I P - H P A H SE S -D - I D X

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I P - H P A H SE S -D - I D X"

Transcription

1 I-PHASE-DIX PRIMAIRE

2 Conception : Guillaume Labbé, rédaction Louise De Champlain, idée et conception du projet Mélissa Brideau, dessinatrice Sylvie Laferrière et France Thomassin, mise en page SECTION PRIMAIRE Révision : Julie St-Hilaire-Samuelson, orthophoniste à la Commission scolaire de Portneuf Collaboration : Geneviève Marcil, orthophoniste à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries Suzanne Poirier, orthophoniste à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries Un remerciement spécial à nos enfants spéciaux, ceux qui nous inspirent et qui nous donnent le privilège d exprimer les choses qu ils voudraient nous dire Service régional en difficultés langagières, région

3 Chers intervenants, Ce recueil est un outil qui vous permettra de sensibiliser vos élèves sur le trouble du langage. Assurez-vous que les parents sont de connivence avec vous ou tout simplement informés de votre démarche, car ce sujet peut encore être délicat pour certains. Les sept petites histoires qui suivent s adressent aux enfants et doivent être lues par un adulte. Il est conseillé d utiliser chaque illustration avant de commencer à lire chaque histoire. Vous pourrez ainsi préparer vos élèves à la lecture en leur permettant d anticiper l histoire et de décrire les personnages (traits physiques et émotions). De plus, faites en sorte que l image demeure sous leurs yeux tout au long de la lecture. Pour faciliter la compréhension, il est fortement suggéré de lire deux ou trois histoires maximum à la fois. Suite à votre lecture, vous pourrez utiliser le tableau «Caractéristiques des personnages» pour demander aux élèves à qui ils ressemblent selon eux. Pour vous préparer à animer une conversation à la fin d un texte, lisez la partie «Pour les intervenants» avant d entamer votre lecture. Vous pouvez utiliser ces histoires en individuel pour un élève qui a besoin d apprendre à connaître ses propres défis. Ou vous pouvez les utiliser pour un groupe qui réagit à la différence d un ou plusieurs élèves de la classe. La sensibilisation à la différence est toujours gagnante, surtout lorsque l enfant concerné est bien informé au préalable. Avec le tableau «caractéristiques des personnages» vous pouvez choisir l histoire (ou les histoires) qui rejoint votre élève selon son profil à lui. Le trouble du langage étant versatile, il est possible que certaines de ces histoires ne conviennent pas à votre élève. Je vous souhaite une bonne lecture et des échanges enrichissants! Louise De Champlain Service régional en difficultés langagières, région

4 CARACTÉRISTIQUES DES PERSONNAGES HISTOIRES PERSONNAGES CARACTÉRISTIQUES Histoire no. 1 Zoé A de la difficulté à prononcer les mots Histoire no. 2 Ariane Est hors sujet Histoire no. 3 Christian Parle sans arrêt Histoire no. 4 Henri Est fatigué en après-midi Histoire no. 5 Arthur Ne comprend pas les règles d un jeu Histoire no. 6 Renée Parle trop fort dans les couloirs Histoire no. 7 Yvan Se perd facilement Service régional en difficultés langagières, région

5 Langue Gardien le lézard Service régional en difficultés langagières, région

6 Message de Langue Gardien le lézard (vous pouvez utiliser l image du lézard!) : Salut! Je suis content de te voir! Comme on ne se connaît pas encore, je vais me présenter. Mon nom est Langue Gardien et je serai avec toi tout au long de ces histoires. Est-ce que tu as bien entendu mon nom? Je vais te le répéter, c est Langue Gardien. Ce qui est drôle, c est que mon nom représente aussi ce que je suis, un gardien de la langue. Pas la langue que vous voyez sortir de ma bouche! L autre langue, le français, dont on se sert pour lire, écrire et parler. Mon nom ressemble également à Ange Gardien, est-ce que tu sais c est quoi un ange gardien? Moi je suis là pour aider les personnes qui ont des troubles du langage. Dans ce recueil, tu entendras sept petites histoires d enfants qui ont ce trouble. Tu verras aussi qu à la fin de chaque histoire je donne des trucs pour les aider. Alors, on commence? Service régional en difficultés langagières, région

7 L HISTOIRE DE ZOÉ Pour les intervenants : Lorsque Zoé a de la difficulté à prononcer un mot, on peut la reprendre en répétant le mot, ou le segment du mot, de façon adéquate. Il est important de ne pas demander de répéter après vous. Zoé ne doit pas perdre le goût de communiquer. Pour aider les amis à comprendre Zoé, on peut prendre le temps d expliquer aux élèves ce qu est le trouble de langage. Vous pouvez demander à l orthophoniste de la commission scolaire de vous donner un coup de main afin de monter une présentation qui pourrait se faire dans toutes les classes de l école! Service régional en difficultés langagières, région

8 Service régional en difficultés langagières, région

9 L HISTOIRE DE ZOÉ Zoé est assise dans sa classe de deuxième année avec ses amis. Aujourd hui, le professeur a demandé aux élèves de parler du travail de leur papa et comme Zoé avait très hâte à cette journée, le professeur lui propose de parler en premier. Voici ce qu elle a dit à ses amis : «Ma papa cravaille à la conscruction de les masons.» En entendant Zoé parler, quelques amis se mettent à rire très fort. Zoé ne comprend pas. Elle raconte parfois des blagues, mais là, elle a simplement dit ce que son papa faisait comme travail. Elle se demande donc ce qu il y a de drôle. Un ami lui dit qu il rit parce qu elle a dit «ma papa», comme si son papa était une fille. Un autre dit en riant que c est parce qu elle a dit «conscruction». Un autre lui dit enfin en s essuyant les yeux que sa «mason» ne doit pas être très solide. Zoé comprend enfin qu on se moque d elle et commence à avoir de la peine. C est alors que Langue Gardien, qui était caché sous une affiche collée sur le mur, sort de sa cachette et commence à parler. «Les amis, je vais vous expliquer quelque chose. Votre amie Zoé est dysphasique. Ça, c est un grand mot savant pour dire qu elle a parfois de la difficulté avec son langage. Ce matin, elle a eu de la difficulté à prononcer les mots qu elle voulait vous dire. En fait, elle voulait simplement dire que son papa travaille dans la construction des maisons, mais les mots ne sont pas sortis comme ça de sa bouche. Au lieu de se moquer d elle, on devrait l écouter, comprendre sa situation spéciale et surtout ne pas rire de sa façon de parler.» Est-ce que tu es d accord avec le conseil de Langue Gardien? Est-ce que ça t arrive de mal prononcer les mots? Qu est-ce qu on peut faire d autre pour aider Zoé? Service régional en difficultés langagières, région

10 L HISTOIRE D ARIANE Pour les intervenants : On peut questionner un élève afin de l aider à clarifier son message. Dites-vous qu il y a toujours une raison pour l élève d évoquer ces idées qui semblent parfois loufoques. Une bonne façon d intervenir, serait de lui faire prendre conscience qu elle est hors sujet en disant : «Nous sommes en train de parler des animaux du zoo (en montrant et en maintenant notre main droite devant nous) et toi tu nous parles de ta grand-mère (en lui montrant notre main gauche).» Ensuite on peut lui dire en cachant notre main gauche en arrière de notre dos : «À présent, nous allons continuer de parler des animaux du zoo». Le but de cet exercice est de permettre à l élève d associer chaque main à un sujet de conversation. En cachant une main derrière notre dos, on lui indique que l autre sujet est plus important. Il sera aussi essentiel de dire à l enfant que le sujet de sa grand-mère vous intéresse et que vous aimeriez en parler avec elle à un autre moment propice; tout cela afin de préserver le goût de communiquer. Service régional en difficultés langagières, région

11 Service régional en difficultés langagières, région

12 L HISTOIRE D ARIANE Ariane est bien assise sur sa chaise, derrière son pupitre. Elle s amuse beaucoup à l école et aime discuter avec ses amies de première année. Hier, dans sa classe, son professeur a décidé de leur parler des animaux qui vivent dans les zoos. Il a commencé par les singes, avant de continuer avec les lions et de terminer avec les éléphants. Il a dit que c était ses animaux préférés. Il a ensuite demandé aux élèves s ils avaient des questions ou des choses à dire sur le zoo et ses animaux. Ariane a levé sa main et le professeur lui a donné le droit de parole. Voici ce qu Ariane avait à dire : «L autre jour, j ai préparé des tartes avec ma grand-mère.» Les autres élèves et son professeur pensaient bien qu elle allait leur parler des zoos et des animaux puisque c était de ça dont on venait de parler en classe, mais voilà qu elle leur parlait des tartes qu elle avait cuisinées avec sa grand-mère! Ils se sont regardés et se sont demandé pourquoi elle leur parlait de tartes, ce qui n avait pas de lien avec les animaux. Langue Gardien, qui était couché au soleil près de la fenêtre, décida alors de leur expliquer ce qui venait de se passer. «Le trouble de langage peut produire ce genre de situation. Ariane avait écouté son professeur parler du zoo et des animaux, et dans sa tête, elle a fait un lien avec sa grand-mère et ses tartes parce qu elle est vraiment allée au zoo avec sa grand-mère il y a quelques semaines. Elle a tout simplement oublié d expliquer pourquoi le zoo lui rappelait sa grand-mère. Quand cela se produit, on dit alors que la personne est hors sujet parce qu elle ne parle pas du sujet qu il faudrait parler au bon moment. Cela fait aussi partie du trouble de langage et il faut être patient pour bien comprendre qu elle n a pas dit ça pour faire rire la classe ou pour faire le clown, mais bien parce que c est ce lien-là qu elle avait fait dans sa tête à ce moment-là.» Est-ce que ça t arrive d être hors sujet? Est-ce que tu es capable d expliquer pourquoi tu es hors sujet quand ça t arrive? Est-ce que tu comprends qu il est important de revenir au sujet lorsqu on discute en groupe? Service régional en difficultés langagières, région

13 L HISTOIRE DE CHRISTIAN Pour les intervenants : Christian ne répond pas aux questions posées et ne tient pas compte de ce que le papa de Zachary dit parce qu il a de la difficulté à se mettre dans la peau de son interlocuteur. Par contre, ça pourrait parfois être relié au fait que l enfant est impulsif ou se concentre difficilement. Est-ce que Christian est atteint de ce trouble? Il est préférable de se poser la question et de l accompagner dans cette frénésie, surtout lorsque le sujet l intéresse grandement. Service régional en difficultés langagières, région

14 L HISTOIRE DE CHRISTIAN Service régional en difficultés langagières, région

15 L HISTOIRE DE CHRISTIAN Christian est en première année et aime les camions de pompiers. En fait, il adore les camions de pompiers. Encore plus que ça, il en mange! Pour vrai! Il a reçu un camion de pompiers en chocolat à Pâques. Il en avait un quand il était petit et quand il en voit un passer dans la rue à toute vitesse, il sait que les pompiers s en vont éteindre un feu. Quand on lui demande ce qu il voudrait faire plus tard, il répond toujours qu il veut être un pompier et surtout conduire leur gros camion. Dans sa classe cette semaine, le père de son ami Zachary est venu parler de son travail. C était la semaine de la prévention des incendies et son père est vous avez bien deviné, un pompier! Christian était TRÈS excité. Le papa pompier n avait même pas encore commencé à parler que Christian lui posait déjà des questions. «Bonjour Christian,» dit le pompier. «Écoute, je vais expliquer mon travail et parler de la prévention des incendies et ensuite je te laisserai le temps de me poser des questions. Ça te va?» «Est-ce que c est chaud, le feu?» demanda Christian. «Christian, je vais te répondre tout à l heure d accord? Je vais même te laisser poser la première question.» «Il peut aller très vite votre camion de pompier?» demanda encore Christian. Et ça a continué comme ça pendant toute la durée de la visite. Le pompier expliquait son travail et Christian n arrêtait pas de lui poser des questions. Langue Gardien en a donc profité pour sortir du tiroir du professeur et expliquer ceci : «Christian est un enfant qui a un trouble de langage. Il peut lui arriver de couper la parole et de poser des questions à n importe quel moment, surtout si c est un sujet qui l intéresse beaucoup. Il est parfois impulsif, ce qui veut dire qu il n attend pas toujours son tour pour parler. Il lui a été très difficile d attendre la période de questions prévue pour la fin de la présentation. Christian parle quand il veut parler, sans réfléchir si c est le bon moment ou non.» Qu est-ce qu on peut faire avant de parler? Ça vous arrive d aller trop vite? Qu est-ce que ça fait quand on va trop vite? Service régional en difficultés langagières, région

16 L HISTOIRE DE HENRI Pour les intervenants : Même sans un diagnostic de TDA-H, il est fréquent qu un élève avec un trouble de langage ait de la difficulté à se concentrer ou à soutenir son attention. Si on a besoin de son attention un peu plus longtemps, on peut s assurer par exemple que son pupitre contient seulement les choses dont il a besoin pour accomplir sa tâche. Parfois il est même préférable d alléger les travaux un peu. On peut le placer loin de la fenêtre et dans un endroit dans la classe ou il aura moins de stimuli. Il est aussi important de s assurer que le bruit n est pas dominant dans la classe. Vous pourriez par exemple utiliser des balles de tennis sur les pattes des chaises. Attention aux devoirs et écoutez les parents; ces enfants ont droit à du temps de qualité à la maison et surtout de se reposer pour mieux poursuivre leur semaine! La surcharge cognitive est à surveiller. Service régional en difficultés langagières, région

17 L HISTOIRE DE HENRI Service régional en difficultés langagières, région

18 L HISTOIRE DE HENRI Henri est un enfant de troisième année très curieux qui aime apprendre. Il s est levé de bonne humeur, a dévoré son déjeuner et s est rendu à l école avec son grand frère. Pendant l avant-midi, il a travaillé très fort à découvrir de nouvelles choses. Il a écouté avec attention et a fait les petits exercices demandés dans son cahier. Son enseignante a parlé du Mexique et de la nourriture différente qu on pouvait manger là-bas. Entendre parler de nourriture donne toujours faim à Henri et la cloche du dîner se fait enfin entendre. Ouf! Il était temps, car l attention d Henri n était plus là. Après avoir dîné et joué dans la cour d école, Henri est de retour en classe pour l après-midi. Il est maintenant fatigué et n écoute plus ce que son enseignante lui dit. Il n a pas envie de faire d autres exercices et cherche plutôt à faire rire les autres en faisant des bruits et en laissant tomber des choses par terre. Les élèves disent alors à l enseignante qu Henri les dérange en parlant et en jouant avec ses effets scolaires sur son bureau. Son enseignante sait qu Henri va à l aide aux devoirs après l école et que la même chose se produira. Les parents d Henri ont souvent mentionné à l enseignante que les devoirs à la maison étaient difficiles à accomplir et que c était un combat presque tous les soirs. C est alors que Langue Gardien quitte la tablette de la bibliothèque pour venir leur expliquer ce qui se passe. «Henri est un enfant qui a une difficulté de compréhension importante. C est plus difficile pour lui de suivre les cours comme les autres enfants et il doit redoubler d efforts de façon constante afin d y arriver. Il y a des choses qu il ne comprend pas toujours du premier coup, il faut donc lui donner plus de temps pour lui permettre de se concentrer afin de suivre la vitesse du groupe. Il dépense beaucoup d énergie pour toutes ces raisons. C est donc normal qu il soit fatigué et même épuisé à la fin d une journée. Ce serait une bonne idée qu il puisse se reposer la tête en allant par exemple regarder un livre dans le coin lecture. Ce n est pas un privilège qu on lui donne, mais bien un moyen pour lui permettre de se détendre quand son cerveau est trop rempli.» Est-ce que ça vous arrive d être fatigué comme ça? Qu est-ce que vous aimez faire pour vous reposer? Service régional en difficultés langagières, région

19 L HISTOIRE D ARTHUR Pour les intervenants : Pour aider Arthur, un coffre à outils personnalisés pourrait lui être dédié. C'est-à-dire que dans un cartable, on peut inclure toutes les séquences ou façons de procéder avec des images et tout ce dont il a besoin pour l aider à accomplir ses tâches. Vaut mieux garder ce cartable simple et enlever toutes les choses superflues qu il pourrait contenir. Quand on interagit à l oral, on explique une consigne à la fois en prenant une pause entre chacune pour permettre à l élève de faire des liens et retenir les informations. Cette façon de fonctionner désamorce souvent les crises avant qu elles arrivent! Les élèves qui ont un trouble du langage sont souvent insécurisés devant l inconnu et ont une certaine rigidité face à leur routine. C est que la perception du temps est parfois difficile à saisir et que les points de repère sont alors ébranlés si l élève a de la difficulté à anticiper et à généraliser, ce qui est souvent le cas en trouble de langage. Service régional en difficultés langagières, région

20 L HISTOIRE D ARTHUR Service régional en difficultés langagières, région

21 L HISTOIRE D ARTHUR Arthur est dans la cour d école pendant la récréation. Il regarde ses amis de troisième année jouer au ballon-panier. Dans la cour, il y a un seul panier et un seul ballon. Le jeu décidé par les amis aujourd hui est que celui qui lance le ballon et qui réussit un panier peut continuer à le lancer par la suite. S il manque son coup, c est au prochain dans la file à tenter sa chance. Arthur a vraiment envie de jouer lui aussi et son ami Félix lui dit qu il doit se mettre à la fin de la file. Arthur ne veut pas attendre dans la file et il veut le lancer tout de suite. Il arrache le ballon des mains de celui qui l avait et le lance très loin en criant des choses que personne ne comprend. Il se met ensuite à pleurer. Langue Gardien, qui était collé sur le poteau, décide que c est le temps de leur parler. «Arthur a un trouble de langage et a besoin qu on lui explique comment les choses fonctionnent. Il a parfois de la difficulté à comprendre les séquences ou l ordre des choses. Il ne comprend pas qu il doit attendre son tour et il veut juste lancer le ballon tout de suite. Il faut donc prendre le temps de lui expliquer le fonctionnement du jeu et les règles à suivre. Dans ce cas-ci, Félix lui avait dit de faire la file, mais il aurait pu ajouter qu il devait attendre son tour comme les autres et après une pause, qu il pourrait lancer encore le ballon s il réussissait un panier. Si Arthur est fâché de devoir attendre son tour, vaut mieux lui expliquer une fois de plus que tout le monde fait ça, pas juste lui et recommencer nos explications». Expliquez dans vos mots pourquoi Arthur s est fâché. Est-ce que ça t arrive de ne pas comprendre un jeu ou un travail? Comment fais-tu pour expliquer que tu ne comprends pas? Service régional en difficultés langagières, région

22 L HISTOIRE DE RENÉE Pour les intervenants : Lorsque l on fait une demande à l élève qui a un trouble de langage, il faut toujours s assurer que celui-ci a bien compris. On peut se mettre à sa hauteur pour avoir un bon contact visuel et lui demander de répéter dans ses mots ce qu il a compris. Le ton de la voix difficile à ajuster est fréquent chez ces élèves et est souvent provoqué par une difficulté à s ajuster aux différents contextes. Service régional en difficultés langagières, région

23 Service régional en difficultés langagières, région L HISTOIRE DE RENÉE

24 L HISTOIRE DE RENÉE Renée est en quatrième année. Elle joue à l élastique avec ses amies dans la cour d école. Elle s amuse beaucoup, surtout que ce sont deux de leurs amis garçons qui servent de poteaux. Elle saute et elle crie de joie, comme ses amies. Quand la cloche sonne, tout le monde arrête de jouer pour aller se mettre en rang. Les groupes d élèves commencent à entrer calmement dans l école. Renée se met à parler très fort dans le corridor en racontant à d autres amies le plaisir qu elle a eu à jouer à l élastique sur l heure du dîner. L enseignante l entend parler et lui rappelle la consigne du silence dans les corridors de l école, mais Renée continue de parler fort. Langue Gardien, qui était suspendu au crochet de William par la queue, prend alors la parole pour expliquer la situation. «Renée a parfois de la difficulté à adapter le ton de sa voix à son environnement. Si tout le monde criait dans la cour d école avant que la cloche sonne, elle va avoir de la difficulté à baisser le ton en entrant dans l école, surtout si elle a hâte de raconter ses histoires. Son enseignante lui dira de garder le silence et elle l écoutera peut-être pendant une minute avant de recommencer à parler fort. Il faut donc s approcher d elle et lui dire qu elle est maintenant dans l école, qu elle n est plus dehors et qu elle doit garder le silence dans le corridor parce que c est une règle de l école. Elle pourra parler plus tard, quand ce sera le temps et le lieu pour le faire.» Est-ce que ça t arrive de parler trop fort? As-tu un truc pour t aider à baisser le ton? Est-ce que parfois tu ne parles pas assez fort? Service régional en difficultés langagières, région

25 L HISTOIRE D YVAN Pour les intervenants : Il est important de permettre à Yvan de vivre des moments d autonomie. On pourrait lui remettre un petit plan dessiné pour se rendre au secrétariat, ou l envoyer avec un autre ami les premières fois avant de le laisser aller seul. Il y a aussi plusieurs petits trucs que vous connaissez déjà pour travailler la mémoire. Par exemple, on pourrait développer une technique d imagerie mentale pour nos élèves en difficultés. Service régional en difficultés langagières, région

26 Service régional en difficultés langagières, région L HISTOIRE D YVAN

27 L HISTOIRE D YVAN Nous sommes en début d année en classe de troisième. Yvan a toujours le sourire au visage. Ce matin, son sourire est encore plus grand, car son professeur vient de lui annoncer que c est à son tour d aller donner la feuille des absences à la secrétaire de l école. Il a vu d autres amis y aller avant lui et il avait hâte de pouvoir faire cette commission lui aussi. Son professeur lui donne donc la feuille des absences et lui explique le chemin à prendre pour se rendre au bureau de la secrétaire. Yvan l écoute avec attention et part en souriant avec la feuille. Quinze minutes plus tard, Yvan n est pas encore revenu. Ce n est pas normal, car d habitude les élèves qui font cette commission reviennent en moins de cinq minutes. Le professeur envoie donc un autre élève, Malik, voir ce qui se passe. Malik retrouve Yvan à l autre bout de l école avec la feuille des absences dans les mains. Yvan est occupé à regarder les dessins des élèves de Monsieur Sébastien sur le mur et dit «allo» à Malik lorsqu il l aperçoit. Malik ne comprend pas comment Yvan a pu se perdre dans l école, sans même avoir trouvé le bureau de la secrétaire. Il avait pourtant entendu son professeur expliquer en détail à Yvan comment s y rendre. C est alors que Langue Gardien, qui se reposait dans un soulier tout près de là, décide de leur parler. «Pour un enfant dysphasique, il n est pas toujours évident de suivre des instructions détaillées, parce qu il doit les retenir et que sa mémoire à court terme n est pas toujours très bonne. Dans ce cas-ci, le professeur avait dit à Yvan de tourner à gauche dans le corridor, de descendre l escalier et de tourner ensuite à droite dans le deuxième corridor. Yvan a mélangé ça dans sa tête et a fait le contraire, car il ne réussissait pas à se rappeler tous les détails. Il a tourné à droite au lieu d à gauche au premier corridor et s est retrouvé dans la direction contraire. Il a cherché un escalier à descendre, mais il n y en avait pas. Il a donc porté son attention sur autre chose en attendant de trouver une solution...» Est-ce que tu as de la difficulté à te souvenir de plusieurs consignes? Quel est ton truc pour mettre des choses dans ta mémoire? Service régional en difficultés langagières, région

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué )

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué ) 4 e activité : un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) Déroulement des activités et compétences reliées Enseignants Élèves Préparation Journal de bord, page 4 Dans le journal de bord,

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko, enfant du monde Moko en Afrique : Les monts de la Terre ronde. Objectifs : Les formes géométriques. Les différents habitats. Pré-requis : Les couleurs. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Questions sur la famille du personnage principal

Questions sur la famille du personnage principal Liste de questions pour relancer l'imagination de votre enfant : Questions générales : - Veux-tu me raconter ce que tu as dessiné? - Raconte moi ce qui se passe sur ton dessin - Que veux-tu que j'écrive?

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Les animaux. Les métiers

Les animaux. Les métiers Les animaux Les métiers Les moyens de transport Les fruits Je pratique mon truc de la catégorie: je retrouve les mots dans ma tête. Tu connais maintenant dans quelle catégorie est chacun des mots qu il

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ AIM L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ d Inki Sjösten 1 AIM - L entraînement par l objectif mental VUE D ENSEMBLE LA QUALITÉ DE LA RELATION : Une relation

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Cajou. Je joue à chat perché. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2

Cajou. Je joue à chat perché. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2 Cajou Je joue à chat perché Objectifs : Parler des membres de la famille et nommer des activités. Nommer des jeux. Décrire les règles d un jeu. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2 Cajou : Je joue à chat perché.

Plus en détail

Comport-action. 4 Court retrait en classe. 0-1-2-3 Aucune conséquence

Comport-action. 4 Court retrait en classe. 0-1-2-3 Aucune conséquence 2011-2012 Comport-action Nom 1 2 3 4 Court retrait en classe 5 Récréation guidée 6 Billet d information 7 Retrait en classe ou interclasse 0-1-2-3 Aucune conséquence Il peut être intéressant de renforcir

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour :

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour : Prénom : Je raconte des histoires séquentielles Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix des activités

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo»

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Français Arts visuels «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Paul Arène Aix-en-Provence Classe de Yannick Magnier MS / GS DELFINO Amélie D INNOCENZO Mylène DI MINO Marion 1 LE PROJET Nous avons travaillé

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Bâle 3: le retour du Régulateur

Bâle 3: le retour du Régulateur Bâle 3: le retour du Régulateur Au siège de la banque Universelle Hey c est quoi cette tête d enterrement? T as lu les journaux sur les nouvelles règles de Bâle 3? Le régulateur veut augmenter le capital

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école Bien vivre son année scolaire Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école La rentrée scolaire peut être une source de stress pour bien des enfants, des adolescents et leurs parents.

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Si vous avez des questions à nous poser, vous pouvez nous envoyer

Si vous avez des questions à nous poser, vous pouvez nous envoyer Bienvenue à la Chers enfants, Bonjour, je m appelle HECTOR Je suis la mascotte de la Maison de la Nature et de l Environnement 65. Nous allons bientôt passer un moment ensemble. Nous nous réjouissons,

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

Les voyages de Balthazar

Les voyages de Balthazar Le caméléon Objectifs : Nommer et décrire des animaux. Utiliser «pourquoi» et «parce que». Age : 6-8 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer. - Faire un jeu de mime avec le nom

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone (9 août 2013) A écouter sur edencast.fr [Générique musical] Voix féminine : edencast.fr vous présente un nouvel épisode de son podcast.

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

ACTIVITÉ DE COMPREHENSION ORALE. Niveau A1. Allô?

ACTIVITÉ DE COMPREHENSION ORALE. Niveau A1. Allô? ACTIVITÉ DE COMPREHENSION ORALE Niveau A1 Allô? Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - la transcription du document sonore - une fiche d auto-évaluation Auteurs-concepteurs

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES 1 le passé composé (avoir ou être) Mettez les verbes au passé composé (auxiliaires avoir ou être) 1. Elle (manger)... tous mes sandwiches! 2. Je (aller)...

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail