, alimentent avec des données, le contenu du fichier. Ce dernier est, en outre, nourri avec les informations recueillies par la plateforme d appels, lancée en 204. Concernant le profil des signalés, les islamistes radicaux les plus âgés ont une quarantaine d années, le plus jeune a ans. 954 mineurs apparaissent dans le FSPRT, dont une majorité de sexe féminin. Les «convertis» représenteraient eux près de 36 % des signalements. Mais ces esti- ÉDITION 75. Louis XIV emporte dans la crypte de Saint- Denis son pouvoir absolu, ses guerres qui ont déchiré l Europe, pendant son interminable règne. Son neveu et gendre, le Régent Philippe d Orléans gouverne jusqu en 723 au nom du futur Louis XV âgé de 5 ans. «Huit ans de réformes pour redresser la France. Le Régent a favorisé l émergence d une classe moyenne, supprimé les rentes, rétabli la paix religieuse entre jansénistes et jésuites, ouvert la France sur l Europe et a permis la transhumance vers un nouveau monde» raconte Jean-Pierre Jouyet. Il ajoute : «Des réformes souvent conduites contre son camp». Et avoue une préférence pour les personnages impopulaires de l histoire. Toute ressemblance Jean- Pierre Jouyet assume les parallèles audacieux entre la décennie du régent et le quinquennat en cours : «François Hollande comme Philippe d Orléans gouverne une France qui change de monde. La France du XVIIIè siècle a vécu une révolution des mœurs et une révolution technique d ampleur avec les découvertes de Lavoisier, Buffon, avec l imprimerie comme nous vivons le bouleversement numérique». L auteur ajoute à notre époque la dimension religieuse : «Le rapport entre la religion et mations sont à prendre avec prudence : les familles nonmusulmanes, par exemple, contactent plus facilement la plate-forme que celles des jeunes originaires du Maghreb. 700 Français en Irak et Syrie Par ailleurs, à l heure actuelle, près de Français ou résidents seraient impliqués dans les filières djihadistes, dont 700 encore présents sur le territoire du «califat» irako-syrien. Environ 200 sont la société au XXIè siècle n est déjà plus le même qu au XXè siècle». Laïcité accueillante Catholique et «serviteur depuis 4 ans du seul État laïque de l Union Européenne», il dénonce d ailleurs dans son livre la déchristianisation après 789. Et défend une laïcité française «accueillante et surtout pas stigmatisante : la vision de la laïcité par une partie de la gauche et par l extrême-droite ne me convient pas. Quand je me baigne dans la mer, je n ai pas honte de porter une croix. Les signes religieux distinctifs ne me choquent pas contrairement à l islamophobie. À Nice, un tiers des victimes de l attentat étaient musulmans». Tout remonte à l Élysée Le secrétaire général de l Elysée replonge au quotidien dans son siècle préféré quand il mesure la dimension monarchique du Président français. «La France ne s est pas remise d avoir guillotiné le roi et Marie- Antoinette d ailleurs très à la mode aujourd hui à travers des expositions, des biopics. Le nombre de décisions qui remontent au Président de la République est impensable. Dans la même journée, il travaille sur des réformes qui engagent l avenir du pays, présumés morts. Un rapport récent de la Banque mondiale, portant sur les données de personnes, a montré que l âge moyen des djihadistes présents au sein de Daesh, était de 27,7 ans. Et qu un combattant sur quatre avait effectué des études supérieures, à l université. Ce résultat ne correspond pas forcément au profil-type relevé dans l Hexagone par l Uclat. Les plus radicaux, d après les autorités, issus des quartiers «périphériques», prend des décisions majeures pour la sécurité du pays et à l international. Quant à moi, je dois parfois arbitrer des nominations de sous-préfets! Comme si tout était régalien. En France, que l on soit dans l État ou en dehors, chacun veille pour préserver ses intérêts à ne pas fâcher le monarque». auraient entre 8 et 25 ans, un passé de délinquant, et un niveau d études général «jugé faible». Ce que l on constate à la fois chez ces jeunes - mais également chez la plupart de ceux qui ont commis des attentats en France depuis janvier 205 -, c est le contexte familial déstructuré (l absence du père souvent) et le rejet de la France et de son identité. Xavier FRERE. jean-pierre jouyet évoque les révolutions Régence en 75 et à l Elysée Dans «Ils ont fait la révolution sans le savoir» un récit historique sur les grands hommes et les grandes dames du XVIII e siècle, le secrétaire général de l Elysée Jean-Pierre Jouyet dresse des parallèles entre cette époque pré-révolutionnaire et celle qu il vit au quotidien comme premier serviteur de l Etat. «Ils ont fait la révolution sans le savoir», le récit historique et contemporain de Jean-Pierre Jouyet aux éditions Albin Michel. Photo DR Sa description du début du XVIIIè siècle raconte aussi une Europe de monarques éclairés qui ont construit la paix et le dialogue. Comme au temps de Catherine II de Russie et des sultans de Constantinople, «sans des rapports réalistes avec Moscou, sans accord européen avec la Turquie sur les migrants ou la Syrie, sans djihadisme Terrorisme : individus ultra-surveillés La carte de France de la radicalisation montre qu aucune région n est épargnée. Les principaux foyers d inquiétude se situent en zone urbaine ou dans d anciens bassins industriels. Fichés S : Bernard Cazeneuve n informera pas les maires La plate-forme, lancée en 204, favorise les signalements par les familles des jeunes radicalisés Photo Julio PELAEZ Le ministre de l Intérieur Bernard Cazeneuve exclut de transmettre les noms des fichés S de leurs communes aux maires, comme certains le demandent, en invoquant la nécessité de la confidentialité pour les enquêtes : «Les fichés S (pour sûreté de l État) sont surveillés et non judiciarisés, ce qui indique que leur dangerosité n est pas avérée, et la communication d une fiche S est impossible pour des raisons juridiques». Selon le ministre, «cette confidentialité est aussi la condition de l aboutissement des enquêtes et du suivi de ces individus qui se déplacent». Pourtant, le ministre veut associer les élus «au processus de prévention et de déradicalisation mais avec un dispositif qui n obère pas l efficacité des services de renseignement. Nous le faisons». Le ministre s est refusé à toute mesure «de placement en détention d individus qui n ont commis aucun crime au seul motif qu ils ont retenu l attention des services : c est inefficace et contraire à la Constitution et aux valeurs de la République». Abdeslam encore... ans. C est l âge du plus jeune islamiste radical signalé sur la plateforme dédiée. 954 mineurs sont signalés pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste. Salah Abdeslam, suspect clé des attentats parisiens du 3 novembre, a réussi à parler avec d autres détenus malgré son isolement, a reconnu hier le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, précisant que ses interlocuteurs avaient été immédiatement changés d établissement. Abdeslam est détenu à l isolement depuis le 27 avril «à Fleury-Mérogis (sud de Paris), une maison d arrêt où il y a détenus pour deux fois moins de places», a rappelé le garde des Sceaux. Ces voisins avec qui il tentait d entrer en relation étaient «lointains, puisque naturellement, autour de lui, les cellules sont vides», a souligné Jean-Jacques Urvoas. «Même s il y a des éléments de plexiglas à la fenêtre qui lui interdisent d accéder à l extérieur, il peut - j imagine - en forçant la voix» se faire entendre d un autre détenu, a poursuivi le ministre. Mis en examen pour assassinats terroristes et suspect clé des attentats parisiensts, Abdeslam est sous vidéosurveillance 24 h/24. une Europe forte, la stabilité reste illusoire». La lenteur, ennemie de la démocratie La différence entre les deux siècles réside sans doute dans l accélération du temps selon Jean-Pierre Jouyet : «Le monde de 207 n est déjà plus celui de 202. Les attentats d ampleur, la montée de l abstention et des partis populistes, le Brexit, les guerres La démocratie peut être en danger». Comment la régénérer? «Comme le Régent, avec les corps intermédiaires et avec des réformes qui entrent vite en application pour que les résultats se voient, la démocratie souffre de la lenteur des procédures. À une époque où l on réserve un billet d avion en deux minutes, il est difficilement compréhensible que la moitié des décrets de certaines lois ne soient pas encore prise». Le Régent actuel et son auteur ont donc encore du boulot. Même si en principe, un Régent est programmé pour s effacer? Réponse de Jean-Pierre Jouyet : «Philippe d Orléans aurait dû continuer.» Pascal JALABERT. «Ils ont fait la révolution sans le savoir» de Jean-Pierre Jouyet aux éditions Albin Michel EN BREF La production de foie gras a pris du retard à cause de la grippe aviaire. Photo Julio PELAEZ CONSOMMATION Le foie gras 20 % plus cher à Noël? La production de foie gras souffre particulièrement, cette année, des seize semaines de quarantaine imposées à la filière au printemps dernier, afin de stopper la propagation de la grippe aviaire. Le manque d approvisionnement provoqué par le vide sanitaire, ainsi que les nouvelles normes de sécurité sanitaire ont provoqué une baisse de 25 % des quantités produites. Les fabricants n ont aucune chance de rattraper le retard avant les fêtes de fin d année. N.-D.-DES-LANDES Urvoas : l aéroport «se construira» L aéroport de Notre-Damedes-Landes (Loire-Atlantique) «se construira», a assuré hier le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas, proclamant son attachement à ce projet contesté et sa détermination à utiliser «les moyens faits pour que le droit passe». Des milliers d opposants au projet se sont rassemblés samedi sur la «Zad» (Zone à défendre) pour démontrer que leur volonté restait intacte en dépit de l autorisation des travaux et de rumeurs grandissantes sur leur évacuation par les forces de l ordre. ROISSY Le traitement des bagages perturbé Un incendie dans le centre de tri des bagages du terminal 2E de l aéroport Paris-Charlesde-Gaulle a provoqué de sérieux dégâts sur les installations, ainsi que des perturbations dans le traitement et l acheminement des valises, samedi soir. L incendie a toutefois été rapidement maîtrisé et n a pas fait de blessés. HAUTE-CORSE Soupçonnée d avoir tué son mari Une femme retraitée a été mise en examen pour homicide volontaire et placée en détention provisoire samedi soir au centre pénitentiaire de Borgo, en Haute-Corse. Elle est soupçonnée d avoir tué son mari, âgé de 7 ans. En garde à vue, la suspecte a reconnu avoir accidentellement tiré un coup de feu avec un fusil de chasse sur son époux, jeudi, lors d une violente dispute et sous l emprise de l alcool. Blessée à l abdomen, la victime était décédée peu après son transfert en hélicoptère à l hôpital de Bastia. CHARENTE Un éboulement tue un spéléologue Un spéléologue de 54 ans est décédé samedi dans l éboulement d une galerie à Saint-Projet-Saint-Constant (Charente). Avec un groupe de sept autres personnes expérimentées, tous membres de l Association de spéléologie de La Rochefoucauld, la victime explorait une galerie connue au nord d Angoulême. Les conditions de sécurité étaient apparemment remplies. Une enquête a été ouverte. DEUX-SÈVRES Incendie au collège : un acte malveillant? Cinq classes d un collège de Coulonges-sur-l Autize (Deux- Sèvres) ont été détruites dans un incendie hier matin. Le feu est parti d une poubelle dans la cour de l établissement. Pour l heure, aucune hypothèse n est écartée, mais la piste de l acte malveillant est privilégiée. Le collège, qui accueille 425 élèves et 50 membres du personnel, restera fermé jusqu à mercredi inclus.

4 Lundi 0 Octobre 206 Informations générales 2 TTE 4 Mort du metteur en scène Andrzej Wajda Le célèbre metteur en scène polonais Andrzej Wajda est mort hier soir à Varsovie à l âge de 90 ans, ont annoncé ses proches et plusieurs médias polonais. Le réalisateur de L Homme de Marbre et de nombreux autres films reflétant l histoire complexe de son pays est décédé d une insuffisance pulmonaire. Hospitalisé depuis plusieurs jours, il se trouvait dans un coma pharmacologique, a indiqué un proche de la famille qui a demandé à garder l anonymat. Wajda a incarné le renouveau du cinéma de son pays à partir des années 950. Considéré comme le plus grand cinéaste polonais vivant, il réalisa plusieurs fresques aux accents épiques et au ton romantique, bien loin de l exercice de propagande propre au réalisme socialiste. Son œuvre cinématographique a été récompensée au plus haut niveau : le ALLEMAGNE deux interpellations Risque d attentat : chasse à l homme dans tout le pays Un Syrien, complice présumé du jeune fugitif soupçonné de préparer un attentat, et une seconde personne qui serait liée au suspect, ont été arrêtés hier. La police allemande a arrêté hier un complice présumé du jeune fugitif syrien soupçonné de préparer un attentat. Syrien également, il devait être présenté dans la journée à un juge en vue d être écroué. L homme, qui avait été interpellé la veille pour vérifications, s est révélé être le «locataire en titre» de l appartement de Chemnitz où de l explosif avait été retrouvé samedi. Le principal suspect, Jaber Albakr, restait hier toujours introuvable malgré une chasse à l homme de grande ampleur et des contrôles renforcés dans tout le pays. Selon plusieurs médias, il était arrivé illégalem e n t e n A l l e m a g n e e n février 205, soit plusieurs mois avant la grande vague de m i g r a n t s d e l a u t o m n e. L homme avait obtenu le statut de réfugié en juin de la même année. Plus de 40 morts et 525 blessés. L Arabie saoudite se retrouvait hier sur la sellette, au lendemain du carnage commis par la coalition arabe qu elle dirige à Sanaa. Les frappes aériennes avaient touché de plein fouet une grande cérémonie funéraire qui se déroulait dans la capitale yéménite, contrôlée par les rebelles chiites Houthis. Parmi les victimes figurent des personnalités politiques, militaires et de nombreux civils. Des experts ont estimé que cette attaque tuait les perspectives de cessez-le-feu et de règlement politique. Le ton est d ailleurs monté hier à Sanaa, où des milliers de partisans des Houthis ont crié «Mort aux Al- Saoud». La coalition militaire arabe au Yémen avait nié dans un Andrzej Wajda avait 90 ans. Photo DR cinéaste a notamment reçu un Prix spécial du jury et une Palme d or à Cannes, deux Ours d argent à Berlin, deux Césars et un prix Louis-Delluc à Paris, trois BAFTA au Royaume-Uni et un Oscar d honneur à Hollywood. Il était aussi metteur en scène de théâtre. Les contrôles ont été renforcés hier dans toute l Allemagne. Photo AFP Plusieurs centaines de grammes de TATP Une autre personne soupçonnée d être liée au suspect a également été interpellée hier aprèsmidi dans un appartement de la ville, lors d une perquisition musclée des forces spéciales de la police allemande, le SEK. Samedi, la police avait découvert plusieurs centaines de grammes d une «substance explosive bien plus dangereuse que la TNT» dans le logement occupé par le suspect et loué par le complice présumé. Selon plusieurs médias allemands, il s agit de TATP, la substance prisée des djihadistes de l organisation État islamique, avec laquelle Albakr aurait été en contact. À la suite des informations sur un possible projet d attentat contre un aéroport, la sécurité de ceux de Berlin notamment, ainsi que dans les gares, a été renforcée. Chemnitz est située à 260 km au sud de Berlin. GOLFE PERSIQUE plus de 40 morts Carnage au Yémen : Ryad très critiqué Des Yéménites cherchent leur chemin au milieu des décombres après des bombardements dans la province d Houdieda. Photo AFP premier temps toute implication dans les raids, avant de publier un communiqué dans la nuit annonçant une enquête «immédiate». Washington prend ses distances Le bain de sang a été dénoncé par Washington, Paris, Londres, Téhéran, Damas, la Croix-Rouge et les Nations unies. «Profondément troublés», les États-Unis ont annoncé le réexamen de leur soutien à la coalition arabe, qui avait déjà été réduit ces derniers mois. Les relations entre Washington et Ryad n ont cessé de se détériorer ces deux dernières années, en particulier après une amorce de rapprochement américano-iranien. JUSTICE I l y a trente-cinq ans, le 9 octobre 98, la France promulguait la loi abolissant officiellement la peine de mort. Depuis, 0 États l ont abolie, et 30 autres ne la pratiquent plus depuis dix ans, appliquant une forme de moratoire. Selon Amnesty International, qui sort aujourd hui son rapport annuel intitulé «Stop the cycle of violence», 95 % des condamnés à mort le sont dans cinq pays : Arabie saoudite, Chine, États-Unis, Iran et Pakistan. Aussi, si la tendance constatée est plutôt au niveau mondial à une abolition, la menace terroriste actuelle tend à la ralentir. Voire à l inverser dans certains pays. Une vingtaine (*) utilisent en effet la peine de mort «dans une lutte inadaptée contre le terrorisme», énonce l organisation. «Notable», cette augmentation «trahit l entêtement dans l erreur des autorités : il n existe en effet pas de preuve que la peine capitale ait un effet plus dissuasif sur la criminalité violente que d autres châtiments», soutient James Lynch, en charge des Thématiques mondiales au sein d Amnesty. Pour Raphaël Chenuil-Hazan, directeur de l association «Ensemble contre la peine de mort» cité par France Info, «la menace terroriste est utilisée comme un argument fallacieux pour exécuter ou condamner à mort, notamment en Afrique et au Moyen-Orient». Au Cameroun, la peine de mort rétablie en 2004 dans une loi antiterroriste n a en rien endigué la progression du groupe djihadiste Boko Haram, ni réduit le nombre d attentats. Au contraire, janvier 206 a été le pire mois avec neuf attaques suicides et plus de 60 victimes. Ne pas en faire des «martyrs» En France, après les attentats, le sujet est régulièrement revenu sur le tapis. Mais la menace d une exécution capitale aurait-elle réellement un effet dissuasif sur des djihadistes kamikazes? A posteriori, cette sanction pourrait même produire un autre effet dommageable, celui de donner aux exécutés cette image de «martyr». Dans certains pays, le sujet fait encore débat, ou revient dans l actualité à la faveur d un événement politique majeur. En Turquie, après le putsch raté contre lui, le président Recep Tayyip Erdogan a évoqué son retour «si le peuple le veut». En Europe, seule la Biélorussie continue à l appliquer. Tout dernièrement, la France a d ailleurs appelé les autorités de ce pays «à instaurer un moratoire sur la peine capitale, comme première étape vers son abolition et rappelle son opposition à la peine capitale en tous lieux et toutes circonstances». Le Quai d Orsay s est dit préoccupé par le rejet par la cour suprême de Biélorussie de l appel de Sergueï Ostrikov contre sa condamnation à mort prononcée le 9 mai 206. Xavier FRERE. (*) Algérie, Bahreïn, Cameroun, Tchad, Chine, République démocratique du Congo, Égypte, Inde, Iran, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Pakistan, Arabie saoudite, Somalie, Soudan, Tunisie, Émirats arabes unis, États-Unis. la 4e journée mondiale contre la peine de mort aujourd hui La peine de mort, «réponse inadaptée» au terrorisme Une vingtaine d États dans le monde ont utilisé la peine de mort l an dernier pour des crimes liés au terrorisme. Une méthode «nullement dissuasive», selon Amnesty International qui sort son rapport annuel. MUSIQUES U ne icône, un mythe vivant. Une rock star. Une bête de scène. Tous les superlatifs ont déjà été utilisés, en un demi-siècle, pour décrire Bruce Springsteen. Mais un seul est resté et lui colle définitivement au jean et aux santiags : «The Boss» (). Le patron. Avant de devenir ce meneur d hommes, de femmes, de musiciens (son fidèle E Street Band), cet incroyable entertain e r, c a p a b l e e n c o r e aujourd hui, à 67 ans, d aligner quatre heures de concert nonstop, ce Bruce tout-puissant a été un kid du New Jersey. Un fils de prolétaires de l Amérique désindustrialisée. Dans son autobiographie (2) qu il a mis sept années à écrire, l artiste raconte, sans verser dans le pathos, le quotidien «sous le seuil de pauvreté» d une famille italo-irlandaise. Pour elle, le rêve américain reste un mirage. Le rock représente la seule bouée de sauvetage pour le gamin de Freehold. Elvis, les Beatles et Bob Dylan, l écartent de la voie toute tracée de son père ouvrier chez Ford. «Depuis tout jeune, j étais persuadé que je serais toujours le gars avec sa valise et sa guitare qui passe sa vie dans un tour bus», écrit Springsteen. Le rock, «force religieuse et mystique», le pousse sur les routes : tournées, galère, petits clubs. Il est «né pour courir», et marcher Selon Amnesty International, 95 % des condamnés à mort le sont dans cinq pays : Arabie saoudite, Chine, États-Unis, Iran et Pakistan. sur les traces de Jack Kerouac ou de Woody Guthrie. C est avec ce magistral album et chanson-titre «Born to run» qu il commence à tutoyer les étoiles du rock. Il fait la Une de Newsweek et de Time la même semaine, fin octobre 975. A star is born in the USA. 984, pour les ouvriers de Manufrance Le monde le consacre dix ans plus tard. Avec le tube anthémique «Born in the USA», récupéré par le président Reagan à la grande déception de son auteur, Bruce Springsteen gagne ses galons de rocker-in-chief. Son Amérique à lui, celle des laisséspour-compte, de la ségrégation raciale et des tensions sociales, trouve même un écho sur le continent européen. Ce héraut, tous muscles dehors et bandana au vent, valorise les antihéros. Les laissés-pour-compte, les «homeless», les vétérans du Vietnam, avant les victimes du -Septembre. Il chante et porte une conscience sociale, prône la solidarité. En 984, à Saint-Etienne, lors de sa tournée mondiale, il offre dollars aux ouvriers en difficulté de Manufrance. Le «patron» a toujours eu du cœur, et avoue qu il a souffert de dépression, un «héritage familial». En 206, année où l Amérique se cherche un destin à défaut d un homme (ou d une femme) La Chine est toujours la plus «exécutrice» providentiel, Springsteen soutient Hillary Clinton après avoir milité pour Obama. «Trump est un idiot qui fait honte aux États- Unis», a martelé le chanteur récemment. Après quarante ans de carrière sans fausse note et 30 millions d albums vendus, mais surtout des disques pour la postérité du rock («Born to run», «Darkness on the edge of town», «The River», «Born in the USA», «The Ghost of Tom Joad»), Bruce Springsteen écrit encore l histoire de l Amérique. Et elle ne ressemble pas à celle que veut écrire Donald Trump. Xavier FRERE. () Ce surnom n a rien à voir avec la musique, mais date de la période où il écumait les petites Photo AFP En Chine, lors d un procès de «terroristes» ouïghours en 204, huit personnes avaient été condamnées à mort. Capture d écran Au cours de l année 205, au moins 634 personnes ont été exécutées dans 25 pays. Le nombre d exécutions a donc nettement augmenté (de plus de 50 %) par rapport à 204, puisqu Amnesty International en avait recensé 06 dans 22 pays. Cela fait plus de vingt-cinq ans que le nombre d exécutions n a jamais été aussi élevé (depuis 989). La plupart des exécutions se sont déroulées, par ordre décroissant, en Chine, en Iran, au Pakistan, en Arabie Saoudite et aux États-Unis. Cette année encore, c est en Chine qu ont été exécutés le plus grand nombre de prisonniers. Toutefois, il s avère impossible d obtenir des chiffres précis sur l application de la peine capitale dans le pays, ces données étant classées secret d État. En 205, 25 pays (environ un pays sur dix à l échelle mondiale) ont procédé à des exécut i o n s à l a c o n n a i s s a n c e d Amnesty International. Ce chiffre était bien plus élevé il y a vingt ans (ils étaient 39 en 996). Au moins détenus étaient sous le coup d une sentence capitale à la fin de 205. Les méthodes d exécution utilisées dans le monde ont été les suivantes : la décapitation, la pendaison, le peloton et l injection létale. en un demi-siècle, il a marqué l histoire du rock Bruce Springsteen, l Amérique à coeur ouvert De son New Jersey natal jusqu aux scènes du monde, le «Boss» loin de prendre sa retraite, se raconte enfin dans une autobiographie. Et trace le portrait d une Amérique authentique, loin des clichés. Avec son légendaire saxo Clarence Clemons (décédé en 20), pour la séance photo de l album «Born to run» (975). Photo Eric MEOLA salles de concert et devait répartir l argent entre les membres de son talentueux E Street Band. (2) «Born to run» (640 pages, 24 euros, Albin Michel). Un disque Chapter & verse (Columbia), avec cinq titres inédits accompagne la sortie du livre. EN BREF Une camionnette piégée a explosé hier près de la frontière irakienne. Photo AFP TURQUIE Attaque meurtrière à la voiture piégée Dix militaires et huit civils ont été tués hier par l explosion d une camionnette piégée à Semdinli, dans la province de Hakkari, non loin des frontières avec l Irak et l Iran. L attaque kamikaze, attribuée à la rébellion kurde, s est déroulée devant un poste de police mais un arrêt de bus se trouvait à proximité. Dix militaires et seize civils ont également été blessés. La déflagration a été telle qu un cratère de 0 à 5 mètres de large, et de six à sept mètres de profondeur, s est formée. ISRAËL Attaque à Jérusalem: deux Israéliens tués Un policier israélien et une retraitée ont été tués hier à Jérusalem-est par un Palestinien, qui a été abattu. Cette attaque est l une des plus meurtrières depuis le début, il y a un an, d une vague de violences ayant fait plus de 270 morts dans les Territoires palestiniens, Israël et Jérusalem. Selon la police israélienne, un «terroriste» qui circulait en voiture a ouvert le feu dans la matinée en direction d une station de tramways, en face du quartier général de la police à Jérusalemest, blessant grièvement une femme. Il a poursuivi son chemin et ouvert le feu sur une deuxième femme qui circulait à bord d une voiture et qui a elle aussi été grièvement blessée. L assaillant s est ensuite dirigé vers le quartier palestinien de Cheikh Jarrah où il a garé son véhicule. Il est encore parvenu à blesser deux policiers avant d être abattu. Une des deux femmes ainsi qu un des policiers touchés n ont pas survécu. ÉTHIOPIE L état d urgence déclaré pour 6 mois Le gouvernement éthiopien a déclaré l état d urgence pour une période de six mois, après plusieurs mois de violents troubles dans le pays, a annoncé hier le Premier ministre Hailemariam Desalegn. Cette déclaration, inédite depuis 25 ans, intervient après une semaine de violence d une rare intensité dans la région oromo, dans le centre et l ouest du pays, où les manifestations visant des intérêts étrangers en plus des bâtiments publics se sont multipliées jusque dans la périphérie d Addis Abeba. VATICAN Le Pape va créer 7 cardinaux Le pape François a annoncé hier la tenue le 9 novembre d un consistoire au cours duquel il va créer 7 nouveaux cardinaux, dont treize âgés de moins de 80 ans. Les cardinaux de plus de 80 ans ne peuvent pas siéger dans un conclave et participer à l élection d un nouveau pape. Le premier sur la liste est un Italien, Mgr Mario Zenari, actuel nonce a p o s t o l i que e n S y r i e. L e deuxième, Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, est le plus jeune des nouveaux cardinaux électeurs, n ayant pas encore 50 ans. Trois proviennent d Europe, trois de l Amérique Latine, trois des États-Unis, deux d Afrique et deux d Asie. MALI Le chef de l exrébellion assassiné? L ex-rébellion du nord du Mali privilégiait hier la thèse d un assassinat de son chef militaire Cheikh Ag Aoussa, tué la veille dans l explosion de son véhicule à Kidal, dans le nord-est du pays. L explosif aurait été placé sur le véhicule, qui n aurait donc pas sauté sur une mine. Touareg de la tribu des Ifoghas, Cheikh Ag Aoussa, était le numéro deux du Haut conseil pour l unité de l Azawad (HCUA), formé en grande partie d anciens membres du groupe djihadiste Ansar Dine.

5 Lundi 0 Octobre 206 Région TTE 5 POLITIQUE Pacte Lorraine trois ans après La région Grand-Est a fait le bilan de presque trois ans de Pacte Lorraine. Au total, 268 M ont été investis dans 550 projets. après-sidérurgie Fensch : Hollande en visite sous dix jours Lors de la visite des Grands Bureaux d ArcelorMittal à Florange, en novembre 204. Photo archives RL/Anthony PICORÉ L Elysée devrait préciser dans les prochains jours la date de la visite de François Hollande dans la vallée de la Fensch. Le Président l avait annoncée lui-même le 3 septembre dernier, reprenant ainsi la promesse faite de revenir chaque année dans la vallée sidérurgique. Selon le syndicat FO d ArcelorMittal, il pourrait venir dès jeudi 3 octobre, accompagné du secrétaire d Etat Christian Eckert. Ce n est pas confirmé, mais la visite serait effectivement imminente. Il est question de la fin de la semaine ou du début de la semaine prochaine, en tout cas sous dix jours. Pour autant, François Hollande ne devrait pas se déplacer à Florange, mais à Uckange où est implanté le centre de recherche MetaFensch (lire ci-dessous). Cette plateforme de développement industriel, voulue pour compenser la perte des hauts fourneaux d ArcelorMittal, compte actuellement deux laboratoires et un four électrique à induction sous vide, capable de produire des lingots d acier de 350 kg dans des alliages innovants. Un deuxième four devait être livré avant la venue du Président. Il s agit d une tour d atomisation de dix mètres de haut, capable de produire une poudre de titane extrêmement fine, matière première nécessaire aux imprimantes 3D dédiées aux industries aéronautiques et médicales. François Hollande viendrait procéder lui-même à l inauguration de ces nouveaux équipements. C était le grand plan de sortie de crise, après l annonce de la fermeture des hauts fourneaux ArcelorMittal à Hayange. Le cafouillage politique n est toujours pas digéré, mais le Pacte Lorraine est quasiment réalisé. 300 M à dépenser sur trois ans. On en est à 268,2 M pour le développement de 550 projets. De l argent à parité Etat-Région permettant le maintien de 5278 emplois et la création de 2849 pour un effet levier de,6 Md investis sur le territoire lorrain, lorsque sont pris en compte les investissements associés des entreprises. Filières d excellence Un plan entre l Etat et la Région Lorraine d alors n avait pas pour mission de remettre sur pied des hauts fourneaux déclarés moribonds, mais de miser sur des entreprises d avenir et filières d excellence. Comme la fameuse Vallée européenne des matériaux, des procédés et de l énergie (Veme), à l initiative du pôle de compétitivité Matéralia autour des centres de recherche technologiques, IRT M2P, MetaFensch : une plateforme de recherche publique-privée sur des matériaux innovants annoncée par François Hollande à Florange. Depuis, si cette Vallée des matériaux ne ressemble physiquement en rien à la vallée sidérurgique, même restreinte, O. S. d aujourd hui, elle est bien à l origine d une synergie nouvelle entre plateformes de transferts de technologies et entreprises de toutes tailles. Une source de dynamisme certain, où le futur vient s ancrer dans l industrie d aujourd hui. MetaFensch à Uckange et LIS, développé dans le centre de recherche Mittal à Maizières-lès- Metz (projet de récupération de CO² dans l industrie), pèsent à eux seuls plus de 36 M. 77 projets, représentant près de 00 M, concernent des entreprises et plateformes de recherches de la Veme. CEA Tech, installé à Metz, a également fait partie du paquet cadeau du Pacte Lorraine. L organisme d Etat, qui développe et possède des technologies d avenir directement adaptables aux procédés industriels, monte actuellement une plateforme «usine du futur», accessible à toute entreprise qui désire travailler sur ce thème. D autres dynamiques ont été impulsées avec le Pacte Lorraine, comme la Silver économie ou le développement de la filière bois, la e-santé, dont l hôpital virtuel au CHU de Nancy. Depuis le début de l année, 82 projets ont été validés pour 66,5 M, soit un rythme quasi similaire aux deux années précédentes. Saint-Gobain PàM à l heure de l activité partielle L. S. SOCIAL comité d entreprise aujourd hui Après l annonce par la direction de Saint-Gobain PàM de reconduire une seconde période d activité partielle, du er novembre au 30 avril prochains, «en raison de la dégradation du carnet de commandes», un comité d entreprise extraordinaire se tient cet après-midi sur le site de l usine mussipontaine. Rappelant la première période de chômage partiel de six mois, le syndicat FO précise : «Au final, il n y a eu que quinze jours chômés au mois de mai.» Et d annoncer un prochain comité central d entreprise (CCE) «prévu vraisemblablement le 7 octobre, qui validera ou non le dispositif» de l activité partielle, suivi d un nouveau comité d entreprise, fin octobre : «C est là qu on en saura plus.» Ce calendrier est confirmé par le syndicat CGT : «Ça fait partie des procédures : après avoir réuni un CCE, la direction doit informer et consulter tous les établissements concernés. En l occurrence Pont-à-Mousson, puisque cette fois, l usine de Blénod n est pas impactée.» Ce qui concernerait 750 salariés, sur un effectif de 300. L occasion pour la CGT de confier : «On ne conteste pas le bien-fondé de la demande, mais on est force de propositions. Une perte de 5 % sur la paie n est pas acceptable. C est pourquoi nous demandons la création d un fonds pour anticiper les aléas sociaux, pris sur les dividendes des actionnaires. Ce fonds pourrait aussi financer des départs en préretraite, dans le cadre de la pénibilité. Quand on voit le montant des dividendes versés aux actionnaires, ce fonds grimperait vite!» M. S. COMMERCE Quel bilan tirez-vous de cette 8 e édition de la Foire messine? M ichel COQUÉ, Metz- Evénements : «C est difficile de faire un bilan, on a encore toute la journée de ce lundi. Globalement, ce que disent les exposants et les observateurs extérieurs, c est qu on a une très belle foire dans sa forme. Elle est très variée, très animée. Après, il y a le rapport entre nos visiteurs et nos exposants et là, je pense que nous sommes le reflet de la société. Quand les affaires dans le commerce vont bien, la foire va bien. Quand elles vont moins bien, c est un peu plus difficile pour nos exposants. Je pense que tout ce qui est du secteur des démonstrateurs, ce qui est situé dans le hall G (la mode et le bien-être) et l Italie, ont plutôt bien fonctionné. Le concours des chorales va sans doute nous amener à réfléchir à un festival de chorales, peut-être à l horizon de l été 207. Et le jeudi de l emploi, mené avec Le Républicain Lorrain, a très bien marché. C est quelque chose qui va être reconduit.» En termes de fréquentation, est-ce que vous allez atteindre vos objectifs de visiteurs? «On est dans des chiffres qui ont été, depuis le début, aux alentours des années précédentes. On ne sera pas loin des chiffres habituels dans un sens ou dans l autre.» Comment a été reçu le thème de la mode? «L avantage de ce thème, c est qu il y avait, en plus de l exposition, des défilés qui ont rythmé cet espace. Nous avions une équipe de danseuses professionnelles qui avaient une énergie redoutable et ont amené un plus à cette exposition. Ce que j entends, c est que ça a été plutôt bien perçu, les gens ont apprécié. On leur a vendu du rêve.» Vous avez déplacé la nocturne du mardi, qui ne marchait pas très bien, au premier samedi. Est-ce que vous avez noté une différence? «On aurait espéré un peu plus de visiteurs sur cette première nocturne. Il faut qu elle s installe dans le paysage de la foire. Celle de vendredi a été extraordinaire, on a même eu un peu de mal à inviter les gens à reprendre la sortie.» Certains exposants et visiteurs trouvaient qu il y avait moins de choses à voir. Est-ce que la foire perd en intensité? «On a quasiment le même nombre d exposants, elle a affiché complet à l ouverture. C est un peu le paradoxe des foires. Une des remarques qu on peut faire, c est que c est un peu toujours la même chose mais d un autre côté, on a besoin de retrouver ses repères. On sait qu une foire évolue progressivement, on ne peut pas tout casser.» Le marathon de Metz a eu lieu en même temps que la Fim, qu est-ce que vous en pensez? «On aurait préféré qu il se fasse le dimanche suivant. La ville a quand même été bloquée, je pense que ça aura çais, si bien qu il n a pas été possible de repositionner l enjoliveur d origine. Les antibrouillards ont aussi été remplacés par les clignotants.» Aujourd hui, sa 403 «se déplace plus qu elle ne roule», mais reste très courtisée. Le théâtre Michel, à Paris, l a récemment sollicitée. La pièce dernier jour de la fim aujourd hui Mode, nocturne : «La Foire de Metz a vendu du rêve» Alors que la Foire internationale de Metz se termine aujourd hui, Michel Coqué, directeur général de Metz- Evénements, se réjouit d une très belle 8 e édition. Peut-être touchée par la tenue du marathon d hier, regrette-t-il. INSOLITE 205. Elle avait été reportée à la suite de l attentat survenu au Bataclan à Paris et les mesures de sécurité mises en place dans le cadre de l état d urgence n avaient pas permis de la réorganiser. Jusqu à avant-hier. Près d un an après la date initiale, 250 personnes se sont retrouvées dans les rues de Verdun. Des des conséquences sur les entrées. Il aurait fallu le décaler ou alors une autre idée : qu il prenne son départ ou son arrivée à la foire. C est quelque chose qu on aurait pu faire, ça aurait eu beaucoup d allure.» Quel sera le prochain rendez-vous? «Jeudi, c est le salon Autonomic qui présente tout ce qui est équipements, produits et services pour tout type de handicaps. Le prochain grand rendezvous populaire, c est Agrimax, du 27 au 29 octobre.» Propos recueillis par Jérémie NADÉ. Manif contre la Taverne néonazie Les manifestants se sont réunis contre la montée en puissance et la banalisation d idées «fascisantes». Photo ER Selon Michel Coqué (en médaillon), la fourchette habituelle des à visiteurs sur onze jours devrait être une nouvelle fois atteinte. Médaillon : photo archives RL/Gilles WIRTZ ; photo à la fim : Maury GOLINI SOCIÉTÉ installée à combres-sous-les-côtes, en meuse «A Combres ou à Verdun, à Metz ou à Nancy, à Calais ou à Paris, les nazis, on n en veut pas.» Quelque 250 manifestants ont scandé dans les rues de Verdun leur volonté de voir fermer le local baptisé La Taverne de Thor, ouvert en juin 205 à Combres-sous-les-Côtes, à une trentaine de kilomètres de la sous-préfecture meusienne. Dans ce hangar agricole se réuniraient régulièrement des membres de la League of Hammerskins, un groupe néonazi. Des réunions qui se déroulent toujours sous la surveillance des forces de l ordre. Un collectif d organisations a été créé au cours de l été 205 pour demander la fermeture du local, après avoir mis en ligne une pétition qui a récolté plus de signatures. Leur première mobilisation devait avoir lieu le 4 novembre mondial de l auto à paris Le tacot de Columbo La Peugeot 403 du lieutenant Columbo, Peter Falk himself, trône au Mondial de l auto à Paris par la grâce d un collectionneur franc-comtois, au côté de la Mustang de Steve McQueen et de la De Lorean de Michael J. Fox. C est «la question qui tue» et Jean-Marc Bar thélémy n y échappe jamais : sa Peugeot 403 cabriolet à la robe grise et à la capote usée jusqu à la corde, rafistolée avec des bouts de scotch, est-elle la «vraie» voiture du lieutenant Columbo? «Je ne sais pas mentir», confesse-t-il. Aussi formule-t-il invariablement la même réponse : «Il y a une petite chance qu il s agisse de sa 403. Personne, à ce jour, n a été capable de prouver le contraire.» Déglinguée et ringarde Quand, en 979, cet habitant d Essert (Territoire de Belfort) rachète une Peugeot 403 cabriolet gris bleu dans un garage d Aubervilliers, proche des studios de cinéma, le véhicule n a pas bonne mine. Conséquence d un choc par l arrière. Or, dans l un des derniers épisodes de la première série diffusée en France ( ), la 403 gris bleu de l inspecteur est emboutie par l arrière Epaulé par le Club 403 cabriolet, Jean- Marc Barthélémy a mené l enquête, également avec l aide du musée de l Aventure Peugeot, à Sochaux. «On a pris contact avec Peter Falk, pensant qu il pourrait dissiper le mystère. On a reçu une photo dédicacée» «Le cahier des charges de la série était simple», reprend le propriétaire du spécimen. «La production voulait une voiture déglinguée et ringarde, qui fasse un peu beauf, à l image du personnage principal. Il fallait un tacot étranger, peu importe la marque» Columbo/Falk luimême aurait été chargé de dénicher la perle rare. «Il serait tombé sur une 403 à l agonie à l arrière d un garage» : «elle était en mauvais état, incomplète. Il paraît qu au tout début de la série la voiture apparaît dans le deuxième épisode, elle devait être poussée pour faire croire qu elle fonctionnait.» Puis la mécanique a été restaurée. Sans doute pour ne pas froisser la marque au lion, les Américains ont ôté de la carrosserie les chiffres 4, 0, 3 et la marque Peugeot. Sur celle de Jean-Marc Barthélémy, «la calandre a été bricolée à partir des exemplaires de deux années différentes.» «Les phares sont américains et non fran- citoyens, mais aussi des militants de gauche et d extrême gauche, des anarchistes, antifascistes, venus de Verdun, de Meuse mais aussi de Metz, Nancy ou Strasbourg. Au-delà du local de Combres, la manifestation était un rassemblement «contre les extrêmes droites, le racisme et les discriminations». Une faille dans la vente du hangar «Nous sommes réunis contre tous ceux qui accusent toujours l autre de tous les maux», résume Doris Warth, secrétaire générale de l union départementale de la CGT. Très inquiets face à la montée en puissance et la banalisation d idées «fascisantes» dans l opinion publique, ces militants ont voulu se mobiliser. «Se rassembler à Verdun ce n est pas anodin, cette ville c est aussi un symbole», ajoute Doris Warth. Les élus présents se comptaient sur les doigts d une main. Diana André, conseillère régionale PS, ou encore Jean Picart et Marie-Astrid Strauss (divers gauche), conseillers départementaux du canton d Etain, étaient présents. Ils ont été les premiers à se mobiliser, dès juillet 205, pour demander la fermeture du local de Combres. Ils ont notamment alerté les parlementaires du département et la préfecture sur une possible «faille dans l acte notarié de vente du hangar agricole» qui abrite la Taverne de Thor, explique Jean Picart. En effet, la Safer, qui aurait pu préempter l achat du local, n aurait pas été consultée avant la vente. Les élus du canton d Etain attendent toujours une réponse. Léa BOSCHIERO. Au Mondial de Paris, les voitures de cinéma sont à voir dans le hall n 8. Photo ER/Alexandre MARCHI Columbo, meurtre sur prescription étant à l affiche, son directeur voulait la stationner devant le théâtre. Mais le Mondial de l automobile a été plus prompt : la 403 y est exposée jusqu au 6 octobre. Alexandre BOLLENGIER. Collision mortelle près de Bar-le-Duc Hier vers 7h, une septuagénaire est décédée à la suite de la collision de deux véhicules, sur la D90 entre le Petit Rumont et Villottesur-Aire. Arrivés sur place, les sapeurs-pompiers l ont immédiatement extraite de la voiture dont elle était passagère mais n ont pu la réanimer. Le conducteur, quant à lui, a été blessé dans l accident. Ce couple de retraités habitait Mognéville, en Meuse. Dans le second véhicule impliqué, un homme de 60 ans, habitant Saint-Mihiel, a été atteint aux membres inférieurs. Les deux blessés ont été transportés au service des urgences de l hôpital de Bar-le- Duc. Sur place, les gendarmes de Saint-Mihiel et de Revigny ont bloqué la D90 à partir de Petit Rumont jusqu au village suivant de Villotte-sur-Aire, le temps que les relevés au sol et le dégagement des véhicules, qui bloquaient les voies, soient effectués. Les premières constatations mettent en évidence un impact sur chaque côté droit des véhicules. L état de ces derniers révèle un choc à grande vitesse. REPÈRES P. Na. Premiers flocons vosgiens! La neige a fait son apparition hier, en début d après-midi, sur les hauteurs de Saint-Mauricesur-Moselle ( 080 m). «Il a neigé à gros flocons de 4h à 6h», explique Pierre, le réceptionniste de l hôtel-restaurant de la station de ski familiale, gérée par la famille Luttenbacher. La neige a formé une couche fine d un centimètre d épaisseur mais n a pas tenu Quentin Colle, amateur de météo et à l origine du service de proximité «Météo des Vallées», a, lui aussi, constaté l arrivée des premiers flocons hier après-midi. «Je suis allé au Grand Ballon, à 424 m d altitude, et il neigeait. Une neige éphémère qui ne tiendra pas. Comme tous les ans, aux alentours du 5 octobre.» H. C. Au Rouge-Gazon hier. Photo DR Piqués au trail de Vesoul «La personne qui courait devant moi n arrêtait pas de dire Aïe aïe aïe. Sur le moment, je n ai pas compris, j ai pensé à une entorse. Mais lorsque je suis arrivé à son niveau, j ai compris.» Gaël courait les 3 km, l une des quatre courses au programme du trail de Vesoul, en Haute-Saône hier matin, lorsqu il a été attaqué par des guêpes. Dans le peloton, la nouvelle a vite circulé «A l arrivée, il y avait déjà une bonne file d attente devant les pompiers.» Il semblerait qu un ou deux nids en terre se trouvaient sur le parcours de trois des quatre courses au programme. Selon plusieurs témoignages de sportifs, un nid se trouvait dans les bois au-dessus de Noidans-lès-Vesoul, l autre sur le plateau de Chariez. L alerte a été donnée par le dispositif de premiers secours. «On suppose que les coureurs participant aux 5 km, ont progressivement réveillé les guêpes», détaille David Boyon, organisateur. «Mais ce sont surtout ceux des 24 km, arrivés plus tard sur le parcours, qui ont été attaqués.» Une dizaine de pompiers, et un médecin, ont été envoyés sur place, pour prendre en charge les personnes piquées et traiter les nids. Au total, 80 coureurs ont été touchés et examinés par les secours. Quatre présentant des réactions aux piqûres de type urticaire ont tout de même été transportés au centre hospitalier de Vesoul. L. M.

6 Lundi 0 Octobre 206 Lundi Investigation TTE 6 LES MOTS DU DROIT Conciliation Mode de règlement à l amiable de certains litiges civils, exercé soit directement par le juge (divorce), soit par un conciliateur de justice. La conciliation peut intervenir en dehors de tout procès ou au cours d une procédure judiciaire déjà engagée. Elle vise à rechercher un compromis tout en respectant les intérêts de chacun (source: ministère de la Justice). LA JUSTICE ORDINAIRE Eviter de mettre le feu aux poudres «Ce sont ceux qui ameutent le quartier qui se retrouvent souvent devant le tribunal», se fâche Pierre Esper, qui préside l audience correctionnelle à juge unique du tribunal de grande instance de Thionville. Face à lui, un jeune homme, les jambes fines comme des allumettes, en tenue de camouflage noire, coiffure de footballeur de l équipe de France, répond de rébellion et violences lors d un contrôle d identité à Moyeuvre-Grande. «Moi, le flic, il m a arraché la cigarette que j avais à la bouche. C est tout. Oui, je l ai traité de fils de pute, mais c est tout.» Pour corser la situation, il jette une canette, ce qui provoque l emballement général dans le quartier contre les policiers. La procureure : «Vous êtes adulte. Vous avez des neurones. Le contrôle était légal et normal. Si jamais quelqu un, admettons, vous parle mal, il suffit de porter plainte. Pas générer un tel mouvement de résistance. L avocat des quatre policiers qui ont rebroussé chemin : Personne n a jamais cherché à humilier qui que ce soit. Les victimes, ce sont mes clients.» M e Virginie Poulin : «Mon client est connu dans le quartier depuis des années. Des gens, des jeunes et des fonctionnaires de police. Même le parquet reconnaît qu on a pu mal lui parler. Il faut éviter de mettre le feu aux poudres. Des deux côtés.» Le président Esper, éternel nœud pap sur sa robe noire, le condamne à six mois de prison avec sursis, assortis d une mise à l épreuve de deux ans, mais il en fait des tonnes sur la pédagogie : «En raison de votre casier judiciaire, je pouvais prononcer une peine de six mois de prison ferme avec mandat de dépôt. J appelais les policiers et vous dormiez à Metz-Queuleu ce soir. Je crois les policiers. Vous devez arrêter de vous comporter ainsi.» Il insiste : «La prochaine fois, le parquet vous poursuivra en comparution immédiate. J espère que vous m avez bien compris.» «La cocaïne, c était pour vous appâter. Vous l avez compris, imbécile?» Nouveau dossier. Un jeune homme de 9 ans, contrôleur de pistons dans l automobile, look sage, veste noire, raie sur le côté, est poursuivi pour consommation de produits stupéfiants en récidive après un accident de voiture. «Il y a six mois, vous avez bénéficié d une non-inscription au volet B2 du casier judiciaire. Pourquoi? Parce que je voulais rentrer à l armée. Et c est toujours d actualité, ce projet? Faut que j aille au centre de recrutement à Metz. Et vous avez des documents pour prouver votre démarche?, s agace finalement le président. Il marmonne : Vous ne m aidez pas beaucoup, dites donc. Non, j ai rien.» Le procès se recentre sur les faits. L homme a été interpellé AUX LECTEURS Donnez votre avis au printemps avec 9 g d herbe de cannabis et un peu de cocaïne. «La c o c a ï n e, c était quoi? Je l ai eue en plus de l herbe. Ah, un bonus! Vous savez au moins pourquoi votre vendeur vous l offre? Pour que j en consomme.» La procureure s inquiète : «Vous avez été arrêté à trois reprises depuis 205 avec des stupéfiants. Vous avez bénéficié de peines clémentes. En tout cas, c est contradictoire avec vos belles paroles et votre projet d entrer dans l armée. L armée, ce n est pas pour des gens avec votre profil.» Le président est magnanime une dernière fois : 500 d amende et une dispense d inscription au casier judiciaire. «Je sais faire la différence entre ceux qui agressent les mamies et ceux qui consomment du shit, mais quand même! Si vous recomparaissez, on n écoutera plus de bla-bla. Vous évitez le sursis avec mise à l épreuve. Au fait, le petit caillou de cocaïne, c était pour vous appâter. Vous l avez compris, imbécile?» Une chronique d Alain MORVAN. Photo RL Une idée? Un reportage que vous souhaitez que nous réalisions? Vous pouvez contacter la rubrique Lundi Investigation à l adresse mail suivante : LA PAROLE À LA DÉFENSE «Quand un homme a péché, s il a de bons avocats, il est sauvé, mais sinon il ne l est pas. Et voici quels sont les bons avocats : le repentir et les bonnes actions.» Le Talmud. L ENQUÊTE Télémédecine : efficace mais pas encore généralisable Néphrologie, gériatrie, prise en charge de l accident vasculaire cérébral : l utilité de la télémédecine ne serait plus à démontrer. Loin de déshumaniser la relation patient-médecin, elle est gage d efficacité et apporte des réponses dans les déserts médicaux. Reste maintenant à passer de l expérimentation à la généralisation. A l Ehpad Les Mirabelliers, groupe SOS seniors, à Metz, consultations gériatriques et dermatologiques ont lieu par écran interposé directement dans le bureau du médecin. Photo archives RL/Anthony PICORÉ «C est comme voir un médecin. Mais par écran interposé.» A 35 ans, Donovan Werkle doit être dialysé cinq fois par semaine. Il habite Hundling, près de Sarreguemines. Sans le télécentre de dialyse à Freyming-Merlebach, il lui faudrait se rendre tous les jours à Metz ou Strasbourg. «Mon traitement ne nécessite pas de voir physiquement le médecin tous les jours. Une consultation est programmée au centre, tous les trois mois. Mais chaque semaine, la présence d un médecin est assurée. La consultation à distance a lieu tous les mois. La connexion est bonne. Pas de problème.» L association Saint- André, spécialisée dans la prise en charge de la maladie rénale chronique, gère des unités de dialyses hors centre à Freyming-Merlebach et Saint-Avold depuis 203, en lien avec l hôpital Robert-Schuman de Metz. A 50 km de distance, Donovan Werkle peut dialoguer normalement avec son néphrologue, qui a accès en direct à son dossier informatisé et ses données cliniques du générateur de dialyse. Plus proche, plus petit et convivial, «une ambiance presque familiale», dépeint Donovan Werkle. Ces centres de proximité sont plébis- AVC : grâce à la télémédecine, chaque patient lorrain est à moins de 30 mn d une prise en charge. cités par les dialysés et ce sont les associations, comme Saint-André ou Altir, qui ont permis de déverrouiller le sujet. Agence régionale de santé (ARS), conseil régional, Europe, Etat et établissement de santé ont tous mis la main au porte-monnaie pour financer les équipements hi-tech. L assurance maladie se frotte les mains de tant d économies de transport réalisées. Tout n est pas et ne sera pas télésanté. Mais certaines pathologies, très ciblées par l ARS et les professionnels, font l objet d expérimentation en Lorraine depuis plusieurs années. Les résultats sont probants. Comme pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Impossible d avoir dans les hôpitaux de proximité des neurologues 24 h/24. Désormais, Sarrebourg, Mont-Saint-Martin, Bar-le-Duc, Verdun, Neufchâteau, Epinal, Saint-Diédes-Vosges, prennent en charge les AVC via une salle de télémédecine en lien avec le CHU de Nancy. Cela met chaque patient lorrain à moins de 30 mn d une prise en charge. «Parce que la question d un AVC ischémique présence d un caillot de sang ou hémorragique doit être tranchée dans les quatre heures et demie qui suivent l accident vascu- techniques. Or, l équipement télésanté d un Ehpad, c est Douze Ehpad sont équipés en Lorraine. Aujourd hui, je ne sais pas financer les trois cents existants.» Quelles sont les pistes possibles? atteints de la maladie d Alzheimer. La consultation avec le spécialiste au sein même de l établissement rassure et solutionne les problèmes de déplacement. Les choses peuvent leur être plus facilement expliquées.» Aux Mirabelliers, la consultation à distance s opère dans le bureau du médecin. L établissement doit s équiper en wifi plus puislaire», explique Arnaud Vezain, chef de projet Télésanté Lorraine. «Avec traitement adapté selon le diagnostic.» En Lorraine, 300 patients sont traités annuellement et Arnaud Vezain n a pas peur d affirmer que des vies ont été sauvées grâce à cette prise en charge à distance. Encouragés par l ARS et l ex-région Lorraine, soixante sites de télémédecine existent en Lorraine, mêlant hôpitaux, Ehpad, libéraux, milieu du handicap ou carcéral. Les maisons de retraite médicalisées (Ehpad) sont le troisième grand domaine d expérimentation. Douze établissements du Grand Nancy, de Moselle Est et du secteur messin, ont été retenus. Dans le Grand Nancy, le service gériatrie du CHU téléconsulte en moyenne 200 fois par an. «On perd peut-être le contact avec le patient», admet le D r Julien Azzi, gériatre au centre hospitalier universitaire. «Mais on gagne en pluridisciplinarité.» Quand un résident d Ehpad doit voir son médecin, il y va seul. En véhicule sanitaire, certes, mais seul. Ses habitudes sont perturbées, il angoisse, la gestion en salle d attente est souvent problématique. «Autour de l écran, il y a le médecin coordinateur et l équipe soignante, Trouver une nomenclature pour rémunérer la téléconsultation «Il faut que les pouvoirs publics se lancent, que le pays ne rate pas ce train. Si le gouvernement ne se saisit pas du sujet, on va vivre l ubérisation de la télémédecine. La sphère privée aura un rôle à jouer, mais il faut veiller à ce que l offre ne soit la famille peut être présente et un dialogue s installe. On peut parler du quotidien du patient, on sait comment il évolue. C est bien plus efficace.» A l Ehpad Les Mirabelliers à Metz (groupe SOS seniors), le D r Converset confirme : «C est une pratique pleine d avenir. Les familles sont plutôt enthousiastes. Nos résidents sont sant pour que le chariot puisse se déplacer dans chaque chambre, comme cela se fait très simplement dans le secteur de Nancy. C est en cours. «Quand les questions techniques, notamment un temps de connexion plus court, seront résolues, une dynamique nouvelle pourra être impulsée.» Notamment démarcher des praticiens «télémédecins». Gériatrie et dermatologie, avec une caméra spéciale pour scanner les plaies, fonctionnent très bien. «On peut aussi imaginer des téléconsultations mémoire ou celles préparatoires à un acte chirurgical. Mais derrière, il faut une nomenclature pour le paiement des téléconsultations. Pour l heure, nous ne passons des conventions qu avec des praticiens salariés hospitaliers.» Economies et dépenses Laurence SCHMITT , c est le coût pour l aménagement des huit salles pour la prise en charge des AVC à distance. Pas si cher, si l on tient compte du service rendu. En Lorraine, 50 patients souffrant d insuffisance rénale sont traités en unités hors centre. Les néphrologues de l hôpital Schuman à Metz ont pratiqué à ce jour 753 téléconsultations pour 60 patients pris en charge dans les centres de Saint-André. L économie pour la CPAM est substantielle. En moyenne, on parle de 80 par déplacement sanitaire et de mille déplacements par an, soit un gain de sur la prise en charge de ces 50 patients lorrains. «Les pouvoirs publics ne doivent pas rater le train» «Si les pouvoirs publics ne se saisissent pas du sujet, on assistera à l ubérisation de la télémédecine», estime Arnaud Vezain, chef de projet Télésanté Lorraine. La Lorraine semble en pointe. Quel est votre regard sur les expérimentations menées? Arnaud VEZAIN, chef de projet Télésanté Lorraine : «On n est plus dans le gadget. La télémédecine sauve des vies. Depuis notre création en 2007, beaucoup a été accompli. Ce qui nous a permis en 203 d ouvrir le service Odys. Il regroupe l ensemble des spécialités qui peuvent être portées par la télémédecine. Que ce soit pour les AVC, dans les Ehpad, la prise en charge des insuffisants rénaux, le milieu carcéral, l expérience montre que ça fonctionne. La technique est au point, les patients en tirent des bénéfices et l assurance maladie fait des économies.» En demeurant expérimental, le système ne demeure-t-il pas subordonné aux bonnes volontés? «Deux murs se présentent pour généraliser la télésanté. Aujourd hui, on fait des coups. On n est pas dans une stabilité du système parce que les financements ne sont pas pérennes. Ces initiatives ont pu être prises grâce à la volonté de l Agence régionale de santé, la Région et les acteurs de Télésanté Lorraine.» Quels sont ces deux murs? «Le premier, c est l absence de financement des actes. Le second, l absence de subventions pour les investissements Arnaud Vezain : «L équipement télésanté d un Ehpad coûte Aujourd hui, je ne sais pas financer les 300 Ehpad de Lorraine.» Photo Karim SIARI pas trop morcelée et qu on garantisse une qualité de service. On est à un tournant. L assurance maladie fait des efforts, mais c est lent. Même si je sais qu à l échelle française, on parle de milliards.» Comment changer d échelle? «On peut imaginer l introduction d un forfait intellectuel pour le médecin, d un autre technique pour le matériel. Il faudra aussi une simplification juridique. Il faut encadrer, mais le niveau actuel est décourageant. Le financement des actes médicaux gériatrie, prise en charge des plaies chroniques commence à être testé. Neuf régions expérimentales ont été désignées. Mais la Lorraine n a pas été retenue.» Pour l heure, vous êtes toujours Télésanté Lorraine. Qu en est-il de la région Grand-Est? «Je pense qu il est temps de se déployer sur toute la région. On travaille main dans la main avec la Champagne-Ardenne, notamment sur le dépistage rétino-diabétique. Une photo du fond d œil est faite et relue plus tard par un ophtalmologue. L Alsace réactive le projet télémédecine en Ehpad, ainsi qu avec deux centres pénitentiaires. On est en phase de rapprochement et de fusion.» Propos recueillis par Laurence SCHMITT. Télésanté Télésanté Lorraine travaille sur cette thématique depuis Ce qui permet de considérer la région comme une des plus avancées en matière de e-santé. La structure regroupe des établissements de santé, des cabinets de radiologie, des laboratoires et des structures médicosociales. Au total, quarante-huit membres publics et privés œuvrent pour développer la télésanté en Lorraine et organiser ses systèmes d information. Plus de comptes santé-lorraine ont été créés pour autant d utilisateurs des services informatiques de Télésanté Lorraine. Des plateformes informatiques partagées facilitent la transmission d informations hautement sécurisées. La radiologie est particulièrement efficace dans ce domaine. Depuis l existence de T-Lor, plus de actes de téléradiologie ont été réalisés. L accélération du nombre d actes est notable avec une moyenne mensuelle de 800.

7 Lundi 0 Octobre 206 Sarrebourg ville SRB 7 URGENCES Pharmacie de garde Appeler Résogardes au 3237, 24/24 h. Médecin de garde Appeler Médigardes, tél , de 20 h à 8 h. Urgences médicales SMUR : tél. 5. FAIT DIVERS CINÉMAS À Sarrebourg Miss Peregrine et les enfants particuliers. À 7 h 30 et à 20 h 5. Une vie entre deux océans. À 20 h. Bridget Jones Baby. À 20 h. Radin!. A 7 h 45. Les 7 Mercenaires. À 20 h 5. Victoria. À 7 h 45. Police 2, rue Robert-Schuman (tél ). Police secours : 7. Gendarmerie Rue du Lieutenant-Bildstein (tél ). Sapeurs-pompiers Composez le 8. Elle évite un chat et plonge dans la Sarre Hier peu après 6 h, pour éviter un chat qui traversait la route, une automobiliste a donné un coup de volant qui lui a fait perdre le contrôle. Sa voiture a mordu dans le bas-côté puis a plongé dans la Sarre qui coulait en contrebas du pont, à hauteur de la gare de Nitting. En fâcheuse posture, la conductrice a réussi à se dégager de la carcasse et à nitting L accident s est produit hier peu après 6 h. Une partie du parapet du pont a été arrachée. Photo RL. regagner le haut du talus. Cette habitante de Niderhoff a été légèrement blessée dans l accident. Une dépanneuse a été mobilisée pour remettre la voiture sur pied, puis sur la remorque. Les sapeurs-pompiers de Lorquin, Abreschviller et Phalsbourg étaient sur les lieux, ainsi que les gendarmes de Sarrebourg. VIE ASSOCIATIVE L Amicale des retraités fête les anniversaires L Amicale des retraités de Sarrebourg et environs a honoré ses membres qui fêtaient chacun leur anniversaire : Clara Beaurepére, Bernadette Blettner, Madeleine Dierze, Marie-Léne Kubler, Marie-Thérése Krantz. Quant à l homme du mois, c est Gérard Streiff. Bridget Jones Baby, un film de Sharon Maguire. Photo DR War Dogs. (avertissement sur certaines scènes). À 7 H 30. Where to invade next. À 20 h. La grande vadrouille. À 7 h 30. Renseignements : CinéSar, 8 rue Division-Leclerc, Sarrebourg, tél (www.cinesar-sarrebourg.fr). SOCIÉTÉ Privation de libertés et fin de vie en conférence-débat C est une réflexion éthique que proposent les professionnels des établissements accueillant des personnes âgées le 3 octobre à Sarrebourg. Une conférence-débat ouverte à tous abordera la privation des libertés et la fin de vie. Faut-il donner un baba au rhum à une personne âgée diabétique? Ou lui présenter un yaourt à la place, alors que les autres pensionnaires de la maison de retraite dégustent la pâtisserie? Le débat sera ouvert autour de la privation des libertés et de la fin de vie le 3 octobre de 4 h 30 à 7 h 30 à l espace Le Lorrain à Sarrebourg. Cette troisième rencontre gérontologique du Sud-Mosellan est lancée par Eric Morgenthaler, responsable de La Charmille à Saint-Quirin et de la maison Sainte-Véronique à Abreschviller. La conférence et réflexion éthique, ouverte à tous et gratuite, permettra d échanger avec des professionnels : médecin, psychologue, infirmier, personnel soignant, représentant des usagers, curé. Plusieurs partenaires soutiennent l événement : la Maison de l emploi, l Agence régionale de santé, le Département, l association des directeurs au service des personnes âgées, la Fédération nationale des associations et des amis des personnes âgées et de leurs familles. De nombreux élèves infirmiers de Sarrebourg et Saverne participeront. Mais l organisateur attend aussi la présence de familles et d aidants. «L objectif est d ouvrir l image de la prise en VIE DE LA VILLE Une soixantaine d habitants du centre-ville ont répondu à l invitation de Jean-Marc Weber, adjoint au maire et président du quartier, entouré pour la circonstance des membres de son comité, dont Philippe Reinhardt et Patrick Ludwig, viceprésidents. Hier, c est donc au son de l accordéon du fidèle Gérard que les participants ont savouré ces joyeuses retrouvailles à la salle des fêtes de la ville. Après l apéritif offert par la commune, tous ont partagé un baeckeoffe aux trois viandes puis un vacherin glacé, arrosés de nectars du cru. Les commerçants du quartier, les boulangers et les trois hypermarchés ont apporté leur contribution à la réussite de ces agapes, chacun dans son répertoire. La tombola proposée au cours de la fête était si richement dotée que tout le monde, ou presque, est reparti avec un lot. À noter que la fête du quartier des Jardins est prévue le dimanche 30 octobre dans la salle du Casino. VIE DE LA VILLE Couper de ruban dans un local de la rue Erckmann-Chatrian L Assajuco est enfin dans ses murs. Jean-Marc Dumont, président de l association, entouré de nombreuses personnalités et représentants du monde associatif, vient de procéder à l inauguration des nouveaux locaux des Greniers de l entraide, rue Erckmann-Chatrian, en face de l Intermarché. Il en a profité pour rappeler la genèse d une association opérationnelle dans le Saulnois et la région de Sarrebourg depuis plus de trente ans. Celle-ci a été créée à Dieuze en 97 suite à un appel de l abbé Pierre sollicitant une aide d urgence pour les réfugiés du Bengladesh. D une action communautaire locale, elle est devenue une structure, qui tire ses ressources de la récupération des biens de consommation, participe financièrement à des aides de développement pour le Tiers-monde, et répond aux demandes d aides d urgence de personnes en difficulté. Elle participe au commerce équitable par le biais d une boutique Peut-on garder son animal de compagnie lorsqu on vit en maison de retraite? C est le genre de questions relatives aux libertés des personnes âgées qui sera évoqué lors de cette conférence-débat. charge des personnes âgées, être transparent sur ce qui se passe en maison de retraite et mettre le focus sur le savoir-faire des salariés», souligne Eric Morgenthaler. La conférence-débat est en phase avec la législation en cours. Celle-ci sera reprécisée. Deux lois concernant les personnes âgées ont été votées «Artisans du Monde», et pratique un bénévolat de masse associé à une équipe de salariés dont certains en réinsertion. En 2008, un atelier chantier d insertion a été ouvert pour appuyer les bénévoles dans la collecte et le ramassage. Comptant sept salariés en insertion au début, elle en compte désormais 36 ainsi que six CDI. Plusieurs pôles En 20, avec la collaboration de la communauté de communes de Sarrebourg et de son pôle déchets, les premiers greniers ont vu le jour rue du Docteur-Schweitzer en ville. Les locaux de l ancienne usine Soprodi à Hesse servent d entrepôt et d atelier de réparation pour l électroménager, les ordinateurs et autres téléviseurs. C est également là que les meubles retrouvent une nouvelle jeunesse. Après les interventions de Roland Klein, président de la communauté de communes de cette année : la nouvelle loi Leonetti sur l accompagnement de la fin de vie, qui donne le droit de dormir pour ne pas souffrir avant de mourir. Et la loi relative à l adaptation de la société au vieillissement, qui apporte des mesures concrètes pour améliorer le quotidien des personnes âgées et de leurs proches. Sar rebourg Moselle- sud ; d Alain Marty, député maire ; de Béatrice Blondel, sous-préfète de Sarrebourg, M. Dumont a présenté le nouvel espace de vente aux invités du jour avant Photo archives Anthony PICORE Réfléchir et trouver des solutions ensemble Deux tables rondes sur la privation des libertés et la fin de vie engendreront un débat avec la salle, en partant de cas concrets. Par exemple, une personne qui fume et entre en établissement doit-elle s arrêter de fumer? De quel droit la priverait-on de de partager le verre de l amitié. Pour joindre l association Dieuze et Sarrebourg, un seul numéro, tél Plusieurs adresses : "Greniers de l entraide", impasse de la cela? Au nom de la santé? C est typiquement le problème sur lequel s interrogent les équipes et les familles. «Le but est de dégager ensemble la solution la plus consensuelle en fonction de la volonté et du confort du résident», fait valoir Eric Morgenthaler. À La Charmille, les résidents ont le droit de fumer dans leurs chambres qui demeurent des espaces privés. «Il faut gérer les relations avec les autres pensionnaires incommodés par l odeur ou intervenir quand le détecteur de fumée se déclenche. C est compliqué mais on essaye toujours de trouver une solution pour le bien-être des personnes.» La question de la liberté se pose aussi quant aux déplacements des personnes, notamment atteintes de troubles cognitifs ou Alzheimer. «Faut-il les laisser déambuler et jusqu où? On ne va pas les attacher ni les enfermer.» Au sein de la maison Sainte-Véronique à Abreschviller, on a mis en place un système ingénieux : des pastilles dans les chaussures déclenchent le bip du personnel quand le pensionnaire franchit la porte d entrée. M. M. Conférence-débat le 3 octobre de 4 h 30 à 7 h 30 à l espace le Lorrain. Entrée libre. quartier du centre Cohésion, amitié et mets de fête Jean-Marc Weber et les membres du comité organisateur de cette fête de quartier. À noter que les bénéfices permettront de financer des animations en cours d année. Photo RL. assajuco Le portrait de l abbé Pierre trône en bonne place dans le nouveau point de vente sarrebourgeois, rue Erckmann-Chatrian juste en face de l enseigne Intermarché. Photo RL Madeleine à Dieuze, et rue Erckmann-Chatrian à Sarrebourg. Pour les friperies : 8 rue du P r e l à D i e u z e, tél ; 3 rue Solvay à Château-Salins. personnes âgées le chiffre 250 C était le nombre de participants à la rencontre gérontologique l an dernier sur le thème du parcours du domicile jusqu à la maison de retraite. ALLÔ 8 Intervention des pompiers Samedi 8 octobre 7 h 0 : le VTU (véhicule toute utilité) pour une destruction d insectes à Sarrebourg. 20 h 38 : le VSAV (véhicule de secours et d assistance à victime) pour un malaise sur la voie publique à Brouderdorff. 22 h 2 : le VSAV pour un malaise sur la voie publique à Langatte. Dimanche 9 octobre 3 h 37 : le VSM (véhicule de secours médical) engagé à Walscheid pour une détresse vitale. 4 h 39 : le VSM engagé à Hermelange pour une détresse vitale. A UJOURD HUI Loisirs Bibliothèque : fermée. Musée : de 0 h à 8 h, rue de la Paix (tél ). Office du tourisme : de 0 h à 2 h et de 4 h à 7 h, place des Cordeliers (tél ). Chapelle des Cordeliers (vitraux et parcours de Marc Chagall) : de 0 h à 8 h, place des Cordeliers (tél ). Piscine : bassin sportif de 2 h à 3 h 45 et de 8 h 30 à 20 h ; bassin ludique de 4 h à 20 h, chemin d Imling (tél ). DANS 5 JOURS Lundi 24 octobre Spectacle Sarrebourg en scène : 2e édition du festival de théâtre. Théâtre de boulevard, pièces classiques, impro, one-man show avec de l humour, de l ambiance, de la musique et des pièces pour le jeune public. Jusqu au 30 octobre. À 5 h à l Espace le Lorrain. 0. Tél Pour figurer dans cette rubrique inscrivez votre manifestation sur le site internet Pour Sortir (www.republicain-lorrain.fr/loisirs/organisateurs). RL SERVICES Votre journal Pour toutes questions relatives à votre abonnement ainsi qu au portage (Service gratuit + prix appel). Agence de Sarrebourg Rédaction : 54 Grand rue, Sarrebourg, tél (fax ). Photo : RL-Voyages : guichets ouverts de 8 h 45 à 2 h et de 4 h à 8 h, tél (fax ). Publicité : tél (fax ). Pour Sortir : inscriptions sur Agence de Château-Salins Rédaction et publicité : 3 rue Clemenceau, 5770 Château-Salins, tél , (fax ). Bureau ouvert au public de 8 h 30 à 2 h 30 et de 3 h 5 à 7 h.

8 Lundi 0 Octobre 206 Sept jours en Moselle-Sud SRB 8 DU LUNDI AU VENDREDI Lundi 0 octobre Animations Albestroff : repas dansant couscous royal de l Amicale des sapeurs-pompiers dans le cadre de la fête patronale. Réservations obligatoires. De 6 h à 20 h au foyer rural (20 ; 2 pour les moins de 2 ans). Tél Hangviller : repas dansant (harengs ou jambon braisé) organisée par l Espace Albert Jung à 9 h (2 avec dessert et café). Tél Ateliers Dabo : atelier tricot de 4 h à 7 h à la salle Abbé-Klein de l espace Léon IX, par Bernadette Krimm. Saverne : atelier de nutrition préventive pour seniors à 4 h 30 au château des Rohan. Tél Vasperviller : sculpture sur bois, proposé par l association Art et sculpture. Au programme sculpture sur bois, tournage et chantournage de 7 h à 2 h à l arrière de la mairie. Tél Conférence Sarrebourg : Les photographes sarrebourgeois de 87 à 98. Conférence de la Shal consacrée aux photographes sarrebourgeois pendant l Annexion et jusqu à la fin de la Grande Guerre. Elle est présentée par Camille Maire. À 9 h 30 au centre socioculturel. Tél Jeu Dieuze : Scrabble à 4 h à l amicale des Salines. Tél Rencontre Insviller : présentation de l inventaire du patrimoine naturel de la commune à 9 h 30 à la salle des fêtes. Tél Sortie Dieuze : marche du lundi proposée par l amicale Salines Dieuze. Balade de 2 à 3 h. Tenue et équipement souhaités. Encadrement : Jean-Marie Jayer - Gilbert Quack. Inscription à l amicale (0 ) pour la saison. Départ à 3 h 30 de l amicale des Salines. Tél Mardi octobre Samedi 5 octobre Animations Fribourg : repas choucroute de l interassociation à 20 h à la salle des fêtes sur inscriptions au ou Menu enfant - 2 ans. 7 ; 8 (-2 ans). Tél Gosselming : dîner dansant de l Amicale des sapeurs-pompiers à 20 h à la salle des fêtes (22 ). Tél Lafrimbolle : dîner dansant de l Association des loisirs à 20 h à la salle des fêtes (6 ; 8 pour - 2 ans). Tél Langatte : soirée dansante des pêcheurs par le comité de l AAPPMA La Sarrebourgoise à 20 h à la salle des fêtes (25 ). Réservations : ou ou Moussey : choucroute dansante avec le club de l ES Avricourt-Moussey à 9 h à la salle des fêtes. Réservations ou au (6 et 8 pour - 3 ans). Phalsbourg : inauguration du café culturel associatif Le Cotylédon de 9 h à 23 h avec présentations, buffet bio et concert du groupe folk phalsbourgeois The Tree Houses, entre chansons françaises et folk. Tél Torcheville. Fête de la soupe. Dès 4 h concours par équipe afin de réaliser la meilleure soupe et décrocher la cocotte d or, dégustation et vote du public, remise des prix à 8 h. Buvette, casse-croûte, crêpes. Expo photos et soirée dansante. De 4 h à 23 h. Site de l étang du Vieux Saule. Gratuit. Tél Concerts Dieuze : 4-8 en chanson, concert avec Marie-Hélène Féry. À 20 h 30 à la salle des fêtes de la Délivrance (0 ; 5 pour les moins de 5 ans). Tél Phalsbourg : ShowCase : SandStone Castle & Vasgovie. Concert rock de 20 h à Ateliers Dabo : l association Art et sculpture propose un atelier sculpture sur bois, tournage et chantournage animé par M. Condé, ainsi qu un atelier tricot, broderie et crochet animé par M. Calvisé. Café et gâteau offert. De 4 h à 8 h à l Espace Léon-IX. Languimberg : atelier de tricot pour débutantes ou qualifiées de 5 h à 7 h à la salle des fêtes. Renseignements : N a t h a l i e C o r d i e r, Conte Phalsbourg : Cape ou pas cape? Comment reconnaître un super-héros? Animation conte proposée par la Cie En musique à 6 h à la médiathèque. Tél Don de sang Moussey : de 7 h 30 à 20 h à la salle socioculturelle. Rencontre Bénestroff : Octobre rose : exposition et information. Rencontre avec information sur le dépistage du cancer du sein et exposition de tricots roses, de 4 h à 7 h à la salle p o l y v a l e n t e. Tél Mercredi 2 octobre Contes SAMEDI ET DIMANCHE Sarrebourg : Heure du conte. Clarisse invite les enfants de 3 à 2 ans à visiter le monde merveilleux de l imaginaire à 4 h 30 à la bibliothèque. Photo archives RL 23 h 55 au PÔle - Art.9. 8 ; gratuit - de 2 ans. Tél Saverne : concert «Autour de Piano» avec Mme Zuber à 20 h au château des Rohan. Tél Conférences Sarrebourg : Favoriser le mieux-être au quotidien par la pranathérapie, conférence proposée par l association française de Pranathérapie animée par Carine Lintz. Les recettes seront versées à l association caritative Action Népal de Sarrebourg. À 4 h 30 au Magasin bio Coin n a t u r e ( 6 ). Tél Sarrebourg : rétrospective de l exposition des toiles Chagall vues à Bruxelles. Conférence animée par le Chanoine Robert Féry de Metz à 5 h à l E s p a c e L e L o r r a i n. Tél Cours Hommarting : cours de peinture proposé par l atelier Rub-Eyck de 9 h à 2 h à l Atelier Rub-Eyck. Toutes techniques enseignées (0 ). Tél Exposition Saverne : exposition de céramiques avec la participation de Cécile Frid et de Marie- Thérèse Hambourger. De 4 h à 8 h au château des Rohan. Tél Festival Vic-sur-Seille : Festival de chant Saul Voix de h à 22 h. Festival dédié à la voix et au chant choral sous tous ses états. Tél Jeu Sarrebourg : loto bingo organisé par la société des arboriculteurs à 20 h à la salle de la fanfare de Hoff. Tél Loisirs Saint-Louis : luge alpine de 3 h à 7 h 30 près du site touristique du Plan Incliné (3,50 ). Tél Sarrebourg : Heure du conte. Clarisse invite les enfants de 3 à 2 ans à visiter le monde merveilleux de l imaginaire à 4 h 30 à la bibliothèque. Tél Pêche Schaeferhof : pêche à la truite de 4 h à 8 h à l étang de Stampf au stade municipal (0 ; 5 pour les moins de 2 ans). Tél Solidarité Saverne : vente spéciale Trésors d Emmaüs de 4 h à 7 h à la communauté Emmaüs. Tél Jeudi 3 octobre Assemblée générale Avricourt : de Loisirs et amitié à 5 h à la salle des fêtes de Réchicour t. Tél Atelier Schalbach : atelier bricolage proposé par l association Rencontre et amitié à 4 h au foyer rural. Tél Conférences Marsal : Temps des crises et crises des temps autour des agricultures familiales, conférence organisée par les associations Avoine, les Amis du Musée du sel et Chemins Faisant et animée par l anthropologue Tiffany Garcia-Parrilla. Sortie Dieuze : balade insolite «Jardins dieuzois». À travers la visite de 4 jardins dieuzois, découverte des plaisirs variés du jardin. Départ à 9 h (Saint- Médard). Tél Spectacle Château-Salins : Les conférences scientifiques du Pr. Philippe et du Pr. Benoît. Contes musicaux et chansons sur le thème des héros des contes de l enfance. De 4 h à 5 h à l a s a l l e S a i n t - J e a n. Tél Sport de loisirs Val-de-Bride : baptêmes de plongée sous-marine et de tir sur cible subaquatique organisés par Les palmés de la Seille. Venir avec un maillot et bonnet de bain. De 9 h à 2 h à la piscine. Tél Stage Dabo : pilotage VTT de 9 h à 7 h au Camping. Stage d une journée encadré par un moniteur professionnel pour perfectionner son pilotage à VTT. Le stage s adresse à un public de VTTistes sportifs et réguliers de niveau intermédiaire à confirmés. À partir de 5 ans. Repas tiré du sac à m i d i ( 6 5 ). Tél Théâtre Château-Salins : Ça va?. Pièce de J.-C. Grumberg présentée par la compagnie des masques et de voies. À partir de la banale formule "ça va" l auteur compose 27 variations dialoguées à cette question. À 20 h 30 à la salle Saint- Jean. Tél Hirschland : Ferie fiewer im mobil-home. Annulé. Tél Morhange : Entre prises de têtes à 20 h au centre socioculturel (0 ; 5 pour les m o i n s d e 2 a n s ). Tél Dimanche 6 octobre Participer avec elle aux discussions autour de la diversité de nos manières de produire, de s alimenter À 20 h à la salle des fêtes. Tél Sarrebourg : Autour de la privation des libertés et la fin de vie, conférence-débat de 4 h 30 à 7 h 30 à l Espace le Lorrain. Regards croisés avec des professionnels : médecin, psychologue, infirmier, etc. Tél Don de sang Brouderdorff : de 7 h 30 à 20 h 30 à la salle socio-éducative. Tél Jeu Jallaucourt : rendez-vous pour jouer aux cartes ou autres jeux ou simplement discuter et goûter. Ouvert à tous à 5 h à l a s a l l e c o m m u n a l e. Tél Sorties Hartzviller : marche avec le club de marche Les brodequins. Départ à 8 h 30 du parking communal. Participation libre. Tél Imling : randonnée côté Alsace à l étang de Ramsthal, sentier des Menhirs. Départ en covoiturage à 3 h 30 place de la Mairie. Tél Saverne : journée à Baden- Baden aux Thermes de Caracalla avec AVF Pays de Saverne. Départ à 9 h place des Dragons (3 ). Animations Abreschviller : thé dansant de 4 h à 8 h 30 à la salle des fêtes. Pizzas-flamms à partir de 8 h. Tél Ajoncourt : fête des poules composteuses. Au programme : marché fermier, exposition avicole, ateliers de compostage et paillage, animations diverses, promotion de la poule composteuse De 0 h à 7 h au village. Tél Blanche-Église : le conseil de fabrique propose sa choucroute en faveur de l église à 2 h à la salle du foyer (20 ). Tél Chambrey : vide-dressing organisé par le foyer rural de 4 h à 8 h à la salle socioculturelle. Renseignements Sylvie Jollain Niderviller : La vallée de la Bièvre en fête. Tourisme, patrimoine, artisanat, entreprises, associations, produits du terroir. De 0 h à 9 h au com- Tél Spectacles Sarrebourg : Femmes en danger, spectacle proposé par Amnesty international Sarrebourg et présenté par la compagnie Marie Ruggeri de Langres à 20 h 30 à la salle du centre socioculturel. Sous différentes formes, chansons, extraits de pièces de théâtre, lettres, ce spectacle décline des situations où les femmes sont confrontées aux dangers divers qui les menacent (0 ; 5 pour les demandeurs d emploi, les étudiants/scolaires et les - 8 ans et gratuit p o u r l e s - a n s ). Tél Saverne : Rag n Boogie par Sébastien Troendlé et Violaine Arsac, spectacle musical tout public mise en scène par Jean- Luc Falbriard à 20 h 30 à l Espace Rohan (22 ; 20 pour les demandeurs d emploi et les seniors, 3 pour les étudiants/scolaires et les moins de 8 ans et 5,50 carte v i t a c u l t u r e ). Tél Vendredi 4 octobre Animations Tarquimpol : projections de diaporamas à 20 h à la Maison du Pays des Étangs. Jean- Claude Thirion et André Forin présentent leurs diaporamas réalisés sur les thèmes de la nature, des voyages, des animaux. Tél Assemblées générales Château-Salins : de l association de randonnée la Godasse du Saulnois à 8 h à l ancien tribunal, rue Beaurepaire. Réding : de la Société d arboriculture à 9 h à la salle des Chevaliers. Atelier Langatte : sculpture sur bois et peinture de 4 h à 8 h sur le site, proposé par l association Art et sculpture de Dabo. Renseignements : mairie ( ) ou Daniel Condé ( ). Dons de sang Diane-Capelle : de 7 h 30 à 20 h 30 à la salle des fêtes de la maison Eulalie. Haut-Clocher : de 7 h 30 à 20 h 30 à la salle des fêtes. Lorquin : de 7 h 30 à 20 h Concert Haselbourg : le chœur des 3 Abbayes présente un proplexe de salles. Tél Phalsbourg : déjeuner concert organisé par l Union musicale de 2 h à 8 h à la salle des fêtes (7 ; 8 pour -3 ans). Concert de l harmonie à 5 h ouvert à tous. Tél Schalbach : repas dansant à 8 h à la salle polyvalente. Menu à 2. Réservation : Valérie ou Guillaume : Veckersviller : apéritif et exposition photos qui retrace Verckersviller au fil du temps. De h à 4 h à la salle des fêtes. Tél Vic-sur-Seille : menu festival à 2 h à la salle des Carmes. Ouvert à tous sur réservation (8 ; 7 pour - 2 ans). Tél Assemblées générales Phalsbourg : de l amicale des Anciens du Collège-lycée Saint-Antoine, à h, dans les murs de l établissement. à la salle des fêtes. Festival Vic-sur-Seille : Festival de chant Saul Voix de 8 h à 22 h. Festival dédié à la voix et au chant choral. Tél Jeu Sarrebourg : dîner loto de l Amicale des anciens sapeurspompiers de 8 h à 23 h 50 à la Cafétéria Cora. Réservation pour le repas : Solidarité Saverne : vente spéciale Trésors d Emmaüs de 4 h à 7 h à la communauté Emmaüs. Tél Sorties Sarrebourg : sortie marche nordique de 2 h au Wackenberg. Départ devant le centre socioculturel de Sarrebourg à 3 h 30 ou rendez-vous au parking de covoiturage du haut du Rehthal à 3 h 45. Il y aura des groupes de niveaux. Guide Georges Reuzé Walscheid : rando-découverte Le Brame du Cerf à Walscheid organisée par le Syndicat d Initiative de Walscheid. Grâce à un guide Nature, les participants découvrent et observent le cerf à la période de son brame. À 8 h au parc d e s c e r f s ( 5 ). Tél Spectacle Delme : Loup y es-tu?. À découvrir le spectacle en duo de Benoit Charrier et Philippe Pochat. Un moment interactif, et participatif pour ceux qui aiment danser, taper dans les mains et chanter. Au programme, des contes musicaux et des chansons sur le thème du loup et des héros de contes de l enfance. Sur inscription. De 8 h à 9 h à la salle Saint- Germain. Tél Théâtre Phalsbourg : La nuit des héros. Les élèves du théâtre d impro invitent à une soirée folle en aventures avec une panoplie de super-héros aux super-pouvoirs nourris de super-lectures! Impros, jeux de mots, déguisements et rigolade avec Aurélie Trapp de la Cie En musique. À 20 h à la Médiathèque intercommunale. Tél Château-Salins : randonnée des feuilles mortes. ce dimanche Photo archives RL L accueil se fera à partir de 9 h 30 et sera suivi d une messe à 0 h. Tincry : de l association Vivre à Tincry, à 20 h dans la salle de l association. Sarrebourg : de la Fnaca (Fédération nationale des anciens combattants en Algérie) à 0 h 30 à la salle des fêtes de Sarrebourg. Atelier Saverne : aide à la fabrication de nichoirs à 4 h 30 au Jardin botanique. Adultes et enfants sur inscription Un nichoir en kit sera remis à chaque participant. Dominique Bersuder de la LPO en explique le montage, la réalisation et son utilisation. Se munir d un marteau, tenailles et gants. Par ticipation fournitures (7 ). Animations Graufthal : visite des maisons des rochers et exposition Des rochers et des hommes dans la maison Wagner reconstitution de l habitat dans les maisons Ottermann et Weber. Jusqu au mardi 5 novembre tous les jours de 0 h à 2 h et de 4 h à 8 h aux Maisons des Rochers (2,50 ; gratuit pour les moins de 2 ans). Tél Henridorff : Cabane à livres. Voyager, emprunter et déposer des livres en toute liberté. Tél Rhodes : Le brame du cerf. Découvrir les amours d une harde de plus de 60 cerfs et biches en semi-liberté. De nombreuses animations Nature sont proposées de 0 h à 8 h au Parc Animalier de Sainte-Croix (23,50 ). Tél Vasperviller : Cabanes à livres en liberté à l Abribus. Tél Atelier Hartzviller : atelier proposé par Les compagnons de la gouge jusqu au mardi 27 décembre de 4 h à 8 h à l atelier Schmitt Martial. Tél Expositions Arzviller : dans le cadre de Lire en fête, découverte des mangas (groupe : visite sur rendez-vous). Les mardis de 6 h à 20 h, les mercredis de 0 h à 2 h et les vendredis de 4 h à 7 h à la Médiathèque intercommunale. Tél Château-Salins : Par des contes d ogre et de fée. L univers des contes de Charles Perrault à travers des images d Épinal. Tous les jours jusqu au samedi 29 octobre de 4 h à 6 h à la bibliothèque. Tél Delme : découverte de l exposition des œuvres en Pixel Art réalisées par les enfants. Les mardis de 6 h 30 à 8 h 30, les mercredis de 4 h à 7 h 30, les vendredis de 5 h 30 à 7 h 30 et les samedis de 0 h à 2 h 30 jusqu au samedi 29 octobre à la Médiathèque. Tél Dieuze : Commémoration de la Grande Guerre Reconstitutions d époque, présentation de collections militaires, exposition de peinture 94-98, exposition d objets et tenues etc. Pour les scolaires de 9 h à gramme composé de chants profanes et liturgiques de répertoires basque, corse, russe, slovène à 6 h à l église. Tél Cours Hommarting : atelier de peinture et portes ouvertes de l atelier de peinture Rub-Eyck. Débutants ou confirmés, découvrez le métier perdu des peintres selon les techniques des maîtres anciens. De 0 h à 8 h. Tél Exposition Saverne : exposition de céramiques avec la participation de Cécile Frid et de Marie- Thérèse Hambourger. De 4 h à 8 h au château des Rohan. Tél Festival Vic-sur-Seille : Festival de chant Saul Voix de h à 9 h. Festival dédié à la voix et au chant choral sous tous ses états. Tél Jeu Lorquin : jeux de société. Jouer le temps d un aprèsmidi. Les enfants doivent être accompagnés par un adulte qui pourra jouer mais aussi profiter d un café ou d une part de gâteau. De 4 h à 7 h à la salle des fêtes. Tél Loisirs Saint-Louis : la luge alpine de 3 h à 7 h 30 près du site touristique du Plan Incliné (3,50 ). Tél Sorties Château-Salins : randonnée des feuilles mortes. Randonnée (route, VTT et marche) proposée par les randonneurs castelsalinois. VTT : 25 et 45 kilomètres dénivelés 400 et 800 mètres ; Route : 40, 63 et 83 kilomètres sur des petites routes tranquilles ; marche : kilomètres. Ravitaillement copieux et chaud à Amelécourt pour tous les parcours. De 8 h 30 à 5 h à l école primaire (5 ; 3 pour les TOUS LES JOURS h sur rendez-vous. Tous les jours du 2 au 9 octobre de 4 h à 8 h à La délivrance. Tél Lagarde : L eau à la bouche. Martine Cadoret présente des œuvres hyperréalistes inédites. Jusqu au 4 octobre tous les jours sauf le mercredi de 2 h à 5 h et de 9 h à 22 h au PK 209. Tél Marsal : L or blanc des Celtes. À travers cette exposition sont présentées dix années de découvertes archéologiques dans la vallée de la Seille. Tous les jours sauf le lundi de 3 h 30 à 8 h au Musée départemental du Sel (5 ; 3,50 réduit et gratuit pour les moins de 6 ans). Tél Morhange : Mangas. Exposition et atelier. Découverte de l histoire du manga. Les mardis de 0 h à 2 h, les mercredis de 9 h à 2 h et de 4 h à 8 h, les vendredis de 0 h à 2 h et de 4 h à 7 h et les samedis de 9 h à 2 h jusqu au samedi 29 octobre à la Médiathèque municipale. Tél Phalsbourg : Le soldat dans la Grande Guerre : son courrier par les cartes et son image. Exposition d images de 4-8. Les lundis, mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 8 h à 2 h et de 3 h 30 à 7 h 30, les samedis de 0 h à 2 h jusqu au samedi 9 novembre dans le Hall de l Hôtel de Ville. Tél Sarrebourg : Sculptures et peintures. Les sculptures de bronze réalisées par l artiste Jivko et les créations du peintre sarrois Jürgen Ecker sont à découvrir jusqu au 3 octobre (sauf le dimanche) dans le hall d exposition du Républicain Lorrain, Grand rue. Tél Saverne : les peintures de Pierre Gangloff jusqu au 3 novembre au musée du château des Rohan. Les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 4 h à 8 h et les samedis et dimanches de 0 h à 2 h et de 4 h à 8 h (3,20 ; 2,70 pour les étudiants/scolaires et gratuit pour les moins de 6 ans). Tél Jeux, concours Delme : concours de marquepage destiné aux enfants de 0 à 8 ans jusqu au lundi 3 octobre à la Médiathèque. Tél adhérents et gratuit pour les m o i n s d e 8 a n s ). Tél Château-Salins : randonnée de 2 km à Pierre-Percée organisée par La godasse du Saulnois. Circuit des roches de la Xaveure. Difficulté moyenne. Co-voiturage, repas tiré du sac. Contact Départ à 9 h à l a n c i e n t r i b u n a l. Tél Réchicourt-le-Château : marche et soupe aux pois de la chorale Mélodie autour des étangs de Réchicourt. Un ravitaillement à mi-parcours est prévu et soupe aux pois, fromage, dessert, café seront servis au retour. Participation sur réser vation uniquement. Départs à 9 h 30 et à 0 h devant la salle socio-éducative (2 ). Tél Saverne : Passage du seuil de Saverne à l époque romaine. Visite guidée et visite des collections archéologiques du musée à 5 h 30 au musée du château des Rohan (3,20 ; 2,70 pour les étudiants/scolaires et gratuit pour les moins de 6 ans). Tél Walscheid : rando-découverte Le Brame du Cerf à Walscheid organisée par le Syndicat d Initiative de Walscheid. Grâce à un guide Nature, les par ticipants découvrent et observent le cerf à la période de son brame. Départ à 7 h du parc des cerfs (5 ). Tél Stage Dabo : pilotage VTT de 9 h à 7 h au Camping (65 ). Stage d une journée encadré par un moniteur professionnel pour perfectionner son pilotage à VTT. Le stage s adresse à un public de VTTistes sportifs et réguliers de niveau intermédiaire à confirmés. Ouvert aux hommes ou femmes à partir de 5 ans. Repas t i r é d u s a c à m i d i. Tél Théâtre Hirschland : Ferie fiewer im mobil-home. Annulé.

9 Lundi 0 Octobre 206 Le pays de Sarrebourg SRB 9 URGENCES Pharmacie de garde Appeler Résogardes au 3237, 24/24 h. Médecin de garde Appeler Médigardes, tél pour les habitants de Moselle et le pour les habitants d Alsace, de 20 h à 8 h. Urgences médicales FÉNÉTRANGE Sortie culturelle pour les enfants NUMÉROS Le Républicain Lorrain Sports : Vincent Berger, tél ( Services Dépannage électricité : tél Dépannage gaz : tél Taxis : Steimer (tél ) et Thomas (tél ). Social Drogue : tél SOS Cannabis : tél Info-jeunes : SMUR : tél. 5. Gendarmeries Phalsbourg : route des Glacis (tél ). Dabo : rue Fontaine (tél ). Autoroute : tél Sapeurs-pompiers Composez le 8. Les enfants ont été accueillis par des musiciens hors pair. Photo RL Ce vendredi, les élèves du CP au CM2 de l école communale avaient rendez-vous avec un après-midi culturel, patrimoine et musique classique. C est à l occasion du festival de musique de Fénétrange que les enfants ont été accueillis par des musiciens hors pair. Au programme, découverte des différentes familles d instruments et répétition générale. Porté par Mme Aubry, ce projet est une sensibilisation au monde de l orchestre. À l issue de la visite du château, les élèves ont été accueillis par le maire de la cité, Benoit Piatowski, qui leur a fait découvrir la collégiale et l orgue. Après avoir testé les GONDREXANGE connaissances musicales des enfants, ils ont pu poser des questions aux artistes qui se sont très gentiment prêtés au jeu : instrument, voix, partition, leur parcours Pour permettre aux élèves de découvrir quelques notes, les artistes avaient spécialement avancé l heure de la répétition. Les morceaux étaient interprétés par l orchestre les Paladins et la soprano Sandrine Piau, qui donnaient un concert le soir même à la collégiale (œuvres du compositeur baroque Haendel). À l issue de l aprèsmidi, les enfants auront développé leur sensibilité musicale. Préparation pour la distillation Les arboriculteurs ont préparé la campagne de distillation. tél Loisirs Musée : de 9 h à 2 h et de 4 h à 7 h, Hôtel de ville place d Armes (tél ). Office du Tourisme : de 0 h à 2 h et de 4 h à 7 h, 30 place d Armes, (tél ). Phalsbourg Loisirs : 2 rue de l Hôpital (tél ). Photo RL Le nouveau président Jacky Verrier avait donné rendezvous aux membres du comité, ainsi qu aux nouveaux venus dans l association, à la salle de réunion de la localité, en présence du moniteur du secteur Raymond Zentz. À l ordre du jour : préparation et inscription à la distillation 206/207. À savoir que cette année, les bouilleurs de cru ne seront pas nombreux, dû au manque de fruits. Pour les douanes : revoir les nouvelles normes. Le moniteur Raymond a fait les commandes d arbres fruitiers. Ce dernier a proposé d effectuer des cours de taille sur les arbres fruitiers. Il a également été question de la préparation et proposer des fleurs pour la vente de Toussaint qui aura lieu le samedi 22 octobre de 9 h à 5 h à la salle polyvalente. Après un long tour de table sur divers sujets de la campagne de distillation et l ouverture de cette préparation des fruits à distiller, on retiendra la date du dimanche 29 janvier 207 pour l assemblée générale des arboriculteurs de Gondrexange. Pratique Halte-Garderie : La Ribambelle, 7 rue du Commandant-Taillant de 7 h 45 à 8 h (tél ). PHALSBOURG Judo-club : investir dans la formation L assemblée générale du Judo-club de Phalsbourg a démontré la belle santé d un club d une centaine de licenciés qui compte investir dans la formation afin d attirer de nouveaux jeunes. DANNE-ET-QUATRE-VENTS Touguezeur : animer ensemble Les associations de bénévoles, qu elles soient sportives ou culturelles sont souvent la richesse des localités rurales, car ce sont elles qui apportent le nécessaire dynamisme et lien intergénérationnel. L association «Touguezeur» en est une belle illustration. Composée de jeunes encadrés par un groupe de neuf adultes sous la présidence de Nancy Wary, l association propose de nombreuses activités, dont certaines régulières, comme le jonglage ou les jeux de sociétés, ou plus occasionnelles, comme le bricolage ou les balades en forêt. «En quatre années d existence, nous avons essayé d apporter au village une animation au sens large, sur des thèmes variés, en collaboration avec d autres associations comme les arboriculteurs ou les pompiers, par exemple», indique la présidente. Les responsables du club espèrent que les jeunes suivront les traces de la nouvelle ceinture noire du club, Pierre Michalski. Photo RL Le Judo-club de Phalsbourg vient de tenir son assemblée générale sous la présidence de Jérôme Hammerschmidt, en présence des conseillers départementaux Nicole Pierrard et Patrick Reichheld, et de Jean-Marc Schneider, adjoint au maire de Phalsbourg. Au cours de l année écoulée, les motifs de satisfaction ont été nombreux pour le président du club qui compte désormais une centaine de licenciés auprès de la FFJDA (Fédération française de judo et disciplines associés). «Au niveau sportif, cette année a été marquée par la participation de nos benjamins et benjamines aux différents tournois organisés dans le département. Noé et Clémence ont réussi à monter sur plusieurs podiums et ainsi, être sélectionnés pour les championnats de Lorraine qui se sont déroulés à Épinal fin mai. Quant à nos autres judokas, ils ont défendu les couleurs du Judo-club avec beaucoup de pugnacité, et cela malgré un niveau relevé dû à l ouverture de tous les tournois à la Grande Région», a-t-il souligné. Les poussins et mini-poussins ont, lors de leur participation aux trois journées des petits senshis, remporté de nombreuses médailles, dont trois de platine. Ces résultats sont le fruit d une bonne préparation des champions en herbe et un grand investissement des entraîneurs. Les benjamins du Judo-club ont assuré l arbitrage. La ceinture noire obtenue par Pierre Michalski est une fierté pour les dirigeants qui espèrent que deux autres adultes réussiront bientôt la quête du Graal. Les prochaines manifestations prévues sont la fête d Halloween, illumination du Assurer la relève Les autres manifestations sportives et extra-sportives organisées par le club ont connu un franc succès, notamment le «judo tour été» qui a permis à une centaine de jeunes du canton, dont de nombreux enfants du centre aéré, de découvrir le judo, et que le club Les jongleuses de «Touguezeur», un groupe plein d entrain et de dynamisme. Photo RL village avec des photophores et soupe de pois offerte aux habitants du village présents, espère bien attirer dans ses rangs. Cette manifestation s inscrit parfaitement dans la politique du club : «Nous comptons investir dans la formation de nos jeunes judokas, car c est parmi eux que se trouvent les cadres de demain», ajoute le président. Les comptes financiers montrent une situation et l opération brûle sapin avec les pompiers. «Touguezeur» est bel saine. Ils ont obtenu le quitus des commissaires aux comptes. Jérôme Hammerschmidt a conclu l assemblée générale en remerciant les élus et les personnels de la Ville de Phalsbourg pour l aide et la mise à disposition des diverses salles, ainsi que tous les membres du comité et les parents pour leur implication. DANNELBOURG Trente-cinq bougies pour les arboriculteurs Sur ses dix membres fondateurs, les arboriculteurs en comptent encore huit, preuve que les fruits, ça préserve! L association fête ses trente-cinq ans d existence. La défense de la distillation locale reste d actualité. C est en 98 que l association des arboriculteurs a vu le jour, étant à ce titre l une des premières de la région. Devant une salle comble, son président fondateur et toujours en activité René Thomas précise lors de son allocution que sur dix membres fondateurs il en reste toujours huit en activité, et de rajouter : «C est une véritable équipe de copains.» La motivation principale de l époque était de défendre la distillation locale. Si cette motivation est toujours d actualité, l association au fil des années à su promouvoir l arboriculture sous toutes ses formes, notamment dans la taille et le traitement, mais plus généralement dans l entretien et l extension des vergers. À ce titre, le verger-école du village, parfaitement entretenu, est la grande fierté de l association. Jean Grosse, président du Syndicat des eaux de Wintersbourg, très impliqué à l époque de la création de l association, félicite l ensemble des membres pour leur travail dans le village, mais également tout dernièrement à Réding, où le syndicat des eaux a mis à disposition un terrain pour la création d un nouveau verger. Dans son discours, Jean- Paul Pruvost, président de l union départementale des syndicats et associations arboricoles et horticoles, après de chaleureuses félicitations, a fait part de ses préoccupations pour le droit local qui est de plus en plus souvent remis en question, et qui pourrait bien à l avenir s adapter de plus en plus au droit général. Vocation pédagogique Olivier Munsch, adjoint, représentant la municipalité, parle d une association à vocation pédagogique, de tout temps très proche des enfants. En témoignent leurs nombreuses interventions au Le comité des arboriculteurs était réuni avec, au centre, Jean-Paul Pruvost président de l UDSAH, et René Thomas, président de la section locale. Photo RL groupe scolaire, comme, par exemple, la fabrication du jus de pomme. Pour terminer et afin de pérenniser l association, René Thomas a fait également un appel à la jeunesse pour, petit à petit, prendre la relève d une équipe toujours très active mais vieillissante. exemple qui démontre le dynamisme de la vie associative locale. Naissances Le 22 septembre, Tom a vu le jour au foyer de Nicolas Schroeter et Estelle Roehrig, domiciliés à Phalsbourg. Le 23 septembre, Bastien est né au foyer de Laurent Osswald et Audrey Scheffler, domiciliés à Phalsbourg. Nos félicitations aux parents et tous nos vœux de prospérité à Tom et Bastien. AVRICOURT Rectificatif Le premier enfant au foyer de Mélanie Legel et Bryan Guérin se prénomme Louane. Nous renouvelons nos félicitations aux parents et nos meilleurs vœux de prospérité au bébé. MÉTAIRIES-SAINT- QUIRIN Mois du Rosaire à Notre-Dame de L Hor Le mois d octobre est comme le mois de mai, un mois où l Église honore plus particulièrement la Vierge Marie. Dans ce but, la chapelle restera ouverte tous les jours afin que les fidèles qui le désirent puissent y réciter leur chapelet. Par ailleurs, une messe chantée y sera célébrée par l abbé Joseph Schlosser, le vendredi 4 octobre à 4 h 30. LORQUIN Collecte de sang Les bénévoles de l amicale de Lorquin de l association des donneurs de sang bénévoles de l arrondissement de Sarrebourg organisent une collecte de sang le vendredi 4 octobre de 7 h 30 à 20 h à la salle des fêtes. ASSENONCOURT Battues de chasse Des battues de chasse se dérouleront sur les propriétés du Domaine de Lindre les 3 octobre, 24 novembre et er décembre prochains, ainsi que les 2 et 26 janvier 207. La vigilance s impose. DANS SEMAINE Lundi 7 octobre Bals, repas et thés dansants Schalbach: repas dansant organisé par le foyer rural et animé par Cristalys. Réservations : Valérie ou Guillaume : À 8 h. Salle polyvalente le repas. Tél Rencontres, conférences Gondrexange: Temps d éveil à la lecture, proposé par la responsable de la bibliothèque de Gondrexange et l animatrice du Relais parents assistants maternels, au cours duquel une histoire sera contée suivi d une petite animation. De 5 h 30 à 6 h 30. Bibliothèque. Gratuit. Tél Stages, ateliers vacances scolaires Hommarting: cours de cuisine proposé par l association Cœur de homard. À 7 h 30. Salle polyvalente. 20. Tél Vasperviller: atelier sculpture sur bois proposé par l association Art et sculpture de Dabo. De 7 h à 20 h. Mairie (au sous-sol). Gratuit. Tél Atelier Saverne : atelier de nutrition préventive pour seniors proposés par l association pour la Promotion de la Nutrition et de la Santé à 4 h 30 au château des Rohan (ainsi que les lundis 24 octobre et 7 novembre). Tél Pour figurer dans ces rubriques, inscrivez votre manifestation sur le site internet Pour Sortir (www.republicain-lorrain.fr/loisirs/organisateurs).

10 Lundi 0 Octobre 206 Le pays du Saulnois SRB 0 URGENCES Pharmacies de garde Château-Salins, Delme, Vic-sur-Seille, Dieuze et Morhange : pour joindre la pharmacie de garde, téléphoner au ou sur internet : Insming : pour joindre la pharmacie de garde, téléphoner au commissariat de police de Sarreguemines, tél Médecins de garde Insming, Bénestroff et Francaltroff, Château-Salins et Vic-sur-Seille, Aulnois-sur- Seille et Nomeny, Dieuze, Morhange, Delme : numéro d appel unique, tél Chirurgien-dentiste Appeler le Centre 5 : tél. 5 qui indiquera le chirurgiendentiste de garde le plus proche de son domicile. Hôpitaux Château-Salins : tél (standard) ; radiologie ; cabine : Dieuze : tél (standard général) ; (médecine) ; (unité de soins de suite et rééducation) ; (unité de soins de longue durée) ; (service de soins infirmiers à domicile) ; (maison de RACRANGE retraite) ; (unité d évaluation gérontologique) ; (IME standard) ; (IME permanence, nuit et week-end) ; (service d éducation spécialisée et de soins à domicile). Sage-femme Dieuze : Catherine Chicha-Hamant, tél Morhange : Karine Schmitt, tél Maintien à domicile Réseau territorial de santé Regesa : maintien des personnes âgées à domicile, pour tout l arrondissement de Château-Salins, tél Urgences médicales SMUR : tél. 5. Gendarmeries Albestroff : 5, rue du Stade, tél Château-Salins : 4, rue de Metz, tél Delme : rue Maurice-Vautrin, tél Dieuze : chemin Halbuterie, tél Morhange :, rue Albert- Schweitzer, tél Vic-sur-Seille : 5, rue Pierre- Saffroy, tél Sapeurs-pompiers Permanence : tél. 8. Une fête patronale appréciée Le président de l Interassociation Alain Ménières a reçu avec plaisir les professeurs de danse du club voisin venus faire une démonstration. Photo RL La fête patronale a été marquée par le repas organisé par l interassociation. Les Racrangeois se sont installés ravis autour des tables pour déguster le baeckeofe en toute convivialité. Vers 5 h, les danseurs du club de Virming sont venus faire une belle démonstration, Les professeurs ont commencé la séance par un pasodoble très enlevé et rythmé. Ils ont été rejoints par le groupe de danseurs du club pour quelques pas de danse en ligne avant d inviter l assistance à les rejoindre pour quelques pas chassés en musique. Puis, on a HANNOCOURT tenté, presque avec succès, une danse traditionnelle façon sirtaki. Le club DS de Virming propose ses cours le jeudi soir de 20 h à 22 h à la salle communale de Virming. Fromage et dessert ont été dégustés puis les convives s en sont allés, se promettant de se retrouver l an prochain. Côté animation, le château gonflable a eu peu de succès car la pluie s invitant à nouveau au-dehors, il a fallu le ranger. Les efforts de l interassociation ont été récompensés par les félicitations des convives. La tradition de la fête au village va perdurer. La seule messe de l année est dite Le maire, Jean-Noël Godfrin et le maire honoraire, M. Godfrin, ont accueilli l abbé Daniel qui a célébré sa première et unique messe de l année à l église Saint-Michel. Photo RL L abbé Daniel Sarritzu a célébré une première messe et qui est également la seule messe de l année dans cette toute petite église Saint-Michel. De nombreux bancs étaient installés à l intérieur de l édifice et de nombreux paroissiens étaient venus, aimant aller prier dans ce lieu qui fait penser plus à une chapelle qu à une église. La chorale placée derrière l autel en demi-cercle a entonné de beaux chants. C est une église du XVIIe siècle qui a été restaurée en 95, le dallage a été fait en 956 et elle a été bénite en 957. Mais elle a une grande particularité. En effet, en période d élection, elle sert de mairie, la vingtaine d habitants venant voter dans l édifice. Ainsi, dans la petite localité de Hannocourt, paroisse et commune de 22 habitants font bon ménage. CHÂTEAU-SALINS 270 irréductibles coureurs aux 40 es Foulées du Saulnois La matinée réservée aux adultes a une nouvelle fois attiré près de 300 coureurs au gymnase de Château- Salins. Si elle n attire plus autant que dans sa jeunesse, la course quadragénaire se maintient à niveau. Cette année c est la course de 0 km qui a vu le plus grand nombre d inscrits avec 26 coureurs au départ. Photos RL Quelques minutes avant que les cloches ne sonnent 0 h du matin et le départ des 42 inscrits au trail de 20 km, au micro, les organisateurs annonçaient le premier pointage à Hampont, 6 km après la ligne de départ castelsalinoise, du futur vainqueur du 28 km, le plus long parmi les quatre parcours (0 km, 5, 28 km et trail) des Foulées du Saulnois. Yannick Wein a conservé sa position de favori jusqu à la ligne d arrivée atteinte après un effort d h 44 03". Quadragénaire cette année, la manifestation sportive castelsalinoise ne s essouffle pas encore. Elle se maintient depuis deux ans à 270 participants au total, dont une quarantaine de femmes. Les Les seniors de la localité ont été mis à l honneur. La municipalité d Insming les a conviés, comme elle le fait depuis de nombreuses années, à un repas qui s est déroulé à l Espace Koenig dans une ambiance des plus conviviales. Ils y ont été accueillis par Alain Pattar, maire, entouré de son équipe municipale et du personnel communal. Au moment de l apéritif, le premier magistrat leur a délivré un message qui leur exprimait tout le plaisir qu il éprouvait en voyant ces nombreux convives (ils étaient plus de 70), ainsi réunis. Le maire a eu une pensée pour les absents (personnes décédées au cours du dernier exercice et personnes alitées). Puis, il a invité l assemblée à se recueillir également à la mémoire du Dr Laurent Hasdenteufel, médecin généraliste très apprécié, qui a longtemps exercé à Insming et qui s était retiré à Forbach il y a 5 ans, lors de sa retraite. Alain Pattar a aussi salué la présence du doyen d Insming, Auguste Ogé, qui fêtera très prochainement ses 90 ans. La doyenne, Mme Delus, est de HABOUDANGE Assainissement : le non collectif achevé Photo RL La conseillère départementale, Jeanine Berviller, s est déplacée à Haboudange pour procéder avec le maire, Pierre Canteneur, à la réception finale des travaux d assainissement non collectifs pour une partie du village. tableaux de classement affichés peu après midi, ont même laissé apparaître que malgré la concurrence, jugée ici déloyale, du marathon de Metz-Mirabelle, la petite course du Saulnois continue d attirer d irréductibles coureurs venus de bien au-delà des confins de son territoire, comme d Alsace ou de la région Rhône-Alpes. Cette année, davantage qu une désaffection des sportifs, les organisateurs redoutaient une défaillance du logiciel d enregistrement des temps de courses auquel ils s essayaient pour la première fois, des performances secondées par les équipes de l Assa. Entre les départs groupés et les arrivées au compte-gouttes, le passage des athlètes a créé l événement dominical dans la dizaine de villages traversés par les différents parcours. Classements scratch Trail :. Nicolas Morino, 2. Johann Helvig, 3.Laurent Calvet. 5 km :. Jean Philippe Bénédic, 2. Nicolas Gérard, 3. Hervé Schroder. 0 km :. Michel Munsch, 2 Alexandre Benhamida, 3. Guillaume Bourdon. 28 km :. Yannick Wein, 2. Jose De Sousa, 3. Salvator Carubba. Résultats complets dans notre journal des sports et notre galerie photos sur notre site : INSMING Les aînés à la table des élus son côté en maison de retraite, n a pas pu se déplacer. Elle s en était par ailleurs excusée. Le maire n a pas oublié de Les seniors ont été nombreux à répondre à l invitation de la municipalité. Photo RL Les travaux font leur rentrée à Dieuze. Cet été, ils ont été prioritairement dédiés aux écoles ou au suivi des travaux de construction de la maison de santé et du bâtiment communal sur la zone industrielle. A partir de ce lundi, plusieurs chantiers vont démarrer et la municipalité, pour le bon déroulement, a pris plusieurs arrêtés. En premier lieu, il y aura une pose d enrobé dans plusieurs rues en l'occurrence rue des Trois-Arbres, rue Jean-Pierre-Clause et rue du Château-d Eau. Les travaux devraient se finir au plus tard le mercredi 9 octobre. Le plus gros chantier de voirie se déroulera à compter de ce mardi. Le conseil municipal dans ses projets a voté la réfection de la rue Gustave-Charpentier. Le chantier débutant ce mardi, un arrêté avec plusieurs restrictions a été pris afin de sécuriser les piétons. Le stationnement des véhicules est donc interdit. Yannick Wein, vainqueur des 28 km est venu de Saverne pour participer à la course. Photo RL souligner la présence du père Robert Gurtner, curé de la paroisse. Le repas préparé avec soin par le cuisinier attitré, Eric, a été très apprécié et servi par les membres du conseil municipal. DIEUZE Des aménagements en cours au centre-ville Concernant la circulation, elle sera interdite mais en fonction de l avancement des travaux, elle se fera normalement en sens unique avec la sortie par la rue Jules-Klinger lors de la tranche allant de la place des Salines jusqu au parking de l ancien Catena. L entrée dans la rue Gustave-Charpentier pourra se faire par la rue Jules-Klinger avec sortie par la place des Salines lors de la tranche allant de l intersection de l entrée de la rue Gustave-Charpentier et de la rue Poincaré. Concernant l accès aux riverains, une circulation à double sens sera autorisée, mais uniquement pour les riverains. Les différents parkings autour de la rue Gustave- Charpentier, l ancien Cantena, et le nouveau parking à l ancienne boucherie Bello restent ouverts. Il faudra aux habitants être patients avant de découvrir un aménagement qui devrait augmenter la sécurité et la capacité de stationnement des véhicules. DANS SEMAINE Lundi 7 octobre Expositions Château-Salins : «Par des contes d ogre et de fée». L univers des contes de Charles Perrault à travers des images d Épinal (archives de la Moselle), tous les jours, de 4 h à 6 h, à la bibliothèque. Gratuit. Tél Dieuze : Commémoration de la Grande Guerre Reconstitutions d époque, présentation de collections militaires, exposition de peinture 94-98, exposition d objets et tenues militaires, conférences, projections de films, tous les jours, de 4 h à 8 h et pour les scolaires, de 9 h à h, sur rendez-vous, à La Délivrance. Gratuit. Tél Jeux, concours Delme : concours de marque-page organisé par la médiathèque relais intercommunal et destiné aux enfants de 0 à 8 ans, dans le cadre de Lire en fête partout en Moselle, tous les jours, à la médiathèque. Gratuit. Tél Dieuze : partie de scrabble proposée par l amicale Saline Dieuze, tous les lundis, à 4 h, à l Amicale des Salines. Gratuit. Tél Randonnées Dieuze : marche du lundi, proposée par l Amicale Salines Dieuze, tous les lundis, à 3 h 30, depuis l Amicale des Salines. Balade de 2 à 3 heures. Tenue et équipement souhaité. Encadrement : Jean-Marie Jayer - Gilbert Quack. Gratuit. Inscription à l amicale : (0 pour la saison). Tél Sports et loisirs Albestroff : cours de danse dispensés tous les lundis (débutants) et les jeudis (confirmés), pour apprendre les pas ou se perfectionner, à 9 h 30, à la salle du foyer rural. Tél Dieuze : cours de danse classique et jazz, animés par Lionel Droguet dans le cadre des activités de la MJC centre social, tous les lundis, de 7 h 5 à 8 h 30 et de 8 h 30 à 20 h, à la MJC centre social Jacques Prévert. Tél Vergaville : «Yoga du rire». Concept d un genre nouveau, facile, accessible, immédiat et efficace, il repose sur un rire sans raison. Pas besoin d avoir le sens de l humour, ni de talent particulier, les exercices mettront à l aise les débutants qui passeront du rire simulé à un rire spontané et libérateur, dès 4 h 35, à la salle socioculturelle. 7. Tél Pour figurer dans cette rubrique, inscrivez votre manifestation sur le site internet Pour Sortir (www.republicain-lorrain.fr/loisirs/ organisateurs). ALBESTROFF Assemblée du Tennis-club Le TC Albestroff (Tennis-club de la Vallée de la Rose), présidé par Nadine Witzmann, invite tous les licenciés et/ou futurs membres de l association, à son assemblée générale qui se déroulera le vendredi 4 octobre, à 8 h, à la mairie (salle de réunion du conseil municipal). Ordre du jour : bilans moral et financier, bilan sportif, renouvellement du comité, planification des actions, divers. Les activités aux Retrouvailles Le club Les Retrouvailles propose le programme suivant pour la semaine à venir : mardi octobre, yoga à 9 h 30, couture et jeux divers à 4 h ; mercredi 2 octobre, départ de la P tite vadrouille à 3 h et Les Sacs à dos à 3 h 30 ; jeudi 3 octobre, conseil d administration à 9 h 30, jeux divers et expression corporelle à 4 h. MARTHILLE Chapelet du mois du Rosaire Le mois d octobre est le mois du Rosaire. Le chapelet sera prié mercredi 2 octobre, à 6 h, dans l église du village.

11 Courses Lundi 0 Octobre 206 TTE 5 LUNDI 0 OCTOBRE 206 QUINTÉ À FEURS Prix de la Ville de Feurs, réunion, 2 e course Course Européenne - Attelé - Course C e mètres - Piste en sable - Corde à gauche - Pour 7 à 0 ans inclus, n'ayant pas gagné e - Recul de 25 m à e DÉPART PRÉVU À 3 h 47 nmatheux 6ZONGULDAK 0UNGARO JET 8ULTRA DE VINDECY 8VEDETTE AMÉRICAINE 9THORGAN AIMEF 6UNIQUE D'HUON 7BY AIR 2VENCEDOR ng. VIDAL 8VEDETTE AMÉRICAINE 6ZONGULDAK 6UNIQUE D'HUON 8ULTRA DE VINDECY 7BY AIR 9THORGAN AIMEF 2USTANG LUDOIS 0UNGARO JET nsingleton 8VEDETTE AMÉRICAINE À FEURS RÉUNION 2 H 50 Prix Carrefour Feurs Attelé Apprentis et Lads jockeys Femelles Course F mètres Piste en sable Corde à gauche Départ à 3h0 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI Bania des Montils (P) A. Prat Bounty A. Cury Burawa Taka (P) J. Da Veiga Belle du Bisson (P) J. C. Beaufils Bélinda du Pont (Q) K. Devienne Bella de la Voire (Q) J. B. Roué Lécuyer Bréhat Trixie (P) D. Garcia Balata J. B. Bonet Bamba du Ponthieu Mlle C. Janin Maupas Bienvenue Folle (P) C. Desrues 2875 Beauty Gem L. Broust Bahia du Campdos (A) L. Verrière Belly de la Vallée (Q) T. Lemoine Buirala Mag (P) G. Bouyer 2875 Favoris : Outsiders : Prix Nigay Attelé Amateurs Course G mètres Piste en sable Corde à gauche Départ à l'autostart Départ à 4h20 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI Vasco de Beaulieu (P) EM. S. Haouzi Uno d'ouxy (Q) Mlle M. Callier Vankeur Scott M. L. Giraud Amiral de Beaulieu (Q) EM. D. Crespel Vague Mika (Q) M. P. Dubanchet Unie de Buchatière (PQ) M. P. Seiler Victorious Volo (Q) Mlle N. Desprès Austerlitz Le Fol (Q) M. S. Zeghouani Vanikova Mme V. Boudier Cormy Unité de Ternay M. M. M. Mutel 2050 Urfist de Londi (Q) M. G. Y. Poirier Ausone M. E. Favier Azazello (P) Mme C. Huguet Amiral du Hêtre M. J. X. Maillard 2050 Favoris : Outsiders : Prix du Crédit Mutuel Attelé Course C mètres Piste en sable Corde à gauche Départ à 4h50 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI PICK 5 Best of Pierji M. Cormy Bolide Major B. Ruet Boulbout de Gohel Y. Lacombe Barrio de Lou (Q) C. Martens Atout du Las Végas (Q) F. Jamard Bohème de Bouère S. Poilane Brillant Somolli (Q) J. Guelpa Alcazar du Pont (Q) L. Lamazière Boléro Carisaie J. E. Thuet Anicet Le Fol (P) R. Desprès 2875 Angel Dark J. Berggren Bandit du Coudou (P) J. Boillereau Barbue K. Champenois Big Boss H. Chauve Laffay Atlas de la Vallée (Q) Serge Peltier 2875 Favoris : Outsiders : Prix Ergalis Course Européenne Monté Course E mètres Piste en sable Corde à gauche Départ à 5h25 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI Vainqueur d'amour (Q) R. Volle Utopie du Sablier (P) F. Broust Valse Maniste (Q) Mlle S. Cortial Volcanic Darling F. Boulot Mockingbird Face F. Gauvin Volga d'ouxy (Q) R. Thonnerieux Albertino (P) Mlle M. Grolier Uline des Linans Mlle C. Jacob Union de Bellande (Q) E. Fournigault Une de Mémartin (Q) NON PARTANTE 2875 Ton Rêve l'eman (Q) B. Clairet Una Lisa de Crouay T. Aguiar Ugo de la Leu (Q) A. P. Giraud Vélina (Q) A. Tintillier Vezac Duophi J. Da Veiga Tino de Tortière Mlle M. Heymans Alive Madrik Mlle M. Ducre Tom des Rivières (Q) A. Chapey 2875 Favoris : Outsiders : Prix Claire Carrelage Attelé Mâles Course F mètres Piste en sable Corde à gauche Groupe A Départ à 5h55 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI Bingo des Bordes M. Dujmic Bristol d'asnois St. Dumont Bijou de Salvi (Q) B. Chourre Bob du Rib A. Collette Bonbon Bleu (Q) M. Cormy Boy de Bray (Q) Serge Peltier Banzaï de Tizé (P) G. Beaufils Bouraygo J. M. Godard Bijou de Bouère S. Poilane Balzac du Verne J. Boillereau 2875 Boumberto de Po (P) L. Verrière Batistos A. Prat Boléro Julry J. P. Gauvin Bolgheri (Q) I. Benakmoume Beji d'hellebroucq (Q) A. Bonnefoy Boum Dry (P) J. B. Bonet Blason B. Ruet 2875 Favoris : Outsiders : Prix Claire Carrelage Attelé Mâles Course F mètres Piste en sable Corde à gauche Groupe B Départ à 6h25 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI Beau Lulu (PQ) F. Jamard Best Pipol (A) B. Ruet Blanc et Vert G. Fournigault Burning Joco I. Benakmoume Bel Hommage (Q) Ph. Gaillard Béryl de Féline T. Lemoine Bullitt d'ormoy (A) P. Callier Bois de Nectar (Q) G. Beaufils Barango (Q) Mme M. Peltier Baron du Comtal R. Desprès 2875 Bright de Banville (P) L. Lamazière Best Scott (A) Mlle L. Fernandez Byword Dussac C. Desrues Baetenkau El (Q) Serge Peltier Best Off d'artense J. Boillereau Bayokos Atout C. Martens Bigoudi de Chenu (Q) P. Pellerot 2875 Favoris : Outsiders : Prix Isol'Agro Course Nationale Attelé Course B mètres Piste en sable Corde à gauche Départ à l'autostart Départ à 6h55 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MINI MULTI Danseur du Houlbet A. Prat Daxia Pierji Y. Lacombe Dame Island L. Peltier Diva d'amour P. Callier Dream Atout J. Cuoq Dollar Le Blanc C. Martens Doc Ergé Serge Peltier Duc du Vivier R. Desprès Drilling Griff B. Ruet Douglas G. Fournigault 2050 Drogo de Sandre R. Mourlon Driverigo d'eam EI. Benakmoume Dia de la Boaterie EJ. M. Neyret 2050 Favoris : 5 Outsiders : Prix Micholet Métallerie Course Nationale Attelé Course D mètres Piste en sable Corde à gauche Départ à l'autostart Départ à 7h25 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI QUARTÉ+ RÉGIONAL Christiana (Q) Y. Lacombe Cakinap J. Boillereau Chérie Folle EB. Ruet Clara de Chenu (P) P. Pellerot Chiva Julry (P) J. P. Gauvin Ciel Boréal L. Peltier Crocodile Dundee (A) N. Mourot Clovis du Val (P) L. Lamazière Calvaro Shannon (Q) EA. Rozzoni Cara de Bois Jaret (Q) J. Huguet 2050 Chaud Devant (P) F. Jamard Classical Love (A) J. Guelpa Cybèle du Vernet (Q) Serge Peltier Cyrus de Bertrange (A) J. P. Ducher Cabotin du Bocage (Q) P. Callier 2050 Favoris : 4 5 Outsiders : LE QUINTÉ DE DEMAIN Mardi SAINT- CLOUD 3 e Prix de Saint- Pair-du-Mont Handicap divisé - re épreuve - Course D - 3 ans m TIERCÉ QUARTÉ+ QUINTÉ+ 2SUR4 MULTI TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE N Cheval Jockey Poids INSTANT DE RÊVE T. Thulliez 60 2 INDÉCENCE CHOISIE P.-C. Boudot 60 3 ISACC M. Barzalona 59,5 4 DÉLICE DU HOULEY (Oeil.) J. Cabre 59,5 5 ORFEAS O. Peslier 59 6 SPRING PRINCESS A. Lemaitre 59 7 VINCENTO E. Hardouin 58,5 8 THISVI T. Piccone 58 9 DONUTS REYOR M. Guyon 57 0 CORNY P. Bazire 57 MARSHALL LESSING (Oeil.) U. Rispoli 57 2 SUN OF PARADISE A. Hamelin 57 3 MODIGLIANO C. Soumillon 56,5 4 LOYALE G. Benoist 55,5 5 FLEUR D'IPANEMA S. Pasquier 55 6 BEAU VALLEY L.-P. Beuzelin 55 7 GRIGRI DE JAVA T. Speicher 54 Les partants du quinté Nº Cheval Def Driver Dist. Age Dern. performances Entraîneur Propriétaire Gains C. Prob. C. Jour Nº SEMEUSE DES ULMES A-P A. Rozzoni 3500 F 0 7a 0a 9a 3a 4a 8a 9a 0a P.-E. Trible P. Trible / 2 VENCEDOR (E) - G. Fournigault 3500 M 7 Da 7a 3a a 8a 3a 3a Da a L. Peltier Ec. Paradis / 2 3 ULYSSE DU BOUCHET A-P E. Fournigault 3500 H 8 6a 3a a a Da 9a 3a 4a 5a E. Fournigault F. Buisson / 3 4 UGO D'URZY - G. Bouyer 3500 H 8 4a 4a 7a 7a 3a Da 9a a 4a E. Bouyer Ec. G.E.Bouyer / 4 5 TIENNOU - H. Chauve-Laffay 3500 H 9 a a a a 3a 2a 8a 9a 6a C. Pittet Ec. Wilton / 5 6 UNIQUE D'HUON A-P J. Boillereau 3500 H 8 8a 8a 9a 5a a 6a 8a 2a 9a R. Mourice Mme C. Le Pimpec / 6 7 BY AIR P L. Lamazière 3500 H 9 6a 6a 8a 2a 3a 2a 2a a 4a G.-R. Huguet Stall Table / 7 8 VEDETTE AMÉRICAINE A-P J. Guelpa 3500 F 7 6a 0a 2a 5a 0a Da 2a Da J. Guelpa G. Baldini / 8 9 THORGAN AIMEF P Y. Lacombe 3500 H 9 0a 3a 3a 8a 7a 5a Da 9a Y.-A. Briand J. Séché / 9 0 UNGARO JET (E) A-P L. Peltier 3525 M 8 a 2a 3a a 5a 7a (5) 9a a L. Peltier Ec. Paradis / 0 UT DE DOMPIERRE - B. Ruet 3525 H 8 Da 5a 5a 7m 6a 7a 8a 8m 4m B. Chourre B. Chourre / 2 USTANG LUDOIS A-P M. Cormy 3525 M 8 2a 6a 6a 3a 6a 4a 8a a 7a M. Cormy P. Oger / 2 3 UCCELLO SOMOLLI - F. Jamard 3525 H 8 6a 7a 0a Da Da 0a 9a 8a Da S. Meunier Ec. Aurmath / 3 4 URANUS DU CORTA - R. Desprès 3525 H 8 a 2a 8a 9a 2a (5) 7a 3a 3Da R. Desprès E. Manreza / 4 5 VERZÉE CARISAIE - J.-E. Thuet 3525 F 7 6a 5a 6a 2a 2a 2a a 2a a J.-E. Thuet J.-E. Thuet / 5 6 ZONGULDAK A C. Martens 3525 H 7 2a a a 3a 6a 2a a 6a Da V. Martens J. Vanduffel / 6 7 THÉO D'URZY - J. Cuoq 3525 M 9 6a 5a 0a 8a 6a 7a 2a 6a 9a J. Cuoq Mme C. Berger / 7 8 ULTRA DE VINDECY A-P Serge Peltier 3525 H 8 5a 4a 2a 3a 5a 2a 4a 2a Serge Peltier D. Bornet / 8 A CHACUN SA NOTE lsemeuse des Ulmes Débute à Feurs. Agée de 0 ans, elle a du mal à faire parler d'elle. Elle est parvenue à obtenir deux places et été en province. Depuis c'est pas terrible. L'opposition étant de taille, elle aura encore du mal. 2lVencedor Découvre ce tracé, 3 sur 5 à Feurs. Il possède beaucoup de tenue, ayant gagné à Vincennes en amateurs sur 3525 m. Fautif en dernier lieu mais il a ensuite montré sa forme. Souvent appuyé à la cote. 3lUlysse du Bouchet Débute sur ce parcours, 2 sur 4 à Feurs (2850 m). L'endurance est son point fort, il a d'ailleurs devancé Ustang Ludois le 0/09 à Vichy, dans les mêmes conditions sur 450 m. Jugé là-dessus, il a sa chance. 4lUgo d'urzy Découvre ce tracé, 2 sur 0 à Feurs. Il vient de dominer Vencedor et Ulysse du Bouchet à Lyon. Il devait encore s'y produire dimanche mais a été éliminé. Du coup, son entourage se rabat sur cette course. 5lTiennou Débute à Feurs, mais bon gaucher. Il cartonne en Suisse et dans le Centre-Est où il a gagné ses 4 dernières sorties. Pour mettre tous les atouts de son côté, son entraîneur le déferre des 4 pieds. 6lUnique d'huon Jamais vu à Feurs, tourne bien à gauche. C'est moyen depuis sa victoire du 8/08 à Cagnes. A l'excuse d'une faute dans le quinté du 3/09 à Toulouse. Pieds nus, c'est pas mal en général. 7lBy Air Une première à Feurs. Bon spécialiste des pistes plates. Il avait besoin de décompresser, son break lui a été profitable. Il a fini aux portes du quinté du 3/09 pour sa rentrée. Cette fois, il est à prendre au sérieux. 8lVedette Américaine Cinquième de sa seule tentative à Feurs (2050 m). Dans les boxes de Junior Guelpa depuis cet été. Sa dernière sortie n'est pas mauvaise mais elle manque souvent de punch pour finir. Atout : un engagement sur mesure. 9lThorgan Aimef Débute à Feurs. C'est moyen depuis son arrivée chez Yannick Briand, avec deux places intéressantes mais il était déferré alors qu'il garde ses fers lundi. Il n'est qu'à 40 du recul, difficile de faire mieux. 0lUngaro Jet Cinq sur six à Feurs, débute sur ce parcours. Il n'a couru qu'à bon escient cet été, avec de probants résultats à la clé. Bémol, il est mal placé au second poteau et a bientôt un super engagement à Enghien. lut de Dompierre 4 sur 7 à Feurs, 7e de cette course en 205. Il obtient des places çà et là, sans parvenir à gagner. A peu près de la même valeur qu'ustang Ludois. S'annonçait menaçant le 2 octobre lors de sa faute. 2lUstang Ludois Un échec à Feurs (2850 m). Assez régulier dans l'ensemble, mais il doit être impérativement déferré pour fournir son top. S'il répète sa dernière sortie (nettement devant Théo d'urzy), aucun souci, il sera dans le coup. 3lUccello Somolli Débute à Feurs. Ce n'est plus le bon cheval que l'on a connu, du temps où il évoluait chez Sébastien Guarato. Un léger mieux tout de même lors de ses deux dernières sorties. Le lot n'étant pas trop relevé. 4lUranus du Corta Découvre ce tracé, 2 sur 2 à Feurs. Il vient de faire grosse impression à Vincennes, confirmant ses progrès. Mais il était déferré, ce n'est pas le cas lundi. Il peaufine sa préparation pour l'hiver... 5lVerzée Carisaie Une première à Feurs. En perte de vitesse cet été, après un printemps fructueux. On la préfère déferrée mais c'est ferrée qu'elle a obtenu son dernier succès. Remarquée pour sa rentrée. 6lZonguldak Débute à Feurs. Il accumule les bonnes perfs depuis qu'il n'est plus fautif. Il vient d'être devancé par Visconti, qui a ensuite vaincu dans une étape du GNT. Jamais plus loin que troisième déferré des antérieurs. 7lThéo d'urzy Débute sur ce tracé, 3 sur 4 à Feurs. Désormais chargé en gains, il est souvent confronté à des tâches délicates. Ustang Ludois l'a laissé dans le lointain le 2/0 à Paray-le-Monial... 8lUltra de Vindecy Découvre ce parcours, 6 sur 7 à Feurs. C'est l'un des meilleurs du lot avec Zonguldak, il a toujours fini dans les 5 premiers cette année! Il retrouve une piste qu'il apprécie et sa forme est garantie. nla PRESSE Week-End-Turf.com Paris-Turf TIP Bilto Europe La Gazette Le Parisien Bilto.fr Ouest France RTL Spécial Dernière Stato Tiercé Magazine.com Récapitulatif de la presse SEMEUSE DES ULMES VENCEDOR ULYSSE DU BOUCHET UGO D'URZY TIENNOU UNIQUE D'HUON BY AIR VEDETTE AMÉRICAINE THORGAN AIMEF...4 0UNGARO JET...9 UT DE DOMPIERRE...0 2USTANG LUDOIS...6 3UCCELLO SOMOLLI...6 4URANUS DU CORTA... 5VERZÉE CARISAIE...0 6ZONGULDAK...2 7THÉO D'URZY...0 8ULTRA DE VINDECY...2. PRIX NOIRO Edward d'argent (K. Nabet) 2 4 Liberatore (S. Colas) 3 3 Dalko Morivière (L. Philipperon) 7 partants. Tous couru. J.Simple : (pour ) Gag. ():,50 Pl. ():,20 (4): 3,30. Couplé Ordre : (pour ) : ( 4):,90. Trio Ordre : ( 4 3) (pour ): 35, PRIX GEORGES DE TALHOUËT ROY 2 Invicter (A. Duchêne) 2 8 Jazz In Montreux (G. Masure) 3 3 Désinvolte (M. A. Billard) 4 0 Kakoline (J. Reveley) 0 partants. Tous couru. J.Simple : (pour ) Gag. (2): 0,50 Pl. (2): 3,20 (8): 4,40 (3): 6,50. Trio : (2 8 3) (pour ): 25,40. Couplé : (pour ): Gag. (2 8): 4,40 Pl. (2 8): 9,00 (2 3): 4,20 (8 3): 9,30. Couplé Ordre : (pour ) : (2 8): 00,70. 2sur4 : ( ) (pour ): 27,60. Mini Multi : ( ) (pour 3 ). En 4: 427,50, en 5: 85,50, en 6: 28,50. Classic Tiercé : (2 8 3) (pour ) Ordre: 275,50. Désordre: 55,0. 3. PRIX ANDRÉ ADÈLE 4 Viky du Reponet (J. Reveley) 2 4 Hawk The Talk (R. Schmidlin) 3 0 Vapalo (M. Delmares) 4 9 Eaux Fortes (E. Bureller) 5 8 Ulysse des Pictons (A. de Chitray) 4 partants. Non partant : Attalco (3). J.Simple : (pour ) Gag. (4): 2,60 Pl. (4):,70 (4): 3,0 (0): 3,30. 2sur4 : ( ) (pour ): 2,60. Multi : ( ) (pour 3 ). En 4: 35,00, en 5: 63,00, en 6: 2,00, en 7: 9,00. Trio : (4 4 0) (pour ): 53,60. Couplé : (pour ): Gag. (4 4): 7,0 Pl. (4 4): 7,00 (4 0): 9,0 (4 0): 4,50. Couplé Ordre : (pour ) : (4 4): 23, PRIX CARMARTHEN 3 Ultraji (T. Beaurain) 2 Alex de Larredya (G. Masure) 3 4 Perly de Clermont (R. Schmidlin) 4 8 Rock The Race (L. Philipperon) 0 partants. Tous couru. J.Simple : (pour ) Gag. (3): 5,20 Pl. (3): 2,20 ():,20 (4): 3,0. Trio : (3 4) (pour ): 26,90. Couplé : (pour ): Gag. (3 ): 9,20 Pl. (3 ): 3,60 (3 4): 2,50 ( 4): 6,0. Couplé Ordre : (pour ) : (3 ): 39,70. 2sur4 : (3 4 8) (pour ): 0,80. Mini Multi : (3 4 8) (pour 3 ). En 4: 62,00, en 5: 32,40, en 6: 0,80. Classic Tiercé : (3 4) (pour ) Ordre: 224,50. Désordre: 3, PRIX ORCADA 3 Paulougas (J. Ricou) 2 9 Sainte Turgeon (J. Duchêne) 3 8 Poly Grandchamp (A. Duchêne) 4 0 Caresse d'estruval (K. Nabet) 0 partants. Tous couru. J.Simple : (pour ) Gag. (3): 3,90 Pl. (3): 4,60 (9): 4,60 (8): 6,50. Trio : (3 9 8) (pour ): 92,90. Couplé : (pour ): Gag. (3 9): 66,30 Pl. (3 9): 7,00 (3 8): 20,00 (9 8): 4,30. Couplé Ordre : (pour ) : (3 9): 37,70. 2sur4 : ( ) (pour ): 6,50. Mini Multi : ( ) (pour 3 ). En 4: 378,00, en 5: 75,60, en 6: 25,20. Classic Tiercé : (3 9 8) (pour ) Ordre: 62,00. Désordre: 24, PRIX PAUL'S CRAY Srelighonn (G. Masure) 2 0 Duena (M. Farcinade) 3 5 Grand Prétendant (E. Chazelle) 4 4 Pyromane (J. L. Beaunez) 8 partants. Non partant : Polygame (3). J.Simple : (pour ) Gag. (): 4,0 Pl. (): 2,0 (0): 5,90 (5): 3,40. Trio : ( 0 5) (pour ): 9,00. Couplé : (pour ): Gag. ( 0): 46,40 Pl. ( 0): 7,00 ( 5): 8,70 (0 5): 32,30. Couplé Ordre : (pour ) : ( 0): 8,80. 2sur4 : ( 0 5 4) (pour ): 20,40. Multi : ( 0 5 4) (pour 3 ). En 4: 945,00, en 5: 89,00, en 6: 63,00, en 7: 27,00. Pick 5 : ( ) (pour ):.305,40. 5 mises gagnantes. 7. PRIX HÉROS XII 2 Milord Thomas (J. Ricou) 2 3 So French (J. Reveley) 3 4 Alary (R. Schmidlin) 4 7 Saint Pistol (A. de Chitray) partants. Tous couru. J.Simple : (pour ) Gag. (2): 2,40 Pl. (2): 2,50 (3):,50 (4): 2,40. Trio : (2 3 4) (pour ): 39,90. Couplé : (pour ): Gag. (2 3): 3,20 Pl. (2 3): 4,90 (2 4): 9,90 (3 4): 6,40. Couplé Ordre : (pour ) : (2 3): 29,50. 2sur4 : ( ) (pour ):,40. Mini Multi : ( ) (pour 3 ). En 4: 220,50, en 5: 44,0, en 6: 4,70. Classic Tiercé : (2 3 4) (pour ) Ordre: 78,00. Désordre: 5, PRIX JACK BARBE 2 Curly Basc (D. Mescam) 2 6 Norma (T. Beaurain) 3 Bonne Elève (C. A. O'Farrell) 4 7 American Bohemia (E. Chazelle) 4 partants. Non partant : Estraline (8). J.Simple : (pour ) Gag. (2): 7,60 Pl. (2): 2,30 (6): 2,70 ():,90. Trio : (2 6 ) (pour ): 67,70. Rapports spéciaux (8 non partante) Gag.(2 6): 40,80. Couplé : (pour ): Gag. (2 6): 40,80 Pl. (2 6):,40 (2 ): 8,00 (6 ): 9,0. Rapports spéciaux (8 non partante) Gag. (2): 7,60 Pl. (2): 2,30 (6): 2,70 ():,90. Couplé Ordre : (pour ) : (2 6): 64,90. Rapports spéciaux (8 non partante): 7,60. 2sur4 : (2 6 7) (pour ): 8,00. Rapports spéciaux (8 non partante): 6,30. Multi : (2 6 7) (pour 3 ). En 4: 567,00, en 5: 3,40, en 6: 37,80, en 7: 6,20.. PRIX DU CONSEIL RÉGIONAL DE NORMANDIE 6 Cap Lignerie (D. Lemarchand) 2 7 Caprice de Sèvres (T. Le Beller) 3 0 Cigo Péron (D. Pieters) 4 Cyr de la Moire (R. Corbin) J.Simple : (pour ) Gag. (6): 22,30 Pl. (6): 6,0 (7): 3,80 (0):,90. Trio : (6 7 0) (pour ): 70,50. Couplé : (pour ): Gag. (6 7): 87,80 Pl. (6 7): 29,60 (6 0): 84,00 (7 0): 52,30. Couplé Ordre : (pour ) : (6 7): 22,20. 2sur4 : (6 7 0 ) (pour ): 49,20. Multi : (6 7 0 ) (pour 3 ). En 4:.70,00, en 5: 340,20, en 6: 3,40, en 7: 48, PRIX DU CONSEIL RÉGIONAL DE NORMANDIE 4 Cricri Valse (Y. Lebourgeois) 2 9 Cornulier du Tam (J. E. David) 3 3 Charmeur du Vivier (T. Le Beller) 4 Câlin d'ecouves (J. Vilault) J.Simple : (pour ) Gag. (4): 29,0 Pl. (4): 7,00 (9): 6,30 (3): 3,30. Trio : (4 9 3) (pour ): 688,00. Couplé : (pour ): Gag. (4 9): 258,20 Pl. (4 9): 79,20 (4 3): 34,40 (9 3): 34,60. Couplé Ordre : (pour ) : (4 9):.604,40. 2sur4 : (4 9 3 ) (pour ): 42,20. Multi : (4 9 3 ) (pour 3 ). En 4: néant, en 5: néant, en 6: 2.662,80, en 7:.4, PRIX DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU CALVADOS 3 Cynna du Coudray (V. Viel) 2 7 Calinka de l'arro (A. G. Maillard) 3 0 California Charm (T. Le Beller) 4 Cueen d'amour (Y. Lebourgeois) J.Simple : (pour ) Gag. (3): 8,60 Pl. (3): 2,50 (7): 2,50 (0): 2,20. Trio : (3 7 0) (pour ): 20,90. Couplé : (pour ): Gag. (3 7): 20,80 Pl. (3 7): 7,50 (3 0): 7,90 (7 0): 8,40. Couplé Ordre : (pour ) : (3 7): 4,70. 2sur4 : (3 7 0 ) (pour ): 6,90. Multi : (3 7 0 ) (pour 3 ). En 4: 94,50, en 5: 8,90, en 6: 6,30, en 7: 3,5. 4. PRIX ROBERT AUVRAY 4 Amarilla de Rabut (Y. Lebourgeois) 2 8 Actif Frazéen (T. Le Beller) 3 2 Volpilhac de Mai (F. Andrieu) 4 9 Alto Mona (E. Hernot) J.Simple : (pour ) Gag. (4):,60 Pl. (4):,0 (8):,70 (2): 9,60. Trio : (4 8 2) (pour ): 26,20. Couplé : (pour ): Gag. (4 8): 5,70 Pl. (4 8): 3,30 (4 2): 23,60 (8 2): 57,0. Couplé Ordre : (pour ) : (4 8): 5,0. 2sur4 : ( ) (pour ): 7,50. Multi : ( ) (pour 3 ). En 4: 724,50, en 5: 44,90, en 6: 48,30, en 7: 20,70. Pick 5 : ( ) (pour ): 447, mises gagnantes. 5. PRIX CHAMPAGNE VAUTRAIN 8 Bill du Rib (J.L.C. Dersoir) 2 4 Bofaro (S. Levoy) 3 2 Billmick Verderie (Mlle A. Brouel) 4 7 Black Snob (F. Furet) J.Simple : (pour ) Gag. (8): 3,50 Pl. (8):,50 (4):,80 (2): 7,0. Trio : (8 4 2) (pour ): 76,30. Couplé : (pour ): Gag. (8 4): 6,40 Pl. (8 4): 2,90 (8 2): 23,90 (4 2): 25,40. Couplé Ordre : (pour ) : (8 4): 2,0. 2sur4 : ( ) (pour ): 7,20. Multi : ( ) (pour 3 ). En 4:.606,50, en 5: 32,30, en 6: 07,0, en 7: 45, PRIX BOCAGE BUREAUTIQUE Darling Jet (J. Niskanen) 2 4 Diane La Mesange (C. Enault) 3 2 Dastavia de Guez (R. Congard) 4 5 Dakota Race (S. Ernault) J.Simple : (pour ) Gag. (): 3,20 Pl. (): 2,20 (4): 7,40 (2): 5,50. Trio : ( 4 2) (pour ): 474,30. Couplé : (pour ): Gag. ( 4): 60,80 Pl. ( 4): 9,30 ( 2):,90 (4 2): 4,0. Couplé Ordre : (pour ) : ( 4): 2,30. 2sur4 : ( 4 2 5) (pour ): 0,50. Multi : ( 4 2 5) (pour 3 ). En 4: 472,50, en 5: 94,50, en 6: 3,50, en 7: 3, PRIX GROUPAMA 3 Diego de Larcy (D. Héon) 2 5 Diablo de Forgan (Y. Lebourgeois) 3 8 Défi de Retz (T. Le Beller) 4 D'outremer (W. Michel) J.Simple : (pour ) Gag. (3): 25,60 Pl. (3): 4,30 (5):,80 (8):,80. Trio : (3 5 8) (pour ): 46,30. Couplé : (pour ): Gag. (3 5): 69,0 Pl. (3 5): 3,60 (3 8): 8,50 (5 8): 4,50. Couplé Ordre : (pour ) : (3 5): 229,40. 2sur4 : (3 5 8 ) (pour ): 25,20. Multi : (3 5 8 ) (pour 3 ). En 4:.827,00, en 5: 365,40, en 6: 2,80, en 7: 52, PRIX FROID 4 20 Balko Lap (Mlle A. Laroche) 2 6 Bali du Porhoët (J. Cerisier) 3 8 Bruneau de Bez (T. Peltier) 4 9 Brindille Pan (Mlle M. Rettien) 20 partants. Non partants : Beaujeu de Gueham (), Bella Sly (). J.Simple : (pour ) Gag. (20): 2,0 Pl. (20):,60 (6): 3,50 (8): 4,60. Trio : (20 6 8) (pour ): 72,60. Couplé : (pour ): Gag. (20 6): 3,0 Pl. (20 6): 7,60 (20 8): 8,60 (6 8): 26,0. Couplé Ordre : (pour ) : (20 6): 20,30. 2sur4 : ( ) (pour ): 7,40. Multi : ( ) (pour 3 ). En 4:.02,50, en 5: 220,50, en 6: 73,50, en 7: 3, PRIX PEUGEOT VIRE GROUPE MARY 4 Ucayali Jolie (M. M. Poirier) 2 6 Alphaprim (M. S. Bernard) 3 0 Apollon d'anjou (M. M. Lepaumier) 4 2 Abeille de Thabe (M. E. Berthomier Charles) 6 partants. Non partant : Version Gagnante (5). J.Simple : (pour ) Gag. (4):,00 Pl. (4): 3,40 (6): 3,30 (0): 4,00. Trio : (4 6 0) (pour ): 49,90. Couplé : (pour ): Gag. (4 6): 36,40 Pl. (4 6): 9,20 (4 0): 3,00 (6 0):,00. Rapports spéciaux (5 non partante) Gag. (4):,00 Pl. (4): 3,40 (6): 3,30 (0): 4,00. Couplé Ordre : (pour ) : (4 6): 47,40. 2sur4 : ( ) (pour ): 5,40. Rapports spéciaux (5 non partante): 5,0. Multi : ( ) (pour 3 ). En 4: 26,00, en 5: 25,20, en 6: 8,40, en 7: 3,60. Zonguldak : la course choisie Les frères ''Martens'' avaient le choix des engagements pour Zonguldak, ils ont choisi cette épreuve où tout se présente bien. Le régulier Ultra de Vindecy sera son premier dauphin. By Air va progresser sur sa rentrée et s'annonce redoutable. Tiennou est en plein boum. On parle de Vedette Américaine. Uccello Somolli descend de catégorie. (Notre consultant) LES RESULTATS À AUTEUIL Dimanche À VIRE Dimanche ndernière MINUTE 4 UGO D'URZY Le 25 septembre, Ugo d'urzy patiente dans le dernier tiers du peloton et se rapproche dans le tournant final. Encore en retrait, il trace une superbe fin de course en pleine piste. LES REUNIONS PMU AUJOURD HUI TIERCÉ (pour ) Ordre...26,00 Désordre...25,20 QUARTÉ+ (pour,30 ) Ordre...435,76 Désordre...54,47 Bonus...9,62 QUINTÉ+ (pour 2 ) Ordre ,00 Désordre...73,80 Bonus 4...,40 Bonus 4sur5...5,70 Bonus 3...3,80 Les informations de cette rubrique sont données à titre indicatif. Seuls les documents publiés par le Pari Mutuel Urbain ont valeur officielle. Nous invitons les parieurs à s y référer. La responsabilité du journal ne saurait, en aucun cas, être engagée. nl'amateur 6ZONGULDAK 8ULTRA DE VINDECY 8VEDETTE AMÉRICAINE 0UNGARO JET 3UCCELLO SOMOLLI 6UNIQUE D'HUON 5TIENNOU 9THORGAN AIMEF nle PRONO 6ZONGULDAK 8ULTRA DE VINDECY 7BY AIR 5TIENNOU 8VEDETTE AMÉRICAINE 3UCCELLO SOMOLLI 0UNGARO JET 6UNIQUE D'HUON À COMPIÈGNE RÉUNION 3 H 55 Prix des Belles Demoiselles Femmes Jockeys Course D mètres Corde à gauche Départ à 2h25 TRIO COUPLÉ TRIO ORDRE COUPLÉ ORDRE Magicienmake Myday (7) Mlle L. Grosso 57,5 2 Mocklershill (6) Mlle A. Massin 55,5 3Royal Fox () Mme E. M. Geisler 58 4Spécial Dream (9) Mlle Z. Pfeil 56 5Cheeky Lady (3) Mlle D. Santiago 57,5 6Numéro Treize (4) Mlle S. Chuette 54 7Gunga Din (5) Mlle P. Dominois 56 8Voler la Nuit (8) Mlle M. Romary 53,5 9 Zaluna (2) Mlle M. Eon 54,5 Favoris : 5 Outsiders : Prix de Sainte Périne A réclamer mètres Corde à gauche Départ à 2h55 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MINI MULTI Noswoot (0) Mlle Z. Pfeil 57,5 2Papa Winner (2) T. Piccone 57,5 3Alexis des Fosses (6) Ronan Thomas 57,5 4 Path (8) S. Pasquier 57,5 5 Cancilla (5) P. C. Boudot 57,5 6 Qualisaga (4) Filip Minarik 57,5 7 Bellabel (9) E C. Lecœuvre 53,5 8Royal Klass (7) EF. Blondel 56 9 Dornröschen () M. Barzalona 54,5 0Icey Loosey (3) A. Hamelin 54,5 Favoris : 5 4 Outsiders : Prix des Beaux Monts Handicap Réf: mètres Corde à gauche Départ à 3h25 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MINI MULTI Larno (3) P. C. Boudot 59 2Evalya Senora (8) T. Bachelot 58 3El Camila (2) ES. Pasquier 58 4Goji Berry (5) S. Maillot 57 5Baileys Temptress () G. Mossé 57 6Cry Baby (2) T. Thulliez 55,5 7 Efichope (6) S. Ruis 55 8Lady Sidney () M. Guyon 55 9 Cazalys (0) A. Hamelin 54 0Heavens Stream (4) EJ. Claudic 5 Eblouissante (9) Alexis Badel 5 2Ninian des Aigles (7) D. Breux 5 Favoris : 7 Outsiders : Prix des Etangs de Saint Pierre Jeunes Jockeys et Apprentis Course G mètres Corde à gauche Départ à 4h05 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MINI MULTI King's Hollow (5) E. Etienne 57,5 2 Mehrts (3) N. Larenaudie 56,5 3 Incroyable (3) C. Lecœuvre 54,5 4 Extensive (6) M. Pelletan 53 5Karpos Fan (2) G. Trolley de Prevaux 53,5 6Fastnet Vaganova (0) A. Lecoq 52,5 7 Tuileries (7) P. Bazire 53 8 Aprilana (8) J. Monteiro 5 9Dame d'id (2) J. Moutard 52 0Lady Katanga (4) L. Boisseau 53 The Falling Star (9) E. Lebreton 53 2Sparking Lightness () NON PARTANTE 54,5 3 Contrières () Mlle Z. Pfeil 53 Favoris : 4 2 Outsiders : Prix de la Bourdelotte Course D mètres Corde à gauche Départ à 4h35 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MINI MULTI Roskilly () Filip Minarik 6 2 Kourdo (9) C. Lecœuvre 55,5 3Stacey Sutton (2) P. C. Boudot 57,5 4 Marcilly (4) A. Lemaitre 57,5 5 Harvestide (3) G. Congiu 57,5 6Ma Cagnotte (7) S. Pasquier 57,5 7 Sziget (6) E. Hardouin 57 8Dark Desire (2) G. Mossé 57 9Track Star (0) U. Rispoli 57 0 Gysaga (5) M. Lerner 56,5 Serienschock (8) Mlle A. Massin 53,5 2Julietta Star () T. Piccone 54,5 Favoris : 8 0 Outsiders : Prix des Bouleaux A réclamer Handicap Réf: +27 Course G mètres Corde à gauche Départ à 5h0 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MINI MULTI PICK 5 Osumi (2) M. G. Bertrand 63 2 Secly (2) P. C. Boudot 59 3Never Return (9) T. Thulliez 58 4 Athansor (5) T. Bachelot 58 5Charles Darwin (7) M. Guyon 57 6 Zahab () C. Lecœuvre 54,5 7 Kirikkale (0) Mlle C. Pacaut 53,5 8 Aedicula (6) T. Piccone 55,5 9Barbados Bob (3) Mlle Z. Pfeil 53 0 Beaupréau (4) E E. Hardouin 52,5 Little Garcon () Mlle P. Dominois 5 2 Aratika (8) E Mlle D. Santiago 5 Favoris : 6 5 Outsiders : Prix d'ucel A réclamer Course F mètres Corde à gauche Départ à 5h40 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MINI MULTI Königstraum () M. Barzalona 59 2 Resource () P. C. Boudot 59 3 Palmares (7) M. Guyon 57,5 4Scottish Sun (8) T. Lefranc 54 5 Ronchois (2) C. Lecœuvre 54 6 Mortrée (5) A. Hamelin 57,5 7 Ernestine (3) P. Bazire 55 8Irish Sweeps (4) T. Piccone 54,5 9 Bamba (9) N. Barzalona 5 0Delia Dici (0) V. Gambart 53 Jadala (6) T. Bachelot 54,5 Favoris : 2 3 Outsiders : Prix des Neuf Fontaines Handicap de catégorie Réf: +35 Course G mètres Corde à gauche Départ à 6h0 TRIO COUPLÉ COUPLÉ ORDRE 2SUR4 MULTI PICK 5 Jeep Chope (2) T. Piccone 60 2 Walenty (6) P. C. Boudot 60 3 Bubbly (8) G. Benoist 59,5 4Sandra Mia (8) M. Guyon 59,5 5Luth du Madon (7) A. Lemaitre 59,5 6 Dreamness (5) A. Bourgeais 58,5 7Menhir des Aigles (2) C. Lecœuvre 56,5 8Gybato Di Saga (4) M. Lerner 57 9Volpe Fiona () K. Barbaud 55 0 Yara (3) T. Bachelot 56 Baillonette (9) A. Crastus 55 2Singapore Spur (0) A. Hamelin 55 3Lion des Flandres (5) NON PARTANT 54 4 Falkhair (3) J. Claudic 52,5 5Safari d'evaille (4) D. Breux 52,5 6Great Feather () Alexis Badel 52 7 Khalini (6) A. Coutier 5 8 Garinsha (7) L. Boisseau 5 Favoris : Outsiders : 4 9 7

12 Lundi 0 Octobre 206 Télévision TTE 6 n LE FILM DU JOUR Le chef-d œuvre de Woody Allen En France, «Manhattan» a totalisé 2,4 millions d entrées durant l hiver et décroché un César. Au premier visionnage de son film, Woody Allen (ici avec Mariel Hemingway) fut, comme souvent, très mécontent du résultat. Woody Allen, devant et derrière la caméra, livre sa vision si particulière de la vie, entre péripéties amoureuses et jazz, peur de vieillir et humour noir, le temps d un film qu il qualifie lui même de «fantaisie dramatique» devenu culte. Considérée par nombre de cinéphiles comme le chef d œuvre de Woody Allen, cette ode en noir et blanc à la ville de New York a été entièrement filmée en décors naturels. Impensable en effet pour le cinéaste de tourner la moindre scène en studio. Sur les airs de Gerswhin («Rhapsody in Blue»), il filme la Grosse Pomme en CinémaScope, enchaînant les plans larges visant à embrasser la ville entière. Il y déroule les mésaventures sentimentales d un auteur (lui même) tiraillé entre deux femmes (Diane Keaton et Mariel Hemingway) et signe un petit bijou du genre. Pourtant «Manhattan» (979) faillit bien ne jamais sortir en salle. Woody Allen était, comme souvent au premier visionnage de ses films, très mécontent du résultat. Il proposa même aux Studios United Artist de réaliser gratuitement un autre long métrage s ils laissaient celui ci au placard. Une offre que les studios refusèrent. Heureusement! «Manhattan» connut en effet un très joli succès tant auprès du public que des critiques. En France, le film totalisa 2,4 millions d entrées et décrocha, entre autres, un César et deux Bafta (équivalent britannique des Oscars). Avec le temps, Woody Allen finit même par reconnaître que «Manhattan» était l un de ses films les plus réussis, avec «La Rose pourpre du Caire» (985) Nicolas Jouenne «Manhattan» à 20 h 50 sur France 5 Etats Unis h 32. Réalisateur : Woody Allen. Avec : Woody Allen, Diane Keaton, Michael Murphy, Mariel Hemingway, Meryl Streep. n HUMOUR «Vous les femmes» revient sur Téva Loufoques, burlesques, un brin scato, Olivia Côte et Judith Siboni jouent sur tous les registres. Le programme court quotidien humoristique s offre une 5 e saison pour les 20 ans de Téva. Olivia Côte et Judith Siboni ont «commis» quelque 330 épisodes de «Vous les femmes» entre 2007 et 200. «Puis nous avons arrêté, car nous avions chacune nos projets et la hantise de nous répéter : comme ça vient de notre vécu, nous avions besoin de revivre!», clament elles. «Entre les deux saisons, nous avons eu 40 ans même si notre âge mental n a pas vraiment évolué, des enfants aussi», poursuit Olivia. «Elles ont gagné un petit peu en maturité, mais pas beaucoup : elles sont toujours folles, libres et ne ressemblent à personne!», renchérit Catherine Schöfer, directrice de Téva. Entre temps, les réseaux sociaux, le high tech se sont développés, donnant matière à de nouveaux gags. Elles défendent aussi des sujets qui leur tiennent à cœur, telle la parité des salaires. Olivia, visage élastique, est plus dans le physique, mais ces dames n ont pas peur du ridicule, ni de s enlaidir. Loufoques, burlesques, un brin scato, elles jouent sur tous les registres. Première lundi 0 octobre à 20 h 30. «Sarkozy a changé le visage de la France» Après Juppé, France 3 propose un documentaire inédit signé Gérard Miller sur le candidat à la primaire de la droite. Après «Top Gear France», RMC Découverte adapte une nouvelle émission anglaise en France : «Wheeler Dealers». Même concept et même format : deux passionnés, Aurélien Letheux et Gerry Blyenberg achètent, retapent et revendent des autos anciennes. Amusant, instructif et riche en bons conseils Le scénario ressemble à celui de «Vintage Garage», diffusé aussi sur RMC Découverte, dans laquelle François Allain achète et fait restaurer des voitures anciennes. Dans «Wheeler Dealers France», les animateurs se «collent» à la même tâche, mais avec un ton et un fonctionnement différents. «On joue la carte de l auto populaire, de l ultrasportive ou de la grande voiture luxueuse française pour toucher un maximum de collectionneurs, car tout le monde ne cherche pas la Pour le deuxième documentaire des lundis politiques, France 3 a retenu un film de Gérard Miller et d Anaïs Feuillette, «Sarkozy, l homme qui courait plus vite que son ombre». Le psychanalyste pose un regard freudien sur l ancien président de la République. Pourquoi confier ce documentaire à un homme de gauche? J ai réalisé le documentaire avant l été, mais France 3 a souhaité l inclure dans la série des primaires. N étant pas proche de la droite, j ai posé un regard freudien sur Nicolas Sarkozy, voulant comprendre son désir, ce qui fait sa singularité. Quelle est cette singularité? J ai rarement vu une telle envie d embrasser la fonction présidentielle. Chirac et Mitterrand l avaient, Barre et Balladur ne l avaient pas, les Français l ont bien senti. L autre point essentiel est la manière dont Sarkozy a changé le visage de la France. Il incarne la victoire idéologique de la droite. Celle ci se remporte dans les têtes avant de se faire dans les urnes. Enfin, avant Sarkozy, il n était pas dans la tradition de se précipiter sur les terrains d action. Il a nourri les chaînes d info avec un rythme excité inédit. Manuel Valls et la gauche l ont perpétuée. Avez vous déjà rencontré Nicolas Sarkozy? Je l ai croisé à l Élysée quand je réalisais «Femmes de présidents» avec Carla Bruni. Je le connais très peu, d où la nécessité pour moi de faire appel aux même chose», explique Aurélien Letheux, garagiste spécialisé dans la restauration automobile. «Le but est de donner envie aux gens. Certains aiment les vieilles voitures, mais n y connaissent pas grand chose», ajoute Gerry Blyenberg, spécialiste du négoce de vieilles autos américaines. Ce fils et petit fils de concessionnaires belges avait participé, sur MTV, à la version française de «Pimp my Ride». «On leur démontre que l on peut s offrir une ancienne sans se mettre la corde au cou», poursuit il. Une 2 CV, une Mini Morris, une BMW M3, une Alpine, une Jaguar XJ S, entre autres, passent entre leurs mains. Ils offrent de bons conseils et des astuces pour effectuer des réparations à moindres frais. Les téléspectateurs en profiteront. Car, si l auto ancienne n est pas un phénomène culturel aussi anciens ministres Nadine Morano, Brice Hortefeux, Laurent Wauquiez, à des journalistes politiques et à diverses personnalités politiques, comme Jean Luc Mélenchon ou Rachida Dati. Pourquoi ne pas l avoir interviewé? J évite les interviews pour ne pas être dans l empathie. La chaîne a souhaité en ajouter une, nous ne ancré dans les mœurs françaises qu en Grande Bretagne ou aux États Unis, le sujet commence à plaire à certains, qui s intéressent aux «youngtimers», entendez ces voitures des années 80 90, qui permettent de rouler dans des modèles vintage sans les inconvénients des vieilles mécaniques. Mais malgré leurs connaissances, Aurélien et Gerry ont connu parfois de gros problèmes avec leurs acquisitions. «Je suis tombé en panne sous la pluie avec une des autos que je venais d acheter et que j apportais au garage d Aurélien, s amuse Gerry Blyenberg, et ce n était pas prévu. On a donc tourné à l improviste. Ce sont les risques du métier!» Et assurément notre plaisir aussi. Gilles Boussaingault «Wheeler Dealers France» à 20 h 50 sur RMC Découverte l avons pas obtenue. Dans votre one man show «Manipulations : mode d emploi» vous classiez Nicolas Sarkozy parmi les hypnotiseurs Il impose les thèmes de campagne. Il veut coller à l opinion majoritaire, d où sa passion des sondages. Mais il s entiche facilement, Chirac, Balladur puis Gérard Miller : «J ai posé un regard freudien sur Nicolas Sarkozy, voulant comprendre son désir, ce qui fait sa singularité». Buisson Comme le dit Nathalie Schuck, du «Parisien», «il n a pas de colonne vertébrale idéologique». En cela, il court plus vite que son ombre Propos recueillis par Isabelle Mermin «Sarkozy, l homme qui courait plus vite que son ombre» à 20 h 55 sur France 3 Du coaching en automobile «Wheeler Dealers France» est une adaptation d une émission anglaise à succès par RMC Découverte. n SELECTION FAMILLE Voici le temps des assassins Film. Drame psychologique. Fra Réal.: Julien Duvivier. h 50. Julien Duvivier filme une implacable autopsie du mal. Arte, L'animal Film. Aventures. Fra Réal.: Claude Zidi. h 36. Claude Zidi signe un film humoristique qui tombe un peu, toutefois, dans l'esprit bien gaulois. Ocs Géants, Julie & Julia Film. Comédie dramatique. EU Réal.: Nora Ephron. 2 h 03. Ce film, adapté de faits réels, relate l'aventure de Julia Child et de sa benjamine, Julie Powell. Teva, «Le but est de donner envie des vieilles voitures aux gens», précise Gerry Blyenberg, à droite, aux côtés d Aurélien Letheux. World War Z Film. Fantastique. EU Réal.: Marc Forster. 2 h 00. Une superproduction spectaculaire avec un Brad Pitt en grande forme. TMC, Mon voisin Totoro Film. Dessin animé. Jap Réal.: Hayao Miyazaki. h 26. Une pure merveille de Hayao Miyazaki dont on ne lasse jamais. A (re)découvrir. Ciné + Famiz, 6.25 n EN BREF «Scènes de ménages» sur la Côte d Azur Délocalisés une première fois en février 205, le temps d un prime intitulé «Enfin, ils sortent», les joyeux couples de la série à succès de M6 «Scènes de ménages» tournent en ce moment de nouveaux épisodes du côté de Cannes et dans les environs. Ces aventures extraordinaires, menées le temps d un été sur la Côte d Azur, seront en outre agrémentées de la visite de guests, parmi lesquels Aure Atika, Jean Benguigui, Grâce de Capitani, Lionnel Astier et François Levantal. À voir bientôt en première partie de soirée sur M6. Roselmack peaufine son film Harry Roselmack, le présentateur de «Sept à huit», sur TF, vient de terminer en Bulgarie son premier long métrage, «Fractures», dont il est aussi scénariste et qui porte sur un gros sujet d actualité. Avant de le découvrir, début 207, on peut déjà retrouver celle qui joue son héroïne, Alix Bénézech, tous les mercredis sur France 2, dans la série «Nina», dans le rôle de la stagiaire Dorothée (dont elle tourne actuellement la saison 3) et dans un prochain «Sang de la vigne», sur France 3. La comédienne sera aussi à l affiche mercredi au cinéma de «La Pièce», de Lamine Diakité. «Plus belle la vie» soutient le mois sans tabac «Le mois sans tabac», organisé en novembre, fait déjà beaucoup parler, puisque les fumeurs intéressés peuvent dès lundi 0 octobre retirer gratuitement en pharmacie un «kit d aide à l arrêt». À partir du lundi 7 octobre, les chaînes de France Télévisions prépareront le public à cette campagne nationale, largement inspirée de l exemple anglais. Deux personnages de «Plus belle la vie», Stéphane et Zoé Prieur, seront les ambassadeurs de «Moi(s) sans tabac», dans des spots publicitaires inédits. Jusqu à fin novembre, ils relèveront, «en temps réel», le même défi que les Français qui décideront d arrêter de fumer. Virginie de Clausade, fan de Le Luron Disparue des radars cathodiques, l ex animatrice Virginie de Clausade («Les Enfants de la télé», «The Voice, l after» ) publiera le 27 octobre un livre sur Thierry Le Luron. Son grand père et son oncle étaient les producteurs de l humoriste décédé il y a trente ans. ARD ZDF SWR RTL TELEVISION LA UNE RAI UNO PARIS PREMIERE PLANETE ZDF-Morgenmagazin Tagesschau Rote Rosen Sturm der Liebe Wer weiß denn sowas?.35 Nashorn, Zebra & Co Tagesschau. 2.5 ARD-Buffet ZDF-Mittagsmagazin Tagesschau. 4.0 Rote Rosen Tagesschau. 5.0 Sturm der Liebe Tagesschau. 6.5 Lecker aufs Land - Eine kulinarische Reise Tagesschau. 7.5 Brisant Quizduell Großstadtrevier. Série. Foul Wissen vor acht - Zukunft Tagesschau Der Geld-Check Reportage. 0h45. Wie finde ich immer den besten Preis? De nos jours, les commerçants connaissent bien les habitudes, les préférences et le pouvoir d achat de leurs clients. Le consommateur est fiché à travers des cartes de fidélité et en surfant sur internet Hart aber fair. Débat. Présentation : Frank Plasberg Tagesthemen Putins leere Kassen Was ist los mit unseren Kindern? Doc. ADHS und andere Diagnosen. 0.5 Nachtmagazin Tatort - Zahltag. Série ZDF-Morgenmagazin heute Xpress Volle Kanne - Service täglich Notruf Hafenkante..5 SOKO Stuttgart heute. 2.0 drehscheibe ZDF-Mittagsmagazin heute - in Deutschland. 4.5 Die Küchenschlacht heute Xpress Bares für Rares heute - in Europa. 6.0 SOKO Kitzbühel heute. 7.0 hallo deutschland Leute heute SOKO München. Série. Der verlorene Sohn heute WISO Familie! Film TV. Drame. All Réalisation : Dror Zahavi. h30. Avec Iris Berben, Jürgen Vogel, Anna Maria Mühe, Natalia Belitski. Le chef étoilé Lennart Behrwaldt est devenu père pour la première fois et se pose des questions. Est-ce qu il aime vraiment Melanie, la mère de son enfant? Doit-il s installer dans la maison de son enfance? heute-journal James Bond Goldeneye. Film. Espionnage. GB Réal. : Martin Campbell. 2h heute Rich Brother. Film. Doc. 2.0 ZDF-History. Documentaire Expedition in die Heimat. Doc Handwerkskunst! 0.20 Edith Stein - Jüdin, Ordensfrau, Heilige. Doc ARD-Buffet..35 Das Waisenhaus für wilde Tiere. 3.5 Planet Wissen. 4.5 Eisenbahn- Romantik. 5.5 Mit Rentiernomaden über den Ural. Doc Landesschau aktuell Kaffee oder Tee Landesschau aktuell Kaffee oder Tee Landesschau aktuell Rheinland-Pfalz. Magazine. 8.5 Mensch leute Landesschau Landesschau aktuell Tagesschau Die Aufnahmeprüfung Film TV. Comédie. All Réalisation : Peter Gersina. h27. Avec Birge Schade, Jan-Gregor Kremp, Herbert Knaup. Depuis son divorce il y a 5 ans, Susanne Meissner élève seule ses trois enfants. Lorsqu elle rencontre Markus, elle hésite à le présenter à ses enfants car il est le professeur de maths que son fils Toni déteste Landesschau aktuell Sag die Wahrheit Verstehen Sie was? 23.5 Meister des Alltags Die Quiz-Helden - Wer kennt den Südwesten? 0.25 Paarduell Guten Morgen Deutschland. Magazine Gute Zeiten, schlechte Zeiten. Feuilleton Unter uns. Feuilleton Der Blaulicht Report. Téléréalité..00 Die Trovatos - Detektive decken auf. Téléréalité Punkt 2 - Das RTL-Mittagsjournal. Magazine. Présentation : Katja Burkard Der Blaulicht Report. Téléréalité Verdachtsfälle Betrugsfälle. Téléréalité Unter uns Explosiv - Das Magazin Exclusiv - Das Starmagazin RTL Aktuell Alles was zählt Gute Zeiten, schlechte Zeiten Bauer sucht Frau Téléréalité. Présentation : Inka Bause. 2h Extra - Das RTL Magazin. Magazine Minuten Deutschland. Reportage RTL Nachtjournal vor. Magazine CSI: Vegas. Série. Aus dem Buch der Schatten. - Noch wildere Mädchen. - Brüder im Blute RTL Nachtjournal Explosiv - Das Magazin. Magazine. Présentation : Nazan Eckes Verdachtsfälle. Téléréalité. 5.5 Der Blaulicht Report. Téléréalité VivaCité Matin Le 6/ Le 8/ C est vous qui le dites..20 Les feux de l amour Quel temps! heures Mick Brisgau. Série. Plus dure sera la chute. - Petits jeux entre amis Air de familles. Magazine. Présentation : Anne Pochet. Consultation ONE : vraiment partout? 6.00 Les enquêtes de Vera. Série. Le piège à corbeaux Dr House. Série. Peine de vie Parents mode d emploi. Série On n est pas des pigeons. Magazine. Présentation : Sébastien Nollevaux trente Gibraltar/ Belgique Football. Éliminatoire de la Coupe du monde 208. En direct de l Estadio Algarve, Faro. Ce match des Diables rouges se déroulera à Portugal car le Victoria Stadium de Gibraltar est en travaux pour atteindre les 8000 places assises exigées par la FIFA. La Belgique sera bien sûr grande favorite On n est pas des pigeons. Magazine Quel temps! trente..25 On n est pas des pigeons. Magazine. Présentation : Sébastien Nollevaux RaiNews TG Previsioni sulla viabilita Unomattina Che tempo fa Rai Parlamento - Telegiornale. Magazine TG TG L.I.S Che tempo fa TG Che tempo fa TG Che tempo fa TG - Flash TG Storie Vere..05 Tempo e Denaro. Magazine..50 La prova del cuoco. Magazine Telegiornale La vita in diretta. Divertissement. Présentation : Michele Cucuzza. 5.5 Torto o ragione?. Série documentaire TG TG Economia Che tempo fa La vita in diretta. Divertissement L eredità. Magazine. Présentation : Carlo Conti Telegiornale Affari tuoi Divertissement. Présentation : Max Giusti. 0h Nel nome del padre. Série Porta a Porta. Magazine TG 60 Secondi TG - Notte..20 Che tempo fa..25 Sottovoce. Magazine. Présentation : Gigi Marzullo..55 Rai Cultura. Magazine Versilia 66. Série. Voglia di Londra. 8.0 La matinale. Magazine. Présentation : Guillaume Durand Paris Première boutique. Magazine. Présentation : Pierre Dhostel, Valérie Pascale, Laurence Peraud. 0.5 Jessica King. Série. Avec : Amy Price-Francis. Poker mortel. - La famille d abord. - Sous couverture Drôles de dames. Série. Une prison pour ces dames. - Tueur de dames. - L antiquaire. - Au secours! - Une radio pour les filles Les têtes brûlées. Série. Avec Robert Conrad, Dirk Blocker. Le duel. - Alerte au faucon. - Un drôle de cirque. - Cinq pour un as La revue de presse Talk-show. Présentation : Jérôme de Verdière. 2h35. En direct. L actualité vue et revue par les ténors de l humour politique, à Paris ou en province. Jérôme de Verdière et ses tontons flingueurs persistent et signent. Ils commentent l actualité à leur façon, sur scène, avec la complicité de leur(s) invité(s) et d un public conquis C est plus marrant en chantant. Documentaire..00 Ben & Bertie Show : Ceux de Port Alpha. Spectacle Ama de mer en fille American Pickers - Chasseurs de trésors Univers invisibles. Série doc Les maîtres du ciel. ZERO-G..00 Une autre histoire de l Amérique, par Oliver Stone Ivresse rouge Le complexe du cortex Chasseurs de légendes. Série doc La fin des grands fauves? Série doc. Le léopard : un chasseur traqué Monster Bug Wars! 9.05 Les gens du fleuve. Série doc American Pickers - Chasseurs de trésors Pourquoi nous détestent-ils, nous les Noirs? Série documentaire. Civilisation. Fra Réalisation : Lucien Jean- Baptiste et Maud Richard. h5. Pour comprendre les mécanismes du racisme à l encontre des Noirs, Lucien Jean-Baptiste rencontre l ancien footballeur Lilian Thuram, qui consacre son temps à la lutte contre le racisme, et l anthropobiologiste Gilles Boëtsch Dorine, libre comme l air. Doc On a marché sur On a marché sur... Série doc Faites entrer l accusé , Jeux olympiques et préjugés.

13 Lundi 0 Octobre 206 Télévision TTE Tfou Téléshopping. Magazine. Présentation : Marie- Ange Nardi, Alexandre Devoise Petits secrets entre voisins. Série documentaire Grey s Anatomy. Série. Avec Ellen Pompeo, Sandra Oh. Maux de cœur. - Tous coupables! 2.00 Les 2 coups de midi! Jeu. Présentation : Jean-Luc Reichmann Le 3h Les feux de l amour. Feuilleton. 5.5 Une mère abusée. Film TV. Thriller. EU VM. Réalisation : Michael Feifer. h26. Avec : Lynn Collins, Adam Kaufman, Bree Williamson, Joanna Cassidy mariages pour lune de miel. Jeu Bienvenue chez nous. Jeu Bienvenue à l hôtel. Jeu Le 20h Les z amours. Jeu Télématin Amour, gloire et beauté C est au programme. Magazine. Présentation : Sophie Davant Motus. Jeu..25 Les z amours. Jeu Tout le monde veut prendre sa place. Jeu heures Mille et une vies. Talk-show Mille et une vies rêvées Visites privées. Magazine. En quête de parfums. Présentation : Stéphane Bern. Invitée : Elisabeth De Feydeau Amanda. Magazine AcTualiTy. Magazine. Présentation : Thomas Thouroude N oubliez pas les paroles! Jeu heures Parents mode d emploi. Série Vestiaires. Série. Donnons aux valides Euronews Ludo Dans votre région. Magazine Midi en France. Magazine. Présentation : Vincent Ferniot. À Fougères / Météo à la carte. Magazine Rex. Série. Mascarade. - La dernière course. - Un homme seul Un livre un jour. Magazine. Présentation : Olivier Barrot. 6.0 Des chiffres et des lettres. Jeu. Présentation : Laurent Romejko, Arielle Boulin-Prat, Bertrand Renard Harry. Jeu. Présentation : Sébastien Folin Slam. Jeu. Présentation : Cyril Féraud. 8.0 Questions pour un champion. Jeu. Présentation : Samuel Étienne / Tout le sport. Magazine Plus belle la vie. Feuilleton Le Grand journal. 7.5 Les Guignols Le Grand journal, la suite The Tonight Show Starring Jimmy Fallon Gomorra Jurassic World. Film. Science-fiction Les Guignols Made in Canal Zapsport Midi sport Rencontres de cinéma Prémonitions. Film. Thriller Hunger Games - La révolte : Part 2. Film. Science-fiction Made in Canal Parks and Recreation. 8.5 The Tonight Show Starring Jimmy Fallon Le journal du cinéma Le Gros journal. 9.0 Le Grand journal 9.45 Le Grand journal, la suite Le petit journal Catherine et Liliane Les Guignols Au gré des saisons - Automne. Série doce X:enius. Magazine Aventures en terre animale Thorium, la face gâchée du nucléaire..05 Mosuo, le pays où les femmes sont reines. Reportage..50 Pérou, l agriculture en terrasses Valparaíso, la ville des ascenseurs Arte journal Schtonk! Film. Comédie La Volga en 30 jours Crimes à la cour des Médicis X:enius Cabanes perchées, le bonheur est dans les arbres. 8.5 Les derniers mondes sauvages. Série documentaire. Les survivants La fabuleuse histoire de l évolution Arte journal minutes Blaise. Série. Parle à mon psy M6 Music. Clips M6 Kid M6 boutique. Magazine. Présentation : Valérie Pascale, Pierre Dhostel, Laurence Peraud. 0.0 Reign : le destin d une reine. Série. Secrets de famille. - L amant. - De sang royal Meteo Le Scènes de ménages. Série Rien que la vérité! Film TV. Comédie. All Réalisation : Granz Henman. h27. Avec Bettina Zimmermann 5.50 Reckless : la loi de Charleston. Série. Dans l œil du cyclone. - 5 pour cent La meilleure boulangerie de France. Jeu. Finale nationale : le Saint-Honoré salé Chasseurs d appart. Jeu. Présentation : Stéphane Plaza Le Scènes de ménages. Série Un beau jour... Barbara Zouzous L œil et la main. Magazine La maison des maternelles. 0.5 Vues d en haut. Série doc. La côte Ouest de l Islande Les lionnes blanches de Timbavati. Série doc. L âge adulte..45 La quotidienne. Magazine La quotidienne, la suite. Magazine Le magazine de la santé Allô docteurs. 5.0 Une île pour les orangs-outans. Série doc Les royaumes de l Himalaya Arles, le trésor englouti. Doc C à dire?! Magazine C dans l air C à vous C à vous, la suite Entrée libre. Mag. Présentation : Claire Chazal. Invité : Lambert Wilson Un gars, une fille. Série Le collège d Étrangeville Foot 2 rue extrême Star Wars Rebels. Série. Les commandants perdus - Les reliques de l ancienne République Slugterra : les mondes souterrains Wakfu Avengers, l équipe des superhéros. Série. La naissance d Iron Man. - Thor le foudroyant Il était une fois... l Homme..5 A.R.T. Investigation..35 Oggy et les cafards. 2.5 Zouzous Une saison au zoo. Série documentaire Avatar, le dernier maître de l air Ninjago Angelo la débrouille Les As de la jungle à la rescousse! 9.20 Une saison au zoo, le mag. Magazine Monte le son! FOOTBALL SÉRIE DOCUMENTAIRE MAGAZINE FILM TÉLÉRÉALITÉ FILM Roux, SPECTACLE PAYS-BAS/FRANCE Éliminatoires de la Coupe du monde 208. Groupe A, 3 e journée. En direct de l Amsterdam Arena. Commentaires : Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu. Les Bleus de Didier Deschamps poursuivent leur campagne de qualification pour la Coupe du Monde 208. Après leur match nul face à la Biélorussie et leur rencontre face à la Bulgarie il y a trois jours au Stade de France, ce troisième match pourrait revêtir un caractère décisif pour la qualification à la Coupe du monde CASTLE Série. Comédie. EU. Avec Nathan Fillion, Stana Katic, Susan Sullivan, Molly C. Quinn. Cinquante nuances de vengeance. Inédit. Même s il comprend le départ de Kate, Richard se sent bien seul. Pour lui tenir compagnie, il acquiert Lucy, un système informatique parlant. De son côté, Kate enquête sur la mort d un étudiant. Tel père, telle fille. Alexis croit à l innocence d un condamné à mort. Elle fait appel à son père pour reprendre l enquête SARKOZY, L HOMME QUI COURAIT PLUS VITE QUE SON OMBRE Documentaire. Politique. Fra Réalisation : Gérard Miller et Anaïs Feuillette. h30. Inédit. Il y a encore peu, ses adversaires de gauche comme de droite considéraient que Nicolas Sarkozy était devenu quantité négligeable. C est pourtant lui qui a profondément changé la façon de gouverner en France, lui qui incarne le mieux la victoire idéologique de la droite. Et c est justement ce qui a donné envie à Gérard Miller de faire ce film LA COLLECTION «PAPILLON» Magazine. Prés. : D. Roulier. h20. «Papillon» prend son envol en prime, se déployant en grand format événement de 90 minutes à travers la «collection Papillon». Sur le terrain, Daphné Roulier interviewe ceux qui inventent notre futur, tandis que les reporters de la team Papillon partent en filmer les répercussions à l autre bout du monde. En effet, «L effet papillon» est le seul magazine entièrement consacré à des reportages tournés à l étranger VOICI LE TEMPS DES ASSASSINS HH Film. Drame. Fra NB. Réalisation : Julien Duvivier. 3h05. Avec Jean Gabin, Robert Arnoux. Par une froide et grise matinée, Catherine, la vingtaine, cheveux courts et regard incisif, débarque «Au rendezvous des innocents», le très couru restaurant du chef André Chatelin, dans le quartier parisien des Halles. Elle révèle au propriétaire qu elle est la fille de son ex-femme, laquelle vient de s éteindre à Marseille. n Une plongée dans la noirceur de l âme humaine L AMOUR EST DANS LE PRÉ Téléréalité. Présentation : Karine Le Marchand. 0h55. Inédit. Trois nouveaux agriculteurs sont sur le point de rejoindre leur moitié chez elle pour la première fois. Dans l Aisne, Didier, le rock n roll farmer a pris la décision de convier chez lui Géraldine et Nathalie pour une annonce. Paulo se rend pour la première fois chez Céline, à Villefranche-sur-Saône. Très enthousiaste au cours des premiers jours à la ferme, Paulo s enfonce dans le doute. Sébastien se rend à Tours MANHATTAN HHH Film. Comédie dramatique. EU NB. Réal. : Woody Allen. h32. Avec Woody Allen, Diane Keaton. Isaac Davis est un écrivain dont la vie n est pas gaie : il est en panne d inspiration, sa liaison avec l épouse de son meilleur ami le culpabilise, et ses éternelles séances de psychanalyse ne donnent rien. La jeune Tracy est amoureuse de lui, mais leur différence d âge l inquiète. Quand il se tourne enfin vers elle, il est trop tard. n Drôle et touchant, un grand cru de Woody Allen ANNE ROUMANOFF : «ANNE [ROUGE] MANOFF!» Spectacle. h35. Du président François Hollande et ses péripéties avec son scooter à la crise financière... Anne Roumanoff parle avec finesse et humanité de la France de 204. Elle frappe là où ça fait mal, à travers une galerie de personnages hétéroclite : une coach qui aide le public à se libérer de ses toxines, une adolescente inculte, ou encore une riche qui manifeste... Son humour ravageur passe au crible tout ce qui compose la vie quotidienne ESPRITS CRIMINELS Série. Policière. EU Saison 2. Avec Mandy Patinkin, Thomas Gibson, Paget Brewster. 3 épisodes. Après la diffusion du Super Bowl, un jeune couple est assassiné à son domicile. L unité d élite pense, tout d abord, avoir affaire à un tueur en série qui enregistre ses meurtres à l aide d une webcam pour ensuite les diffuser sur Internet. Les enquêteurs découvrent bientôt que le meurtrier a plusieurs personnalités. Reid court un grave danger..0 New York, police judiciaire. Série Au fil des mots CASTLE Série. Comédie. EU Saison 6. Avec Nathan Fillion, Stana Katic. Un monde d illusions. Une main gantée compose le numéro 9, mais aucun mot n est prononcé. L appelant mystérieux place alors le téléphone près d une douche où un homme mort est étendu sous l eau. La victime, Ted Rollins, âgé de 20 ans, a été abattu de deux balles. Plus tard, Castle apprend que Ted était un génie de l informatique qui avait piraté des comptes bancaires Mr. Robot. Série (4 épisodes) h5, le samedi NKM, LA SINGULIÈRE Documentaire. Politique. Fra Réalisation : Henri Marquis. 0h50. Inédit. Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de l Essonne, se joue des codes et des conventions. Transgressive souvent. Singulière indéniablement. Par son parcours, son positionnement, sa manière de communiquer. Quelles sont les motivations profondes de celle qui affiche sans complexe son désir de devenir un jour la première présidente de la République française? Grand Soir/ Qui sommes-nous? 0.55 Libre court THE LOBSTER HH Film. Science-fiction. Grèce-GB-Pays- Bas-Irl-Fra VM. Réalisation : Yorgos Lanthimos. Inédit. h58. Avec Colin Farrell, Rachel Weisz. Dans un futur proche... Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l Hôtel et a 45 jours pour trouver l âme sœur. Passé ce délai, elle sera transformée en l animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires. 0.0 L œil de Links. Magazine. Spécial Exoconférence d Alexandre Astier. Spectacle ETÉ VIOLENT HH Film. Drame. Fra-Ital VM. NB. Réal. : Valerio Zurlini. Inédit. h40. Avec Eleonora Rossi Drago. Été 943. Fils d un dignitaire fasciste, Carlo passe des vacances en bord de mer, à Riccione. Un jour, le vol en rase-mottes d un avion de chasse le surprend avec ses amis à la plage. Prise de panique, une fillette égarée se réfugie dans les bras du jeune homme. Lorsque sa mère, Roberta, la retrouve, la beauté de cette femme plus âgée que lui subjugue Carlo Le paradis..30 Dans la brume électrique. Film. Thriller NOUVEAU LOOK POUR UNE NOUVELLE VIE Divertissement. Présentation : Cristina Cordula. 3h45. Martine et Dominique. Apprendre à mettre en valeur sa morphologie avec un look sur mesure, telle sera la mission de Cristina Cordula auprès de deux femmes qui n apprécient plus leur image. À la retraite, Dominique et Martine ont des univers opposés mais elles partagent un point commun : la volonté d être relookées par Cristina Cordula. Gérald et Julie. Thomas et Amélie Les nuits de M6. Magazine C DANS L AIR Magazine. Présentation : Caroline Roux. h05. Caroline Roux invite des spécialistes pour décrypter un thème d actualité économique, sociale ou politique et confronte les divers points de vue exprimés sur le plateau. Au cours de l émission sont diffusés trois reportages qui permettent d enrichir les débats. À la fin, les invités répondent aux questions posées par les internautes Avis de sorties. Magazine Entrée libre. Magazine. 0.0 Quand la Terre tremble. Série documentaire. La vallée du Grand Rift SLUMDOG MILLIONAIRE HHH Film. Comédie dramatique. GB VM. Réalisation : Danny Boyle. 2h00. Avec Dev Patel, Anil Kapoor, Freida Pinto, Ayush Mahesh Khedekar, Saurabh Shukla. Un orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, en Inde, sur le point de triompher dans la version indienne de l émission «Qui veut gagner des millions?», se voit accuser de tricherie Cold Case : affaires classées. Série..50 Monte le son!.55 Monte le son, le live - Les Inrocks. Concert. Benjamin Booker. Demain soir Série Blindspot Demain soir Magazine Aventures de médecine Demain soir Série La loi de Christophe Demain soir Film Ex Machina Demain soir Documentaire OGM - Mensonges et vérités Demain soir 2.00 Magazine Recherche appartement Demain soir Documentaire À l abri de rien Demain soir Film Disco 6.45 Téléachat. Magazine Petits secrets en famille. Série doc. 9.5 Condamnés au silence. Film TV. Drame..05 Friends. Série TMC infos. 3.5 Monk. Série Les experts : Miami. Série Quotidien. Talk-show. 9.0 Quotidien, première partie Quotidien PeP s. FILM WORLD WAR Z HH Film. Fantastique. EU VM. Réalisation : Marc Forster. 2h00. Avec Brad Pitt, Mireille Enos, Eric West, Elyes Gabel, David Morse. Gerry Lane, ancien agent des Nations unies, va se lancer dans une course contre la montre à travers le monde pour stopper une pandémie qui transforme les humains en morts-vivants. n Une superproduction spectaculaire avec un Brad Pitt en grande forme ZOMBIE APOCALYPSE Film TV. Horreur. EU. 20. Réalisation : Nick Lyon. h27. Avec Ving Rhames, Taryn Manning. En juin 20, une Française est touchée par un virus très violent qui la transforme en zombie Rise of the Zombies. Film TV. Horreur. EU Réalisation : Nick Lyon. h Urgences. 0.0 Sous le soleil Les enquêtes impossibles Urgences À la poursuite de l amour. Film TV. Comédie La vie à une... Film TV. Comédie dramatique Clem Téléachat NT Infos Au nom de la vérité Petits secrets entre voisins..30 Secret Story Confessions intimes Secret Story. Téléréalité. Prés. : Christophe Beaugrand. La quotidienne. - La quotidienne. - Le before. - La quotidienne. - Le debrief. - La soirée des habitants. MAGAZINE APPELS D URGENCE Magazine. h05. Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône. Avec 9 millions de vacanciers l été, les Bouches-du-Rhône sont l un des départements les plus touristiques de France. Malheureusement aussi l un de ceux où les drames sont les plus nombreux : l été, les routes de département sont les plus dangereuses de France. Cette année, les incendies ont battu des records APPELS D URGENCE Magazine. 2h35. Stage commando : Armée de terre. Le parcours de 7 militaires lors d un stage commando leur permettant de devenir instructeur. Côte d Azur : pas de vacances pour les délinquants Flics : leur vie en direct. Série documentaire Bourdin direct Les dix commandements..25 Géants des airs Cars Restoration Enchères à tout prix spécial british Wheeler Dealer France Cars Restoration. Téléréalité Téléachat. Magazine Crimes. Magazine..20 La revanche des ex. Téléréalité Tellement vrai. Magazine La revanche des ex Le Mad Mag. Magazine. 8.5 La revanche des ex. Téléréalité Sorry je me marie! Jeu NRJ2 Zapping. Divertissement. MAGAZINE CRIMES Magazine. h50. Dans le Grand Est. Inédit. Au sommaire : «Le monstre de Roberstau».Dans la nuit du 2 au 22 janvier 986, au quartier de la Robertsau à Strasbourg, un homme s introduit au domicile de Marion, une petite fille de 0 ans. Il la viole, l étrangle mais, par miracle, l enfant est encore en vie. - «Qui a tué le directeur d école?» - «La disparition du militaire» CRIMES Magazine. h50. Spécial : ils ont fait trembler Toulouse. Au sommaire : «Allègre : le tueur au sang froid». Le 2 février 997, à Toulouse, les pompiers découvrent le corps calciné d une femme - «Merah : itinéraire d un terroriste» Crimes en Haute-Garonne Si près de chez vous..50 La petite maison dans la prairie. Série. (3 épisodes) 4.50 C est ma vie. Magazine Une nounou d enfer. Série. (7 épisodes) En famille. Série Gym direct. Magazine Téléachat Touche pas à mon poste!.00 Il en pense quoi Camille? Magazine..55 La nouvelle édition. Magazine Inspecteur Barnaby. Série. 7.0 Pawn Stars - Les rois des enchères. 8.0 Il en pense quoi Camille? 9.0 Touche pas à mon poste! FILM 2.00 LIMITLESS H Film. Thriller. EU. 20. Réalisation : Neil Burger. h45. Avec Bradley Cooper, Abbie Cornish. Eddie Morra rêve d écrire, mais l angoisse le paralyse. Sa vie bascule lorsqu un ami lui fait découvrir le NZT, un produit qui lui permet de développer considérablement ses capacités intellectuelles. n Une adaptation ratée d un roman pourtant haletant, «Champs de ténèbres» d Alan Glynn PARKER H Film. Thriller. EU Réalisation : Taylor Hackford. h58. Avec Jason Statham, Jennifer Lopez, Michael Chiklis. Parker est le plus audacieux et le plus redoutable des cambrioleurs. Spécialiste des casses réputés impossibles, il exige de ses partenaires une loyauté absolue et le respect scrupuleux de son plan. 8.0 Révélations Les grandes gueules : débat, société, diversité. Talk-show Face au crime Révélations Face Off Révélations Révélations Africa News Room Wake up. Clips W9 hits. vos clips. Clips..50 W9 hits. Clips Charmed. Série. Querelles de sorcières. - Démon contre démon. - Nos plus belles années. - Les sept péchés capitaux Un dîner presque parfait. Jeu Les Marseillais et les Ch tis vs le reste du monde Soda. FILM MINCE ALORS! H Film. Comédie. Fra Réalisation : Charlotte de Turckheim. h40. Avec Victoria Abril, Lola Dewaere. La jeune, ronde et jolie Nina est mariée à Gaspard, lequel aime plutôt les femmes minces. Amoureuse de son époux, Nina accepte pour son plaisir de partir en cure d amaigrissement à Brides-les-Bains. n Le scénario joue avec humour, mordant parfois, sur les contradictions de notre société RELOOKING EXTRÊME : SPÉCIAL OBÉSITÉ Téléréalité. Présentation : Chris Powell, Heidi Powell. 3h25. Brandi. ( et 2/2). Inédit. Brandi, 29 ans, 50 kilos, est une jeune maquilleuse dynamique qui se cache derrière son maquillage et son sourire. Chris emmène Brandi au centre de remise en forme. Georgeanna. ( et 2/2). Inédit Sans tabou..30 C est mon choix Le jour où tout a basculé C est mon choix Tous pour un Une affaire de cœur. Film. Comédie sentimentale La soif de l or. Film. Comédie Top clip Top CStar. Clips..00 Top Streaming. Magazine. 2.5 Top clip Top Clips Top CStar. Clips Top France Pawn Stars - Les rois des enchères. Téléréalité. À la découverte des activités du Gold & Silver Shop, une société de prêteurs sur gages originale. TÉLÉRÉALITÉ PAWN STARS - LES ROIS DES ENCHÈRES Téléréalité. h5. À la découverte des activités du Gold & Silver Shop, une société de prêteurs sur gages pas comme les autres. Les trois personnages clés, Rick Harrison, Corey ainsi que son père Richard, gèrent leur commerce de Las Vegas d une main de fer. Les Gold font des acquisitions de toute nature si un espoir de profit se profile PAWN STARS - LES ROIS DES ENCHÈRES Téléréalité. 3h20. Rick Harrison, Corey ainsi que son père Richard, gèrent leur commerce d une main de fer. Qu il s agisse de tableaux de maître, de montres de collectionneur ou d une dent en or, ils n acceptent de débourser que s ils pensent pouvoir revendre les objets avec un profit L Équipe type L Équipe type vs. l Équipe du soir L Équipe du soir Moto. Riders & Manufacturers Cup L Équipe du soir. Magazine. Présentation : Olivier Ménard Le Club de la Presse..30 Mirabelle gourmande Îles... était une fois. 4.30, 2, 3 musette Cap à l Est Terres de France À feu doux. Magazine Juste avant de zapper Une semaine en région. Magazine Juste avant de zapper. Divertissement. MAGAZINE GRAOULLY MAG Magazine. Présentation : Arnaud Caël. 2h00. Deux heures de foot 00% grenat! En première partie d émission, L équipe composée d Arnaud Cael, Bernard Zenier, Vianney Kayser, Patrick Muller et Rémi Alezinz analyse l actu du FC Metz : des débats, de l analyse pure, des interviews, des reportages, des invités... En deuxième partie, suivez un résumé d une heure de la dernière rencontre JUSTE AVANT DE ZAPPER Divertissement. Présentation : Alicia Hiblot, Arnaud Caël. h00. Pendant une heure, l émission abordera des thèmes d actualités de la grande région Lorraine. «JAZ» se veut être à la croisée des chemins entre l information et le divertissement. Toute la rédaction de Mirabelle TV y proposera ainsi des reportages Chica Vampiro Wazup Une nounou pas comme les autres. Film TV. Comédie Poil de carotte. Film TV. Comédie dramatique..00 Les zinzins de l espace..35 Foot 2 rue extrême Téléachat. Magazine Le jour où tout a basculé. Magazine Dernière obsession. Film TV. Thriller. Can Réalisation : Philippe Gagnon. h Mick Brisgau. Série. Le cadeau d un père. - Addiction Une famille en danger. Film TV. Aventures. EU Réalisation : Mark Hazen Kelly. h Top Models. Feuilleton Le jour où tout a basculé. Magazine. Présentation : Nathalie Fellonneau Paranoïak. Film. Thriller. EU Réalisation : D.J. Caruso. h Devil. Film. Horreur Fantasmes. Série..25 Brigade du crime. Série. Chasse au mort unité d urgence. Série. Un nouveau chef. - Lien de subordination. - Garder espoir. - Le testament de vie. - Le choix. - Seconde chance. - Chantage. - Dernier espoir Watts. Magazine Cyclisme. Paris-Tours. 0 e édition Snooker. European Masters. Finale. À Bucarest Moto. Grand Prix d Aragon. Course Moto GP. À Aragon Rallye. Championnat d Europe des rallyes. Résumé - Rallye de Chypre. À Chypre..00 Watts. Magazine..30 Cyclisme. Tour de Vendée. Coupe de France. En France Cyclisme. Eurométropole Tour. En Belgique Cyclisme. Binche- Chimay-Binche. En Belgique. 5.5 Cyclisme. Paris-Tours. 0 e édition. En France. 7.5 Rallye. Championnat d Europe des rallyes. 2 e journée - Rallye de Chypre. À Chypre Watts. Magazine. 8.5 Football. Éliminatoires Euro 207 des - 2 ans. Allemagne/Russie. Match de poule. En Jordanie Eurosport 2 News Snooker. Open d Angleterre. re journée. En direct de Manchester Eurosport 2 News Watts. Magazine Cyclisme. Tour de Vendée. Coupe de France. En France. 0.5 Cyclisme. Paris-Tours. 0 e édition. En France.

14 Lundi 0 Octobre 206 Détente TTE 8 Votre horoscope du jour BÉLIER 2 mars - 20 avril Travail : Tout joue en votre faveur. La partie est sur le point d être gagnée. Ne relâchez pas vos efforts. Amour : C est idéal pour un voyage ou une déclaration. Un ciel affectif qui se veut ensoleillé et très favorable. Santé : Bonne. BALANCE 23 sep oct. Travail : Ne tenez pas compte des rumeurs. Consacrez-vous à votre travail et soyez surtout on ne peut plus crédible. Amour : Votre partenaire souffre de vos excès et de vos sautes d humeur. Il mérite un peu de calme. Santé : Nerfs à ménager. Jeu concours de la semaine À GAGNER cette semaine Galaxy S7 edge chaque jour, une nouvelle CHANCE de gagner Une grille et des mots TAUREAU 2 avril - 2 mai SCORPION 23 oct nov. A Travail : Des embûches bien difficiles à éviter. Puisque la conjoncture ne vous est guère favorable aujourd hui, faites preuve de prudence. Amour : Des liens affectifs à resserrer. Donnez donc la priorité à vos proches. Santé : La forme. Travail : Vos efforts portent leurs fruits. Persévérez et gardez toujours et encore la même voie. Amour : En couple, vos rapports prennent une nouvelle dimension. Vos enfants vous apportent satisfaction et bonheur. Santé : Hydratez votre peau. B C GÉMEAUX 22 mai - 2 juin SAGITTAIRE 23 nov déc. Résolvez ce jeu, découvrez la réponse et participez au tirage au sort : Travail : Veillez à vos intérêts et ne lâchez pas la proie pour l ombre. Vous le regretteriez durement. Amour : Vous doutez à tort de votre partenaire puisque ses sentiments sont toujours profonds et tendres. Santé : Des problèmes musculaires. Travail : Jupiter vous place sous les feux de la rampe avec la possibilité de saisir des opportunités. Amour : Sortez de votre réserve. Votre partenaire ne comprend pas vos silences et votre indifférence. Santé : Evitez les plats très épicés. Par téléphone au A B C Envoyez RLR4 par SMS au 70 (0,65 par SMS + prix d un SMS x 3) ou Service,99 / appel + prix appel CANCER 22 juin - 22 juil. CAPRICORNE 23 déc jan. Jeu-concours du 0/0 au 23/0/206 ouvert aux résidents majeurs en France métropolitaine. Les vainqueurs seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et personnellement avertis. Les coordonnées des participants pourront être traitées conformément à la loi «Informatique et Libertés» du 06/0/78. Règlement déposé auprès d un huissier de justice à Lille (59) et disponible sur les sites et Service d assistance : n ou Travail : Vous avez des atouts à faire valoir. Affirmez autant votre autorité que votre expérience professionnelle. Amour : De l entrain et de l enthousiasme. Vous avez des sentiments généreux et l esprit disponible. Santé : Excellente. LION 23 juil août Travail : Vous recevrez des compliments mérités. On vous admire autant pour votre travail que pour votre esprit sociable et aimable. Amour : Laissez parler vos sentiments. Cette liberté vous apportera de grandes joies. Santé : Mangez léger. VIERGE 23 août - 22 sep. Travail : Prenez garde aux excès et au trop-plein d optimisme qui pourraient occasionner quelques problèmes administratifs. Amour : Surveillez vos paroles et vos réactions. Vous avez tendance à être trop spontané. Santé : Reposezvous. Travail : Attendez-vous à une journée très chargée. Il vous sera bien difficile de tout faire dans les créneaux de temps impartis. Amour : Des sentiments qui manquent d ardeur. Vous vous contentez d un ronron bien ennuyeux. Santé : Bougez! VERSEAU 2 jan. - 9 fév. Travail : Une promotion ou une augmentation. La journée s annonce très positive pour l ensemble des trois décans. Amour : C est tendre et chaleureux à la fois. Vénus transite de façon intéressante dans votre signe. Santé : Moral en hausse. POISSONS 20 fév mars Travail : Les contretemps et les difficultés ne doivent en aucun cas vous faire baisser les bras. Soyez patient! Amour : Vous passez à côté des meilleures choses. Ouvrez donc vos yeux, amis célibataires! Santé : Dynamisme. Double mot Pour créer deux mots, il faut découvrir leur syllabe commune. Voici un exemple : PER SEL. Avec la syllabe MIS, vous formerez à la fois les mots PERMIS et MISSEL. M I L T R E M I O M I N N I C N I E N E C T R E F A T O I R L I C N I R L A B S I N A Z I A N T Mots croisés HORIZONTALEMENT : A Contrôle pour sportifs peu fair-play. B Cornemuse de grande taille. Sharif pour les familiers. C Avions gros porteurs. Dite aussi petit if. D Voyez-là une simple direction. Images religieuses. E Dans la gêne. Qui a bu sans modération. F Radio européenne. Qui ont donc obtenu la majorité. G Autorité territoriale. Presque las. A droite du cœur. H Echange de coups sur le court. Démêle les nœuds. I Pour trois fois. Lac de Pennsylvanie. J Piquées aux flancs. VERTICALEMENT : Cet état de jubilation est communicatif. 2 Il faut briser sa coque pour la déguster. 3 Ancienne pièce de cinq francs. Planche de bois. 4 Elle en transforma plus d une en furie. Terminaison verbale. 5 Part à vau-l eau. Ce n est certainement pas un amateur. 6 Plante bulbeuse voisine de la jacinthe. 7 Il draine le Piémont. Il œuvre pour la paix. 8 Comme certains acides. Bonne grâce. 9 Vraiment trop nourrie. Sans motifs. 0 Divisions temporelles. Sortis de nulle part. H V L H T T R B H M U A B C D E F G H I J Mots à décrypter Les lettres C, A et E ont été cachées. Complétez les mots suivants pour trouver l intrus. Solutions des jeux Hagar Dunor le Viking A A N T I D O P A G E B L O U R E O M A R C L I N E R S I V E D E S E I C O N E S E G E A V I N E E F R T L E L U S C G E T A T L S U R H S E T P E I G N E I S T E R E R I E J E P E R O N N E E S DOUBLE MOT MILLET/LETTRE - MIOCHE/ CHEMIN - NICHER/HERNIE - NECTAR/TARTRE - FATRAS/ RASOIR - LICHEN/HENNIR - LABOUR/OURSIN - AZIMUT/ MUTANT. MOTS À DÉCRYPTER CHEVAL - CHATTE - CHAMEAU - L INTRUS EST : CRABE. Plume d'oeuf Les jeux de l écrit et du web À l atelier, dans le tiroir de l établi Tu devrais redessiner. Tu sais que ton père a fabriqué une commode d après tes plans? Son père était trop fier pour le lui avouer. Il plaçait sa fierté dans le fait de le savoir employé à la Banque nationale de la ville. J aurais tant aimé être menuisier, répondit Henry en éle- vant légèrement la voix. Je sais et ton père le sait aussi. J ai cru bien faire en lui apprenant le métier tel que mon père me l avait appris. Il est doué et toi aussi. Je lui ai transmis mon savoir, mais aussi mon chagrin du pays. Il a toujours su, bien avant que je lui parle. Henry observa son grand-père qui, les yeux levés, contem- plait le toit du ciel à travers la fenêtre. Il le regardait comme on regardait quelque chose de beau, mais usé et en sachant que tôt ou tard il disparaîtrait sans rien dire, en laissant un coin de vie vide et froid. Qu il disparaîtrait en marquant le ciel du feu brûlant de ses yeux pleins de secrets. On peut échapper à tout, sauf à soimême Retiens bien cela, Henry. Ton père a cru pouvoir le faire. Moi aussi je l ai pensé, au début, mais je me suis trompé Otto, pensif, s interrompit. La lumière s était remplie de soleil. De ce soleil éclatant du matin d où naissaient les jours de liberté. Henry vit sa clarté se poser sur le visage du vieil homme en évoquant doucement ses rides, en caressant les voiles défaits de ses pensées. Il n y a pas d homme s il ne s oppose, répétait mon père, reprit le vieil homme en regardant de nouveau son petit-fils. Henry savait que son père avait cru bien faire en l empê- chant de suivre ses traces, celles de ses ancêtres. Il avait voulu qu il vive mieux, qu il oublie ce que la famille avait emporté ici avec ses bagages. Il avait fait de lui un rond-de-cuir, un petit employé modèle à la Banque nationale de Baltimore. Voir ses enfants changer, quitter les sentiers battus, c est un peu réussir à faire ce qu on n a pas osé ou eu le courage d entreprendre, continua Otto. S opposer à soi-même, c est souffrir, répliqua Henry. Otto tendit la main à son petit-fils qui la lui prit. Les yeux du vieil homme semblaient chercher une pensée lointaine, sans doute l une de celles qui différaient de la parole en se détachant de l être qui les avait formées. Henry y vit une lumière, des flammes même, avant de sentir ses doigts bouger à l instant où sa voix grave brisait le silence : S opposer pour sauver les siens, sa vie à moins d accep- ter de les perdre, de se perdre. C est pour cela que tu as quitté l Allemagne? Et maintenant je pense à elle, comme quand on va se recueillir sur une tombe en sachant qu une partie de soi-même est enterrée là à suivre Société Anonyme Siège social : 3, avenue des Deux-Fontaines 5740 WOIPPY BECM Services parisiens : Rédaction : CIC bureau presse 2 e étage 6, rue de Ventadour 7500 PARIS Publicité : Quotidiens associés 3, rue de la Baume PARIS Directeur général, Directeur de la publication : Christophe Mahieu Actionnaire principal : B.F.C.M. N Comm. parit. : 039 C Reproduction interdite de tous les articles sauf accord du journal., rue Saint-Florentin PARIS Adresse postale : METZ CEDEX 9 Tél Fax : TARIF ABONNEMENT 7 jours/7 (France) par prélèvement Mensuel : 3,00 Pour vous abonner Service clients : Les remarques : Concernant une publicité parue dans notre publication sont à adresser au ARPP. Concernant les petites annonces classées sont à adresser directement au journal.

15 n 366 OCTOBRE _COUV-lambert-BAT NO CAB.indd 2/09/206 6:02 Lundi 0 Octobre 206 Mieux vivre votre vie TTE 9 avec destination santé Grossesse, cuisine et ménopause DIVAN Lambert Wilson Je n ai plus de colère envers mon père COUPLE Votre relation est-elle bonne pour vous? TRAVAIL Comment survivre aux personnalités difficiles ANIMAUX Arrêtons de nous croire supérieurs! RÉVÉLATION Le dernier secret de François Mitterrand par Marie de Hennezel CAHIER RESSOURCES. Thérapie : assis ou allongé, ça change quoi?. Tabac : 2 jours pour arrêter DOSSIER ACCEPTER NOS ERREURS + Douglas Kennedy : Ce que mes ratages m ont appris Laissez-nous manger en paix! avec psychologies L exposition alcoolique prénatale fragilise la santé sur trois générations. Photo Phovoir Grossesse : les effets de l alcool traversent les générations «Même à petite dose, l exposition alcoolique prénatale fragilise la santé sur trois générations et les expose à un risque d alcoolisme», affirment des chercheurs de la Binghamton University. Pour le prouver, l équipe du Pr Nicole Carmeron a étudié l exposition indirecte à l alcool du fœtus sur le comportement des deuxième et troisième générations. L expérience a été réalisée chez des rates parturientes. Toutes ont reçu un verre de vin chaque jour entre le 7e et le 20e jour de gestation. L équivalent du second semestre de grossesse chez une femme enceinte. À la naissance, les scientifiques ont observé les comportements des petits rongeurs face à la consommation d eau d une part, et d alcool d autre part. De fortes doses d alcool ont ensuite été administrées chez les jeunes rats pour tester leur sensibilité. Résultat, les petits dont la mère avait reçu l équivalent de 4 verres de vin pendant sa gestation étaient plus attirés par la consommation d alcool et moins sensibles à ses effets. Preuve d un potentiel risque d accoutumance, voire d addiction à la substance. Le même constat a été observé pour la troisième génération. La ménopause : 7 ans de symptômes? Chez la majorité des femmes, la ménopause n est pas une période de tout repos. Cette étape est marquée par des symptômes désagréables liés à l absence des règles. Survenant en moyenne à l âge de 50 ans, la ménopause entraîne souvent des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes. Dans certains cas, les femmes endurent cette situation avant même que les règles ne s arrêtent. Leur durée dépend de chacune. Pour en savoir plus, des chercheurs ont suivi 500 femmes aux États-Unis pendant 2 ans. Toutes étaient âgées de 42 à 52 ans et n avaient pas encore franchi le cap de la ménopause. Aucune d entre elles ne prenait de contraception par voie orale ni de traitement hormonal substitutif de la ménopause. Chaque année, une visite était programmée pour faire le point sur la présence de bouffées de chaleur ou de sueurs nocturnes. Ces ressentis étaient répertoriés si les femmes en avaient souffert plus de 6 jours au cours des 2 semaines précédant la visite. Résultat, en moyenne les volontaires ont éprouvé ces symptômes pendant 7,4 ans. En particulier les femmes sujettes à cette gêne avant la fin des menstruations. De bons réflexes pour une "cuisine anti-gaspi" Opération «Sauvez les restes»! C est le slogan choisi par le ministère de l Agriculture qui a lancé une campagne nationale en 205, sur ce sujet. Histoire de réduire le poids (6,5 millions de tonnes par an) représenté par les déchets ménagers annuels, au sein des foyers français. Il existe des astuces pour revigorer des légumes qui vous apparaissent tristounets. Coupez-les, mettez-les dans l eau puis le tout au réfrigérateur. Le lendemain, ils auront retrouvé un peu de croquant. Suffisamment en tout cas pour préparer une ratatouille. S il vous reste du pain, vous pouvez le transformer pour en faire la base du crumble. Passez-le four pour le dessécher, ôtez les croûtes et mixez la mie. Il peut aussi se muer en croûtons que vous pourrez associer à une soupe de mâche. Toujours au rayon légumes, ne négligez pas les fanes! De radis par exemple. Vous avez acheté des blettes? Ne jetez surtout pas les feuilles. Outre la soupe, pourquoi ne pas les transformer en aumônières? Ou en glisser dans une omelette, qui est un plat très pratique pour recycler des restes (jambons, poissons, légumes ). Au même titre que les tartes d ailleurs ou les cakes, sucrés ou salés. Pour les fruits un peu avancés, tournez-vous bien sûr vers l indémodable compote. Quitte à mélanger les saveurs. Les fruits cuits à l image des pommes ou des poires constituent aussi des valeurs sûres. Une dernière idée? Un savoureux smoothie. Haro sur les sucres, le lait, la viande mais vive les brocolis et le piment anticancer! Poisons ou alicaments, nous avons une relation passionnelle avec nos aliments. Victimes d une indigestion de recommandations et d interdits alimentaires, ce n est plus la peur de manquer qui nous guette mais celle de manger. Un phénomène qui inquiète. Car c est notre santé physique, mais aussi psychique, qui est menacée. Pouvons-nous retrouver un peu de sérénité sans nous égarer dans le «mangeons tout et n importe quoi»? Nos experts en sont persuadés. Le bifteck tue. La nouvelle nous est tombée sur la tête en novembre dernier. Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), agence de l Organisation Mondiale de la Santé, venait de classer les charcuteries comme «cancérogènes pour l homme» et la viande rouge comme «cancérogène probable». Le même mois, toute la presse, reprenant une étude américaine, s interrogeait sur le danger d une «addiction» au fromage. Le Parisien se demandait même si «déguster une tranche de brie était la même chose que prendre un rail de cocaïne?». En janvier, une recherche, japonaise cette fois, accusait cette bonne vieille pomme de terre de favoriser le diabète de type 2. L été dernier, c était le sucre qu il fallait bannir de tous nos repas. Sans oublier le sel, le gras, le lait, le gluten ou l amidon, remis en cause régulièrement. Manger, un danger? En tout cas, c est de plus en plus compliqué, tant nous sommes bombardés d informations souvent contradictoires. Un exemple emblématique : «les» discours sur les matières grasses. Il nous a d abord fallu troquer le bon beurre pour la margarine, car les graisses animales favorisent le cholestérol. Puis les chercheurs ont découvert que le procédé industriel de fabrication des margarines les chargeait de redoutables graisses «trans». À peine les margarines redevenues saines, les nutritionnistes nous rappellent que le beurre est quand même une source appréciable de vitamine A, indispensable à la peau et aux yeux. Et depuis quelques années, des études montrent qu il recèle aussi des acides gras conjugués, qui pourraient être anticancéreux, voire abaisser le taux de cholestérol. Conclusion : il faut manger du beurre! Toutes ces informations sont justes. Et toutes se contredisent. Les ravages de l infobésité Derrière cette cacophonie, notre passion pour l alimentation. «Si l on excepte l air que l on respire, l alimentation est le principal vecteur entre l écosystème et notre organisme, le dehors et le dedans, explique le sociologue Claude Fischler, spécialiste des comportements alimentaires et directeur de recherches au CNRS. D où la notion assez universellement répandue que l on est ce que l on mange mais qu il faut aussi se méfier de ses aliments.» Cette défiance a d abord été une question de survie. L omnivore, comme tout animal, a appris à distinguer les poisons en cueillant des baies dans la nature. Puis à conserver ses denrées et à se méfier des produits avariés. L histoire de l humanité est marquée par les grandes peurs alimentaires : celle d ingérer du blé qui rendait fou car il était contaminé par le parasite de l ergot de seigle, celle de s empoisonner avec une conserve où s est développé un botulisme, celle de boire une d eau gazeuse polluée par du benzène Aujourd hui, sauf accidents industriels, le risque d empoisonnement immédiat est écarté. «Nous mangeons une nourriture globalement saine, rappelle le Dr Gérard Apfeldorfer, psychiatre et président du GROS (Groupe de réflexion sur l obésité et le surpoids). Mais la peur s est déplacée. Elle porte sur les risques de cancers, de maladies cardiovasculaires Ces menaces, certes réelles, sont plus hypothétiques car elles se réalisent sur le long terme. L appréhension, autrefois très concrète, de l intoxication foudroyante est devenue abstraite et donc impossible à éteindre. Il n y a aucune réassurance possible face à un risque qui se réalisera - peut-être - dans trente ans», précise-t-il. En miroir, d autres aliments sont parés de vertus magiques. Les mêmes mécanismes de croyances sont à l œuvre pour nous faire espérer que tel produit nous sauvera du cancer ou de l allergie. Il suffit d une étude scientifique qui mette en évidence les propriétés objectives d un nutriment - par exemple les vertus anti-inflammatoires de la capsaïcine - et aussitôt la planète internet nous exhorte à manger du piment riche en capsaïcine à tous les repas. Internet, le mot est lâché. La cacophonie nutritionnelle a pris une ampleur inédite à l heure de l infobésité. Ce terme, qui désigne la surcharge informationnelle dans laquelle nous baignons depuis le développement du net puis des réseaux sociaux, mérite doublement son nom quand il concerne l information nutritionnelle. Cette dernière échappe désormais aux médecins et aux médias traditionnels. Elle se démultiplie et se déforme sans fin sur des blogs, des sites d informations alimentaires ou prétendus tels, qui s emparent de la moindre étude pour vendre autant de peurs que de rêves, aussitôt partagés à l infini par le tam-tam des réseaux sociaux. Le fantasme de la nourriture parfaite «Nous ne consommons plus des aliments ou des plats cuisinés mais des conglomérats de nutriments, note le Dr Gérard Apfedorfer. Nous ne mangeons Entre celui qui traque l amidon et celle qui fuit le lactose, réunir dix amis à la maison autour d un même repas, c est devenu mission impossible! Photo Shutterstock plus du beurre ou de la margarine, mais des lipides, ou plutôt des acides gras saturés, poly-insaturés, des omégas numérotés dans une véritable quête de nourriture parfaite.» Comme si manger pouvait se réduire à ingérer des substances dans une gélule. Un fantasme de science-fiction devenu presque réalité. Aux États-Unis, le Soylent, une poudre nutritive qui se dissout dans l eau, est supposée remplacer tous les repas de la journée pour dix dollars la ration quotidienne de 2000 kilocalories. Une démarche qui rappelle celle des «régimes détox» du commerce. Ou comment vendre des cures de jus de fruits et légumes enrichis plusieurs centaines d euros, en surfant sur la vague accusatrice de l alimentation «intox». Jusqu à l idée paradoxale que «manger tue», avec la mode du jeûne, lui aussi source de profits «juteux» quand il est marketé en livres, stages et séjours touristiques «Aucun aliment n est totalement bon ni totalement mauvais, insiste le Dr Apfeldorfer. Notre corps, doté d un foie et de deux reins, est parfaitement équipé pour absorber des nourritures imparfaites et les détoxifier lui-même. La preuve : l espérance de vie ne cesse d augmenter!» Cette diabolisation des aliments débouche sur des comportements d exclusion erratiques. Pour Annie, 50 ans, l ennemi, c est le lactose. Sur le conseil de son ostéopathe, elle se prive de produits laitiers pour soigner ses articulations. La consommation de lait n est pas «naturelle à l âge adulte» lui a-t-il dit. Pour compenser, Annie absorbe donc tous les jours des cachets de calcium (est-ce vraiment plus naturel qu un yaourt?) afin de prévenir l ostéoporose. Quant à la vogue du «sans gluten», elle laisse pantois. Alors que les personnes souffrant de maladie cœliaque avérée représentent à 3 % de la population, le marché mondial des produits «gluten free» croît de 8 % par an. Une bonne chose pour les personnes authentiquement intolérantes qui peuvent enfin diversifier leur alimentation, mais quid de tous ceux qui adoptent le sans gluten pour imiter des stars comme Lady Gaga ou Novak Djokovic? Ont-ils conscience que cette quête de santé/sainteté les conduit à troquer un aliment aussi naturel que le pain pour des produits archi-transformés, auxquels l industrie ajoute des additifs, des sucres, des graisses pour restaurer le goût et assouplir la texture? Dernière victime collatérale : la convivialité. S asseoir à plusieurs autour d une table est aussi devenu compliqué. «Je comprends qu un tel n apprécie pas la viande rouge ou que tel autre déteste les fruits de mer, note Isabelle, 35 ans, passionnée de cuisine. Mais si l on ajoute aujourd hui celui qui traque l amidon et celle qui fuit le lactose, réunir dix amis à la maison autour d un même repas, c est mission impossible!» Des pathologies centrées sur les interdits «Ne pas pouvoir manger en paix est profondément anxiogène, souligne le Dr Jean-Philippe Zermati, nutritionniste et cofondateur du GROS. Et cette anxiété alimentaire trouble le processus de rassasiement. La nourriture est un régulateur émotionnel. Nous mangeons aussi pour nous réconforter et c est quand nous sommes réconfortés que disparaît l envie de manger, parce que nous sommes rassasiés.» Mais il est vrai que les aliments qui rassasient sont souvent riches : en gras, en sucres, en calories, en saveurs et en souvenirs. Alors comment se faire du bien émotionnellement avec une alimentation que l on suspecte en permanence? Si la gourmandise dont nous avons envie fait l objet d une interdiction, nous la consommons avec culpabilité et elle ne nous réconforte plus. Résultat : l envie de reprendre un carré de chocolat revient, plus puissante encore, et c est la tablette qui y passe. «Plus nous mettons de contrôle, plus nous augmentons le risque de perte de contrôle, souligne le Dr Zermati. La relation avec l aliment est altérée.» «Et nos sensations se trouvent déconsidérées», complète le Dr Apfeldorfer. Chacun est normalement capable de percevoir s il digère bien tel ou tel aliment, s il est en forme après tel ou tel type de repas, et de réorienter ses choix selon ses envies. «Notre corps sait ce qui est bon pour lui. Peut-être que cette petite envie de salé ou de sucre correspond à un besoin de l organisme Sauf qu il devient impossible d entendre ce signal quand on croit devoir se soumettre à tous les messages venus de l extérieur.» Obésité, déséquilibres nutritionnels provoquant des carences ou des troubles du comportement alimentaire, anorexie, boulimie Un constat partagé par les deux spécialistes : «De la même façon que le XXe siècle a vu se développer des pathologies centrées sur les interdits sexuels, nous voyons, au XXIe siècle, se développer des pathologies centrées sur les interdits alimentaires», conclut le Dr Zermati. Un nouvel espace de liberté Faut-il alors rejeter toute information sur ce que l on mange? Le philosophe Charles Pépin rappelle que la solitude du mangeur devant son assiette est aussi celle de l individu adulte et responsable de ses choix. «Finalement, toutes ces contradictions entre experts créent un espace de liberté», dit-il. À nous d en profiter pour exercer notre libre-arbitre en aiguisant nos capacités à choisir, à ne pas passer de l esclavage de la grande distribution à la quête de maîtres à penser en transformant les experts de la nutrition en gourous. «Ce n est pas facile, admet le philosophe, mais c est la vraie vie.» Cela permet aussi de profiter du plaisir de nourrir son corps autant que son esprit en choisissant des aliments en accord avec ses convictions éthiques. «Je me régale quand je choisis chez mon boucher la viande d un animal élevé dans un champ plutôt qu en batterie, nourri avec de l herbe. Mes valeurs de citoyen responsable participent alors à mon plaisir de manger.» Refuser que nos aliments contiennent des polluants ou des pesticides est un acte responsable, vis-à-vis de soi comme de l environnement. Ne pas vouloir absorber plusieurs grammes de sel en consommant des biscuits a autant de sens. «Les lobbys de la malbouffe qui alimentent la cacophonie nutritionnelle ne doivent pas être les seuls vecteurs d information du consommateur à travers la publicité», rappelle Serge Hercberg, professeur de nutrition et président du PNNS (Programme National Nutrition santé) qui travaille à la création d un étiquetage nutritionnel (des pastilles de couleur du vert au rouge, qui permettront de repérer d un coup d œil les produits les plus équilibrés). «Je crois aux équilibres», commente de son côté le chef étoilé Thierry Marx, qui voit de plus en plus de commandes de clients qui demandent du «sans» (lactose, gluten, etc.). «Ces ruptures étaient peut-être inévitables face à une certaine surconsommation alimentaire, mais nous avons désormais besoin de revenir à des équilibres de bon sens qui valorisent le plaisir de manger». Et si elle était là, la prochaine révolution nutritionnelle? Ne plus réclamer du «sans» (et le payer plus cher!) mais du «plus» : plus de plaisir, plus d émotion, plus de joie à table. Que ce soit devant une belle assiette de cuisinier ou un simple morceau de fromage avec du pain, décidons de manger en paix! Christine BAUDRY

16 Lundi 0 Octobre 206 Météo TTE 20 Lundi 0 octobre 284e jour de l année Saint Ghislain Lever : 7H49 Coucher : 8H54-4 minutes Lever : 5H57 Coucher : 0H42 Croissante pleine 3e lune lune quartier noire 07- er quartier Dicton du jour : Brumes d'octobre, pluie de novembre, font ensemble un bon décembre 443 Le cumul de pluie (en mm) relevé sous l ouragan Matthew en Géorgie! Précipitations prévues Sec Faibles Modérées Fortes Avec risque orageux neige Longwy Luxembourg Thionville Metz Sarreguemines Nancy Sarrebourg Gérardmer Aujourd hui Demain 6h 5h 24h 9h 8h Rétrospective Comparatif des températures maximales à Metz er Verdun Bar-le-duc Sillon Mosellan Frontières Nord Moselle-Est Vosges Longwy 5 2 Metz 3 3 Toul Jours suivants Luxembourg Thionville Sarrebruck 3 3 Nancy 20 Sarrebourg 30 Epinal Colmar Gérardmer Sarreguemines Strasbourg Confiance: 8/0 Confiance: 7/0 Confiance: 6/0 Confiance: 6/ Aujourd hui Gris et frais Le ciel ne sera guère différent des jours précédents avec encore le matin beaucoup de grisailles et de nuages bas, parfois des brouillards. En journée, les nuages auront du mal à se déchirer et les trouées resteront rares d autant que quelques gouttes ne seront pas exclues Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Beau temps Brumes, brouillard En partie ensoleillé Ce soir Longwy Thionville Metz Nancy Sarreguemines Sarrebourg Epinal Gérardmer Couvert Variable, averses Orageux Neige Forte pluie Direction et rafales en km/h Poursuite d un temps mou et calme cette semaine, souvent sous des nuages bas tenaces mais quelques éclaircies seront possibles, surtout jeudi. Une dégradation pourrait intervenir vendredi mais celle-ci reste très incertaine, sous des températures en légère hausse France Brest 8 Lisbonne 20 Biarritz Rabat Dublin Nantes 8 9 Bordeaux Lille Paris 6 9 Toulouse Perpignan Londres Bruxelles Madrid Paris Alger 7 7 Oslo Tunis 6 5 Berlin Vienne Ajaccio Rome Palma Besançon 5 5 Lyon 0 20 Marseille 2 Ajaccio Stockholm Palerme iphone.meteonews.fr Varsovie Belgrade Bucarest Athènes 3 20 Nice 2 2 Bastia Europe et Bassin méditerranéen sous 5 5 à 0 0 à 5 5 à à à Kiev Istanbul Nicosie 30 à et +

17 FOOTBALL Les Bleus passent à l Oranje Remise d aplomb par son large succès acquis devant la Bulgarie vendredi (4-), l équipe de France poursuit, ce lundi à Amsterdam, ses éliminatoires à la Coupe du monde 208. Un succès face aux Pays-Bas lui permettrait de faire un grand pas vers la Russie. Mais une défaite ne serait pas, non plus, rédhibitoire > En page 23 Lundi 0 Octobre 206 Photo AFP Kevin Gameiro (à droite) sera de nouveau titulaire ce lundi aux Pays-Bas. FOOTBALL - COUPE DE FRANCE Sarreguemines brise le rêve portugais MARATHON DE METZ Le lièvre détale et s empare du record! CYCLISME Paris-Tours sacre un Colombien Photo AFP Les Sarregueminois (en bleu) ont difficilement battu l ASPSF Thionville. Photo Armand FLOHR Un but à la toute dernière seconde a permis au Sarreguemines FC de se qualifier pour le sixième tour de la Coupe de France aux dépens des Portugais de Thionville (0-). L équipe de PHR voit son aventure s arrêter là, comme le Ban Saint-Martin (Première division de District), vaincu par l EFT Sarrebourg (-4). À noter la belle performance de Creutzwald, club de PH, vainqueur de Magny, qui évolue deux divisions au-dessus (4-3). Vainqueur de l ES Metz (0-), Mondelange (PH) endosse le costume de petit poucet lorrain avec les Meusiens du Centre Ornain. AUTO > Pages 24 et 25 Rosberg proche d un premier titre mondial Le Colombien Fernando Gaviria (Etixx-Quick Step) a devancé le sprint tant attendu pour s offrir Paris-Tours. > Page38 ATHLÉTISME Bigot et A2M en bronze Photo RL Avec son leader Quentin Bigot, le club messin d A2M a décroché la 3 e place de la Coupe de France des lancers au marteau. > Page 33 HANDBALL La petite revanche des Bleues Ça roule pour Nico Rosberg! Photo AFP Nico Rosberg a réalisé un parcours sans faute ce week-end sur le circuit de Suzuka. Après avoir réalisé la pole position, l Allemand a dominé, avec la manière, le Grand Prix du Japon et signé la vingt-troisième victoire de sa carrière en Formule. Ce neuvième succès de la saison le rapproche un peu plus d un premier titre mondial puisqu il a creusé l écart au championnat avec Lewis Hamilton, son coéquipier chez Mercedes-AMG, monté sur la troisième marche du podium. Au passage, l écurie allemande s est offert un troisième titre constructeurs. > Page 40 Eliud Magut, le lièvre de service, devait s arrêter au 25 e kilomètre... La suite, on la connaît! Photo Stéphane STIFTER Le marathon de Metz a tenu toutes ses promesses, hier. Invité surprise, le Kenyan Eliud Magut a surpassé les favoris pour inscrire son nom au palmarès de cette 7 e édition. L épreuve messine a également vu son record battu par les trois premiers coureurs. Au-delà des 42 km, l événement a confirmé son succès populaire avec plus de 6500 participants toutes courses confondues. > Pages 9 à Photo AFP L équipe de France féminine a battu la Russie, championne olympique, en Golden League. > Page 40

18 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 22 FOOTBALL TORCY... FC METZ... u9 Le FC Metz décroche un point mérité À Torcy, les U9 du FC Metz sont allés chercher un point du match nul mérité vu la physionomie de la rencontre. Puissance quatre Stade du Frémoy. Mitemps : -. Buts pour Torcy : Mbiyé (40 e ) ; pour Metz : Sila (45 e ). Affronter Torcy dans son joli complexe n est jamais facile, les U7 s y sont parfois cassé les dents, les U9 ont bien failli repartir bredouilles de ce déplacement dans le nord Seine-et- Marne samedi soir. Une rencontre tout en intensité et en vitesse. Pendant un quart d heure, Torcy domine, avant que la partie ne s équilibre. Jusqu à l ouverture du score de Freddy Mbiyé, qui reprend du pied un bon centre. La réplique des Messins arrive juste avant la pause : Mehmet Arslan, très à l aise techniquement et auteur d une grosse performance, offre un caviar à Richard Steven Sila, buteur maison, pour sa quatrième réalisation de la saison. La deuxième période sera lorraine, sans la réussite au bout, Torcy, par deux fois, aurait pu arracher la décision mais le partage des points est tout à fait logique. MULHOUSE...0 FC METZ...4 Stade Waldeck à Riedisheim. Mi-temps : 0-. Arbitre : M. Junges. Buts pour Metz : csc (2 e ), Joly (70 e ), Gashi (8 e ), Mulenda (89 e ). Malgré une équipe diminuée par des blessures qui ont obligé Bertrand Antoine à procéder à des changements, les Messins sont revenus de Mulhouse avec une nouvelle victoire au compteur. Si la première période n a donné lieu qu à très peu d occasions, les Grenats ont ouvert le score sur un centre de Kouassi dévié dans son propre but par un Mulhousien (0-, 2 e ). Metz doublait la marque grâce à un centre de Mulenda pour Joly (0-2, 70 e ). Avec un jeu plus direct, les Mosellans triplaient la mise grâce à Gashi (0-3, 8 e ). Pour parachever le spectacle, sur un centre de Callejon, Mulenda réussissait une superbe reprise de volée au deuxième poteau (0-4, 89 e ). Les Messins poursuivent ainsi leur belle série de succès. Amnéville surclassé AMNÉVILLE...0 SOCHAUX...3 Mi-temps : 0-. Buts pour Sochaux : D Ambrosio (22e), Lesueur (55 e ), N Diaye (73 e ). «On ne boxe pas dans la même catégorie! C est le leader invaincu alors qu on est promu à ce niveau», constatait l entraîneur amnévillois Pierre Beyer à l issue du revers des siens contre Sochaux (0-3). «On a su montrer de bonnes choses et opposer u7 une bonne résistance. Le contenu était cohérent», ajoutait-il. Les Francs-Comtois ont été redoutables d efficacité en exploitant notamment chaque erreur amnévilloise, à l image de l ouverture du score par D Ambrosio après une perte de balle à 30 mètres. En seconde période, deux nouveaux buts sochaliens arrivaient sur une superbe frappe de Lesueur (55 e ), puis sur une percée de N Diaye (73 e ). division féminine Metz n a pas à rougir Les Messines n ont pas été ridicules face à l un des clubs phare de la D mais les défaites s enchaînent avec un compteur vierge de points et de buts marqués. É tait-ce le bon jour pour affronter le PSG? Une chose est sûre : entre sa défaite en Ligue des Champions en Norvège (3- à Lillestrom) et la menace d une pénalité en championnat liée à une erreur administrative, le club de la capitale traverse une période délicate. En outre, à quelques jours de son match retour de Coupe d Europe, le PSG avait aligné une équipe «mixte» dans son désert de Charléty (poignée de témoins dans un stade de places). De quoi inciter Metz à tenter un éventuel coup en ce dimanche d autant que le pressing parisien des premières minutes ne possédait pas de caractère terrifiant. En réalité, les Lorraines subissaient, concédaient certes de multiples corners mais, à l exception d une tête trop enlevée de Sarr (20 e ), ne se trouvaient guère déstabilisées sur leurs bases. Un coup franc lointain signé Gomes frôlait même la cage du PSG (26 e ). Toutefois, au milieu d une sorte de faux rythme, un exploit personnel de Boquete à vingt mètres du but mosellan forçait la décision. L Espagnole du PSG effectuait ainsi une course latérale avant de s arrêter, de changer de direction puis d asséner une jolie frappe au ras du montant gauche de Laar (28 e ). Metz réagissait aussitôt par son attaquante de pointe Khelifi qui signait un tir cadré plein axe stoppé par Geurbs (32 e ), symbole d une volonté intacte. -0 à mi-parcours pour le PSG : tout restait de fait possible en théorie. Paris change A la reprise des débats, mécontent de ses troupes, l exigeant entraîneur local Lair changeait à la fois deux joueuses et un dispositif. Plus agressives, disposées plus haut sur le terrain, les Parisiennes empêchaient maintenant les relances lorraines. Le ballon revenait donc sans cesse près du but messin. Après une tête sur le montant gauche de Sarr (5 e ), Katoto de près aggravait la note (53 e ) et mettait déjà un terme au petit suspense du jour. La suite et la fin du match devenaient dès lors anecdotiques ou presque avec un doublé de la tête pour la grande Katoto (6 e ), un centre de Mansuy pour Khelifi proche d inscrire le premier but messin de la saison (67 e ) et une conclusion à dix pour Metz (blessure de Wenger après trois changements, 80 e ). PARIS SG - FC METZ : 3-0 (-0) Paris (stade Charléty). Arbitre : Mme Dallongeville, 50 spectateurs. Buts : Boquete (28 e ), Katoto (53 e, 6 e ). PARIS SAINT-GERMAIN. Geurbs Cissoko (Baltimore, 46 e ), Delannoy, Erika, Geyoro Diallo (Palacin, 46 e ), Cruz (cap.) (Boussaha, 65 e ), Boquete, Perisset Sarr, Katoto. Entraîneur : P. Lair. METZ. Laar Dechilly, Gomes, Mansuy, Godart Janela, Morel (cap.), Gathrat, Gavory (Rotharam, 59 e ), Altunkulak (Wenger, 46 e ) Khelifi (Wojdyla, 76 e ). Entraîneur : D. Fanzel. David Fanzel : «L équipe progresse» David Fanzel (entraîneur de Metz) : «L équipe progresse et il ne faut pas oublier que nous venons de jouer les meilleures formations du championnat. Nous devons principalement améliorer le secteur offensif qui a du mal, c est vrai.» d2 féminine L ESAP reste invaincue Invaincue depuis juin 205, l ESAP Metz a dû se satisfaire, samedi, d un résultat nul (-) face à Nîmes, qui descend de D. On était dans le temps additionnel (90 e +2). Terfi, qui venait de remplacer Samri, partait en contre, à la limite du hors-jeu. À ce moment de la partie, un deuxième but est synonyme de victoire. L attaquante était face à la gardienne. Mais Aparisi se sacrifiait pour la retenir à l entrée de la surface. La Nîmoise n héritait que d un avertissement et le coup franc ne donnait rien. L ESAP et Nîmes se séparaient donc sur un nul (-), finalement assez logique. Les deux équipes ne s accordaient aucun round d observation et les gardiennes étaient sollicitées d entrée. Burtin l était un peu plus que sa vis-à-vis, face, il est vrai, à une ancienne attaque de D. La gardienne faisait le métier et pouvait aussi compter sur la chance. Mise réactions Khadidja Bettahar, entraîneure de l ESAP : «Pour un promu face à une équipe qui descend de D, on n a pas été ridicule. On a répondu physiquement. Je pense que, dans le jeu, on a eu plus d occasions qu eux. Le nul est mérité même si je pense qu on peut aller chercher la victoire. Je suis assez satisfaite de la réponse que les filles ont pu donner sur le combat physique face à une équipe qui a l habitude de jouer en D. Le début de saison est satisfaisant.» Gilles Agniel, entraîneur de Nîmes : «Avec le recul, on aurait pu faire mieux. Maintenant, on ne va pas faire la fine bouche. On sort d une année un peu traumatisante sur les plans mental et comptable. Si ce résultat peut nous permettre de relancer une série, on va dire que c est un bon point de pris.» L e désamour continue entre Michel et l Olympique de Marseille. L entraîneur espagnol a en effet décidé de porter plainte aux prud hommes contre son ancien employeur et en a expliqué les raisons dans les colonnes d El Confidencial : «Je suis en colère car le président (Vincent Labrune) m a licencié pour mauvais comportement. La propriétaire du club et les employés du club, avec qui je me suis merveilleusement bien entendu, peuvent en témoigner, j ai toujours été correct sur le terrain et en dehors. En outre, comme le président m a congédié sans me payer la totalité de mon contrat, j ai dû déposer plainte.» Michel n est resté que neuf mois sur le banc du club de la Cité phocéenne. Suffisant pour qu il qualifie son passage comme «la pire expérience depuis le début de ma carrière Janela et les Messines ont tenu tête au Paris Saint-Germain. Photo Anthony PICORÉ Chloé Barlogis. Photo RL sous pression par Dumeur, elle dégageait sur l attaquante mais la frappe en retour frôlait le poteau (4 e ). Le jeu était plaisant à voir, le ballon circulait bien. Les possibilités se raréfiaient toutefois et le match se durcissait un peu. Les contacts devenaient rudes et la portière gardoise Cubères devait céder sa place à Saez à la pause après une charge de Samri (45 e +). Louis-Joseph égalise Les Nîmoises étaient plus entreprenantes à la reprise et récompensées de leurs efforts : un corner de Rubio, mal dégagé, lui revenait dans les pieds. Le centre de la capitaine tapait la transversale et Sica mettait la balle au fond d un extérieur du droit (52 e ). La défense messine était franchement sous pression. Mais les Mosellanes ne s en laissaient pas compter et repartaient à l attaque. La frappe enroulée de Louis-Joseph allait alors se ficher en pleine lucarne pour l égalisation (68 e ). La reprise de Samri sur un centre de Barlogis était ensuite captée par la gardienne (83 e ) avant d ultimes minutes délicates pour l ESAP jusqu à la tentative avortée de Terfi (90 e +2). METZ ESAP - NÎMES : - (0-0) M. T. Stade du Haut de Blémont. Terrain bosselé. Arbitre : Mme De Marchi. Une centaine de spectateurs. Buts pour l ESAP : Louis- Joseph (68 e ) ; pour Nîmes : Sica (52 e ). Avertissements à l ESAP : Kaps (4 e ), Samri (45 e +) ; à Nîmes : Dumeur (78 e ), Aparisi (90 e +2). ESAP METZ : Burtin Barlogis, Saccenti, Kaps, Dijon Benourhazi, Malet Clerc (cap.), Benabdelhak (Siedlewski, 66 e ), Louis-Joseph Samri (Terfi, 88 e ). Entraîneur : Khadidja Bettahar. NÎMES : Cubères (Saez, 46 e ) Aparesi, Gauthier, Gayton, Mahistre Pauleau, Rubio (cap.) Sica, Tomochika (Ben Chaabane, 69 e ), Parasme (Achour, 84 e ) Dumeur (Gauvin, 76 e ). Entraîneur : Gilles Agniel. Michel est amer L entraîneur espagnol a porté plainte contre l Olympique de Marseille, où il a exercé neuf mois avant d être licencié pour faute grave. Michel. Photo AFP d entraîneur». Fin septembre, Michel avait expliqué qu une tentative de conciliation devant la Ligue de football (LFP) avait échoué et qu il avait assisté par la suite à une première audience devant un juge. «Entre les dix points dont (le club) m accusait, il y ligue avait le fait d avoir donné un jour de vacances supplémentaire aux joueurs, ou encore le fait de ne pas porter la tenue de l équipe lors des conférences de presse», avait-il raconté au micro de la radio espagnole Onda Cero. Une saison catastrophique Michel, 53 ans, avait été nommé en août 205 pour succéder à Marcelo Bielsa après la démission surprise de l Argentin. Mais au fil d une saison catastrophique, avec notamment une longue série sans victoire à domicile, l Espagnol a fini par être limogé en avril dernier, cédant sa place à son adjoint Franck Passi. Vincent Labrune a lui aussi quitté ses fonctions quelques semaines plus tard, en juillet. Depuis, l OM s est trouvé un repreneur en la personne de l Américain Frank McCourt. l insolite Nantes porte plainte CAMBRIOLAGE. Drôle d événement à Nantes : le stade de la Beaujoire aurait été le théâtre d un cambriolage. «Un ou plusieurs individus se sont introduits par effraction dans l enceinte du stade durant le week-end et ont dégradé et volé du matériel appartenant au FC Nantes», a communiqué le club de Ligue. foot actu Caceres ITALIE. Laissé libre par la Juventus Turin, revenant d une grave blessure au tendon d Achille du pied gauche contractée en février, Martin Caceres pourrait rebondir à l Inter. Selon la Gazzetta dello Sport mais aussi le Corriere dello Sport, le défenseur central international uruguayen va être testé pendant une semaine à la Pinetina. Pickford COUPE DU MONDE. Le gardien des U2 anglais Jordan Pickford, qui évolue à Sunderland, a été appelé en A pour pallier l absence du 3 e gardien Tom Heaton (Burnley), blessé. L Angleterre se déplace mardi (20h45) en Slovénie en qualifications pour le Mondial 208. résultats et classements DIVISION FEMININE Montpellier-St-Etienne Paris SG-METZ Rodez-Juvisy Lyon-Bordeaux Soyaux-Marseille...2- Asptt Albi-Guingamp Diff Lyon Montpellier Paris SG Juvisy Guingamp Rodez St-Etienne Soyaux Bordeaux Marseille Asptt Albi METZ DIVISION 2 FEMININE METZ ESAP-Nîmes...- Toulouse-Clermont...8- Arpajon-Vendenheim...0- Toulon-Le Puy Dijon Fco-Grenoble...- Val D Orge-Yzeure Diff Dijon Fco Toulouse Val D Orge Grenoble Vendenheim METZ ESAP Nîmes Yzeure Toulon Le Puy Clermont Arpajon U 9 Torcy -METZ...- Evian TG-Auxerre Dijon Fco-ASPTT Dijon...-2 Epinal-Troyes Sannois-St-Gratien-Nancy Racing Besançon-RC Strasbourg Sochaux-Reims...3- Diff Troyes Auxerre Nancy Sochaux Torcy Sannois-St-Gratien METZ Dijon Fco ASPTT Dijon Reims RC Strasbourg Evian TG Epinal Racing Besançon U 7 AMNÉVILLE-Sochaux Mulhouse-METZ RC Strasbourg-Rethel Troyes-Epinal...0- Brétigny-Auxerre...-2 Reims-Nancy Aubervilliers-Torcy Diff Sochaux METZ Nancy Auxerre Troyes Epinal AMNÉVILLE Brétigny Torcy Aubervilliers Reims RC Strasbourg Rethel Mulhouse U5 INTERREGIONAL Epinal-METZ...0- AMNÉVILLE-SAINT-AVOLD E.N...-0 MAGNY-Haguenau...-0 Illzach-Schiltigheim Nancy-Mulhouse Colmar-Strasbourg...remis Diff Schiltigheim METZ Mulhouse Strasbourg AMNÉVILLE Colmar SAINT-AVOLD E.N MAGNY Nancy Epinal Haguenau Illzach

19 . K N V B. K N V B.. Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 23 le point FOOTBALL Hugo Lloris : «Ce sera une belle bataille» Le capitaine des Bleus espère que son équipe va s affirmer ce lundi à Amsterdam face à l autre favori du groupe. Hugo, à quel match faut-il s attendre pour les Bleus face aux Pays-Bas? «Ce qui est sûr, c est que ce sera un tout autre match que contre la Bulgarie. Les Pays-Bas restent une grande nation du football européen. C est une équipe assez revancharde du fait qu elle n a pas participé à l Euro-206. Elle est en reconstruction, mais elle possède beaucoup de jeunes talents, qui pratiquent un très beau football, très offensif. On sait à quel type de match s attendre. Cela demandera beaucoup d efforts, il y aura certainement une grosse débauche d énergie sur le terrain. Ce sera une belle bataille.» Quelles sont les plus grosses qualités de cette équipe selon vous? «Ils ont des joueurs qui peuvent faire la différence à tout moment, notamment au milieu de terrain. Ils ont par exemple un garçon qui me paraît très important pour cette équipe, c est Kévin Strootman (AS Rome), qui a été longtemps blessé. Devant, ils ont des garçons très rapides. Dans l ensemble, c est une équipe qui aime avoir la possession de balle. Il ne faudra surtout pas les laisser dans le confort.» «Complètement différent de mars» Après le match contre la Bulgarie, beaucoup de joueurs de l équipe de France ont parlé de venir aux Pays- Bas pour gagner. Vous êtes toujours dans cet état d esprit-là? «On aborde tous les matches avec la volonté de gagner. Après, on s adapte en fonction du scénario et de la physionomie de la rencontre. Là, c est un grand match à jouer et ce n est que du plaisir quand on est joueur d évoluer face à des grandes nations comme les HIER GROUPE D Pays de Galles-Géorgie...- Moldavie-Eire...-3 Serbie-Autriche Diff Serbie Eire Pays de Galles Autriche Géorgie Moldavie GROUPE G Israël-Liechtenstein...2- Albanie-Espagne Macédoine-Italie Diff Espagne Italie Albanie Israël Macédoine Liechtenstein GROUPE I Finlande-Croatie...0- Ukraine-Kosovo Islande-Turquie Diff Croatie Islande Ukraine Turquie Finlande Kosovo AUJOURD'HUI Pays-Bas-FRANCE...20h45 Biélorussie-Luxembourg...20h45 Suède-Bulgarie...20h45 Diff Pays-Bas Suède FRANCE Bulgarie Biélorussie Luxembourg Iles Féroé-Portugal...20h45 Andorre-Suisse...20h45 Lettonie-Hongrie...20h45 Hugo Lloris. Photo AFP Pays-Bas, qui plus est dans un beau stade qui sera certainement plein. Mais c est sûr qu il faut qu on s affirme. Notre statut de vice-champion d Europe ne nous donne aucune garantie quant à notre présence au Mondial-208. Il faut aller chercher cette qualification et cela passe par de grandes performances lors de rencontres décisives comme celle de ce lundi.» Que faut-il retenir de votre dernière venue ici en mars, quand vous aviez gagné 3-2 en amical au lendemain de la mort de Johan Cruyff? «C est complètement différent. Il s agit cette fois d un match de compétition, de qualification. Après, c est sûr que ça nous avait permis de découvrir un peu cette nouvelle équipe néerlandaise. Mais la rencontre sera toute autre, c est une certitude.» A Amsterdam Fabien ROUSCHOP. L Italie sur le fil l Islande est lancée L Italie l a emporté in extremis en Macédoine (3-2) et l Espagne tranquillement en Albanie. Groupe D : Le Pays de Galles a fait la mauvaise opération du groupe, puisqu il a concédé le nul à domicile face à la modeste Géorgie (-), malgré l ouverture du score par Bale de la tête dès la 0 e minute. Le demi-finaliste surprise de l Euro-206 a ainsi perdu deux points qui pourraient lui coûter cher en fin de parcours. Groupe G : L Italie a décroché en Macédoine une victoire in extremis (3-2), grâce à un doublé d Immobile (75 e, 90 e +2). Les Azzurri, qui avaient ouvert le score par Belotti (24 e ), avaient pourtant été renversés en deux minutes (57 e, 59 e ). L équipe de Giampiero Ventura, qui a titularisé Verratti, a frôlé l accident mais s est finalement remise, fût-ce dans la douleur, de la série d incidents qui avait émaillé son nul (-) jeudi face à l Espagne (blessure grave de Montolivo, boulette de Buffon, exclusion du groupe de Pellè pour avoir ignoré son sélectionneur en quittant le terrain). L Italie compte le même nombre de points que l Espagne, qui est allée battre l Albanie (2-0). Groupe I : Grâce à un but de son capitaine Mandzukic (son quatrième en trois matches), la Croatie a assuré l essentiel en Finlande (-0) et ainsi conservé les commandes du groupe. La Croatie devance à la différence de buts l Islande, qui surfe toujours sur son Euro de rêve avec une nouvelle victoire, aux dépens de la Turquie (2-0). Diff Suisse Iles Féroé Portugal Lettonie Hongrie Andorre GROUPE H Estonie-Grèce...20h45 Gibraltar-Belgique...20h45 Bosnie-Chypre...20h45 Diff Belgique Grèce Bosnie Estonie Chypre Gibraltar DEMAIN GROUPE C Rép. Tchèque-Azerbaïdjan...20h45 Allemagne-Irlande du Nord...20h45 Norvège-Saint-Marin...20h45 Diff Allemagne Azerbaïdjan Irlande du Nord Rép. Tchèque Norvège Saint-Marin GROUPE E Kazakhstan-Roumanie...8h Pologne-Arménie...20h45 Danemark-Monténégro...20h45 Diff Monténégro Roumanie Pologne Danemark Kazakhstan Arménie GROUPE F Lituanie-Malte...20h45 Slovénie-Angleterre...20h45 Slovaquie-Ecosse...20h45 Diff Angleterre Ecosse Slovénie Lituanie Slovaquie Malte mondial-208 (éliminatoires) Place aux choses sérieuses pour les Bleus Si, comme l a rappelé Didier Deschamps, le déplacement aux Pays-Bas ce lundi n est «pas décisif», il devrait néanmoins déterminer une partie de l avenir de l équipe de France sur le chemin du Mondial-208. C était le 25 mars dernier. Ce soir-là, sur la pelouse de l Amsterdam ArenA, les Bleus entament victorieusement (3-2) la dernière ligne droite de leur préparation à l Euro-206. Une affiche de prestige contre une équipe des Pays-Bas privée, elle, de la fête européenne. Près de sept mois plus tard, les deux formations se retrouvent avec, cette fois, le même objectif : valider leur ticket pour le Mondial-208. Une campagne de Russie que Français et Néerlandais ont débuté de manière identique : un nul pour commencer puis une démonstration offensive, vendredi, face aux Bulgares pour les Bleus (4-) et aux Biélorusses pour les Oranje (4-). Du coup, le rendez-vous de ce lundi présente (déjà) toutes les caractéristiques d un véritable tournant. «C est un match important mais pas décisif, tranche Didier Deschamps. Derrière, il en restera sept autres, mais c est évidemment important puisque la France et les Pays-Bas sont, sur le papier, les deux principaux candidats à la qualification directe.» «Jouer à notre niveau» Rassurés par le récital offensif réalisé face à une faible équipe bulgare après le décevant 0-0 concédé en ouverture en Biélorussie, les Français vont affronter un adversaire d un tout autre calibre. «C est vrai qu elle est rajeunie, mais elle reste dans la grande tradition des équipes néerlandaises : portée vers un jeu offensif, relève le sélectionneur tricolore. Elle aime avoir le ballon et elle possède des joueurs capables de créer le danger à tout moment.» Certes, Hugo Lloris a justement rappelé que «le statut de Un copier-coller avec Sidibé? vice-champion d Europe ne garantit en rien» la présence des Bleus en Russie dans deux ans. Mais cette équipe de France a un standing à défendre et, surtout, elle a tout intérêt à prendre ses distances avec son principal rival avant de recevoir la Suède le novembre. Pour y parvenir, Deschamps espère voir ses troupes «répéter le contenu de vendredi, trois jours plus tard, contre On prend presque les mêmes et on recommence? Malgré le contexte qui change, un match à l extérieur, d autant plus face au rival numéro un du groupe, Didier Deschamps, qui n a pas fait de mise en place hier soir à l ArenA d Amsterdam, ne semble pas vouloir modifier son onze de départ trois jours après la victoire face à la Bulgarie (4-). Exception faite de Djibril Sidibé, qui avait pris le match en cours après la blessure de Bacary Sagna (27 e ), le onze de départ ne devrait donc pas varier. Le sélectionneur de l équipe de France a juste lâché que le système était transposable d un match à l autre. Le duo d attaquants Griezmann Gameiro sera donc à nouveau mobilisé, et le seul doute qui pouvait concerner Pogba, qui a joué les 6 derniers matches des Bleus, ou Matuidi, sera levé ce soir. Mais a priori, Kanté devrait débuter sur le banc. Les Bleus, qui sont redevenus solides défensivement, passeront tout de même une épreuve face aux Pays-Bas ce lundi. Elle est allée chercher la ferveur du stade De Kuip à Rotterdam vendredi dernier. Pour son premier match de qualification à la Coupe du monde-208 à domicile, l équipe néerlandaise a comme soldé les souvenirs des défaites amères sur la route de l Euro La victoire acquise face à la Biélorussie (4-) est tombée à pic pour oublier l échec. Pour leur retour à l ArenA d Amsterdam ce soir, là où ils avaient aussi chuté lors de l ultime confrontation amicale avec les Bleus en mars dernier (2-3), les Pays-Bas devront confirmer ce nouvel élan. D autant plus dans un match de prestige. Dans le souvenir des Français, la sélection néerlandaise n avait plus grand-chose à voir avec ses devancières au printemps dernier. L atmosphère du match au lendemain de la mort de Johan Cruyff avait sans doute joué aussi. A la 4 e minute, quand commença la minute d applaudissement en hommage au roi Johan, les Bleus étaient encore en train de fêter leur deuxième but et leurs adversaires baissaient bien Layvin Kurzawa et les Bleus disputent ce lundi à Amsterdam un match capital dans la course à la qualification pour le Mondial-208. Photo AFP J.-F.G. une équipe au profil différent. Le haut niveau c est la continuité.» En sera-t-il de même pour le onze de départ? On reprend les mêmes et on recommence? «C est une solution, tranche, dans un sourire taquin, le technicien français. L objectif, je le répète, c est d avoir la volonté de jouer à notre niveau.» Autrement dit, les Bleus doivent s appuyer sur une force de frappe offensive ayant fait ses preuves durant l Euro et aiguisée par le tonitruant retour aux affaires de Gameiro dont le numéro de duettistes avec Griezmann est une nouvelle arme dans l arsenal tricolore. Mais Hugo Lloris et ses partenaires devront aussi s équiper d un gilet pare-balles performant. Juste après le succès face aux Bulgares, le capitaine avait d ailleurs insisté sur la nécessité de «resserrer les lignes», de se montrer «plus concentré» et plus «agressif» dès l entame aux Pays-Bas. Une nécessité, effectivement, face à une équipe néerlandaise qui rêve ouvertement de reconquête. De notre envoyé spécial à Amsterdam Jean-Sébastien GALLOIS. Pays-Bas : le changement c est maintenant? Le sélectionneur néerlandais est l homme de la transition entre une génération dorée en perte de vitesse, et celle, plus jeune, qui aspire à refaire des Oranje une équipe de premier plan en vue de la Coupe du monde 208. bas la tête. Danny Blind, le sélectionneur, ex-assistant de Guus Hiddink, démissionnaire de son poste en Auteur de deux buts vendredi contre la Biélorussie, Quincy Promes incarne la nouvelle génération oranje. Photo AFP juin 205, et à qui est revenue la lourde tâche de relever l équipe nationale, a pris sa mission à bras-le-corps. Est-il trop tôt pour en vérifier les effets? «On est peut-être plus en confiance en et contrairement à il y a six mois, il faut entrer vite dans le match cette fois-ci. On est dans une bonne phase en ce moment, alors oui on peut gagner car les Français aussi laissent des espaces dont on peut tirer profit», explique le sélectionneur. «On débute un nouveau cycle» Au terme de l ultime séance d entraînement au stade de l AZ Alkmaar, le forfait de Sneijder, qui restera néanmoins avec son équipe, a été confirmé. Sans van Persie qui n est plus rappelé, et sans Sneijder et Robben au moins provisoirement, c est déjà comme si les Pays-Bas se préparaient à tourner une page avec des jeunes talents prometteurs comme Promes, Klaassen ou Janssen. «C est la vie, on débute un nouveau cycle, on a pris confiance avec nos bons débuts en Suède (-), puis face à la Biélorussie. Mais pour être pleinement satisfait, il faut continuer d avancer face à la France», conclut Blind. A Amsterdam Jean-François GOMEZ. l info Aurier refait parler de lui POLÉMIQUE. Le geste du défenseur de la Côte d Ivoire Serge Aurier, mimant un égorgement pour célébrer un but contre le Mali (3-) samedi en qualifications au Mondial-208, était très commenté dimanche sur les réseaux sociaux. Une nouvelle affaire pour le joueur du Paris Saint- Germain, condamné en septembre à deux mois de prison ferme après une altercation avec des policiers. En février, il avait insulté et moqué son entraîneur Laurent Blanc, et certains de ses coéquipiers, sur l application Periscope. bleu express Come-back Cinq après sa dernière titularisation en équipe de France (le novembre 20 contre les États-Unis), Kévin Gameiro a parfaitement réussi son comeback chez les Bleus contre la Bulgarie. Du côté néerlandais, c est le gardien Maarten Stekelenburg, titulaire vendredi soir lors de la large victoire face à la Biélorussie (4-), qui fêtait son retour en sélection après quatre ans d absence. Tout comme Gameiro, l ancien Monégasque (34 ans), aujourd hui à Everton, va à nouveau débuter, ce lundi, pour ce match important entre les Pays-Bas et la France. Guichets fermés La situation chaotique dans laquelle les Pays-Bas ont sombré après leur non-qualification pour l Euro-206 n a visiblement pas refroidi les ardeurs des supporters. En effet, les hommes de Danny Blind devraient évoluer dans une Amsterdam ArenA comble. Ce dimanche, billets avaient déjà trouvé preneur sur les disponibles. Coude à coude En 24 confrontations, les Pays-Bas et l équipe de France ont chacun obtenu 0 victoires pour 4 nuls. Une seule fois les deux pays se sont affrontés en qualifications de Coupe du monde, en mars et novembre 98, avec une victoire des Bleus à Paris (2-0) et une des Oranje à Rotterdam (-0). Janssen Arrivé cet été à Tottenham, le jeune attaquant Vincent Janssen, qui a joué tous les matches des Pays-Bas depuis sa première en mars dernier contre les Bleus, côtoie désormais Hugo Lloris mais aussi Moussa Sissoko au quotidien. Les journalistes néerlandais lui ont demandé si en cas de penalty ce soir, il prendrait la responsabilité de tirer : «Oui bien sûr, pour moi ça ne change rien, un penalty est un penalty. Je connais le gardien, ça compte, mais là on ne sera pas à l entraînement», a-t-il répondu. Vincent Janssen. Photo AFP Diomède L équipe de France des moins de 8 ans, entraînée par Bernard Diomède, a remporté le Tournoi de Limoges en battant l Uruguay 2-0 dimanche. Les Bleus du champion du monde 998 avaient démarré par un nul face à la Russie (2-2) puis dominé la Roumanie (3-0). Depuis la création en 2007 de ce tournoi pour équipes juvéniles, les Français ont gagné sept des dix éditions.

20 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 24 FOOTBALL Les favoris globalement au rendez-vous Les clubs de National, qui faisaient leur entrée en Coupe de France lors du 5 e tour, ont vu 7 de leurs 8 représentants assurer leur qualification. Seul Dunkerque s est arrêté là en chutant face à Hazebrouck (DH). Du côté de la Lorraine, Épinal a répondu présent à Golbey (DHR, 0-5), comme la plupart des favoris dans les matches de ce week-end. Dans la douleur, Sarreguemines (CFA 2) a écarté l ASPSF Thionville (PHR) grâce à un but tardif (0-), Pagny (CFA 2) a assuré face à Gandrange (PHR) en l emportant 3-0 et l EFT Sarrebourg (PH) a mis fin au joli parcours du Ban Saint-Martin (D, -4). Les exploits se sont faits rares mais il faut tout de même noter la belle victoire du Sarrebourg FC (DHR) sur le terrain de Neuves- Maisons (DH, -2) comme celle de Mondelange (PHR) chez l ES Metz (PH, 0-). Creutzwald (PH), de son côté, a joliment écarté Magny, pensionnaire de DH (4-3). Dans les rencontres entre formations de divisions égales, les duels ont été très serrés, comme entre l APM Metz et Trémery (DH), vainqueur aux tirs au but après un nul 0-0. Behren l a emporté sur Nousseviller (PH, 2-) et Fameck a disposé de Vandœuvre (DHR) après les tirs au but (-). Suivez en direct le tirage au sort du 6 e tour, mardi (9 h) sur notre site : Les résultats du 5 e tour SAMEDI CSO Blénod (DHR) - Raon (CFA)...-7 APM Metz (DH)-Trémery (DH) a.p. (8-7 aux tab) HIER Fameck (DHR) - Vandœuvre (DHR)...- (3- aux tab) Behren (PH) - Nousseviller (PH)...2- Creutzwald (PH) - Magny (DH) Homécourt (PH) - Volmerange-lès-Boulay (PHR)...7- Villers (DHR) - Champigneulles (DH) ASPSF Thionville (PHR) - Sarreguemines (CFA2)...0- Neuves-Maisons (DH) - Sarrebourg (DHR)...-2 Vagney (DHR) - Jarville (DH) Golbey (DHR) - Epinal (National) Blainville (PH) - Centre Ornain (PHR) ES Metz (PH) - Mondelange (PHR)...0- Ban-Saint-Martin (D) - EFT Sarrebourg (PH)...-4 Saint-Dié (PH) - Lunéville (CFA2) Gandrange (PHR) - Pagny (CFA2) Behren relève la tête et passe Après une défaite en championnat, Behren a repris du poil de la bête en battant Nousseviller 2-, et en se qualifiant pour le 6 e tour. BEHREN - NOUSSEVILLER : 2- (0-0) Stade Saint-Blaise. Pelouse synthétique. 50 spectateurs. Arbitre : M. Dehré. Buts pour Behren : Saber (72 e ), J. Mabrak (73 e ) ; pour Nousseviller : Dreydemy (87 e ). Avertissements à Behren : Saber (38 e ), Benthami (42 e ), Ait Kassi (89 e ) ; à Nousseviller : Flaus (54 e ). BEHREN : S. Etarabti A. Etarabti (Chaibi, 77 e ), Ait Kassi, Benthami, A. Etarabti, Saber, Ait Hrrou, Oubrich, Noukri (Ziadi, 84 e ), J. Mabrak (S. Mabrak, 90 e ). Entraîneur : Christophe Flaus. NOUSSEVILLER : Bernd, Jaeck, R. Scordo, Adrian, Wagner, Flaus (Starck, 80 e ), M. Scordo (Verderame, 65 e ), Klein, Muller, Groh (Dreydemy, 80 e ), Czekalski. Entraîneur : Philippe Klein. L ES Metz se fait surprendre Les Messins se sont inclinés face à Mondelange (0-), pourtant pensionnaires de la division inférieure. Une désillusion. Pour ce nouveau tour de Coupe de France, l Es Metz s est laissé surprendre par une valeureuse équipe mondelangeoise. Malgré la division d écart en sa défaveur, elle sera présente au prochain rendezvous. Alors que l ES Metz s était montré offensif dès l entame du match avec plusieurs bonnes occasions de Boumaaza (4 e ) ou encore Muller (8 e ), Mondelange était dangereux sur corner, avec une tête de Dast au dessus (9 e ). Il ne s agissait là que d un avertissement puisque dans la minute suivante, sur un nouveau corner tiré par Boubrima, le même Dast coupait la trajectoire et trompait Beaucourt (0-, 20 e ). Les joueurs de l ES Défait la semaine passée en championnat, Behren a relevé la tête face à Nousseviller, qui lui a pourtant donné du fil à retordre. Les deux équipes se sont livrées un vrai match de coupe, musclé mais dans un très bon état d esprit. Adrian pour les visiteurs voit son coup franc dévié par le mur (5 e ). Behren réplique immédiatement avec le centre de Mabrak, intercepté par Bernd, le portier naborien (6 e ). Puis Bernd capte plus tranquillement la frappe de Saber (9 e ), et sera bien heureux de voir celle d Abdellak Etarabti passée de peu à côté (2 e ). De l autre côté, le portier local Etarabti est sur la trajectoire du tir de Muller (30 e ). Euphoriques La seconde période sera moins intense mais tout aussi intéressante, notamment lorsque Saber reprend de la tête le somptueux coup franc frappé par Tsiontisi (-0, 72 e ). Dans l euphorie, Behren double la mise sur l engagement par Mabrak, concluant une belle attaque (2-0, 73 e ). Nousseviller réduira la marque sur une belle ouverture de Klein vers Dreydemy, qui lobe Etarabti (2-, 87 e ). Behren inscrit une nouvelle page de son histoire avec cette qualification pour le 6 e tour. Metz étaient contraints de courir après le score, mais malgré une bonne possession de balle et des actions intéressantes, ils manquaient de réussite. Vennere décisif Metz poussait durant toute la deuxième période, sans succès. Sur un mouvement Boumaaza-Matusiak, le second ne pouvait reprendre correctement (5 e ), Mohammedi perdait son duel avec Vennere un peu plus tard (78 e ). Muller d un tir de loin obligeait Vennere à sortir le ballon du bout des doigts (8 e ). Mais toutes les tentatives messines restaient veines. La magie de la coupe avait choisi son camp. ES METZ - MONDELANGE : 0- (0-) J. N. Stade Lothaire. Arbitre : M. Chouteh. But : Dast (20 e ). Avertissements à l ES Metz : Perrin (76 e ) ; à Mondelange : Rodriguez Da Silva (6 e ), Hoen (63 e ). ES METZ : Beaucourt Lebon, Perrin (cap), Mohammedi, Boubekeur Muller (Mehalil, 8 e ), Veix Tandjan (Nimeskern, 63 e ), Matusiak, Boumaaza Simoutre (Lefrançois, 57 e ). Entraîneur : Kevin Goettling. MONDELANGE : Vennere Hoen, Lachi, Baur, Dast (cap) Meniri, Frohberg Rodriguez Da Silva, Boubrima, Yakhcef Niang. Entraîneur : Stéphane Seners. Sarreguemines par la petite porte Longtemps dominateurs mais maladroits, les Sarregueminois ont arraché in extremis leur qualification pour le sixième tour grâce à un but de Luka Mladenovic dans les arrêts de jeu. Cruel pour les Portugais de Thionville Q ue ce fut dur Que ce fut long pour les Sarregueminois, pensionnaires de CFA 2, certes dominateurs mais ô combien indigents à la finition. Face à un adversaire thionvillois bien campé dans sa moitié de terrain, les joueurs de Sébastien Meyer ont en effet, accumulé les corners et beaucoup arrosé mais peu véritablement mis en danger Christophe Petit, dernier rempart d une défense renforcée articulée autour du remarquable tandem constitué par les robustes Aïssa Bentouati et Bousabata. P lus que les trois divisions d écart, c est un véritable gouffre qui séparait les deux équipes, hier aux Fonderies. À aucun moment, les supporters bellédoniens n ont pu caresser l espoir de voir leurs favoris réaliser l exploit. Brusco frôle l exclusion Sur le coup d envoi, les hommes de Cédric Gaugé démontraient pourtant toute leur envie et leur détermination. Ils n allaient pas avoir grand-chose d autre à opposer aux Raonnais. Et, dans ce cas de figure, mieux vaut ne pas encaisser un but d entrée. Malheureusement pour les Bellédoniens, c est exactement ce qu il s est passé. Le Ban Saint-Martin s arrête là Malgré une belle combativité, le Ban Saint-Martin n a rien pu faire face au rouleau compresseur sarrebourgeois et s incline 4-. Un résultat logique. Les joueurs de Ban Saint- Martin sont hélas tombés sur plus fort qu eux en recevant Sarrebourg. D entrée Domination stérile des Sarregueminois L aisance technique des Faïenciers ne leur permit en effet que d exercer une domination aussi illusoire que vaine, orchestrée par Dekoun, leur capitaine. Il fallut néanmoins patienter jusqu à la 20 e minute pour enregistrer la première belle opportunité, laquelle s offrit à Kowalczyk, dont le tir se perdit dans les airs. On releva encore un bon centre de Metin (26 e ) intercepté par le gardien et peu avant la mi-temps, un coup franc de Ba qui créa un point chaud toutefois resté sans conséquence. Quant aux «Portugais», réduits à d hypothétiques contres, ils n en conduisirent que deux à leur terme grâce au jeune et fougueux Mannara (35 e, 39 e ). Par sa physionomie, le second acte ressembla étrangement au précédent avec des opportunités pour Metin (47 e ), Dekoun (59 e ), Kowalczyk (60 e ) de la tête et principalement Assekour (90 e +2), qui laissa échapper la balle de match en dévissant sa frappe. Luka Mladenovic au finish Mais alors que l on semblait se dirigeait vers des prolongations, Mladenovic, l appelé de Sur un coup franc à 30 mètres du but local, le long de la ligne de touche, Dufour décalait Simsek, qui s infiltrait balle au pied dans la surface pour venir battre Brusco de près (0-, 8 e ). Weber et ses copains n étaient pas ridicules, leur volonté de ne pas refuser le jeu les honorait. Mais cela ne les prémunissait pas des passes assassines de Fayzullah Simsek, à l origine des deuxième (Géhin, 30 e ) et quatrième (Téti, 39 e ) buts vosgiens. Bien inspiré, le gardien de Blénod s interposait sur plusieurs tirs de près (9 e, e, 24 e ), mais il laissait passer sous ses gants une frappe de Tétii (0-3, 32 e ). Brusco frôlait même l exclusion sur une sortie non maîtrisée devant Dufour, en dehors de la surface (26 e ). Charpentier sauve l honneur Mis à part un coup franc indirect dans la surface, tiré par Barotte et contré par le mur (34 e ), Blénod n avait pu inquiéter le gardien raonnais. Après la pause, Charpentier aurait pu, aurait dû battre Mahout sur un service de Barotte qui lui avait déposé le cuir sur la tête, à cinq mètres du but. Il ne cadrait malheureusement pas sa tentative (63 e ). Le milieu de terrain se rattrapait tout de même en fin de match, en convertissant un penalty accordé suite à une légère poussette dans le dos de de jeu, les visiteurs affirmaient leurs intentions par une frappe d Akyazici au ras du montant (4 e ). Sans complexe, les locaux répliquaient par des frappes de Weinsberg et Meni, qui finissaient dans les bras de Bentz, et par une Après leur exploit face au Bassin Piennois au tour précédent, les Ban Saint-Martinois ont, cette fois, subi la loi des Sarrebourgeois. Photo archives RL/Marc WIRTZ Christophe Miceli et les Sarregueminois ont longtemps buté sur les Thionvillois. Photo Armand FLOHR la dernière heure (87 e ), libéra les siens (0-, 90 e +3) en tirant parti d un contre favorable au milieu d une forêt de jambes. Éliminés avec les honneurs, les locaux pouvaient regagner les vestiaires la tête haute mais le cœur gros sous les applaudissements et la haie d honneur de leurs adversaires du jour. Blénod n a pas fait le poids La marche était trop haute pour les joueurs de Blénod, qui se sont lourdement inclinés 7- face à Raon-l Étape, pensionnaire de CFA, samedi soir. Y. d I. THIONVILLE ASPSF - SARREGUE. : 0- Stade de la Plaine (synthétique). Environ 200 spectateurs. Arbitre : M. Galek. But : Mladenovic (90 e +3). Avertissements à l ASPSF : A. Bentouati (55 e ) ; à Sarreguemines : Ba (55 e ). THIONVILLE ASPSF : Petit (cap.)-hammou, Sammartano, Aïssa Bentouati, Bousabata, Wang, Mannara, Amine Bentouati, Fenghous (Gaëtan Remy, 83 e ), El Amraoui, Tebboub. Entraîneur : Omar Ali. SARREGUEMINES : Trimborn-Quere, Wengert, Adebayo, Dekoun (cap.), Coignard (Assekour, 75 e ), Kowalczyk (Mladenovic, 87 e ), Benichou, Ba, Miceli (Taarimte, 65 e ), Metin. Entraîneur : Sébastien Meyer. Barotte (-7, 87 e ). Mince consolation car au final, la note est méchamment corsée avec d autres réalisations de Do Rosario (64 e et 73 e ) et Kévin Téti (68 e ), qui s offrait aun triplé au passage. Les Raonnais pouvaient tête de Diack mal cadrée. Plus tard, une frappe lointaine de Kecik qui ne surprenait pas Schwartz, le gardien local (8 e ). Ce dernier détournait ensuite la lourde frappe d Accar d une claquette salvatrice (2 e ). Plus expérimentés en milieu de terrain, les Sarrebourgeois allaient ouvrir le score tout en finesse par Akyazici, idéalement servi par Najib Mabsout (0-, 28 e ). Jusque-là, les joueurs d' Arthur Winter faisaient mieux que de se défendre au terme d une première période agréable et sans temps mort. repartir avec le sentiment du devoir accompli, vengeant du même coup leur équipe réserve qui avait pris une déculottée (6-0) ici même il y a tout juste trois semaines. BLÉNOD - RAON-L ÉTAPE : -7 (0-4) A. L. Stade des Fonderies. Environ 400 spectateurs. Arbitre : M. Pastot. Buts pour Blénod : Charpentier (87 e sp) ; pour Raon-l Étape : Simsek (8 e ), Géhin (30 e ), Téti (32 e, 39 e, 68 e ), Do Rosario (64 e, 73 e ). Avertissement à Blénod : Brusco (26 e ). BLÉNOD : Brusco Murer (Lebek, 68 e ), Sallaf, Weber (Hombourger, 56 e ), Erragui Benoit, Charpentier, Jacob (Varnerot, 77 e ) Ouammi, Motton, Barotte. RAON-L'ÉTAPE : Mahout Irep, Mascarelli, Ba (Dampha, 5 e ), Yrio (Ozcan, 64 e ) Rother, Simsek, Téti Dufour (Do Rosario, 46 e ), Géhin, Demba. Hiérarchie respectée À la reprise le jeu était plus décousu et la rencontre perdait de son intensité. Le «petit poucet» n abdiquait pas mais ses quelques tentatives étaient cadenassées sereinement par les défenseurs adverses. Les visiteurs, en contre, allaient faire la différence en inscrivant le second but par Acar, suite à action collective rondement menée (0-2, 64 e ). Les locaux accusaient le coup et Akyazici crucifiait Schwartz à la réception d un centre venu de la gauche (0-3, 72 e ). Malgré tout, Ban Saint- Martin tentait de sauver l honneur et c est sur un coup franc de Weinsberg que la réduction du score arrivait (-3, 80 e ). Mais c est bien Sarrebourg qui plantera la dernière banderille avec une nouvelle réalisation d Acar (-4, 90 e ). Ban Saint-Martin s est bien battu, mais la hiérarchie a été respectée sur cette rencontre. BAN ST-MARTIN - EFT SARREBOURG : -4 Mi-temps : 0-. Arbitre : M. Russo. 80 spectateurs. Buts pour le Ban Saint-Martin : Weinsberg (80 e ) ; pour Sarrebourg : Akyazici (28 e, 72 e ), Acar (64 e, 90 e ). Avertissements au Ban Saint-Martin : Meni (46 e ), Diack (64 e ). BAN SAINT-MARTIN : Schwartz Alouani, Mathieu, Marcuse, Igel Diack, Meni (Zion, 74 e ), Weinberg (cap), Calvino (Turle, 46 e ) Droitcourt, Bert (Corrado, 74 e ). Entraîneur : Arthur Winter. EFT SARREBOURG : Bentz H. El Karmoudi (Caffa, 74 e ), Tbiga (Z. El Karmoudi, 78 e ), Frey (cap), Demerci Z. Mabsout (Jaafari, 74 e ), Akayazici, Yavuz, N. Mansout Kecik, Acar. Entraîneur : Nizay Mabsout. 5 e tour de la coupe de france Réactions Omar Ali, entraîneur de l ASPSF Thionville : «Avant le coup d envoi, j aurais signé pour pareil résultat face à cette grosse cylindrée. Pas d amertume donc. Je suis fier de la belle prestation de mes joueurs. Et maintenant, tout pour le championnat.» Sébastien Meyer, entraîneur de Sarreguemines : «D abord, bravo à l adversaire, qui nous a posé un problème que nous n avons longtemps pas su résoudre. Mes joueurs sont sans doute davantage satisfaits de la qualification que moi de leur prestation.» Christophe Flaus, entraîneur de Behren : «On a réalisé un gros match face à une belle équipe, et cela dans un bon état d esprit. Un match qui nous a souri aujourd hui par rapport à la semaine dernière. On souhaite bonne continuation à Nousseviller qui, pour ma part, figure parmi les favoris à la montée.» Philippe Klein, entraîneur de Nousseviller : «Comme je l avais prédit, ça ne s est joué à rien, un premier but sur coup de pied arrêté et dans l euphorie suite à une erreur de notre part, Behren double la mise. C est frustrant de quitter ainsi cette Coupe de France, on aurait bien aimé être à la place de Behren.» Kevin Goettling, entraîneur de l ES Metz : «On a fait un bon match. On était bien en place. On a montré des choses. Ils ont marqué au bon moment et nous n avons pas eu la réussite. Nous ressentons de la frustration mais il faut se reconcentrer sur le championnat maintenant.» Stéphane Seners, entraîneur de Mondelange : «On a eu le courage d y croire et d aller jusqu au bout grâce au collectif et au mental. Ils avaient le monopole de la balle mais on a été efficace. On n avait rien à perdre.» Arthur Winter, entraîneur du Ban Saint-Martin : «On a joué avec nos moyens. On est tombé sur plus fort et plus dominateur en milieu de terrain. Maintenant, il faut se concentrer pour le championnat.» Nizay Mabsout, entraîneur de l EFT Sarrebourg : «Nous avons réalisé un match sérieux. On a été mis en difficulté par une belle équipe du Ban Saint-Martin. On a marqué au bon moment. L aventure continue et notre satisfaction est de participer pour la première fois au sixième tour.» Lunéville plus fort Logique respectée entre Saint- Dié (PH) et Lunéville (CFA 2) avec une victoire lunévilloise. SAINT-DIÉ...0 LUNÉVILLE...2 Mi-temps : 0-. Stade Emile- Jeanpierre. Arbitre : M. Laurent. Buts : Duminy (26 e, 80 e ). Avertissements à Saint-Dié : Turan (23 e ), M Bodji (89 e ) ; à Lunéville : Rachid (35 e ), Angioni (7 e ). SAINT-DIÉ : Grelier M Bodji, Malardé, Ba, Coulibaly (Oral, 67 e ) Turan, Hinik, Mezrouai, Perrot Boubou (Diop, 67 e ), Zmirli (Filippi, 67 e ). LUNÉVILLE : Bracigliano Bakkass, Bezon, Poirot, Kaya Dell Annunziata, Rachid, Goncalves (Diemunsch, 88 e ) Caromel (Lemb, 70 e ), Duminy, Angioni (Ulrich, 84 e ). Vagney a resisté Vagney (DHR) a fini par s incliner face à Jarville (DH) et son aventure s arrête là. VAGNEY...0 JARVILLE...2 Mi-temps : 0-. Stade des Viaux. Arbitre : M. Simonin. Buts : Umbdenstock (45 e +2), Thomas (74 e ). Avertissements à Vagney : Lazzarini (26 e ), C. Cadet (40 e ) ; à Jarville : Remetter (4 e ). VAGNEY : Humbertclaude V. Kartha, Lazzarini, B. Kartha, M. Py, C. Cadet, J. Come (Géhin, 75 e ), Y. Py (Simon, 64 e ), De Nobrega (Martin, 64 e ), G. Curien, F. Curien. JARVILLE : Jacquot Woittequand, Colas, Borzacchiello, Cissé, Orel, Zwiller, Remetter (Brikat, 56 e ), Thomas, Jospitre (Rigole, 72 e ), Umbdenstock. La surprise Villers Club de DHR, Villers est parvenu à battre Champigneulles, pensionnaire de l étage supérieur. VILLERS...2 CHAMPIGNEUL....0 Stade Roger-Bambuck. Mitemps : 0-0. Une centaine de spectateurs. Arbitre : M. Burger. Buts : Barrois (58 e ), Dubois (69 e ). VILLERS : Geoffrois Noel, Tresse, Marchal, Boullet (Atmani, 64 e ) Gudendorff, Hatil, Dubois Barrois (Bour, 69 e ), Masson (Lehair, 86 e ), Zwiller. CHAMPIGNEULLES : Boul Guérin (Ben Hadj Slama, 28 e ), Peccatte, Ghassiri, Logallo Ali, Bonnet (Bouali, 7 e ), Mounass Kabanda, Ginolfi (Rommeveaux, 6 e ), Péchereau.

21 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 25 FOOTBALL Homécourt se régale Avec une attaque en feu, Homécourt a infligé une lourde défaite à Volmerange hier, 7-. Punir ses adversaires devient une habitude Homécourt (en blanc) a martyrisé Volmerange. Photo Frédéric LECOCQ Une victoire 0-7 à l ES Metz, Au retour des vestiaires, Beckius est mis à contribution par 7- hier à domicile contre Volmerange-lès-Boulay : le CS Zouani et Boukhechina (53 e ), Homécourt s en donne à cœur puis de nouveau Bouckhechina joie. La formation de Michel (55 e ). Feu de paille, la pétillante Swistek (PH) a rapidement attaque de Volmerange est éteint les velléités de l équipe désormais sous l éteignoir du de PHR. quatuor Beutin-Leone-Zaskorski-Sidi Mammar. Leurs camara- Dès la 6 e minute, sur un service de Salim Sidi-Mammar, des vont ensuite faire exploser Florent Mauger trompe Lang, le la défense adverse. Après une portier mosellan. Après une action de Burkic et Plancheria, période assez équilibrée, les une longue chevauchée de locaux posent leur emprise sur Mauger est bonifiée par Matteo le match. Un coup-franc de Giuliano (0-4, 56 e ). Xavier Lang Testard crée le danger (29 e ), n est alors pas au bout de ses finalement matérialisé par une peines, même si Michel Swistek belle action collective du CSH, fait souffler des titulaires avec conclue par une frappe de Burkic (29 e ). À deux reprises, Zas- Leblanc à l heure de jeu. Beutin les entrées de Mehada, Maire et korski s oppose à la réaction (74 e ), Leblanc (85 e et Mehada adverse, par l intermédiaire de (92 e +2) enfoncent encore un Padrine (34 e et 37 e ). Après une peu plus Volmerange, qui action de Plancheria (38 e ), le 3 e sauve néanmoins l honneur but tombe sur un corner délivré grâce à Boukhechina (80 e ). par Testard, converti par Di Benedetto (40 e ). L. L. HOMÉCOURT - VOLMERANGE : 7- (3-0) Stade Yvan-Tepus. Excellente pelouse. 50 spectateurs. Arbitre : M. Dorr. Buts pour Homécourt : Mauger (6 e ), Burkic (29 e ), Di Benedetto (40 e ), Giuliano (56 e ), Beutin (74 e ), Leblanc (85 e ), Mehada (90 e +2) ; pour Volmerange-lès-Boulay : Boukhechina (80 e ). Fameck s impose au bout du suspense Fameck et Vandœuvre, tous les deux leaders en DHR, ont eu du mal à se départager. Aux tirs au but, la victoire a basculé du côté mosellan. Entre deux clubs, leaders respectifs de leur poule en DHR, le débat ne pouvait qu être de qualité. Et il le fut d entrée, même si contrairement à Vandæuvre, Fameck allait débuter assez timidement. Crispés, les Fameckois laissaient beaucoup d initiatives aux Vandopériens. Si El Hansar et Tighazoui allumaient les premières mèches, Fameck ne parvenait pas à se créer de franches occasions. Il fallait une malencontreuse glissade de Belkacem pour que Vandoeuvre ouvre la marque par El Hansar (0-, 4 e ). La réaction fameckoise était quasi immédiate, mais un arrêt réflex de Lautar empêchait Maziz d égaliser (23 e ). C était trop peu pour les joueurs de Yacine Barkat, pourtant auteurs d une belle première période, face à une solide équipe de Vandœuvre, bien en place et souvent inspirée, à l image de Gustin, Haddad, Tighazoui, Rolland et El Hansar, toujours dangereux pour Santoni et ses défenseurs. Vandœuvre revenait sur le terrain nettement moins à l aise. Bizarrement, les partenaires de Rolland se mettaient à reculer et Fameck allait en profiter pour assiéger le but de Lautar. Sans succès, malgré les efforts de Belameiri, parfois trop esseulé, et les raids audacieux du jeune et doué Ahmed Bettahar. En fin de match, Maaméri obligeait Lautar à une superbe parade (82 e ). Puis deux minutes après, suite à un cafouillage monstre devant le but vandopérien, Maameri offrait l égalisation à ses coéquipiers (-, 84 e ). Les prolongations étaient inévitables, mais n aboutissaient à rien, malgré quelques actions intéressantes de part et d autre. Lors des tirs au but, les Fameckois se montraient plus adroits que les protégés de Franck Lahalle, et ils validaient ainsi leur billet pour la suite de la compétition. C. M. Les deux équipes ont livré un joli match. Photo Armand FLOHR FAMECK - VANDŒUVRE : - (3- aux t.a.b.) Stade municipal (synthétique). Arbitre : M. Hocquaux. Mitemps : 0-. Buts pour Fameck : Maameri (84 e ) ; pour Vandœuvre : El Hansar (4 e ). Avertissements à Fameck : Maziz (86 e ) : à Vandœuvre : Grosdemange (34 e ), Haddad (75 e ). Pagny fait le métier Les Pagnotins (CFA 2) ont logiquement battu Gandrange, pensionnaire de PHR (0-3). Ils seront, une nouvelle fois, au rendez-vous du sixième tour. P ensionnaire de CFA 2, Pagny a fait le travail face à Gandrange (PHR), en l emportant 3-0. Timorés, les Gandrangeois subissaient face à des Meurthe-et-Mosellans bien en place. Un débordement de Duniza mettait sur orbite Terzic, dont la tentative ne trouvait pas le cadre (3 e ). Ce dernier envoyait un bolide bien détourné par Amena, le portier local (7 e ), qui s illustrait encore en sortant avec à-propos devant le Pagnotin (9 e ). Une superbe reprise de volée de Lider faisait passer un frisson au sein de l arrière-garde locale ( e ). Les Mosellans étaient pris de vitesse dans tous les compartiments et les visiteurs, qui évoluent quatre niveaux au-dessus, ne se privaient pas de garder la maîtrise du ballon sous la conduite de Diaby. Ce dernier, sur coup franc, déposait le cuir sur le crâne de Bourial, mais Amena repoussait le danger (6 e ). Gandrange pliait mais ne rompait pas, sauf à la 2 e minute de jeu, où le remuant attaquant pagnotin Duniza, après un festival, ouvrait le score d une jolie pichenette. Les Gandrangeois montraient enfin le bout de leur nez par Charly Lemaître qui, dans la surface adverse, contrôlait un centre de Bernardo pour expédier une frappe au-dessus (24 e ). Le jeu se stabilisait en milieu de terrain et à ce jeu, les Pagnotins, plus habiles techniquement, perdaient beaucoup moins de ballons que les locaux, qui confondaient souvent vitesse et précipitation. Diaby fait le break Après le repos, Pagny réalisait le break par le biais de Diaby, dont le slalom était ponctué d une frappe travaillée dans la lucarne d Amena, impuissant sur ce coup É videmment, la fin de match est terriblement cruelle pour Neuves-Maisons. Et le but de Mathieu Deom, sur une lumineuse talonnade de Le Cudenec alors que l on venait de rentrer dans le temps additionnel, va sûrement trotter un moment dans l esprit des Néodomiens. Mais comme le synthétisait justement Youssef Moustaïd à la fin du match, ses joueurs se sont mis en difficulté tout seuls ce dimanche après-midi. «On n a pas joué avec les ingrédients nécessaires pour gagner un match de coupe, contrairement à eux. Leur victoire est méritée. Oui on avait des blessés, mais pas plus que d habitude ces dernières semaines. Ce match était à notre portée.» L analyse est dure mais juste. Les pensionnaires de DH quittent donc ce cinquième tour par la petite porte, têtes basses. Une heure sans but Car la première surprise, ça a été de les voir mener au score. La première période, fade et indigeste, était passée par là et n a servi qu à mettre en lumière (47 e ). Les hommes de Romuald Giamberini monopolisaient toutes les parties du terrain et Terzic, parti du rond central, perdait son duel avec Amena (50 e ) et trouvait ensuite le poteau. Le ballon revenait sur Liber, dont le magnifique retourné acrobatique passait de peu à côté (56 e ). Les Gandrangeois ne baissaient pas le pied et parti à la limite du hors-jeu, Michaël Ould-Chikh était contré de justesse par la les difficultés locales à faire le jeu. Par deux fois, c est même Deom, mis sur orbite par Untereiner dans le dos de la défense néodomienne, qui aurait dû ouvrir le score. Mais l avantcentre mosellan manquait ses duels avec Vautrin (23 e et 26 e ). Auteur d une rentrée pleine de panache après la sortie sur blessure de Sehili, El Madiani allait être à la conclusion d un des seuls mouvements dignes de ce nom jusque-là dans la surface sarrebourgeoise. La percée d Erdem côté gauche ne profitait pas à Bala. Tant pis, le nouvel entrant avait bien suivi et poussait le cuir au fond (-0, 60 e ). Muller égalise Au lieu de choyer et préserver ce petit but d avance, les locaux allaient très vite devoir repartir de zéro. Sur un corner qui passait devant tout le monde, Muller, au second poteau, surgissait pour smasher sa tête (-, 65 e ). Tout à refaire. Pour éviter la prolongation, les deux équipes vont être beaucoup plus entreprenantes durant le dernier quart d heure. Bala aura deux duels à négocier, deux échecs (74 e et 84 e ). Le plat du pied d Erdem (89 e ) ne connaîtra pas plus de réussite. Sur contre (79 e ) ou par coup franc GANDRANGE - PAGNY : 0-3 (0-) Stade Wiedenkeller. 350 spectateurs. Arbitre : M. Barenton. Buts : Duniza (2 e ), Diaby (47 e ), Lider (86 e ). Avertissement à Gandrange : Saoud (7 e ). GANDRANGE : Amena, Nascimento (Abdellah, 60 e ), Layr, Saoud, Walin, Lemaître, Bernardo, Diemer (Wangue, 46 e ), Thomas (Ould-Chikh, 46 e ), Malik Taleb, Sitouah. Entraîneur : Grégory Imhoff. PAGNY : Schwenk, Yao (Guerini, 60 e ), Delze, Bourial, Martin, Sannier, Lider, Patin, Terzic (Zimmer, 72 e ), Diaby (Delayaye, 72 e ), Duniza. Entraîneur : Romuald Giamberini. Sarrebourg : la belle performance Les Sarrebourgeois, qui évoluent en DHR, sont parvenus à renverser une équipe de Neuves-Maisons habituée à la DH. À l extérieur s il vous plaît! NVES-MAISONS - SARREBOURG : -2 (0-0) Stade André-Courrier. Arbitre : M. Grandgirard. Buts pour Neuves-Maisons : El Madiani (60 e ) ; pour Sarrebourg : Muller (65 e ), M. Deom (90 e +). Avertissements à Neuves-Maisons : Sehili (35 e ), Ait Akka (68 e ), Henry (75 e ). NEUVES-MAISONS : Vautrin, Leap (Savane, 65 e ), Henry, Chirurgien, Ait Akka, Ben Hajra, Boughazi (Trabelsi, 57 e ), Aznar, Bala, Sehili (El Madiani, 45 e ), Erdem. SARREBOURG : Scher, J. Deom, Selmer, Kaygusuz, Marbre, Marchal, Muller (Fieser, 77 e ), Untereiner, Stuber, Le Cudenec, M. Deom. main ferme de Schwenk (6 e ). Un une-deux Duniza-Sannier se terminait par un tir croisé qui frôlait le montant des buts locaux (66 e ). Côté gandrangeois, un débordement de Layr était repris par Wangue juste à côté (72 e ) mais c est Liber, bien servi par Zimmer, qui clôture la marque d un tir croisé (86 e ). «On s est bien battu malgré les quatre niveaux d écart», souligne le président gandrangeois Frédéric Di Egidio. Pagny-sur-Moselle a été solide et a fait parler sa supériorité. Photo Stéphane STIFTER Creutzwald, c est fou! À l issue d un match spectaculaire, Creutzwald (PH) a dominé Magny (DH), qui paye ses errements défensifs (4-3). On jouait la 8e minute lorsqu Alexandre Chirre, le capitaine messin, s élançait pour son deuxième penalty en dix minutes. Si sa précédente tentative avait permis aux siens de recoller à la marque (3-3, 75 e ), Jagodzinski, le portier local auteur de la faute sur Jordan Garofalo, se détendait du bon côté. Les deux équipes se dirigeaient alors vers la prolongation. Avant le tournant de cette rencontre, les pensionnaires de PH avaient mis les petits plats dans les grands. Hadji, intenable sur son côté droit, déposait une première fois son vis-à-vis et servait Delfosse en retrait pour l ouverture du score précoce (-0, 5 e ). Malgré une arrière-garde fébrile, Magny s attribuait les rênes du jeu et revenait à hauteur de son adversaire à la suite d un corner que le malheureux Simon détournait dans ses propres cages (-, 20 e ). Le même Simon effaçait l ardoise à peine dix minutes plus tard en trompant Dupuis de la tête (2-, 30 e ). Le tableau d affichage ne cillait plus jusqu à la pause alors que Fortes se voyait refuser l égalisation pour une position de hors-jeu. Le jeu du chat et de la souris se poursuivait en seconde période. Fortes tenait cette fois le bon bout après une déviation de Chirre (2-2, 53 e ). Alipré délivre les siens Dans la foulée, Alipré, l avantcentre creutzwaldois, signait la (77 e ), les Mosellans ne se laissaient pas marcher sur les pieds. En pleine confiance après un début de saison parfait (ils sont premiers de leur groupe de DHR réalisation de cette opposition au sortir d un enchaînement crochet-frappe en pleine lucarne (3-2, 55 e ). Les dernières minutes réglementaires voyaient donc Jagodzinski briller tandis que ses coéquipiers cravachaient avec le couteau entre les dents. Alipré délivrait finalement les siens à un quart d heure du terme (4-3, 03 e ). La pression messine n y changeait rien. Le petit a mangé le gros. CREUTZWALD - MAGNY : 4-3 (a.p.) Stade de la Houve. Mi-temps : 2-. Arbitre : M. Bryan. Buts pour Creutzwald : Delfosse (5 e ), Simon (33 e ), Halipré (69 e, 03 e ) ; pour Magny : Simon (20 e csc), Fortès (55 e ), Chirre (75 e sp). Avertissements à Creutzwald : Barré, Dehaba, Jagodzinski, Halipré ; à Magny : Halm. avec Vandœuvre), ils jouaient à fond leur va-tout. Bien leur en a pris. 5 e tour de la coupe de france S. C. Sehili et Neuves-Maisons (en rouge) ont fini par s incliner face aux Sarrebourgeois de Marchal. Photo Pierre ROLIN/L EST RÉPUBLICAIN Réactions Romuald Giamberini, entraîneur de Pagny-sur-Moselle : «Bravo à mes joueurs, qui ont réalisé un match de bonne facture en respectant nos adversaires. On a joué de bout en bout avec sérieux. Félicitations à l équipe de l ES Gandrange et à son staff. C est une équipe en pleine ascension qui peut aller loin en championnat avec les excellents éléments qui la composent.» Grégory Imhoff, entraîneur de Gandrange : «Il n y a pas photo, quatre divisions nous séparent. On a vu une belle équipe en face qui joue un football simple et technique. Mes joueurs ont fait ce qu ils pouvaient et n ont, à aucun moment, démérité et ils méritent tous des félicitations. Place au championnat de PHR!» Michel Swistek, entraîneur d Homécourt : «Nous faisons un bon match que nous avons rendu facile en marquant rapidement. C est plus aisé quand l adversaire y croit moins. C était une équipe valeureuse au potentiel offensif certain, pour qui la défaite est tout de même sévère. Car Volmerange a montré de belles choses, et surtout un très bon état d esprit.» Philippe Jacob, président de Volmerange : «Notre équipe a été trop fébrile en première mi-temps. Puis on se fait punir par un adversaire qui était le plus fort. Bravo à Homécourt, je lui souhaite bonne chance pour le prochain tour.» Yacine Barkat, entraîneur de Fameck : «Mon équipe a eu du mal à vraiment entrer dans ce match, surtout en première période. En seconde, je l ai trouvé mieux, face à un très bon adversaire. C était un match du niveau de DH.» Franck Lahalle, entraîneur de Vandœuvre : «D abord, pour moi, c était un bon match, entre deux bonnes formations. Je n ai pas compris pourquoi mes joueurs ont reculé en seconde mi-temps. Après, les tirs au but, ça reste une loterie. Mais je suis un peu déçu pour mes jeunes.» David Schmitt, entraîneur de Creutzwald : «Les supporters ont été heureux d assister à un vrai match de Coupe avec de la tension et des buts. C est une grosse fierté de passer encore un tour et tout le mérite revient aux joueurs. Magny a été costaud, on ne peut pas le nier. Mais la chance était de notre côté et c est l équipe qui en voulait le plus qui s est adjugé la victoire.» Christian Garofalo, entraîneur de Magny : «Deux éléments dessinent cette rencontre. Notre fébrilité défensive et les nombreux faits de jeu en notre défaveur. Je ne comprends pas pourquoi le gardien de Creutzwald n est pas expulsé lorsqu il provoque le penalty. Même si on est responsables aussi, je suis abattu. Mon exclusion? Je n en pouvais plus, je suis expulsé fort logiquement pour avoir dit mes quatre vérités.» Épinal logiquement Les Spinaliens (National) n ont pas fait de détail face à Golbey, une équipe de DHR. GOLBEY...0 ÉPINAL...5 Mi-temps : 0-3. Stade de La Haye-le-Doyen. Arbitre : M. Roffet. Buts : Léonard (2 e ), Marques (37 e ), Benahmed (42 e, 59 e ), Lusamba (82 e ). Avertissement à Golbey : Cossin (40 e ). GOLBEY : Vincent Clavier, Gueye (Berthier, 72 e ), Morel, Sachot Bédel, Chéré (Mangin, 63e) Danglades (Mechenane, 50e), Cossin, Ventrella Sall. ÉPINAL : Epassy-Mboka Léonard, Meyer, Diawara, Cestor - Gbegnon Baï (Focki, 52 e ), Sakhi, Guibert, Marques (Colin, 60 e ) Benahmed (Lusamba, 60 e ). Blainville est tombé La hiérarchie n a pas été respectée entre Blainville et le Centre Ornain. C est la formation de PHR qui l a emporté face à celle de PH après prolongations. BLAINVILLE...0 CENTRE ORNAIN..2 Stade municipal. Mitemps : 0-0. Une centaine de spectateurs. Arbitre : M. Martin. Buts : Belfakir (00 e ), Commene (04 e ). Avertissements à Blainville : Raymond (55 e ), Michel (65 e ), Sacco (5 e ) ; au Centre Ornain : B. Lafrogne (45 e ), Pierre (82 e ), Garraz (88 e ). BLAINVILLE : Putegnat, Betscher (Schouteeten, 05 e ), Boutron, Sacco, Michel, Hourlier, Raymond, Calot, Lorrain (Hams, 65 e ), Rodrigues, Didot. CENTRE ORNAIN : Grosjean, Guillaume, Zanetti (Lallemand, 23 e ), Ribeyron, Garraz, A. Lafrogne, Pierre, B. Lafrogne, Chaomleffel, Belfakir, Defausse.

22 Sports Lundi 0 Octobre 206 TTE 26 Thionville Aspsf Veymerange (2) Seremange Erz Ottange Florange (2) Guentrange Fameck (2) Thionville (3)-Yutz (2) Metzervisse-Rettel...n.c. Manom-Horizon Hettange-Elan Kobheen Hettange Thionville (3) Elan Kobheen Rettel Yutz (2) Horizon Metzervisse Manom GROUPE C Trémery (2)-Gandrange Rosselange Vitry-Talange...n.c. Woippy FC-Volstroff...4- Maizieres Es-Amanvillers...n.c. Gandrange Maizieres Es Amanvillers Trémery (2) Talange Volstroff Woippy FC Rosselange Vitry GROUPE D CO Metz-Marly...n.c. Châtel-St-Germain-Montigny...remis Devant-l-Pts (2)-Magny Rs Moulins-APM Metz APM Metz Magny Rs Devant-l-Pts (2) Montigny Marly Moulins Châtel-St-Germain CO Metz GROUPE E A.-Laquenexy-Metz Esap (2) Creutzwald (2)-Porcelette Boulay (2)-Es Metz St-Julien-Longeville-St-A Porcelette Es Metz Boulay (2) Longeville-St-A A.-Laquenexy Creutzwald (2) St-Julien Metz Esap (2) GROUPE F Creutzberg-Pte-Rosselle...n.c. Morsbach-Folschviller Fr.-Hochwald-Farébersviller Freyming FC-St Avold E.N. (3)...0- Fr.-Hochwald St Avold E.N. (3) Pte-Rosselle Creutzberg Freyming FC Folschviller Farébersviller Morsbach GROUPE G Sarreguemines (2)-Val De Sarre Diebling-Kerbach...-2 Cristal et Fer-Schorbach Hot Vol...-6 Sarreguemines (2) Kerbach Schorbach Hot Vol Sarreguemines Rc Cristal et Fer Val De Sarre Diebling GROUPE H Sarrebourg (2)-Brouderdorff Morhange-Réding (2)...3- Morhange Brouderdorff Hilsprich Vallée Bièvre Réding (2) Téting Sarrebourg (2) Avricourt/Mous U3 PROMOTION Audun (2)-Nilvange Mondelange (2)-Angevillers...-4 Algrange-Bure Fontoy-Volmerange M...- Fontoy Volmerange M Algrange Angevillers Bure Audun (2) Mondelange (2) Nilvange Veymerange (3)-Bertrange (2)...remis Illange-Yutz US Hettange (2)-Boust-Breistr...-5 Entrange-Thionville Aspsf (2)...5- Entrange Boust-Breistr Veymerange (3) Yutz US Thionville Aspsf (2) Hettange (2) Bertrange (2) Illange GROUPE C Cattenom-Rettel (2) Kedange -Elan Kobheen Bouzonville-Yutz FC (3) Bouzonville Kedange Elan Kobheen Yutz FC (3) Horizon 2000 Js Anzeling (2) Rettel (2) Cattenom GROUPE D Clouange (2)-Florange (3) Marspich-Richemont...-8 Froidcul-Seremange Erz. (2) Neufchef-Konacker Clouange (2) Froidcul Richemont Marspich Seremange Erz. (2) Neufchef Florange (3) Konacker GROUPE E Clouange (3)-Mondelange Uckange (3)-Bousse Amnéville-Gandrange (2) Moyeuvre-Volstroff (2) Amnéville Bousse Mondelange Volstroff (2) Uckange (3) Clouange (3) Gandrange (2) Moyeuvre Florange Audun Algrange Roussy/Zoufft Hettange (2) Entrange Ottange Fontoy Metzervisse-Anzeling...n.c. Yutz US-Yutz (2)...0- Bouzonville-Elan Kobheen...6- Cattenom-Volstroff Rettel-Horizon Anzeling Volstroff Yutz (2) Horizon Metzervisse Yutz US Bouzonville Cattenom Rettel Elan Kobheen GROUPE C Bertrange-Guentrange Richemont-Uckange (2)...n.c. Veymerange (2)-Seremange Erz Thionville Aspsf-Florange (2) Marspich-Konacker Seremange Erz Veymerange (2) Bertrange Thionville Aspsf Florange (2) Konacker Uckange (2) Marspich Guentrange Richemont GROUPE D Froidcul-Rosselange Vitry Amnéville-Maizieres Es Ennery -Mondelange...0- Amnéville Mondelange Rosselange Vitry Ennery Trémery (2) Froidcul Marange (2) Maizieres Es GROUPE E Es Metz-Amanvillers Metz Fc Féminines 3-Verny/Louv...n.c. Devant-l-Pts (2)-St Julien (2)...5- ES Woippy-Ban-St-Martin ES Woippy Devant-l-Pts (2) Es Metz Verny/Louv Ban-St-Martin Metz Fc Féminines Ste-Marie aux Ch Amanvillers St Julien (2) GROUPE F St-Julien-Plantieres (2)...7- Woippy FC-Metz Esap (2) Montigny-Novéant...-2 Dvt-les-Ponts-Châtel-St-Germain Dvt-les-Ponts St-Julien Novéant Woippy FC Montigny Metz Es (2) Plantieres (2) Châtel-St-Germain Metz Esap (2) GROUPE G Béchy-Boulay (2) Creutzwald Béchy Boulay (2) Courcelles/Nied Longeville-St-A Montigny (2) Courcelles-Ch A.-Laquenexy GROUPE H Creutzwald (2)-Merlebach...3- Freyming FC-L Hopital Fc (2)...-6 St-A.-Huchet-Farébersviller Farébersviller Porcelette L Hopital Fc (2) Creutzwald (2) Merlebach Hombourg-Ht Wenheck Freyming FC St-A.-Huchet GROUPE I Forbach (2)-Creutzberg Fr.-Hochwald-Behren...3- Spicheren-Pte-Rosselle Forbach (2) Fr.-Hochwald Pays de Bitche Pte-Rosselle Behren Creutzberg Spicheren GROUPE J Sarreguemines Rc-Alliance 2008 (2) Schorbach Hot Vol-Cristal et Fer...-2 Pays Bitche 20 2-Diebling Sarreguemines (2)-Neunkirch (2) Val de Sarre-Moselle Est (2) Sarreguemines Rc Cristal et Fer Neunkirch (2) Val de Sarre Schorbach Hot Vol Sarreguemines (2) Alliance 2008 (2) Pays Bitche Moselle Est (2) Diebling GROUPE K Téting-Créhange/Faulq Dieuze-Morhange Nébing -Lixing/Laning Rech/Sarralbe-Lorquin St-Jean-Rohrb.-Hilsprich...-0 Lorquin Morhange Hilsprich Lixing/Laning Nébing St-Jean-Rohrb Dieuze Téting Créhange/Faulq Rech/Sarralbe GROUPE L Bettborn-Hell.-Réding...-3 Sarrebourg (2)-Vallée Bièvre Avricourt/Mous.-Schaeferhof Dabo...n.c. Sarrebourg EFT-Brouderdorff...n.c. Lorquin (2)-Vic s/seille...- Réding Brouderdorff Bettborn-Hell Sarrebourg (2) Sarrebourg EFT Vallée Bièvre Avricourt/Mous Vic s/seille Schaeferhof Dabo Lorquin (2) U3 EXCELLENCE Veymerange (2)-Florange (2)...8- Guentrange-Thionville Aspsf Ottange-Seremange Erz Cattenom Rettel Marspich Terville Veckring Maizieres Es Knutange Hayange (2) Neufchef Delme/Solgne-Bouzonville Volstroff-Dvt-les-Ponts...4- Plantières-Ste-Marie aux Ch...4- Metz Esap (2)-Hagondange (2)...n.c. Volstroff Delme/Solgne Plantières Bouzonville Dvt-les-Ponts Hagondange (2) Moulins Ste-Marie aux Ch Metz Esap (2) GROUPE C Porcelette-Dieuze...-5 Macheren-Flétrange Carling-Morhange (int.) Bouzonville (2)-L'Hôpital Dieuze L'Hôpital Flétrange Morhange Stiring-Verr Carling Porcelette Bouzonville (2) Macheren GROUPE D Alliance 2008-Hilbesheim Moselle Est Ej 3-Bettborn-Hell Réding -Henridorff Neunkirch (2)-Vosges Nord...-2 Hilbesheim Pays de Bitche Alliance Vosges Nord Neunkirch (2) Bettborn-Hell Henridorff Sarreguem Istanbul Réding Moselle Est Ej U 7 Horizon Audun...n.c. Konacker-Guentrange Yutz US-Boulange...-8 Veymerange (2)-Uckange (2) Audun Uckange (2) Seremange Erz Konacker Boulange Guentrange Veymerange (2) Horizon Yutz US Guentrange (2)-Metzervisse Veymerange-Clouange (2)...5- Yutz (2)-Gandrange Yutz (2) Veymerange Gandrange Guentrange (2) Anzeling Metzervisse Clouange (2) Mondelange GROUPE C Talange-ES Woippy Marange-Plantières...-2 Clouange-Ennery...3- Ennery ES Woippy Clouange Plantières Marange Amanvillers Talange GROUPE D Plantieres (2)-Woippy FC...- Novéant-Marly...- Ban-St-Martin-St-Julien...remis APM (2)-Es Metz Montigny-Peltre...-5 APM (2) Es Metz St-Julien Peltre Marly Woippy FC Ban-St-Martin Montigny Novéant Plantieres (2) GROUPE E Folschviller-Dieuze Courcelles-Ch.-Longeville-St-A...-4 Boulay (2)-Delme/Solgne Delme/Solgne Lixing/Laning Boulay (2) Longeville-St-A Folschviller Créhange/Faulq Dieuze Courcelles-Ch GROUPE F Boulay-Vahl-Ebersing Pte-Rosselle-Marienau (2) (fft) Freyming FC-Merlebach...-7 Creutzwald-Fr.-Hochwald Cocheren Rosbruck-Forbach (2) Merlebach Pte-Rosselle Creutzwald Boulay Forbach (2) Fr.-Hochwald Cocheren Rosbruck Vahl-Ebersing Freyming FC Marienau (2) GROUPE G Hellimer-Neunkirch Puttelange/Lacs-Folpersviller Alliance 2008 (2)-Spicheren...remis Behren-Hambach (fft) Neunkirch Hambach Hellimer Puttelange/Lacs Farébersviller Folpersviller Behren Spicheren Alliance 2008 (2) GROUPE H Schaeferhof Dabo-Vic s/seille...7- Réding -Cristal et Fer Vallée Bièvre-Sarrebourg (2) Lorquin-Alliance Sarreguemines (2) Vallée Bièvre Alliance Réding Cristal et Fer Sarrebourg (2) Lorquin Schaeferhof Dabo Vic s/seille U5 Audun-Algrange...2- Hettange (2)-Ottange Florange-Roussy/Zoufft DISTRICT MOSELLAN U 9 Filstroff-Florange Thionville Aspsf-Manom... Filstroff Fontoy Hettange Hayange Thionville Aspsf Florange Manom Mondelange-Amnéville (2)...-5 Hagondange-Amanvillers...- ES Woippy-Boulay (2) Augny-Gandrange...n.c. Amnéville (2) Amanvillers Boulay (2) ES Woippy Hagondange Augny Gandrange Mondelange GROUPE C Sarrebourg-Behren Sarrebourg Wenheck Neunkirch Sarrebourg EFT Pte-Rosselle Folschviller (2) Behren U8 Hayange (2)-Cattenom Veckring-Rettel Knutange-Marspich Maizieres Es-Terville...- Lexy Marange Thierville Fameck Veymerange Etain-Buzy Rombas Hettange Bassin Piennois Clouange APM Metz 3-Blénod Cs & O...0- Cocheren Rosbruck-Champigneulles Neunkirch-Frouard Pompey Alliance 2008-Talange Est Moselle -L'Hôpital Neunkirch Alliance L'Hôpital Cocheren Rosbruck Champigneulles Est Moselle Blénod Cs & O APM Metz Talange Frouard Pompey U3 HONNEUR PHASE R.V.M. Entente-Amnéville...-4 Plantières-Jarny...2- Dvt-les-Ponts-Homécourt Uckange-Magny...-2 Thionville -Thierville Magny Amnéville Thionville Thierville Plantières Homécourt Jarny Dvt-les-Ponts Uckange R.V.M. Entente Sarrebourg-Saint-Avold E.N...0- Boulay-Alliance Custines/Mall.-Metz Val de Sarre-Metz Apm Blénod Cs & O.-Forbach Forbach Metz Saint-Avold E.N Metz Apm Boulay Alliance Blénod Cs & O Custines/Mall Sarrebourg Val de Sarre U3 HONNEUR RÉGIONAL Florange-Clouange Amnéville (2)-Terville (int.) Thionville (2)-Longwy Veymerange-Bassin Piennois...5- Audun-Villerupt/Thil...-3 Veymerange Clouange Villerupt/Thil Thionville (2) Audun Amnéville (2) Longwy Bassin Piennois Florange Terville FC Metz (2)-Uckange (2) Yutz-Ste-Marie aux Ch Fameck-Trémery Rombas-Bertrange...- FC Metz (2) Yutz Magny (2) Trémery Ste-Marie aux Ch Uckange (2) Fameck Bertrange Rombas GROUPE C St-Avold E.N. (2)-Creutzwald...0- Metz Esap-St-A.-Huchet...n.c. Pagny-Novéant...-2 Lixing/Laning-Courcelles/Nied...5- APM (2)-Verdun Creutzwald Pagny Lixing/Laning APM (2) Novéant St-A.-Huchet St-Avold E.N. (2) Verdun Metz Esap Courcelles/Nied GROUPE D Forbach (2)-Réding Behren-Pays de Bitche Est Moselle -Merlebach...-6 Sarreguemines-Neunkirch...4- Lorquin-Cocheren Rosbruck...-4 Sarreguemines Réding Behren Neunkirch Forbach (2) Cocheren Rosbruck Pays de Bitche Merlebach Est Moselle Lorquin q JEUNES LIGUE DE LORRAINE U 9 HONNEUR Sarreguemines-Vandoeuvre...2- Bulg/contrex/vit-Metz Apm...-0 Boulay-Magny Forbach-Thionville...0- Thaon-Jarville...2- Amnéville-Raon Amnéville Sarreguemines Bulg/contrex/vit Thaon Vandoeuvre Jarville Forbach Thionville Boulay Metz Apm Magny Raon U9 HONNEUR REGIONAL Joeuf-Verdun Bell...- Uckange-Haut-du-Lièvre Yutz-Fameck...-5 Longwy-Villerupt/Thil...-7 Briey-Trémery...0- Villerupt/Thil Trémery Uckange Joeuf Fameck Briey Verdun Bell Yutz Haut-du-Lièvre Longwy Es Metz-Montigny Est Moselle -Lorry/Plappev Marly-APM (2)...2- Saint-Avold E.N.-Verny/Louvigny Clouange-Metz Esap...remis Saint-Avold E.N Marly Montigny Est Moselle Verny/Louvigny APM (2) Clouange Metz Esap Lorry/Plappev Es Metz U7 HONNEUR Saint-Avold E.N.-Epinal (2) Sarrebourg-Nancy (2) Jarville-Magny Thionville -Metz Apm...5- Sarreguemines-Pagny...- Rombas-Villers...0- Villers Thionville Nancy (2) Jarville Pagny Metz Apm Sarreguemines Magny Epinal (2) Saint-Avold E.N Sarrebourg Rombas U7 HONNEUR REGIONAL Thionville (2)-Yutz...-3 Othe-Mont./Stenay-Fameck (fft) Amnéville (2)-Jarny...2- Hettange-Villerupt/Thil...-0 Uckange-Thierville Amnéville (2) Uckange Yutz Hettange Villerupt/Thil Jarny Fameck Thierville Thionville (2) Othe-Mont./Stenay Jarville-Est Moselle Marienau-Metz Esap Vandoeuvre-Forbach...n.c. St-Avold E.N. (2)-Magny (2) Jarville Marienau Magny (2) Metz Esap Forbach Vandoeuvre St-Avold E.N. (2) Est Moselle Trémery U5 HONNEUR Yutz-Amnéville (2) Bar-Le-Duc -Nancy (2)...-0 Magny (2)-Jarville Pagny-FC Metz (2) Metz Apm-Thionville Epinal (2)-Sarreguemines...-2 FC Metz (2) Metz Apm Jarville Pagny Nancy (2) Sarreguemines Bar-Le-Duc Amnéville (2) Yutz Epinal (2) Thionville Magny (2) U5 HONNEUR REGIONAL Homécourt -St-Avold E.N. (2)...6- Villerupt/Thil-APM (2)...- Forbach-Boulay Jarny-Thionville (2) R.V.M. Entente-Uckange R.V.M. Entente Forbach Jarny Uckange Homécourt Boulay Villerupt/Thil APM (2) Thionville (2) St-Avold E.N. (2) Marly-Lunéville FC...-0 Trémery-Villey-St-Et...-4 Neuves-Maisons-Plantières...3- Villers-Sarrebourg Metz Esap-Raon...n.c. Villers Sarrebourg Plantières Neuves-Maisons Villey-St-Et Raon Trémery Metz Esap Marly Lunéville FC U 5 PROMOTION HONNEUR Clouange-Rombas Bassin Piennois-Marange Thierville-Hettange Lexy-Veymerange Fameck-Etain-Buzy COUPE MOSELLE SENIORS 6/7 3E TOUR Héming -Benestroff Us Vantoux-Delme/Solgne Gandrange (2)-Terville Devant-l-Pts (2)-La Maxe...- (tab)(4-3 tab) Metz Es (2)-Marly (2)...-2 Novéant (2)-CO Metz...2- Boulange-Trémery (2)...remis Fontoy-Marspich...remis Entrange-Hettange (2) Bertrange-Rosselange/Vitry...remis Thionville (2)-Bure Bousse-Metz Gge Bois...3- Moyeuvre-Clouange (2) Marange (2)-Yutz US Soetrich-Ottange...-0 Neufchef-Konacker Koenigsmacker (2)-Algrange Guénange-Anzeling...remis Vernéville-Verny/Louvigny...remis Moulins-Ars/Moselle...remis APM Metz 3-Ban-St-Martin...remis Retonfey Nois.-Metz Esap ES Woippy-Maizieres Es...remis St Julien (2)-Pierrevillers (2-3 aux tab) Chatel (2)-Montigny (2)...-(-4 aux tab) Voelfling-Remeling E.S.R...remis Eblange-Boulay (2)...- (5-4 aux tab) Volmerange-B. (2)-Remering/Har...remis Coume-Carling Falck-Créhange/Faulq Woippy FC-A.-Laquenexy...remis Bouzonville-Volstroff Courcelles-Ch.-Vigy Spicheren-St-A./J. d'arc...remis Behren (2)-Fr.-Hochwald...remis Freyming FC-Longeville-St-A...remis Stiring-Forbach Franco Turc St-A. Wenheck (2)-Metzing Alsting/Zin.-Creutzberg...remis Bambiderstroff Us-Marienau (2)...0- Macheren (2)-Morsbach...2- Valmont-Farébersviller Farschviller-Goetzenbruck...2- Bliesbruck-Schorbach/Hott...remis Neufgrange-Diebling...remis Rohrbach-Bining (4)-Ippling (2)...3- Rouhling-Achen/Ett/Schm. (2) Nousseviller (2)-Sarreguemines Rc (fft) Folpersviller-Gros-Rederching...remis Hundling-Mouterhouse...remis Réding (2)-Henridorff...remis Lorquin-Dannelbourg...- (tab)(6-5 aux tab) Fénétrange/Mitt.-Hellimer Langatte-Holving...remis Walscheid-Avricourt/Mous...remis Loudrefing-Morhange (2)...-5 Bettborn-Hell.-Nébing...remis Sarraltroff-Hultehouse...3- EFT Sarrebourg (2)-Dieuze...remis Brouderdorff-Grostenquin...remis Pte-Rosselle 2-Cocheren Rosbruck- (tab)(3-4 aux tab) CHAMP.EQUIPES RESERVES SENIORS 3E TOUR Gandrange (3)-Richemont (3) La Maxe 3-Ay/Moselle (2) Les Coteaux As 3-Hauconcourt (2)...-2 Dvt-les-Ponts-Augny (2) Montigny (3)-Ars S/ Moselle (2)...-0 Lorquin (2)-Avric./ Mous. (2)...remis Florange (2)-Rosselange (2) (fft) Réding (3)-Bettborn/Hel. (2)...2- Algrange (3)-Koenigsmacker (3) Clouange (3)-Ranguevaux (2)...3- Trémery (3)-Guénange (2) Augny Csj 3-Retonfey/Nois Vigy (2)-Bertrange (2)...-2 Hayange 3-Manom (2) Richemont (2)-Soetrich (2)...n.c. Malroy (2)-Ennery (2)...2- Marieulles/V. (2)-Vantoux St Julien 3-Marly SC (3)...3- Le Val Gueblange 3-Seingbouse Henriv 33-0 (fft) Marange (3)-Verny Louvigny (2) Verneville (2)-Gorze (2) Illange Us 3-Remeling (3)...2- Rohrbach/Bining (2)-Cocheren Rosbruck Delme-Solgne (2)-Troisfontaines (2)...n.c. Hilbesheim (2)-Dieuze (2) Danne 4 Vents (2)-Fribourg As Walscheid (2)-Schneckenbusch (2) Henridorff (2)-Sarrebourg Eft (3) Fameck (3)-Argancy (2)...n.c. Rouhling (2)-Rimling/Erch. (2)...-2 Dannelbourg (2)-Brouderdorff (2) Les Coteaux (2)-Moyeuvre (2) (fft) Pierrevillers (2)-Moulins (2)...3- La Maxe (2)-CO Metz (2) Entrange (2)-Boulange (2)...-2 Knutange (2)-Fameck Es 4...n.c. Freyming FC (2)-Bischwald (2)...n.c. Falck (2)-Filstroff (2) Bouzonville (2)-Bousse (2) Coume (2)-Eblange (2) Woippy FC (2)-Plantières (3)...-0 Grostenquin (2)-Betting (2)...-4 Farschviller (2)-Val Gueblange (2)...-0 Metz Esap (2)-Rémilly (3)...n.c. Rech (2)-Stiring-Ver. (2) Pte-Rosselle (3)-Bliesbruck (2) (fft) CS Stiring (2)-Gr.-Réderch. (2)...-5 Kerbach (2) -Neunkirch (2) Hombourg-Ht (2)-Vahl-Ebers. (2)...n.c. Fr./Hochwald 2-Valmont (2)...6- Metzing (2)-Nousseviller (3)...-2 Rémeling (2)-Basse Ham (2)...n.c. Peltre As 2-Corny (2)...-0 Ottange (2)-Florange (3)...2- Volmerange (2)-Fontoy (2)...-3 Bure (2)-Algrange (2) (fft) Volstroff (2)-Illange (2) Oudrenne (2)-Kirsch./Mont. (2)...3- Russange (2)-Seremange Erz. (3) Guentrange (2)-Rettel (2) Volkrange (2)-Veymerange (3)...0- Rémer./Harg.(2)-Carling (2) ES Woippy (2)-Cuvry Excelsior (2) (fft) Cattenom (2)-Kédange (2) Guerting (2)-Merten Js Flétrange (2)-Crehange Faulq. (2) Wittring (2)-Welferding (2)...-0 JA St-Avold (2)-Porcelette (2) Lixing-Laning (2)-Longeville-St-Av. (2)...-0 Seingbouse/Henriv.(2)-Forbach Bruch (2)2-3 Holving (2)-Freyming Hoch. (3)...-3 Morsbach (2)-Diebling (2)...-0 Sarralbe (2)-Marienau (3)...-0 Grundviller (2)-Etzling (2) Neufgrange/Siltzheim (2)-Folpersviller (2)2-0 Rahling (2)-Lixing Rouhling (2) Alsting/Zin. (2)-Kalhausen (2)...2- Mouterhouse (2)-Sarreg./Ist. (2)...-0 Wies-Woelf. (2)-Lemberg/St-L. (2)...-7 Goetzenbruck (2)-Schorbach (2) Pt-Rederch/Sierst. (2)-Spicheren (2)...n.c. Morhange As 3-Chateau Salins Fc Schaeferhof/Dabo (2)-Hellimer (2) Vic-s/Seille (2)-Hommert (2) US Yutz (2)-Seremange Erz. (2)...2- DISTRICT MOSELLAN DEUXIEME DIVISION GROUPE K Gosselming-Hilbesheim...-3 Dannelbourg Brouderdorff Gosselming EFT Sarrebourg (2) Walscheid Brouviller Schaeferhof Dabo Hilbesheim Mittelbronn Hultehouse TROISIEME DIVISION GROUPE K Racrange-Béchy...-6 Insming Morhange As Béchy Remilly (2) Adelange Lesse Lixing-Laning (2) Racrange Francaltroff Grostenquin (2) GROUPE Q Baerenthal-Soucht (2) Achen/Ett/Schm. (2) Bitche Mouterhouse (2) Philippsbourg Goetzenbruck (2) Soucht (2) Pt-Rederch/Sierst. (2) Montbronn (2) Lemberg/St-L. (2) Baerenthal QUATRIEME DIVISION GROUPE I Merten -Ste-Barbe (2) Guerting (2) Bambiderstroff Us Bischwald (2) Merten Ste-Barbe (2) Falck (2) Porcelette (2) Coume (2) Flétrange (3) Hombourg-Ht (2) GROUPE L St-Jean Rohrbach (2)-Kappelkinger...-2 Neufgrange/Siltzheim (2) Lixing-Rouhl Kappelkinger St-Jean Rohrbach (2) Willerwald Sarralbe (2) Seingbouse/Henriv.(2) Vibersviller Rech (2) Grundviller (2) GROUPE N Francaltroff (2)-Téting...3- Vergaville Francaltroff (2) Buhl Lorraine Téting Hellimer (2) Rechicourt Chat Fribourg As Lixing-Laning (3) Loudrefing (2) Nébing (2) GROUPE P Brouderdorff (3)-Heming Fc Hartzviller St-Louis (2) Lorquin (3) Brouderdorff (3) Heming Fc Henridorff (2) Voyer Réding (3) Danne 4 Vents (2) Schaeferhof/Dabo (3) COUPE DE LORRAINE SENIORS TOUR N 3 Val De Saone Us-Arches...-(4-5 aux tab) Farébersviller -Fr.-Hochwald...3- La Bourgonce Us-Cornimont Fchm Hadol-Fc Des Ballons...0- Eloyes-Val D Ajol Fc Rehon Csp-Stenay-Mouzay...2- Remiremont -Lerrain Esley...0- Bru Jeanmenil-Gerardmer... - (4-3 aux tab) Xertigny -Girancourt Lamarche Us-Portieux Lsc Rehaincourt As-Taintrux...0- Coussey -Haironville...0- Chenimenil As-Avière...- (8-7 aux tab) Vaucouleurs-Bulg/contrex/vit...-5 Commercy-Bar-Le-Duc...-4 Blâmont-Saulcy...-0 Laneuv. Marainv. -St-Dié Kellermann...-5 Ste-Marguerite-Hommert Revigny FC-Seuil d'argonne2-2 (4-5 aux tab) Le Val Guéblange-Soucht Longuyon -Etain-Buzy...-2 Folpersviller-Mouterhouse...-6 Hannonville-Verdun Bell...-0 Mangiennes-Bassin Piennois Saulnes Longlaville-Fontoy...3- Diebling-Achen/Ett./Sch...-4 Dommartin-Ng Touloise...-4 Haroue Benney -Bayon-Roville (Haroué aux tab) Ecrouves-St-Mihiel (4-3 aux tab) Brouviller-Morhange Nébing -Troisfontaines...0- Welferding-Pt-Rederch./Siers Bliesbruck-Alsting/Zin...2- Ormersviller-Kalhausen...-4 Brouderdorff-Holving...-(2-3 aux tab) Réding -Henridorff Ippling-Bettborn-Hell...2- Neufchateau-Liffol-Treveray Bertrange-Veymerange Sorcy Void-Maxeville (3- aux tab) Lay/Bouxières-Heillecourt...-2 Laneuveville/La Mad.-Dombasle Fléville-Nancy Chardons Haut-du-Lièvre-Gondreville4-4 (4-3 aux tab) A.-Laquenexy-Remilly...- (3-2 aux tab) Folschviller-Dieuze...4- Montauville-Val De Seille Enj...3- L'Hôpital-Spicheren...2- Oeting-Voelfling...4- Grostenquin-Wenheck...0-0(7-6 aux tab) Freyming FC-Flétrange...3- Godbrange-Seremange Erz Kerbach-Pte-Rosselle Audun-Rosselange...2- Ludres-Pont-à-Mousson...-0 Novéant-Verny/Louvigny...2-2(5-4 aux tab) Yutz-Koenigsmacker...-0 Boulange-Briey...4- Marspich-Hagondange Pulnoy-Avricourt/Mous Manom-Hettange...-2 Hayange-Thionville...-4 Uckange-Kedange Villerupt/Thil-Froidcul...4- Plantières-Courcelles/Nied Vernéville-Joeuf...-0 Amanvillers-Châtel-St-Germain Woippy FC-St-Julien (5-6 aux tab) ES Woippy-Montigny (4-3 aux tab) Dvt-les-Ponts-Ars/Moselle Rettel-Guénange Villey-St-Et.-Malzéville (2-4 aux tab) Merlebach-Remering/Har DISTRICT DU PAYS-HAUT COUPE F. BRUSCO 6 ES DE FINALE Herserange-Mexy Réhon/Villers-Morf.-Longwy...remis Lexy-St-Jean-Marville Moutiers-Batilly...0- Conflans-Crusnes Jarny-Tucquegnieux/Trieux Auboué-Mercy-le-Bas...5- Gorcy/Cosnes-Mt-ST-Martin COUPE T. DUHAMEL 8 ES DE FINALE Joeuf (2)-Jarny (2)...4- Crusnes (2)-Villerupt/Thil (2) Longwy (2)-Tucquegnieux/Trieux (2)...4- Mercy-leBas (2)-Saulnes/Longl. (2)...-5 St-Jean Marv. (2)-Saulnes/Longl. (3)...non joué Saulnes/Longl. (4)-Bassin Piennois (2)...-4 Réhon/Villers Morf. (2)-Longuyon (2) Mt-St-Martin (2)-Homécourt (2)...2- q VÉTÉRANS Pierrevillers-Fontoy Ban-St-Martin-ES Woippy Metz Apm-Thionville Rosselange/Vitry-Montigny Thionville ES Woippy Metz Apm Pierrevillers Ban-St-Martin Scy-Chazelles Rosselange/Vitry Fontoy Montigny CO Metz-Verny/Louvigny (fft) Plantières-Augny...remis Marly-Magny...0- Novéant-Gravelotte CO Metz Magny Verny/Louvigny Novéant Gravelotte Augny Delme/Solgne Plantières Marly q FEMININES CHALLENGE NAT. FÉMININ U9 METZ-Reims...5- Saint-Maur-Nancy Vendenheim-Paris Sg...-2 Paris Sg Vendenheim METZ Reims Nancy Saint-Maur PROMOTION HONNEUR À 8 Verdun Bell.-Sorcy Void...remis Sorcy Void-Rech (2) Moulins (2)-Kerbach Hannonville Vhf-Pierrepont...5- Les Coteaux-Verdun Bell (fft) Grostenquin (2)-Sarralbe Hannonville Vhf Grostenquin (2) Godbrange Sorcy Void Moulins (2) Pierrepont Les Coteaux Sarralbe Kerbach Rech (2) Verdun Bell Epinal (2)-Pouxeux Dogneville-Bulg/contrex/vit (fft) Charmois L Orguei Fc-Gerbéviller Raon-Ste-Marguerite...-0 Poussay-Mirecourt Hym Charmois L Orguei Fc Mirecourt Hym Dogneville Gerbéviller Poussay Epinal (2) Raon Bulg/contrex/vit Ste-Marguerite Pouxeux FÉMININES U8 Conflans-Bar-Le-Duc Cattenom-Hannonville Vhf Thionville -Godbrange Thionville Godbrange Terville Conflans Cattenom Pays de Bitche Florange Woippy FC Val De Seille Enj Hannonville Vhf Laxou Sapinière Bar-Le-Duc U6 FEMININES INTERDISTRICTS Neufchef-Audun Godbrange-Longuyon Audun Longuyon Godbrange Mangiennes Neufchef Terville-Hettange Thionville Aspsf-Uckange...4- Terville Algrange Thionville Aspsf Uckange Hettange GROUPE C Les Coteaux-Maizieres Es...-2 Florange-Fontoy Fontoy Florange Maizieres Es Les Coteaux GROUPE D Falck-Bouzonville Bousse-Thionville Thionville Bouzonville Falck Bousse GROUPE E Novéant-ES Woippy...remis Montigny-Trémery...-0 Montigny ES Woippy Novéant Trémery GROUPE F Remilly-Marange...8- Remilly Woippy FC Metz Esap Marange GROUPE G Sarralbe-Dieuze Stiring-Verr.-Pays de Bitche...6- Stiring-Verr Sarralbe Forbach Pays de Bitche Dieuze COUPE DE FRANCE FÉMININE ER TOUR Gandrange-Morhange Baccarat-Lorquin Rech/Sarralbe-Amnéville...-8 Centre Ornain E.-Amanvillers...-9 Cattenom-Verdun (fft) Heillecourt-Eloyes Ste-Marie aux Ch.-Bar-Le-Duc...0- Saint-Dié-Neuves-Mais Lunéville FC-St-Nabord...0- Saulxures-Marange COUPE DE MOSELLE FEM. ER TOUR Sarreguemines-Grostenquin FOOTBALL résultats et classements

23 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 27 FOOTBALL résultats et classements PÉTANQUE résultats et classements DISTRICT MOSELLAN U3 PROMOTION GROUPE F Trémery (3)-Hagondange Vigy-ES Woippy (2)...5- Trémery (3) Vigy Hagondange ES Woippy (2) Anzeling Pierrevillers Marange Maizieres ES (2) GROUPE G Lorry/Plappev.-Montigny (2) Metz Conquist.-Ht Plat. Messin...-6 Ban St Martin (2)-ES Woippy Metz Es (2) Montigny (2) ES Woippy Lorry/Plappev Ban St Martin (2) Ht Plat. Messin ES Maizières (3) Metz Conquist GROUPE H Magny Rs 4-Verny/Louvigny Ars/Moselle-Novéant (2) Cuvry Excelsior-Metz Apm Ban-St-Martin-Marly (2) Ban-St-Martin Magny Rs Cuvry Excelsior Marly (2) Metz Apm Novéant (2) Ars/Moselle Verny/Louvigny GROUPE I Plantieres (2)-Metz Esap Retonfey Nois.-Courcelles-Ch...4- Pange-Courcelle Nied (2)...4- Metz Gge Bois-Metz Fc Féminines Metz Gge Bois Courcelles-Ch Metz Fc Féminines Retonfey Nois Plantieres (2) Pange Metz Esap Courcelle Nied (2) GROUPE J Lixing-Laning (2)-Flétrange Valmont-Porcelette (2)...-7 Créhange/Faulq. -Hombourg-Ht Créhange/Faulq Flétrange Porcelette (2) Wenheck Macheren Lixing-Laning (2) Hombourg-Ht Valmont GROUPE K Creutzwald Sr 3-Merlebach (2) Fr./Hochwald 2-Volm./Boulay...-4 L'Hôpital-Carling Creutzwald Sr Behren (2) Carling Volm./Boulay Merlebach (2) Fr./Hochwald St-Avold Huch. (2) L'Hôpital GROUPE L Spicheren-Marienau Stiring-Farébersviller Farébersviller Spicheren Behren Us Forbach (3) Marienau Stiring-Verr Forb. Creuzb. (2) Stiring GROUPE M Alliance 2008 (2)-St-Jean-Rohrb...8- Hambach-Holving...-4 Diefenbach/Putt.-Cappel Vosges Nord -Rech/Sarralbe Alliance 2008 (2) Vosges Nord Diefenbach/Putt St-Jean-Rohrb Rech/Sarralbe Holving Cappel Hambach GROUPE N Alliance Neunkirch (2)...-3 Moselle Est (2)-Pays Bitche Ormersviller-Sarreguemines Fc Sarreguemines Fc Neunkirch (2) Pays Bitche Alliance Vosges Nord (2) Ormersviller Schorbach (2) Moselle Est (2) GROUPE O Morhange (2)-Chateau-Salins Vic s/seille-nébing Grostenquin-Remilly Racrange-Dieuze Morhange (2) Grostenquin Dieuze Chateau-Salins Nébing Remilly Vic s/seille Racrange GROUPE P Héming -Bettborn-Hell Gosselming-St-Louis Hilbesheim-Sarrebourg EFT Gosselming Bettborn-Hell Sarrebourg EFT St-Louis Héming Hilbesheim Schaeferhof Dabo Vallee Bièvre GROUPE Q ES Metz (3)-Marspich (2) Crehange Faulq. (2)-Gorze Moulins (2)-Hagondange (2)...5- Dvt-les-Ponts-Amanvillers (2) Dvt-les-Ponts Moulins (2) Amanvillers (2) Gorze ES Metz (3) Marspich (2) Crehange Faulq. (2) Hagondange (2) DISTRICT DU PAYS-HAUT U8 Saulnes Longlaville-Jarny...-2 Lexy-R.V.M. Entente Homécourt -Giraum./Donc...9- R.V.M. Entente-Villerupt/Thil (2) Lantefontaine-Briey (2) Longwy (2)-Bassin Piennois R.V.M. Entente Homécourt Lexy Jarny Briey (2) Bassin Piennois Longwy (2) Lantefontaine R.V.M. Entente Saulnes Longlaville Villerupt/Thil (2) Giraum./Donc U5 R.V.M. Entente 2-Saulnes Longlaville Longwy-Mt-St-Martin (fft) Longwy R.V.M. Entente Saulnes Longlaville Mt-St-Martin Longuyon Villerupt/Thil (2) Godbrange Lexy (2) Lantefontaine-Longwy (2) Jarny (2)-Briey...- Auboué (2)-Mercy-Bas...remis Jarny (2) Briey Joeuf Auboué (2) Lantefontaine Longwy (2) Mercy-Bas U3 D Jarny (2)-Villerupt/Thil (2) Lexy-Joeuf Saulnes Longlaville-Mt-St-Martin...-3 Longuyon-Pierrepont Briey-Lantefontaine...n.c. Lexy Joeuf Mt-St-Martin Briey Villerupt/Thil (2) Saulnes Longlaville Pierrepont Jarny (2) Longuyon Lantefontaine U3 D2 AUTOMNE Godbrange-Mercy-Bas...-0 Godbrange (2)-Othe-Montm. (2) R.V.M. Entente 2-Mexy Lexy (2)-Longwy (2) St Jean Marville-Haucourt St-Ch Gorcy-Cosnes Es-Saulnes Longlaville 2-2 Classement :. Godbrange 5 pts ; 2. Godbrange (2) 9 pts ; 3. Longwy (2) 9 pts ; 4. R.V.M. Entente 2 9 pts ; 5. Othe-Montm. (2) 9 pts ; 6. Haucourt St-Ch. 8 pts ; 7. Gorcy-Cosnes Es 7 pts ; 8. Mercy-Bas 5 pts ; 9. Saulnes Longlaville 2 4 pts ; 0. Lexy (2) 3 pts ;. St Jean Marville 0 pt ; 2. Mexy 0 pt Briey (3)-Pierrepont (2)...n.c. Briey (2)-Auboué (2)...n.c. Joeuf (2)-Tucquegn./Trieux Batilly-Homecourt Cs Piennes (3)-Piennes (2)...n.c. Classement :. Homecourt Cs 3 5 pts ; 2. Auboué (2) 0 pts ; 3. Pierrepont (2) 9 pts ; 4. Piennes (2) 7 pts ; 5. Conflans 6 pts ; 6. Joeuf (2) 3 pts ; 7. Piennes (3) 3 pts ; 8. Batilly 3 pts ; 9. Mt-St-Martin (2) 0 pt ; 0. Tucquegn./ Trieux 0 pt ;. Briey (3) 0 pt ; 2. Briey (2) 0 pt LIGUE DE LORRAINE REGIONALE (M) Verdun-Rambervillers Metz sablon-bar-le-duc Epinal LP-Pagny s/m Bebing-Contrexéville Pont-à-Mousson 2-Metz sablon Pont-à-Mousson 2-Rambervillers Jarny-Bebing Verdun-Sommerviller Sommerviller-Saint-Mihiel Ars/Moselle-Epinal LP Bure-Contrexéville Saint-Mihiel-Pagny s/m Ars/Moselle-Bar-le-Duc Bure-Jarny Bar-le-Duc Verdun Pagny s/m Jarny Bebing Sommerviller Saint-Mihiel Epinal LP Contrexéville Rambervillers Pont-à-Mousson Ars/Moselle Bure Metz sablon RÉGIONALE (F) Hagondange-Saint-Mihiel Verdun-Hambach Hambach-Rambervillers Saint-Dié-Hagondange Verdun-Woippy Woippy-Saint-Mihiel Pagny/Moselle-Saint-Dié Pagny/Moselle-Rambervillers Rambervillers Saint-Dié Hagondange Verdun Pagny/Moselle Saint-Mihiel Hambach Woippy COMITE DE MOSELLE DIVISION GROUPE ELITE Hambach-Faulquemont Falck-Hambach Falck-Metz Sablon Algrange-Faulquemont Algrange-Maizières-lès-Metz Guénange-Metz Sablon Sarrebourg-Guénange Sarrebourg-Maizières-lès-Metz Sarrebourg Maizières-lès-Metz Metz Sablon Falck Faulquemont Algrange Guénange Hambach Marly-Nilvange... Thionville-Marly... Thionville-La Maxe... Boulange-Nilvange... Boulange-Amnéville... Rosselange-La Maxe... Maizières-lès-Metz-Rosselange... Maizières-lès-Metz-Amnéville... La Maxe Rosselange Marly Thionville Nilvange Boulange Maizières-lès-Metz Amnéville Puttelange/Lacs-Bébing Jeanne d'arc-puttelange/lacs Jeanne d'arc-la Boule Thédingeoise Belle Roche-Bébing Belle Roche-Thionville Courcelles-Chaussy-La Boule Thédingeoise8-28 Hombourg Chênes-Courcelles-Chaussy0-26 Hombourg Chênes-Thionville La Boule Thédingeoise Thionville Bébing Belle Roche Hombourg Chênes Puttelange/Lacs Jeanne d'arc Courcelles-Chaussy DIVISION 2 Metz Sablon-Marly Marly-Ars/Moselle Montigny-lès-Metz-Ars/Moselle Amnéville-Montigny-lès-Metz Amnéville-Maizières-lès-Metz Metz Sablon-Maizières-lès-Metz Talange Montigny-lès-Metz Amnéville Ars/Moselle Metz Sablon Maizières-lès-Metz Marly Audun-le-Tiche-Distroff Bure-Algrange Bure-Hagondange Audun-le-Tiche-Yutz Algrange-Amnéville Distroff-Amnéville Amnéville 3-Yutz Hagondange-Amnéville Algrange Distroff Audun-le-Tiche Amnéville Yutz Hagondange Amnéville Bure Folschviller-Hambach Hambach-La Boule Thédingeoise Sarreguemines-La Boule Thédingeoise Folschviller-Carling Falck-Carling Sarreguemines-Béning Jeanne d'arc-béning Jeanne d'arc-falck Sarreguemines Folschviller Béning Hambach Jeanne d'arc Falck La Boule Thédingeoise Carling GROUPE D Jeanne d'arc-st-avold Huchet Hambach 2-St-Avold Huchet Dieuze-Hambach Boulay-Jeanne d'arc Boulay-Morhange Dieuze-Morhange Dieuze Boulay Château-Salins Morhange Jeanne d'arc Hambach St-Avold Huchet DIVISION 3 Guénange-Aumetz Thionville Gazélec-Aumetz Hettange-Grande-Bouzonville Florange-Hettange-Grande Hettange-Grande Aumetz Thionville Gazélec Florange Bouzonville Guénange Moyeuvre-Grande-Rosselange Rosselange-Sierck-les-Bains Florange-Sierck-les-Bains Moyeuvre-Grande-Knutange Algrange-Knutange Florange-Hayange Yutz-Hayange Yutz-Algrange Algrange Knutange Florange Yutz Moyeuvre-Grande Sierck-les-Bains Hayange Rosselange GROUPE C Rombas-Guénange (fft) Guénange 2-Talange Thionville Gazélec 2-Talange Rombas-Hagondange (fft) Hettange-Gde 2-Hagondange Thionville Gazélec 2-Hayange Uckange-Hayange Uckange-Hettange-Gde Uckange Hayange Rombas Thionville Gazélec Hettange-Gde Guénange Hagondange Talange GROUPE D Novéant-Argancy Woippy-Novéant Verny-Montigny-lès-Metz Montigny-lès-Metz-Argancy Woippy-Maizières-lès-Metz Verny-Maizières-lès-Metz Argancy Novéant Fèves Woippy Maizières-lès-Metz Verny Montigny-lès-Metz GROUPE E Marly-Argancy Fèves-Courcelles-Chaussy Fèves-Lorry-les-Metz Lorry-les-Metz-Argancy Metz Sablon-Courcelles-Chaussy Metz Sablon-Marly Lorry-les-Metz Argancy Fèves Courcelles-Chaussy Marly Metz Sablon Argancy GROUPE F Falck-Creutzwald...n.c. Sarralbe-Creutzwald...n.c. Forbach Creutzberg-Sarralbe...n.c. Boulay-Falck...n.c. Boulay-Belle Roche...n.c. Forbach Creutzberg-Belle Roche...n.c. Forbach Creutzberg L'Hôpital Belle Roche Falck Sarralbe Creutzwald Boulay GROUPE G Pt-Ebersviller-Forbach Creutzberg Sarreguemines-Pt-Ebersviller Sarreguemines-Faulquemont Belle Roche-Forbach Creutzberg Belle Roche-Boulay Stiring Coulée Verte-Faulquemont Woustviller-Stiring Coulée Verte Woustviller-Boulay Boulay Stiring Coulée Verte Woustviller Pt-Ebersviller Belle Roche Sarreguemines Faulquemont Forbach Creutzberg GROUPE H Puttelange/Lacs-Imling Niderviller-Imling Sarrebourg-Niderviller Dieuze-Puttelange/Lacs Dieuze-Morhange Sarrebourg-Morhange Bébing Sarrebourg Dieuze Imling Puttelange/Lacs Niderviller Morhange DIVISION 4 Distroff-Kanfen Thionville-Kanfen Basse-Ham 2-Distroff Amnéville-Thionville Amnéville-Algrange Basse-Ham 2-Algrange Uckange Basse-Ham Thionville Algrange Amnéville Distroff Kanfen Folschviller-Pt-Ebersviller...n.c. Pt-Ebersviller-Forbach Creutzberg...n.c. Creutzwald-Forbach Creutzberg...n.c. Folschviller-L'Hôpital...n.c. Falck-L'Hôpital...n.c. Creutzwald-Freyming Ste-Barbe...n.c. Belle Roche-Freyming Ste-Barbe...n.c. Belle Roche-Falck...n.c. Freyming Ste-Barbe Folschviller Belle Roche Forbach Creutzberg Creutzwald Pt-Ebersviller Falck L'Hôpital GROUPE C Le Val de Guéblange-Hombourg Chapelle32-4 Hombourg Chapelle-Gros-Réderching Puits St Charles-Gros-Réderching Le Val de Guéblange-Château Salins22-4 Stiring Coulée Verte-Château Salins Puits St Charles-Woustviller Imling-Woustviller Imling-Stiring Coulée Verte Woustviller Stiring Coulée Verte Le Val de Guéblange Imling Puits St Charles Château Salins Hombourg Chapelle Gros-Réderching GROUPE D Le Val de Guéblange 2-Puttelange/Lacs30-6 Puttelange/Lacs-Dieuze Imling-Dieuze Le Val de Guéblange 2-Château-Salins Farébersviller Siciliens-Château-Salins Imling-Rouhling Bébing-Rouhling Bébing-Farébersviller Siciliens Rouhling Farébersviller Siciliens Dieuze Imling Bébing Château-Salins Le Val de Guéblange Puttelange/Lacs GROUPE E Créhange-Woippy Montigny-lès-Metz-Faulquemont Ars/Moselle-Maizières-lès-Metz Metz Sablon-Fèves Créhange Maizières-lès-Metz Faulquemont Ars/Moselle Montigny-lès-Metz Fèves Woippy Metz Sablon GROUPE F Rombas-Woippy (2) Fèves-Woippy (2) Basse-Ham-Fèves Thionville 2-Rombas Thionville 2-Guénange Basse-Ham-Guénange Guénange Basse-Ham Woippy (2) Fèves Thionville Uckange Rombas

24 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 28 VOLLEY nationale 2 Maizières s offre la passe de trois Le MAC est inarrêtable en ce début de saison. Vainqueurs 3-0 à Saint-Louis samedi, les Maiziérois, coleaders, ont signé leur troisième succès d affilée. SAINT-LOUIS...0 MAIZIÈRES...3 Jérémy Ullmann. Photo RL Les sets : 23-25, 22-25, Maizières a confirmé sa place de coleader du championnat en s imposant, samedi soir au Sportenum, face à Saint-Louis. Les Alsaciens n ont pas été brillants mais auraient pu espérer mieux. Car au début du match, ils ont rivalisé avec Maizières. Même si les Lorrains ont mené 6-0, Saint-Louis a réussi à revenir dans le set (23-23) avant de craquer dans le money time. «On a connu un petit relâchement, avouait Jérémy Ullmann, l Alsacien qui évolue à Maizières. Saint-Louis n a pas mis beaucoup d ambiance, c était assez mou dans les tribunes et sur le terrain. On est une équipe assez physique et dynamique et on s est laissé un peu endormir.» Les Lorrains se sont réveillés à temps pour empocher le premier set (25-23) et poursuivre sur leur lancée, malgré la résistance de Saint-Louis qui a pu compter sur sa recrue espagnole, José Salinas. «On a pris trois, quatre points d avance, mais son passage au service nous a été préjudiciable, constate Jérémy Ullmann. Il frappe fort et on a souvent été en retard au block.» Malmené, Maizières a pu compter sur son tout jeune libero, Jonathan Altmayer, seulement âgé de 6 ans, pour défendre à merveille les attaques adverses. Malgré quelques belles actions, Saint-Louis n a pas pu renverser la tendance et s incline en trois sets. Maizières garde sa place de coleader après trois journées. Yutz-Thionville logiquement défait GONDREXANGE...3 POUILLY-METZ...0 Les sets : 25-9, 25-9, En battant nettement Pouilly- Metz ce samedi (3-0), Gondrexange a confirmé son succès acquis à Hettange (3-0) la semaine dernière. Et préparé aussi au mieux son déplacement à Saint-Mihiel du weekend prochain. Samedi, les Gondrexangeois craignaient les grands gabarits nationale 3 YUTZ-THIONVILLE...0 CHALON-SUR-SAÔNE...3 Les sets : (24 ), (26 ), 4-25 (8 ). Après son beau succès obtenu aux dépens de Beaucourt-Sochaux la semaine dernière (3-0), les hommes de Philippe Akele avaient l occasion de confirmer contre Chalon-sur-Saône hier. Ils n y sont pas parvenus. A l inverse, les Mosellans se sont inclinés en trois manches en pouvant, néanmoins, nourrir quelques regrets. C est Silvestre qui déclenche les hostilités mais, très vite, Sanchez lui répond. Profitant de fautes directes, Chalon prend les commandes (3-6). Alors Coulibaly rameute la troupe et égalise (6-6), avant de gagner son duel au block face à Iwa. Marcelle, au service, met à mal la défense bourguignonne qui plie quelque peu (-7). Mais ne rompt pas. Sous les coups de boutoir des Sanchez, Vercelli et Fourneret, les Chalonnais ont le dernier mot (22-25). Yutz-Thionville démarre mal le deuxième set (2-7) et s énerve un peu. Seul Silvestre reste régulier et maintient l écart (6-8 puis 2-4), grâce aussi à Coulibaly et Dubroeuq et le bon travail à la réception de Laparre. Mais cela ne suffit pas. Chalon-sur-Saône prend le large et gagne le set (20-25). Le coach mosellan Akele tente bien de recadrer les siens et de leur donner des consignes pour se défaire du bon block adverse, très performant, mais là encore, cela ne suffit pas. Les Chalonnais concluent l affaire grâce à un dernier set express (4-25). R. E. prénationale masculine Gondrexange est lancé des joueurs de Pouilly-Metz. A raison, mais ce sont bien les hommes de Raphaël Poinsignon qui ont fait la course en tête la plupart du temps. A la passe, Brice était partout et servait souvent parfaitement ses attaquants Joanes et Fabrice. De quoi parfois prendre le large face à Pouilly-Metz mais pas au point d écraser les manches. Les Gondrexangeois ont ainsi remporté les trois sets sur le même score : 25-9, prénationale féminine Les Hagondangeoises souveraines HAGONDANGE...3 POUILLY-METZ (2)...0 Les sets : 25-2 (7'), 25-9 (20'), 25-0 (8'). Troisième journée et déjà troisième succès pour Hagondange! Après Creutzwald et la réserve de Pouilly-Metz, les Hagondangeoises se sont imposées samedi face à l équipe 2 de Pouilly-Metz (3-0). D entrée de jeu, le fossé entre les deux formations s est fait sentir. Les Hagondangeoises, soudées et expérimentées, prenaient leurs jeunes adversaires à la gorge (8-0). Avec Rousseau en passeuse néophyte, Pouilly-Metz réagissait pourtant et revenait à 9-5. Pas longtemps. Sur le service de Ceyran, Hagondange reprenait le large (7-8) pour remporter le set Le début de deuxième manche était plus équilibré jusqu à 6-5, même si les Hagondangeoises ne perdaient jamais la main. Les attaques au centre d Aggoune et les frappes croisées de De Biase faisaient mouche face à une formation affaiblie en réception et peu présente au bloc. A 20-7, Cathy Doringer, coach par intérim de l ESH, pouvait faire tourner pour gagner le set Les joueuses de Pouilly-Metz tentaient de s accrocher dans la troisième manche (6-4). Massing, Durenne et Pernot étaient entreprenantes mais les bonnes intentions restaient souvent sans effet. L ESH repartait de l avant sur le service de Di Nardo (-4) et ne laissait que des miettes aux joueuses d André Sacksteder. G. S. tournoi d algrange Terville-Florange déçoit Après avoir remporté le tournoi de Quimper, les joueuses de Terville-Florange ont pris la dernière place de celui d Algrange remporté par le Stade Français hier. A deux semaines de la reprise du championnat S amedi, l intensité et le niveau de jeu de la première demi-finale qui opposait le Stade Français à Münster, une équipe de Bundesliga, avaient été impressionnants. Le pensionnaire du championnat de France l avait finalement emporté au tie-break avant d être rejoint en finale, quelques heures plus tard, par les Allemandes de Vilsbiburg. Ces dernières venaient de battre 3- (25-8, 24-26, 30-28, 25-9) une équipe de Terville- Florange irrégulière. La formation de Pompiliu Dascalu avait en effet alterné le meilleur et le pire. Le pire en réception, le meilleur au cœur du match quand les Mosellanes avaient dominé la deuxième manche et touché du doigt le succès dans la troisième après avoir mené et manqué la conclusion. Au centre, Mariam Sidibé avait de nouveau été excellente, d autant plus face à deux joueuses puissantes comme Barbara Wezerke et Marlies Wagendorp. Quant à Sandrine Dorlus, elle avait fait preuve d énergie et de jump quand Panagiota Dioti nationale 3 féminine Pouilly-Metz a tendu le bâton SPORTING CLUB DU 9 e...3 POUILLY-METZ...0 Les sets : 25-2 (29 ), 25-0 (22 ), (29 ). Pour leur premier déplacement de la saison, les joueuses de Pouilly-Metz se sont lourdement inclinées sur le terrain des Parisiennes du Sporting Club du 9 e (3-0). La manche initiale est pourtant disputée. Les Messines font même la course en tête avant de craquer (25-2), la faute à de trop nombreuses approximations. «On tend le bâton pour se faire battre. On fait beaucoup de fautes au service, à la réception et au final, cela nous coûte cher. Il y a un manque de métier, de maturité dans cette équipe», regrettait ainsi l entraîneur lorrain Mohamed El Khaoua à l issue de la partie. Le deuxième set en est la preuve parfaite. Les points s enchaînent et le score est sans appel pour les Franciliennes (25-0). Le début de la troisième manche est plus accroché. Les deux équipes se rendent coup pour coup mais, comme dans le premier set, les Mosellanes finissent par laisser filer (25-20). Voilà une deuxième défaite en deux matches pour les Lorraines. Prochain rendez-vous le samedi 23 octobre. Les Mosellanes accueilleront les joueuses de Milly-la- Forêt. PANTIN... YUTZ-THIONVILLE...3 Les sets : 8-25 (27 ), 9-25 (29 ), 25-2 (28 ), (34 ). Victorieuses du premier derby lorrain en ouverture du championnat, les promues de Yutz- Thionville ont confirmé hier leur parfaite acclimatation à la Nationale 3. A Pantin, les coéquipières d Anne Neu ont remporté leur deuxième succès en autant de journées (3-). Après avoir fait la course en tête dans la première manche (0-20, ace de Chaty puis, 2-23, contre de Tritz), elles concluaient sur l attaque de Mrozek (8-25). Accrochées jusqu au premier temps mort technique dans la deuxième (8-4), les Lorraines inversaient ensuite la tendance (2-6), avant de rafler la mise, toujours grâce au bras de Mrozek (9-25). Le troisième set reprenait sur les mêmes bases faisait passer le message qu elle serait bien au rendez-vous de la saison. Mais cela n avait donc pas suffi pour filer en finale. «Frustrant» Hier matin, les Lorraines disputaient donc le match pour la troisième place. Pour un nouveau revers : 0-3 (5-25, 28-30, 2-25). La faute, une fois encore, à la réception. Le TFOC a joué avec précipitation et laissé filer le deuxième set par manque de lucidité et de stabilité technique. «C est frustrant! Nous nous mettons dans des situations compliquées alors qu elles sont simples et nous manquons de fermeté à la conclusion», analysait le coach Pompiliu Dascalu, sans oublier qu actuellement, son équipe est handicapée par les absences de ses attaquantes Ramata Sangaré et Elis Bento. Ceci explique aussi cela. Pour la petite histoire, le tournoi a été remporté par les Parisiennes, tombeuses 3-0 de Vilsbiburg. A. Z. Le TFOC se joue du leader Les Lorraines ont fait perdre la tête aux Rixheimoises, hier en Alsace, qui étaient invaincues dans leurs murs depuis deux saisons. RIXHEIM...2 TFOC (2)...3 Les sets : (29 ), 2-25 (23 ), (32 ), (27 ), 2-5 (7 ). TERVILLE-FLORANGE. Pitou (22), Koné (3), Paglia (), Chapelier (9), J. Teuchert (8), Lovato (). 2 services gagnants, 9 blocks. 29 fautes directes dont 7 au service. Six de base : Lovato, Pitou, Koné, Paglia (puis M. Teuchert), Chapelier, J. Teuchert. Libero : Jonot. Entraîneur : Romain Pitou. Le début de la partie est plaisant entre deux formations efficaces. Le TFOC aligne Polina Pitou, encore professionnelle l année dernière, tandis qu Arsela Haka est sur le banc chez les Alsaciennes (3-8). Les Mosellanes posent bien leur blockdéfense et prennent les rênes (de 8-5 à 8-20). Rixheim trouve des solutions et s octroie un léger pécule (23-2) par deux contres d Heussner avant de remporter la mise sur une faute de service adverse (25-23). Polina Pitou fait des dégâts au service pour le TFOC et les Alsaciennes perdent rapidement pied (3-2, 6-8). Elles accumulent les maladresses (9-22) et elles sont logiquement rejointes à 2-25 avec dix points directs. Alicia Stoecklin se blesse à 5-3, mais ses coéquipières restent en avance (2-8). Pitou ramène les Lorraines avant de prendre le large par un 6-4 (6-20 puis 8-22). Les Haut-Rhinoises laissent des points en fautes directes et elles ne réalisent aucun block (22-24 puis 22-25). Belle variété dans le jeu Les débats sont incertains et aucune équipe ne prend l ascendant (8-6, -0). Natalia Nikulina, l ex-capitaine de la sélection nationale bélarusse, lâche alors le bras et Rixheim est en avance à 9-4. Son duel avec Polina Pitou est digne de leur glorieux passé. Le jeu varié du TFOC fait passer des sueurs froides aux supporters alsaciens avec un -4 à la clef (20-8). Trois blocks permettent à Rixheim d égaliser à et de s accorder un sursis en passant par le tie-break. Dans cet ultime jeu, les Alsaciennes comblent leur retard initial (0-3, 3-6) grâce à Sarah Likiliki en bout de filet. A 7-6, le coach rixheimois sort Natalia Nikulina. Une mauvaise idée L ASER reste proche à 8-0 avant le retour de sa capitaine à -2 qui ne peut empêcher la défaite sur le fil (2-5) face à une équipe lorraine qui présente de nombreux atouts. Yutz-Thionville s est très bien acclimaté Daba Niabaly (à droite) et les joueuses de Pouilly-Metz sont déjà à deux défaites... Photo Karim SIARI (7-8) mais la résistance pantinoise se montrait de plus en plus efficace au fil des échanges. Après avoir repris les clés du camion au deuxième temps mort technique (6-5), les Banlieusardes parisiennes ne devaient plus les égarer, jusqu à ce que Bouyahia leur offre le droit de jouer au moins un set de plus (25-2). Mrozek efficace Longtemps menées dans une rencontre de plus en plus indécise (8-6, 6-3 et encore, 8-4), les Mosellanes ne craquaient pas pour autant. Willem rétablissait d abord la parité (8-8) puis mettait ses coéquipières en ballottage très favorable (2-24). Jusqu à ce que l ultime attaque de Mrozek ne fasse tomber trois nouveaux points dans l escarcelle des Yusso-Thionvilloises. Arrivée à l intersaison, la Grecque Panagiota Dioti a déjà montré qu elle était capable de très belles choses. Photo Armand FLOHR S. D. SAINT-DIÉ...3 PONT-À-M...0 Les sets : 25-7 (24 ), 25-5 (22 ), 25-5 (22 ). Les Déodatiennes devaient se rassurer au plus vite après deux déplacements délicats. Et c est Pont-à-Mousson qui a fait les frais de ce réveil brutal. Un peu comme la saison dernière, les filles de Manu Dumortier ont tout nettoyé du sol au plafond lors de cette rencontre à sens unique. Saint-Dié a laminé son adversaire en trois sets secs. S appuyant sur l omniprésente Quarino et sur la force de frappe de Peterkin, Saint-Dié faisait la course en tête lors de ce début de partie (8-6 puis 6-3). Mangin sollicitait alors Mateeva, dont le bras gauche avait tout du bâton de dynamite hier après-midi, pour mettre à la raison une équipe de Pont-à-Mousson pas vraiment décidée à tout lâcher tout de suite. TFOC (3)... SÉLESTAT...3 Les sets : 25-0 (7'), (3'), 2-25 (29'), 9-25 (26'). Parties sur les chapeaux de roue en dominant de la tête et des épaules Sélestat, les joueuses de Jean Robert semblaient filer vers un succès facile hier. Et bien non. Au fil du match, la donne a changé et le TFOC a présenté un jeu bien plus décousu pour f inalement s incliner. Pourtant, le premier set avait donc été une formalité pour les Lorraines (25-0), avec notamment de belles attaques des Robert, Franzetti et des services nationale 2 féminine Pont-à-Mousson n y arrive vraiment pas Résultat des courses, une seule balle de set suffisait à la Bulgare pour conclure. La suite était du même tonneau. Les réceptions impeccables d Opatovska ou de Quarino étaient de merveilleuses bases de lancement pour Mangin, qui se faisait un plaisir de servir aux mieux ses attaquantes. Certes, la relation passeuse-centrale était encore à améliorer mais Jankauskaïté et Noël étaient elles aussi à la hauteur. Déjà trois revers Usées par ce féroce combat, les Mussipontaines lâchaient prise à 9-5 dans la deuxième manche. Et le troisième set était pour elles un vrai chemin de croix (6-8). Manu Dumortier donnait alors du temps à ses jeunes remplaçantes. La qualité du jeu déodatien n en souffrait pas et la victoire était au rendez-vous. Pont-à- Mousson essaiera de se remettre de cette troisième défaite dans deux semaines. Ce sera sur le terrain d Argenteuil. Terville-Florange était si bien parti plus que performants des Kozludere et Guth. Mais dans la deuxième manche, les Alsaciennes, bien plus engagées, prenaient le large (2-9). Robert très en vue Dans un sursaut d orgueil, le TFOC revenait grâce à Robert, très en vue, Franzetti et Kierren. Mais au final, le set revenait à Raingue sur un ace (25-27). Bis repetita dans le set suivant : 0-7 puis 5-3. Une fois encore, Sélestat se montrait plus présent au block et passait devant (6-22) avant de conclure (2-25). Et de remporter la troisième manche (9-25). Dans deux semaines, le TFOC se rendra à Strasbourg. résultats N 2 MASCULINE -2 St Louis/Neuweg - MAIZIÈRES Asul Lyon (2) - Alsatia Neuhof...-3 Sennecey - Villefranche...3- St-Dié - Mulhouse MAIZIÈRES Mulhouse Alsatia Neuhof Asul Lyon (2) Sennecey St Louis/Neuweg Villefranche St-Dié N 3 MASCULINE POULE C Macon - Strasbourg UC Beaucourt/Soch. - Huningue Kingersheim - Grand Nancy (2) Yutz/Thionville - Chalon s/s Huningue Grand Nancy (2) Macon Kingersheim Chalon s/s Yutz/Thionville CREUTZWALD Beaucourt/Soch Strasbourg UC N 2 FEMININE -2 Entremont-Rix.- TERVILLE-FLO Chaville/Sèvres - St-Cloud Paris...3- Paris Camou - Neuville La Rochette - Vandœuvre/Nan Chaville/Sèvres Entremont-Rix TERVILLE/FLO La Rochette Paris Camou St-Cloud Paris Neuville Vandœuvre/Nan N 3 FEMININE POULE D Sporting du 9 e - POUILLY-METZ TERVILLE/FLO. - Selestat...-3 Milly-la-Forêt - Rosny-sous-B...-3 Clamart (2) - Strasbourg UC...-3 Pantin - Yutz-Thionville...-3 Sporting club du 9ème Selestat Strasbourg UC Yutz/Thionville TERVILLE/FLO Rosny-sous-B Pantin Clamart (2) Milly-la-Forêt POUILLY-METZ LIGUE DE LORRAINE PRENATIONALE (M) Maizières - Hettange Grande Gondrexange - Pouilly-Metz Terville-Flo. - Saint-Mihiel...3- Terville-Flo Yutz/Thionville Gondrexange Saint-Mihiel Maizières Hettange Grande Pouilly-Metz REGIONALE MASCULINE Sarralbe - Chaumont B St-Dié - Maizières Chatel - Saint-Dizier...3- Creutzwald B - Jarny...3- M 20 GARCONS Pont-à-Mousson - Terville-Flo Saint-Mihiel - Villers Gondrexange - Epinal Gerardmer - Troyes...3- M 5 GARCONS Yutz/Thionville - Pont-à-Mousson Yutz/Thionville - Chaumont...2- Pouilly-Metz- Pont-à-Mousson Pouilly-Metz - Chaumont Yutz/Thionville Chaumont Pont-à-Mousson Maizières Pouilly-Metz PRENATIONALE (F) Gondrexange - Creutzwald Nancy - Chaumont Vandoeuvre - Yutz/Thionville Hagondange - Pouilly/Metz (2) Terville Florange D - Pont-à-Mousson (2)3- Hagondange Chaumont Villers Creutzwald Terville Florange D Nancy Yutz/Thionville Pont-à-Mousson (2) Gondrexange Vandoeuvre Pouilly/Metz (2) REGIONALE FEMININE Moulins - Villers B Epinal - Saint-Dizier Hagondange B - Sarralbe...-3 Yutz/Thionville - Verdun Jarny - Troyes...3- Yutz/Thionville Jarny Sarralbe Hagondange B Troyes Verdun M 20 FILLES Vandoeuvre - Gerardmer Terville-Flo () - Pouilly-Metz Terville-Flo (2) - Villers Saint-Dié - Creutzwald Saint-Dié Terville-Flo () Terville-Flo (2) Vandoeuvre Creutzwald Gerardmer Pouilly-Metz Villers M 5 FILLES Pont-A-Mousson - Moulins...-2 Pont-A-Mousson - Pouilly-Metz Pont-A-Mousson 2 - Moulins Pont-A-Mousson 2 - Pouilly-Metz Moulins Pont-A-Mousson Pont-A-Mousson Maizières Pouilly-Metz MFC M 5 F PH POULE C Hayange-Yutz - Thionville Hayange - Terville-Flo Sarralbe - Yutz-Thionville Sarralbe - Terville-Flo Terville-Flo Yutz-Thionville Yutz-Thionville Hayange Sarralbe

25 Lundi 0 Octobre 206 Marathon de Metz TTE 29 Mission réussie pour Barbat, mon adjudant Guillaume Barbat, le soldat du 40 e Rt, protégé de Roland Simonet à A2M est, comme prévu, le nouveau champion de Lorraine du marathon. Il était le favori du jour. Il a gagné et à l arrivée, Guillaume Barbat buvait du petit-lait avant de retrouver les siens, son amie, son entraîneur et ses supérieurs. Bien sûr, il y avait quelques regrets parce qu il était parti avec l intention de battre son record sur la distance établi il y a deux ans à Metz et qu il a buté pour cinq petites secondes sur ce rêve-là, se classant septième de l épreuve en 2h36 58 alors qu il était parti le pied léger pour courir entre 2h32 et 2h34. «Je n ai pas envie de parler de chrono et de faire la fine bouche. Je reviens de loin. Au 33 e kilomètre, j avais des crampes qui me mordaient les mollets. J ai bien cru que je n y arriverais pas. Et puis, j ai couru tout seul du 4 e kilomètre à l arrivée. C est dur. Voilà, je suis champion de Lorraine. C était l objectif. Je suis le dernier champion de Lorraine de l histoire. J aurai peut-être droit à ma page». Le soldat Barbat s amuse. Il a réussi sa mission. Il peut se présenter au rapport. Il regarde passer le relais de son régiment terminé magistralement par la Marseillaise Carmen Oliveras comme en 205. Et il ajoute : «L an passé, je faisais partie de ce relais-là!» Guillaume Barbat est, à 26 ans, moniteur de sport au 40 e, là où Hakim Bagy avait longtemps officié. Mais il s entraîne à A2M avec le groupe de Roland Simonet qui a réuni les frères Klein, Soufian Kouakoua, le vainqueur des Foulées Haganis, et Guillaume Barbat a buté à cinq petites secondes de son record personnel. Photo Stéphane STIFTER Guillaume Plas ainsi que Abdellah Jaafar, le Marocain, cinquième de l épreuve, hier, en 2h33 3. Evidemment, Roland Simonet est heureux. «Il est difficile de prévoir un temps. L essentiel, c est le titre et il est au rendezvous. Il s était bien préparé. C est une victoire méritée. Bravo!». Guillaume Barbat aura devancé Olivier Cabrera (2h43 3) et Yohan Hotte (Florange, 2h46 3). Son histoire athlétique va se poursuivre en hiver dans les labours pour le meilleur. En provenance du foot... Et il n est pas banal de faire remarquer que le nouveau champion de Lorraine de marathon est issu du football. «J ai en effet fréquenté le centre de formation des Girondins de Bordeaux chez qui je n ai pas percé. Et j ai basculé vers l athlétisme devant ma télévision au moment des championnats d Europe de Göteborg (2006). Car j aime tout dans l athlétisme et c est même Olsson, le triple-sauteur suédois, qui m a conduit à cette pratique-là». De fil en aiguille, en veine de confidences, Guillaume Barbat avouera qu il a même commencé sur la piste comme sprinter. Yann Marsal, le coureur de 00 m d A2M, qui croise dans les parages, apprécie. «Il ne me reste plus qu à m aligner sur les 42,95 km, l an prochain», dit-il en tournant les talons. Deux reines se partagent la couronne Amélie Franc. Photo Courir à Metz Métropole A. Z. Sylvie Martagni. Photo Gilles WIRTZ Après 3h09 22" de course, Sylvie Martagni franchit la ligne. La coureuse d Hettange- Grande est la première lorraine à terminer le marathon. «Six mois après Paris, je ne pensais pas faire moins de 3h0. A Paris, j avais réalisé mon record (3h02). Ma préparation a été tronquée par une blessure à un métatarse mais je ne regrette pas d être venue. J ai eu droit à une ovation tout le long du parcours.» Non licenciée Sylvie Martagni n a pas été appelée au moment des récompenses. Et c est Amélie Franc (A2M) qui est devenue championne de Lorraine en 3h27 48". «Je ne m y attendais pas du tout, raconte la jeune maman qui a couru avec son papa. J étais en train de me faire masser quand mon chéri est venu me chercher en me disant que j étais appelée au podium, que j étais championne de Lorraine. Je n y ai pas cru une seule seconde. Et finalement, c était vrai. Je suis très heureuse mais je ne trouve pas ça juste. Il y a plein de filles devant qui méritent le titre. Mais comme elles ne sont pas licenciées» Merci Bernard Boudaud Amélie Franc succède donc à Anne-Sophie Mendoza avec un record amélioré de cinq minutes. «Je termine en 3h27. Je suis triste car mon coach Bernard Boudaud à A2M n a pas pu participer à la fête car il avait un baptême mais c est aussi grâce à lui, regrette Amélie Franc. Il n a jamais raté un entraînement avec moi. J ai vraiment apprécié cette préparation. Je suis un peu partie vite, sur des bases de 3h24 mais j ai géré. C était une belle aventure.» Ma. B. Le lièvre avait les clés Eliud Magut, le lièvre de service kenyan, n a pas demandé son reste. Au lieu de s arrêter au 25 e km, il s est invité sur la plus haute marche. Avec le record. I l était le plus petit des Kenyans, il était aussi le plus âgé avec ses 3 ans, qu à cela ne tienne, Eliud Magut ne s est jamais départi de son sourire et a mené la course de bout en bout se demandant bien où étaient passés les autres. Les favoris. Sous la pluie discrète qui avait arrosé le pavé messin le rendant par endroit gras et glissant, comme au Pontiffroy, Magut avait d entrée donné le tempo et ses frères kenyans, Samuel Kalael, Kibet Rono et Charles Munyeki s étaient glissés dans sa foulée. Vite les autres étaient renvoyés à leur destin et Magut taillait la route. Les 0km en ville étaient absorbés plutôt prudemment en 3 40, les onze suivants dans la campagne, à travers champs, et avec quelques jolis faux-plats montants en pour passer au semi en h06. Sur le site d arrivée, Dominique Boussat, l organisateur, avait vite calculé : «Ah oui, on est quand même sur la base de 2h3 et le record de l épreuve est à 2h2 34 depuis 202. C est pas mal». Sur le plateau de France 3, Hakim Bagy, le meilleur marathonien lorrain de l histoire, avait apprécié et sa connaissance du parcours lui avait permis d envisager un nouveau record. Trois ont battu le record... En tête de course, Magut avait haussé le rythme. et il avait fait l inventaire de son groupe et réfléchi à la situation : Tanui, le triple vainqueur de l épreuve, avait, cette année, décliné. C était toujours ça. Les Clermontois Martha Komu et Simon Munyutu n étaient pas venus. Depuis le dépar t, Charles Munyeki traînait au fond du Un marathon sur un coup de tête Les Messins Bertrand Schmitt et Jérôme Sauvé ont deux points communs : ils courent vite (3h05 40" et 2h59 30") et ils ont décidé de participer au marathon samedi De la folie! C est vrai, ils courent souvent. C est vrai, ce ne sont pas des débutants. Mais quand même Jérôme Sauvé, 4 ans, organisateur du Trail du Graoully, est plus connu pour crapahuter dans les bois. Et samedi, en allant faire ses courses, il est tombé sur la fameuse ligne bleue. «Quand j ai croisé cette ligne, elle m a donné envie. J ai posté une photo du parcours sur Facebook et tout le monde m a lancé un défi. J ai accepté de le relever. C était mon premier marathon et je le termine en 2h59 30", je suis super content. Mais ce n est pas la première fois que je fais une course sur un coup de tête. Le 72 km de l Infernal Trail s était décidé la veille. Je n ai pas l habitude.» Bien décidé à avaler des kilomètres Sécurisation «accrue» après les attentats Loin de l agitation du marathon, la sécurité de l épreuve était coordonnée depuis le siège de la police municipale, au Pontiffroy. La Ville, qui a fait le choix de maintenir la course malgré l état d urgence, avait renforcé son dispositif. R ue Chambière, 7h30. Le centre-ville de Metz est encore endormi, la ligne de départ du marathon déserte. Mais au siège de la police municipale, la «ruche» est déjà en ébullition. Comprenez, le poste de commandement opérationnel. C est ici que toute la sécurité autour de l épreuve s organise. Autour d une longue table, se côtoient policiers municipaux et nationaux, acteurs de la sécurité civile, sapeurs-pompiers, agents techniques de la Ville et organisateurs du marathon. Au total, une quinzaine de personnes chargées de veiller au bon déroulement de l événement. «La logistique permet à chacun d être directement en lien avec le terrain, résume Sébastien Koenig, adjoint à la mairie de Metz chargé de la tranquillité public. Le PC s occupe du suivi de la course, de la voirie, de l intervention des secours en cas de malaise» Et si cette fourmilière est installée dans le quartier du Pontiffroy, à l écart de l agitation du marathon, c est justement «pour une question de sécurité, souligne l élu. En cas de souci, les routes sont ouvertes, on peut réagir rapidement.» Le record est tombé hier à Metz. Eliud Magut a couru en 2h 43". Et dire qu il devait s arrêter au 25 e kilomètre... Photo Gilles WIRTZ groupe et le grand Kibet Rono avait, lors d une accélération, montré quelques limites. Eliud Magut est un pur marathonien dont le record lui permettait de voir venir : 2h0 32. Même s il n avait pas de statut, c était son jour. Maintenant il allait falloir engager le mano a mano avec Samuel Kalael qui de bitume, Jérôme Sauvé s est présenté dimanche matin au départ sans dossard. «J ai supplié les organisateurs de m en vendre un. Au début, ils ont refusé mais je leur ai expliqué que j avais pris ma décision la veille à 22 heures Heureusement, ils ont accepté. Je suis content d avoir goûté au plaisir du marathon. J avais plein d a priori et je serais presque prêt à en refaire un, sur un coup de tête.» Entre le saucisson et la bière Bertrand Schmitt est dans le même cas. C est en se promenant au village marathon avec ses amis samedi, que le Messin a décidé de prendre un dossard. «Samedi midi, j ai mangé du saucisson, du fromage, bu une Policiers municipaux et nationaux, acteurs de la sécurité civile, organisateurs étaient réunis au poste de commandement opérationnel pour assurer la sécurité de l épreuve. Photo Stéphane STIFTER s était jusque-là ménagé. Les deux coureurs se coudoyèrent le long du canal puis sans rien demander à personne, Eliud Magut piqua des deux pour aller inscrire son nom au palmarès de la 7 e édition. Une sacrée surprise d autant que les trois premiers coureurs battaient le record porté aujourd hui à 2h 43. bière. Jamais je n aurais pensé partir pour 42 km le lendemain. Il y a cinq ans, j avais fini en 4h07 à Metz. Je savais que j avais progressé mais de là à faire 3h05» Jérôme Sauvé et Bertrand Schmitt ont eu une pensée pour leur copain Sébastien Spir. Leur ami d Hagondange s était déchiré le mollet au mois d août. Avec une préparation tronquée, à peine dix kilomètres par semaine Mais samedi soir entre deux mojitos, il s est lancé tenté par le défi proposé. Malheureusement, à court d endurance et avec des douleurs musculaires intenses, il a préféré abandonner au 32e kilomètre Et s est offert un mojito, un dernier pour la route Marjorie BEURTON. Loin derrière, et en l absence des deux favorites Mercyline Jeronoh et Martha Komu, c était au tour de ces dames de se déchirer pour un bouquet. Et il allait revenir à la très expérimentée Strasbourgeoise Olivia Hartweg, une ex-internationale de 45 ans, victorieuse en 3h Pendant ce temps, Eliud Magut C est parfois bien de ne pas réfléchir et de se lancer un défi.. Après l annulation du semimarathon de Nancy, qui devait se tenir dimanche dernier, et en raison de l état d urgence en France, la question de maintenir, ou non, le marathon messin s était évidemment posée. «Il y avait une volonté politique de ne pas amputer la Ville de ses événements majeurs, rappelle Sébastien Koenig. La question était de savoir : était-on capable d assumer une telle organisation?» La police nationale a rendu un avis favorable au Préfet, qui a confirmé la tenue de l épreuve. «Il y a eu un travail en amont mais les attentats du 4-juillet à Nice nous ont poussés à revisiter le tout sourire, avait posé pour la postérité avec, dans les mains, l œuvre d art du peintre longovicien Vincent Dogna et le plaisir de laisser causer. Le lièvre avait tout pris. Hier, il avait les clés. Celles de la ville, celle de la victoire et celle du record. A. Z. Photo Gilles WIRTZ terrain, travailler sur les plans, évaluer les risques» Des camions lestés de béton Le dispositif de sécurité a donc été considérablement renforcé, sans entamer l ambiance festive de l événement. Mesure la plus symbolique : des camions, lestés de blocs de béton, ont été disposés aux extrémités du boulevard Poincaré pour prévenir un scénario semblable à celui du 4 juillet et protéger la ligne de départ. «On s est concentré sur les endroits où il y avait des rassemblements importants de coureurs ou de public», insiste Sébastien Koenig. Les courses enfants sur l Esplanade et l arrivée étaient également particulièrement ciblées. «On a travaillé sur une sécurisation accrue de l événement, autour du boulevard Poincaré et de la place de la République, mais aussi avec des véhicules volants susceptibles d intervenir sur l ensemble du parcours.» Au total, une cinquantaine d agents de la police nationale était mobilisés. Ils étaient 68 au sein de la municipale, appuyées 29 employés des services techniques. Laura MAURICE le chiffre coureurs ont participé à la fête ce dimanche. 474 marathoniens ont pris le départ, 2370 personnes ont misé sur la solidarité en s alignant à deux ou à quatre sur le marathon relais Thermapolis. Ils étaient 462 au départ des Foulées Haganis (7 km) et 200 enfants ont apprécié les courses UEM Run Kids à l Esplanade. 7 km haganis On n arrête plus Kouakoua Cette année, les Foulées Haganis ont été l affaire de Soufian Kouakoua, le récent vainqueur de la Corrida de Montigny, un autre des protégés doués de Roland Simonet à A2M. Kouakoua a fait sa course en tête sans rien demander aux autres (22 06). «J ai fait mon effort à deux kilomètres de l arrivée où j ai haussé le rythme et me suis dégagé», confie le vainqueur du jour, aujourd hui revenu en grande forme et qui sera, cet hiver, aux côtés de Théodore et Fidélio Klein un élément fort du club messin en cross. Aurélien Guillerm (22 2) se classe deuxième à quelques secondes devant le Toulois Anthony Parrico (22 27). Chez les dames, c est encore une athlète d A2M qui s impose en la personne de Dounias Benmhamed, 29 ans, entraînée par Serge Schaefer. «Je suis venue à l athlétisme sur le tard, précisément grâce aux Foulées Haganis que j avais courues il y a trois ans en 35. J ai beaucoup progressé. Aujourd hui, je signe un temps de qui me récompense». Dounias Benmhamed précède de 33 secondes la très prometteuse cadette des Cheminots de Metz, Lisa L Hote et la Messine d A2M Charlotte Soupart, 3 e en A. Z. Rok en coach Après le marathon, Metz s apprête à accueillir un autre événement majeur, avec le Mondial de handball masculin, en janvier prochain. À moins de 00 jours du lancement de la compétition, la mascotte Rok est venue s échauffer sur la ligne de départ des Foulées Haganis. En grande forme, Rok a même parcouru quelques centaines de mètres avec les coureurs du 7 km! Incontournables P tits Potos Vous n avez pas pu les manquer Tee-shirts rouges, grands sourires, chants de guerriers et, surtout, des cœurs gros comme ça. Les P tits Potos étaient bien à Metz, hier. L association de Bousse avait rassemblé une trentaine de coureurs pour accompagner Laura, Celia, Alice, Matthew, Benjamin, Célia et Thomas sur les 7 km des Foulées Haganis à bord de cinq joëlettes et deux Blade Chairs. Une course bouclée en 50 minutes, en chansons et dans la bonne humeur! Les P tits Potos au départ des Foulées Haganis. Photo Stéphane STIFTER

26 Marathon de Metz Lundi 0 Octobre 206 TTE 30 les classements scratch MARATHON. Magut Eliud (Aucun) 2hm43s; 2. Kalael Samuel (Aucun) 2hm47s; 3. Rono Kibet (Aucun) 2h2m09s; 4. Munyeki Charles (Aucun) 2h3m28s; 5. Jaafar Abdellah (Athletisme Metz Metropole*) 2h33m3s; 6. Guignot Damien (Aucun) 2h34m2s; 7. Barbat Guillaume (Athletisme Metz Metropole*) 2h36m58s; 8. El Ouardi Hamza (Bruz Athletisme) 2h43m04s; 9. Cabrera Olivier (Aucun) 2h43m3s; 0. Guyon Julien (Us Metro Transport (Paris)) 2h44m42s;. Mathot Michel (Aucun) 2h46m0s; 2. Hotte Yohan (Florange Oc*) 2h46m3s; 3. Heitmann Torsten (Aucun) 2h48m08s; 4. Piquard David (Aucun) 2h48m25s; 5. Hoenn Jean Philippe (Athletic Club De Boulay) 2h5m08s; 6. Buzy Philippe (Aucun) 2h5m47s; 7. Holin Sebastien (S/L Olympique Club Thiervilloi) 2h52m09s; 8. Seidel Francois (Aucun) 2h53m45s; 9. Waternaux Dylan (Aucun) 2h55m54s; 20. Marchande Herve (Assa) 2h56m2s; 2. Masse Frederic (Aucun) 2h57m2s; 22. Kutscheck Vincent (Club Bpc) 2h57m20s; 23. Bouquet Emmanuel (Athletisme Metz Metropole*) 2h57m28s; 24. Rimmer Antoine (Na) 2h57m57s; 25. Paolillo Matthieu (Metz Triathlon) 2h58m8s; 26. Orsat Fred (Aucun) 2h58m47s; 27. Buchou Guillaume (Aucun) 2h58m5s; 28. Dumon Aymeric (Rombas Ac) 2h58m57s; 29. Collado Daniel (Running Club Chatenois) 2h59m7s; 30. Mayerus Stephane (Aucun) 2h59m8s; 3. Duval Antoine (Esc Tergnier) 2h59m2s; 32. Pelayo Jean-Michel (Emzd) 2h59m24s; 33. Sauve Jerome (Aucun) 2h59m24s; 34. Robert Alain (Aucun) 2h59m25s; 35. Petitfils Gilles (Vtca Falck) 2h59m26s; 36. Bontems Nicolas (Athletisme Metz Metropole*) 2h59m27s; 37. Slazowski Benoit (Aucun) 2h59m28s; 38. Schneider Damien (Aucun) 2h59m29s; 39. Supiot Jean-Charles (Metz Triathlon) 2h59m33s; 40. Heckel Yannick (Aucun) 2h59m34s; 4. Otuszewski Laurent (Aucun) 2h59m37s; 42. Michel Francois (Batsth) 2h59m38s; 43. Herman Christophe (Aucun) 2h59m42s; 44. Griette Christophe (Team Raid Hot) 2h59m5s; 45. Petit Christophe (Team My Sport) 3h00m06s; 46. Germain Laurent (Aucun) 3h00m42s; 47. Berchiche Farid (Athletisme Metz Metropole*) 3h0m6s; 48. Boz Fabrice (Aucun) 3h0m46s; 49. Rossignol Stephane (Aucun) 3h02m28s; 50. Hilt Aurelien (Aucun) 3h03m5s; 5. Dekiouk Rachid (Ca Pictave) 3h03m23s; 52. Brevetti Pascali (Aucun) 3h03m3s; 53. Wolter Stephane (Rombas Ac) 3h03m4s; 54. Simon Jonathan (Aucun) 3h03m46s; 55. Eple Cyrille (Aucun) 3h04m0s; 56. Petry Jerome (Metz Tri) 3h04m27s; 57. Heissat Eric (Club Independant Sp. D'etival) 3h04m28s; 58. Horny Eric (S/L Altkirch Athle Sundgau) 3h04m50s; 59. Sevrez Guillaume (Aucun) 3h04m57s; 60. Hartweg Olivia (Strasbourg Agglo Athletisme) 3h05m00s; 6. Lezzeri Michael (Aucun) 3h05m20s; 62. Hombert Nicolas (Aucun) 3h05m38s; 63. Schmitt Bertrand (Athletisme Metz Metropole*) 3h05m54s; 64. Martinez Julien (Les Trailers De La Rose) 3h06m29s; 65. Neiss Jean-Louis (Les Chauffe La Semelle) 3h06m46s; 66. Rollet Michael (Boulange) 3h06m55s; 67. Clerget Benjamin (Caphg & Decathlon) 3h07m2s; 68. Florimond Cedric (Florimond) 3h07m26s; 69. Thomas Eric (Athletisme Metz Metropole*) 3h07m38s; 70. Schmitt Fabrice (Aucun) 3h07m43s; 7. Mathias Laurent (Aucun) 3h08m27s; 72. Burgun Julien (Aucun) 3h08m44s; 73. Dixon Clem (Cambridge Harriers) 3h08m50s; 74. Kessler Pascal (Aucun) 3h08m59s; 75. Mengel Daniel (Tapage Nocturne) 3h09m00s; 76. Pierrard Michel (Aucun) 3h09m0s; 77. Delporte Loris (Aucun) 3h09m7s; 78. Martagni Sylvie (Aucun) 3h09m7s; 79. Gaucher Patrick (S/L As Bologne) 3h09m20s; 80. Bourson Thierry (Aucun) 3h09m2s; 8. Hecklen Valery (Jool Team) 3h09m3s; 82. Melanda Licinio (Aucun) 3h09m35s; 83. Panunzi Daniel (Aucun) 3h09m36s; 84. Billaud Jean Marie (Aucun) 3h09m36s; 85. Guillaume Christophe (Athletisme Metz Metropole*) 3h09m47s; 86. Sourd Maxime (Aucun) 3h09m50s; 87. Aullen Eric (Aucun) 3h0m09s; 88. Lenarsic Damien (Athletisme Metz Metropole*) 3h0m3s; 89. Mersch Didier (Aucun) 3h0m3s; 90. Maxant Emilien (Aucun) 3h0m43s; 9. Koehl Simon (Aucun) 3h0m45s; 92. Richard Emmanuel (Aucun) 3h0m55s; 93. Loeb Jeremy (Aucun) 3hm02s; 94. Pruvost Michelle (Run And Freedom) 3hms; 95. Scherer Gilles (Association Sportive Gandrange) 3hm22s; 96. Napoli Bruno (Aucun) 3hm23s; 97. Griffond Vincent (Pelousey Court Tout Doubs) 3hm33s; 98. Widmer Benjamin (Aucun) 3hm33s; 99. Brunel Olivier (Aucun) 3hm36s; 00. Richard Sebastien (Ca Champigneulles) 3hm48s; 0. Rouland Marjorie (Esct) 3hm50s; 02. Zappitelli Jean-Michel (Aucun) 3hm5s; 03. Lionet Sebastien (Courir Au Mont Des Cats) 3h2m06s; 04. Kauffmann Michel (Aucun) 3h2m5s; 05. Dorr Christophe (Aucun) 3h2m7s; 06. Kim Eric (Aucun) 3h2m25s; 07. Breitenmoser Michael (Aucun) 3h2m26s; 08. Pescher Stephane (Us Fismes C.A) 3h2m26s; 09. Legrand Christophe Magictof (Aucun) 3h2m32s; 0. Fimbel Franck (Aucun) 3h2m38s;. Friche Christophe (Aucun) 3h2m39s; 2. Bernard Valere (Aucun) 3h2m4s; 3. Le Roy Rene (Aucun) 3h2m49s; 4. Garia Cedric (Aucun) 3h2m56s; 5. Michiels Joran (Aucun) 3h3m0s; 6. Sourdot Nicolas (Aucun) 3h3ms; 7. Febvet Jean-Jacques (Foulees De Tom) 3h3m2s; 8. Jeancler Anthony (Ac Gondreville Et Velaine) 3h3m32s; 9. Bersweiler Matthieu (Aucun) 3h3m48s; 20. Dufosse Sebastien (Aucun) 3h3m5s; 2. Rodrigues Michel (As Hsbc France) 3h3m5s; 22. Domgin Jean-Luc (Tri Laneuveville) 3h3m53s; 23. Leger Laurent (Athletisme Metz Metropole*) 3h3m59s; 24. Moguen Francois (Aucun) 3h4m2s; 25. Germain Bruno (Ac Gondreville Et Velaine) 3h4m30s; 26. Rio Olivier (Athletisme Metz Metropole*) 3h4m35s; 27. Lagabe Bernard (S/L Asptt Bar-Le-Duc) 3h4m36s; 28. Bauer Mathieu (Aucun) 3h4m45s; 29. Hoogstoel Eric (Asud) 3h4m52s; 30. Vasseur Patrice (Aucun) 3h5m03s; 3. Regnier Eric (Aucun) 3h5m03s; 32. Bancel Philippe (Aucun) 3h5m09s; 33. Malgras Alexandre (Courir A Bousse) 3h5m09s; 34. Oliveri Enzo (Association Sportive Gandrange) 3h5ms; 35. Jabbour Steven (Aucun) 3h5m30s; 36. Gheza Jerome (Asa Maisons-Alfort) 3h5m43s; 37. Poire Alexandre (Aucun) 3h5m43s; 38. Hachet Fabrice (Ac Gondreville Et Velaine) 3h5m49s; 39. Pasquinelli Philippe (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 3h6m3s; 40. Flageollet Pascal (Aucun) 3h6m8s; 4. Goujon Benjamin (Aucun) 3h6m29s; 42. Franoux Denis (Les Gnous) 3h7m07s; 43. Marlier Christophe (Troc) 3h7m6s; 44. Facques Jean-Philippe (Trityc) 3h7m2s; 45. Paciel Herve (Aucun) 3h7m22s; 46. Jeandemange David (Dac Reims*) 3h7m22s; 47. Slawinski Michael (Aucun) 3h7m23s; 48. Vanhamme Olivier (Aucun) 3h7m36s; 49. Bauer Frederic (Aucun) 3h7m48s; 50. Giovinazzo Michel (Trityc) 3h7m58s; 5. Wurtz Francois (Aucun) 3h7m58s; 52. Perrier Franck (Uac-Union Athletique Des Couleurs) 3h8m0s; 53. Charpentier Gilles (Us Metro Transport (Paris)) 3h8m2s; 54. Michaux Aymeric (Aucun) 3h8m38s; 55. Salquebre Guillaume (Aucun) 3h8m40s; 56. Chagot Eric (Aucun) 3h8m44s; 57. Hoegh Mikkel (Sparta) 3h8m45s; 58. Grolier Christophe (Ajpc) 3h9m0s; 59. Schaer Quentin (Aucun) 3h9m28s; 60. Quere Philippe (Sm Montrouge) 3h9m34s; 6. Dieudonne Olivier (Triathlon Nancy Lorraine) 3h20m02s; 62. Deutsch Alexandre (Athletisme Metz Metropole*) 3h20m03s; 63. Alberti Jean- Baptiste (Aucun) 3h20m0s; 64. Mesembourg Yves (Aucun) 3h20m23s; 65. Guesdon Thomas (Florange Oc*) 3h20m48s; 66. Muzyczka Laurent (Aucun) 3h20m54s; 67. Challouette Anthony (Aucun) 3h20m59s; 68. Biasion Eric (Aucun) 3h2m0s; 69. Goullet Christophe (Aucun) 3h2m0s; 70. La Sala Joseph (Aucun) 3h2m04s; 7. Lombard Christian (Acl Marly) 3h2m05s; 72. Nimeskern Brice (Athletisme Metz Metropole*) 3h2m05s; 73. Rio Benoit (Aucun) 3h2m06s; 74. Kubicki Isabelle (Aucun) 3h2m6s; 75. Remy Florent (Aucun) 3h2m7s; 76. Gregoire Johan (Aucun) 3h2m2s; 77. Bilak Guillaume (Aucun) 3h2m32s; 78. Pierron Julien (As Cheminots Metz) 3h2m49s; 79. Fox Benjamin (Aucun) 3h2m55s; 80. Bilehou Eric (Aucun) 3h2m58s; 8. Gravier Nicolas (Rocroy Sports Nature) 3h22m3s; 82. Sins Matthieu (Aucun) 3h22m22s; 83. Gangloff Guillaume (Jacques St Nicolas) 3h22m36s; 84. Ciampi Jacques (Aucun) 3h22m37s; 85. Haertter Denis (Aucun) 3h22m4s; 86. Peche Remi (Aucun) 3h22m58s; 87. Mal Guillaume (Trityc) 3h23m23s; 88. Boucher Philippe (Association Sportive Gandrange) 3h23m50s; 89. Evrard Pierre (Aucun) 3h23m54s; 90. Germain Franck (Aucun) 3h23m55s; 9. Thiebaut Nikita (Hiringa Crossfit) 3h23m57s; 92. Becker Frederic (Aucun) 3h24m04s; 93. Weiss Jeremy (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 3h24m07s; 94. Krid Amaury (Aguram) 3h24m2s; 95. Le Mignon Laurent (Foulées Naboriennes) 3h24m30s; 96. Allouchery Christophe (Triathlon Littoral 59) 3h24m35s; 97. Zraidi Mustapha (Aucun) 3h24m39s; 98. Thisse Geoffroy (Aucun) 3h24m40s; 99. Lecordier Julien (Aucun) 3h24m47s; 200. Greffier Olivier (Aucun) 3h24m50s; 20. Maury Bertrand (Aucun) 3h24m52s; 202. Gaspard Denis (Aucun) 3h25m0s; 203. Lhuillier Fabien (Cometz Feat Castorama) 3h25m05s; 204. Mann Cedric (Aucun) 3h25m0s; 205. Rodack Olivier (Aucun) 3h25m3s; 206. Guelff Christelle (Aucun) 3h25m9s; 207. Feuvrier Paul (Aucun) 3h25m9s; 208. Fucks Matthieu (Athletisme Metz Metropole*) 3h25m3s; 209. Desmarest Marc (Aucun) 3h25m36s; 20. Lauer Etienne (Aucun) 3h25m46s; 2. Walaine Didier (Aucun) 3h25m48s; 22. Coquard Dominique (Aucun) 3h25m59s; 23. Mourelon Christophe (Les Coureurs Du Dimanche A Beaune) 3h25m59s; 24. Hannotel Nathalie (Asud) 3h26m0s; 25. Thiriet Yannick (Aucun) 3h26m02s; 26. Bertoux Simon (Aucun) 3h26m2s; 27. Blanchot Xavier (Aucun) 3h26m6s; 28. Stirnemann Gilles (Aucun) 3h26m2s; 29. Eckel Christian (As Lilly) 3h26m23s; 220. Benarroch Benjamin (Aucun) 3h26m23s; 22. Buigues Jerome (Aucun) 3h26m24s; 222. Stegmann Jean-Michel (Aucun) 3h26m26s; 223. Jumeaux Jean- Christophe (Aucun) 3h26m26s; 224. Kieffer Thibaut (My Sport) 3h26m32s; 225. Levert Vincent (Aucun) 3h26m35s; 226. Dupuy Charles (Aucun) 3h26m42s; 227. Benahmed Nordine (Aucun) 3h26m5s; 228. Richard Jerome (Aucun) 3h26m56s; 229. Lemois Emmanuel (Aucun) 3h26m56s; 230. Schierer Bernard (Aucun) 3h27m0s; 23. Schmitt Antoine (Association Sportive Gandrange) 3h27m02s; 232. Roussel Dominique (Aucun) 3h27m02s; 233. Peter Laurent (Aucun) 3h27m05s; 234. Henrion Jimmy (Aucun) 3h27m08s; 235. Loffredo Raphael (Phoenix57) 3h27m8s; 236. Piecuch Tomasz (Dream Team) 3h27m20s; 237. Parra Victor (Aucun) 3h27m22s; 238. Klein Nicolas (S/L Crac Soissons) 3h27m23s; 239. Loetscher Philippe (Aucun) 3h27m26s; 240. Rasmus Sophie (Aucun) 3h27m34s; 24. Doimo Bruno (Ajpc) 3h27m35s; 242. Jerrain David (Aucun) 3h27m37s; 243. Zentz Albert (Motiv Run) 3h27m4s; 244. Webert Christophe (Aucun) 3h27m42s; 245. Sornette Jean-Yves (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 3h27m43s; 246. Murer Michael (Aucun) 3h27m44s; 247. Bour Olivier (Aucun) 3h27m46s; 248. Wagner Stefy (Aucun) 3h27m46s; 249. Franc Amelie (Athletisme Metz Metropole*) 3h27m48s; 250. Joly Philippe (Aucun) 3h27m49s; 25. Schumacher Christian (Aucun) 3h27m5s; 252. Cottalorda Stephane (Aucun) 3h27m53s; 253. Eberhart Arnaud (Aucun) 3h27m54s; 254. Roche Francois (Aucun) 3h27m58s; 255. Perignon Mathieu (Aucun) 3h27m58s; 256. Hoze David (Aucun) 3h28m02s; 257. Dedeurwarder Thierry (Aucun) 3h28m03s; 258. Nosal Franck (Aucun) 3h28m07s; 259. Hennequin Laetitia (Aucun) 3h28m09s; 260. Parcot Dider (Esty) 3h28m09s; 26. Geoffroy Luc (Aucun) 3h28m2s; 262. Coqueron Jean-Paul (Val St-Pierre Athletisme) 3h28m3s; 263. Touvet Didier (Aucun) 3h28m22s; 264. Colpin Joffrey 3h28m23s; 265. Jungmann Richard (Aucun) 3h28m25s; 266. Schivre Vincent (Aucun) 3h28m26s; 267. Liberatore Sebastien (Vs2m (Cyclisme)) 3h28m26s; 268. Zaro David (S/L Asptt Bar-Le-Duc) 3h28m30s; 269. Fourquin Olivier (Aucun) 3h28m50s; 270. Vaz Maurice (Aucun) 3h28m50s; 27. George Stephane (Tri Laneuveville) 3h28m54s; 272. Jager Stephane (Aucun) 3h29m0s; 273. Dellwing Serge (Aucun) 3h29m07s; 274. Schirmann Philippe (S/L Asptt Strasbourg) 3h29m0s; 275. Averlant Mathieu (Aucun) 3h29m5s; 276. Boucefar Rachid (Aucun) 3h29m9s; 277. Kozuh Jean Joseph (Aucun) 3h29m24s; 278. Bengone Olivier (Asptt Strasbourg Tri) 3h29m28s; 279. Toullec Gilles (Aucun) 3h29m39s; 280. Berthod Laurent (Pelousey Court Tout Doubs) 3h29m44s; 28. Schinker Julien (Aucun) 3h29m46s; 282. Pomarat Stephane (Aucun) 3h29m47s; 283. Laffay Sebastien (Aucun) 3h29m50s; 284. Duteil Thomas (Les Cdd) 3h29m55s; 285. Christophe Didier (Aucun) 3h29m56s; 286. Pierre Nicolas (Aucun) 3h30m04s; 287. Gilquin Nicolas (Aucun) 3h30m06s; 288. Zemann Helene (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 3h30ms; 289. Khelifi Idir (Aucun) 3h30m3s; 290. Zimierski Jean Francois (Triathlon Laneuveville Devant Na) 3h30m4s; 29. Dhenne Olivier (Aucun) 3h30m5s; 292. Covalcique Herve (Aucun) 3h30m7s; 293. Chapays Sylvain (Chessy Triathlon) 3h30m28s; 294. Cappellano Antonella (Aucun) 3h30m34s; 295. Fogelgesang Lionel (Aucun) 3h30m39s; 296. Enckle Eric (Aucun) 3h30m47s; 297. Viant Jerome (Cmvtt Boulange 57) 3h30m48s; 298. Guesdon Didier (Aucun) 3h30m54s; 299. Houssa Maxime (Aucun) 3h30m57s; 300. Musa Angelo (Athletisme Metz Metropole*) 3h30m58s; 30. Krauss Benoit (Aucun) 3h30m59s; 302. Joyeux Philippe (Aucun) 3h3m00s; 303. Mignot Herve (Aucun) 3h3m07s; 304. Rouyr Vincent (Aucun) 3h3m20s; 305. Harbouche Lahcene (Aucun) 3h3m23s; 306. Lenel Gregory (Athletisme Metz Metropole*) 3h3m25s; 307. Padar Tibor (Aucun) 3h3m39s; 308. Stemler Arnaud (Trityc) 3h3m55s; 309. Simon Philippe (Metz Tri) 3h32m04s; 30. Garniche Chantal (Aucun) 3h32m06s; 3. Vaz Fabrice (Aucun) 3h32m3s; 32. Moreau Jean-Yves (Aucun) 3h32m25s; 33. Royer Christophe (Aucun) 3h32m26s; 34. Wahrheit Cyrille (Triathlon Club Mussipontain) 3h32m40s; 35. Junot Christophe (Aucun) 3h32m49s; 36. Marchal Alain (Ac Gondreville Et Velaine) 3h32m50s; 37. Bodereau Thierry (Athletisme Metz Metropole*) 3h33m09s; 38. Robert Maxime (Aucun) 3h33m0s; 39. Maillol Nicolas (Aucun) 3h33m2s; 320. Wunderlinch Thibault (Aucun) 3h33m8s; 32. Phanithavong Sebastien (Aucun) 3h33m20s; 322. Bigot Francois (Association Sportive Gandrange) 3h33m20s; 323. Driant Pascal (Association Sportive Gandrange) 3h33m20s; 324. Chatelain Eric (Aucun) 3h33m26s; 325. Kern Eddie (Team Paris Triathlon) 3h33m28s; 326. Chabod Julien (Aucun) 3h33m35s; 327. Fremy Jerome (Aucun) 3h33m37s; 328. Paris Christophe (Aucun) 3h33m42s; 329. Strecker Pierre (Aucun) 3h33m55s; 330. Destoop Matthieu (Aucun) 3h34m4s; 33. Spangenberger Pierre (Aucun) 3h34m45s; 332. Quirin Ines (Aucun) 3h34m58s; 333. Marcourt Adrien (Aucun) 3h35m03s; 334. Caquot Philippe (Athletisme Metz Metropole*) 3h35m04s; 335. Huard Pierre (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 3h35m05s; 336. Petitfrere Olivier (Bpalc L2c) 3h35m06s; 337. Fevre Jean-Pierre (Aucun) 3h35ms; 338. Garcia Bertrand (Aucun) 3h35m6s; 339. Caillet Lionel (Dac Reims) 3h35m27s; 340. Peterlin Laurent (Er Rhc) 3h35m3s; 34. Gaucherot Nicolas (Aucun) 3h35m37s; 342. Metz Arnaud (Aucun) 3h35m45s; 343. Lehalle Fred (Aucun) 3h35m48s; 344. Marcourt Geoffray (Aucun) 3h35m50s; 345. Lemieszonek Rafal (Aucun) 3h35m50s; 346. Jungels Olivier (Aucun) 3h35m55s; 347. Candassamy Philippe (Phoenix 57) 3h35m59s; 348. Pasquier Arnaud (Aucun) 3h36m00s; 349. Demange Marc (Aucun) 3h36m6s; 350. Arnoud Bruno (Aucun) 3h36m7s; 35. Zyani Abdellatif (Aucun) 3h36m25s; 352. Lenhardt Cyrille (Aucun) 3h36m28s; 353. Albrecht Jean-Marie (Aucun) 3h36m32s; 354. Ting Chanvibol (Aucun) 3h36m43s; 355. Antoine Sebastien (Aucun) 3h36m54s; 356. Delon Vivien (Aucun) 3h36m57s; 357. Pich Jonathan (Aucun) 3h36m59s; 358. Jenin Arnaud (Aucun) 3h37m04s; 359. Thevenot Alexandre (Smv) 3h37m05s; 360. Reimlinger Baptiste (Aucun) 3h37m0s; 36. Jacques Florent (Aucun) 3h37m3s; 362. Royer Laurent (Aucun) 3h37m3s; 363. Fillioux Damien (Aucun) 3h37m4s; 364. Calvez Gael (Aucun) 3h37m8s; 365. Barbier Herve (Aucun) 3h37m24s; 366. Etienne Damien (Cosd Triathlon) 3h37m48s; 367. Naudin Sebastien (Aucun) 3h37m54s; 368. Ostiatti Daniel (Aucun) 3h37m55s; 369. Vanko Marc (Aucun) 3h38m05s; 370. Loris Remi (Aucun) 3h38m3s; 37. Melin Thomas (Aucun) 3h38m3s; 372. Schiffer Alain (Roue Libre Jarienne) 3h38m9s; 373. Lhopital Nathalie (Run In Energy) 3h38m9s; 374. Claude Sebastien (Aucun) 3h38m3s; 375. Brard Maxime (Aucun) 3h38m32s; 376. Levy Anouk (Athletisme Metz Metropole*) 3h38m36s; 377. Muller Gerard (Athletisme Metz Metropole*) 3h38m36s; 378. Christmann Christophe (Courir À Courcelle Chaussy) 3h38m44s; 379. Hanus Pascal (Aucun) 3h38m53s; 380. Bloch Jerome (Aucun) 3h39m0s; 38. Viret Benoit (Pelousey Court Tout Doubs) 3h39m4s; 382. Kleinhentz Simon (Aucun) 3h39m6s; 383. Laffay Ddominique (Nadine Laffay) 3h39m2s; 384. Starosse Jean Luc (Aucun) 3h39m24s; 385. Chmidlin Stephane (Aucun) 3h39m27s; 386. Malgras Damien (Aucun) 3h39m28s; 387. Lopez Antonio (Aucun) 3h39m35s; 388. Richard Nicolas (Delpia) 3h39m37s; 389. Peyre Victor (Nmt54) 3h39m46s; 390. Le Bolloch Yann (Athletisme Metz Metropole*) 3h39m49s; 39. Supah Nicolas (Us Palaiseau Triathlon) 3h39m50s; 392. Schiltz Christophe (Aucun) 3h39m53s; 393. Weber Fabien (Aucun) 3h40m03s; 394. Jouaville David (Aucun) 3h40m08s; 395. Hein Steve (Team Boulet's 57) 3h40ms; 396. Moulla Selim (Aucun) 3h40m9s; 397. Dommanget-Muller Frederic (Creutzwald) 3h40m2s; 398. Albertalli Vincent (Aucun) 3h40m2s; 399. Pollet Hugues (Courir Au Mont Des Cats) 3h40m26s; 400. Kopp Laurent (Ca Malling) 3h40m27s; 40. Krist Sam (Aucun) 3h40m33s; 402. Poulet Jean-Luc (Courir Au Mont Des Cats) 3h40m34s; 403. Geyer Yannick (Aucun) 3h40m34s; 404. Zimmer Loic (Aucun) 3h40m36s; 405. Starosse Sylvain (Aucun) 3h40m44s; 406. Cabay Romain (Mpw-Hjm) 3h40m48s; 407. Spanier Leila (Spanier Leila) 3h40m49s; 408. Fratelli Antoine (Mpw-Hjm) 3h40m56s; 409. Boquet Mathias (Aucun) 3h4m04s; 40. Lindas Isaure (Aucun) 3h4ms; 4. Nivet Fabrice (Aucun) 3h4m8s; 42. Rimlinger Philippe (Aucun) 3h4m8s; 43. Klein Joel (Team My Sport) 3h4m9s; 44. Malraison Frederic (Team My Sport) 3h4m9s; 45. Mallinger Cedric (Aucun) 3h4m2s; 46. Heller Jeremie (Aucun) 3h4m25s; 47. Muratori Florian (Aucun) 3h4m27s; 48. Lacassin Jean-Michel (Aucun) 3h4m28s; 49. Altroff Harri (Aucun) 3h4m30s; 420. Zignin Serge (S/L Ua Konaker) 3h4m32s; 42. Erpelding Ludovic (Aucun) 3h4m38s; 422. Amor Juan Pablo (Aucun) 3h4m49s; 423. Marthoz Damien (Aucun) 3h4m59s; 424. Schmitt Fabrice (Rombas Ac) 3h42m07s; 425. Caruso Gilbert (Aucun) 3h42m08s; 426. Monzee Jonathan (Aucun) 3h42m3s; 427. Marenne Bruno (Aucun) 3h42m6s; 428. Hoszman Bruno (Aucun) 3h42m6s; 429. Hart Ghislain (Aucun) 3h42m7s; 430. Bayeul Gerald (Ac Gondreville Et Velaine) 3h42m8s; 43. Domgin Jean- Francois (B-Lic.Club-Compétition-S.&V.) 3h42m20s; 432. Losson Nicolas (Aucun) 3h42m22s; 433. Losson Jean (Aucun) 3h42m22s; 434. Landier Joel (Aucun) 3h42m42s; 435. Soulard Tristan (3E Rhc) 3h42m47s; 436. Clenet Charles (Aucun) 3h43m07s; 437. Jacquot Eric (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 3h43ms; 438. Tesse Romain (Aucun) 3h43m6s; 439. Mohr Emmanuel (Aucun) 3h43m22s; 440. Rodemacq Christian (Esh Hagondange) 3h43m24s; 44. Vanacker Marc (Aucun) 3h43m25s; 442. Simond Johan (Aucun) 3h43m29s; 443. Prin Frederic (Metz Triathlon) 3h43m34s; 444. Pierron Christian (As Cheminots Metz) 3h43m53s; 445. Petitdemange Gerard (Athletisme Metz Metropole*) 3h43m56s; 446. Paillard Philippe (Aucun) 3h44m00s; 447. Rouyer Alexandre (Triathlon Club Mussipontain) 3h44m04s; 448. Adam Jean-Pierre (Aucun) 3h44m09s; 449. Zaffino Angelo (Aucun) 3h44m3s; 450. Madile Celine (Aucun) 3h44m26s; 45. Voirin Guillaume (Aucun) 3h44m27s; 452. Pihet Jean-Baptiste (Co Savigny-Sur-Orge) 3h44m27s; 453. Hamant Cedric (Aucun) 3h44m30s; 454. Provillard Sylvain (Conejos Morelia) 3h44m35s; 455. Janowski Georges (Aucun) 3h44m38s; 456. Dalle Molle Gary (Aucun) 3h44m39s; 457. Charton Alain (Charton) 3h44m50s; 458. De Coster David (Aucun) 3h44m5s; 459. Wolff Yves (Florange Oc*) 3h44m53s; 460. Koerperich Paul (Spiridon) 3h44m53s; 46. Guillium Sylvain (S/L Esr Colmar Ac) 3h44m56s; 462. Grandmougin Daniel (Aucun) 3h44m56s; 463. Gobert Pascal (Aucun) 3h44m59s; 464. Aigle Pierre- Etienne (Aucun) 3h45m00s; 465. Stauner Marc (Trityc) 3h45m02s; 466. Giroux David (Aucun) 3h45m02s; 467. Boussert Gilles (Isosol Est) 3h45m03s; 468. Tiraboschi Gilbert (Aucun) 3h45m08s; 469. Geudevert Nico (Nmt54) 3h45m2s; 470. Hentinger Sebastien (Aucun) 3h45m4s; 47. Wronecki Marek (Aucun) 3h45m6s; 472. Baronnet Guillaume (Team Clc) 3h45m8s; 473. Lafarge Christophe (Aucun) 3h45m2s; 474. Sartelet Emilie (Aucun) 3h45m23s; 475. Collet Ludovic (Aucun) 3h45m23s; 476. Loups Mathieu (Aucun) 3h45m26s; 477. Sauvageot Sylvia (Delpia) 3h45m28s; 478. Clop Alexandre (Ac Gondreville Et Velaine) 3h45m28s; 479. Marius Kevin (Aucun) 3h45m34s; 480. Priol Pierre (Delpia) 3h45m36s; 48. Claerr Olivier (Aucun) 3h45m39s; 482. Stoll Roland (Aucun) 3h45m43s; 483. Jacquemet Francois (Aucun) 3h45m47s; 484. Berte Miguel (Aucun) 3h45m50s; 485. Dubajic Mirko (Aucun) 3h45m53s; 486. Oberhauser Dominique (Aucun) 3h46m0s; 487. Vecrin Cyril (Aucun) 3h46m03s; 488. Szkuta Roger (Lyon Sport Metropole Jogging A) 3h46m05s; 489. Bouvier Eric (Aucun) 3h46m05s; 490. Birckner Jerome (Aucun) 3h46m07s; 49. Stefancic Milan (Aucun) 3h46m0s; 492. Schaeffler Frederic (Aucun) 3h46m3s; 493. Tamion Dimitri (Aucun) 3h46m3s; 494. Perrin Bruno (Aucun) 3h46m6s; 495. Fuchs Frederic (Association Sportive Gandrange) 3h46m26s; 496. Schaaf Eric (Aucun) 3h46m4s; 497. Bini Stephane (Athletisme Metz Metropole*) 3h46m42s; 498. Bernardi Quentin (Aucun) 3h46m46s; 499. Balaban Sebastien (Aucun) 3h46m47s; 500. Merabet Patricia (Pagny Footing) 3h46m47s; 50. Kuc-Blaising Cedric (Aucun) 3h46m50s; 502. Colet Cyrille (Aucun) 3h46m50s; 503. Gautier Xavier (Aucun) 3h46m52s; 504. Kapitan Romain (Aucun) 3h46m54s; 505. Elkhamsi Mehdi (Aucun) 3h46m57s; 506. Fleck Vincent (Aucun) 3h47m20s; 507. Petit Eric (Aucun) 3h47m25s; 508. Szatmari Olivier (Aucun) 3h47m27s; 509. Paquet Patrick (Aucun) 3h47m33s; 50. Filippi Thierry (Aucun) 3h47m42s; 5. Mouchot Bruno (Athletisme Metz Metropole*) 3h48m8s; 52. Nurenberg David (S/L Groupe Athletic Commercien) 3h48m25s; 53. George Pierre (Aucun) 3h48m37s; 54. Zimmer Nathalie (Athletisme Metz Metropole*) 3h48m4s; 55. Chaumette Michel (Aucun) 3h48m45s; 56. Garcia Saez Senen (Athletisme Metz Metropole*) 3h48m59s; 57. Pik Stephane (Aucun) 3h48m59s; 58. Demumieux Christelle (Athletisme Metz Metropole*) 3h49m06s; 59. Curien Katy (Aucun) 3h49m06s; 520. Lallemand Samuel (Aucun) 3h49m06s; 52. Maidi Houari (Aucun) 3h49m07s; 522. Veloso Michel (Aucun) 3h49m09s; 523. Poirson Matthieu (Aucun) 3h49m2s; 524. Veras Nicolas (Aucun) 3h49m28s; 525. Total Philippe (Aucun) 3h49m28s; 526. Fisne Gerard (Aucun) 3h49m36s; 527. Petruzzellis Laurent (Aucun) 3h49m5s; 528. Wolff Emmanuel (Aucun) 3h49m53s; 529. Mulot Hugo (Aucun) 3h50m03s; 530. Toscano Domenico (Athletisme Metz Metropole*) 3h50m06s; 53. Paulus Thibaut (Athletisme Metz Metropole*) 3h50m06s; 532. Demoineret Sylvie (Aucun) 3h50m2s; 533. Legrand Christophe (Aucun) 3h50m4s; 534. Ducep Olivier (Aucun) 3h50m5s; 535. Lemiere Joel (Aucun) 3h50m7s; 536. Hosni Celine (Pagny Footing) 3h50m28s; 537. Klapatyj Serge (Aucun) 3h50m29s; 538. De Becker Guy (Aucun) 3h50m34s; 539. Chauvin Paul-Charles (Dirisi) 3h50m49s; 540. Knez Greg (Aucun) 3h50m50s; 54. Moritz Julien (Aucun) 3h50m56s; 542. Vine Sylvia (Aucun) 3h5m0s; 543. Brignon Sophie (Aucun) 3h5m03s; 544. Jotz Jeremy (Aucun) 3h5ms; 545. Massini Michael (Ac Gondreville Et Velaine) 3h5m2s; 546. Elalouf Clara (Aucun) 3h5m3s; 547. Portier Julien (Aucun) 3h5m4s; 548. Obstetar Jean Jacques (Aucun) 3h5m5s; 549. Oukkal Cedric (Aucun) 3h5m6s; 550. Leheup Benjamin (Aucun) 3h5m7s; 55. Joseph Stephane (Stéphane Joseph) 3h5m7s; 552. Bordat Denis (Us Crepy- En-Valois) 3h5m8s; 553. Dinquer Denis (Aucun) 3h5m26s; 554. Foglia Bruno (Aucun) 3h5m26s; 555. Nocentini Jerome (Running Club Rives De Moselle) 3h5m28s; 556. Briot Alain (A-C-R Association Des Coureurs Sur Route Dijon) 3h5m30s; 557. Adler Frederic (Aucun) 3h5m33s; 558. Schirrer Yvan (Aucun) 3h5m34s; 559. Conrad Michael (Aucun) 3h5m34s; 560. Bellenger Laurent (Aucun) 3h5m39s; 56. Derule Herve (Athletisme Metz Metropole*) 3h5m43s; 562. Coquel Stephane (Coquel Stephane) 3h5m52s; 563. Martin Sophie (Aucun) 3h5m55s; 564. Grojean Marc (Aucun) 3h5m56s; 565. Desassis Emilie (Running Well) 3h52m0s; 566. Angomard Herve (Aucun) 3h52m05s; 567. Gandois Eric (Aucun) 3h52m26s; 568. Krier Olivier (Aucun) 3h52m43s; 569. Mazelin Lisa (Aucun) 3h52m52s; 570. Taxe Sylvain (Ac Gondreville Et Velaine) 3h52m55s; 57. Beylet Jerome (Athletisme Metz Metropole*) 3h52m59s; 572. Planchon Marcel (Aucun) 3h53m05s; 573. La Rocca Pierre (S/L Al Neuves Maison) 3h53m07s; 574. Fabbri Samy (Aucun) 3h53m08s; 575. Pierson Pascal (Aucun) 3h53m4s; 576. Scurto Thierry (Aucun) 3h53m7s; 577. Pietrala Laurent (Aucun) 3h53m8s; 578. Chauchet Guillaume (Aucun) 3h53m2s; 579. Konate Mariam (Asptt Nancy *) 3h53m22s; 580. Frentz Alain (Aucun) 3h53m3s; 58. Krebs Didier (Aucun) 3h53m3s; 582. Bauer Christian (Aucun) 3h53m3s; 583. Huet Herve (Athletisme Metz Metropole*) 3h53m32s; 584. Schroeder Olivier (Aucun) 3h53m4s; 585. Auciello Euplio (Phoenix 57) 3h53m4s; 586. Gorbunow L. Christine (Athletisme Metz Metropole*) 3h53m43s; 587. Legrand Philippe (Aucun) 3h53m45s; 588. Coint Philippe (Aucun) 3h53m50s; 589. Wissemberg Francois (Aucun) 3h53m54s; 590. Ponsart Carole (Aucun) 3h53m55s; 59. Salmon Agnes (Aucun) 3h53m58s; 592. Colet Mickael (Aucun) 3h53m59s; 593. Comazzetto Jean-Charles (Association Sportive Gandrange) 3h54m00s; 594. Marx Magali (Aucun) 3h54m0s; 595. Koenig Jean Guy (C.O.S. Villers Athletisme) 3h54m02s; 596. Klein Joel (Aucun) 3h54m03s; 597. Boucher Pascal (Aucun) 3h54m04s; 598. Boutter Thierry (Aucun) 3h54m06s; 599. Tavernier Quentin (Aucun) 3h54m2s; 600. Blandin Gilles (Aucun) 3h54m2s; 60. Monaco Guillaume (Aucun) 3h54m24s; 602. Frement Yann (Us Metro) 3h54m27s; 603. Hettinger Joel (Aucun) 3h54m29s; 604. Gonzalez Marcos (Arcelormittal) 3h54m30s; 605. Fornasieri Jean Louis (Aucun) 3h54m36s; 606. Munsch Cedric (Aucun) 3h54m43s; 607. Briel Lucas (Aucun) 3h54m50s; 608. Pagano Roselyne (Course Marche Vtt Boulange 57) 3h54m5s; 609. Stohs Mathieu (Aucun) 3h54m57s; 60. Bettinger Virgile (Le Graoully Solidaire) 3h55m08s; 6. Pierret Claude (Aucun) 3h55m0s; 62. Schmitt Martial (Us Forbach) 3h55m6s; 63. Gonzalez Jacques (Aucun) 3h55m7s; 64. Mojeikissoff Valentin (Aucun) 3h55m8s; 65. Rosmarino Maurizio (Aucun) 3h55m33s; 66. Binoist Bernard (Dac Reims) 3h55m38s; 67. Antoniazzi Vincent (Aucun) 3h55m4s; 68. Ezzahar Brahim (As Cheminots Metz) 3h55m44s; 69. Coquillard Christophe (Aucun) 3h55m45s; 620. Wagner David (Aucun) 3h55m48s; 62. Baillif Eddy (Tea Marange) 3h55m49s; 622. Cazzato Louis (Aucun) 3h56m3s; 623. Fabris Marc (Aucun) 3h56m6s; 624. Geneve Christophe (Aucun) 3h56m27s; 625. Demarthe Ludo (Asud) 3h56m32s; 626. Mieze Romuald (Asud) 3h56m32s; 627. Pierre Nicolas Julien (Aucun) 3h56m36s; 628. Martinelli David (Aucun) 3h56m38s; 629. Dibinger Charlene (Aucun) 3h56m38s; 630. Langlais Ludovic (C.O.S. Villers Athletisme) 3h56m38s; 63. Tesar Yohann (Gsbdd Ncy) 3h56m38s; 632. De Goer Dominique (Aucun) 3h56m40s; 633. Barnole Audrey (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 3h56m40s; 634. Schneider Eric (Aucun) 3h56m43s; 635. Hennessy Damien (Aucun) 3h56m45s; 636. Cipriano Olivier (Aucun) 3h56m48s; 637. Flachat Emmanuel (Aucun) 3h56m50s; 638. Faes Eric (Aucun) 3h56m55s; 639. Descours Lionnel (Aucun) 3h56m56s; 640. Liebgott Christophe (Eshagondange) 3h56m57s; 64. Saderi Robert (Aucun) 3h56m59s; 642. Roncalli Julien (Aucun) 3h57m0s; 643. Martin Pauline (Aucun) 3h57m0s; 644. Demand David (Aucun) 3h57m02s; 645. Uhlen Pierre-Andre (Aucun) 3h57m03s; 646. Vaz Fernandes Victor (Aucun) 3h57m09s; 647. Stabarin Louis (Athletisme Metz Metropole*) 3h57m0s; 648. Pierron Florent (Running Club Rives De Moselle) 3h57ms; 649. De La Fuente Rene (8 Rmat) 3h57m6s; 650. Druelle Jerome (Aucun) 3h57m9s; 65. Jerzyk Stephane (Aucun) 3h57m20s; 652. Bona Cedric (Aucun) 3h57m2s; 653. Mocci Joseph (Aucun) 3h57m22s; 654. Gay Samuel (Aucun) 3h57m23s; 655. Montaudon Thomas (Ac Saint-Avold) 3h57m25s; 656. Thouvenel Herve (Aucun) 3h57m29s; 657. Duchene Cedric (Aucun) 3h57m38s; 658. Brouant Christian (Aucun) 3h57m38s; 659. Monory Marti (Aucun) 3h57m39s; 660. Baelen David (Asud) 3h57m44s; 66. Barbry Ludo (Asud) 3h57m45s; 662. Sieffert Francois (Aucun) 3h57m47s; 663. Houillon Christophe (Aucun) 3h57m52s; 664. Belkhira Rachid (Delpia) 3h58m00s; 665. Nicolas Baptiste (Aucun) 3h58m03s; 666. Ould Hamou Arab (Aucun) 3h58m07s; 667. Fagot Olivier (Aucun) 3h58m08s; 668. Delattre Christophe (Aucun) 3h58m09s; 669. Beaufils Charlotte (Aucun) 3h58m2s; 670. Bastuck Nicolas (Aucun) 3h58m5s; 67. Lebrun Nicolas (Aucun) 3h58m7s; 672. Coquin Lionel (Aucun) 3h58m22s; 673. Wiesen Isabelle (Aucun) 3h58m3s; 674. Bauer Georges (As Crs30 Chatel St Germain) 3h58m3s; 675. Biancalana Henri (Aucun) 3h58m33s; 676. Madsen Veronique (Association Sportive Guenange) 3h58m34s; 677. Noviant Joffrey (Aucun) 3h58m34s; 678. Medina Cedric (Usa Tri) 3h58m34s; 679. Feurtey Vincent (Les Cdd) 3h58m40s; 680. Cerou Audrey (Aucun) 3h58m4s; 68. Wozniak Herve (Aucun) 3h58m42s; 682. Slimane Abdel (Tamalou) 3h58m44s; 683. Lhopital Vincent (Run'in Energy Edf) 3h58m49s; 684. Meurgue Alexandre (Aucun) 3h58m55s; 685. Husson Jerome (Aucun) 3h58m55s; 686. Visticot David (Aucun) 3h58m59s; 687. Ull Laurent (Aucun) 3h59m04s; 688. Dardart Fabrice (Courir À Courcelles Chaussy) 3h59m04s; 689. Cafora Lucien (Val St-Pierre Athletisme) 3h59m06s; 690. Theron Benoit (Aucun) 3h59ms; 69. Armenia Julien (Aucun) 3h59m2s; 692. Elsen Luc (Aucun) 3h59m2s; 693. Remy Jean-Philippe (Aucun) 3h59m4s; 694. Mcdonald Neill (Aucun) 3h59m5s; 695. Cunha Daniel (Aucun) 3h59m7s; 696. Helmstetter Raphael (Aucun) 3h59m9s; 697. Wallrich Bertrand (Aucun) 3h59m9s; 698. Liquori Ciro (Aucun) 3h59m20s; 699. Humbert Aurelie (Aucun) 3h59m23s; 700. Haillus Jerome (Aucun) 3h59m24s; 70. Goumard Jean Luc (Aucun) 3h59m27s; 702. Tabbone Sebastien (Aucun) 3h59m28s; 703. Poirot Joanna (Aucun) 3h59m29s; 704. Didon Julien (Aucun) 3h59m32s; 705. Blandin Sebastien (Aucun) 3h59m33s; 706. Valentini Francois (Aucun) 3h59m37s; 707. Ballet Pascal (Aucun) 3h59m42s; 708. Givert Jean-Yves (Tamalou Ufolep) 3h59m43s; 709. Perin Thomas (Aucun) 3h59m45s; 70. Gallmann Patrick (Freyming-Merlebach Ac) 3h59m5s; 7. Auer Myriam (Aucun) 3h59m5s; 72. Drouhin Alexandre (Aucun) 3h59m53s; 73. Thai Julien (Bousse) 3h59m58s; 74. Pernin Florence (Aucun) 3h59m58s; 75. Pavade Mathias (Aucun) 4h00m0s; 76. Forthoffer Carole (Aucun) 4h00m03s; 77. Humbert Robin (Aucun) 4h00m06s; 78. Besse Thierry (Aucun) 4h00m7s; 79. Schwartz Marc (Stéphane Joseph) 4h00m8s; 720. Marchal Franck (Running Club Rives De Moselle) 4h00m20s; 72. Spedalotto Roberto (Aucun) 4h00m23s; 722. Maurutto Alain (Aucun) 4h00m23s; 723. Bridet Sophie (Aucun) 4h00m25s; 724. Mace Ludovic (Aucun) 4h00m26s; 725. Rousselot Isabelle (Aucun) 4h00m27s; 726. Desry Pierre (Aucun) 4h00m30s; 727. Albers Frederic (Aucun) 4h00m34s; 728. Daout Emilie (Aucun) 4h00m35s; 729. Sioudan Fred (Aucun) 4h00m35s; 730. Dion Francois (Aucun) 4h00m48s; 73. Blanchet Eric (Trityc) 4h00m50s; 732. Azioune Zaquia (Aucun) 4h0m0s; 733. Deledicque Benoit (Aucun) 4h0m02s; 734. Charlot Gael (Er Rhc) 4h0m06s; 735. Becker Jean-Marc (Aucun) 4h0m6s; 736. Mauchamp Jean-Francois (Aucun) 4h0m9s; 737. Dieudonne Philippe (Aucun) 4h0m29s; 738. Thiebaut Fabrice (Aucun) 4h0m34s; 739. Herteleer Christian (Jc Aalter) 4h0m35s; 740. Gillot Julien (Aucun) 4h0m36s; 74. Giacomini Virginie (Pelousey Court Tout Doubs) 4h0m37s; 742. Marx Francois (Aucun) 4h0m43s; 743. Jeanney Pascal (Aucun) 4h0m50s; 744. Gremy Lionel (Cmvtt Boulange 57) 4h0m53s; 745. David Jean-Paul (Aucun) 4h0m54s; 746. Soulas Sebastien (Aucun) 4h0m56s; 747. Nardozi Stephanie (Aucun) 4h0m59s; 748. Usai Nathalie (Us Crepy-En-Valois) 4h02m08s; 749. Van Santfort Eric (Aucun) 4h02ms; 750. Garrigues Cyprien (Aucun) 4h02m2s; 75. Brangbour Vincent (Aucun) 4h02m23s; 752. Chary Magaly (S/L As Bologne) 4h02m23s; 753. Hadoussa Nadia (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 4h02m24s; 754. Wendling David (Aucun) 4h02m30s; 755. Rio Sandrine (Athletisme Metz Metropole*) 4h03m02s; 756. Carmosino Davide (Aucun) 4h03m04s; 757. Aullen Maurice (Aucun) 4h03m05s; 758. Sins Nathalie (Aucun) 4h03m07s; 759. Annezer Eric (Aucun) 4h03m0s; 760. Kurt Abbas (Ibal) 4h03m5s; 76. Greingor Nadine (As Cheminots Metz) 4h03m7s; 762. Demange Frederic (Aucun) 4h03m20s; 763. Allain Emmanuel (Aucun) 4h03m2s; 764. Losciale Umberto (Aucun) 4h03m24s; 765. Lascaux Stephane (Athletisme Metz Metropole*) 4h03m24s; 766. Greingor Jean-Luc (Aucun) 4h03m30s; 767. Dubroux Michel (Briey Marathon) 4h03m32s; 768. Dochez Patrice (Aucun) 4h03m35s; 769. Teieb Mohamed (Aucun) 4h03m35s; 770. Chatelet Philippe (Aucun) 4h03m4s; 77. Boulanger Eric (Aucun) 4h03m46s; 772. Linden Kevin (Running Club Rives De Moselle) 4h03m5s; 773. Bodart Olivier (Aucun) 4h03m53s; 774. Mas Michel (Aucun) 4h04m05s; 775. Fogelgesang Dominique (Aucun) 4h04m0s; 776. Faouzi Jamal (Aucun) 4h04ms; 777. Rollet Yves (Aucun) 4h04m22s; 778. Charrol Jean- Patrick (Aucun) 4h04m23s; 779. Touel Imahel (Aucun) 4h04m26s; 780. Sallerin Thibault (Aucun) 4h04m3s; 78. Thomas Philippe (Brigita Thomas) 4h04m37s; 782. Guardani Maria Lucia (Aucun) 4h04m39s; 783. Van Loocke Vincent (Asud) 4h04m42s; 784. Lepetit Nathalie (Aucun) 4h04m44s; 785. Dail Rene (Ca Aulnoye Aymeries) 4h04m57s; 786. Petitjean Jean-Christophe (Aucun) 4h05m04s; 787. Volpato Remy (Aucun) 4h05m04s; 788. Louis Julie (Aucun) 4h05m06s; 789. Kieffer Bruno (Aucun) 4h05m07s; 790. Sozzi Serge (Aucun) 4h05m0s; 79. Didier Antoine (Aucun) 4h05m22s; 792. Nembrini Christophe (Aucun) 4h05m26s; 793. Houver Flavien (Aucun) 4h05m3s; 794. Carchidi Salvatore (Aucun) 4h05m38s; 795. Vonner Jean-Baptiste (Aucun) 4h05m45s; 796. Candre Isabelle (Trisport Sarreguemines) 4h05m50s; 797. Zydko Christian (Aucun) 4h06m0s; 798. Germain Yoann (Aucun) 4h06m08s; 799. Grosjean Fabien (Dirisi) 4h06m20s; 800. Schmitt Eric (Aucun) 4h06m34s; 80. Leget Bastien (Aucun) 4h06m34s; 802. Dos Santos Matthieu (Aucun) 4h06m43s; 803. Nicoux Isabelle (Aucun) 4h06m52s; 804. Ragot Gilles (Aucun) 4h06m56s; 805. Zafra Rachel (Aucun) 4h06m59s; 806. Perin Pascal (Athle Saint-Mesmin) 4h07m3s; 807. Roussy Nicolas (Aucun) 4h07m6s; 808. Roussy David (Aucun) 4h07m6s; 809. Pyck Gregory (Aucun) 4h07m8s; 80. Arthaud Stephane (Aucun) 4h07m9s; 8. Le Roux Valentin (Aucun) 4h07m23s; 82. Zanetti Antony (Zanetti) 4h07m27s; 83. De Mouzon Jean-Philippe (Ecole Du Marathon) 4h07m29s; 84. Hurez Julien (Aucun) 4h07m3s; 85. Blervaque Francois (Aucun) 4h07m3s; 86. Rouget Daniel (Aucun) 4h07m39s; 87. Olszakowski Jonas (Aucun) 4h08m08s; 88. Laurent Sophie (Aucun) 4h08m9s; 89. Kremer Nicolas (Aucun) 4h08m27s; 820. Gusse Frederic (Aucun) 4h08m27s; 82. Zitt Cathy (Aucun) 4h08m38s; 822. Schvartz Frederic (Aucun) 4h08m38s; 823. Sekfali Julien (Aucun) 4h08m40s; 824. Henriet Jean Luc (Aucun) 4h08m42s; 825. Weitzel Lucile (S/L Fc Sochaux Montbelliard) 4h08m54s; 826. Boiselet Aurelien (Aucun) 4h08m55s; 827. Andre Marc (Aucun) 4h08m58s; 828. Michel Sylvain (Foxtrail Bouzonville) 4h09m0s; 829. Rousselle Alain (Aucun) 4h09m7s; 830. Kuhn Frederic (Aucun) 4h09m7s; 83. Bazzucchi Valentin (Aucun) 4h09m8s; 832. Bertolotti Michael (Aucun) 4h09m9s; 833. Delong Olivier (Aucun) 4h09m22s; 834. Perrin Laurent (Aucun) 4h09m30s; 835. Danjou Alain (Aucun) 4h09m37s; 836. Herteler Fabrice (Aucun) 4h09m37s; 837. Schmitt Vincent (Aucun) 4h09m44s; 838. Wicker Jonathan (Aucun) 4h09m48s; 839. Postnikov Anton (Aucun) 4h09m49s; 840. Schumacher Alain (Aucun) 4h09m52s; 84. Bonamie Nicolas (Aucun) 4h09m58s; 842. Didellot Guy (Aucun) 4h0m00s; 843. Bouillon Sylvain (Asud) 4h0m8s; 844. Ballet Frederic (Aucun) 4h0m20s; 845. Daquin David (Aucun) 4h0m25s; 846. Jerzyk Herve (Phoenix 57) 4h0m25s; 847. Provenzano Rachel (Aucun) 4h0m26s; 848. Jaggi Veronique (Phoenix 57) 4h0m26s; 849. Bandel Nicolas (Phoenix57) 4h0m26s; 850. Steinbach Remy (Aucun) 4h0m32s; 85. Gruszewski Francis (Aucun) 4h0m50s; 852. Poinsignon Jonathan (Aucun) 4h0m5s; 853. Bernhard Francis (Aucun) 4hm02s; 854. Janin Myriam (Croco D Airain Nimes Triathlon) 4hm05s; 855. Magnien Laurent (Aucun) 4hm09s; 856. Richard Patrick (Aucun) 4hm0s; 857. Bucci Marina (Aucun) 4hm5s; 858. Janny Guilaine (Aucun) 4hm7s; 859. Leclaire Regis (Val St-Pierre Athletisme) 4hm24s; 860. Poque Benjamin (Aucun) 4hm3s; 86. Stachowiak Christine (Aucun) 4hm32s; 862. Poinsignon Thil Coralie (Aucun) 4hm34s; 863. Raquin Thierry (Aucun) 4hm35s; 864. Woltrager Frederic (Aucun) 4hm38s; 865. Luciez Ludovic (Aucun) 4hm38s; 866. Reichardt Nicolas (Aucun) 4hm52s; 867. Baroni Sebastien (Aucun) 4hm52s; 868. Gothier Damien (Aucun) 4hm53s; 869. Godier Jean- Claude (Aucun) 4hm54s; 870. Richard Vincent (Aucun) 4h2m03s; 87. Testard Hugo (Aucun) 4h2m04s; 872. Schomberg Laurent (Aucun) 4h2m08s; 873. Thines Pierre (Aucun) 4h2m09s; 874. Tamborrino Lucie (Aucun) 4h2m0s; 875. Brard Baptiste (Aucun) 4h2m0s; 876. Brard Jean-Michel (Aucun) 4h2ms; 877. Le Marhadour Alain (Cerhs) 4h2m2s; 878. Boyer Emmanuel (Cerhs) 4h2m2s; 879. Moutama David (Cerhs) 4h2m2s; 880. Dichiara Jessie (Aucun) 4h2m32s; 88. Szymczak Jeremy (Aucun) 4h2m39s; 882. Voinot Damien (Aucun) 4h2m44s; 883. Saporito Claude (Aucun) 4h3m07s; 884. Rault Michael (Aucun) 4h3m09s; 885. Oury Alexandre (Aucun) 4h3m4s; 886. Menichini Giuseppe (Runcard Fidal) 4h3m7s; 887. Costa Jorge (Aucun) 4h3m22s; 888. Ruzicka Zdenek (Aucun) 4h3m39s; 889. Steffan Agnes (3 Rhc) 4h3m48s; 890. Le Roux Louise (Aucun) 4h3m50s; 89. Kremer Pierre (Aucun) 4h3m5s; 892. Brunner Pascal (Aucun) 4h4m00s; 893. Sauge David (Aucun) 4h4m05s; 894. Sartori Julie (Aucun) 4h4m3s; 895. Hobam Jacques (Aucun) 4h4m3s; 896. Lauer Emilie (Aucun) 4h4m3s; 897. Vargas Andrea (Aucun) 4h4m26s; 898. Parmentier Emeline (Aucun) 4h4m28s; 899. Bretbeil David (Aucun) 4h4m29s; 900. Robert Margaux (Aucun) 4h4m4s; 90. Mancini Marianne (Athletisme Metz Metropole*) 4h4m58s; 902. Chedru Daniel (Aucun) 4h5m27s; 903. Bovi Patrice (Aucun) 4h5m28s; 904. Fellag Djamel (Aucun) 4h5m34s; 905. Flamant Jacob (Aucun) 4h5m44s; 906. Obrecht Philippe (Association Beaune Athletisme) 4h5m52s; 907. Gismondi Philippe (Aucun) 4h6m03s; 908. Maxant Didier (Aucun) 4h6m8s; 909. Lewille Herbert (Aucun) 4h6m25s; 90. Clement Marie-Noelle (Aucun) 4h6m32s; 9. Ollivier Jerome (Ac Saint- Avold) 4h6m38s; 92. Schiltz Sebastien (Aucun) 4h6m42s; 93. Carta Robert (Aucun) 4h6m55s; 94. Payet Ludovic (Aucun) 4h6m59s; 95. Roussel William (Aucun) 4h7m02s; 96. Blain Romuald (Aucun) 4h7m08s; 97. Valentin Patrick (Aucun) 4h7m09s; 98. Arnould Jean (Courir A Hussigny-Godbrange) 4h7m4s; 99. Holtz Fabien (Aucun) 4h7m6s; 920. Schreck Cedric (Aucun) 4h7m8s; 92. Schmitt Cindy (Aucun) 4h7m26s; 922. Garrido Jennifer (Aucun) 4h7m28s; 923. Mesnier Christophe (Aucun) 4h7m29s; 924. Fache Didier (Courir Au Mont Des Cats) 4h7m39s; 925. Furmaniak Jerome (Aucun) 4h7m4s; 926. Ramelli Alexandre (Aucun) 4h7m42s; 927. Olivarez Sebastien (Rombas Ac) 4h7m49s; 928. Racic Melissa (Aucun) 4h7m52s; 929. Emel Fabien (Aucun) 4h7m52s; Joseph Lasala, accompagné de Christophe Goullet. Le marathon c est aussi de la solidarité! Photo Courir à Metz Métropole Tout le monde était calé derrière Nicolas Bontems, meneur d allure, pour finir sous la barre des 3 heures. Photo Courir à Metz Métropole Philippe Caquot et Pierre Huard ont couru pour Nivan, le jeune garçon de Gorze décédé en février d une tumeur. Photo DR Le marathon est aussi sur notre site Web Retrouvez dans notre supplément numérique : - L intégralité des classements scratches - L ensemble des résultats par catégories et de très nombreuses photos Et parcourez aussi nos diaporamas photos

27 Marathon de Metz Lundi 0 Octobre 206 TTE 3 MARATHON 930. Vannson Pierre (Aucun) 4h7m57s; 93. Aluisi Marco (Aucun) 4h8m05s; 932. Mruczek Emmanuelle (Amis Runners Du Grand Nord) 4h8m2s; 933. Vignaud Yann (Aucun) 4h8m2s; 934. Burriello Manuel (Aucun) 4h8m3s; 935. Parmentelot Serge (Aucun) 4h8m5s; 936. Chakabe Lucien (Dole Ac) 4h8m2s; 937. Lambert Yves (Aucun) 4h8m22s; 938. Flory Julie (Aucun) 4h8m49s; 939. Solyga Olivier (Aucun) 4h8m5s; 940. Gabriel Frederic (Arch) 4h8m57s; 94. Achille Dominique (Aucun) 4h9m0s; 942. Godefert Severine (Aucun) 4h9m2s; 943. Bertei Richard (Aucun) 4h9m9s; 944. Theobald Alain (Aucun) 4h9m20s; 945. Perrot Laurent (Renault Nancy) 4h9m20s; 946. Creton Arnaud (Aucun) 4h9m22s; 947. Carrara Christian (Sg Hericourt) 4h9m23s; 948. Ould-Brahim Hamid (Aucun) 4h9m25s; 949. Egloff Daniel (Athletisme Metz Metropole*) 4h9m28s; 950. Fekner Mathieu (Aucun) 4h9m29s; 95. Lauque Pauline (Aucun) 4h9m33s; 952. Raguenes Francois (Aucun) 4h9m33s; 953. Reichert Anna (Anna Reichert) 4h9m33s; 954. Comazzetto Julien (Association Sportive Gandrange) 4h9m36s; 955. Giroux Gilbert (Aucun) 4h9m39s; 956. Schwoerer Thierry (Athletisme Metz Metropole*) 4h9m42s; 957. Fatrez Philippe (Aucun) 4h9m5s; 958. Guihot Sandy (Athletisme Club Vitryat) 4h20m03s; 959. Lemaire Alexandre (Mac Team Ultra Trail) 4h20m4s; 960. Jeanne Arnaud (Arnaud Jeanne) 4h20m39s; 96. Lesbaches Sebastien (Aucun) 4h20m46s; 962. Colin Olivier (Aucun) 4h20m47s; 963. Lehair Sophie (Aucun) 4h20m57s; 964. Nadalin Pierre- Georges (Athletisme Metz Metropole*) 4h2m06s; 965. Leau Kang Mui Stevens (Csa Epide St Quentin) 4h2m7s; 966. Nicotra Nicolas (Rombas Ac) 4h2m29s; 967. Fievet Ghislain (Ghislain Fievet) 4h2m36s; 968. Simoes Cloe (Aucun) 4h2m38s; 969. Bouille Lisa (Aucun) 4h2m39s; 970. Schmidt Christophe (Aucun) 4h2m4s; 97. Messadi-Wilhem Mouna (Athletisme Metz Metropole*) 4h2m5s; 972. Leschiutta Romain (Aucun) 4h2m56s; 973. Deprez Yannick (Aucun) 4h2m59s; 974. Deprez Roland (Aucun) 4h22m03s; 975. Lagarde Didier (Aucun) 4h22m2s; 976. Jannot Corentin (Aucun) 4h22m3s; 977. Souplet Romain (Aucun) 4h22m32s; 978. Bour Noel (Aucun) 4h22m34s; 979. Fernandez Francois (Aucun) 4h22m35s; 980. Colombain Thierry (Aucun) 4h22m49s; 98. Biancamaria Jean-Michel (Aucun) 4h22m49s; 982. Brioso Miguel (Alnm) 4h23m6s; 983. Brunner Christophe (Aucun) 4h23m22s; 984. Dagoreau Alain (Athletisme Metz Metropole*) 4h23m30s; 985. Albrech Jerome (Aucun) 4h23m46s; 986. Bonnaure Jean-Michel (Bdd Metz) 4h23m50s; 987. Lang Kevin (Aucun) 4h23m52s; 988. Tournay Nicolas (Aucun) 4h23m53s; 989. Blin Anne (Aucun) 4h23m55s; 990. Eder Wilfrid (Les Tamalous) 4h23m57s; 99. Zavattiero Christian (Asbg) 4h23m57s; 992. Restelli Eddie (Aucun) 4h23m58s; 993. Claisse Michael (Aucun) 4h23m58s; 994. Valencour Regine (Courir Au Mont Des Cats) 4h24m08s; 995. Brule Philippe (Pelousey Court Tout Doubs) 4h24m08s; 996. Marchal Willy (Aucun) 4h24m6s; 997. Haltebourg Xavier (Aucun) 4h24m7s; 998. Peureux Christophe (Aucun) 4h24m8s; 999. Petit Arnaud (Aucun) 4h24m8s; 000. Nieradka Patrick (Aucun) 4h24m26s; 00. Audebert Mike (Aucun) 4h24m32s; 002. Weber Ludovic (Neuves Maisons Triathlon 54) 4h24m33s; 003. Chodzynski Stephane (Aucun) 4h24m33s; 004. Foucher Ludivine (Aucun) 4h24m34s; 005. Boulanger Patrice (Aucun) 4h24m36s; 006. Roussel Alain (Aucun) 4h24m59s; 007. Jacob Fredreic (Est Triathlon Team) 4h25m09s; 008. Vivier Pierre (Aucun) 4h25m0s; 009. Hittin David (Aucun) 4h25m25s; 00. Laville Fred (Aucun) 4h25m28s; 0. Franceschi Nicolo (Aucun) 4h25m28s; 02. Martan Christophe (Aucun) 4h25m28s; 03. Skalitz Elodie (Aucun) 4h25m29s; 04. Casel Celine (Céline Casel) 4h25m29s; 05. Staub Julie (Aucun) 4h25m29s; 06. Solinski Olivier (Aucun) 4h25m32s; 07. Bermand Pascal (Aucun) 4h25m50s; 08. Schwartz Thomas (Aucun) 4h26ms; 09. Dugert Damien (Aucun) 4h26ms; 020. Synal Yannick (Aucun) 4h26m24s; 02. Bolly Cedric (Fspn) 4h26m24s; 022. Cheny Thierry (Aucun) 4h26m27s; 023. Risch Olivier (Aucun) 4h26m35s; 024. Woelffel Ludovic (Aucun) 4h26m40s; 025. Mougin Clement (Aucun) 4h26m42s; 026. Lebas Pierre (Aucun) 4h26m43s; 027. Dichamp Regis (Aucun) 4h26m45s; 028. Lambert Patrick (Aucun) 4h26m55s; 029. Jankowski Delphine (Ccc) 4h27m05s; 030. Legere Philippe (Aucun) 4h27m7s; 03. Malloue Nicolas (Aucun) 4h27m8s; 032. Lamer Marie-Noelle (Aucun) 4h27m27s; 033. Pallotta Helene (Aucun) 4h27m28s; 034. Cuiset Olivier (Aucun) 4h27m29s; 035. Lejeune Pierre-Henry (Aucun) 4h27m37s; 036. Lett Christophe ( Rch) 4h27m39s; 037. Gabet Michael (Aucun) 4h27m39s; 038. Narozniak Yuri (Aucun) 4h27m52s; 039. Godet Antoine (Aucun) 4h27m58s; 040. Cruquenaire Alexandre (Aucun) 4h28m0s; 04. Raheriarivony Abel (Aucun) 4h28m04s; 042. Chassignet Jean Mathias (Briey Marathon) 4h28m05s; 043. Chiodini Johann (Aucun) 4h28m09s; 044. Georg Rita (Cmvtt Boulange) 4h28m4s; 045. Tripodi Tania (Cmvtt) 4h28m4s; 046. Bour Sylvia (Athletisme Club Vitryat) 4h28m8s; 047. Demurger Frederic (Aucun) 4h28m9s; 048. Longo Muriel (Athletisme Metz Metropole*) 4h28m2s; 049. Ignatio Michael (Tri Laneuville) 4h28m24s; 050. Menet Stephane (Aucun) 4h28m27s; 05. Benoit Christophe (Aucun) 4h28m29s; 052. Polisini Laura (Aucun) 4h28m36s; 053. Bauchet Nicolas (Aucun) 4h28m36s; 054. Bourgois Dominique (Asso Lagaf) 4h28m37s; 055. Strub Dominique (Aucun) 4h28m37s; 056. Badureau Sebastien (Aucun) 4h28m38s; 057. Schlimme Joel (Aucun) 4h28m38s; 058. Breuzin Christophe (Aucun) 4h28m48s; 059. Benz Ashley (Aucun) 4h29m03s; 060. Klein Didier (Aucun) 4h29m06s; 06. Jacquot Pascal (Aucun) 4h29m09s; 062. Faorlin Fabiano (Mpw-Hjm) 4h29m0s; 063. Richard Jonathan (Aucun) 4h29m3s; 064. Kamoizan Raphael (Aucun) 4h29m20s; 065. Bonnabaud Cindy (Aucun) 4h29m20s; 066. Jonval Cedric (Aucun) 4h29m20s; 067. Gillot Didier (Aucun) 4h29m35s; 068. Alepee Thibaut (Aucun) 4h29m58s; 069. Jouvin Vincent (Aucun) 4h29m59s; 070. Sebellin Aurelien (Aucun) 4h30m3s; 07. Creton Claude (Aucun) 4h30m6s; 072. Pujol Eric (Aucun) 4h30m24s; 073. Malet Christophe (Aucun) 4h30m34s; 074. Jullion Nicolas (Aucun) 4h30m45s; 075. Vincent Anthony (Aucun) 4h30m56s; 076. Vincent Dominique (Aucun) 4h30m56s; 077. Diloisy Thibaut (Aucun) 4h3m24s; 078. Hoenen Alain (Aucun) 4h3m25s; 079. Cantrelle Thibaut (Aucun) 4h3m33s; 080. Fauriat Jose (Aucun) 4h32m03s; 08. Vandesompele Laurent (Aucun) 4h32m3s; 082. Fallanca Julien (Aucun) 4h32m28s; 083. Ferber Alain (Aucun) 4h32m55s; 084. En Naciri Maria (Aucun) 4h32m58s; 085. Bois Laure (Aucun) 4h32m58s; 086. Lecomte Adeline (Aucun) 4h32m58s; 087. Suss Sylvain (Aucun) 4h33m04s; 088. Cavallaro Ottavio (Aucun) 4h33ms; 089. Villin Yoanne (Florange Oc*) 4h33m26s; 090. Nesly Vincent (Aucun) 4h33m27s; 09. Pierre Sandrine (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 4h33m3s; 092. Cunego Carine (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 4h33m32s; 093. Ducrot Pascal (Les Ailes De Nivan Avec Cometz) 4h33m32s; 094. Piat Florian (Aucun) 4h33m57s; 095. Piat Lionel (Aucun) 4h33m57s; 096. Ougier Clement (Aucun) 4h34m27s; 097. Albrecht Sylvie (Athletisme Metz Metropole*) 4h34m32s; 098. Toihen Philippe (Aucun) 4h34m4s; 099. Coisel Bernard (Aucun) 4h34m47s; 00. Delogu Michel (Aucun) 4h35m06s; 0. Volken Alain (Aucun) 4h35m09s; 02. Pontoy Marc (Aucun) 4h35m25s; 03. Keromnes Thomas (Aucun) 4h35m43s; 04. Bersweiler Xavier (S/L Fc Sochaux Montbelliard) 4h35m53s; 05. Kusberg Anita (Aucun) 4h35m54s; 06. Mercy Geoffrey (Aucun) 4h36ms; 07. Ghislain Jean-Claude (Courir A Courcelles- Chaussy) 4h36m4s; 08. Dahnouche Abdallah (Aucun) 4h36m6s; 09. Laussac Gregory (Athletisme Metz Metropole*) 4h36m20s; 0. Bux Annick (Aucun) 4h36m23s;. Bux Atif (Aucun) 4h36m26s; 2. Burgevin Pascal (Aucun) 4h36m27s; 3. Begin Jennifer (Aucun) 4h37m47s; 4. Begin Mickael (Aucun) 4h37m48s; 5. Przybylski Jean Paul (Aucun) 4h38m03s; 6. Jochymek Etienne (Aucun) 4h38m39s; 7. Jochymek Muriel (Aucun) 4h38m4s; 8. Chevalier Stephane (Aucun) 4h38m43s; 9. Kessler Jonathan (Aucun) 4h38m49s; 20. Peter Vincent (Sport Ahlétique Verdunois) 4h38m54s; 2. Muller Vincent (Aucun) 4h38m58s; 22. Berthelot Cedric (Berthelot) 4h39m2s; 23. Thill Nicolas (Aucun) 4h39m24s; 24. Surmely Guy (Aucun) 4h39m25s; 25. Lensen Eric (Pass Running) 4h39m52s; 26. Heusbourg Christine (Aucun) 4h39m57s; 27. Grandpierre Frederic (Aucun) 4h40m6s; 28. Cueroni Patrick (Père Et Fils) 4h40m3s; 29. Cueroni Cyril (Père Et Fils) 4h40m32s; 30. Paget Remy (Aucun) 4h4m3s; 3. Kueny Raphael (Aucun) 4h4m34s; 32. Rossell Alexandre (Aucun) 4h4m42s; 33. Dete Stephanie (Aucun) 4h4m5s; 34. Helali Yasmina (Athletisme Metz Metropole*) 4h42m05s; 35. Conejero David (3 Rhc) 4h42m7s; 36. Coquereau Dimitri (Aucun) 4h42m4s; 37. Imbault Morgane (Aucun) 4h42m45s; 38. Vigneron Thierry (Aucun) 4h43m08s; 39. Adassac Eugene (Aucun) 4h43ms; 40. Pierrat Sylvie (Aucun) 4h43m4s; 4. Barda Jean Paul (Aucun) 4h43m9s; 42. Corre Celine (Motiv'run) 4h44m0s; 43. Kahl Agnes (Aucun) 4h44m28s; 44. Foret Christophe (Aucun) 4h44m29s; 45. Holzhauser Claude (Aucun) 4h44m35s; 46. Maus Francois (Aucun) 4h44m53s; 47. Maus Jessica (Aucun) 4h44m54s; 48. Florentin Alexandre (Aucun) 4h44m56s; 49. Devineau Cyrille (Aucun) 4h45m2s; 50. Barrere Benjamin (3E Rhc) 4h45m37s; 5. Steiler Eugene (Jog-Loisirs) 4h46m05s; 52. Gabriel Emmanuelle (Aucun) 4h46m7s; 53. Segoloni Gianni (Aucun) 4h46m37s; 54. Bertram Petra (Sv Germania Dürwiss) 4h47m03s; 55. Pineau Edouard (Aucun) 4h47m0s; 56. Bour Claude (Aucun) 4h47m4s; 57. Fontaine Gilles (Aucun) 4h47m29s; 58. Guetz David (Endurance Shop) 4h48m06s; 59. Jorge Angelo (Aucun) 4h48m8s; 60. Collot Laurent (Aucun) 4h49m09s; 6. Krick Thierry (Aucun) 4h49m4s; 62. Barichello Sylvain (Aucun) 4h49m46s; 63. Gerard Olivier (Les Foulees D'ars) 4h50m00s; 64. Hinz Veronique (Aucun) 4h50m4s; 65. Herrmann Francois (Aucun) 4h5m03s; 66. Pierson Herve (Aucun) 4h5m03s; 67. Freis Daniel (Jac St Nicolas) 4h5m06s; 68. Fildier Regis (Aucun) 4h5m2s; 69. Ravaine Alain (Athletisme Metz Metropole*) 4h5m3s; 70. Krebs Thierry (Aucun) 4h5m34s; 7. Wittische Jerome (Aucun) 4h5m56s; 72. Serva Regis (Courir A Peillon De Nissa) 4h5m57s; 73. Ranger Stephane (Evreux Athletic Club) 4h52m3s; 74. Bolzinger Yannick (Aucun) 4h52m45s; 75. Locatelli Julien (Trityc) 4h52m46s; 76. Sthamar Maurice (Aucun) 4h52m55s; 77. Schaub Olivier (Aucun) 4h53m02s; 78. Barbacci David (Aucun) 4h53m26s; 79. Da Cruz Beatrice (Aucun) 4h53m48s; 80. Raco Franco (Aucun) 4h54m49s; 8. Dorr Rosalinda (Aucun) 4h55m3s; 82. Fischer Fabrice (Aucun) 4h56m03s; 83. Morin Nassima (Les Ailes Des Nivan Avec Cometz) 4h56m04s; 84. Schneider Stephane (Aucun) 4h56m07s; 85. Masson Alexandre (Aucun) 4h56m9s; 86. Nowak Gerard (Aucun) 4h56m52s; 87. Gingreau Jonas (Aucun) 4h57m03s; 88. Iffrig Jean-Luc (Aucun) 4h57m8s; 89. Millot Catherine (Aucun) 4h57m52s; 90. Collado Jeremie (Collado) 4h57m52s; 9. Kremer Emmanuel (Aucun) 4h57m53s; 92. Simon Christelle (Aucun) 4h57m54s; 93. Fouligny Emmanuel (Aucun) 4h57m54s; 94. Chau Francois (Aucun) 4h57m55s; 95. Colette Gilles (Aucun) 4h57m56s; 96. Mondesir Odile (Aucun) 4h58m25s; 97. Piecuch Kinga (Dream Team) 4h58m57s; 98. Desson Jerome (Aucun) 4h59m37s; 99. Hemmer Jean Matc (Pompier Thionville) 5h00m2s; 200. Raillot Sebastien (Nmt54) 5h00m42s; 20. Petek Geoffrey (Nmt54) 5h00m43s; 202. Cazeaux Alain (Aucun) 5h0m0s; 203. Niderlinder Catherine (Aucun) 5h0m28s; 204. Bertram Maria (Sv Germania Dürwiss) 5h02m03s; 205. Buri Anne (Aucun) 5h02ms; 206. De Moncel Pascal (Aucun) 5h02m5s; 207. Marino Mauro (Aucun) 5h02m6s; 208. Perrez Matthieu (Aucun) 5h03m2s; 209. Tremillon Fabrice (Aucun) 5h03m40s; 20. Kasprzak Maud (Aucun) 5h03m50s; 2. Fuss Thierry (Aucun) 5h04m55s; 22. Prim Jean-Luc (Pompiers Kerbach) 5h05m0s; 23. Sestito Sebastien (Aucun) 5h05m26s; 24. Azez Sonia (Aucun) 5h07m49s; 25. Sorce Fred (Aucun) 5h08m3s; 26. Leu Guillaume (Aucun) 5h08m29s; 27. Kiefer Marie (Aucun) 5h08m30s; 28. Odile Eric (Free Runners Le Club) 5h08m37s; 29. Bosmaher Sullivan (Aucun) 5h08m56s; 220. Schneider Marliese (Aucun) 5h08m59s; 22. Saitz Virginie (Aucun) 5h09m30s; 222. Vullo Vincent (Us Forbach) 5h09m32s; 223. Esteves Victor (3 Rhc) 5h0m24s; 224. Lorenzini Jeremy (Aucun) 5hm54s; 225. Wintz Alain (Aucun) 5h3ms; 226. Schweitzer Victoria (Aucun) 5h4m29s; 227. Thevenin Jean Paul (Aucun) 5h4m39s; 228. Grosse Laurent (Aucun) 5h6m3s; 229. Lecocq Jean-Michel (Us Valenciennes Athletisme) 5h6m50s; 230. Girault Mickael (Aucun) 5h7m39s; 23. Bourse Christophe (Aucun) 5h9m03s; 232. Frauche Valerie (Aucun) 5h9m04s; 233. Squelin Michele (Aucun) 5h9m4s; 234. Hagen Eric (Aucun) 5h9m43s; 235. Bendel Laura (Aucun) 5h9m49s; 236. Kiefer Xavier (Aucun) 5h20m25s; 237. Iorfida Raphael (Mysport) 5h26m30s; 238. Zacharias Nadine (Stc- Sarreguemines Triathlon Club) 5h27m58s; 239. Dagorne Viviane (S/L Vannes Athletisme) 5h28m54s; 240. Papot Michel (Aucun) 5h29m6s; 24. Moreira Carvalho Tiago (Keep Cool We Are Running) 5h3m04s; 242. Neu Sylvain (L'officine Du Gueux) 5h3m27s; 243. Herbe Jean-Jacques (Aucun) 5h3m29s; 244. Bourdon Jerome (Aucun) 5h3m35s; 245. Mortet Dominique (Aucun) 5h35m2s; 246. Desmarest Patrice (Aucun) 5h37m23s; 247. Dazy Emmanuel (Aucun) 5h37m27s; 248. Dupin Jerome (3 Rhc) 5h39m50s; 249. Gaillard Francoise (Aucun) 5h42m3s; 250. Fichter Vincent (Aucun) 5h42m4s; 25. Betori Matheu (Aucun) 5h43m07s; 252. Ouraghi Noemie (Aucun) 5h43m24s; 253. Mick Damien (Aucun) 5h45m04s; 254. Gadaut Gregory (Aucun) 5h45m0s; 255. Kempenich Jean (Aucun) 5h45m43s; 256. Kempenich Bernard (Aucun) 5h45m43s; 257. Baaziz Mohamed (Aucun) 5h45m53s; 258. Augendre Gilles (Aucun) 5h45m53s; les classements scratch Les 42,95 km n ont pas entamé la bonne humeur de ces trois coureurs! Photo STtéphane STIFTER Un marathon, ce n est que des émotions. La preuve Photo Stéphane STIFTER Échauffement en dansant avec Domicil Gym. Photo Stéphane STIFTER FOULEES HAGANIS - 7 KM. Kouakoua Soufian (Athletisme Metz Metropole*) 22m06s; 2. Guillerm Aurelien (Csag Etain) 22m2s; 3. Parrico Anthony (Sport2000 Augny) 22m27s; 4. Plas Guillaume (Athletisme Metz Metropole*) 22m4s; 5. Vasseur Jerome (Metz Triathlon) 22m52s; 6. Protte Martin (Us Toul Athletisme) 23m08s; 7. Abdi Driss (Athletisme Metz Metropole*) 23m3s; 8. Barraud Baptiste (As Cheminots Metz) 23m5s; 9. Barraud Ludovic (As Cheminots Metz) 23m36s; 0. Trimbur Quentin (Athletisme Metz Metropole*) 23m42s;. Machin Jean-Marc (As Cheminots Metz) 23m42s; 2. Benalia Youssef (Athletisme Metz Metropole*) 23m45s; 3. El-Bahraoui Youssef (Athletisme Metz Metropole*) 23m53s; 4. Schneider Nicolas (Association Sportive Gandrange) 23m54s; 5. Zossi Brice (Athletisme Metz Metropole*) 24m04s; 6. Ben Haj Khalifa Marouane (Club Athletique Du Roannais*) 24m6s; 7. Simon Romaric (Aucun) 24m23s; 8. Lovichi Louis-Marie (Athletisme Metz Metropole*) 24m23s; 9. Bagnard Laurent (Ucm Amneville Cyclisme) 24m3s; 20. Freau Sebastien (Aucun) 24m32s; 2. Plantier Maximilien (Athletisme Metz Metropole*) 24m46s; 22. Mastagli Maxime (Athletisme Metz Metropole*) 25m00s; 23. Mokeddem Abdelkader (Athletisme Metz Metropole*) 25m00s; 24. Richard Lucas (Athletisme Metz Metropole*) 25m0s; 25. Breuzin Theophane (Athletisme Metz Metropole*) 25m02s; 26. Laheurte Reaud (Athlestisme Metz Metropole*) 25m06s; 27. Buaud Jonathan (Athletisme Metz Metropole*) 25m07s; 28. Lassagne Tanguy (As Cheminots Metz) 25m0s; 29. Bailly Philippe (E.C.A Chaumont Triathlon) 25m6s; 30. Frank Michael (Trityc) 25m47s; 3. Frank Dominique (Trityc) 25m47s; 32. Beaucourt Frederic (Metz Triathlon) 26m28s; 33. Kuhler Arnaud (Metz Triathlon) 26m36s; 34. Fenard Olivier (Athletisme Metz Metropole*) 26m42s; 35. Cheriguene Benoit (Aucun) 26m43s; 36. Greingor Ludovic (As Cheminots Metz) 26m45s; 37. Lezziero Maxime (Aucun) 26m47s; 38. Semrouni Yanis (Rombas Ac) 26m54s; 39. Reichardt Sebastien (Aucun) 26m55s; 40. Benmhamed Dounias (Athletisme Metz Metropole*) 27m02s; 4. Niederlander Jeremie (Athletisme Metz Metropole*) 27m09s; 42. Brunette Pierre (Aucun) 27m2s; 43. Klem Francois (Athlestisme Metz Metropole*) 27m4s; 44. Hourdin Corentin (Athletisme Metz Metropole*) 27m5s; 45. Lavalard Thomas (Aucun) 27m9s; 46. Hochard Michel (Aucun) 27m24s; 47. Brignoli Stephane (Aucun) 27m25s; 48. Kutscheck Regis (Aucun) 27m29s; 49. Preau Nicolas (Aucun) 27m32s; 50. L'hote Lisa (As Cheminots Metz) 27m35s; 5. Deparis Pascal (Aucun) 27m40s; 52. Koch Claude (Ac Saint-Avold) 27m40s; 53. Loose Wilfrid (Team Loose) 27m42s; 54. Gravil Maxime (Aucun) 27m45s; 55. Scalia Gregory (Pam Cazenove) 27m46s; 56. Soupart Charlotte (Athletisme Metz Metropole*) 27m47s; 57. Touly Adrien (Aucun) 27m47s; 58. Cael Juliette (Athletisme Metz Metropole*) 27m48s; 59. Brucker Barthelemy (Aucun) 27m55s; 60. Zossi Dorian (Freyming-Merlebach Ac) 28m0s; 6. Kuhn Jean-Philippe (Aucun) 28m09s; 62. Bornette Henri (Lycée Georges De La Tour Metz) 28m0s; 63. Pouchan Regis (Aucun) 28m28s; 64. Allart Julien (Aucun) 28m33s; 65. Douyere Julien (Aucun) 28m38s; 66. Weyland Pauline (Aucun) 28m39s; 67. Ouadah Missoum (Aucun) 28m44s; 68. Schaefer Jean-Marc (Ascm) 28m46s; 69. Gonzales Pascal (Aucun) 28m47s; 70. Galek Christopher (Aucun) 28m47s; 7. Caprio Antoine (Aucun) 28m53s; 72. Schwedowski Fabrice (Acsa) 28m58s; 73. Mangeot Thibaud (Club Bpc) 29m04s; 74. Schmitt Jose (A. Sarreguemines Sarrebourg A) 29m07s; 75. Malek Eddine (Aucun) 29m09s; 76. Beaud Alice (Aucun) 29m2s; 77. Tarillon Sylvain (Aucun) 29m2s; 78. Fischer Arnaud (Aucun) 29m3s; 79. Lassagne Augustin (Asc Milet) 29m3s; 80. Mahmoudi Zakiya (S/L Ac Amneville) 29m3s; 8. Ravet Sebastien (Aucun) 29m8s; 82. Marc Cyrille (Aucun) 29m23s; 83. Da Silva Carlos (Aucun) 29m25s; 84. Panel Damien (Aucun) 29m26s; 85. Joffroy Dominique (Aucun) 29m33s; 86. Herbivo Eric (Aucun) 29m4s; 87. Patrignani Xavier (A C S L Semécourt) 29m44s; 88. Hess Pierre (Aucun) 29m46s; 89. Singuinia Pierre (Aucun) 29m5s; 90. Scheider Joan (Aucun) 29m57s; 9. Gudendorff Alban (As Electro Gaz Nancy Blenod) 29m57s; 92. Lezer Pierre (Aucun) 29m58s; 93. Vedy Gabriel (Lycee Georges De La Tour) 30m0s; 94. Heible Claude (Athletic Club Saint Avold) 30ms; 95. Brenot Thomas (Vtca Falck) 30m2s; 96. Stoerkel Florian (Aucun) 30m5s; 97. Voirgard Paul (Athlestisme Metz Metropole*) 30m2s; 98. Baumann Benjamin (Aucun) 30m26s; 99. Hamouche Smicha (Athletisme Metz Metropole*) 30m27s; 00. Dassenoy Guillaume (Aucun) 30m30s; 0. Alexandre Patrice (Aucun) 30m3s; 02. Le Boulch Julien (Aucun) 30m33s; 03. Blanchard Severine (Aucun) 30m33s; 04. Casciano Lucas (Aucun) 30m36s; 05. Martin David (Aucun) 30m40s; 06. Beck Gregory (Aucun) 30m42s; 07. Philippe Jean-Marc (Club Hand Amanvillers) 30m43s; 08. Khonguieldyon Gorik (Aucun) 30m44s; 09. Calixte Francois (Region Grand Est) 30m45s; 0. Bour Mathieu (Aucun) 30m48s;. Zossi Walter (Freyming-Merlebach Ac) 30m55s; 2. Beaud Victoria (Aucun) 30m58s; 3. Simon Antoine (Aucun) 30m58s; 4. Mabille Paul (Aucun) 3m03s; 5. Balay Thomas (Aucun) 3m03s; 6. Turquet Pierre (Aucun) 3m03s; 7. Collela Hugo (Fc Metz) 3m03s; 8. Ourcellin Germain (Csag Etain) 3m07s; 9. Jacob Pascal (Aucun) 3m07s; 20. Kuntz Laurent (Aucun) 3m09s; 2. Leclerc Nicolas (Aucun) 3ms; 22. Bir Claude (Aucun) 3m9s; 23. Surmely Michael (Aucun) 3m22s; 24. Bieber Benjamin (Athletisme Metz Metropole*) 3m23s; 25. Mekkaoui Bassam (Athletisme Metz Metropole*) 3m24s; 26. Deagelis Graziano (Aucun) 3m25s; 27. Pierron Denis (Aucun) 3m25s; 28. Casciano Maurice (Aucun) 3m36s; 29. De Morel Emmanuel (Aucun) 3m39s; 30. Lambert Jean-Francois (Aucun) 3m40s; 3. Thomazo Renan (Fc Metz) 3m40s; 32. Deville Francois (Aucun) 3m4s; 33. Grisval Christophe (Metz Triathlon) 3m43s; 34. Picat Jean-Marc (Aucun) 3m55s; 35. Massavie Fabien (Aucun) 3m55s; 36. Hombourger Olivier (Aucun) 3m56s; 37. Micucci Louis (Aucun) 3m58s; 38. Bourillet Frederic (Aucun) 3m58s; 39. Wawzyniak Valentin (Edf Cattenom Run In Energy) 3m58s; 40. Vilvot Louis (Aucun) 3m58s; 4. Zimmermann Frederic (Aucun) 3m59s; 42. Jung Jean-Francois (Aucun) 32m0s; 43. Leomold Anne (Aucun) 32m02s; 44. Djomna Jean Jacques (Aucun) 32m05s; 45. Petit Benoit (Aucun) 32m07s; 46. Udol Luc (Aucun) 32m08s; 47. Henon Jean Francois (Aucun) 32m09s; 48. Binda Philippe (Aucun) 32m09s; 49. Descles Philippe (Aucun) 32ms; 50. Schmitt Jean-Luc (Aucun) 32m2s; 5. Becheikh Abed (Aucun) 32m6s; 52. Zaffalon Jerome (Aucun) 32m7s; 53. Anger Tristan (Aucun) 32m7s; 54. Gomez Maxime (Aucun) 32m8s; 55. Gomez Vincent (Aucun) 32m8s; 56. Derech Pierre (E.Sportive Thionville-Yutz) 32m20s; 57. Lorrain Sebastien (Aucun) 32m22s; 58. Paciel Romain (Aucun) 32m23s; 59. Erbetti Frederic (Aucun) 32m27s; 60. Renaud Jean-Simon (Aucun) 32m34s; 6. Dhenne Amelie (Lycée Georges De La Tour) 32m35s; 62. Cordonnier Loic (Aucun) 32m35s; 63. Ripplinger Laura (Aucun) 32m38s; 64. Picard Cedric (Aucun) 32m38s; 65. Hobe Raymond (Florange Oc*) 32m45s; 66. David Johan (Aucun) 32m45s; 67. Lutz Noemie (Athletisme Metz Metropole*) 32m46s; 68. Boruta Quentin (Athletique Club Du Pays De Meaux) 32m47s; 69. Cloarec Steven (Aucun) 32m49s; 70. Bernard Alexis (Aucun) 32m5s; 7. Schmitt Jerome (Aucun) 32m54s; 72. Neurohr Thomas (Aucun) 32m56s; 73. Schneider Cyril (Aucun) 32m56s; 74. Pages Mathieu (Aucun) 32m57s; 75. Gautier Sabin (Aucun) 32m59s; 76. Achini Jeremie (Aucun) 32m59s; 77. Cherrier Jason (Aucun) 33m00s; 78. Ruvera Anne-Lise (Metz Tri) 33m0s; 79. Casanova Loic (Lycee Georges De La Tour) 33m02s; 80. Mertes Xavier (Aucun) 33m04s; 8. Caubel Sarah (Aucun) 33m04s; 82. Havard Guillaume (Aucun) 33m05s; 83. Mastrangelo Patricia (Aucun) 33m05s; 84. Goavec Polisini Audrey (Aucun) 33m07s; 85. Hachimi Adam (Athletisme Metz Metropole*) 33m07s; 86. Pons Yoann (Aucun) 33m09s; 87. Kiener Diego (Aucun) 33m09s; 88. Saillet Patrice (Aucun) 33ms; 89. Mebareck Thierry (As Cheminots Metz) 33ms; 90. Remy Dominique (Aucun) 33m3s; 9. Fantauzzo Laurent (Aucun) 33m3s; 92. Lavarino Anais (Aucun) 33m4s; 93. Domgin Dominique (Aucun) 33m5s; 94. Tremeau Louis (Aucun) 33m6s; 95. Zitelli Jeremy (Jeremy) 33m7s; 96. Alves Stephane (Aucun) 33m9s; 97. Michel Louisa (Aucun) 33m9s; 98. Calvi Olivier (Aucun) 33m9s; 99. Caulier Pierre (Aucun) 33m23s; 200. Toussaint Thomas (Aucun) 33m25s; 20. Dodier Remi (Aucun) 33m27s; 202. Le Francois Lionel (Aucun) 33m29s; 203. Werner Bertrand (Aucun) 33m29s; 204. Fardelli Quentin (Aucun) 33m30s; 205. Freyburger Adrien (Aucun) 33m35s; 206. Ristic Matthieu (Aucun) 33m36s; 207. Picco Patrick (Aucun) 33m39s; 208. Durand Pichard David (Athletisme Metz Metropole*) 33m39s; 209. Boucheseche Julien (Aucun) 33m39s; 20. Schab Loic (Aucun) 33m40s; 2. Zmyslowski Luc (Aucun) 33m40s; 22. Jacquemin Mathilde (Aucun) 33m46s; 23. Boulanger Mathieu (Aucun) 33m47s; 24. Hoffmann Philippe (Aucun) 33m48s; 25. Troisoeufs Patrick (Aucun) 33m49s; 26. Corneux Benoit (Aucun) 33m5s; 27. Hoffmann Vincent (Aucun) 33m53s; 28. Van Severen Anne (Aucun) 33m56s; 29. Vidon Ludovic (Aucun) 34m05s; 220. Plessis Olivier (Aucun) 34m07s; 22. Tanet Christophe (Aucun) 34m09s; 222. Schwenck Emilie (Aucun) 34m09s; 223. Muller Cedric (Aucun) 34m09s; 224. De Ciancio Nicolas (Aucun) 34m0s; 225. Merelli Laurent (Aucun) 34ms; 226. Habsaoui Mohammed (Aucun) 34m5s; 227. Beck Murielle (Talange Athletisme / A2m) 34m8s; 228. Philippe Romuald (Aucun) 34m8s; 229. Reichardt Samira (Aucun) 34m20s; 230. La Sala Rino (Aucun) 34m20s; 23. Steinmetz Caroline (Aucun) 34m22s; 232. Colin Jonathan (Aucun) 34m26s; 233. Pescia Brigitte (Cerhs) 34m28s; 234. Audoire Guy (Aucun) 34m29s; 235. Valentin Michel (Aucun) 34m3s; 236. Rausch Thomas (Aucun) 34m32s; 237. Thiebaux Mathis (Aucun) 34m33s; 238. Holz Philippe (Aucun) 34m33s; 239. Bouras Samir (Aucun) 34m35s; 240. Renaud Pierre-Luc (Aucun) 34m35s; 24. Lefort Allan (Athletisme Metz Metropole*) 34m36s; 242. Marinomi Sebastien (Aucun) 34m37s; 243. Piona Damien (Aucun) 34m37s; 244. Godfroy Cecile (Aucun) 34m4s; 245. Lalloz Alexandre (Aucun) 34m42s; 246. Birol Herve (Aucun) 34m42s; 247. Ovis Laurence (Aucun) 34m44s; 248. Samek Candice (Aucun) 34m45s; 249. Pugliese Nicolas (Aucun) 34m48s; 250. Massing Lydia (Aucun) 34m5s; 25. Perrin Geoffrey (Aucun) 34m52s; 252. Druliolle Laurent (Val St-Pierre Athletisme) 34m55s; 253. Vandersteene Mieke (Aucun) 34m55s; 254. Comunello Boris (Aucun) 34m55s; 255. Murgia Ferdinand (Aucun) 34m56s; 256. Lassagne Gilles (Run In Metz) 34m56s; 257. Ritz Olivier (Aucun) 34m58s; 258. Thein Yann (Aucun) 34m59s; 259. Desenclos Quentin (Aucun) 34m59s; 260. Beaud Marie Paule (Aucun) 35m0s; 26. Ouhdida Youness (Aucun) 35m02s; 262. Zupan Christophe (Aucun) 35m02s; 263. Maillard Arnaud (Aucun) 35m04s; 264. Lhotte Remi (Aucun) 35m08s; 265. Remiatte Elsa (Aucun) 35m09s; 266. Grandpierre Loic (Aucun) 35m09s; 267. Remiatte Lionel (Aucun) 35m4s; 268. Thuau Sandrine (Trityc) 35m5s; 269. Walter Pierre-Yves (Aucun) 35m7s; 270. Poujade Serge (Aucun) 35m8s; 27. Martin Frederic (Aucun) 35m20s; 272. Raponi Djamila (Aucun) 35m24s; 273. Goux Dimitri (Aucun) 35m24s; 274. Weinzoepflen Airy (Aucun) 35m25s; 275. Le Guen Herve (Aucun) 35m25s; 276. Kieffer Julien (Aucun) 35m26s; 277. Hocquet Alan (Aucun) 35m26s; 278. Lahmadi Rachid (Aucun) 35m26s; 279. Vanel Luc (Tout Azimut Fameck) 35m26s; 280. Mathis Pierrick (Aucun) 35m27s; 28. Hazotte Cyril (Aucun) 35m30s; 282. Zilli Quentin (Fc Metz) 35m30s; 283. Robin Milian (Fc Metz) 35m3s; 284. Berger Jean- Pierre (Aucun) 35m3s; 285. Hamm Nicolas (Florange Oc*) 35m34s; 286. Bastien Yannick (Aucun) 35m35s; 287. Barone Rachel (Florange Oc*) 35m36s; 288. Henry Alexia (Athletisme Metz Metropole*) 35m36s; 289. Fillebeen Patrick (Aucun) 35m37s; 290. Champenoy Julien (Aucun) 35m37s; 29. Bourgasser Guillaume (Aucun) 35m38s; 292. Mastrangelo Florine (Aucun) 35m38s; 293. Roux Philippe (Aucun) 35m40s; 294. Bedolis Sandra (Aucun) 35m40s; 295. Ezzamar Ilhem (As Cheminots Metz) 35m43s; 296. Morejon Natividad (Aucun) 35m44s; 297. Scagnoli Eric (Aucun) 35m45s; 298. Dudeck Gauthier (Aucun) 35m46s; 299. Salzard Christophe (Metz Trathlon) 35m47s; 300. Untereiner Boris (Aucun) 35m49s; 30. Hadj Farid (Aucun) 35m50s; 302. Zmyslowski Franca (Aucun) 35m5s; 303. D'oriano Emilio (Aucun) 35m52s; 304. De Vaulx Viktor (Aucun) 35m52s; 305. Mauvet Jean Stephane (Team Loose) 35m52s; 306. Bernez Paul (Aucun) 35m53s; 307. Deslandes Thomas (Aucun) 35m53s; 308. Bernez Philippe (Aucun) 35m56s; 309. Dalmard Jean-Emmanuel (Aucun) 36m02s; 30. Cicolari Emmanuel (Foulées De Tom) 36m04s; 3. Commelin Virginie (Aucun) 36m06s; 32. Fournier Frederic (Aucun) 36m07s; 33. Peyrard Guillaume (Aucun) 36m2s; 34. Gitton Romain (Aucun) 36m3s; 35. L'hote Vincent (Aucun) 36m8s; 36. Cangialosi Eve (Foc) 36m20s; 37. Hocquard Annabelle (Aucun) 36m20s; 38. Tillerot Celine (Foc) 36m2s; 39. Jouaville Guillaume (Aucun) 36m22s; 320. Coste Anthony (Aucun) 36m24s; 32. Pister Bryan (Aucun) 36m26s; 322. Valy Alain (Aucun) 36m26s; 323. Kiener Richy (Aucun) 36m27s; 324. Watier Sarah (Aucun) 36m28s; 325. Lemoy Gerald (Aucun) 36m29s; 326. Santoro Cindy (Aucun) 36m3s; 327. Lutchanah Aswin (Aucun) 36m3s; 328. Lombard Florent (Aucun) 36m3s; 329. Bouvet Laurent (Aucun) 36m33s; 330. Godrat Alexandre (Aucun) 36m34s; 33. Jeanty Nicolas (Aucun) 36m34s; 332. Laronze Celine (Csag Etain) 36m37s; 333. Tchansi Dominique (Aucun) 36m40s; 334. Knorst Gerald (Aucun) 36m4s; 335. Burger Corentin (Aucun) 36m42s; 336. Rivoire Ambroise (Lycée Georges De La Tour) 36m5s; 337. Henry Kevin (Aucun) 36m52s; 338. Gravil Sophie (Aucun) 36m52s; 339. Jedrey Sarah (Aucun) 36m54s; 340. Tremisot Maxime (Aucun) 36m55s; 34. Andrade Daniel (Aucun) 36m55s; 342. Salamon Cedric (Aucun) 36m56s; 343. Beitz Firmin (Aucun) 36m58s; 344. Poinsignon Serge (Aucun) 36m59s; 345. Henane Said (Aucun) 36m59s; 346. Granero Sabine (Aucun) 37m0s; 347. Rongvaux Estelle (Aucun) 37m05s; 348. Friebel Francis (Aucun) 37m06s; 349. Costa Guy (Aucun) 37m07s; 350. Vogein Eric (Aucun) 37m08s; 35. Massing Patrick (Aucun) 37m2s; 352. Ternier Frederic (Aucun) 37m3s; 353. Minette Maud (Aucun) 37m3s; 354. Backscheider Marie (Aucun) 37m3s; 355. Schmitt Norbert (Aucun) 37m4s; 356. Lafarge Hugo (Aucun) 37m8s; 357. Fafet Ludovic (Aucun) 37m20s; 358. Rebiere Arnaud (Aucun) 37m2s; 359. Le Bourvellec Annaick (Aucun) 37m22s; 360. Majek Camille (Aucun) 37m24s; 36. Lintz Rachel (Aucun) 37m24s; 362. Klaas Maxime (Aucun) 37m25s; 363. Wiesen Lucas (Aucun) 37m25s; 364. Reguig Mehdi (Aucun) 37m26s; 365. Diehl Nicolas (Aucun) 37m26s; 366. Losseau Antoine (Aucun) 37m27s; 367. Malinconico Nicolas (Aucun) 37m29s; 368. Gougeon Christian (Aucun) 37m32s; 369. Cherrier Jean Philippe (Aucun) 37m33s; 370. Guerin Virginie (Aucun) 37m35s; 37. Tremeau Alain (Aucun) 37m36s; 372. Nitschke Fabrice (Aucun) 37m36s; 373. Lebon Sylvie (As Cheminots Metz) 37m38s; 374. Levis Mathieu (Aucun) 37m38s; 375. Cheret Lionel (Aucun) 37m39s; 376. Ferrari Marina (Aucun) 37m39s; 377. Arts Anne- Sophie (Aucun) 37m4s; 378. Allart Xavier (Aucun) 37m43s; 379. Kauffmann Melissa (Aucun) 37m45s; 380. Gulluni Kilian (Fc Metz) 37m45s; 38. Potens Isabelle (Aucun) 37m45s; 382. Fortes Vasco (Fc Metz) 37m45s; 383. D'angelo Sophie (Aucun) 37m45s; 384. Wilhelm Bruno (Trityc) 37m45s; 385. Knoblauch Cyrille (Aucun) 37m46s; 386. Dirand Virginie (Aucun) 37m49s; 387. Zanone Jean Pierre (Aucun) 37m50s; 388. Holl Nicolas (Gagner A Senart) 37m55s; 389. Minette Livier (Aucun) 38m00s; 390. Annezer Marion (Aucun) 38m03s; 39. Bialeck Vincent (Aucun) 38m03s; 392. Lenarsic Marie (Aucun) 38m03s; 393. Lecocq Thierry (Aucun) 38m03s; 394. Lyon Delphine (Aucun) 38m04s; 395. De Jocas Bruno (Aucun) 38m04s; 396. Guillan Renaud (Aucun) 38m04s; 397. Rinaudo Sandy (Aucun) 38m05s; 398. Bordereau Eugenie (Aucun) 38m06s; 399. Roynette Mathieu (Aucun) 38m06s; 400. Levy Martin (Aucun) 38m07s; 40. Fallot Mickael (Aucun) 38m08s; 402. Roussie Justine (Aucun) 38m0s; 403. Picat Corentin (U-Mac) 38m0s; 404. Melchior Herve (Aucun) 38m3s; 405. Pohyer Emmanuel (Aucun) 38m5s; 406. Lemont Olivier (Aucun) 38m5s; 407. Lafarge Wilfried (Aucun) 38m6s; 408. Vindot Pascal (Aucun) 38m6s; 409. Vindot Anne (Aucun) 38m7s; 40. Schmitt Magali (Aucun) 38m8s; 4. Mathis Marc (Aucun) 38m8s; 42. Muller Fabrice (Aucun) 38m8s; 43. Ledig Mickael (Aucun) 38m9s; 44. Lecomte Virginie (Aucun) 38m9s; 45. Widmer Emma (Aucun) 38m9s; 46. Gargano Antoine (Aucun) 38m9s; 47. Arnold Bernard (Aucun) 38m20s; 48. Lezer Regis (Aucun) 38m20s; 49. Gaillot Jean-Luc (Aucun) 38m2s; 420. Ovis Marc (Aucun) 38m2s; 42. Roehrig Didier (Aucun) 38m2s; 422. Rallo Andre (Aucun) 38m22s; 423. Datola Salvatore (Aucun) 38m22s; 424. Weiler Philippe (Aucun) 38m25s; 425. Kahoul Dalila (Aucun) 38m29s; 426. Fantauzzo Catherine (Aucun) 38m29s; 427. Gaugue Muriel (Aucun) 38m32s; 428. Surowaniec Valentin (Les Arts Hmbourgeois) 38m33s; 429. Imart Justine (Aucun) 38m33s; 430. Gisonna Antoine (Aucun) 38m34s; 43. Abdsalam Mehdi (Aucun) 38m34s; 432. Fink Ghislaine (Aucun) 38m34s; 433. Perez Vega Sagrario (Mpw-Hjm) 38m34s; 434. Siegwarth Laura (Aucun) 38m37s; 435. Mercier Brice (Aucun) 38m38s; 436. Henrion Estelle (Aucun) 38m39s; 437. Chaudey Laura (École Du Marathon) 38m39s; 438. Guillaume Valerie (Aucun) 38m39s; 439. Bushati Gilmane (Aucun) 38m40s; 440. Laudamy Apolline (Aucun) 38m40s; 44. Foubert Ingrid (Aucun) 38m40s; 442. Fuhrmann Johann (Metz Tri) 38m40s; 443. Mercier Verginie (Aucun) 38m4s; 444. Daval Jennifer (Aucun) 38m4s; 445. Cozette Jerome (Aucun) 38m4s; 446. Amerighi Parenti Adeline (Aucun) 38m42s; 447. Ludwig Christophe (Aucun) 38m43s; 448. Valin Patrice (Aucun) 38m43s; 449. Vilbois Julien (Aucun) 38m43s; 450. Peultier Emilie (Aucun) 38m44s; 45. Marchand Aurelie (Aucun) 38m45s; 452. Klementz Anita (Aucun) 38m46s; 453. Dubois Baptiste (Aucun) 38m46s; 454. Surowaniec Christine (Les Arts Hombourgeois) 38m46s; 455. Debest Franck (Aucun) 38m48s; 456. Boiselet Geraldine (Aucun) 38m52s; 457. Grosse Sebastien (Aucun) 38m53s; 458. Merot Christian (Aucun) 38m54s; 459. Hethener Jean- Philippe (Aucun) 38m56s; 460. Schaff Nicolas (Aucun) 38m57s; 46. Scheidt Caroline (Aucun) 38m57s; 462. Serdet Nathalie (Aucun) 38m57s; 463. Grigolin Caroline (Metz Trathlon) 38m58s; 464. Grasset Sophie (Aucun) 39m00s; 465. Grasset Pierre (Aucun) 39m00s; 466. Chope Tanguy (Aucun) 39m0s; 467. Salin Catherine (Aucun) 39m0s; 468. Stawniak Loic (Aucun) 39m02s; 469. Freytag Nicolas (Aucun) 39m03s; 470. Brick Geoffrey (Aucun) 39m04s; 47. Sedmak Priscille (Aucun) 39m04s; 472. Maier Erwan (Aucun) 39m07s; 473. Piroelle Olivier (Aucun) 39m08s; 474. Hermoso Emilie (Aucun) 39m09s; 475. Bellemin Anna (Aucun) 39ms; 476. Perrin Thibault (Aucun) 39m3s; 477. Chollet Philippe (Aucun) 39m3s; 478. Bantz Olivier (S/L Asptt Verdun) 39m4s; 479. Segondy Agnes (Tout Azimut Fameck) 39m4s; 480. Maribe Christian (Aucun) 39m4s; 48. Da Silva Cecilia (Aucun) 39m4s; 482. Fisch Alexandre (Animaffaires) 39m4s; 483. Burtin Stephanie (Aucun) 39m5s; 484. Lallemand Patricia (Aucun) 39m6s; 485. El Hadis Rachid (Aucun) 39m8s; 486. Arcioni Marie-Helene (Aucun) 39m2s; 487. Bourgain-Polese Sandrine (As Cheminots Metz) 39m2s; 488. Meyer Herve (Aucun) 39m22s; 489. Roti Roti Vito (Aucun) 39m23s; 490. Jaussaud Elise (Aucun) 39m24s; 49. Saudrais Paul (Aucun) 39m24s; 492. Briot Yannick (Athletisme Metz Metropole*) 39m24s; 493. Ringenbach Gael (Aucun) 39m25s; 494. Mostacci Jason (Aucun) 39m25s; 495. Ho Agnes (Aucun) 39m29s; 496. Mauvet Antoine (Team Loose) 39m30s; 497. Schmitt Jean Louis (Team Loose) 39m30s; 498. Collin Anthony (Aucun) 39m3s; 499. Bailly Benedicte (E.C.A Chaumont Triathlon) 39m32s; 500. Bourgeois Daniel (Aucun) 39m33s; 50. Borserini Cyril (Aucun) 39m34s; 502. Uhlen Claire (Aucun) 39m36s; 503. Pruneau Jean-Charles (Aucun) 39m37s; 504. Durkal Coskun (Aucun) 39m42s; 505. Briard Lorraine (Koeur La Grande (55)) 39m43s; 506. Marcolongo Laurent (Aucun) 39m44s; 507. Moro Alphonso (Aucun) 39m44s; 508. Surmely Jessica (Aucun) 39m45s; 509. Cayatte Fabienne (Aucun) 39m45s; 50. Ludwig Gregory (Aucun) 39m47s; 5. Mely Veronique (Aucun) 39m49s; 52. Caputo Dominique (Aucun) 39m49s; 53. Chaouki Abdelouahab (Aucun) 39m53s; 54. Blaising Pascal (Aucun) 39m53s; 55. Wiesen Laurent (Aucun) 40m00s; 56. Comby Philippe (Aucun) 40m02s; 57. Diot Vincent (Aucun) 40m03s; 58. Comby Gauthier (Aucun) 40m03s; 59. Schmidt Ludovic (Aucun) 40m04s; 520. Lefort-Schmidt Lydie (Av3s) 40m04s; 52. Semerdjian Aurelie (Aucun) 40m05s; 522. Hazemann Thierry (Aucun) 40m06s; 523. Aubert Paul-Charles (Aucun) 40m09s; 524. Giurlando Stephanie (Aucun) 40m2s; 525. Cottin-Roux Nathalie (Club Athletique Du Roannais*) 40m2s; 526. Hirtz Audrey (Aucun) 40m3s; 527. Doerflinger Lucie (Aucun) 40m5s; 528. Wasels Sophie (Aucun) 40m6s; 529. Barbi Berengere (Aucun) 40m6s; 530. Reuter Caroline (Aucun) 40m7s; 53. Gerardin Sandrine (Aucun) 40m20s; 532. Schmitt Bernard (Aucun) 40m22s; 533. Molinari Cedric (Aucun) 40m23s; 534. De Keyser Marie Jeanne (Jc Aalter) 40m23s; 535. Cavallaro Serena (Aucun) 40m25s; 536. Duhil De Benaze Come (Aucun) 40m25s; 537. Canderan Estelle (Aucun) 40m26s; 538. Dias Sylvie (Aucun) 40m26s; 539. Brion Amandine (Aucun) 40m29s; 540. Chicaud Severine (Aucun) 40m3s; 54. Schouler Olivier (Lycee Georges De La Tour) 40m3s; 542. Mathieu Stephane (Aucun) 40m33s; 543. Gosset Bruno (Aucun) 40m33s; 544. Poirier Melissa (Aucun) 40m35s; 545. Coldisch Virenka (Aucun) 40m36s; 546. Nuss Raymond (Aucun) 40m36s; 547. Abeya Emmanuelle (Aucun) 40m37s; 548. Colin Alexandre (Aucun) 40m38s; 549. Mordacci Fanny (Aucun) 40m38s; 550. Reumaux Aurelie (Aucun) 40m38s; 55. Michaut Stephanie (Aucun) 40m39s; 552. Clemencet Ludovic (Aucun) 40m40s; 553. Maillard Frederic (Aucun) 40m42s; 554. Valenting Olivier (Aucun) 40m46s; 555. Zilberschlag Lydia (Aucun) 40m48s; 556. Beauseroy Patrice (Aucun) 40m49s; 557. Corringer Adeline (Section Course Conseil Regional) 40m50s; 558. Schuler Nicolas (Aucun) 40m50s; 559. Benoit Didier (Co Blenod) 40m50s; 560. Single Rachel (Aucun) 40m5s; 56. Dhenne Claire (Aucun) 40m5s; 562. Cafora Betty (Aucun) 40m5s; 563. Camarda Jacques (Tralux 4) 40m52s; 564. Mathieu Olivier (Aucun) 40m52s; 565. Bailleux Pierre (Tralux 4) 40m52s; 566. Chassard Jean-Marie (Athletisme Metz Metropole*) 40m52s; 567. Chassard Edith (Aucun) 40m53s; 568. Becker Severine (Aucun) 40m57s; 569. Mathelin Michel (Aucun) 40m58s; 570. Cacheux Helene (Aucun) 4m03s; 57. Vasson Gregory (Aucun) 4m03s; 572. Rangheard Veronique (Aucun) 4m04s; 573. Kurz Robert (Aucun) 4m04s; 574. Waechter Lucie (Les P'tits Potos) 4m05s; 575. Barbarot Franck (Aucun) 4m05s; 576. Lecouturier Estelle (Aucun) 4m06s; 577. Clesse Christine (Aucun) 4m07s; 578. Perera Mathieu (Les P'tits Potos) 4m07s; 579. Bouquet Eric (Aucun) 4m07s; 580. Bicchierini Isabelle (Aucun) 4m09s; 58. Peterlin Dominique (Aucun) 4m09s; 582. Vanel Elise (Tout Azimut Fameck) 4m0s; 583. Rauh Cedric (P'tis Potos) 4ms; 584. Pinto Mika (Fc Metz) 4ms; 585. Erembert Florence (Aucun) 4m3s; 586. Caye Florence (Les P'tits Potos) 4m3s; 587. Anger Dimitri (Aucun) 4m3s; 588. Lallouette Michel (Ladreamteam) 4m5s; 589. Edzoutsa Gloria (Ao Charento) 4m5s; 590. Thiery Sebastien (Aucun) 4m6s; 59. Comte Frederique (Aucun) 4m6s; 592. Cividino Vanessa (Aucun) 4m6s; 593. Bertrand Jerome (Aucun) 4m6s; 594. Wantzenrieder Christelle (Aucun) 4m7s; 595. Gassert Sandra (Aucun) 4m8s; 596. Baudelet Isabelle (Aucun) 4m8s; 597. Ladhari Karim (Aucun) 4m8s; 598. Tattanelli Franck (Aucun) 4m8s; 599. Liverato Anne-Cecile (Aucun) 4m8s; 600. Perez Camille (Aucun) 4m9s; 60. Lacout Karine (Aucun) 4m20s; 602. Tattanelli Ines (Aucun) 4m20s; 603. Grandjean Maeva (Aucun) 4m20s; 604. Mauclair Anne Claire (Aucun) 4m20s; 605. Louche Bernard (Aucun) 4m22s; 606. Fries Alexandre (Aucun) 4m23s; 607. Mambelli Isabelle (Aucun) 4m24s; 608. Schouler Coralie (Ta Fameck 5703 Co) 4m25s; 609. Rettig Stephanie (Aucun) 4m25s; 60. Rettig Jonathan (Stephanie Rettig) 4m26s; 6. Keller Gilbert (Aucun) 4m28s; 62. Anet Nambe Jean-Claude (Aucun) 4m3s; 63. Moth Marina (Aucun) 4m3s; 64. Furst Lena (Aucun) 4m32s; 65. Fahlbush Sophie (Aucun) 4m33s; 66. Zix Christian (Cap Form St- Avold) 4m33s; 67. Charpentier Dominique (Aucun) 4m34s; 68. Pancaldi Emmanuelle (Aucun) 4m35s; 69. Sedicaut Nathalie (Aucun) 4m35s; 620. Anse Celine (Aucun) 4m35s; 62. Weinbrenner Remi (Les P'tits Potos) 4m36s; 622. Amabili Danielle (Mpw-Hjm) 4m36s; 623. Matarazzo Clarisse (Aucun) 4m37s; 624. Nguyen Nicolas (Aucun) 4m37s; 625. Horth Mathieu (Aucun) 4m38s; 626. Vuillaume Cedric (Aucun) 4m39s; 627. Schappler Alain (Aucun) 4m40s; 628. Fourrier Pierre (Aucun) 4m4s; 629. Seiwert Coraline (Aucun) 4m4s; 630. Strecker Achim (Aucun) 4m42s; 63. Dietsch Eric (Aucun) 4m42s; 632. Lemasson Leslie (Aucun) 4m43s; 633. Mathiot Jerome (Aucun) 4m43s; 634. Guillemard-Desprez Dorothee (Aucun) 4m44s; 635. Desprez Gregory (Aucun) 4m44s; 636. Pauly Carole (Aucun) 4m44s; 637. Wendling Alain (Aucun) 4m45s; 638. Lejaille Fiona (Aucun) 4m46s; 639. Mangeot Melanie (Aucun) 4m48s; 640. Bailly Catherine (Aucun) 4m50s; 64. Olhagaray Stephanie (Aucun) 4m5s; 642. Gass Sebastien (Aucun) 4m54s; 643. Gros Alice (Aucun) 4m55s; 644. Baptiste Christophe (Lycee Georges De La Tour) 4m59s; 645. Furlani Sandrine (Aucun) 42m00s; 646. Delanaux Chloe (Aucun) 42m0s; 647. Zimrani Imane (Aucun) 42m03s; 648. Malherbe Aurelie (Aucun) 42m03s; 649. Cestone Stephanie (Aucun) 42m04s;

28 Marathon de Metz Lundi 0 Octobre 206 TTE 32 Philippe, Duval Laurent) 3hm0s; 8. Père & Fils (Napoli Clement, Napoli Antoine) 3hm58s; 9. Guiche Lorraine (Tarillon Emmanuel, Lebon Philippe) 3h2m03s; 20. Run In Metz/Trityc (Noirel Alain, Chazeaud Stephane) 3h2m28s; 2. Ascmetz (Mouty Alexandre, Zuretti Frederic) 3h2m34s; 22. Pharma Vilain (Vilain Pierre, Florion Paul) 3h2m48s; 23. Mm-Dcsi (Nisi Olivier, Basin Valene) 3h3m28s; 24. Bey- Sseau (Boisseau Eric, Beyssen Denis) 3h3m38s; 25. Quinquas Epicuriens (Renoux Herve, Audollent Francois) 3h3m56s; 26. Les Minions (Skrzypczak Michel, Wagner Pierre) 3h3m57s; 27. La Sergeff's Team (Sergeff Audrey, Sergeff Olivier) 3h4m56s; 28. Les Enedis Jonctés (Lava Frederique, Toulemonde Bastien) 3h4m58s; 29. H&M (Baldazzi Sylvain, Romero Henri) 3h5m33s; 30. #Repureallyneverstops (Blin David, Lamarque Regis) 3h6m33s; 3. Mersen 2 (Akebbab Mohamed, Floquet Nicolas) 3h7m3s; 32. Los Dodos (Daubanes Jean Jacques, Daubanes Arnaud) 3h7m29s; 33. Asbh 3 (Licata Pasquale, Lartillot Brice) 3h7m32s; 34. Equipe 9 (Allaire Florent, Gressier Rodolphe) 3h7m35s; 35. Bac H (Herard Stephane, Hart Christian) 3h7m36s; 36. Muller Brothers (Muller Olivier, Muller Frederic) 3h8m6s; 37. Winninger (Germain Antoine, Winninger Francois) 3h8m3s; 38. Les Couennés (Malard Cyrille, Didier Jerome) 3h9m3s; 39. Les Zinzins (Lequy Jeremy, Muller Jacky) 3h9m23s; 40. Les Ex Barjots... (Jeannin Louis, Marchal Eric) 3h9m32s; 4. Les Doudous 2 (Caulier Simon, Mifa Patrick) 3h9m47s; 42. La Charpente (Guindeuil Gregory, Charpentier Aymeric) 3h20m09s; 43. Groupama Assicurazioni - E2 (Pizzoferrato Mario, Viscardi Giuseppe) 3h20m8s; 44. Qwerty (Muller Daniel, Veillet Christophe) 3h20m35s; 45. Groupama Grand Est - E (Aubert Vincent, Larcher Olivier) 3h2m05s; 46. Ziane Rbc (Ziane Naguime, Ziane Samir) 3h2ms; 47. Les Pas Simples (Hajdrych Ludovic, Petit Morgan) 3h2m5s; 48. Lecoq (Lecoq Christophe, Harbouche Oilid) 3h2m20s; 49. Rich Et Sbe (Dolle Sebastien, Robin Richard) 3h2m2s; 50. Cometz Feat. Castorama (Chartier Jordan, Offerle Francois) 3h22m06s; 5. Acgv (Georges Alain, Georges Fabienne) 3h22m0s; 52. 3E Rh 6 (Boyer Bertrand, Niedziela David) 3h22m39s; 53. Equipe Slmt (Bour Frederic, Holleville Jean-Paul) 3h22m42s; 54. Dm Team (Darbois Jean- Pierre, Mallick Bruno) 3h23m24s; 55. Tic & Tac (Grumbach Nicolas, Xolin Hugo) 3h24m04s; 56. Les Moroldingues (Morolli David, Ingala Pierre) 3h24m34s; 57. Porcelets (Besson Francois, Gousse Sarah) 3h24m43s; 58. Les Nouveaux Wisigoths (Roth Anthony, Roth Laurent) 3h25m38s; 59. Les Ailes De Nivan (Deutsch Frederic, Toniazzo Didier) 3h27m05s; 60. Oliben (Fouligny Olivier, Pochat Benjamin) 3h27m4s; 6. Tplg (Thomas Stephane, Frechin Jean-Charles) 3h27m22s; 62. Les Meusiens (Watbled Yannick, Rahil Khloufi) 3h27m38s; 63. Sadya (Visse Jerome, Bordage Renauld) 3h27m40s; 64. Mersen 23 (Brun Guillaume, Lopez Philippe) 3h27m50s; 65. Tic Et Tac (Schwinn Christian, Doerflinger Christian) 3h28m04s; 66. Région Grand Est 3 (Greff Vianney, Pavue Philippe) 3h28m4s; 67. Pepette And Co (Gury Colette, Claerr Anne) 3h28m7s; 68. Vestes Jaunes (Desjardins Francois, Orlandic Lara) 3h28m30s; 69. Frimasimflo (Simmermann Florian, Fritsch Marion) 3h28m34s; 70. Les Touristes (Nesler Patrick, Massonnet Michel) 3h28m56s; 7. Cmsea - 5 (Davaine Francis, Grunhertz Florent) 3h29m22s; 72. Antoine Et Pierre (Bessemoulin Pierre, Paveau Antoine) 3h30m28s; 73. Mersen 22 (Tonelli Kevin, Chartier Nicolas) 3h30m30s; 74. Pascal&Dom Du Met' (Lange Pascal, Mognon Dominique) 3h30m32s; 75. Pierson (Paques Victor, Pierson Mathieu) 3h30m36s; 76. Aloha Team (Printz Sabine, Printz Eric) 3h30m4s; 77. Sequence-K (Koch Vincent, Koch Nicolas) 3h30m44s; 78. Grimteam (Hecker Jean-Michel, Heu Joris) 3h3m03s; 79. Credit Mutuel 6 (Schwoerer Charles, Romain Busca) 3h3m05s; 80. The Pacific Rocket (Tournet Manuel, Le Menn David) 3h3m05s; 8. Les Poussins (Milair Christophe, Robert Claude) 3h3m26s; 82. Les Vip (Remy Maxime, Conrardt-Thomasset Aurelie) 3h3m26s; 83. Les Saint Rémois (Remy Elodie, Gaillard Jeremy) 3h32m0s; 84. Alextetel (Jean Christel, Jean Alexis) 3h32m59s; 85. Turtle Team (Berchiche Magali, Chedru Jean Patrick) 3h33m33s; 86. Jerlo (Encelle Jeremy, Gorius Lorene) 3h33m59s; 87. Equipe 2 Research (Gibot Alexandre, Plunian Morvan) 3h34m00s; 88. The Tower Drince Men (Delaire Baptiste, Torniero Eric) 3h34m07s; 89. La Mannschaft (Dethorey Ghislaine, Regnier Odile) 3h34m22s; 90. Bac (Pele Loic, Mainville Marcel) 3h34m23s; 9. Vincent & Tom (Dethorey Thomas, Thiebaut Vincent) 3h34m23s; 92. Les Frères Coureurs (Gousse Christian, Gousse Francis) 3h35m2s; 93. La Team Aucun Lien (Muller David, Kam Benjamin) 3h35m26s; 94. Republicain Lorrain (Cuiset Alain, Marty Pierre) 3h36m22s; 95. Groupama Grand Est - E3 (Koenig Benoit, Lemay Aurelia) 3h36m36s; 96. Yc (Spacher Christophe, Gunia Yann) 3h36m36s; 97. Arnaud Et Christophe (Brossette Christophe, Diseurs Arnaud) 3h36m43s; 98. Levy - Mastagli (Mastagli Julien, Levy Maxence) 3h36m43s; 99. Equipe Research (Amorese Antoine, Di Vicoli Cyril) 3h37m23s; 00. Logiest Dream Team 2 (Pidolle Corine, Benhamla Djamel) 3h37m49s; 0. The Hare & The Tortoise (Gouvernel Yannick, Poncet Natacha) 3h38m37s; 02. Diabolo Et Satanas (Joannard Laurent, Goux Judith) 3h39m04s; 03. Ben & Fred (Marchal Frederic, Rouselle Benoit) 3h39m06s; 04. Les Languettes (Wojtowicz Thimote, Dell Aurelien) 3h39m3s; 05. Team Vw (Cauchois Thomas, Schwarz Didier) 3h39m4s; 06. Double Mixte (Delattre- Graff Laurence, Cadet Nicolas) 3h39m27s; 07. Twin Boni (Boni Jerome, Boni Anne Claire) 3h39m3s; 08. Christophe Martinoni (Martinoni Lucie, Martinoni Christophe) 3h39m32s; 09. Les 2 Bekele (Fanget Nicolas, Bertazzo Clement) 3h39m53s; 0. Ldrb (Baudouin Remi, Denet Lucie) 3h39m59s;. Team Sehr Gut (Keinerknecht Antony, Simon Yann) 3h4m06s; 2. Cmsea - 4 (Grunhertz Olivier, Reff Quentin) 3h4m2s; 3. Ars_Lulea_Runteam2 (Bour Frederic, Oget Valerie) 3h4m29s; 4. Sag France (Schuster Pascal, Knepper Patrick) 3h4m44s; 5. L'echappée Belle (Osborne David, Colson Dominique) 3h4m46s; 6. Les Cadets (Delery Gilles, Krumbholz Corinne) 3h4m50s; 7. Fox Trail N (Kiefer Jean-Claude, Amaru Salvatore) 3h4m54s; 8. Kiener (Kiener David, Kiener Severine) 3h4m57s; 9. Les Emmalilou (Barthel Gerald, Moutier Alain) 3h42m33s; etc MARATHON RELAIS A 2. Neolia 2 (Akifi Mohamed, Tayss Abdel) 2h40m3s; 2. Les Machhiiinnneesss (Amen Stephane, Grand Thomas) 2h45m3s; 3. Comiazd (Maurer Christophe, Le Vaillant Benoit) 2h49m38s; 4. Région Grand Est (Benoist Sylvain, Pareydt Charles) 2h54m30s; 5. Mosellane Semi (Clerc Laurent, Lebon Henri) 2h54m50s; 6. Les Tout À L'égout (Gassmann Emile, Jaudel Francois) 2h58m59s; 7. Team Coupu (Coupu Elie, Coupu Jose) 3h0m07s; 8. Asbh 2 (Pekala Thierry, Corre Dominique) 3h02m04s; 9. Kaiserschmarren (Sauvage Sylvie, Kedryna Jerome) 3h04m5s; 0. Courir A Bousse (Strauch Gilbert, Rinche Stephane) 3h05m3s;. Asbh (Nakas Celine, Bouacha Farid) 3h08m08s; 2. Loomis France (Laurent Philippe, Bigel Michael) 3h08m4s; 3. Rs Magny (Salaris Frederic, Gallet Clotilde) 3h09m9s; 4. Arnopascal (Jeudy Pascal, Lemaire Arnaud) 3h09m4s; 5. Maestre (Maestre Mathieu, Maestre Julien) 3h09m4s; 6. Equipe 2 Uem (Boyer Thibault, Thiry Jean-Luc) 3h0m40s; 7. Cycloclub De Metz (Dupuis MARATHON RELAIS À 4. 3E Rh (Bouleux Dylan, Soulpin Fabien, Horcholles Raphaël, Vilovar Bélodie) 2h35m26s; 2. Er Rtir (Kanoute Kevin, Ivars Enrique, Magrine Alex, Bigouin Guillaume) 2h35m40s; 3. 40E Rt (Olivares Carmen, Chantrel Pascal, Proyart Allan, Thomas Thomas) 2h36m44s; 4. Er Rhc Eq (Maret Sébastien, Chauvin Stephane, Hurler Lucas, Milhorat Patrick) 2h43m36s; 5. Les Gaciens (Jacob Joel, Alves Emmanuel, Minot Clement, Gomez Theo) 2h44m47s; 6. Cerhs (Barateau Romain, Da Col Matthieu, Desmoulins Hugues, Lavalle Jérôme) 2h5m37s; 7. Les Arts Hombourgeois (Leonoff Patrick, Ludemann Frederic, Lett Didier, Langlere Christophe) 2h54m27s; 8. Run In Metz 2 (Vogier David, Abrusci Jean- Francois, Cuinait Alain, Bouchafra Ismael) 2h56m43s; 9. 8 Rma / Cmm4 (Voincon Pascal, Sarhegyi Matthieu, Lory Julien, Boulmier Cedric) 2h56m53s; 0. Pomme Moselle Séchée (Chebenbeg Samuel, Thiery Clement, Schmitt Mathieu, Einsetler Arnaud) 2h57m58s;. 3E Rh 2 (Schirrer Frédéric, Roudoff Nicolas, Loukia Abdellatif, Yala Florian) 2h59m09s; 2. 2Esc Du 3E Rh (Picard Teddy, Bratek Mathieu, Kirsch Jonathan, Dalleau Jérémie) 3h00m7s; 3. Credit Agricole (Petitjean Gilles, Apparu Theo, Chapelle Jerome, Chabat Courede Sebastien) 3h0m00s; 4. Team Oktoberfest (Fabry Xavier, Brecourt Sebastien, Antoniazzi Nicolas, Demelas Julien) 3h0m05s; 5. Relais Mixte Judiciaire (Bastide Anne Laure, Moitry Frederic, Amadori Pierre, Pawlik David) 3h05m44s; 6. Ljm Al Wassat (Moursil Hicham, Trabelsi Nisar, Bekkaye Sofiane, Kharbach Allal) 3h07m26s; 7. Louis Vincent 0 (Guidat Paul, Freyermuth Julien, Pecastings Louis, Attali Alix) 3h08m20s; 8. Les Zizipotes (Edet Kevin, Schneider Nicolas, Tremlet Christophe, Cogliandro Dominique) 3h08m30s; 9. Les Foulées Étudiantes (Lecomte Thibault, Grandidier Juliette, Rigoni Charlotte, Hanser Theo) 3h09m09s; 20. Cdu Esterhazy (Dugardin Thibault, Camus Bruno, Facchin Mickael, Dion Rapfael) 3h09ms; 2. Louis Vincent 7 (Dupuis Jeremy, Mahouachi Keliad, Laouaj Abdelamine, Grosdidier Thomas) 3h09m2s; 22. Etoile Filante (Brignon Jean- Laurent, Heintz Nadine, Rousseau Christine, Perrin Sebastien) 3h09m3s; Rma / Ges (Camus Nicolas, Correia Benjamin, Dorville Romain, Baronne Yannick) 3h09m46s; 24. Equipe 4 Uem (Muller Geoffrey, Starczan Thierry, Trassart Dany, Muller Vincent) 3h0m27s; 25. Ecl Du 3E Rh (Staelens Gauthier, Blot Jean-Luc, Son David, Ocamica Stanislas) 3h0m54s; 26. Cottel Reseaux (Cottel Mathieu, Bayard David, Boito Samuel, Guillaume Renaud) 3hm09s; 27. M'tes Baskets (Zanoni Jean Jacques, Barthel Raphael, Grenier Thibault, De Olivera Lucien) 3hm09s; 28. Team Caurla (Guffanti Elodie, Caurla Vincent, Caurla Didier, Caurla Helene) 3h2m0s; 29. Bds Du 3E Rh (Valente Alphonse, Jund Laura, Dajet Cyril, Laouani Cédric) 3h3m00s; 30. Docteur Sourire (Jungmann Vincent, Rondel Sebastien, Devliegher Jeremy, Conti Jean Pierre) 3h3m0s; 3. Claudie Muller (Harter Jean Luc, Jaeger Maxime, Kuntzlinger Anthony, Muller Claudie) 3h3m05s; 32. Ltn 3E Rh (Naegele Jonathan, Durand Simon, Bourlon Léonard, Menard Romain) 3h3m06s; 33. Delpia Nancy (Chevrot Christelle, Brand Olivier, Delestree Hugues, Leestmans Thierry) 3h3m36s; 34. Star One (Craffe Etienne, Parrella Marco, Siniscalco Regis, Rollin Julien) 3h3m49s; 35. Le Lonchamp (Bohr Remy, Bohr Gautier, Iannazzi Jules, Bohr Timothee) 3h3m50s; 36. Berthold Sa (Egullion Stephane, Nieder Frederic, Garnier Judicael, Pichelin Nicolas) 3h5m7s; 37. Tralux 3 (Seven Marianne, Reviron Daryl, Schleimer Guillaume, Mougeot Damien) 3h5m50s; 38. Kbl (Fisch Stephane, Lespagnard Thierry, Sautre Ludovic, Sautre Franck) 3h5m54s; 39. Louis Vincent 8 (Dellinger Gregory, Jacques Benjamin, Morize Vincent, Gatto Guillaume) 3h5m55s; 40. Louis Vincent 3 (Oudot Julie, Arencio Mathieu, Flammang Julien, Guldner Maxime) 3h5m56s; 4. Spie 4 (Masciave Sebastien, Pergent Yohan, Schiavi Luigi, Devaussuzenet Dylan) 3h6m52s; 42. Umicore Riders (Coeli Jerome, Paul Kinnie, Clair Benoit, Giordano Sylvain) 3h6m54s; 43. Er Rhc Eq 2 (Lebouvier Johnny, Leforestier Thibault, Khaldoun Léila, Wendling Laura) 3h7m0s; 44. Eri Du 3E Rh (Sautier Anthony, Vouard Nicolas, Guyette Philippe, Hornoy Nicolas) 3h7m43s; 45. Les 4 Fantastiques -2 (Bertolo David, Colin Pierre, Colin Leslie, Rieffel Mathieu) 3h8m2s; 46. Chiens Mediateurs Woippy (Hilpert Philippe, Hentz Denis, Garnier Antoine, Andriolo Vincent) 3h8m24s; 47. Team Bb&B (Furlan Damien, Bellande Christophe, Biquet Stephane, Sanchez Johann) 3h8m29s; 48. Gsbdd (Adjari Leila, Cambel Pascal, Marras Dimitri, Divoux Jason) 3h9m2s; 49. Dmd55 (Jerome Franck, Menville Jacques, Beot Philippe, Strozykowski David) 3h9m7s; 50. Louis Vincent 2 (Aubertin Christelle, Divoux Francois-Xavier, Pelamourgues Alain, Ponsard Michele) 3h9m37s; 5. Ronrunners (Payen Vincent, Bouvier Eric, Eyl Damien, Gerardin Gaelle) 3h9m43s; 52. Cerhs 2 (Picauville Jean-Sébastien, Thouvenin Jean-Louis, Thorez Antoine, Waroux Jean-François) 3h20m26s; 53. Gresle (Gresle David, Cordella Fabrice, Cordella Jean-Pascal, Munoz Jean-Francois) 3h20m27s; 54. Equipe 5 Uem (Stochmel Pierre, Meunier Emilien, Gomez Jeremy, Degandt Joanny) 3h20m32s; 55. Sade Telecom (Godefroy Nicolas, Girard Julien, Toutee Cyril, Jamet Arnaud) 3h20m4s; 56. Equipe 7 (Ferte Morgan, Gournay Martin, Dinh David, Masson Pascal) 3h2m00s; 57. Les Ex.Cosmae (Bauer Adrien, Beauregard Denis, Crestetto Claude, Arcelon Philippe) 3h2m28s; 58. Teambuilding (Lamblin Cardia Francois, Rosay Michael, Bertaud Alexandra, Toparslan Ergun) 3h22m9s; 59. Lulustucru (Charvet Helene, Bazille Anthony, Freymann Alexandre, Bazille Freymann Geraldine) 3h22m2s; 60. Paulette, Julien, Jérem, Math (Sexe Jeremie, Sexe Mathias, Sexe Pauline, Tchorowski Julien) 3h23m29s; 6. Smv 2 (Lebrun Walter, Sevagamy Rudy, Fraysse Baptiste, Frantzen John) 3h24m25s; 62. Umicore Runners (Ries Michael, Koehl Gregory, Pierre Sebastien, Zeig Sebastien) 3h24m25s; 63. Mamie Et Ses Boys (Rochon Damien, Schmitt Benjamin, Venner Sebastien, Bastien Dominique) 3h24m3s; 64. Dirisi (Fouche Gwenael, Daniaud Alexandre, Bourgeois Cyrille, Vaquette Ludovic) 3h24m32s; 65. Cmsea - (Vuillaume Claude, Oudin Mathieu, Blum Jason, Mercuri Thomas) 3h24m4s; 66. Louisvincent (Grob Ken, Schaller Maxence, Charon Simon, Mosse Benjamin) 3h24m45s; 67. Les Arts Hombourgeois 3 (Klinkenberg Estelle, Launay Sylvie, Birck Isabelle, Cleman Perquin Sandrine) 3h24m50s; 68. Tralux 2 (Galleron Guillaume, Licht Jerome, Saint Martin Laurent, Dupont Nicolas) 3h25m3s; 69. Louis Vincent 4 (Casadamont Hugo, Carre Maxime, Colleony Aubin, Boutet Aurelien) 3h25m32s; 70. Malling (Laumesfeld Noel, Deleplace Jean-Michel, Jean Bohr, Andre Michel) 3h25m49s; 7. Smv (Neff Jonathan, Dalle Benoît, Monsieur Thierry, Dugast Christian) 3h25m58s; 72. Les Mal Partout (Baumann Joel, Villa Christina, Braconnot Andre, Millot Celine) 3h26m00s; 73. Fast & Furious (Behr David, Bedda Christophe, Habri Najim, Croy Benoit) 3h26m40s; Esc Du 3E Rh (Bonnard Jérémie, Janowski Anthony, Zesir Anthony, Barbaut Aurélien) 3h26m42s; 75. Vandebrouck Nadege (Castellotto Alex, Cammi Flavien, Vandebrouck Nadege, Demey Loic) 3h27m07s; 76. Chiens Mediateurs De Woippy (Hilpert Angelique, Larose Sylvie, Godart-Brevil Angelique, Petit Marielle) 3h27m5s; 77. 3E Rhc Cma (Raes Antonin, Dorion Virginie, Caiano Sandra, Lotte Edouard) 3h27m6s; 78. Les Chouchous (Lavigne Celine, Drouet Gregory, Courtin Benoit, Toussaint Geoffrey) 3h27m54s; 79. The Lazy Team (Levrat Elise, Trujillo Raphael, Pichon-Wermeille Charles, Bourgain Zoe) 3h28m02s; 80. Mc Cain (Viry Clement, Florentin Jean- Thomas, Le Crane Olivier, Sommy Raphael) 3h28m6s; 8. Les Tapas (Boumediene Amar, Pinalie Thibaut, Ferry Paul, Bardot Alexandre) 3h28m24s; 82. Dufteam 2 (Hypolite Lauric, Perrard Emmanuel, Touezau Kevin, Fleury Caroline) 3h28m37s; 83. Prci Thionville (Benaiges Olivier, Bour Audrey, Paven Francois, Ettinger Guillaume) 3h28m48s; 84. Lama Power (Hanna Alexis, Tribout Nadege, Zieger Yves, Virolan Michael) 3h29m4s; 85. Les Danseuses (Kiener Sandy, Laurent Patrick, Platteel Sylvain, Husson Olivier) 3h29m30s; 86. Pompiers Faulquemont (Bonnifet Sixtine, Spagnolo Christian, Beaucourt Regis, Hoffert Alexandre) 3h29m36s; 87. Les Touristes (Phonesaygna Bounma, Billet Gregory, Spohr Colin, Monet Pierre) 3h30m00s; 88. Louis Vincent 6 (Behr Charly, Courrier Charles, Navard Theo, Litaise Thomas) 3h30m05s; 89. Rives De Moselle (Koenig Anthony, Piskosz Florian, Fritzsche Fabrice, Masson Marjorie) 3h30m06s; 90. Heilixir (Heili Diane, Heili Denis, Heili Audrey, Heili Bruno) 3h30m0s; 9. Ba33/ (Korbas Audrey, Claudel Stephanie, Michelon Audrey, Auguste Sandra) 3h30m5s; 92. Les Forains (Gamberoni Didier, Lehmann Julien, Debay Sebastien, Cricus Quentin) 3h30m5s; 93. La Rombasienne (Bonnet Mathilde, Leveel Pierre, Nosal Frederic, Grandidier Sophie) 3h3m05s; 94. Mosellane 3 (Rozumek Bertrand, Phialy Arthur, Desanlis Sebastien, Poirot Gilles) 3h3m3s; 95. Les Baroudeurs (Campe Guillaume, Streiff Thomas, Merten Guillaume, Schoubert Jacques) 3h3m5s; 96. Les Coureurs Du Dimanche (Ambroset Domiziano, Lhote Etienne, Aimon Nicolas, Rizoulieres Samuel) 3h3m30s; 97. Peugeot Bailly (Dubajic Stephane, Wallerich Sebastien, Gras Cedric, Pidolle Martial) 3h32m22s; 98. Binet (Binet Gregory, Meyblum Stephane, Meyblum Fanny, Binet. -Gasc Anne Sophie) 3h32m25s; 99. Credit Agricole (Arnaud Jean-Luc, Richard Mathieu, Bacher Mathieu, Huvet Dominique) 3h32m33s; 00. Les Copains D'abord (Limbach Yoann, Banas Sebastien, Laporte Robert, Fetter Stephane) 3h32m40s; 0. Veterans Foot Montois (Prat David, Mastroianni Lucien, Boutter Lionel, Heldt Thierry) 3h33m04s; 02. La Thionvilloise (Lacoste Yves, Porta Raphael, Allen Geraldine, Merlin Catherine) 3h33m8s; 03. Spie 3 (Akouh Ridouan, Mellinger Mathias, Thil Sebastien, Cholewa Alexandre) 3h33m4s; 04. Lp Citroen (Paillette Jean Pascal, Alonso Francois, Singuinia Pierre, Bertani David) 3h33m59s; 05. Les Très Rapides De Lorraine (Mougey Vincent, Pierson Berrand, Bouhouch Hicham, Tallarico Joseph) 3h34m08s; 06. Dex France (Lacour Julien, Texier Jeremy, Paraboschi Jean-Philippe, Borderon Matthieu) 3h34m34s; 07. Les Resistants (Caron Medine, Demesse Alain, Caussaint Remy, Rajkovic Lena) 3h34m5s; 08. Le Colombier (Conrad Amelie, Marx Aurelie, Lebrun Karine, Petry Julie) 3h35m03s; 09. Cirisi Nancy (Deligey Frederik, Blanblomme Julien, Jammet Nicolas, Pelletier Chantal) 3h35m5s; 0. Fmac-Mirabelles-206 (Marci Jennifer, Grez Audrey, Keller Dominique, Siracusa Lucie) 3h35m27s;. Sarreguemines (Huber Arnaud, Peiffer Thierry, Rohr Melanie, Huber Philippe) 3h35m27s; 2. Groupe Institut De Soudure (Dijols Michel, Legros Antoine, Etheve Didier, Goyheneche Eric) 3h35m49s; 3. Bamaco (Collin Christophe, Bauer Jerome, Bauer Dominique, Martin Emmanuel) 3h36m00s; 4. Les Gizelllles (D'andrea Emmanuel, Delemonte Maxime, Nezosi Arnould Audrey, Capla Christine) 3h36m07s; 5. La Tuche Family (Lebrun Melanie, Lebrun Frederic, Benigni Sebastien, Vergobbio Angelique) 3h36m08s; 6. Bianchiteam (Bianchi Matthieu, Cantele Denis, Cantele Emmanuel, Cantele Anthony) 3h36m09s; 7. Three Boys, One Girl (Lentz Virginie, Andreucci Mathias, Klein Pierre, Baussan Jean-Francois) 3h36m2s; 8. Les Sim's (Simon Raphael, Simon Paul, Simon Louis, Simon Anouck) 3h36m3s; 9. Spie 2 (Vanderbosse Sebastien, Becker John, Clerget Vincent, Tadiello Vincent) 3h36m2s; 20. Tralux (Hostrenko Stephane, Mallick Yannick, Gauthier Janny, Trompette Bruno) 3h36m32s; 2. Les Chô Patates (Belcour Arthur, Zuretti Clea, Bour Hugo, Simonetto Thibault) 3h36m5s; 22. Louis Vincent 3 (Sanclement Remi, Heudiard Theo, Schuler Benjamin, Lagarde Julien) 3h37m20s; 23. Mille Pattes (Di Paola Guido, Dossou David, Louis Nicolas, Durst Bruno) 3h37m25s; 24. Les Arts Hombourgeois 5 (Schiltz Sylvie, Husson Fabrice, Doller Jeam Michel, Doller Jean Claude) 3h37m26s; 25. Muc De La Salle (Beaucourt Guillaume, Bailly Dorian, Brucker Adrien, Durand Florent) 3h37m48s; 26. Bpalc L2c 3 (Petit Damien, Balligand Aurelie, Thiebaut Laurent, Fidel Sandrine) 3h37m5s; 27. Eri Du 3E Rh 2 (Fauroux Philippe, Andre Vincente, Sale Anthime, Brinon Etienne) 3h37m52s; 28. Agariflo (Anstett Florent, Juste Richard, Anstett Gabriel, Anstett Anne) 3h37m55s; 29. Georgia Tech (Vargas Ethan, Ferrans Michael, Schmitt Pierre, Taylor Drevon) 3h38ms; 30. Dlp57 (Lahaxe Laurent, Lahaxe Pierre- Emmanuel, Testard Damien, Lahaxe Thomas) 3h38m3s; 3. Forrest Gump 57 (Hubert Gregoire, Hubert Arthur, Hubert Helene, Hubert Didier) 3h38m27s; 32. Les Bioniquédugenou (Savoyant Herve, Dufour Jean Philippe, Huet Olivier, Thiebaux Xavier) 3h38m47s; 33. Agile Partner (Tamavond Cedric, Bonhomme Maxence, Thirion Yaon, Daneu Ales) 3h38m53s; 34. Louis Vincent 9 (Brungard Theotime, Doyen Theo, Alonso Agathe, Monteil Leo) 3h38m59s; Esc Du 3E Rh 2 (Grondin Loîc, Nupert Yves, Bruneteau Benjamin, Brotier Vincent) 3h38m59s; 36. Les Petits Malins 2 Le Retour De La Force (Hahn Leny, Arduini Gilbert, Noehser Emmanuel, Drauli Lucio) 3h39m08s; 37. Ponticelli 3 (Schampion Vincent, Bernhard Florian, Mackowiak Olivier, Gouy Kevin) 3h39m6s; 38. Cora En Ville (Martin Sylvie, Courqueux Philippe, Boulange Patrick, Boulange Estelle) 3h39m26s; 39. Smac (Hanriot Carine, Portolani Yannick, Hanriot Gilles, Bououden Sylvain) 3h39m45s; 40. Run 4 Fun (Urnaniak Bruno, Spigarelli Eric, Detrez Frederic, Breton Amandine) 3h39m48s; 4. Ctrl (Pierson Vincent, Pierson Michel, Durand Ismael, Durand Ismael) 3h40m09s; 42. 3E Rhc / Mes / Dragon (Merite Camille, Docteur Nicolas, Nowakowski Stéphanie, Baron Pierre) 3h40m2s; 43. La Reunion (Christophe Amelie, Lallemand Pierre, Brandenbourger Vincent, Brandenbourger Sindy) 3h40m3s; 44. Derdesders (Gridel Lecaillon Emilie, Miroff Sebastien, Olek Pascal, Chevillon James) 3h40m40s; 45. Bdd Metz (Jimenez Enrique, Huille Edouard, Testan Jean-Michel, Francois Sonia) 3h40m54s; 46. Cic Team Thionville (Rajkovic Thierry, Becanier Frederic, Becanier Isabelle, Vize Eric) 3h4m4s; 47. Les Arts Hombourgeois 4 (Remy Stephane, Ginneti Enrico, Mikula Marylinne, Muhanna Severine) 3h4m22s; 48. Asal (Coget Andre, Hirtz Benoit, Eroglu Erdal, Ferran Jennifer) 3h4m23s; 49. Les 4 Fantastiques -3 (Prudhomme Nicolas, Bellemin Albert, Mansion William, Garin Marion) 3h4m29s; 50. Louis Vincet 5 (Thavot Baptiste, Humbert Quentin, Hugot Chloe, Blond Fanny) 3h4m3s; 5. Schneider Electric (Kowalik Laurent, Skrzypczak Didier, Dosch Stephane, Caspar Christophe) 3h4m35s; 52. Les Francis (Jacquemot Clement, Ksibi Houssein, Masson Benoit, Cammarata Julien) 3h4m40s; 53. Vspa -Green Team (Manzano Philippe, Klein Philippe, Blockelet Mathieu, Villani-Andriolo Muriel) 3h4m45s; 54. Run In Metz (Schmisser Ambroise, Wirrig Pierre Julien, Clever Serge, Clever Jules) 3h42m9s; 55. Les Techs Runners (Krajewski Eric, Albert Ludovic, Afonso Juliette, Daniel Bertrand) 3h42m9s; 56. Colin (Colin Dominique, Colin-Haag Gauthier, Haag Yvon, Colin-Haag Laurence) 3h42m22s; 57. Tous Ensemble (Kiener Edouard, Michalik Pierre, Barth Pierre Jean, Rosochacki Stephane) 3h42m33s; 58. Louis Vincent 2 (Jacquet Adrien, Garcia Meline, Cornet Thomas, Cheny Tristan) 3h42m37s; 59. Equipe 0 (Collin Sebastien, Becheter Romain, Xuan Wen, Puerta Velasquez Juan David) 3h42m39s; 60. Les Redbridges (Satti Frederic, Valance Karine, Ciesla Michel, Gerard Emmanuelle) 3h42m5s; 6. Demathieu Bard (Falala Benjamin, Saadi Alaziz, Villani Maxime, Demangeclaude Nicolas) 3h43m5s; 62. Bfkd2 (Debras Dominique, Debras Bruno, Toussaint Kevin, Debras Francois) 3h43m22s; 63. Team Russo - Pernet (Pernet Colette, Russo Corinne, Russo Julien, Russo Antoine) 3h43m33s; 64. Fachot Automobiles (Malhomme Gregory, Altenhoven Nicolas, Nicolas Didier, Fachot Vincent) 3h43m40s; 65. Les Dunkerquois (Boisgontier Marine, Reynier Thibault, Souillard Arnaud, Baillieu Amelie) 3h43m52s; 66. Gsbdd2 (Richmond Taurama, Botz France Lize, Marchand Arnaud, Brocard Katia) 3h44m4s; 67. Les Jeunes Électriciens (Scolari Julien, Renauld Arthur, Le Corre Marie, Chiellini Julien) 3h44m25s; 68. Enim Running Team (Kugler Hugo, Rigaux Romain, Desmots Victor, Georgelin Erwan) 3h44m34s; 69. Republicain Lorrain 0 (Mahieu Isabelle, Bariller Jeanie, Hallinger Isabelle, Mulder Daniel) 3h44m34s; 70. Louis Vincent (Gigney Clement, Pereira Alain, Geny Vincent, Niedercorn Matthieu) 3h44m35s; 7. Run4fun (Alves- Frentzel Carine, Vaufleury Maxime, Gazeau Anais, Bruneseaux Fabien) 3h44m39s; 72. Credit Mutuel 2 (Krener Magali, Keller Olivier, Bounekal Mohamed, Grunewald Gilles) 3h44m4s; 73. Crossfit Hirunga (Oscenda David, Engel Cecile, Casella Fanny, Mouly Guillaume) 3h45m02s; 74. Familles Rurales Piblange (Roch Veronique, Ujma Thierry, Marulier Gilles, Marulier Murielle) 3h45m03s; 75. La Belle Et Les Beaufs (Aurelie Griffaton, Gagneur Alexandre, Peultier David, Griffaton Paul) 3h45m0s; 76. Road Runners (Pourcel Jerome, Grzybowski Patrice, Canu Peggy, Benac Sandy) 3h45m23s; 77. Popole Runners Team (Cua Joseph, Nicolay Florent, Maujard Jean Michel, Cua Celine) 3h45m25s; 78. Les Arts Hombourgeois 2 (Nicolas Daniel, Ripplinger Jean Luc, Olivieri Vincenzo, Pierrat Denis) 3h45m34s; 79. Team Power (Vincent Didier, Wiorek Valerian, Karim Slimane, Buggin Charlene) 3h45m44s; 80. Les Guingoms (Delongeas Nathalie, Venner Carole, Cretaille Nathalie, Denet Sandrine) 3h45m50s; 8. Delme-G (Houpert Cyrille, Burgun Stephane, Dieudonne Eric, Claudon Patrick) 3h45m58s; 82. Cmsea - 3 (Godard Laurent, Godard Virginie, Badureaux Nicolas, Hacquin Jean- Baptiste) 3h46m48s; 83. Credit Agricole 2 (Mercier Laurent, El Maakouli Samy, Le Sann David, Sugg Christophe) 3h47m3s; 84. Les Foulées Rh (Derkaoui Chehrazed, Renar David, Faget Reynald, Cunat Hubert) 3h47m4s; 85. Les Trityckettes (Vatry Christiane, Rock Fabienne, Mercier Fabienne, Lotterie Geraldine) 3h47m54s; 86. Les Gobelins Courreurs (Sausseau Jean-Luc, Tisserand Denis, Richard Dominique, Gruel Thibault) 3h47m54s; Ecl Du 3E Rh (Guembour Alam, Vezzoli Thierry, Long Christian, Gresser Olivier) 3h48m04s; 88. Roe Team 3E Rh (Neuenschwander Damien, Riquet Nicolas, Haussy Frédéric, Haussy Nicolas) 3h48m06s; 89. Les Indecis (Paredes Claire, Nieder Thierry, Beck Frederic, Spagnut Sebastien) 3h48m20s; 90. The Puppets (Aziouane Yassina, Conroux Magaly, Sage Caroline, Menasria Malika) 3h48m20s; 9. Bracco & Co (Fousse Lionel, Gaspard Herve, Laumond Bruno, Bracco Jean) 3h48m33s; 92. Team 2Aos (Ricco Stephanie, Delatte Olivier, Gevrey Arnaud, Comandini Audrey) 3h48m37s; 93. Dufteam 3 (Hemmer Thomas, Marini Laurent, Belvoix Marie- Jeanne, Wourms Mylene) 3h48m39s; 94. Les Zamis Go (Weissbecker Marc, Philippe Eric, Lavigne Pascale, Sellier Sophie) 3h48m40s; 95. Evolab (Lalevee Lydie, Despicy Severine, Ancelin Celine, Ries Isabelle) 3h48m55s; 96. Les In Extremis (Thiroux Nicolas, Baudru Helene, Fortant Patrick, Pochon Isabelle) 3h49m4s; 97. Equipe (Moreau Maxime, Grein Frederic, Brossard Maxime, Schultz Sylvie) 3h49m48s; 98. Keep Cool Nancy (Trybusch Alyzee, Mathieu Valentin, Antoine Cyril, Robin Bruno) 3h49m52s; 99. Réserviste 3E Rh (Graff Pierre, Lay Patrick, Wagner Ludovic, Becker Luc) 3h50m24s; 200. Volt Face (Guerin Christophe, Mallick Sandrine, Riad Samir, Bauquel Sidney) 3h50m38s, etc. FOULÉES HAGANIS HANDISPORT. Lucas Benjamin (No Limit Pour Baptiste) 3m30s; 2. Dekhar Thomas (No Limit Pour Baptiste) 3m30s; 3. Casier Frederic (No Limit Pour Baptiste) 3m30s; 4. Casier Baptiste (No Limit Pour Baptiste) 3m30s; 5. Khaldi Mustapha (No Limit Pour Baptiste) 3m3s; 6. Lucas Julien (No Limit Pour Baptiste) 3m32s; 7. Lucas Eric (No Limit Pour Baptiste) 3m43s; 8. Geisler Eric (No Limit Pour Baptiste) 32m00s; 9. Dekhar Helene (No Limit Pour Baptiste) 39m8s; 0. Wendling Sebastien (Aucun) 42ms;. Nau Jean Philippe (Aucun) 44m36s; 2. Allanet Jean-Yves (Aucun) 44m37s; 3. Starowicz Evelyne (Aucun) 44m37s; 4. Leick Sophie (Aucun) 44m38s; 5. Garnier Pierre (Aucun) 44m38s; 6. Rouyer Annick (Aucun) 44m38s; 7. Mainy Bertrand (Les Petits Potos) 50m3s; 8. Pate Sophie (Les Petits Potos) 50m32s; 9. Millet Frederic (Les Petits Potos) 50m33s; 20. Baldini Christelle (Les Petits Potos) 50m35s; 2. Marques Gaelle (Les Petits Potos) 50m37s; 22. Juving Laure (Aucun) 50m37s; 23. Mendoza Virginie (Aucun) 50m37s; 24. Faber Sabrina (Aucun) 50m40s; 25. Consbruck Fabienne (Aucun) 50m4s; 26. Maurice Laura (Aucun) 50m4s; 27. Favini Melanie (Aucun) 50m4s; 28. Renie David (Aucun) 50m42s; 29. Bonazzi Florian (Aucun) 50m43s; 30. Gomez Miguel (Aucun) 50m44s; 3. Pasqualone Henri (Aucun) 50m46s; 32. Moureau Jerome (Aucun) 50m47s; 33. Davin Bernard (Aucun) 50m47s; 34. Boyard Sophie (Aucun) 50m48s; 35. Blondel Sebastien (Les Petits Potos) 50m49s; 36. Defloraine Olivier (Les Petits Potos) 50m49s; 37. Duault Florian (Aucun) 50m50s; 38. Chardard Nicolas (Aucun) 50m50s; 39. Genette Francoise (Aucun) 50m52s; 40. Taton Michele (Les Petits Potos) 50m56s; 4. Barthelemy Julie (Aucun) 50m57s; 42. Coudert Benoit (Aucun) 50m59s; 43. Gamon Marc (Aucun) 50m59s; 44. Barthelemy Marine (Aucun) 5m00s; 45. Davin Jerome (Aucun) 5m07s; 46. Jurado Gerald (Aucun) 5m7s; 47. Kaminski Phil (A45304c060202mv2fra) 5m9s; 48. Belabacci Aymen (Aucun) 53m05s; 49. Bentz Andrew (Aucun) 57m25s; 50. Becker Laurent (Aucun) 57m25s; 5. Thines Florian (Aucun) 58m0s; 52. Surzur Alain (Aucun) h08m33s; 53. Schraff Pascal (Aucun) h08m33s; les classements scratch Poirel Laetitia (Aucun) 54m47s; 40. Porrel Roseline (Aucun) 54m52s; 4. Aubertin Sarah (Aucun) 54m54s; 42. Burin Nadege (Ladreamteam) 55m07s; 43. Maitre Sara (Aucun) 55m4s; 44. Mathey Eliette (Aucun) 55m5s; 45. Proton Cindy (Aucun) 55m5s; 46. Hoffmann Adrien (Aucun) 55m8s; 47. Poitou Justine (Aucun) 55m2s; 48. Gravil Manon (Aucun) 55m2s; 49. Chevalier Julie (Aucun) 55m23s; 50. Posselt Sara (Mpw-Hjm) 55m24s; 5. Marighetto Clorinda (Mpw-Hjm) 55m24s; 52. Delsupexhe Patrick (Mpw- Hjm) 55m24s; 53. Rampont Anastasia (Aucun) 55m27s; 54. Rampont Evelyne (Aucun) 55m32s; 55. Remeur Soline (Aucun) 55m37s; 56. Musiol Alain (Aucun) 55m56s; 57. Guo Yiying (Aucun) 55m59s; 58. Haumesser Daniel (Aucun) 56m07s; 59. Graff Sylvie (Aucun) 56m08s; 60. Frederic Kessy (Aucun) 56m08s; 6. Harbouche Cherazade (Aucun) 56m27s; 62. Biddau Anais (Aucun) 56m35s; 63. Cuny Elodie (Aucun) 56m36s; 64. Paquot Ingrid (Mpw-Hjm) 56m56s; 65. Elifoglu Reside (Mpw-Hjm) 56m56s; 66. Lemmel Elodie (Aucun) 56m57s; 67. Stein Kilian (Aucun) 56m58s; 68. Afer Carole (Aucun) 57m29s; 69. Tucci Pascal (Aucun) 57m30s; 70. Bertrand Catherine (L'école De La Messine) 57m34s; 7. Humbert Sandrine (Aucun) 57m34s; 72. Pelissier Deborah (Aucun) 57m34s; 73. Muller Beining Sandrine (Aucun) 57m38s; 74. Zampol Anne (Antonelle) 57m38s; 75. Fries Christian (Aucun) 57m40s; 76. Attou Malika (Aucun) 57m40s; 77. Stinco Christian (Aucun) 57m40s; 78. Gul Hazal (Aucun) 57m44s; 79. Vullo Victoria (Aucun) 57m47s; 80. Dabrowski Adele (Aucun) 57m54s; 8. Chambraud Muriel (Aucun) 57m54s; 82. Giroux Liliane (Aucun) 58ms; 83. Seivert Sophie (Aucun) 58m7s; 84. Geoffroy Emmanuelle (Aucun) 58m43s; 85. Duvot Antoinette (Aucun) 58m5s; 86. Naisy Flora (Aucun) 59m32s; 87. Keydener Michelle (Mpw-Hjm) 59m32s; 88. Bare Ghislaine (Mpw-Hjm) 59m33s; 89. Wernette Nathalie (Aucun) 59m38s; 90. Rivet Emilie (Aucun) 59m39s; 9. Francoletti Cecile (Aucun) 59m40s; 92. Weitten Stephanie (Aucun) 59m45s; 93. Deshayes Louis-Fabrice (Aucun) 59m46s; 94. Dumetier Elodie (Aucun) h00m49s; 95. Patritti Elda (Aucun) h00m54s; 96. Charles Valerie (Aucun) h00m59s; 97. Queraud Jordan (Aucun) h0m06s; 98. Renouf Manon (Aucun) h0m06s; 99. Tamisier Pascale (Aucun) h0m23s; 200. Vela Francesco (Aucun) h0m24s; 20. Stein Gwenaelle (Aucun) h0m24s; 202. Kiehl Frayssinet Melanie (Aucun) h0m26s; 203. Filleban Viviane (Aucun) h0m42s; 204. Vicart Julie (Aucun) h0m45s; 205. Demoulin Chloe (Aucun) h02m53s; 206. Girardot Lionel (Aucun) h02m54s; 207. Talbot Claire (Aucun) h03m2s; 208. Guenard Lucile (Aucun) h03m22s; 209. Belhaddad Billel (Aucun) h03m44s; 20. Bourgaux Damien (Aucun) h04m32s; 2. Scherer Lahcene (Aucun) h05m20s; 22. Reggam Nadir (Aucun) h05m2s; 23. Dujardin Jamilla (Aucun) h06m05s; 24. Risch Johan (Aucun) h06ms; 25. Risch Maria (Aucun) h06m2s; 26. Houillon Emmanuelle (Aucun) h06m3s; 27. Coquard Brigitte (Athletisme Metz Metropole*) h06m48s; 28. Sindt Emilie (Aucun) h07m59s; 29. Muller Sylvie (Aucun) h08m08s; 220. Boizet Cathy (Aucun) h08m09s; 22. Basselin Anais (Aucun) h0m42s; 222. Perrin Aline (Aucun) h0m42s; 223. Lagarde Pauline (Aucun) h0m42s; 224. Gascht Denis (Aucun) h0m43s; 225. Palmowski Christiane (E-Yutz) h0m59s; 226. Choppe Patricia (Aucun) hm00s; 227. Daoud Sylvie (Aucun) hm00s; 228. Paulard Berengere (Aucun) hm43s; 229. Dehotte Georges (Aucun) hm44s; 230. Lostetter Fabienne (Aucun) hm55s; 23. Henry Marie Christine (Aucun) h4m8s; 232. Elisei Tiziana (Aucun) h4m20s; 233. Barre Paula (Aucun) h4m50s; 234. Nodari David (Aucun) h5m4s; 235. Manz Carole (Aucun) h5m42s; 236. Gentile Claire (Aucun) h6m37s; 237. Jolain Bohr Annick (Aucun) h6m38s; 238. Munier Evelyne (Aucun) h7m52s; 239. Hanne Bernadette (Aucun) h7m55s; 240. Wirtzler Claudia (Aucun) h9m57s; 24. Klingler Stephanie (Aucun) h9m57s; 242. Droesch Annie (Aucun) h2m5s; 243. Mangione Corinne (Aucun) h2m52s; Gisele (Aucun) 48m3s; 976. Royer Marine (Aucun) 48m3s; 977. Lippis Gerald (Aucun) 48m35s; 978. Putz Isabelle (Athletisme Metz Metropole*) 48m38s; 979. Evrard Amelie (Aucun) 48m38s; 980. Cagnat Sarah Jane (Aucun) 48m38s; 98. Heip Severine (Aucun) 48m39s; 982. Roeser Nadine (Aucun) 48m39s; 983. Edzoutsa Gloria (Ao Charento) 48m44s; 984. Boulanger Isabelle (Aucun) 48m45s; 985. Weber Robert (Aucun) 48m53s; 986. Gerard Adeline (Aucun) 49m03s; 987. Claude Severine (Aucun) 49m04s; 988. Cavion Fanny (Aucun) 49m06s; 989. Quinten Virginie (Aucun) 49m07s; 990. Jolly Jean Yves (Aucun) 49m08s; 99. Boulanger Alain (Aucun) 49m0s; 992. Scherf Cecile (Aucun) 49m2s; 993. Anaki Hakim (Aucun) 49m2s; 994. Ouadah Mohamed (Aucun) 49m4s; 995. Turlet Francois (Aucun) 49m4s; 996. Muller Gaelle (Aucun) 49m5s; 997. Wingert Rosane (Aucun) 49m7s; 998. Pierret Alain (Aucun) 49m8s; 999. Stephano Krystel (Aucun) 49m8s; 000. Zmyslowski Alain (Aucun) 49m8s; 00. Sarati Noemie (Aucun) 49m20s; 002. Pereira Angelique (Aucun) 49m20s; 003. Stephano Michael (Aucun) 49m20s; 004. Fleck Emilie (Aucun) 49m20s; 005. Bellemin Pascale (Aucun) 49m2s; 006. Henry Nathalie (Aucun) 49m25s; 007. Camacho Garcia Cristina (Aucun) 49m27s; 008. Brusca Maria (Mpw-Hjm) 49m34s; 009. Stein Angelique (Aucun) 49m38s; 00. Guyot Justine (Lycee Georges De La Tour) 49m4s; 0. Espiand Orianne (Lycee Georges De La Tour) 49m4s; 02. Gardin Marie (Lycée Georges De La Tour) 49m4s; 03. Cortina Sebastien (Aucun) 49m43s; 04. Rante Aurelien (Aucun) 49m44s; 05. Truong Sylvie (Aucun) 49m44s; 06. Wallerich Sara (Aucun) 49m45s; 07. Filippi Celine (Aucun) 49m45s; 08. Filippi Sylviane (Aucun) 49m45s; 09. Untersinger Christine (Aucun) 49m49s; 020. Soulie Anny (Aucun) 49m49s; 02. Soulie Jean-Marc (Aucun) 49m49s; 022. Untersinger Ronald (Aucun) 49m50s; 023. Brachet Gautier (Aucun) 49m52s; 024. Muller Florine (Aucun) 49m54s; 025. Tosi Gilles (Aucun) 49m55s; 026. Tosi Anais (Aucun) 49m55s; 027. Beauseroy Anabelle (Aucun) 50m0s; 028. Barre Jessica (Florange Oc*) 50m0s; 029. Schmitt Elise (Aucun) 50m0s; 030. Kastner Emmanuelle (Aucun) 50m06s; 03. Kastner Jerome (Aucun) 50m06s; 032. Bertrand Nathalie (Aucun) 50m08s; 033. Haumesser Laurence (Aucun) 50m08s; 034. De Jesus Solange (Aucun) 50m08s; 035. Udol Sandrine (Aucun) 50m09s; 036. Lamontagne Arnaud (Aucun) 50m09s; 037. Bertrand Leandre (Aucun) 50m09s; 038. Bertrand Celestine (Aucun) 50m09s; 039. Lamongie Philippe (Aucun) 50m5s; 040. Bronner Laetitia (Aucun) 50m6s; 04. Augendre Christelle (Aucun) 50m7s; 042. Loro Francois (Aucun) 50m3s; 043. Loro Sophie (Aucun) 50m3s; 044. Wagner Audrey (Aucun) 50m34s; 045. Kuntz Marie (Aucun) 50m34s; 046. Kieffer Kevin (Aucun) 50m36s; 047. Kieffer Emilie (Aucun) 50m36s; 048. Pierron Marine (Aucun) 50m4s; 049. Marrone Loredana (Aucun) 50m42s; 050. Sammali Anna (Mpw-Hjm) 50m43s; 05. Mathew Jose (Aucun) 50m44s; 052. Paramio Geraldine (Aucun) 50m47s; 053. Paramio Paco (Aucun) 50m47s; 054. Mery Mirella (Aucun) 50m52s; 055. Dias Carlos (Aucun) 50m53s; 056. Bachorz Aubry (Aucun) 50m59s; 057. Bachorz Philippe (Aucun) 5m00s; 058. Baumgartner Elsa (Aucun) 5m02s; 059. Clerc Kevin (Aucun) 5m02s; 060. Giusti Alexandra (Aucun) 5m08s; 06. Bauer Karine (Aucun) 5m08s; 062. Yazgan Metin (Aucun) 5m0s; 063. Yazgan Tulay (Aucun) 5m0s; 064. Lomuscio Richard (Aucun) 5ms; 065. Pires Christelle (Aucun) 5ms; 066. Pierne Angelique (Aucun) 5m2s; 067. Rogowski Audrey (Aucun) 5m3s; 068. Babilon Jean Marc (Aucun) 5m3s; 069. Boulanger Belen (Aucun) 5m4s; 070. Breart Christine (Aucun) 5m5s; 07. Daunois Agnes (Aucun) 5m9s; 072. Ralimanga Noella (Aucun) 5m20s; 073. Dempt Brigitte (Aucun) 5m20s; 074. Balland Philippe (Aucun) 5m2s; 075. Pfeffer Aurelia (Aucun) 5m24s; 076. Meydard Rachel (Aucun) 5m26s; 077. Galiani Melanie (Aucun) 5m4s; 078. Removille Laure (Aucun) 5m42s; 079. Stinnen Claire (Aucun) 5m44s; 080. Ragnoni Elodie (Aucun) 5m48s; 08. Ochem Elodie (Aucun) 5m50s; 082. Tixier Adeline (Aucun) 5m50s; 083. Boiselet Clement (Aucun) 5m54s; 084. Fromholtz Edwige (Aucun) 5m55s; 085. Leconte Thierry (Aucun) 52m02s; 086. Larisch Nicolas (Aucun) 52m05s; 087. Legere Marie Jeanne (Aucun) 52m3s; 088. Kolmayer Maeva (Aucun) 52m3s; 089. Thomas Myriam (Aucun) 52m4s; 090. Trefois Aurelia (Aucun) 52m4s; 09. Carmier Helene (Aucun) 52m23s; 092. Inizan Eva (Aucun) 52m26s; 093. Chardin Nathalie (Aucun) 52m26s; 094. Boutillon Laure (Aucun) 52m27s; 095. Loeillot Marie Helene (Aucun) 52m27s; 096. Fery Alexandre (Aucun) 52m30s; 097. Kabli Margaux (Aucun) 52m3s; 098. Godde Elisa (Aucun) 52m3s; 099. Van Poucke Aurore (Aucun) 52m3s; 00. Barcon Stefanie (Aucun) 52m37s; 0. Gori Berangere (Aucun) 52m38s; 02. Gangloff Muriel (Aucun) 52m39s; 03. Dimanchin Jean (Aucun) 52m4s; 04. Dimanchin Celine (Aucun) 52m4s; 05. Lequesne Cecile (Aucun) 52m42s; 06. Cochennec Marion (Aucun) 52m48s; 07. Dziebowski Carole (Aucun) 52m48s; 08. Alavoine Stephanie (Aucun) 52m49s; 09. Pacini Dimnet Delphine (Aucun) 52m53s; 0. Pacini Julien (Aucun) 52m53s;. Willemin Laetitia (Aucun) 53m06s; 2. Florentin Anais (Aucun) 53m08s; 3. Retro Aline (Aucun) 53m0s; 4. Rister Veronique (Aucun) 53m0s; 5. Mokujelia Myriam (Aucun) 53m4s; 6. Camera Jessica (Aucun) 53m8s; 7. Yov Keo (Aucun) 53m20s; 8. Notin Camille (Aucun) 53m20s; 9. Caringi Juliette (Aucun) 53m2s; 20. Petit Valentine (Aucun) 53m2s; 2. Michel Emilie (Aucun) 53m23s; 22. Hiebner Sandrine (Aucun) 53m30s; 23. Tailleur Celine (Aucun) 53m3s; 24. Gouth Rene (Aucun) 54m00s; 25. Le Guen Virginie (Aucun) 54m00s; 26. Mansion Rachel (Aucun) 54m0s; 27. Gerard Sandrine (Aucun) 54m03s; 28. Hoffart Carine (Aucun) 54m03s; 29. Wollensack Karin (Aucun) 54m07s; 30. Bouchama Farida (Aucun) 54m07s; 3. Sestito Umberto (Aucun) 54m4s; 32. Cottet Claire (Aucun) 54m35s; 33. Chiarizia Mario (Aucun) 54m36s; 34. Bourguignon Alain (Aucun) 54m37s; 35. Muller Frederique (Aucun) 54m42s; 36. Jung Veronique (Aucun) 54m42s; 37. Gerace Lucie (Aucun) 54m44s; 38. Gerace Marion (Aucun) 54m46s; Vasseur Catherine (Aucun) 44m56s; 8. Vasseur Benjamin (Aucun) 44m57s; 82. Hubert Claire (Aucun) 44m57s; 83. Cerf Manon (Aucun) 44m58s; 84. Giacometti Manon (Aucun) 44m58s; 85. Jolivalt Celine (Aucun) 44m59s; 86. Leconte Margot (Aucun) 44m59s; 87. Cerf Nadine (Aucun) 44m59s; 88. Hubert Aurore (Aucun) 45m00s; 89. Wendling Sandrine (Aucun) 45m02s; 820. Laouenan Agnes (Aucun) 45m03s; 82. Lin Philippe (Aucun) 45m04s; 822. Aubert Isabelle (Aucun) 45m05s; 823. Raphenne Morgane (Aucun) 45m07s; 824. Geister Daniel (Aucun) 45m08s; 825. Saleur Nathalie (Foulées De Tom) 45m09s; 826. Brenot Valerie (Aucun) 45ms; 827. Lopes Patrick (Aucun) 45m2s; 828. Laurent Jerome (Aucun) 45m3s; 829. Grapeggia Lea (Aucun) 45m3s; 830. Chollet Isabelle (Aucun) 45m9s; 83. Joeckle Bernard (Aucun) 45m2s; 832. Guerquin Alain (Aucun) 45m22s; 833. Lodi Aurore (Aucun) 45m23s; 834. Uccello Michele (Mpw-Hjm) 45m27s; 835. Riedle Isabelle (Aucun) 45m34s; 836. Savoca Patricia (Aucun) 45m35s; 837. Ferruzzi Roselyne (Aucun) 45m4s; 838. Chanteclair Karine (Aucun) 45m42s; 839. Mba Sifa (Aucun) 45m42s; 840. Zitelli Stephanie (Aucun) 45m43s; 84. Peignois Justine (Les Foulées De Tom) 45m43s; 842. Deidda Virginie (Aucun) 45m43s; 843. Ouakache Julien (Aucun) 45m44s; 844. Zann Catherine (Aucun) 45m45s; 845. Samri Walid (Aucun) 45m45s; 846. Laporte Florent (Aucun) 45m46s; 847. Hamm Francky (Aucun) 45m46s; 848. Henry Maxime (Aucun) 45m5s; 849. Harbouche Lilia (Aucun) 45m53s; 850. Remeur Virginie (Aucun) 45m57s; 85. Pillon Regis (Aucun) 45m58s; 852. Paganotto Vanessa (Aucun) 46m02s; 853. Lecomte Helene (Aucun) 46m03s; 854. Lecomte Peggy (Aucun) 46m03s; 855. Blandin Dimitri (Aucun) 46m03s; 856. Guebel Philippe (Aucun) 46m06s; 857. Matarazzo Michel (Aucun) 46m08s; 858. Fachot Sandrine (Aucun) 46m09s; 859. Kenens Jean-Marc (Aucun) 46m09s; 860. Babel Aurelien (Aucun) 46ms; 86. Chavant Marie (Aucun) 46m4s; 862. Chambraud Claude (Aucun) 46m5s; 863. Giraudeau Valerie (Aucun) 46m5s; 864. Junges Nadege (Aucun) 46m5s; 865. Moreau Chantal (Aucun) 46m8s; 866. Wentzo Jean Baptiste (Aucun) 46m8s; 867. Chaves Anthony (Aucun) 46m9s; 868. Didelot Priscilia (Aucun) 46m2s; 869. Roch Anne (Aucun) 46m2s; 870. Audin Barbara (Aucun) 46m2s; 87. Meirisonne Christelle (Aucun) 46m22s; 872. Lefumeur Jennifer (Aucun) 46m23s; 873. Dlugosz Julie (Aucun) 46m26s; 874. Ansen Pierre (Mpw-Hjm) 46m26s; 875. Fairon Marie-Louise (Mpw_Hjm) 46m26s; 876. Alkan Ayse (Mpw-Hjm) 46m26s; 877. Etienne Denis (Aucun) 46m28s; 878. Haag Pascale (Aucun) 46m28s; 879. Grimard Marie (Aucun) 46m29s; 880. Greff Isabelle (Aucun) 46m29s; 88. Pelligrini Alexia (Aucun) 46m3s; 882. Pierson Mathilde (Aucun) 46m32s; 883. Herzog Carine (Aucun) 46m33s; 884. Dos Santos Isabelle (Aucun) 46m33s; 885. Guyon Sarah (Aucun) 46m33s; 886. Dos Santos Philippe (Aucun) 46m33s; 887. Rouvrais Estelle (Aucun) 46m34s; 888. Schubert Marine (Aucun) 46m34s; 889. Gebler Corinne (Aucun) 46m36s; 890. Guyon Pascal (Aucun) 46m36s; 89. Remiatte Stephanie (Aucun) 46m37s; 892. Peterlin Aude (Aucun) 46m38s; 893. Laval Delphine (Aucun) 46m42s; 894. Carnot Valerie (Aucun) 46m42s; 895. Paci Sebastien (Aucun) 46m42s; 896. Bouvet Laurence (Aucun) 46m43s; 897. Landois Philippe (Sports Loisirs Metz) 46m43s; 898. Belotti Nicolas (Rombas Ac) 46m49s; 899. Belotti Anne-Catherine (Aucun) 46m50s; 900. Haerrig Marie (Aucun) 46m5s; 90. Ciachera Christian (Aucun) 46m5s; 902. Schneider Angele (Aucun) 46m5s; 903. Ciachera Melanie (Aucun) 46m52s; 904. Herzog Marion (Aucun) 46m57s; 905. Greff Marie-Odile (Aucun) 46m58s; 906. Del Bigo Sabine (Mpw-Hjm) 46m58s; 907. Mathis Stephane (Aucun) 47m03s; 908. Piton Guillaume (Lycee Georges De La Tour) 47m03s; 909. Gillet Valerie (Aucun) 47m03s; 90. Guyette Clarysse (Aucun) 47m04s; 9. Di Benedetto Nathalie (Aucun) 47m09s; 92. Ait Hdach Rida (Aucun) 47m0s; 93. Assekour Iman (Aucun) 47m0s; 94. Langcbach Audray (Aucun) 47ms; 95. Lassagne Florence (As Cheminots Metz) 47m2s; 96. Lamongie Fanny (Aucun) 47m7s; 97. Strecker Eva (Aucun) 47m2s; 98. Koziol Anna (Aucun) 47m22s; 99. Bruneau Sabine (Athletisme Metz Metropole*) 47m22s; 920. Thirion Cindy (Aucun) 47m23s; 92. Feneon Marine (Aucun) 47m23s; 922. Schneider Stephanie (Schneider) 47m23s; 923. Hinsinger Eugenie (Aucun) 47m24s; 924. Guner Marie Andree (Aucun) 47m24s; 925. Garcia Thomas (Aucun) 47m26s; 926. Lequere Nicolas (Aucun) 47m27s; 927. Cohade Marine (Aucun) 47m32s; 928. Michel Marie (Aucun) 47m33s; 929. Michel Audrey (Aucun) 47m33s; 930. Paravano Helene (Aucun) 47m34s; 93. Scholtes Emma (Aucun) 47m36s; 932. Prezzavento Alexandro (Aucun) 47m36s; 933. Collet Judith (Aucun) 47m36s; 934. Andre Ophelie (Aucun) 47m36s; 935. Barth Anne (Aucun) 47m36s; 936. Augendre Vincent (Aucun) 47m38s; 937. Tella Blandine Ruth (Aucun) 47m42s; 938. Mathis Rachel (Aucun) 47m43s; 939. Mosa Maryline (Aucun) 47m44s; 940. Cucchiara Gianni (Aucun) 47m47s; 94. Aoukachi Benoit (Aucun) 47m5s; 942. Bourgis Mickael (Aucun) 47m52s; 943. Leclaire Virginie (Aucun) 47m54s; 944. Queraud Sophie (Est'elles) 47m56s; 945. Spannagel Isabelle (Aucun) 47m57s; 946. Kubicki Gaelle (Aucun) 47m58s; 947. Fraund Regis (Aucun) 47m59s; 948. Schons Pascal (Aucun) 47m59s; 949. Klein Benoit (Aucun) 48m00s; 950. Oudot Romain (Aucun) 48m00s; 95. Cisse Jacinthe (Aucun) 48m00s; 952. Schons Ella (Aucun) 48m00s; 953. Braconnier Mathieu (Aucun) 48m0s; 954. Peugnet Frederique (Aucun) 48m02s; 955. Moreau Juliette (Aucun) 48m02s; 956. Hocquet Dylan (Aucun) 48m03s; 957. Tognoli Patrice (Aucun) 48m03s; 958. Diehl Virginie (Aucun) 48m03s; 959. Hocquet Eimear (Aucun) 48m04s; 960. Hasse Sebastien (Aucun) 48m08s; 96. Hasse Noemie (Aucun) 48m08s; 962. Vuillaume Claire (Aucun) 48m09s; 963. Azzopardi Aude (Aucun) 48m0s; 964. De Rigne Sophie (Aucun) 48m2s; 965. Mougenez Celine (Aucun) 48m2s; 966. Jacob Melissa (Aucun) 48m2s; 967. Jacob Patricia (Aucun) 48m3s; 968. Jacob Dereck (Aucun) 48m3s; 969. Dulauroy Jeremy (Aucun) 48m5s; 970. Rass Annick (Aucun) 48m9s; 97. Wolff Sylvie (Aucun) 48m22s; 972. Klein Stephanie (Aucun) 48m24s; 973. Martin Stephanie (Aucun) 48m30s; 974. Orvoen Oceane (Aucun) 48m3s; 975. Boulanger FOULEES HAGANIS - 7 KM 650. Barros Geoffrey (Aucun) 42m05s; 65. Engeletti Thibaut (Aucun) 42m05s; 652. Treille Betty (Aucun) 42m08s; 653. Chillaoui Anissa (Aucun) 42m08s; 654. Mallat Martine (Aucun) 42m09s; 655. Rollet Alexia (Aucun) 42m2s; 656. Schoose Frederic (Aucun) 42m2s; 657. Mangeot Melanie (Aucun) 42m6s; 658. Gabiaud Ajsel (Aucun) 42m7s; 659. Joeckle Deborah (Aucun) 42m8s; 660. Wawzyniak Myriam (Cnpe Cattenom Run In Energy) 42m9s; 66. Darbois Bruno (Aucun) 42m9s; 662. Vilvot Christine (Aucun) 42m9s; 663. Schouver Benjamin (Aucun) 42m9s; 664. Bernard Celine (Aucun) 42m2s; 665. Robinet Thierry (Aucun) 42m22s; 666. Piotelat Joelle (Aucun) 42m24s; 667. Florean Quentin (Aucun) 42m24s; 668. Louridi Stephanie (Aucun) 42m25s; 669. Landgraf Barbara (Aucun) 42m25s; 670. Bodereau Valerie (Aucun) 42m33s; 67. Maire Andre (Aucun) 42m36s; 672. Colombellis Loic (Aucun) 42m36s; 673. Dalmard Etienne (Aucun) 42m36s; 674. Bregolini Christiane (Aucun) 42m37s; 675. Brunetti Laureen (Aucun) 42m37s; 676. Lejaille Veronique (Aucun) 42m37s; 677. Mathiot Christian (Aucun) 42m37s; 678. Houari Smain (Aucun) 42m37s; 679. Brunetti Lionel (Aucun) 42m38s; 680. Demougeot Christelle (Aucun) 42m38s; 68. Martin Lucas (Aucun) 42m39s; 682. Vuillemard Florence (Aucun) 42m39s; 683. Cottalorda Vanessa (Aucun) 42m39s; 684. Martin Eric (Aucun) 42m39s; 685. Gilles Isabelle (Aucun) 42m40s; 686. Ozer Ahmet (Aucun) 42m4s; 687. Pietz Stephanie (Aucun) 42m44s; 688. Lequy Isabelle (Aucun) 42m44s; 689. Pugliese Laurence (Athletisme Metz Metropole*) 42m46s; 690. Sandel Anne (Aucun) 42m47s; 69. Touchard Sabine (Aucun) 42m47s; 692. Remiatte Valerie (Aucun) 42m48s; 693. Pernodet Pascale (Aucun) 42m49s; 694. Bontems Aurelie (Aucun) 42m53s; 695. Laher Francoise (Aucun) 42m56s; 696. Bernot Lise (Aucun) 42m57s; 697. Jantet Marion (Aucun) 42m57s; 698. Angeletti Michael (Aucun) 42m58s; 699. Angeletti Matthis (Aucun) 42m58s; 700. Gauthier Justine (Aucun) 42m59s; 70. Noehser Marie Laure (Aucun) 43m00s; 702. Seca Carmela (Aucun) 43m0s; 703. Buchou Dominique (Aucun) 43m02s; 704. Djidel Sadja / Cagia (Aucun) 43m03s; 705. Gallien Jean-Philippe (Aucun) 43m04s; 706. Furst Laurent (Aucun) 43m05s; 707. Genson Houillon Cecile (Aucun) 43m06s; 708. Nom?? Prenom?? (Club??) 43m06s; 709. Doeppen Anne-Claire (Aucun) 43m06s; 70. Chaubet Julie-Anne (Aucun) 43m08s; 7. Blau Krebs Veronique (Aucun) 43m08s; 72. Dassenoy Caroline (Aucun) 43m0s; 73. Chiche Anouck (Aucun) 43m0s; 74. Tatangelo Claire (Aucun) 43m2s; 75. Pelote Morgane (Aucun) 43m3s; 76. Cuinat Romain (Aucun) 43m3s; 77. Cristobo Angel-Manuel (Mpw-Hjm) 43m3s; 78. Mahli Mohammed (Mpw- Hjm) 43m3s; 79. Buffoni Corine (Aucun) 43m8s; 720. Firinga Nina (Aucun) 43m8s; 72. Tranquillin Christelle (Athlestisme Metz Metropole*) 43m8s; 722. Sibour Melusine (Aucun) 43m9s; 723. Drevet Anais (Aucun) 43m9s; 724. Lenaerts Marie-Paule (Mpw-Hjm) 43m23s; 725. Beaucourt Maxence (Aucun) 43m26s; 726. Junges Philippe (Aucun) 43m3s; 727. Wendlin Oceane (Aucun) 43m32s; 728. Marchal Karin (Aucun) 43m34s; 729. Sothe Veronique (Aucun) 43m37s; 730. Voirin Catherine (Aucun) 43m38s; 73. Noire Benedicte (Aucun) 43m42s; 732. Puchalski Audrey (Aucun) 43m43s; 733. Marchal Sophie (Aucun) 43m44s; 734. Florean Gilbert (Aucun) 43m44s; 735. Nauroy Carole (Aucun) 43m45s; 736. Mangold Justine (Aucun) 43m47s; 737. Hickel Sonia (Aucun) 43m48s; 738. Hickel Alexandre (Aucun) 43m48s; 739. Rivoire Mercedes (Lycée Georges De La Tour) 43m49s; 740. Madile Patricia (Aucun) 43m52s; 74. Madile Andre (Aucun) 43m52s; 742. Baltzer Vanessa (Aucun) 43m53s; 743. Walter Julia (Aucun) 43m54s; 744. Dufour Luka (Aucun) 43m54s; 745. Prin Sandrinne (Aucun) 43m55s; 746. Merelli Sophie (Aucun) 43m56s; 747. Galland Catherine (Florange Oc*) 43m56s; 748. Geister Philippe (Aucun) 43m57s; 749. Sibour Jacqueline (Aucun) 43m58s; 750. Francois Sylvie (Aucun) 43m59s; 75. Tosello Alexandra (Aucun) 44m00s; 752. Deneubourg Geoffrey (Aucun) 44m0s; 753. Rimlinger Carine (Aucun) 44m02s; 754. Schmesser Delphine (Aucun) 44m03s; 755. Peltier Stephanie (Aucun) 44m03s; 756. Ovis Charlene (Aucun) 44m03s; 757. Humbert Charline (Fc Metz) 44m04s; 758. Nicloux Jonathan (Fc Metz) 44m04s; 759. Biere Aurelie (Aucun) 44m04s; 760. Hemmer Sandrine (Aucun) 44m04s; 76. Dias Marie (Aucun) 44m04s; 762. Beck Davy (Fc Metz) 44m05s; 763. Humbert Maxime (Fc Metz) 44m06s; 764. Reslinger Helene (Aucun) 44m06s; 765. Mathis Romane (Aucun) 44m08s; 766. Ledig Christelle (Aucun) 44m09s; 767. Philippe Thibault (Aucun) 44m09s; 768. Bouquet Celia (Aucun) 44m09s; 769. Engler Agnes (Aucun) 44m0s; 770. Veit Coralie (Aucun) 44ms; 77. Mosar Mathilde (Aucun) 44m2s; 772. Alix Alain (Aucun) 44m3s; 773. Bolze Isabelle (Les Foulées De Tom) 44m3s; 774. Guiral Marion (Aucun) 44m3s; 775. Jubert Severine (Aucun) 44m3s; 776. Marchal Michael (Aucun) 44m3s; 777. Peralta Muriel (Les Foulées De Tom) 44m4s; 778. Simon Cedric (Aucun) 44m4s; 779. Meyer Philippe Maurice (Aucun) 44m5s; 780. Parou Elise (Aucun) 44m7s; 78. Heliot Valerie (Aucun) 44m8s; 782. Parou Thierry (Aucun) 44m8s; 783. Mathis Robert (Aucun) 44m20s; 784. Bregolini Coline (Aucun) 44m22s; 785. Moutton Charline (Aucun) 44m23s; 786. Bauer Didier (Aucun) 44m23s; 787. Choma Aurelie (Aucun) 44m24s; 788. Melzer Veronique (Aucun) 44m24s; 789. Dziedzic Marie Christine (Aucun) 44m24s; 790. Platini Robert (Aucun) 44m25s; 79. Bouquet Barbara (Aucun) 44m26s; 792. Gerard Arnault (Aucun) 44m26s; 793. Vatel Philippe (Aucun) 44m29s; 794. Genovese Martine (Aucun) 44m30s; 795. Ansot Celine (Aucun) 44m30s; 796. Zeimet Emilie (Aucun) 44m30s; 797. Kretz Valerie (Aucun) 44m3s; 798. Mouth Julie (Aucun) 44m33s; 799. Blanchard Jerome (Aucun) 44m33s; 800. Samuel Corinne (Aucun) 44m38s; 80. Gaunard-Anderson Marie-France (Aucun) 44m40s; 802. Martin Geraldine (Aucun) 44m4s; 803. Sabic Severine (Aucun) 44m4s; 804. Djidel Naima (Aucun) 44m43s; 805. Thackeray Valerie (Aucun) 44m43s; 806. Kern Remy (Aucun) 44m44s; 807. Fiorica Flavio (Aucun) 44m44s; 808. Lecoin Adrien (Lycee Georges De La Tour) 44m49s; 809. Morhain Daniel (Aucun) 44m55s;

29 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 33 ATHLÉTISME Une médaille de bronze inattendue mais belle autant que méritée. «Nous avions le cinquième total des engagés, on termine sur le podium», se réjouissait le leader de cette équipe messine, Quentin Bigot. «C est très bien. Tout le monde s est surpassé. Super et magnifique!» Son enthousiasme est légitime. C est le grand retour des lanceurs de marteau mosellans sur la scène nationale. «Une renaissance même, qui nous remplit de fierté.» C est aussi le premier résultat de Josiane Bordelier, qui vient de reprendre ce groupe en main. «Elle était là pour nous motiver et nous fédérer. Elle est notre nouveau pilier», précise Quentin Bigot. Le N d A2M a montré le bon exemple en réussissant une série d une régularité sans faille, et un essai mesuré à 74,97 m. A cette époque de l année, la performance doit se savourer. Ugo Francart (44,26 m), le discobole Alexandre Pixin (45,70 m), dont le coup de main a été décisif, Bruno Boccalatte (59, m), à peine remis d une douleur dorsale, ont apporté les autres Le terrain, il le connaît comme sa poche. Il est chez lui ici, Christophe Klein. Le militaire du 6 e bataillon de chasseurs, venu avec pas mal de ses collègues, s est encore une fois distingué hier matin. Il a remporté la troisième édition de la Bitchoise, parmi 300 autres concurrents. Ce n était pourtant pas un parcours de santé. «Ça ne fait que monter et descendre, constate le sportif du Pays de Bitche. Je ne m étais pas spécialement préparé, je suis un peu à l arrêt pour préparer les championnats du monde de course d orientation. Je vais partir au Brésil. Mais j ai fait le circuit comme ça samedi soir.» Comme ça, juste pour voir, pour essayer. Il y a pris goût. Avec succès. Klein est parti sur les chapeaux de roue. «Je suis parti très vite, c est vrai. J aurais pu rester dans le paquet. Mais j ai accéléré.» Guillaume Hautier termine en seconde position, à presque deux minutes d écart. «Le parcours est vraiment WATER-POLO coupe de france Bigot et A2M sur le podium! L équipe messine des lanceurs de marteau a agréablement surpris lors de la coupe de France à Niort. Piccin, Boccalatte, Bigot, Francart sur le podium. Longwy dominateur bitchoise Klein maître à domicile La troisième édition de la Bitchoise a vu la large victoire de Christophe Klein, devant Guillaume Hotier et Mathieu Motsch. Christophe Klein (le n 224) a remporté la Bitchoise, hier matin. sympa, confie le Bitchois. On ne s ennuie pas. On a même la montée du fort Saint-Sébastien à faire, on ne l avait pas l année dernière. Et ce n est pas de trop. Bien au contraire.» Mathieu Motsch arrive dans un mouchoir de poche. «Le parcours est super-ludique, avec plein de petites montées et de petites descentes. J adore! Même avec des pavés, pour monter à la citadelle. Cela fait partie du jeu», reconnaît l Alsacien. Pas facile la Bitchoise, mais elle monte en puissance. résultats Photo DR points nécessaires. Une troisième place, «00 % mosellane et messine», qui comble Quentin Bigot. Parce que les deux clubs ayant devancé A2M, affichaient des moyens différents «Strasbourg a pu compter sur un Allemand à 76 m et Aix-les-Bains, sur un Espagnol à 72 m! Finalement, on appartient au meilleur groupe français» Pas faux. Le club du président Bertrand Hozé clôt de jolie façon, une année faste. A. T. Photo RL J. Br.. Klein (34 05), 2. Hautier (36 0), 3. Motsch (36 2), 4. Kircher (36 37), 5. Launay (36 46), 6. Arlabosse (37 58), 7. Ferblantier (38 2), 8. Behr (38 44), 9. Keller (39 3), 0. Merandi (39 4),. Reimann (39 6), 2. Vandenouc (39 23), 3. Hammer (39 56), 4. Mougin (40 9), 5. Mischler (40 9), 6. Muller (4 35), 7. Gludicelli (4 38), 8. Merandi (4 48), 9. Battistella (4 58), 20. Lett (42 0). N3M THIONVILLE 2 - GRAND LONGWY : 6-0 (0-2, 2-2, 3-3, -3). Mi-temps : 2-4. Thionville 2 : Nosal 2, Dorveaux, Leidig, Rebmann, Gabriele. Grand Longwy : François 3, Marchand 3, Charlé 2, Rondeau, Ricci. Les Longoviciens prenaient le meilleur départ sous l impulsion de Marchand, auteur des deux premières réalisations. François scorait à son tour pour porter la marque à 0-3, mais les doublures thionvilloises menées 2-4 à la pause revenaient dans la partie pour obtenir la parité à 4 par Gabriele. Les visiteurs, plus solidaires, prenaient alors l ascendant pour mener 5-7 à l amorce de la dernière période. Sur sa lancée, Longwy enfonçait le clou, doublait la mise en repoussant les Thionvillois à cinq longueurs avec une dernière réalisation de Charlé (5-0). Thionville tentait de limiter l écart sous l impulsion de Nosal, et malgré un dernier but de Dorveaux, les Longoviciens remportaient facilement la première manche du derby. MOTOCROSS A Hombourg-Budange, quel que soit le temps ou les conditions climatiques, lors de l endurance d automne qui clôt la saison, le Belge Bryan Boulard, qui aujourd hui s est hissé au niveau des professionnels, se sent chez lui. Parti en tête avec son coéquipier, il allait pourtant voir revenir sur lui le très bon équipage thionvillois Henriot-Goux. Après deux heures de course, Alex Goux en grande forme, offrait même la pole position au TTTMC. Un temps intercalé, Rémy et Eric Lorrain, le tandem du MC Faulx, reculait à la troisième place. La première heure avait vu la partie prairie humide et trouée poser des problèmes aux pilotes, la fin de course allait également se voir compliquée par un violent orage qui s abattait sur le site et obligeait les organisateurs thionvillois à réduire l épreuve d une heure. Ce fait de course n allait pourtant pas changer la hiérarchie déjà bien établie. Boulard Les épéistes de Thionville E3F Christophe Conr ad, Thierry Calambe, Flavio Giannotte et leur maître d armes Nelson Loyola sont parvenus à sortir indemnes des éliminatoires au circuit national senior de Livry-Gargan. «Quatre qualifiés sur sept, c est plutôt pas mal, reconnaît l infatigable président thionvillois Christophe Conrad. On verra ce que cela donnera demain (dimanche).» En réalité, la journée dominicale a été beaucoup plus compliquée pour le quatuor mosellan. Seul Thierry Calambe (52 e ) a su se frayer un chemin pour atteindre le tableau 64. Malheureusement, Louis Vervoitte (Paris UC, 8 e qui prenait des relais longs de cinq tours s appliquait à creuser l écart et à forger une nouvelle victoire. Goux était même revenu à 40, mais le talent du pilote belge, définitivement comme chez lui, allait faire une nouvelle fois la différence. Gervaise en solo De leur côté, les frères Lorrain payaient leur entame de course échevelée. Très en verve dans ce type de compétition, Bryan Boulard qui s était imposé par le passé avec plusieurs coéquipiers dont Jérémy Lamour, a signé une nouvelle victoire, associé cette fois à Jérémy Nique. Dans la catégorie solo, on avait assisté à un magnifique bras de fer entre Yann Charron qui prépare désormais l Enduro du Touquet et Gauthier Gervaise qui s était installé dans la durée malgré une chute dans la prairie en début d épreuve de la journée. Parti à vive allure, à l aspiration de Boulard et Henriot, Charron allait faire les frais de sa témérité. Dans les deux au final) l a privé de tout espoir. Ce dernier l emporte 5- à l arrivée. Finalement, l ancien médaillé de bronze par équipe aux J.O. de Sydney Nelson Loyola (70 e ), Flavio Giannotte (77 e ) et Christophe Conrad (80 e ) n ont pas pu s emparer du tableau final qui réunissait les 64 meilleurs (sur les 423 du départ) de la compétition. «Le bilan reste satisfaisant, rapporte Christophe Conrad. Ça ne tient pas à grand chose.» Andrianalizah éliminé A Dijon, le sabre était à l honneur ce week-end. Charles Andrianalizah (65 e ) s est montré trop juste physique- derniers tours, le pilote du MC Mazel prenait l ascendant pour finalement s imposer en 4h34, après avoir fait la différence sur les ravitaillements. A.Z. ment au circuit national élite M 20 (juniors). Le Thionvillois de la SE Thionville a été éliminé dans le tableau 28 alors qu il menait 4-5 devant Vivien Daligaux (Pau, 64 e ). La suite : 5-4 victoire du Palois! «Depuis le mois d août, Charles ne s entraîne pas en raison de ses études en Suisse, explique son maître d armes Mathieu Drobisz. Cela s est vu aujourd hui.» Aurélie Uriot n a pas été plus vernie. La sabreuse de la SE Thionville, très occupée par la préparation de son baccalauréat, s est classée 53 e derrière la Thionvilloise du club E3F, Camille Schweitzer (37 e ). L. C. endurance à hombourg-budange Boulard comme à la maison Bryan Boulard, le tenant du titre, avait dû remplacer au dernier moment son équipier Mike Roose par Jérémy Nique. Ce changement ne l a pas empêché de s imposer une nouvelle fois. A Hombourg-Budelange, Bryan Boulard a renouvelé son bail. Photo Christophe ORIVEL classement Scratch :. Boulard-Nique en 4h34 ; 2. Henriot-Goux à 3 ; 3. Rodolphe-Adam à 0 ; 4. Briot-Nassau à un tour ; 5. Lorrain-Lorrain ; 6. Guébel-Guébel ; 7. Wozniak- Tonon ; 8. Kern-Baltenweck ; 9. Caillot-Burljet ; 0. Carvalho-Carvalho ;. Pelle- Granveaux ; 2. Guillaume-Ardoin. 57 équipages classés. Solo :. Gauthier Gervaise en 3h ; 2. Yann Charron à 2 ; 3. Schnirmer à ; 4. Bonnici ; 5. Pierrat. 28 classés. TRIATHLON coupe de france JUDO moselle benjamins Les Messins au rendez-vous La coupe de France de triathlon s est déroulée complexe vendéspace de Mouilleron-le-Captif. Les Lorrains ont brillé. Comme chaque année, la traditionnelle coupe de France est venu clôturer la saison de triathlon. L édition s est tenue dans le vendéspace transformé le temps d un week-end avec une piscine intérieure d une quarantaine de mètres. Plus de 200 équipes étaient réunies pour défendre les couleurs de leurs clubs. Metz Triathlon a su une fois de plus tirer son épingle du jeu. Les Lorrains repartent avec la coupe de France de duathlon (combiné hommesfemmes) et prennent une historique cinquième place au classement de la coupe de France de triathlon, remportée par l indétrônable club de Poissy Triathlon. Podium pour les duathlètes messines Les duathlètes n ont pas failli. Si le résultat est bel et bien celui espéré, rien n était ESCRIME gagné d avance. Sur le challenge hommes, les Messins ont dû se contenter du pied du podium. Les filles ont été prendre la tête du classement, quelques semaines après leur titre sur le circuit de division. Les duathlètes remportent donc logiquement la coupe de France devant Issy triathlon et Tri Val de Gray. Polèse en progrès Sous ce format contre la montre par équipe, la coupe de France c est aussi l occasion de faire ses armes pour les jeunes triathlètes de l école de triathlon de Metz. L occasion également de courir aux côtés de plus grands dont on connaît le nom comme Thomas Sayer et Yohan le Berre, mais également avec l entraîneur Jordan Rouyer. Jules Polèse, jeune junior en section sportive à Metz triathlon a ainsi pu exploiter les Thionville E3F, quatre à la suite VOILE Mann-Gerbes domine La 53 e édition de la régate interrégionale des challenges de l europe s est déroulée hier sur le plan d eau de Metz- Olgy. Quinze croiseurs et 35 dériveurs des 4 départements lorrains et des pays voisins avaient fait le déplacement. Comptant pour les sélections et les classements nationaux voile, cette compétition a vu la domination, en habitable de l équipage Mann-Gerbes, et dans les séries dériveurs, de Pierre Pensivy en solitaire et de l équipage Launet en double. classements progrès réalisés à l entraînement. Les Messins ont pris une très honorable neuvième place dans le challenge hommes, à seulement une minute et trente secondes du podium. Les femmes ont démarré la course sur les chapeaux de roue en signant le meilleur temps natation. Elles prendront finalement la 6 e place. Des résultats qui permettent aux triathlètes de terminer 5 e au classement combiné hommes-femmes. Et après cette journée intense, ce n était pas fini. Le vendée triathlon show réservait un spectacle exceptionnel avec quelques grands noms comme Dorian Coninx ou Pierre Le Corre. Un enchaînement inédit des trois disciplines à plusieurs reprises par les dix triathlètes invités pour l occasion, a su en mettre plein les yeux aux spectateurs. circuit national challenges de l europe Croiseurs :.Graouilly, 2 pts ; 2. Demididis, 5 pts ; 3.Magic, 7 pts ; 4.Micro, 37 pts ; 5.De Lux, 9 pts ; 6.Tchaika, 6 pts 7 : Triangle, 6 pts ; 8.Vas.Y.Mollo, 8 pts ; 9.Xar-6, 8 pts ; 0.P Tit Mousse, 20 pts ;.Tangaroa, 20 pts ; 2.Jester, 2 pts, ; 3.Souvenirs-Sales, 23 pts ; 4. 4 : Côte Bleue, 29 pts. Dériveurs en double :.D.Launet/A.Launet (Cercle de Yachting A Voile de Moselle) 2 pts ; 2. Dervaux/Keller (Club Nautique de la Mutche) 6 pts, 3.Osswald/ Juliette Osswald (Cercle de Yachting A Voile de Moselle) 6 pts 4.Darrou/Sarritzu (Societe Nautique de Basse Moselle) 7 pts, 5.Michel/Lallement (Syndicat Mixte Amenagement du Lac de Mad) 2 pts, 6.Thierry Pagnon/Claude Francois (Societe Nautique de Basse Moselle) 3 pts, 7.Clement Andre Kiefer (Societe Nautique du Cap 250) 4 pts, 8.Antoine Martin/Arthur Bongini (Cercle de Yachting A Voile de Moselle) 8 pts, 9.Guy Laroche/Jeanne Laroche (Societe Nautique du Cap 250) 9 pts, 0.Thierry Favre/Jacques Magnien (Societe Nautique de Basse Moselle) 20 pts. Dériveurs en solitaire :.Pensivy (Cercle de Yachting A Voile de Moselle) 2 pts, 2.Wrotyncki (Yachting Club de Nancy) 4 pts, 3.Kuster (Club Nautique Lorrain) 7 pts, 4.Plant (Societe Nautique du Cap 250) 7 pts, 5.Domange (Societe Nautique du Cap 250) pts. Grifasi sur la plus haute marche du podium classement Dans le Cosec de Petite-Rosselle s est déroulée la Coupe de Grisafi du club voisin de Saint- Siver car) à 248, 4. Morel T. (Tatuus) à ché. On notera juste qu Emilie. Schmitt (Honda MSF) , 2. Morel O. (Dallara) à 63, 3. Rosé Moselle Benjamins garçons et Avold a terminé sur la plus 656, 5. D.Mayeur (Martini) à 92, filles, qualificative pour la haute marche du podium dans 6. L.Mayeur (), 7. Christoph (tatuus), 8. Flavenot (BRC), 9. Schmitt m ; (Arc), Coupe de Bassin du 2 novembre à Lunéville. Pas moins de Chez les garçons, Sascha (R5GTT), 2. Derrey (Martini), 3. Bau- les plus de 63 kg. 0. Boiteux (Tracking),. L.Leroux mann (Tracking), 4. Enghoffer (), athlètes (réservés aux 2004 Gossweiller de L Hôpital, Sevak M.Becker (PRM), 6. Kzrch (), 7. et 2005), dont 72 féminines Bagdasarov de Saint-Avold, Rauber (Saxo), 8. Meurat (205 Gti), 9. Weisbecker (Bmw), 20. Schlennstedt (06) 30. Heilig (BMW) (59 représentants 56 clubs s étaient Christopher Bieber du JCDA donné rendez-vous à Petite- Longeville-lès-Saint-Avold et classés). Rosselle pour défendre leur Xavier Schwoerder de Saintplace à l échelon supérieur. Avold sont montés sur la plus Parmi les résultats, les titres haute marche du podium dans résultats ont été partagés. Aucun club leur catégorie de poids respectifs. q HOCKEY SUR ne s est particulièrement déta- GLACE résultats FILLES : (-44 kg) :.Saint-Dizier (A.F.C.S. Marly), 2.Wojas (J.C.Montois la Montagne), 3.De Goer (J.C.ST Julien Metz) 4.Hadj Benali (JC Thionville), 5.Bucher (Dojo Rohrbachois). (- 48 kg) :.Joanin (Dojo Montignien), 2.Fischer (JC DE Distroff), 3.Peyrouzere (AJ Koenigs Sierck) 4.Febrali (A.J.C Seremange), 5.Fery-Aussel (Dojo Montignien). (- 52 kg) :.Pilutti (JC Thionville), 2.Pfister (JC Sarreguemines), 3.Lopresto (JC Montois la Montagne) 3.Lebot (ASPTT Metz Judo), 5.Bucher (Dojo Rohrbachois) 5.Feuga (ASPTT Metz judo). (- 57 kg) :.Benzine (JC Thionville), 2.Engel (JC Trois Fontaines), 3.Spiezia (SCAM L Hôpital), 3.Simon (JC Faulquemont), 5.Schwoob (JC Bouzonville), 5.Boulanger (JC Montois la Montagne) (- 63 kg) :.Bertin (JC Amnéville), 2.Beauchene (JA Saint6Avold), 3.Priscal (UST Hayange), 4.Nold (JC Montois la Montagne) (+ 63 kg) :.Grisafi (JA Saint-Avold), 2.Ciredou (Dojo Rorhbachois), 3Mathieu (SCAM L Hôpital). GARÇONS : (-30 kg) :.Gossweiller (SCAM L Hôpital), 2.Pellegrini (JC Sarreguemines), 3.Greco (JC Montois la Montagne), 3.Chpaguine (AJC Seremange), 5.Michanol (Dojo Montignien), 5.Hani (JC Ars sur Moselle). (- 34 kg) :.Dos Santos (JC Clouange), 2.Bitscybertrand (JC Saint-Julien Metz), 3.Donate (Longeville Saint-Avold), 3.Martin (Dojo du Saulnois), 5.Williart (JC Thionville), 5.Dubuy (CAM Boulay). (-38 kg) :.Bagdasarov (JA Saint6Avold), 2.Foltz (Dojo du Saulnois), 3.Nouvier (Dojo Montignien), 3. Malo (JC Bouzonville), 5.Louis (Metz Dojo), 5.Breitbeil (JC Bouzonville). (-42 kg) :.Bieber (JCDA Longeville les Saint-Avold), 2.Iniev (Metz Dojo), 3.Thiebaut (Dojo du Saulnois), 3.Berlangeri (AS Porcelette Judo), 5.Peviller (JC Verny), 5.Oberon (JC Farébersviller). (- 46 kg) :.Haloui (JC Montois la Montagne), 2.Antunes (UST Hayange), 3.Tiour (JC Thionville) 3.Sapin (JC Bouzonville), 5.Belmiloud (JC Farébersviller), 5.Michel (JC Ottangeois); (- 50 kg).bothereau (Dojo Montignien), 2.Perrin (JC Metzervisse), 3.Zuliani (JC Cattenom), 3.Bellarouci (JC Forbach), 5.Pils (Dojo de Thionville et Elange), 5.Beaudoing (JC Ban Saint-Martin). (- 55 kg) :.Schwoeder (JA Saint-Avold), 2.Weiss (JC Stiring-Wendel), 3.Pils (Dojo de Thionville et Elange), 3.Flamand (JC Trois Fontaine), 5.Pouillen (JC Pange), (- 60 kg) :.Lambolez (CAM Boulay), 2.Schwindling (JC Longeville Saint- Avold), 3.Nizet (AJ Koenigsmacker), 3.Douaud (JC Noveant), 5.Dolat (JC Dieuze), 5.Schuler (SCAM L Hôpital). (- 66 kg) :.Coussot (JC Verny), 2.Fuss (JC Dieuze). (+ 66 kg) :.Neborochko (Dojo de Thionville et Elange), 2.Froehlich (JC Creutzwald), 3.Bouyfouras (JC Farébersviller), 4.Grohs (JC Metzervisse). interdépartemantale cadets La Moselle en force Les deux coupes interdépartementales par équipe cadets sont revenues à des clubs mosellans, samedi, à Thionville. Metz JJ pour les cadettes et JC Ban Saint-Martin pour les cadets. Les deux premières équipes chez les cadettes (Metz JJ et CN Judo), ainsi que les quatre premières chez les cadets (JC BSM, EC judo, OFPND et JC Ludres) sont qualifiées pour les championnats par équipes cadets du Grand Est, qui auront lieu à Saint-Avold le 5 novembre. «On a pu apprécier du beau judo à l occasion de cette compétition et j ai la satisfaction, en tant que conseiller technique départemental, de dire que les deux titres sont mosellans, appréciait Guillaume Fellini. Plus globalement, de très belles équipes sont engagées pour la phase Grand Est. Nous aurons ainsi de grandes chances d avoir des formations au niveau national. Pour participer aux championnats de France, quatre équipes, sur douze (quatre lorraines, quatre alsaciennes et quatre champenoise), seront qualifiées chez les garçons et il y en aura également quatre sur six chez les filles. En ce qui concerne les Mosellans, on a de réelles chances d accéder à l échelon national mais surtout d avoir le titre du Grand Est.» classements M.T. FILLES :. Metz judo jujitsu, 2. CN Judo, 3. JC Châtenois, 4. AFCS Marly, 5. JC Verny. GARÇONS :. JC Ban-saint-Martin, 2. Etival-Clairefontaine judo, 3. OFPND et JC Ludres, 5. AL Neuves-Maisons et JC Verny, 7. ASPTT Metz judo et JC Liverdun.. AUTO Schmitt virtuose! A Wasselonne, sous la pluie, Schmitt s est imposé sans surprise. Fabien Heilig remporte le groupe loisir. Photo Marc HENRY Fabrice Schmitt a profité de sa virtuosité pour s imposer à Wasselonne. Loïc Derrey s était invité en dernière minute pour brouiller les cartes entre Olivier Morel et Christophe Rosé. Mais des soucis moteur l ont ralenti. Spectacle gâché en partie par une averse de pluie à l amorce du second tour. Un second tour déserté par Morel. Pour lui c est un voyant allumé de sa Dallara qui l a fait jeter l éponge. La voie était libre pour Schmitt qui venait de signer ce qui sera le meilleur temps de la journée. Nicolas Weisbecker n a jamais réussi à inquiéter Meurat pour le gain du groupe F2000, par contre Fabien Heilig a su tenir à distance Piris son plus dangereux adversaire. LIGUE MAGNUS EPINAL -Strasbourg Grenoble-Amiens Dijon-Chamonix...3- Nice-Gap (a. p.) Bordeaux-Rouen...2- Angers-Lyon (a. p.) Pts J G P Pp Diff Bordeaux Gap Lyon Rouen Amiens EPINAL Strasbourg Nice Dijon Angers Grenoble Chamonix DIVISION 2 AMNÉVILLE-Français Vol Rouen (2)-Valence Asnières-Cergy-Pontoise...-7 Meudon-Wasquehal Strasbourg 2-Evry/Viry Pts J G P Pp Diff Rouen (2) Cergy-Pontoise Français Vol AMNÉVILLE Meudon Evry/Viry Valence Wasquehal Strasbourg Asnières DIVISION 3 GROUPE C LUXEMBOURG-Valenciennes Pts J G P Pp Diff EPINAL (2) Colmar Valenciennes Châlons LUXEMBOURG Dijon (2) Amiens (2) Reims q WATER POLO PRO A STRASBOURG-Douai Marseille-Pays d'aix Montpellier-Dauphins Sète Noisy-le-Sec-Lille Diff STRASBOURG Montpellier Pays d'aix Lille Noisy-le-Sec Nice Marseille Dauphins Sète Douai NATIONALE 2 Chenôve-SR Colmar Vga Saint-Maur-Choisy-le-Roi Arras-Marseille Bordeaux-RC de France...-8 Choisy-le-Roi Marseille RC de France SR Colmar Antony Chenôve Arras Bordeaux THIONVILLE Livry-Gargan Pont-de-Claix Vga Saint-Maur NATIONALE 3 (M) THIONVILLE (2)-GRAND LONGWY Mulhouse-ASPTT Nancy Team Strasbourg (2)-Epernay PRO A (F) Bordeaux-Lille St-Jean d'angély-nice

30 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 34 BASKET régionale masculine Joudreville tombe le leader JOUDREVILLE - ASPTT METZ Salle César-Markut. Arbitres : Schutz et Blumenfeld. Mi-temps : (24-7, 26-26, 4-7, 9-7). JOUDREVILLE : Venturelli 26 ( à 3). C. Thomas 4 ( à 3). Russo 3 (2 à 3). Putz ( à 3). Peverini 5 ( à 3). J-F Linise 5. E. Georges 4. Ducloy 3. Morin fautes. ASPTT METZ : Leau Kang Mui 9 ( à 3). Martignon 2 ( à 3). Santoro 2. Pivati 0. Lamirand 0. Defer 8 ( à 3). Bontemps 4. Klinger 2. Akue 0. Jalu 0. Invaincu, le club messin de Jean-Marc Matusiak est tombé à Joudreville, un autre promu. Sans son capitaine Willie Linise et Charles Georges, l ASJPB n en a pas moins signé un succès sans bavure. Le banc de Zille était déjà décroché au repos (-6) et n a pu combler par la suite l avantage engrangé par le groupe de Philippe Valsesia. Son ailier Venturini, 26 points, 6 paniers, tir bonifié et 9 lancers, a été le héros de cette soirée qui a fait vibrer la salle Markut. En y ajoutant l efficacité de Thomas (4), celle de Russo (3), et l activité constante du meneur de jeu, Putz, également adroit (), on avait là tous les ingrédients expliquant l exploit des Verts. Trop fort les Vosgiens SARREBOURG MIRECOURT Complexe Coubertin. Arbitres : Jacquot et Kaced. Quart temps : 5-9 ; 8-20 ; 9-7 ; SARREBOURG : Sigoire 25, Limouzin 7, Bretonne 6, Jacquot 2, Mammosser 7, Heimroth 9, Reinhardt, Giuriato 2, Milon, Bomo 2. MIRECOURT : Turkawka 4, Jérôme 25, Berktas 4, Renard 6, Foissy 4, Jacques 4, N Diaye 0, Lostette, Leconte, Babic 9. 4 e défaite de rang pour les locaux qui n ont pourtant rien à se reprocher face à des Vosgiens venus avec Jérôme et Babic, des habitués de la N3. En re mi-temps, les Sarrebourgeois vont tenir tête aux visiteurs grâce à une grosse débauche d énergie et un Sigoire efficace (4 points). Les visiteurs, plus grands et plus puissants, intraitables dans la raquette font la course en tête (5-9, à la pause) grâce à leurs tireurs d élite Jérôme et Babic. Moins 6 à la pause, les locaux n ont pas perdu tout espoir de revenir dans la course. Le Rémy Bretonne (6 ans) offrira même le gain du 3 e quart grâce à un panier bonifié au buzzer (9-7). Mais la machine à broyer vosgienne va se mettre en route lors du dernier quart face à des locaux usés et fatigués. Jérôme (0 points) assure le spectacle et la victoire des siens Longwy a géré STE-MARGUERITE - LONGWY Mi-temps (7-0, 20-8, 0-9, 4-2). Arbitres : Thiriet et Tiberi. Ste-Marguerite : Dasylva 5, Hoarau 3, Wade 3 ( à 3), Pons, Colin 9 (2 à 3). LONGWY : J. Ferrai 9, M. Toscano 2, Hartert 0 (2 à 3), T. Toscano 0 (2 à 3), Halaouate 6 ( à 3), Chennouf 5, S. Ferrai 4, G. Toscano 2. A la mi-temps, les hommes de Jean-Claude Hel avaient des espoirs mais la réserve longovicienne a su faire valoir son statut de leader invaincu en renversant la vapeur après la pause. Longwy, avec Mathias Toscano, reprenait l avantage en deux minutes (7-8, 6 e ). L expérimenté Wade assumait alors son rôle, hissant les siens en tête (7-0, 23-, 2 e ). Le réveil de Longwy correspondait à un passage à vide de leurs hôtes (28-24, 7 e ). Hoarau et Colin permettaient tout de même à Ste-Marguerite de regagner les vestiaires à C est alors que la physionomie changeait L écart réduit au plus bas en cinq minutes, Longwy avait clairement pris l ascendant, profitant de pertes de balle (39-38, 25 e ). Malgré les efforts de Hoarau et DaSylva, Hartert arrachait l égalité juste avant le dernier acte. Pressés haut par des Meurthe-et-mosellans en réussite, les locaux ne retrouvaient pas leur jeu. Le cinq visiteur grossissait l avantage (5-58, 37 e ). Un festival de J. Ferrai, dans la raquette, asseyait définitivement la victoire de Longwy. Sainte-Marie: dur! HT-DU-LIÈVRE - SAINTE-MARIE HAUT-DU-LIÈVRE : Asaou 9, Abdou, Debernardy 7, Rachedi 3, Mouradi, Benouaddah 7, El Guerrab 20, Georges 8, El Bazini 5. SAINTE-MARIE : S. Aici 9, Welfringer 6, L. Guerra 9, K. Guerra 0, Jean 2, R. Aici 6, Lecaillon 28. Un money time de toute beauté et du suspens jusqu au bout. Haut-du- Lièvre et Sainte-Marie ont régalé. Le Mosellan Lecaillon, meilleur scoreur, venait d égaliser d un tir primé à Mais dans la foulée, Debernardy lui répondait, également à 3 points (77-74, 37 e ). A 20 secondes de la fin, les locaux repassaient devant (+ 3, 39 e ). Lecaillon maintenait l espoir en réussissant deux lancers (8-80, 40 e ). Mais ce n était pas suffisant. Le premier quart-temps avait été une formalité (2-3). Les Mosellans résistaient tant bien que mal, grâce à Lecaillon qui venait semer la zizanie dans la raquette nancéienne. Le second acte était du même acabit. Nancy menait mais Sainte-Marie ne se laissait pas décrocher, à l image de K. Guerra (42-32). Au retour des vestiaires, les choses sérieuses commençaient. Petit à petit, l avance du HDL fondait jusqu à l égalisation de K. Guerra (47-47, 26 e ). Le match perdait alors en qualité technique ce qu il gagnait en intensité. Les joueurs se rendaient coup pour coup et à la fin du troisième quart-temps la victoire n avait pas choisi son camp (58-57, 30 e ). Les dix dernières minutes, émaillées de nombreuses fautes, donnaient lieu à un suspense haletant. Un derby serré JŒUF/HOMÉCOURT - AUBOUÉ Salle Jean-Wurtz. Arbitres : Roux et El Hajjaji. Mi-temps : (2-7, 6-2, -6, 20-5). JŒUF : Paoletti 5 (2 à 3). B. Gœuriot 5 (2 à 3). Poupon 0 (2 à 3). Fereisen 7. Etienne 6 ( à 3). Thiébaut 5. Bettiol fautes. AUBOUÉ : Verlet 2 (2 à 3). R. Bochicchio. Duhoux. O. Bernardini 0 ( à 3). Galassi 6. F. Bochicchio 4. X. Bernardini 3 ( à 3). Lenoble 3 ( à 3). Fabbri 0. Tétart fautes. Toujours privé du grand Mansart, Jean (blessés), Jœuf n a pu compter, en plus, sur Thomas (travail) ou Medikeche. Et l apport de Paoletti (4/0 au tir, 5 fautes provoquées, 3 contres, 5 balles perdues) et Benjamin Gœuriot (4/6), n a pas été suffisant. Tous deux s illustrent d emblée (5-6 puis 9-0). Mais les voisins ne s affolent pas. Le banc de Marc Marani recolle doucement, porté par R. Bochicchio et un tir primé de Lenoble (2-7). Les partenaires de Fereisen perdent leur basket dans le 2 e quart : un seul panier et quatre lancers! Les nombreux rebonds de Thiébaut () et Paoletti (7) n ont pas de suite. Juste avant le repos, Auboué prend les commandes grâce à O. Bernardini et Duhoux. Deux paniers bonifiés d Etienne et Gœuriot, Jœuf égalise (35-35), puis les partenaires de Galassi repartent : 7 points d avance à 30 e (38-45). Dans le dernier épisode, les deux tirs bonifiés de Poupon, les lancers-francs de Paoletti n inversent pas le cours du match (55-55, 39 e. Verlet, 8 points durant ce quart, dont 2 paniers à longue distance, offre la première victoire de sa saison à Auboué! DOMBASLE - SLUC DOMBASLE : Schaeffer 4, Guiot 4, Ferry 3, Metz 8, Bonini 7, Streiff 6, Terlé 6, Baumgartner 3. SLUC : Aubry 20, Olagaray 6, Arbogast 2, Heniqui 6, Marcacci 6, Morlet 6, Ibragimov 4, Langlois 2. Lucas Paoletti a vécu un samedi soir intense : coup de main avec Joeuf B et ensuite match en N2 : Photo Fred LECOCQ nationale 2 masculine Jœuf n a pas fait le poids Largement dominés, les Lorrains se sont lourdement inclinés à domicile devant le leader Cergy. Un revers qui suscite quelques interrogations O n savait que la tâche serait rude pour les Joviciens face à Cergy et son armada de pros. Mais en vérité, la différence entre les formations s est rapidement transformée en une équation insoluble malgré une bonne volonté affichée par la bande à Patrice Gœuriot. Après 5 minutes, le JHB accusait déjà un retard de 0 unités (5-5), affichant une impuissance à bousculer des Franciliens dominateurs dans tous les compartiments du jeu où l intensité était le maître mot. La force de dissuasion des colosses Jovovic et N Kembé avait déjà raison de la combativité de Pietrowski et Wachowiak dans la raquette. Et comme l adresse meurthe-et-mosellane était en berne, notamment avec M. Rad et J. Gœuriot Réactions Philippe Da Silva (coach de Cergy) : Les gars sont à féliciter. Il ne fallait pas laisser Jœuf prendre confiance devant son public et on a fait pour cela un gros travail défensif. Tout le monde a fourni les efforts. On a aussi réussi de bonnes séquences offensives en partageant le ballon. On reste leader mais ça ne veut rien dire.» Patrice Gœuriot (coach de Jœuf) : «Cergy était plus fort. C est la différence entre une équipe pro qui s entraîne tous les jours et une équipe amateur. Mais on doit être capable de montrer autre chose car on est trop gentil et on gâche beaucoup trop. Nos deux premiers matchs ont été gagnés au raccroc. Cette défaite doit nous inciter à élever notre niveau de jeu. Il faut qu on récupère nos blessés» BERCK...89 S.-MARIE/METZ...4 Mi-temps : (24-, 23-2, 29-, 3-7). BERCK : Mendy 3, Estienne 9, Housieaux 9, Losonsky 4, Froc 6, El Khir 2, Brunel, Cantinol 4, Leria 0, Oliver 3. UNION : Stasiak, Stipanovic 4, Sy 7, Affa, Diawara 4, Jean-Joseph, Bruyère 6, Essomba Tana 2, Doucouré 3, Kaly 4. Berck, avec un collectif enfin au complet, commençait le match sur les chapeaux de roue. Un premier panier marqué par Froc et les Berckois étaient lancés. Les Messins montraient déjà leur limite dès Longwy prend une bonne claque En encaissant par deux fois un 2-0, les Longoviciens se sont brûlés les ailes. Gros revers, petit score. Le capitaine Mdivani se chargeait d ouvrir la marque. Les visiteurs, suite à deux paniers de Rigaux et Haidara, et un ballon volé par Lahontan réalisaient une bonne entame de match (5-8). Rigaux à 3 points donnant cinq points d avance au BCLR (7-2). Mais l Alsacien Walter retrouvait la mire pour égaliser à 4. Cabakapa sonnait alors la révolte chez les locaux. Avec leur une défense fébrile, les Longoviciens encaissaient un sévère 2-0, qui les repoussait à - 7 (0 e ). Nicoue Beglah se crédités d un 0/8 à 3 pts Après le premier acte, le mal était fait (7-22). Il fallait alors un sursaut d orgueil de Montabord, le lorrain le plus incisif, pour titiller la sérénité cergy-pontoise (7-29). Mais les points gâchés par Maxime Rad sur la ligne des lancers ne facilitaient pas la besogne. Avec une zone plutôt efficace, le JHB parvenait toutefois à équilibrer les comptes de la seconde période (6-7). Une éclaircie qui cachait l arbre de la forêt, tant l indigence offensive caractérisée par seulement 3 scoreurs en re mi-temps était criarde (23-39 à la pause). Réaction vaine Et pourtant ce JHB dont les vertus de guerrier ne sont plus à démontrer, remontait sur le parquet avec des intentions autrement plus belliqueuses en intensifiant sa défense. Cependant Cergy ne bronchait pas, gérant son temps faible avec Wilson à distance. La salle Jean-Wurtz, encore copieusement garnie, se mit pourtant à y croire à la suite d un 3 pts de J. Gœuriot. Il ramenait les siens sous la barre des 0 unités (38-48). Mais la réponse des joueurs du Val d Oise était cinglante sous la forme d un 0- à cheval sur les deux ultimes actes (38-59). Durand et Raho se chargeant d asséner le coup de grâce face à des Lorrains qui payaient cash les efforts consentis (4-63). Les visiteurs faisaient même le métier les premières minutes avec Doucouré, qui loupait deux lancers-francs et un tir à trois points en une minute. Les Nordistes prenaient le contrôle du match et laissaient les joueurs de Deschamps loin derrière. Au bout de sept minutes de jeu, Metz accusait un écart de 0 points, la rencontre semblait déjà pliée (24-, 0 e ). Le coach tentait toutes les combinaisons possibles pour se sortir de cette spirale, mais en vain! Aucun panier ne rentrait pour les Mosellans, de quoi entrevoir un match des plus compliqués. Le deuxième quart-temps ne fut qu un bis repetita du premier. Les locaux trouvaient tout de suite les failles pour laisser Metz montrait particulièrement maladroit sous le cercle alors que le Haut-rhinois Berquier dégainait. Mdivani, de retour sur le parquet, se mettait en évidence (26-20, 3 e ). Longwy durcissait sa défense, mais les pertes de ballons de Lahontan en attaque et de Haidara en défense donnaient un petit pactole à Kaysersberg (33-22, 35-24). La reprise était plus favorable aux Lorrains, sous l impulsion de Arafa et un panier primé de David, ils revenaient à Hélas, dans un contact avec Cabarkapa, David se tordait de douleur, victime d une grosse entorse à la cheville droite. Il quittait définitivement ses partenaires. Avamovic entrait alors en scène face à une équipe longovicienne complètement perturbée et privée de ballons (43-35). Lahontan se faisait sanctionner par l arbitre pour dépassement à deux reprises des cinq secondes imparties pour la remise en jeu ligne de fond, et Longwy pour la seconde fois de la soirée encaissait un nouveau 2-0. Malgré Rigaux Nicoue Beglah stoppait l hémorragie, et heureusement pour les visiteurs, les Alsaciens vendangeaient sous le cercle, +7 quand même. La rencontre était pliée. Pendant ces trente premières minutes, Longwy avait déjà perdu8 ballons, excusez du peu! Cabarkapa, Freyburger, Abramovic se régalaient pour enfoncer un peu plus les Lorrains et JŒUF/HOMÉCOURT- CERGY Mi-temps : (7-22, 6-7, 5-, 0-24). Salle Jean- Wurtz. 500 spectateurs. Arbitres : Paulus, Blanc. JŒUF : M. Rad 4, Wachowiak 6, J. Gœuriot 5 ( à 3 pts), Montabord 4 (2 à 3), Billiaux 2 puis Paoletti 4, Fernandez 3, Cagneaux, Pietrowski, B. Gœuriot. Fautes: 24 (Wachowiak 4, Billiaux 4). Lancers francs : 7/2 (Montabord 4/4). Tirs à 3 pts : 3/25. CERGY : Durand 8 (2 à 3), Filet 8, Jovovic 9 ( à 3), Sylla 3, Santée 8 puis Raho 9 ( à 3) N kembé 3, Wilson 9 (2 à 3), Cosaque 7 ( à 3), Yatera. Fautes : 3. Lancers : 9/24 (Santée 4/4, Raho 4/4). 3 pts : 7/2. L Union ridiculisée! Les Canonniers de Metz, impuissants en ce début de saison, venaient en terre berckoise dans l espoir de réaliser un exploit. Ce fut une catastrophe. KAYSERSBERG - LONGWY/RÉHON Mi-temps : (2-4, 4-0, 20-3, 8-2). Salle Théo Faller. Arbitres : Thomas et Dos Santos. Spectateurs : 450. KAYSERSBERG : Berquier 6, Cabarkapa 4, Walter 7, Cransac 4, Diagne puis Avramovic 8, Sauter, Freyburger 3, Kupferlé, Montabord. Tirs à 3 points : Berquier 2, Freyburger, Walter. Lancers : 9/3 (Berquier 4/4). Fautes : 5 (Diagne 5-39 e ). LON- GWY/RÉHON : Rigaux 3, Mdivani, Lahontan 4, Haidara 2, Gueye puis Arafa 0, Galé 4, David 3, Nicoue Beglah 2, Doumbia. Tirs à 3 points : Rigaux 2, Arafa, David. Lancers : 5/7 (Lahontan 2/2). Fautes : 22. SAINT-ANDRÉ...9 SILVANGE...67 Au stade Jean-Bianchi. Arbitres : D Almeida et Bar. Mi-temps : (25-6, 2-0, 23-5, 22-26). SAINT- ANDRÉ : 2/26 aux lancers. 4 paniers à 3 pts. Point : Cœuret 8, Okemba, Cazalon 5, Kembakou 3, Daninthe 6, Mouginot 4, Malingapot 4, Kalvelis 23, Mikic 8. SILVANGE : 4/4 aux lancers. 7 paniers à 3 pts. Points : Mangeot 8, Facci 9, Giret 2, Mazina 2, Alves 5, Boudjelthia 8, Stelitano, Clero 0, Schmitt 0, Rousseau 3. Carton plein pour le BC Saint-André. Victorieux de leur troisième match devant Silvange (9-67), les joueurs de Karim Benabidi réalisent un début de saison parfait malgré les incertitudes de cet été. Le collectif semble déjà huilé. A l opposé, Silvange, qui a empilé un troisième revers, ferme déjà la marche du championnat en compagnie de Ludres, l autre club lorrain! Saint-André a fait cavalier seul. Dès le départ, l équipe se concentrait sur le jeu Montabord a tenté de secouer Jœuf mais ses efforts, comme ceux de Pietrowski ou Wachowiak, n ont pas servi à grand-chose. Photo Frédéric LECOCQ jusqu au bout sur la ligne des lancers, s offrant un succès dans les grandes largeurs. Le constat est implacable ; le JHB n avait tout simplement pas les armes pour rivaliser avec un tel adversaire. Après deux revers de rang en quatre journées, on sait que ce championnat ne sera pas une sinécure. F. S. loin derrière. Berck assommait son rival par un 6-0, le laissant à 20 points puis à 24 points à la pause. Metz n avait pas pu inscrire plus de 2 points dans le 2 e quart, tant la défense berckoise était imperméable (47-23). Doucouré et Sy courageux La fin de la rencontre ne fut qu une dure épreuve pour les Lorrains. A la fin du troisième quart-temps, les Berckois dominaient amplement (76-34). La différence de niveau était flagrante. Aucun joueur Lorrain n a pu marquer plus de 0 points, seul Doucouré et Sy essayaient tant bien que mal de faire bonne figure. A la 32 e Mdivani a pesé. Mais Longwy a craqué. Photo Samuel MOREAU malgré l activité de Rigaux, les visiteurs concédaient leur troisième défaite d affilée, logique minute, El Khir et Bruyère étaient exclus pour mauvais comportement. Les Messins touchaient vraiment le fond. Quel calvaire pour des Lorrains sévèrement balayés. «On n est pas dans la même catégorie, analysait e coach Eric Deschamps. C est décevant de se prendre 50 points et j ai vu certains comportements qui ne m ont pas plu. Il va falloir se battre jusqu au bout. En tous les cas, ça faisait longtemps que je n avais pas vu une équipe comme Berck, rien à voir avec l équipe d il y a deux ans. C est un niveau très intéressant, une grosse équipe qui va faire mal.» Cette défaite solidifie la dernière place de l Union! au vu de leur prestation. C. C. Réactions Fabien Drago (coach de Kaysersberg) : «Nous avons proposé un jeu rapide, et agressif au service du collectif et avec peu de déchets dans la conquête du ballon, nous avons pris logiquement l ascendant. Notre saison est donc définitivement lancée». Lionel Thouesny (coach du BC Longwy/Réhon) : «Avec 22 pertes de balles et des moments d égarements en défense comme en attaque, il est évident que nous ne parviendrons pas à nous imposer surtout à l extérieur. Il va falloir vite redresser la barre.» nationale 3 masculine Silvange n était pas de taille Les Lorrains n ont jamais pu rivaliser avec une équipe de Saint-André bien partie pour jouer les premiers rôles. intérieur. Dominateurs en taille, les Dryats prenaient tous les rebonds et les géants Kalvelis (23 points) et Mikic (8 points) se régalaient sous le panier. En face, les Lorrains n avaient d autre choix que de tenter de prendre le tir extérieur. Le score ne cessait de gonfler et offrait aux locaux vingt points d avance à la pause, ne laissant que des miettes à leur adversaire du soir (46-26). Sans suspense Personne ne sourcillait, les Champenois avaient le match en main. Passant à +28 à l entame du dernier quart-temps (69-4), l entraîneur local pouvait se permettre de tenter des choses et offrait du temps de jeu au jeune Dimitri Mouginot. Saint-André levait légèrement le pied en fin de match mais prenait facilement les deux points : «Ce n est pas une équipe si facile à manœuvrer, défendait Karim Benabidi. Ils varient les défenses, il fallait être présent. Offensivement on a vu de belles choses.» Un hommage réconfortant pour les Mosellans. n3 féminine Silvange : des regrets MONÉTEAU...62 SILVANGE...57 Mi-temps : (23-5, 5-4, 0-22, 4-6). MONÉ- TEAU : Gillet (2), Valtat (3), Boudard (5), Papin-Bonacorsi (4), Pommier (8), Tissier (5), Dassy (4), Chatelet (2). SIL- VANGE : Savad (2), Aici (8), Boglioni (), Molinari (5), Heitz (8), Klein (5), Libralon (2), Reinhardt (2), Caron (4). 5 fautes : Savard, Aici. Audrey Heitz et ses coéquipières peuvent avoir des regrets. Elles ont réussi un incroyable retour. Menées de points, elles sont parvenues à passer à + 3 à la fin du troisième quart-temps. Elles avaient sans doute fait le plus dur. Mais la réaction d orgueil de leurs adversaires, ajoutée à une somme d imprécisions et approximations, leur ont coûté cher. Les Monestésiennes avaient parfaitement débuté, avant leur incroyable trou noir peu avant la demiheure. Ce qui a évidemment redonné confiance aux Mosellanes. «Nos adversaires n ont pas trouvé la solution avec la défense qu on avait mis en place», se félicitait Gabriel Alves, le coach de Silvange. Mais ses joueuses n ont pas réussi à exploiter la situation. En proie aux imprécisions, elles ont raté l occasion de tuer le match. «Déjà qu on n a pas été bons, alors si, en plus, l arbitrage est contre nous» soupirait Gabriel Alves. «On doit faire beaucoup mieux. On ne doit jamais perdre ce match. Dans le dernier quarttemps, on a été complètement à la ramasse.» handi nationale a Première manquée HYÉRES...77 SAINT AVOLD...35 Mi-temps 39-8 (6-0, 23-8, 22-, 6-6). Pénalités : Hyères 9. St-Avold 20. HYÈ- RES : Guiracy 0, Jouancerre 32, Nuttin 6, Faupin 7, Laureri 0, Mosler 20, Martinez-Toscano 5, Duran 7. ST-AVOLD : Konate 2, Leport 0, Gagliardi 2, Arnaud 2, Jaskula 0, Berben 2, Botemberg 4, Fleutot 6, Bader 6. Le premier quart temps fut un round d observation. Il a fallu atteindre 5 minutes pour arriver à 3-2 (6-0, 0 e ). Dans le second acte, la partie s anime. Hyères se réveille un peu plus vite que Saint Avold. Plus de réussite dans les tirs et Hyères accentue l écart (39-8, 20 e ). A la reprise, réaction d orgueil de Saint-Avold de quelques minutes, notamment de Arnaud, difficile à contrer. Mais les Hyèrois cadenassent leur défense, gagnent en précision dans leurs tirs et en confiance (6-29). Lors du dernier quart, les Hyèrois accentuent le tempo et Saint Avold manque beaucoup de réussite y compris aux lancers francs. Pour le président de Saint Avold, affronter d entrée Hyères représente une belle expérience : «Nous avons fait jeu égal tout de même pendant quelques minutes, mais nous avons loupé trop de paniers. Nous avons profité de ce déplacement pour bien faire tourner notre effectif et avons besoin de réapprendre les bons réflexes à ce niveau». Sans briller handi n2 ASTRES...35 JARNY...54 Quart-temps : JARNY : Ignazi 7 J. Louis 2 Cladel 0 Baldin 4 Ferri 2. ASTRES : Lang, Bouzobria 0 La logique a été respectée. Il a suffi d une mi-temps aux Jarnysiens pour prendre la mesure de leur modeste adversaire. Ils ont laissé peu d espace aux Alsaciens, maladroits qui plus est. Ignazi et Louis, les artilleurs de service, côté lorrain se sont montrés les plus efficaces. A la mi-temps, la victoire était déjà promise aux Meurthe-et-mosellans (9-32). La suite fut de moins bonne facture. Les Jarnysiens se montraient à leur tour moins précis : déchets dans les tirs, défense qui perd ses repères. Du coup, les Hautrhinois font jeu égal au cours des deux périodes suivantes. Heureusement pour les joueurs de Pascal Cladel, l avance était confortable mais à la vue de cette seconde mi-temps plutôt laborieuse, force est de constater qu il reste encore du travail à accomplir pour pouvoir inquiéter le meilleurs, à commencer par les Mulhousiens.

31 Sports Lundi 0 Octobre 206 TTE 35 Pts J G N P BO BD Bar-le-Duc Saverne Longwy Centre Meuse Mutzig-Molsheim Lauterbourg Lunéville Villers-les-Nancy Saint-Louis Vittel RÉSERVES PH/ÈRE SÉRIE Vittel-Bar-le-Duc Longwy -Centre Meuse...remis Pts J G N P BO BD Bar-le-Duc Mutzig-Molsheim Longwy Vittel Centre Meuse Villers-les-Nancy Saint-Louis ÈME SÉRIE Hayange-Hagondange Epinal/Golbey-Dieulouard-Liv Illkirch -Lorquin Saint-Avold-Forbach Pts J G N P BO BD Epinal/Golbey Hagondange Forbach Illkirch Dieulouard-Liv Hayange Saint-Avold Lorquin ÈME/4ÈME SÉRIE Sarreguemines-Nancy-Seich Saarbrücken -Haguenau Chalampé-Deux Vallées B. Minier Sarrebrück-Hayange Boulay-Toul Pts J G N P BO BD Chalampé Nancy-Seich B. Minier Sarrebrück Boulay Haguenau Toul Deux Vallées Hayange Saarbrücken Sarreguemines BALANDRADE Tygre-Strasbourg Nancy-Seich.-Metz Moselle Villers-les-Nancy-Colmar Verdun -Illkirch Pts J G N P BO BD Strasbourg Metz Moselle Colmar Nancy-Seich Illkirch Villers-les-Nancy Tygre Verdun TEULIERE Nancy-Seich.-Rcmetzmoselle U Tygre/Hayange U6-Strasbourg Villers-les-Nancy-Colmar Centre Alsace Verdun -Illkirch Pts J G N P BO BD Illkirch Colmar Centre Alsace Nancy-Seich Strasbourg Verdun Rcmetzmoselle U Villers-les-Nancy Tygre/Hayange U TEULIERE B Mms M6-Sélestat Rass Rc Pam M6-Nord Alsace Xv Rsst Vosges M6-Saint-Avold Pts J G N P BO BD Rsst Vosges M Mms M Mulhouse Rass Rc Pam M Nord Alsace Xv Saint-Avold Sélestat TOP 4 Racing 92-Stade Français Grenoble-Bayonne Montpellier-Castres Bordeaux/Bègles-Brive La Rochelle-Toulon Lyon Ol U-Pau Clermont-Toulouse Pts J G N P BO BD Clermont La Rochelle Montpellier Toulon Bordeaux/Bègles Toulouse Brive Racing Lyon Ol U Castres Pau Stade Français Grenoble Bayonne PRO D2 Colomiers-Mont-de-Marsan Dax-RC Vannetais Carcassonne-Soyaux Albi-Biarritz Montauban-Bourgoin Narbonne-Béziers Agen-Aurillac Pts J G N P BO BD Agen Aurillac Colomiers Soyaux Dax Béziers Montauban Carcassonne Oyonnax RC Vannetais Mont-de-Marsan Bourgoin Albi Perpignan Biarritz Narbonne FÉDÉRALE FÉMININE GROUPE R C Paris 5-Clermont la Pl REGIONAUX HONNEUR Illkirch -Thionville-Yutz Verdun -Thann Cheminot Strasb.-St-Dié/Raon/Bac Nancy-Seich.-Mulhouse Pts J G N P BO BD St-Dié/Raon/Bac Nancy-Seich Verdun Illkirch Colmar Mulhouse Cheminot Strasb Thann Thionville-Yutz RESERVES HONNEUR Illkirch -Thionville-Yutz...n.c. Verdun -Thann Cheminot Strasb.-St-Dié/Raon/Bac Nancy-Seich.-Mulhouse Pts J G N P BO BD Nancy-Seich St-Dié/Raon/Bac Illkirch Colmar Verdun Mulhouse Thann Thionville-Yutz Cheminot Strasb PROM. HONNEUR/ÈRE SÉRIE GROUPE Lunéville-Villers-les-Nancy Vittel-Bar-le-Duc Longwy -Centre Meuse Saverne-Saint-Louis Mutzig-Molsheim-Lauterbourg U7 FEMININES Sarrebourg-Creutzwald...n.c. Sarrebourg Longeville-St-A Creutzwald BC Tucquenois-EB Nilv./Sér Longuyon-ASPTT Metz EB Nilv./Sér ASPTT Metz BC Tucquenois Longuyon U5 FEMININES Sarrebourg-Metz BC... Ste-Marie aux Ch.-Creutzwald Ste-Marie aux Ch Sarrebourg Creutzwald Metz BC Boulange/Font.-Rombas (2) Boulange/Font Rombas (2) District BC U3 FEMININES Boulange/Font.-Rombas BC Tucquenois-EB Nilv./Sér Rombas Boulange/Font BC Tucquenois EB Nilv./Sér Longeville-St-A.-Rombas (2) Longeville-St-A Folking Rombas (2) U FEMININES Boulange/Font.-Ste-Marie aux Ch Longeville-St-A.-Rombas MEURTHE-ET-MOSELLE PRÉ-RÉGIONAL SENIORS MASCULIN La Porte Verte-Dombasle Saint-Max-Sluc Nancy Arnaville/Nov.-Pont-à-Mousson Blainville-Ludres/PSV Bayon-Gondreville... Sluc Nancy Ludres/PSV La Porte Verte Blainville Arnaville/Nov Gondreville Saint-Max Vandoeuvre Dombasle Pont-à-Mousson Bayon DÉP. 2 SENIORS MASCULINS Jarnisy-Liverdun Ncy/Tomblaine-Frouard/Pompey Champigneulles-Fléville Saint-Max (2)-Villers-lès-N Dieuze-Maxéville Frouard/Pompey Villers-lès-N Ncy/Tomblaine Champigneulles Jarnisy Basket Club Luneville Maxéville Saint-Max (2) Fléville Liverdun Dieuze U7 MASCULINS PH POULE D Bar-le-Duc-Champigneulles Champigneulles Bar-le-Duc Pont-à-Mousson Auboué Frouard/Pompey MINIMES MASC.-U5 POULE D Jou./Pien./Boul.-Frouard/Pompey Frouard/Pompey Arnaville/Nov Jou./Pien./Boul Pont-à-Mousson U3 NORD Jarnisy-Hussigny Jou./Pien./Boul.-Longwy/Rehon Valleroy-Joeuf/Hom Joeuf/Hom Valleroy Jou./Pien./Boul Jarnisy Hussigny Longwy/Rehon Longuyon U NORD PHASE Longuyon-Jou./Pien./Boul INTERDEP. SENIORS (F) Pont-à-Mousson-Liverdun Champigneulles-Arnaville/Nov Toul-Pagny s/meuse...n.c. Arnaville/Nov Liverdun Pagny s/meuse Champigneulles Pont-à-Mousson Toul U5 FÉMININES PHASE Bar-le-Duc-Toul Toul La Porte Verte Dombasle Frouard/Pompey Bar-le-Duc Pont-à-Mousson Arnaville/Nov U 3 FEMININES Ncy/Tomblaine-Pont-à-Mousson Vandoeuvre-AG Portoise Mjc Baccarat Basket-La Porte Verte...n.c. Vandoeuvre Pont-à-Mousson AG Portoise Ncy/Tomblaine Joeuf/Hom La Porte Verte Mjc Baccarat Basket DEPARTEMENTALE 2 (M) Maizières (2)-Uckange Creutzwald-Knutange Silvange (3)-Herserange Maizières-lès-M.-Ste-Marie aux Ch. (2)77-6 Asptt Metz-Montigny-lès-M. (2) St-Nicolas-en-F.-Valleroy Montigny-lès-M. (2) Valleroy Ste-Marie aux Ch. (2) Maizières-lès-M Silvange (3) Maizières (2) Creutzwald Asptt Metz Herserange Knutange Uckange St-Nicolas-en-F U7 MASCULINS Montigny-lès-M. (2)-Sarrebourg (2) Silvange-ASPTT Metz Sarreguemines-Maizières-lès-M Silvange Sarrebourg (2) ASPTT Metz Sarreguemines Montigny-lès-M. (2) Maizières-lès-M Rosselange-Audun St-Nicolas-en-F.-Hayange/Marsp EB Nilv./Sér.-BC Tucquenois Rosselange St-Nicolas-en-F EB Nilv./Sér Audun BC Tucquenois Hayange/Marsp U5 MASCULINS EB Nilv./Sér.-Ent. Des Terres Rouges54-32 Boulange/Font.-BC Tucquenois Boulange/Font EB Nilv./Sér Ent. Des Terres Rouges St-Nicolas-en-F BC Tucquenois Maizières-lès-M.-Montigny-lès-M. (2) Asptt Metz-Silvange (2) Montigny-lès-M. (2) Maizières-lès-M Silvange (2) Metz BC (2) Asptt Metz POULE C Jarnisy-Hagondange Sierck-lès-B.-Thionville Jarnisy Thionville Asptt Metz Sierck-lès-B Hagondange POULE D Sarreguemines-Longeville-St-A Creutzwald-Sarrebourg Longeville-St-A Sarrebourg Creutzwald Sarreguemines U3 MASCULINS Uckange-Aumetz St-Nicolas-en-F.-Thionville EB Nilv./Sér.-BC Tucquenois Aumetz Thionville St-Nicolas-en-F EB Nilv./Sér BC Tucquenois Uckange Ste-Marie aux Ch.-LOSM Montigny Metz BC (2)-Hayange/Marsp Hagondange-Maizières-lès-M Hagondange LOSM Montigny Metz BC (2) Ste-Marie aux Ch Maizières-lès-M Hayange/Marsp POULE C Sarreguemines-Folking Longeville-St-A.-Sarrebourg Créhange/Faulq.-Ceps Behren...n.c. Sarreguemines Folking Longeville-St-A Sarrebourg Créhange/Faulq Ceps Behren U MASCULINS St-Nicolas-en-F.-Longwy/Rehon EB Nilv./Sér.-Silvange... Sierck-lès-B.-Thionville POULE C Metz BC (2)-ASPTT Metz LOSM Montigny-Hagondange POULE D Folking-Ceps Behren Creutzwald-Sarreguemines SENIORS FEMININES Silvange-ASPTT Metz Metz BC (2)-Arnaville/Nov. (2) Uckange-LOSM Montigny Metz BC (2) ASPTT Metz Silvange Uckange LOSM Montigny Arnaville/Nov. (2) Aumetz-Hayange/Marsp District BC-Hussigny Boulange/Fon.-BC Tucquenois BC Tucquenois Hussigny Boulange/Fon District BC Aumetz Hayange/Marsp POULE C Sarrebourg-Ent. Sainte Marie Valleroy87-42 Longeville-St-A.-Folking Rombas-Metz BC Rombas Longeville-St-A Metz BC Sarrebourg Ent. Sainte Marie Valleroy Folking Charny (2)-Joudr/Piennes/Boul.(2) Ncy Ht-du-Lièvre (2)-Audun Dieuze-Folking Champigneulles-Metz BC (2) Hagondange (2)-Rosselange (2) Sarreguemines-Verdun (2) Folking Charny (2) Audun Champigneulles Verdun (2) Joudr/Piennes/Boul.(2) Metz BC (2) Ncy Ht-du-Lièvre (2) Sarreguemines Hagondange (2) Dieuze Rosselange (2) U20 (M) INTER-RÉGIONAL Creutzwald-Ste-Marie aux Ch Vandoeuvre Ste-Marie aux Ch Creutzwald Frouard/Pompey POULE C Silvange-Longwy/Rehon Silvange Longwy/Rehon Joeuf/Hom Verdun (2) Uckange U7 (M) INTER-RÉGIONAL Saint-Dié -Sarrebourg Gironcourt-GET Vosges GET Vosges Sluc Nancy Sarrebourg Gironcourt Saint-Dié Hagondange-Longeville-St-A Thionville -LOSM Montigny Champigneulles-Metz BC Thionville Longeville-St-A Metz BC Hagondange LOSM Montigny Champigneulles POULE C Longwy/Rehon-District BC Asc Charny Sur Meuse-Verdun (2) Joeuf/Hom Asc Charny Sur Meuse Longwy/Rehon Verdun (2) District BC U5 (M) INTER-RÉGIONAL Ncy/Ht-du-Lièvre-Longwy/Rehon Asc Charny Sur Meuse-Revigny...n.c. Ncy/Ht-du-Lièvre Toul Longwy/Rehon Revigny Asc Charny Sur Meuse POULE C Ste-Marie aux Ch.-Metz BC Ceps Behren-LOSM Montigny Joeuf/Hom.-Silvange...n.c. Metz BC Ceps Behren Silvange Joeuf/Hom LOSM Montigny Ste-Marie aux Ch U 3 (M) Metz BC-Saint-Dié Sluc Nancy-Silvange Revigny-Toul Auboué-BC Thermal...n.c. Sluc Nancy ASPTT Metz Auboué Silvange Saint-Dié Toul BC Thermal Revigny Asc Charny Sur Meuse Metz BC Longwy/Rehon SENIORS (F)-RÉGIONAL Joeuf/Hom.-Verdun (2) Ste-Marie aux Ch.-Boulange/Font AG Portoise-GET Vosges Ncy Tomblaine (2)-EB Nilv./Sér Vandoeuvre-Metz BC Toul-Mirecourt Metz BC EB Nilv./Sér Mirecourt Boulange/Font Joeuf/Hom Verdun (2) Ncy Tomblaine (2) AG Portoise GET Vosges Ste-Marie aux Ch Toul Vandoeuvre U7 FEMININES Ncy/Ht-du-Lièvre-Sluc Nancy Verdun (2)-Chavelot Metz BC-Rombas...n.c. Chavelot Metz BC Sluc Nancy Verdun (2) Rombas Ncy/Ht-du-Lièvre U 5 FEMININES Verdun (2)-Sluc Nancy Vandoeuvre-Rombas...n.c. Verdun (2) Sluc Nancy Rombas BC Thermal Vandoeuvre COMITE DE MOSELLE PRE-REGIONALE (M) Augny-Hussigny District BC-Thionville (2) Hayange/Mars.(2)-Longwy/Rehon (3)67-73 Longeville-St-A.-BC Tucquenois Aumetz-Behren/Folkling (2) Sierck-lès-B.-Uckange Augny Longeville-St-A Thionville (2) Uckange Behren/Folkling (2) Hussigny Sierck-lès-B BC Tucquenois Longwy/Rehon (3) District BC Hayange/Mars.(2) Aumetz Diff Sig Pfastatt SLUC NANCY Gries Châlons/Reims Besançon LIGUE FEMININE Villeneuve d'ascq -St-Amand Hainaut93-46 Lyon-Lattes Montpellier Basket Landes-Tarbes Cavigal Nice-Mondeville Nantes Rezé-Angers Bourges-Charleville-Méz Diff Basket Landes Angers Mondeville Nantes Rezé Cavigal Nice Charleville-Méz Villeneuve d'ascq Lyon Bourges Lattes Montpellier Tarbes St-Amand Hainaut NATIONALE 3 FEMININE POULE G Wittenheim-Orly Usc Moneteau-SILVANGE Valentigney-Geispolsheim Berrwiller/Staffel.-Vincennes Sig (2)-Paris Basket Ncy/Tomblaine-Ste-Savine (2) Diff Orly Paris Basket Ncy/Tomblaine Berrwiller/Staffel Wittenheim Valentigney Usc Moneteau Sig (2) Geispolsheim Vincennes SILVANGE Ste-Savine (2) U 8 ELITE (F) POULE G Sig-METZ-NANCY Geispolsheim-Reims Mulhouse/Wihr/Witt.-Charleville-Méz Diff Geispolsheim Charleville-Méz METZ-NANCY Mulhouse/Wihr/Witt Reims Sig U5 ELITE (F) POULE G METZ-NANCY -Haguenau Sig-Reims Mulhouse/Wihr/Witt.-Geispolsheim Diff Mulhouse/Wihr/Witt METZ-NANCY Haguenau Reims Sig Geispolsheim HANDIBASKET NATIONALE A Hyeres-SAINT-AVOLD Le Cannet-Marseille Meaux-Le Puy-en-Velay Bordeaux-Lannion Thonon-Toulouse Le Cannet Hyeres Lannion Meaux Toulouse Thonon Le Puy-en-Velay Bordeaux SAINT-AVOLD Marseille NATIONALE DEUX Strasbourg (2)-Illkirch A.S.T.R.E.S-JARNY Bh Lyonnais-Vandoeuvre...n.c. Strasbourg (2) JARNY A.S.T.R.E.S Illkirch Bh Lyonnais Mulhouse Vandoeuvre LIGUE DE LORRAINE REGIONAL MASCULIN Joeuf/Hom. (2)-Auboué Sarrebourg -Mirecourt (2) BC Thermal-Verdun Ncy Ht-du-Lièvre-Ste-Marie aux Ch Joudrev./Piennes/Boul.-ASPTT Metz Ste-Marguerite -Longwy/Rehon (2) Dombasle-Sluc Nancy Longwy/Rehon (2) Sluc Nancy ASPTT Metz BC Thermal Mirecourt (2) Ncy Ht-du-Lièvre Auboué Joeuf/Hom. (2) Joudrev./Piennes/Boul Dombasle Ste-Marie aux Ch Ste-Marguerite Sarrebourg Verdun RÉGIONAL 2 MASCULIN Charny-Thionville Auboué (2)-Silvange (2) Jarnisy-Metz BC Créhange/Faulq.-LOSM Montigny EB Nilv./Sér.-Hayange/Marsp Hagondange-Rosselange Metz BC Thionville Silvange (2) Rosselange Hayange/Marsp Hagondange LOSM Montigny Créhange/Faulq Charny Auboué (2) Jarnisy EB Nilv./Sér RÉGIONAL 3 MASCULIN Bar-le-Duc (2)-St-Amé Assacs Houdemont-Gironcourt Saint-Dié -AG Portoise PSV Ludres (3)-Sarrebourg (2) Villers-lès-N.-Fléville AG Portoise Val d'ajol (2) Houdemont St-Amé Assacs PSV Ludres (3) Gironcourt Villers-lès-N Bar-le-Duc (2) Saint-Dié Sarrebourg (2) Fléville Toul ESPOIRS PRO A Châlons/Reims-Monaco Hyères/Toulon-Nanterre Le Portel-Le Mans Pau-Orthez-Lyon-Villeurbanne Chalon s/saône-antibes Orléans -Strasbourg Sluc Nancy-Cholet Paris-Levallois-Limoges Dijon-Gravelines...Lun. 0 oct.7h30 % vict. J G P p. c. Sluc Nancy 00, Hyères/Toulon 00, Dijon 00, Pau-Orthez 66, Lyon-Villeurbanne 66, Strasbourg 66, Orléans 66, Châlons/Reims 66, Chalon s/saône 66, Limoges 50, Nanterre 33, Le Portel 33, Cholet 33, Le Mans 33, Gravelines 0, Paris-Levallois 0, Antibes 0, Monaco 0, NATIONALE MASCULINE Tarbes/Lourdes-GET VOSGES Caen -Chartres Angers-Union Rennes Basket Quimper-Gries Andrezieux 2-Saint-Vallier Vitre Aurore-Orchies Challans-Centre Fédéral Rueil-Cep Lorient Souffelweyersheim-Grand Avignon Diff Quimper Souffelweyersheim Vitre Aurore Saint-Vallier Caen Rueil Cep Lorient Tarbes/Lourdes Orchies GET VOSGES Union Rennes Basket Grand Avignon Chartres Andrezieux Angers Challans Gries Centre Fédéral NATIONALE 2 MASCULINE POULE C JOEUF/HOM.-Cergy Berck-STE-MARIE/METZ Kaysersberg-LONGWY/REHON W.o.s.b.-Bruay-la-Buissière Vanves-Maubeuge Tremblay-Calais Tourcoing -Juvisy Diff Cergy Maubeuge Tremblay Kaysersberg Juvisy JOEUF/HOM Tourcoing Vanves Berck Calais W.o.s.b Bruay-la-Buissière LONGWY/REHON STE-MARIE/METZ NATIONALE 3 MASCULINE POULE I St-André-lès-V.-SILVANGE Vandoeuvre-St-Dizier Recy-St-M.-PSV Ludres Coulommiers-Le Mée-sur S Ozoir-la-F.-Châlons/Reims Noisy-le-G.-Marne-la-Vallée Diff Recy-St-M Ozoir-la-F St-André-lès-V Marne-la-Vallée Coulommiers Noisy-le-G St-Dizier Châlons/Reims Vandoeuvre Le Mée-sur S SILVANGE PSV Ludres U8 ELITE (M) POULE F Charenton-SLUC NANCY Centre Fédéral-Sig Châlons/Reims-Paris-Levallois Diff Châlons/Reims Paris-Levallois SLUC NANCY Sig Centre Fédéral Charenton U5 ELITE MASC. POULE G Besançon-SLUC NANCY Gries-Sig Châlons/Reims-Pfastatt La prochaine journée Vendredi 4 octobre Lyon-Villeurbanne-Châlons/Reims...20h Antibes-Orléans...20h30 Paris-Levallois-Dijon...20h30 Samedi 5 octobre Nanterre-Le Mans...8h30 Gravelines-Pau-Orthez...20h Strasbourg-Le Portel...20h Dimanche 6 octobre Chalon s/saône-sluc NANCY...7h Monaco-Hyères/Toulon...8h30 Lundi 7 octobre Limoges-Cholet...20h30 PRO A MASCULINE Châlons/Reims-Monaco Le Portel-Le Mans Hyères/Toulon-Nanterre SLUC NANCY-Cholet Pau-Orthez-Lyon-Villeurbanne Chalon s/saône-antibes Orléans -Strasbourg Paris-Levallois-Limoges Dijon-Gravelines...Lun. 0 oct.20h30 % vict. J G P p. c. Monaco 00, Nanterre 00, Paris-Levallois 66, Chalon s/saône 66, Le Mans 66, Antibes 66, Pau-Orthez 66, Limoges 66, Dijon 50, Gravelines 50, Châlons/Reims 33, Hyères/Toulon 33, Lyon-Villeurbanne 33, Le Portel 33, Orléans 33, Cholet 33, Strasbourg 0, SLUC NANCY 0, Jœuf se reprend JŒUF/HOM VERDUN...47 Salle Jean-Wurtz. Mi-temps : 30-9 (8-0, 2-9, 25-4, 7-4). JŒUF/HOMÉCOURT : Steller 7. Bellahmar 5. C. Mansart 3. Falcone 8. Blaizot 6. Celeski 6. I. Mansart 5. Fontaine 2. VERDUN : Rouyer 6. Fressinet. Henry 9. Derchu 4. Hovasse 2. Bouquot 2. Florimont 2. Gusse. Le suspense n a guère plané tant la formation de Vincent Rad s est montrée supérieure, malgré les efforts de Rouyer dans le camp des Meusiennes. Les rangs jovicourtois voyaient les débuts à domicile très réussis de Steller (7 points), Falcone, et Fontaine, des recrues messines de N 3. D emblée, le JHB se fait respecter (8-0, 2-2), les visiteuses marquant enfin un panier par Derchu. Elles connaissent d ailleurs une meilleure période sous l impulsion de Rouyer (7 pts au 2 e quart), pour répliquer à Steller, 8 unités et très remarquée durant toute la rencontre. L écart creusé au repos, +, ne va cesser de grandir, passant de à (25 e ) en 3 mn. On atteint à la fin du 3 e quart. Jœuf relâche alors un peu son étreinte, mais Bellahmar s illustre lors du dernier épisode (0 pts). Metz trop fort VANDŒUVRE...27 METZ...70 Arbitres : Schutz et Rodrigues. Mi-temps : 9-33 (4-7, 5-6, 7-8, ). VANDŒUVRE : Burkhardt 0, Divoux 2, Duval 2, Bouhafs, Musilli 2, Missud 2. Metz BC : El Khalki 9, Bocandé 8, Secco 2, Lucki 4, Dieudonné 6, Ory 6, Guérard 3, Finda 2. Après un quart d heure, les affaires messines étaient plus que bien engagées (8-28), face à une équipe vandopérienne déjà promise à l étage inférieur. Seule, Bouhafs (8 pts) alimentait d ailleurs la marque pour les locales, alors que les solutions étaient bien sûr toutes variées au Metz BC. Comme Ory et Guérard, ou Finda et Bocandé. Avec une opposition aussi faible, le caoch Jean-Joseph continuait à motiver ses troupes et faisait bien sûr tourner son effectif à loisir. En seconde période, si la balle circulait parfois correctement, le rythme dans les shoots et l envie de marquer sur chaque action n y étaient plus. Compréhensible. Broschard se fâche SAINTE-MARIE...43 BOULANGE...57 Salle Berthelot. Arbitres : Nlend et Léonard. Mi-temps : 2-30 (7-6, 4-4, 8-7, 4-0). STE-MARIE : Jean2. Buchheit 3. Cadona 5 ( à 3). Bandura 4. Lefort-Hoffmann 4. Lazard 2. Audinet 2. Demortier 0. Szafranski 0. 9 fautes. BOU- LANGE/FONTOY : Broschard 26. Corlay ( à 3). Lebresne 8. Menschaert 6. E. Magiera 2. Potic 2. Kneib 2. Tomasini 0. M. Magiera 0. 6 fautes. Pendant un quart-temps, le premier, la formation de Jonathan Varani a pu cultiver l illusion de prendre le dessus sur les joueuses d Alain Romang. Dans le sillage de Jessica Jean, les Quercussiennes prennent les devants, Cadona d un tir primé et Audinet apportant leur écot. Mais la suite n est pas de la même veine pour les partenaires de Camille Lazard. Les visiteuses disposent de deux atouts, Aurélie Broschard (26 unités au total), et Johanna Corlay, pour faire pencher la balance. La réussite à distance fuit les équipes, un tir primé chacun, Cadona et Corlay. Jessica Jean et Elise Buchheit ont été les meilleures scoreuses locales, sans pouvoir permettre à leurs couleurs de décrocher un succès précieux. Morel carbure PTT/TOMBLAINE.46 NILVANGE...74 Arbitres : Tiberi et Kartner. Mi-temps : 2-43 (6-5, 5-28, 5-20, 0-). ASPTT/TOM- BLAINE : Saadani 8, Lagarde 7, Pierre 3, Zaffagni 6, Martinez 4, Colombain 6, Rambaut 2. NIL- VANGE : Morel 30, Mukenge 4, Michelot 7, Lang 3, Miano 0. La vérité supposée du papier s est vérifiée sur le terrain. A savoir que les joueuses entraînées par Gilles Morel ont bien vite rendu à la raison la réserve tomblainoise. Dès l entame, la supériorité des visiteuses se manifestait largement, sauf que celles-ci manquaient 6 paniers tout cuits L écart restait donc mesuré à la fin du premier quarttemps : 6-5. A l inverse du second (5-28), durant lequel Morel enchaînait les paniers comme les perles sur un collier. Mi-temps : 2-43, avec 7 points pour Morel! Mukenge et Lang apportaient ensuite leur contribution défensive et offensive, grâce essentiellement à leur vélocité. Malgré Lagarde pour les Postières (7 pts), la seconde période, moins habile cependant pour Sérémange-Nilvange, confirmait que le club mosellan tournerait plutôt vers la haut du classement cette saison encore. BASKET r f résultats et classements résultats et classements Longwy enchaîne PROMOTION D HONNEUR. Vainqueur du Centre Meuse (27-0), Longwy a remporté son troisième succès en autant de rencontres. La victoire s est dessinée dès la 7 e minute avec un essai de Tamburini (5-0). Les Longoviciens ont largement dominé le premier acte, inscrivant un deuxième essai par Di Candia peu avant la mi-temps (2-0). Affichant de réelles velléités offensives, les Meurthe-et-Mosellans se donnaient encore un peu plus d air grâce à Kieffer (9-0, 53 e ). Les Meusiens, par l intermédiaire de Tridon, réduisaient la marque mais Wagner replaçait la barre très haut avec un 4 e essai à la clé (24-5, 70 e ). Dommage que Rollin, à l ultime minute, ait privé le XV longovicien du bonus offensif (27-0)... ILLKIRCH...59 (0) THIONVILLE-YUTZ...7 (0) ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN. 8 essais de Klein (0 e ), Brechenmacher (45 e, 55 e, 57 e ), Piazza (42 e, 76 e ), Bauer (75 e ), Schroetter (78 e ). 5 transformations de Dupin, 3 de Tripotin. pénalité de Dupin. TYGRE. essai de Houplon (50 e ) transformé par Nopolani. Le Tygre a bien résisté une période hier en Alsace avant de craquer. Car après 40 minutes, les Lorrains n avaient vu que Jérémy Klein marquer le seul essai de la première période (0 e ) et Dupin signer une pénalité (0-0 à la pause). Mais après le repos, une averse d essais allait s abattre sur les Mosellans. Tous plus ou moins copiés sur le premier, c est-à-dire en mouvement. Les joueurs de Thionville-Yutz ont au moins eu le mérite de ne pas baisser les bras. Mais que le score est lourd honneur Et le Tygre a lâché Clermont a repris la tête du Top 4 abandonnée provisoirement à La Rochelle après s être difficilement imposé face au Stade Toulousain (29-25), dimanche à domicile, au terme d un match de la 8 e journée indécis jusqu au bout et qui pourra laisser des regrets aux Rouge et Noir. Au classement, l ASM compte trois points d avance sur les Maritimes, accrochés sur leur terrain par Toulon (7-7), samedi, et huit sur le septième, Brive. Un matelas déjà appréciable qui lui permet de voir venir. Toulouse devance, lui, à la différence générale les Corréziens pour s emparer de la 6 e place RUGBY top 4 Clermont reprend la tête Rémi Lamerat (Clermont). Photo AFP

32 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 36 HANDBALL MASCULINE FENSCH VALLÉE - VILLERS : 9-30 (0-4) Arbitre : MM Chollet et Humbert. FENSCH VALLÉE. Ameddah (), Donadio (7), Dehondt (2), Humbert (5), Meziadi (), Pierre (2), Nadji (). VILLERS. Cahen (2), Chaffin (3), Degeye (4), Demenge (5), Gougeon (), Guay (5), Houlez (3), Jambois (), Schuh (6). Les Fenschois ont résisté aux Nancéiens jusqu au terme du premier quart d heure (5-5, 6 e ). Par la suite, les visiteurs ont trouvé plus souvent l ouverture. Chaffin et Schuh ont été les artisans de l avancée (8-4, 24 e ). Les locaux ont réduit ensuite quelque peu l écart avant la pause (0-4, 30 e ). Au retour des vestiaires, les tentatives ont souvent été anéanties de part et d autre par les gardiens (2-7, 40 e ). Mais l écart a été maintenu, puis amplifié par les Nancéiens, qui se sont envolés vers une victoire facile (9-30). FOLSCHVILLER - AMNÉVILLE/ROMBAS : 5-28 Stade Marcel Martin. Arbitres : MM. Guay et Villemin. FOLSCHVILLER. Albert (0), Boyon (0), Glaoui (5), Orlandini (0), Ouadah (), Ribotta (), Stambouli (), Sussenaire (4), Ternullo (0), Tettling (3). AMNÉVILLE. Beck (4), Billotte (5), Butto (5), Choisel (2), Dechaia (2), Ouachaou (2), Schmit (), Thomas (5), Wagnon (2). Face à l un des prétendants au titre, les doublures locales vont très vite se montrer impuissantes en manquant nettement d agressivité, six buts inscrits en première période, malgré les arrêts successifs de Dann, la bande à Sgrazzutti va buter sur une défense bien regroupée autour de G Styr. 6-2 à la pause. Glaoui et Sussenaire vont tenter de prendre le relais après un silence radio de dix minutes dès la reprise (6-9, 40 e ). Thomas, Butto, Billotte vont encore enfoncer le clou (9-23, 45 e ). La messe était dite. Ouadah, Sussenaire et Tettling tenteront de limiter la casse. Amnéville-Rombas terminera en roue libre : SARREBOURG - REVIGNY : (7-3) 50 spectateurs. Arbitres : Mles Brzustowicz et Maurouard. SARREBOURG. Arnould (), Dach (4), Dam (3), Duchateau (3), Gruy (), Hunsinger (3), Pfeiffer (9) et Roth (). REVIGNY-SUR-ORNAIN. Benaissa (), Diawara (5), Gregoire (7), Janin (2), Mulon (7), Schillinger (). Les Sarrebourgeois n ont pas fait dans la demi-mesure ce week-end face à Revigny-sur-Ornain. Déjà à la mi-temps, la messe était déjà presque dite (7-3). Sarrebourg maîtrisait et appuyait un peu plus sur l accélérateur : Hunsinger (3 buts) et évidemment meilleur marqueur du match s en donnait à cœur joie. Le leader a fait respecter son statut Avec autorité. FORBACH - MONTIGNY : (-8) FORBACH. Guettaf (7), Dolic (4), Ehrmann (4), Aouragh (2), Grosse (2), Zerkoune (2), Dellwing (). MONTIGNY-LÈS-METZ. Martin (7), Vogt (4), Wallendorff (4), Leonard (3), Piquard (3), Renaudin (3). Ce fut serré! C est finalement Montigny qui est revenu avec le succès. Un succès étriqué que Martin (7 buts), Vogt (4), Wallendorff (4) sont allés arracher en terre forbachoise. FÉMININE prénationale Amnéville/Rombas prend la tête Grâce à son solide succès chez la réserve de Folschviller (28-5), Amnéville/Rombas s est emparé de la tête de la poule b masculine. Sarrebourg qui écrase Revigny-sur-Ornain (35-23) dans la poule A, Amnévile/ Rombas qui surclasse la réserve de Folschviller dans la B : les leaders ont assuré leur statut ce week-end en Prénationale masculine. Chez les dames, le suspense reste entier. Kanfen reste toujours sur un sans-faute, tout comme Villers : 2 points en quatre journées. La victoire des Mosellanes à l arraché contre Porcelette (9-8) est précieuse. De son côté, Montigny est allé détruire Kœnigsmacker (40-23) et Hettange a dominé Epinal (28-25) pour s inviter à la lutte de la première place. Tout reste à jouer après ces quatre journées de championnat. HETTANGE - EPINAL : (3-3) Arbitres : MM. Paysant et BernardOblet. HETTANGE. Bello (7), Blot (3), Cerou (3), De Oliveira (2), Flilissa (7), Jolivalt (3), Savaris (). EPINAL. Colin (7), Gaillard C. (), Gaillard N. (3), Giannotta (), Guerre (7), Maire (), Robert (5). Le niveau des deux équipes se valait en ce début de rencontre et les parités se succédaient à un bon rythme (3-3, 0 e ), puis (8-8, 2 e ). Les Hettangeoises prenaient ensuite un léger ascendant, le bras de Jolivalt se montrait très adroit (-9 25 e ). A la pause, les deux équipes étaient à nouveau dos à dos (3-3 30'). Au retour des vestiaires, le scénario ne changeait pas. Les Spinaliennes se montraient conquérantes par l intermédiaire du tandem Colin-Guerre (6-20, 38 e ). Une avance, qui allait rapidement être avalée par les Hettangeoises. (2-2, 49 e ). Ces dernières, sur leur lancée prenaient la direction des opérations et s adjugeaient une victoire au forceps. SMEPS - P2H : 3-9 SMEPS 54. Chevalier 8, François 7, Mendola 3, Chiquart 3, Bagard 3, Peytureau 3, Ozanon 2, Coulmont 2. P2H. Didier 7, Aouragh 4, Reynard 4, Varnier 2, Tinti, Escure. Les visiteuses ont fait jeu égal pendant le premier quart d heure, grâce aux sept arrêts de leur gardienne Fautsch, avant de céder définitivement. Sur une longue balle de Fautsch, Varnier récupérait la balle et ouvrait le score (0-). Chiquart lui répondait et égalisait sur pénétration (-, 2 e ). Le chassé croisé entre les deux équipes dura jusqu à une contre attaque conclue par Coulmont (6-5, 4 e ). Dès lors, les Pulnéennes prirent le dessus sur Fautsch pour prendre progressivement le large. Chevalier s imposait sur l aile gauche (5 e et 9 e ) tandis que Chiquart faisait parlait son expérience en pénétration (6 e et 2 e ) et portait la marque à 2-6. Les Longoviciennes faisaient le dos rond. Didier répondait sur contre attaque (9 e ), puis sur un tir de loin (27 ) mais ne parvenait pas à stopper l hémorragie (7-7, 30 e ). Les locales avaient fait le plus dur et s appliquaient à bien gérer la fin de rencontre. Les visiteuses eurent enfin une période faste après deux interceptions de Tinti (42 e ) et Didier (45 e ) qui marquaient en contre attaque (23-6). Mais l espoir fut de courte durée. Les Pulnéennes faisaient de nouveau la différences sur les ailes par Peytureau et Bagard (28-8, 5 e ). Puis Chevalier scorait sur une longue passe de Martin (57 e ) avant que Coulmont ne l imite en pénétration (58 e ). C est de l aile droite que Bagard clôturait le score (3-9, 60 e ). KANFEN - PORCELETTE : 9-8 (8-0) Arbitre : M. Atamna. KANFEN. Baur (4), Borre Céline (2), Borre Claire (2), Veri (), Da Silva (4), Dap (), Scotto Di Cesare Fanny (5). PORCELETTE. Clément (7), Egloff (4), Idri (5), Schmitt (), Selic (). MONTIGNY - KŒNIGSMACKER : Mi-temps : Arbitre : MM. Garbellini et Desvalois. MONTIGNY. Fidri (2), Gerolt (2), Lauer (5), Marilly (4), Marson (8), Pedon (4), Schuler (5), Sebeloue (), Singlis (9). KŒNIGSMACKER. Balland (3), Flohr (4), Granthil (2), Jungling (), Koehl (7), Muller (), Nauleau (2), Stanek (3). nationale 2 masculine Metz déçoit encore Les Messins, contre Colmar, ont concédé le match nul (22-22) face à un adversaire pourtant à leur portée. Toujours pas de victoire pour les joueurs d Ambrosio Dos Santos. L agréable, d abord. Souffrante depuis un mois, systématiquement audessus du seuil critique des trente buts concédés, la défense du Metz HB n en a toléré samedi que 22, face à l ex-avant-dernier de la classe. Ambrosio Dos Santos n a bougé qu une brique pour lui rendre vigueur et consistance. «On a replacé Guillaume Bettenfeld dans l axe, indique-t-il. Il était associé à Jimmy Sibille. Du coup, on a retrouvé plus de solidité.» Or, en se protégeant mieux, les Jaune et Bleu ont perdu en précision au tir (moins de 48 %). Sibille (0/4) est le mieux placé pour le constater. Dorian Vallet, ce droitier à droite stratosphérique contre Livry-Gargan et Sélestat (2x3 buts), est redevenu humain (7/3). «On a fait un nombre incalculable de poteaux» précise l entraîneur. Lequel rumine le mauvais usage de la balle de match. A 22 partout, «Nicolas Balmy fait un arrêt, on est en attaque, et il y a une incompréhension entre les joueurs.» «Ça fait mal» La mésentente coûte un point supplémentaire aux Messins, qui n auront jamais eu plus de deux longueurs d avance (5-3, 43 e ). «Contre un adversaire à notre portée, ça fait mal» souffle Dos Santos. Le début de parcours de son collectif (deux nuls, une défaite) à peu à voir avec celui d un aspirant aux places d honneur. METZ - COLMAR : (-2) Complexe Saint-Symphorien. Arbitres : MM. Plazanet et Vallet. METZ. Gardiens : Valetti (4 arrêts) puis Balmy (7 arrêts). Vallet 7/3 (2 penaltys) ; Geneste 3/5 ; Marotta 3/5 ; Ge. Bettenfeld 2/3 (2 penaltys) ; Rahim 2/3 ; Gu. Bettenfeld 2/8 ; W. Arnould / ; Voltz / ; Malou /2 ; Sibille 0/4. COLMAR. Gardiens : Lehmann (5 arrêts) puis Behra (2 arrêts). Rietsch 6/9 ; Winterberg 4/7 ; J. Arnould 3/7 ; Mura 3/0 ( penalty) ; Heimburger 2/2 ; Josse 2/5 ; Willmann / ; Wuest /3 ; Keusch ; Kraemer. Folschviller s est bien arraché VILLERS - FOLSCHVILLER : VILLERS. Gérard 7, Belligat 4, Humbert 4, Mattioni 4, Balaud-Ravaille 3, Bello 3, Camus 2, Levernier. FOLSCHVILLER. Pérignon 9, Collas 5, B. Thiébaut 5, T. Berceville 4, Régazzi 3, C. Thiébaut 2, Scheidt. Les semaines passent et se ressemblent pour Villers qui a encore une fois laissé s envoler la victoire après avoir fait la course en tête pendant près de 50 minutes (24-23). Mais comme à Lure/Villers (défaite 29-26), les hommes de David Motyka n ont pas su tuer le match lorsqu ils en ont eu l occasion. Face à l expérimentée formation de Folschviller, cette erreur ne pardonne pas. Dès l entame de ce derby, le sept local avait pourtant mis tous les ingrédients pour s offrir l armada mosellane. Ainsi, sa générosité défensive lui permettait de subtiliser à de nombreuses reprises le cuir, avant d enchaîner avec des mouvements aussi rapides qu efficaces (5-, 6 e ). Et malgré la mise en action de la base arrière de Folsch, les Meurthe-et-Mosellans maintenaient l écart (2-8, 9 e ). Toutefois, les partenaires de Mattioni ne parvenaient pas à enfoncer le clou malgré davantage de supériorités numériques et surtout la disqualification de Benoit Thiébaut (29 e ). Au contraire, ce sont les visiteurs qui, malgré la sortie de Gymnase Bernanos. 200 spectateurs. Arbitres : MM. Jacquin et Letzelter. MONTIGNY. Gardienne : Carme ( arrêts). Marqueuses : Alzin (2 buts), Bousmia (), Cocciale Marine (4 buts), Keiff (), Leick (4) Louyat (2), Martin (3), Saidou (3), Scheid (4), Stimpoulkowski (7). 4 minutes d exclusion. TROYES. Gardiennes : Okombi Mouakale Amelia Marinette (4 arrêts). Marqueuses : Adams (2), Canaud (6), Gabela (), Ngoli-Madzou (9), Pattin Jeanne (), Rodriguez (2), Sissoko (4). Montigny affrontait Troyes lors du troisième tour de Coupe de France, équipe qu elle avait déjà battue en ouverture du championnat de N2. Mais la Coupe de France En dépit des trois but et des acrobaties de Robin Balaud-Ravaille, les Villarois sont tombés contre le mur de Folschviller. Photo L EST RÉPUBLICAIN leur capitaine, terminaient la première période comme un boulet de canon à 5 contre 6 (7-6, 30 e ). Après le repos, les poteaux touchés par Humbert n inspiraient rien de bon. Gwenaël Berceville inspiré Certes, Belligat sortait bien de l ombre pour ajuster Gwenaël Berceville, mais Folschviller conservait son sangfroid (23-20, 29 e ). La double parade réussie par Jean sur un penalty de Pérignon aurait pu aussi être le tournant du match, mais sans s affoler les partenaires de Régazzi allaient tranquillement laisser passer l orage (27-24, 50 e ). Ainsi, alors que dans sa cage Gwenaël Berceville écœurait Gérard, Thomas Berceville replaçait ses couleurs aux avant-postes (24-25, 53 e ), avant que Collas ne mette le feu à la défense villaroise (24-29, 58 e ). Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Le lièvre villarois apprenait cette leçon à ses dépens en venant mourir à une longueur de Folsch (28-29). coupe de france féminine Montigny aux deux visages MONTIGNY - STE MAURE-TROYES : 3-25 (3-3) est à part. Montigny débutait mal la partie, menée 2-0 puis 4- suite aux nombreux arrêts de la gardienne de Troyes (4 sur la rencontre). Montigny courait après le score. Plusieurs fois en position d égaliser, les Mosellanes échouaient (9-0, 22 e ), et les Troyennes reprenaient leur distance grâce notamment à Prisca Ngoli-Madzou, meilleure marqueuse de la rencontre avec 9 buts. Face à une défense troyenne agressive et plusieurs fois sanctionnée, Montigny, en échec aux tirs, était mené 3-0 à quatre minutes de la pause. Les Mosellanes allaient alors coller trois buts coup sur coup dont celui de l égalisation par Alzin. Au retour des vestiaires, c est une équipe transcendée qui allait inverser la tendance, passant devant pour la première fois du match (4-3, 3 e ) puis creusant l écart pour compter sept buts d avance (40 e ). Montigny profitait d une gardienne adverse moins performante et des imprécisions de l attaque troyenne. De son côté, la gardienne mosellane multipliait les arrêts. Plus agressif en défense, Montigny gênait les tireuses adverses. Si les locales voyaient revenir les visiteuses à trois buts (25-8, 45 e ), l équipe reprenait rapidement le large pour compter huit buts d avance, à dix minutes de la fin. Montigny dominait face à des Troyennes sonnées par ce retournement de situation. Dans les dernières minutes, Montigny gérait son avance et concluait 3-25, par Alzin, se qualifiant ainsi pour les trente-deuxièmes de finale (5 et 6 novembre). Les Messins n ont toujours pas débloqué leur compteur victoire. Photo RL nationale masculine Sarrebourg prend une gifle BELFORT - SARREBOURG : 24-4 BELFORT. Vaduvan (2), Jokic (5), Georgievski (2), Angjelovski (3), Tschirret (), Valdenaire (), Kokanovic (7), Hatmi (), Touré (2). SARREBOURG. Canton (), Voegtlin (), Romero (), Mathieu (), Paquiom (), Rousel (2), Svet (), Bello (4), Rondel (2). Sarrebourg a bu la tasse à Belfort (24-4) ce samedi. Après un début de saison très mitigé, Alexandar Kokanovic et les locaux ont retrouvé leur plénitude. Belfort s est remis sur les bons rails face aux Lorrains. Surtout, le club de la cité du Lion a retrouvé sa vertu première, à savoir bien défendre. «Ne prendre que 4 buts en N, c est exceptionnel», s exclame Alexandar Kokanovic, «En tous les cas, c est la première fois en dix ans que nous réalisons cet exploit. On avait besoin de se rassurer, je pense que c est chose faite.» Pourtant, le début de partie fut plus ou moins balbutié par des locaux, gênés par les prouesses de Marjanovic, dans la cage adverse : «C est un très bon gardien et on l a fait briller», poursuit le meilleur buteur belfortain de la soirée (7 buts), «On a trop forcé nos tirs au départ, et c est d ailleurs, notre défaut actuel. Heureusement, en faisant la différence en défense avec un très bon Nathanael Gros, notre complémentarité s est affichée au fil des minutes.» Sarrebourg à la dérive dès la reprise, le Bauhb a pu installer son jeu avec un «Koka» redevenu pétillant comme à ses plus beaux jours. Julien Paquiom et Sarrebourg n ont pas tenu la distance. Salle De Marneffe. 300 spectateurs. Arbitres : Benziadi et De Francesco. P2H LONGWYY. Vojetta (7), Izzi (6), DiGiovani (4), Biordi (2), Versol (2), Kayser (). DIEULOUARD. El Maggoussi (6), Lambert (5), Strugala (3), Teitgen (3), Sese (2), Bourmaud (), Hotton (). Battus à deux reprises lors des deux premières rencontres de championnat, le P2H Longwy a ouvert son compteur face aux Scarponnais. Après plusieurs essais infructueux de part et d autre, Strugala ouvrait le score, imité par Lambert pour les visiteurs : 0-2 (5 e ). Di Giovani allait ouvrir le compteur longovicien et par Izzi obtenir la parité (2-2). Dès lors, le P2H allait faire la course en tête, le Photo Laurent CLAUDE nationale 3 masculine Longwy débloque son compteur P2H LONGWY- DIEULOUARD : 22-2 (0-8) capitaine Vojetta mettait sa formation sur de bons rails en scorant à deux reprises : 4-2, puis 5-2 par Versol. L écart se stabilisait à deux buts à la pause (0-8). A la reprise, la maîtrise de Cicolari dans les buts déroutait les attaquants deicustodiens (Tietgen- Bourmaud- El Maggoussi) et permettait aux locaux de préserver trois buts d avance par Kayser : 5-2 à un quart d heure du terme. Et malgré la disqualification de Di Giovani, la fin de rencontre ne changeait pas la donne : 6-3, puis 6-4 avec une réalisation de Teitgen. Lambert sonnait la révolte visiteuse : 20-9, mais Izzi en réalisant un doublé offrait aux Longoviciens leur première victoire de la saison. Dieulouard tentait l impossible s en pouvoir pour autant obtenir la parité. le point NATIONAUX PROLIGUE Chartres-GRAND NANCY Besançon-Dijon Billère -Caen Cherbourg -Limoges Istres-Valence Tremblay-Massy Pontault-Combault-St-Gratien/Sannois Diff Tremblay Pontault-Combault Chartres Billère Cherbourg Limoges Istres Massy Besançon Valence Caen GRAND NANCY Dijon St-Gratien/Sannois NATIONALE MASCULINE POULE 3 Belfort -SARREBOURG Strasbourg/Schiltig.-Aix les Bains Semur-en-A.-Chambéry FC Mulhouse-Epinal Diff Strasbourg/Schiltig Semur-en-A Epinal Belfort SARREBOURG Chambéry FC Mulhouse Aix les Bains NATIONALE 2 MASCULINE POULE 4 Cernay/Watt.-Paris SG Metz HB-Colmar Villers -Folschviller St-Brice-Courcelles-Sélestat Asptt Mulh./Rixheim-Lure Villers Plobsheim-Livry-Gargan Diff Sélestat Cernay/Watt Folschviller Livry-Gargan Paris SG Lure Villers Metz HB Plobsheim Colmar Villers St-Brice-Courcelles Asptt Mulh./Rixheim NATIONALE 3 MASCULINE POULE 5 PAYS-HAUT HB-B. MUSSIPONTAIN Gd Nancy Asptt-Lagny Maisons-Alfort -Romilly Saint-Michel-Morsang-Fleury Vitry-Franconville Le Chesnay-Ent. Savino Chapelain Diff Le Chesnay Maisons-Alfort Lagny Franconville Morsang-Fleury Saint-Michel Ent. Savino Chapelain PAYS-HAUT HB B. MUSSIPONTAIN Gd Nancy Asptt Vitry Romilly ANS MASCULINS POULE 0 Strasbourg/Schiltig.-THIONVILLE Plobsheim-METZ HB St-Brice/Reims-Colmar Diff METZ HB Strasbourg/Schiltig THIONVILLE St-Brice/Reims Plobsheim Colmar POULE SARREBOURG-FC Mulhouse Hochfelden/D.-Sélestat Cernay/Watt.-Grand Nancy Diff Sélestat Grand Nancy Cernay/Watt SARREBOURG FC Mulhouse Hochfelden/D PRENATIONALE MASCULINE Sarrebourg R-Revigny Fensch Vallée-Villers R Sarrebourg R Thionville Villers R Bousse-Lut Revigny Fensch Vallée Folschviller R-Amnév./Rombas Forbach-Montigny-lès-M Vaubecourt-Epinal R Amnév./Rombas Montigny-lès-M Forbach Vaubecourt Epinal R Folschviller R EXCELLENCE MASCULINE Courcelles-Chaussy-Rombas/Amnéville R St-Nicolas-de-P.-Sarrebourg (3) Void-Vacon-Algrange Rombas/Amnéville R Void-Vacon St-Nicolas-de-P Sarrebourg (3) Algrange Courcelles-Chaussy Neuves-Maisons R-Jarville Asptt Bar-Arc Mosellan R Vigneulles-Rambervillers Vigneulles Asptt Bar Jarville Rambervillers Neuves-Maisons R Arc Mosellan R POULE C Hagondange-Grand Nancy (3) Homécourt-Bassin Mussip. R Thionville R-Varangéville Varangéville Hagondange Homécourt Thionville R Grand Nancy (3) Bassin Mussip. R POULE D Metz Hb R-Lunéville Forbach R-P2h R Mont-St-Martin-Sluc Nancy Mont-St-Martin Metz Hb R Lunéville Sluc Nancy P2h R Forbach R

33 Sports Lundi 0 Octobre 206 TTE 37-8 ANS REG FEMININES POULE Sluc Nancy-Asptt Bar Varennes-Metz Hb Metz Hb Asptt Bar Sluc Nancy Varennes POULE 2 Sierck-Esap - Metz Borny Hettange/Rodemack-Metz Hb (2) Esap - Metz Borny Metz Hb (2) Sierck Hettange/Rodemack POULE 3 Sarrebourg-Smeps Dompaire-Entente Villers - Pagny Sarrebourg Smeps Entente Villers - Pagny Dompaire POULE 4 Pays-Haut Hb-Entente Porcelette - Folschviller22-22 Entente Villerupt - Bure-Yutz Yutz Entente Porcelette - Folschviller Pays-Haut Hb Entente Villerupt - Bure ANS REG FEMININES POULE Montigny-lès-M.-Metz Hb (2) Fensch Vallée-Yutz Yutz Metz Hb (2) Fensch Vallée Montigny-lès-M POULE 2 Asptt Bar-Pagny/Moselle Handball Blenod Et Pont A Mousson -Metz Hb26-46 Metz Hb Pagny/Moselle Asptt Bar Handball Blenod Et Pont A Mousson POULE 3 Hettange-Rod.-Pays-Haut Hb Bouzonville-Sierck Pays-Haut Hb Sierck Hettange-Rod Bouzonville ANS REG FEMININES POULE 2 Deux Vallées/Arc Mosellan-Yutz...-2 Metz Hb (2) -Rodemack Metz Hb (2) Rodemack Yutz Deux Vallées/Arc Mosellan POULE 3 Blénod/Pam-Pagny/Moselle Metz Hb-Varennes...-0 Metz Hb Pagny/Moselle Blénod/Pam Varennes COMITE DE MOSELLE PRE-REGIONALE (M) Hayange -Hagondange (2) Porcelette -Montois-la-M Fontoy -Amnéville Gandrange -Amanvillers Hagondange (2) Fontoy Montois-la-M Amnéville Porcelette Amanvillers Hayange Sarreguemines/Stiring Gandrange Guénange Chateau-Salins HONNEUR (M)-POULE Carling Hbc -Cesc Handball Boulay 22-6 Falck -Cesc Handball Boulay Sm Courcelles Chaussy 2-Ent Hagondange /bousse25-9 Diff Falck Cesc Handball Boulay Sm Courcelles Chaussy Carling Hbc Ent Hagondange /bousse Cesc Handball Boulay Sm POULE 2 Fensch Vallee Handball 2-Entente Hettange Rodemack Fontoy Us Hb 2-Guénange Diff Guénange Fensch Vallee Handball Fontoy Us Hb Algrange (2) Entente Hettange Rodemack HONNEUR (F)-PHASE Courcelles-Chaussy -Guénange Sarreguemines -Falck Amnéville -Woippy Hombourg-Ht-Boulay Gandrange -Chateau-Salins Amnéville Hombourg-Ht Boulay Falck Sarreguemines Chateau-Salins Courcelles-Chaussy Gandrange Woippy Boulay (2) Guénange Marly (2) MEURTHE-ET-MOSELLE PRÉRÉGIONAL (M) Jarville (3)-Coincourt Smeps 54 -Neuves-Maisons (3) Pagny-sur-M. (2)-Conflans Bayon-Liverdun Bassin Mussip. (3)-Gorcy/Longuyon Toul -Villerupt Diff Conflans Villerupt Liverdun Smeps Toul Bayon Coincourt Neuves-Maisons (3) Gorcy/Longuyon Pagny-sur-M. (2) Bassin Mussip. (3) Jarville (3) HONNEUR (M)-POULE Conflans Hbc 2-Homecourt Hb Es Custines Handball-Rehon Hbc Saulnois-Recrea'Landres-Bouligny5-23 Toul Handball Club 3-P2h Handball P2h Handball Homecourt Hb Conflans Hbc Hbc Saulnois Toul Handball Club Es Custines Handball Recrea'Landres-Bouligny Rehon Hbl Gondreville PRÉRÉGIONAL INTERDEP (F) Saint-Mihiel-Damvillers Vaubécourt-Verdun Varennes-Conflans Pagny-sur-M.-Euville HONNEUR MASCULINE St-Mihiel-Koenigsmacker Etain-Bouzonville Kanfen-Rodemack/Hettange Rehon-Metz Magny Varennes/Clermont-Sierck Metz HB (3)-Montmédy Varennes/Clermont Bouzonville Rodemack/Hettange Sierck Etain Kanfen Metz HB (3) Montmédy Koenigsmacker Rehon St-Mihiel Metz Magny ANS REG MASCULINS POULE Dombasle-Neuves-Maisons Dompaire/Contrex.-Void-Vacon Rambervillers-Metz Hb (2) Grand Nancy-Bassin Mussipontain Villers -Epinal Void-Vacon Epinal Grand Nancy Dombasle Neuves-Maisons Bassin Mussipontain Metz Hb (2) Dompaire/Contrex Villers Rambervillers POULE 2 Metz Hb-Etain P2h Handball 2-Fensch Vallée Entente Varennes - Damvillers-Bouzonville36-26 Hettange-Rod.-Vigneulles P2h Handball -Bousse-Lut P2h Handball Vigneulles Etain Metz Hb Hettange-Rod Entente Varennes - Damvillers Fensch Vallée P2h Handball Bousse-Lut Bouzonville ANS REG MASCULINS POULE Sarralbe-Hettange-Grande Metz HB-Bousse-Lut...n.c. Rodemack-Rombas-Amnév Bouzonville-Entente P2h Handball - Gorcy4-34 Thionville-Mont-St-Martin Mont-St-Martin Rombas-Amnév Rodemack Bouzonville Entente P2h Handball - Gorcy Sarralbe Bousse-Lut Thionville Hettange-Grande Metz HB POULE 2 Asptt Bar-Pagny/Moselle Bassin Mussipontain-Epinal Grand Nancy-Sluc Nancy Sarrebourg-Ste-Marguerite Bassin Mussipontain Grand Nancy Asptt Bar Pagny/Moselle Ste-Marguerite Revigny Sarrebourg Sluc Nancy Epinal Villers ANS REG MASCULINS Villers -Neuves-Maisons Epinal-Saint-Dié...n.c. Grand Nancy-Sluc Nancy Asptt Bar-Remiremont Void-Vacon-Sarrebourg Sarrebourg Neuves-Maisons Asptt Bar Grand Nancy Remiremont Villers Sluc Nancy Void-Vacon Saint-Dié Epinal Fensch Vallée-Pays-Haut Hb Metz HB-Bousse-Lut Bassin Mussipontain-Rodemack/Hettange26-23 Pagny/Moselle-Sarralbe Thionville-Hagondange Bassin Mussipontain Bousse-Lut Pays-Haut Hb Rodemack/Hettange Thionville Sarralbe Metz HB Pagny/Moselle Fensch Vallée Hagondange PRENATIONALE FEMININE Kanfen-Porcelette Montigny-lès-M. R-Koenigsmacker Marly-Villers Smeps 54-Pays-Haut Hb Hettange-Grande-Epinal R Villers Kanfen Montigny-lès-M. R Hettange-Grande Smeps Koenigsmacker Marly Pays-Haut Hb Epinal R Porcelette EXCELLENCE REG. FÉMININE Asptt Bar R-Flavigny/Flév./Richard. R23-26 Dombasle-Contrexéville Rambervillers-Hadol Mirecourt-Sarrebourg Villers R-Hte-Moselle Rambervillers Asptt Bar R Hadol Hte-Moselle Villers R Flavigny/Flév./Richard. R Dombasle Mirecourt Sarrebourg Contrexéville Vigneulles-Ent. Esap Metz (3) Commercy-Clermont-en-Arg Hettange-Grande R-Villerupt Montois-la-M.-Yutz (3) Forbach-Nancy Sluc R Ent. Esap Metz (3) Yutz (3) Commercy Montois-la-M Forbach Vigneulles Villerupt Nancy Sluc R Hettange-Grande R Clermont-en-Arg NATIONALE 3 POULE METZ BADMINTON-Nancy/Villers Dommartemont-MARLY/METZ...7- SARREGUEMINES-Charleville Dommartemont SARREGUEMINES METZ BADMINTON Charleville MARLY/METZ Nancy/Villers LIGUE DE LORRAINE PRENATIONALE Ncy Villers (2)-Dommartemont (2) Dommartemont (2)-Thiaucourt Epinal-Tsb Jarville (2)...n.c. Tsb Jarville (2)-Bar-le-Duc Epinal-Ncy Villers (2)...n.c. Bar-le-Duc-Thiaucourt...n.c. Dommartemont (2) Bar-le-Duc Thiaucourt Ncy Villers (2) Tsb Jarville (2) Epinal REGIONALE Us Jarnisy-Metz St-Quentin...-7 Velaine-en-Haye-Us Jarnisy...7- St-Dié-Metz Badminton (2) Marly/Metz (2)-St-Dié Marly/Metz (2)-Velaine-en-Haye Metz Badminton (2)-Metz St-Quentin Velaine-en-Haye St-Dié Metz St-Quentin Metz Badminton (2) Marly/Metz (2) Us Jarnisy REGIONALE 2 POULE Verdun-Florange Sarreguemines (2)-Verdun Sarrebourg-Metz Badminton (3) Metz Badminton (3)-Florange Basse-Ham-Sarreguemines (2) Basse-Ham-Sarrebourg Metz Badminton (3) Basse-Ham Sarreguemines (2) Florange Sarrebourg Verdun RÉGIONAL MESSIEURS Élite :. Kempfer (Ste-Marie-aux-C), 2. Mahieu (Metz), 3. Leclercq (Metz), 4. Uhl-Meyer (Vittel), 5. Dombrat (Anould), 6. Simon (Sarrebourg), Rohmer (Sarrebourg), 8. Brevetti (Faulquemont), 9. Vankemmel (Sarrebourg), 0. Klein (Dombasle),. Lamaze (St-Dié), 2. Alaba-Oni (Manom) 3. Grunenwald (Manom), 4. Delboccio (Herserange). Juniors :. Lamy (Manom), 2. Przyluski (Metz), 3. Gaeng (Spicheren), 4. Ebersold (Anould), 5. Vagner (Neuves-Maisons), 6. Huguenel (Rupt-sur-Moselle), 7. Thomassin (Dombasle), 8. Guilleray (Lunéville), 9. Berthemin (Ancerville), 0. Lieutaud (Lunéville),. Thierry (Maizièresles-Metz), 2. Constantin (Thionville). Cadets :. Martin (Metz), 2. Rouyer (Briey), 3. Poirot (Rupt/Moselle), 4. Quillot (Bains-les-Bains), 5. Bartringer (TFOC), 6. Hirtzberger (Briey), 7. Iacona (Montigny-les-Metz), 8. Bazzani (Manom), 9. Franquin (Vittel-St-Remy), 0. Lorentz (Ptit Red),. Brognara (Ptit Red), 2. Le Flohic (Nancy Sluc), 3. Fricano (Manom), 4. Bonhomme (Nancy). Minimes :. Yeghiazaryan (Neuves-Maisons), 2. Dabit (Commercy), 3. Walter (TFOC), 4. Carrieu (Manom), 5. Rameau (Briey), 6. Lachekar (Metz), 7. Fleurance (Anould Cercle P), 8. Schmitt (Maizières-les-M.), 9. Simon (Villers-les-N.), 0. Colombain (Anould CP),. Porte (Maizières-les-M.), 2. Hosy (Manom), 3. Chopat (Anould), 4. Faivre (Rupt-sur-Mos.). Benjamins :. Villeneuve (Briey), 2. Mulas (Forbach), 3. Schmitt (Metz), 4. Stephanus (Ptit Red), 5. Claudel (Lunéville AL), 6. Corvellec (Heillecourt Loi), 7. Wagner (Forbach US), 8. Naamoune (Metz), 9. Schmitt (Maizières-les-M.), 0. Aderhold (Forbach US),. Cranchi Bellone (Lhôpital), 2. Ruiz (Rupt-sur-Mosel.), 3. Paquin- Klein (Manom), 4. Barragan (Neuves-Maisons). DAMES Élite :. Voyen (Anould CP), 2. Hosy (Manom), 3. Carbonara (TFOC), 4. Friry (Golbey), 5. Villemin (St-Jean Kour), 6. Moreira (TFOC). Juniors :. Fleurent (Anould CP), 2. Reignier (Anould CP), 3. Guerouaz (Neuves-Maisons), 4. Mathieu (Dombasle), 5. Ruppel (TFOC), 6. Helfi (Manom), 7. Husson (Villers-les-N.), 8. Berland (Jarnisy), 9. Courtney (Neuves-Maisons), 0. Porte (Maizières-les-M.),. Pawlowski (L Hôpital), 2. Giudici (St-Max), 3. Leonard (Faulquemont), 4. Savoyant (Jarnisy), 5. Louis (Jarnisy), 6. Pernot (Briey), 7. Hari (Etival), 8. Rastetter (Maizières-les-M.). Cadettes :. Pierre (Jarnisy), 2. Guillemin (Villers-les-N.), 3. Schmidlin (St-Dié), 4. Laurrin (Villers-les-N.), 5. Gehin-Gasperini (Thaon Chenimenil), 6. Fernandez (Metz), 7. Romanello (Anould), 8. Colle (Rupt-sur-Moselle), 9. Mignot (Rupt-sur- Moselle), 0. Matta (Villers-les-N.),. Mangold (Etival), 2. Conreaux (Anould CP), 3. François (Faulquemont), 4. Risse (Vittel St-Remy), 5. Constantin (Knut-Nilv). Minimes :. Schmidlin (St-Dié SRD), 2. Chovet (Manom), 3. Binda (Anould CP), 4. Vallon (Vittel St-Remy), 5. Mathis (Knut-Nilv), 6. Meunier S. (Neuves-Maisons), 7. Troup (Neuves-Maisons), 8. Malgras (Lunéville AL), 9. Papazzoni (Neuves- Maisons), 0. Mangili-Jakubik (Briey US),. Romanello (Anould CP), 2. Leleu (Thionville), 3. Bastien (St-Dié SRD). Benjamines :. Meunier C. (Neuves-Maisons), 2. Zajac M. (Jarnisy), 3. Finck (L Hôpital), 4. Zajac E. (Jarnisy), 5. Meyer (Villers-les-N.), 6. Courtin- Beck (Obergailbach), 7. Bruch (Obergailbach), 8. Poussardin (Rupt-sur-Moselle). MOSELLE Elite :. Parve (Sarrebourg), 2. Farroni (Metz), 3. Friard (Metz), 4. Berriah (Forbach), 5. Th. Philippi (Faulquemont), 6. F. Philippi (Faulquemont), 7. Pastant (Manom), 8. Nogues (Ste-Marieaux-Chênes), 9. Aloi (Manom), 0. Feuerstoss (Forbach),. Bigot (Amnéville), 2. Nguyen (Metz), 3. Kraska (Faulquemont), 4. Cendrie (Metz). D :. Morelle (Thionville), 2. Cafarelli (Manom), 3. Buzeau (Terville Florange), 4. Bommersheim (Thionville), 5. Cortelli (Amnéville), 6. Martens (Metz), 7. Thilmont (Terville Florange), 8. Schmitt (Forbach), 9. Mazzer (St Jean Kourtzerode), 0. Marchand (Montigny),. Potier (Forbach), 2. Petri (St-Avold). D2 :. Klein (St Jean Kourtzerode), 2. Krutten (Petit Réderching), 3. Longatte (Sarrebourg), 4. Bortzmeyer (Maizières), 5. Scheidt (Forbach), 6. Marsaud (Thionville), 7. Rondu (Thionville), 8. Evrard (Vergaville), 9. Gridaine (Metz), 0. Rouzaud (Creutzwald),. Thiria (Terville Florange), 2. Kihl (Freyming-St Maurice), 3. Tabard (Montigny). D3 :. Rémy (Thionville), 2. Constantin (Thionville), 3. Wehrle (Sarrebourg), 4. Gergen (Maizières), 5. Kunicke (Schoeneck), 6. De Min (Montigny), 7. Mathis (Vergaville), 8. De Monteclain (Metz), 9. Vinchon (Maizières), 0. Taverna (Sarrebourg),. Grabherr (Willerwald), 2. Abega (Montigny), 3. Léonard (Bertrange-Distroff). D4 :. Chevalier (Knutange-Nilvange), 2. Kaiser (Terville Florange), 3. Demogeot (Morsbach), 4. Marhauser (L Hôpital), 5. Lehmann (Schoeneck), 6. Grun (Freyming-St Maurice), 7. Marcinkowski (St-Avold), 8. F. Boucher (St-Avold), 9. Hayotte (Hagondange), 0. Bober (Schoeneck),. Buzeau (Terville Florange), 2. Yildiz (Terville Florange). -8 ans. D :. Adam (Ste-Marie-aux-Chênes), 2. Petitdemange (Ste-Marie-aux-Chênes), 3. Libaud (Metz), 4. Fernandez (Metz), 5. Lauer (Marange Silvange), 6. Toriello (Spicheren), 7. Boullée (Faulquemont), 8. Hunt (Terville Florange), 9. Bour (Spicheren), 0. Oge (Forbach),. Debuisson (Maizières), 2. Mangeat (Faulquemont), 3. Ramm (Sarrebourg), 4. Adam (Spicheren), 5. Gabriel (Obergailbach). D2 :. Metzeler (Montigny), 2. Bruyant (Hagondange), 3. M. Boucher (St-Avold), 4. Comoretto (Faulquemont), 5. Care (Hagondange), 6. Suchanecki (Thionvillev), 7. Borodine (Thionville), 8. Paul (Clouange), 9. Tonnelier (Knutange-Nilvange), 0. Koch (Hagondange),. Julien Bonfils (Metz). -5 ans. D :. Potier (Forbach), 2. Walinski (L Hôpital), 3. Reyter (Thionville), 4. El Ganaoui (Metz), 5. Van Egroo (Montigny), 6. Benarous (Montigny), 7. Stephanus (Petit Réderching), 8. Weber (Maizières), 9. Laurie (Montigny), 0. Thiriet (Manom),. Miatto Mathis (Faulquemont), 2. Strappazzon (Metz), 3. Auer (Montigny), 4. Caremier (Metz). D2 :. Goss (Metz), 2. Sayeh (Montigny), 3. Longchamp (L Hôpital), 4. Fischer (Thionville), 5. Leroux (L Hôpital), 6. Yannick Bonfils (Metz), 7. Stembauer (Thionville), 8. François (Faulquemont), 9. Baechle (Forbach), 0. Gitton (Montigny),. Ponzo (Montigny), 2. Bousquet (Thionville), 3. Hoffmann (Spicheren), 4. Ragot (Petit Réderching), 5. Caloilo (Petit Réderching), 6. Arzani (Thionville), 7. Alain (Thionville), 8. Bertagnolio (Metz), 9. Lay (Montigny), 20. Oliger (Petit Réderching), 2. Greffet (Petit Réderching). -3 ans. D :. Dehar (Forbach), 2. Bernard (Montigny), 3. Hourquebie (Metz), 4. Aderhold (Forbach), 5. Mallein (Sarrebourg), 6. Douet (Montigny), 7. Schmidt (L Hôpital), 8. Pépin (Manom), 9. Borodine (Thionville), 0. Hoffmann (Spicheren),. Landes (Thionville), 2. Baillet (Montigny), 3. Wagner (Spicheren), 4. Brocks (Montigny). D2 :. Chavan (Morsbahc), 2. Bergbauer (Manom), 3. Dacquay (Montigny), 4. Yakache (L Hôpital), 5.Besser (Spicheren), 6. Jouini (Metz), 7. Decuypere (Thionville), 8. Birkenstock (Obergailbach), 9. Chudeau (Montigny), 0. Ragot (Petit Réderching),. Deschaseaux (Metz). - ans :. Bonnefois-Noussbaum (L Hôpital), 2. Aschbacher (Thionville), 3. Toumelin (Thionville), 4. Beck (L Hôpital), 5. Lehmann (Schoeneck), 6. Hourquebie (Metz), 7. Tabary-Messelin (Montigny), 8. Caremier (Metz), 9. Stembauer (Thionville), 0. Pizette (Thionville),. Citro (Metz), 2. Dora (Obergailbach), 3. Thullen (Obergailbach), 4. Le Madec (Thionville), 5. Lorentz (Petit-Réderching), 6. Larcelet (Thionville). MEURTHE-ET-MOSELLE D Benjamins :. Jellimann (Neuves-Maisons). Minimes :. Lelogeais (Villers-lès-Nancy). Cadets :. Villeneuve (Briey). Juniors :. Job (Dombasle), 2. Durget (Neuves-Maisons), 3. Bonnerave (Audun-le-Roman). Elite :. Londiche (St- Max), 2. Schan (Sluc Nancy), 3. Dussart (ASTT- PAM), 4. Lhuillier (Neuves-Maisons), 5. Dargent (Dombasle), 6. Penigaud (Villers-lès-Nancy), 7. Castillo (Neuves-Maisons), 8. Cuny (ASPTT Nancy), 9. Mathiot (Villers-lès-Nancy), 0. Gritti (Vandœuvre). D2 Juniors :. Planchais (Vandœuvre), 2. Heyrend (Dombasle), 3. Gazeilles (Sluc Nancy) 9. Schaack (Briey),. Minck (Audun-le-Roman), 2. Beguinot (Audun-le-Roman), 6. Petot (Audun-le-Roman). Élite :. Terrat (Vandœuvre), 2. Naudin (Chanteheux), 3. Dontenville (Villerslès-Nancy), 4. Uhring (Dombasle), 5. Jumeaux (Herserange), 6. Lemelle (Villers-lès-Nancy), 7. Viry (ASPTT Nancy), 8. Gérard (Baccarat), 9. Grandjean (Chanteheux), 0. Parmentelat (ASPTT Nancy). D3 Elite :. Didierjean (Chanteheux), 2. Boisseau (Vandœuvre), 3. Nguyen (Vandœuvre), 4. Fernandes (Dombasle), 5. Perrin (Dombasle), 6. Bannerot (Lunéville), 7. Fieng (ASPTT Nancy), 8. Veriter (Baccarat), 9. Amand (ASPTT Nancy), 0. Karcz (Blainville-Damelevières). classements L a Coupe de France a débuté ce dimanche à Gervans, dans la Drôme, où, d entrée, Francis Mourey (Fortunéo), le champion de France en titre, s est imposé en Elite, en dominant au sprint Clément Venturini (Cofidis). De retour des Etats-Unis, où il a participé aux deux premières manches de la Coupe du monde, le Lorrain Steve Chainel (Cross Team by G4) a été dans le coup, se hissant sur la troisième marche du podium. Chez les dames, Cyriane Muller ambitionnait de se faire une place dans le Top 0. Et la Sarrebourgeoise a atteint son objectif, terminant tout juste dixième. Mais, étant donné les circonstances, la Mosellane est rentrée frustrée. «Elle est partie de la deuxième ligne et elle a été un peu enfermée au départ. Résultat : elle est entrée en vingt-septième position sur le circuit. C était trop loin», peste Guillaume Schaeffler, son entraîneur. Cyriane Muller a alors fourni une grosse débauche d énergie pour remonter vers la tête de course. «Elle était dix-septième après le premier tour, mais le groupe de sept coureurs était déjà parti, regrette Guillaume Schaeffler. Elle était toujours en chassepatate, elle n a jamais pu s abriter alors qu il y avait pas mal de vent.» Mais l exigeant technicien du CC Sarrebourg se veut «positif». «C est dommage, mais elle s est battue. Elle a fait preuve de caractère. C est quand même de bon augure pour la suite.» M. R. CYCLO-CROSS Muller frustrée La Coupe de France a débuté, ce dimanche, dans la Drôme. ELITE. Mourey (Fortuneo) ; 2. Venturini (Cofidis) ; 3. Steve Chainel (Cross Team by G4) ; 4. Boulo (Team Raleigh) ; 5. Falenta (VC Villefranche) ; 6. Rulliere (VC Rouen) ; 7. Didier (Cross Team by G4) ; 8. Bomme (VC Pays de Loudéac) ; 9. Martinez (Montrichard) ; 0. Gicquiau (VC Pays de Loudéac) ESPOIRS. Russo (EC Saint-Etienne) ; 2. Dubau (AC Bazancourt-Reims) ; 3. Bonnet (Limousin) ; 4. Fine (Charvieu- Chavagneux) ; 5. Dubau (AC Bazancourt-Reims) ; 6. Periou (VC Pays de Loudéac) ; 7. Yan Gras (Cross Team by G4) 30. Guillaume Lallement (Lorraine) DAMES. Petit (Chambéry) 2. Grossetete (VC Saint-Julien-en-Gènevois) ; 3. Muzic (AC Bisontine) ; 4. Clauzel (VC Sainte-Croix-en-Plaine) ; 5. Stumpf (ESC Meaux) ; 6. Clauzel (VC Sainte- Croix-en-Plaine) ; 7. Morichon (Poitou- Charentes) ; 8. Poirier-Carreau (Aquitaine) ; 9. Grimault (VC Pays de Loudéac) ; 0. Cyriane Muller (Lorraine) 4. Lucie Chainel (Cross Team by G4) ; classements Bien que privés de leur n Clara Kuhn, les Sarregueminois ont confirmé leur bon début de saison en s imposant 6 à 2 face à Charleville-Mézières. Appliqués dans le jeu et plus solides que les Ardennais en fin de set, ils surent prendre le meilleur départ en gagnant d entrée le simple de Vincent Briche, le double dames de Mathilde Reiss et Elodie Sprick et le double mixte de Rémi Engler et Auriane Mallick. Un moment contrecarrés par la perte de deux simples, les Mosellans firent basculer la rencontre en leur faveur en s adjugeant coup sur coup le double mixte de Romain Robert et Mathilde Reiss, le simple d Auriane Mallick et, en point d orgue, le double hommes constitué de Vincent Briche et Romain Robert. Sarreguemines se retrouve ainsi à la deuxième place de leur poule avec 0 points derrière Dommartemont. Sarreguemines : c est du costaud Elodie Sprick et Mathilde Reiss. Photo RL Après avoir pris le point du bonus défensif à Charleville pour l ouverture de la saison, Metz a confirmé en gagnant le match à ne pas perdre face à Nancy-Villers samedi. Le club mosellan ainsi pris son envol au classement pour se positionner juste derrière les deux gros morceaux de la poule et, surtout, prendre un peu d avance (quatre points) sur les deux derniers, Marly-Metz et Nancy-Villers. Ce petit pécule ne sera pas de trop avant de se rendre, dans un mois, à Sarreguemines, qui pointe à la deuxième place et qui s annonce comme un favori à la montée. BADMINTON nationale 3 Les Messins se lancent Après avoir arraché le point du bonus défensif contre un promu sarregueminois aux dents longues pour l ouverture de la saison, Marly-Metz n a, logiquement, pas fait le poids chez l ogre Dommartemont, s inclinant lourdement (7-). «On savait que la rencontre serait compliquée», lâchait Thomas Floremont. «Pas forcément très loin» «Clairement, nos adversaires ont montré qu ils sont un ton au dessus ; ne serait-ce qu en regardant les classements, quatre ou cinq joueurs émargent en N. On pouvait espérer un petit peu mieux. Dans certains matches, on voit qu on n est pas forcément très loin même si on n est pas vraiment en position de les gagner. Mais on prouve qu on a une marge de progression, on peut faire mieux au retour.» Les Mosellans savent bien que le maintien ne se jouait pas lors de ses deux premières rencontres de la saison. Après avoir rencontré les deux favoris, Marly-Metz va maintenant retrouver des équipes avec qui la lutte devrait être plus égale. A commencer par le prochain match à Villers-Nancy début novembre. M. T. Marly-Metz sauve l honneur SARREGUEMINES - CHARLEVILLE : 6-2 DAMES Simple : Schoeser (Sar.) - Birck (Char.) 6-2, 2-7, 4-2. Simple 2 : Mallick A. (Sar.) - Plançon (Char.) 2-7, 2-9. Double : Reiss/Sprick (Sar.) - Birck/Lenoble (Char.) 24-22, 8-2, 2-6. MESSIEURS Simple : Briche (Sarreguemines) - Maksymiw (Charleville) 2-3, Simple 2 : Mallick S. (Sar.) - Rouchy (Char.) 2-5, 7-2, abandon Sar. Double : Briche/Robert (Sar.) - Portal/Rouchy (Char.) : 23/2, 2/4 MIXTE Double : Robert/Reiss (Sar.) - Portal/Lenoble (Char.) 2-9, 2-3. Double 2 : Engler/Mallick A. (Sar.) - Cousin/Plançon (Char.) 23-2, 6-2, DOMMARTEMONT - MARLY-METZ : 7- DAMES Simples : Corona (BMM, R4) bat Fara (DBC, N3) 2- ; Humbert (DBC, R6) bat Dieudonné (BMM, R5) 2-. Double : Cordone Schurter (DBC ; R4, N3) battent Dieudonné Gentilhomme (BMM ; R4, R5) 2-0. MESSIEURS Simples : Girault (DBC, N) bat Floremont (BMM, N2) 2-0 ; Lafond (DBC, R4) bat Barthes (BMM, N3) 2-0. Double : Girault - Manciot (DBC ; N, N) battent Barthes - Veslasco (BMM ; N3, N2) 2-0. MIXTE Doubles : Manciot Fara (DBC) battent Velasco Corona (BMM ; N2, N2) 2-0 ; Rodriguez - Cordone (DBC) battent Floremont - Gentilhomme (BMM ; R4, R5) 2-. METZ - NANCY-VILLERS : 5-3 DAMES Simples : Gazeau (MB, R4) bat M. Clesse (NV, R4) 2- ; Scarpellini (MB, R6) bat Freis (NV, R6) 2-0. Double : Gazeau Jaillot (MB ; N3, R4) battent L. Clesse M. Clesse (VN ; R4, R4) 2-. MESSIEURS Simples : Vitu (NV, N2) bat Verfaillie (MB, R4) 2- ; Wrzask (NV, R4) bat Howald (MB, R4) 2-0. Double : Dupire Houpert (MB ; R6, R4) battent Seng Wrzask (NV ; N2, R4) 2-0. MIXTE Doubles : Vitu L. Clesse (NV ; N2, N2) battent Howald Jaillot (MB ; R6, N2) 2- ; Dupire Scarpellini (MB ; R4, R5) battent Seng Freis (NV ; R4, R4) 2-. NATIONALE MASCULINE Le premier épisode du Critérium national n a pas souri aux Lorrains, ce week-end au Creusot, à l image d Ibrahima Diaw (Metz TT), éliminé dès la phase de poule en Elite, après avoir été pourtant si proche de battre Sébastien Jover (Saint-Denis) et, surtout, Emmanuel Lebesson (Angers), 38 e du classement mondial. Dorian Nicolle, son coéquipier, n a pas, non plus, atteint le tableau final. En Elite B, Maxime Bourg (Neuves- Maisons) est celui qui a le mieux tiré son épingle du jeu, avec un huitième de finale à la clé, alors qu Esteban Dorr (Metz TT) a échoué en seizièmes. Ce dernier s est illustré en moins de 8 ans en se hissant en quart de finale alors que Victor Deville (Metz TT) a été stoppé en huitièmes. «On n a pas été terrible du tout, constate Nathanaël Molin, l entraîneur du Metz TT. C est assez surprenant parce que les jeunes avaient bien joué en championnats par équipe. Le rôle d outsider leur allait bien. Maintenant, en étant plus favoris, ils ont du mal à tenir leur rôle.» NATIONALE FÉMININE Les résultats n ont pas été plus reluisants pour les filles à Orléans, où Pauline Chasselin, qui se remet d une fissure à la malléole, a effectué son retour à la compétition. En Elite, la Messine, en manque de rythme, n a pas été en mesure de sortir de sa poule. Dans le Loiret, Gwendoline Dardari a enchaîné les matches. Si elle n a pas brillé en moins de 8 ans, la joueuse de l ESC Faulquemont s est hissée à deux reprises en huitième de finale, en moins de 6 ans et en moins de 5 ans. Jeanne Mathieu (Etival), elle, a été éliminée en seizièmes de finale en moins de 8 ans et en trente-deuxièmes en moins de 6 ans. La meilleure performance est à mettre à l actif d Elise Pujol (Neuves-Maisons), demi-finaliste en moins de ans. NATIONALE 2 Les montées en Nationale ont été cherchées dans les plus jeunes catégories chez les Lorrains ce week-end en terre alsacienne. A Wissembourg, la Messine Julia Koch (moins de 3 ans) s est ainsi hissée sur la plus haute marche du podium imitée par sa coéquipière Noémie Robin en moins de 5 ans. Sinon, les Lorrains ont arraché les podiums. En Elite, les Messins Léo Perrin (deuxième) et Célian Duval (troisième) ont raté de peu l échelon supérieur, imités par Cloé Dutoit (Blainville, deuxième) et Andréa Thomassin (Dombasle, troisième). Chez les moins de 8 ans, le Metz TT a été bien représenté avec ses garçons : Arthur Huber a fini deuxième et Corentin Mazaud troisième. Le Thionvillois Léo Boquelet (moins de 5 ans, deuxième) et le Néodomien Sohan Gilles (moins de 3 ans, deuxième) restent à quai. N. K. et M. R. TENNIS DE TABLE critérium fédéral Du retard à l allumage Le premier tour du Critérium fédéral, ce week-end, a vu les Lorrains en difficulté en Nationale, tant chez les garçons que chez les filles. Les résultats ont été plus probants en Nationale 2. Ibrahima Diaw a été proche de l exploit au Creusot. Photo Anthony PICORE HANDBALL résultats résultats

34 Sports Lundi 0 Octobre 206 TENNIS circuit Murray proche du sommet CYCLISME Gaviria fait sensation Montpellier HANDBALL. Les Montpelliérains ont concédé une deuxième défaite consécutive en Ligue des Champions en s inclinant face à Elverum (3-32), ce dimanche en Norvège, et n ont désormais presque plus le droit à l erreur pour s extraire du premier tour. L Pékin. Le Britannique Andy Murray, n 2 mondial, a ajouté un nouveau trophée à son palmarès en remportant l Open de Chine, ce dimanche à Pékin, s imposant en deux sets face au Bulgare Grigor Dimitrov, 6-4, 7-6 (7/2). Avec ce succès dans la capitale chinoise, son cinquième de l année et le quarantième de sa carrière, Andy Murray se rapproche du Serbe Novak Djokovic au classement mondial, dont il pourrait prendre la première place avant la fin de l année, Djokovic n ayant plus que.555 points d avance. Chez les dames, la Polonaise Agnieszka Radwanska, n 3 mondiale, a remporté le vingtième titre de sa carrière, à Pékin dimanche, en dominant la Britannique Johanna Konta en deux sets 6-4, 6-2. A noter que les Françaises Caroline Garcia et Kristina Mladenovic ont été battues en finale du double par la paire composée de l Américaine Bethanie Mattek-Sands et de la Tchèque Lucie Safarova (6-4, 6-4). Shanghai. Novak Djokovic effectue son retour lors du tournoi de Shanghai, point d orgue de la tournée asiatique, où la chasse aux points pour le Masters londonien s intensifiera, en particulier pour Gaël Monfils, dès lundi avec l entrée en lice des premières têtes de série. Le n mondial, opposé à l Italien Fabio Fognini d entrée, ne s était plus montré depuis sa défaite en finale de l US Open le septembre face au Suisse Stan Wawrinka. Touché à un coude et fatigué, il avait préféré renoncer au tournoi de Pékin pour mieux défendre son titre à Shanghai où il vise un quatrième trophée. Tokyo. L Australien Nick Kyrgios a fait parler sa puissance pour venir à bout du Belge David Goffin (4-6, 6-3, 7-5) en finale du tournoi de Tokyo ce dimanche, et en profite pour se replacer en embuscade dans la course à la qualification pour le Masters de fin d année. Son troisième titre de la saison le plus prestigieux de sa carrière en poche, Kyrgios (2 ans) grimpe au 2e rang du classement de l année, à 790 points du huitième et dernier qualifié virtuel pour le Masters de Londres (3-20 novembre). Masters. Le Canadien Milos Raonic, 6e joueur mondial, est le quatrième joueur à avoir acquis suffisamment de points à la Race pour assurer sa qualification pour le Masters, dernier tournoi de la saison rassemblant du 3 au 20 novembre les huit joueurs les mieux classés à Londres. Il emboîte le pas de Novak Djokovic, Andy Murray et Stan Wawrinka déjà qualifiés pour le "tournoi des maîtres". e Colombien Fernando Gaviria, qui a surgi à sept cents mètres de la ligne d arrivée, a créé la surprise en remportant, ce dimanche, au sprint après 252,2 km d efforts la course Paris-Tours, dernière répétition générale avant les championnats du monde de Doha (9-6 octobre). Surnommé "le missile", le coureur de 22 ans, que personne n attendait vraiment, a grillé la politesse aux favoris de la dernière classique de l année, l avance prise lui permettant même de se relever à quelques mètres de la ligne sur l avenue de Grammont qu il a franchie devant le Français Arnaud Démare (FDJ) et le Belge Jonas Van Genechten (IAM). Le Lorrain Nacer Bouhanni, enfermé au moment du sprint, a dû se contenter de la septième place. «C était une course très rapide, assez dure, je suis très content», a réagi le vainqueur de la 0e édition de l épreuve après cinq heures, vingt-deux minutes et trois secondes de bagarre. «Maintenant, il nous reste une course, les Mondiaux, et ce serait magnifique de continuer sur cette dynamique en continuant à gagner.» Une course repensée en vue des Mondiaux Taillée pour un sprint massif qui n a finalement pas vraiment eu lieu, la course avait en effet été repensée, aplatie et légèrement allongée dans l optique des prochains championnats du monde dans le désert, une échéance dans les têtes de tous. Peut-être trop d ailleurs, tant les favoris, les Sky et les Cofidis notamment, ont cherché à préparer idéalement le final, sans voir surgir sur leur droite la menace en entrant dans la dernière ligne droite. Le champion du monde en titre de l omnium, opéré au printemps après une chute sur Milan-San Remo, a pourtant 38 télex paris-tours Le Colombien Fernando Gaviria n a pas attendu le sprint massif pour surprendre les favoris et s offrir une victoire de prestige, ce dimanche, dans Paris-Tours, où le Lorrain Nacer Bouhanni a fini septième. Andy Murray a remporté à Pékin le quarantième titre de sa carrière. Photo AFP TTE Alinghi VOILE. L équipage du catamaran GC32 suisse Alinghi, skippé par Arnaud Psarofaghis, a remporté les Extreme Sailing Series (ESS) de Lisbonne, son adversaire Oman Air conservant de justesse la tête du classement général provisoire à une étape de la fin du circuit. Kirui MARATHON. Le Kényan Abel Kirui a réparé une anomalie, ce dimanche à Chicago, en s offrant à 34 ans son premier marathon du circuit mondial. Nantes HANDBALL. Nantes a décroché une victoire à la Pyrrhus contre le modeste mais valeureux club portugais de Braga (35-33), conservant ainsi son invincibilité en Ligue des champions, ce dimanche à domicile. Buemi Fernando Gaviria a damé le pion à Arnaud Démare, finalement deuxième. tenu la distance et succède à l Italien Matteo Trentin, son coéquipier chez Etixx. Au préalable, les sept échappés de la matinée, qui ont compté plus de trois minutes d avance, avaient fondu puis le groupe de quatre coureurs survivants avait été repris à quatorze kilomètres de l arrivée. Dans la foulée, le Belge Bert de Backer (Giant) et le Russe Serguei Lagutin (Katusha), deux anciens du circuit, semblaient avoir retrouvé leurs jambes de 20 ans en prenant jusqu à quinze secondes d avance sur le peloton. A six kilomètres, celui-ci avait pourtant remis les pendules à l heure en vue de l explication finale. Qui a souri à Fernando Gaviria. classement. Gaviria (Col/Etixx Quick Step) les 252,5 km en 5h 22 03"; 2. Arnaud DÉMARE (Fra/FDJ) m.t. ; 3. Van Genechten (Bel/IAM) m.t. ; 4. Trentin (Ita/Etixx Quick Step) m.t. ; 5. Bryan COQUARD (Fra/Direct Energie) m.t. ; 6. Cavendish (GB/Team Dimension Data) m.t. ; 7. Nacer BOUHANNI (Fra/Cofidis) m.t. ; 8. Debusschere (Bel/Lotto) m.t. ; 9. Mezgec (Slo/Orica) m.t. ; 0. Jean-Pierre Drucker (Lux/BMC) m.t. ;. Waeytens (Bel/Giant) m.t. ; 2. Jans (Bel/Wanty) m.t. ; 3. Barbier (FRA/Roubaix Métropole Lille) m.t. ; 4. Romain FEUILLU (Fra/Auber 93) m.t. ; 5. Bennett (Eir/Bora Argon 8) m.t... Photo AFP Mondiaux : Martin et Kittel déjà devant Les Allemands Tony Martin et Marcel Kittel ont pris leurs repères ce dimanche à Doha, où la formation Etixx a enlevé le contre-lamontre par équipe lors de la première journée des Mondiaux organisés pour la première fois au Moyen-Orient. La formation belge a mis fin à la suprématie de BMC, victorieuse des deux dernières éditions, et a retrouvé l or. Sous le nom d Omega Pharma, elle s était imposée en 202, lors de l inscription de l épreuve au programme des championnats du monde, et en 203. Tony Martin (3 ans) faisait alors partie de l équipe victorieuse tout comme le Néerlandais Niki Terpstra (32 ans). A Doha, tous deux étaient accompagnés par Kittel (28 ans), le Luxembourgeois Bob Jungels (24 ans), les Belges Yves Lampaert (25 ans) et Michel Vermote (27 ans). Comme Martin pour le contre-lamontre individuel prévu mercredi, Kittel a pris ses repères visuels sur la ligne d arrivée tracée sur l île artificielle de Pearl Qatar. Dimanche prochain, le sprinter allemand sera l un des candidats au titre mondial dans la course en ligne. Chez les dames, la formation néerlandaise Boels-Dolmans, avec une moyenne de 49,288 km/h sur les 40 kilomètres, a enlevé le titre et mis fin au règne de l équipe Velocio devenue CanyonSRAM, qui avait gagné les quatre premières éditions. AUTO. Le Suisse Sébastien Buemi (Renault e.dams), champion en titre, a remporté dimanche le premier eprix de Hong Kong, première manche du championnat de Formule E, disputé par des monoplaces 00 % électriques. Allen GOLF. L Américaine Beth Allen a remporté, ce dimanche à Saint-Jean-de-Luz, l Open de France féminin, comptant pour le circuit européen. Amdouni ATHLÉTISME. Le Français Morhad Amdouni a remporté ce dimanche les 20 km de Paris. Victoire de l Éthiopienne Etagegne Woldu chez les dames.

35 TTE39

36 Lundi 0 Octobre 206 Sports TTE 40 HANDBALL Les Françaises ont pris une petite revanche sur la Russie, leur bourreau de la finale olympique de Rio, en s imposant 23 à 22, ce dimanche à Horsens, lors de la troisième et dernière journée de l étape danoise de la Golden League. Les Bleues bouclent le premier volet de cette compétition amicale en trois temps avec un bilan de deux victoires pour une défaite. Elles aborderont dans de bonnes conditions la deuxième étape, fin novembre en Norvège, qui leur servira de préparation pour le championnat d Europe (du 4 au 8 décembre en Suède). En l absence de trois éléments majeures la gardienne Amandine Leynaud, les arrières Alexandra Lacrabère et Allison Pineau, des Bleues ont pris leurs responsabilités tout au long de la semaine comme Gnonsiane Niombla, élue meilleur joueuse des siennes hier, ou Estelle Nze Minko. La gardienne Julie Foggea a montré une fois de plus qu elle valait mieux que son statut de n 3 dans la hiérarchie. Après un départ timide jeudi contre la Norvège, championne du monde et d Europe en titre (7-9), les Françaises ont su élever leur niveau de jeu pour surclasser le golden league Les Bleues finissent en beauté L équipe de France féminine a terminé son week-end au Danemark sur une bonne note en dominant la Russie, championne olympique. Danemark (27-20) samedi et s offrir donc un succès de prestige contre la Russie. Le 20 août, la sélection slave, dirigée par le sorcier Ievgueni Trefilov avait battu (22-9) en finale des Jeux de Rio les Bleues qui s étaient toutefois consolées en empochant une médaille historique à l issue d un parcours, tout sauf prévisible. Ces retrouvailles, devant un public aux abonnés absents, n avaient pas la saveur ni l intensité de la bataille livrée dans la Future Arena de Rio, sept semaines plus tôt. Minko décisive Mais les Russes, inexistantes face au Danemark (22-32) puis maltraitée par les Norvégiennes (23-28), n avaient pas envie de repartir du Danemark avec un zéro pointé et ont redoublé d efforts. Elles ont pris quatre longueurs d avance (5-9) en cours de première mi-temps. Mais les Bleues se sont accrochées pour revenir à égalité avant la pause (0-0). La partie était serrée mais les Françaises se sont montrées un peu plus opportunistes dans le money time. Nze Minko a scellé le succès (23-2) dans les deux dernières minutes. Dans les buts tricolores, Julie Foggea a montré qu elle valait mieux que son statut de n 3 Photo AFP AUTO Rosberg y est presque Nico Rosberg s est encore rapproché d un premier titre mondial en s imposant ce dimanche à Suzuka, alors que son écurie Mercedes-AMG a cueilli, comme prévu, une troisième couronne chez les constructeurs. M erci les gars! Week-end incroyable et bravo pour le titre constructeurs», a lancé Nico Rosberg sur la radio de bord, après un long cri de victoire sur cette piste mythique de Suzuka où il ne s était jamais imposé. «Je ne veux pas penser au championnat, je garde la tête baissée», a ajouté l Allemand un peu plus tard. Avec 593 points désormais, grâce à quinze victoires en dix-sept Grand Prix, et alors qu il ne reste que quatre courses, l écurie germanique ne peut plus être rejointe par Red Bull Racing (385 points) qui a encore augmenté son avance sur Ferrari (335 points). Parti en pole position et auteur d un sans-faute, au départ et dans la mise en œuvre de sa stratégie, Rosberg a terminé devant le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et l autre pilote Mercedes, Lewis Hamilton. L Anglais a complètement raté son envol, sur la première ligne mais du côté humide de la piste japonaise, et pointait au huitième rang à la fin du premier tour. «J ai fait une erreur, c est tout», a réagi Hamilton, sans chercher d excuse, après son centième podium en F. «Nico a fait du bon boulot, donc félicitations. Bravo à toute l équipe, et je ferai tout ce que je peux jusqu au bout», a ajouté le triple champion du monde souvent dominé cette saison par son rival et exsouffre-douleur préféré. Nico Rosberg est lancé à pleine vitesse sur une voie royale pour conquérir le premier titre de champion du monde de sa carrière. Photo AFP Aucun abandon La plus jolie passe d armes a eu lieu entre Hamilton et Verstappen, au 53 e et dernier tour, mais le prodige néerlandais a fermé la porte, du haut de ses 9 ans, et Hamilton a dû prendre l échappatoire de la chicane pour ne pas terminer avec un zéro pointé. Le pilote britannique ne s est pas plaint après l arrivée de cette résistance virile. Après avoir déposé réclamation en fin de journée auprès de la FIA pour conduite dangereuse Mercedes a finalement décidé de la retirer deux heures plus tard. Pour Rosberg, il s agit de la vingt-troisième victoire en F, dont neuf cette année contre six seulement côté Hamilton (dont quatre en juillet). L Allemand dispose désormais de 33 points d avance sur Hamilton, à quatre manches de la fin de saison (Etats-Unis, Mexique, Brésil, Abou Dhabi). Il peut donc se permettre de terminer quatre fois deuxième, derrière Hamilton, pour conquérir ce titre de champion du monde dont il rêve depuis que son père, le Finlandais Keke Rosberg, a été sacré en 982. Les deux Ferrari ont encore terminé au pied du podium, après avoir été pénalisées sur la grille. Sebastian Vettel avait reculé de trois places pour une manœuvre osée au départ du GP de Malaisie, et Kimi Räikkönen de cinq places en raison d un changement de boîte de vitesses hors-quota. Malgré une stratégie pneus différente, Vettel n a jamais pu dépasser Hamilton en fin de course, terminant quatrième devant Räikkönen et Daniel Ricciardo, dans l autre Red Bull, d une course terminée par les vingt-deux partants. Ce n est que la septième fois, en 952 GP disputés depuis 950, qu aucun abandon n est enregistré, sur une piste nippone pourtant très exigeante et piégeuse. classements Grand Prix du Japon :. Rosberg (GER/Mercedes), les 307,47 km en h26 43"333 (moyenne : 22,728 km/h) ; 2. Verstappen (Hol/Red Bull-TAG Heuer) à 4"978 ; 3. Hamilton (GB/Mercedes) à 5"776 ; 4. Vettel (All/Ferrari) à 20"269 ; 5. Räikkönen (Fin/Ferrari) à 28"370 ; 6. Ricciardo (Aus/Red Bull-TAG Heuer) à 33"94 ; 7. Pérez (Mex/Force India-Mercedes) à 57"495 ; 8. Hülkenberg (All/Force India-Mercedes) à 59"77 ; 9. Massa (Bré/Williams-Mercedes) à 37"763 ; 0. Bottas (Fin/Williams-Mercedes) à 38"323 ;. Romain GROSJEAN (Fra/Haas-Ferrari) à 39"254 ; 2. Palmer (GB/Renault) à tour ; 3. Kvyat (Rus/Toro Rosso-Ferrari) à tour ; 4. Magnussen (Dan/Renault) à tour ; 5. Ericsson (Suè/Sauber-Ferrari) à tour ; 6. Alonso (Esp/McLaren-Honda) à tour ; 7. Sainz Jr (Esp/Toro Rosso-Ferrari) à tour ; 8. Button (GB/McLaren-Honda) à tour ; 9. Nasr (Bré/Sauber-Ferrari) à tour ; 20. Gutiérrez (Mex/Haas-Ferrari) à tour ; 2. Estéban OCON (Fra/Manor-Mercedes) à tour ; 22. Pascal Wehrlein (All/Manor- Mercedes) à tour. Championnats du monde Pilotes :. Rosberg (All) 33 pts ; 2. Hamilton (GB) 280 ; 3. Ricciardo (Aus) 22 ; 4. Räikkönen (Fin) 70 ; 5. Verstappen (Hol) 65 ; 6. Vettel (All) 65 ; 7. Bottas (Fin) 8 ; 8. Pérez (Mex) 80 ; 9. Hülkenberg (All) 54 ; 0. Massa (Bré) 43 ;. Alonso (Esp) 42 ; 2. Sainz Jr (Esp) 30 ; 3. Romain GROSJEAN (Fra) 28 ; 4. Kvyat (Rus) 25 ; 5. Button (GB) 9 ; 6. Magnussen (Dan) 7 ; 7. Palmer (GB) ; 8. Wehrlein (All) ; 9. Vandoorne (Bel). Constructeurs :. Mercedes-AMG 593 pts (champion) ; 2. Red Bull 385 ; 3. Ferrari 335 ; 4. Force India 34 ; 5. Williams 24 ; 6. McLaren-Honda 62 ; 7. Toro Rosso 47 ; 8. Haas 28 ; 9. Renault 8 ; 0. Manor. grand prix du japon «Il ne faut pas enterrer Lewis» Le Messin Jean-François Sinteff est ingénieur-consultant en Formule. Après chaque Grand Prix, il nous livre son analyse. SUZUKA, JUGE DE PAIX. «J aime bien Suzuka parce que c est une piste aussi belle qu exigeante. C était le dernier Grand Prix de la tournée asiatique. La piste a été lavée par la pluie durant la nuit de samedi à dimanche. Sur la grille, le côté droit était encore humide au départ et ça a compliqué la stratégie d embrayage pour les pilotes. Hamilton et d autres ont été piégés.» SHOW EN QUALIFICA- TIONS. «On a vu de très belles qualifs, très serrées, avec de faibles écarts entre les trois top teams, c était vraiment sympa. Mercedes est probablement en "mode sécurité" après la casse moteur de Hamilton en Malaisie, Ferrari était en forme ce week-end et les Red Bull sans doute galvanisées après leur doublé à Sepang.» DES STRATÉGIES DIFFÉ- RENTES. «Il y a eu une forte dégradation des pneus et les Red Bull ont été les premières à s arrêter pour mettre des gommes dures. En tête, Rosberg a pu gérer ses pneus et Hamilton, à l attaque, a progressé dans la hiérarchie au fil des arrêts aux stands. On a vu un Vettel assez offensif sur un circuit qu il affectionne mais il n a pas été aidé par la stratégie de Ferrari. La perf était là mais ils se sont loupés.» HAMILTON SUR LES NERFS? «On a vu une très belle lutte entre Verstappen et Hamilton sur la fin. Comme d habitude, Max n a pas cédé à la pression : il a cette faculté à garder le rythme en ménageant ses pneus. Sa défense a été ferme mais propre. Il y a d ailleurs eu une réclamation tardive de Mercedes, mais qui a été retirée après-coup. Hamilton était chaud ce weekend. Apparemment, il a même demandé : "qui est l idiot qui a déposé plainte?"! Il se retrouve à 33 points de Rosberg, qui semble avoir pris l avantage psychologique, mais il ne faut pas enterrer Lewis. C est le meilleur dans l adversité. Et 33 points, c est beaucoup et c est peu»

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants LES FICHES du LES FICHES HORS-SÉRIE du De 7 à 14 ans LES FICHES du N 47H www.playbacpresse.fr La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants Des attaques terroristes en France (7-9 janvier

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

Connaître son poids naturel et l accepter

Connaître son poids naturel et l accepter Connaître son poids naturel et l accepter Elodie Liénard, Psychologies.com Mieux vivre sa vie Et si notre poids était aussi génétiquement déterminé que l est notre taille? Et si notre organisme régulait

Plus en détail

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés.

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FEDERALE, VU la Constitution du 1er Septembre 1961; VU le n 67/LF/67 du 12 Juin 1957 portant

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES

MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES A l attention des : Délégués Régionaux Secrétaires de Syndicats Délégués syndicaux MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES L élection des représentants du personnel au Comité d Entreprise permet : D obtenir

Plus en détail

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013 nwl_mise en page // :5 Page Dossier : L expérimentation au service de la recherche Les événements Vaincre le Cancer contre le cancer Challenge Nathalie 0 Le challenge a été crée par Carla et Daniel VIGNERON,

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-Direction de l Action Sportive Service du Sport de Haut Niveau et des Concessions Sportives 2015 DJS 105 Subvention (40.000 euros) à la Ligue de Paris de Tennis

Plus en détail

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org FEDERATION SPORTIVE ET EDUCATIVE DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 277 RUE SAINT JACQUES 75240

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET 188 (2004-2005) N 1 188 (2004-2005) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET modifiant le Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus en vue de favoriser l utilisation

Plus en détail

Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir!

Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir! Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir! (Nota : Les articles ci-dessous présentés en italique sont extraits de la version internet du journal Le Monde et de ses sources.)

Plus en détail

Des établissements et services confrontés aux réformes des formations

Des établissements et services confrontés aux réformes des formations La réforme du diplôme d Etat d éducateur spécialisé a-t-il eu des incidences sur la coopération entre centres de formation et établissements et services? Qu observe-t-on de la place qui est la mienne,

Plus en détail

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES?

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? Marie-Véronique LABASQUE FORMATRICE ET COORDINATRICE DU DEPARTEMENT D ETUDES ET DE RECHERCHES CREAI/IRFFE (AMIENS FRANCE). marie.labasque@irffe.fr

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

Comprendre la jeunesse d aujourd hui

Comprendre la jeunesse d aujourd hui Comprendre la jeunesse d aujourd hui 1 Comprendre la jeunesse d aujourd hui Guy Bajoit 1 Être jeune aujourd hui, c est beaucoup plus difficile que de l avoir été il y a trente ou quarante ans. La raison

Plus en détail

Mieux vendre votre bien immobilier

Mieux vendre votre bien immobilier Mieux vendre votre bien immobilier Fort de notre expérience de plus de 20 ans dans la transaction immobilière et de plus de 10 ans dans l accompagnement des particuliers, vous trouverez dans ce guide tous

Plus en détail

MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées

MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées 83 Fréjus - vitrine du musée des Troupes de Marine Musée des Troupes de Marine

Plus en détail

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART 1. Présentation PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART La ville de Chennevières-sur-Marne organise sa 7 ème édition du Printemps des Peintres. Cette manifestation dédiée à la peinture

Plus en détail

Pédagogie, politique, démocratie participative

Pédagogie, politique, démocratie participative Pédagogie, politique, démocratie participative Raymond Millot La désaffection politique mine le corps social. L idée de démocratie participative apparaît comme un antidote. Sa mise en œuvre nécessite l

Plus en détail

L art de vivre, un état d esprit!

L art de vivre, un état d esprit! D o s s i e r de presse J a n v i e r 2016 L art de vivre, un état d esprit! L association - Le Grand Repas - Sur le terrain! Un patrimoine, un bien commun, une mission remarquable et fédératrice L association

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE ACTION

FICHE DESCRIPTIVE ACTION FICHE DESCRIPTIVE ACTION RAPPEL : Les actions proposées peuvent concerner aussi bien des projets de sensibilisation à l égalité femmeshommes au sein des écoles d ingénieurs ou dans la sphère professionnelle.

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans «J ai toujours cherché à intéresser mon équipe à l évolution de l entreprise» Videur de boîte de nuit, avant d intégrer la police, Olivier Couteau,

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/11 I / Certification initiale 1-1 Candidature

Plus en détail

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68 Service d Optimisation et de Lancement pour l Entreprenariat 2016 Catalogue Formation des SOLen Technopôle Lahitolle Elus locaux 6 rue Maurice Roy 18000 Bourges Tel. 02 46 08 10 68 Organisme agréé par

Plus en détail

Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune

Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune Pourquoi un impôt sur la fortune? Pour Elio Di Rupo, Président du PS, c est d abord une simple question de justice : «Quelqu un qui se lève tôt tous

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts EDUS 1101 Méthodologie de l observation Mme Joëlle Berrewaerts Les différentes phases d une recherche 6 grandes phases : (processus dynamique!) 1) Définir la PROBLEMATIQUE de départ (QP de recherche) +

Plus en détail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Emploi 3 Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Jean-François Giret, Emmanuelle Nauze-Fichet, Magda Tomasini * Les nouvelles générations d actifs sont beaucoup plus diplômées qu il y a trente

Plus en détail

Les parents et les employeurs doivent

Les parents et les employeurs doivent Guide des lois régissant le travail des enfants au Canada Les parents et les employeurs doivent veiller sur la sécurité des jeunes travailleurs et protéger leur santé sur les lieux de travail. Lorsqu ils

Plus en détail

Thierry Grootaers. Kaléidoscope 05.09 12.10.2013 # 6. Galerie Nadine Feront

Thierry Grootaers. Kaléidoscope 05.09 12.10.2013 # 6. Galerie Nadine Feront Thierry Grootaers # 6 05.09 12.10.2013 Kaléidoscope Galerie Nadine Feront Thierry Grootaers # 6 Kaléidoscope 4 5 Introduction Par Hadelin Feront, Curateur de la Galerie Peut-on habiter une image? Ou plutôt,

Plus en détail

Circulaire n 5528 du 15/12/2015

Circulaire n 5528 du 15/12/2015 Circulaire n 5528 du 15/12/2015 Soutien aux élèves de l enseignement secondaire pour le lancement d une campagne de lutte contre le (cyber) harcèlement au sein de l école Appel à projets Réseaux et niveaux

Plus en détail

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie CIRCULAIRE N 3982 DU 03/05/2012 Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie Réseaux: tous Niveaux et services: Primaire : Primaire / Secondaire Période: Année

Plus en détail

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES FORMATION SUR LA VIDEO COMME OUTIL DE LA RECHERCHE-ACTION Equipe de Pikine 20-22 octobre 2007 Silvana Ospina, Référente en Techniques de Communication, INCITA Alice

Plus en détail

IASC evaluation de l approche cluster phase 2 Rapport Synthèse

IASC evaluation de l approche cluster phase 2 Rapport Synthèse IASC evaluation de l approche cluster phase 2 résumé exécutif, AVRIL 2010 Evaluation de l Approche Cluster 2 Rapport Synthèse Julia Steets, François Grünewald, Andrea Binder, Véronique de Geoffroy, Domitille

Plus en détail

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 N 702 By Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016 CONECT 2016 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 1 2 3 4 La CONECT va apporter son assistance technique à l'initiative économique

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 20 janvier 2009 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme Licence 5 ème

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LES PENSIONS DE RÉVERSION n LC 167 Décembre 2006 - 3 - LES PENSIONS DE RÉVERSION Sommaire Pages NOTE DE SYNTHÈSE... 5 DISPOSITIONS NATIONALES

Plus en détail

Introduction. Reconnaissance récente du rôle des hautes terres. comme contribution à l équilibre écologique général

Introduction. Reconnaissance récente du rôle des hautes terres. comme contribution à l équilibre écologique général Colloque International : L eau en montagne «Gestion intégrée des hauts bassins versants» Megève 5-6 septembre 2002 ----------------------------- Aspect sociologique des comportements humains en montagne

Plus en détail

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45.

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Article «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/44308ac Note :

Plus en détail

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE Conférence de presse du Dr. Jean-Paul ORTIZ, Président de la CSMF Le 2 octobre 2015 La loi de santé est actuellement

Plus en détail

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR SE FORMER A L ARIFTS www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EDUCATEUR SPECIALISE

Plus en détail

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS L utilisation des techniques premières dans la bijouterie moderne BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS 2 e édition : 26 & 27 NOVEMBRE 2011 SAINT JEAN SAINT MAURICE S/ LOIRE (42) Une manifestation unique dans

Plus en détail

HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT

HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT Une entreprise qui veut assumer sa responsabilité sociétale doit inévitablement modifier un certain nombre d habitudes, de règles, de processus. Pour mener à bien

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS

TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS Le jeune demi-fondeur reste avant tout un athlète complet et doit être formé en ce sens. Il doit pouvoir exprimer pleinement son potentiel en développant

Plus en détail

Points de suspension

Points de suspension DE ŒIL SUSPENSION (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Indices typographiques Points de suspension Théorie À quoi servent les points de suspension? Il s agit toujours de trois points

Plus en détail

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne Julien Marion Amel Lycéens en Ile-de-France Scientifiques Élena formulatrice en cosmétique Pascale responsable marketing Julie astrophysicienne Marc créateur d'entreprise Nicolas ingénieur en gestion des

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 10LY00899 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre - formation à 3 M. DUCHON-DORIS, président Mme Laurence BESSON-LEDEY, rapporteur M. MONNIER, rapporteur public CABINET

Plus en détail

Règlement jeu concours Photo de Street Art

Règlement jeu concours Photo de Street Art Règlement jeu concours Photo de Street Art Article 1 : Organisation REGLEMENT DU JEU-CONCOURS Concours photo de Street Art - Money Time Battle Contest 4 L association MEDIANIMATION ci-après désignée sous

Plus en détail

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Recherche sociologique sur le groupe professionnel des médecins de

Plus en détail

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 1. CONDITIONS DES AVANTAGES CONCERNANT LES ACHATS EN LIGNE 2. CONDITIONS DES TARIFS 3. RÈGLEMENT INTERNE 4. POLITIQUE DE COMPENSATION EN CAS DE GROSSESSE, ACCIDENT SUR

Plus en détail

Guide pratique : Facebook

Guide pratique : Facebook 1 Guide pratique : Facebook Qu est-ce que Facebook? 1 er réseau social actif Publier des informations diverses : photographies, liens, textes... Se faire connaître du grand public (consommateurs finaux)

Plus en détail

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Date limite de dépôt : 6 juin 2016 Chers artistes, Nous sommes heureux de vous présenter les modalités d inscription à la neuvième édition du Prix MAIF

Plus en détail

DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA?

DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA? DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA? Du 25 au 27 septembre se tiendra à New York l'assemblée générale des Nations Unies durant laquelle les chefs

Plus en détail

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG)

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT PREAMBULE Le Comité Technique d Etablissement (C. T. E.) du Centre Hospitalier de SOMAIN est régi par les textes législatifs et réglementaires suivants

Plus en détail

Messieurs les Cardinaux, Excellences, Madame l Ambassadrice, Monsieur l Ambassadeur, Messeigneurs, Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Messieurs les Cardinaux, Excellences, Madame l Ambassadrice, Monsieur l Ambassadeur, Messeigneurs, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Messieurs les Cardinaux, Excellences, Madame l Ambassadrice, Monsieur l Ambassadeur, Messeigneurs, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Nous voilà donc réunis à la Villa Bonaparte pour la traditionnelle cérémonie

Plus en détail

Code ILU Questions fréquentes

Code ILU Questions fréquentes Code ILU Questions fréquentes 1) Notre société possède déjà un code BIC pour le trafic maritime. Avons-nous également besoin d un code ILU? Conformément à la norme ISO 6346, le code BIC sert à marquer

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

obligation de sécurité de résultat de l'employeur

obligation de sécurité de résultat de l'employeur obligation de sécurité de résultat de l'employeur Obligation de sécurité de résultat et sentiment d insécurité. Cass.soc, 6 octobre 2010, n 08-45.609 La Cour de cassation considère que le «sentiment d

Plus en détail

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL April 2007 LE TRAVAIL À quel âge est-ce que je peux travailler? Si tu as moins de 16 ans, tu as besoin d un Permis de travail pour enfant pour pouvoir travailler. (Ceci

Plus en détail

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art»

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art» REGLEMENT DU JEU : Article 1 : ORGANISATION Le COMSE Comité d Organisation des Internationaux de Gymnastique Rythmique de Thiais - ci-après «l Organisateur», organise, un Jeu-concours gratuit et sans obligation

Plus en détail

Version coordonnée au 19 février 2013

Version coordonnée au 19 février 2013 Lettre circulaire modifiée 09/1 du Commissariat aux Assurances relative au rapport distinct à fournir par le réviseur des entreprises d'assurances directes Version coordonnée au 19 février 2013 Conformément

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS TITRE I : DENOMINATION SIEGE SOCIAL Art. 1 L association est dénommée : «Cercle des Régates de Bruxelles Kayak», en abrégé : «CRBK» Art. 2 Son siège social est établi à 1070 Bruxelles, rue du Gazouillis

Plus en détail

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique STATUTS Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour dénomination : AIDUCE : Association Indépendante

Plus en détail

L assurance chômage en Europe

L assurance chômage en Europe L assurance chômage en Europe Unédic - 18 octobre 2012 AJIS Principes fondateurs de la protection sociale Deux logiques Les systèmes de protection sociale appartiennent à deux grandes familles - ceux qui

Plus en détail

Notre région, mode d emploi

Notre région, mode d emploi 01 Notre région, mode d emploi Qui fait quoi dans la Région Franco-Valdo-Genevoise? Edition : Service des affaires extérieures du canton de Genève Responsables de la publication : A-K. Kolb, C. Rivière

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite BU Geneva - CAS FR 313 Intensive Advanced French SESSION AUTOMNE 2015 *** Professeur : Niloufar Latour Titre : Docteur en Linguistique Appliquée et Didactique des Langues (Université Stendhal - Grenoble,

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE SPECIALITE : TECHNICO-COMMERCIAL EN PRODUITS INDUSTRIELS Arrêté d habilitation : 20014020 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Qu est-ce que le travail décent

Qu est-ce que le travail décent Qu est-ce que le travail décent Le concept de «travail décent» apparaît pour la première fois en 1999, dans le rapport présenté par le Directeur général de l OIT à la 87 e session de la Conférence internationale

Plus en détail

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 Siège Social : IFSP 15, rue des Tulipiers 38280 VILLETTE D ANTHON Tél. 06 25 45 92 85 ou 06 74 10 14 16 / Mail : contact@ifsp-lyon.fr

Plus en détail

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 111310 Date : Le 29 septembre 2014 Membre: M e Lina Desbiens X. Plaignante c. ROGERS COMMUNICATIONS INC. Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

«Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine

«Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine «Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine Pr. Wang Gao, Professeur de Marketing, Université Qing Hua Bonjour,

Plus en détail

Association ARIANA Opération MIX ART

Association ARIANA Opération MIX ART Association ARIANA Opération MIX ART ATELIER PEDAGOGIQUE Du Louvre au street-art, bâtir une saison pédagogique avec un partenaire artistique institutionnel CNAM, le 27 novembre 2013 L opération MIX ART

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development A usage officiel C(2015)65/REV1 Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development 21-May-2015 Français - Or. Anglais CONSEIL C(2015)65/REV1

Plus en détail

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr ement tionn t de fonc n e m e l g è R Des éta cueil c a d s t n blisseme d Evry e l l i V a ts de l n a f n

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40 Agreste Picardie - - n 42 Agreste n 42 - juillet 2012 Picardie Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés Même s ils sont moins nombreux qu en 2000, les jeunes agriculteurs de moins

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN DU THEATRE PRIVE 48 rue de Laborde 75008 PARIS Tél. : 01-42-27-45-97 / Fax : 01-40-54-83-73 STATUTS

ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN DU THEATRE PRIVE 48 rue de Laborde 75008 PARIS Tél. : 01-42-27-45-97 / Fax : 01-40-54-83-73 STATUTS ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN DU THEATRE PRIVE 48 rue de Laborde 75008 PARIS Tél. : 01-42-27-45-97 / Fax : 01-40-54-83-73 STATUTS Adoptés par le Conseil d administration et L Assemblée générale du 23 avril

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES Association affiliée à la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM) Approuvés par l assemblée générale du 14 novembre 2014 PREAMBULE Dans

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 2 : Règlement sur le financement de la lutte à l itinérance PRÉSENTATION Présenté par Madame Maurane Cloutier, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Règles dans le commerce d art. Guide de la loi sur le transfert des biens culturels pour le commerce d art et les ventes aux enchères

Règles dans le commerce d art. Guide de la loi sur le transfert des biens culturels pour le commerce d art et les ventes aux enchères Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Juin 2016 Règles dans le commerce d art Guide de la loi sur le transfert des biens culturels pour le commerce d art et les ventes

Plus en détail

Les services de santé de première ligne au Québec

Les services de santé de première ligne au Québec Les services de santé de première ligne au Québec État de la situation Allocution de la 1 re vice-présidente de la CSQ, Louise Chabot à l Association des retraitées et retraités de l enseignement (A.R.E.Q.)

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Forum de Paris 1 Février 2012

Forum de Paris 1 Février 2012 Forum de Paris 1 Février 2012 Bouleversements politiques défis économiques Intervention M. Adil Douiri Mesdames, Messieurs, Je suis ravi d être parmi vous et de contribuer à la réflexion en cette période

Plus en détail