La gazette des délégués CFDT Carrefour

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gazette des délégués CFDT Carrefour"

Transcription

1 L'Hyper N 407/13 9 juin pages La gazette des délégués CFDT Carrefour E.mail:

2 Ouverture Sommaire et édito Ouverture Sommaire et édito page 02 Participation Marche des fiertés à Rennes Lettre à Georges Plassat page 03 Heureux anniversaire? page 05 Négociation intéressement Fin des négociations page 06 Des négociations sincères? page 09 Dans les coulisses Temps de trajet à Villabé page 10 Inapte et licencié page 11 Vie des magasins page 13 Revue de presse La concurrence est rude page 14 Hôtesse de caisse, je t'aime page 15 Le 8 juin, j'ouvrai au titre du Service d'ordre de la CFDT, la marche des fiertés à Rennes. Devant la place du parlement, une famille passe quelques mètres avant le cortège, et j'entends l'un des enfants de la famille dire "c'est eux qu'on appelle les "PD"? Pas de réactions des parents que je puisse entendre. Moi, un peu de loin, calmement mais assez fort je dis : "non non, ce sont des hommes et des femmes comme les autres"... les parents m'ont regardé et se sont éloignés. N'est-ce pas cela l'homophobie de tous les jours? Thierry M. Il est des chansons qui non seulement vous accompagnent mais forgent vos idéaux et vous guident. Les mélodies de Georges Moustaki m'ont conduit à la CFDT, devant Mr le Curé et dans la vie. Fan éternel de ce poète aux yeux tout délavés, dans les paroles de ses chansons je puise mes valeurs de militant, d'amoureux, d'homme. Je suis aujourd'hui "l'inconsolable" qu'il chantait si bien. Viens, écoute, les mots qui vibrent Sur les murs du mois de mai. Ils te disent la certitude Que tout peut changer un jour. Le temps de vivre Les militants CFDT étaient présents dont Erwanig Le Roux délégué CFDT de Carrefour Rennes Cesson 2/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

3 15 juin juin 2013 On devrait tous faire la fête et recevoir des cadeaux. C'est un anniversaire. Au lieu de ça l'entreprise remet en cause 45 ans de participation. En décembre 1959 Marcel Fournier, Denis et Jacques Defforey créent Carrefour. Le 15 juin 1963 à Saint Geneviève des bois s'ouvre le premier hypermarché Carrefour. En 1969 Carrefour met en place une participation par sociétés, équivalente à un mois et demi de salaire. En 1987 Carrefour met en place un intéressement hypermarchés représentant jusqu'à 2,5% du salaire annuel En 2002 Carrefour uni avec Promodès met en place une participation groupe équivalente à un mois de salaire. En la participation représente 1/4 de mois de salaire - l'intéressement représente 1% du salaire annuel - l'effectif a fondu de près de 20%. En 2013 Carrefour fête le cinquantenaire de l'ouverture du premier hypermarché. Les salariés eux fêteront-ils la fin de leurs espoirs en un avenir meilleur? L'ère du 1/4 d'heure d'avance est fini. L'ère de la demi-heure de retard commence! On ne positive pas! Ne comptez pas sur nous pour la fête. 3/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

4 Monsieur Plassat, serez vous le "fossoyeur" du pacte social Carrefour ou l'homme qui a redressé l'entreprise tout en redonnant le quart d'heure d'avance social aux salariés. 4/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013 Georges Plassat est PDG de Carrefour depuis juin 2012,

5 Message de Noël Prioux "Toutes ces innovations ont été rendues possibles grâce à l'implication des milliers de collaborateurs Carrefour C'est avec nos clients, nos salariés et nos partenaires que je célèbre aujourd'hui 50 années de vie commune". La foire aux vins d'automne, qui démarrera le 11 septembre, coïncidera aussi avec les débuts du 50e anniversaire de l'enseigne, dont les festivités promotionnelles dureront jusqu'à la fin d'année /16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

6 NEGOCIATION INTERESSEMENT Fin des négociations Intéressement 2013 Le 6 juin a eu lieu la dernière négociation pour l'intéressement 2013 Propositions de la direction pour % par rapport à 2012 Attention se sont les simulations de la direction en fonction des résultats escomptés en 2013 (simulation faite à fin avril 2013) et se sont des moyennes. Les hypers de Brives, Fougères, Avranches et SDNH sont exclus de cette négociation. Critères Toutes les simulations sont faites sur un niveau 2B à la grille et à temps complet (salaire mensuel x 13,5 mois soit euros brut). Se sont des moyennes en brut. L'intéressement part national est versé en % du salaire, les parts locales sont versées en somme fixe(tous le monde reçoit la même somme) 6/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

7 Négociation intéressement 2013 Part nationale MDC La CFDT souhaite que ce critère devienne réaliste et produise des résultats. Se sera le cas. Nous souhaitons que le calcul soit fait sur des réalisations (N-1) et non sur des objectifs, nous ne sommes pas suivis sur ce point. La direction améliore la grille en diminuant l Ebitda en plancher et en élargissant le cœur de grille de l'ebitda ainsi que pour le Chiffre d'affaire avec des paliers de 0,5 %. En prenant l hypothèse d atteinte des prévisions 2013 à fin décembre on aurait avec la nouvelle grille une part nationale de 0.40% soit 84 euros. Avec les résultats à fin avril 2013 on aurait avec la nouvelle grille une part nationale de 0.35% soit 73 euros. Avec les résultats de 2012, on aurait eu avec la nouvelle grille une part nationale de 0.20% soit 42 euros au lieu de 0. Avec l ancienne grille l'intéressement serait de 31. Parts locales La CFDT souhaite que les critères locaux ne soient pas modifiées, se sera le cas. On conserve les mêmes critères qu'en (MDC et Parcours clients) Les parts locales, au nombre de deux et sont distribuées en somme fixe, c'est à dire que quelque soit son salaire chacun touche la même somme. Le montant maximum de la grille taux de satisfaction client est de 300 euros, celui de la Marque distributeur carrefour (MDC) de 260 euros. Soit 560 euros maxi. Le poids de chiffre d affaires hors taxes MDC PGC hors parapharmacie Suite a nos demandent la direction améliore la grille en diminuant le poids de CA HT des MDC PGC et en élargissant le cœur de grille de la progression par rapport à l année N-1 de ce même CA HT des PGC. Avec les résultats à fin avril 2013 on aurait avec la nouvelle grille une part Magasin sur les MDC de 116 euros Avec les résultats de 2012, on aurait eu avec la nouvelle grille une part Magasin MDC de 136 euros Avec l ancienne grille l'intéressement serait de 111. Taux de satisfaction client Un pourcentage de satisfaction est établi, est un comparatif est établie avec année N-1 Une grille est établie suivant la progression de ce taux. 7/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

8 Négociation intéressement 2013 La direction rappelle l investissement fait dans les magasins depuis la fin de l année qui a amélioré le taux de satisfaction client en particulier sur l attente en caisse et à l accueil sur ce critère à fin avril 100 magasins sont dans la dernière colonne à 4% au lieu de 5 en 2012 La direction ne modifie pas la grille pour ce critère qui donne de bons résultats Travaux La CFDT que soit pris en compte les travaux et particulièrement le gel du critère "Taux de satisfaction client" pour les magasins qui seront en remodeling complet ou grand travaux comme cela a été fait pour les magasins qui passaient Planet pendant le dernier trimestre La direction s engage pour les 7 magasins en travaux sur le dernier trimestre 2013 de prendre le critère de satisfaction client le mois avant les travaux s il est supérieur au critère parcours client sur les 3 derniers mois. Conclusion La CFDT souhaite connaître l enveloppe globale de l intéressement si les objectifs sont atteints. Selon la projection de la direction l enveloppe globale sera de 20 millions en progression de 30 % en valeur par rapport à La CFDT reste sceptique car à chaque négociation les prévisions optimistes de la direction s'effondrent en fin d'année. La CFDT demande un dernier effort à la direction sur la part nationale. La CGC demande une augmentation significative de la part nationale quitte à diminuer la part locale (ce qui est plus intéressant pour les cadres puisque calculée en % du salaire!!). Silence radio de la CGT et FO. La direction maintien sa proposition. Position CFDT Cet avenant annuel se situe dans un accord triennal et nous ne pouvions négocier sur le fond et remettre en cause tout l'accord. Exit le supplément d'intéressement, l'intéressement semestriel, des calculs sur N-1 etc. Nos ambitions sont donc limités. Nous voulions - que les critères soient conservés - une amélioration de la grille nationale, - un gel des travaux, - un intéressement de 500 euros Nous obtenons gain de cause sur trois points et selon les projections l'intéressement devrait augmenter substantiellement. Rappelons que quelques magasins ont touché 500 euros (25 magasins en 2012 et 36 en 2011) Bien entendu et comme toujours dans ce type de réunion les négociateurs naviguent à vue, qui sait ce que sera demain? Mais si nous restons sceptique sur une augmentation de 82% nous sommes assez confiant que le montant de cet intéressement sera plus important que ceux des deux dernières années. La CFDT continue de penser que l'entreprise doit mettre en place des moyens plus sur pour améliorer notre pouvoir d'achat. L'intéressement reste stable mais très limité et la participation est en chute libre Les CCE seront consultés pour avis en juin et la signature aura lieu signature avant le 30 juin. La direction rappelle que l'accord unanime des 3 syndicats signataires de l accord initial de 2011 est nécessaire pour valider cet avenant (CFDT, FO et CGC) * National local 1 96,00 119,00 134,00 142,00 92,00 75,00 77,00 163,00 39,00 167,00 25,00 171,00 0,00 107,00 0,00 95,00 73,00 221,00 local 2 Total - 215,00-276,00-167,00 62,00 302,00 115,00 321,00 49,00 245,00 140,00 247,00 130,00 225,00 116,00 410,00 % salaire Progression 1,12% - 1,44% +21% 0,87% -41% 1,31% +81% 1,37% +6% 1% -23,7% 0,94% +0,8% 0,92% +8,9% 1,98% +82% Moyenne Moyenne 209 Moyenne 289 Moyenne 294 Montants moyens distribués pour un niveau II temps complet sur les différents accords d intéressement (2013 étant une projection) 8/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

9 Négociations 2013 Une négociation sincère et constructive est-ce possible? Pour discuter sérieusement avec l'employeur les délégués ont besoin de données chiffrées et sérieuses et le temps pour les analyser. Comme dans un contrat on doit lire les petites lignes et ne pas prendre pour argent comptant les affirmations du vendeur. Chez Carrefour la direction a la maîtrise des chiffres et entend ne pas encombrer l'esprit des négociateurs de toutes ces données. Les demandes les plus simples sont devenues, pour les obtenir, un véritable parcours de combattant. Les délégués doivent croire sur parole l'entreprise et signer les yeux fermés. De moins en moins de données chiffrées et vérifiables sont données aux négociateurs et celles dont la loi fait obligation à l'employeur de nous fournir sont de plus en plus suspects!! De nombreux power point sont affichés et défilent à grande vitesse sans aucun support papier pour permettre aux négociateurs de faire leur propre calcul. Lors des négociations Participation nous n'avons pas obtenus les documents projetés, ceux ci étant confidentiels (!!). On découvre que 69 des 248 sociétés Carrefour en France sont exclues de l'accord sans savoir pourquoi. L'expertise commandé par le comité de groupe sur le montant de la participation 2012 n'est à ce jour pas connu? C'est de cette façon que viennent de se dérouler les négociations Participation et Intéressement, négociation très techniques où les négociateurs ont besoin de données pour faire leur travail sérieusement. La CFDT demande depuis la première réunion le montant de l'intéressement distribué. Analyser l'évolution de notre intéressement fait partie de la discussion. Les chiffres données par la direction ne sont pas identiques à ceux du bilan social hypermarchés. La direction doit nous apporter une réponse mais actuellement rien ne vient expliquer ces écarts. L accumulation de ces problèmes donnent de quoi douter de la sincérité des négociations et la CFDT doute! On comprend mieux pourquoi les négociations actuelles sont de plus en plus atones faute de discussions sérieuses et motivées. La direction devrait prendre garde le dialogue social c'est aussi le respect des interlocuteurs. Le temps des St Thomas est finit depuis longtemps et au terminus on finit devant les tribunaux pour faire respecter nos droits. Chiffres fournis par la direction dans les négociations Montant global et % du salaire ,12% 1,44% 0,87% M 21,4M 16M 1,57% 1,37% 1% M 14,3M 20 M 0,94% 0,92% ,80M 21,32M 14,82M 1,80% 1,44% 0,98% ,96M 14,86M 13,76M 1,20% 1,23% 0,88% ,86M???? 0,85%???? Chiffres fournis par la direction dans le bilan social "tout hypers" Montant global et % du salaire 9/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

10 DANS LES COULISSES La vie des sections CFDT et des magasins Le temps de trajet pour aller pointer c'est du travail effectif! «la durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles». Villabé La section de Villabé est intervenue auprès de l'inspecteur du travail afin qu'il constate la distance à parcourir entre le lieu de travail et la pointeuse. En compagnie de Olivia Rodrigues la déléguée syndicale CFDT l'inspecteur du travail a constaté un éloignement parfois très important entre le lieu de travail, le lieu de pause ou la pointeuse. Il constate que ce trajet particulièrement long empiète de façon importante sur le temps de pause. Dans plusieurs magasins les délégués sont intervenus sur ce problème et ont obtenu gain de cause devant les tribunaux. Constitue un temps de travail effectif les déplacements des vestiaires à la pointeuse et de la pointeuse à la salle de repos, dès lors que se trouve caractérisé l état de subordination du salarié, l impossibilité pour lui de vaquer librement à des occupations personnelles, l obligation de se conformer aux directives de l employeur, de l encadrement. 10/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

11 La vie des sections CFDT Carrefour Inapte et licencié En invalidité 2 catégorie j'ai passé 2 visites médicales par la médecine du travail pour incapacité de travail. Le directeur ne m'a proposé aucun poste pour me reclasser et j'ai reçu une lettre d'entretien pour un licenciement. On me propose après 31 ans de boite et de travail de nuit 6500 euros d'indemnité de licenciement plus mes congés payés. Pouvez vous me rappeler ou me dire ce que je peux obtenir de plus. Merci d'avance. L'employeur ne semble pas connaître la législation applicable pour les salarié en inaptitude et pas plus les obligations de l'employeur en matière de reclassement. Le salarié est handicapé, maladie pro, il n'y a pas eu de réunion des DP avant son licenciement, la plateforme d'établissement n'a pas été réunie conformement aux accords Carrefour et rien sur le reclassement. Bilan, le salarié est licencié, sans doublement de ses indemnités conformément à la loi, le patron n'a pas calculé sur une base d'un salaire reconstitué et a retenu uniquement le mi temps thérapeutique! Le salarié peut prétendre à une indemnité de compte tenue de ses revenus, (22 ans d'ancienneté, travailleur de nuit à la réception). Dès réception du mail le salarié, a été pris en charge par le syndicat (il est adhérent à la CFDT) le dossier sera prêt la semaine prochaine, et nous avons rendez-vous avec son avocat afin de déposer son dossier au CPH. Dans un dossier identique, dans un autre magasin, une caissière, défendue par la CFDT, a obtenu au du début de l'année * d'indemnité et de rappel de salaire. Retraité et mutuelle On a beau l'écrire, le dire à chaque départ de l'entreprise pour une retraite bien méritée les salariés sont surpris. Non pas sur le montant de leur retraite, vu les salaires chez Carrefour ils ne s'attendent pas à toucher une grosse retraite et la sécurité sociale les a déjà informé depuis longtemps. Non c'est sur le montant de leur mutuelle qu'ils tombent de haut. Cette salariée du Sud-Ouest a cru à une erreur lorsqu'elle a reçu le prélèvement du montant de sa mutuelle par l'apgis 184,54 euros pour un couple. Oui on peut garder sa mutuelle chez Carrefour mais à quel coût! Le courrier ci-dessus a été déposé sur sur notre site dans la zone "Contacts" Philippe Bouvard responsable régional CFDT de la zone du magasin où se situe cet employé est immédiatement intervenu. Notre site Internet est un des moyens mis à la disposition des salariés Carrefour afin de faire reconnaître leurs droits 11/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

12 La vie des sections CFDT Carrefour Sécurité dans les magasins Gérer l'agressivité et les comportements hostiles et agressifs. 311 collaborateurs formés sur 27 magasins à travers 31 sessions de formation. Boutons anti-agression 102 magasins ne sont pas équipés de boutons anti-agression (50% des magasins). Concernant les réseaux pneumatiques 195 magasins fonctionnent bien, 8 sont remis aux normes. La CFDT a l'occasion de le dire régulièrement la prévention laisse à désirer chez Carrefour. A la lecture de ce bilan nous confirmons nos propos. Intéressement 2012 Dans le sud-ouest (Sogara) 11 magasins, la CFDT est présente dans 8 magasins Part local (moyenne nationale 225 ): Anglet* : Mérignac* : Angoulin : Limoge : Labège : Toulouse Purpan : Soyaux : Niort : Lescar : Bègles : Portet sur garonne : 290 * Anglet et Mérignac étaient en travaux. Horaire îlots Les délégués CFDT de Mérignac continuent d'agir sur le bien être des caissières. La dernière réunion de concertation avec le directeur a permis d'obtenir certaines avancées - Amélioration des heures de permanences, - Les feuilles d'horaires disponibles et aucune modification sans le consentement du salarié - L'ajustement d'une heure sera respecté Effort sur les contrats en polyactivités afin d'éviter les dérives Les bibles des délégués A lire passionnement! Cyrille Toulot délégué CFDT à Carrefour Saint Brieuc a été élu secrétaire général du syndicat des Services des Côtes d'armor. Philippe Jegou délégué de Paimpol siège au bureau du syndicat. 12/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

13 La vie des magasins Carrefour Eric Bourgeois Directeur des hypermarchés Carrefour en France Fin mars 2013, Eric Bourgeois, alors directeur des produits frais traditionnels de Carrefour, a été nommé à la tête des hypermarchés France, sous l autorité directe de Noël Prioux. Diplômé d école de commerce, Eric Bourgeois a débuté sa carrière en 1986 chez Champion comme manager de rayon. Il devient dès 1990 directeur des achats régionaux. En 1998, il prend la responsabilité de la marque MDD Champion avant de devenir directeur des achats produits libre-service et MDD au sein de Carrefour France. En 2005, Eric Bourgeois est nommé directeur d exploitation chez Champion qui deviendra Carrefour Market. Il restera notamment cinq ans à la tête de la région Sud-Ouest. En 2011, il prend les fonctions de directeur des produits frais traditionnels de Carrefour. Fin mars 2013, dans le cadre de la réorganisation de l état-major de Carrefour France voulue par Georges Plassat, Pdg du groupe, Eric Bourgeois est nommé à la tête des hypermarchés Carrefour français, sous l autorité directe de Noël Prioux. Eric Bourgeois présente un profil complet pour le poste, à la fois doté d une solide expérience de gestion de réseau en région, spécialiste des achats et bon connaisseur des filières agricoles. Eric Bourgeois s appuie sur quatre directeurs régionaux : Pierre Bertholat pour le grand Nord, Sylvain Ferry pour l Ile-de-France, Philippe Lartigue pour le grand Ouest et Patrice Lespagnol pour le Sud-Est. Les salariés des sièges sont invités à s'inscrire pour donner un coup de main dans les magasins et les entrepôts. 1 jour en super et entrepôt et 2 jours en hyper Pendant Noël et solde d'hiver Pendant les soldes d'été Pendant la rentrée des classes 426 salariés ont participé à la première édition. Une tenue décontractée est recommandée! Repas et déplacement sont remboursés. Efficace ou gadget? 13/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

14 REVUE DE PRESSE Lu dans la presse La concurrence est rude! Carrefour - Lecler qui sera le premier sur les prix, les parts de marché, les drives La bataille est engagée et elle se passe d'abord dans la presse! Au point que Leclerc veut devenir l'inventeur de l'hypermarché. Désolé St Geneviève des Bois c'est Carrefour! Actionnaires Carrefour 72% des actionnaires choisissent un dividende 2012 en actions Carrefour avait proposé à ses actionnaires de régler le dividende 2012 en numéraire ou en actions. Le prix d'émission des actions nouvelles avait été fixé à 19,62 euros. La grande majorité (72%) des actionnaires de Carrefour ont choisi de se faire payer le dividende 2012 en actions. A cette fin, plus de 14,7 millions d actions nouvelles seront émises, représentant 2,08% du capital et 1,84% des droits de vote de Carrefour. Le règlement livraison des actions et leur cotation se fera à compter du 7 juin Le dividende en numéraire à verser aux actionnaires n'ayant pas retenu cette option du paiement en actions s'élève à 114 millions d'euros et sera versé également le 7 juin. Parts de marché Leclerc à nouveau devant Carrefour Kantar Worldpanel a livré son verdict des parts de marché des enseignes sur la période P5 (du 22 avril au 19 mai). Il est marqué par une nouvelle envolée de Leclerc (+ 1,2 point) qui frôle les 20 % de part de marché sur le total PGC + frais LS (19,9 %). Non content de creuser encore l'écart avec l'ensemble hypers + supers de Carrefour, l'indépendant, pour la première fois, fait même mieux que le groupe Carrefour dans sa totalité, proximité incluse! Tout un symbole. Sur le cumul annuel mobile arrêté au 19 mai, Carrefour reste néanmoins en tête, avec 20,4 % de part de marché. L autre grand gagnant est le drive. Boosté par les nombreuses ouvertures, le circuit pointe désormais à 3,6 % de part de marché, avec un très net gain de 1,3 point sur la P5. A l inverse, le hard discount poursuit sa décrue : - 0,6 point à 12,3 % de part de marché, «son plus bas niveau». Leclerc, «n 1 en 2014» A l occasion du lancement du comparateur de prix, quiestlemoinscher.com, Mi- 14/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

15 chel-edouard Leclerc annonce que l enseigne deviendra le premier distributeur en France dés 2014, devant Carrefour. Il estime «que les courbes de parts de marché avec Carrefour vont se croiser plus tôt que prévu». Dans la bataille des prix Leclerc tente de reprendre la main avec le lancement de son nouveau comparateur de prix, disponible sur internet, smartphone, et via une borne en magasin. France dés 2014, devant Carrefour. Il estime «que les courbes de parts de marché avec Carrefour vont se croiser plus tôt que prévu». Dans la bataille des prix Leclerc tente de reprendre la main avec le lancement de son nouveau comparateur de prix, disponible sur internet, smartphone, et via une borne en magasin. Beauvais Carrefour récupère l'un des plus grands Intermarché de France Intermarché sud, m² de surface commerciale, 150 collaborateurs, 55 M de chiffre d'affaires avec l'essence, passe sous le giron de Carrefour. Contraint de céder un magasin à Beauvais (60), Intermarché vend à Carrefour un paquebot de 6400 m². C'était le troisième plus grand magasin du parc des Mousquetaires. Michel- Edouard veut nous piquer notre gâteau d'anniversaire!! C'est pas bien de voler les bougies des autres! Les hôtesses de caisse, cinquième métier le plus recherché Le site Jobintree, qui étudie plus de offres d'emplois et un million d'actes de candidatures, vient de publier son palmarès des métiers où il est le plus dur de recruter et ceux où c'est le plus facile. Parmi les premiers, le métier d'enseignant côtoie celui d'ergothérapeute et celui de tourneur-fraiseur. Parmi les seconds, après hôtesse d'accueil, secrétaire-comptable ou animateur... arrive en cinquième position celui d'hôtesse de caisse, le premier échelon dans la grande distribution. Un métier difficile physiquement, mais qui présente l'attrait de demander peu de qualifications et beaucoup d'offres d'emploi. Les hôtesses de caisse représentent 14,7% des postes dans la grande distribution alimentaire. 15/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

16 L'Hyper!

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011)

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011) Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE (CCE du 1 er Septembre 2011) Sommaire Motivation du projet Circuit client d une commande drive Organisation du Drive Super Calendrier prévisionnel P.2-25/08/2011 2 Motivation

Plus en détail

COMPTE RENDU SUCCINT du C.C.E HYPERS S.A.S. du 10 JUILLET 2014

COMPTE RENDU SUCCINT du C.C.E HYPERS S.A.S. du 10 JUILLET 2014 ORDRE DU JOUR : COMPTE RENDU SUCCINT du C.C.E HYPERS S.A.S. du 10 JUILLET 2014 ² Information sur l évolution du programme de fidélité. ² Information sur la politique commerciale PFT ² Information et consultation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

L'Hyper N 454/15. Remise en cause chez Carrefour N 454/15. La gazette des délégués CFDT Carefour

L'Hyper N 454/15. Remise en cause chez Carrefour N 454/15. La gazette des délégués CFDT Carefour L'Hyper N 454/5 La gazette des délégués CFDT Carefour N 454/5 5 novembre 205 4 pages Remise en cause chez Carrefour htp:/www.cfdt-carefour.com E.mail: cfdt.carefour@online.fr Ouverture Sommaire et édito

Plus en détail

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution Casino France, représentée par M. Yves DESJACQUES, Directeur

Plus en détail

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes PREAMBULE Dans le but de concrétiser les dispositions légales visant à instaurer l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,

Plus en détail

MARS 2015. Guide Pratique. Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco.

MARS 2015. Guide Pratique. Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco. MARS 2015 Guide Pratique Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco. Bienvenue en Principauté. Les conditions d embauche dans les Hôtels, Cafés, Restaurants souffrent d une certaine opacité

Plus en détail

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes L égalité professionnelle entre hommes et femmes est un enjeu historique. En effet, il fait l objet de toutes les attentions

Plus en détail

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Rémunération : 80 % du SMIC Vous avez un BAC +2? L association DistriSup vous propose la Licence COMMERCE et DISTRIBUTION. Une formation évolutive,

Plus en détail

Agences passées en mode LSB au 31/12/2007, siège et centre d affaires : versement sur la paie de mars 2008.

Agences passées en mode LSB au 31/12/2007, siège et centre d affaires : versement sur la paie de mars 2008. ACCORD SALARIAL 2008 NAO 2007 Entre La Banque Populaire Loire et Lyonnais, dont le siège social est situé à Lyon 3 ème, 141 rue Garibaldi, représentée par Monsieur OLIVIER DE MARIGNAN, Directeur Général

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012]

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012] [JANVIER 2012] 2011, le décollage du drive (Sources : lesitemarketing, Kantar WorldPanel) Le parc Déjà plus de 850 drives (incluant points retrait) à fin décembre 2011 1 400 drives prévus en novembre 2012

Plus en détail

Page 3 : le C.E. Page 7 : La nouvelle grille de Salaire Page 8 : info, la vraie Page 10 : le dossier du mois «Les syndicats»

Page 3 : le C.E. Page 7 : La nouvelle grille de Salaire Page 8 : info, la vraie Page 10 : le dossier du mois «Les syndicats» 1 Page 3 : le C.E. Page 7 : La nouvelle grille de Salaire Page 8 : L info, la vraie Page 10 : le dossier du mois «Les syndicats» Page 14 : Les Délégués du Personnel Page 16 : Contact 2 Lundi : 8h30 à 9h30

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE SUR LES MODALITES D'APPLICATION DU TEMPS PARTIEL

ACCORD D'ENTREPRISE SUR LES MODALITES D'APPLICATION DU TEMPS PARTIEL ACCORD D'ENTREPRISE SUR LES MODALITES D'APPLICATION DU TEMPS PARTIEL Entre les Organisations Syndicales représentées par : Pour la C.F.D.T., Monsieur Francis PELLETIER, Délégué Syndical Central Pour la

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES?

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? En tant qu apprenti je bénéficie des mêmes droits et obligations que les autres salariés de l entreprise? Vrai. Du fait que vous soyez «salarié», vous devez vous

Plus en détail

DUREE LIMITEE DE LA PROTECTION DU REPRESENTANT DES SALARIES

DUREE LIMITEE DE LA PROTECTION DU REPRESENTANT DES SALARIES LETTRE D INFORMATIONS AU CE QUE PEUT DEMANDER LE CE EN MAI? Au mois de mai le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points : - sur le rapport annuel d'ensemble sur l'activité de l'entreprise (rapport

Plus en détail

LE 27 novembre 2009, la création d une direction commune aux branches hyper et super avait été présentée au CCE.

LE 27 novembre 2009, la création d une direction commune aux branches hyper et super avait été présentée au CCE. REUNION CCE DU 17 NOVEMBRE 2011 Information et consultation du CCE sur le projet de changement d enseigne des hyper Géant Casino de STE ANNE, ST VICTORET, et les CAILLOTS en enseigne HYPER CASINO. Présentation

Plus en détail

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles TackWin Dossier de Presse septembre 2012 Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de s professionnelles TackWin est la 1ère plateforme WEB d achat mutualisé de s professionnelles. Grâce à

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur de fonctionnement, adopté par l'assemblée générale, s'impose à tous les adhérents. Des assouplissements peuvent cependant être décidés, lorsque

Plus en détail

de ne pas avoir versé les salaires du mois de mai 2008 ainsi que des remboursements de frais professionnels engagés depuis le mois d'avril 2008.

de ne pas avoir versé les salaires du mois de mai 2008 ainsi que des remboursements de frais professionnels engagés depuis le mois d'avril 2008. de ne pas avoir versé les salaires du mois de mai 2008 ainsi que des remboursements de frais professionnels engagés depuis le mois d'avril 2008. Par courrier du 9 juin 2008, Jean-Michel B démission en

Plus en détail

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants.

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 FÉVRIER 2011 RELATIF À LA NÉGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeurs/employés CDC Entreprises, en tant que société de gestion agréé AMF, est soumise au respect de la réglementation de l'autorité des Marchés

Plus en détail

DROIT SYNDICAL 1-Orientation 2-Syndicat et section syndicale 3-Institutions Représentatives du Personnel 4-Propositions

DROIT SYNDICAL 1-Orientation 2-Syndicat et section syndicale 3-Institutions Représentatives du Personnel 4-Propositions Négociation 2015 DROIT SYNDICAL 1-Orientation 2-Syndicat et section syndicale 3-Institutions Représentatives du Personnel 4-Propositions 1-Orientation Quel objectif se donner au travers d'un accord sur

Plus en détail

La révision de la CCN 51. en 15 points. Evolution. Adaptation. Masse salariale constante. Marges. Négociations locales

La révision de la CCN 51. en 15 points. Evolution. Adaptation. Masse salariale constante. Marges. Négociations locales La révision de la CCN 51 en 15 points Masse salariale constante Marges Evolution Négociations locales Adaptation Edito Les évolutions importantes des secteurs sanitaire, social et médico-social (adaptation

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION. Rémunération. Protection sociale Formation. Congés FMG

Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION. Rémunération. Protection sociale Formation. Congés FMG Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION Rémunération Protection sociale Formation Congés FMG SPECIMEN Votre Bilan Social Individuel Votre Bilan Social Individuel ou "BSI" a pour objectif

Plus en détail

ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE

ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE 27 novembre 1991 ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE ARTICLE 1 : Le présent accord fixe un certain nombre de règles afin de faciliter la mobilité volontaire interfédérale au sein des

Plus en détail

Favor i du e-commerce. Prix espoir 2015

Favor i du e-commerce. Prix espoir 2015 Favor i du e-commerce Prix espoir 2015 Sommaire Présentation du prix Le dossier Promotion Les lauréats des précédentes éditions Contacts Présentation du prix Présentation du Prix Depuis 9 ans, les Favor'i

Plus en détail

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009 BILAN SOCIAL 30/04/2010 1 SOMMAIRE Chapitre 1 - EMPLOI Page 3 11- Effectif Page 3 12- Personnel exterieur Page 10 13- Embauches au cours de l'année considérée Page 11 14- Départ au cours de l'année considérée

Plus en détail

1. J exerce un métier varié

1. J exerce un métier varié 1. J exerce un métier varié 1 Ma place dans l entreprise I. Trois secrétaires témoignent : Je travaille pour une assez grosse société. Je ne suis pas la seule assistante, nous sommes nombreuses : plusieurs

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

A/ 1 ER TEMPS : VOTRE ÉTUDE PRÉALABLE

A/ 1 ER TEMPS : VOTRE ÉTUDE PRÉALABLE Notre mission se déroule en 2 temps : Le premier temps a pour intérêt, à travers la réalisation d une étude préalable, d effectuer un point précis de vos droits à la retraite et de l impact d un rachat

Plus en détail

Dossier de presse Novembre 2015

Dossier de presse Novembre 2015 LA COMMUNAUTÉ DE CEUX QUI DÉCIDENT À QUEL PRIX ACHETER! Dossier de presse Novembre 2015 Contact presse Camille Fagart Dealon.fr +33 (0) 6 83 38 01 81 camille.fagart@dealon.fr Dealon SAS 24 boulevard Hennecart

Plus en détail

Dossier de Parrainage

Dossier de Parrainage Dossier de Parrainage Professionnel! Vous rêvez d être autonome sans les risques de l indépendant? Optez dès à présent pour le portage salarial Qu est-ce que le portage salarial? Le portage salarial Les

Plus en détail

Thème 5 : La modification et la rupture du contrat de travail

Thème 5 : La modification et la rupture du contrat de travail DROIT 1V3A Nom : Prénom : Thème 5 : La modification et la rupture du contrat de travail Objectifs : Identifier les conséquences de la modification d'un élément du contrat de travail. Caractériser la rupture

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES (6 e édition. Juillet 2003) Brochure

Plus en détail

Retraite Entreprise L ESSENTIEL

Retraite Entreprise L ESSENTIEL Retraite Entreprise L ESSENTIEL RETRAITE AGRICA AGRICA et vous > Le Groupe AGRICA s engage aux côtés des entreprises et des salariés du monde agricole pour vous apporter des solutions retraite. Plus que

Plus en détail

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2?

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2? La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi d Fin 2008, l'organisme de protection sociale picard se fixe pour objectif de recruter 15 travailleurs handicapés

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France.

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Préambule La présente convention est conclue en application

Plus en détail

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Entre les soussignés La Caisse d'epargne LOIRE CENTRE dont le siège social est situé à ORLEANS, 7 rue d'escures, représentée par adame Dominique LANGUILLAT,

Plus en détail

FORMATION CFDT 2012. NEGOCIATIONS 2011 Accords Carrefour

FORMATION CFDT 2012. NEGOCIATIONS 2011 Accords Carrefour FORMATION CFDT 2012 NEGOCIATIONS 2011 Accords Carrefour 7-8-9 Février 2012 Orléans Objectifs de ce module Points essentiels des accords Mise en place dans les magasins Point sur les accords 2011 ACCORDS

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE Master 2 Management, Travail et Développement Social Nom : Prénom : CONDITIONS D ADMISSION Ce diplôme s adresse aux managers exerçant

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

1 Portage Salarial p 3. 2 Procédure p 4. 3 Contrat de travail p 5. 4 Complémentaire santé individuelle p 5. 5 Frais professionnels p 5.

1 Portage Salarial p 3. 2 Procédure p 4. 3 Contrat de travail p 5. 4 Complémentaire santé individuelle p 5. 5 Frais professionnels p 5. 1 Portage Salarial p 3 2 Procédure p 4 3 Contrat de travail p 5 4 Complémentaire santé individuelle p 5 5 Frais professionnels p 5 6 Extranet p 6 7 Responsabilité civile professionnelle p 6 8 Garantie

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008

DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008 DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008 Entre : D une part, La Direction de Distribution Casino France représentée par M. Yves DESJACQUES,

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

AVENANT DU 11 MARS 2009 A L ACCORD D INTERESSEMENT DU 23 JUIN 2008

AVENANT DU 11 MARS 2009 A L ACCORD D INTERESSEMENT DU 23 JUIN 2008 AVENANT DU 11 MARS 2009 A L ACCORD D INTERESSEMENT DU 23 JUIN 2008 Entre Les sociétés CARREFOUR Hypermarchés SAS; SOGARA France ; CARCOOP France ; GML France ; CARREFOUR Formation Hypermarchés France ;

Plus en détail

SESSION 2011 DROIT SOCIAL. Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2011 DROIT SOCIAL. Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1110003 DCG SESSION 2011 DROIT SOCIAL Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Aucun document personnel ni aucun matériel ne sont autorisés. En conséquence, tout usage d une calculatrice ou d un

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Porter à "10 x sans frais" les paiements avec la carte pour les salariés

Porter à 10 x sans frais les paiements avec la carte pour les salariés Carte salariés Remise sur achats portée à 10 % 10 % supplémentaires sur les MDD Porter à "10 x sans frais" les paiements avec la carte pour les salariés Reconduction des avantages offerts depuis 1986 sur

Plus en détail

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES

REFORME DES RETRAITES N-Nour JUILLET-AOÛT 2010 REFORME DES RETRAITES Nous y sommes! Après une phase de consultation et de préparation, le Gouvernement engage la procédure de réforme des retraites. Le 13 juillet dernier, le

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

PROGRAMME PARRAINAGE

PROGRAMME PARRAINAGE PROGRAMME PARRAINAGE Le portage grâce au parrainage L indépendance tout en confiance Rejoignez l équipe d AS COM Ingénierie C est quoi le portage? Vous avez un savoir-faire et voulez devenir votre propre

Plus en détail

La procédure de licenciement économique de plus de 10 salariés dans les entreprises de moins de 50 s

La procédure de licenciement économique de plus de 10 salariés dans les entreprises de moins de 50 s La procédure de licenciement économique de plus de 10 salariés dans les entreprises de moins de 50 s Article juridique publié le 31/07/2013, vu 1279 fois, Auteur : Xavier Berjot OCEAN Avocats 1. Tentative

Plus en détail

Retraite : ce qui change en 2009

Retraite : ce qui change en 2009 Retraite : ce qui change en 2009 Mars 2009 Exercice déjà difficile lorsque l on vit en France, préparer sa retraite lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps relève souvent du parcours du

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

CORRECTION : ANALYSE DES PERFORMANCE DU PUY DU FOU

CORRECTION : ANALYSE DES PERFORMANCE DU PUY DU FOU CORRECTION : ANALYSE DES PERFORMANCE DU PUY DU FOU I. LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DE L ORGANISATION A partir des éléments contenus dans le document 1, observez puis analysez comment se mesure et s apprécie

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2011

DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2011 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2011 Entre : D une part, La Direction de la société Distribution Casino France, représentée par

Plus en détail

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction.

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction. Objet Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone La date Monsieur, Madame, Mademoiselle Formules d introduction Texte Formules de conclusion signature Objet numéro d abonné, du client votre

Plus en détail

Avenir + PrévoiRetraite. Investissez l esprit libre. Préparez votre retraite dès aujourd'hui. Mon capital avenir en toute sécurité

Avenir + PrévoiRetraite. Investissez l esprit libre. Préparez votre retraite dès aujourd'hui. Mon capital avenir en toute sécurité PrévoiRetraite Avenir + Mon capital avenir en toute sécurité Investissez l esprit libre Préparez votre retraite dès aujourd'hui ENTRE NOUS, C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Toutes les garanties de Vous épargnez

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)?

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)? MUTACMA LA MUTUELLE DES AGENTS DE L'ANPE : Questions / Réponses Nos réponses n ont aucun caractère contractuel L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou

Plus en détail

DOSSIER DE MISE EN SITUATION «CASTORAMA»

DOSSIER DE MISE EN SITUATION «CASTORAMA» DOSSIER DE MISE EN SITUATION «CASTORAMA» Préparation : 15 minutes Réception de l appel : 10 minutes Entretien et analyse : 10 minutes Nom candidat :... N candidat :... Établissement (si CCF) : Lycée Georges

Plus en détail

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur»

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» «Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» Philippe Vachet et Leadwork sont heureux de vous présenter leur nouveau concept de formations collectives «à la carte», adapté aux petites entreprises, aux

Plus en détail

Bilan Social Société PROJET. Années 2011 à 2013. Direction des Ressources Humaines

Bilan Social Société PROJET. Années 2011 à 2013. Direction des Ressources Humaines PROJET Bilan Social Société Années 2011 à 2013 Direction des Ressources Humaines Ce document, soumis pour avis au Comité Central d'entreprise lors de la réunion du, constitue le Bilan Social 2013 de la

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE relatif au Plan d Epargne Entreprise

ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE relatif au Plan d Epargne Entreprise ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE relatif au Plan d Epargne Entreprise Entre D une part la Fédération Dordogne, Lot & Garonne représentée par Monsieur Alain COURNIL, Directeur Général, et d autre part : Les

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU SEL DU VAL D YERRES

MODE D EMPLOI DU SEL DU VAL D YERRES MODE D EMPLOI DU SEL DU VAL D YERRES Avant mon inscription sur le site 1) je me pré-inscris Sur la page http://selduvaldyerres.free.fr, je clique sur le lien "vous inscrire en ligne". Je remplis les champs,

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION - 1 - LA LETTRE DE MOTIVATION Il s agit de convaincre l employeur que votre candidature est pertinente et qu elle mérite une attention particulière. Le but est de décrocher un entretien LETTRE TYPE EN

Plus en détail

LES ASPECTS LÉGAUX DE L ACHAT D UNE FRANCHISE CHOSES À FAIRE AVANT D ACHETER UNE FRANCHISE EN 11 ÉTAPES

LES ASPECTS LÉGAUX DE L ACHAT D UNE FRANCHISE CHOSES À FAIRE AVANT D ACHETER UNE FRANCHISE EN 11 ÉTAPES LES ASPECTS LÉGAUX DE L ACHAT D UNE FRANCHISE CHOSES À FAIRE AVANT D ACHETER UNE FRANCHISE EN 11 ÉTAPES PAR ME FRANÇOIS ALEPIN ALEPIN GAUTHIER AVOCATS INC. Étape 1 : Fixer les objectifs visés par la réalisation

Plus en détail

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces très nombreuses réformes néolibérales ont fait la preuve en trente ans de leur inefficacité. Et tout se passe pourtant comme s il n y en avait

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE - JUILLET & AOUT 2011 -

LETTRE D'INFORMATION AU CE - JUILLET & AOUT 2011 - LETTRE D'INFORMATION AU CE - JUILLET & AOUT 2011 - Que peut demander le CE en juillet et en août? Au mois de juillet ou août le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points: À noter, qu'il est

Plus en détail

NAO DCF 2015 : PROPOSITIONS DE LA DIRECTION

NAO DCF 2015 : PROPOSITIONS DE LA DIRECTION NAO DCF 2015 : PROPOSITIONS DE LA DIRECTION sur les CONDITIONS de TRAVAIL et AVANTAGES SOCIAUX Les dispositions suivantes seront poursuivies sur 2015 : Limitation du temps de travail sur les caisses SCO

Plus en détail

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi et ses partenaires revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi juin 2009 Qu est-ce que ça change pour vous? Michel - 42 ans est cariste à temps plein dans un entrepôt. Amina - 55 ans est auxiliaire

Plus en détail

ACCORD SUR LA PARTICIPATION Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Normandie

ACCORD SUR LA PARTICIPATION Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Normandie ACCORD N 9 ACCORD SUR LA PARTICIPATION Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Normandie Entre les soussignés : La Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Normandie, dont le siège est à Caen,

Plus en détail

Temoignages. Laurent et Steph

Temoignages. Laurent et Steph Laurent et Steph Nous tenons tout particulièrement a remercier la société excel-taux qui par son professionnalisme a su trouver la solution au refinancement du prêt de notre résidence principale Nous avons

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

INTERVENUE ENTRE, D'UNE PART, LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DU QUÉBEC (FTQ) REPRÉSENTANT LES SALARIÉES ET SALARIÉS VISÉS PAR UNE

INTERVENUE ENTRE, D'UNE PART, LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DU QUÉBEC (FTQ) REPRÉSENTANT LES SALARIÉES ET SALARIÉS VISÉS PAR UNE INTERVENUE ENTRE, D'UNE PART, LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DU QUÉBEC (FTQ) REPRÉSENTANT LES SALARIÉES ET SALARIÉS VISÉS PAR UNE CONVENTION COLLECTIVE NÉGOCIÉE AVEC LE COMITÉ PATRONAL

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée 1/13 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée Salaires annuels moyens de

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Cas 1 Les heures supplémentaires, les contreparties

Cas 1 Les heures supplémentaires, les contreparties Cas 0 Testez vos connaissances Les affirmations sont-elles vraies ou fausses? QUESTIONS VRAI FAUX Un compte épargne-temps peut être mis en place sans document écrit Un salarié peut travailler plus de 10

Plus en détail

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2014

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2014 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2014 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution

Plus en détail

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté ACCORD RELATIF A L HARMONISATION DES STATUTS DES SALARIES MEDIAPOST TRANSFERES AU SEIN DE MEDIAPOST SA DANS LE CADRE DU RAPPROCHEMENT DES 2 ENTREPRISES Entre les soussignés, Le syndicat C.F.T.C Le syndicat

Plus en détail

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Établissement d'enseignement Spécialisé et de Rééducation pour Handicapés Moteurs Maurice COUTROT 15/17 Avenue de Verdun - 93140 Bondy N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Rédigé par Noman Sarfraz

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3339 Convention collective nationale IDCC : 2603. PRATICIENS-CONSEILS DU RÉGIME

Plus en détail

Pour la CGT, la bataille continue pour obtenir des négociations permettant d assurer une retraite solidaire par répartition, décente.

Pour la CGT, la bataille continue pour obtenir des négociations permettant d assurer une retraite solidaire par répartition, décente. Attaque du droit des femmes La réforme des retraites supprime définitivement, et de façon brutale, le départ anticipé «parent de 3 enfants et 15 ans de services» pour les fonctionnaires. Page 1 : EDITO

Plus en détail