Le LUNDI 6 février 2017 à 14h00 au lac Vert de Catus. Fin des travaux et remise en eau du Lac Vert

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le LUNDI 6 février 2017 à 14h00 au lac Vert de Catus. Fin des travaux et remise en eau du Lac Vert"

Transcription

1 Fin des travaux et remise en eau du Lac Vert Le LUNDI 6 février 2017 à 14h00 au lac Vert de Catus Service Communication - tel : + 33 (0) fax : +33 (0)

2 SOMMAIRE Lac Vert de Catus, l enjeu écologique p.3 L enjeu touristique et de loisirs p.4 Le programme des travaux p.5 Les derniers travaux p.6 Quelques chiffres p.8 Un chantier pilote p.9 CONTACTS PRESSE Grand Cahors Service Communication Carine COUTARD, directrice de la communication Tél : Service Grands Projets Estelle LE BORGNE, chef de projets Tél :

3 LE LAC VERT DE CATUS UN ENJEU ÉCOLOGIQUE ET TOURISTIQUE Depuis quelques années, la qualité de l eau du Lac Vert à Catus s était dégradée le rendant ponctuellement impropre à la baignage et remettant en cause l équilibre de l écosystème naturel du site et la fréquentation touristique du lieu. Construit sur le fil du ruisseau le Vert dans les années 60, cet aménagement hydraulique d origine fut la cause première des dégradations écologiques : sur le plan de l envasement, les sédiments transportés par le ruisseau se déposaient naturellement et étaient retenus dans le lac, sur le plan écologique, la continuité du ruisseau n était pas assurée. Le cours naturel du ruisseau étant interrompu, la circulation des poissons et le peuplement piscicole en était pertubée. Pour répondre à ces problématiques, le Grand Cahors et ses partenaires, l Agence de l eau Adour-Garonne, l État, la Région et la Fédération de Pêche du Lot ont mis sur pied un projet d aménagement hydraulique : réaliser un curage du lac et mettre en place une dérivation du ruisseau en respectant son cours naturel. Depuis le 7 juin 2016, les travaux de vidange du lac Vert de Catus ont débuté. 3

4 CONFORTER UN PRODUIT TOURISTIQUE ET DE LOISIRS Le lac Vert de Catus est un plan d eau artificiel créé en 1968 à vocation récréative sur une surface de 6,5 hectares. Cet espace de baignade et de détente est bien connu de plusieurs générations de lotois : plage et zone de baignade, équipements récréatifs (jeux pour enfants, canoës, pédalos, courts de tennis, aire multisports, terrain de beach volley, pétanque, aire de pique-nique). C est également un site touristique pour le territoire très fréquenté par les familles appréciant l esprit ludique et naturel du lieu. Il offrira, une fois restauré, les conditions d un accueil touristique amélioré. Il permettra au Grand Cahors de disposer d un produit touristique supplémentaire nécessaire à l attractivité de la destination «nature» du territoire. Très adapté aux publics jeunes et familles et à l esprit du tourisme vert qui génère une part importante de la fréquentation touristique du Grand Cahors, le lac Vert confortera, grâce aux travaux engagés, le Grand Cahors dans son attractivité touristique. 4

5 PROGRAMME ET PHASAGE DES TRAVAUX 1 Vidange et travaux préparatoire 2015 Confortement de la digue - barrage Installation de la nouvelle vanne Réalisation de la pêcherie Aménagement du bassin de décantation 2 Création de la digue et du chenal Travaux de curage et plantation sur la berge de la rive gauche et enherbement de la digue Réalisation de l ouvrage répartiteur 5 Remise du Vert dans son nouveau lit 6 6 Remise en eau du lac Reouverture à la baignade 2017 FÉVRIER 2017 ETE

6 LA DERNIERE ETAPE DU CHANTIER : La végétalisation de la berge a été effectuée : arbres et boutures ont été plantés tout le long de la berge pour redonner le cachet verdoyant du site. Le dessus de la digue sera recouvert de gravier. Les plantations ont été réalisées de manière aléatoire sur la berge du ruisseau pour lui rendre un caractère naturel et non sur la digue pour préserver l étanchéité et la stabilité de l ouvrage arbres plantés (chênes, frênes et aulnes) boutures de saules plantées par groupes ; - L engazonnement sera réalisé au printemps ; L enrochement de la digue a été fini, côté lac pour éviter que le clapotis de l eau et l érosion naturelle n endommagent la nouvelle digue. La consolidation du barrage du lac est également terminée. La vidange du lac a permis de déceler des micro fissures qui menaçaient la structure générale de l ouvrage. Le barrage a donc été consolidé et enduit de nouveau pour assurer l étanchéité côté lac. La création de la surverse : le lac continuera ponctuellement de jouer son rôle d expansion de crue du ruisseau pour ne pas aggraver les risques pour les zones situées en amont et en aval grâce à la surverse créée en amont de l ouvrage répartiteur des eaux du Lac. La création de l ouvrage de répartition des eaux du ruisseau qui permet de privilégier (via des seuils) par ordre de priorité : le ruisseau, le moulin puis le lac. Les vannes et le moine (qui permet de réguler le niveau et la température des eaux du lac déversées dans le ruisseau nécessaires au fonctionnement du lac) ont été installés. Le ponton de pêche pour l accès aux personnes à mobilité réduite a été déplacé et se trouve dorénavant le long de la départementale. Un parking PMR d accès au ponton a été aménagé. 6

7 Plage - zone de loisirs Ponton de pêche et stationnement pour les personnes à mobilité réduite LAC VERT Surverse du ruisseau en cas de crue Barrage de surverse du lac Vanne en Aval Pêcherie Moine Nouveau chenal du ruisseau Ouvrage de répartition des eaux du ruisseau et vannes d alimentation du lac et du moulin par le ruisseau Barrière pour interdire les véhicules motorisés Moulin de M.Bach également alimenté par le ruisseau Barrière pour interdire les véhicules motorisés Digue de séparation du lac et du ruisseau Chemin piétonnisé depuis février

8 QUELQUES CHIFFRES... Les sédiments récoltés dans le lac à hauteur de m 3 ont été déposés en très grande majorité sur d anciennes carrières pour contribuer à leur remise en état, et de manière marginale à la ZAC des Matalines pour contribuer à la végétalisation de parcelles essentiellement minérales ; La Fédération de Pêche a la mission d assurer l empoissonnement du Lac : - réintroduction de truites (sous réserve de remplissage du lac). Pour cette année 2017, la Fédération du Lot pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique effectuera des lâchers réguliers de truites de mars à juin pour un poids total de 550 kg soit plus de truites au total truites seront déversées dans le lac pour l ouverture du 11 mars réintroduction de gardons, carpes, tanches carnassiers (brochets et sandres) à l'automne : Concernant les autres espèces, un empoissonnement sera réalisé à l automne au plus tard avec 300 kg de gardons, 100 kg de carpes, 100 kg de tanches, 50 kg de sandres, 50 kg de brochets, 20 kg de black-bas. Soit un total (truites + poissons blancs + carnassiers) de près de kg de poissons pour un budget global de Le budget global 2,15 millions d'euros HT. Les partenaires financiers sont : - l'agence de l'eau ( ) - l'etat ( ) - la Région ( ) Un reste à charge pour le Grand Cahors de 1,10 millions d euros, soit 50% 8

9 Un chantier pilote Piloté par l Agence française pour la biodiversité et par l Institut de recherche en sciences et technologies pour l environnement et l agriculture (IRSTEA) en partenariat avec la Fédération 46 AEAG, le chantier est observé à titre expérimental pour étudier : la renaissance naturelle de la flore et de la faune au sein du ruisseau. Celui-ci, déconnecté dans les années 60 par la construction du lac va retrouver son cours normal. Comment la nature va-t-elle reprendre vie? Quels impacts sur le lac? Le suivi porte essentiellement sur : - la température de l eau - l étude piscicole (variétés et quantité de poissons) L impact de la restitution de la continuité écologique du ruisseau sur la faune et sur la flore Que constate-t-on depuis le mois de décembre? En décembre 2016, le nouveau chenal a été mis en fonctionnement et le ruisseau du Vert a repris son cours naturel. Le principe essentiel souhaité dans la conception des travaux a été le respect le plus scrupuleux du cheminement du ruisseau. Bien que le niveau de l eau soit encore bas du fait d une météo exceptionnellement dépourvue de pluie depuis juin 2016, on peut d ores et déjà constater, en 1 mois de reprise d activité, que des cavités aquatiques se forment naturellement au coeur du chenal. 9

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

Notre région, mode d emploi

Notre région, mode d emploi 01 Notre région, mode d emploi Qui fait quoi dans la Région Franco-Valdo-Genevoise? Edition : Service des affaires extérieures du canton de Genève Responsables de la publication : A-K. Kolb, C. Rivière

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente ORDRE DU JOUR FINANCES N 1. BUDGET PRINCIPAL DE LA CAHM : approbation

Plus en détail

83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES

83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES M I N ISTERE DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L'ENVIRONNEMENT DIRECTION DÉPARTEMENTALE DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT DU CANTAL Service environnement 83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES 1 - COMMUNES CONCERNÉES

Plus en détail

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS L utilisation des techniques premières dans la bijouterie moderne BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS 2 e édition : 26 & 27 NOVEMBRE 2011 SAINT JEAN SAINT MAURICE S/ LOIRE (42) Une manifestation unique dans

Plus en détail

Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information

Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information SPI réalise les opérations de conditionnement industriel et de différenciation retardée (ou Co-packing) pour le compte d industriels

Plus en détail

La nouvelle agence de La Foa

La nouvelle agence de La Foa DOSSIER DE PRESSE Nouméa, jeudi 9 juillet 2015 La nouvelle agence de La Foa L agence de la FOA a été inaugurée le jeudi 9 juillet 2015 en présence de Thierry CORNAILLE, Président du Conseil d Administration

Plus en détail

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Rappel sur le Projet d Aménagement et de Développement Durables

Plus en détail

Comment entretenir un cours d eau en milieu agricole?

Comment entretenir un cours d eau en milieu agricole? Comment entretenir un cours d eau en milieu agricole? Sont concernés par ce document, tous les cours d eau apparaissant en bleu (trait plein ou pointillé) sur les cartes IGN au 1/25 000ème ainsi que ceux

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE Direction territoriale SUD-EST ENTREPRISES DE salariés -150 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES

PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES «Sensibilisation à une gestion citoyenne de la ressource en eau» Projet pédagogique proposé par le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive

Plus en détail

Projet de repositionnement marketing des offres Accueil pêche en Finistère. www.finisteretourisme.com

Projet de repositionnement marketing des offres Accueil pêche en Finistère. www.finisteretourisme.com Projet de repositionnement marketing des offres Accueil pêche en Finistère Sommaire Historique de la démarche La problématique actuelle L objectif de la réunion r : Au terme de trois années de fonctionnement,

Plus en détail

La Réglementation et l organisation de la pêche en eau douce

La Réglementation et l organisation de la pêche en eau douce La Réglementation et l organisation de la pêche en eau douce 1 Champ d application de la loi pêche. 1 Milieu 2 Eau libre / eau close /pisciculture 2 Classification des eaux : eaux domaniales et non domaniales.

Plus en détail

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire Plan Loire Grandeur Nature 2007-2013 10 e réunion de travail de la plateforme Recherche/Données/Information - 18/05/2010 paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement

Plus en détail

ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE

ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE 1 VOLET H : VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE 2 Volet H n H1-1 Valorisation du paysage et du patrimoine Objectif H1 Valorisation

Plus en détail

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015 RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES Du Mardi 09 Juin 2015 1 Intervenir à trois échelles : Au niveau de l agglomération = échelle de la «politique publique cohérente» Au niveau de l opération d aménagement

Plus en détail

CONSULTATION GESTION EDITORIALE DES SUPPORTS DE COMMUNICATION LIGUE NATIONALE DE HANDBALL

CONSULTATION GESTION EDITORIALE DES SUPPORTS DE COMMUNICATION LIGUE NATIONALE DE HANDBALL CONSULTATION GESTION EDITORIALE DES SUPPORTS DE COMMUNICATION LIGUE NATIONALE DE HANDBALL PRESENTATION DE LA LIGUE NATIONALE DE HANDBALL La Ligue Nationale de Handball a en charge l'organisation, la gestion

Plus en détail

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Présentation du territoire 21 Communes dont 8 riveraines du fleuve 2 ème Sous-préfecture de la Haute-Garonne

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-Direction de l Action Sportive Service du Sport de Haut Niveau et des Concessions Sportives 2015 DJS 105 Subvention (40.000 euros) à la Ligue de Paris de Tennis

Plus en détail

Réglementation des antennes de télécommunications Office de consultation publique de Montréal. 20 Octobre 2011

Réglementation des antennes de télécommunications Office de consultation publique de Montréal. 20 Octobre 2011 Réglementation des antennes de télécommunications Office de consultation publique de Montréal 20 Octobre 2011 Public Mobile: Qui sommes-nous? En 2008, le gouvernement canadien a octroyé des licenses pour

Plus en détail

CONTEXTE ET OBJECTIFS

CONTEXTE ET OBJECTIFS dans le cadre de la réalisation de l A89 - Dérivation et rescindement de la Goutte Martin OHA363 O et OHA364 CONTEXTE ET OBJECTIFS Le dernier tronçon de l A89 reliant Lyon à Bordeaux, lancé en 2009 pour

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D APPRECIATION DES RISQUES

QUESTIONNAIRE D APPRECIATION DES RISQUES QUESTIONNAIRE D APPRECIATION DES RISQUES - La Ville a t-elle mis en place une fonction de chargé de prévention de risques et des accidents en son sein : OUI si oui préciser : 1 agent en charge de la coordination

Plus en détail

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION Opérations de superficie supérieure ou égale à 1 ha et opérations de superficie inférieure à 1 ha mais comprenant au moins 3 lots Dossiers

Plus en détail

Guide national sur l entretien de cours d eau Entretenir un cours d eau

Guide national sur l entretien de cours d eau Entretenir un cours d eau Guide national sur l entretien de cours d eau Entretenir un cours d eau L'eau et les cours d'eau constituent un bien commun et une ressource essentielle pour l'activité et le développement des territoires,

Plus en détail

RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex

RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex (France Haute-Savoie) 2 nd Atelier régional de l Europe occidentale : Natural Water Retention

Plus en détail

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PRÉPARÉ PAR : COMITÉ DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DE LA RIVIÈRE POKEMOUCHE

Plus en détail

Assemblée générale annuelle ordinaire du 29 novembre 2015 (art.26-27 des statuts)

Assemblée générale annuelle ordinaire du 29 novembre 2015 (art.26-27 des statuts) ASSOCIATION AVALLON MORVAN pour la PECHE ----------------------------------- Siège social : 18, avenue des Chaumottes AVALLON 89200 Tél. : 03 86 34 01 09 Local de l association : 17, rue Maison Dieu AVALLON

Plus en détail

L'entretien d'un cours d'eau et de ses berges

L'entretien d'un cours d'eau et de ses berges 5 Attention, un entretien de cours d eau peut être soumis à réglementation!! Le lit des cours d eau appartient aux propriétaires riverains qui sont tenus, réglementairement, d en assurer un entretien régulier.

Plus en détail

Charte forestière - Pays Forêt d Orléans - Val de Loire ENVIRONNEMENT, PATRIMOINE ET CADRE DE VIE :

Charte forestière - Pays Forêt d Orléans - Val de Loire ENVIRONNEMENT, PATRIMOINE ET CADRE DE VIE : ENVIRONNEMENT, PATRIMOINE ET CADRE DE VIE : La notion de patrimoine est particulièrement vaste et complexe et dans son sens traditionnel fait plutôt référence au passé et à des biens mobiliers ou immobiliers

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

Mécanismes d évaluation et de sélection des sources internationales de MEG Activités du «Groupe Inter-Agences»

Mécanismes d évaluation et de sélection des sources internationales de MEG Activités du «Groupe Inter-Agences» Mécanismes d évaluation et de sélection des sources internationales de MEG Activités du «Groupe Inter-Agences» J Daviaud Responsible Assurance Qualité des produits pharmaceutiques SPE/PMU/QADM AEDES -Journées

Plus en détail

Guide pratique : Facebook

Guide pratique : Facebook 1 Guide pratique : Facebook Qu est-ce que Facebook? 1 er réseau social actif Publier des informations diverses : photographies, liens, textes... Se faire connaître du grand public (consommateurs finaux)

Plus en détail

e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens

e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens Mars 2016 J. Vos 1 e-box en général Les origines de l e-box Début des années 2000, l ONSS veut pouvoir contacter électroniquement

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

re maritime du Mont-Saint Saint-Michel

re maritime du Mont-Saint Saint-Michel Opération de rétablissement r du caractère re maritime du Mont-Saint Saint-Michel Deux objectifs indissociables Améliorer les conditions d accueil d et revaloriser l approche l des visiteurs Rétablir le

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement AIDE-MÉMOIRE 1. PHASE DE PLANIFICATION. 1.1 Avant-projet

Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement AIDE-MÉMOIRE 1. PHASE DE PLANIFICATION. 1.1 Avant-projet Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement Ce document se veut un guide, pour les gestionnaires de milieux documentaires responsables d un projet de construction ou d aménagement, permettant

Plus en détail

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels Communauté de Communes de l Aulne Maritime Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels 1 Présentation générale La Communauté de Communes de l Aulne Maritime a été créée en décembre 2001

Plus en détail

La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée

La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée Session du Conseil régional des Pays de la Loire Hôtel de Région Nantes Vendredi 20 octobre 2006 Communiqué de presse p 2 et 3 Technocampus

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Mardi 25 septembre 2012 à 18H00 Compte-rendu de la séance article L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales

CONSEIL MUNICIPAL Mardi 25 septembre 2012 à 18H00 Compte-rendu de la séance article L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales Commune de Néoules Var 83136 CONSEIL MUNICIPAL Mardi 25 septembre 2012 à 18H00 Compte-rendu de la séance article L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales L an deux mille douze, aux date

Plus en détail

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE»

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Mise à jour du 20 mai 2010 TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Guide incluant la procédure de téléchargement d un logiciel gratuit Ce tutoriel est un pas-à-pas très détaillé. Cette prise de parti explique

Plus en détail

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR PREFET DES HAUTES-ALPES DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE Eau Environnement et Forêt ************** ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR INSTALLATIONS, OUVRAGES, TRAVAUX,

Plus en détail

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité le projet pointcarré un tiers-lieu situé à Saint-Denis, dans le 93. un lieu mutualisé, de travail,

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction Noda, Issy-les-Moulineaux (92), acquis en juillet 2015 * Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l Autorité des Marchés Financiers, qui crée, structure

Plus en détail

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT RAppoRT D'ACTiviTé Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT 2014 Édito La Carsat Normandie s est inscrite dans une démarche de Développement durable depuis 2008. Elle s appuie sur le plan

Plus en détail

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Concertation sur le développement de la zone balnéaire Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Le développement durable au cœur de la démarche OBJECTIF: réduire la pression anthropique sur les plages avec

Plus en détail

PLAN D ACTION ANNEE 2016

PLAN D ACTION ANNEE 2016 Office de Tourisme des Alpes du Léman Immeuble Les Contamines 74470 BELLEVAUX Tél : + 33 (0)4 50 73 71 53 Fax : + 33 (0)4 50 73 78 60 Email : info@alpesduleman.com Site : www.alpesduleman.com PLAN D ACTION

Plus en détail

Production de soja et Critères de Bâle: les faits

Production de soja et Critères de Bâle: les faits Production de soja et Critères de Bâle: les faits Utilisation du soja Environ 85% de la production mondiale de soja est destinée au fourrage. Le soja apporte non seulement protéines et lipides essentiels

Plus en détail

Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem

Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem Contexte du projet Contexte réglementaire : - L214-17 qui classe les ouvrages en liste 1 et 2 ; - Plan de Restauration et d Entretien de la Hem (PRE)

Plus en détail

Lettre D Information. Lettre n 8 Novembre 2015. Edito du président

Lettre D Information. Lettre n 8 Novembre 2015. Edito du président Lettre D Information Lettre n 8 Novembre 2015 Edito du président Chers confrères, chères consœurs, Une des premières actions que j ai eues à mener depuis que le Conseil d administration m a fait la confiance

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir!

Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir! Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir! (Nota : Les articles ci-dessous présentés en italique sont extraits de la version internet du journal Le Monde et de ses sources.)

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

de Protection des Milieux Aquatiques & de Gestion des ressources piscicoles FDAAPPMA 62 / PDPG Club de la Presse Régionale - 20/11/07

de Protection des Milieux Aquatiques & de Gestion des ressources piscicoles FDAAPPMA 62 / PDPG Club de la Presse Régionale - 20/11/07 Fédération Départementale des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (FDAAPPMA) PDPG : Plan Départemental de Protection des Milieux Aquatiques & de Gestion des ressources

Plus en détail

Etude de valorisation paysagère et touristique des bassins versants de la Chalaronne

Etude de valorisation paysagère et touristique des bassins versants de la Chalaronne VALORISATION TOURISTIQUE ET PAYSAGERE DE LA TRAVERSEE DE LA CHALARONNE DANS LE CENTRE DE VILLARS-LES-DOMBES ETAT DES LIEUX Au niveau de Villars-les-Dombes, la Chalaronne contourne le noyau urbain dense.

Plus en détail

solution climatique optimale

solution climatique optimale PME, bureaux et non-résidentiel magasins de détail Nous trouvons toujours la solution climatique optimale secteur des soins, secteur public et écoles industrie et horticulture hôtellerie, loisirs et wellness

Plus en détail

Carnet pédagogique. Collège. L, odyssée du fer et des hommes

Carnet pédagogique. Collège. L, odyssée du fer et des hommes Carnet pédagogique Collège Ce carnet de bord vous guide au coeur d une usine du XIX e siècle. La visite vous révèle les secrets du haut-fourneau de Dommartin-le-Franc, de la fonte d art et des hommes qui

Plus en détail

Barrage & usine d'eguzon

Barrage & usine d'eguzon Barrage & usine d'eguzon L'usine et le barrage d'eguzon appartiennent à une chaîne d'aménagements de 6 barrages (Champsanglard, Chezelles, l'age, Roche-au-Moine, Roche-bat-l'Aigue et Eguzon) implantés

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

Dossier de presse. La Fibre

Dossier de presse. La Fibre Dossier de presse La Fibre Sommaire Qu est-ce que la Fibre optique? p. 3 Orange et la fibre p.4 La Fibre de bout en bout : pour quels usages? p.7 Les étapes du déploiement FttH p.10 Les acteurs p.12 Quelle

Plus en détail

Restauration d ouvrages hydrauliques

Restauration d ouvrages hydrauliques Des ouvrages hydrauliques permettent d optimiser la gestion écologique de certains plans d eau Restauration d ouvrages hydrauliques 141 La présente fiche est relative à la restauration des ouvrages hydrauliques

Plus en détail

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E SYNDICAT DES RIVIERES DES TERRITOIRES DE CHALARONNE R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E 25 NOVEMBRE 2013 27 DECEMBRE 2013 ------------------------------ CODE DE L ENVIRONNEMENT DECLARATION D

Plus en détail

VIDANGE D UN PLAN D EAU SOUMISE A DÉCLARATION

VIDANGE D UN PLAN D EAU SOUMISE A DÉCLARATION DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES CORREZE VIDANGE D UN PLAN D EAU SOUMISE A DÉCLARATION Au titre de l article L 214-3 du CODE DE L ENVIRONNEMENT Référence : R.214-1 à R.214-56 du code de l environnement

Plus en détail

La mobilité en Région wallonne

La mobilité en Région wallonne La mobilité en Région wallonne Quelques initiatives Michel Lebrun député Wallon et de la Fédération-Wallonie Bruxelles Quels sont les initiatives favorisant une meilleur mobilité? Plusieurs plans existent

Plus en détail

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité?

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? Donner des moyens à l AFB grâce aux redevances Il existe

Plus en détail

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS 10 ème programme pluriannuel d intervention MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS Pour la période 2013 à 2018 Le conseil d administration de

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 2 ème RÉUNION DE 2013 Séance du 21 février 2013 CG 13/2 è m e /VI-04 L'an deux mille treize, le 21 février, les membres

Plus en détail

1 er Trimestre au Parc Naturel Agen Garonne Passeligne-Pélissier BILAN D ETAPE 01. Sommaire. Le Parc aujourd hui c est...

1 er Trimestre au Parc Naturel Agen Garonne Passeligne-Pélissier BILAN D ETAPE 01. Sommaire. Le Parc aujourd hui c est... 1 er Trimestre au Parc Naturel Agen Garonne Passeligne-Pélissier BILAN D ETAPE 01 1 Sommaire Le Parc aujourd hui c est... - Page 02 Des équipes opérationnelles impliquées dans la gestion et le développement

Plus en détail

DIRECTION de la VIE DES CAMPUS. // Construire une université «bienveillante» pour les personnels et les étudiants

DIRECTION de la VIE DES CAMPUS. // Construire une université «bienveillante» pour les personnels et les étudiants DIRECTION de la VIE DES CAMPUS // Construire une université «bienveillante» pour les personnels et les étudiants // L Université de Montpellier en région LR // à Montpellier Faire du lieu de travail des

Plus en détail

Montmélian la solaire

Montmélian la solaire Dossier de presse Montmélian la solaire Ville de 4165 habitants, capitale de la Combe de Savoie, située au sein du Territoire Cœur de Savoie qui regroupe 43 communes et 34 000 habitants, à 300 m d altitude,

Plus en détail

Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs

Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs Définition En géomorphologie, l érosion est le processus de dégradation et de transformation du relief qui est causé

Plus en détail

Réservoir fédéral de Barouchat (73)

Réservoir fédéral de Barouchat (73) Réservoir fédéral de Barouchat (73) Retour d expérience, après 12 ans Patrick LETOURNEAU Fédération de Savoie pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique Réservoir fédéral de Barouchat - Présentation

Plus en détail

Solutions. Voix - Données - Vidéo FTTH DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DANS LES LOGEMENTS COLLECTIFS

Solutions. Voix - Données - Vidéo FTTH DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DANS LES LOGEMENTS COLLECTIFS Solutions Voix - Données - Vidéo FTTH DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DANS LES LOGEMENTS COLLECTIFS FTTH : état du marché, facteurs d expansion et déploiement Le déploiement de la fibre optique dans les logements

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

COMMUNES de CHARMES SUR L HERBASSE, et de MARGES CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

COMMUNES de CHARMES SUR L HERBASSE, et de MARGES CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR AUBANEL André Commissaire Enquêteur titulaire 26150 CHAMALOC Mr Gérard BARRIERE, Commissaire suppléant Département de la DROME Dossier : E14000171/ 38 COMMUNES de CHARMES SUR L HERBASSE, et de MARGES DECLARATION

Plus en détail

EXTRACTION ET EVACUATION DES SEDIMENTS DU PORT (2 IÈME ÉTAPE) ET DU CHENAL (1 ÈRE ÉTAPE) DE TAUSSAT- FONTAINEVIEILLE

EXTRACTION ET EVACUATION DES SEDIMENTS DU PORT (2 IÈME ÉTAPE) ET DU CHENAL (1 ÈRE ÉTAPE) DE TAUSSAT- FONTAINEVIEILLE EXTRACTION ET EVACUATION DES SEDIMENTS DU PORT (2 IÈME ÉTAPE) ET DU CHENAL (1 ÈRE ÉTAPE) DE TAUSSAT- FONTAINEVIEILLE 1 ère étape : dragage du chenal - PRÉSENTATION DES TRAVAUX MAITRISE D OUVRAGE : SIBA

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL

PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL au 01.01.2016 L IMMOBILIER DE CONVICTION LA 1 ÈRE SCPI PRINCIPALEMENT INVESTIE EN NUE-PROPRIÉTÉ UN PATRIMOINE RÉSIDENTIEL SOCIAL ET INTERMÉDIAIRE UNE CAPITALISATION À LONG

Plus en détail

Bienvenu au Parc Galamé

Bienvenu au Parc Galamé Bienvenu au Parc Galamé Lieu de détente et de loisir, le parc Galamé est l écrin de verdure incontournable du territoire, pour une randonnée, pour son musée des jeux traditionnels, pour son restaurant

Plus en détail

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE Accompagner l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC 1 LES CHIFFRES REPERES FONDERIE CHIFFRE D AFFAIRES 5,6 milliards d euros

Plus en détail

INTERACTIONS VÉGÉTATION-ÉROSION ET GÉNIE ÉCOLOGIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉROSION EN MONTAGNE

INTERACTIONS VÉGÉTATION-ÉROSION ET GÉNIE ÉCOLOGIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉROSION EN MONTAGNE INTERACTIONS VÉGÉTATION-ÉROSION ET GÉNIE ÉCOLOGIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉROSION EN MONTAGNE Freddy REY, Frédéric BERGER Introduction Contexte : prévention et lutte contre l érosion et le risque torrentiel

Plus en détail

Ordonnance sur les parcs d importance nationale

Ordonnance sur les parcs d importance nationale Projet du 0 janvier 007 Ordonnance sur les parcs d importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs) du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. k et 6 de la loi fédérale du er juillet 966 sur la

Plus en détail

Veuillez analyser les besoins suivants et envisager de budgétiser dans la proposition un soutien financier du Fonds mondial le cas échéant.

Veuillez analyser les besoins suivants et envisager de budgétiser dans la proposition un soutien financier du Fonds mondial le cas échéant. Liste de points à vérifier lors de l élaboration d une stratégie de gestion des approvisionnements dans le cadre d une proposition au Fonds mondial May 2008 Veuillez analyser les besoins suivants et envisager

Plus en détail

Plan de travail / Établissement du plan d action pour le lac Rhéaume

Plan de travail / Établissement du plan d action pour le lac Rhéaume Plan de travail / Établissement du plan d action pour le lac Rhéaume PRINCIPAUX ENJEUX A. Qualité de l eau - Suivi de la qualité de l eau B. Qualité de l eau - Épuration des eaux usées C. Contrôle de l

Plus en détail

Cours Desbiey - Construction de 23 logts. 103-105, cours Desbiey 33120 ARCACHON. Date Indice Modifications apportées

Cours Desbiey - Construction de 23 logts. 103-105, cours Desbiey 33120 ARCACHON. Date Indice Modifications apportées DOSSIER D INTERVENTION ULTERIEURE SUR L OUVRAGE DIUO Cours Desbiey - Construction de 23 logts 103-105, cours Desbiey 33120 ARCACHON DEKRA Conseil HSE 1 AVENUE NEIL AMSTRONG BATIMENT C 33700 MERIGNAC Tél.

Plus en détail

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE 25 avril 2007 SOMMAIRE Introduction 2 Le retraitement en place de chaussées en enrobé. 3 Caractéristiques 3 Avantages. 4 Bilan...

Plus en détail

à la Session Plénière du 14 avril 2011

à la Session Plénière du 14 avril 2011 Le Président, Rapport du Président du Conseil Régional à la Session Plénière du 14 avril 2011 Titre : La Loire, un fleuve à respecter, un atout à valoriser I/ Introduction Notre région Centre est irriguée

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail

Poissons du lac Tanganyika

Poissons du lac Tanganyika Voyages Bio Sous-Marine Avec le concours de Poissons du lac Tanganyika du 11 au 27 avril 2015 avec Patrick Louisy Neolamprologus brichardi, Neolamprologus tretocephalus, Neolamprologus leleupi P. Louisy

Plus en détail

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup DOSSIER SPONSORING Sucé Beach Cup Tournoi de Kayak Polo organisé par le club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Sucé Beach Cup - Public et campagne de communication

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Un écrin maritime à reconquérir. Les sédiments repoussés vers le large. www.projetmontsaintmichel.com

DOSSIER DE PRESSE. Un écrin maritime à reconquérir. Les sédiments repoussés vers le large. www.projetmontsaintmichel.com RÉTABLISSEMENT DU CARACTÈRE MARITIME DU MONT-SAINT-MICHEL DOSSIER DE PRESSE Un écrin maritime à reconquérir À l horizon 2040, si rien n avait été entrepris, le Mont-Saint-Michel aurait été entouré de prés

Plus en détail

AMENAGEMENT DU SEUIL DU MOULIN DU PLAIN SUR LE DOUBS FRANCO-SUISSE A INDEVILLERS (25) POUR LA RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE ET DE LA

AMENAGEMENT DU SEUIL DU MOULIN DU PLAIN SUR LE DOUBS FRANCO-SUISSE A INDEVILLERS (25) POUR LA RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE ET DE LA AMENAGEMENT DU SEUIL DU MOULIN DU PLAIN SUR LE DOUBS FRANCO-SUISSE A INDEVILLERS (25) POUR LA RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE ET DE LA QUALITE DU COURS D EAU 1 QUELQUES DEFINITIONS Arasement :

Plus en détail