La gazette des délégués CFDT Carrefour

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gazette des délégués CFDT Carrefour"

Transcription

1 L'Hyper N 407/13 9 juin pages La gazette des délégués CFDT Carrefour E.mail:

2 Ouverture Sommaire et édito Ouverture Sommaire et édito page 02 Participation Marche des fiertés à Rennes Lettre à Georges Plassat page 03 Heureux anniversaire? page 05 Négociation intéressement Fin des négociations page 06 Des négociations sincères? page 09 Dans les coulisses Temps de trajet à Villabé page 10 Inapte et licencié page 11 Vie des magasins page 13 Revue de presse La concurrence est rude page 14 Hôtesse de caisse, je t'aime page 15 Le 8 juin, j'ouvrai au titre du Service d'ordre de la CFDT, la marche des fiertés à Rennes. Devant la place du parlement, une famille passe quelques mètres avant le cortège, et j'entends l'un des enfants de la famille dire "c'est eux qu'on appelle les "PD"? Pas de réactions des parents que je puisse entendre. Moi, un peu de loin, calmement mais assez fort je dis : "non non, ce sont des hommes et des femmes comme les autres"... les parents m'ont regardé et se sont éloignés. N'est-ce pas cela l'homophobie de tous les jours? Thierry M. Il est des chansons qui non seulement vous accompagnent mais forgent vos idéaux et vous guident. Les mélodies de Georges Moustaki m'ont conduit à la CFDT, devant Mr le Curé et dans la vie. Fan éternel de ce poète aux yeux tout délavés, dans les paroles de ses chansons je puise mes valeurs de militant, d'amoureux, d'homme. Je suis aujourd'hui "l'inconsolable" qu'il chantait si bien. Viens, écoute, les mots qui vibrent Sur les murs du mois de mai. Ils te disent la certitude Que tout peut changer un jour. Le temps de vivre Les militants CFDT étaient présents dont Erwanig Le Roux délégué CFDT de Carrefour Rennes Cesson 2/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

3 15 juin juin 2013 On devrait tous faire la fête et recevoir des cadeaux. C'est un anniversaire. Au lieu de ça l'entreprise remet en cause 45 ans de participation. En décembre 1959 Marcel Fournier, Denis et Jacques Defforey créent Carrefour. Le 15 juin 1963 à Saint Geneviève des bois s'ouvre le premier hypermarché Carrefour. En 1969 Carrefour met en place une participation par sociétés, équivalente à un mois et demi de salaire. En 1987 Carrefour met en place un intéressement hypermarchés représentant jusqu'à 2,5% du salaire annuel En 2002 Carrefour uni avec Promodès met en place une participation groupe équivalente à un mois de salaire. En la participation représente 1/4 de mois de salaire - l'intéressement représente 1% du salaire annuel - l'effectif a fondu de près de 20%. En 2013 Carrefour fête le cinquantenaire de l'ouverture du premier hypermarché. Les salariés eux fêteront-ils la fin de leurs espoirs en un avenir meilleur? L'ère du 1/4 d'heure d'avance est fini. L'ère de la demi-heure de retard commence! On ne positive pas! Ne comptez pas sur nous pour la fête. 3/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

4 Monsieur Plassat, serez vous le "fossoyeur" du pacte social Carrefour ou l'homme qui a redressé l'entreprise tout en redonnant le quart d'heure d'avance social aux salariés. 4/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013 Georges Plassat est PDG de Carrefour depuis juin 2012,

5 Message de Noël Prioux "Toutes ces innovations ont été rendues possibles grâce à l'implication des milliers de collaborateurs Carrefour C'est avec nos clients, nos salariés et nos partenaires que je célèbre aujourd'hui 50 années de vie commune". La foire aux vins d'automne, qui démarrera le 11 septembre, coïncidera aussi avec les débuts du 50e anniversaire de l'enseigne, dont les festivités promotionnelles dureront jusqu'à la fin d'année /16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

6 NEGOCIATION INTERESSEMENT Fin des négociations Intéressement 2013 Le 6 juin a eu lieu la dernière négociation pour l'intéressement 2013 Propositions de la direction pour % par rapport à 2012 Attention se sont les simulations de la direction en fonction des résultats escomptés en 2013 (simulation faite à fin avril 2013) et se sont des moyennes. Les hypers de Brives, Fougères, Avranches et SDNH sont exclus de cette négociation. Critères Toutes les simulations sont faites sur un niveau 2B à la grille et à temps complet (salaire mensuel x 13,5 mois soit euros brut). Se sont des moyennes en brut. L'intéressement part national est versé en % du salaire, les parts locales sont versées en somme fixe(tous le monde reçoit la même somme) 6/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

7 Négociation intéressement 2013 Part nationale MDC La CFDT souhaite que ce critère devienne réaliste et produise des résultats. Se sera le cas. Nous souhaitons que le calcul soit fait sur des réalisations (N-1) et non sur des objectifs, nous ne sommes pas suivis sur ce point. La direction améliore la grille en diminuant l Ebitda en plancher et en élargissant le cœur de grille de l'ebitda ainsi que pour le Chiffre d'affaire avec des paliers de 0,5 %. En prenant l hypothèse d atteinte des prévisions 2013 à fin décembre on aurait avec la nouvelle grille une part nationale de 0.40% soit 84 euros. Avec les résultats à fin avril 2013 on aurait avec la nouvelle grille une part nationale de 0.35% soit 73 euros. Avec les résultats de 2012, on aurait eu avec la nouvelle grille une part nationale de 0.20% soit 42 euros au lieu de 0. Avec l ancienne grille l'intéressement serait de 31. Parts locales La CFDT souhaite que les critères locaux ne soient pas modifiées, se sera le cas. On conserve les mêmes critères qu'en (MDC et Parcours clients) Les parts locales, au nombre de deux et sont distribuées en somme fixe, c'est à dire que quelque soit son salaire chacun touche la même somme. Le montant maximum de la grille taux de satisfaction client est de 300 euros, celui de la Marque distributeur carrefour (MDC) de 260 euros. Soit 560 euros maxi. Le poids de chiffre d affaires hors taxes MDC PGC hors parapharmacie Suite a nos demandent la direction améliore la grille en diminuant le poids de CA HT des MDC PGC et en élargissant le cœur de grille de la progression par rapport à l année N-1 de ce même CA HT des PGC. Avec les résultats à fin avril 2013 on aurait avec la nouvelle grille une part Magasin sur les MDC de 116 euros Avec les résultats de 2012, on aurait eu avec la nouvelle grille une part Magasin MDC de 136 euros Avec l ancienne grille l'intéressement serait de 111. Taux de satisfaction client Un pourcentage de satisfaction est établi, est un comparatif est établie avec année N-1 Une grille est établie suivant la progression de ce taux. 7/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

8 Négociation intéressement 2013 La direction rappelle l investissement fait dans les magasins depuis la fin de l année qui a amélioré le taux de satisfaction client en particulier sur l attente en caisse et à l accueil sur ce critère à fin avril 100 magasins sont dans la dernière colonne à 4% au lieu de 5 en 2012 La direction ne modifie pas la grille pour ce critère qui donne de bons résultats Travaux La CFDT que soit pris en compte les travaux et particulièrement le gel du critère "Taux de satisfaction client" pour les magasins qui seront en remodeling complet ou grand travaux comme cela a été fait pour les magasins qui passaient Planet pendant le dernier trimestre La direction s engage pour les 7 magasins en travaux sur le dernier trimestre 2013 de prendre le critère de satisfaction client le mois avant les travaux s il est supérieur au critère parcours client sur les 3 derniers mois. Conclusion La CFDT souhaite connaître l enveloppe globale de l intéressement si les objectifs sont atteints. Selon la projection de la direction l enveloppe globale sera de 20 millions en progression de 30 % en valeur par rapport à La CFDT reste sceptique car à chaque négociation les prévisions optimistes de la direction s'effondrent en fin d'année. La CFDT demande un dernier effort à la direction sur la part nationale. La CGC demande une augmentation significative de la part nationale quitte à diminuer la part locale (ce qui est plus intéressant pour les cadres puisque calculée en % du salaire!!). Silence radio de la CGT et FO. La direction maintien sa proposition. Position CFDT Cet avenant annuel se situe dans un accord triennal et nous ne pouvions négocier sur le fond et remettre en cause tout l'accord. Exit le supplément d'intéressement, l'intéressement semestriel, des calculs sur N-1 etc. Nos ambitions sont donc limités. Nous voulions - que les critères soient conservés - une amélioration de la grille nationale, - un gel des travaux, - un intéressement de 500 euros Nous obtenons gain de cause sur trois points et selon les projections l'intéressement devrait augmenter substantiellement. Rappelons que quelques magasins ont touché 500 euros (25 magasins en 2012 et 36 en 2011) Bien entendu et comme toujours dans ce type de réunion les négociateurs naviguent à vue, qui sait ce que sera demain? Mais si nous restons sceptique sur une augmentation de 82% nous sommes assez confiant que le montant de cet intéressement sera plus important que ceux des deux dernières années. La CFDT continue de penser que l'entreprise doit mettre en place des moyens plus sur pour améliorer notre pouvoir d'achat. L'intéressement reste stable mais très limité et la participation est en chute libre Les CCE seront consultés pour avis en juin et la signature aura lieu signature avant le 30 juin. La direction rappelle que l'accord unanime des 3 syndicats signataires de l accord initial de 2011 est nécessaire pour valider cet avenant (CFDT, FO et CGC) * National local 1 96,00 119,00 134,00 142,00 92,00 75,00 77,00 163,00 39,00 167,00 25,00 171,00 0,00 107,00 0,00 95,00 73,00 221,00 local 2 Total - 215,00-276,00-167,00 62,00 302,00 115,00 321,00 49,00 245,00 140,00 247,00 130,00 225,00 116,00 410,00 % salaire Progression 1,12% - 1,44% +21% 0,87% -41% 1,31% +81% 1,37% +6% 1% -23,7% 0,94% +0,8% 0,92% +8,9% 1,98% +82% Moyenne Moyenne 209 Moyenne 289 Moyenne 294 Montants moyens distribués pour un niveau II temps complet sur les différents accords d intéressement (2013 étant une projection) 8/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

9 Négociations 2013 Une négociation sincère et constructive est-ce possible? Pour discuter sérieusement avec l'employeur les délégués ont besoin de données chiffrées et sérieuses et le temps pour les analyser. Comme dans un contrat on doit lire les petites lignes et ne pas prendre pour argent comptant les affirmations du vendeur. Chez Carrefour la direction a la maîtrise des chiffres et entend ne pas encombrer l'esprit des négociateurs de toutes ces données. Les demandes les plus simples sont devenues, pour les obtenir, un véritable parcours de combattant. Les délégués doivent croire sur parole l'entreprise et signer les yeux fermés. De moins en moins de données chiffrées et vérifiables sont données aux négociateurs et celles dont la loi fait obligation à l'employeur de nous fournir sont de plus en plus suspects!! De nombreux power point sont affichés et défilent à grande vitesse sans aucun support papier pour permettre aux négociateurs de faire leur propre calcul. Lors des négociations Participation nous n'avons pas obtenus les documents projetés, ceux ci étant confidentiels (!!). On découvre que 69 des 248 sociétés Carrefour en France sont exclues de l'accord sans savoir pourquoi. L'expertise commandé par le comité de groupe sur le montant de la participation 2012 n'est à ce jour pas connu? C'est de cette façon que viennent de se dérouler les négociations Participation et Intéressement, négociation très techniques où les négociateurs ont besoin de données pour faire leur travail sérieusement. La CFDT demande depuis la première réunion le montant de l'intéressement distribué. Analyser l'évolution de notre intéressement fait partie de la discussion. Les chiffres données par la direction ne sont pas identiques à ceux du bilan social hypermarchés. La direction doit nous apporter une réponse mais actuellement rien ne vient expliquer ces écarts. L accumulation de ces problèmes donnent de quoi douter de la sincérité des négociations et la CFDT doute! On comprend mieux pourquoi les négociations actuelles sont de plus en plus atones faute de discussions sérieuses et motivées. La direction devrait prendre garde le dialogue social c'est aussi le respect des interlocuteurs. Le temps des St Thomas est finit depuis longtemps et au terminus on finit devant les tribunaux pour faire respecter nos droits. Chiffres fournis par la direction dans les négociations Montant global et % du salaire ,12% 1,44% 0,87% M 21,4M 16M 1,57% 1,37% 1% M 14,3M 20 M 0,94% 0,92% ,80M 21,32M 14,82M 1,80% 1,44% 0,98% ,96M 14,86M 13,76M 1,20% 1,23% 0,88% ,86M???? 0,85%???? Chiffres fournis par la direction dans le bilan social "tout hypers" Montant global et % du salaire 9/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

10 DANS LES COULISSES La vie des sections CFDT et des magasins Le temps de trajet pour aller pointer c'est du travail effectif! «la durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles». Villabé La section de Villabé est intervenue auprès de l'inspecteur du travail afin qu'il constate la distance à parcourir entre le lieu de travail et la pointeuse. En compagnie de Olivia Rodrigues la déléguée syndicale CFDT l'inspecteur du travail a constaté un éloignement parfois très important entre le lieu de travail, le lieu de pause ou la pointeuse. Il constate que ce trajet particulièrement long empiète de façon importante sur le temps de pause. Dans plusieurs magasins les délégués sont intervenus sur ce problème et ont obtenu gain de cause devant les tribunaux. Constitue un temps de travail effectif les déplacements des vestiaires à la pointeuse et de la pointeuse à la salle de repos, dès lors que se trouve caractérisé l état de subordination du salarié, l impossibilité pour lui de vaquer librement à des occupations personnelles, l obligation de se conformer aux directives de l employeur, de l encadrement. 10/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

11 La vie des sections CFDT Carrefour Inapte et licencié En invalidité 2 catégorie j'ai passé 2 visites médicales par la médecine du travail pour incapacité de travail. Le directeur ne m'a proposé aucun poste pour me reclasser et j'ai reçu une lettre d'entretien pour un licenciement. On me propose après 31 ans de boite et de travail de nuit 6500 euros d'indemnité de licenciement plus mes congés payés. Pouvez vous me rappeler ou me dire ce que je peux obtenir de plus. Merci d'avance. L'employeur ne semble pas connaître la législation applicable pour les salarié en inaptitude et pas plus les obligations de l'employeur en matière de reclassement. Le salarié est handicapé, maladie pro, il n'y a pas eu de réunion des DP avant son licenciement, la plateforme d'établissement n'a pas été réunie conformement aux accords Carrefour et rien sur le reclassement. Bilan, le salarié est licencié, sans doublement de ses indemnités conformément à la loi, le patron n'a pas calculé sur une base d'un salaire reconstitué et a retenu uniquement le mi temps thérapeutique! Le salarié peut prétendre à une indemnité de compte tenue de ses revenus, (22 ans d'ancienneté, travailleur de nuit à la réception). Dès réception du mail le salarié, a été pris en charge par le syndicat (il est adhérent à la CFDT) le dossier sera prêt la semaine prochaine, et nous avons rendez-vous avec son avocat afin de déposer son dossier au CPH. Dans un dossier identique, dans un autre magasin, une caissière, défendue par la CFDT, a obtenu au du début de l'année * d'indemnité et de rappel de salaire. Retraité et mutuelle On a beau l'écrire, le dire à chaque départ de l'entreprise pour une retraite bien méritée les salariés sont surpris. Non pas sur le montant de leur retraite, vu les salaires chez Carrefour ils ne s'attendent pas à toucher une grosse retraite et la sécurité sociale les a déjà informé depuis longtemps. Non c'est sur le montant de leur mutuelle qu'ils tombent de haut. Cette salariée du Sud-Ouest a cru à une erreur lorsqu'elle a reçu le prélèvement du montant de sa mutuelle par l'apgis 184,54 euros pour un couple. Oui on peut garder sa mutuelle chez Carrefour mais à quel coût! Le courrier ci-dessus a été déposé sur sur notre site dans la zone "Contacts" Philippe Bouvard responsable régional CFDT de la zone du magasin où se situe cet employé est immédiatement intervenu. Notre site Internet est un des moyens mis à la disposition des salariés Carrefour afin de faire reconnaître leurs droits 11/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

12 La vie des sections CFDT Carrefour Sécurité dans les magasins Gérer l'agressivité et les comportements hostiles et agressifs. 311 collaborateurs formés sur 27 magasins à travers 31 sessions de formation. Boutons anti-agression 102 magasins ne sont pas équipés de boutons anti-agression (50% des magasins). Concernant les réseaux pneumatiques 195 magasins fonctionnent bien, 8 sont remis aux normes. La CFDT a l'occasion de le dire régulièrement la prévention laisse à désirer chez Carrefour. A la lecture de ce bilan nous confirmons nos propos. Intéressement 2012 Dans le sud-ouest (Sogara) 11 magasins, la CFDT est présente dans 8 magasins Part local (moyenne nationale 225 ): Anglet* : Mérignac* : Angoulin : Limoge : Labège : Toulouse Purpan : Soyaux : Niort : Lescar : Bègles : Portet sur garonne : 290 * Anglet et Mérignac étaient en travaux. Horaire îlots Les délégués CFDT de Mérignac continuent d'agir sur le bien être des caissières. La dernière réunion de concertation avec le directeur a permis d'obtenir certaines avancées - Amélioration des heures de permanences, - Les feuilles d'horaires disponibles et aucune modification sans le consentement du salarié - L'ajustement d'une heure sera respecté Effort sur les contrats en polyactivités afin d'éviter les dérives Les bibles des délégués A lire passionnement! Cyrille Toulot délégué CFDT à Carrefour Saint Brieuc a été élu secrétaire général du syndicat des Services des Côtes d'armor. Philippe Jegou délégué de Paimpol siège au bureau du syndicat. 12/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

13 La vie des magasins Carrefour Eric Bourgeois Directeur des hypermarchés Carrefour en France Fin mars 2013, Eric Bourgeois, alors directeur des produits frais traditionnels de Carrefour, a été nommé à la tête des hypermarchés France, sous l autorité directe de Noël Prioux. Diplômé d école de commerce, Eric Bourgeois a débuté sa carrière en 1986 chez Champion comme manager de rayon. Il devient dès 1990 directeur des achats régionaux. En 1998, il prend la responsabilité de la marque MDD Champion avant de devenir directeur des achats produits libre-service et MDD au sein de Carrefour France. En 2005, Eric Bourgeois est nommé directeur d exploitation chez Champion qui deviendra Carrefour Market. Il restera notamment cinq ans à la tête de la région Sud-Ouest. En 2011, il prend les fonctions de directeur des produits frais traditionnels de Carrefour. Fin mars 2013, dans le cadre de la réorganisation de l état-major de Carrefour France voulue par Georges Plassat, Pdg du groupe, Eric Bourgeois est nommé à la tête des hypermarchés Carrefour français, sous l autorité directe de Noël Prioux. Eric Bourgeois présente un profil complet pour le poste, à la fois doté d une solide expérience de gestion de réseau en région, spécialiste des achats et bon connaisseur des filières agricoles. Eric Bourgeois s appuie sur quatre directeurs régionaux : Pierre Bertholat pour le grand Nord, Sylvain Ferry pour l Ile-de-France, Philippe Lartigue pour le grand Ouest et Patrice Lespagnol pour le Sud-Est. Les salariés des sièges sont invités à s'inscrire pour donner un coup de main dans les magasins et les entrepôts. 1 jour en super et entrepôt et 2 jours en hyper Pendant Noël et solde d'hiver Pendant les soldes d'été Pendant la rentrée des classes 426 salariés ont participé à la première édition. Une tenue décontractée est recommandée! Repas et déplacement sont remboursés. Efficace ou gadget? 13/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

14 REVUE DE PRESSE Lu dans la presse La concurrence est rude! Carrefour - Lecler qui sera le premier sur les prix, les parts de marché, les drives La bataille est engagée et elle se passe d'abord dans la presse! Au point que Leclerc veut devenir l'inventeur de l'hypermarché. Désolé St Geneviève des Bois c'est Carrefour! Actionnaires Carrefour 72% des actionnaires choisissent un dividende 2012 en actions Carrefour avait proposé à ses actionnaires de régler le dividende 2012 en numéraire ou en actions. Le prix d'émission des actions nouvelles avait été fixé à 19,62 euros. La grande majorité (72%) des actionnaires de Carrefour ont choisi de se faire payer le dividende 2012 en actions. A cette fin, plus de 14,7 millions d actions nouvelles seront émises, représentant 2,08% du capital et 1,84% des droits de vote de Carrefour. Le règlement livraison des actions et leur cotation se fera à compter du 7 juin Le dividende en numéraire à verser aux actionnaires n'ayant pas retenu cette option du paiement en actions s'élève à 114 millions d'euros et sera versé également le 7 juin. Parts de marché Leclerc à nouveau devant Carrefour Kantar Worldpanel a livré son verdict des parts de marché des enseignes sur la période P5 (du 22 avril au 19 mai). Il est marqué par une nouvelle envolée de Leclerc (+ 1,2 point) qui frôle les 20 % de part de marché sur le total PGC + frais LS (19,9 %). Non content de creuser encore l'écart avec l'ensemble hypers + supers de Carrefour, l'indépendant, pour la première fois, fait même mieux que le groupe Carrefour dans sa totalité, proximité incluse! Tout un symbole. Sur le cumul annuel mobile arrêté au 19 mai, Carrefour reste néanmoins en tête, avec 20,4 % de part de marché. L autre grand gagnant est le drive. Boosté par les nombreuses ouvertures, le circuit pointe désormais à 3,6 % de part de marché, avec un très net gain de 1,3 point sur la P5. A l inverse, le hard discount poursuit sa décrue : - 0,6 point à 12,3 % de part de marché, «son plus bas niveau». Leclerc, «n 1 en 2014» A l occasion du lancement du comparateur de prix, quiestlemoinscher.com, Mi- 14/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

15 chel-edouard Leclerc annonce que l enseigne deviendra le premier distributeur en France dés 2014, devant Carrefour. Il estime «que les courbes de parts de marché avec Carrefour vont se croiser plus tôt que prévu». Dans la bataille des prix Leclerc tente de reprendre la main avec le lancement de son nouveau comparateur de prix, disponible sur internet, smartphone, et via une borne en magasin. France dés 2014, devant Carrefour. Il estime «que les courbes de parts de marché avec Carrefour vont se croiser plus tôt que prévu». Dans la bataille des prix Leclerc tente de reprendre la main avec le lancement de son nouveau comparateur de prix, disponible sur internet, smartphone, et via une borne en magasin. Beauvais Carrefour récupère l'un des plus grands Intermarché de France Intermarché sud, m² de surface commerciale, 150 collaborateurs, 55 M de chiffre d'affaires avec l'essence, passe sous le giron de Carrefour. Contraint de céder un magasin à Beauvais (60), Intermarché vend à Carrefour un paquebot de 6400 m². C'était le troisième plus grand magasin du parc des Mousquetaires. Michel- Edouard veut nous piquer notre gâteau d'anniversaire!! C'est pas bien de voler les bougies des autres! Les hôtesses de caisse, cinquième métier le plus recherché Le site Jobintree, qui étudie plus de offres d'emplois et un million d'actes de candidatures, vient de publier son palmarès des métiers où il est le plus dur de recruter et ceux où c'est le plus facile. Parmi les premiers, le métier d'enseignant côtoie celui d'ergothérapeute et celui de tourneur-fraiseur. Parmi les seconds, après hôtesse d'accueil, secrétaire-comptable ou animateur... arrive en cinquième position celui d'hôtesse de caisse, le premier échelon dans la grande distribution. Un métier difficile physiquement, mais qui présente l'attrait de demander peu de qualifications et beaucoup d'offres d'emploi. Les hôtesses de caisse représentent 14,7% des postes dans la grande distribution alimentaire. 15/16 L'Hyper n 407/13 du 9 juin 2013

16 L'Hyper!

Une protection sociale unique pour les salariés du groupe Carrefour France

Une protection sociale unique pour les salariés du groupe Carrefour France PREVOYANCE GROUPE Un accord positif Une protection sociale unique pour les salariés du groupe Carrefour France 12 ans d'attente! Les négociateurs CFDT : Véronique de Nazet (Super), Bruno Moutry (interformats),

Plus en détail

RESONANCES EDITO : Une feuille de route déjà bien pleine! Alors, bonne rentrée à toutes et à tous! Mickaël MANZONI

RESONANCES EDITO : Une feuille de route déjà bien pleine! Alors, bonne rentrée à toutes et à tous! Mickaël MANZONI RESONANCES Section Syndicale CFDT Adapei 35 17, rue Kérautret Botmel CS 74428-35044 Rennes cedex sectioncfdt.adapei@laposte.net Site: cfdtadapei35 Tél. 02 99 22 76 65 Permanence le mardi Journal de section

Plus en détail

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes PREAMBULE Dans le but de concrétiser les dispositions légales visant à instaurer l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,

Plus en détail

CAISSE D'EPARGNE ET DE PREVOYANCE DE HAUTE NORMANDIE COMPTE-EPARGNE TEMPS

CAISSE D'EPARGNE ET DE PREVOYANCE DE HAUTE NORMANDIE COMPTE-EPARGNE TEMPS CAISSE D'EPARGNE ET DE PREVOYANCE DE HAUTE NORMANDIE COMPTE-EPARGNE TEMPS \ CETV15signe.doc Entre la Caisse d'epargne et de Prévoyance de Haute-Normandie représentée par Yves TRAVERSE, Et les organisations

Plus en détail

Procès-Verbal N 144 du 27/09/2013

Procès-Verbal N 144 du 27/09/2013 Procès-Verbal N 144 du 27/09/2013 Acceptation du compte rendu N 143 du 22 juillet 2013 QUESTIONS DIRECTION Consultation du CE sur le plan d action du contrat de génération Mme Hareng nous explique que

Plus en détail

ACCORD NATIONAL du 19 septembre 2001 sur le compte épargne-temps dans les exploitations et entreprises agricoles

ACCORD NATIONAL du 19 septembre 2001 sur le compte épargne-temps dans les exploitations et entreprises agricoles ACCORD NATIONAL du 19 septembre 2001 sur le compte épargne-temps dans les exploitations et entreprises agricoles (étendu par arrêté du 19 décembre 2001 J.O. du 29/12/01, modifié par arrêté du 21 janvier

Plus en détail

L'Hyper N 434/14 N 434/14. La gazette des délégués CFDT Carefour. Plus haut, toujours plus haut! Et quand ça tombera sur la tête d'un client ou d'un

L'Hyper N 434/14 N 434/14. La gazette des délégués CFDT Carefour. Plus haut, toujours plus haut! Et quand ça tombera sur la tête d'un client ou d'un L'Hyper N 434/14 La gazette des délégués CFDT Carefour N 434/14 26 septembre 2014 14 pages Plus haut, toujours plus haut! Et quand ça tombera sur la tête d'un client ou d'un salarié? htp:/www.cfdt-carefour.com

Plus en détail

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

Décret du 27 décembre 2013 : précisions sur les délais de consultation du CE et la base de données économiques et sociales

Décret du 27 décembre 2013 : précisions sur les délais de consultation du CE et la base de données économiques et sociales Décret du 27 décembre 2013 : précisions sur les délais de consultation du CE et la base de données économiques et sociales La Loi «relative à la sécurisation de l emploi» du 14 juin 2013 a introduit plusieurs

Plus en détail

PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL

PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL La rupture met un terme définitif aux obligations des parties. La suspension entraîne un arrêt momentané à l'issu duquel le contrat reprend son cours. La rupture

Plus en détail

ACCORD DU 26 JANVIER 2010

ACCORD DU 26 JANVIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 2793. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE ET D ALLOCATIONS FAMILIALES (25 juin

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE SUR LES MODALITES D'APPLICATION DU TEMPS PARTIEL

ACCORD D'ENTREPRISE SUR LES MODALITES D'APPLICATION DU TEMPS PARTIEL ACCORD D'ENTREPRISE SUR LES MODALITES D'APPLICATION DU TEMPS PARTIEL Entre les Organisations Syndicales représentées par : Pour la C.F.D.T., Monsieur Francis PELLETIER, Délégué Syndical Central Pour la

Plus en détail

AU REVOIR, AU REVOIR PRÉSIDENT?!

AU REVOIR, AU REVOIR PRÉSIDENT?! FLASH CE du CIC NOVEMBRE 2014 AU REVOIR, AU REVOIR PRÉSIDENT?! Le point de vue CGT : «L argent et le pouvoir sont des passions qui s éteignent lentement» a dit un jour Michel Houellebecq. Michel Lucas

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012]

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012] [JANVIER 2012] 2011, le décollage du drive (Sources : lesitemarketing, Kantar WorldPanel) Le parc Déjà plus de 850 drives (incluant points retrait) à fin décembre 2011 1 400 drives prévus en novembre 2012

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

Ces cas seront traités en cours le 7/12 alors qu ils étaient initialement prévus le 26/10 Cas Eval

Ces cas seront traités en cours le 7/12 alors qu ils étaient initialement prévus le 26/10 Cas Eval Ces cas seront traités en cours le 7/12 alors qu ils étaient initialement prévus le 26/10 Cas Eval Une entreprise d entretien d appareils électriques dont le siège social est à Paris, emploie 300 personnes

Plus en détail

ACCORD RELATIF AUX DISPOSITIONS D'ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE A GROUPAMA D'OC

ACCORD RELATIF AUX DISPOSITIONS D'ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE A GROUPAMA D'OC ACCORD RELATIF AUX DISPOSITIONS D'ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE A GROUPAMA D'OC ENTRE la Caisse Régionale d'assurances Mutuelles Agricoles d'oc, également dénommée Groupama d'oc, SIREN n 391

Plus en détail

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 2 2 LE BILAN SOCIAL AU 31 DECEMBRE 2013... 3 2.1 EMPLOI... 3 2.2 RÉMUNÉRATIONS... 9 2.3 HYGIENE ET SÉCURITÉ... 13 2.4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... 13 2.5 FORMATION... 14 2.6 RELATIONS

Plus en détail

Accords d'interessement de la CRCAM Brie Picardie

Accords d'interessement de la CRCAM Brie Picardie Accords d'interessement de la CRCAM Brie Picardie signé le 10/05/07 par la CFDT, FO Oise et le SNECA ACCORD N 5 ACCORD D INTERESSEMENT DES SALARIES AU DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE EXERCICES 2007-2008

Plus en détail

TITRE V : RÉMUNÉRATION

TITRE V : RÉMUNÉRATION TITRE V : RÉMUNÉRATION 18 Article V.1. - Égalité professionnelle TITRE V : RÉMUNÉRATION Tout employeur est tenu d'assurer, pour un même travail ou pour un travail de valeur égale, l'égalité de rémunération

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 SOMMES ALLOUÉES AUX SALARIÉS EN APPLICATION D'UN CONTRAT D'INTÉRESSEMENT [DB

SOUS-SECTION 4 SOMMES ALLOUÉES AUX SALARIÉS EN APPLICATION D'UN CONTRAT D'INTÉRESSEMENT [DB SOUS-SECTION 4 SOMMES ALLOUÉES AUX SALARIÉS EN APPLICATION D'UN CONTRAT D'INTÉRESSEMENT [DB 5F1134] Références du document 5F1134 Date du document 10/02/99 2. Fonctionnement. 23 Le CET est alimenté par

Plus en détail

Le GUIDE STAGIAIRE PERSONNEL DE DIRECTION

Le GUIDE STAGIAIRE PERSONNEL DE DIRECTION Le GUIDE STAGIAIRE PERSONNEL DE DIRECTION Édition 2015 Dès sa création, le Sgen-CFDT a fait le choix de se structurer en syndicat général, c'est à dire regroupant l'ensemble des catégories professionnelles

Plus en détail

Accord relatif au déménagement

Accord relatif au déménagement Accord relatif au déménagement Entre les soussignés : L entreprise Bayard Presse S.A., représentée aux fins des présentes par Monsieur Dominique BENARD, Directeur général ; et Les Organisations Syndicales,

Plus en détail

ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ARTICLE 1 - OBJET Le Compte Epargne Temps permet au salarié, à son initiative, d accumuler des droits à congés rémunérés ou de bénéficier d une rémunération, immédiate

Plus en détail

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)?

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)? SYNEP Le syndical SYNDICAT NATIONAL DE L ENSEIGNEMENT PRIVE Maison de la CFE-CGC 63 rue du Rocher 75008 PARIS tél. : 01 55 30 13 19 Fax : 01 55 30 13 20 Email : synep@synep.org Recrutement d enseignants

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel L FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel Site Internet : www.propaye.net Une paie particulière : celle des salariés à temps partiel Quel employeur ne compte pas de salariés à temps partiel? Presque

Plus en détail

Le licenciement économique

Le licenciement économique Le licenciement économique Définition. Le licenciement économique est un licenciement d un ou plusieurs salariés en raison des difficultés économiques que connaît une entreprise. Selon les dispositions

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL

QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL SOMMAIRE I) - Les effets de l accord sur les dispositions conventionnelles actuelles :... 3 II) - L exercice d'une activité syndicale

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT Préambule L accord d entreprise négocié en 2003 avait été conclu pour une durée de 10 mois à compter du 1 er mars 2003. Les parties signataires de l accord 2003 ont décidé d un commun accord de : Distinguer

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CASINOS DU 29 MARS 2002. ETENDUE PAR ARRETE DU 2 AVRIL 2003 JORF 29 AVRIL 2003. CASINOS BROCHURE N 3167 RESUME

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CASINOS DU 29 MARS 2002. ETENDUE PAR ARRETE DU 2 AVRIL 2003 JORF 29 AVRIL 2003. CASINOS BROCHURE N 3167 RESUME CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CASINOS DU 29 MARS 2002. ETENDUE PAR ARRETE DU 2 AVRIL 2003 JORF 29 AVRIL 2003. CASINOS BROCHURE N 3167 RESUME Champ d application : Le champ d'application de la convention

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 27 MARS 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 27 MARS 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 27 MARS 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général Mme

Plus en détail

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents mode d emploi(s) twitter.com/dtalents, source de ressources 2 MODES D EMPLOI(S) 1. Sans Dtalents 2. Avec Dtalents Les 4 atouts principaux de Dtalents : Un engagement social total : garantie et paiement

Plus en détail

ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE

ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE 27 novembre 1991 ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE ARTICLE 1 : Le présent accord fixe un certain nombre de règles afin de faciliter la mobilité volontaire interfédérale au sein des

Plus en détail

ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES

ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL DE L EMPLOI ET DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES Direction du Travail et de la Sécurité Sociale SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

IV - QUESTIONS ÉCONOMIQUES ET PROFESSIONNELLES

IV - QUESTIONS ÉCONOMIQUES ET PROFESSIONNELLES IV - QUESTIONS ÉCONOMIQUES ET PROFESSIONNELLES Avis sur le «contrat de prévoyance collective incapacité» Alain HENRION, responsable d unité spécialisée à GIS/PSSP/DIR participe à ce point de l ordre du

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

-Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne!

-Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne! INFOS CGT JUILLET 2014. 1. Infos diverses : -Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne! - Merci à tous les agents qui se sont mis en grève pour

Plus en détail

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi Introduction La prépension est un régime créé en 1974 qui permet, sous certaines conditions, à un travailleur licencié de compléter les allocations

Plus en détail

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée 1/13 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée Salaires annuels moyens de

Plus en détail

Règle du CIF. Qu'est-ce que le Congé Individuel de Formation (CIF)? Cette formation vous permet. Conditions pour en bénéficier

Règle du CIF. Qu'est-ce que le Congé Individuel de Formation (CIF)? Cette formation vous permet. Conditions pour en bénéficier Qu'est-ce que le Congé Individuel de Formation (CIF)? Règle du CIF C'est un droit d'absence de l'entreprise, financé par le Fongecif, accordé sous certaines conditions, vous permettant de suivre la formation

Plus en détail

N 243/07. 09 janvier 2007 26 pages. Négociations 2007. http://www.cfdt-carrefour.com / E. Mail: cfdt.carrefour@online.fr

N 243/07. 09 janvier 2007 26 pages. Négociations 2007. http://www.cfdt-carrefour.com / E. Mail: cfdt.carrefour@online.fr L'Hyper! N 243/07 09 janvier 2007 26 pages Négociations 2007 Argumentaire CFDT sur la Plate forme revendicative 2007 http://www.cfdt-carrefour.com / E. Mail: cfdt.carrefour@online.fr OUVERTURE Sommaire

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DES DELEGUES DU PERSONNEL CGT DECEMBRE 2012

ORDRE DU JOUR DES DELEGUES DU PERSONNEL CGT DECEMBRE 2012 ORDRE DU JOUR DES DELEGUES DU PERSONNEL CGT DECEMBRE 2012 1. Modalités pour demander ATD. Le mois dernier vous nous avez répondu : L ATD peut être demandé dès que le salarié a signé un nouveau contrat

Plus en détail

ACCORD D'INTERESSEMENT COLLECTIF 2005 2006 2007 du 20 mai 2005

ACCORD D'INTERESSEMENT COLLECTIF 2005 2006 2007 du 20 mai 2005 ACCORD D'INTERESSEMENT COLLECTIF 2005 2006 2007 du 20 mai 2005 Entre les soussignés : La Caisse Régionale de Crédit Agricole des Savoie, représentée par Monsieur Christian ROUCHON, Directeur Général Adjoint

Plus en détail

Gestion de la Paie GESTION DE LA PAIE

Gestion de la Paie GESTION DE LA PAIE Gestion de la Paie GESTION DE LA PAIE Gestion de la Paie SOMMAIRE Quelles sont les différentes modes de traitement des salaires? p.4 Pourquoi faire appel à un gestionnaire de paie? p.6 A quoi sert un gestionnaire

Plus en détail

Fiche conseil LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP)

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) Le protocole d accord se négocie entre le chef d entreprise ou son représentant (dument mandaté à cet effet) et les organisations syndicales (OS) représentatives.

Plus en détail

Guide Compte-Epargne-Temps

Guide Compte-Epargne-Temps Juillet 2000 Guide Compte-Epargne-Temps - Nos analyses et positions - Les textes et nos commentaires. Un peu d'histoire... La création du Compte Epargne-Temps remonte à la loi du 25 juillet 1994, le compte

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» POUR LES SALARIES

DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» POUR LES SALARIES N de dossier : DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» Cadre réservé à l administration Entretien complémentaire : OUI (joindre le compte-rendu d entretien) Effectué le : Par : Visa direction : Je soussigné(e)

Plus en détail

Recommandation patronale du 04 septembre 2012. Fiche n 1 : Nature juridique de la recommandation patronale p.5

Recommandation patronale du 04 septembre 2012. Fiche n 1 : Nature juridique de la recommandation patronale p.5 N 223 juillet - août 2012 N 2012/008 Du 1 er octobre 2012 SOMMAIRE Recommandation patronale du 04 septembre 2012 Fiche n 1 : Nature juridique de la recommandation patronale p.5 Fiche n 2 : Notion d avantage

Plus en détail

MARS 2015. Guide Pratique. Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco.

MARS 2015. Guide Pratique. Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco. MARS 2015 Guide Pratique Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco. Bienvenue en Principauté. Les conditions d embauche dans les Hôtels, Cafés, Restaurants souffrent d une certaine opacité

Plus en détail

- La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE, représentée par son Directeur Général, Monsieur Marc DESCHAMPS,

- La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE, représentée par son Directeur Général, Monsieur Marc DESCHAMPS, ACCORD D ENTREPRISE SUR LA MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES MOBILITES INTERNES A LA CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE Entre les soussignés : - La CAISSE REGIONALE DE CREDIT

Plus en détail

Accord sur le Compte Epargne Temps

Accord sur le Compte Epargne Temps Accord sur le Compte Epargne Temps ENTRE LES SOUSSIGNEES : La CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE, dont le siège social est sis au 1, route du Rhin- 67925 STRASBOURG Cedex 9, représentée par Monsieur Marion-Jacques

Plus en détail

SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU PERSONNEL DE PLAINE COMMUNE. L INCONTOURNABLE N 19 MAI 2007 Sur Internet : foplainecommune.canalblog.

SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU PERSONNEL DE PLAINE COMMUNE. L INCONTOURNABLE N 19 MAI 2007 Sur Internet : foplainecommune.canalblog. SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU PERSONNEL DE PLAINE COMMUNE L INCONTOURNABLE N 19 MAI 2007 Sur Internet : foplainecommune.canalblog.com DEROULEMENT DE CARRIERE REGIME INDEMNITAIRE L Incontournable N 19 SUPPRESSION

Plus en détail

Parce que la retraite ça se prépare!

Parce que la retraite ça se prépare! RREGOP RREGOP Parce que la retraite ça se prépare! Parce que la retraite, ça se prépare! Octobre 2012 Session de formation RREGOP Sécurité sociale, CSQ-Québec Janvier 2013 Mise en garde Lorsque l on pense

Plus en détail

NEGOCATION ANNUELLE OBLIGATOIRE DU 22 MARS 2011

NEGOCATION ANNUELLE OBLIGATOIRE DU 22 MARS 2011 NEGOCATION ANNUELLE OBLIGATOIRE DU 22 MARS 2011 Pour la direction : Mrs BURON-TRINTIGNANT-MASSET-CIAPPARA Les directeurs des magasins de : Pontault Combaut - St pierre des corps Chambourcy - Armentiere

Plus en détail

DESCRIPTIF DU DOCUMENT. Déploiement Nouveau système de rémunération au 01.01.2009-13 ème salaire

DESCRIPTIF DU DOCUMENT. Déploiement Nouveau système de rémunération au 01.01.2009-13 ème salaire 13 EME SALAIRE 13 EME SALAIRE - ETAT DE GENEVE Confidentiel Etat de Genève 23/01/2009 DESCRIPTIF DU DOCUMENT Phase du projet Domaine État du document Version actuelle Déploiement Nouveau système de rémunération

Plus en détail

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011)

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011) Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE (CCE du 1 er Septembre 2011) Sommaire Motivation du projet Circuit client d une commande drive Organisation du Drive Super Calendrier prévisionnel P.2-25/08/2011 2 Motivation

Plus en détail

DASSAULT ACCORD RELATIF AU TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ET AU TRAVAIL EN FORFAIT JOURS REDUIT -- --

DASSAULT ACCORD RELATIF AU TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ET AU TRAVAIL EN FORFAIT JOURS REDUIT -- -- DASSAULT -- -- A V I A T I O N DIRECTION DES RESSOURCES HUMAMES DRH-PS/MDs-No 1010026 ACCORD RELATIF AU TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ET AU TRAVAIL EN FORFAIT JOURS REDUIT ENTRE : La Société DASSAULT AVIATION

Plus en détail

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES Fiche technique à destination des SIAE Août 2013 SOMMAIRE 1 2 3 4 5 Introduction Éclairages sur les conventions collectives Panorama des conventions

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE - Février 2008 -

LETTRE D'INFORMATION AU CE - Février 2008 - LETTRE D'INFORMATION AU CE - Février 2008 - Que peut demander le ce en février? Au mois de février le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points : - communication du bilan du travail à temps

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24)

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) Article 1 Objet Le présent règlement intérieur a été adopté par le Conseil d Administration,

Plus en détail

-A fc' clttv.,1. Lc:-~our.-t. v f?ë;t e L Lc -r- A-'1"\"; ~ f~ \.{>('R. {?;o/vscr.(;?a..(

-A fc' clttv.,1. Lc:-~our.-t. v f?ë;t e L Lc -r- A-'1\; ~ f~ \.{>('R. {?;o/vscr.(;?a..( Entre les soussignés: 0 La Caisse d'epargne ne de France Paris, ci-après dénommée la CEIDFP, dont le siège social est situé au 19 rue du Louvre 75001-PARIS, représentée par Jean-Pierre DECK, Membre du.directoire

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE PORTAGE DE PRESSE AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST Entre les soussignés Les Syndicats C.G.T. et F.O. D'une part, et La Société MEDIAPOST Centre Ouest, représentée par

Plus en détail

Constatant que les militants sont encore nombreux à ignorer leurs

Constatant que les militants sont encore nombreux à ignorer leurs Le droit à la formation syndicale ne s use que si l on ne s en sert pas! Constatant que les militants sont encore nombreux à ignorer leurs droits en la matière, l Union régionale Ile-de-France et l IREFE

Plus en détail

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.)

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) 2002 Pourquoi la planification de la retraite est-elle importante? Peu importe vos projets pour la

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU COMITE D'ENTREPRISE DU 29 NOVEMBRE 2001

PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU COMITE D'ENTREPRISE DU 29 NOVEMBRE 2001 PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU COMITE D'ENTREPRISE DU 29 NOVEMBRE 2001 Etaient présents : Monsieur SUSSFELD Président du Comité Monsieur MOREAU Directeur des Ressources Humaines Monsieur JOULIN (M) Titulaire

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Gestion pratique des rémunérations du BTP»

Sommaire détaillé (1) «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Sommaire détaillé (1) «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Référence Partie n 1 - Embaucher un salarié et déterminer sa rémunération Chapitre 1.1 - Mettre en place une politique salariale à l'embauche

Plus en détail

ACCORD SUR LES AVANTAGES SUR LES CONTRATS D ASSURANCE DES SALARIES

ACCORD SUR LES AVANTAGES SUR LES CONTRATS D ASSURANCE DES SALARIES ACCORD SUR LES AVANTAGES SUR LES CONTRATS D ASSURANCE DES SALARIES ENTRE la Caisse Régionale d'assurances Mutuelles Agricoles d'oc, également dénommée Groupama d'oc, SIREN n 391 851 557 ayant son siège

Plus en détail

Avenant n 305 du 20 mars 2007

Avenant n 305 du 20 mars 2007 Avenant n 305 du 20 mars 2007 Relatif aux assistants et assistantes familial(es), travaillant dans les centres ou services d accueil familial ou de placement familial spécialisé Convention collective nationale

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie La CFTC s engage aux côtés des salariés de la boulangerie artisanale : chaque année, des accords sont conclus au niveau de la Convention Collective pour

Plus en détail

snac Paris, le 19 février 2015

snac Paris, le 19 février 2015 snac Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs Paris, le 19 février 2015 Madame Fleur Pellerin Ministre de la Culture et de la Communication Ministère de la Culture et de la Communication 3, rue

Plus en détail

UNE CONFÉRENCE SOCIALE SOUS HAUTE TENSION!

UNE CONFÉRENCE SOCIALE SOUS HAUTE TENSION! Groupe CEolis Le spécialiste des comités d'entreprises, des CHSCT et des Syndicats Newsletter juillet 2014 Édito : Une France sans illusion... UNE CONFÉRENCE SOCIALE SOUS HAUTE TENSION! La 3ème conférence

Plus en détail

Accord sur l'égalité professionnelle hommes / femmes au sein du Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et du Centre Ouest

Accord sur l'égalité professionnelle hommes / femmes au sein du Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et du Centre Ouest CREDIT MUTUEL DE LOIRE-ATLANTIQUE ET DU CENTRE-OUEST 46, rue du Port Boyer - 44300 Nantes Accord sur l'égalité professionnelle hommes / femmes au sein du Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et du Centre

Plus en détail

Compte Rendu de la Première Réunion de Négociation sur le Projet d Accord «Vendeurs de Produits et Services» du vendredi 21 Mars 2014

Compte Rendu de la Première Réunion de Négociation sur le Projet d Accord «Vendeurs de Produits et Services» du vendredi 21 Mars 2014 Compte Rendu de la Première Réunion de Négociation sur le Projet d Accord «Vendeurs de Produits et Services» du vendredi 21 Mars 2014 Résultats EPCS 2013 et stratégie 2014. Présentation par Jean- Louis

Plus en détail

Hôtellerie et restauration

Hôtellerie et restauration quels sont vos droits? 2012 Hôtellerie et restauration Vos conditions de travail en un coup d oeil interprofessionnel www.sit-syndicat.ch 16 Rue des Chaudronniers - CP 3287-1211 Genève 3 - tél: 022 818

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 JCDECAUX SA

BILAN SOCIAL 2012 JCDECAUX SA BILAN SOCIAL JCDECAUX SA Faisant suite à la fusion des entités juridiques en France, l activité en France de JCDecaux est dorénavant portée par JCDecaux France ; JCDecaux SA regroupe les services supports

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION EMPLOI HYPERMARCHES novembre 2013

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION EMPLOI HYPERMARCHES novembre 2013 COMPTE RENDU DE LA COMMISSION EMPLOI HYPERMARCHES novembre 2013 Présentation sur l environnement et les perspectives d évolution du marché de l EPCS Présenté par la Direction EPCS et Stéphane Buron Le

Plus en détail

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL Docteur Anne Gillet Docteur Jacques Darmon INTRODUCTION Une judiciarisation de plus en plus importante des relations sociales avec interventions

Plus en détail

E n 2013, les unités territoriales de la Direction régionale

E n 2013, les unités territoriales de la Direction régionale DIRECCTE Analyses Pays de la Loire octobre 2014 La négociation collective d entreprise en 2013 dans les Pays de la Loire E n 2013, les unités territoriales de la Direction régionale des entreprises, de

Plus en détail

Outil GC1 - Positionner vos collaborateurs dans l organisation selon la classification professionnelle BJOC. Octobre 2014

Outil GC1 - Positionner vos collaborateurs dans l organisation selon la classification professionnelle BJOC. Octobre 2014 Outil GC1 - Positionner vos collaborateurs dans l organisation selon la classification professionnelle BJOC Octobre 2014 1 AVANT-PROPOS La classification professionnelle consiste à regrouper les fonctions

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE. portant sur la mise en place et le réglement d'un PLAN EPARGNE ENTREPRISE

ACCORD D'ENTREPRISE. portant sur la mise en place et le réglement d'un PLAN EPARGNE ENTREPRISE ACCORD D'ENTREPRISE portant sur la mise en place et le réglement d'un PLAN EPARGNE ENTREPRISE ENTRE La Société : EUROTUNNEL Services G.I.E (ESGIE) Dont le siège social est : 140-144, boulevard Malesherbes

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 N 2041 GH N 50149 #18 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. REVENUS

Plus en détail

SALAIRES : UN ACCORD ARRACHE AUX FORCEPS

SALAIRES : UN ACCORD ARRACHE AUX FORCEPS SALAIRES : UN ACCORD ARRACHE AUX FORCEPS Ordre du jour : Ouverture de la négociation sur les salaires, Projet de mutuelle santé du réseau, Bilan de formation 2010, orientations 2012. Présents : Marcel

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES

QUESTIONS / REPONSES QUESTIONS / REPONSES Peut-on tout acheter avec un crédit personnel? Oui, dans la mesure où le montant du crédit correspond à votre besoin. Jusqu à 75000 maximum, votre prêt personnel peut répondre à tous

Plus en détail

La subordination est le critère de qualification du contrat de travail La subordination économique constitue un indice de la subordination juridique

La subordination est le critère de qualification du contrat de travail La subordination économique constitue un indice de la subordination juridique Travaux dirigés de droit du travail, 3 ème année de Licence de droit, année 2011-2012 1 ère séance - Le lien de subordination Cass. Soc. 13 novembre 1996, n 94-13187 Cass. Soc. 19 décembre 2000, n 98-40572

Plus en détail

Formation droit social M E R C R E D I 2 3 A V R I L 2 0 1 4

Formation droit social M E R C R E D I 2 3 A V R I L 2 0 1 4 Formation droit social Les modalités de rupture du contrat de travail en quelques mots SÉVERINE DEVOIZE A V O C A T A S S O C I É GILLES PRIETZ C O N S E I L L E R P R U D H O M M E S M E R C R E D I 2

Plus en détail